Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge de jeunesse Adoption de principe

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge de jeunesse Adoption de principe"

Transcription

1 Communauté d Agglomération du Pays de Morlaix Conseil de Communauté du 02 mai 2005 Nom du Rapporteur : Monsieur Jean-René PERON N : D Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge de jeunesse Adoption de principe Vu l article L du Code Général des Collectivités Territoriales, Vu l'avis favorable de la Commission Consultative des Services Publics Locaux en date du 20 mars 2005, Vu le rapport du Président annexé à la présente délibération présentant le document contenant les caractéristiques des prestations que devra assurer le futur exploitant du service public, et transmis aux membres de l assemblée le 22 avril 2005, Après en avoir délibéré, le Conseil de Communauté sera invité à : Approuver le principe de l exploitation du service public de l Auberge de Jeunesse/ Centre International de Séjour suivant les modalités définies dans le rapport de présentation dans le cadre d une délégation de service public ; Approuver le contenu des caractéristiques des prestations que doit assurer le délégataire, telles qu elles sont définies dans le rapport sur le choix du mode de gestion, étant entendu qu il appartiendra ultérieurement à Monsieur le Président d en négocier les conditions précises, conformément aux dispositions de l article L du Code Général des Collectivités Territoriales ; Autoriser Monsieur le Président à prendre toutes les mesures nécessaires à la mise en œuvre de la procédure de délégation de service public. Décision du Conseil : Adopté à l unanimité Le Président, Yvon HERVE

2 Rapport sur la mission et les principales prestations du gestionnaire du Centre International de Séjour Auberge de jeunesse 1) Historique du projet Par délibération du 5 décembre 2003, le Conseil de Communauté : Approuvait le programme établi par la SAFI en vue de la réalisation d un Centre International de Séjour/ Auberge de Jeunesse Voie d Accès au Port sur le territoire de la commune de Saint MARTIN DES CHAMPS, Retenait le terrain correspondant pour y réaliser le projet, Autorisait le Président à lancer la procédure de choix du maître d œuvre en procédant, notamment, à la constitution du jury de concours. L équipe de maîtrise d œuvre retenue par délibération du 26 juillet 2004 constituée de Philippe JEAN, Architecte mandataire et de la SOBRETEC, économiste de la construction, a présenté l avant projet définitif (APD) de l opération en décembre Le Conseil de Communauté, le 20 décembre 2004 approuvait l avant projet définitif de l opération, et l enveloppe financière définitive s élevant à HT.et le plan de financement 2) Objet de la délégation La Communauté d Agglomération du pays de MORLAIX confie une mission d'intérêt public à un délégataire pour la gestion du Centre International de Séjour Auberge de Jeunesse. La gestion déléguée du service suivant les modalités envisagées se définit comme suit : sur le plan financier, l'intérêt de maîtriser la gestion et le fonctionnement, de percevoir une redevance, de maintenir un équipement en bon état de fonctionnement et de récupérer au bout du contrat un équipement en bon état de fonctionnement, sur le plan du fonctionnement de l'équipement : intérêt de confier à un professionnel qualifié la gestion et l'animation d'un équipement de manière à répondre au mieux aux intérêts des usagers et de la Collectivité. Ce dispositif doit contribuer à assurer un accueil de qualité des usagers d un équipement de ce type et de répondre aux différents attentes en la matière de la part des publics concernés (hébergement, restauration, découverte de la région) dans des conditions économiques adaptées. 3) Perspectives de mise en gestion déléguée du service 3-1) modes de gestion Les modes de gestion et les procédures de passation des contrats Deux modes de gestion du centre international de séjour auberge de jeunesse s offrent à la collectivité : la gestion publique (régie avec simple autonomie financière ou Régie avec personnalité morale et autonomie financière) ou la gestion déléguée. Détermination du mode de gestion : C est le Conseil de Communauté qui détermine les services dont il se propose d assurer l exploitation en régie et arrête les dispositions devant figurer dans le règlement intérieur de ces services (article L du CGCT) et qui se prononce, au vu d un rapport relatif aux prestations devant être assurées par le délégataire, sur le principe de toute délégation de service public local (article L du CGCT). 1) La gestion directe : Le service doit être géré en conformité avec les règles financières et comptables publiques. Les marchés de travaux, de fournitures ou de prestations doivent être conclus selon les procédures applicables aux marchés des collectivités publiques (publicité des marchés, procédures d appel d offres et mise en concurrence des entreprises). La différence entre un marché et une délégation de service public est que, dans cette dernière, le risque est supporté par le délégataire qui perçoit, pour une part substantielle la rémunération de l usager. 2) La régie simple : Dans le cas d une régie simple, la collectivité assure elle-même la gestion du service avec ses propres moyens. Les opérations comptables et financières sont inscrites à son budget.

3 3) La création d une régie à personnalité morale et autonomie financière ou à seule autonomie financière Quatre catégories de régies sont désormais possibles : les régies à personnalité morale et autonomie financière chargées de l exploitation d un service public à caractère industriel et commercial ; les régies à personnalité morale et autonomie financière chargées de l exploitation d un SPA ; les régies à seule autonomie financière chargées de l exploitation d un SPIC ; les régies à seule autonomie financière chargées de l exploitation d un SPA. 4) La gestion indirecte ou déléguée Ce mode de gestion permet à la collectivité de confier à une entreprise l exécution du service tout en conservant la maîtrise de celui-ci. L entreprise est chargée de l exécution du service. Elle l assure avec son propre personnel selon les méthodes de la gestion privée et à ses risques et périls. La communauté lui octroie, généralement, en contrepartie un monopole d exploitation du service. L une des caractéristiques essentielles des modes de gestion déléguée concerne le risque financier lié à l exploitation du service : il pèse non pas sur la collectivité mais sur l entreprise, qui se rémunère en tout ou partie, par le prix payé par les usagers du service. Cette particularité trouve d ailleurs sa contrepartie dans la liberté offerte à la collectivité de faire appel à l entreprise de son choix. Elle conclut un contrat de gré à gré sous réserve du respect d une procédure assurant la transparence du choix. La collectivité garde néanmoins la maîtrise du service dans la mesure où l entreprise est tenue de rendre compte de sa gestion sur les plans technique et financier et où la collectivité dispose des moyens juridiques nécessaires pour assurer, quoi qu il arrive, le fonctionnement du service ou pour modifier son organisation. La collectivité délégante doit conserver la maîtrise de l organisation du service ainsi que la définition de ses caractéristiques essentielles. En outre, elle est tenue d assurer un contrôle régulier de l activité du délégataire notamment au vu des comptes rendus techniques et financiers annuels. 5) Types de délégation a) La concession Le concessionnaire : Réalise les travaux de premier établissement Exploite à ses frais le service pendant une durée déterminée en prélevant directement auprès des usagers du service public des redevances qui lui restent acquises. Se rémunère sur les usagers et assume tous les risques financiers La convention de délégation ne doit pas dépasser la durée d amortissement des installations mises en œuvre. A l expiration de la convention de délégation, l ensemble des investissements et des biens du service devient la propriété de la communauté. b) L affermage Les ouvrages nécessaires à l exploitation du service sont remis au fermier par la communauté qui, en règle générale, en a assuré le financement, Le fermier est chargé de la maintenance de ces ouvrages ou, dans certains cas, de leur modernisation ou leur extension Le fermier est rémunéré par les usagers, Il reverse à la collectivité une redevance destinée à contribuer à l amortissement des investissements qu elle a réalisés. Le risque repose sur le fermier. La durée des contrats d affermage est généralement assez courte (3 à 5 ans environ). Selon la nature des investissements à la charge du délégataire, la frontière entre concession et affermage est parfois difficile à tracer ; c est pourquoi la jurisprudence a reconnu la possibilité d articulation des deux modes de gestion dans un même contrat (C.E. 6 mai 1991 Syndicat intercommunal du bocage). Pour autant, la collectivité doit veiller à ce que l économie du contrat ne soit bouleversée et que son objet initial ne soit pas trop altéré.

4 c) La régie intéressée (article R du CGCT) La collectivité locale passe un contrat avec un professionnel pour faire fonctionner un service public. La collectivité rémunère le «régisseur intéressé» par une rétribution composée d une redevance fixe et d un pourcentage sur les résultats d exploitation («un intéressement»). Selon le niveau de risque assuré par le délégataire, c est une délégation de service public ou un marché. d) La gérance La gérance est un marché public soumis au code des marchés publics. La collectivité confie à une entreprise l exploitation d un service public, lui remet les équipements ou matériels nécessaires et contrôle l activité de cette dernière. L exploitant reverse à la collectivité les redevances perçues auprès des usagers et bénéficie en retour d une rémunération basée sur un tarif forfaitaire ou unitaire garanti au contrat. Le risque est assumé par la collectivité. 3-2) procédure de délégation La procédure de délégation de service public Les différents modes d exécution contractuelle du service public (concession, affermage, régie intéressée, gérance et autres types de gestion déléguée faisant l objet de contrats doivent respecter les dispositions de la loi du 29 janvier 1993 précitée (articles 38 à 47). Ces dispositions soumettent tout un pan de la gestion des collectivités publiques à des règles de publicité et de transparence renforcées. Le libre choix par l autorité compétente du délégataire lui appartient mais il ne peut intervenir qu à l issue d une procédure garantissant la transparence de ce choix et à l occasion de laquelle les mérites respectifs de différentes offres auront pu être confrontés. Les règles de procédure ont été précisées par la loi du 29 janvier 1993 et le décret n du 24 mars (voir tableau en annexe) Les caractéristiques des prestations que devrait assurer l entreprise fermière seraient principalement les suivantes : L exploitation, et l entretien de l auberge de jeunesse centre international de séjour Accueil des groupes et des voyageurs individuels, Restauration collective, Animation de l équipement, La gestion commerciale du service, L information des usagers et plus généralement les relations avec les usagers, Devoir d information et de conseil à la collectivité particulièrement en matière de compte-rendus et d analyse du service rendu, d amélioration de l offre dans ce domaine, d évolution juridique et technique de la profession, La gestion du personnel, Le délégataire assure la gestion commerciale du réseau d information, relation avec les usagers. Les prestations détaillées seront définies dans le cahier des charges. Le délégataire serait rémunéré par la vente des repas et des nuitées et les autres prestations. De son coté, la collectivité met à disposition les biens nécessaires à l exploitation. Le délégataire assurerait la maintenance légère, la Collectivité la maintenance lourde. Le contrat devrait définir précisément les informations que le délégataire tiendrait à la disposition de la collectivité, les modalités de leur transmission et les moyens de contrôle effectifs dont elle pourrait faire usage pour vérifier la bonne exécution du contrat et la qualité du service. En ce qui concerne la durée du contrat, celui-ci pourrait prendre effet le 1 er janvier 2006 pour une durée de 10 ans prorogeable de 5 ans. 4) Conclusion En raison de l échéance du contrat à venir, il est proposé au Conseil de Communauté de se prononcer sur le principe d une délégation du service public de l auberge de Jeunesse centre International de séjour.

