L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR :"

Transcription

1 L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR : UNE (RE) NOUVEAUTE THERAPEUTIQUE? Dr Patrick Assoune Consultation Douleur Hôpital Tenon Paris Faculté le 24/01/2006 1

2 1-14 Et l Hypnose!! Après s un long parcours Les Traitements..Comment les choisir ou... les éviter

3 «Le progrès scientifique doit servir le progrès relationnel et réciproquement» Apposer sans Opposer «La Douleur à bras-le-corps» P.Queneau,G.Osterman,P.Granmottet

4 HYPNOSE: Mythe ou Réalité Faculté le 24/01/2006 4

5 HYPNOSE: Mythe ou Réalité IDEES RECUES Perte de conscience ou sommeil Pouvoir de l «Hypnotiseur» Agir ou Dire contre sa volonté L Hypnose est dangereuse L Hypnose n est pas une psychothérapie

6 Qu est-ce que l hypnose? État de : Concentration Attention Rêverie Réflexion

7 HYPNOSE: Mythe ou Réalité Sommeil sommeil paradoxal Rêve Veille «veille paradoxale» État Hypnotique Hypnose Une autre vision, autre cadre, contexte Réorganisation du monde intérieur

8 HYPNOSE: Mythe ou Réalité «L hypnotisé coupé de tous les stimuli extérieurs reporterait toute son attention sur les stimuli de son corps et de son monde intérieur, il se trouverait alors dans une sorte de vigilance accrue qui engloberait et dépasserait la vigilance restreinte qu il connaît dans sa vie quotidienne (état de veille habituelle = conscience)..» J.Hoareau

9 HYPNOSE ET DOULEUR l hypnose thérapeutique est une expérience relationnelle mettant en jeu des mécanismes physiologiques et psychologiques permettant à l individu de supprimer, d atténuer ou de mieux vivre une pathologie douloureuse aiguë ou chronique. JM.Benaihem

10 HYPNOSE: UNE DÉFINITION RELATION thérapeutique s accompagnant d un ÉTAT PARTICULIER d attention et d échanges Favorable à des CHANGEMENTS de PENSÉES et de SENSATIONS

11 HYPNOSE ET ANALGESIE Intérêt Douleur ou = 0 Action des traitements médicamenteux ou autres Apprendre au patient à utiliser cette approche pour être le plus autonome possible (auto hypnose).

12 HYPNOSE ET ANALGESIE La douleur : «toujours subjective» Sensation = objective mais Perception = subjective Sensation et expérience affectivo-émotionnelle à la fois. ( Définition de l I A S P ) Toujours accompagnée des processus de pensée: Attention, imagination, suggestion, mémoire, anxiété Aspect complexe et personnel de la douleur Souffrance

13 HYPNOSE ET ANALGESIE stratégies L hypnose peut donc : Agir sur l influx sensoriel Composante sensori-discriminative Influencer les facteurs de la cognition,de l affectivité et de la motivation Composante affectivo-émotionnelle patient Modifier les comportements douloureux du

14 ETAT HYPNOTIQUE Signes hypnotiques Grande relaxation musculaire Spasmes musculaires involontaires Larmoiement Modification des rythmes resp. et card. Attention sélective Aucun des signes n est obligatoire

15 ETAT HYPNOTIQUE Signes hypnotiques Signes physiques subjectifs : Fourmillements Engourdissements Chaleur,lourdeur,légèreté Flottement du corps, des membres Sensations nouvelles ou inhabituelles

16 ETAT HYPNOTIQUE Phénomènes physiologiques Catalepsie musculaire ++ Lévitation des membres ++ Modifications métaboliques + Modifications de la peau + Altérations des fonctions sensorielles ++ Vue,ouie,odorat,goût

17 ETAT HYPNOTIQUE Phénomènes psychologiques Désinhibition expression facilitée des émotions, pensées, comportements Modifications perceptuelles : hallucinations Hypermnésie : émergence de souvenirs pfs refoulés Dissociation Impression d observer à distance Altération des perceptions de la position du corps Activité idéomotrice involontaire Moyen de communication avec l Ics du patient (signaling)

18 Phénomènes psychologiques Amnésie : spontanée ou induite Facilite les suggestions post-hypnotiques Distorsion du temps Régression en âge Reviviscence d une expérience passée avec les 5 sens ds le contexte de survenue (partielle ou totale) Progression en âge ETAT HYPNOTIQUE Projection ds le futur, représentation facilitant l objectif à atteindre

19 ETAT HYPNOTIQUE Phénomènes psychologiques Hyper suggestibilité : responsivité aux suggestions Logique Hypnotique = discours littéral Le Rapport Thérapeute-patient Relation hypnotique + + +

20 HYPNOSE ET ANALGESIE Objectifs : Prise de conscience des patients douloureux de leur capacité à agir eux-mêmes sur leur douleur avec Un sentiment de contrôle et d atténuation de l angoisse Réaménagement de leur vie en changeant leur Appréhension et interprétation de leur douleur

21 HYPNOSE ET ANALGESIE Stratégies pour le contrôle de la douleur 1. Anesthésie: de sensation ds tout ou partie du corps 2. Analgésie: de la douleur 3. Amnésie: oubli des douleurs antérieures 4. Dissociation: l attention ou la conscience se détache de certains aspects sensoriels de l expérience 5. Ré interprétation: changement du cadre de référence de la sensation douloureuse

