Le guide de la microfinance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le guide de la microfinance"

Transcription

1 Sébastien Boyé, Jérémy Hajdenberg, Christine Poursat Le guide de la microfinance Microcrédit et épargne pour le développement Préface de Maria Nowak, 2006 ISBN : X

2 Sommaire Préface Quelques témoignages Introduction Présentation d AMRET Première partie La microfinance, réponse à des besoins essentiels Chapitre 1 Une immense demande insatisfaite Les pratiques financières informelles Le contexte : brefs rappels sur la population des pays en développement Épargner, emprunter : des enjeux majeurs pour tous Trois façons d épargner avec le secteur informel Emprunter ou épargner, deux facettes d une même gestion de l argent Le besoin d investissement Les entreprises dans les pays en développement Le crédit, élément essentiel au développement de toute activité économique Pourquoi les banques ne servent-elles pas cette demande? Chapitre 2 Des services adaptés à cette demande Le crédit solidaire La Grameen Bank Les principes de base hérités de la Grameen Les avantages du crédit solidaire Les limites et les risques du crédit solidaire Conclusion : la nécessaire adaptation à l environnement du crédit solidaire Le crédit individuel En amont de l octroi, l importance de l instruction du dossier... 63

3 6 Le guide de la microfinance L analyse de la pertinence du projet d investissement et de la capacité de remboursement Les garanties En aval de l octroi : le suivi du dossier Points communs et complémentarité par rapport au crédit solidaire L épargne L épargne, un service essentiel pourtant longtemps négligé Les principaux critères de la demande des services d épargne Les principaux produits d épargne des IMF Les nouveaux produits et les services non financiers Les enjeux de la diversification des produits La micro-assurance Le crédit habitat Les services de transferts de fonds des migrants Les services non financiers Chapitre 3 Quel impact pour la microfinance? Un impact réel L impact sur la situation économique et sociale des clients Autonomie des femmes Impact sur les structures de solidarité Impact plus global La microfinance, outil de lutte contre la pauvreté? Cibler les pauvres : un objectif controversé Comment mesurer le niveau de pauvreté? Microfinance et pauvreté : ce que l on peut dire à ce stade La difficulté de mesurer l impact sur les clients L attribution de l impact La fongibilité du crédit Mesurer la satisfaction des clients Un changement d objectif Des outils simples pour mieux connaître les clients Chapitre 4 Étendre la portée de la microfinance : un nouveau défi Diversifier les approches Mieux servir les besoins d investissement des petites entreprises Proposer des services adaptés aux populations pauvres en milieu urbain Mieux financer les activités agricoles

4 Sommaire 7 Deuxième partie Fonctionnement et viabilité des institutions de microfinance Chapitre 5 L IMF, une organisation comparable à une PME L organisation d une IMF rappelle celle d une entreprise Mais une IMF diffère d une entreprise par ses objectifs Chapitre 6 Le cycle de vie d une IMF Les préalables à la création d une IMF Bien identifier public cible et contexte Les conditions préalables Les phases du cycle de vie d une IMF Les besoins d assistance au démarrage Viabilité d une IMF : définition et enjeux Chapitre 7 Viabilité organisationnelle : la maîtrise des opérations sur le terrain Le processus d octroi des prêts Objectifs de l instruction de la demande de prêt Procédures d instruction et d octroi d un prêt Le suivi des remboursements La maîtrise des opérations liées à l épargne L apparition de nouvelles technologies Les clés du succès Chapitre 8 Viabilité organisationnelle : la structuration de l organisation Des équipes organisées, formées et motivées Gestion des ressources humaines Rémunération fixe et variable «Culture d entreprise» de l IMF Un leadership compétent et engagé Le processus d autonomisation Des procédures formalisées et des contrôles efficaces La formalisation des procédures Les systèmes de contrôle Un système d information adéquat Comment structurer un SIG? Comment choisir un logiciel? Chapitre 9 La viabilité institutionnelle Le concept de gouvernance Le statut juridique Définition et enjeux

