Appel à projet 2015 LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appel à projet 2015 LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE"

Transcription

1 Appel à projet 2015 LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE Titre: Application des méthodes de corrélation du bruit sismique ambiant pour l imagerie et le suivi temporel des sites géothermiques de Soultz- Sous- Forêts et Rittershoffen Participants : EOST (Strasbourg) : Jérôme Vergne (PI), Maximilien Lehujeur, Jean Schmitthbhul IsTerre (Grenoble) : Michel Campillo, Gregor Hillers, Kandili Observatory (Istanbul) : Hayrullah Karabulut Budget demandé : Abstract This project is intended to move one step forward in the use of seismic ambient noise interferometry for the purpose of imaging and monitoring deep geothermal resources. This technique has numerous potential advantages over more traditional methods such as event-based tomography or active seismic sounding. Indeed, it does not rely on the occurrence of deterministic seismic sources and the resolution of the recovered velocity models mostly depends on the geometry of the network. Moreover, the intrinsic continuous nature of seismic noise allows monitoring subtle variations in underground elastic parameters over time using the coda of the correlations. Applicability and limitations of standard noise correlation techniques to the specific frequency band and context of geothermal fields in Northern Alsace is presently the main objective of Maximilien Lehujeur s PhD, which will end soon. He mostly worked on data from the permanent and temporary stations installed around Rittershoffen since This limited dataset is relevant for this feasibility study but precludes high definition imaging and monitoring. Here, we would like to take advantage of new datasets, soon available, to produce a detailed 3D velocity model of the upper crust under the Outre-Forêt region and to monitor the expected small variations of seismic velocity or diffracting character of the crust induced by hydraulic stimulations or circulation tests. More specifically, we will use the new data acquired by the 288 sensors of the EstOF experiment, which were deployed during September 2014, and the revived and reformatted dataset from the Soultz permanent network between 2003 and 2009, encompassing the GPK3/GPK4 stimulations. Both projects have been funded by the LabEx last year and the present proposal will valorize these efforts. Giving the most of these data requires the development and application of up-to-date techniques in noise correlation processing and analysis. For this, we intend to gather people from EOST and researchers from other institutes, especially H. Karabulut (Kandili Observatory, Istanbul) and M. Campillo and G. Hillers (both at IsTerre, Grenoble) who are among the most eminent specialists in this domain. Based on their involvement and expertise, we expect to develop a real synergy on geothermic-oriented applications of ambient noise correlation techniques and convert them into a standard tool for future projects. 1 / 6

2 Dossier scientifique Contexte Traditionnellement, l imagerie sismologique se base sur l enregistrement de sources sismiques ponctuelles et énergétiques pour en déduire des informations sur la structure traversée par le champ d onde. La disponibilité de ces sources et notre capacité à les caractériser (localisation, fonction source, ) sont les principaux facteurs limitant quant à la qualité des images tomographiques obtenues. En outre, l étude des variations temporelles du milieu (monitoring) impose de disposer de sources identiques se répétant à intervalles réguliers, ce qui, dans la pratique, est rarement le cas. Ces limitations sont aujourd hui en passe d être levées grâce à l utilisation d une source sismique disponible partout et en continu : le bruit sismique ambiant. Les travaux pionniers de Shapiro et Campillo (2004) ont démontré que la corrélation du bruit sismique enregistré par deux stations permettait d estimer la réponse élastique du milieu entre ces deux points. Dès lors la densité du réseau et la continuité du jeu de données deviennent les principales limitations impactant la qualité de l image reconstruite. De plus, le caractère intrinsèquement continu du bruit sismique autorise l observation de variations temporelles des paramètres élastiques dans la croûte notamment via l étude des infimes variations de la coda des corrélations (Brenguier et al., 2008). Ces approches ont été appliquées avec succès à des échelles spatiales très variées, depuis celle du globe (Poli et al., 2012) jusqu à celle de l échantillon (Lobkis et Weaver, 2001). Il a également été possible de mettre en évidence des variations temporelles des vitesses crustales de l ordre du dixième de pourcent induites par toute une variété de processus : séisme (Brenguier et al., 2008b), éruption volcanique (Brenguier et al., 2008), marée terrestres (Hillers et al., sous presse), variation de hauteur de nappe (Hillers et al., 2014), Pour le domaine de la géothermie profonde, l utilisation du bruit sismique ambiant apparaît donc comme un outil prometteur qui permettrait de réaliser, à moindre frais, des images tomographiques pour l exploration des réservoirs ainsi qu un monitoring des perturbations du milieu induites lors de la mise en œuvre des forages et de la circulation du fluide géothermique. Etudes en cours dans le contexte de la géothermie profonde Jusqu à récemment, il existait relativement peu d études se concentrant sur l application des techniques basées sur la corrélation de bruit pour l imagerie et le suivi de réservoirs géothermiques profonds. Cette situation a récemment évolué et plusieurs études sont maintenant en cours pour imager des sites géothermaux, notamment en zones volcaniques (Bouillante/Guadeloupe, Campi- Flegrei/Italie, West-Java/Indonesie,.), ou pour étudier les perturbations du sous-sol, par exemple causées par les stimulations effectuées à Bâle (Hillers et al., en révision). Dans la zone de Soultz-Sous- Forêts, Calo et al. (2013) ont obtenu une première image tomographique à partir de mesures de vitesses de groupe entre les stations du réseau permanent et quelques stations temporaires dédiées. L image obtenue est cependant spatialement limitée et faiblement résolue. Analyser le potentiel et les limites des méthodes d imagerie et de monitoring par corrélation de bruit dans le contexte de la géothermie profonde a été la motivation principale de la thèse de doctorat de Maximilien Lehujeur débutée en Mars L objectif principal était d étudier l applicabilité de ces méthodes dans la gamme de fréquence utile pour l étude de réservoirs géothermiques (~5s 5 Hz). Dans cette bande de fréquence le bruit sismique présente de fortes variabilités spatiotemporelles, notamment causées par la directivité du bruit d origine océanique et l activité humaine environnante. Un des résultats majeurs de ce travail a été la mise en évidence d artefacts, liés à cette variabilité des sources de bruit, et affectant à la fois les mesures de vitesse de phase et la stabilité de la coda des corrélations (Lehujeur et al., sous presse). Maximilien développe actuellement des méthodes pour s affranchir de ces effets et pour obtenir un nouveau modèle de vitesse de la région à partir des données disponibles depuis Toutefois, comme dans l étude de Calo et al. (2013), cette mise en œuvre opérationnelle reste limitée par le peu de stations disponibles en dehors de l environnement proche des sites de forage. Malgré l ajout de quelques stations temporaires en 2013, nous ne disposions, jusqu à récemment, que d un faible nombre de couples de stations suffisamment espacés pour étudier des longueurs d ondes sensibles aux vitesses dans la gamme de profondeur du réservoir géothermique (figure 1a-c). 2 / 6