22 HYPNOSE ET ANALGESIE Stratégies pour le contrôle de la douleur 6. Distorsion du temps: Allongement de l expérience subjective des périodes de rémission, Contraction du temps des périodes douloureuses 7. Modifications des sensations, des processus physiologiques associés à la douleur: picotements, fraîcheur, tension musculaire, circulation sanguine 8. Ré évocation de souvenirs exempts ou incompatibles avec la douleur: amener le patient à retrouver des souvenirs de moments plus agréables, ou de situations ou de périodes où la douleur avait diminué ou disparu

23 HYPNOSE ET ANALGESIE Stratégies pour le contrôle de la douleur 9. Distraction ou fixation de l attention: recentrer la personne sur des expériences non douloureuses. 10. Déplacement de la douleur: transférer la douleur ds un autre endroit du corps ou. du monde. 11. Projection ds un avenir sans ou avec une douleur atténuée: présuppositions,analogies,métaphores,progression en âge, visualisation nouveau statut.

24 HYPNOSE ET ANALGESIE Stratégies pour le contrôle de la douleur En fait: Se laisser guider par le patient «Choisir» la technique qu il nous suggère (entretien) Possibilité de plusieurs stratégies ds le même tps Stratégies citées non exhaustives Collaboration thérapeute-patient (Le thérapeute doit) Se faire confiance pour laisser s exprimer sa créativité (salvatrice)

25 L HYPNOSE MÉDICALE Une relation À DEUX CONFIANCE LIENS SUGGESTIONS EMPATHIE INTRUSIVE SOIGNER ETAT HYPNOTIQUE CHANGER JEU

26 DES ÉTUDES CLINIQUES > 500 références en 20 ans sur Hypnose et Douleur Difficultés de mises en places des protocoles

27 L HYPNOSE MÉDICALE : Effets physiologiques EMG : contrôle sur le réflexe R III (Danziger,Bouhassira) EEG : des éléments empruntés aux 3 stades IMAGERIE CÉRÉBRALE (Faymonville,Rainville)

28 L HYPNOSE MÉDICALE : Effets physiologiques Élévation des seuils de perception (Price,1987)(Benhaiem,Attal,1996) Élévation des seuils de sensation : douleur au chaud (Benhaiem, Bouhassira,2001) Modification du flux sanguin cortical régional (imagerie) (Crawford,1993),(Rainville,1997)

29 IMAGERIE Suggestions pour RÉDUIRE la «composante DÉSAGRÉABLE» de la douleur MODIFICATION du flux sanguin cortical régional Rainville, Bushnell 1997

30 Cortex Cingulaire Antérieur

31 DOULEUR CHRONIQUE HYPNOSE Fibromyalgie Haanen,1991 Douleurs du membre fantôme Rosen,2001 Céphalées de tension, Migraines Olness,1987;Spinhoven,1991,92

32 DOULEUR CHRONIQUE HYPNOSE Côlon irritable Whorwell,1984; Harvey,1989; Prior,1990 Douleur dentaire (ATM) Barber, 1977; Stam,1984; Oakley,1994 Lombalgies chroniques Mac Cauley,1983;Crawford,1998

33 DOULEUR CHRONIQUE HYPNOSE Douleur du cancer chez l enfant Olness 1981 après cancer du sein Spiegel, 1983 pendant chimiothérapie Syrjala, 1992

34 L HYPNOSE EN PRATIQUE Mais qu estce qu il veut??

35 L HYPNOSE MÉDICALE UN JEU PSYCHODRAME A DEUX!? THÉRAPEUTE PATIENT ACTIF, OUVERT ADAPTABLE +++ OFFRE DES SUGGESTIONS CHANGEMENTS ATTENTE CONFIANT ETAT HYPNOTIQUE

36 LES ÉTAPES DE L HYPNOSE 1-L induction : Réduction du champs de conscience Dissociation 2-L état hypnotique : L entretien et le travail thérapeutique 3-Le réveil : Suggestions post-hypnotiques

37 1- L INDUCTION bruits lumières toucher pensées 1.État de veille Réduction

38 1- L INDUCTION bruits 1.VEILLE lumière 2-Dissociation F toucher pensées Fascination

39 3-Entretien-Travail Thérapeutique 1-Veille bruits lumière toucher pensées F 2-Dissociation Réduction

40 LES ÉTAPES DE L HYPNOSE bruits lumière 1-Veille 2-Dissociation F 3-Entretien-Travail Thérapeutique - toucher pensées Fascination Réduction Suggestions Changements escomptés

41 L HYPNOSE EN PRATIQUE Si c est un jeu, on peut faire «comme si», surtout parce qu il est sympa!! Mais..??? On dirait que ma main est vraiment plus légère!!??

42 L HYPNOSE EN PRATIQUE Je fais quoi maintenant???

43 Travail Thérapeutique Mobiliser les ressources potentielles et inexploitées : perceptions, corps, sens et raison. Recadrage et mise en confiance Se réconcilier avec le corps Détourner l attention Recréer des liens : sociaux, affectifs

44 Travail Thérapeutique Suggérer une disparition des douleurs suggérer une atténuation remplacer la douleur par... substitution

45 Travail Thérapeutique déplacer la douleur proposer des temps de répit suggestions post-hypnotiques de soulagement Réinterpréter, etc. Et surtout Apprentissage de l auto hypnose