5 8 Le guide de la microfinance Les grands statuts juridiques Les transformations ou changements de statut juridique La pratique de la gouvernance Qui exerce réellement le pouvoir de décision dans l IMF? Comment les décisions sont-elles prises? Comment faire face aux dysfonctionnements et aux crises? La viabilité sociale Chapitre 10 La viabilité financière Bilan d une IMF L actif Le passif Le lien avec la question du statut juridique Exemples de bilans simplifiés Compte de résultat d une IMF Les charges d une IMF Les revenus d une IMF Exemples de comptes de résultat simplifiés La performance rapportée au portefeuille de microcrédits Autres ratios financiers importants Le volume de l activité et du portefeuille La qualité du portefeuille La productivité L autosuffisance La politique financière d une IMF Fixer le taux d intérêt facturé aux clients Obtenir les financements nécessaires à la croissance Anticiper et planifier la croissance Chapitre 11 La stratégie d une IMF, un équilibre à trouver Complémentarités et renforcement mutuels entre les trois objectifs Tension entre les objectifs, risques majeurs Chapitre 12 Panorama des IMF Perspective géographique L Asie (81 millions de clients) L Afrique sub-saharienne (7 millions de clients) L Amérique latine (3,8 millions de clients) L Afrique du Nord et le Moyen-Orient (0,2 millions de clients) Les IMF existantes sont-elles viables financièrement?

6 Sommaire 9 Troisième partie Les acteurs du secteur de la microfinance Chapitre 13 Cartographie du secteur de la microfinance Chapitre 14 Les services d appui Les organisations spécialisées Présentation des organisations spécialisées en microfinance Les principales organisations spécialisées en France et à l international L évolution du rôle des organisations spécialisées Les réseaux et les plates-formes d information Les réseaux d institutions de microfinance Les plates-formes d information Chapitre 15 Le rôle de l État Réglementation et supervision Pourquoi et comment réguler le secteur financier? Réglementer le secteur de la microfinance Les réglementations «par le statut» Les réglementations spécifiques au secteur de la microfinance Fiscalité des IMF Plafonnement des taux d intérêt Refinancement, politique sectorielle ou intervention directe L appui à des stratégies sectorielles de microfinance L intervention directe Chapitre 16 Les financeurs Les bailleurs de fonds Typologie des bailleurs de fonds Le rôle des bailleurs et son évolution Le rôle du CGAP (Groupe consultatif d assistance aux pauvres) Les risques d un retrait précoce des bailleurs de fonds Les banques commerciales Typologie de l intervention des banques en microfinance Les limites de l intervention des banques Les fonds de financement spécialisés Typologie des fonds de financement spécialisés Les fonds de financement adossés à une organisation spécialisée Les principaux fonds de financement Le rôle des bailleurs de fonds dans l émergence des fonds spécialisés Quelles sont les IMF financées par les fonds de financement spécialisés? Les financements en devises fortes, un risque pour les IMF Les agences de notation Tableau synthétique

7 10 Le guide de la microfinance Conclusion Que nous apprend la microfinance sur la pensée et la pratique du «travail de développement»? Bibliographie synthétique Sigles et acronymes Index des organisations Index

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique»

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Justine BERTHEAU Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Intervenants : - Yann Gauthier, directeur du Centre International du

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

Une introduction à la Microfinance

Une introduction à la Microfinance Une introduction à la Microfinance Présentation ENSAE Mathias ANDRÉ ENSAE Solidaire, pôle Microfinance 10 mars 2010 Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars 2010 1 / 20

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

La finance durable a-elle un avenir durable?

La finance durable a-elle un avenir durable? La finance durable a-elle un avenir durable? La perspective du microcrédit Emmanuelle Javoy 1 L exclusion bancaire Les bénéficiaires Le client type des services de microfinance est une «personne à faibles

Plus en détail

Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc

Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc Colloque national : «Contribution de la Microfinance au développement humain au Maroc Bilan & perspectives» Vendredi 2 mars 215 Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc Youssef ERRAMI y.errami@cmsms.org.ma

Plus en détail

MICROFINANCE. Le guide de la. Microcrédit et épargne pour le développement. Sébastien BOYÉ. Jérémy HAJDENBERG. Christine POURSAT

MICROFINANCE. Le guide de la. Microcrédit et épargne pour le développement. Sébastien BOYÉ. Jérémy HAJDENBERG. Christine POURSAT 155 x 240 mm - dos 18 mm Le guide de la MICROFINANCE Microcrédit et épargne pour le développement Sébastien BOYÉ Jérémy HAJDENBERG Christine POURSAT Préface de Maria NOWAK - tirage Éditions d Organisation

Plus en détail

Conférence du 27 juin 2013. «Financement des TPE et PME : opportunités et défis»

