Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention"

Transcription

1 Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Présentation des résultats 2005 Contact AXA France : Valérie LESELBAUM

2 Présentation de l étude La sécurité routière progresse rapidement en France ces dernières années sous l impulsion du pouvoir exécutif qui en a fait une de ses priorités, et le sujet est fortement relayé dans les médias. Dans ce contexte, AXA Prévention a initié en 2004 un «Baromètre des comportements sur la route» afin de mettre en évidence l évolution des comportements parmi les différentes populations d automobilistes. Le suivi des comportements des usagers au regard de données plus factuelles doit permettre à Axa Prévention de bâtir un discours fort et de le communiquer dans les médias. Conctacts TNS-Sofrès : Alex MAIREY Frédéric CASELLAS : Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

3 Présentation de l étude Pour cette vague 2005, AXA Prévention souhaite capitaliser sur les résultats 2004 pour faire ressortir plus particulièrement les éléments suivants : L évolution de la typologie des conducteurs en fonction de l évolution de leur parcours sur les 12 derniers mois. Leurs attentes en matière de prévention. La hiérarchisation de ces attentes au regard des actions prévues par AXA Prévention. 3 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

4 1 - L évolution des comportements au cours des 12 derniers mois 4 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

5 La Typologie des automobilistes reste stable et fait ses preuves La typologie de 5 catégories de conducteurs réalisée en 2004 évolue peu en terme de population concernée. Elle s avère prédictive des infractions commises au cours des 12 derniers mois. Elle est en revanche moins révélatrice des accidents survenus en Les «légalistes» Respectent les règles à la lettre 35% (+3) Les «respectueux» S adaptent en fonction du danger Les "inconscients " Laxistes, relativisent l importance de toutes les infractions (sans pour autant les commettre) 32% (-5) 9% (+2) Les «affranchis» Sûr d eux-mêmes, ils ne respectent que leur propre code 21% (+2) 3% (-2) Les «fous du volant» Ignorants des règles de base, ils commettent régulièrement des infractions graves! 5 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

6 Les "Légalistes" Déclarations 2005 Infractions déclarées : 3,6% contre 9,4% pour la moyenne des automobilistes interrogés. Accidents déclarés : 4,0% contre 6,1% pour la moyenne des automobilistes interrogés. Les "légalistes" Respectent les règles à la lettre 35 % Profil type : senior Plutôt des conducteurs de 55 ans et plus Retraités en majorité En majorité des femmes Plus de petits rouleurs (moins de km par an) Plus souvent des foyers mono motorisés 6 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

7 Les "respectueux" Déclarations 2005 Infractions déclarées : Comme la moyenne des automobilistes interrogés. Accidents déclarés : Comme la moyenne des automobilistes interrogés. 32 % Les "respectueux" S adaptent en fonction du danger Profil type : féminin Majoritairement âgés de 30 à 54 ans. Usage quotidien de la voiture. 7 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

8 Les "inconscients" Déclarations 2005 Infractions déclarées : 16,0% contre 9,4% pour la moyenne des automobilistes interrogés. Accidents déclarés : Comme la moyenne des automobilistes interrogés. Les «inconscients» Laxistes, relativisent l importance de toutes les infractions 9 % Absence de profil type Transportent moins souvent des enfants Plus souvent des CSP 8 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

9 Les "affranchis" Déclarations 2005 Infractions déclarées : 13,0% contre 9,4% pour la moyenne des automobilistes interrogés. Accidents déclarés : Comme la moyenne des automobilistes interrogés. Les "affranchis" Sûr d eux-mêmes, ils ne respectent que leur propre code 21 % Profil type : jeune et masculin Plus souvent des hommes âgés de 25 à 35 ans Passionnés d automobile Attrait pour les 4x4, les cabriolets et les marques allemandes Plus souvent gros rouleurs 9 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

