EVOLUTION DE L EMPLOI SALARIE EN LORRAINE DANS LES SECTEURS MARCHANDS NON AGRICOLES baisse de 0,8 % au 3 e trimestre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EVOLUTION DE L EMPLOI SALARIE EN LORRAINE DANS LES SECTEURS MARCHANDS NON AGRICOLES baisse de 0,8 % au 3 e trimestre 2014"

Transcription

1 EVOLUTION DE L EMPLOI SALARIE EN LORRAINE DANS LES SECTEURS MARCHANDS NON AGRICOLES baisse de 0,8 % au 3 e trimestre 2014 LORRAINE L emploi en recul de 0,8 % en Lorraine au 3 e trimestre 2014 Après deux premiers trimestres en baisse, la situation de l emploi au 3 e trimestre 2014 continue de s aggraver en Lorraine. Avec un niveau d emploi estimé à au 3 e trimestre 2014, l emploi salarié recule de 0,8 % dans les secteurs marchands non agricoles en Lorraine, soit une perte de emplois sur un trimestre. Sur un an, la baisse de l emploi est estimée à -1,6 %, ce qui représente emplois perdus. Au niveau national, l emploi a baissé de 0,3 % au 3 e trimestre 2014 et de 0,3 % sur un an. En Lorraine, l emploi continue son déclin, la dernière augmentation trimestrielle ayant été enregistrée au 2 e trimestre Tous les secteurs sont en baisse. Les secteurs de l industrie et de la construction sont fortement touchés, perdant chacun plus de 900 emplois ce trimestre ; En nombre d emplois, les services accusent la plus forte perte, emplois, dont 550 dans l Intérim après une hausse le trimestre dernier. 440 emplois sont perdus dans le commerce. - Pertes dans l industrie : -0,8 % soit -910 emplois ; - Pertes dans la construction : -2,1 % soit -930 emplois ; - Pertes dans le commerce : -0,5 % soit -440 emplois ; - Pertes dans les services : -0,7 % soit emplois. Plus de emplois perdus sur une année Sur une année en trimestres glissants, ce sont plus de emplois perdus, dont dans l industrie, dans la construction, dans le commerce et près de dans les services. Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles secteurs d'activité - A5 2013T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 Industrie ,8-2,2 Construction ,1-5,2 Commerce ,5 Services ,7-0,5 dont Services hors intérim ,4-0,4 dont Intérim ,1 TOTAL ,8 Direccte Lorraine/ SEVE - 15/01/2015

2 Sur une plus longue période, seuls les services marchands hors intérim sont très proches du niveau du 1 er trimestre L industrie et la construction sont en fort déclin au niveau régional. Après une baisse au 1 er trimestre 2014 et une hausse au 2 e trimestre, l emploi intérimaire repart à la baisse au 3 e trimestre 2014 (-3,1 %), retrouvant un niveau équivalant à celui du 2 e trimestre La courbe lorraine s inscrit dans la même tendance que la courbe nationale (France métropolitaine), mais toujours en deçà.

3 Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles - A17 secteurs d'activité - A T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 C1 C2DE C3 Fabrication de denrées alimentaires, boissons et produits à base de tabac Cokéfaction et raffinage, industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines ,0-1, ,6-0, ,7-1,9 C4 Fabrication de matériels de transports ,4-3,0 C5 Fabrication d'autres produits industriels ,9-2,7 FZ Construction ,1-5,2 GZ Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles ,5 HZ Transports et entreposage ,3-1,4 IZ Hébergement et restauration ,2 1,1 JZ Information et communication ,8 1,3 KZ Activités financières et d'assurance ,3-0,7 LZ Activités immobilières ,7-2,7 MN0 Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien ,7 0,4 MN78 intérim ,1 RU autres activités de services ,9-2,0 TOTAL ,8 Dans l industrie, seul le secteur de la fabrication de denrées alimentaires, boissons résiste ce trimestre (stabilité) tandis que les secteurs de la fabrication quel que soit le produit (équipements électriques, électroniques, informatiques, machines, matériels de transport et autres) et de l industrie de cokéfaction, raffinage, industrie extractive, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution sont en baisse. Sur un an, le secteur de la fabrication de matériels de transports perd 3,0 % de ses emplois. Dans les services, le secteur de l information et de la communication, qui représente 4,5 % des emplois de services lorrains ce trimestre est le seul en hausse (+0,8 %). Les plus fortes baisses sont enregistrées dans les activités immobilières (-0,7 %), les activités scientifiques techniques et autres services administratifs et de soutien (-0,7 %) et les autres activités de services (- 0,9 %).

4 Evolution par département La situation reste difficile dans les départements lorrains, s affichant tous les quatre en baisse (variations de -0,5 % à -1,4 %). Ce trimestre, la part de perte d emplois la plus élevée concerne le département des Vosges (-1,4 %). En nombre d emplois, la Meurthe-et-Moselle perd emplois. Sur un an, chaque département perd entre -1,3 % et -2,9 % de ses emplois. La Moselle perd emplois, les Vosges 2 170, la Meurthe-et-Moselle et la Meuse 610, pour un total lorrain de emplois perdus. Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles par département La Lorraine et ses départements 2013T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 Meurthe-et-Moselle ,9-1,3 Meuse ,0-2,0 Moselle ,5-1,4 Vosges ,4-2,9 LORRAINE ,8 Répartition des emplois perdus en un an par département Vosges % Meurthe-et- Moselle % Moselle % Meuse %

5 MEURTHE-ET-MOSELLE L emploi en baisse de 0,9 % au 3 e trimestre 2014 Avec un niveau proche de emplois fin septembre 2014, l emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles s affiche en baisse de 0,9 % au 3 e trimestre 2014 en Meurthe-et-Moselle, représentant une perte trimestrielle de emplois. Tous les secteurs ont subi cette baisse, particulièrement marquée pour les services (-1,2 %) avec -10,5 % pour l intérim. La construction est de nouveau en baisse ce trimestre (-1,1 %). Le commerce perd 0,5 % de son niveau d emploi et l industrie 0,4 %. En un an, emplois sont perdus dans le département (en trimestres glissants) dont le plus grand nombre dans la construction (-750), 700 dans l industrie, 250 dans les services et 160 dans le commerce. Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles secteurs d'activité - A5 2013T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 Industrie ,4-2,4 Construction ,1-5,7 Commerce ,5-0,6 Services ,2-0,4 dont Services hors intérim ,5 0,0 dont Intérim ,5-6,0 TOTAL ,9-1,3 Sur une plus longue période, l emploi total suit une courbe descendante depuis la période de référence (1 er trimestre 2008) : le déclin est particulièrement marqué pour l industrie, la construction, un peu moins pour les services et le commerce bien qu en deçà du niveau de référence. Au 3 e trimestre 2014, seuls les services sont au-dessus du niveau du 1 er trimestre 2008.

6 Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles - A17 -MEURTHE-ET- MOSELLE secteurs d'activité - A T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 C1 C2DE C3 Fabrication de denrées alimentaires, boissons et produits à base de tabac Cokéfaction et raffinage, industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines ,7-2, ,1-0, ,7-4,1 C4 Fabrication de matériels de transports ,5-4,4 C5 Fabrication d'autres produits industriels ,1-2,1 FZ Construction ,1-5,7 GZ Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles ,5-0,6 HZ Transports et entreposage ,3 0,1 IZ Hébergement et restauration ,4 0,5 JZ Information et communication ,6 0,9 KZ Activités financières et d'assurance ,6-0,4 LZ Activités immobilières ,4-2,8 MN0 Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien ,2 0,9 MN78 intérim ,5-6,0 RU autres activités de services ,2-2,4 TOTAL ,9-1,3

7 MEUSE L emploi en diminution de 1,0 % au 3 e trimestre 2014 Avec un niveau d emploi estimé à , l emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles en Meuse s affiche en baisse de 1,0 % au 3 e trimestre Les services enregistrent une hausse (+0,6 %), due à la bonne tenue de l intérim ce trimestre dans le département (+5,4 %). L industrie est en forte baisse (-2,6 %), la construction et le commerce perdent chacun 1,0 % de leurs emplois. Globalement le département enregistre ce trimestre un solde négatif de 280 emplois. Sur un an, le solde s élève à 610 pertes d emploi, dont près de 340 dans l industrie, 180 dans la construction, 90 dans le commerce et 0 dans les services. Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles secteurs d'activité - A5 2013T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 Industrie ,6-3,5 Construction ,0-5,2 Commerce ,0-1,5 Services ,6 0,0 dont Services hors intérim ,0-0,7 dont Intérim ,4 5,4 TOTAL ,0-2,0 En Meuse sur une plus longue période, aucun secteur ne se situe fin juin 2014 au-dessus du niveau du 1 er trimestre C est dans le secteur de la construction, suivi par l industrie, que la dégradation est la plus marquée.

8 Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles - A17 - MEUSE C1 secteurs d'activité - A T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 Fabrication de denrées alimentaires, boissons et produits à base de tabac évol. annuelle ,9-3,7 C2DE C3 Cokéfaction et raffinage, industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines ,0-0, ,2-0,4 C4 Fabrication de matériels de transports ,1 0,8 C5 Fabrication d'autres produits industriels ,0-4,8 FZ Construction ,0-5,2 GZ Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles ,0-1,5 HZ Transports et entreposage ,0-1,0 IZ Hébergement et restauration ,3 5,8 JZ Information et communication ,1-3,5 KZ Activités financières et d'assurance ,4 LZ Activités immobilières ,2-0,4 MN0 Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien ,7-0,6 MN78 intérim ,4 5,4 RU autres activités de services ,4-4,3 TOTAL ,0-2,0

9 MOSELLE L emploi en baisse au 3 e trimestre 2014 : -0,5 % Avec emplois fin septembre 2014, l emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles en Moselle a diminué de 0,5 % sur le trimestre. L emploi recule dans tous les secteurs (industrie -0,4 %, commerce -0,3 %, services -0,1 % malgré l essor de l intérim de +1,1 %. La construction enregistre la plus forte baisse (-3,0 %). Globalement le département enregistre au 3 e trimestre 2014 un solde négatif de plus de emplois dont près de 600 dans la construction. Sur un an, le solde s élève à pertes d emploi, soit -1,4 % du niveau d emploi. La construction perd 4,8 % de ses effectifs, l industrie 1,8 %. Le commerce en perd 2,0 % et les services sont stables. Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles secteurs d'activité - A5 2013T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 Industrie ,4-1,8 Construction ,0-4,8 Commerce ,3-2,0 Services ,1 0,0 dont Services hors intérim ,3-0,3 dont Intérim ,1 2,9 TOTAL ,5-1,4 En Moselle sur une plus longue période, la situation est fortement dégradée dans le secteur industriel et la construction. Tous les secteurs sont en deçà du niveau du 1 er trimestre 2008.

10 Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles - A17 MOSELLE C1 secteurs d'activité - A T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 Fabrication de denrées alimentaires, boissons et produits à base de tabac évol. annuelle ,8 1,0 C2DE C3 Cokéfaction et raffinage, industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines ,9-0, ,7-1,1 C4 Fabrication de matériels de transports ,0-2,0 C5 Fabrication d'autres produits industriels ,3-3,0 FZ Construction ,0-4,8 GZ Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles ,3-2,0 HZ Transports et entreposage ,2-2,9 IZ Hébergement et restauration ,3 1,0 JZ Information et communication ,5 2,8 KZ Activités financières et d'assurance ,1-1,1 LZ Activités immobilières ,7-1,4 MN0 Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien ,3 0,9 MN78 intérim ,1 2,9 RU autres activités de services ,7-0,9 TOTAL ,5-1,4

11 VOSGES L emploi en baisse au 3 e trimestre 2014 : -1,4 % Avec près de emplois fin septembre 2014, l emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles dans les Vosges s affiche en baisse de 1,4 % au 3 e trimestre 2014 après plusieurs trimestres très dégradés. Tous les secteurs sont en baisse, particulièrement la construction (-2,3 %), les services (-1,8 %) suite à la forte baisse de l intérim (-8,0 %) et l industrie (-1,3 %). Le commerce perd 0,7 % de son niveau d emploi. Globalement le département enregistre ce trimestre un solde négatif élevé de emplois. Sur un an, le solde s élève au double de la perte trimestrielle ( pertes d emplois, dont près de 600 dans l industrie). Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles secteurs d'activité - A5 2013T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 Industrie ,3-2,2 Construction ,3-5,3 Commerce ,7-2,7 Services ,8-2,8 dont Services hors intérim ,0-1,7 dont Intérim ,0-11,3 TOTAL ,4-2,9 La désindustrialisation dans les Vosges est marquée sur la période d observation et sans signe d amélioration. Les autres secteurs, bien que moins touchés, se retrouvent également tous en deçà de leur niveau du 1 er trimestre 2008 et présentent une tendance descendante depuis le 2 e trimestre 2011.

12 Estimations d'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles - A17 - VOSGES secteurs d'activité - A T3 2013T4 2014T1 2014T2 2014T3 évol. annuelle C1 C2DE C3 Fabrication de denrées alimentaires, boissons et produits à base de tabac Cokéfaction et raffinage, industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines ,3-1, ,1-1, ,3-1,9 C4 Fabrication de matériels de transports ,5-9,9 C5 Fabrication d'autres produits industriels ,5-2,1 FZ Construction ,3-5,3 GZ Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles ,7-2,7 HZ Transports et entreposage ,5-1,1 IZ Hébergement et restauration ,6 1,2 JZ Information et communication ,6-2,7 KZ Activités financières et d'assurance ,4-0,2 LZ Activités immobilières ,5-8,3 MN0 Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien ,1-3,1 MN78 intérim ,0-11,3 RU autres activités de services ,9-3,5 TOTAL ,4-2,9 METHODOLOGIE :

Dares Analyses. Participation, intéressement et épargne salariale en 2010 : une hausse de 14 % des montants distribués

Dares Analyses. Participation, intéressement et épargne salariale en 2010 : une hausse de 14 % des montants distribués Dares Analyses septembre 2012 N 055 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques, intéressement et épargne salariale en 2010 : une hausse de 14 % des montants

Plus en détail

Dares Analyses. PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2012 Le plan d épargne entreprise devient le dispositif le plus répandu

Dares Analyses. PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2012 Le plan d épargne entreprise devient le dispositif le plus répandu Dares Analyses JUILLET 2014 N 053 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2012 Le plan d épargne

Plus en détail

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail)

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Nom de variable ZELT Libellé Zone d'emploi du lieu de travail Précisions sur modalités

Plus en détail

Dares. Analyses PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2008 : une baisse de près de 7 % des montants distribués

Dares. Analyses PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2008 : une baisse de près de 7 % des montants distribués Dares Analyses Octobre 2 010 N 071 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2008 : une baisse de près

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête

Plus en détail

Zone d'emploi de Lyon

Zone d'emploi de Lyon Lyon - Zone d'emploi Territoire de référence (TR): FicheOMPREL Somme des 8 zones d'emploi de la RUL Edition 2012 / 2013 Cette fiche socio-économique est générée à partir de l observatoire Baseco Rhône-Alpes

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

Dares Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses octobre 2012 N 074 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les salaires par secteur et par branche professionnelle en 2010 : une accélération

Plus en détail

Enquête sur les investissements dans l industrie

Enquête sur les investissements dans l industrie Note Méthodologique Dernière mise à jour : 30-08-2010 Enquête sur les investissements dans l industrie Avertissement : depuis mai 2010, les résultats de l enquête trimestrielle sur les investissements

Plus en détail

Diagnostic Territorial Partagé

Diagnostic Territorial Partagé Édition 2013 Diagnostic Territorial Partagé Emploi Formation Bassin d emploi de la Meuse du Nord CCI MEUSE Copyright : Conseil Général de la Meuse Crédit photos : Guillaume RAMON Préambule Un document

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population de concentration de l emploi salarié dans l aire azuréenne Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population Situées en milieu urbain, au sein des plus grandes agglomérations du

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Edition février 2015. CEGEDIM CD, droits réservés : GDR_201502

Edition février 2015. CEGEDIM CD, droits réservés : GDR_201502 1 Edition février 215 Chaque mois, CEGEDIM CD propose une vue de son référentiel ENTREPRISES, constitué à partir du répertoire SIRENE (source INSEE) valorisé (fiabilisation & enrichissement), pour vous

Plus en détail

Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014

Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014 COMMISSARIAT Général au développement durable n 621 Mars 2015 Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES transport Les prix du transport

Plus en détail

Évolution du tissu artisanal en Bretagne

Évolution du tissu artisanal en Bretagne du tissu artisanal en Bretagne Alors que le nombre d entreprises artisanales bretonnes a baissé depuis 1990, 28 000 emplois salariés supplémentaires ont été créés dans le secteur en 14 ans. La taille des

Plus en détail

Chaque mois, IMS Health propose une vue de son référentiel ENTREPRISES, constitué à partir du répertoire SIRENE (source INSEE) valorisé

Chaque mois, IMS Health propose une vue de son référentiel ENTREPRISES, constitué à partir du répertoire SIRENE (source INSEE) valorisé Chaque mois, IMS Health propose une vue de son référentiel ENTREPRISES, constitué à partir du répertoire SIRENE (source INSEE) valorisé (fiabilisation & enrichissement), pour vous accompagner dans la compréhension

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

EDITION 2011 PORTRAIT DU DEPARTEMENT. de la LOZERE (48) Eléments d'analyses socio-économiques

EDITION 2011 PORTRAIT DU DEPARTEMENT. de la LOZERE (48) Eléments d'analyses socio-économiques EDITION 2011 PORTRAIT DU DEPARTEMENT de la LOZERE (48) Eléments d'analyses socio-économiques Contribution au diagnostic du CPRDF (Contrat de Plan Régional de Développement des Formations) Chef de projet

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Indicateurs mars 2013 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Les tensions sur le marché du travail au 4 E 2012 Au 4 e 2012, l indicateur de tension

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 Le AFIC Etudes 2014 www.afic.asso.fr MÉTHODOLOGIE Étude d impact économique et social (2013) Les statistiques sont établies

Plus en détail

Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours.

Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours. Dans un siècle, il y a 100 ans. Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours. Dans un trimestre, il y a 3 mois.

Plus en détail

En 2030, 430 720 personnes résideraient dans le pays, soit 11,7% des bretons

En 2030, 430 720 personnes résideraient dans le pays, soit 11,7% des bretons de Brest En 2008, 12,3% des bretons résident dans le pays +0,4% de la population par an entre 1999 et 2008 contre +0,9% pour la région Evolution de la population de 1968 à 2008 (base 100 en 1968) Population

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI FORMATION

TABLEAU DE BORD EMPLOI FORMATION G R E F TABLEAU DE BORD EMPLOI FORMATION PAYS DE RENNES Contrat de Projets ÉDITION 2013 PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Etat-Région G R E F A D émographie le plus peuplé de. A l inverse de la région, une

Plus en détail

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*?

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*? Le, locomotive de la région ALCA*? * Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine Sources : Insee Pôle emploi-dares (STMT) Urssaf-Acoss A l échelle de la France métropolitaine, la region ALCA représente : 10,6

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

I. BILAN 2013 ET PROSPECTIVE 2014

I. BILAN 2013 ET PROSPECTIVE 2014 OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DE LA BRANCHE I. BILAN 2013 ET PROSPECTIVE 2014 TENDANCES D EVOLUTION ET COMPETENCES EMERGENTES I.4. SECTEUR METIERS DE L EVENEMENT OPIIEC 25 Quai Panhard et Levassor

Plus en détail

Marché Public en procédure adaptée Solution dématérialisée d envoi et de réception de fax et de sms CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES

Marché Public en procédure adaptée Solution dématérialisée d envoi et de réception de fax et de sms CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES GROUPEMENT DE COMMANDES CA54, CA55, CA88, CRAL, ALPA-IS4A, LQV Marché Public en procédure adaptée Solution dématérialisée d envoi et de réception de fax et de sms CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES

ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES Juillet 2015 Avertissements Impact de la meilleure complétude des données administratives : À compter de juin 2015, Pôle emploi accède à des données administratives

Plus en détail

zanox Mobile Performance Barometer 2015 :

zanox Mobile Performance Barometer 2015 : zanox Mobile Performance Barometer 2015 : Les transactions réalisées à partir des terminaux mobiles (Smartphones & tablettes) ont atteint un nouveau record en Q4 2014 avec une progression de 128% de septembre

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Toujours pas de reprise

Toujours pas de reprise 2 ème TRIMESTRE JUILLET 2015 CHIFFRE D AFFAIRES 2 ème TRIM 2015 Toujours pas de reprise La conjoncture est encore une fois perçue par près de 80 % de nos dirigeants comme défavorable voire très défavorable.

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

rapport CCE 2015-1250

rapport CCE 2015-1250 rapport CCE 2015-1250 La conjoncture économique dans la distribution Avril 2015 CCE 2015-1250 Rapport sur la conjoncture économique dans la distribution Avril 2015 Personnes de contact Gautier Gérome

Plus en détail

La zone d emploi de Rennes

La zone d emploi de Rennes Diagnostic La zone d emploi de Rennes La zone d emploi de Rennes est une zone très dynamique tant sur le plan démographique qu économique. Attractive, la zone attire essentiellement des actifs plus qualifiés

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi, chômage, population active : bilan de l année 2012

Dares Analyses. Emploi, chômage, population active : bilan de l année 2012 Dares Analyses juin 2013 N 037 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi, chômage, population active : bilan de l année Avec la contraction de l

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

TABLEAUX STATISTIQUES

TABLEAUX STATISTIQUES Continentalisation Cahier de recherche 9-9 Décembre 199 ----------------------------- COMMERCE, CROISSANCE ET EMPLOI : LE CAS DU MEXIQUE TABLEAUX STATISTIQUES Afef Benessaieh et Christian Deblock Groupe

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines UN ACCéLéRATEUR DE CROISSANCE UN RÉSEAU DE PROGRÈS EN RÉGION PSL est né en 1997 à l initiative de 4 Grandes Entreprises lorraines soucieuses de contribuer

Plus en détail

En 2011, l investissement corporel brut

En 2011, l investissement corporel brut 4.1 Investissement En 211, l investissement corporel brut hors apport des entreprises des secteurs principalement marchands non financiers et non agricoles s élève à 196 milliards d euros. Il s est redressé

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES VOUS VOULEZ DIVERSIFIER VOS ACTIVITÉS? VOUS DÉSIREZ UN APPROVISIONNEMENT GARANTI POUR VOTRE ENTREPRISE? DÉVELOPPER DE PLUS GRANDS MARCHÉS ET DISCUSTER DIRECTEMENT AVEC LES CONSOMMATEURS?

Plus en détail

Le bilan économique. Malgré quelques signes encourageants, l économie rhônalpine ne décolle pas

Le bilan économique. Malgré quelques signes encourageants, l économie rhônalpine ne décolle pas Le bilan économique Malgré quelques signes encourageants, l économie rhônalpine ne décolle pas L es différentes analyses de ce bilan économique 2014 ont été rédigées par l'insee avec la contribution de

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Zoom sur les zones de concentration de l emploi salarié privé de la métropole Aix-Marseille Provence

Zoom sur les zones de concentration de l emploi salarié privé de la métropole Aix-Marseille Provence Zoom sur les zones de concentration de l emploi salarié privé de la métropole Périmètres et chiffres clés des Octobre 2014 Complément à l Insee Analyses -Alpes-Côte d Azur n 5, octobre 2014 - Offre foncière

Plus en détail

LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS EN ÎLE-DE-FRANCE

LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS EN ÎLE-DE-FRANCE Monographie économique LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS Le plan filières des éco-activités en Île-de-France, piloté par le pôle de compétitivité Advancity, est mis en œuvre en partenariat avec la Chambre de commerce

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

Table des matières. Chiffres clés en Champagne-Ardenne... 1 Point démographique... 2 A. Économie... 5

Table des matières. Chiffres clés en Champagne-Ardenne... 1 Point démographique... 2 A. Économie... 5 N 9 Juin 214 Ce tableau de bord rassemble un certain nombre d indicateurs régionaux phares relatifs à l économie et à l emploi, dans une vision volontairement large. Il est un outil d aide à l élaboration

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

Activité au 31 décembre 2014. Conférence téléphonique du 3 février 2015

Activité au 31 décembre 2014. Conférence téléphonique du 3 février 2015 Activité au 31 décembre 2014 Conférence téléphonique du 3 février 2015 Stabilité de l activité en 2014 T4 dynamique CA hors IFRIC 12 au 31 décembre 2014 : 436,6 M vs. 444,0 M soit -1,5% à taux de change

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

1. Introduction... 3. 2. Résultat de l année 2013... 4

1. Introduction... 3. 2. Résultat de l année 2013... 4 Carsat Nord--Est Diirectiion des Riisques Proffessiionnells Les accidents de trajet Sommaiire 1. Introduction... 3 2. Résultat de l année 2013... 4 3. Les accidents du trajet de l année 2013 par activité...

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES GROUPEMENT DE COMMANDES CA54, CA55, CA57, CA88, CRAL Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES Etabli en application

Plus en détail

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Étude de la carte de Vézelise Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Double objectif de la séance Étude d un paysage lorrain de côte Apprentissage de la lecture du relief sur une

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées L artisanat en Midi- Atlas Edition 2015 L Observatoire de l Artisanat de Midi- www.artisanat-mp.fr Sources : Observatoire de l artisanat Midi-, répertoire des métiers au 31/12/2014 URSSAF Midi- «Mieux

Plus en détail

Les masters concernés :

Les masters concernés : Les masters concernés : Master Informatique Recherche Master Compétence complémentaire en informatique (CCI) Master Electronique Master Système d Information et Réseaux (SIR) METHODOLOGIE / OBJECTIFS /

Plus en détail

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Carole DELGA Secrétaire d'état chargée du Commerce, de l'artisanat, de la

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE. Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE. Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec Édition 2013 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s

Plus en détail

Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres

Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres Session d hiver 2008 de l ASGB Association suisse de l industrie des Graviers et du Béton Jongny, le 20 février 2008 Christoph Koellreuter, Fondateur

Plus en détail

B - La lecture du bilan

B - La lecture du bilan 8.2 La lecture des comptes annuels B - La lecture du bilan Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce chapitre actualisé

Plus en détail

PORTRAIT ECONOMIQUE DU SECTEUR DE L IMMOBILIER. Les principales évolutions sur la période 1995-2012 et les principaux enjeux pour demain

PORTRAIT ECONOMIQUE DU SECTEUR DE L IMMOBILIER. Les principales évolutions sur la période 1995-2012 et les principaux enjeux pour demain PORTRAIT ECONOMIQUE DU SECTEUR DE L IMMOBILIER Les principales évolutions sur la période 1995-2012 et les principaux enjeux pour demain Juin 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 CHAPITRE 1 : LES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés La communauté d agglomération de Marne et Chantereine regroupe 4 communes : Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry

Plus en détail

Tableau de bord économique de la Seine-Saint-Denis

Tableau de bord économique de la Seine-Saint-Denis Club Conjoncture 93 Tableau de bord économique de la Seine-Saint-Denis Octobre 2014 Préfecture de la Seine-Saint-Denis * Chambre de commerce et d industrie départementale de Seine-Saint-Denis * Conseil

Plus en détail

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c.

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. (Règles 26 à 30) FORMULAIRE lll CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. Partie: ÉTAT DES REVENUS, DÉPENSES ET BILAN Je, soussigné(e), domicilié(e)

Plus en détail

Glossaire. Activité mixte. Catégorie socioprofessionnelle. Auto-entrepreneur. Centile. Décile

Glossaire. Activité mixte. Catégorie socioprofessionnelle. Auto-entrepreneur. Centile. Décile Glossaire Activité mixte Dans le dossier «Les revenus d activité des médecins libéraux récemment installés : évolutions récentes et contrastes avec leurs aînés» de cet ouvrage, ce terme s applique aux

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active FÉVRIER 2015 La chute des prix du pétrole entraîne la plus importante variation des rendements des gestionnaires depuis 2008 : au Canada 65 % des gestionnaires canadiens à grande capitalisation ont devancé

Plus en détail

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS Fabrice LENGLART INSEE Comptes nationaux Bruno LONGET - Banque de France - SESOF CNIS 22 juin 2009 Plan I Place des activités

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin 2014

pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin 2014 pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin 2014 De la recherche à l action Le CRDI finance des travaux de recherche appliquée dans les pays en développement afin d y accroître la prospérité et la sécurité

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Qu est-ce que la croissance économique? Quels sont ses moteurs?

Qu est-ce que la croissance économique? Quels sont ses moteurs? Qu est-ce que la croissance économique? Quels sont ses moteurs? En ces temps de crise économique et de crise des dettes souveraines (ou publiques), tous les hommes politiques de gauche comme de droite

Plus en détail

I. BILAN 2013 ET PROSPECTIVE 2014

I. BILAN 2013 ET PROSPECTIVE 2014 OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DE LA BRANCHE I. BILAN 2013 ET PROSPECTIVE 2014 TENDANCES D EVOLUTION ET COMPETENCES EMERGENTES I.3. SECTEUR ETUDES & CONSEIL OPIIEC 25 Quai Panhard et Levassor 75013

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES Mise à jour 2014 ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES L ACCOS a recensé 30 463 établissements employant 343 976 salariés en Seine-et-Marne fin 2013, soit sur un an, une légère hausse de + 0.12 % du nombre

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Chiffre d affaires au 30 juin 2015. Conférence téléphonique du 27 juillet 2015

Chiffre d affaires au 30 juin 2015. Conférence téléphonique du 27 juillet 2015 Chiffre d affaires au 30 juin 2015 Conférence téléphonique du 27 juillet 2015 Faits marquants du 1er semestre 2015 CA hors IFRIC 12 : + 3,2 % à change constant à 220,2 M (vs. 213,4 M au 30 juin 2014) Bon

Plus en détail

Théorie de l estimation et de la décision statistique

Théorie de l estimation et de la décision statistique Théorie de l estimation et de la décision statistique Paul Honeine en collaboration avec Régis Lengellé Université de technologie de Troyes 2013-2014 Quelques références Decision and estimation theory

Plus en détail

Le régime de prévoyance adapté à toutes les TPE/PME

Le régime de prévoyance adapté à toutes les TPE/PME [ PRÉVOYANCE ] ENTREPRISES prévoyance modulaire Le régime de prévoyance adapté à toutes les TPE/PME prévoyance modulaire Un contrat souple et innovant Véritable contrat à la carte, Prévoyance Modulaire

Plus en détail

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Bas Saint-Laurent 200 756 habitants % du Québec 2,6 % Agriculture 3,1 Services publics 0,0 Construction 4,9 Emploi par groupe d âge (*) Bas Saint-Laurent

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail