Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015"

Transcription

1 Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage Mercredi 24 juin 2015 Contact presse : Tél : / / Suivez l actualité de l'état en

2 Exercice de sécurité civile à Arnage le 24 juin 2015 Le Plan Particulier d Intervention (PPI) de Butagaz fera l objet d un exercice le mercredi 24 juin Ce plan prévoit les moyens d action et définit les procédures à mettre en œuvre en cas de crise impliquant l établissement et pouvant avoir des incidences à l extérieur du site. L exercice a pour objectif de tester le plan et notamment le dispositif d alerte, les conditions de la circulation routière et l organisation de la gestion de crise. Il va permettre de préparer les acteurs des secours. Les exploitants simuleront un accident fictif qui nécessitera la mise en œuvre du Plan d Opération Interne (POI), qui est un plan de secours pour l intérieur de l'établissement, élaboré et mis en œuvre par les industriels. Cet accident aura, par ailleurs, des effets externes au site qui nécessiteront le déclenchement fictif du PPI par la préfète de la Sarthe. Au cours de cet exercice, le personnel de Butagaz et les agents des services opérationnels de l État seront mobilisés. Les procédures d expertise, de contrôle et de décision des pouvoirs publics seront testées en grandeur réelle. La commune d Arnage sera également associée à travers la mise en œuvre de son Plan Communal de Sauvegarde (PCS), dont l objectif est de permettre à la commune qui l élabore, de se préparer, en se dotant de modes d organisations et, d outils techniques, aux événements de sécurité civile. Le jour de l exercice, la sirène d alerte de Butagaz pourrait être activée. Dans ce cas, la population serait amenée à se confiner jusqu à la fin de l alerte. Les routes comprises dans le périmètre de sécurité du PPI pourront être réellement interdites à la circulation pendant 1 heure maximum. La circulation pourra donc être difficile dans le secteur le mercredi 24 juin matin / /

3 Les risques liés au Butane et au Propane Le butane et le propane sont des gaz combustibles. Comme tous les combustibles solides, liquides ou gazeux, ils brûlent en présence d'air et d'une source de forte chaleur en contact direct. Une fuite de butane ou de propane peut se répandre sans s enflammer et, en l absence de ventilation, s accumuler dans un lieu clos ou un point bas (local, pièce d habitation, cave, etc.). Une odeur caractéristique permet de déceler la présence du gaz. Sous l'action d'une flamme ou d'une étincelle, cette fuite peut s'enflammer et, dans certaines conditions, il peut y avoir une explosion et risques de brûlures ou de blessures par projection d'éclats. Pour éviter ce type d accident, la réglementation française impose des règles très strictes concernant : la construction des réservoirs, leur implantation, leur contrôle périodique, le transport, la distribution et l utilisation de ces gaz. Par ailleurs, elle impose d évaluer, au travers de l étude de danger, les risques liés aux activités du site. L accident majeur peut intervenir si un réservoir soumis aux flammes se rompt ou si un relâchement de gaz très important se produit. Cette perte de confinement peut se traduire par l inflammation d une nappe de gaz (phénomène nommé U.V.C.E Unconfined Vapour Cloud Explosion ou explosion de gaz à l air libre) et, dans certains cas, par une évaporation brutale du gaz créant instantanément une boule de feu avec des effets thermiques importants (phénomène nommé B.L.E.V.E Boiling Liquid Expanding Vapour Explosion). Sur le dépôt d Arnage, la mise sous talus du réservoir assure la protection contre les risques d agression thermiques susceptibles de conduire à un B.L.E.V.E. Ce n est pas le cas des camions citernes. Dans ces situations, le responsable du dépôt déclenche l alerte et met tout en œuvre pour maîtriser les effets de l accident à l intérieur du site, mais il peut arriver que l impact de l accident dépasse l enceinte de l établissement.

4 Butagaz : un des cinq sites SEVESO seuil haut en Sarthe Avec 470 tonnes de propane liquéfié susceptibles d être présents sur le site, le site de Butagaz d Arnage est l un des 5 établissements Seveso seuil haut du département, avec l entreprise Alsetex située à Precigné, les deux dépôts de la Société des Dépôts Pétroliers de la Sarthe (SDPS) situés à Saint-Gervais-en-Belin et au Mans ainsi qu ICL France, devenu récemment AG FRANCE à Vaas. Quelles sont les mesures mises en œuvre pour maîtriser les risques? La politique de prévention et de maîtrise des risques industriels majeurs repose sur un ensemble d actions sous la responsabilité de l exploitant industriel, de l Etat et des collectivités locales. Les quatre axes de cette politique sont : la réduction du risque à la source ; la maîtrise de l urbanisation pour limiter les enjeux exposés au danger ; l organisation des réponses opérationnelles (Organisation de Réponse de SEcurité Civile - Plan Particulier d Intervention, Plan Communal de Sauvegarde ) pour assurer la protection des populations en cas d accident ; l information préventive des populations sur la nature des risques potentiels, les conséquences possibles et la conduite à tenir en cas d accident.