10 Les "fous du volant" Déclarations 2005 Infractions déclarées : 16,7% contre 9,4% pour la moyenne des automobilistes interrogés. Accidents déclarés : Non significatif compte tenu de la taille d échantillon. 3 % Les "fous du volant " Ignorants des règles de base, commettent des infractions graves! Profil type : possesseur VO et multimotorisé Attrait pour les VU et les «ludospaces» Véhicule plus souvent acheté d occasion Multi motorisés (proportion significative de 3 véhicules et plus) Habitat : plus souvent rural ou rurbain Majoritairement CSP- 10 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

11 Confirmation de la stabilité des comportements: la prudence au volant évolue peu Q18 : Avez-vous le sentiment de rouler plus prudemment qu auparavant depuis les nouvelles mesures sur la sécurité routière? 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 45% 50% 55% 50% Non Oui Base totale (800) Les bonnes résolutions de l année dernière ont tendance à être oubliées : 50% des automobilistes déclarent rouler plus prudemment qu avant (55% en 2004) 11 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

12 Le comportement sur autoroute s améliore nettement sur le plan de la vitesse Question Q9 : En ce qui vous concerne personnellement, vous arrive-t-il : très souvent, souvent, parfois, jamais de Rouler à km / h sur une autoroute Doubler par la droite sur une autoroute Changer de file fréquemment, slalomer Sous total : très souvent, souvent, parfois % 17 % 17 % 22 % 16 % 19 % -12 Evolution moindre parmi les jeunes : - 6 Rouler avec plus de passagers que ne le prévoit le véhicule 4 % 3 % Base totale (800) Le développement des radars sur les routes semble avoir eu un effet sur les excès vitesse. Pour autant, les autres types de comportements à risque demeurent. 12 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

13 Le comportement en ville reste préoccupant Question Q9 : En ce qui vous concerne personnellement, vous arrive-t-il : très souvent, souvent, parfois, jamais de Sous total : très souvent, souvent, parfois Ne pas vous arrêter à un feu orange 71 % 73 % Rouler à 65 km / h en ville Doubler ou tourner sans mettre son clignotant 51 % 48 % 49 % 48 % Base totale (800) Les infractions en zone urbaine sont toujours parmi les plus fréquentes. Une sous-estimation toujours aussi alarmante des risques en ville. 13 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

14 Eléments ayant influencé le comportement Question Q17 : Indiquez-moi pour chacun des éléments suivants que je vais vous citer dans quelle mesure il a influencé votre comportement au volant au cours des 12 derniers mois : beaucoup, plutôt, peu ou pas du tout? Éléments ayant influencé votre comportement au volant au cours des 12 derniers mois : Votre prise de conscience des dangers sur la routes 70 % La perte de points sur votre permis L'implantation des radars automatiques Les campagnes de prévention L'évolution de votre situation personnelle ou familiale 52 % 47 % 38 % 31 % Sous total Beaucoup / Plutôt Base Totale (800) Confirmation de la prise de conscience du danger, du poids de la répression mais aussi de la prévention. 14 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

15 Eléments ayant influencé le comportement Question Q17 : Indiquez-moi pour chacun des éléments suivants que je vais vous citer dans quelle mesure il a influencé votre comportement au volant au cours des 12 derniers mois : beaucoup, plutôt, peu ou pas du tout? Importance réelle (calculée) L'évolution de votre situation personnelle ou familiale Importance calculée versus déclarée : Le renforcement des contrôles sur les routes L'implantation des radars automatiques Les campagnes de prévention Votre prise de conscience des dangers sur la routes La perte de points sur votre permis Importance déclarée Une analyse statistique des résultats confirme la hiérarchie du déclaratif sauf pour le critère «perte de points sur le permis de conduire». Base Totale (800) 15 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

16 Les infractions sanctionnées au cours de l année Question Q10 : Avez-vous été verbalisé au cours des 12 derniers mois pour une infraction au code de la route? A été verbalisé, au cours des 12 derniers mois, pour une infraction au code de la route 9% Oui Non 91% Base (800) Question Q12 : Combien de points avez-vous perdus sur votre permis au cours des 12 derniers mois? 7 à 12 points 1 % Nombre de points perdus au cours des 12 derniers mois, suite à cette (ces) infractions 9% des automobilistes ont été sanctionnés, parmi eux 75% se sont vus retirés au moins un point de permis. 3 à 6 points 1 à 2 points Aucun 16 % 25 % 57 % Base : 75 (attention base faible) 16 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

