Appel à projet 2015 LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appel à projet 2015 LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE"

Transcription

1 Appel à projet 2015 LABEX G-EAU-THERMIE PROFONDE Titre: Application des méthodes de corrélation du bruit sismique ambiant pour l imagerie et le suivi temporel des sites géothermiques de Soultz- Sous- Forêts et Rittershoffen Participants : EOST (Strasbourg) : Jérôme Vergne (PI), Maximilien Lehujeur, Jean Schmitthbhul IsTerre (Grenoble) : Michel Campillo, Gregor Hillers, Kandili Observatory (Istanbul) : Hayrullah Karabulut Budget demandé : Abstract This project is intended to move one step forward in the use of seismic ambient noise interferometry for the purpose of imaging and monitoring deep geothermal resources. This technique has numerous potential advantages over more traditional methods such as event-based tomography or active seismic sounding. Indeed, it does not rely on the occurrence of deterministic seismic sources and the resolution of the recovered velocity models mostly depends on the geometry of the network. Moreover, the intrinsic continuous nature of seismic noise allows monitoring subtle variations in underground elastic parameters over time using the coda of the correlations. Applicability and limitations of standard noise correlation techniques to the specific frequency band and context of geothermal fields in Northern Alsace is presently the main objective of Maximilien Lehujeur s PhD, which will end soon. He mostly worked on data from the permanent and temporary stations installed around Rittershoffen since This limited dataset is relevant for this feasibility study but precludes high definition imaging and monitoring. Here, we would like to take advantage of new datasets, soon available, to produce a detailed 3D velocity model of the upper crust under the Outre-Forêt region and to monitor the expected small variations of seismic velocity or diffracting character of the crust induced by hydraulic stimulations or circulation tests. More specifically, we will use the new data acquired by the 288 sensors of the EstOF experiment, which were deployed during September 2014, and the revived and reformatted dataset from the Soultz permanent network between 2003 and 2009, encompassing the GPK3/GPK4 stimulations. Both projects have been funded by the LabEx last year and the present proposal will valorize these efforts. Giving the most of these data requires the development and application of up-to-date techniques in noise correlation processing and analysis. For this, we intend to gather people from EOST and researchers from other institutes, especially H. Karabulut (Kandili Observatory, Istanbul) and M. Campillo and G. Hillers (both at IsTerre, Grenoble) who are among the most eminent specialists in this domain. Based on their involvement and expertise, we expect to develop a real synergy on geothermic-oriented applications of ambient noise correlation techniques and convert them into a standard tool for future projects. 1 / 6

2 Dossier scientifique Contexte Traditionnellement, l imagerie sismologique se base sur l enregistrement de sources sismiques ponctuelles et énergétiques pour en déduire des informations sur la structure traversée par le champ d onde. La disponibilité de ces sources et notre capacité à les caractériser (localisation, fonction source, ) sont les principaux facteurs limitant quant à la qualité des images tomographiques obtenues. En outre, l étude des variations temporelles du milieu (monitoring) impose de disposer de sources identiques se répétant à intervalles réguliers, ce qui, dans la pratique, est rarement le cas. Ces limitations sont aujourd hui en passe d être levées grâce à l utilisation d une source sismique disponible partout et en continu : le bruit sismique ambiant. Les travaux pionniers de Shapiro et Campillo (2004) ont démontré que la corrélation du bruit sismique enregistré par deux stations permettait d estimer la réponse élastique du milieu entre ces deux points. Dès lors la densité du réseau et la continuité du jeu de données deviennent les principales limitations impactant la qualité de l image reconstruite. De plus, le caractère intrinsèquement continu du bruit sismique autorise l observation de variations temporelles des paramètres élastiques dans la croûte notamment via l étude des infimes variations de la coda des corrélations (Brenguier et al., 2008). Ces approches ont été appliquées avec succès à des échelles spatiales très variées, depuis celle du globe (Poli et al., 2012) jusqu à celle de l échantillon (Lobkis et Weaver, 2001). Il a également été possible de mettre en évidence des variations temporelles des vitesses crustales de l ordre du dixième de pourcent induites par toute une variété de processus : séisme (Brenguier et al., 2008b), éruption volcanique (Brenguier et al., 2008), marée terrestres (Hillers et al., sous presse), variation de hauteur de nappe (Hillers et al., 2014), Pour le domaine de la géothermie profonde, l utilisation du bruit sismique ambiant apparaît donc comme un outil prometteur qui permettrait de réaliser, à moindre frais, des images tomographiques pour l exploration des réservoirs ainsi qu un monitoring des perturbations du milieu induites lors de la mise en œuvre des forages et de la circulation du fluide géothermique. Etudes en cours dans le contexte de la géothermie profonde Jusqu à récemment, il existait relativement peu d études se concentrant sur l application des techniques basées sur la corrélation de bruit pour l imagerie et le suivi de réservoirs géothermiques profonds. Cette situation a récemment évolué et plusieurs études sont maintenant en cours pour imager des sites géothermaux, notamment en zones volcaniques (Bouillante/Guadeloupe, Campi- Flegrei/Italie, West-Java/Indonesie,.), ou pour étudier les perturbations du sous-sol, par exemple causées par les stimulations effectuées à Bâle (Hillers et al., en révision). Dans la zone de Soultz-Sous- Forêts, Calo et al. (2013) ont obtenu une première image tomographique à partir de mesures de vitesses de groupe entre les stations du réseau permanent et quelques stations temporaires dédiées. L image obtenue est cependant spatialement limitée et faiblement résolue. Analyser le potentiel et les limites des méthodes d imagerie et de monitoring par corrélation de bruit dans le contexte de la géothermie profonde a été la motivation principale de la thèse de doctorat de Maximilien Lehujeur débutée en Mars L objectif principal était d étudier l applicabilité de ces méthodes dans la gamme de fréquence utile pour l étude de réservoirs géothermiques (~5s 5 Hz). Dans cette bande de fréquence le bruit sismique présente de fortes variabilités spatiotemporelles, notamment causées par la directivité du bruit d origine océanique et l activité humaine environnante. Un des résultats majeurs de ce travail a été la mise en évidence d artefacts, liés à cette variabilité des sources de bruit, et affectant à la fois les mesures de vitesse de phase et la stabilité de la coda des corrélations (Lehujeur et al., sous presse). Maximilien développe actuellement des méthodes pour s affranchir de ces effets et pour obtenir un nouveau modèle de vitesse de la région à partir des données disponibles depuis Toutefois, comme dans l étude de Calo et al. (2013), cette mise en œuvre opérationnelle reste limitée par le peu de stations disponibles en dehors de l environnement proche des sites de forage. Malgré l ajout de quelques stations temporaires en 2013, nous ne disposions, jusqu à récemment, que d un faible nombre de couples de stations suffisamment espacés pour étudier des longueurs d ondes sensibles aux vitesses dans la gamme de profondeur du réservoir géothermique (figure 1a-c). 2 / 6

3 Dernièrement, Maximilien a également débuté une analyse préliminaire de la variation temporelle de la coda des corrélations de bruit pour quelques couples de stations permanentes autour du site de Rittershoffen. Une diminution de vitesse de l ordre de 0.4% semble se produire au moment du forage de GRT1 (figure 2). Mais, étonnamment, cette perturbation n est visible que dans une gamme de fréquence réduite (3-6 Hz) et aucun signal n est associé à la phase de stimulation. Des investigations sont en cours pour confirmer cette observation et vérifier qu il ne s agit pas d un artefact. a) b) c) d) Figure 1 : a) Localisation des stations permanentes (rouge) et semi permanentes installées par le KIT (violet) et l EOST (rose) dans la région de Soultz-Sous-Forêts et Rittershoffen (punaises). b) Localisation des stations de l expérience EstOF. c-d) Fonctions de corrélation du bruit sismique ambiant filtrées dans la bande Hz, ordonnées en fonction de la distance intra couple et moyennées par tranches de 300m de distance : (c) pour l ensemble des données des stations permanentes depuis 2012 ; (d) pour une seule journée du réseau EstOF De nouveaux jeux de données disponibles La limitation du dispositif instrumental actuel pour l imagerie par corrélation de bruit du sous sol du Nord de l Alsace a été l une des principales motivations du projet EstOF-250 (Expérience sismologique temporaire dans l Outre Forêt avec 250 stations) financé en grande partie grâce au précédent appel d offre LabEx. Durant le mois de septembre 2014, un réseau de 288 stations 3 / 6

4 sismologiques miniatures de type 1 a été déployé dans la région (figure 1b) et le taux de recouvrement avoisine les 99%. Une analyse très préliminaire d un seul jour de données, montre déjà les ondes de surface des fonctions de Green empiriques à travers tout le réseau (figure 1d). Nous sommes donc relativement confiant quant au potentiel de ce jeu de données pour la réalisation d un modèle de vitesse par cette technique sous toute la zone couverte et jusqu à une profondeur de ~5km. D autre part, le projet LabEx «Data Backup of Soultz-Sous-Forêts network since 2003» devrait fournir d ici peu les données continues acquises depuis 2003 par le réseau permanent de Soultz-Sous- Forêts dans un format standard (miniseed) aisément intégrables aux routines développées actuellement par M. Lehujeur ou via d autres outils dédiés (eg. MsNoise, Lecocq et al., 2014). Ce jeu de données permettra d analyser les perturbations de la coda des corrélations de bruit ambiant pour déterminer les variations temporelles des paramètres élastiques du sous-sol lors des stimulations des puits GPK3 et GPK4 effectuées entre 2003 et 2005 ainsi que pendant les phases d exploitations postérieures. Bien appliquée, cette technique peut mettre en évidence des variations relative de vitesse de l ordre du dixième de pourcent, soit plus d un ordre de grandeur inférieur à la résolution des tomographies successives basées sur les temps d arrivée des séismes induits (Calo et Dorbath, 2013). Figure 2 : (haut) Estimation des variations relatives de vitesse dans l environnement du site de Rittershoffen par la méthode d étirement de la coda des fonctions de corrélation sur le couple RITT-BETS calculées pour des périodes glissantes d une semaine. (bas) Evolution du coefficient de corrélation avec la trace de référence pour la partie causale (noir) et acausale (vert). Les traits pointillés indiquent les périodes de forage de GRT1 et GRT2 (noir) et les périodes de stimulation chimique (vert) et hydraulique (bleu) de GRT1. Travaux prévus et collaborations proposées Nous souhaiterions tirer partie de ces jeux de données uniques à l échelle d un réservoir géothermique pour y appliquer les techniques d imagerie et de monitoring par corrélation de bruit sismique ambiant et aboutir à des outils opérationnels transférables sur de futurs projets. Grâce à la thèse de Maximilien Lehujeur, les techniques standards de calcul et d analyse des corrélations de bruit sont maintenant relativement bien maîtrisées à l EOST. Leur application aux nouvelles données sera principalement effectuée dans le cadre du post-doctorat de Maximilien financé par l ADEME. Cependant il nous paraît également opportun de mettre en œuvre, sur ces nouveaux jeux de données, d autres méthodologies plus récentes et mieux adaptées, mais qui ont souvent été développées dans d autres contextes. Pour cela, nous proposons d initier, dans le cadre ce projet LabEx, de 1 Equipement unique constitué d un géophone 10Hz, d un numériseur 24bits, d un stockage local et d une batterie Lithium-Ion, pouvant être entièrement enterré. Ces équipements ont été loués auprès de la société FairfieldNodal. 4 / 6

5 nouvelles collaborations. En particulier, nous souhaitons impliquer et bénéficier de l expertise de deux chercheurs d ISTerre qui sont parmi les plus éminents spécialistes du domaine : - Michel Campillo, professeur, qui est à l origine des premières applications de la corrélation de bruit sismique ambiant à l étude de la Terre (Shapiro et Campillo, 2004) et qui n a cessé depuis de développer cette thématique aussi bien d un point de vue théorique qu appliqué. - Gregor Hillers, Heisenberg fellow, qui est spécialisé dans le monitoring des perturbations du milieu induites par différents phénomènes et en particulier les circulation de fluides. Gregor a notamment appliqué les approches basées sur la coda des corrélations de bruit au site géothermique de Bâle (Hillers et al., en révision) et aux forages de la faille de Chelungpu à Taïwan (Hillers et al., 2012 ; Hillers et al., 2014) D autre part, nous proposons d impliquer également dans ce projet : - Hayrullah Karabulut (Kandili Observatory - Istambul) qui visitera l EOST à partir de Juin Hayrullah travaille actuellement à l application des techniques de corrélation de bruit sur la zone de la faille Nord Anatolienne. Il a notamment mis en évidence des variations saisonnières dans la coda des corrélations dont l origine reste mal comprise. Son expérience sur un autre jeu de données dans un contexte différent apportera un éclairage intéressant. Durant son séjour, Hayrullah se propose de consacrer deux mois à l analyse des nouvelles données du présent projet. Les deux principaux axes de recherche qui seront menés dans le cadre de ces collaborations concernent : 1) Le création d un modèle de vitesse 3D dans la région de l Outre Forêt à partir des données de l expérience EstOF. Au delà des approches standards basées sur l estimation des vitesses de groupe/phase des ondes de surface, nous proposons de tirer partie de la densité et de l homogénéité du réseau pour appliquer différentes approches qui permettront de mieux s affranchir de l hétérogénéité des sources de bruit et d obtenir des contraintes supplémentaires sur le milieu : techniques de filtrage d antenne entre sous réseaux (Boué et al., 2014), corrélations de coda de corrélations - C 3 (Sthely et al., 2008), recherche d ondes de volumes réfléchies (Poli et al., 2012),... Le modèle de vitesse obtenu sera intégré à Seiscomp3 et utilisé, dans le cadre d un autre projet LabEx 2 pour (re)localiser la sismicité induite et naturelle de la région via l algorithme NonLinLoc. 2) Le développement et l application d outils de monitoring pour la détermination des variations temporelles du sous-sol pendant les phases de stimulation, de test de circulation et d exploitation sur les sites de Soultz-Sous-Forêts et de Rittershoffen. Nous chercherons notamment à mesurer et à localiser des variations de vitesse apparente mais également des variations des propriétés diffractantes du milieu à partir de la décohérence du champ d onde (Obermann et al., 2013). Les effets attendus étant potentiellement de faible ampleur, une attention particulière sera portée aux différentes techniques d analyse de la coda et à l influence de phénomènes externes (variation de la hauteur des nappes, variation temporelle du contenu spectral des sources de bruit, ). 2 Lengliné et al., «Improvement of methods for the analysis of induced seislmicity and its geomechanical interpretation, application to GRT1», soumis à l appel d offre LabEx / 6

6 Budget demandé La demande budgétaire vise principalement à apporter le financement nécessaire au développement des collaborations et à leur valorisation scientifique sous forme de publications et de participation à un congrès international. Le financement d un stage de Master 2 est également demandé pour la période Février-Juin Le sujet sera défini ultérieurement en fonction de l avancement des travaux. Réunions de travail entre Strasbourg et IsTerre (4x2j pour 2 pers.) : Transport (avion ou train) AR = 250 x 2 pers. x 4 - Hotel et repas = 100 x 2 pers. x 4 Per-diem H. Karabulut = 2 mois x 100 /jour 6000 Financement stage M2 = x 5 mois publications type JGR = 2 x congrès AGU 2500 Petit matériel informatique (disques USB externe) 200 Participation Centre de Données Sismologique de l EOST (espace disque pour 1000 le stockage et le calcul, gestion des données) TOTAL Bibliographie citée (Personnes impliquées dans le projet en surligné) Boué, P., P. Roux, M. Campillo, and X. Briand Phase Velocity Tomography of Surface Waves Using Ambient Noise Cross-Correlation and Array Processing: Cross-correlation and double beamforming Journal of Geophysical Research: Solid Earth, January, n/a n/a. doi: /2013jb Brenguier, F, N. M. Shapiro, M. Campillo, V. Ferrazzini, Z. Duputel, O. Coutant, and A. Nercessian Towards Forecasting Volcanic Eruptions Using Seismic Noise. Nature Geoscience 1 (2): doi: /ngeo104. Brenguier, F., M. Campillo, C. Hadziioannou, N. M. Shapiro, R. M. Nadeau, and E. Larose. 2008b. Postseismic Relaxation Along the San Andreas Fault at Parkfield from Continuous Seismological Observations. Science 321 (5895): doi: /science Calo, M., X. Kinnaert, and C. Dorbath Procedure to Construct Three-Dimensional Models of Geothermal Areas Using Seismic Noise Cross- Correlations: Application to the Soultz-Sous-Forets Enhanced Geothermal Site. Geophysical Journal International 194 (3): doi: /gji/ggt205. Calo, M., and C. Dorbath Different Behaviours of the Seismic Velocity Field at Soultz-Sous-Forets Revealed by 4-D Seismic Tomography: Case Study of GPK3 and GPK2 Injection Tests. Geophysical Journal International 194 (2): doi: /gji/ggt153. Hillers, G., M. Campillo, Y.-Y. Lin, K.-F. Ma, and P. Roux Anatomy of the High-Frequency Ambient Seismic Wave Field at the TCDP Borehole. Journal of Geophysical Research 117 (June): 19 PP. doi: /2011jb Hillers, G., Retailleau, L., Campillo, M., Inbal, A., Ampuero, J.-P., Nishimura, T. In-situ observations of velocity changes in response to tidal deformation from analysis of the high-frequency ambient wave field.» Journal of Geophysical Research(sous presse) Hillers, G., M. Campillo, and K.-F. Ma Seismic Velocity Variations at TCDP Are Controlled by MJO Driven Precipitation Pattern and High Fluid Discharge Properties. Earth and Planetary Science Letters 391 (April): doi: /j.epsl Hillers G., S. Husen, A. Obermann, T. Planes, E. Larose, and M. Campillo, Aseismic transient deformation induced by the 2006 Basel EGS stimulation observed with ambient seismic noise, Geophysics, (en révision) Lecocq, T., C. Caudron, and F. Brenguier MSNoise, a Python Package for Monitoring Seismic Velocity Changes Using Ambient Seismic Noise. Seismological Research Letters 85 (3): doi: / Lobkis, Oleg I., and Richard L. Weaver On the Emergence of the Green s Function in the Correlations of a Diffuse Field. The Journal of the Acoustical Society of America 110 (6): doi: / Lehujeur, M., J. Vergne; J. Schmittbuhl, A. Maggi.»Characterization of ambient seismic noise near a deep geothermal reservoir and implications for interferometric methods : a case study in northern Alsace, France.» Geothermal Energy, GEEN-D R3 (sous presse) Obermann, A., T. Planès, E. Larose, and M. Campillo Imaging Preeruptive and Coeruptive Structural and Mechanical Changes of a Volcano with Ambient Seismic Noise. Journal of Geophysical Research: Solid Earth 118 (12): doi: /2013jb Poli, P., M. Campillo, H. Pedersen, and LAPNET Working Group Body-Wave Imaging of Earth s Mantle Discontinuities from Ambient Seismic Noise. Science 338 (6110): doi: /science Shapiro, NM, M. Campillo, Emergence of Broadband Rayleigh Waves from Correlations of the Ambient Seismic Noise. Geophys. Res. Lett 31 (7): Stehly, L., M. Campillo, B. Froment, and R. L. Weaver Reconstructing Green s Function by Correlation of the Coda of the Correlation ( C 3 ) of Ambient Seismic Noise. Journal of Geophysical Research 113 (B11). doi: /2008jb / 6

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

RESIF Une infrastructure de recherche pour l'observation des déformations de la terre site web : http://www.resif.fr

RESIF Une infrastructure de recherche pour l'observation des déformations de la terre site web : http://www.resif.fr RESIF Une infrastructure de recherche pour l'observation des déformations de la terre site web : http://www.resif.fr Catherine Péquegnat Univ. Grenoble Alpes, ISTerre, F-38041 Grenoble, France CNRS, ISTerre,

Plus en détail

Stage Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D

Stage Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D Schlumberger recrute un(e) stagiaire ingénieur en modélisation 3D pour la plate-forme Petrel. Vous serez intégré(e) au sein d une équipe innovante, Petrel

Plus en détail

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Cours de géologie de l environnement Prof. A. Parriaux La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Table des matières - Bases géologiques de la géothermie - Principaux

Plus en détail

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE www.es-geothermie.fr www.es-groupe.fr LA GÉOTHERMIE EN ALSACE GÉOTHERMIE PROFONDE, L HISTOIRE 2 LA GÉOTHERMIE EN ALSACE Il y a les nuages, il y a la pluie. Et il y a cette petite goutte d eau qui tombe

Plus en détail

Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité

Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité المعهد الجزاي ري للبترول INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE JOURNEES D ETUDES TIGHT & SHALE RESERVOIRS 17-18 Septembre 2013 Sheraton, Alger Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux Bernard Schneuwly Université de Genève Faire de la science Une institution sociale avec des règles Une règle fondatrice: l évaluation par les pairs

Plus en détail

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat (Résultats de WOOPI) N. Tran, A. Vernier (CLS) F. Rémy R (LEGOS) P. Féménias F (ESA) Calottes glaciaires & classification de la neige/glace

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE

ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE ANALYSIS OF THE EFFICIENCY OF GEOGRIDS TO PREVENT A LOCAL COLLAPSE OF A ROAD Céline BOURDEAU et Daniel BILLAUX Itasca

Plus en détail

TD : Oscillateur harmonique

TD : Oscillateur harmonique TD : Oscillateur harmonique Observation du chromosome X par microscopie à force atomique. À gauche : nanoparticules observées par microscopie à force atomique (AFM, SP1-P2). Image du Dr. K. Raghuraman

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Carte des Vents de l Algérie - Résultats Préliminaires -

Carte des Vents de l Algérie - Résultats Préliminaires - Rev. Energ. Ren. : Valorisation (1999) 209-214 Carte des Vents de l Algérie - Résultats Préliminaires - Laboratoire dévaluation du Potentiel Energétique, Centre de Développement des Energies Renouvelables

Plus en détail

Imagerie interférométrique avec des données bruitées

Imagerie interférométrique avec des données bruitées Imagerie interférométrique avec des données bruitées Josselin Garnier (Université Paris Diderot) But de l imagerie : sonder un milieu inconnu avec des ondes pour en extraire de l information. Une méthode

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE

DOCUMENT DE SYNTHESE E L A B O R A T I O N D U N P R O C E S S DE P I L O T A G E ET DE S U I V I Société d accueil : ELAN, MANAGEMENT DE PROJETS PFE présenté par : FOURREY Maxime Tuteur industriel : M. Julien DUBREUIL, Responsable

Plus en détail

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications ANNEX III/ANNEXE III PROPOSALS FOR CHANGES TO THE NINTH EDITION OF THE NICE CLASSIFICATION CONCERNING AMUSEMENT APPARATUS OR APPARATUS FOR GAMES/ PROPOSITIONS DE CHANGEMENTS À APPORTER À LA NEUVIÈME ÉDITION

Plus en détail

Low Frequency radio data

Low Frequency radio data Low Frequency radio data Frequency band: - a few khz to ~50 MHz Solar system sources: - magnetized planets (auroral emissions) - the Sun Data: - type: dynamic spectra - main physical parameters: spectral

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Profils verticaux de la couverture nuageuse, de ses propriétés et des aérosols: données du lidar CALIOP et du radar CLOUDSAT (DARDAR) de 2006 à 2012

Profils verticaux de la couverture nuageuse, de ses propriétés et des aérosols: données du lidar CALIOP et du radar CLOUDSAT (DARDAR) de 2006 à 2012 T1.3 (Tropics) Diurnal cycle of cloud cover in the tropical regions: combined use of geostationary satellite, A-Train measurements and lidar/radar ground station measurements. Coordination : G. Sèze (LMD)

Plus en détail

L ABC de l acquisition de petites entreprises

L ABC de l acquisition de petites entreprises L ABC de l acquisition de petites entreprises Bienvenue Séries d acquisition de petites entreprises Comment aborder le sujet. Comment vendre aux petites entreprises. Accroître la connaissance des produits

Plus en détail

Compte rendu d activité Convention MEDD N CV05000177

Compte rendu d activité Convention MEDD N CV05000177 Centre Sismologique Euro Méditerranéen Compte rendu d activité Convention MEDD N CV05000177 Edition Rédacteur Approbateur Emetteur Nom Gilles Mazet-Roux Stéphanie Godey Rémy Bossu Unité CSEM CSEM CSEM

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

sur le réseau de distribution

sur le réseau de distribution EDF-R&D Département MIRE et Département EFESE 1, avenue du Général de Gaulle 92141 Clamart Impact qualité du site photovoltaïque "Association Soleil Marguerite" sur le réseau de distribution Responsable

Plus en détail

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Nicolas CUENOT & Albert GENTER GEIE Exploitation Minière de la Chaleur cuenot@soultz.net Sobriété et efficacité énergétiques 28 novembre

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

Photoactivatable Probes for Protein Labeling

Photoactivatable Probes for Protein Labeling Photoactivatable Probes for Protein Labeling THÈSE N O 4660 (2010) PRÉSENTÉE LE 26 MARS 2010 À LA FACULTÉ SCIENCES DE BASE LABORATOIRE D'INGÉNIERIE DES PROTÉINES PROGRAMME DOCTORAL EN CHIMIE ET GÉNIE CHIMIQUE

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Canal Latéral à La Loire Région Centre, Département du Cher

Canal Latéral à La Loire Région Centre, Département du Cher Figure 1 : arbre tombé au niveau de la passerelle de Cuffy, PK112 PK113 Fallen tree by the Cuffy footbridge, Km marker 113 Crédit Photo : Michèle et Gérard B. D B A / E n t e n t e d e s C a n a u x d

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Quelques points de traitement du signal

Quelques points de traitement du signal Quelques points de traitement du signal Introduction: de la mesure au traitement Source(s) BRUIT BRUIT Système d acquisition Amplitude (Pa) Temps (s) Amplitude (Pa) Mesure Opérations mathématiques appliquées

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

JSPS Strasbourg Office http://jsps.u-strasbg.fr/

JSPS Strasbourg Office http://jsps.u-strasbg.fr/ Japan Society for the Promotion of Science s International Programs JSPS Strasbourg Office http://jsps.u-strasbg.fr/ 1 Postdoctoral Fellowships For Post-doc research in Japan Long-Term Program Duration

Plus en détail

Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters

Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters Sensitivity of SAR data to the soil surface parameters Nicolas Baghdadi Irstea, Maison de la télédétection, UMR TETIS, Montpellier, France Sensibilité du signal radar en bande X: TerraSAR-X Fort potentiel

Plus en détail

ETUDE PROBABILISTE DE L ENVIRONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE GENERE DANS UN VEHICULE AUTOMOBILE

ETUDE PROBABILISTE DE L ENVIRONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE GENERE DANS UN VEHICULE AUTOMOBILE ETUDE PROBABILISTE DE L ENVIRONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE GENERE DANS UN VEHICULE AUTOMOBILE Fatou DIOUF * - Sébastien LALLECHERE* - Françoise PALADIAN * - Marco KLINGLER***- Michel FOGLI ** (*) LASMEA,

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Services internationaux en géodésie spatiale

Services internationaux en géodésie spatiale «40 ans du GRGS, 1971 2011» Services internationaux en géodésie spatiale F. Deleflie, D. Gambis, P. Bonnefond, et Z. Altamimi, S. Bonvalot 1 Implication GRGS dans les services «40 ans du du GRGS, 1971

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Modélisation géostatistique des débits le long des cours d eau.

Modélisation géostatistique des débits le long des cours d eau. Modélisation géostatistique des débits le long des cours d eau. C. Bernard-Michel (actuellement à ) & C. de Fouquet MISTIS, INRIA Rhône-Alpes. 655 avenue de l Europe, 38334 SAINT ISMIER Cedex. Ecole des

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014 SOMMAIRE La géothermie profonde, une énergie d avenir... 3 } Les différents types de géothermie, de la

Plus en détail

Folio Case User s Guide

Folio Case User s Guide Fujitsu America, Inc. Folio Case User s Guide I N S T R U C T I O N S This Folio Case is a stylish, lightweight case for protecting your Tablet PC. Elastic Strap Pen Holder Card Holders/ Easel Stops Figure

Plus en détail

Africa GIS & SIGAFRIQUE network

Africa GIS & SIGAFRIQUE network Africa GIS & SIGAFRIQUE network Final meeting of the pilot phase (2003-2005): 2005): main results SIG Afrique & Réseau SIGAfrique Réunion finale de la phase pilote (2003-2005): 2005): principaux résultats

Plus en détail

GIS and satellite remote sensing for humanitarian operations support SIG et télédétection pour le support aux operations humanitaires

GIS and satellite remote sensing for humanitarian operations support SIG et télédétection pour le support aux operations humanitaires GIS and satellite remote sensing for humanitarian operations support SIG et télédétection pour le support aux operations humanitaires Stefan LANG 1, Andreas Papp 2, Petra FÜREDER 1 1 Department of Geoinformatics

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

IPv6: from experimentation to services

IPv6: from experimentation to services IPv6: from experimentation to services - Dominique Delisle France Telecom R&D Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son

Plus en détail

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Évaluation du Risque d Inondation dans la Démarcation Hydrographique de Congrès SHF, Evénements extrêmes fluviaux et maritimes, Paris, 1-2 février

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE V : Concepts et Langages EA 4509 Sens Textes Informatique Histoire T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : Linguistique

Plus en détail

COULEE D ALLIAGES METALLIQUES : MODELISATION DES STRUCTURES ET SEGREGATIONS CHIMIQUES

COULEE D ALLIAGES METALLIQUES : MODELISATION DES STRUCTURES ET SEGREGATIONS CHIMIQUES Formation doctorale: Science et Génie des Matériaux OU Mécanique Numérique COULEE D ALLIAGES METALLIQUES : MODELISATION DES STRUCTURES ET SEGREGATIONS CHIMIQUES Contexte La figure ci-dessous donne une

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials Plateforme Technologique Innovante Innovation Center for equipment& materials Le Besoin Centre indépendant d évaluation des nouveaux produits, procédés et services liés à la fabrication des Micro-Nanotechnologies

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Cours de physique: sixième. Yves Delhaye

Cours de physique: sixième. Yves Delhaye Cours de physique: sixième Yves Delhaye 13 septembre 2006 Copyright (c) 2004-2006 Yves Delhaye. Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation

Plus en détail

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission?

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918 Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? A1. Passport Canada requests that bidders provide their

Plus en détail

La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers. Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014

La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers. Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014 La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014 Pourquoi sommes- nous ici? Étudiantes au doctorat, bourse

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien).

Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien). Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien). Clean Tuesday 12 octobre 2010 Natalia QUISEL Pascal CESSAT 12/10/2010) Veolia

Plus en détail

Data issues in species monitoring: where are the traps?

Data issues in species monitoring: where are the traps? Data issues in species monitoring: where are the traps? French breeding bird monitoring : Animations locales : - dealing with heterogenous data - working with multi-species multi-sites monitoring schemes

Plus en détail

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Symposium on Innovation and Technology in The Phosphate Industry - SYMPHOS May 6-10, 2013 Agadir, Marocco La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Méthodes et Technologies

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000 03/2013 Mod: WOKI-60IP/TR Production code: DTWIC 6000 ENCASTRABLE INDUCTION DROP IN INDUCTION 11/2011 TECHNICAL FEATURES DOCUMENTATION S.A.V. Notice d utilisation : FX00326-A Guide d intervention : ---

Plus en détail

Quick start. Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200. Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200

Quick start. Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200. Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200 Quick start Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200 Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200 Using the additional functions available on your Pulsar ellipse Utilisation des fonctions additionnelles de votre

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail