UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION"

Transcription

1 UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI

2 @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P HT T.COM YOUAGIL R A. W W TULLIU DTRITU, ÈM LA ZIZANI D MAUVAI FOI, TOUJOUR. 2

3 POURQUOI CTT ION? 3

4 COMMNT L AGILIT PRÇOIVNT CMMI

5 COMMNT L CMMIT PRÇOIVNT L'AGIL 5

6 en agile, les projets sont moins bien organisés L'AGIL MANQU QUAND MÊM D RIGUUR!

7 Closer CMMI OUBLI L'HUMAIN t se focalise sur l'outil T N I O U C O R P L U Q R È F É R P I CMM I U É R T J P RO L U Q T Ô T U L P... É T C P R

8 T POURTANT! 8

9 POURQUOI L'AGILITÉ Le fameux rapport Chaos du tandish Group... Principales causes des échecs Mauvaise compréhension du besoin : 51% stimation et planification déficiente : 48% Technologies mal maîtrisées : 45% Facteurs clefs du succès Implication des utilisateurs outien par le management Objectifs business clair Périmètre optimisé Un constat sévère 64% des fonctionnalités développées sont peu ou pas utilisées... ource : 9

10 POURQUOI CMMI Le fameux rapport Chaos du tandish Group... Principales causes des échecs Mauvaise compréhension du besoin : 51% stimation et planification déficiente : 48% Technologies mal maîtrisées : 45% Facteurs clefs du succès Implication des utilisateurs outien par le management Objectifs business clair Périmètre optimisé Un constat sévère 64% des fonctionnalités développées sont peu ou pas utilisées... ource : 10

11 T POURTANT! M Ê M C ONTA T M Ê M R É PON 11

12 T POURTANT! M Ê M C ONTA T M Ê M R É PON LA RCHRCH D'UN XCLLNC DAN UN NMBL D BONN PRATIQU CMMI XTRÊM POUR AGIL INTÉGRÉ POUR 12

13 L L P A H C D L IL A T A B UN! G A M M O B I N D 13

14 T I A F N I B L TR I O L P X T U P P R ONN N D L'AUTR 14

15 T POURTANT! IL Y A U R A IT U N POTIO N MAG IQ U 15

16 JFF UTHRLAND, CARTN JAKOBN, KNT JOHNON, 2007 CRUM & CMMI NIVAU 5 : LA POTION MAGIQU D GURRIR DU COD INTÉGRR D PRATIQU CRUM (COMMNT) DAN UN CADR CMMI (QUOI) 16

17 JFF UTHRLAND, CARTN JAKOBN, KNT JOHNON, 2007 FORC DU FDBACK AGIL U N INTITUT IO N N A L I ATION D MÉ T HOD A G IL 17

18 JFF UTHRLAND, CARTN JAKOBN, KNT JOHNON, 2007 VITR QU L MÉTHOD AGIL N DÉRIVNT VR UN PRATIQU INDICIPLINÉ GOUVRNANC AGIL NÉCAIR 18

19 JFF UTHRLAND N VOULAITIL PA PROFITR DU UCCÈ D CMMI N 2007? 19

20 DAVID ANDRON 2009, PG 2009 KANBAN PRMT D'ATTINDR L HAUT NIVAU ROOT CAU ANALYI C MMI AVC LA PRATIQU C AR D MATURITÉ QU RCHRCH CMMI KAIZN AVC LA PRATIQ U C M M I O ID N É C IT É D CONNAITR (CMMI NIV CM AU 2) P O U R F A IR DU K ANB AN 20

21 DAVID ANDRON 2009, PG 2009 LA COMMUNAUTÉ AGIL A ÉTÉ L LNT À INTÉGRR R PRATIQU D MU PRMTTNT QUANTITATIV QUI ILITÉ PLU D PRÉDICTIB (CMMI NIVAU 4) 21

22 TOUT C QUI T BON POUR DIFFÉRNTIR KANBAN D CRUM T BON POUR DAVID ANDRON? 22

23 RICHARD BAQU 2009, AGIL TOUR GNÈV CONVRGNC NTR CMMI & CRUM/XP CMMI DÉFINIT L QUOI MAI PA L COMMNT L'AGILITÉ DÉFINIT L COMMNT 23

24 RICHARD BAQU 2009, AGIL TOUR GNÈV L'AGILITÉ PRMT D'INITIR UN DÉMARCH CMMI AN TROP D FORMALIM IL T JUT D CONIDÉRR QU UN DÉMARCH AGIL PUT ÊTR RIGOURU T DICIPLINÉ DAN UN CONTXT CRUM/XP FAIR CONVRGR AGIL & CMMI : ÉQUILIBR L XCÈ 24