17 Les infractions sanctionnées au cours de l année Question Q11 : Quel était le motif principal de votre dernière infraction? Vitesse 71 % Absence de ceinture de sécurité 8 % Arrêt ou stationnement dangereux 4 % Passage au feu rouge Téléphone au volant 3 % 3 % Franchissement d une ligne blanche Circulation en sens interdit Autre motif 1 % 1 % 9 % Base : 75 ( attention base faible) Les infractions liées à la vitesse sont au premier rang des infractions sanctionnées. 17 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

18 Évolution récente des comportements / infractions sanctionnées Question Q9 : En ce qui vous concerne personnellement, vous arrive-t-il : très souvent, souvent, parfois, jamais de : - rouler à km/heure sur une autoroute - rouler à 65 km/heure en ville Rouler à km/heure sur une autoroute Jamais Parfois Souvent Très souvent Sous Total «Oui» 18% Rouler à 65 km/heure en ville % 54 % déclarent rouler à 65 km/heure en ville ou rouler à km/heure sur une autoroute Rouler à 65 km/heure en ville Rouler à km/heure sur une autoroute Le non respect de la limitation de vitesse peut être observé notamment auprès des: Hommes (souvent) ans (souvent) CSP + (parfois) Possesseurs de 2 roues (souvent) Hommes (parfois) ans (parfois) Possesseurs de 2 roues (souvent) Par delà la répression des infractions liées à la vitesse, les excès de vitesse en ville et sur route restent un problème majeur. 18 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

19 2 - Évolution de la perception de la prévention 19 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

20 Importance de la prévention des accidents de la route Question Q22 : De manière générale, la prévention des accidents de la route est pour vous extrêmement importante, très importante, assez importante, assez peu importante, pas du tout importante? Assez peu importante Assez importante Très importante Extrêmement importante 75% Importance de la prévention routière, en général Base Totale (800) Femmes Conducteurs occasionnels Plutôt âgés Pas de Catégorie professionnelle en particulier Les trois quarts des automobilistes pensent que la prévention des accidents de la route est particulièrement importante, confirmant qu elle influence le comportement au volant. 20 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

21 Principales attentes en matière de prévention des accidents citées spontanément Question Q21 : Dans les domaine de la prévention des accidents de la route, sur quoi, selon vous, faudrait-il porter prioritairement les efforts? % de citations, plusieurs réponses possibles La prévention sur les dangers de la vitesse 38% La prévention sur les dangers de l alcool 33% Le respect du code de la route en général (usage des clignotants, port de la ceinture, respect de la signalisation ) La prévention pour les jeunes conducteurs La prévention sur les dangers de la drogue 15% 13% 21% L amélioration de l état du réseau routiers et des panneaux de signalisation 12% L interdiction stricte du téléphone portable au volant 11% Base totale (800) Les attentes prioritaires qui viennent spontanément à l esprit des automobilistes concernent les dangers de la vitesse et de l alcool. 21 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

22 Principaux thèmes de prévention à améliorer cités «en assisté» Question Q23 : Afin d améliorer la sécurité sur les routes, parmi les types de prévention suivants, lequel faudrait-il améliorer en premier selon vous? % des citations, une seule réponse possible L incitation au respect du code de la route 37% L éducation des enfants à la sécurité routière 21% La prévention pour les jeunes au volant 19% La signalisation aux endroits dangereux 9% La prévention pour les poids lourds 6% La prévention pour les motards 5% Les équipements de sécurité dans sa voiture 3% Base totale (800) Le 1er domaine cité se rapporte aux fondamentaux de la conduite. Les 2 suivants expriment le souci d accroître l expérience des plus jeunes. En revanche, la prévention pour les motards n est pas perçue comme prioritaire. 22 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

