Analyse économique du marché. Thierry PENARD Université de Rennes 1 CREREG. 9,3 millions d abonnements actifs ou payants en juin 2003

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse économique du marché. Thierry PENARD Université de Rennes 1 CREREG. 9,3 millions d abonnements actifs ou payants en juin 2003"

Transcription

1 Accès Internet Analyse économique du marché Thierry PENARD Université de Rennes 1 CREREG Diffusion d Internet en France Source AFA 9,3 millions d abonnements actifs ou payants en juin 2003 Source Médiamétrie 6,8 millions de foyers en septembre % des foyers dont 2 millions en haut débit (7%) 19,6 millions d utilisateurs d Internet au mois de septembre % de la population 1

2 Diffusion de l Internet en France (source AFA) Durée mensuelle totale de connexion en France (AFA) 2

3 Evolution des usages des internautes connectés Septembre 2003Septembre 2002 Evolution sur un an Nombre de sessions par mois % Nombre de domaines visités par mois % Nombre de pages vues par mois % Temps passé par mois 13:50:04 11:33: % Source : Médiamétrie//NetRatings, Panel Nielsen//NetRatings, Domicile et/ou lieu de travail Problématique Pourquoi l Internet a réussi à décoller en France depuis 2002? Masse critique atteinte? Rendements croissants d adoption Une concurrence intense? baisse de prix Les offres ADSL? hausse de la qualité des services 3

4 Schéma d accès Internet Point d interconnexion Point de raccordement de l ISP Utilisateur Op. boucle Locale Op. Longue Distance collecteur de trafic Internet ISP, fourniseur d accès Internet Trois acteurs importants / trois marchés Les fournisseurs d accès Internet Marché aval 4

5 Un marché concentré Autres 13% Free 7% Wanadoo 36% Tiscali 14% Wanadoo AOL Club Internet Tiscali Free Autres Club Internet 9% AOL 21% Parts de marché des FAI français 1er trimestre 2002 (source IDC) Un marché en voie de stabilisation Une évolution des offres offres tout payant (communications +accès) offre accès gratuit (communication payante) offre forfait limité payant offre forfait gratuit Offre forfait illimité payant Des fusions et faillites Des FAI à la recherche de la rentabilité 5

6 Résultats semestriels de FAI (juin 2002) des FAI européens Sociétés CA millions euro Résultat net millions euro Wanadoo ,8 Tiscali T-online (sur T02) 11,6 Terra Lycos Abonnés en millions (PDM Europe) Concurrence plus intense et modèle économique plus instable que dans la téléphonie mobile Résultats détaillés de Segment Internet En million Wanadoo (2002) CA 1199 Résultat exploitation avant amort Résultat opérationnel -256 Segment Annuaires Une nette amélioration des résultats financiers en 2001 Résultat opérationnel de -153 millions CA 880 Résultat exploitation avant amort Résultat opérationnel Total CA Résultat exploitation avant amort Résultat opérationnel -6 6

7 Évolution de l action Wanadoo depuis 07/2000 : de 19 à 6,5 De faibles performances / au CAC40 7

8 Sources de revenus des FAI Abonnement mais limité par la concurrence des offres d accès gratuit Publicité et mise en valeur des données clients (commerce électronique, ) mais décevant, pas encore au rendez-vous Revenus sur les appels téléphoniques mais à partager avec les opérateurs de télécoms Modèle actuel fondé sur l Interconnexion indirecte Appel sortant pouvant utiliser un numéro non géographique Sevice de collecte de trafic offert par l OBL à l OLD OLD Point de raccordement de l ISP Utilisateur OBL ISP Point d interconnexion Flux de Revenu Abonné OLD L ISP peut recevoir une part des revenus d appel de l OLD OBL L OLD paie pour le service de collecte de trafic L OLD peut payer un supplément spécifique au trafic Internet (numéro spéciaux) L OLD paie pour la liaison d interconnexion 8

9 Modèle d accès indirect à Internet Facturation des communications Internet : par l OBL (pour compte de tiers) dans les formules d accès classiques (gratuit ou payant) par le FAI dans les forfaits (accès +commun.) Avantage du modèle prix réglementé de l interconnexion avec l OBL, orienté vers les coûts : transparence et non discrimination Partage des revenus moins favorable à l OBL maîtrise de la qualité d interconnexion et du dimensionnement Intérêt du forfait Avec facturation par le FAI, relation client indépendante de l OBL et hausse du CA Incitation à l intégration verticale entre FAI et OLD peu de FAI indépendant (AOL) FAI intégré semi-intégré : Wanadoo (FT), Club- Internet (Siris, DT) et Tiscali (A Télécom) 9