25 RICHARD BAQ U AURAIT-IL V OUL U PR OF DU UC C È D CRUM N ITR? 25

26 COTT W. AMBLR 2010, AGIL MATURITY MODL NIVAU 1 : MODÈL RHÉTORIQU MARKTING NIVAU 2 : PUDO CRTIFICATION AGIL : QULQU PRATIQU COMMUN NIVAU 3 : MI N OUVR T CONFRONTATION AUX PROBLÉMATIQU DU PROJT 26

27 COTT W. AMBLR 2010, AGIL MATURITY MODL NIVAU 4 : ADAPTABILITÉ, ÉCOYTÈM D GRAND NTRPRI NIVAU 5 : AMÉLIORATION CONTINU BAÉ UR D MUR TANGIBL 27

28 ...CRIT UN PRMIR AVRIL 28

29 CONTAT TOUT MODÈL OU MÉTHOD PRÉNT D FORC T D FAIBL. OBJCTIF DAN UN OUCI D AMÉLIORATION CONTINU, ON PUT COMBLR CRTAIN FAIBL PAR D APPORT D AUTR MODÈL. 29

30 FAIBL: DOCUMNTATION PLÉTHORIQU T PRATIQU INUTIL AMÉLIORATION: MI N PLAC D AJUTMNT AU LANCMNT DU PROJT AFIN D ÉLCTIONNR L TRICT NÉCAIR 30

31 FAIBL: FFT TUNNL, TT TARDIF AMÉLIORATION: CYCL COURT ITÉRATIF, LOTIMNT TT AU PLU TÔT 31

32 FAIBL: BILAN N FIN D PROJT (TROP TARD) AM É L INTAU IO RA TION : RR D B IL INTR AN MÉ DI A IR OU FOR M D RÉTR OP CTIV. 32

33 CULTUR AGIL RTOUR D'XPÉRINC C MMI 33

34 PROFITON DU AVOIR UR LQUL RPO CMMI CMMI COMM "ACCÉLÉRATUR D'XPÉRINC" 34

35 I" M M C UN T R " FO TÉ & I L I B LIGI TIAG APPR N 35

36 FORTUN CMMI, DUX PROPOITION D MOD OPÉRATOIR OUVRIR UN FORTUN D FAÇON JOURNALIÈR. I 10 FORTUN ONT JUGÉ NON ÉLIGIBL OU DÉJÀ N OUVR, ON ARRÊT CAR ON TIM QU L PROJT T DÉJÀ MATUR OU NON ADAPATÉ À LA PRATIQU. OUVRIR UN FORTUN PAR PARTICIPANT DURANT LA RÉTROPCTIV. L FORTUN ONT LA BA D DICUION AUTOUR D L'AMÉLIORATION CONTINU TOU JOU ' IN R TR R OG L 'É G R IB IL UR IT É D' U FOR N TUN 36

37 QUANTITATIV PROJCT MANAGMNT : COMPARR DAN L PROJT, MAI URTOUT NTR L PROJT POUVOIR 'ADAPTR N COUR D PROJT L TO GT PRDICTAB RDICT! P T N O D, M O OUTC N B A D OF IO I C D K A M AT. FACT, NOT FORC 37

38 QUANTITATIV PROJCT MANAGMNT NI PRÉDICTION NI TIMATION COMPARAION AVC D ÉLÉMNT COMPARABL X I T T H R MO -T- IL U N M È TR M QUI UR L'AV N IR? 38

39 M A I I NOU AVIO N T TOUT OC KÉ NO M U POUR R R? AIT-O N ANT IC IP R L A I O N? 39

40 LÉMNT D COMPARAION TYPOLOGI D'ÉQUIP TYPOLOGI D TCHNOLOGI TYPOLOGI D MÉTIR TYPOLOGI D PHA TYPOLOGI D'ORGANIATION TC. NDANC T D R G R FAIR ÉM IÉNR AVC D L A ' A P N MAI CHIFFR 40

41 QUAND CMMI & AGIL ÉCHOUNT, IL ÉCHOUNT POUR L MÊM RAION 41

42 APPLICATION UPR F IC I L L, A N IM P L IC A T IO N, A N R É F L X IO N IO N D U T A C I PL U N AP POUR L U PR OC U... C PR O UTILI ATI O (TAN N DU "GIM DUP, M IC K IT É R " A T IO N, POK R...) 42

43 N U, D O M D U N FF T L A I C R M M O C É OPPORTUNIT UN CRTIFICA TION R AN VALU IR A T N M U ARG RKTING IT É MA L A RÉ N A 43

44 DONC QULQU OIT VOTR CHOIX VOU DVZ VOU DONNR L MOYN D VOTR DÉMARCH! 44

45 N QUTIO? 45

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Voici mon portfolio. Partenaire de confiance pour vos projets de graphisme. Marie-Eve Matte Designer graphique. T. 450 708-0925 C. info@mematte.