23 Zoom sur les conducteurs de deux-roues Question Q6 : Conduisez-vous également un deux-roues à moteur? Question Q7 : De quelle cylindrée? Conduite d un deux roues Cylindrée du deux roues Plus de 125cc avec permis moto 71 % Non 93% Oui 7% 125cc 23 % Moins de 125cc 6 % Base: 52 (Attention base faible) Base totale (800) L absence de perception du besoin de prévention pour les motards est corrélée à leur faible poids parmi les automobilistes. 23 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

24 3 - Les actions d AXA Prévention par rapport aux priorités des automobilistes 24 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

25 Actions de prévention perçues comme prioritaires par les automobilistes Question Q24 : Afin d améliorer la sécurité sur les routes, parmi les actions de prévention suivantes, lesquelles sont les plus importantes? Utilité de chaque dimension : importance / préférence accordée aux différentes actions exprimée en pourcentage La sensibilisation aux effets de l'alcool sur la conduite 91% L'incitation au respect de la limitation de vitesse L'organisation de stages L'incitation au port de la ceinture de sécurité 55% 50% 48% L'incitation au port de gilet réfléchissant La sensibilisation des motards 29% 26% Base totale (800) Pour répondre aux attentes exprimées précédemment, la sensibilisation aux effets de l alcool sur la conduite est une action plébiscitée par les automobilistes. 25 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

26 Actions de prévention prioritaires pour les automobilistes vs pour AXA Importance perçue Vitesse Ceinture Alcool Stages de conduite Gilets réfléchissants Motards Priorité d action AXA Prévention Deux des domaines d action prioritaires d AXA Prévention en 2005 (alcool et stages) sont parmi les plus importants perçus par les automobilistes. 26 Baromètre 2005 des comportements sur la route : AXA Prévention

Baromètre 2006 des comportements sur la route Axa Prévention TNS Sofres

Baromètre 2006 des comportements sur la route Axa Prévention TNS Sofres Baromètre 2006 des comportements sur la route Axa Prévention TNS Sofres Janvier 2007 AXA Prévention TNS Sofres, Département Automobile Evolution récente des comportements Des résultats contrastés En apparence,

Plus en détail

Baromètre AXA Prévention 2011 - Extraits -

Baromètre AXA Prévention 2011 - Extraits - Baromètre AXA Prévention 2011 - Extraits - Présentation du dispositif d étude Fiche méthodologique AXA Prévention a lancé en 2004 le «Baromètre des comportements sur la route», six vagues ont été menées

Plus en détail

"Comportement des Français au volant : en 5 ans, ce qui a changé"

Comportement des Français au volant : en 5 ans, ce qui a changé "Comportement des Français au volant : en 5 ans, ce qui a changé" Enquête réalisée par Gatard et Associés pour La Prévention Routière Avril 2004 L étude! Étude réalisée auprès d un échantillon national

Plus en détail

AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 2 AVRIL 2015 00H01 AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE LYON, LE 2 AVRIL 2015 AXA Prévention - 11 ème Baromètre sur le comportement des Français au volant Enquête TNS Sofres

Plus en détail

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Septembre 2006 Sommaire I - Introduction 3 Le contexte et

Plus en détail

Observatoire des Français et de la conduite responsable Etude Ipsos / Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable Vague 2 - Février 2012

Observatoire des Français et de la conduite responsable Etude Ipsos / Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable Vague 2 - Février 2012 Observatoire des Français et de la conduite responsable Etude Ipsos / Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable Vague 2 - Février 2012 2012 Ipsos FICHE TECHNIQUE SONDAGE EFFECTUE POUR :

Plus en détail

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l'étude GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l étude L association GEMA

Plus en détail

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs BJ9540 Date : 15 juillet 2013 De : Annabelle Bouillon - Oriane Léti OPINIONWAY A :Sarah Maurit -Benoit Dutartre ENTRE NOUS SOIT DIT OpinionWay,

