QUESTIONNAIRE SSIAP3. 3. Donnez les caractéristiques d'une voie utilisée par les engins de secours (voie engins)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUESTIONNAIRE SSIAP3. 3. Donnez les caractéristiques d'une voie utilisée par les engins de secours (voie engins)"

Transcription

1 QUESTIONNAIRE SSIAP3 1. Quels sont les textes de base, sur lesquels se fondent la protection contre les risques d'incendie et de panique dans les E R P? 2. Donnez la définition d un ERP? 3. Donnez les caractéristiques d'une voie utilisée par les engins de secours (voie engins) 4. Donnez les généralités se rapportant à la conception et la desserte des établissements, et préciser, comment peut se concevoir la conception intérieure des bâtiments? 5. Donnez la définition de la structure, et précisez l'objet de celle-ci? 6. Donnez le classement des locaux en fonction de leurs risques? 7. Quels sont les modes de transmission de la chaleur? 8. Donnez la terminologie d'un dégagement, au sens de l'application du règlement de sécurité Calcul des dégagements réglementaires Donnez les règles qui s'y apportent Les dégagements sont caractérisés par deux critères, énoncez-les? 9. Quelle signalétique doit être apposée sur les portes résistant au feu qui pour des raisons d'exploitations sont maintenues ouvertes? 10. Comment sont classés les ERP? 11. Application du règlement de sécurité aux établissements existants, commentez? 12. Résistance à la propagation verticale du feu par les façades comportant des baies Expliquez et commentez la règle du C + D? 13. Calcul des dégagements des locaux recevant du public installé en sous-sol? Définition: Quand dit-on qu'un local est en sous-sol? 14. Quel est le principe général se rapportant au gros mobilier ou agencement principal? 15. Quelles sont les règles générales se rapportant à l'éclairage des locaux et leurs dégagements?

2 16. Donnez la terminologie se rapportant aux zones? 17. Pour les installations électriques, quels sont les documents à fournir au titre du dossier de sécurité? 18. Quelle est la référence de l'arrêté se rapportant à la protection contre l'incendie des bâtiments d'habitation? 19. Quelle est la densité des extincteurs à prévoir dans les E R P? 20. Les E R P sont classés en catégorie : développez, expliquez? 21. Le règlement de sécurité s'applique t'il aux parties des E R P non accessible au public : expliquez, développez? 22. Quelles sont les mesures d'isolement entre un E R P et les bâtiments situés en vis à vis? 23. Quelles sont les mesures de sécurité d'utilisation des escaliers? 24. Quelles sont les opérations visant à l'entretien périodique des installations de désenfumage, qui procède à celles-ci? 25. Donnez les définitions des différents éclairages? 26. Composition possible du service de sécurité? 27. Quelles sont les limites de tension de distribution électrique dans les locaux E R P? 28. Donnez la définition d'un immeuble d'habitation de la 4 ème famille? 29. Quelles sont les règles d'entretien d'un SS I? 30. Au titre du CCH l'expression, exploitation placée sous une direction unique, expliquez, commentez? 31. Dans les dégagements, des saillies et dépôts peuvent ils être réalisés, dans quelles conditions? 32. Répartition des sorties, distance maximale a' parcourir, - quelles sont les mesures générales concernant le décompte du nombre de sorties et d'up? 33. Qu'appelle t-on escalier ou ascenseur à l'air libre?

3 34. Quelles sont les règles d'emploi des tentures et rideaux disposés en travers des dégagements? 35. Définissez les conditions de visibilité au titre de l'éclairage de sécurité? 36. Enoncez les différents moyens d'extinction susceptibles d'être installés dans les ERP 37. Quelles sont les régies d'installation des tableaux électriques dans les locaux et dégagements compte tenu de leur puissance? 38. Qu'appelle t'on bâtiment d'habitation de la 3 ème famille? 39. Que comprend le système de mise en sécurité incendie SMSl? 40. Quels sont les pièces constituant le dossier d'autorisation de construire, d'aménager, de modifier un ERP? 41. Comment sont définies les visites périodiques de contrôle des établissements? 42. Dégagements, dispositions générales, terminologie, donnez les différentes sortes de dégagements et leur définition? 43. Quelles sont les règles de sécurité se rapportant aux revêtements de plafonds et éléments constitutifs de plafonds suspendus dans les ERP, expliquez, commentez? 44. Quelles sont les vérifications techniques concernant les installations de désenfumage, et quelle est leur périodicité? 45. Eclairage de sécurité, que peut comprendre sa conception? 46. Quels sont les différents moyens de secours prévus par le CCH? 47. Qu'est-ce qu'un local de service électrique? 48. Quels sont les critères de classement des bâtiments d'habitation classés en famille? 49. Qu'appelle t on trémie d'attaque? 50. Qu'est ce que la CCDSA? 51. La sous commission ERP & IGH départementale, commentez, expliquez? 52. Qu'est ce qu'un espace libre?

4 53. Qu'est ce qu'un compartiment? 54. A quoi doivent satisfaire les locaux à risque particuliers? 55. Quelles sont les exigences relatives à l'emploi des tentures et rideaux dans les locaux et dégagements? 56. Dans quel texte l'application du désenfumage est il imposé, énoncez les principes concernés? 57. Quelles sont les obligations de l'installateur et de l'exploitant au regard des matériels de détection incendie? 58. Entretien des installations électriques, quelles sont les régies? 59. Qu'appelle t on voie échelle, donnez les critères? 60. Dans les dispositions visant à faciliter l'accès des Sapeurs Pompiers, donnez les précisions se rapportant à l'affichage du plan de l'établissement? 61. A quoi sont tenus les constructeurs, installateurs et exploitants en matière d'organisation du contrôle des ERP? 62. Par qui sont effectuées les vérifications techniques? 63. Balisage des dégagements, qu'en est-il et comment? 64. Eléments de décoration flottants à l'intérieur des dégagements et locaux, règles d'utilisation? 65. Désenfumage naturel : comment est il réalisé, expliquez? 66. Eclairage de sécurité par bloc autonome : quels sont les 6 points caractérisant l'installation? 67. Quelles sont les fonctions concernant la mise en sécurité d'un bâtiment? 68. Vérifications techniques des installations électriques, quelle est leur périodicité? 69. Donnez les critères d'une voie engins? 70. Quels sont les principes généraux d'alarme?

5 71. Les ERP font l'objet de visites de contrôle, développez et commentez? 72. Quel document atteste du contrôle de la sécurité dans les ERP du 1er groupe, où doit il se trouver? 73. Désenfumage mécanique, comment est il assuré, expliquez? 74. Cloisons extensibles, quelles sont les exigences et ies précautions d'emplois énoncés dans le règlement de sécurité? 75. Escaliers et ascenseurs encloisonnés, donnez les règles s'y rapportant? 76. Eclairage de sécurité, quelles sont les obligations de l'éclairage d'ambiance? 77. Dans les ERP quelles sont les contraintes liées au système de détection incendie. 78. Installation des accumulateurs électriques, les batteries de démarrage des groupes ainsi que leur dispositif de charge, peuvent ils être installés dans le même local que le groupe? 79. Quelle est la réglementation applicable aux logements foyers pour personnes âgées? 80. Comment doivent être assurées les communications d'un compartiment à un autre ou avec les escaliers? Quelles sont les caractéristiques dimensionnelles des dispositifs d'intercommunication? 81. Quelles sont les précautions à prendre durant certains travaux? 82. Donnez les définitions et classifications des I G H? 83. Pour assurer la sauvegarde des occupants et du voisinage, quels sont les 7 principes de la sécurité que doit respecter la construction d'un I G H? 84. Au titre du CCH comment sont classés les I G H? 85. Quels sont les rôles et missions du service de sécurité? 86. Expliquez la solution A et la solution B du désenfumage dans les I G H?

6 87. Potentiel calorifique, terminologie, expliquez ce qu'il en est de la limitation du potentiel calorifique à la construction? 88. Donnez les caractéristiques du compartiment? 89. Expliquez comment fonctionne l'alarme et son rôle? 90. Comment est organisé le désenfumage des circulations horizontales communes? 91. Quelles sont les mesures de protection des accès aux cabines d'ascenseurs et des monte charge? 92. Au titre du CCH quelles sont les obligations relatives à l'occupation des locaux en matière d'i G H? 93. Quelles sont les règles d'isolement du voisinage : expliquez ce qu'est le volume de protection? 94. Dans le cadre des contrôles et vérifications techniques du CCH, qu'est ce que la notice technique?. 95. Eléments généraux de construction et aménagement intérieur : quelles sont les dispositions particulières se rapportant aux gaines verticales non recoupées? 96. Mesures à prendre lors des travaux dans les I G H? 97. Rôle et mission du service de sécurité en I G H? 98. Limitation du potentiel calorifique : des façades, dans les locaux, dans les circulations, dans les locaux à risques particuliers? A la construction, quelle est l'obligation du constructeur envers le propriétaire