Voici mon portfolio. Partenaire de confiance pour vos projets de graphisme. Marie-Eve Matte Designer graphique. T. 450 708-0925 C. info@mematte. Voici mon portfolio Mari-Ev Matt Dignr graphiqu T. 450 708-0925 C. info@mmatt.com www.mmatt.com pour vo projt d graphim Idntité - pag 2 Rdign - avant Rdign - aprè Mari-Ev Matt Dignr graphiqu pour vo projt

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment FICHE Fich à dtination d nignant T 0 L tranfrt thrmiqu dan un bâtimnt Typ d'activité Activité avc étud documntair Notion t contnu du programm d T rm Compétnc xigibl du programm d T rm Tranfrt d énrgi ntr

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

regis.loiseau@acceo.eu 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch.

regis.loiseau@acceo.eu 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch. regis.loiseau@acceo.eu 2udes et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch.fr rmation Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute reproduction même partielle

Plus en détail

Marketing des produits touristiques 15 15 11 12 13.9 13.9 5 10 10 14 14 11.2 5.5 2.5 5.5 2.5 2.25 3.75 4.25 5 6.25 2 1 4.25. 2 1 4.25 4 3.

Marketing des produits touristiques 15 15 11 12 13.9 13.9 5 10 10 14 14 11.2 5.5 2.5 5.5 2.5 2.25 3.75 4.25 5 6.25 2 1 4.25. 2 1 4.25 4 3. Républiqu Tuniinn Minitèr d l'enignmnt Supériur t d la Rchrch Scintifiqu Univrité d arthag FAULTE DES SIENES EONOMIQUES ET DE GESTION DE NABEUL EIMEN Prcèvrbal détaillé d ré L ré dité par la vrin actull

Plus en détail

Juin 2013. www.groupcorner.fr

Juin 2013. www.groupcorner.fr r p d r i Do Juin 2013 www.groupcornr.fr Contact Pr : Carolin Mlin & Jan-Claud Gorgt Carolin Mlin TIKA Mdia 06 61 14 63 64 01 40 30 95 50 carolin@tikamdia.com Jan-Claud Gorgt J COM G 06 10 49 18 34 09

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

connecter sous Linu rir un navigateur W Checkpoint 2 : Ouv chercher des imag Checkpoint 4 : Re

connecter sous Linu rir un navigateur W Checkpoint 2 : Ouv chercher des imag Checkpoint 4 : Re g a im d r h rc h c r : n io i m Votr p u ro g w n l n a d n o ti a rm t d info ISSION : BUTS DE LA M ur l Wb - Trouvr d imag ur imag ur l ordinat - Sauvgardr c nwgroup formation ur l in d r ch r ch -

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

8. Propriété intellectuelle

8. Propriété intellectuelle 8. Propriété intllctull 8.1 Sécurisr ss contrats d 8.2 Valorisr t défndr ss droits d 8.3 Maîtrisr l cadr juridiqu du droit d autur 8.4 Commnt protégr ss marqus? Calndrir 2014 Paris Lyon Marsill Sécurisr

Plus en détail

Rendre visibles les publications de l UPEC avec HAL

Rendre visibles les publications de l UPEC avec HAL Formation ds dircturs d unités UPEC UPEC Crétil 20/03/2015 Rndr visibls ls publications d l UPEC avc HAL Philipp Gambtt LIGM Univrsité Paris-Est Marn-la-Vallé Diaporama préparé avc la collaboration d Flornc

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

Etape 1 : Rechercher une parcelle sur le plan cadastral

Etape 1 : Rechercher une parcelle sur le plan cadastral Etap 1 : Rchrchr un ur l plan cadatral Navigatur pour Zoomr, déplacr dan l documnt t rvnir la taill initial hoiiz la ur laqull trouv votr pui paz l étap uivant Navigatur pour Zoomr, déplacr dan l documnt

Plus en détail

C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. www.thuraya.com Suivez-nous sur. /thurayatelecom. Restez Proche

C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. www.thuraya.com Suivez-nous sur. /thurayatelecom. Restez Proche C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. Thuraya SatSleeve Thuraya SatSleeve Hotspot www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche L'aventure continue... Vous rêvez de vous perdre