5 ANNEXE Etapes ELEMENTS DE LA PROCEDURE Dates 1 Réunion de lancement : orientations - objectifs- planning 14/04/ Synthèse 14/04/ Consultation de la commission consultative des services publics locaux 21/04/ Consultation du comité technique paritaire 21/04/ Communication aux membres du conseil communautaire du rapport du Président 22/04/ Séance du conseil de communauté sur le principe de délégation (articles L et L du CGCT) 7 Délibération du Conseil de communauté sur la constitution de la commission d'ouverture des plis (COP) (articles L et D du CGCT) 8 Avis d'appel public à candidature publié : dans un journal d'annonces légales et dans un journal spécialisé dans le domaine concerné 02/05/ /05/ /05/ Date limite de dépôt des candidatures 15/06/ Ouverture des plis par la COP des candidats (PV) 15/06/ Etablissement par la COP de la liste des candidats admis à déposer une offre (PV) 15/06/ Communication du dossier de consultation aux candidats admis à déposer une offre 15/07/ Dépôt des offres, ouverture des plis et examen des offres par la COP (PV) 15/09/ Analyse des offres par la COP (PV) 15/09/ Transmission au Président de la liste des candidats, du rapport et de l'avis de la COP sur les offres (PV) 30/09/ Phase de négociation entre le Président et le ou les candidats 13/11/ Transmission au conseil de communauté des documents suivants : rapport de la COP sur l'analyse des offres, rapport du Président sur le choix du délégataire, projet de contrat et ses annexes 13/11/ Séance du conseil 05/12/ Signature du contrat 06/12/ Transmission au contrôle de légalité 06/12/ Notification du contrat au délégataire 08/12/ Information du Préfet de la notification (article L du CGCT) 20/12/ Avis d'attribution (article L du CGCT) 05/01/2006

«DELEGATIONS de SERVICE PUBLIC»

«DELEGATIONS de SERVICE PUBLIC» CONTROLE DE LEGALITE «AFFAIRES GENERALES» Irrégularités les plus fréquentes le délai de convocation des membres du conseil municipal : la convocation est adressée :. dans les communes de moins de 3 500

Plus en détail

Lors de sa séance du 13 juillet 2012, le conseil communautaire a décidé :

Lors de sa séance du 13 juillet 2012, le conseil communautaire a décidé : Rapport de présentation sur les caractéristiques essentielles de la délégation de service public de transports en commun (article L.1411-4 du Code général des collectivités territoriales) page 1/9 Introduction

Plus en détail

Assainissement non collectif

Assainissement non collectif Assainissement non collectif Journée e d échange technique (mise en place des SPANC) Alain Lafforgue Le Service Public d'assainissement Non Collectif (SPANC) Le cadre réglementaire... Loi sur l Eau du

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Syndicat Mixte Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Annexe 1: Fiche n 1c = La gestion de la plateforme

Plus en détail

Les modalités de passation des concessions d aménagement

Les modalités de passation des concessions d aménagement Jeudi 24 mai 2007 Sorbonne - 17, rue de la Sorbonne - 75005 Paris Les modalités de passation des concessions d aménagement 35-37 avenue Joffre - 94160 Saint Mandé -- tél : 01 48 08 49 20 - -- contact@inventaires.fr

Plus en détail

Le Conseil d Etat (Section de l intérieur), saisi par le ministre de la culture et de la communication des questions suivantes :

Le Conseil d Etat (Section de l intérieur), saisi par le ministre de la culture et de la communication des questions suivantes : Section de l intérieur Avis n 370.169 18 mai 2004 Domaine public de l Etat Consistance et délimitation Cas de la mise à disposition de la Cinémathèque française de locaux acquis par l Etat - Affectation

Plus en détail

Les services publics locaux

Les services publics locaux Les services publics locaux La notion de service public local Caractéristiques générales La commune répond aux divers besoins de sa population en organisant des services publics locaux, soit dans le cadre

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Mairie de Baillargues Service de la Commande Publique Place du 14 Juillet B.P. 81 34671 Baillargues Tél: 04.67.87.81.81 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE LA FOURRIERE AUTOMOBILE

Plus en détail

Marché de service de nettoyage des avaloirs

Marché de service de nettoyage des avaloirs MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES ET DE SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION Le pouvoir adjudicateur : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BOUZONVILLOIS 3 bis rue de France BP 90019 57320 BOUZONVILLE RC établi en

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX I. POUVOIR ADJUDICATEUR I.1 Identification Commune de Saint Paul BP 44 97 861 Saint Paul Cedex Contact : Pôle Aménagement

Plus en détail

LES MODES DE GESTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX

LES MODES DE GESTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX LES MODES DE GESTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX 1 Sommaire Cadre juridique général 3 Définition du service public local 4 Intérêt général local 5 Intérêt local et intercommunalités 6 Distinction Service

Plus en détail

SIVU Beaupré. 135 rue Beaupré Le Châble 74160 Beaumont. Tél / Fax: 04 50 04 47 04

SIVU Beaupré. 135 rue Beaupré Le Châble 74160 Beaumont. Tél / Fax: 04 50 04 47 04 SIVU Beaupré 135 rue Beaupré Le Châble 74160 Beaumont Tél / Fax: 04 50 04 47 04 Le Président Christophe SEIFERT : 06 01 92 20 54 seifert.christophe@neuf.fr Consultation de Maîtrise d œuvre Construction

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES,

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES, DECISION N 036/11/ARMP/CRD DU 16 MARS 2011 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE THOCOMAR DENONCANT LE REJET DE SON OFFRE POUR TARDIVETE DANS

Plus en détail

AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE

AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE Entre les soussignés : NANTES METROPOLE Communauté

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION. Prestations : Nettoyage, hygiène

REGLEMENT DE CONSULTATION. Prestations : Nettoyage, hygiène Prestations : Nettoyage, hygiène 3D (Désinfection - désinsectisation - dératisation) et lutte anti-pigeon Numéro de la consultation 2013-003 Intitulé de la consultation Nettoyage, hygiène, 3D (Désinfection

Plus en détail

Délégation de service public : parc de stationnement "Part-Dieu Centre Commercial" Rapport de présentation des caractéristiques des prestations

Délégation de service public : parc de stationnement Part-Dieu Centre Commercial Rapport de présentation des caractéristiques des prestations Délégation de service public : parc de stationnement "Part-Dieu Centre Commercial" Rapport de présentation des caractéristiques des prestations I - Présentation générale du choix Contexte Le développement

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT MORAL 2009

Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT MORAL 2009 Service Public d Assainissement Non Collectif RAPPORT MORAL 2009-1 - Avant-propos Par délibération n 2005/0980 du 16 décembre 2005, le Conseil de Communauté a décidé, s agissant d un service public à caractère

Plus en détail

Journée technique Le jeudi 23 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation

Journée technique Le jeudi 23 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Journée technique Le jeudi 23 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Bois énergie : la vente de chaleur en régie pour une collectivité d un projet de réseau de chaleur, montages

Plus en détail

Gestion administrative et technique de l Aire d Accueil des Gens du Voyage située à Lavelanet. Règlement de la Consultation (RC)

Gestion administrative et technique de l Aire d Accueil des Gens du Voyage située à Lavelanet. Règlement de la Consultation (RC) N MAPA 03/2013 Marché de service Gestion administrative et technique de l Aire d Accueil des Gens du Voyage située à Lavelanet Règlement de la Consultation (RC) MAITRE D'OUVRAGE CENTRE INTERCOMMUNAL D

Plus en détail

B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de Développement Economique de Bordeaux et de la Gironde CONVENTION FINANCIERE 2012

B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de Développement Economique de Bordeaux et de la Gironde CONVENTION FINANCIERE 2012 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION DES ENTREPRISES ET DE L ATTRACTIVITE Service des stratégies et partenariats économiques B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de

Plus en détail

ACCORD CADRE Maîtrise d œuvre Petites opérations de bâtiments

ACCORD CADRE Maîtrise d œuvre Petites opérations de bâtiments ACCORD CADRE Maîtrise d œuvre Petites opérations de bâtiments Maître d Ouvrage : Communauté d Agglomération Amiens Métropole - 1 - ARTICLE 1 : MAITRISE D OUVRAGE Le présent accord cadre est lancée par

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT PROJET DE CONVENTION DE MANDAT ÉQUIPEMENT DES SALLES SERVEURS DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DOLE ET DE LA VILLE DE DOLE DANS LE CADRE D UN SYSTÈME D INFORMATION MUTUALISÉ ENTRE La Communauté

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 17 février 2015 TEXTE SUR LEQUEL LE GOUVERNEMENT ENGAGE SA RESPONSABILITÉ

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 17 février 2015 TEXTE SUR LEQUEL LE GOUVERNEMENT ENGAGE SA RESPONSABILITÉ Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 17 février 2015

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

COMPARATIF DES MODES DE CONSTRUCTION ET DE GESTION POUR UN ÉQUIPEMENT AQUATIQUE. Syndicat Mixte pour le Pays du Doubs Central

COMPARATIF DES MODES DE CONSTRUCTION ET DE GESTION POUR UN ÉQUIPEMENT AQUATIQUE. Syndicat Mixte pour le Pays du Doubs Central AMO / 2013 / 201 COMPARATIF DES MODES DE CONSTRUCTION ET DE GESTION POUR UN ÉQUIPEMENT AQUATIQUE Syndicat Mixte pour le Pays du Doubs Central 04 Septembre 2014 MISSION H 2 O, 13 Rue Victor Hugo, 92240

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Recueil des actes administratifs 2013_Aout _Edit_Sp_1_Intégral.odt 1 PREFECTURE DE L AISNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Édition Spéciale partie 1 du mois d'août 2015 210 ème année 2015 Mensuel - Abonnement

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES

ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES PREAMBULE La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services a prévu que

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX POUVOIRS ADJUDICATEURS

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX POUVOIRS ADJUDICATEURS TABLEAU DE CONCORDANCE CMP 2004 CMP 2006 CODE DES MARCHES PUBLICS 2004 CODE DES MARCHES PUBLICS 2006 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX POUVOIRS ADJUDICATEURS Article 1-I Définitions Marchés publics Art. 1-I

Plus en détail

AVIS DE CONVENTION DE DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC

AVIS DE CONVENTION DE DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC AVIS DE CONVENTION DE DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC SECTION I : AUTORITÉ DÉLÉGANTE ET ADRESSE I.1) Nom et adresse Communauté d agglomération du Niortais (CAN), 140, rue des Equarts, CS28770, 79027 Niort

Plus en détail

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY MARCHE A BONS DE COMMANDE MARCHÉ N 1/ST/2013 REGLEMENT DE LA

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2013

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2013 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2013 POINT DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC Halle et marchés communaux Choix du délégataire et approbation de la convention de Délégation de Service Public EXPOSE

Plus en détail

GUIDE INTERNE DE LA COMMANDE PUBLIQUE ET DES ACHATS DE LA CCI DE REGION RHONE-ALPES

GUIDE INTERNE DE LA COMMANDE PUBLIQUE ET DES ACHATS DE LA CCI DE REGION RHONE-ALPES GUIDE INTERNE DE LA COMMANDE PUBLIQUE ET DES ACHATS DE LA CCI DE REGION RHONE-ALPES En référence au règlement intérieur de la CCI de région Rhône-Alpes, l objet du présent document est de définir les règles

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 17 DECEMBRE 2015 COMPTE-RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 17 DECEMBRE 2015 COMPTE-RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 17 DECEMBRE 2015 COMPTE-RENDU SOMMAIRE (Affiché en exécution de l article L2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) Le Conseil municipal, régulièrement convoqué,

Plus en détail

Dossier de consultation Assurances Règlement de la consultation

Dossier de consultation Assurances Règlement de la consultation CLAIRSIENNE 223, Avenue Emile Counord 33081 BORDEAUX CEDEX Dossier de consultation Assurances Règlement de la consultation Règlement de la consultation Objet du marché : Polices d assurance de CLAIRSIENNE

Plus en détail

RA 2014 Annexe Le décret de 1994

RA 2014 Annexe Le décret de 1994 DateDoc Bibli othèque nationale de France RA 2014 Annexe Le décret de 1994 29/05/2015 16:35:44 Bibliothèque nationale de France délégation à la Stratégie et à la Recherche version du 29 mai 2015 émetteur

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les) collectivité(s)

Plus en détail

Centre de Gestion de la F.P.T. de la Charente

Centre de Gestion de la F.P.T. de la Charente La participation des employeurs à la protection sociale complémentaire des agents 1 Les risques concernés Les collectivités peuvent participer aux garanties en matière de : Santé -> garanties en matière

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION AMIENS METROPOLE Pôle Juridique et Assemblées BP 2720 80027 AMIENS CEDEX 1 ACCORD CADRE ASSISTANCE ET REPRESENTATION JURIDIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION Nom et adresse de l organisme acheteur : Objet

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES Service des Marchés Publics 3 Place Roger Delthil Tél: 0563046363 TRAVAUX DE PEINTURES ROUTIERES Date et heure limites de réception des offres

Plus en détail

Le soutien au développement économique local

Le soutien au développement économique local Le soutien au développement économique local L État est responsable de la conduite de la politique économique et sociale ainsi que de la défense de l emploi. Toutefois, la loi dote les collectivités locales

Plus en détail

ZAC EcoQuartier des GRIFFONS MARCHE D'ASSISTANCE À MAITRISE D'OUVRAGE POUR LA CREATION / REALISATION ET L'AMENAGEMENT DE LA ZAC

ZAC EcoQuartier des GRIFFONS MARCHE D'ASSISTANCE À MAITRISE D'OUVRAGE POUR LA CREATION / REALISATION ET L'AMENAGEMENT DE LA ZAC MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES VILLE DE FALAISE - Place Guillaume le Conquérant BP58 Tél: 02 31 41 61 61 ZAC EcoQuartier des GRIFFONS MARCHE D'ASSISTANCE À MAITRISE D'OUVRAGE POUR LA CREATION

Plus en détail

Togo. Loi portant organisation des services publics de l eau potable

Togo. Loi portant organisation des services publics de l eau potable Loi portant organisation des services publics de l eau potable Loi n 2010-006 du 18 juin 2010 modifiée [NB - Loi n 2010-006 du 18 juin 2010 portant organisation des services publics de l eau potable et

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A CONCURRENCE CONCESSION DE TRAVAUX PUBLICS. Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues:

AVIS D APPEL PUBLIC A CONCURRENCE CONCESSION DE TRAVAUX PUBLICS. Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues: AVIS D APPEL PUBLIC A CONCURRENCE CONCESSION DE TRAVAUX PUBLICS SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : Téléphone +33 534319390 Courrier électronique (e-mail): bernadette.lacoste@cr-mip.fr

Plus en détail

Les documents du marché sont disponibles gratuitement en accès direct non restreint et complet, à l'adresse: https://marches.maximilien.

Les documents du marché sont disponibles gratuitement en accès direct non restreint et complet, à l'adresse: https://marches.maximilien. Avis de concession Directive 2014/23/UE Section I: Pouvoir adjudicateur I.1) Nom et adresses Nom officiel : Ville de Paris Adresse postale: 17 bd Morland - PARIS Code NUTS: FR101 Code postal : 75004 Pays

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

ANNEXE 1 : RAPPELS SUR LES REGLES ENCADRANT LES RELATIONS FINANCIERES DES COLLECTIVITES PUBLIQUES AVEC LES ASSOCIATIONS

ANNEXE 1 : RAPPELS SUR LES REGLES ENCADRANT LES RELATIONS FINANCIERES DES COLLECTIVITES PUBLIQUES AVEC LES ASSOCIATIONS PREMIER MINISTRE LE HAUT COMMISSAIRE À LA JEUNESSE ANNEXE 1 : RAPPELS SUR LES REGLES ENCADRANT LES RELATIONS FINANCIERES DES COLLECTIVITES PUBLIQUES AVEC LES ASSOCIATIONS Les associations à but non lucratif

Plus en détail

AVIS D APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX

AVIS D APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX AVIS D APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX La France connaît depuis l'année 2008 une augmentation importante de son flux de primo-arrivants demandeurs d'asile, qui fait peser une forte pression sur le dispositif

Plus en détail

MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES

MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES MAITRE D'OUVRAGE COMMUNUATE DE COMMUNES DU BOULONNAIS DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES Règlement de la

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE GARDANNE DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES SERVICE Marché Avenue de Nice Résidence Saint Roch MAINTENANCE DES ALARMES ANTI-EFFRACTION, DES

Plus en détail

SI3A Communes de Marange-Silvange Maizières-Lès-Metz Talange GESTION D'UNE AIRE D'ACCUEIL POUR GENS DU VOYAGE SI3A DELEGATION DE SERVICE PUBLIC R.C.