7 Questions Codification des réponses Questions Codification réponses N MS CO R R à 42 4 CO 1 et CO 2 52 CO CO 12 CO CO 25 CO er et 2 ième degré 55 AM 12 8 CO 34 CO DF 3 IT.246 dis part 9 CO MS GN 1 58 EL GN CO CO 19 CO 21 CO MS 41 GE 6 R ÂM 15 et GE 6 à GE EC 1 MS CO 42 AM EL 1 65 DF 5 18 Rég séc 66 EC MS 38 MS MS R EL GE 1 CO CO 2 MS CO R DF 7 72 GE 5 25 EC 1 EC 2 73 DF 6 26 MS AM EL 4 75 CO Rég séc 76 EC 7 29 MS MS R EL CO Rég séc 32 CO 43 CO GH CO GR AM R R EC 5 CO R MS4 84 R EL6 85 GH Rég séc 86 GH 28 + p MS 59 MS 60 R GH 3 GH 16 R GE 4 89 GH CO 34 CO 35 AM GH 28 GH DF 8 92 R à EC 7 MS GH 7 GH 4 47 EL 9 95 GH Rég Séc 96 GH 65

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la Modèle 2010-V1 PRÉFECTURE DE L'YONNE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public Préambule : à l'attention des rédacteurs Cette notice descriptive concernant toutes les catégories a été élaborée à votre intention,

Plus en détail

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE PROTECTION CONTRE LES RISQUES D INCENDIE ET DE PANIQUE dans les Etablissements Recevant du Public Nota : Conformément à l article R 123.22 du CCH et GE2 1 du règlement

Plus en détail

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil L'article R 123-14 du Code de la Construction et de l'habitation stipule que: " les établissements, dans lesquels

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40 NOTICE DE SECURITE 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD Notice de sécurité établie avec M. FOURMONT Bureau de contrôle VERITAS PC 40 SOMMAIRE 1. GENERALITES 2. DESCRIPTION DU PROJET

Plus en détail

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Evacuation des personnes en situation de handicap Le contexte Les modifications réglementaires: Les modifications du CCH La modification

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Une notice de sécurité est à joindre obligatoirement à tout dossier concernant la construction d'un établissement recevant du public. BASE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

Etude de dossier. Date de l étude : Nom de l établissement : Adresse : Exploitant ou maître de l ouvrage : Maître d œuvre ou architecte :

Etude de dossier. Date de l étude : Nom de l établissement : Adresse : Exploitant ou maître de l ouvrage : Maître d œuvre ou architecte : Etude de dossier Date de l étude : Nom de l établissement : Adresse : Exploitant ou maître de l ouvrage : Maître d œuvre ou architecte : Organisme de contrôle : Objet de la demande Construction d un gymnase

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Préambule : Cette notice concerne les dispositions essentielles de sécurité à prévoir en fonction du classement de l'établissement

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ème CATEGORIE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ème CATEGORIE VILLE DE LYON Sous direction Sécurité civile Service des Etablissements Recevant du Public 69205 LYON CEDEX 01 Tél. 04 72 07 38 03 Fax 04 72 07 38 60 NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE

Plus en détail

Agent de sécurité incendie module complémentaires REF : SSIAP 1 module

Agent de sécurité incendie module complémentaires REF : SSIAP 1 module Agent de sécurité incendie module complémentaires REF : SSIAP 1 module Public 12 stagiaires maximum Durée totale indicative 43 heures 30 minutes horstemps de déplacement Pré requis Respect des dispositions

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil 1 / 11 A. PROCEDURE L article L.111-8 du code de la construction et de l'habitation pose le principe d une vérification du respect

Plus en détail

SQY SAFETY SSIAP 1 PLANNING DES SEQUENCES DISPENSES

SQY SAFETY SSIAP 1 PLANNING DES SEQUENCES DISPENSES SQY SAFETY SSIAP 1 PLANNING DES SEQUENCES DISPENSES 1re Partie : LE FEU ET SES CONSEQUENCES 6h00 FORMATEUR DE LA SESSION : M WITKOWSKI SSIAP 3 SEQUENCE 1 LE FEU 4 h00 Éclosion et développement du feu Théorie

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Dénomination de l'établissement : Gymnase des Closeaux Adresse principale : Petite voie des Fontaines 94.150 RUNGIS Maîtrise d ouvrage (Nom ou raison sociale) : Ville de

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. La prévention de l'incendie est une discipline dont la finalité est la protection de la vie humaine et la sauvegarde des biens.

