Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL"

Transcription

1 Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux Comment mesurer le temps de propagation de groupe sur des convertisseurs de fréquence dans lesquels le ou les oscillateurs locaux () des mélangeurs ne sont pas accessibles? Rohde&Schwarz a développé une méthode de mesure raffinée : la méthode à deux tons disponible avec l option R&S ZVA-K9 pour les familles d analyseurs de réseau R&S ZVA et R&S ZVT. Accès aux : oui ou non? Les convertisseurs de fréquence trouvent leur application dans les systèmes de communication sans fil et par satellite. Ces composants sont souvent utilisés dans des applications hyperfréquence où ils transposent côté émetteur, un signal en bande de base large bande à un signal haute fréquence et inversement côté récepteur, convertissent le signal RF en bande de base. De tels systèmes de communication doivent transmettre correctement les données avec des taux d erreurs minimum et donc présenter dans la bande utile non seulement une courbe d affaiblissement constante mais également une réponse en phase linéaire en fonction de la fréquence. Cette caractéristique est vérifiée en mesurant le temps de propagation de groupe relatif ou absolu à savoir la linéarité de phase en fonction de la fréquence pour l ensemble A propos du temps de propagation de groupe Le temps de propagation de groupe est défini comme étant la dérivée négative de la réponse en phase de l OST en fonction de la fréquence : dφ τ gr = 36 df Les analyseurs de réseau vectoriels mesurent successivement la phase du paramètre de transmission S 2 sur deux fréquences adjacentes et calculent non pas la dérivée mais les quotients de dérivée de la phase : φ τ gr = 36 f Cela fournit une bonne approche du temps de propagation de groupe recherché, tant que la variation de la phase peut être supposée suffisamment linéaire dans l intervalle de fréquence Δf observé (Δf est appelé aperture de fréquence). La figure illustre les termes Δφ = φ2 φ et Δf =. Cette méthode, basée sur la mesure de phase des paramètres S, est extrêmement précise étant donné que la justesse de mesure de l analyseur de réseau peut être encore améliorée par une procédure de calibrage appropriée. Elle excelle donc dans la réalisation de mesures sur des OST n effectuant aucune conversion de fréquence comme les amplificateurs ou des composants passifs tels que les filtres. Aperture de fréquence φ φ φ φ 2 f f Fig. Les termes Δφ = φ 2 φ et Δf =. Sur des OST à conversion de fréquence comme par exemple les mélangeurs, la phase entre le signal d entrée et de sortie ne peut pas être directement mesurée car le signal d entrée est converti en une fréquence de sortie différente. C est pourquoi les mesures de temps de propagation de groupe et de phase sur des mélangeurs pour lesquels l oscillateur local n est pas accessible, sont réalisées avec la méthode dite «Mélangeur de référence». Cette mesure ne convient cependant pas pour les convertisseurs de fréquence sans accès aux oscillateurs locaux.

2 Méthode à deux tons RF FI φ φ 2 Fig. 2 Mesure du temps de propagation de groupe suivant la méthode à deux tons. des composants impliqués dans le système de communication. Si l oscillateur local () du mélangeur est accessible, le temps de propagation relatif peut être caractérisé à l aide d une méthode appelée «mélangeur de référence» ou «Golden-Mixer». S il ne l est pas, une autre méthode doit alors être utilisée. Méthode à deux tons avec l option R&S ZVA-K9 Pour de nombreuses applications dans les domaines de l Aérospatiale et Défense, la méthode «Mélangeur de référence» ne peut pas être utilisée car l accès à l n est souvent pas disponible. De telles applications sont des domaines de prédilection pour l analyseur de réseau R&S ZVA doté de la nouvelle option R&S ZVA-K9 «Mesure de temps de propagation de groupe sur mélangeurs à internes». Contrairement aux solutions précédentes, la nouvelle méthode à deux tons de Rohde&Schwarz stimule le convertisseur avec un signal à 2 porteuses. L analyseur de réseau mesure simultanément les différences de phase entre les deux porteuses à l entrée et à la sortie de l objet sous test (fig. 2). A partir de ces différences de phase et de l écart de fréquence des porteuses, il calcule ensuite le temps de propagation de groupe comme dans la méthode de mesure classique des paramètres S. Cette méthode intuitive et facile à utiliser, laquelle ne requiert que quelques composants supplémentaires, se caractérise notamment par son insensibilité à la dérive de phase et de fréquence des oscillateurs locaux internes de l objet sous test (OST). Pour mesurer la phase entre deux signaux de fréquences différentes, le R&S ZVA utilise un frontal spécial (fig. 3), dans lequel le signal est converti en FI par un mélangeur abaisseur, ensuite numérisé par un convertisseur A/N puis converti à «zéro» dans un étage de mélange numérique avec un oscillateur local à commande numérique (NCO Numeric Controlled Oscillator) et filtré par un filtre numérique. Le R&S ZVA dispose pour chaque récepteur de deux étages de mélange et filtrage numérique au lieu d un et de deux NCO indépendants Frontal numérique du R&S ZVA FI Bande passante analogique FI Taux d'échantillonnage 8 MHz A N NCO NCO 2 Bande passante FI Hz à 5 MHz (3 MHz) Fig. 3 Le frontal numérique de l analyseur de réseau R&S ZVA. a a' Objet sous test à conversion de fréquence cos(((f + f ) t) + 2 φ2 + φ ) out RF FI cos(( t) + φ ) 2 in Fig. 4 Mesure de temps de propagation de groupe sur objets sous test à conversion de fréquence avec la méthode à deux tons. cos(( t) + φ in ) φ = (φ out + φ φ2 out φ ) (φ in φ2 in ) cos((( + f ) t) + φ out + φ ) ACTUALITÉS 2/ 2

3 présentant exactement le même décalage en fréquence que les deux porteuses du signal à deux tons. Ainsi, les rapports de phase et d amplitude entre les deux porteuses peuvent être déterminés simultanément dans chaque frontal et utilisés pour la mesure du temps de propagation de groupe. Cette méthode fonctionne également pour des objets sous test à conversion de fréquence puisque les variations de phase et de fréquence de l interne de l OST s annulent lors du calcul de la différence de phase entre les porteuses (fig. 4). Outre le temps de propagation de groupe, le R&S ZVA calcule également la phase relative en intégrant le temps de propagation de groupe ainsi que la dispersion par la dérivée du temps de propagation de groupe. L écart par rapport à la phase linéaire est calculé à partir du temps de propagation de groupe relatif (fig. 5). Le montage de mesure Pour réaliser des mesures précises, les porteuses RF du signal à deux tons doivent présenter le même écart de fréquence que les deux NCO du frontal. Dans l idéal, on utilise à cet effet les deux sources internes de l analyseur de réseau quatre ports R&S ZVA. Les deux porteuses sont regroupées en un signal à deux tons dans l analyseur de réseau à l aide d un coupleur (celui du PORT 3 en fig. 6) et réinjectées dans l adaptateur de test (en PORT de la fig. 6). Le récepteur de référence du PORT mesure la différence de phase entre les deux signaux d entrée. Le signal de sortie à deux tons est acheminé de l objet sous test au PORT 2 du R&S ZVA où la différence de phase entre les signaux de sortie est déterminée. Calibrage Le calibrage est effectué avec un mélangeur idéal ou connu (fig. 7). Ce mélangeur peut être caractérisé avec précision par exemple en utilisant une méthode de mesure telle que proposée par l option R&S ZVA-K5 (Vector Corrected Mixer Measurements) pour déterminer la phase absolue et le temps de propagation de groupe de mélangeurs. Si la mesure du temps de groupe relatif ou les variations du temps de groupe par rapport à une valeur absolue est suffisante, l hypothèse d un parfait «Golden Mixer» est utilisée pour le calibrage. Temps de propagation de groupe et phase d'un convertisseur Trc2 S2 db Mag db / Ref db Trc3 MixPhas Real 2 / Ref 6 MixPhas GHz db GHz Fig. 5 En bleu : affaiblissement de conversion, en gris : phase relative, en vert : temps de propagation groupe, en orange : déviation par rapport à la phase linéaire. CH Mix Frq RFCenter GHz Pwr 3. dbm Span MHz Trc MixDly Real ns/ Ref 3 ns Trc4 MixPhas Real 5 / Re 2 MixPhas GHz 42.8 ns GHz Trac Stat: Trc4 MixPhas Lin. Deviation: Tracking Slope: /MHz 5 El. Length: m Constant: CH Mix Frq RF Center GHz Pwr 3. dbm Span MHz 3

4 Fig. 6 Synoptique du montage de mesure. L utilisation des deux sources internes de l analyseur de réseau 4 ports R&S ZVA garantit un décalage de fréquence identique entre les porteuses RF et les NCO. Montage de mesure pour mesures de temps de propagation de groupe Récepteur de référence numérique PORT 2 NCO 2 2 = f2 NCO PORT 2 Récepteur de référence numérique PORT NCO 2 FI RF PORT NCO SOURCE SOURCE IN SOURCE OUT MEAS OUT Option ZVA-B9 PORT 3 SOURCE 2 ZVA Calibrage Montage de mesure Réf. Atténuateur Générateur de signaux RF FI Option ZVA-B9 RF FI RF IF Fig. 7 Configuration pour le calibrage avec un mélangeur connu. Fig. 8 Configuration pour la mesure d un convertisseur. ACTUALITÉS 2/ 4