3 Dernièrement, Maximilien a également débuté une analyse préliminaire de la variation temporelle de la coda des corrélations de bruit pour quelques couples de stations permanentes autour du site de Rittershoffen. Une diminution de vitesse de l ordre de 0.4% semble se produire au moment du forage de GRT1 (figure 2). Mais, étonnamment, cette perturbation n est visible que dans une gamme de fréquence réduite (3-6 Hz) et aucun signal n est associé à la phase de stimulation. Des investigations sont en cours pour confirmer cette observation et vérifier qu il ne s agit pas d un artefact. a) b) c) d) Figure 1 : a) Localisation des stations permanentes (rouge) et semi permanentes installées par le KIT (violet) et l EOST (rose) dans la région de Soultz-Sous-Forêts et Rittershoffen (punaises). b) Localisation des stations de l expérience EstOF. c-d) Fonctions de corrélation du bruit sismique ambiant filtrées dans la bande Hz, ordonnées en fonction de la distance intra couple et moyennées par tranches de 300m de distance : (c) pour l ensemble des données des stations permanentes depuis 2012 ; (d) pour une seule journée du réseau EstOF De nouveaux jeux de données disponibles La limitation du dispositif instrumental actuel pour l imagerie par corrélation de bruit du sous sol du Nord de l Alsace a été l une des principales motivations du projet EstOF-250 (Expérience sismologique temporaire dans l Outre Forêt avec 250 stations) financé en grande partie grâce au précédent appel d offre LabEx. Durant le mois de septembre 2014, un réseau de 288 stations 3 / 6

4 sismologiques miniatures de type 1 a été déployé dans la région (figure 1b) et le taux de recouvrement avoisine les 99%. Une analyse très préliminaire d un seul jour de données, montre déjà les ondes de surface des fonctions de Green empiriques à travers tout le réseau (figure 1d). Nous sommes donc relativement confiant quant au potentiel de ce jeu de données pour la réalisation d un modèle de vitesse par cette technique sous toute la zone couverte et jusqu à une profondeur de ~5km. D autre part, le projet LabEx «Data Backup of Soultz-Sous-Forêts network since 2003» devrait fournir d ici peu les données continues acquises depuis 2003 par le réseau permanent de Soultz-Sous- Forêts dans un format standard (miniseed) aisément intégrables aux routines développées actuellement par M. Lehujeur ou via d autres outils dédiés (eg. MsNoise, Lecocq et al., 2014). Ce jeu de données permettra d analyser les perturbations de la coda des corrélations de bruit ambiant pour déterminer les variations temporelles des paramètres élastiques du sous-sol lors des stimulations des puits GPK3 et GPK4 effectuées entre 2003 et 2005 ainsi que pendant les phases d exploitations postérieures. Bien appliquée, cette technique peut mettre en évidence des variations relative de vitesse de l ordre du dixième de pourcent, soit plus d un ordre de grandeur inférieur à la résolution des tomographies successives basées sur les temps d arrivée des séismes induits (Calo et Dorbath, 2013). Figure 2 : (haut) Estimation des variations relatives de vitesse dans l environnement du site de Rittershoffen par la méthode d étirement de la coda des fonctions de corrélation sur le couple RITT-BETS calculées pour des périodes glissantes d une semaine. (bas) Evolution du coefficient de corrélation avec la trace de référence pour la partie causale (noir) et acausale (vert). Les traits pointillés indiquent les périodes de forage de GRT1 et GRT2 (noir) et les périodes de stimulation chimique (vert) et hydraulique (bleu) de GRT1. Travaux prévus et collaborations proposées Nous souhaiterions tirer partie de ces jeux de données uniques à l échelle d un réservoir géothermique pour y appliquer les techniques d imagerie et de monitoring par corrélation de bruit sismique ambiant et aboutir à des outils opérationnels transférables sur de futurs projets. Grâce à la thèse de Maximilien Lehujeur, les techniques standards de calcul et d analyse des corrélations de bruit sont maintenant relativement bien maîtrisées à l EOST. Leur application aux nouvelles données sera principalement effectuée dans le cadre du post-doctorat de Maximilien financé par l ADEME. Cependant il nous paraît également opportun de mettre en œuvre, sur ces nouveaux jeux de données, d autres méthodologies plus récentes et mieux adaptées, mais qui ont souvent été développées dans d autres contextes. Pour cela, nous proposons d initier, dans le cadre ce projet LabEx, de 1 Equipement unique constitué d un géophone 10Hz, d un numériseur 24bits, d un stockage local et d une batterie Lithium-Ion, pouvant être entièrement enterré. Ces équipements ont été loués auprès de la société FairfieldNodal. 4 / 6