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

Présentation des résultats

Présentation des résultats 2 Présentation des résultats Au volant, en présence de leurs enfants, près de 9 parents sur 10 ont déjà eu un comportement inadéquat Comportement au volant en présence des enfants Au volant d une voiture

Plus en détail

Code de la route : 14 idées reçues

Code de la route : 14 idées reçues Code de la route : 14 idées reçues Etes-vous sûr de tout connaître du Code de la route? Savez-vous exactement quels sont vos devoirs? Etes-vous sûr qu il ne s agit pas d idées reçues? Découvrez les réponses

Plus en détail

Améliorer la sécurité des jeunes cyclomotoristes : une priorité

Améliorer la sécurité des jeunes cyclomotoristes : une priorité Améliorer la sécurité des jeunes cyclomotoristes : une priorité Association Prévention Routière Assureurs Prévention -1 er décembre 2009 - L accident de scooter : plus grand nombre de victimes sur la route

Plus en détail

DSCR chutes à deux-roues

DSCR chutes à deux-roues DSCR chutes à deux-roues Mars 2014 1 Le dispositif : Présentation du dispositif testé et rappel méthodologique Objectifs de l étude et méthodologie Avant de lancer, auprès des conducteurs de deux-roues,

Plus en détail

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009 RESUME DE PARTIE 3 : NORMES SOCIALES, PERCEPTION DES RISQUES ET NOUVEAUX THÈMES MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009

Plus en détail

DDTM 50 - Coordination sécurité routière

DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière En France en 2012 : Accidentalité des motocyclistes ------------------- Les victimes Sur 843 personnes qui ont perdu la

Plus en détail

Les Français au volant

Les Français au volant Les Français au volant Juillet 2012 Date : Juillet 2012 A : Benoît Dutartre - Entre Nous Soit Dit De : Sylvie Lacassagne / Oriane Léti - OpinionWay OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél

Plus en détail

DSCR chutes à deux-roues

DSCR chutes à deux-roues DSCR chutes à deux-roues Rapport complet Mars 2014 Contacts TNS Sofres Benjamine CANLORBE benjamine.canlorbe@tns-sofres.com 01 40 92 45 14 Aurélie BOUILLOT aurelie.bouillot@tns-sofres.com 01 40 92 35 73

Plus en détail

«Rue Tom et Lila» Une campagne nationale de sensibilisation aux dangers du trajet vers l école. mardi 13 septembre 2011

«Rue Tom et Lila» Une campagne nationale de sensibilisation aux dangers du trajet vers l école. mardi 13 septembre 2011 Point d étape sur les actions 2009 «Rue Tom et Lila» Une campagne nationale de sensibilisation aux dangers du trajet vers l école mardi 13 septembre 2011 1 Point d étape sur les actions 2009 LES ASSOCIATIONS

Plus en détail

I - AGIR EN PRIORITE CONTRE LES PRINCIPALES CAUSES DES DRAMES DE LA ROUTE

I - AGIR EN PRIORITE CONTRE LES PRINCIPALES CAUSES DES DRAMES DE LA ROUTE 11/2009 LUTTE CONTRE L INSECURITE ROUTIERE EN FRANCE PROPOSITIONS DE L ASSOCIATION PREVENTION ROUTIERE MESURES QUI DEVRAIENT ETRE PRISES A COURT ET MOYEN TERME POUR FAIRE BAISSER DE MANIERE SIGNIFICATIVE

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Sondage OBEA/INFRAFORCES pour 20 minutes et France Info LES FRANCAIS ET LA SECURITE ROUTIERE

Sondage OBEA/INFRAFORCES pour 20 minutes et France Info LES FRANCAIS ET LA SECURITE ROUTIERE Sondage OBEA/INFRAFORCES pour 20 minutes et France Info LES FRANCAIS ET LA SECURITE ROUTIERE Fiche technique 2 Enquête réalisée par téléphone du 19 au 25 Mai 2011 auprès de 1006 personnes habitant la France

Plus en détail

Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats

Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats Québec, le 27 avril 2012 La première enquête de la Fondation CAA-Québec, vouée au développement de la connaissance

Plus en détail

Poids lourds en 2007

Poids lourds en 2007 Poids lourds en 2007 Avertissements : Toutes les données contenues dans ce document concernent uniquement la métropole. A compter du 1 er janvier 2005, le «tué» est la personne décédée dans les trente

Plus en détail

Les actifs et la route : quelle conduite lors des trajets professionnels?