10 Analyse économique Services relativement homogènes faible différenciation horizontale et verticale pas de service exclusif sur Internet -réseau ouvert concurrence toujours plus intense sur des services homogènes (concurrence en prix) Faibles coûts de changements de fournisseurs «portabilité» des adresses faibles engagements contractuels même si volonté actuelle de verrouiller le client (Wanadoo) L ADSL : un facteur déclenchant de l Internet Un succès commercial Vers une différenciation des offres 64 Kbits/s, 128, 256, 1024 En concurrence avec les offres illimitées bas débit et le câble Mais un risque de monopolisation du marché Wanadoo : 2/3 du marché FT condamné pour abus de position dominante par le Conseil de la Concurrence 10

11 Les opérateurs collecteurs de trafic Internet Marché amont Marché de la collecte FT, TD(Cégétel), Free, Tiscali, Ldcom, Siris, Completel, Worldcom, 9telecom Pour un opérateur indépendant, seul 48% de la collecte de trafic Internet ouverte concurrence élevée et baisse des prix : surcapacités depuis 2001 concentration de la demande (FAI) avec des coûts de changement de fournisseur faible croissance ralentie de la demande avec l essor de l ADSL 11

12 Un marché fortement concentré Parts de marché des opérateurs en volume fin 2001 sur la 9T collecte de trafic Internet Worldcom Kaptech Ldcom Completel Tiscali Free Siris FT/Transpac FT/Transpac TD Free Siris Tiscali Completel Ldcom Kaptech Worldcom 9T TD Evolution du marché Concentration et BE devraient se renforcer sous l effet de la concentration des FAI (hausse du marché captif) mise en place de l offre d Interconnexion Forfaitaire Internet par l OBL (FT) flat rate : facturation du trafic Internet à la capacité et non plus à la minute nécessité de disposer d un volume de trafic élevé pour pouvoir exploiter cette offre de FT Paradoxe : l IFI devrait réduire la concurrence sur le marché global (FAI et collecteurs) 12

13 Le dégroupage de la boucle locale Marché amont Le dégroupage Une obligation réglementaire pour l OBL historique : 2 options dégroupage partiel : données dégroupage total : données + voix Versement d un loyer à l OBL catalogue d interconnexion Arbitrage entre investir et louer pour les opérateurs alternatifs Fonction du loyer et du poids du l OBL sur le marché des FAI 13

14 Un demarrage lent Poids de France Télécom dans l ADSL Accès/boucle locale Transport/col lecte trafic FAI 0 Fin 2002 Fin

ELEMENTS CLES DU 1 ER SEMESTRE 2012

ELEMENTS CLES DU 1 ER SEMESTRE 2012 RESULTATS DU 1 er SEMESTRE 2012 Paris, le 31 août 2012 3,6 millions d abonnés mobiles : 5,4% du parc français en moins de 6 mois 54% de parts de marché des recrutements haut débit : clair leadership sur

Plus en détail

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe.

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe. Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe Mars 2006 Autorité de Régulation des Communications électroniques

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 7 bis du 14 septembre 2007 C2007-68 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 25 juin

Plus en détail

Chiffre d affaires en hausse de près de 19% à plus de 3,7 milliards d euros. Hausse de 31% de l Ebitda à plus de 1,2 milliard d euros

Chiffre d affaires en hausse de près de 19% à plus de 3,7 milliards d euros. Hausse de 31% de l Ebitda à plus de 1,2 milliard d euros CHIFFRE D AFFAIRES DU 1ER TRIMESTRE 2010 RESULTATS ANNUELS 2013 Paris, le 10 mars 2014 13,7 millions d abonnés (fixes et mobiles) Chiffre d affaires en hausse de près de 19% à plus de 3,7 milliards d euros

Plus en détail

RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015

RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 16 avril 2015 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015 Faits marquants» Reprise en main opérationnelle et consolidation dans les comptes du Groupe depuis le 26 janvier

Plus en détail

RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS

RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS Janvier Mars 2014 Introduction Aux termes de l article 127 de la loi n 2011-01 du 24 février 2011 portant Code des Télécommunications, l Autorité

Plus en détail

- dans ce contexte, l offre de SeLoger.com, s affirme comme la plus pertinente du marché.

- dans ce contexte, l offre de SeLoger.com, s affirme comme la plus pertinente du marché. - Communiqué - Chiffre d affaires en hausse de 52,7 % en 2006 SeLoger.com confirme sa place de leader de l immobilier sur Internet Chiffres d'affaires en K 2006 2005 Variation Petites Annonces 27 851 18

Plus en détail

La neutralité du Net. 7 ème séminaire Fratel 27-28 avril 2010. Marc Lebourges

La neutralité du Net. 7 ème séminaire Fratel 27-28 avril 2010. Marc Lebourges La neutralité du Net 7 ème séminaire Fratel 27-28 avril 2010 Marc Lebourges La neutralité du Net en 4 questions Faut il garantir le droit pour l Internaute de pouvoir accéder aux services et aux contenus

Plus en détail

I- LA FIBRE OPTIQUE : PROPOSITION COMMERCIALE DE L OPERATEUR ORANGE :

I- LA FIBRE OPTIQUE : PROPOSITION COMMERCIALE DE L OPERATEUR ORANGE : I- LA FIBRE OPTIQUE : PROPOSITION COMMERCIALE DE L OPERATEUR ORANGE : I.1 Le réseau fibre optique pour le très haut débit «La fibre : la réponse aux défis du numérique» : ORANGE FIBRE veut établir le principe

Plus en détail

TABLEAU DE BORD* MARCHÉ INTERNET AU MAROC

TABLEAU DE BORD* MARCHÉ INTERNET AU MAROC TABLEAU DE BORD* MARCHÉ INTERNET AU MAROC -Septembre 215- * Ce document est publié à titre indicatif. Les dispositions y figurant sont à considérer à titre d information. SOMMAIRE Etat du marché Internet...

Plus en détail

Tarification. de l'accès et des services Internet (1) Principe de fonctionnement et segmentation des services offerts. Xavier Voisin Expert UIT

Tarification. de l'accès et des services Internet (1) Principe de fonctionnement et segmentation des services offerts. Xavier Voisin Expert UIT Tarification de l'accès et des services Internet (1) Principe de fonctionnement et segmentation des services offerts Différents types d'accès et évolution du marché de l'accès Xavier Voisin Expert UIT

Plus en détail

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Vision La newsletter de l Omsyc Téléphonie fixe Europe : en 212, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Les données utilisées pour la rédaction de cette lettre sont issues de la Database

Plus en détail

Observatoire des marchés des communications électroniques Services fixes haut et très haut débit (marché de gros)

Observatoire des marchés des communications électroniques Services fixes haut et très haut débit (marché de gros) 1 er décembre 2011 Observatoire des marchés des communications électroniques Services fixes haut et très haut débit (marché de gros) 3 ème trimestre 2011 Observatoire des marchés des communications électroniques

Plus en détail

ANALYSE DE L EVOLUTION DES MARCHES DU FIXE, DU MOBILE ET DE L INTERNET AU 30 SEPTEMBRE 2014

ANALYSE DE L EVOLUTION DES MARCHES DU FIXE, DU MOBILE ET DE L INTERNET AU 30 SEPTEMBRE 2014 ANALYSE DE L EVOLUTION DES MARCHES DU FIXE, DU MOBILE ET DE L INTERNET AU 30 SEPTEMBRE 2014 1- Les faits marquants au 30 septembre 2014 Évolution des prix (ARPM 1 ), de l usage moyen 2 du fixe et du mobile

Plus en détail

Vu le code des postes et télécommunications, et notamment son article L. 36-10,

Vu le code des postes et télécommunications, et notamment son article L. 36-10, Avis n 04-257 de l Autorité de régulation des télécommunications en date du 9 mars 2004 relatif à la demande d avis du Conseil de la concurrence portant sur la demande de mesures conservatoires présentée

Plus en détail

TABLEAU DE BORD* MARCHÉ INTERNET AU MAROC

TABLEAU DE BORD* MARCHÉ INTERNET AU MAROC TABLEAU DE BORD* MARCHÉ INTERNET AU MAROC -Décembre 215- * Ce document est publié à titre indicatif. Les dispositions y figurant sont à considérer à titre d information. SOMMAIRE Etat du marché Internet...

Plus en détail

Rencontre avec les opérateurs et les consommateurs de services téléphoniques et Internet

Rencontre avec les opérateurs et les consommateurs de services téléphoniques et Internet MINISTERE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L EMPLOI Rencontre avec les opérateurs et les consommateurs de services téléphoniques et Internet 25 septembre 27 Hervé NOVELLI, Secrétaire d État auprès du

Plus en détail

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Capital Humain & Technologies Direction des Affaires Générales Département des Etudes et de la Documentation Thème du mois LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Plan : Introduction

Plus en détail

Economie industrielle

Economie industrielle Université de Rennes 1 Année 2003-2004 DEUG Economie 2 ème année Economie industrielle Thierry PENARD 2 heures (sans document) QUESTION 1 (5 POINTS) : Après avoir défini la notion de discrimination tarifaire,

Plus en détail

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe»

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe 2007 Autorité de Régulation des Communications électroniques et

Plus en détail

Message aux détenteurs de parts

Message aux détenteurs de parts Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires, des dirigeants et du personnel du Fonds de placement immobilier Cominar (le FPI), c est avec plaisir que nous vous présentons le rapport financier

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 13 février 2014. Résultats annuels 2013

RÉSULTATS ANNUELS 2013 13 février 2014. Résultats annuels 2013 RÉSULTATS ANNUELS 2013 13 février 2014 1 Faits Marquants Poursuite de la CROISSANCE DES PARCS CLIENTS CROISSANCE SOUTENUE à l International STABILISATION DES MARGES à un niveau parmi les plus élevés du

Plus en détail

Observatoire des marchés des communications électroniques en France Observatoire des investissements et de l emploi

Observatoire des marchés des communications électroniques en France Observatoire des investissements et de l emploi 3 juillet 2014 Observatoire des marchés des communications électroniques en France Observatoire des investissements et de l emploi 1 er trimestre 2014 - résultats définitifs ISSN : 2258-3106 2 Synthèse

Plus en détail

message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile

message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile durcissement de l environnement concurrentielde avecl environnement l intensification

Plus en détail

Sommaire. 1 L'architecture du réseau internet. p 02. 1. L'architecture du réseau internet. 2. Et dans la Manche... p 04

Sommaire. 1 L'architecture du réseau internet. p 02. 1. L'architecture du réseau internet. 2. Et dans la Manche... p 04 Sommaire 1. L'architecture du réseau internet 2. Et... 3. Les différentes > ADSL, Wifimax, Satellite & FTTH 4. Glossaire p 02 p 04 p 05 p 1 1 Les réseaux de transport longue distance Nationaux ou internationaux,

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 16 juillet 2003. relative à une procédure d application de l article 82 du traité CE. (COMP/38.233 Wanadoo Interactive)

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 16 juillet 2003. relative à une procédure d application de l article 82 du traité CE. (COMP/38.233 Wanadoo Interactive) DÉCISION DE LA COMMISSION du 16 juillet 2003 relative à une procédure d application de l article 82 du traité CE (COMP/38.233 Wanadoo Interactive) (le texte en langue française est le seul faisant foi)

Plus en détail

LICENCES DE NOUVELLES GENERATIONS AU MAROC PRINCIPE DE CONVERGENCE

LICENCES DE NOUVELLES GENERATIONS AU MAROC PRINCIPE DE CONVERGENCE Séminaire régional UIT/BDT pour la région Arabe sur la convergence des services fixes et mobiles et les nouvelles architectures des réseaux LICENCES DE NOUVELLES GENERATIONS AU PRINCIPE DE CONVERGENCE

Plus en détail

TABLEAU DE BORD MARCHÉ INTERNET AU MAROC

TABLEAU DE BORD MARCHÉ INTERNET AU MAROC TABLEAU DE BORD MARCHÉ INTERNET AU MAROC Tableau de Bord * -Juin 212- * Ce document est publié à titre indicatif. Les dispositions y figurant sont à considérer à titre d information. SOMMAIRE Introduction...

Plus en détail

Observatoire annuel du marché des communications électroniques en France Marché ENTREPRISE

Observatoire annuel du marché des communications électroniques en France Marché ENTREPRISE 8 janvier 2015 Observatoire annuel du marché des communications électroniques en France Marché ENTREPRISE Année 2013 Résultats définitifs 2 Sommaire 1 Le marché final des communications électroniques...

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Tableau de Bord Mobile

Tableau de Bord Mobile Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Mobile Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie mobile en Tunisie Sommaire 1. Parc global......... 2 2. Taux de pénétration......

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

Création du leader de la finance en ligne. Boursorama, n 1 de l'information en ligne. Fimatex, n 1 du courtage en ligne

Création du leader de la finance en ligne. Boursorama, n 1 de l'information en ligne. Fimatex, n 1 du courtage en ligne Création du leader de la finance en ligne Boursorama, n 1 de l'information en ligne Fimatex, n 1 du courtage en ligne Présentation des résultats de l'exercice 2001 Principaux enjeux du nouveau Groupe Annexes

Plus en détail

Évolution des tarifs et de la relation-client dans le secteur des télécommunications depuis 1998

Évolution des tarifs et de la relation-client dans le secteur des télécommunications depuis 1998 N 3 Février 212 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Évolution des tarifs et de la relation-client

Plus en détail

Expérience tunisienne en matière de modélisation de coûts

Expérience tunisienne en matière de modélisation de coûts Instance Nationale des Télécommunications Expérience tunisienne en matière de modélisation de coûts Octobre 2009 Septembre 2010 Ikram Jebabli Ingénieur principal, Chef de service, Direction de l Interconnexion,

Plus en détail

Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES. 27/28 février 2006

Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES. 27/28 février 2006 Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES 27/28 février 2006 SOMMAIRE 1 2 Maroc : croissance économique et libéralisation Croissance du PIB en 2005 : +1,8% en 2005 en raison d une pluviométrie défavorable

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2011. Mercredi 4 mai 2011

Résultats du premier trimestre 2011. Mercredi 4 mai 2011 Résultats du premier trimestre 2011 Mercredi 4 mai 2011 1 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de Boursorama.

Plus en détail

Introduction à l'économie numérique et du commerce électronique. DU Modèles de l'economie Numérique - Université Paris 2

Introduction à l'économie numérique et du commerce électronique. DU Modèles de l'economie Numérique - Université Paris 2 Introduction à l'économie numérique et du commerce électronique DU Modèles de l'economie Numérique - Université Paris 2 Module n 2 / Etude de cas sectorielle n 1 Internet et la distribution automobile

Plus en détail

Tableau de Bord Mobile

Tableau de Bord Mobile Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Mobile Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie mobile en Tunisie Sommaire 1. Parc global......... 2 2. Taux de pénétration......

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU MARCHE DE LA

OBSERVATOIRE DU MARCHE DE LA AGENCE DE REGULATION DES POSTES ET DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES OBSERVATOIRE DU MARCHE DE LA TELEPHONIE MOBILE RAPPORT DU 2 E TRIMESTRE 2015 Sommaire I. CARACTERISTIQUES GENERALES DU MARCHE DE LA TELEPHONIE

Plus en détail

CAP INVESTORS 13 janvier 2010

CAP INVESTORS 13 janvier 2010 CAP INVESTORS 13 janvier 2010 ICtelecom aujourd hui Positionnement et marché Solutions multiplay sur le marché des PME Editeur et intégrateur d offres de convergence Données clés Une maitrise de la technologie

Plus en détail

Ces réalisations sont conformes aux objectifs pour l année 2014, à savoir :

Ces réalisations sont conformes aux objectifs pour l année 2014, à savoir : COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 29 avril 2014 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2014 Une performance conforme aux objectifs annuels : - Retour à une légère croissance du chiffre d affaires (+0,4%),

Plus en détail

Quelles actions des pouvoirs publics en faveur du large bande et de l Internet?

Quelles actions des pouvoirs publics en faveur du large bande et de l Internet? 5ème Colloque mondial des régulateurs Session V Genève, 9 décembre 2004 Quelles actions des pouvoirs publics en faveur du large bande et de l Internet? Audrey Baudrier Présidente de la CE1 de l UIT-D Rapporteur

Plus en détail

IMPACT DU DEVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX BRAZZAVILLE, 18-19 FÉVRIER 2014

IMPACT DU DEVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX BRAZZAVILLE, 18-19 FÉVRIER 2014 AGENCE DE REGULATIONET DE CONTRÔLE DES TELECOMMUNICATIONS (ARCT) Euphémie NIZEYE e-mail: nizeuphy@yahoo.fr 1 IMPACT DU DEVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX (DÉCLIN DE LA VOIX? NOUVEAUX SERVICES?):

Plus en détail

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 1 sommaire 1 faits marquants 2 résultats opérationnels 3 résultats financiers 4 perspectives 5 annexes 2 1 faits marquants 3 1 faits marquants S1 2010

Plus en détail

Tableau de Bord Fixe

Tableau de Bord Fixe Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Fixe Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie fixe en Tunisie - - Sommaire 1. Parc global......... 2 1.1. RTC........... 4 1.2.

Plus en détail

27 Septembre 2005. Table-ronde de concertation entre opérateurs et consommateurs

27 Septembre 2005. Table-ronde de concertation entre opérateurs et consommateurs 27 Septembre 25 Table-ronde de concertation entre opérateurs et consommateurs sur la téléphonie t et l Internetl Évolution du secteur des Télécoms et de ses relations avec les consommateurs 1 Évolution

Plus en détail

Centre d affaires, Bd. Ar-Riad, Hay Riad. BP: 2939. Rabat 10.100 Téléphone : (212) 5 37 71 84 00 Télécopie : (212) 5 37 20 38 62 w w w.a n r t.

Centre d affaires, Bd. Ar-Riad, Hay Riad. BP: 2939. Rabat 10.100 Téléphone : (212) 5 37 71 84 00 Télécopie : (212) 5 37 20 38 62 w w w.a n r t. DECISION ANRT/DG/N 08/11 DU 1 er DECEMBRE 2011 RELATIVE A LA REVISION DE L ENCADREMENT PLURIANNUEL DES TARIFS DE TERMINAISON DU TRAFIC D INTERCONNEXION DANS LES RESEAUX FIXES ET MOBILES DES OPERATEURS

Plus en détail

Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence?

Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence? Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence? Le marché français des télécommunications d entreprises : structure et état des lieux Guillaume GOUDARD Directeur d étude g.goudard@idate.org

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 13 novembre COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 597 MILLIONS D EUROS (+13%) RÉSULTAT NET HORS ÉLÉMENTS EXCEPTIONNELS : 320 MILLIONS

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultat solide pour Tamedia au premier semestre 205 malgré un marché en recul Création de nouveaux secteurs (Publicité & Médias pendulaires et Médias payants) le er janvier 207 au

Plus en détail

Mutations et restructurations des opérateurs français du voyage. (Synthèse)

Mutations et restructurations des opérateurs français du voyage. (Synthèse) Mutations et restructurations des opérateurs français du voyage (Synthèse) pour la direction du Tourisme Juillet 2008 1 0 Synthèse (tiré à part) Cette étude vise à permettre à la direction du Tourisme

Plus en détail

Plan détaillé de Dissertation : Les stratégies de fusions acquisitions

Plan détaillé de Dissertation : Les stratégies de fusions acquisitions Plan détaillé de Dissertation : Les stratégies de fusions acquisitions Nouvel exemple de la concentration à l œuvre dans l aluminium : annoncée le 7 juillet 2003, l OPA du canadien Alcan sur Pechiney était

Plus en détail

Audit stratégique. Démarche méthodologique

Audit stratégique. Démarche méthodologique Audit stratégique Démarche méthodologique La méthode ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT Identifier les opportunités et menaces DIAGNOSTIC DE L ENTREPRISE Identifier les forces et faiblesses POSITIONNEMENT STRATEGIQUE

Plus en détail

Coopérative Travaux Publics Environnement Services 74

Coopérative Travaux Publics Environnement Services 74 Coopérative Travaux Publics Environnement Services 74 Les Principes d une coopérative La loi n 83-657 du 20 juillet 1983 donne depuis plus de 30 ans un statut légal à la coopérative artisanale. C est un

Plus en détail

EXCELLENTS RÉSULTATS INTÉGRATION DE SUMMIT RÉUSSIE ET SYNERGIES RÉALISÉES TOUJOURS PRÊT POUR DE NOUVELLES ACQUISITIONS

EXCELLENTS RÉSULTATS INTÉGRATION DE SUMMIT RÉUSSIE ET SYNERGIES RÉALISÉES TOUJOURS PRÊT POUR DE NOUVELLES ACQUISITIONS 27 février 2008 COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission.

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 15 mai COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 ER TRIMESTRE BONNE DYNAMIQUE COMMERCIALE RÉSULTAT NET : 285 MILLIONS D EUROS, BÉNÉFICIANT D ÉLÉMENTS EXCEPTIONNELS PERSPECTIVES OPÉRATIONNELLES CONFIRMÉES

Plus en détail

GREENWICH INSTITUTE Bilan et perspectives de la ToIP : sommes-nous à l aube d un déploiement massif?

GREENWICH INSTITUTE Bilan et perspectives de la ToIP : sommes-nous à l aube d un déploiement massif? GREENWICH INSTITUTE Bilan et perspectives de la ToIP : sommes-nous à l aube d un déploiement massif? Les conférences stratégiques LMI - CIO Version 1.1 11 octobre 2005 Patrick BUCQUET +33 6 74 98 51 99

Plus en détail

AVIS AU MINISTRE CONCERNANT LES CONDITIONS D INTERCONNEXION POUR LES APPELS DESTINÉS À INTERNET AVIS AU MINISTRE ET MOTIVATION

AVIS AU MINISTRE CONCERNANT LES CONDITIONS D INTERCONNEXION POUR LES APPELS DESTINÉS À INTERNET AVIS AU MINISTRE ET MOTIVATION AVIS AU MINISTRE CONCERNANT LES CONDITIONS D INTERCONNEXION POUR LES APPELS DESTINÉS À INTERNET AVIS AU MINISTRE ET MOTIVATION INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS 2 MARS 2000

Plus en détail

Chapitre 5. Les taux d intérêt. J. Berk & P. DeMarzo G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas 2008 Pearson Education France

Chapitre 5. Les taux d intérêt. J. Berk & P. DeMarzo G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas 2008 Pearson Education France Chapitre 5 Les taux d intérêt 5.1. La cotation des taux d intérêt Taux annuel effectif (TAE) : indique le montant total des intérêts à percevoir dans un an 100 000 (1 + r) = 100 000 1,05 = 105000 100 000

Plus en détail

A l occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré :

A l occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré : COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 20 juillet 2014 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er SEMESTRE 2014 Faits marquants : - Confirmation du retour à la croissance du chiffre d affaires (+1,3% au deuxième trimestre)

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma

KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma 1 L Internet, est un service mondial ouvert au public, dont l accès se fait à travers les différents réseaux de télécommunications : fixes, mobiles ou satellitaires.

Plus en détail

Un trimestre historique

Un trimestre historique CHIFFRE D AFFAIRES DU 1ER TRIMESTRE 2010 CHIFFRE D AFFAIRES DU 1 er TRIMESTRE 2012 Paris, le 15 mai 2012 Un trimestre historique 2,6 millions d abonnés mobiles au 31 mars 2012 Près de 4% de part de marché

Plus en détail

Contact : Pierre Doléans Email : pierre@jexiste.fr Tel : +33 (0) 4 72 38 29 98 1/5

Contact : Pierre Doléans Email : pierre@jexiste.fr Tel : +33 (0) 4 72 38 29 98 1/5 Contact : Pierre Doléans Email : pierre@jexiste.fr Tel : +33 (0) 4 72 38 29 98 1/5 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 POURQUOI JEXISTE?...3 LES SERVICES DE JEXISTE...3 Les offres A QUI S ADRESSE JEXISTE?...4 Aux utilisateurs

Plus en détail

Règlement d usage de la marque «Haut débit pour tous»

Règlement d usage de la marque «Haut débit pour tous» Règlement d usage de la marque «Haut débit pour tous» I. Préambule 1 II. Objet 2 III. Définitions 2 IV. Conditions d exploitation de la marque par les exploitants 3 V. Conditions d utilisation de la marque

Plus en détail

1/ La place du référencement dans la gestion de trafic sur un site web

1/ La place du référencement dans la gestion de trafic sur un site web Rapport réalisée par JULIEN GUYOT, société Au Cœur de la Toile LA GESTION DE TRAFIC DES SITES EN LIGNE Thème : La place du référencement dans la gestion de trafic d un site. 2003-2004 Société Au Cœur de

Plus en détail

le «très haut débit»,

le «très haut débit», le «très haut débit», le déploiement par Orange dans le Rhône présentation du 23/03/2012, Denis Roussillat, délégué régional Lyon Stéphane Penin, directeur des relations avec les Collectivités locales

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 3 581 millions d euros, en hausse de 15 %, + 6 % à périmètre et taux de change constants

Chiffre d affaires consolidé de 3 581 millions d euros, en hausse de 15 %, + 6 % à périmètre et taux de change constants 15.13 Croissance du chiffre d affaires de 15 % à 3 581 millions d euros Croissance du chiffre d affaires première monte de 16 %, + 7 % à périmètre et taux de change constants, supérieure de 6 points à

Plus en détail

Renforcer la protection des consommateurs dans les grands secteurs de la vie courante Les Télécommunications

Renforcer la protection des consommateurs dans les grands secteurs de la vie courante Les Télécommunications Renforcer la protection des consommateurs dans les grands secteurs de la vie courante Les Télécommunications Mesure n 1 : permettre au consommateur de déverrouiller son téléphone portable au bout de 3

Plus en détail

Recrutement de près de 2 millions de nouveaux abonnés en 2015

Recrutement de près de 2 millions de nouveaux abonnés en 2015 RESULTATS ANNUELS 2015 Paris, le 10 mars 2016 Recrutement de près de 2 millions de nouveaux abonnés en 2015 Mobile : 17% 1 de part de marché 4 ans seulement après le lancement Hausse de 7,4% du chiffre

Plus en détail

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Intervenant : Michaël Bourgeonnier Agence de communication : PaPrika Studio,

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Communiqué de presse 28 août 2014 Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Solide dynamique commerciale : croissance à deux chiffres des indicateurs des revenus futurs des activités

Plus en détail

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL Le dispositif de formation est proposé par l Ucanss et mis en oeuvre par le Crafep, le CRF de Tours et le CRF de

Plus en détail

OBSERVATOIRE STATISTIQUES

OBSERVATOIRE STATISTIQUES OBSERVATOIRE STATISTIQUES 4eme Trimestre 2013 En vertu des dispositions des lois L/205/017/AN, L/2005/018/An relative à la règlementation générale des Postes et Télécommunications, l Autorité de régulation

Plus en détail

RENCONTRE ACTIONNAIRES MARCQ EN BAROEUL 25 MARS 2015

RENCONTRE ACTIONNAIRES MARCQ EN BAROEUL 25 MARS 2015 RENCONTRE ACTIONNAIRES MARCQ EN BAROEUL 25 MARS 2015 UNE BANQUE UNIVERSELLE AVEC 3 GRANDS METIERS COMPLEMENTAIRES 2014 : UNE ANNEE DE TRANSFORMATION INTENSE ET REUSSIE VIE DU TITRE, POLITIQUE DE DIVIDENDE,

Plus en détail

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1 UE 5 - ECONOMIE Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Grands courants de pensée et principaux faits économiques et sociaux (35 heures) 1.1 Histoire des faits

Plus en détail

Point presse 25 mars 2014

Point presse 25 mars 2014 Point presse 25 mars 2014 1 Sommaire 1. Secteur des télécommunications au Maroc 2. Etude d élaboration de la NOG 2014-2018 3. Adaptation du cadre législatif et réglementaire 4. Développement de l accès

Plus en détail

Presse LUXE AVRIL 2012

Presse LUXE AVRIL 2012 Avec un chiffre d affaires de 31 milliards d euros en 2011, le luxe français est en plein essor. Il représente 16,2% du marché mondial. Presse LUXE AVRIL 2012 Le panorama du segment page 2 Les chiffres

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

Orange. Résultats T3 2013. Gervais Pellissier Directeur Général Délégué et Directeur Financier. Résultats T3 2013 23 octobre 2013

Orange. Résultats T3 2013. Gervais Pellissier Directeur Général Délégué et Directeur Financier. Résultats T3 2013 23 octobre 2013 Orange Résultats T3 2013 Gervais Pellissier Directeur Général Délégué et Directeur Financier avertissement Cette présentation contient des indications prospectives. Bien que nous estimons qu elles reposent

Plus en détail

Vu le code des postes et télécommunications, et notamment son article L. 36 7 ;

Vu le code des postes et télécommunications, et notamment son article L. 36 7 ; Avis n 01 165 de l'autorité de régulation des télécommunications en date du 9 février 2001 sur les décisions tarifaires n 2000396 et n 2001423 relatives au prix des communications à destination de certains

Plus en détail

FORUM TELECOM SPI+ Comme COLT n est pas active en téléphonie mobile, les remarques concernant ces activités ne sont pas inclues.

FORUM TELECOM SPI+ Comme COLT n est pas active en téléphonie mobile, les remarques concernant ces activités ne sont pas inclues. FORUM TELECOM SPI+ 1 Introduction COLT Telecom a attentivement examiné le de la SPI+ et profite de cette opportunité pour présenter ses services DSL, adressés spécialement au marché des PME. D une part,

Plus en détail

Nerim VoIP Centrex en Marque Blanche

Nerim VoIP Centrex en Marque Blanche Nerim VoIP Centrex en Marque Blanche Février 2014 :// Sommaire Le Centrex Nerim en marque blanche Les briques de solutions Nerim à packager Les liens Internet Les fonctionnalités gratuites Les fonctionnalités

Plus en détail

Thierry Pénard Licence 3 EME Année 2011-2012 Comprendre les performances des firmes Marge nette en 2009 (%) Microsoft 24,9 36,8 Intel 12,4 10,5 Apple 15,6 20,5 Nokia 2,2 6,5 Danone 9,1 11,4 Coca Cola 22,3

Plus en détail

Fiche signalétique d un service d accès Internet haut débit/ultra haut débit

Fiche signalétique d un service d accès Internet haut débit/ultra haut débit Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Fin de l offre promotionnelle : Différences / avantages de l offre promotionnelle : Lien vers l offre promotionnelle : Nom de l entreprise notifiée

Plus en détail

Evolution des prix des services mobiles en France

Evolution des prix des services mobiles en France 23 mai 2013 Evolution des prix des services mobiles en France Résultats pour l année 2012 ISSN : 2258-3106 Sommaire SYNTHESE... 3 I. ELEMENTS DE METHODE... 5 I.1 MODELISATION DES COMPORTEMENTS DE CONSOMMATION...

Plus en détail

votre épargne salariale

votre épargne salariale votre épargne salariale rapport de gestion simplifié 2014 PEG PERCO marchés performances 1 2014 en un clin d œil apoint sur les marchés En 2014, la croissance mondiale a été positive mais inférieure aux

Plus en détail

Groupe de travail n 2 sur la concurrence et la réglementation

Groupe de travail n 2 sur la concurrence et la réglementation A usage officiel DAF/COMP/WP2/WD(2009)17 DAF/COMP/WP2/WD(2009)17 A usage officiel Organisation de Coopération et de Développement Économiques Organisation for Economic Co-operation and Development 30-Sep-2009

Plus en détail

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée GLOBAL MACRO & THEMATIC INDEPENDENT RESEARCH IN CHARTS France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée Comme toutes les crises, celle que nous traversons est propice aux dogmes, jugements à l

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Zurich, le 1 er octobre 2010 Clôture annuelle du groupe CREALOGIX CREALOGIX: hausse du bénéfice en dépit du recul du chiffre d affaires En dépit du recul de son chiffre d affaires,

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET

L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET 8ème édition Pourquoi les internautes ont-ils résilié leur abonnement internet en 2014? L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET www.ariase.com L observatoire 2 Pourquoi les internautes ont-ils résilié

Plus en détail

Tarif. Tables des matières. Placements et conseils financiers

Tarif. Tables des matières. Placements et conseils financiers Tarif Placements et conseils financiers Tables des matières 2 Mandat de conseil «BCVs Supervision» 3 Mandat de gestion «BCVs Star Select» 4 Mandat de gestion «BCVs Active Portfolio» 5 Mandat de gestion

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Le 20 octobre, la Bbox arrive

Le 20 octobre, la Bbox arrive Boulogne, le 15 septembre 2008 Communiqué de presse Le 20 octobre, la Bbox arrive Le 20 octobre 2008, Bouygues Telecom devient Fournisseur d Accès Internet (FAI). La Bbox, choisie pour porter la première

Plus en détail

Presse Maison JUIN 2012

Presse Maison JUIN 2012 & La décoration est toujours en vogue en France et garantit la croissance du marché des GSS de bricolage. Presse Maison JUIN 2012 Le panorama du segment page 2 Les chiffres clés page 10 Les évolutions

Plus en détail

Choisir une politique de prix

Choisir une politique de prix Questions abordées Chapter 6 Choisir une politique de prix Comment les consommateurs analysent-ils et évaluent-ils les prix? Comment fixer un prix de vente pour un nouveau produit? Quand prendre l initiative

Plus en détail

Comptes annuels Au 31 décembre 2010

Comptes annuels Au 31 décembre 2010 AB Expertise Conseil Société d expertise comptable Comptes annuels Au 31 décembre 2010 ASS CRECHE ADAGE 13 rue des Vétérans 59650 VILLENEUVE D'ASCQ Exercice clos le : 31 décembre 2010 SIRET : 32861977000022

Plus en détail

Economie Générale (E. Darmon) Master 1 SVE 2010/11 Examen final ~ Première session

Economie Générale (E. Darmon) Master 1 SVE 2010/11 Examen final ~ Première session Economie Générale (E. Darmon) Master 1 SVE 2010/11 Examen final ~ Première session NOTES IMPORTANTES : 1. Cette épreuve contient 30 questions à choix multiples. Une seule réponse est valide par question.

Plus en détail