5 nouvelles collaborations. En particulier, nous souhaitons impliquer et bénéficier de l expertise de deux chercheurs d ISTerre qui sont parmi les plus éminents spécialistes du domaine : - Michel Campillo, professeur, qui est à l origine des premières applications de la corrélation de bruit sismique ambiant à l étude de la Terre (Shapiro et Campillo, 2004) et qui n a cessé depuis de développer cette thématique aussi bien d un point de vue théorique qu appliqué. - Gregor Hillers, Heisenberg fellow, qui est spécialisé dans le monitoring des perturbations du milieu induites par différents phénomènes et en particulier les circulation de fluides. Gregor a notamment appliqué les approches basées sur la coda des corrélations de bruit au site géothermique de Bâle (Hillers et al., en révision) et aux forages de la faille de Chelungpu à Taïwan (Hillers et al., 2012 ; Hillers et al., 2014) D autre part, nous proposons d impliquer également dans ce projet : - Hayrullah Karabulut (Kandili Observatory - Istambul) qui visitera l EOST à partir de Juin Hayrullah travaille actuellement à l application des techniques de corrélation de bruit sur la zone de la faille Nord Anatolienne. Il a notamment mis en évidence des variations saisonnières dans la coda des corrélations dont l origine reste mal comprise. Son expérience sur un autre jeu de données dans un contexte différent apportera un éclairage intéressant. Durant son séjour, Hayrullah se propose de consacrer deux mois à l analyse des nouvelles données du présent projet. Les deux principaux axes de recherche qui seront menés dans le cadre de ces collaborations concernent : 1) Le création d un modèle de vitesse 3D dans la région de l Outre Forêt à partir des données de l expérience EstOF. Au delà des approches standards basées sur l estimation des vitesses de groupe/phase des ondes de surface, nous proposons de tirer partie de la densité et de l homogénéité du réseau pour appliquer différentes approches qui permettront de mieux s affranchir de l hétérogénéité des sources de bruit et d obtenir des contraintes supplémentaires sur le milieu : techniques de filtrage d antenne entre sous réseaux (Boué et al., 2014), corrélations de coda de corrélations - C 3 (Sthely et al., 2008), recherche d ondes de volumes réfléchies (Poli et al., 2012),... Le modèle de vitesse obtenu sera intégré à Seiscomp3 et utilisé, dans le cadre d un autre projet LabEx 2 pour (re)localiser la sismicité induite et naturelle de la région via l algorithme NonLinLoc. 2) Le développement et l application d outils de monitoring pour la détermination des variations temporelles du sous-sol pendant les phases de stimulation, de test de circulation et d exploitation sur les sites de Soultz-Sous-Forêts et de Rittershoffen. Nous chercherons notamment à mesurer et à localiser des variations de vitesse apparente mais également des variations des propriétés diffractantes du milieu à partir de la décohérence du champ d onde (Obermann et al., 2013). Les effets attendus étant potentiellement de faible ampleur, une attention particulière sera portée aux différentes techniques d analyse de la coda et à l influence de phénomènes externes (variation de la hauteur des nappes, variation temporelle du contenu spectral des sources de bruit, ). 2 Lengliné et al., «Improvement of methods for the analysis of induced seislmicity and its geomechanical interpretation, application to GRT1», soumis à l appel d offre LabEx / 6

