APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE"

Transcription

1 Confédération Nationale de l Elevage 149, Rue de Bercy PARIS CEDEX 12 Tél Fax APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE Paris, le 14 mars 2012 Dans le cadre de cette consultation, la Confédération Nationale de l Elevage (ci-après dénommée CNE), INTERBEV et le CNIEL demandent aux organismes d audit candidats de faire une proposition écrite, comprenant au moins : - Un rapport d expérience d audit, en particulier dans le domaine de l élevage - Les ressources humaines mobilisables - Le projet d organisation et de méthodologie qui permettront de répondre spécifiquement et efficacement aux exigences de la demande - Une première estimation du budget qui en découlerait : devis relatif à la réalisation de chacune des catégories d audit, incluant les frais connexes - Un calendrier prévisionnel La proposition écrite doit être envoyée a minima par mail aux adresses figurant en haut de page avant le 16 avril h00. Une première sélection sera faite sur dossier. Pour les candidatures retenues, une audition aura lieu le 29 mai Appel d offre OC - Audit externe du dispositif CBPE Mars /10

2 SOMMAIRE 1. Le contexte de la demande 2. Les objectifs du dispositif d audit 3. Le plan d audit Plan d audit interne Plan d audit externe Contenu des audits et documents d audits 4. Mission et compétence de l organisme d audit Annexes Manuel général d organisation et de fonctionnement Document à l adresse suivante : Cahier des Charges pour une articulation Appel d offre OC - Audit externe du dispositif CBPE Mars /10

3 1. Le contexte de la demande La Charte des Bonnes Pratiques d Elevage (ci-après désignée «la Charte») est une démarche professionnelle initiée par la Fédération Nationale Bovine (FNB) et la Fédération Nationale des Producteurs de Lait (FNPL). Elle est propriété de la CNE qui gère sa mise en place au plan national par l intermédiaire d un comité de pilotage national co-présidé par la FNB et la FNPL, auquel participent les interprofessions laitière et viande, la FNGDS, l APCA et les JA. La Charte est gérée dans chaque région par un comité de pilotage régional présidé par des responsables professionnels. Elle est animée au niveau national par l Institut de l Elevage (IDELE). Son dispositif d animation national et régional ainsi que son dispositif d audits sont co-financés par la CNE, le CNIEL et INTERBEV. La Charte s adresse à tous les éleveurs de bovins. Elle vise deux objectifs : - accompagner les éleveurs dans une amélioration de leurs pratiques, dans une logique «d éthique professionnelle» ; - permettre aux éleveurs de communiquer sur leur métier et d informer le public sur leurs pratiques et leur savoir-faire. Elle couvre plusieurs domaines : identification des animaux, santé du troupeau, alimentation du troupeau, hygiène de la production laitière, bien-être des animaux, sécurité des personnes, environnement. Les items de la Charte peuvent être amenés à évoluer, en général tous les 3 à 4 ans. La Charte sert en outre de base technique commune à la plupart des démarches qualité des filières viande et lait. L adhésion à la Charte repose sur un engagement volontaire de l éleveur et une validation prononcée suite à un audit réalisé par un technicien agréé, formé à cet effet. La mise en place de la Charte mobilise les structures de développement et les organisations économiques des filières. Les organismes dont les techniciens valident la Charte sont appelés Organismes Professionnels d Accompagnement et de Validation (OPAV). La conclusion de l audit conduit ou non à la proposition d adhésion de l éleveur. La décision revient au final au comité de pilotage régional. Le maintien de l adhésion de l éleveur nécessite des visites de validation régulières, espacées de 2 ans, avec une tolérance jusqu à 3 ans. Les audits de validation ont un double objectif : évaluer si l adhésion à la Charte est - ou bien reste - possible et accompagner l éleveur dans une démarche de progrès, en identifiant avec lui sa situation, ses marges de progrès et ce à quoi il s engage. Sur le plan opérationnel, des maîtres d œuvre régionaux reçoivent délégation de mission de la part de la CNE sous couvert des comités de pilotage régionaux pour animer dans leur région le dispositif Charte. Ce dispositif concerne actuellement éleveurs et environ techniciens d OPAV qui les accompagnent. La Charte est donc un dispositif de grande envergure, relativement complexe, géré à la fois par un niveau national et par un niveau régional. Dans ce contexte, la CNE a mis en place en 2008 sur tout le territoire et à chaque niveau du dispositif un système de surveillance s appuyant d une part sur un suivi interne (voir paragraphe 3.1.) et d autre part sur l intervention d un organisme tierce partie pour la réalisation d un contrôle externe. Appel d offre OC - Audit externe du dispositif CBPE Mars /10

4 Par ailleurs, la Charte est le socle de nombreuses démarches qualité du secteur lait, viande ou agricole (CCP Viande, Label Rouge Viande, démarches mises en œuvre sur l application du règlement CE 1760/2000, certaines AOC, démarches d entreprises laitières ou de distributeurs ). C est pourquoi, les interprofessions lait - CNIEL - et viande INTERBEV - souhaitent conserver un système de surveillance interne et externe qui garantisse le sérieux, la cohérence et l efficacité du dispositif. CNE IDELE 21 Maîtres d'oeuvre Régionaux* *Et Maîtres d œuvre Départementaux le cas échéant 620 OPAV éleveurs Figure 1. Fonctionnement et acteurs de la Charte 2.Les objectifs du dispositif d audit En 2008, la CNE, INTERBEV et le CNIEL ont donc choisi de se doter d un dispositif d audit, afin de s assurer de la qualité de son fonctionnement. Celui-ci a pour but de répondre aux objectifs suivants : Garantir vis-à-vis de l extérieur (grand public, partenaires financiers, administration, opérateurs des filières, gestionnaires et organismes de contrôle des démarches de qualité basées sur la Charte) le sérieux du dispositif, l efficacité et la cohérence des audits en élevage ; Montrer que la Charte est validée de manière sérieuse, impartiale et homogène sur le territoire, selon des principes définis au plan national ; Permettre aux éleveurs de communiquer collectivement et sereinement sur leur métier en étant sûrs de leurs pratiques ; Evaluer en interne l efficacité du fonctionnement (pilotage et animation) de la Charte ; Disposer d un état des lieux des pratiques des éleveurs fiable, homogène entre régions et valorisable pour l amélioration du système et définir des pistes d accompagnement des régions, des organismes, des techniciens, des éleveurs, des filières... ; Répondre aux exigences des contrôles des démarches qualité viande notamment, qui s appuient entièrement sur la Charte depuis 2007 ; Améliorer progressivement la qualité du dispositif de la Charte. La Charte a donc mis en place un dispositif de surveillance comportant : Appel d offre OC - Audit externe du dispositif CBPE Mars /10

5 Le suivi d un tableau de bord d indicateurs depuis le lancement de la démarche ; La réalisation d audits internes et externes qui se sont formalisés et généralisés progressivement jusqu à la mise en place d un dispositif national d audits, structuré en 2008 ; Une commission de suivi et de pilotage du dispositif de surveillance national (la «Commission de crédibilisation»). La CNE, la FNPL, la FNB, le CNIEL et INTERBEV composent la Commission de Crédibilisation. L Institut de l Elevage (IDELE) assure le secrétariat technique de cette commission et un représentant des Maître d œuvre Régionaux est désigné chaque année pour y participer. Son rôle est de : Définir l organisation du dispositif de crédibilisation (audits internes et externes) ; Examiner les résultats d audits (rapports d audits externes et internes, fiches de suivi des écarts) ; Proposer des mesures correctives visant à l amélioration générale du dispositif ; Emettre un avis sur l efficacité et la pertinence des dispositifs développés en région (en lien avec les présidents). Sur la base et en accord avec les principes du «manuel général d organisation et de fonctionnement de la Charte» ( chaque entité opérationnelle (CNE, maître d œuvre régional) a rédigé son propre manuel qualité et ses procédures. Les Maîtres d œuvre Régionaux reçoivent une délégation de mission de la CNE et les OPAV doivent établir des conventions avec les Maîtres d œuvre Régionaux. L ensemble de ces documents constitue les règles de fonctionnement de la Charte dans la région, en cohérence avec les principes généraux et les particularités de l organisation régionale. Les grilles d audits ont été construites sur la base de ces référentiels. Le présent appel d offre porte sur l audit de la CNE et de ses sous-traitants, l audit des maîtres d œuvres régionaux et de leurs sous-traitants, l audit des OPAV et de leurs techniciens et l audit des élevages selon le plan d audit proposé ci-après (plan évolutif). 3. Le Plan d audit actuel Le plan d audit est composé des volets interne et externe Plan d audit interne En parallèle de la mission d audit externe qui est confiée à un organisme d audit, la réalisation d audits internes des maîtres d œuvre régionaux par l Institut de l Elevage ou par d autres Maîtres d œuvre Régionaux permet déjà de faire un point régulier sur leur fonctionnement. La fréquence de ces audits internes est d un audit par région tous les trois ans, avec analyse de la documentation qualité, entretiens approfondis avec les responsables concernés, analyse du fonctionnement départemental lorsqu il existe et rédaction d un compte rendu détaillé. Ils permettent de conforter ce qui fonctionne et de définir des actions d amélioration ou des besoins d appui pour faire progresser chacun dans ses missions par rapport à la Charte. Ces audits internes préparent également les intervenants à recevoir des auditeurs externes à travers Appel d offre OC - Audit externe du dispositif CBPE Mars /10

6 l expérience d audit que les audités en retirent. La CNE et l Institut de l Elevage sont audités de la même manière et à la même fréquence que les Maîtres d œuvre Régionaux. CNE -IDELE 21 Maîtres d'oeuvre Régionaux* 1 audit interne tous les 3 ans 1 audit interne tous les 3 ans Soit 7 régions auditées par an 620 OPAV Non concerné éleveurs Figure 2. Fonctionnement des audits internes *Et Maîtres d œuvre Départementaux le cas échéant 3.2. Plan d audit externe En complément des audits internes, des audits externes sont réalisés dans chaque région à tous les échelons du dispositif Charte. La fréquence est la même que pour les audits internes (1 année sur 3, soit en moyenne 7 régions/an). Les régions sont choisies par la Commission de crédibilisation en fonction des informations disponibles : tableau de bord, rapports d audits internes et externes Contrairement aux audits internes, les audits externes concernent chaque niveau de l organisation régionale pour en avoir une vision globale et impartiale afin de définir des pistes d amélioration nationales pertinentes : Maîtres d œuvre Régionaux, Maîtres d œuvre Départementaux le cas échéant, OPAV, techniciens et éleveurs. L audit en élevage ne portera pas uniquement sur le respect des items de la Charte mais également sur le bon fonctionnement de l ensemble e du dispositif et le respect des missions de chacun (Cf. paragraphe 3.4 Audit en élevage) : communication auprès des éleveurs, «qualité» de l intervention du technicien, conséquences de la visite et évolution des pratiques d élevage. Pour chaque région, l audit externe qualifié d «audit intégré» comportera : - l audit du Maître d œuvre Régional (et des Maîtres d œuvre Départementaux le cas échéant) ; - l audit de 1 à 13 OPAV et de leurs techniciens, selon l importance et la qualité du dispositif de la région ; - des audits en élevage, entre 3 et 25 élevages par OPAV audité, en fonction également de leur dimension et de la qualité de leur dispositif. Le niveau national (CNE-IDELE) bénéficie également d un audit externe tous les 3 ans. Appel d offre OC - Audit externe du dispositif CBPE Mars /10

7 CNE -IDELE 21 Maîtres d'oeuvre Régionaux* 620 OPAV 1 audit externe tous les 3 ans 1 audit externe tous les 3 ans Soit 7 régions auditées par an 50 OPAV audités par an (De 1 à 13 selon taille de la région) éleveurs 400 éleveurs audités par an (De 3 à 25 selon taille de l OPAV) *Et Maîtres d œuvre Départementaux le cas échéant Figure 2. Fonctionnement des audits externes Contenu des audits et documents Les documents d audit (guides d entretien et rapports) ont été construits sur la base des missions et des engagements des acteurs à chaque échelon du dispositif d organisation de la Charte. La finalisation de ces documents a été réalisée par l organisme d audit retenu en L ensemble des documents a été validé par la Commission de crédibilisation (CNE, FNB, FNPL, INTERBEV, CNIEL) et régulièrement mis à jour selon les besoins et évolutions du dispositif. L audit de la CNE-IDELE porte sur : - le suivi des conventions et des délégations auprès des Maîtres d œuvre Régionaux - la gestion de l information relative à la Charte à l intention des acteurs concernés - l animation du comité de pilotage national et la gestion des décisions - les relations avec les comités de pilotage régionaux - la gestion des informations relatives au fonctionnement de la Charte remontées par les maîtres d œuvre régionaux, dont le suivi de la gestion du tableau de bord - la réalisation et le suivi des contrôles internes - le fonctionnement de la commission de suivi et l exploitation des rapports d audit concernant le niveau national et le niveau régional - la communication sur la Charte - la gestion du stock de documents Charte - tout autre point que l organisme d audit jugera utile d investiguer dans un souci de pertinence de son audit L audit d un maître d œuvre régional porte sur : - le suivi par les professionnels (pilotage de la démarche) - les délégations de missions : CNE et comité de pilotage régional - le suivi des conventions de sous-traitances avec des relais départementaux - la gestion des agréments et du suivi des OPAV Appel d offre OC - Audit externe du dispositif CBPE Mars /10

8 - la gestion des agréments, de la formation et du suivi des techniciens d OPAV - la gestion des informations relatives à la Charte, la gestion du tableau de bord régional et la contribution à la base de données nationale et à l élaboration du tableau de bord national - la gestion des engagements, adhésions, désengagements ou retraits des éleveurs dans la Charte - l information des éleveurs - la communication sur la Charte - la gestion du stock de documents Charte - tout autre point que l Organisme d audit jugera utile d investiguer dans un souci de pertinence de son audit - la mise en place, le cas échéant, des mesures correctives suite aux constats des audits internes ou externes L audit d un OPAV porte sur : - l agrément à intervenir en tant qu OPAV - les modalités d agrément, de formation et de suivi des techniciens - les modalités d information des éleveurs - les modalités d intervention des techniciens pour la validation de la Charte - l accompagnement des éleveurs (suivi des engagements, adhésions, mise en place des mesures correctives, retraits, information) - la gestion des engagements / désengagements des éleveurs, adhésions /retraits décidés par le Comité de Pilotage Régional - la gestion des données des éleveurs concernés par la Charte et la contribution à l élaboration du tableau de bord régional - la gestion distincte des activités conduites dans le cadre de la Charte, de celles éventuellement conduites dans le cadre d autres démarches qualité pour lesquelles l OPAV peut être habilité à intervenir - tout autre point que l organisme d audit jugera utile d investiguer dans un souci de pertinence de son audit - mise en place d actions correctives suites aux constats réalisés au cours des audits internes ou externes L audit en élevage : Il constitue un complément de l audit de l OPAV et porte sur : - le niveau de «volontarisme» de l éleveur dans son engagement dans la Charte - la réalité de la visite du technicien de l OPAV sur l ensemble de l exploitation bovine, le déroulement de la visite, la réalisation des échanges, l accompagnement effectif par le technicien - l évaluation de la compréhension et de l application par l éleveur du contenu de la Charte (respect des points de la Charte, enregistrements correspondants, mises en place des actions correctives) - tout autre point que l organisme d audit jugera utile d investiguer dans un souci de pertinence de son audit Appel d offre OC - Audit externe du dispositif CBPE Mars /10

9 Le technicien d OPAV est toujours tenu informé du rendez-vous pris sur l élevage pour lequel il a validé l adhésion de l éleveur à la Charte et il pourra choisir d accompagner ou non l auditeur le jour de l audit. 4. Missions et compétences de l Organisme d audit externe L Organisme d audit qui pourra être retenu par la Commission de crédibilisation sera en charge de : - la mise en place du dispositif (conservation du dispositif existant ou proposition d un nouveau dispositif) : en concertation avec la Commission de crédibilisation, finalisation du plan d audit externe et des documents d audit - la mise en œuvre des audits externes selon les plans validés - la rédaction et l envoi rapide des rapports aux structures auditées - l envoi à chaque région auditée d un rapport de synthèse de tous les audits conduits dans la région - le suivi et la relance des premières réponses des audités (le relais peut se faire ensuite par la CNE) - la présentation régulière des résultats des audits externes à la Commission de crédibilisation accompagnée d un calendrier et de recommandations de gestion des non conformités et de sanctions éventuelles - la présentation systématique de la synthèse des résultats des audits externes de la région lors d une réunion de restitution en région - l accompagnement des instances nationales sur une réflexion prospective sur les évolutions du dispositif en lien avec le contexte de la démarche (Réforme de la PAC, dossier HVE ) Compte-tenu de la spécificité du fonctionnement de la Charte et de la diversité d organisation des acteurs, il est souhaité que l organisme d audit s engage à : - intervenir sur tout le territoire national, - réaliser, en début de contrat, des audits à blanc, en concertation avec la Commission de crédibilisation, afin de tester et de finaliser les documents d audits, - faire participer tous les auditeurs qui seront mobilisés sur cette action à une formation spécifique organisée par la CNE, afin de leur assurer une bonne connaissance des objectifs de leur mission et du milieu dans lequel ils vont opérer - limiter le nombre d auditeurs intervenants sur la mission afin d assurer l homogénéité des audits - nommer un responsable de projet qui sera le relais privilégié de la Commission de Crédibilisation ainsi qu un interlocuteur qui accompagnera les instances nationales L organisme d audit fournit au donneur d ordre les preuves de son aptitude à réaliser des audits conformément à la norme EN En cas de sous-traitance, l organisme doit en informer la Commission de Crédibilisation avant chaque campagne en précisant le nom de l organisme et les régions d intervention. Outre son aptitude à organiser et à réaliser ces audits, l organisme sera sélectionné par la Commission de crédibilisation sur sa compétence technique dans le domaine de l élevage et son expérience de travail avec des organismes agricoles et les interprofessions. Appel d offre OC - Audit externe du dispositif CBPE Mars /10

10 Lorsqu un OPAV intervient dans une autre démarche qualité qui inclut des audits externes en élevages par un autre organisme d audit (certification de produit, Agriconfiance ), il sera demandé dans la mesure du possible de veiller à ce que les éleveurs qui bénéficient de tels audits externes ne soient pas audités la même année dans le cadre de la Charte. Au-delà, la CNE a formalisé un accord d articulation des audits sous certaines conditions (document joint) que l OC devra prendre en compte. Il sera demandé une proposition ajustée concernant les élevages et les OPAV dans lesquels l organisme d audit est déjà amené à intervenir. Il est implicitement convenu que tous les audits auront lieu sur prise de rendez-vous. Au niveau des livrables attendus, l organisme doit fournir a minima : - une présentation à la Commission de Crédibilisation des résultats d audits pour chaque région - une synthèse annuelle des résultats - des synthèses pluriannuelles - une présentation des résultats d audits de chaque région lors des restitutions régionales L organisme d audit interviendra dans le cadre d un contrat formel signé avec la CNE, INTERBEV et le CNIEL, qui définira entre autres : - la durée du contrat (un an renouvelable) - le planning prévisionnel des audits : contenu des audits, fréquence et période associée, les modalités de révision de ce planning - la forme des rapports d audit, le circuit des informations recueillies dans le cadre des audits et les clauses de confidentialité - la forme et la fréquence des synthèses - les modalités de suivi du réalisé par rapport au prévisionnel, transmis à échéances régulières (informations sur l avancée des audits) La sélection de l organisme d audit par la Commission de crédibilisation sera réalisée au début de l été. Après une phase de test, les audits externes des différents acteurs de la Charte pourront intervenir pour la campagne de crédibilisation 2013 (mise en place de la campagne fin d année 2012 pour lancement opérationnel sur l année civile 2013). Appel d offre OC - Audit externe du dispositif CBPE Mars /10

Cahier des charges pour un appel à projet d études

Cahier des charges pour un appel à projet d études Cahier des charges pour un appel à projet d études Mise en concurrence pour une étude portant sur : «L analyse des besoins en formation des salariés en emplois partagés dans le secteur de la production

Plus en détail

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur :

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur : 12/10/2015 Cahier des charges Consultation pour la réalisation d une étude sur : «Évolution de l ingénierie française de la Construction liée au BIM (Building Information Modeling)» CDC ETUDE BIM COPIIEC

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

Cahier des Charges Sélection d auditeurs externes Marque Qualité Tourisme TM appliquée aux lieux de visite alsaciens

Cahier des Charges Sélection d auditeurs externes Marque Qualité Tourisme TM appliquée aux lieux de visite alsaciens Cahier des Charges Sélection d auditeurs externes Marque Qualité Tourisme TM appliquée aux lieux de visite alsaciens Introduction : objet de la consultation L Agence de Développement Touristique du Bas-Rhin

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION REFERENCEMENT DE CABINETS CONSEILS POUR LA REALISATION DE PRESTATIONS DE DIAGNOSTIC RH et FORMATION TPME EXERCICES 2016-2017 DOSSIER DE CONSULTATION Dossier de consultation : DC /14 / N 1/2016 Date de

Plus en détail

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION Note sur le statut de ce document Ce document de référence est une partie intégrante du schéma volontaire 2BSvs développé par le Consortium avec l appui

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

Label qualité Aide en santé

Label qualité Aide en santé Label qualité Aide en santé La qualité de service rendu aux usagers des dispositifs d aide à distance Octobre 2014 2 Label qualité Aide en santé / octobre 2014 Table des matières PRÉAMBULE... 3 CONTEXTE

Plus en détail

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres Appel d offres national Cahier des charges des prestations de prévention des risques psychosociaux : Diagnostic et Accompagnement à la mise en œuvre d un plan d actions préventif Introduction Commanditaire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Page CDC Formation à l audit qualité interne 1/5. Cahier des charges. Délégation à la Qualité

Page CDC Formation à l audit qualité interne 1/5. Cahier des charges. Délégation à la Qualité Formation à l audit qualité interne 1/5 1. Intitulé de l'action de formation Formation-action à l audit interne selon le référentiel qualité INRA 2. Contexte/enjeux L INRA, Institut National de la Recherche

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

CHAPITRE 1 10-1-1 CHAPITRE 1 : Règles de la certifi cation forestière/validé par AGE du 03.01.2012 10

CHAPITRE 1 10-1-1 CHAPITRE 1 : Règles de la certifi cation forestière/validé par AGE du 03.01.2012 10 CHAPITRE 1 10-1-1 10 CHAPITRE 1 RÈGLES DE LA CERTIFICATION FORESTIÈRE Préambule : Le présent document présente les règles auxquelles doivent satisfaire les EAC pour pouvoir être certifiées PEFC et faire

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 11/10/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES. Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES. Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES Agence régionale de l innovation 31685 Toulouse Cedex Objet de la consultation : Formation, coaching stratégique et accompagnement

Plus en détail

Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015

Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015 Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015 Cahier des charges concernant la réalisation d une campagne de communication et la réalisation de supports graphiques relatifs au Socle des

Plus en détail

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Référentiel en vigueur disponible sur http://www.global-standard.org ou transmis sur simple demande. 1 Sommaire 1/ Référentiel GOTS International

Plus en détail

Mission Audit Interne et Inspection CAHIER DES CHARGES FORMATION. Auditeurs internes : formation 2011

Mission Audit Interne et Inspection CAHIER DES CHARGES FORMATION. Auditeurs internes : formation 2011 Mission Audit Interne et Inspection Equipe AGC CAHIER DES CHARGES FORMATION Auditeurs internes : formation 2011 1. Présentation de l Inra L Inra (Institut national de la recherche agronomique), premier

Plus en détail

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON Département : PYRENEES-ORIENTALES Appel à proposition Dispositif de formation dans le cadre du FNE Formation Sept. 2014

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «BONNES PRATIQUES ET CLES DE REUSSITE» DE L HOTELLERIE EN OUTRE MER MINISTERE DES OUTRE-MER - ATOUT FRANCE

CAHIER DES CHARGES «BONNES PRATIQUES ET CLES DE REUSSITE» DE L HOTELLERIE EN OUTRE MER MINISTERE DES OUTRE-MER - ATOUT FRANCE CAHIER DES CHARGES «BONNES PRATIQUES ET CLES DE REUSSITE» DE L HOTELLERIE EN OUTRE MER MINISTERE DES OUTRE-MER - ATOUT FRANCE 1. CONTEXTE GLOBAL Dans le cadre d une Convention signée avec le Ministère

Plus en détail

Efficiente : elle évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre et les résultats de l action publique.

Efficiente : elle évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre et les résultats de l action publique. EVALUER LES POLITIQUES PUBLIQUES Les collectivités locales interviennent dans des champs de plus en plus étendus, depuis les services publics de la vie quotidienne jusqu aux politiques les plus complexes.

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0265 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien (ne) en gestion et administration

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015005- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Aide méthodologique à la décision, la définition d

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10 Protocole de vérification de conformité Norme Afnor NF V 25-112 - Bonnes pratiques d'évaluation des caractéristiques d'un lot de pommes de terre destiné au marché du frais Sommaire Page 1 DOMAINE D'APPLICATION...5

Plus en détail

Plan Qualité Référentiel Référentiel de Qualification Des organismes compétents Foudre Contrôle - Certification

Plan Qualité Référentiel Référentiel de Qualification Des organismes compétents Foudre Contrôle - Certification Sommaire Page 1/14 1 Objet 2 Domaine d application 3 Equipements et/ou documents associés 4 Définitions et abréviations 4-1 Définitions 4-2 Abréviations 5 Principales modifications 6 Contenu 6-1 Exigences

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 INSTITUT NATIONAL DU CANCER RAPPORT AU COMITE D AUDIT Page 1 Sommaire I. TRAVAUX DU COMITE D AUDIT EN 2012... 3 II. PLAN ANNUEL D AUDIT 2012... 3 1. CONTEXTE... 3 2.

Plus en détail

ETUDE JURIDIQUE ET FINANCIERE DE L ORGANISATION TOURISTIQUE DE L ALSACE DU NORD

ETUDE JURIDIQUE ET FINANCIERE DE L ORGANISATION TOURISTIQUE DE L ALSACE DU NORD CAHIER DES CHARGES ETUDE JURIDIQUE ET FINANCIERE DE L ORGANISATION TOURISTIQUE DE L ALSACE DU NORD Date limite de réception des offres : 4 mars à 17h Marché à procédure adaptée Marché de prestations intellectuelles

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de Diagnostic / Conseil RH

Cahier des charges pour un appel à proposition de Diagnostic / Conseil RH 1 Cahier des charges pour un appel à proposition de Diagnostic / Conseil RH Mise en concurrence pour une intervention de Diagnostic et Conseil RH : Accompagnement du changement occasionné par la mise en

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 92 11 89 0101 (1) FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien de la qualité I - OBJECTIF

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS CONVENTION ADHÉSION À LA PRESTATION «DOCUMENT UNIQUE» POUR L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE VENDÉE PAR LE CENTRE DE GESTION DANS L ÉLABORATION DE LEUR DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CONTEXTE ET ENJEUX La labellisation Empl itude représente un levier de valorisation économique

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/11/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

Note d application. Anne Richard/Stéphanie Saint-Léger. Edith Wickleder/Evelyne Tanguy

Note d application. Anne Richard/Stéphanie Saint-Léger. Edith Wickleder/Evelyne Tanguy Note d application Accord interprofessionnel national relatif à la présence d inhibiteurs dans le lait de vache et aux modalités de prise en charge des coûts du 15 novembre 2011 homologué par arrêté le

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

1. DISPOSITIONS GENERALES ET DEFINITIONS

1. DISPOSITIONS GENERALES ET DEFINITIONS 1. DISPOSITIONS GENERALES ET DEFINITIONS 1.1. FINANCEMENT DE L ANR MODE DE FINANCEMENT Le financement attribué par l ANR à chaque partenaire sera apporté sous forme d une aide non remboursable, selon les

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MF 2012-06 SPP - DEGEOM

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MF 2012-06 SPP - DEGEOM Représenté par le Délégué général à l Outre-mer en exercice CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MF 2012-06 SPP - DEGEOM Assistance technique et administrative auprès du secrétariat de l initiative

Plus en détail

Le territoire du PNR réunit 78 communes, dont 49 en Dordogne et 29 en Haute-Vienne, et compte près de 50 000 habitants.

Le territoire du PNR réunit 78 communes, dont 49 en Dordogne et 29 en Haute-Vienne, et compte près de 50 000 habitants. Cahier des charges Prestation d accompagnement des entreprises touristiques du Parc naturel régional Périgord-Limousin au titre du Volet 2 de la Charte européenne du tourisme durable. Accompagnement Volet

Plus en détail

BTS. Assistant de manager. Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES

BTS. Assistant de manager. Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES BTS Assistant de manager Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES Formation 1. FINALITES ET APS Les enseignements de finalités permettent d acquérir un ensemble de compétences professionnelles,

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : Formations RESSOURCES HUMAINES Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région : RHONE-ALPES Références

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Technicien

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Label GretaPlus Textes de référence Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Texte officiel Version mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l'éducation nationale et de la Recherche Direction

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures»

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures» Direction Départementale des Territoires de l'aisne En application du décret du relatif à la mise en œuvre du plan de professionnalisation personnalisé prévus par les articles R 3434 et R 3435 du code

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

APPEL A PROJET ACCOMPAGNEMENT DE MAITRES D OUVRAGE PUBLICS ET PRIVES POUR LA REALISATION D OPERATIONS DE CONSTRUCTIONS NEUVES EN MAQUETTE NUMERIQUE

APPEL A PROJET ACCOMPAGNEMENT DE MAITRES D OUVRAGE PUBLICS ET PRIVES POUR LA REALISATION D OPERATIONS DE CONSTRUCTIONS NEUVES EN MAQUETTE NUMERIQUE Ministère du logement, de l égalité des territoires et de la ruralité Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages Plan Transition Numérique dans le Bâtiment APPEL A PROJET ACCOMPAGNEMENT DE

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET «Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET CAHIER DES CHARGES Prestation NTIC Traduction de l engagement de l UE à s engager en faveur de l emploi des jeunes, l

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

Règlement d usage de la marque imprim vert

Règlement d usage de la marque imprim vert Règlement d usage de la marque imprim vert P2i Pôle d'innovation de l'imprimerie Octobre 2009 RÈGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE IMPRIM VERT La marque Imprim Vert, marque collective simple, est la propriété

Plus en détail

Les éléments à mentionner dans son mémoire technique

Les éléments à mentionner dans son mémoire technique Les éléments à mentionner dans son mémoire technique Voici les éléments et parties qu'il est indispensable de mentionner dans son mémoire technique : I. Profil Général de la société Nom et raison sociale

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet»

Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet» Cahier des charges Prestataires Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet» 1. Le contexte : Pour la grande majorité des TPE/PME, la promotion sur un plan tant national qu international

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation Cahier des charges pour un appel à proposition de formation INTITULE DE LA FORMATION : «Formation-action d acteur prévention PRAP (Prévention des Risques liés à l Activité Physique)» Région : NORD / PAS

Plus en détail

Chapitre III. L assistance au Parlement et au. Gouvernement

Chapitre III. L assistance au Parlement et au. Gouvernement Chapitre III L assistance au Parlement et au Gouvernement La loi organique du 1 er août 2001 relative aux lois de finances (LOLF) et la loi organique du 2 août 2005 relative aux lois de financement de

Plus en détail

Règlement des épreuves de certification

Règlement des épreuves de certification Règlement des épreuves de certification Le CAFERUIS est délivré lorsque le candidat a validé les quatre épreuves définies dans le référentiel de certification et décrites ci-dessous. Chaque épreuve est

Plus en détail

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100]

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Certification EN9100 [CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Demande d accompagnement sur une action collective «Certification qualité EN9100 porté par la filière Normandie AéroEspace. Contexte de la mission...

Plus en détail

Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires

Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires PROPOSITIONS D AMENDEMENTS DE L UNASEA L UNASEA est favorable à l objectif affiché

Plus en détail

Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) Règlement intérieur

Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) Règlement intérieur Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) Règlement intérieur Adopté par le Conseil d Administration de l ARPP en date du 9 octobre 2008, modifié le 11 décembre 2009 et le 26 septembre 2011. SOMMAIRE A. OBJET

Plus en détail

PROGRAMME FONCTIONNEL

PROGRAMME FONCTIONNEL PROGRAMME FONCTIONNEL Personnes Publiques CONSEIL GENERAL DE LA GIRONDE DGAS DIRECTION DES POLITIQUES D INCLUSION ET D INSERTION 1 Esplanade Charles de Gaulle CS 71223 33074 BORDEAUX CEDEX APPEL A PROJETS

Plus en détail

Convention entre l auditeur agréé et Offices de Tourisme de France

Convention entre l auditeur agréé et Offices de Tourisme de France Convention entre l auditeur agréé et Offices de Tourisme de France Tout Office de Tourisme souhaitant obtenir ou renouveler la marque QUALITE TOURISME doit faire l objet d un audit réalisé par un auditeur

Plus en détail

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Entretien Professionnel Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Date: Mars 2015 Rédacteur: AGEFOS PME Ile-de-France AGEFOS PME IDF / Appel à propositions Formations Entretien

Plus en détail

Rapport du Président aux Actionnaires. prévu par l Article L. 225-37 du Code de Commerce

Rapport du Président aux Actionnaires. prévu par l Article L. 225-37 du Code de Commerce Rapport du Président aux Actionnaires prévu par l Article L. 225-37 du Code de Commerce Exercice 2005 Sommaire R apport du Président aux Actionnaires prévu par l Article L. 225-37 du Code de Commerce Rapport

Plus en détail

PORTAGE SALARIAL EXTERNALISATION DE LA PAYE PRODUCTION DE SPECTACLES LES PRATIQUES & LES LIMITES

PORTAGE SALARIAL EXTERNALISATION DE LA PAYE PRODUCTION DE SPECTACLES LES PRATIQUES & LES LIMITES PORTAGE SALARIAL EXTERNALISATION DE LA PAYE PRODUCTION DE SPECTACLES LES PRATIQUES & LES LIMITES DOCUMENT RÉALISÉ ET DIFFUSÉ PAR LE PÔLE DE COOPÉRATION POUR LES MUSIQUES ACTUELLES EN PAYS DE LA LOIRE

Plus en détail

Appel à Concurrence. Etude sur les besoins en formation des acteurs du paysage pour respecter les règles professionnelles

Appel à Concurrence. Etude sur les besoins en formation des acteurs du paysage pour respecter les règles professionnelles Appel à Concurrence Etude sur les besoins en formation des acteurs du paysage pour respecter les règles professionnelles Cahier des charges Juin 2015 1. Contexte a. Présentation des règles professionnelles

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

Textes de référence : articles L. 225-37, L. 225-68, L. 225-102-1, L. 225-185, L. 225-197-1, L. 823-19 et L. 823-20 du code de commerce

Textes de référence : articles L. 225-37, L. 225-68, L. 225-102-1, L. 225-185, L. 225-197-1, L. 823-19 et L. 823-20 du code de commerce Recommandation AMF n 2012-02 Gouvernement d entreprise et rémunération des dirigeants des sociétés se référant au code AFEP-MEDEF - Présentation consolidée des recommandations contenues dans les rapports

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 03/04/2014 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Dessinateur d Etudes Industrielles I OBJECTIF

Plus en détail

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS (DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 6 DECEMBRE 2012) Préambule Le présent règlement est établi en application de l article 14 des statuts. Il complète ce dernier

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE DES CHEFS DE PROJETS

FEUILLE DE ROUTE DES CHEFS DE PROJETS FEUILLE DE ROUTE DES CHEFS DE PROJETS Octobre 2009 Extrait de la charte atomique 1 : Dans un souci de fluidification des processus décisionnels au sein des Atomes Crochus, un système de délégation des

Plus en détail

Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n..

Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n.. Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n.. Entre Groupe Territorial Sis 58 cours Castelbon BP 215 38506 Voiron Cedex Représenté par son Directeur Général, Monsieur Olivier

Plus en détail

AVIS D APPELS A PROJETS

AVIS D APPELS A PROJETS AVIS D APPELS A PROJETS Dans le cadre de la mise en œuvre du programme régional et interdépartemental d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 010-013 et des orientations du plan Solidarité

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

SOMMAIRE PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6

SOMMAIRE PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6 CHARTE DE L ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES 1 SOMMAIRE Pages PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6 III - LE DISPOSITIF D ÉVALUATION

Plus en détail

Alliance Emploi-Environnement

Alliance Emploi-Environnement Alliance Emploi-Environnement Appel à projet visant à favoriser le développement de filières de matériaux durables de construction en Wallonie Date limite de retour des dossiers de candidature : 20 février

Plus en détail

FSE - Programme Opérationnel Régional 2014-2020 Etat d'avancement

FSE - Programme Opérationnel Régional 2014-2020 Etat d'avancement FSE - Programme Opérationnel Régional 2014-2020 Etat d'avancement Présentation du Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Bretagne Volet FSE La version finale PO FEDER-FSE 2014-2020 Bretagne a été transmise

Plus en détail