SECURITE INCENDIE. La prévention de l'incendie est une discipline dont la finalité est la protection de la vie humaine et la sauvegarde des biens. SECURITE INCENDIE La prévention de l'incendie est une discipline dont la finalité est la protection de la vie humaine et la sauvegarde des biens. Elle est régie par un ensemble conséquent de règlements

Plus en détail

www.ofpa-formation.fr FORMATION RESERVEE AUX POMPIERS VOLONTAIRES ACTIFS OU NON

www.ofpa-formation.fr FORMATION RESERVEE AUX POMPIERS VOLONTAIRES ACTIFS OU NON ORGANISME DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE L ARTOIS Siège social : 382, Boulevard Poincaré 24, rue d'iéna 62400 BETHUNE 59000 LILLE 03 21 65 27 70 03 20 54 29 17 Fax : 03 21 56 97 52 Fax 03 20 40 13 56

Plus en détail

S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie

S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie Public : Homme du rang des sapeurs-pompiers professionnels ou volontaires, des pompiers militaires de l armée de terre, des pompiers militaires

Plus en détail

REALISATION d un espace JEUX à Rez de Jardin, REALISATION d un Hall, de rangements et restructuration du bâtiment existant à Rez de Chaussée.

REALISATION d un espace JEUX à Rez de Jardin, REALISATION d un Hall, de rangements et restructuration du bâtiment existant à Rez de Chaussée. COMMUNE DE JACOU Mairie de JACOU, Rue de l Hôtel de ville 34 830 JACOU - Tél : 04. 67. 55. 88. 55 - Fax : 04. 67. 59. 23. 28 REHABILITATION de la crèche «Les Pitchounets - Sabine Zlatin» REALISATION d

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 OBJECTIFS Assurer la sécurité des personnes et la sécurité incendie des biens. PUBLIC / PRE REQUIS Postulants agents de sécurité incendie en établissement recevant

Plus en détail

Voie qui mène vers un emplacement sûr en cas d'urgence.

Voie qui mène vers un emplacement sûr en cas d'urgence. 5.6.4 Classification 5.6.2.10 Service de veille Etat de service d'un système d'éclairage dans lequel les lampes de l'éclairage de secours sont en service uniquement après une défaillance de l'alimentation

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur

Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur S il est un sinistre du bâtiment qui marque particulièrement les esprits, c est l incendie. Au-delà de l impact

Plus en détail

Section II - Adaptation des règles de sécurité et cas particuliers d'application du règlement

Section II - Adaptation des règles de sécurité et cas particuliers d'application du règlement Page 1 sur 5 Règlement de sécurité contre l'incendie relatif aux établissements recevant du public LIVRE PREMIER : Dispositions applicables à tous les établissements recevant du public CHAPITRE UNIQUE

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DIVERS

RENSEIGNEMENTS DIVERS NOTICE DE SECURITE Références: A joindre obligatoirement à tout dossier de permis de construire ou déclaration de travaux exemptés de permis de construire relatifs à un établissement recevant du public

Plus en détail

La sécurité incendie dans les petits hôtels

La sécurité incendie dans les petits hôtels La sécurité incendie dans les petits hôtels Collection Entreprises Tourisme et CHR, Janvier 2014 Janvier 2014 Sommaire Introduction 3 Mise en sécurité des petits hôtels existants au 4 août 2006 4 Mesures

Plus en détail

RÈGLEMENT ANTICIPÉ POUR LES IGH TEXTE : ALAIN SARTRE PHOTOS & ILLUSTRATIONS : EPADESA PATHOLOGIE. Tour Phare : premier immeuble ITGH SÉCURITÉ INCENDIE

RÈGLEMENT ANTICIPÉ POUR LES IGH TEXTE : ALAIN SARTRE PHOTOS & ILLUSTRATIONS : EPADESA PATHOLOGIE. Tour Phare : premier immeuble ITGH SÉCURITÉ INCENDIE PATHOLOGIE RÉGLEMENTATION Tour Phare : premier immeuble ITGH Conçu par l architecte américain Thomas Mayne (agence Morphosis), pour le compte de la société immobilière Unibail-Rodamco, le projet de la

Plus en détail

DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O.

DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O. DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O. CHAPITRE IV : Établissements du Type O : Hôtels et pensions de famille. Généralités (O 1 à 2) : Etablissements assujettis - Calcul de l'effectif Construction

Plus en détail

0.03 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TOME I INTERCALAIRE 0 INTERCALAIRE 1 INTERCALAIRE 2. Tables

0.03 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TOME I INTERCALAIRE 0 INTERCALAIRE 1 INTERCALAIRE 2. Tables TOME I INTERCALAIRE 0 Tables Sommaire général... 0.01 Présentation de l ouvrage... 0.02 Table des matières générale... 0.03 Liste des abréviations... 0.04 Table chronologique des textes réglementaires..

Plus en détail

EVALUATION Epreuve écrite QCM de 40 questions 40 minutes Epreuve orale. Animation d'une séquence pédagogique

EVALUATION Epreuve écrite QCM de 40 questions 40 minutes Epreuve orale. Animation d'une séquence pédagogique Référentiel pédagogique SSIAP 2 70 heures hors examen et temps de Public 12 stagiaires maximum Durée totale indicative déplacement Respect des dispositions de l'article 5 1 de arrêté du 02 mai 2005 dont

Plus en détail

RAPPORT DE VERIFICATION REGLEMENTAIRE APRES TRAVAUX

RAPPORT DE VERIFICATION REGLEMENTAIRE APRES TRAVAUX AREA 29, Boulevard Charles Nédélec 13331 MARSEILLE CEDEX 03 À l'attention de Monsieur L. PESENTI RAPPORT DE VERIFICATION REGLEMENTAIRE APRES TRAVAUX CONSTRUCTION DU POLE ENERGETIQUE DU LYCEE DE ST MAXIMIN

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

PC40 NOTICE DE SECURITE

PC40 NOTICE DE SECURITE PC40 NOTICE DE SECURITE Dossier spécifique 3 LOCALISATION ET PRESENTATION DE L EXISTANT LOCALISATION ET CARACTERISTIQUES DU TERRAIN Le terrain, de la présente demande de permis de construire se situe rue

Plus en détail

SSIAP - 3 Chef de Service de Sécurité Incendie

SSIAP - 3 Chef de Service de Sécurité Incendie SSIAP - 3 Chef de Service de Sécurité Incendie OBJECTIFS DE LA FORMATION - Former le personnel à la réglementation de sécurité en ERP et IGH - Donner la compétence de : Gérer un poste de sécurité Diriger

Plus en détail

N du dossier. Nature des travaux. Pétitionnaire. Intitulé de l'établissement. Description sommaire du projet

N du dossier. Nature des travaux. Pétitionnaire. Intitulé de l'établissement. Description sommaire du projet Dossier concernant l'accessibilité des personnes handicapées (physique, visuel, auditif, cognitif) dans les établissements recevant du public et les installations ouvertes au public Direction départementale

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE ERP

NOTICE DE SECURITE ERP MAITRE D OUVRAGE VILLE DE CLOYES-SUR-LE-LOIR 1 place Gambetta 28220 CLOYES-SUR-LE-LOIR Objet : Demande de permis de construire Restructuration du collège François Rabelais Pour réaliser un espace multi-activités

Plus en détail

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP 1 - Les grands principes Les différentes réglementations fixant les règles de sécurité contre l'incendie visent essentiellement à respecter les grands principes suivants : L'évacuation rapide et en bon

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE

LA PROTECTION INCENDIE Roger Cadiergues MémoCad ma35.a LA PROTECTION INCENDIE SOMMAIRE ma35.1. La protection incendie ma35.2. Les composants de la protection incendie ma35.3. L organisation du compartimentage ma35.4. Les concepts

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 3 sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant du Public du 2 ème groupe

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Qu est-ce qu un ERP? ERP «Tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque,

Plus en détail

Annexe 9 : Accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants SOMMAIRE

Annexe 9 : Accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants SOMMAIRE Annexes à la circulaire interministérielle (NOR : LOGU0907226C) relative à l accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants, et des établissements recevant du public et installations ouvertes

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES DANS LES ERP

PREVENTION DES RISQUES DANS LES ERP b PREVENTION DES RISQUES DANS LES ERP Définitioniti Définition d un ERP : Etablissement Recevant du Public (définition du Code de la Construction et de l Habitation : Art.123-2) «L ensemble des constructions

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN Remarque préliminaire : NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Cette notice descriptive de sécurité

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE Révision : 3 Date : JUIN 2010 BETOM ingénierie Notice de Sécurité Page 2/9 S O M M A I R E 1.