6 Budget demandé La demande budgétaire vise principalement à apporter le financement nécessaire au développement des collaborations et à leur valorisation scientifique sous forme de publications et de participation à un congrès international. Le financement d un stage de Master 2 est également demandé pour la période Février-Juin Le sujet sera défini ultérieurement en fonction de l avancement des travaux. Réunions de travail entre Strasbourg et IsTerre (4x2j pour 2 pers.) : Transport (avion ou train) AR = 250 x 2 pers. x 4 - Hotel et repas = 100 x 2 pers. x 4 Per-diem H. Karabulut = 2 mois x 100 /jour 6000 Financement stage M2 = x 5 mois publications type JGR = 2 x congrès AGU 2500 Petit matériel informatique (disques USB externe) 200 Participation Centre de Données Sismologique de l EOST (espace disque pour 1000 le stockage et le calcul, gestion des données) TOTAL Bibliographie citée (Personnes impliquées dans le projet en surligné) Boué, P., P. Roux, M. Campillo, and X. Briand Phase Velocity Tomography of Surface Waves Using Ambient Noise Cross-Correlation and Array Processing: Cross-correlation and double beamforming Journal of Geophysical Research: Solid Earth, January, n/a n/a. doi: /2013jb Brenguier, F, N. M. Shapiro, M. Campillo, V. Ferrazzini, Z. Duputel, O. Coutant, and A. Nercessian Towards Forecasting Volcanic Eruptions Using Seismic Noise. Nature Geoscience 1 (2): doi: /ngeo104. Brenguier, F., M. Campillo, C. Hadziioannou, N. M. Shapiro, R. M. Nadeau, and E. Larose. 2008b. Postseismic Relaxation Along the San Andreas Fault at Parkfield from Continuous Seismological Observations. Science 321 (5895): doi: /science Calo, M., X. Kinnaert, and C. Dorbath Procedure to Construct Three-Dimensional Models of Geothermal Areas Using Seismic Noise Cross- Correlations: Application to the Soultz-Sous-Forets Enhanced Geothermal Site. Geophysical Journal International 194 (3): doi: /gji/ggt205. Calo, M., and C. Dorbath Different Behaviours of the Seismic Velocity Field at Soultz-Sous-Forets Revealed by 4-D Seismic Tomography: Case Study of GPK3 and GPK2 Injection Tests. Geophysical Journal International 194 (2): doi: /gji/ggt153. Hillers, G., M. Campillo, Y.-Y. Lin, K.-F. Ma, and P. Roux Anatomy of the High-Frequency Ambient Seismic Wave Field at the TCDP Borehole. Journal of Geophysical Research 117 (June): 19 PP. doi: /2011jb Hillers, G., Retailleau, L., Campillo, M., Inbal, A., Ampuero, J.-P., Nishimura, T. In-situ observations of velocity changes in response to tidal deformation from analysis of the high-frequency ambient wave field.» Journal of Geophysical Research(sous presse) Hillers, G., M. Campillo, and K.-F. Ma Seismic Velocity Variations at TCDP Are Controlled by MJO Driven Precipitation Pattern and High Fluid Discharge Properties. Earth and Planetary Science Letters 391 (April): doi: /j.epsl Hillers G., S. Husen, A. Obermann, T. Planes, E. Larose, and M. Campillo, Aseismic transient deformation induced by the 2006 Basel EGS stimulation observed with ambient seismic noise, Geophysics, (en révision) Lecocq, T., C. Caudron, and F. Brenguier MSNoise, a Python Package for Monitoring Seismic Velocity Changes Using Ambient Seismic Noise. Seismological Research Letters 85 (3): doi: / Lobkis, Oleg I., and Richard L. Weaver On the Emergence of the Green s Function in the Correlations of a Diffuse Field. The Journal of the Acoustical Society of America 110 (6): doi: / Lehujeur, M., J. Vergne; J. Schmittbuhl, A. Maggi.»Characterization of ambient seismic noise near a deep geothermal reservoir and implications for interferometric methods : a case study in northern Alsace, France.» Geothermal Energy, GEEN-D R3 (sous presse) Obermann, A., T. Planès, E. Larose, and M. Campillo Imaging Preeruptive and Coeruptive Structural and Mechanical Changes of a Volcano with Ambient Seismic Noise. Journal of Geophysical Research: Solid Earth 118 (12): doi: /2013jb Poli, P., M. Campillo, H. Pedersen, and LAPNET Working Group Body-Wave Imaging of Earth s Mantle Discontinuities from Ambient Seismic Noise. Science 338 (6110): doi: /science Shapiro, NM, M. Campillo, Emergence of Broadband Rayleigh Waves from Correlations of the Ambient Seismic Noise. Geophys. Res. Lett 31 (7): Stehly, L., M. Campillo, B. Froment, and R. L. Weaver Reconstructing Green s Function by Correlation of the Coda of the Correlation ( C 3 ) of Ambient Seismic Noise. Journal of Geophysical Research 113 (B11). doi: /2008jb / 6

Plan de la partie sismicité

Plan de la partie sismicité Plan de la partie sismicité 1/ Sismicité naturelle et sismicité induite 2/ Observation de la sismicité induite 3/ Sismicité induite lors des stimulations - hydrauliques - chimiques 4/ Sismicité en condition

Plus en détail

Imagerie Confocale Chromatique

Imagerie Confocale Chromatique Imagerie Confocale Chromatique L imagerie confocale chromatique (Brevet STIL) ) a été inventée en 1995 et est reconnue mondialement comme une technique précise et fiable pour la mesure d épaisseur et de

Plus en détail

Extending the KIT temporary seismological network of the Rittershoffen geothermal field

Extending the KIT temporary seismological network of the Rittershoffen geothermal field Extending the KIT temporary seismological network of the Rittershoffen geothermal field Summary In Rittershoffen, Alsace, France, an enhanced geothermal system (EGS) is being developed by the ECOGI Company.