5 Exemples de mesure Mesure sur convertisseurs à transposition unique La figure 8 illustre un exemple de mesure sur un convertisseur de fréquence avec un seul mélangeur. Les effets d instabilité en fréquence de l sur un convertisseur sont étudiés dans les exemples à 3 (fig. 9 à ). Dans l exemple, le convertisseur a d abord été utilisé avec un stable en fréquence et en phase. Dans l exemple 2, la fréquence de l a ensuite été décalée de khz et dans l exemple 3, l a été modulé en fréquence avec khz. Comme prévu, les écarts de fréquence et les instabilités influencent fortement la mesure de la perte de conversion l erreur de mesure est ici de 2 db (exemples 2 et 3) mais sans effet toutefois sur le résultat de mesure du temps de propagation de groupe. Cela tient au fait que les variations de la fréquence de l s appliquent de façon identique aux Exemple Trc MixDly Real 2 ns/ Re4 ns MCal Trc2 b2/a db Mag db/ Ref db b2/a GHz 8.8 ns Ch Mix Frq RF Center GHz Pwr dbm Span 3 MHz Exemple 2 Trc MixDly Real 2 ns/ Re4 ns MCal Trc2 b2/a db Mag db/ Ref db Mem3[Trc2] b2/a db Mag db/ Ref db b2/a GHz 8. ns Ch Mix Frq RF Center GHz Pwr dbm Span 3 MHz Fig. 9 Mesures sur un convertisseur avec un stable en fréquence et en phase ; en bleu : affaiblissement de conversion, en noir : temps de propagation de groupe. Fig. Mesures sur un convertisseur avec un décalage de l de khz ; en bleu : affaiblissement de conversion, en noir : temps de propagation de groupe, en orange : affaiblissement de conversion mémorisé à partir de l exemple. Exemple 3 Trc MixDly Real 2 ns/ Re4 ns MCal Trc2 b2/a db Mag db/ Ref db Mem3[Trc2] b2/a db Mag db/ Ref db b2/a GHz 8.5 ns Ch Mix Frq RF Center GHz Pwr dbm Span 3 MHz Exemple 4 Trc MixDly Real ns/ Re8 ns Trc2 b2/a db Mag. db/ Ref 4 db b2/a Ch Mix Pwr RF Start dbm * 8.75 dbm 4.59 db Freq GHz Stop 5 dbm Fig. Mesures sur un convertisseur avec une modulation de fréquence de khz de l ; en bleu : affaiblissement de conversion, en noir : temps de propagation de groupe, en orange : affaiblissement de conversion mémorisé à partir de l exemple. Fig. 2 Mesure de l affaiblissement de conversion (en bleu) et du temps de propagation de groupe (en noir) en fonction du niveau d entrée. 5

6 Montage de mesure avec et sans accès aux IF IF freq. control freq. ref Fig. 3 Montage de mesure pour la mesure du temps de propagation de groupe et de la phase relative sur des convertisseurs à transposition multiple ; à gauche sans et à droite avec accès aux. deux porteuses du signal à deux tons. La méthode à deux tons s appuyant sur la différence de phase des deux tons pour déterminer le temps de propagation de groupe, cette différence compense les variations et les instabilités de fréquence ou de phase de l. Grâce à la méthode à deux tons de l option R&S ZVA-K9, le temps de propagation de groupe n est pas seulement affiché en fonction de la fréquence mais également pour la première fois en fonction du niveau (exemple 4, fig. 2), ce qui est très avantageux pour les convertisseurs actifs. Mesures sur convertisseurs à transposition multiple L option R&S ZVA-K9 convient parfaitement pour les convertisseurs à transposition multiple. Elle prévient, en particulier pour les convertisseurs à plusieurs oscillateurs locaux internes, les problèmes liés à la dérive en fréquence ou en phase des oscillateurs locaux, rencontrés avec d autres méthodes de mesure. Le montage de mesure ne différant pas de celui utilisé pour la caractérisation d un convertisseur à transposition unique, il est recommandé pour sa simplicité et sa rapidité, même si les oscillateurs locaux sont accessibles (fig. 3). Conclusion Les mesures de temps de propagation de groupe sur des composants de fréquence sans accès à l n ont été souvent possibles que lorsque l interne de l OST répondait à de hautes exigences en termes de stabilité. Les écarts de phase ou de fréquence provoqués par des dérives, le bruit de phase ou la modulation de fréquence ont considérablement limité les méthodes précédentes dans leur précision. La nouvelle méthode à deux tons, implémentée par Rohde&Schwarz dans les analyseurs de réseau haut de gamme R&S ZVT, permet de réaliser des mesures de temps de groupe sur des convertisseurs à transposition unique ou multiple, même avec des oscillateurs locaux modulés en fréquence et ce, sans sacrifier les performances. A cet effet, le R&S ZVA stimule l OST avec un signal à deux tons et mesure les écarts de phase des deux porteuses à l entrée et à la sortie. L architecture spéciale des analyseurs de réseau avec leurs deux étages de mélange numériques dans chaque récepteur permet de réaliser la mesure de phase nécessaire sur deux signaux de fréquences différentes. Thilo Bednorz De plus amples informations sont disponibles dans la note d application EZ6 «Group Delay Measurements on Frequency Converters» à télécharger gratuitement sur le site Internet de Rohde& Schwarz (en anglais). ACTUALITÉS 2/ 6

Actualités de Rohde & Schwarz. No 192 (2007/I)

Actualités de Rohde & Schwarz. No 192 (2007/I) INSTRUMENTATION GENERALE 44 448 Les analyseurs de réseau haut de gamme de Rohde & Schwarz, en plus d avoir été dotés d une option pour des mesures de profils d impulsion, couvrent maintenant avec le nouveau

Plus en détail

Générateur de signaux en bande de base pour applications UWB et Aérospatial & Défense

Générateur de signaux en bande de base pour applications UWB et Aérospatial & Défense Générateur de signaux en bande de base pour applications UWB et Aérospatial & Défense Le générateur de signaux en bande de base R&S AFQ100B est parfaitement bien adapté pour une utilisation en développement

Plus en détail

Réseau ou spectre? Plus besoin de choisir

Réseau ou spectre? Plus besoin de choisir Analyseur de réseau R&S ZVL Réseau ou spectre? Plus besoin de choisir Le R&S ZVL est l analyseur de réseau vectoriel le plus compact et le plus léger du marché auquel l utilisateur peut adjoindre en option

Plus en détail

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques. Analyse spectrale Etude de bruit

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques. Analyse spectrale Etude de bruit 1 Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques 1 Introduction Analyse spectrale Etude de bruit L objectif de ce TP est d apprendre à se servir d un analyseur de spectre et de

Plus en détail

Centre Ressource Génie Electrique

Centre Ressource Génie Electrique 1 2 LA LIAISON HYPERFREQUENCE PRESENTATION FONCTIONNELLE VOITURE 1 Vous avez tous vu, sur votre récepteur de télévision, un grand prix de Formule 1, les 24 Heures du Mans ou encore un grand prix de moto,

Plus en détail

Phase Locked Loop (boucle à verrouillage de phase) f ref Φ. f out

Phase Locked Loop (boucle à verrouillage de phase) f ref Φ. f out Phase Locked Loop (boucle à verrouillage de phase) f ref Φ f out N - Principe 2 - Principaux comparateurs de phase 3 - Différents types 3-: PLL du 2 nd ordre - type 3-2: PLL avec pompe de charge - 3 ème

Plus en détail

8563A. SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE

8563A. SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE 8563A SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE Agenda Vue d ensemble: Qu est ce que l analyse spectrale? Que fait-on comme mesures? Theorie de l Operation: Le hardware de l analyseur de

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

F5CNQ DU RECEPTEUR SUPERHETERODYNE A L ANALYSEUR DE SPECTRE A BALAYAGE SOLISTOR (1956) HP 8566 (1980) Jacques Collange Jean-pierre Lievre

F5CNQ DU RECEPTEUR SUPERHETERODYNE A L ANALYSEUR DE SPECTRE A BALAYAGE SOLISTOR (1956) HP 8566 (1980) Jacques Collange Jean-pierre Lievre DU RECEPTEUR SUPERHETERODYNE A L ANALYSEUR DE SPECTRE A BALAYAGE SOLISTOR (1956) HP 8566 (1980) ONDEXPO 2015 Espace Ecully Jacques Collange Jean-pierre Lievre UNE TRANSITION TECHNIQUE Amplification directe

Plus en détail

Analyseurs de réseau vectoriels rapides y compris pour les mesures en symétrique

Analyseurs de réseau vectoriels rapides y compris pour les mesures en symétrique INSTRUMENTATION GENERALE Analyseurs de réseau 44297/5 Fig. 1 Nouvel analyseur de réseau R&S ZVB dans sa version quatre ports. La famille R&S ZVB est une nouvelle génération d analyseurs de réseau Analyseurs

Plus en détail

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission RESEAUX Câble coaxial Cœur de cuivre Isolant Tresse conductrice Gaine protectrice isolante Bonne résistance aux bruits Support encombrant. Télévision et téléphone. 1 Base 2 (1MHz sur 2m) 1 Base 5 (1MHz

Plus en détail

Un générateur de signaux analogiques qui comble les plus exigeants

Un générateur de signaux analogiques qui comble les plus exigeants INSTRUMENTATION GENERALE 44434/5 Fig. 1 Le R&S SMA1A convainc par ses excellentes caractéristiques qu il présente malgré son faible encombrement et un prix attractif. Générateur de signaux R&S SMA1A Un

Plus en détail

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure.

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure. Filtres passe-bas Ce court document expose les principes des filtres passe-bas, leurs caractéristiques en fréquence et leurs principales topologies. Les éléments de contenu sont : Définition du filtre

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

Département de physique

Département de physique Département de physique Etude de la densité spectrale de puissance du bruit thermique dans une résistance Travail expérimental et rédaction du document : Jean-Baptiste Desmoulins (P.R.A.G.) mail : desmouli@physique.ens-cachan.fr

Plus en détail

RADIOASTRONOMIE RECEPTEUR. J-J. MAINTOUX F1EHN Dernière mise à jour : Novembre 2008

RADIOASTRONOMIE RECEPTEUR. J-J. MAINTOUX F1EHN Dernière mise à jour : Novembre 2008 RADIOASTRONOMIE RECEPTEUR J-J. MAINTOUX F1EHN Dernière mise à jour : Novembre 2008 RECEPTEUR - Sommaire Rôle d un récepteur Principales caractéristiques Architecture Principales fonctions Application à

Plus en détail

Trio au complet avec le nouveau récepteur de radiosurveillance compact R&S EB500

Trio au complet avec le nouveau récepteur de radiosurveillance compact R&S EB500 Trio au complet avec le nouveau récepteur de radiosurveillance compact R&S EB500 Le nouveau récepteur de radiosurveillance R&S EB 500 se positionne entre le récepteur portable R&S PR100 et l appareil haut

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique Fiche technique expérimentale 5 Notions sur l acquisition numérique D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Ce bref guide traite de quelques éléments important sur l acquisition numérique des signaux

Plus en détail

Cryptage physique de données optiques de seconde génération

Cryptage physique de données optiques de seconde génération Cryptage physique de données optiques de seconde génération M. Nourine, Y. K. Chembo, M. Peil & L. Larger Groupe Optoélectronique, Département d Optique P.M. Duffieux, Institut FEMTO-ST, UMR CNRS 6174

Plus en détail

Solution de mesure complète pour applications WiMAX

Solution de mesure complète pour applications WiMAX Générateur de signaux R&S SMU200A / Analyseur de signaux R&S FSQ Solution de mesure complète pour applications WiMAX La nouvelle technologie radio WiMAX Worldwide Interoperability for Microwave Access

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Avant Propos : Le sujet comporte deux parties : une partie théorique, jalonnée de questions (dans les cadres), qui doit être préparée

Plus en détail

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK La FSK (Frequency Shift Keying pour Saut discret de Fréquences) correspond tout simplement à une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal

Plus en détail

1 Utilisation d un pont réflectomètre et d un analyseur de spectre à balayage

1 Utilisation d un pont réflectomètre et d un analyseur de spectre à balayage Caractérisation haute fréquences de composants passifs JULIEN FLAMANT julien.flamant@ens-cachan.fr SIMON SELLEM simon.sellem@ens-cachan.fr Motivation Le domaine des «hautes fréquences» est le domaine privilégié

Plus en détail

Partie 0: Rappel de communications numériques

Partie 0: Rappel de communications numériques Partie 0: Rappel de communications numériques Philippe Ciblat Télécom ParisTech, France Introduction (I) Sauf la radio, communications actuelles en numérique - GSM, 3G, TNT, Wifi - ADSL, - MP3, DVD Types

Plus en détail

Mesures d antennes en TNT

Mesures d antennes en TNT Mesures d antennes en TNT Ce TP s intéresse aux techniques liées à l installation d un équipement de réception de télévision numérique terrestre. Pour les aspects théoriques, on pourra utilement se référer

Plus en détail

DR2B. Recepteur HF SDR S/H (Sample and Hold) de 30KHz à 35MHz. Dipl.Ing. Tasic SINISHA - Tasa YU1LM/QRP

DR2B. Recepteur HF SDR S/H (Sample and Hold) de 30KHz à 35MHz. Dipl.Ing. Tasic SINISHA - Tasa YU1LM/QRP DR2B Recepteur HF SDR S/H (Sample and Hold) de 30KHz à 35MHz Faire le plus simple que possible avec des performances exceptionnelles Dipl.Ing. Tasic SINISHA - Tasa YU1LM/QRP Tous droits réservés, le projet

Plus en détail

Convertisseur Dactablette

Convertisseur Dactablette Convertisseur Dactablette La plupart des systèmes d amplification de très haute qualité ne traitent les signaux provenant de leurs sources qu en analogique, les systèmes «tout numérique» étant plus généralement

Plus en détail

MODULATION D AMPLITUDE

MODULATION D AMPLITUDE Misuriello Maxime 17/03/08 Arondel Olivier MODULATION D AMPLITUDE 1 Modulation... 1 1.1 Porteuse... 1 1.2 Modulation AM... 1 1.3 Modulation DSB... 3 2 Démodulations... 5 2.1 Détection d enveloppe (AM)...

Plus en détail

CR Mesures durant Eclipse de lune du 3 au 4 Mars 2007 maj 06/03/07

CR Mesures durant Eclipse de lune du 3 au 4 Mars 2007 maj 06/03/07 CR Mesures durant Eclipse de lune du 3 au 4 Mars 2007 maj 06/03/07 La station de mesure F6KSX Calibration sur soleil Les mesures Données brutes principe de traitement Variation de la température de brillance

Plus en détail

Master IAD Module PS. Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation. Gaël RICHARD Février 2008

Master IAD Module PS. Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation. Gaël RICHARD Février 2008 Master IAD Module PS Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation Gaël RICHARD Février 2008 1 Reconnaissance de la parole Introduction Approches pour la reconnaissance vocale Paramétrisation Distances

Plus en détail

La Modulation d Amplitude (AM)

La Modulation d Amplitude (AM) La Modulation d Amplitude (AM) Le Signal AM (1) La porteuse sinusoïdale e 0 (t) = Ê.cos(2π t) est modulée en amplitude par une information BF s(t). Le signal AM qui en résulte peut s écrire u AM (t) =

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

Objet : Prise en main sur une antenne terrestre NASE786X-04-03

Objet : Prise en main sur une antenne terrestre NASE786X-04-03 Objet : Prise en main sur une antenne terrestre NASE786X-04-03 Les mesureurs de champ SEFRAM 7861 7862 7861HD 7862HD permettent la configuration d un système de réception TV terrestre ou satellite. Ce

Plus en détail

G.P. DNS Décembre 2008

G.P. DNS Décembre 2008 DNS Sujet Électronique...1 A.Principe de la détection synchrone...1 1)Étude du filtre RC...1 2)Étude du multiplieur...2 3)Conclusion...2 B.Un filtre universel à amplificateurs opérationnels...2 A. Principe

Plus en détail

Transposition de fréquence

Transposition de fréquence Radiocommunications Transposition de fréquence Principe et applications Joël Redoutey - 2009 1 Transposition de fréquence Le changement de fréquence est une opération fondamentale en radiocommunications.

Plus en détail

Plan. 1 caractéristiques communes 2 Les multimètres analogiques 3 Les multimètres numériques 4 l ohmmètre

Plan. 1 caractéristiques communes 2 Les multimètres analogiques 3 Les multimètres numériques 4 l ohmmètre LES MULTIMETRES ( VOLTMETRE, AMPEREMETRE,OHMMETRE,..) Plan 1 caractéristiques communes 2 Les multimètres analogiques 3 Les multimètres numériques 4 l ohmmètre LES MULTIMETRES ( VOLTMETRE, AMPEREMETRE,OHMMETRE,..)

Plus en détail

Techniques avancées d analyse de signaux RF

Techniques avancées d analyse de signaux RF Techniques avancées d analyse de signaux RF Olivier Laurent National Instruments, Ingénieur avant-vente RF Qu est-ce qu un analyseur de signaux vectoriel (VSA)? Conversion du domaine temporel au domaine

Plus en détail

LE TRAITEMENT ANALOGIQUE

LE TRAITEMENT ANALOGIQUE LES AUTOMATISMES LE TRAITEMENT ANALOGIQUE GJC Lycée L.RASCOL 10,Rue de la République BP 218. 81012 ALBI CEDEX SOMMAIRE BUT LES CAPTEURS LES ACTIONNEURS Commande proportionnelle Commande continue LA CONVERSION

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

Mesure de facteur de bruit sur analyseur de réseaux vectoriel corrigée en Paramètres-S. Frédéric Molina

Mesure de facteur de bruit sur analyseur de réseaux vectoriel corrigée en Paramètres-S. Frédéric Molina esure de facteur de bruit sur anayseur de réseaux vectorie corrigée en Paramètres-S Frédéric oina Agenda Rappe : qu est-ce que e facteur de bruit d un composant? éthodes et setup de mesure Etapes de caibrage

Plus en détail

Traitement du Signal

Traitement du Signal Traitement du Signal James L. Crowley Deuxième Année ENSIMAG première Bimestre 2001/2002 Séance 4 : 12 octobre 2001 Bruits d'echantillonage et de Quantification Formule du Jour :... 1 La Transformée de

Plus en détail

Méthodes de caractérisation avancée pour l évaluation de la fiabilité des filières GaN

Méthodes de caractérisation avancée pour l évaluation de la fiabilité des filières GaN Méthodes de caractérisation avancée pour l évaluation de la fiabilité des filières GaN Le salon des radiofréquences, des hyperfréquences, du wireless, de la CEM et de la Fibre Optique CNIT - Paris La Défense

Plus en détail

Activité Optique Hyperfréquence au LAAS-CNRS

Activité Optique Hyperfréquence au LAAS-CNRS Activité Optique Hyperfréquence au LAAS-CNRS P. H. Merrer, H. Brahimi, P. Lacroix, S. Bonnefont, O. Llopis LAAS-CNRS, Université de Toulouse, 7 av. du Colonel Roche, 31077 Toulouse, Cedex 04, France L

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonnet Master GSI - Capteurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriétés générales des capteurs Notion de mesure Notion de capteur: principes, classes,

Plus en détail

Objet : Plan de mesures et mode enregistrement sur 786X-786XHD NA7860-05-02

Objet : Plan de mesures et mode enregistrement sur 786X-786XHD NA7860-05-02 Objet : Plan de mesures et mode enregistrement sur 786X-786XHD NA7860-05-02 Le plan de mesures numérique Avant d accéder à la fonction plan de mesures, il faut paramétrer le mesureur de champ sur un site

Plus en détail

45063/12. 62 Actualités de Rohde&Schwarz N o 195 (2008/I)

45063/12. 62 Actualités de Rohde&Schwarz N o 195 (2008/I) RDIODETECTIO Récepteurs 45063/12 62 ctualités de Rohde&Schwarz o 195 (2008/I) Récepteur de surveillance large bande R&S ESMD Le spécialiste en radiodétection : universel, rapide et précis Rapidité en détection

Plus en détail

DIXO 1000 EMAT - PIEZO

DIXO 1000 EMAT - PIEZO DIXO 1000 EMAT - PIEZO Système de contrôle par ultrasons haut de gamme, extrêmement compact : Dimensions : 224 188 37 mm ; Poids : 1,3 Kg ; 8 heures d autonomie de fonctionnement. Cet équipement a été

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB RÉGULATION DU NIVEAU ET DE LA TEMPÉRATURE DANS UN BAC En vue de disposer d un volume constant de fluide à une température désirée, un processus

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5

Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5 Logiciel de monitorage de spectre Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5 Le logiciel de monitorage de spectre est le cœur du progiciel des systèmes de monitorage et de gestion de spectre

Plus en détail

Utilisation des CRBM en mode temporel: illustration par des mesures d'efficacité de blindage

Utilisation des CRBM en mode temporel: illustration par des mesures d'efficacité de blindage Utilisation des CRBM en mode temporel: illustration par des mesures d'efficacité de blindage Virginie Deniau Lamine Kone, Jean Rioult, Sylvie Baranowski Contexte Les CRBM présentent des avantages indéniables

Plus en détail

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom?

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Introduction : Guillaume Ducournau, Christophe Gaquière, Thierry Flamen guillaume.ducournau@polytech-lille.fr Plate-forme PolyCOM,

Plus en détail

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE PRE-REQUIS SAVOIR : AOP en régime linéaire et non linéaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul et la mesure, les performances des fonctions

Plus en détail

SURVEILLANCE ET LOCALISATION RADIO Radiogoniomètres

SURVEILLANCE ET LOCALISATION RADIO Radiogoniomètres Radiogoniomètre numérique DDF 255 d Les points forts du DDF 255 : il est un radiogoniomètre précis qui non seulement fonctionne selon le principe de l interférométrie par corrélation mais comprend également

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 3 Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Préconisé par : 2 Domaine d

Plus en détail

T.P. n 8: MULTIPLIEUR

T.P. n 8: MULTIPLIEUR T.P. n 8: MULTIPLIEUR 1) MODULATION D AMPLITUDE On veut transmettre sur de grandes distances des informations, par exemple sonores, de fréquences comprises entre 0 Hz et 0 khz. La transmission ne peut

Plus en détail

Signaux test pour les nouveaux systèmes de TV mobile CMMB et DVB-SH

Signaux test pour les nouveaux systèmes de TV mobile CMMB et DVB-SH Signaux test pour les nouveaux systèmes de TV mobile CMMB et DVB-SH Les nouveaux standards CMMB et DVB-SH marquent l avènement imminent de la prochaine génération de systèmes de TV mobile basés sur des

Plus en détail

Synthèse théorique des méthodes de transmission binaires sur les canaux vocodés

Synthèse théorique des méthodes de transmission binaires sur les canaux vocodés Synthèse théorique des méthodes de transmission binaires sur les canaux vocodés I Introduction On cherche à moduler des données binaires dans le but de les transmettre sur des canaux vocodés. Afin de transmettre

Plus en détail

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 4 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Redressement d une tension I. Objectifs Redressement d une tension alternative par le moyen de diodes. Transformation

Plus en détail

onlinecomponents.com

onlinecomponents.com Convertisseur/isolateur à 3 voies configurable version bipolaire, plage de signaux normalisés ±20 ma ou ±0 V TERFACE Fiche technique Description PHOENI CONTACT - 09/200 L'isolation 3 voies garantit un

Plus en détail

Traitement du signal et Applications

Traitement du signal et Applications Traitement du signal et Applications Master Technologies et Handicaps 1 ère année Philippe Foucher 1 Plan Signal? Exemples Signaux analogiques/signaux numériques Propriétés Séance de TP 2 Plan Signal?

Plus en détail

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

Patrice Pajusco Division R&D

Patrice Pajusco Division R&D Patrice Pajusco Division R&D 24 octobre 2006 1 2 3 4 Techniques de caractérisation Résultats expérimentaux Paramètres d'analyse statistique Modélisation statistique 1 1 Données indispensables aux modèles

Plus en détail

Mesures de continuité des communications radio électriques dans les établissements recevant du public

Mesures de continuité des communications radio électriques dans les établissements recevant du public Mesures de continuité des communications radio électriques dans les établissements recevant du public Solution «ERPComm» (ES) Equipements Scientifiques SA - Département Tests Energie Mesures - 127 rue

Plus en détail

Communications numériques

Communications numériques Communications numériques 1. Modulation numérique (a) message numérique/signal numérique (b) transmission binaire/m-aire en bande de base (c) modulation sur fréquence porteuse (d) paramètres, limite fondamentale

Plus en détail

Formation partiellement à distance de la filière économie dans la Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales

Formation partiellement à distance de la filière économie dans la Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales Université: Hassan II- Mohammedia Établissement:Faculté des sciences Ben M SIK Formation partiellement à distance de la filière économie dans la Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales

Plus en détail

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 11 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Utilisation de l oscilloscope à mémoire numérique I. Introduction Avec un oscilloscope numérique, le signal étudié

Plus en détail

Tektronix RSA306 : un analyseur de signaux haute performance compact

Tektronix RSA306 : un analyseur de signaux haute performance compact http://www.electronique-mag.com/article9493.html Tektronix RSA306 : un analyseur de signaux haute performance compact Publication: 30 janvier Le RSA306 Tektronix est un analyseur de spectre de faible puissance,

Plus en détail

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 EMETTEUR ULB Architectures & circuits David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006 Introduction Emergence des applications de type LR-WPAN : Dispositif communicant

Plus en détail

Signaux analogiques pour toutes applications : Diffusion, CEM ou Aérospatiale & Défense

Signaux analogiques pour toutes applications : Diffusion, CEM ou Aérospatiale & Défense INSTRUMENTATION GENERALE Générateurs de signaux Générateur de signaux R&S SMB100A Signaux analogiques pour toutes applications : Diffusion, CEM ou Aérospatiale & Défense Avec une bonne pureté spectrale,

Plus en détail

DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio

DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio. Les ondes électromagnétiques pour communiquer Le téléphone portable fonctionne comme une radio. Lors d une communication, la voix est convertie

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

Étude des Corrélations entre Paramètres Statiques et Dynamiques des Convertisseurs Analogique-Numérique en vue d optimiser leur Flot de Test

Étude des Corrélations entre Paramètres Statiques et Dynamiques des Convertisseurs Analogique-Numérique en vue d optimiser leur Flot de Test 11 juillet 2003 Étude des Corrélations entre Paramètres Statiques et Dynamiques des Convertisseurs Analogique-Numérique en vue d optimiser leur Flot de Test Mariane Comte Plan 2 Introduction et objectif

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

Test & Diagnostic des câbles intégré

Test & Diagnostic des câbles intégré Test & Diagnostic des câbles intégré DAC 0,1 Hz Sinus 0,1 Hz CR TDS NT Deux formes de tension éprouvées dans un seul appareil Contrôle VLF des câbles selon les normes avec diagnostic DP Diagnostic DP non

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

OPTION MAC - TP 1 Prise en main du VSA - Etude de l émetteur WIFI

OPTION MAC - TP 1 Prise en main du VSA - Etude de l émetteur WIFI OPTION MAC - TP 1 Prise en main du VSA - Etude de l émetteur WIFI Introduction L objectif de ce TP est de revoir les principes de fonctionnement des émetteurs WIFI, ainsi que l effet du canal de propagation

Plus en détail

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier :

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier : SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION Contenu du dossier : 1. PRESENTATION DU SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO....1 1.1. DESCRIPTION DU FABRICANT....1

Plus en détail

I- Définitions des signaux.

I- Définitions des signaux. 101011011100 010110101010 101110101101 100101010101 Du compact-disc, au DVD, en passant par l appareil photo numérique, le scanner, et télévision numérique, le numérique a fait une entrée progressive mais

Plus en détail

V e TP OSCILLATEUR A PONT DE WIEN. I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande :

V e TP OSCILLATEUR A PONT DE WIEN. I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande : TP OSILLATE A PONT DE WIEN I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande : = 10 kω; = 22 nf éaliser le montage a] Mesure de la fréquence centrale

Plus en détail

Transmetteur Audio/Vidéo

Transmetteur Audio/Vidéo Transmetteur Audio/Vidéo Sans Fil 2,4 Ghz Transmetteur Audio/Vidéo sans fil Manuel d utilisation Document référence : N841800/0206 POUR UNE INSTALLATION CORRECTE ET RAPIDE DE VOTRE RÉCEPTEUR, NOUS INSISTONS

Plus en détail

Analyse des bruits de clavier d ordinateur

Analyse des bruits de clavier d ordinateur Analyse des bruits de clavier d ordinateur Introduction 1 Enregistrement des bruits de clavier 2 Analyse des bruits de clavier 3 Analyse du niveau de pression acoustique vs. temps 4 Sonie vs. temps 4 Acuité

Plus en détail

SNA 3500. Analyseur mobile de réseau 2 en 1 Guide Sommaire. Page 1

SNA 3500. Analyseur mobile de réseau 2 en 1 Guide Sommaire. Page 1 SNA 3500 Analyseur mobile de réseau 2 en 1 Guide Sommaire Page 1 Sommaire Description des commandes et connexions 3 Informations générales 4 Livraison 4 Installation du logiciel 4 Exemples d utilisation

Plus en détail

Communications Numériques et Théorie de l Information Contrôle de Connaissances avec documents Mardi 24 juin - 13h30 à 15h00

Communications Numériques et Théorie de l Information Contrôle de Connaissances avec documents Mardi 24 juin - 13h30 à 15h00 Communications Numériques et Théorie de l Information Contrôle de Connaissances avec documents Mardi 4 juin - 13h30 à 15h00 Système de télérelevage par satellite On se propose d étudier le fonctionnement

Plus en détail

N 6 Les analyseurs de spectre Low cost en 2014.

N 6 Les analyseurs de spectre Low cost en 2014. N 6 Les analyseurs de spectre Low cost en 2014. 6a Première partie Introduction aux techniques de l analyse spectrale. V4.1 Aout 2014. Par Kurt Ritter he9dyy. Avant-propos. Depuis quelques années plusieurs

Plus en détail

Numérisation du Signal Conversion Analogique / Numérique (CAN)

Numérisation du Signal Conversion Analogique / Numérique (CAN) Audio-vidéo Numérisation du Signal Conversion Analogique / Numérique (CAN) Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Signal analogique Caractéristiques des signaux analogiques Échantillonnage

Plus en détail

Analyse des diagrammes de Bode d'un filtre passe-bande:

Analyse des diagrammes de Bode d'un filtre passe-bande: TD N 3: Filtrage, fonction de transfert et diagrammes de Bode. M1107 : Initiation à la mesure du signal Le but de ce TD est de vous permettre d'appréhender les notions indispensables à la compréhension

Plus en détail

Diffusion radio et TV Génération et analyse de signaux

Diffusion radio et TV Génération et analyse de signaux Diffusion radio et TV Génération et analyse de signaux Fig. 1 : Le Broadcast Test Center R&S BTC est la solution tout-enun idéale pour les tests de bout en bout : il produit tous les signaux audio-vidéo

Plus en détail

1.1 Fonction de transfert (7 points)

1.1 Fonction de transfert (7 points) CNAM Saclay Electronique B1 - Traitement Analogique du Signal Examen du samedi 17 septembre 2005 : durée 2 heures + Correction Sans document sauf l'aide mémoire mathématique jaune de 8 pages, calculatrice

Plus en détail

TP6 multiplexage en longueur d onde S4 - Module M4209C / PC2

TP6 multiplexage en longueur d onde S4 - Module M4209C / PC2 RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS TP6 multiplexage en longueur d onde S4 - Module M4209C / PC2 RT2A 2014-15 Le but de ce TP est d introduire les propriétés du WDM. Avant les années 90, les systèmes de transmission

Plus en détail

f m 280 Hz 0,30x1,0.10

f m 280 Hz 0,30x1,0.10 CORRECTION DU TP PHYSIQUE N 12 SPECIALITE TS 1/5 LA RECEPTION RADIO Correction du TP de physique N 12 La réception radio Activité préparatoire Les stations radios : nécessité d un dispositif récepteur

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu :

Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu : TRANSMETTEURS EN INSTRUMENTATION Transmetteurs aux SIGNAUX ANALOGIQUES STANDARDS Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu : Capteur Transmetteur Régulateur PROCESSUS Actionneur Signal

Plus en détail

L instrumentation RF expliquée aux nuls

L instrumentation RF expliquée aux nuls INSTRUMENTATION ÉLECTRONIQUE L instrumentation RF expliquée aux nuls Les techniciens et ingénieurs spécialisés dans le test des équipements électroniques doivent s adapter en permanence aux évolutions

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 3 Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Préconisé par : Domaine d application

Plus en détail