SI3A Communes de Marange-Silvange Maizières-Lès-Metz Talange GESTION D'UNE AIRE D'ACCUEIL POUR GENS DU VOYAGE SI3A DELEGATION DE SERVICE PUBLIC R.C. SI3A Communes de Marange-Silvange Maizières-Lès-Metz Talange GESTION D'UNE AIRE D'ACCUEIL POUR GENS DU VOYAGE SI3A DELEGATION DE SERVICE PUBLIC R.C. R è g l e m e n t d e C o n s u l t a t i o n Date limite

Plus en détail

CONVENTION DE DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC

CONVENTION DE DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC CONVENTION DE DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC Délégation de service public pour l exploitation du réseau de transport urbain de la civis ile de la Réunion SECTION I : AUTORITÉ DÉLÉGANTE ET ADRESSE I.1) NOM

Plus en détail

La Ville d Angers, représentée par Monsieur Jean-Claude ANTONINI, Maire, agissant en vertu de la délibération du Conseil Municipal du 4 octobre 2006

La Ville d Angers, représentée par Monsieur Jean-Claude ANTONINI, Maire, agissant en vertu de la délibération du Conseil Municipal du 4 octobre 2006 CONVENTION GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DE NANTES VILLE D ANGERS ANGERS LOIRE METROPOLE CCAS D ANGERS ENTRE LES SOUSSIGNES : La Ville de NANTES, représentée par Monsieur Jean-Marc AYRAULT, Député-Maire,

Plus en détail

Cohérence des dépenses déclarées au regard des prestations réalisées et des clauses du contrat

Cohérence des dépenses déclarées au regard des prestations réalisées et des clauses du contrat PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE REGULARITE DE L ACHAT PUBLIC POUR LES DOSSIERS RELEVANT DES AXES I, III, IV ET VI DU PROGRAMME OPERATIONNEL 2007-2013 COMPETITIVITE ET EMPLOI DE MIDI-PYRÉNÉES 01.08.2013 I.- Contrôle

Plus en détail

L EXPERTISE DES COMPTES DES CONCESSIONS de SERVICES PUBLICS ET L EFFICACITE DE LEUR SUIVI

L EXPERTISE DES COMPTES DES CONCESSIONS de SERVICES PUBLICS ET L EFFICACITE DE LEUR SUIVI L EXPERTISE DES COMPTES DES CONCESSIONS de SERVICES PUBLICS ET L EFFICACITE DE LEUR SUIVI Thèmes proposés Rappel historique Les concessions et les autres modes d action public/privé Les caractéristiques

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION APPEL A CANDIDATURES

REGLEMENT DE CONSULTATION APPEL A CANDIDATURES Préfecture de la Martinique REGLEMENT DE CONSULTATION APPEL A CANDIDATURES DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC POUR LA GESTION DE LA FOURRIÈRE AUTOMOBILE DÉPARTEMENTALE Personne responsable de la délégation de

Plus en détail

«Pôle Formation» de CAMBRESIS EMPLOI

«Pôle Formation» de CAMBRESIS EMPLOI 1 «Pôle Formation» de Préambule et définitions du «Pôle Formation» de Cambrésis Emploi Cambrésis Emploi conventionne, conformément à ses statuts, avec des opérateurs (prestataires) pour la mise en place

Plus en détail

C O N S U L T AT I O N P U B L I Q U E. Mai 2008

C O N S U L T AT I O N P U B L I Q U E. Mai 2008 C O N S U L T AT I O N P U B L I Q U E Mai 2008 Convention relative à l installation, la gestion et la maintenance de lignes a très haut débit en fibre optique dans l immeuble Projet soumis à consultation

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION COMMUNE DE HIERES-SUR-AMBY MARCHE DE SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Objet du marché LOCATION ET MAINTENANCE DE QUATRE COPIEURS AVEC RACHAT DES CONTRATS EXISTANTS Remise des offres Date limite

Plus en détail

PROCEDURE ADAPTEE FOURNITURE DE REPAS POUR LA CANTINE DES ECOLES COMMUNALES ET DU CENTRE DE LOISIRS RÈGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.

PROCEDURE ADAPTEE FOURNITURE DE REPAS POUR LA CANTINE DES ECOLES COMMUNALES ET DU CENTRE DE LOISIRS RÈGLEMENT DE CONSULTATION (R.C. Commune de BIEVILLE-BEUVILLE PROCEDURE ADAPTEE FOURNITURE DE REPAS POUR LA CANTINE DES ECOLES COMMUNALES ET DU CENTRE DE LOISIRS RÈGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Date limite de remise des offres : 15 mars

Plus en détail

FERMETURE ET AMENAGEMENT DES ABORDS DE LA MAISON DES EAUX. Règlement de Consultation (R.C.)

FERMETURE ET AMENAGEMENT DES ABORDS DE LA MAISON DES EAUX. Règlement de Consultation (R.C.) PROCEDURE ADAPTEE (article 28 du Code des Marchés Publics) JANVIER 2011 FERMETURE ET AMENAGEMENT DES ABORDS DE LA MAISON DES EAUX Règlement de Consultation (R.C.) R.C. Page 2/9 Pouvoir adjudicateur COMMUNE

Plus en détail

AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES DES BÂTIMENTS

AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES DES BÂTIMENTS AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES DES BÂTIMENTS NOM ET ADRESSE OFFICIELS DE L'ORGANISME ACHETEUR : Communauté d'agglomération de Marne

Plus en détail

Marché Repas à domicile 2012

Marché Repas à domicile 2012 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître d ouvrage CCAS LE TEIL RUE DE L HOTEL DE VILLE BP 51-07400 LE TEIL Objet de la consultation Confection et livraison de repas

Plus en détail

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE L article L. 5211-41-3 du CGCT garantit que «l ensemble des personnels des EPCI

Plus en détail

TITRE V LA TRANSMISSION PAR VOIE ÉLECTRONIQUE DES DOCUMENTS NÉCESSAIRES AU REMBOURSEMENT OU À LA PRISE EN CHARGE

TITRE V LA TRANSMISSION PAR VOIE ÉLECTRONIQUE DES DOCUMENTS NÉCESSAIRES AU REMBOURSEMENT OU À LA PRISE EN CHARGE Convention Nationale des Chirurgiens-dentistes juin 2006 TITRE V LA TRANSMISSION PAR VOIE ÉLECTRONIQUE DES DOCUMENTS NÉCESSAIRES AU REMBOURSEMENT OU À LA PRISE EN CHARGE Les Parties signataires entendent

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION Marché n 15.004 «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» REGLEMENT DE CONSULTATION Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DE LA CONSULTATION 3 ARTICLE 2 - CONDITIONS DE LA CONSULTATION

Plus en détail

La directrice des Archives de France. Mesdames et Messieurs les préfets

La directrice des Archives de France. Mesdames et Messieurs les préfets La directrice des Archives de France à Mesdames et Messieurs les préfets - à l attention de Mesdames et Messieurs les directeurs des archives départementales - à l attention de Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

ENGAGEMENT D UNE PROCEDURE DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR LA GESTION DE L AEROPORT LE HAVRE-OCTEVILLE

ENGAGEMENT D UNE PROCEDURE DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR LA GESTION DE L AEROPORT LE HAVRE-OCTEVILLE ENGAGEMENT D UNE PROCEDURE DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR LA GESTION DE L AEROPORT LE HAVRE-OCTEVILLE RAPPORT POUR LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA CODAH Réunion du 29 septembre 2011 Le présent rapport

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REPUBLIQUE FRANCAISE MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES N PS 06-2015 Communauté de Communes Jalle-Eau Bourde 2, Avenue du Baron Haussmann BP 9 33610 CESTAS REGLEMENT DE CONSULTATION GESTION DE L

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement

CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement POUR LA PARTICIPATION DE LE MANS METROPOLE AU FINANCEMENT DES PRÊTS PARTICIPATIFS DE DÉVELOPPEMENT ENTRE : Le Département

Plus en détail

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLIS CACHETES. 27 bis RUE VICTOR HUGO 88000 EPINAL

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLIS CACHETES. 27 bis RUE VICTOR HUGO 88000 EPINAL VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLIS CACHETES d un bien immobilier, propriété du Département des Vosges, situé : 27 bis RUE VICTOR HUGO 88000 EPINAL AVIS D APPEL A CANDIDATURE I OBJET Le Département des

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 23 octobre 2012 N de pourvoi: 11-23521 Publié au bulletin Rejet M. Espel (président), président Me Blondel, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s)

Plus en détail

Paris, le 26 déc. 2001. Le Directeur des Entreprises commerciales, artisanales et de services

Paris, le 26 déc. 2001. Le Directeur des Entreprises commerciales, artisanales et de services D I R E C T I O N D E S E N T R E P R I S E S COMMERCIALES, ARTISANALES ET DE SERVICES Paris, le 26 déc. 2001 SOUS-DIRECTION E AFFAIRES GÉNERALES ET BUDGÉTAIRES BUREAU E3 TUTELLES DES CHAMBRES DES MÉTIERS

Plus en détail

CAA de Paris, 25 mars 2013, SIPPEREC c/ ERDF

CAA de Paris, 25 mars 2013, SIPPEREC c/ ERDF La Cour administrative d appel de Paris valide les pénalités émises par le SIPPEREC pour sanctionner le caractère incomplet des comptes-rendus annuels d activité (CRAC) de sa concession de distribution

Plus en détail

Journal Officiel - Numéro Spécial - 12 juillet 2008

Journal Officiel - Numéro Spécial - 12 juillet 2008 59 LOI N 08/008 DU 07 JUILLET 2008 PORTANT DISPOSITIONS GENERALES RELATIVES AU DESENGAGEMENT DE L ETAT DES ENTREPRISES DU PORTEFEUILLE EXPOSE DES MOTIFS Le programme de désengagement s inscrit dans le

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS Administration centrale Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Direction de l administration générale et de la modernisation des services

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT JEAN CAP FERRAT

MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT JEAN CAP FERRAT Marché n 001/18012011 POUVOIR ADJUDICATEUR : COMMUNE DE SAINT JEAN CAP FERRAT HOTEL DE VILLE 06230 SAINT JEAN CAP FERRAT MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT

Plus en détail

AVIS D APPELS A PROJETS

AVIS D APPELS A PROJETS AVIS D APPELS A PROJETS Dans le cadre de la mise en œuvre du programme régional et interdépartemental d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 010-013 et des orientations du plan Solidarité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Objet de la consultation ANALYSE FINANCIERE PROSPECTIVE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES CŒUR DE NACRE MARCHE N 2015-1

CAHIER DES CHARGES. Objet de la consultation ANALYSE FINANCIERE PROSPECTIVE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES CŒUR DE NACRE MARCHE N 2015-1 CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation ANALYSE FINANCIERE PROSPECTIVE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES CŒUR DE NACRE MARCHE N 2015-1 Marché public de services Maître de l'ouvrage Communauté de Communes

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION POUVOIR ADJUDICATEUR VILLE DE CHATEAUBRIANT Cellule des marchés publics BP 189 44146 CHATEAUBRIANT CEDEX Tél. : 02.40.81.02.32

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX VILLE DE GARDANNE DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES SERVICE Marché TRAVAUX D EXTENSION, DE CREATION DE SITES ET DE MAINTENANCE DES AUTOCOMMUTATEURS ET DES FAX Date et heure limites

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L OCTROI D UNE SUBVENTION ANNUELLE DE FONCTIONNEMENT A L ASSOCIATION ECO-REV

CONVENTION RELATIVE A L OCTROI D UNE SUBVENTION ANNUELLE DE FONCTIONNEMENT A L ASSOCIATION ECO-REV CONVENTION RELATIVE A L OCTROI D UNE SUBVENTION ANNUELLE DE FONCTIONNEMENT A L ASSOCIATION ECO-REV Entre les soussignés Nantes Métropole, représentée par Madame Michèle Gressus, Vice-présidente, dûment

Plus en détail

CALENDRIER PRÉVISIONNEL D'APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX. Compétence de la Préfecture de département

CALENDRIER PRÉVISIONNEL D'APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX. Compétence de la Préfecture de département Annexe 2 CALENDRIER PRÉVISIONNEL D'APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX Compétence de la Préfecture de département Calendrier prévisionnel 2016 modifié relatif à la création de places de centres d accueil pour

Plus en détail

MARCHE PUBLIC A BON DE COMMANDE POUR FOURNITURE DE FLEURS, D ENGRAIS ET DE TERRE VEGETALE POUR LE SERVICE MUNICIPAL DES ESPACES VERTS

MARCHE PUBLIC A BON DE COMMANDE POUR FOURNITURE DE FLEURS, D ENGRAIS ET DE TERRE VEGETALE POUR LE SERVICE MUNICIPAL DES ESPACES VERTS Marché n 012/12072010 POUVOIR ADJUDICATEUR : COMMUNE DE SAINT JEAN CAP FERRAT HOTEL DE VILLE 06230 SAINT JEAN CAP FERRAT MARCHE PUBLIC A BON DE COMMANDE POUR FOURNITURE DE FLEURS, D ENGRAIS ET DE TERRE

Plus en détail

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4).

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4). 1 GENERALITES Cette note concerne les aides attribuées par l Agence de l Eau Rhône méditerranée et Corse pour la réhabilitation des assainissements non collectif dans le cadre de son IXième programme d

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

CONVENTION. Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière»

CONVENTION. Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière» CONVENTION Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière» Entre : LA VILLE DE NANTES, représentée par Madame Michèle FRANGEUL, agissant en cette qualité en vertu d une délibération du Conseil Municipal

Plus en détail

COMMUNE DE PEYMEINADE - 06530 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 SEPTEMBRE 2013

COMMUNE DE PEYMEINADE - 06530 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 SEPTEMBRE 2013 130924-12 COMMUNE PEYMEINA - 06530 EXTRAIT DU REGISTRE S LIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de membres : 29 En Exercice : 29 Présents : 20 Votants : 26 Date de convocation : 18 septembre 2013 SEANCE

Plus en détail

Convention de délégation de service public

Convention de délégation de service public Convention de délégation de service public SECTION I : AUTORITÉ DÉLÉGANTE ET ADRESSE I.1) Nom et adresse Ville du Touquet-Paris-Plage, Hôtel de Ville, Boulevard Daloz, 62520 Le Touquet-Paris- Plage. (à

Plus en détail

ACQUISITION D UN LOGICIEL DE GESTION DES MARCHES PUBLICS ET PRESTATIONS DE MAINTENANCE ASSOCIEES

ACQUISITION D UN LOGICIEL DE GESTION DES MARCHES PUBLICS ET PRESTATIONS DE MAINTENANCE ASSOCIEES COMMUNAUTE DE COMMUNES DES TROIS-PAYS 14 rue Clémenceau 62340 Guînes Tél : 03 21 00 83 33 Fax : 03 21 00 83 30 ACQUISITION D UN LOGICIEL DE GESTION DES MARCHES PUBLICS ET PRESTATIONS DE MAINTENANCE ASSOCIEES

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS CONVENTION ADHÉSION À LA PRESTATION «DOCUMENT UNIQUE» POUR L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE VENDÉE PAR LE CENTRE DE GESTION DANS L ÉLABORATION DE LEUR DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Commune d'orsay Pouvoir adjudicateur : M. le Maire d'orsay Adresse : 2 place du général Leclerc - 91 400 ORSAY Objet

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 23/05/2013

Séance du Conseil Municipal du 23/05/2013 Direction Générale des Ressources / Direction des Achats et de la Commande Publique Question n DACP REF : DACP2013022 Séance du Conseil Municipal du 23/05/2013 RAPPORTEUR : Jean François MONINO OBJET :Adhésion

Plus en détail

Catégorie : L Entreprise en démarrage

Catégorie : L Entreprise en démarrage Les informations contenues dans le présent document seront traitées de façon strictement confidentielle. PLÉIADES PRIX D EXCELLENCE 2016 DOSSIER DE CANDIDATURE Catégorie : L Entreprise en démarrage Conseils

Plus en détail

RAPPORTN 15.12 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLECADREDE VIE ET AMENAGEMENTURBAIN. Direction : Eau

RAPPORTN 15.12 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLECADREDE VIE ET AMENAGEMENTURBAIN. Direction : Eau RAPPORTN 15.12 CP CONVENTION D'OCCUPATIONTEMPORAIREDESTERRAINSDOTÉSÀ EAU DE PARISPOURL'INSTALLATION D'UN PLUVIOMÈTREET LA FOURNITURE DE DONNÉESPLUVIOMÉTRIQUES DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLECADREDE VIE

Plus en détail

CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS. Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment

CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS. Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment VILLE DE CARBON-BLANC SERVICE TECHNIQUE et URBANISME CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment CAHIER DES

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MAIRIE DE BOULIAC EXTENSION DE L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE BOULIAC Date et heure limites de réception des offres 26 Juin 2015 à 12 Heures Règlement de la Consultation Page 1 sur 8

Plus en détail

Maître de l Ouvrage :

Maître de l Ouvrage : Maître de l Ouvrage : SYNDICAT DU STADE DE FROUARD/POMPEY REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) MARCHE N 2014-1 Objet du marché : Marché de Maîtrise d œuvre CREATION DE DEUX COURTS DE TENNIS EN EXTERIEUR CONSTRUCTION

Plus en détail

Règlement de consultation

Règlement de consultation Marchés Ordonnance Prestations intellectuelles Règlement de consultation MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES REGLEMENT DE CONSULTATION 2 / 11 POUVOIR ADJUDICATEUR : S.E.M.P.A. MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

Plus en détail