Conférence du 27 juin 2013. «Financement des TPE et PME : opportunités et défis» Soutenu par : Présentation Conférence du 27 juin 2013 «Financement des TPE et PME : opportunités et défis» Selon les données de la Banque mondiale, il y avait entre 420 et 510 millions de TPE et PME formelles

Plus en détail

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées Microfinance à l international et les banques : Engagement sociétal ou pur Business? Evènement co-organisé par le Groupe Solidarité d HEC Alumni et le Club Microfinance Paris Rappel du thème : L Engagement

Plus en détail

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT La mobilisation de l'épargne solidaire au Nord pour l offre de services financiers de proximité au Sud Anne-sophie Bougouin - Chargée

Plus en détail

Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe. Cécile Lapenu, Cerise

Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe. Cécile Lapenu, Cerise Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe Cécile Lapenu, Cerise Septembre 2008 1 Cécile Lapenu, CERISE Dans le secteur de la microfinance, les performances

Plus en détail

PRESENTATION AFD- juin 2004

PRESENTATION AFD- juin 2004 PRESENTATION AFD- juin 2004 Présentation de FINADEV Bénin- Groupe FINANCIAL AFD Paris - juin 2004 1 1. PRESENTATION GENERALE Si vous le permettez, avant de vous exposer la situation de FINADEV BENIN, première

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

Formation à la microfinance

Formation à la microfinance Formation à la microfinance Contexte de la formation : L'année internationale de la micro finance a été lancée en Mars 2005 et aujourd'hui le monde entier est tourné vers cet outil afin de réduire de manière

Plus en détail

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance (Compte rendu de la table ronde du 21 septembre 2006) BIM n - 10 octobre 2006 Association des Centraliens & CERISE Le BIM d'aujourd'hui nous

Plus en détail

2ème. Rencontre annuelle des bailleurs de fonds de la micro finance au Maroc

2ème. Rencontre annuelle des bailleurs de fonds de la micro finance au Maroc 2ème Rencontre annuelle des bailleurs de fonds de la micro finance au Maroc DÉVELOPPEMENT DES NOUVEAUX PRODUITS & TRANSPARENCE FINANCIÈRE : PRINCIPAUX LEVIERS DE DÉVELOPPEMENT DE LA MICRO FINANCE LA 2ÈME

Plus en détail

La performance sociale de l Adie

La performance sociale de l Adie adie etude impact 2012 refait ok_adie etude impact 2012 03/10/12 17:31 Page1 La performance sociale de l Adie Les services de l Adie en direction des populations en situation d exclusion évalués par l

Plus en détail

DOSSIER. La microfinance. La microfinance. Utopie d un capitalisme solidaire?

DOSSIER. La microfinance. La microfinance. Utopie d un capitalisme solidaire? La microfinance La microfinance Utopie d un capitalisme solidaire? Page 20 Variances 40 - Février 2011 La microfinance DOSSIER Dans un monde financier à la recherche de nouveaux repères, la microfinance,

Plus en détail

Performances sociales (I) : un outil d'audit des performances sociales proposé par Cerise et ses partenaires

Performances sociales (I) : un outil d'audit des performances sociales proposé par Cerise et ses partenaires Performances sociales (I) : un outil d'audit des performances sociales proposé par Cerise et ses partenaires BIM n - 28 juin & 05 juillet 2005 Cécile LAPENU En novembre 2003, deux BIM avaient présenté

Plus en détail

Elaborer une stratégie d'offre de service de transfert d'argent

Elaborer une stratégie d'offre de service de transfert d'argent Elaborer une stratégie d'offre de service de transfert d'argent BIM n - 11 octobre 2005 Karin BARLET Depuis dix ans, le nombre de migrants augmente à travers le monde et les données disponibles sur les

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE de la MECREF (Mai 2009) Historique de l institution La Mutuelle d Epargne et de Crédit des Femmes (MECREF) a été créée en 1996 à l initiative

Plus en détail

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Cours de microfinance pour les non-spécialistes Laurence Hart, CEFEB & Said Bourjij, ESF Le 17 mai 2002

Plus en détail

Table Ronde autour des différents métiers financés par le secteur de la Micro finance Marocaine et son potentiel de développement.

Table Ronde autour des différents métiers financés par le secteur de la Micro finance Marocaine et son potentiel de développement. Table Ronde autour des différents métiers financés par le secteur de la Micro finance Marocaine et son potentiel de développement Xavier Reille Responsable département "Accès aux Services Financiers" de

Plus en détail

UN BILAN EN DEMI-TEINTE : MICROCRÉDIT OU MICRO-ENDETTEMENT? LA MICRO-FINANCE, UNE PORTE D ENTRÉE À LA PROTECTION SOCIALE

UN BILAN EN DEMI-TEINTE : MICROCRÉDIT OU MICRO-ENDETTEMENT? LA MICRO-FINANCE, UNE PORTE D ENTRÉE À LA PROTECTION SOCIALE 2 ] Sécurité des revenus Le cas du microcrédit CADRE GÉNÉRAL Selon le rapport annuel de la Banque mondiale, l année 2010 compterait quelques 64 millions de personnes de plus en situation d extrême pauvreté.

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance OUTILS DÉCISIONNELS DU FIDA EN MATIÈRE DE FINANCE RURALE 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance Action: Mener à bien le

Plus en détail

Lutter contre la pauvreté

Lutter contre la pauvreté Lutter contre la pauvreté autrement De prime abord, la microfinance peut se définir comme une contribution à la lutte contre la pauvreté, ayant pour particularité de cibler les personnes en situation de

Plus en détail

Technical Development Solutions, L.L.C.

Technical Development Solutions, L.L.C. NOM DU PRODUIT NOM FOURNISSEUR Kredits Technical Development Solutions, L.L.C. Examen 2009* Achevé en septembre 2009 Examens précédents 2005 SYNTHÈSE Impression générale Kredits est un logiciel intégré

Plus en détail

Les relations entre banques et microfinance. Club Finance 8 septembre 2005

Les relations entre banques et microfinance. Club Finance 8 septembre 2005 Les relations entre banques et microfinance Club Finance 8 septembre 2005 LES RELATIONS ENTRE BANQUES & MICROFINANCE 1. Panorama de la microfinance 2. L efficacité de la Microfinance 3. Le financement

Plus en détail

Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank

Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank BIM n 114-3 avril 2001 Karin BARLET Le crédit-bail ou leasing est une opération simple, pratiquée depuis longtemps dans de nombreux pays. Aujourd hui

Plus en détail

GESTION DU RISQUE ET CRÉATION DE VALEUR AVEC LA MICROFINANCE

GESTION DU RISQUE ET CRÉATION DE VALEUR AVEC LA MICROFINANCE GESTION DU RISQUE ET CRÉATION DE VALEUR AVEC LA MICROFINANCE MIKE GOLDBERG ET ERIC PALLADINI THE WORLD BANK WASHINGTON, D.C. VI Préface xi Remerciements xiii Auteurs et collaborateurs xv Abréviations,

Plus en détail

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général --------

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- Colloque UEMOA-CRDI, du 08-10 Décembre 2009, Ouagadougou Samuel T. KABORE; Dieudonné OUEDRAOGO,

Plus en détail

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Micro-assurance Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Objectifs de développement du millénaire Réduire la pauvreté extrême et la faim Éducation primaire pour tous Promouvoir l égalité des sexes et l

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

Mesure et Contrôle des Impayés. Calcul et Fixation de Taux d Intérêt GROUPE COUNSULTATIF POUR L ASSISTANCE AUX PLUS PAUVRES

Mesure et Contrôle des Impayés. Calcul et Fixation de Taux d Intérêt GROUPE COUNSULTATIF POUR L ASSISTANCE AUX PLUS PAUVRES A I D E - M E M O I R E Mesure et Contrôle des Impayés ET Calcul et Fixation de Taux d Intérêt GROUPE COUNSULTATIF POUR L ASSISTANCE AUX PLUS PAUVRES NOTE Cet aide-mémoire est constitué des messages et

Plus en détail

A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC

A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC Etude exploratoire à partir du cas du Bénin Marc Labie, Ilere Ngongang,Marthe Nyssens, Pascal Wele Plan Micro-finance

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - en Evaluation microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - Ingénierie appuis aux informatique projets/programme

Plus en détail

Produits financiers flexibles, inclusion financière et réduction de la pauvreté

Produits financiers flexibles, inclusion financière et réduction de la pauvreté Encadré 4 1 L intérêt des produits financiers flexibles L accès aux services financiers dans les pays en voie de développement est limité par plusieurs contraintes particulières (faible densité de population,

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - Evaluation en microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - appuis Ingénierie aux projets/programme informatique