5 Prévenir et maîtriser les risques à la source La priorité est accordée à la maîtrise et à la réduction du risque à la source ; la sécurité se jouant d abord au sein des entreprises. Le site de Butagaz réactualise tous les cinq ans l étude de dangers qui permet de : mettre en évidence les risques et estimer leurs conséquences ; évaluer une réduction des risques à la source ; adapter les moyens de prévention et d intervention à ces risques. Il est contrôlé régulièrement par l inspection des installations classées et des exercices incendie sont conduits périodiquement, dont certains avec les sapeurspompiers. Cependant, un accident majeur, ne pouvant être écarté, des mesures complémentaires sont mises en place, visant à réduire l exposition de la population aux risques. Maîtriser l urbanisation Le Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) de l établissement BUTAGAZ à Arnage a été approuvé par le préfet le 22 novembre 2010 (http://www.sarthe.gouv.fr/img/pdf/apapprobationpprtbutagaz_cle pdf). Ce plan a agit sur l'urbanisation afin de protéger les personnes des risques technologiques et de limiter la population exposée. Il définit des règles dʼutilisation des sols respectueuses de cet objectif de protection et compatibles avec lʼactivité de lʼinstallation classée, les projets de développement local et les intérêts des riverains. Il délimite différentes zones où l urbanisme est réglementé en fonction des risques. Le PPRT est une servitude dʼutilité publique qui est annexée au Plan Local d Urbanisme (PLU) communal.

6 Plan d'opération Interne (POI) Le POI définit les mesures d'organisation, les méthodes et les moyens d'intervention pour protéger le personnel du site, la population et l'environnement en cas d'accident dont les effets ne dépassent pas le site. Le plan contient plusieurs éléments : l'analyse des scénarios d'accident, la procédure d'alerte, l'organisation des secours, la localisation des installations et les moyens d'intervention externes et internes. Il décrit les moyens humains et matériels à mettre en œuvre pour chaque scénario d'accident identifié. Le plan est élaboré par l'exploitant, sous le contrôle de la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement (DREAL) et du Service Départemental d Incendie et de Secours (SDIS). Il fait l objet d'exercices périodiques et est mis à jour au minimum tous les trois ans. En cas de déclenchement du POI, c est le chef de dépôt du site ou son suppléant sécurité qui dirige les opérations de secours avec ses moyens internes en collaboration avec le SDIS. Une ligne téléphonique directe relie le dépôt Butagaz au SDIS. Plan Particulier d'intervention (PPI) Dans le cas d un sinistre sortant des limites du dépôt, c'est la préfète qui prend la direction des opérations de secours en mettant en œuvre les mesures prévues dans le plan particulier d intervention. Le PPI prévoit la mobilisation des services de secours publics (sapeurs-pompiers, gendarmes, police, SAMU), de l ensemble des services de l Etat (Direction Départementale des Territoires, Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement...), des communes et des acteurs privés (exploitant, associations, gestionnaires de réseaux, etc.). La préfète élabore le PPI sur la base des éléments transmis par l exploitant dans l étude de dangers. Il décrit les stratégies de protection des populations et d intervention à adopter, en fonction de la nature et de l étendue des effets, de leur gravité et de leur cinétique.

7 27 phénomènes dangereux produisant des effets hors du site ont été identifiés par l exploitant pour être pris en compte dans le cadre de l établissement du P.P.I (Plan Particulier d Intervention), indépendamment de leur probabilité d occurrence. Les scénarios majorants retenus, comme l explosion d un nuage de gaz (U.V.C.E.) à cinétique très rapide, fixent une distance d effet de 600m autour du dépôt. Plan Communal de Sauvegarde Le maire d Arnage a élaboré un Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Le PCS décrit les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes, fixe l organisation nécessaire à la diffusion de l alerte et des consignes de sécurité, recense les moyens disponibles et définit la mise en œuvre des mesures d accompagnement et de soutien à la population. Informer la population La commission de suivi du site qui regroupe les différents acteurs (exploitants, pouvoirs publics, associations mais également riverains et salariés) permet au moins une fois par an de prendre connaissance des événements survenus au sein de l établissement, des investissements réalisés pour la sécurité et des contrôles effectués. Cette commission a été consultée dans le cadre de l élaboration du Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT). Parallèlement, la préfète et le maire d Arnage informent préventivement la population sur les risques via le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM - et le Document d Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) consultable en mairie.

8 L exercice PPI Butagaz du 24 juin 2014 Pourquoi cet exercice? Un exercice de cette ampleur permet d acquérir un retour d expérience qui servira à actualiser le plan particulier d intervention du site et si nécessaire à améliorer les moyens à mettre en œuvre (moyens de communication, d intervention ). Comment se déroule l exercice? A la suite d une défaillance de connexion entre le bras de chargement et le camion, une nappe de gaz se répand sur le site. Ce gaz s enflamme et chauffe la cuve d un camion situé à proximité, avec risque de B.L.E.V.E (Boiling Liquid Expanding Vapour Explosion - évaporation brutale du gaz créant instantanément une boule de feu avec des effets thermiques importants). Des moyens techniques et humains seront déployés sur le terrain (sapeurs pompiers, forces de l ordre). Quels sont les objectifs de l exercice? L exercice est mis en place afin de tester la chaîne d alerte et de commandement et l organisation de la gestion de la crise. Déclencher les plans d urgence L entraînement a pour but de préparer chaque acteur à l exercice de ses responsabilités dans le cadre de la gestion d une crise. Il permet donc de tester la bonne mise en œuvre des mesures prévues par le plan particulier d intervention (PPI).

9 Mobiliser tous les acteurs Cet exercice a également pour objectif de former, entraîner et améliorer l organisation et la coordination de la gestion des situations d urgence. Seront testées plus particulièrement : l alerte des services concernés et le gréement des postes de commandement ; l audibilité de la sirène ; la mise en œuvre des fiches actions PPI ; la coordination des services de secours, des gestionnaires de voirie et des forces de l ordre pour la mise en place du périmètre de sécurité, des itinéraires de déviations... Il s agit également d apprendre ou de rappeler à l ensemble de la population du territoire les consignes de sécurité à appliquer en cas d accident. Même si tout est mis en œuvre pour éviter l accident, le risque zéro n existe pas. Les riverains doivent savoir quoi faire lors d une telle situation. La bonne information de la population contribue en effet au bon déroulement des opérations de secours. Qui est concerné par cet exercice? l exploitant du site qui déclenche l alerte et informe la préfète ; la préfète de la Sarthe qui déclenche le PPI et devient directeur des opérations de secours ; le maire d Arnage ; les services de l Etat : préfecture ; gendarmerie ; police ; Unité Territoriale de la Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement (UT DREAL) ; Direction Départementale des Territoires (DDT) ; Délégué Militaire Départemental (DMD) ; Service Départemental d Incendie et de Secours (SDIS) ; Service d'aide Médicale Urgente (SAMU). les services du conseil départemental, gestionnaire de la voirie ; les services de la mairie d Arnage.

Exercice de sécurité civile

Exercice de sécurité civile Exercice de sécurité civile Jeudi 26 juin 2014 14h00 Site de Butagaz à Castelsarrasin 05.63.22.82.17 Page - 1 - SOMMAIRE Communiqué de presse 1) Fiche d identité du site 2) Les risques liés au GPL - une

Plus en détail

RISQUE INDUSTRIEL Source : www.mementodumaire.net I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés

RISQUE INDUSTRIEL Source : www.mementodumaire.net I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés Source : www.mementodumaire.net RISQUE INDUSTRIEL Sommaire : I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés III - Les effets possibles en cas d'accident industriel IV - Prévention du risque industriel

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL. Comment se manifeste le risque industriel?

LE RISQUE INDUSTRIEL. Comment se manifeste le risque industriel? LE RISQUE INDUSTRIEL Comment se manifeste le risque industriel? Ce risque majeur est un événement accidentel survenant sur un site industriel. Deux grandes branches industrielles sont concernées, avec

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM. Jeudi 4 décembre 2014

DOSSIER DE PRESSE. Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM. Jeudi 4 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM Jeudi 4 décembre 2014 Exercice de sécurité civile Jeudi 4 décembre 2014 Un exercice de sécurité civile est prévu le jeudi 4 décembre 2014 sur

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Technologiques BUTAGAZ à Arnage. Note de présentation

Plan de Prévention des Risques Technologiques BUTAGAZ à Arnage. Note de présentation PREFECTURE DE LA SARTHE Plan de Prévention des Risques Technologiques BUTAGAZ à Arnage Approuvé par arrêté préfectoral du 22 novembre 2010 Note de présentation Octobre 2010 Direction Régionale de l'environnement,

Plus en détail

Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE

Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE 04 > Industriel p. 68 > Transport de Matières Dangereuses (TMD) p. 73 > Rupture de barrage p. 82 > Nucléaire p. 89 Dossier Départemental sur les

Plus en détail

D I C R I M LE RISQUE INDUSTRIEL. Les établissements à risque industriel à Vitry-sur-Seine. Les établissements SEVESO II à Vitry-sur-Seine

D I C R I M LE RISQUE INDUSTRIEL. Les établissements à risque industriel à Vitry-sur-Seine. Les établissements SEVESO II à Vitry-sur-Seine LE RISQUE INDUSTRIEL Le risque industriel se caractérise par un accident se produisant sur un site industriel et pouvant entraîner des conséquences graves pour le personnel, la population, les biens ou

Plus en détail

Le risque technologique

Le risque technologique Le risque technologique DDTM des Pyrénées-Orientales - DDRM 2012 149 LES RISQUES TECHNOLOGIQUES - Le risque industriel - Le risque rupture de barrage - Le risque transport de marchandises dangereuses DDTM

Plus en détail

fiche-industriel-v1-04-04-13 Le risque industriel

fiche-industriel-v1-04-04-13 Le risque industriel fiche-industriel-v1-04-04-13 Le risque industriel GENERALITES G.1 - QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL

LE RISQUE INDUSTRIEL LE RISQUE INDUSTRIEL 1. Qu est-ce qu un risque industriel? Le risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates ou différées,

Plus en détail

industriels majeurs. Que faire en cas d accident?

industriels majeurs. Que faire en cas d accident? Vous habitez dans une zone à risques à conserver! industriels majeurs. Que faire en cas d accident? Etablissement concerné : Groupement Pétrolier de Haute-Savoie /////////////////////////////// Préfecture

Plus en détail

Sommaire... 2. Le mot du Maire... 3. Glossaire... 4. Pour en savoir plus... 4. Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5

Sommaire... 2. Le mot du Maire... 3. Glossaire... 4. Pour en savoir plus... 4. Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5 Sommaire Sommaire... 2 Le mot du Maire... 3 Glossaire... 4 Pour en savoir plus... 4 Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5 Les risques naturels... 6 Les inondations... 6 Les phénomènes météorologiques... 7

Plus en détail

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL SYNTHRON Rue du Moulin d Herbault BP 13 37110 AUZOUER-EN-TOURAINE Tél : 02.47.56.90.46 Fax : 02.47.29.60.37 Courriel : postmaster@protex-international.com

Plus en détail

Le RISQUE INDUSTRIEL. dans le Var. industriel QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE?

Le RISQUE INDUSTRIEL. dans le Var. industriel QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE? Exemple de plaquette d information Stogaz (Comimpress) Information des riverains Le RISQUE INDUSTRIEL dans le Var QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE? Un risque est la combinaison de la probabilité d'un

Plus en détail

PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES

PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL VERSION 1.4 I. POSITIONNEMENT DE LA THEMATIQUE PAR RAPPORT AU SCOT 1. LES RISQUES TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES Lille, le 2 octobre 2013 Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES La préfecture du Nord, en

Plus en détail

ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS

ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Photographie : exercice d entraînement en 2013 Prévention PRÉFET DE LA SOMME 2300 m ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Le Plan Particulier d Intervention (PPI) La conduite à tenir à proximité de l espace

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT)

Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) PREFECTURE du Val-de-Marne DIRECTION REGIONALE ET INTERDEPARTEMENTALE DE L ENVIRONNEMENT ET DE L ENERGIE D ILE DE FRANCE Unité territoriale du Val-de-Marne DIRECTION REGIONALE ET INTERDEPARTEMENTALE DE

Plus en détail

B3 L E R I S Q U E I N D U S T R I E L

B3 L E R I S Q U E I N D U S T R I E L B3 B3 GENERALITES Qu est-ce que le risque industriel? Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves pour

Plus en détail

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC Document d Information Communal sur les Risques Majeurs de LA GRANDE MOTTE Les 5 risques majeurs Apprenons les bons réflexes! tempête inondation & SUBMERSION MARINE FEU DE FORÊT transport DE MARCHANDISES

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL

LE RISQUE INDUSTRIEL LE RISQUE INDUSTRIEL 1 - Manifestation du risque 1.1 - Comment se manifeste le risque industriel? Le risque industriel est soit chronique soit accidentel. Les risques chroniques résultent des différentes

Plus en détail

ORSEC DÉPARTEMENTAL. Disposition Spécifique. Plan Particulier d Intervention - P.P.I. ÉTABLISSEMENTS SEVESO SEUIL HAUT MÉMENTO TOME S.1.1.

ORSEC DÉPARTEMENTAL. Disposition Spécifique. Plan Particulier d Intervention - P.P.I. ÉTABLISSEMENTS SEVESO SEUIL HAUT MÉMENTO TOME S.1.1. ORSEC DÉPARTEMENTAL Disposition Spécifique Plan Particulier d Intervention - P.P.I. ÉTABLISSEMENTS SEVESO SEUIL HAUT MÉMENTO TOME S.1.1 Août 2007 DIRECTION DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ CIVILES Remerciements

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE METHODOLOGIE D ELABORATION Reproduction interdite sans autorisation préalable Cette méthodologie d élaboration a été développée par l qui est une Association de Loi 1901 dont

Plus en détail

Information sur le risque. industriel

Information sur le risque. industriel Information sur le risque Les bons réflexes en cas d alerte industriel IMPORTANT Conservez soigneusement ce document Directeur du site : Frédéric PYTHON Date d édition : février 2007 INEOS Enterprises

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL LES RISQUES TECHNOLOGIQUES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? 2- COMMENT SE MANIFESTE-T-IL?

LE RISQUE INDUSTRIEL LES RISQUES TECHNOLOGIQUES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? 2- COMMENT SE MANIFESTE-T-IL? LES RISQUES TECHNOLOGIQUES n LE RISQUE INDUSTRIEL 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences

Plus en détail

MAIRIE DE LA VERPILLIERE

MAIRIE DE LA VERPILLIERE MAIRIE DE LA VERPILLIERE DOCUMENT A CONSERVER Version 2013 INFORMATION COMMUNALE SUR LES RISQUES MAJEURS c t v w Information préventive des populations Les bons réflexes Sommaire L Édito du Maire La prévention

Plus en détail

SOCIETE ANONYME DE LA RAFFINERIE DES ANTILLES CLIC SARA / ANTILLES GAZ

SOCIETE ANONYME DE LA RAFFINERIE DES ANTILLES CLIC SARA / ANTILLES GAZ SOCIETE ANONYME DE LA RAFFINERIE DES ANTILLES CLIC SARA / ANTILLES GAZ Février 2009 Situation Géographique S.A.R.A. 2 Situation Géographique S.A.R.A. 3 Historique et Activité du site La Raffinerie des

Plus en détail

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE. Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25.

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE. Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25. RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25. V2 La société VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE (VPNN) est autorisée

Plus en détail

Le risque industriel en Vendée

Le risque industriel en Vendée 2 nde- Module : les risques en Vendée DELABRUYERE.C-http://hgv85.free.fr Le risque industriel en Vendée Sommaire : 1-Extrait du Dossier Départemental des Risques majeurs. 2-Dossier communal d'information

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Bilan annuel 2011 Etienne Lacroix Tous Artifices S.A. Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Page 1 SOMMAIRE Actions réalisées pour la prévention des risques Compte-rendu des

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE LES ORGANISATIONS Chaîne de commandement et structures de gestion d'événement IV.1 Direction des Opérations de Secours... 2 IV.2 Organisation du commandement, liaison COD/PCO/PCC... 3 à 5 IV.3 COD : Centre

Plus en détail

n w Document d information communal sur les risques majeurs

n w Document d information communal sur les risques majeurs D I C R I M b n w c i Document d information communal sur les risques majeurs ÉDITO Madame, Monsieur, Notre Ville peut être, un jour, concernée par un risque majeur comme un phénomène météorologique, un

Plus en détail

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde de CHINON Sommaire CHAPITRE 1 INTRODUCTION FI 1 Préambule FI 2 Objet du PCS et cadre réglementaire FI 3 Arrêté municipal de réalisation du

Plus en détail

Organisation de la journée. 19 juin 2014

Organisation de la journée. 19 juin 2014 Les PPRT : Quelles contraintes? Quelles dynamiques pour les territoires impactés? Organisation de la journée 19 juin 2014 F.Zoulalian /DDTM 13/Service Urbanisme/Pôle aménagement Programme - Introduction

Plus en détail

TRANSPORTS DE MATIERES DANGEREUSES

TRANSPORTS DE MATIERES DANGEREUSES TRANSPORTS DE MATIERES DANGEREUSES 87 88 Qu'est ce que le risque Transports de matières dangereuses? Le risque de transports de matières dangereuses, ou risque TMD, est consécutif à un accident se produisant

Plus en détail

L organisation du commandement opérationnel et la gestion d une situation de crise

L organisation du commandement opérationnel et la gestion d une situation de crise Département de Lot-et-Garonne L organisation du commandement opérationnel et la gestion d une situation de crise Formation à destination des élus du département de Lot-et-Garonne Intervenants : Cdt Xavier

Plus en détail

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1. Alerte de la population FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE

OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1. Alerte de la population FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1 FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE R E C E P T I O N Standard mairie Période ouvrable de la mairie OU ALERTE Service de secours, système de vigilance,

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable jusqu au : 2 octobre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

ACCIDENT TECHNOLOGIQUE

ACCIDENT TECHNOLOGIQUE EXERCICE ACCIDENT TECHNOLOGIQUE EN ZONE INDUSTRIELLE SUD À CHALON-SUR-SAONE RISQUE CHIMIQUE ET TOXIQUE le 14 novembre 2012 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE 1 - Communiqué de presse 2 - Description de l'évènement

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE MARCQ (Yvelines) Mairie Place de la Mairie 78770 01 34 87 41 64 mairiedemarcq@wanadoo.fr Première Edition Septembre 2015 C de Marcq (Yvelines) SOMMAIRE PREAMBULE

Plus en détail

Manifestations temporaires

Manifestations temporaires Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Manifestations temporaires Exigences de protection incendie Table des matières 1 Base... 3 2 Principe... 3 3 Règles générales de prévention incendie...

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation

Comité Local d Information et de Concertation Comité Local d Information et de Concertation Mairie de Feyzin, le 18 décembre 2006 Raffinerie de Feyzin 2 Raffinerie de Feyzin Présentation de la raffinerie La raffinerie en 1964 Démarrage le 02 juin

Plus en détail

Dossier de Demande d Autorisation Préfectorale Au titre des Installations Classées CANCON (47)

Dossier de Demande d Autorisation Préfectorale Au titre des Installations Classées CANCON (47) Dossier de Demande d Autorisation Préfectorale Au titre des Installations Classées CANCON (47) VI. RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS Novembre 2009 Mise à jour juillet 2011 Réf. : RP/ER/MM/2009/092

Plus en détail

Le GNL Journées techniques incendie SDIS13 19 mai 2015. Marie-Véronique DEYDIER Antoine SECHET

Le GNL Journées techniques incendie SDIS13 19 mai 2015. Marie-Véronique DEYDIER Antoine SECHET Le GNL Journées techniques incendie SDIS13 19 mai 2015 Marie-Véronique DEYDIER Antoine SECHET Agenda Le Gaz Naturel Liquide Où trouve-t-on du GNL? Les phénomènes dangereux du GNL Moyens d extinction film

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE LES DONNEES DE BASE Généralités et alerte II.1 Objet du plan... 2 à 3 II.2 Mise en oeuvre du dispositif opérationnel ORSEC... 4 II.3 Dispositions particulières avec les pays frontaliers... 5 à 6 II.4 Schéma

Plus en détail

PARTIE 3. Les risques technologiques

PARTIE 3. Les risques technologiques PARTIE 3 Les risques technologiques 135 136 LE RISQUE INDUSTRIEL n 137 138 LE RISQUE INDUSTRIEL G GENERALITES G.1 QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? Un risque industriel majeur est un événement accidentel

Plus en détail

Les risques technologiques Le risque industriel

Les risques technologiques Le risque industriel Les risques technologiques Le risque industriel préfet du calvados 65 Les risques majeurs calvadosiens Description du risque Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un

Plus en détail

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site du CLIC à... la Commission de Suivi de Site en Rhône-Alpes, 36 CLIC et une quarantaine de CLIS vont évoluer en CSS la Commission de Suivi de Site articles L125-2, L125-2-1, L515-8, R125-8-1 à R125-8-5,

Plus en détail

RISQUES MAJEURS. Apprenons les bons réflexes! * *D.I.C.R.I.M. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. édition 2015 2013 éditorial

RISQUES MAJEURS. Apprenons les bons réflexes! * *D.I.C.R.I.M. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. édition 2015 2013 éditorial édition 2015 2013 éditorial RISQUES MAJEURS Apprenons les bons réflexes! * La Garde Département du Var *D.I.C.R.I.M. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM 2015-1 À conserver SOMMAIRE

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES. SOCIÉTÉS HERAKLES et ISOCHEM. sur le territoire des communes de VERT-LE-PETIT, SAINT-VRAIN, ITTEVILLE

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES. SOCIÉTÉS HERAKLES et ISOCHEM. sur le territoire des communes de VERT-LE-PETIT, SAINT-VRAIN, ITTEVILLE PRÉFECTURE DE L'ESSONNE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE L'ESSONNE DIRECTION RÉGIONALE ET INTERDÉPARTEMENTALE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE L'ÉNERGIE D'ÎLE-DE-FRANCE Unité territoriale de l'essonne

Plus en détail

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3.

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3. Dangers des gaz NATURE : Gaz inerte : Azote, Argon, CO2, Hélium Gaz comburant : Oxygène, Protoxyde d azote Gaz inflammable : Hydrogène, Acétylène, Propane Gaz toxique : Ammoniac, Chlore, Fluor, SO2 Risque

Plus en détail

Le RISQUE INDUSTRIEL dans les Bouches-du-Rhône

Le RISQUE INDUSTRIEL dans les Bouches-du-Rhône industriel Étang de Berre (SPPPI) Site industriel et habitations, étang de Berre (SPPPI) Le RISQUE INDUSTRIEL dans les Bouches-du-Rhône QU'EST-CE QU'UN RISQUE INDUSTRIEL? Un risque industriel majeur est

Plus en détail

Le plan de prévention des risques technologiques (PPRT) autour de l'établissement EURENCO à Sorgues

Le plan de prévention des risques technologiques (PPRT) autour de l'établissement EURENCO à Sorgues Le plan de prévention des risques technologiques (PPRT) autour de l'établissement EURENCO à Sorgues du 1 PPRT D'EURENCO à Sorgues Périmètre d'étude Le PPRT d'eurenco a été prescrit par arrêté interdépartemental

Plus en détail

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver.

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Sommaire : Editorial de M. Le Maire ; Définition du risque majeur p 2 Contexte local ; Information préventive ; L alerte

Plus en détail

Avitaillement en GNL des navires au Grand port maritime de Marseille. Radu SPATARU, Chef de mission 1

Avitaillement en GNL des navires au Grand port maritime de Marseille. Radu SPATARU, Chef de mission 1 Avitaillement en GNL des navires au Grand port maritime de Marseille Radu SPATARU, Chef de mission 1 Les enjeux du GNL pour le GPMM Les enjeux sont d ordres économiques et environnementaux : Le marché

Plus en détail

Commission de Suivi de Site - SICA de GOUAIX - Exploitant - 28/01/2014

Commission de Suivi de Site - SICA de GOUAIX - Exploitant - 28/01/2014 Commission de Suivi de Site - SICA de GOUAIX - Exploitant - 28/01/2014 Informations générales 2 Changement de président : Départ de J. Macklin (directeur général adjoint d InVivo) en mars 2013 Remplacement

Plus en détail

Le risque transport de matières dangereuses

Le risque transport de matières dangereuses Le risque transport de matières dangereuses Les risques technologiques dans les Côtes d Armor - Le risque transport de matières dangeureuses 91 GENERALITES QU EST-CE QUE LE RISQUE TRANSPORT DE MATIERES

Plus en détail

SCA DISTILLERIE D ARGELIERS SITE D ARGELIERS (11) RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS *****************

SCA DISTILLERIE D ARGELIERS SITE D ARGELIERS (11) RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS ***************** N 08490309AI1 SITE D ARGELIERS (11) DE L ETUDE DE DANGERS ***************** FEVRIER 2009 / 15/03/09 / Patrick SIMON, AIRMES Rév. Date Objet Rédigé par Vérifié par Approuvé par REVISIONS DU DOCUMENT DE.

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Port Haut 78 130 LES MUREAUX RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

Phénomènes dangereux et modélisation des effets

Phénomènes dangereux et modélisation des effets Phénomènes dangereux et modélisation des effets B. TRUCHOT Responsable de l unité Dispersion Incendie Expérimentations et Modélisations Phénomènes dangereux Description et modélisation des phénomènes BLEVE

Plus en détail

FUITE DE GAZ. L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident.

FUITE DE GAZ. L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident. FUITE DE GAZ 1. OBJECTIFS L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident. C est donc dans cette perspective que le présent

Plus en détail

Note de présentation

Note de présentation 1 PRÉFET DE LA LOIRE-ATLANTIQUE COMMUNES DE DONGES ET MONTOIR-DE-BRETAGNE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES (PPRT) mis en œuvre autour des sites industriels exploités par les sociétés TOTAL

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS

D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS Les incendies de forêts ou les inondations sont les principaux risques majeurs qui peuvent

Plus en détail

APPLICATION DE LA MODIFICATION DE LA DIRECTIVE SEVESO II

APPLICATION DE LA MODIFICATION DE LA DIRECTIVE SEVESO II INDUSTRIE CONSEIL ENVIRONNEMENT Etudes Conseils Ingénierie en environnement et risques industriels Votre partenaire dans les domaines de l environnement et des risques industriels APPLICATION DE LA MODIFICATION

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES 7 rue Mercure 94 700 MAISONS-ALFORT RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8,

Plus en détail

Communiqué de presse Non ruine en chaîne des éléments de structure des entrepôts couverts Philippe Gallois, Antoine Fillault & Thierry Murat - SAGL

Communiqué de presse Non ruine en chaîne des éléments de structure des entrepôts couverts Philippe Gallois, Antoine Fillault & Thierry Murat - SAGL Communiqué de presse Non ruine en chaîne des éléments de structure des entrepôts couverts Philippe Gallois, Antoine Fillault & Thierry Murat - SAGL Les entrepôts couverts relèvent actuellement de la nomenclature

Plus en détail

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)?

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)? Les plans de secours sont organisés et mis en oeuvre par une direction unique, le directeur des opérations de secours (DOS) qui est le préfet du département concerné. Qu est ce que le plan d organisation

Plus en détail

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur LES RISQUES MAJEURS Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT Toutes les informations sur Définition des Risques majeurs Quels risques à Niort? Le territoire de la commune se trouve

Plus en détail

VILLE DE TARASCON. Risques majeurs : les bons réflexes Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. Document à conserver

VILLE DE TARASCON. Risques majeurs : les bons réflexes Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. Document à conserver 1 VILLE DE TARASCON Risques majeurs : les bons réflexes Document d Information Communal sur les Risques Majeurs Document à conserver Juin 2010 2ème édition 2 Edito Le DICRIM - document d information communal

Plus en détail

PLAN DE CRISE ECOLE :..

PLAN DE CRISE ECOLE :.. Académie de Corse Direction des services départementaux de l'education nationale de Corse du Sud. PLAN DE CRISE ECOLE :.. Gestion des situations exceptionnelles Ce document doit disposer en annexe de la

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE

GUIDE METHODOLOGIQUE PPRT PREVENTION DES RISQUES ET LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS MEDD/DPPR/SEI MTETM/DGUHC PLAN DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES GUIDE METHODOLOGIQUE 1 2 1. Généralités... 6 1.1 Politique de gestion

Plus en détail

MAIRIE DE PÉLUSSIN PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

MAIRIE DE PÉLUSSIN PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE MAIRIE DE PÉLUSSIN PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE DOCUMENt D INfORMAtION COMMUNALE SUR LES RISqUES MAjEURS DICRIM SOMMAIRE Préambule...page 2 Feux de forêt...page 3 Inondations...page 4 Tempêtes...page 5

Plus en détail

LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES

LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES Extrait du site www.clic-rhonealpes.com Des catastrophes, Feyzin - Bhopal - AZF, rappellent périodiquement que certaines installations industrielles sont

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

alarme incendie (feu non maîtrisable)

alarme incendie (feu non maîtrisable) INCIDENT N 1 alarme incendie (feu non maîtrisable) Vérification des matériels et systèmes de à disposition au - système de détection incendie (test lampe, signal sonore) - centrale d alarme intrusion(état

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60)

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60) DE L'ETUDE DES DANGERS BONDUELLE CONSERVE Russy-Bémont (60) 1 Environnement et voisinage... 2 2 Potentiels de dangers... 3 3 Evaluation des risques... 4 4 Evaluation des effets des scénarios retenus...

Plus en détail

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers Eras Metal Calais / Note d information du Préfet / Présentation des modifications SCDC- Bissy Résumé non technique de l étude de dangers Réf. Entime 3302-006-007 / Rév. A /16.07.2013 DOC. ICPE / 2211-006-008

Plus en détail

transport marchandises dangereuses

transport marchandises dangereuses w transport marchandises dangereuses RISQUE t.m.d. RISQUE T.M.D. w Qu est-ce que le risque de transport de marchandises dangereuses? Les transports de marchandises dangereuses (TMD) sont en général peu

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD DE L INDUSTRIE PETROLIERE CONCERNANT LA DEFENSE CONTRE L INCENDIE ET SON ANNEXE TECHNIQUE

PROTOCOLE D ACCORD DE L INDUSTRIE PETROLIERE CONCERNANT LA DEFENSE CONTRE L INCENDIE ET SON ANNEXE TECHNIQUE PROTOCOLE D ACCORD DE L INDUSTRIE PETROLIERE CONCERNANT LA DEFENSE CONTRE L INCENDIE ET SON ANNEXE TECHNIQUE 4, AVENUE HOCHE 75008 PARIS - 01 40 53 70 00 FAX : 01 40 53 70 49 PROTOCOLE D'ACCORD DE L INDUSTRIE

Plus en détail

CONCLUSIONS ET AVIS DU COMMISSAIRE- ENQUETEUR

CONCLUSIONS ET AVIS DU COMMISSAIRE- ENQUETEUR DEPARTEMENT DU CHER Commune de Moulins sur Yèvre ENQUETE PUBLIQUE DU MARDI 15 OCTOBRE 2013 AU JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) autour de l établissement AXEREAL

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AUDE.

DEPARTEMENT DE L AUDE. DEPARTEMENT DE L AUDE. Installation de déchargement de liquides inflammables au poste D2 en darse pétrolière de PORT LA NOUVELLE. ENQUETE PUBLIQUE préalable à l autorisation d exploiter. DOSSIER PRESENTE

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

D/ LES RISQUES TECHNOLOGIQUES DANS L OISE

D/ LES RISQUES TECHNOLOGIQUES DANS L OISE D/ LES RISQUES TECHNOLOGIQUES DANS L OISE 145 146 D.1 - LE RISQUE INDUSTRIEL 147 D.1.1 LE RISQUE INDUSTRIEL - GÉNÉRALITÉS Introduction : De nombreuses régions françaises sont concernées par les risques

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE DEPARTEMENT DE LA CORSE DU SUD PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE FACE AUX RISQUES MAJEURS École :.. Lieu de mise en sûreté : Année scolaire 20.. -20.. LE PLAN TECHNIQUE 1. Liste des risques auxquels l

Plus en détail

Plan de prévention. Quoi?

Plan de prévention. Quoi? 2 Plan de prévention Quoi? Ce document a pour objectif d évaluer les risques inhérents à la coactivité entre les agents d'une collectivité et les salariés d'une Entreprise Extérieure (). Cette coactivité

Plus en détail

INFORMATION AU PUBLIC

INFORMATION AU PUBLIC Ville de Versailles INFORMATION AU PUBLIC SECURITE CIVILE COMMUNALE LES GESTES ESSENTIELS EN CAS DE RISQUES LES ALERTES L ALERTE PAR LA SIRENE En cas de danger imminent, le signal national d alerte comporte

Plus en détail

La DREAL en Aquitaine

La DREAL en Aquitaine La DREAL en Aquitaine Direction Régionale créée en 2010 dans le cadre de la réforme de l État. Placée sous l'autorité du préfet de région et des cinq préfets de département, la DREAL Aquitaine participe

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Languedoc-Roussillon Service Risque Naturel et Technologiques Direction Départementale des Territoires et de la Mer Hérault Service

Plus en détail

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 GESTION DE CRISE Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 AUTORITES COMPETENTES Le maire sur le territoire de sa commune Le préfet lorsque l'événement dépasse les capacités de la

Plus en détail

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013 DREAL Poitou-Charentes 1. Réglementation ICPE stockage d'explosifs Artifices de divertissement : explosifs Rubrique

Plus en détail

DICRIM Mairie de Port-Mort

DICRIM Mairie de Port-Mort 1 Conformément à l article R125-11 du code de l environnement, le maire, dont la commune est concernée par des risques majeurs doit établir un document d'information communal sur les risques majeurs (DICRIM)

Plus en détail

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête 1 Sommaire page 3 Qui? Pourquoi? Quand? Comment? page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11 page 12 page 13 page 14 Les principaux acteurs fiche 1: Feu explosion fiche 2: Mouvements de terrain

Plus en détail

Le Plan Communal de Sauvegarde :

Le Plan Communal de Sauvegarde : Le Plan Communal de Sauvegarde : Pour faire face aux catastrophes et aux sinistres majeurs : tempête, crue, fortes chutes de neige, pluies torrentielles, canicule, accident grave de la circulation routière,

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

PCS ASSEVENT 1 er Décembre 2010 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 1/45

PCS ASSEVENT 1 er Décembre 2010 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 1/45 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 1/45 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE S O M M AIRE PREAMBULE Arrêté municipal d adoption du plan communal de sauvegarde p. 3 Cadre juridique p. 5 Contenu p. 7 Fiche de mise à jour

Plus en détail

Le 24 septembre 2013 Salle des fêtes de SAINT-PIERRE-LES-ELBEUF

Le 24 septembre 2013 Salle des fêtes de SAINT-PIERRE-LES-ELBEUF COMPTE RENDU DE LA REUNION PUBLIQUE D'INFORMATION Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) autour de l'établissement E&S CHIMIE à SAINT-PIERRE-LES-ELBEUF Le 24 septembre 2013 Salle des fêtes

Plus en détail