Plus en détail

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie Les Méthodes Géophysiques Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique Appliquées à la Géothermie Introduction Structure du globe Etude des ondes sismiques : caractériser les grandes discontinuités

Plus en détail

Etude des processus d instabilité des falaises et versants rocheux par prospection géophysique

Etude des processus d instabilité des falaises et versants rocheux par prospection géophysique Etude des processus d instabilité des falaises et versants rocheux par prospection géophysique 1. Présentation du Projet 1.1 Description Etat des connaissances L évaluation de la stabilité d une falaise

Plus en détail

Le développement de la Géothermie profonde EGS et le projet ECOGI

Le développement de la Géothermie profonde EGS et le projet ECOGI Le développement de la Géothermie profonde EGS et le projet ECOGI Bernard Kempf Directeur Développement et Relations Externes Groupe ES Président Société ES Géothermie 24 juillet 2013 Colmar La place de

Plus en détail

Rapport de synthèse. Auteurs : E. Larose, G. Mainsant, D. Jongmans, L. Baillet ISTErre, CNRS, Université de Grenoble, France

Rapport de synthèse. Auteurs : E. Larose, G. Mainsant, D. Jongmans, L. Baillet ISTErre, CNRS, Université de Grenoble, France Rapport de synthèse Variation de la vitesse des ondes S avant le déclenchement d un glissement-coulée (Pont Bourquin Suisse) Programme 2010 du Pole Alpin d étude et de Recherche pour la prévention des

Plus en détail

Imagerie interférométrique avec des données bruitées

Imagerie interférométrique avec des données bruitées Imagerie interférométrique avec des données bruitées Josselin Garnier (Université Paris Diderot) But de l imagerie : sonder un milieu inconnu avec des ondes pour en extraire de l information. Une méthode

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Sujet de thèse : Mesures des fluctuations du milieu par ondes acoustiques sur des antennes

Sujet de thèse : Mesures des fluctuations du milieu par ondes acoustiques sur des antennes Sujet de thèse : Mesures des fluctuations du milieu par ondes acoustiques sur des antennes Encadrement scientifique : Laboratoire d accueil : ISTerre, Grenoble Directeur de thèse : Philippe Roux, ISTerre,

Plus en détail

Approche sismique par une Lattice Method, code Mka3D.

Approche sismique par une Lattice Method, code Mka3D. Approche sismique par une Lattice Method, code Mka3D. Christian Mariotti, Françoise Le Piver Laboratoire de Détection et de Géophysique CEA/DAM/DASE BP12 91680 Bruyères le Châtel christian.mariotti@cea.fr

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

PROJET DE RECHERCHE Deuxième année d Ecole d Ingénieur

PROJET DE RECHERCHE Deuxième année d Ecole d Ingénieur PROJET DE RECHERCHE Deuxième année d Ecole d Ingénieur Apport des mesures sismologiques en fond de puits dans le projet de géothermie profonde de Soultz-Sous-Forêts Chloé PERRIN 2014-2015 Encadrants: Jean

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité

Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité المعهد الجزاي ري للبترول INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE JOURNEES D ETUDES TIGHT & SHALE RESERVOIRS 17-18 Septembre 2013 Sheraton, Alger Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation

Plus en détail

Journées LABEX. Réseau sismologique de surface à Rittershoffen pour ECOGI

Journées LABEX. Réseau sismologique de surface à Rittershoffen pour ECOGI Journées LABEX Réseau sismologique de surface à Rittershoffen pour ECOGI 29 novembre 2012 Plan I. PRESENTATION DU RESEAU DE RITTERSHOFFEN II. CONVENTIONS III. ANALYSE DES DONNEES EN TEMPS REEL IV. POINT

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

VIBRATIONS ENGENDREES PAR LE TREPANAGE EN FONDATIONS PROFONDES

VIBRATIONS ENGENDREES PAR LE TREPANAGE EN FONDATIONS PROFONDES JNGG 2002, 8 et 9 Octobre 2002, Nancy 1 VIBRATIONS ENGENDREES PAR LE TREPANAGE EN FONDATIONS PROFONDES BOUNIOL Christophe, DUPLAINE Hervé BALINEAU S. A., 18 avenue Gustave Eiffel, 33608 PESSAC CEDEX RESUME

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par : Institut National Polytechnique de Toulouse (INP Toulouse) Discipline ou spécialité : Génie des Procédés et de l'environnement

Plus en détail

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux Bernard Schneuwly Université de Genève Faire de la science Une institution sociale avec des règles Une règle fondatrice: l évaluation par les pairs

Plus en détail

Ephemerides tools and services in VO framework at IMCCE

Ephemerides tools and services in VO framework at IMCCE Ephemerides tools and services in VO framework at IMCCE J. Berthier, W. Thuillot, J. Iglesias, F. Vachier, V. Lainey, J.-E. Arlot, M. Fouchard, P. Rocher IMCCE - Observatoire de Paris Abstract: Since several

Plus en détail

Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters

Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters Nicolas Baghdadi Irstea, Maison de la télédétection, UMR TETIS, Montpellier, France Sensibilité du signal radar en bande X: TerraSAR-X Fort potentiel

Plus en détail

Vélocimétrie par Images de Particules (PIV)

Vélocimétrie par Images de Particules (PIV) Master 2 de Dynamique des Fluides et Energétique 2014-2015 Techniques Expérimentales Avancés en Mécanique des Fluides Vélocimétrie par Images de Particules (PIV) Frédéric MOISY Université Paris-Sud Laboratoire

Plus en détail

La structure interne du Piton de la Fournaise

La structure interne du Piton de la Fournaise Benoît Taisne ST 2 La structure interne du Piton de la Fournaise Eruption du 27/03/2001 Tuteurs : Michel Semet et Benoît Villemant Sommaire Introduction p 2 I Principes des méthodes utilisées A L étude

Plus en détail

Second Workshop River Basin Commissions and Other Joint Bodies for

Second Workshop River Basin Commissions and Other Joint Bodies for River Basin Commissions and Other Joint Bodies for Transboundary Water Cooperation: Technical Aspects 9 and 10 April 2014 in the Palais des Nations in Geneva Experiences in flood risk management in times

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

NORMES BIBLIOGRAPHIQUES DE L AMERICAN PSYCHOLOGICAL ASSOCIATION (APA, 6 ème édition)

NORMES BIBLIOGRAPHIQUES DE L AMERICAN PSYCHOLOGICAL ASSOCIATION (APA, 6 ème édition) NORMES BIBLIOGRAPHIQUES DE L AMERICAN PSYCHOLOGICAL ASSOCIATION (APA, 6 ème édition) PUBLICATION MANUAL OF THE AMERICAN PSYCHOLOGICAL ASSOCIATION, SIXTH EDITION. (2009). Lorsque vous tapez un texte, utilisez

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

L expérience de donner forme aux idées. Experience in shaping ideas. Custom

L expérience de donner forme aux idées. Experience in shaping ideas. Custom L expérience de donner forme aux idées. Experience in shaping ideas. Custom Nous laissons place à vos idées - we let your ideas grow Modeler la matière pour donner vie à de nouvelles formes De 1955 à ce

Plus en détail

Transport in quantum cascade lasers

Transport in quantum cascade lasers Diss. ETH No. 20036 Transport in quantum cascade lasers A dissertation submitted to ETH ZURICH for the degree of Doctor of Sciences presented by ROMAIN LÉON TERAZZI Diplôme de Physicien, Université de

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

Tel. : Fax : e-mail : Je participerai au banquet le jeudi (participation 60 ) 1 I will joint the banquet on Thursday night (participation 60 )

Tel. : Fax : e-mail : Je participerai au banquet le jeudi (participation 60 ) 1 I will joint the banquet on Thursday night (participation 60 ) FORMULAIRE D INSCRIPTION REGISTRATION FORM A renvoyer avant le 27 février à mcda81@univ-savoie.fr To be sent back before 27th February to mcda81@univ-savoie.fr Nous nous permettons de vous rappeler que

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Prospection géophysique

Prospection géophysique Prospection géophysique Projet Géothermie 2020 François Martin Michel Meyer Mobile: +41 76 569 17 07 Mobile : +41 76 532 26 28 www.geo2x.com www.sig-ge.ch www.geothermie2020.ch - 1 - Qu est-ce que la géothermie?

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

Quelques points de traitement du signal

Quelques points de traitement du signal Quelques points de traitement du signal Introduction: de la mesure au traitement Source(s) BRUIT BRUIT Système d acquisition Amplitude (Pa) Temps (s) Amplitude (Pa) Mesure Opérations mathématiques appliquées

Plus en détail

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA (Exploration Program Class Criteria Table replaced by O.I.C. 2005/190) Column 1 Column 2 Column 3 Column 4 Item Class 1 Class 2 Class 3 Activity Criteria Criteria

Plus en détail

Prospection géophysique sur le site potentiel d'un CET. UMR 8148 IDES Intéractions et Dynamique des Environnements de Surface

Prospection géophysique sur le site potentiel d'un CET. UMR 8148 IDES Intéractions et Dynamique des Environnements de Surface UMR 8148 IDES Intéractions et Dynamique des Environnements de Surface Université de Paris Sud - Bât 504 & 509 91405 ORSAY Cedex, France Prospection géophysique sur le site potentiel d'un C.E.T. Imagerie

Plus en détail

Prospections géophysiques adaptées au socle

Prospections géophysiques adaptées au socle Prospections géophysiques adaptées au socle Viviane BORNE Sommaire 1 - La prospection électromagnétique VLF 2 - La tomographie électrique 3 - Les nouvelles prospections à mettre en oeuvre 2 Prospection

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

TITRE DU PROJET (SI CONNU) / PROJECT

TITRE DU PROJET (SI CONNU) / PROJECT 1. NOM DU (OU DE LA) CHERCHEUR(E) : NAME OF RESEARCHER: SUBVENTION POUR LES GROUPES DE RECHERCHE INTERDISCIPLINAIRE SUPPORT FOR INTERDISCIPLINARY RESEARCH GROUPS 2. NOM DU GROUPE DE RECHERCHE INTERDISCIPLINAIRE

Plus en détail

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale David BONACCI Institut National Polytechnique de Toulouse (INP) École Nationale Supérieure d Électrotechnique, d Électronique, d Informatique,

Plus en détail

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme Partie II Les paramètres des séismes Séisme: libération d énergie destructrice à partir de la magnitude 5 Prévision sismique: déterminer l aléa sismique Étude du mécanisme de rupture de la faille 1. Introduction

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Cycle de vie d une méthode analytique

Cycle de vie d une méthode analytique 44 ème Congrès International SFSTP 6 et 7 juin 2012 LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE LA QUALITE PRODUIT Apports du «Quality by Design» et retours d expériences Cycle de vie d une méthode analytique

Plus en détail

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat (Résultats de WOOPI) N. Tran, A. Vernier (CLS) F. Rémy R (LEGOS) P. Féménias F (ESA) Calottes glaciaires & classification de la neige/glace

Plus en détail

TD : Oscillateur harmonique

TD : Oscillateur harmonique TD : Oscillateur harmonique Observation du chromosome X par microscopie à force atomique. À gauche : nanoparticules observées par microscopie à force atomique (AFM, SP1-P2). Image du Dr. K. Raghuraman

Plus en détail

Analyse statistique et élaboration d un atlas éolien de la vallée du Cheliff

Analyse statistique et élaboration d un atlas éolien de la vallée du Cheliff Revue des Energies Renouvelables Vol. 10 N 4 (2007) 583 588 Analyse statistique et élaboration d un atlas éolien de la vallée du Cheliff F. Boukli Hacène 1, N. Kasbadji Merzouk 2 et L. Loukarfi 1 1 Faculté

Plus en détail

Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64)

Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64) Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64) Rapport final BRGM/RP-57741-FR Novembre 2009 Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64)

Plus en détail

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON First Session of the Thirty-third Legislative Assembly ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON Première session de la trente-troisième Assemblée législative BILL NO. 46 ACT TO AMEND

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE

SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE 1. M DU (OU DE LA) CHERCHEUR(E): NAME OF RESEARCHER: 3. TITRE DU COLLOQUE: TITLE OF CONFERENCE: 2. VEUILLEZ COCHER

Plus en détail

GIS and satellite remote sensing for humanitarian operations support SIG et télédétection pour le support aux operations humanitaires

GIS and satellite remote sensing for humanitarian operations support SIG et télédétection pour le support aux operations humanitaires GIS and satellite remote sensing for humanitarian operations support SIG et télédétection pour le support aux operations humanitaires Stefan LANG 1, Andreas Papp 2, Petra FÜREDER 1 1 Department of Geoinformatics

Plus en détail

Les risques liés aux aléas de la vie humaine dans les modèles internes de Solvabilité II

Les risques liés aux aléas de la vie humaine dans les modèles internes de Solvabilité II Les risques liés aux aléas de la vie humaine dans les modèles internes de Solvabilité II Emmanuel Bécache, Esther Schütz 20 ème rendez-vous Réavie 15 octobre 2009 15 octobre 2009 2 Agenda Environnement

Plus en détail

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Cours de géologie de l environnement Prof. A. Parriaux La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Table des matières - Bases géologiques de la géothermie - Principaux

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE MARSEILLE ECOLE DOCTORALE 355 - ESPACES, CULTURES, SOCIETES CIRTA CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHE SUR LES TERRITOIRES ET LEUR AMENAGEMENT LES NON-DITS

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Identification du bruit sismique ambiant sur le réseau de Parkfield en Californie

Identification du bruit sismique ambiant sur le réseau de Parkfield en Californie Stage du Master 2 réalisé au Laboratoire de Géophysique Interne et de Tectonophysique Identification du bruit sismique ambiant sur le réseau de Parkfield en Californie Katrien Heirbrant mars 2006 - juin

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Technical Service Bulletin

Technical Service Bulletin INTRODUCTION: Technical Service Bulletin June 25, 2009 Title: M.I.L. "ON" DTC P0AC0, P0AF, P0A7F, AND/OR P0AFA Models: 04-09 Prius Some vehicles may exhibit a M.I.L. ON condition with one or more of the

Plus en détail

COURS DISPONIBLE SUR INTERNET. step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours

COURS DISPONIBLE SUR INTERNET. step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours COURS DISPONIBLE SUR INTERNET Serveur step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours PLAN 1 ) ) Energie et températures dans la Terre 2 ) Eléments de dynamique 3 ) ) Champ de pesanteur 4 ) ) Mesure de la déformationd

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

PACK VIDEO SURVEILLANCE SUPER HAD

PACK VIDEO SURVEILLANCE SUPER HAD 4 Cameras HAD SONY CCTV / 1 DVR Numérique professionnel Infrarouge Antivandalisme Waterproof 1 4 Système de vidéo surveillance idéal pour les particuliers et professionnels ayant un petit budget pour une

Plus en détail

October 6, 2003. Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF

October 6, 2003. Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF October 6, 2003 Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF Astroparticle Physics European Coordination between European Funding Agencies: France, Germany, Italy, United Kingdom, The Netherlands, Spain, Greece,

Plus en détail

Nom du service émetteur. mardi 27 mars 2012. Géothermie. Nom du service émetteur

Nom du service émetteur. mardi 27 mars 2012. Géothermie. Nom du service émetteur Nom du service émetteur Géothermie Nom du service émetteur Modèle conceptuel d un «réservoir» de type EGS : application au site géothermal de Soultz-Sous-Forêts Mathilde Loubaud - 1 ère année > Master

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Le

Plus en détail

La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers. Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014

La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers. Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014 La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014 Pourquoi sommes- nous ici? Étudiantes au doctorat, bourse

Plus en détail

Licence-Master Sciences de la planète Terre. Licence (L3) TD 3 - Traceurs passifs dans l océan: le carbone 14, le tritium et les CFCs

Licence-Master Sciences de la planète Terre. Licence (L3) TD 3 - Traceurs passifs dans l océan: le carbone 14, le tritium et les CFCs Licence-Master Sciences de la planète Terre Licence (L3) Océanographie générale TD 3 - Traceurs passifs dans l océan: le carbone 14, le tritium et les CFCs Riwal Plougonven et Emmanuel Vincent 27 novembre

Plus en détail

Low Frequency radio data

Low Frequency radio data Low Frequency radio data Frequency band: - a few khz to ~50 MHz Solar system sources: - magnetized planets (auroral emissions) - the Sun Data: - type: dynamic spectra - main physical parameters: spectral

Plus en détail

GENERAL ACKNOWLEDGEMENT - REMERCIEMENT GÉNÉRAL. English:

GENERAL ACKNOWLEDGEMENT - REMERCIEMENT GÉNÉRAL. English: HOW TO ACKNOWLEDGE AND REFER THE DATA AND PRODUCTS DISTRIBUTED THROUGH THE DAI SYSTEM? **************** COMMENT REMERCIER ET RÉFÉRER LES DONNÉES ET LES PRODUITS DISTRIBUÉS À PARTIR DU SYSTÈME DAI? GENERAL

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Questions autour de la gestion / diffusion / valorisation des informations à caractères halieutique

Questions autour de la gestion / diffusion / valorisation des informations à caractères halieutique Questions autour de la gestion / diffusion / valorisation des informations à caractères halieutique 1 Contexte général de l accueil Un partenariat AGROCAMPUS OUEST/ US Osiris Projet européen SIAP Projet

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

L'analyse de mesures de télémétrie laser pendant le compagne de French Transportable Laser Ranging System (FTLRS) à Tahiti en 2011

L'analyse de mesures de télémétrie laser pendant le compagne de French Transportable Laser Ranging System (FTLRS) à Tahiti en 2011 L'analyse de mesures de télémétrie laser pendant le compagne de French Transportable Laser Ranging System (FTLRS) à Tahiti en 2011 Motivations: Analyser les mesures lasers pendant le compagne Tahitit Colocalisation

Plus en détail

Shear bands: are foams liquid or solid?

Shear bands: are foams liquid or solid? Shear bands: are foams liquid or solid? Localized deformation Non homogeneous velocity profile Cyprien Gay Matière et Systèmes complexes UMR 7057 CNRS Université Paris Diderot Shear bands in complex fluids

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Une fréquence peut-elle être instantanée?

Une fréquence peut-elle être instantanée? Fréquence? Variable? Instantané vs. local? Conclure? Une fréquence peut-elle être instantanée? Patrick Flandrin CNRS & École Normale Supérieure de Lyon, France Produire le temps, IRCAM, Paris, juin 2012

Plus en détail

CONTRÔLE DIMENSIONNEL À CHAUD SANS CONTACT SUR TIGES DE FORAGE CONTACTLESS DIMENSIONAL CONTROL ON HOT DRILL PIPES

CONTRÔLE DIMENSIONNEL À CHAUD SANS CONTACT SUR TIGES DE FORAGE CONTACTLESS DIMENSIONAL CONTROL ON HOT DRILL PIPES CONTRÔLE DIMENSIONNEL À CHAUD SANS CONTACT SUR TIGES DE FORAGE CONTACTLESS DIMENSIONAL CONTROL ON HOT DRILL PIPES F. DENEUVILLE, S. PETIT, B. BISIAUX VALLOUREC RESEARCH AULNOYE 60 route de Leval 59620

Plus en détail

Modern Foreign Languages (MFL) Alive 2015 MLFAlive15 - PDST

Modern Foreign Languages (MFL) Alive 2015 MLFAlive15 - PDST Modern Foreign Languages (MFL) Alive 2015 MLFAlive15 - PDST Maynooth University, samedi 7 novembre 2015 «In conversation with... the French Embassy» The French Embassy has a number of actions aiming at

Plus en détail

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009 ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 28/29 DS Commande robuste - - 19 janvier 29 Nom Prénom Signature ATTENTION: Mettre votre nom et répondre directement sur les feuilles de l énoncé. Justifiez vos

Plus en détail

LE CATALOGUE DES PRODUITS ET SERVICES DE L ACMAD

LE CATALOGUE DES PRODUITS ET SERVICES DE L ACMAD LE CATALOGUE DES PRODUITS ET SERVICES DE L ACMAD ACMAD PRODUCTS AND SERVICES CATALOG Mars 2011 Direction Générale ACMAD : 85, Avenue des Ministères/ BP : 13184 Niamey- Niger Tél. (227) 20 73 49 92/ Fax

Plus en détail

OBJECTIFS 2015-2016 DU ROTARY INTERNATIONAL

OBJECTIFS 2015-2016 DU ROTARY INTERNATIONAL 1 OBJECTIFS 2015-2016 DU ROTARY INTERNATIONAL 2 OBJECTIFS 2015-2016 RI / RI s OBJECTIVES 2015-2016 Pour l année 2015-2016, le Président Ravi a choisi des objectifs dont les résultats sont mesurables par

Plus en détail

Master IAD Module PS. Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation. Gaël RICHARD Février 2008

Master IAD Module PS. Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation. Gaël RICHARD Février 2008 Master IAD Module PS Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation Gaël RICHARD Février 2008 1 Reconnaissance de la parole Introduction Approches pour la reconnaissance vocale Paramétrisation Distances

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail