MISE EN VALEUR ET ÉVALUATION DE L ENSEIGNEMENT À L EPFL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MISE EN VALEUR ET ÉVALUATION DE L ENSEIGNEMENT À L EPFL"

Transcription

1 VICE-PRESIDENCE POUR LA FORMATION EPFL - CE-ECUBLENS CH-1015 LAUSANNE Téléphone : Fax : Site web : MISE EN VALEUR ET ÉVALUATION DE L ENSEIGNEMENT À L EPFL DIRECTIVES 1 Préambule L EPFL a une double mission. Elle se doit d être d une part un centre de recherche reconnu comme étant de premier plan au niveau international et d autre part une école de formation d ingénieurs, de scientifiques et d architectes du meilleur niveau, qui soient des innovateurs à même d assumer de hautes responsabilités et aptes à relever les nouveaux besoins de la société. De nombreuses réformes et réorganisations structurelles ont déjà été entreprises ou sont en cours de mise en oeuvre à cet effet: réorganisation en Facultés, nouveaux statuts des professeurs assistants et du corps intermédiaire, réforme de la formation en Bachelor et en Master, école doctorale et pédagogie plus active. L enseignement a toujours été et reste la priorité de la mission de notre institution. Cette priorité se situe à tous les niveaux (CMS, bachelor, master, formation doctorale, post-formation) ; elle est étayée par la recherche, facteur d évolution de la formation intégrant des étudiants dès le niveau du master, par le biais des projets. 2 Objectifs La présente directive a trois objectifs principaux : valoriser l engagement et les prestations des enseignants, en offrir des éléments d appréciation lors des nominations, promotions et attributions de ressources, édicter des dispositions permettant de déceler d éventuels problèmes de qualité de l enseignement et y remédier. 3 Principales mesures La mise en valeur des prestations d enseignement à l EPFL s appuie sur trois actions complémentaires: une clarification des responsabilités relatives à la qualité de l enseignement, la création d un dossier d enseignement propre à chaque enseignant, une mise à jour des procédures d évaluation de l enseignement. Ces mesures représentent un signal tangible et clair de la volonté de la Direction de l EPFL de valoriser l enseignement et de promouvoir sa qualité. La création du dossier d enseignement devrait notamment permettre une amélioration de la qualité de l enseignement par une prise de conscience de son importance et de sa valeur.

2 2 4 Responsabilités La Direction de l EPFL affecte les moyens nécessaires au développement de la qualité de l enseignement. Elle veille à ce que les prestations d enseignement et la qualité de celles-ci soient prises en compte lors de toute décision importante, en particulier lors des nominations, des promotions, de l évaluation des enseignants-chercheurs ou de l attribution des ressources. Chaque Faculté distribue les moyens aux sections et aux autres organes responsables d'un enseignement selon leurs besoins. La VPF octroie des ressources de durée limitée (1 à 2 ans) pour la promotion et la recherche pédagogiques. La Vice-présidence pour la formation (VPF) gère avec les Directeurs de Section l'ensemble du processus d'évaluation et de valorisation de l'enseignement. Chaque Directeur de Section s'assure que le plan d'études est conforme aux objectifs de la formation et que les charges d'enseignement sont attribuées de façon adaptée. Il gère l'évaluation des enseignements et des enseignants. Il veille à ce que la qualité des enseignements de la section soit bonne. Il est aidé dans ces tâches par la Commission d'enseignement et les conseillers d études. Chaque enseignant a la responsabilité de donner un enseignement de qualité, de développer ses propres compétences pédagogiques et celles de son équipe (assistants). Il développe les supports, équipements et environnement pédagogiques adéquats. Le Centre de recherche et d'appui pour la formation et ses technologies (CRAFT) offre des compétences et un appui à toute mesure visant à améliorer la qualité de l'enseignement. 5 Dossier d enseignement Pour chaque nomination, renouvellement de contrat et promotion (professeur assistant tenure-track, professeur extraordinaire, MER, chargé de cours, ), le candidat doit présenter un dossier d enseignement. Le dossier d enseignement permet à tout enseignant de valoriser son expérience d enseignement et ses compétences pédagogiques, de décrire sa vision et ses projets d enseignement et de faire état de ses divers engagements en faveur de l enseignement. Le dossier d un enseignant comporte en particulier : les objectifs de formation poursuivis et la pédagogie qui les sous-tend, la liste des enseignements qu il a donnés (1 er et 2 e cycles- bachelor/master, formation post-grade et continue, école doctorale, doctorat, autres) et des travaux de semestre, de diplôme et des thèses qu il a encadrés, la description des supports, polycopiés, ouvrages, sites Web, expériences, illustrations, travaux pratiques et installations d enseignement qu il a développés, les évaluations de ses enseignements, son commentaire sur les évaluations de ses enseignements, sa participation à des activités pédagogiques de tout type (commissions, séminaires, recherches, projets, etc). 6 Évaluation de l enseignement Le Directeur de Section et les membres de la Commission d enseignement s'assurent que les objectifs de la formation sont clairs, adéquats et conformes à la politique de la formation, que le plan d'études, le contenu des cours et les méthodes pédagogiques sont équilibrés et adaptés aux objectifs. Ils s'appuieront notamment sur l'opinion de pairs, d'anciens élèves et de milieux ou d'associations professionnelles. L évaluation de l enseignement s appuie sur deux démarches complémentaires: une évaluation indicative de tous les cours chaque année sous la responsabilité du Directeur de section,