Plus en détail

Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations

Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations Service des Affaires Techniques et Professionnelles UNA Charpente Menuiserie Agencement Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1)

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1) Aix-en-Provence Ville Thermale et Climatique PhF 17/05/2013 Service de la Réglementation et de la Police Administrative Hôtel de Ville - 13616 Aix-en-Provence Tél : 04.42.91.93.44 Fax : 04.42.91.94.16@mairie-aixenprovence.fr

Plus en détail

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012 NOTICE DE SÉCURITÉ concernant les ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 1 er groupe (1 ère à 4 ème catégorie) conformément au Code de l'aménagement de la Polynésie Française Document mis à jour le 10.05.2012

Plus en détail

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3.

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Pour tous les ERP du 1er groupe et les ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) Avec locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente

Plus en détail

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40)

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40) Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim Dossier de demande de permis de construire Notice de Sécurité (PC40) NOTICE DE SECURITE E.R.P. Remarque : Cette notice de sécurité comprend

Plus en détail

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Préambule général Le présent document constitue une note d information relative aux règles d implantation de pompes à chaleur

Plus en détail

Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public

Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public Version 2015-1 Sommaire Préambule Page 3 Renseignements principaux Page 4 Renseignements nécessaires à la bonne compréhension du

Plus en détail

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Direction des Lycées REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Avril 2002 I. Réglementation en vigueur. Code de la construction et de l'habitation. ( CCH ) Arrête du 25 juin 1980 modifié

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP A joindre à la demande de permis de construire, déclaration de travaux ou d aménagement Cette notice n est pas exhaustive ; tous renseignements complémentaires doivent

Plus en détail

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 1 : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 PROGRAMME DE FORMATION : «Chef d équipe de sécurité incendie (SSIAP 2)» Formation des chefs d équipe de Sécurité Incendie

Plus en détail

PRÉFECTURE DES YVELINES

PRÉFECTURE DES YVELINES PRÉFECTURE DES YVELINES COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE LA PROTECTION CIVILE DE LA SÉCURITÉ ET DE L ACCESSIBILITÉ NOTICES DEVANT ÊTRE TRANSMISES À L APPUI D UNE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE

Plus en détail

Fiche thématique. Le principe d'accessibilité des bâtiments et locaux aux personnes handicapées

Fiche thématique. Le principe d'accessibilité des bâtiments et locaux aux personnes handicapées Fiche thématique Accessibilité des ERP (établissements recevant du public) aux personnes handicapées Le principe d'accessibilité des bâtiments et locaux aux personnes handicapées La loi n 2005-102 du 11

Plus en détail

Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 1 : QCM SSIAP1

Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 1 : QCM SSIAP1 www.formation-agent-securite.net (FAS) Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 1 : QCM SSIAP1 Dans ce document : Synthèse des questions QCM Feuille de réponses Réponses Ce QCM vous a été offert

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION Date de début possible des travaux A T R Date de dépôt Département Commune Année N dossier DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE

Plus en détail

Section 1 : Champ d'application

Section 1 : Champ d'application Version de septembre 2012 vérifiez les éventuelles modifications sur le site de Legifrance Code du travail Partie réglementaire nouvelle QUATRIÈME PARTIE : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE II : DISPOSITIONS

Plus en détail

ARRETE. Version consolidée au 01 janvier 2012. Extrait. Chapitre III : Aménagements intérieurs, décoration et mobilier.

ARRETE. Version consolidée au 01 janvier 2012. Extrait. Chapitre III : Aménagements intérieurs, décoration et mobilier. ARRETE Arrêté du 25 juin 1980 portant approbation des dispositions générales du règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP). Version

Plus en détail

CATALOGUE SAVOIE PLAN INCENDIE. 1 - Présentation. 2 - Normes et Réglementation. 3 - Nos produits et Services. 4 - Etude Gratuite

CATALOGUE SAVOIE PLAN INCENDIE. 1 - Présentation. 2 - Normes et Réglementation. 3 - Nos produits et Services. 4 - Etude Gratuite SAVOIE PLAN INCENDIE 141 allée de la Bévière 73200 MERCURY (Albertville) France Mobile : (+33) 06.70.32.63.60 Tel/Fax : (+33) 04.79.38.45.15 e-mail : savoie-plan-incendie@orange.fr internet : www.savoie-plan-incendie.com

Plus en détail

RAPPORT INITIAL DE CONTROLE TECHNIQUE N 1. Diffusion: VILLE DE FEYZIN - M. DEJORGERIS Maître d'ouvrage n.desorgeris@ville-feyzin.

RAPPORT INITIAL DE CONTROLE TECHNIQUE N 1. Diffusion: VILLE DE FEYZIN - M. DEJORGERIS Maître d'ouvrage n.desorgeris@ville-feyzin. Agence de Lyon 17 Avenue Condorcet 69100 VILLEURBANNE Tél: 04 78 89 73 88 - Fax: 04 72 43 98 15 lyon@alpes-controles.fr CTC R200/Indice 10 FAIRE: NOS REFERENCES: COMPTE-RENDU: MISSION: PHASE: DATE: RAPPORT

Plus en détail

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie)

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) RÉGLEMENTATION APPLICABLE Art. GN 1 à GN 14 de l'arrêté du 25 Juin 1980 modifié,

Plus en détail

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention CEP-CICAT 5 Février 2015 Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention EVACUER EN TOUTE SECURITE ESPACES D ATTENTE SECURISES SOLUTIONS EQUIVALENTES CAS D EXONERATION ERP CODE DU TRAVAIL IGH Introduction

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Logements encadrés

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Logements encadrés GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1513.1 Prescriptions

Plus en détail

SOUS DIRECTION DE LA GESTION DES RISQUES Paris le Bureau de la Réglementation incendie Et des Risques de la Vie courante

SOUS DIRECTION DE LA GESTION DES RISQUES Paris le Bureau de la Réglementation incendie Et des Risques de la Vie courante DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES SOUS DIRECTION DE LA GESTION DES RISQUES Paris le Bureau de la Réglementation incendie Et des Risques de la Vie courante DDSC/SDGR/DDSC6/BN Affaire suivie

Plus en détail

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Demande d autorisation de construire, d aménager Non 1/4 N 13824*03 Cadre 4 du code de la construction et de l habitation Cadre 6 informations nécessaires à l instruction

Plus en détail

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I 12/11/2010 REGLEMENTATION INCENDIE Documents de référence ANNEXE 1 les principaux textes à la base de la règlementation contre l incendie Les principaux

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE

LA SECURITE INCENDIE LA SECURITE INCENDIE Prévention et Réglementation Béatrice Kissien-Schmit Inspectrice du travail Formatrice INTEFP Mai 2013 Formation des membres du CHSCT 1 PLAN PREVENTION Objectifs Mesures de prévention

Plus en détail

Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF)

Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) À quoi servent-ils? Grâce à une alarme sonore, les détecteurs avertissent les occupants du logement en cas de départ d incendie. Ils vous réveillent si

Plus en détail

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames R E Q U A L I F I C A T I O N E T A G R A N D I S S E M E N T D E L A M A I R I E D E C O

Plus en détail

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012 NOTICE DE SÉCURITÉ concernant les ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du (5 ème catégorie) conformément au Code de l'aménagement de la Polynésie Française Document mis à jour le 10.05.2012 01 - PRÉSENTATION

Plus en détail

Chapitre 1 - Emploi d agent de sécurité incendie

Chapitre 1 - Emploi d agent de sécurité incendie ANNEXES ANNEXE I -Référentiels emplois Chapitre 1 - Emploi d agent de sécurité incendie MISSIONS RESPONSABILITE Encadrement Autonomie Relations extérieures Assurer la sécurité des personnes et la sécurité

Plus en détail

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Remarques Cette notice descriptive de sécurité a été élaborée dans le but de faciliter votre travail sur les dispositions du règlement de

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique CHARTRES ZAC du Parc d Archevilliers rue Denis Poisson 28000 CHARTRES Adresse postale : CS 50014 28008 CHARTRES CEDEX Tél : 02 37 36 63 21 Fax : 02 37 21 60 57 Mél : edouard.le-goff@fr.bureauveritas.com

Plus en détail

Exigences réglementaires relatives à l aménagement intérieur et au mobilier

Exigences réglementaires relatives à l aménagement intérieur et au mobilier Règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public, dans les établissements pénitentiaires et dans les immeubles de grande hauteur Exigences réglementaires

Plus en détail

Intitulé : SSIAP 1 Agent de sécurité incendie et d assistance à personnes. Toute personne devant être qualifiée en sécurité incendie

Intitulé : SSIAP 1 Agent de sécurité incendie et d assistance à personnes. Toute personne devant être qualifiée en sécurité incendie Intitulé : SSIAP 1 Agent de sécurité incendie et d assistance à personnes Public : Pré-requis : Objectifs : Toute personne devant être qualifiée en sécurité incendie - Aptitude médicale - Évaluation de

Plus en détail

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012 Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP Pilote : P Date : 03/2012 Généralités sur les ERP Définition de l ERP et généralités en sécurité contre l incendie Qu est-ce qu un E.R.P.? Art.

Plus en détail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes Luxembourg, mars 2009 Le présent document a été établi par le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg et la Commission de Sécurité, de Prévention et de Prévision Incendie de la «Fédération

Plus en détail

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre.

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les ERP du 1er groupe ou établissement du 2ème groupe (5ème catégorie) avec locaux à sommeil. Arrêté du 25/06/1980 Rappel: art R123-2 du CCH: constituent des établissements

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique Flandres/Côte d'opale Parc d'activité de l'etoile Rond-Point de la porte de Lille 59760 GRANDE SYNTHE Tél:03.28.25.92.00 Fax:03.28.25.92.19 Mél:olivier.quenehen@fr.bureauveritas.com N. Réf. : /RICT/0 V.

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE Bibliographie Catalogues LEGRAND & Schneider Electric

LA SECURITE INCENDIE Bibliographie Catalogues LEGRAND & Schneider Electric 1 / LA SECURITE DANS LES BATIMENTS LA SECURITE INCENDIE Bibliographie Catalogues LEGRAND & Schneider Electric La protection des personnes et des biens est primordiale dans les établissements accueillant

Plus en détail

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu Extinction Choisissez votre système d extinction Qu'est-ce qu'un système d extinction? Dans un système de protection incendie, il ne suffit pas de détecter et de mettre en sécurité. Il est souvent nécessaire

Plus en détail

Projet de construction : Adresse du site d'implantation : Zac du Tourillon 13 857 Cedex 3 Aix-en-Provence. Designation du document :

Projet de construction : Adresse du site d'implantation : Zac du Tourillon 13 857 Cedex 3 Aix-en-Provence. Designation du document : Maîtrise d'ouvrage : Maîtrise d'ouvrage : Frédéric Chevalier Petit Jardin 13 480 CABRIES Projet de construction : Maîtrise d'ouvrage déléguée: REDMAN Méditerranée Parc du Golf - Bât 11A 350, Avenue Guillibert

Plus en détail

Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.)

Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.) Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.) Qu est-ce que c est? L'article R123-2 du Code de la Construction et de l'habitation précise : "... constituent des établissements recevant du public tous

Plus en détail

Les établissements recevant du public. Qu'est ce qu'un ERP? Le cas particulier des églises Les acteurs de la prévention La vie d'un ERP

Les établissements recevant du public. Qu'est ce qu'un ERP? Le cas particulier des églises Les acteurs de la prévention La vie d'un ERP Les établissements recevant du public Qu'est ce qu'un ERP? Le cas particulier des églises Les acteurs de la prévention La vie d'un ERP Qu'est ce qu'un ERP? A - Définition Art R 123.2 du CCH Constituent

Plus en détail

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau.

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau. REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3 DURÉE : 5 jours n OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Remise à niveau des connaissances SSIAP 3 n PROFIL DES PARTICIPANTS : Les personnes titulaires du diplôme

Plus en détail

Chapitre III : Etablissements du type N Restaurants et débits de boissons

Chapitre III : Etablissements du type N Restaurants et débits de boissons 1 sur 8 21/04/2010 14:32 ARRETE Arrêté du 21 juin 1982 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les

Plus en détail

Sommaire général détaillé

Sommaire général détaillé Sommaire général détaillé 1 - Les établissements accueillant des personnes âgées (MR.1) Chap. 1 Les maisons de retraite : une réalité complexe (MR.11)... 31 1/1 Généralités (MR.111)... 31 1/2 La typologie

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements d hébergement

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements d hébergement GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris ETABLISSEMENT : LYCEE ANDRE BOULLOCHE 18, Boulevard Gutenberg 93190 Livry-Gargan REFECTION DE L EQUIPEMENT D

Plus en détail

La nouvelle réglementation parasismique

La nouvelle réglementation parasismique La nouvelle réglementation parasismique Principes et définitions Classifications et dispositions constructives Responsabilités et contrôles 1 Objectifs de la réglementationr Sécurité des personnes exigence

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

Journée d études Nationales 2011

Journée d études Nationales 2011 Journée d études Nationales 2011 Appliquer la nouvelle règlementation ERP pour les équipements sportifs : quelle méthode pour le service des sports? Alexandre CHEVAILLER, Ville de Montbéliard (25) Capitaine

Plus en détail