46 Bizarre, mais je la sens plus..! Même pas mal... Apprentissage de l autohypnose

47 1-9 AUTOHYPNOSE J y vais quand je veux!! Salu uut pour «gérer» sa douleur

48 HYPNOSE: Mythe ou Réalité Faculté le 24/01/

49 ET POUR DE VRAI?

50 Pause enfin Bon Appétit

51 MERCI DE VOTRE ATTENTION Faculté le 24/01/

52

53

54

55 HYPNOSE ET ANALGESIE Approche comportementale: Remplacer un symptôme = comportement «appris» mais inadapté par une réponse mieux adaptée Notion de renforcement et bénéfices secondaires Positif: «Quand je souffre et seulement quand je souffre, je reçois de l intérêt et de la compréhension des autres.» (soins,repos,sollicitude,financier, ) Négatif: «Quand j ai mal, j évite des situations difficiles.»(professionnel,vie de couple, famille, )

56 HYPNOSE ET ANALGESIE Approche comportementale : Processus de conditionnement = apprentissage Un évènement émotionnel,affectif,traumatique ou douloureux initial ou ancien peut être «conditionné» et réapparaître dans des circonstances similaires Prise de conscience en thérapie puis «désapprentissage»

57 HYPNOSE ET ANALGESIE Approche cognitive: Vise à supprimer ou diminuer les affects anxio-dépressifs du patient Permettre au patient de remettre en question luimême le bien fondé des pensées associées à sa douleur Remplacer par des pensées plus positives et moins invalidantes

58 HYPNOSE ET ANALGESIE Approche cognitive : Travail de restructuration de la pensée Le thérapeute doit rentrer dans le monde des représentations du patient pour : Aider le patient à modifier l histoire et le sens de sa douleur

59 HYPNOSE ET ANALGESIE

60 HYPNOSE ET ANALGESIE Faculté le 24/01/

61 Aspects et conséquences psychologiques de la douleur Dr Patrick Assoune Consultation douleur DAR hôpital Tenon Faculté le 24/01/

62 Douleur : Expérience subjective et comportementale Ah? (ou bien) Ah? aïe, aïe,aïe, aïea aïe, aïe, a aïe, a aïea aïiiiiiiiaiiiiiiiaiiiie, etc...

63 Expression comportementale de la douleur je fais quoi???

64 Recréer er ses douleurs et pourquoi pas

65 Quel stress?

66 Chirurgie ses avantages et ses limites

67 Douleur chronique conséquences indésirables de la guérison bénéfices secondaires?

68 1-9 Préparation mentale pour détendre des muscles pour gérer la douleur

69 enfin Pause

70 1-17 ou...relance!

71 Puis enfin pause... Bonsoir..

72 DOULEUR AIGUË et Hypnose - 1 Biopsies médullaires, ponctions lombaires chez l enfant Zeltzer,LeBaron 1982; Katz, 1987 Soins dentaires Enquist 1997 Brûlures Wakeman,Kaplan, 1978;Patterson,1993

73 HYPNOSE ET ANALGESIE Faculté le 24/01/

74 L HYPNOSE MÉDICALE Une relation À DEUX CONFIANCE LIENS ETAT HYPNOTIQUE JEU SOIGNER DÉCISION SUGGESTION CHANGER

Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie

Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Cause Lésion Renforcement DOULEUR Apprentissage Mémoire Cercle vicieux Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Retentissement Affectif Pensée négative Prise en charge pluridisciplinaire Les approches

Plus en détail

HYPNOSE MEDICALE. Dr Sylvie CLUZEL Les HÔPITAUX DU BASSIN DE THAU

HYPNOSE MEDICALE. Dr Sylvie CLUZEL Les HÔPITAUX DU BASSIN DE THAU HYPNOSE MEDICALE Dr Sylvie CLUZEL Les HÔPITAUX DU BASSIN DE THAU Il était une fois l'hypnose... Pendant 2 siècles, l'hypnose a été pratiquée en se heurtant au scepticisme des cercles scientifiques. * Fin

Plus en détail

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Virginie Nicaise Maître de Conférences Université de Lyon Préparatrice Physique

Plus en détail

L Ordre des Psychologues du Québec 1100 avenue Beaumont, suite 510. Mont-Royal (Québec) H3P 3H5

L Ordre des Psychologues du Québec 1100 avenue Beaumont, suite 510. Mont-Royal (Québec) H3P 3H5 L Ordre des Psychologues du Québec 1100 avenue Beaumont, suite 510 Mont-Royal (Québec) H3P 3H5 ci-après «OPQ» ENTENTE RELATIVE AUX SERVICES POUVANT ÊTRE OFFERTS EN CONFORMITÉ AVEC LES DISPOSITIONS DU PROJET

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE:

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: I) LES TECHNIQUES DE RELAXATION: le training autogène de Schultz et la relaxation progressive de Jacobson. Toutes les deux s appuient sur la régulation tonique musculaire

Plus en détail

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger «si c est au plan physique que l on ressent la douleur, c est le psychisme qui la supporte». François BOUREAU Quelques définitions

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Plus de 10 ans d expérience en gestion de l anxiété:

Plus de 10 ans d expérience en gestion de l anxiété: Plus de 10 ans d expérience en gestion de l anxiété: Une approche de groupe efficace Manon Cormier, erg. Catherine Fortin, inf. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle CHU de Québec Novembre 2014

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

HYPNOANALGESIE en ONCO- HEMATOLOGIE PEDIATRIQUE. Journée de réseau Jeudi 27 novembre 2008 Aurélie, Anne-Sophie, Cécile, Marie-Anne

HYPNOANALGESIE en ONCO- HEMATOLOGIE PEDIATRIQUE. Journée de réseau Jeudi 27 novembre 2008 Aurélie, Anne-Sophie, Cécile, Marie-Anne HYPNOANALGESIE en ONCO- HEMATOLOGIE PEDIATRIQUE Journée de réseau Jeudi 27 novembre 2008 Aurélie, Anne-Sophie, Cécile, Marie-Anne L hypnose Ericksonienne Focalisation de l attention Mise dans un état de

Plus en détail

Processus psychologiques d adaptation au handicap

Processus psychologiques d adaptation au handicap DIU «TRAUMATISMES CRANIENS» Processus psychologiques d adaptation au handicap Michèle Koleck Le TBI Traumatisme physique et psychosocial Répercussions sur la vie du patient et de ses proches Nécessité

Plus en détail

ACOUPHENES. Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement. Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U.

ACOUPHENES. Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement. Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U. ACOUPHENES Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U. Besançon Prise en charge (PEC) souvent multidisciplinaire. ORL, MG, audioprothésiste,

Plus en détail

Un projet pour votre organisation

Un projet pour votre organisation Un projet pour votre organisation DRH / Salariés 4 jours pour améliorer sa qualité bien-être et la dynamique des équipes Formateur / Animateur : Pierre Pyronnet Siège administratif : 94 Galerie Arlequin

Plus en détail

Comment pratiquer l'autohypnose

Comment pratiquer l'autohypnose Comment pratiquer l'autohypnose Le langage de l'inconscient Le langage de l inconscient correspond à celui d un enfant de 7 ans. Il comprend les mots dans leur sens littéral, et en même temps peut donner

Plus en détail

Techniques avancées - Hypnose NGH - Module II - Matières

Techniques avancées - Hypnose NGH - Module II - Matières TABLE DES MATIÈRES Module II Sommaire 1 Chapitre 21 - Structures des sessions 2 21.1. Première séance 21.1.1. Première session 21.1.2. Deuxième session 21.2. Deuxième séance 21-3. Troisième séance et suivantes

Plus en détail

Djea SARAVANE, MSc, MD

Djea SARAVANE, MSc, MD SOINS PALLIATIFS EN PSYCHIATRIE, au-delà des préjugés LYON, 9 Octobre 2013 Djea SARAVANE, MSc, MD Chef de Service-Directeur de l Enseignement Membre Associé CHUS Sherbrooke-Canada CENTRE REGIONAL DOULEUR

Plus en détail

La douleur chez l enfant

La douleur chez l enfant La douleur chez l enfant M.M. Landru Hôpital A. Chenevier, Service d Odontologie du Pr. B. Gogly Définition de la douleur expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire

Plus en détail

!Programme détaillé formation HDAA 2015 Rennes - Emergences. Hypnose et Auto-Hypnose au cabinet dentaire PROGRAMME 2015 RENNES

!Programme détaillé formation HDAA 2015 Rennes - Emergences. Hypnose et Auto-Hypnose au cabinet dentaire PROGRAMME 2015 RENNES PROGRAMME 2015 RENNES Programme détaillé formation HDAA 2015 Rennes - Emergences 1 1. OBJECTIFS" 1. Savoir" Intégrer dans le cabinet, avec chacun de vos patients, une communication thérapeutique efficace

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

L I L II L III L IV L V L VI

L I L II L III L IV L V L VI LA SOPHROLOGIE SOMMAIRE L I L II Historique Découvrir la Sophrologie L III L IV Techniques Définition SOPHROLOGIE L V L VI Ses principes d action Principales indications AUTRES TECHNIQUES COMPLÉMENTAIRES

Plus en détail

Pratiquer l autohypnose

Pratiquer l autohypnose Pratiquer l autohypnose L'autohypnose (ou auto-hypnose) consiste à pratiquer seul la transe hypnotique. Après quelques séances d'hypnose avec le thérapeute il est en effet possible de retrouver, par soi-même,

Plus en détail

Prévention du stress posttraumatique. Comment réagir après un évènement traumatisant

Prévention du stress posttraumatique. Comment réagir après un évènement traumatisant Prévention du stress posttraumatique Comment réagir après un évènement traumatisant Lindsy Werrebrouck Psychologue Conseiller en prévention psychosociale Mensura Programme Traumatisme Incident critique

Plus en détail

Hypnose Enfant Adolescent

Hypnose Enfant Adolescent Hypnose Enfant Adolescent Formation de 2 jours Programme complet Symbiofi SAS Parc Eurasanté 70 r. du docteur Yersin 59120 Loos contact@symbiofi.com 03.28.55.51.19 Hypnose enfant adolescent 2 jours Docteur

Plus en détail

La place de l hypnose pour soulager la douleur morale : la reconnaître, la prendre en charge. Dr. Thierry Servillat, Dr.

La place de l hypnose pour soulager la douleur morale : la reconnaître, la prendre en charge. Dr. Thierry Servillat, Dr. La place de l hypnose pour soulager la douleur morale : la reconnaître, la prendre en charge Dr. Thierry Servillat, Dr. Isabelle Stimec Introduction La douleur morale : Dimension rarement abordée lorsqu

Plus en détail

Outil de détection précoce du burnout

Outil de détection précoce du burnout Outil de détection précoce du burnout Guide d utilisation Objectif de l outil L objectif principal de cet outil est d apporter une aide aux professionnels de la santé pour déceler les signes avant-coureurs

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail

Dr. Edith PERREAUT-PIERRE

Dr. Edith PERREAUT-PIERRE UNE METHODE POUR GERER LE STRESS LES «TOP: TECHNIQUES D OPTIMISATION DU POTENTIEL» Dr. Edith PERREAUT-PIERRE I N T R O D U C T I O N POURQUOI LES «TOP» dans l aéronautique militaire? Actions «facteurs

Plus en détail

Les troubles du sommeil

Les troubles du sommeil La nuit La nuit réveille les angoisses, et les besoins de chacun diffèrent : silence ou bruit rassurant ; lumière ou obscurité La nuit, le personnel est peu nombreux et non soumis à la vigilance collective

Plus en détail

EVALUATION DE LA DOULEUR

EVALUATION DE LA DOULEUR EVALUATION DE LA DOULEUR Catherine GRENIER IADE -Cadre de Santé -Formateur 18/11/2015 CG - Promotion MONET 2015-2018 et Promotion VAN GOGH 2015-2016CG - Douleur - Promotion 2013-2016 Votre expérience en

Plus en détail

Une relation de soins qui implique le patient?

Une relation de soins qui implique le patient? 1/5 Souvent perçus comme incapables d être acteurs de leur santé, du fait de leur déficit cognitif, les patients vivant avec une pathologie neurodégénérative semblent fréquemment exclus de la relation

Plus en détail

APPROCHES PSYCHOTHERAPEUTIQUES DU PATIENT DOULOUREUX CHRONIQUE

APPROCHES PSYCHOTHERAPEUTIQUES DU PATIENT DOULOUREUX CHRONIQUE APPROCHES PSYCHOTHERAPEUTIQUES DU PATIENT DOULOUREUX CHRONIQUE GENERALITES Douleur chronique = douleur qui évolue depuis plus de 6 Mois. Douleur «maladie» qui évolue par elle même Douleur «traumatisme»:

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

L HYPNOSE et l Analgésie

L HYPNOSE et l Analgésie L HYPNOSE et l Analgésie IFSI- 2013 Dr Jean-Marc BENHAIEM Responsable D. U. d Hypnose Médicale - Paris VI, Pitié-Salpêtrière Centres d'evaluation et de Traitement de la Douleur Hôpital Ambroise Paré (92

Plus en détail

Françoise S. Maheu, PhD. Département de psychiatrie, Université de Montréal

Françoise S. Maheu, PhD. Département de psychiatrie, Université de Montréal Troubles anxieux et fonctionnement du cerveau chez les jeunes Conférences de Revivre - 9 février 2010 Françoise S. Maheu, PhD Centre de recherche, CHU Ste-Justine Centre de recherche, CHU Ste-Justine Département

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

Djea SARAVANE, MSc, MD

Djea SARAVANE, MSc, MD Douleur et Schizophrénie: Comment évaluer? Réseau Douleur Basse Normandie, 15 Octobre 2013 Djea SARAVANE, MSc, MD Chef de Service-Directeur de l Enseignement Membre Associé CHUS Sherbrooke-Canada CENTRE

Plus en détail

Réseau de pelvipérinéologie Coordonnateur : Docteur Véronique Bonniaud

Réseau de pelvipérinéologie Coordonnateur : Docteur Véronique Bonniaud Douleurs lombo-pelvi-périnéales périnéales chroniques Depuis plus de 6 mois, peut être depuis plusieurs années, vous souffrez de douleurs au niveau de la zone intime : Chez les femmes : au niveau de la

Plus en détail

Le travail de projet collaboratif est-il stressant? Sommaire

Le travail de projet collaboratif est-il stressant? Sommaire Le travail de projet collaboratif est-il stressant? Bilan d une étude effectuée dans le milieu de la santé Diapo 1 François Chiocchio, PhD. PMP. CHRP. 14 février 2013 Sommaire Introduction Stress: vue

Plus en détail

Hypnoanalgésie en cancérologie pédiatrique CHU de Caen

Hypnoanalgésie en cancérologie pédiatrique CHU de Caen Hypnoanalgésie en cancérologie pédiatrique CHU de Caen Le 10 octobre 2014 Béatrice Dujarrier Les particularités et le vécu des soins en cancérologie pédiatrique Le contexte particulièrement anxiogène Des

Plus en détail

Brochure d information aux patients. Vous avez mal? Agissons ensemble!

Brochure d information aux patients. Vous avez mal? Agissons ensemble! Brochure d information aux patients Vous avez mal? Agissons ensemble! Table des matières Introduction 3 Que faire en cas de douleur? 4 Comment mesurer la douleur? 5 Quelles sont les causes de la douleur?

Plus en détail

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Est-ce que ça va faire mal? Pour que chaque soin se déroule au mieux Les traitements utiles pour éviter ou diminuer la douleur 72 73 75 De nombreux

Plus en détail

L hypnose clinique. Alexia RAPHAEL Psychologue-hypnothérapeute Institut Paoli Calmettes

L hypnose clinique. Alexia RAPHAEL Psychologue-hypnothérapeute Institut Paoli Calmettes L hypnose clinique Alexia RAPHAEL Psychologue-hypnothérapeute Institut Paoli Calmettes Historique de l hypnose Mesmer en 1778: théorie du magnétisme James Braid (1796-1860) médecin: théorie du sommeil

Plus en détail

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Les Troubles Psychiatriques Majeurs Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Objectif D apprendre à reconnaître certains troubles de santé mentale et de toxicomanie dans un contexte de concomitance. Qu est-ce qu un

Plus en détail

Bruno BONAZ. Hypnose et TFI. Connaître les bons candidats Connaître les modalités et les résultats

Bruno BONAZ. Hypnose et TFI. Connaître les bons candidats Connaître les modalités et les résultats Bruno BONAZ Hypnose et TFI Connaître les bons candidats Connaître les modalités et les résultats 1 Hypnose et TFI Pr Bruno BONAZ Département d Hépato-Gastroentérologie et Groupe d Etude du Stress et des

Plus en détail

Le comportement humain

Le comportement humain Le comportement humain " Qu'est-ce que le comportement? C'est une action visible ou invisible et qui se passe à un moment donné. Le comportement est la résultante de 3 éléments : - les besoins, - les caractéristiques

Plus en détail

Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis

Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis Journées Santé au Travail dans le BTP -Limoges 27, 28 et 29 mai 2015 Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis Dr Audrey

Plus en détail

Pourquoi un tel essor du développement personnel?

Pourquoi un tel essor du développement personnel? Pourquoi un tel essor du développement personnel? Ces dernières années, on ne peut que constater l'émergence de nouvelles méthodes dont le but principal est l'épanouissement individuel. Le développement

Plus en détail

Utilisation de l hypnose chez des patients en situation palliative symptomatique. Un peu de calme dans la tempête des symptômes

Utilisation de l hypnose chez des patients en situation palliative symptomatique. Un peu de calme dans la tempête des symptômes Utilisation de l hypnose chez des patients en situation palliative symptomatique Un peu de calme dans la tempête des symptômes Philippe FENOT Aude LOUP Cas clinique Mme A. 65 ans Tumeur maligne de l ovaire,

Plus en détail

AÏKI-COM Programme Maîtrise mentale et comportementale

AÏKI-COM Programme Maîtrise mentale et comportementale AÏKI-COM Programme Maîtrise mentale et comportementale Conception et animation Fabrice De Ré Formation, coaching 06 18 95 13 40 fabrice.dere@gmail.com Formation pour les entreprises et les institutions

Plus en détail

Le stress au travail

Le stress au travail Le stress au travail Plus d un salarié européen sur 5 déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail. Le phénomène n épargne aucun secteur d activité. Le stress est à l origine de 50 à

Plus en détail

MÉMO SANTÉ ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SANTÉ ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SANTÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL Souvent qualifié de «mal du siècle», le stress touche toutes les catégories de travailleurs, et notamment

Plus en détail

Les applications de l'hypnose médicale dans la sclérose en plaques

Les applications de l'hypnose médicale dans la sclérose en plaques par le Docteur Olivier ANNE Médecin neurologue et praticien en hypnose médicale La Rochelle Les applications de l'hypnose médicale dans la sclérose en plaques Les mots sont les médicaments les plus efficaces

Plus en détail

... en opportunités! ... en talents! Zest Développement. accompagne vos changements. transformez vos difficultés... vos différences...

... en opportunités! ... en talents! Zest Développement. accompagne vos changements. transformez vos difficultés... vos différences... Exhausteur de talents Zest Développement accompagne vos changements transformez vos difficultés... &... en opportunités! vos différences...... en talents! ANNE BLANDIN RABILLER Coaching - Hypnothérapie

Plus en détail

Les troubles anxieux. Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue. Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011

Les troubles anxieux. Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue. Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011 Les troubles anxieux Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011 Peur, Préoccupation, Anxiété un équilibre vacillant Plusieurs facteurs jouent

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

Enfants, adolescents et techniques hypnotiques

Enfants, adolescents et techniques hypnotiques Table des matières Sommaire 1 1 Objectifs et préliminaires 2 1.1 Répétitions 1.2 Émotions 1.3 Relaxation 1.4 Concentration 1.5 Croyance 1.6 Conclusion 2 Mécanismes 4 2.1 Conscient et inconscient 2.2 Motivations

Plus en détail

La prise en charge au fauteuil ou sous sédations? 12/03/2013. 1 Continuité thérapeutique. 2 Soins interrompus. 3 Soins impossibles

La prise en charge au fauteuil ou sous sédations? 12/03/2013. 1 Continuité thérapeutique. 2 Soins interrompus. 3 Soins impossibles Moulis Estelle MCU-PH Odontologie Pédiatrique Université Montpellier I 1 Un enfant très jeune (0 à 5 ans) Un enfant présentant des polycaries Caries Précoces du jeune Enfant Un enfant qui a peur : anxieux,

Plus en détail

Hypnoanalgésie en cancérologie pédiatrique CHU de Caen

Hypnoanalgésie en cancérologie pédiatrique CHU de Caen Hypnoanalgésie en cancérologie pédiatrique CHU de Caen Le 8 octobre 2015 Béatrice Dujarrier Les particularités et le vécu des soins en cancérologie pédiatrique Le contexte particulièrement anxiogène Des

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

Facteurs pronostics du retour au travail

Facteurs pronostics du retour au travail Facteurs pronostics du retour au travail LES FACTEURS PERSONNELS Facteurs personnels 1. Âge Facteur favorable : la personne à moins de 36 ans en déficience visuelle 4 ; Facteur défavorable : la personne

Plus en détail

Trouble d anxiété généralisée (TAG)

Trouble d anxiété généralisée (TAG) Trouble d anxiété généralisée (TAG) Trouble d'anxiété généralisée (TAG) La caractéristique essentielle du Trouble d Anxiété Généralisée (TAG) est la présence d une anxiété et d inquiétudes excessives (attente

Plus en détail

Document réalisé par le Dr Dominique Servant, Consultation stress et anxiété CHRU de Lille et MmeVanessa Delattre Psychologue clinicienne (Service de

Document réalisé par le Dr Dominique Servant, Consultation stress et anxiété CHRU de Lille et MmeVanessa Delattre Psychologue clinicienne (Service de B Document réalisé par le Dr Dominique Servant, Consultation stress et anxiété CHRU de Lille et MmeVanessa Delattre Psychologue clinicienne (Service de Santé au travail CHRU Lille) Le stress, c est : ce

Plus en détail

LA DYSURIE PSYCHOGENE

LA DYSURIE PSYCHOGENE LA DYSURIE PSYCHOGENE DEFINITION Le terme de Dysurie est utilisé en France pour désigner une gêne à la miction, avec un jet faible, long à apparaître et à se tarir,et avec la nécessité de pousser pour

Plus en détail

INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE. Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC

INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE. Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC Pourquoi les TCC en tabacologie? «Chez environ la moitié des fumeurs les plus dépendants on retrouve des antécédents d

Plus en détail

PROGRAMME 2016 PARIS B

PROGRAMME 2016 PARIS B PROGRAMME 2016 PARIS B!1 1. OBJECTIFS 1. Savoir 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, l hypnose médicale appliquée à la douleur aiguë, ses intérêts et ses limites dans les soins.

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

Le Bien-être et la performance à portée de Voix. Offres Conférences, Ateliers et Formations

Le Bien-être et la performance à portée de Voix. Offres Conférences, Ateliers et Formations Le Bien-être et la performance à portée de Voix Offres Conférences, Ateliers et Formations 2016 Osteomind Consult Osteomind Consult a été créée par Gabriel Choukroun, Ostéopathe et Coach Comportemental

Plus en détail

Troubles post-traumatiques du personnel consécutifs à un stress extrême : le double meurtre de PAU

Troubles post-traumatiques du personnel consécutifs à un stress extrême : le double meurtre de PAU Troubles post-traumatiques du personnel consécutifs à un stress extrême : le double meurtre de PAU CHS de PAU nuit du 17 / 18 Décembre 2004 Dépistage et prise en charge par le médecin du travail Dr J.

Plus en détail

La prise en charge non médicamenteuse Hypnoanalgésie dans le soin : comment faire en pratique?

La prise en charge non médicamenteuse Hypnoanalgésie dans le soin : comment faire en pratique? La prise en charge non médicamenteuse Hypnoanalgésie dans le soin : comment faire en pratique? Caterina REGIS IFH Infirmière Ressource Douleur CETD CHU Montpellier Déclaration publique d intérêts Je soussignée

Plus en détail

Hypnose et Douleurs Aiguës. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2015 PARIS. !Programme détaillé formation HDAA 2015 PARIS - Emergences

Hypnose et Douleurs Aiguës. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2015 PARIS. !Programme détaillé formation HDAA 2015 PARIS - Emergences PROGRAMME 2015 PARIS Programme détaillé formation HDAA 2015 PARIS - Emergences 1 1. OBJECTIFS" 1. Savoir" 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, l hypnose médicale appliquée à la douleur

Plus en détail

Formation à l hypnothérapie positive

Formation à l hypnothérapie positive Formation extra-muros Formation à l hypnothérapie positive Programme DPC n 47341500041 Ibis Paris Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaures - 92130 Issy les Moulineaux Formation à l hypnothérapie positive

Plus en détail

L entretien infirmier. UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels

L entretien infirmier. UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels L entretien infirmier UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels 1 Objectifs Expliquez les éléments participant au cadre d un entretien Citez les différents types d entretiens infirmiers Décrire les différentes phases

Plus en détail

VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL

VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL Docteur Caquelard François Praticien Hospitalier Urgentiste Formateur en Gestion de la Violence Mulhouse le 8 octobre 2015 Groupe Régional VIOLENCE A L HÔPITAL

Plus en détail

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Programme Praticien en Hypnose Ericksonienne Cette formation très spécialisée sur l Art du langage et la créativité comporte deux niveaux.

Plus en détail

L Infirmière Coordinatrice en Pneumologie. 22/06/2010 Onco 28 Annie Perrier 1

L Infirmière Coordinatrice en Pneumologie. 22/06/2010 Onco 28 Annie Perrier 1 L Infirmière Coordinatrice en Pneumologie Annie Perrier 1 PARCOURS PATIENT Répond au cadre réglementaire tel que défini par le Plan Cancer RCP DISPOSITIF D ANNONCE MISE EN PLACE DU TTT SUIVI et ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE. Loïc RABAULT

SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE. Loïc RABAULT SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE Loïc RABAULT ZenConseil 2003 2011 Du management de la qualité au management du bien-être ZenConseil 2003 2011 Du management de la qualité au management du bien-être Etre Humain

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

3e symposium en douleur et réadaptation

3e symposium en douleur et réadaptation 3e symposium en douleur et réadaptation I N F O R M A T I O N S C O M P L E M E N T A I R E S CONTEXTE La douleur est omniprésente en clinique : plus de 80 % des patients qui consultent le font pour la

Plus en détail

«La qualité de vie subjective et l accompagnement social des personnes toxicodépendantes.»

«La qualité de vie subjective et l accompagnement social des personnes toxicodépendantes.» «La qualité de vie subjective et l accompagnement social des personnes toxicodépendantes.» Pierre Duffour Fédération Addiction Besançon 14 Juin 2013 Plan de la présentation Evolution du concept de la qualité

Plus en détail

Formation de base en Relation d aide. Présentée par Dre Céline Lafrenière, md conseil en allaitement

Formation de base en Relation d aide. Présentée par Dre Céline Lafrenière, md conseil en allaitement Formation de base en Relation d aide Présentée par, md conseil en allaitement Objectifs Connaître les éléments essentiels pour établir une relation d aide en particulier: L écoute active Le respect de

Plus en détail

Trac, timide, phobique, Qui suis-je? Pour Revivre

Trac, timide, phobique, Qui suis-je? Pour Revivre Trac, timide, phobique, Qui suis-je? Pour Revivre Par Denise Morin M.Ed Psychologue Printemps 2012 La peur des autres Situations Émotions Éléments physiologiques Pensées ou cognitions Comportements Situations

Plus en détail

Le soutien aux aidants familiaux

Le soutien aux aidants familiaux SEFor, Lyon, 15 novembre 2013 Le soutien aux aidants familiaux Inge CANTEGREIL-KALLEN Docteur en Psychologie Clinique et Psychopathologie Aidants naturels Plaintes +++ Mise en échec de l aide proposée

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX. Dr Martine Isnard Avril 2011

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX. Dr Martine Isnard Avril 2011 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dr Martine Isnard Avril 2011 1 DEFINITIONS RISQUES PSYCHOSOCIAUX : risques professionnels qui portent atteinte à l intégrité physique et à la santé mentale des salariés. Les troubles

Plus en détail

Hypnose et Thérapie Brève créative. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2016-2017

Hypnose et Thérapie Brève créative. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2016-2017 PROGRAMME 2016-2017 1 1. OBJECTIFS 1. Savoir 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, l hypnose médicale, ses intérêts et ses limites dans les soins. 2. Adapter la pratique hypnotique

Plus en détail

La gestion du stress. Au sein de l organisation

La gestion du stress. Au sein de l organisation La gestion du stress Au sein de l organisation Plan Introduction Qu est-ce que le stress? Les agents stressants Le stress dans l organisation Les causes du stress au travail Comment se manifeste-t-il?

Plus en détail

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Comment faire appel à un psychologue? Demande du patient Orientation par un professionnel A quel moment de la prise en charge peut-on le solliciter? A tout moment de la maladie

Plus en détail

La prévention des RPS

La prévention des RPS La prévention des RPS Le stress La souffrance au travail : La souffrance revêt des aspects psychiques, sociaux, voir physiques. On parle de souffrance au travail lorsqu il y a atteinte à la santé psychologique

Plus en détail

HYPNOSE ET GASTROENTEROLOGIE EN 2005 DR SCHMIT J.L. C.H. EPERNAY

HYPNOSE ET GASTROENTEROLOGIE EN 2005 DR SCHMIT J.L. C.H. EPERNAY HYPNOSE ET GASTROENTEROLOGIE EN 2005 DR SCHMIT J.L. C.H. EPERNAY Glossaire HYPNOSE AVEC TRANSE (OU LACHER PRISE) LA TRANSE R U E R E S T A V OB DISSOCIATION PATIENT EX HY PE PN RIE OT NC IQ E UE B INCONSCIENT

Plus en détail

L annonce du cancer au sujet âgé hospitalisé

L annonce du cancer au sujet âgé hospitalisé L annonce du cancer au sujet âgé hospitalisé Journées Interrégionales d Onco-gériatrie Rhône-Alpes Auvergne M. Nierga, P. Ledieu, M-O Hager, C. Deveuve-Murol Pourquoi parler du cancer du sujet âgé? Le

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

Hypnose : programme de formation.

Hypnose : programme de formation. 2016 PROFORM PROG Hypnose.docx 1 Hypnose : programme de formation. Table des matières Introduction :... 2 Préalable :... 2 Prérequis :... 2 Objectifs :... 2 Evaluation :... 3 Méthodes pédagogiques :...

Plus en détail

Séminaire Webhelp MAROC

Séminaire Webhelp MAROC Séminaire Webhelp MAROC Gérer son stress au quotidien Avril 2013 1 Pour démarrer POUR DEMARRER, lancez l audio via ce bouton : Bienvenue! Animé par : Soufiane Abouliatim, Chef de projet développement et

Plus en détail

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant? «Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?» Intervention de Madame Mireille Colin, formatrice et psychopraticienne. Pourquoi

Plus en détail

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Comprendre, Repérer, Evaluer les Risques Psychosociaux Atelier Séminaire MSA DAL www.msa-idf.fr Déroulement de l intervention Buts de l intervention

Plus en détail

Communiquer avec efficacité

Communiquer avec efficacité Communiquer avec efficacité Intégrer les processus d influence Les réactions de chacun, la capacité à intégrer, à analyser une situation, sont directement déterminées par le mode de raisonnement appris.

Plus en détail

Douleur et Troubles somatoformes

Douleur et Troubles somatoformes Douleur et Troubles somatoformes Françoise Radat Bordeaux Eric Serra Amiens Caen le 15 octobre 2013 Plan La douleur en médecine La somatisation Les diagnostics psychiatriques Pas de conflit d intérêt Les

Plus en détail

Vaincre la douleur est auj

Vaincre la douleur est auj Vaincre la douleur est auj La dose d antalgique prescrite par le médecin, ainsi que l'horaire de prise ne doivent pas être modifiés. L'action du traitement se faisant sur 24 heures, en modifier la dose

Plus en détail