3 3 un service d évaluation approfondie assuré par le CRAFT, avec conseil personnalisé, à la demande de l enseignant. 6.1 Évaluation indicative L évaluation indicative est une évaluation rapide, succincte et commode dont le but est de donner une première indication de la qualité de l enseignement telle que perçue par les étudiants. L évaluation indicative s applique à tous les cours annuellement de manière groupée ou à la fin du cours. Les évaluations indicatives sont menées sous la responsabilité du Directeur de la section. Un seul questionnaire est soumis aux étudiants de la volée comprenant la liste des cours pour lesquels ils mentionnent la valeur qu ils leur attribuent en l accompagnant de leurs commentaires. La valeur globale du cours résulte de la réponse de l étudiant à la question unique : «Prenant en compte le contenu, la pédagogie, les supports, les exercices et travaux et l encadrement, j estime que ce cours est : excellent 6, bon 5, suffisant 4, insuffisant 3, faible 2, mauvais 1.» Le Directeur de la section peut compléter la question obligatoire unique par des questions complémentaires. Le Directeur de la section peut compléter l évaluation indicative par une rencontre avec une délégation représentative des étudiants. Les scores à la question globale unique sont compilés et mis en forme de graphique comparatif banalisé. Chaque enseignant reçoit le graphique comparatif anonyme avec mise en évidence de son cours. Le Directeur de Section transmet le graphique comparatif avec l intitulé des cours à titre confidentiel au Doyen de la faculté et au Vice-président de la Formation. Les commentaires écrits des étudiants sont destinés à l enseignant seul et lui sont intégralement transmis. Le directeur de section ou de programme informe par écrit chaque enseignant de la situation de son enseignement. Il valorise les situations de mérite au sein de la section. Lorsque le score d un cours s avère insuffisant, le Directeur de section cherche avec l'enseignant concerné l'origine du problème et les moyens d'y remédier. Il recommande à l enseignant à profiter des services du CRAFT en matière de conseil, formation pédagogique et évaluation approfondie. Un nouveau bilan est effectué à la fin de l édition suivante du cours. L enseignant est chargé d informer les étudiants des mesures qui sont prises. Tous les enseignants sont vivement encouragés à avoir des échanges réguliers avec le délégué des étudiants pour avoir un retour d information sur son enseignement. Pour les situations d insuffisance répétée, le Directeur de section transmet le dossier au Vice-président de la formation et au Doyen de la Faculté qui prendront les dispositions nécessaires. 6.2 Évaluation approfondie Tout enseignant peut requérir une évaluation approfondie et confidentielle auprès du CRAFT : le responsable de ces évaluations garantit la confidentialité des résultats à l enseignant. Les évaluations approfondies sont menées exclusivement à des fins de diagnostic, de conseil et de recherche de solutions d amélioration, les prestations d évaluation approfondie incluent une analyse des résultats et des propositions concrètes d amélioration qui sont discutées avec l enseignant, l enseignant qui sollicite une évaluation approfondie est chargé d assurer un retour d information aux étudiants, il appartient à l enseignant de tirer profit des services d évaluation et d en valoriser les résultats à sa convenance.