Plus en détail

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS ADA / Guy Wolff LA ERASMUS MICROFINANCE LIONS CLUB 29 AVRIL 2008 : LUTTER LUXEXPO AUTREMENT CONTRE LA PAUVRETÉ MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS LA MICROFINANCE : LUTTER

Plus en détail

1 er Forum rhônalpin. «La microfinance : un outil au service du développement local» Vendredi 28 novembre 2008 - Hôtel de ville de Lyon

1 er Forum rhônalpin. «La microfinance : un outil au service du développement local» Vendredi 28 novembre 2008 - Hôtel de ville de Lyon 1 er Forum rhônalpin 1 er Forum rhônalpin «La microfinance : un outil au service du développement local» Organisé par Ecidec et Horizons Partagés, en partenariat avec la Ville de Lyon et avec l appui de

Plus en détail

Stratégie 2008-2012 Décembre - 2007

Stratégie 2008-2012 Décembre - 2007 Stratégie 2008-2012 Décembre - 2007 1 TABLE DES MATIERES I. L institution... 3 a) Historique... 3 b) Vision et mission... 4 i. Vision... 4 ii. Mission... 4 iii. Valeurs et principes... 4 c) Déclaration

Plus en détail

Rapport de la cour des comptes sur la dette publique. Un premier pas vers l audit?

Rapport de la cour des comptes sur la dette publique. Un premier pas vers l audit? Rapport de la cour des comptes sur la dette publique Un premier pas vers l audit? Bibliothèque nationale Rabat 18 avril 2014 Mimoun Rahmani Remarques préliminaires Il s agit d un rapport de contrôle de

Plus en détail

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA FINANCE SOCIALE & SOLIDAIRE LIMA 13 & 14 MAI 2015 BREVE PRESENTATION DE LA GUINEE Contexte Socio-économique de la Guinée: La

Plus en détail

Les services que nous offrons aux IMFs / réseaux ENTRÉE. Qu est ce que c est?

Les services que nous offrons aux IMFs / réseaux ENTRÉE. Qu est ce que c est? Les services que nous offrons aux IMFs / réseaux ENTRÉE Qu est ce que c est? L évolution de ADA 3T 2005-2012 Développement des outils 2012 L idée de la boîte à outils est née 2013 Journée de réflexion

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2011

Conférence du 14 juin 2011 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2011 Investir dans des institutions de microfinance intermédiaires (de niveau 2-3) : enjeux et défis Présentation Face à la croissance du secteur et parfois ses dérives

Plus en détail

Mesurer la performance sociale des IMF : bilan de Planet Rating and Microfinanza Rating

Mesurer la performance sociale des IMF : bilan de Planet Rating and Microfinanza Rating Mesurer la performance sociale des IMF : Mini-conférence // Microfinance Modérateur Aurélie Duthoit Co-fondatrice, Babyloan Intervenants Micol Guarneri Directrice Evaluation Sociale, Microfinanza Rating

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE TRANSFORMATION INSTITUTIONNELLE ASIENA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE TRANSFORMATION INSTITUTIONNELLE ASIENA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE TRANSFORMATION INSTITUTIONNELLE ASIENA BURKINA FASO SEPTEMBRE 2014 Avec l appui financier de DDP N : ASI/04/2014

Plus en détail

Au service des prêteurs d espoir

Au service des prêteurs d espoir Au service des prêteurs d espoir GRAMEEN ET CREDIT AGRICOLE s allient pour lutter contre la pauvreté Fondée en 1983 par Muhammad Yunus, la Grameen Bank (banque des villages) a développé au Bangladesh le

Plus en détail

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission pg 1/5 1 Fact sheet (français) Contexte de l évaluation Objectifs du mandat Durée du projet Type évaluation Budget planifié Budget estimatif de réalisation

Plus en détail

Garanties ARIZ. La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME. Février 2010

Garanties ARIZ. La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME. Février 2010 Garanties ARIZ La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME Février 2010 Obstacles au crédit aux PME dans les pays en développement Le prêt aux PME est une activité émergente que les banques

Plus en détail

REFERENCES PROFESSIONNELLES

REFERENCES PROFESSIONNELLES Expertise Microfinance LOUGA/MONTAGNE NORD, IMMMEUBLE IBRA NDIAYE TEL: 77 569 39 09/77 560 29 54 Mail : ascodevlg@gmail.com /ascodev@orange.sn REFERENCES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES SERVICES DE LA

Plus en détail

ETUDE SUR LES TAUX D INTERET ET LA VIABILITE FINANCIERE DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

ETUDE SUR LES TAUX D INTERET ET LA VIABILITE FINANCIERE DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES 2011 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID

Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID LA MICROFINANCE CLASSIQUE LA MICROFINANCE ISLAMIQUE L IMPACT ECONOMIQUE ET SOCIAL L EXPÉRIENCE DE LA BID 1.La Microfinance? la Grameen Bank

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Dossier de presse Septembre 2012 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER COLLOQUE UEMOA-CRDI OUAGADOUGOU- BURKINA FASO NOUFOU Insa, MACROECONOMISTE PLAN DE PRESENTATION Introduction et Problématique Les

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO ETUDE SECTORIELLE CHIFFRES CLES ACTUALITE JAIDA ACTUALITE SECTEUR 1-ETUDE SECTORIELLE

SOMMAIRE EDITO ETUDE SECTORIELLE CHIFFRES CLES ACTUALITE JAIDA ACTUALITE SECTEUR 1-ETUDE SECTORIELLE EDITO LA LETTRE D INFORMATION DE JAIDA MAI 2013 L année 2012, a été sans aucun doute une année de restructuration pour le secteur du microcrédit qui a été caractérisé par des grands projets de restructurations.

Plus en détail

Finances Sans Frontières (F.S.F.)

Finances Sans Frontières (F.S.F.) Finances Sans Frontières (F.S.F.) Conseils et Formations en Banque & Finance Direction générale: 202 Bd du Haho - Tél : +228 22 26 31 31 Courriel : fsf.formation@yahoo.fr Lomé Togo Objet : séminaire de

Plus en détail

Octopus Microfinance

Octopus Microfinance NOM DU PRODUIT Octopus Microfinance Suite v. 2.6 NOM DU FOURNISSEUR Octopus Microfinance Évaluation 2009* Septembre 2009 Évaluations précédentes Sans objet RÉSUMÉ Impression générale Octopus est une nouvelle

Plus en détail

Finance solidaire : comprendre le cycle de l épargnant au bénéficiaire Salle des Arcades, 10 septembre 2014 11h15-12h45

Finance solidaire : comprendre le cycle de l épargnant au bénéficiaire Salle des Arcades, 10 septembre 2014 11h15-12h45 Finance solidaire : comprendre le cycle de l épargnant au bénéficiaire Salle des Arcades, 10 septembre 2014 11h15-12h45 Intervenants: Audrey Bégué, Responsable Développement Epargne Solidaire, Crédit Coopératif

Plus en détail

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE L ACCES AUX FINANCES RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LES POLITIQUES DE DEVELOPPEMENT Résumé Un nouveau rapport de la Banque mondiale sur

Plus en détail

Les Midis de la Microfinance

Les Midis de la Microfinance Les Midis de la Microfinance La Microfinance: outil de lutte contre la pauvreté 18 Octobre 2006 Programme 12.00 Mot d Accueil des Invités par Mr. Philippe Depoorter, Banque de Luxembourg 12.10 Introduction

Plus en détail

vers une nouvelle donne?

vers une nouvelle donne? BAROMètre 4 Editorial Jean-Michel Severino Président de Convergences en partenariat avec Baromètres 5 ème édition Depuis les premières expériences de microcrédit il y a 4 ans, le secteur de la microfinance

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ----------------- ---------------------

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ----------------- --------------------- République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ----------------- MINISTERE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L ENTREPRENARIAT FEMININ ET DE LA MICROFINANCE (MPMEEFMF) --------------------- MICROFINANCE

Plus en détail

AQUADEV asbl (Belgique)

AQUADEV asbl (Belgique) NOM DU PRODUIT ADBanking Version 3.0.4 NOM DU FOURNISSEUR AQUADEV asbl (Belgique) Évaluation 2009* Septembre 2009 Évaluations précédentes 2005 RÉSUMÉ Impression générale Logiciel transactionnel intégré

Plus en détail

Organisations professionnelles agricoles et institutions financières rurales : construire une nouvelle alliance au service de l agriculture familiale

Organisations professionnelles agricoles et institutions financières rurales : construire une nouvelle alliance au service de l agriculture familiale Organisations professionnelles agricoles et institutions financières rurales : construire une nouvelle alliance au service de l agriculture familiale Un guide opérationnel CERISE / IRC Montpellier SUPAGRO

Plus en détail

Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes. Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam

Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes. Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam Atelier du Forum économique et financier Hanoï, 10 et

Plus en détail

PROGRAMME DE CERTIFICATION EN MICROFINANCE

PROGRAMME DE CERTIFICATION EN MICROFINANCE PROGRAMME DE CERTIFICATION EN JUSTIFICATION ET OBJECTIFS DU PROGRAMME La micro finance ayant atteint une certaine maturité, il apparaît clairement que seules les institutions efficaces, compétentes et

Plus en détail

P.4 P.6 P.9 P.13 P.19. Préambule. I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale.

P.4 P.6 P.9 P.13 P.19. Préambule. I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale. P.4 P.6 Préambule I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale. P.9 P.13 P.19 II- Le Microcrédit : un modèle économique spécifique. III- Réalisations

Plus en détail

Systèmes de primes pour le personnel des IMF

Systèmes de primes pour le personnel des IMF Retour au sommaire Systèmes de primes pour le personnel des IMF BIM n 117-24 avril 2001 Christine POURSAT et Karin BARLET Que penser des systèmes de primes et d intéressement du personnel dans les IMF?

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

RÉSUMÉ. Particulièrement adaptée à des institutions opérant en front office. Logiciel utilisé essentiellement en Afrique de l Ouest.

RÉSUMÉ. Particulièrement adaptée à des institutions opérant en front office. Logiciel utilisé essentiellement en Afrique de l Ouest. NOM DU PRODUIT PERFECT v6.1 NOM DU FOURNISSEUR CAGECFI Évaluation 2009* Novembre 2009 Évaluations précédentes Sans objet RÉSUMÉ Impression générale Solution intégrant une couverture fonctionnelle complète

Plus en détail

RÉSUMÉ CLIENTS. Petite (moins de 5 000) Moyenne (5 000 à 25 000) Moyenne à grande (25 000 à 50 000) Grande (plus de 50 000) Autre (spécifier)

RÉSUMÉ CLIENTS. Petite (moins de 5 000) Moyenne (5 000 à 25 000) Moyenne à grande (25 000 à 50 000) Grande (plus de 50 000) Autre (spécifier) NOM DU PRODUIT ORBIT NOM DU FOURNISSEUR NEPTUNE Évaluation 2009* Avril 2010 Évaluations précédentes 2005 RÉSUMÉ Impression générale Orbit est une solution complète qui répond en très grande partie aux

Plus en détail

Crystal Clear Software Ltd

Crystal Clear Software Ltd NOM DU PRODUIT Loan Performer Version 7.10.12 NOM FOURNISSEUR Crystal Clear Software Ltd Examen 2009 Septembre 2009 Examens précédents 2005 SYNTHÈSE Impression générale Loan Performer est un logiciel intégré

Plus en détail

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures 1 Introduction I Cette étude considère l urbanisation comme

Plus en détail

Le «scoring» en microfinance : un outil de gestion du risque de crédit

Le «scoring» en microfinance : un outil de gestion du risque de crédit ATELIER D ECRITURE SUR LA MICROFINANCE AU SENEGAL " Ecrire pour partager les expériences et innovations dans le secteur de la microfinance au Sénégal" Le «scoring» en microfinance : un outil de gestion

Plus en détail

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Le micro-crédit ou la finance autrement : de M. YUNUS à M. N0WAK La naissance du micro-crédit : des pays émergents vers les pays développés

Plus en détail

Responsabilité, innovation, impact : vers une plus grande inclusion financière

Responsabilité, innovation, impact : vers une plus grande inclusion financière Baromètre de la Microfinance 03 Éditorial Jean-Michel Severino Président de Convergences En partenariat avec 4 ème édition Environ un cinquième de la population mondiale vit dans la pauvreté. Le compte

Plus en détail

République du Burundi

République du Burundi République du Burundi Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique Secteur Financier Titre du Projet 1 : Mise en œuvre du plan d actions de la Stratégie du Développement du

Plus en détail

La centralisation des risques : une nécessité pour la microfinance?