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Siriu T rm S - Livr du profur Chapitr 26. Tranmttr t tockr d l information Exrcic d application 5 minut chrono! 1. Mot manquant a. émttur ; récptur b. pixl ; octt ; octt c. un infinité ; un nombr fini

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE Sssion 200 Brvt d Tchnicin Supériur CONTRÔLE INDUSTRIEL t RÉGULATION AUTOMATIQUE U4 Instrumntation t Régulation Duré : 3 hurs Cofficint : 4 L utilisation d un calculatric réglmntair st autorisé. Calculatric

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Guide d utilisation MEDIVG

Guide d utilisation MEDIVG Gestion des fiches de liaison Partie Médecin Documentation Logiciel MEDIVG - 7/04/08 - Page 1 de 13 Ta bl e d es m atièr e s Table des matières 2 INTRODUCTION 4 Installer la version PC ou Mac 4 Version

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES A. NAAMANE La Mécatroniqu Ls bond graphs Pourquoi? Outil d modélisation prformant ; Prmt d bin comprndr ls transfrts d puissanc ; Put

Plus en détail

LIGNES A RETARD. avec ϕ = - ωτ = - 2.π.f.τ

LIGNES A RETARD. avec ϕ = - ωτ = - 2.π.f.τ LIGNES A RETARD. DEFINITION L ignal d orti (t d'un lign à rtard parfait t lié au ignal d'ntré par la rlation : (t (t - τ. τ : rtard apporté par la lign.. ETUDE EN REGIME HARMONIQUE Si v (t V M.in(ωt v

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

www.lpadio.net Licence Professionnelle BAC+3 Accessible en formation classique, en formation continue ou en apprentissage

www.lpadio.net Licence Professionnelle BAC+3 Accessible en formation classique, en formation continue ou en apprentissage Formation propoé ur l pôl univritair d Port du Jura à Montbéliard Licnc Profionnll BAC+3 Accibl n formation claiqu, n formation continu ou n apprntiag Univrité d Franch-Comté IUT d Blfort-Montbéliard www.lpadio.nt

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010 Présentation de la formation au Certificat d aptitude d professionnelle pour les aides spécialis cialisées, les enseignements adaptés s et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Promotion

Plus en détail

Méthodes Agiles : un équilibre contractuel remis en cause? Jonathan Rofé Matinales IPT DLA Piper Paris 24 mars 2011

Méthodes Agiles : un équilibre contractuel remis en cause? Jonathan Rofé Matinales IPT DLA Piper Paris 24 mars 2011 Méthodes Agiles : un équilibre contractuel remis en cause? Jonathan Rofé Matinales IPT DLA Piper Paris 24 mars 2011 Rappel Définition: Méthodes de conception de logiciel qui, favorisant une approche pragmatique,

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

Influence de la construction de cours en ligne sur les cours en présentiel

Influence de la construction de cours en ligne sur les cours en présentiel Influnc d la contruction d cour n lign ur l cour n préntil Sylvian BACHY ylvian.bachy@uclouvain.b Michl LIÉGEOIS michl.ligoi@uclouvain.b Rchrch cintifiqu avc donné mpiriqu Réumé L travail pédagogiqu réalié

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Bulletin Officiel M C P 3 MAC S.A 3 SOCIETE TUNISIENNE DU SUCRE 4-6 B A N Q U E Z I T O U N A 7-9. H e x a B y t e 10-11

Bulletin Officiel M C P 3 MAC S.A 3 SOCIETE TUNISIENNE DU SUCRE 4-6 B A N Q U E Z I T O U N A 7-9. H e x a B y t e 10-11 REPUBLIQUE TUNISIENNE Conseil du Marché Financier Financial Market Council Bulletin Officiel N 4211 Vendredi 12 Octobre 2012 17 ème ANNEE ISSN 0330-7174 COMMUNIQUES D U C M F RAPPEL AUX SOCIETES ADMISES

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 0 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e d e

Plus en détail

Les pieux de fondations géothermiques

Les pieux de fondations géothermiques L piux d fondation géothriqu Edité l 21/09/201 Jan-Baptit BOUVENOT Carolin DE SA Clént DESODT Hélèn HORSIN MOLINARO Ctt rourc prént l utiliation d piux d fondation, nécair à la tabilité d crtain contruction,

Plus en détail

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud.

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud. Cloud Trottr La Vach Noir Sud - 203 ru Oscar Roult - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachnoirsud.com Cloud Trottr Cloud Trottr Prnz d la hautur! ds carts d caractèr pour donnr

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s DROIT DE L INTERNET DROIT FRANÇAIS ET EUROPÉEN Céline CASTETS-RENARD Professeur à l'université de Toulouse Capitole 2e édition Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s TABLE DES MATIÈRES P réface...

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d'information

Urbanisation des Systèmes d'information Urbanisation des Systèmes d'information Les Audits de Systèmes d Information et leurs méthodes 1 Gouvernance de Système d Information Trois standards de référence pour trois processus du Système d Information

Plus en détail

REFERENCES Aménagement Urbain

REFERENCES Aménagement Urbain REFERENCES Aménagement Urbain Votre partenaire polyvalent NST Mogador Nouvelle station touristique Mogador - Essaouira (Maîtrise d œuvre, OPC et suivi des ): (SAEMOG Alliances Développement, en cours depuis

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

CHOR ÉG RAP H I E M I SE EN S C ÈN E MA RIE-J O S É E BA ST I E N

CHOR ÉG RAP H I E M I SE EN S C ÈN E MA RIE-J O S É E BA ST I E N CHOR ÉG RAP H I E HA RO L D R H É AU M E M I SE EN S C ÈN E MA RIE-J O S É E BA ST I E N D RA M AT U R G I E MA RIE-J O S É E BA ST I E N ST EV E G AG N O N QU EST-CE QUE L ÉVEIL? L ÉVEIL est la toute

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Déclarer un événement indésirable un élément majeur pour la sécurits curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Les hôpitaux plus meurtriers que la route Courrier de l escaut, janvier

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi.

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi. PLATEFORME DE VENTE EN LIGNE Cette plateforme de vente par Internet est une solution intégrant de nombreuses fonctionnalités indispensables à la mise en place d'un site e-commerce. Elle peut fonctionner

Plus en détail

Objectifs : Etre capable de

Objectifs : Etre capable de Objectifs : Etre capable de Etablir un état de rapprochement Effectuer la régularisation dans les comptes Etablir une déclaration TVA CA3 réel normal Etablir une déclaration TVA CA12 réel simplifié Comptabiliser

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES OXYCOUPAGE ET SOUDAGE A L ARC ELECTRIQUE MODULE N :08 ELECTRICITE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES OXYCOUPAGE ET SOUDAGE A L ARC ELECTRIQUE MODULE N :08 ELECTRICITE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION R ECHERCH E ET INGENIERIE DE F ORMA TION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :08

Plus en détail

LA DESCRIPTION DES COURS

LA DESCRIPTION DES COURS PROGRAMME DES ÉCOLES PUBLIQUES 1998-1999 MATHÉMATIQUES LE RÔLE DE LA DISCIPLINE Ls mathématiqus sont un scinc xploratoir t analytiqu qui chrch à xpliqur t à fair comprndr tout phénomèn naturl. Ells sont

Plus en détail

Résumé de l'avis de l'académie des sciences "L'enfant et les écrans"

Résumé de l'avis de l'académie des sciences L'enfant et les écrans Résé de l'avis de l'académie des sciences "L'enfant et les écrans" http://wwwacademiesciencesfr/activite/rapport/avis0113pdf réalisé par Gilles Moneyrol, conseiller pédagogique TCE en Gironde (circonscriptions

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

Une rencontre de la communauté Ressources humaines et management de Grenoble Ecobiz en partenariat avec l ANDRH

Une rencontre de la communauté Ressources humaines et management de Grenoble Ecobiz en partenariat avec l ANDRH Un rncontr d la communauté Rssourcs humains t managmnt d Grnobl Ecobiz n partnariat avc l ANDRH L agilité, nouvll postur managérial Confrontés aux turbulncs d un mond n mutation, ls ntrpriss chrchnt d

Plus en détail

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices PREMIÈRE PÉRIODE Support : Conte La planète des Alphas Étude du code - a, o, i, u, y, é, e, f, - Combinatoire - m, s, r, l, j, ch, v - Écrire des syllabes. - Écrire des mots. - Écrire une phrase dictée.

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

Problèmes de courant continu

Problèmes de courant continu Captur résistif d tmpératur Probèms d courant continu Variation d a résistanc d un thrmistanc n fonction d a tmpératur a résistanc R d un thrmistanc, formé d un matériau smi-conductur, vari avc a tmpératur

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS ce formation coneil getion de carrière CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Cabinet de coneil aux entreprie et organime de formation. QUI SOMMES-NOUS? CEOS (anciennement Atout Majeur) et un cabinet de coneil aux

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande :

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande : Imrimn d décou 615mm Mchin conommbl ocié 2009 Syèm d décou, dhéif dérivé LE PARTENAIRE Pri d commnd : Chz FLOCOLLA (D d Prohilm rl) - 31, ru d l Fondri - 59200 Tourcoing Pr éléhon u 0033 (0)3 2036 2004

Plus en détail