4 4 6.3 Mesure d urgence Les enseignants sont encouragés à avoir un contact régulier avec le délégué des étudiants pour éviter de se trouver dans une situation d urgence. Lorsque les étudiants ont une demande motivée pour qu'un cours particulier soit amélioré d urgence, le délégué de classe transmet cette demande à l'enseignant, qui peut faire des propositions de changements et solliciter une évaluation approfondie. En cas de refus d entrer en matière de l enseignant, le délégué de classe sollicite le Directeur de section pour qu'il requière de l enseignant qu il procède à une évaluation approfondie et résolve le problème. S il refuse d obtempérer, le cas est transmis au VPF. 6.4 Évaluation des examens Le Directeur de Section effectue une analyse comparative des notes d examens par classe, par branche et par enseignant. En cas de disparités importantes, il en recherche l origine et prend les dispositions nécessaires à leur résolution. Chaque enseignant reçoit les informations nécessaires pour comparer ses notes et celles que les autres enseignants ont attribuées aux mêmes étudiants. De façon plus globale, la CDS analyse chaque année les taux d échec aux examens des différentes sections. Les cas de disparités importantes sont discutés et éclaircis. Le cas échéant, elle prend les dispositions nécessaires. 6.5 Domaine d application Outre la formation de 1 er et 2 e cycle (respectivement de bachelor et de master), ces mesures d évaluation sont applicables par analogie à la formation doctorale, à la post-formation, de même qu au CMS. Approuvé en séance de Direction le 12 janvier 2004 avec la remarque : «La confidentialité (de l évaluation) doit encore être analysée». MJ/PD/JLR/JFR/HB/cr

5 QUESTIONNAIRE D'EVALUATION INDICATIVE DES ENSEIGNEMENTS titre de l enseignement:... enseignant/e responsable:... votre section et semestre d étude : Vos réponses à ce questionnaire donneront à l enseignant responsable et au directeur ou directrice de votre section une indication de comment cet enseignement est apprécié des étudiants. Donnez librement votre opinion personnelle. Ce questionnaire est anonyme. 4 total accord, 3 plutôt d'accord, 2 plutôt désaccord, 1 total désaccord, 0 sans avis: a) Cet enseignement a une bonne valeur ajoutée (contenu, supports, apport, perspectives, etc.). b) Les éventuels travaux d applications (exercices, TP, projet, études de cas, séminaire, etc.) sont appropriés et bien encadrés. c) Dans l ensemble, j estime que cet enseignement est: excellent 6, bon 5, suffisant 4, insuffisant 3, très insuffisant 2, mauvais 1 d) Indépendamment de votre appréciation du cours, vous trouvez que l enseignant/e mène son enseignement avec professionnalisme et pédagogie. Mes remarques sur cet enseignement (elles sont exclusivement destinées à l enseignant/e responsable):... Direction de la section de...

Règlement concernant les professeurs LEX 4.2.1 assistants «tenure track» de l EPFL

Règlement concernant les professeurs LEX 4.2.1 assistants «tenure track» de l EPFL LEX 4.2.1 4 mai 2004, état au 1 er novembre 2013 La Direction de l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu les articles 7, 9, 10 de l'ordonnance sur le corps professoral des EPF du 18 septembre 2003

Plus en détail

Evaluation des enseignants Tableau comparatif

Evaluation des enseignants Tableau comparatif Evaluation des enseignants Tableau comparatif Vous trouverez ci dessous un tableau comparatif concernant le décret lié à l'appréciation de la valeur professionnelle et à l'avancement des enseignants, accompagné

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) POLITIQUE N O 2 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) Modifiée le 12 mai 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration :optée lu conseil d administration :

Plus en détail

Charte de l évaluation des formations et des enseignements de l UPJV

Charte de l évaluation des formations et des enseignements de l UPJV Charte de l évaluation des formations et des enseignements de l UPJV Votée par le Conseil d Administration le 19 mars 2010, après avis favorable du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire le 11 mars

Plus en détail

Principes régissant la mise en place de meilleurs mécanismes de contrôle des institutions internationales

Principes régissant la mise en place de meilleurs mécanismes de contrôle des institutions internationales ISSAI 5000 Les Normes internationales des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ISSAI) sont publiées par l Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des

Plus en détail

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES ENSEIGNEMENTS AU PREMIER CYCLE

Plus en détail

LABEX 2010 Appel à projets «Laboratoires d excellence» RAPPORT

LABEX 2010 Appel à projets «Laboratoires d excellence» RAPPORT LABEX 2010 Appel à projets «Laboratoires d excellence» RAPPORT Informations importantes à destination des rapporteurs (à lire attentivement) Les avis des experts, ainsi que les notes attribuées par ceux-ci,

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC UNITED NATIONS NATIONS UNIES Réf. No. HRSS/15/08/1262 AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE Classe Titre fonctionnel P-3 Économiste Département/Division/Section RITD-ATPC Groupe professionnel Affaires Économiques

Plus en détail

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS (DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 6 DECEMBRE 2012) Préambule Le présent règlement est établi en application de l article 14 des statuts. Il complète ce dernier

Plus en détail

Label qualité Aide en santé

Label qualité Aide en santé Label qualité Aide en santé La qualité de service rendu aux usagers des dispositifs d aide à distance Octobre 2014 2 Label qualité Aide en santé / octobre 2014 Table des matières PRÉAMBULE... 3 CONTEXTE

Plus en détail

Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées

Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées Considérant le développement rapide et récent des formations universitaires diplômantes conçues en réseau, national

Plus en détail

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation La Banque mondiale a entrepris de revoir ses politiques de passation des marchés et des contrats dans le cadre de ses

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

ÉPREUVE ÉCRITE TECHNIQUES D'ORGANISATION ET DE GESTION APPLIQUEES AUX ACTIVITES BANCAIRES

ÉPREUVE ÉCRITE TECHNIQUES D'ORGANISATION ET DE GESTION APPLIQUEES AUX ACTIVITES BANCAIRES E20 TOG CORRIGE ÉPREUVE ÉCRITE TECHNIQUES D'ORGANISATION ET DE GESTION APPLIQUEES AUX ACTIVITES BANCAIRES Le présent corrigé est donné à titre indicatif. Note aux correcteurs D autres réponses sont possibles.

Plus en détail

UNIL Stages de Master en psychologie

UNIL Stages de Master en psychologie UNIL Stages de Master en psychologie Contacts coordinatrices des stages : Mme Coralie Magni-Speck (Coralie.Magni@unil.ch) Mme Eva Clot-Siegrist (Eva.Clot-Siegrist@unil.ch, pour l orientation «conseil et

Plus en détail

GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie

GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie Guide pour le Travail Personnel d Approfondissement GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie http://www.grandmanitou.net/img/jpg/le_petit_nicolas.jpg Travail Personnel

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE. Faculté de SSP - Institut de Psychologie

CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE. Faculté de SSP - Institut de Psychologie CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE Faculté de SSP - Institut de Psychologie Personnes de contact : Pour les étudiants de l orientation - Psychologie du conseil et de l orientation

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F)

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CENTRE DE RECHERCHE LILLE NORD EUROPE PHASE D ADMISSION : EPREUVE ECRITE DUREE : 2 HEURES

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES RESSOURCES HUMAINES RH-P-03

COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES RESSOURCES HUMAINES RH-P-03 COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES RESSOURCES HUMAINES RH-P-03 P O L DATE D APPROBATION : 1997-06-25 RÉSOLUTION NUMÉRO: CC-9697-201 I T DATE DE RÉVISION : RÉSOLUTION NUMÉRO : I Q ENTRÉE EN VIGUEUR : 1997-06-25

Plus en détail

Avis de vacance de poste n : Date limite de dépôt des candidatures : 27.08.2012. Unité administrative : N de poste : ICC-3110-E-ASG-9466

Avis de vacance de poste n : Date limite de dépôt des candidatures : 27.08.2012. Unité administrative : N de poste : ICC-3110-E-ASG-9466 Initulé de poste et classe : Avis de vacance de poste n : Greffier (ASG) 2028FE-RE Date limite de dépôt des candidatures : 27.08.2012 Unité administrative : Lieu d'affectation : Type et durée de l'engagement

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS DE HEC MONTRÉAL Adopté par l Assemblée des professeurs et l APHEC le De façon à alléger la lecture du texte, le genre masculin est utilisé pour désigner

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

GfK Innovative Market Research Award

GfK Innovative Market Research Award GfK Innovative Market Research Award GfK Innovative Market Research Award. HISTORIQUE Le GfK Innovative Market Research Award a été crée en 2011 par GfK Panel Services BNL et ce trophée couronnera l essai

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local RECHERCHE

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local RECHERCHE DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL 1 ORGANISATION ET DISPOSITIONS GÉNÉRALES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE

RÈGLEMENT GÉNÉRAL 1 ORGANISATION ET DISPOSITIONS GÉNÉRALES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE RÈGLEMENT GÉNÉRAL 1 ORGANISATION ET DISPOSITIONS GÉNÉRALES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE NOTE : Le texte que vous consultez est une codification administrative des règlements de l'uq. Leur

Plus en détail

CHARTE DES CMS. www.avasad.ch

CHARTE DES CMS. www.avasad.ch CHARTE DES CMS www.avasad.ch ÉDITORIAL Vous avez entre les mains la nouvelle charte des Centres médico-sociaux (CMS). Ce document de référence, validé par le Conseil d Etat le 13 avril 2011, fonde la relation

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Autoévaluation du conseil d administration. Guide et formulaire

Autoévaluation du conseil d administration. Guide et formulaire Autoévaluation du conseil d administration Guide et formulaire Pour les coopératives membres de la Fédération des coopératives d alimentation du Québec Avril 2008 Objectif Document no 1 Document à l intention

Plus en détail

Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience (VAE)

Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) CONFEDERATION DES JEUNES CHERCHEURS contact@cjc.jeunes-chercheurs.org http://cjc.jeunes-chercheurs.org Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience

Plus en détail

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Guide du concours Lancement du concours : 13 janvier 2016 Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Centre de démonstration en sciences physiques 1 PARTIE 1 : LE CONCOURS LE CONCOURS

Plus en détail

CAHIER DE GESTION OBJET

CAHIER DE GESTION OBJET CAHIER DE GESTION POLITIQUE DE COMMUNICATION DU COTE 71-01-00.01 OBJET Cette politique propose à toute la communauté collégiale un cadre de référence et des procédures détaillées visant à coordonner et

Plus en détail

1. Problématique et consultations

1. Problématique et consultations Séance de Direction du lundi 4 juin 2007 Exposé des motifs concernant la Décision de Direction sur les Salaires des assistants doctorants à l 1. Problématique et consultations La problématique des conditions

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel Programme d accueil et d intégration Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

ETAT DES C.E.S. EN AFRIQUE. SITUATION OF THE ESCs IN AFRICA. By Mrs. Simone Zoundi Vice President of the ESC of Burkina Faso

ETAT DES C.E.S. EN AFRIQUE. SITUATION OF THE ESCs IN AFRICA. By Mrs. Simone Zoundi Vice President of the ESC of Burkina Faso ETAT DES C.E.S. EN AFRIQUE SITUATION OF THE ESCs IN AFRICA By Mrs. Simone Zoundi Vice President of the ESC of Burkina Faso 1 PLAN 1. HISTORIQUE 2. ETAT DES LIEUX 3. DIFFICULTES/SOLUTIONS 4. PERSPECTIVES

Plus en détail

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers L ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS PROTECTION DE L ENFANCE Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers Programme Le statut juridique du mineur étranger isolé à son

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL 1. LA FORMATION A l E.S.S.S.E., les formations sociales post BAC s inscrivent, à partir de la rentrée 2013, dans le système de formation européen

Plus en détail

F Distribution: GÉNÉRALE. Deuxième session ordinaire du Conseil d administration. Rome, 9 13 novembre 2009

F Distribution: GÉNÉRALE. Deuxième session ordinaire du Conseil d administration. Rome, 9 13 novembre 2009 Deuxième session ordinaire du Conseil d administration Rome, 9 13 novembre 2009! "#$% F Distribution: GÉNÉRALE 9 octobre 2009 ORIGINAL: ANGLAIS Le tirage du présent document a été restreint. Les documents

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS pour le développement professionnel des enseignantes et des enseignants Direction des études et Direction des services aux ressources humaines ADOPTÉE

Plus en détail

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A)

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A) DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département Développement des compétences et parcours de carrière Contact Nathalie GIGOT Tél : 01 41 90 34 66 Fax : 01 41 90 34 09 E-mail

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC SPECIALITE : DROIT PUBLIC DES AFFAIRES Master année 2 Arrêté d habilitation : 20100064 REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Années universitaires

Plus en détail

Jury CS Award for Best Teaching. Mise au concours pour le

Jury CS Award for Best Teaching. Mise au concours pour le Jury CS Award for Best Teaching Mise au concours pour le Credit Suisse Award for Best Teaching 2010 1 Credit Suisse Award for Best Teaching La Fondation du Jubilé du Groupe Crédit Suisse décerne chaque

Plus en détail

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Référentiel en vigueur disponible sur http://www.global-standard.org ou transmis sur simple demande. 1 Sommaire 1/ Référentiel GOTS International

Plus en détail

CADRE DE TRAVAIL POUR LA GESTION DES PROBLÈMES D EXERCICE DE LA PROFESSION ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU NOUVEAU-BRUNSWICK

CADRE DE TRAVAIL POUR LA GESTION DES PROBLÈMES D EXERCICE DE LA PROFESSION ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU NOUVEAU-BRUNSWICK CADRE DE TRAVAIL POUR LA GESTION DES PROBLÈMES D EXERCICE DE LA PROFESSION ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU NOUVEAU-BRUNSWICK NOTRE MANDAT L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES

PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2015-2016 Dans le cadre de la refondation de l'école portée par la loi d'orientation et de programmation du 8 juillet 2013, tous

Plus en détail

BOURSES DE LA FONDATION UTBM

BOURSES DE LA FONDATION UTBM BOURSES DE LA FONDATION UTBM Promouvoir l excellence en encourageant les parcours internationaux de nos étudiants et en attirant dans nos formations des étudiants étrangers à haut potentiel, Promouvoir

Plus en détail

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB)

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS ÉVALUATION DU BACHELIER EN RELATIONS PUBLIQUES ( 2013-2014) INTRODUCTION L évaluation du bachelier en Relations Publiques est le deuxième exercice

Plus en détail

Rapport d'étonnement

Rapport d'étonnement Nom de l entreprise Rapport d'étonnement Nom de l élève Période de stage Proposition finale En 2 pages maximum, le rapport d étonnement doit refléter vos premières impressions. Il doit être impérativement

Plus en détail

Journal Officiel - Numéro Spécial - 12 juillet 2008

Journal Officiel - Numéro Spécial - 12 juillet 2008 59 LOI N 08/008 DU 07 JUILLET 2008 PORTANT DISPOSITIONS GENERALES RELATIVES AU DESENGAGEMENT DE L ETAT DES ENTREPRISES DU PORTEFEUILLE EXPOSE DES MOTIFS Le programme de désengagement s inscrit dans le

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

Le label des Ecoles de Commerce Gestion

Le label des Ecoles de Commerce Gestion 1 Le label des Ecoles de Commerce Gestion Problématique des écoles de commerce gestion Rester attractives auprès des étudiants ; Figurer dans le paysage mondial de l enseignement ; Favoriser la mobilité

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES DE LA TROISIEME ANNEE DU DIPLOME DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG

REGLEMENT DES ETUDES DE LA TROISIEME ANNEE DU DIPLOME DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG REGLEMENT DES ETUDES DE LA TROISIEME ANNEE DU DIPLOME DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG La troisième année du diplôme de l IEP de Strasbourg repose sur une année d études obligatoire à l

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE Guide d information SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE 3 UNE RESSOURCE DE CHOIX POUR VOTRE ORGANISATION LE STAGIAIRE Les stagiaires de l ENAP sont des étudiants désirant compléter leur programme d études de

Plus en détail

Allemagne (Bavière & Bade-Wurtemberg) du 24 au 26 novembre 2015

Allemagne (Bavière & Bade-Wurtemberg) du 24 au 26 novembre 2015 MISSION DE PROSPECTION AUTOMOBILE DESTINATION OBJECTIFS Allemagne (Bavière & Bade-Wurtemberg) Donnez un coup d accélérateur à votre activité en vous développant sur le marché automobile! Découvrir le marché

Plus en détail

Accompagner des apprentis vers la réussite

Accompagner des apprentis vers la réussite RESSOURCES HUMAINES SERVICE DE FORMATION DU PERSONNEL EPFL PL RH-F Téléphone : +41 21 693 34 30 Bâtiment BI Fax : +41 21 341 31 58 Station 7 CH-1015 Lausanne Site web : http://sfp.epfl.ch Accompagner des

Plus en détail

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Le Comité de gouvernance du conseil d administration («le comité») a les obligations et responsabilités décrites

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

Statuts de la Faculté de Médecine de l Université Libre de Bruxelles

Statuts de la Faculté de Médecine de l Université Libre de Bruxelles Statuts de la Faculté de Médecine de l Université Libre de Bruxelles Approuvés par le Conseil Facultaire du 9 juillet 2003. Approuvés par le Conseil d Administration de l Université du 16 septembre 2003.

Plus en détail

Contrat de partenariat pour l hébergement hôtelier

Contrat de partenariat pour l hébergement hôtelier Contrat de partenariat pour l hébergement hôtelier Date : 19.01.2016, Version : 1.3 1. Conditions contractuelles générales L établissement proposant des services d hébergement confirme avoir reçu une copie

Plus en détail

Code de droit économique. Livre XVI

Code de droit économique. Livre XVI Code de droit économique Livre XVI Table des matières LIVRE XVI Règlement extrajudiciaire des litiges de consommation... 3 TITRE 1er. - Disposition générale... 3 TITRE 2. - Le traitement des plaintes par

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE...3 2. CADRE LÉGAL ET JURIDIQUE...3 3. CHAMP D APPLICATION...3 4. RESPONSABILITÉS...4 4.1... Administrateur

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Adoption : Amendement : C.C.-086-030127 \\cssamares.qc.ca\administration\savl001\lorraine\politique - Loi - Règlement\Politiques\Politique

Plus en détail

Convention de délocalisation de diplôme

Convention de délocalisation de diplôme Convention de Partenariat entre, d une part, l'université Lille 1, Sciences et Technologies (France), représentée par son président, Philippe Rollet, Et, d autre part, l'université de Bangui (République

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Workplace Health, Safety and Compensation Commission of New Brunswick WHSCC CSSIAT Commission de la santé, de la sécurité et de l indemnisation

Plus en détail

Groupe d échanges du 12 novembre 2013. Point n 2 : expérimentation du télétravail. Prorogation et modalités d évaluation

Groupe d échanges du 12 novembre 2013. Point n 2 : expérimentation du télétravail. Prorogation et modalités d évaluation Groupe d échanges du 12 novembre 2013 Point n 2 : expérimentation du télétravail Prorogation et modalités d évaluation L expérimentation du télétravail dans les services des MEDDE-METL est désormais active.

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (ci-après HES-SO) (ci-après la convention intercantonale),

Plus en détail

POLITIQUE D ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI

POLITIQUE D ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI POLITIQUE D ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI Table des matières INTRODUCTION...3 1. NATURE ET PORTÉE...4 2. CHAMP D APPLICATION...4 3. PRINCIPES ET VALEURS...5 4. OBJECTIFS GÉNÉRAUX...6 5. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES...6

Plus en détail

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS ANNEXE 2009-CA534-08-R5524 A ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS Modification des responsabilités des Modes d organisation et de fonctionnement de l École internationale

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Guide de l entrepreneur

Guide de l entrepreneur Vous êtes en phase de croissance ou en création/reprise et en recherche de financement. Vous souhaitez renforcer vos fonds propres pour accroitre vos marges de manœuvre. Le crowdfunding equity vous permettra

Plus en détail

AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA

AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA Questionnaire pour le fonctionnement général du conseil d administration Cette autoévaluation a pour but de faire le point après

Plus en détail

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54 question les conclusions tirées des étapes antérieures de la révision n apparaît. Ceci peut se faire notamment par une analyse critique des données chiffrées et des modifications de l organisation administrative;

Plus en détail

En emploi et poursuivant des études 5/64 4/64

En emploi et poursuivant des études 5/64 4/64 Ensemble du 1 er cycle - Emplois SCIENCES INFIRMIÈRES CONCENTRATION CLINIQUE EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE (21), CONCENTRATION CLINIQUE EN SOINS CRITIQUES (24), CONCENTRATION EN ADAPTATION ET RÉADAPTATION (3),

Plus en détail

PROFILS DES POSTES POUR LA DG REGIO

PROFILS DES POSTES POUR LA DG REGIO PROFILS DES POSTES POUR LA DG REGIO La DG REGIO cherche des candidats pour occuper 54 nouveaux postes d auxiliaire disponibles en 2003, dont 32 de catégorie A, 12 de catégorie B et 10 de catégorie C. Les

Plus en détail

Politique sur l attribution des Bourses et Subventions de l ADEESE-UQAM

Politique sur l attribution des Bourses et Subventions de l ADEESE-UQAM Politique sur l attribution des Bourses et Subventions de l ADEESE-UQAM Politique 1 Adoptée au Conseil d administration du 6 avril 2010 Entérinée à l Assemblée générale du 7 avril 2010 Modifiée au Conseil

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs Délégation Académique «Sécurité Hygiène et Conditions de Travail (DASH-CT) septembre 2011 Tel/répondeur : 04 42 95 29 72 mail : dash-ct@ac-aix-marseille.fr Bilan et Reconsidération de la désignation d

Plus en détail

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE RENSEIGNEMENTS POUR TOUTE MODIFICATION PROPOSÉE AUX PROGRAMMES DÉSIGNÉS EN VERTU DE LA LOI SUR L ATTRIBUTION DE GRADES UNIVERSITAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK CONTENTS

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

3ème Cycle Musique. Le doctorat de musique Recherche et pratique

3ème Cycle Musique. Le doctorat de musique Recherche et pratique 3ème Cycle Musique Le doctorat de musique Recherche et pratique Ce cycle est ouvert sur concours aux candidats, titulaires d un diplôme national de Master ou d un des diplômes du CNSMDP ou du CNSMDL conférant

Plus en détail

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Annexe 16 Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Table des matières Fiche de demande au Parc mobile... 3 Étapes relatives

Plus en détail

(TIC) (ECDC/AD/2016/ICT-GLPM)

(TIC) (ECDC/AD/2016/ICT-GLPM) Centre européen de prévention et de contrôle des maladies Avis de vacance pour le poste de responsable du groupe de gestion de projets au sein de l'unité des technologies de l'information et de la communication

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Titre # Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans

Plus en détail