La centralisation des risques : une nécessité pour la microfinance? La centralisation des risques : une nécessité pour la microfinance? BIM - 16 novembre 2004 Betty WAMPFLER La maîtrise des risques est au cœur de la problématique de pérennisation de la microfinance. Le

Plus en détail

Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance

Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance Le document de politique en objet définit une stratégie renforcée pour la Banque

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU BURKINA FASO. Programme des Nations Unies pour le Développement. Fonds d Equipement des Nations Unies.

GOUVERNEMENT DU BURKINA FASO. Programme des Nations Unies pour le Développement. Fonds d Equipement des Nations Unies. GOUVERNEMENT DU BURKINA FASO Programme des Nations Unies pour le Développement Fonds d Equipement des Nations Unies Titre du Projet PROGRAMME DE RENFORCEMENT DU SECTEUR DE LA MICROFINANCE (PRESEM) Brève

Plus en détail

Partie II. Economie monétaire

Partie II. Economie monétaire Partie II Economie monétaire Partie II - Chapitre 3 L offre de monnaie II-3.a) Introduction Structure d économie monétaire hiérarchisée II-3.a) Introduction Modes de création monétaire Modes de création

Plus en détail

Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit?

Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit? Retour au sommaire Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit? BIM n 32-01 octobre 2002 Frédéric DE SOUSA-SANTOS Le BIM de cette semaine se propose de vous présenter un ouvrage de Mark Schreiner

Plus en détail

SPTF. Normes Universelles de Gestion de la. Performance Sociale

SPTF. Normes Universelles de Gestion de la. Performance Sociale SPTF Normes Universelles de Gestion de la Performance Sociale 1 2 3 DÉFINIR ET SUIVRE LES OBJECTIFS SOCIAUX S ASSURER DE L ENGAGEMENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION, DE LA DIRECTION, ET DU PERSONNEL EN FAVEUR

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit Centre d Appui à la Microfinance et au Développement Du micro-crédit au meso-crédit Contexte Région de Kayes: Population de 1,6M d habitants 7 cercles, 129 communes regroupant 1564 villages Villages bien

Plus en détail

Fiche d approfondissement du séminaire de Dakar n 12. Partenariats banques et IMF : acquis et enseignements

Fiche d approfondissement du séminaire de Dakar n 12. Partenariats banques et IMF : acquis et enseignements Fiche d approfondissement du séminaire de Dakar n 12 Partenariats banques et IMF : acquis et enseignements Sources : Séminaire de Dakar et travaux de l ATP Cirad-Cerise Synthèse introductive de l atelier

Plus en détail

Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance. Executive Summery

Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance. Executive Summery Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance Executive Summery Mars 14 Résumé Grâce à la microfinance, des centaines de millions de ménages défavorisés

Plus en détail

Se préparer au prochain choc

Se préparer au prochain choc Se préparer au prochain choc Thomas Baunsgaard Chef de division adjoint (F1), Département des finances publiques Forum fiscal africain 9 et 1 novembre 211 Le Cap 1 D où pourront provenir les prochains

Plus en détail

Politique de gestion de la dette

Politique de gestion de la dette SERVICE DES FINANCES Division du budget et de la planification financière Date d approbation : N o de résolution : 2011-12-06 CA-2011-0482 Date de modification : N o de résolution : Date d abrogation :

Plus en détail

AVANT LA DATE DE FERMETURE DU MODULE

AVANT LA DATE DE FERMETURE DU MODULE MASTER II TOUT LE PLAISIR EST POUR NOUS DE VOUS RECEVOIR POUR LE PROGRAMME DE QUATRIEME ANNEE. IMPORTANT CHAQUE COURS EST TELECHARGEABLE PENDANT SONT TEMPS DE DISPONIBILITE. NOUS VOUS CONSEILLONS DE LE

Plus en détail

Partage des coûts vs gratuité

Partage des coûts vs gratuité Assurance maladie et gratuité des soins en Afrique subsaharienne : quelles bases pour une couverture universelle? Alain Letourmy (CNRS et animateur du réseau RAMUS (Réseau d appui aux mutuelles de santé))

Plus en détail

Formation «Le crédit à la consommation»

Formation «Le crédit à la consommation» Formation «Le crédit à la consommation» REFERENCE : 125 1. Objectif général Connaître les principaux aspects juridiques, techniques et commerciaux liés aux crédits à la Familiariser les personnels avec

Plus en détail

La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire

La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire BIM n 136 - Mercredi 24 Octobre 2001 Bénédicte Laurent, FIDES Un BIM du mercredi qui nous vient de loin : nous avons demandé

Plus en détail