Les actifs et la route : quelle conduite lors des trajets professionnels? Les actifs et la route : quelle conduite lors des trajets professionnels? Sondage Ifop pour MMA Contacts Ifop : Anne-Sophie Vautrey / Thomas Simon Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

Préparer son permis avec la conduite accompagnée coûte nettement moins cher selon une étude de l association Prévention Routière

Préparer son permis avec la conduite accompagnée coûte nettement moins cher selon une étude de l association Prévention Routière Communiqué de presse Paris, le 10 juin 2013 Préparer son permis avec la conduite accompagnée coûte nettement moins cher selon une étude de l association Prévention Routière 4 ans après la dernière réforme

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2012

Observatoire des Services Clients 2012 Observatoire des Services Clients 2012 Septembre 2012 Contact BVA Marie Laure SOUBILS marie-laure.soubils@bva.fr 06.20.26.22.50 Contact Viséo Conseil : 01 71 19 46 30 Sommaire Méthodologie Principaux enseignements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault

DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault SOMMAIRE 2012 : rappel de quelques chiffres clés 3 L accidentalité dans l Hérault depuis le 1 er janvier 2013 5 Plan

Plus en détail

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre Dossier de presse Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise Mardi 20 octobre Sommaire Bilan et analyse des accidents au 18 octobre 2015 3 Statistiques de l accidentologie dans l Oise

Plus en détail

L'alcool au volant: état de la situation

L'alcool au volant: état de la situation L'alcool au volant: état de la situation Benoit GODART Porte-parole de l IBSR 19 septembre 2008 Alcool au volant a) L'ampleur du phénomène: quelques chiffres b) Les risques pour les conducteurs c) Qui

Plus en détail

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude -

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude - LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES - Rapport d étude - LA METHODOLOGIE 2 LA METHODOLOGIE Cible : - Conducteurs principaux ou occasionnels d un véhicule à moteur (voiture, camion, deux-roues) parmi

Plus en détail

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Juillet 2014 Date : juillet 2014 Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay Le contexte et les objectifs de l étude Contexte et objectifs Assureurs

Plus en détail

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom :

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom : CC by-sa http://bdemauge.free.fr Cette série de petits tests quotidiens te servira d entraînement pour te repérer et saisir rapidement les informations importantes dans un document. Note chaque fois ton

Plus en détail

Bilan des actions octobre 2015

Bilan des actions octobre 2015 Ministère de l Intérieur Le 2 octobre 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation présentées le 26 janvier 2015, par Bernard CAZENEUVE, Ministre de l Intérieur. Bilan des actions

Plus en détail

Stratégie concernant la sécurité routière

Stratégie concernant la sécurité routière Stratégie concernant la sécurité routière Le contexte Objectif : arriver à un maximum de 420 morts sur nos routes en 2020. Au cours de la décennie écoulée, notre pays est parvenu à diminuer de 44% le nombre

Plus en détail

EVOLUTION DU NOMBRE DE TUES

EVOLUTION DU NOMBRE DE TUES Cabinet du Préfet Nice, le 29 janvier 2015 Bureau de la Communication et des Relations publiques INFORMATION PRESSE Sécurité routière : Bilan 2014 Baisse des accidents corporels mais hausse de la mortalité

Plus en détail

Les Français sur les routes

Les Français sur les routes Les Français sur les routes Institut CSA pour RTL et Auto Plus Décembre 2013 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA / RTL / AUTO PLUS réalisé par Internet du 17 au 19 décembre 2013. Echantillon

Plus en détail

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité 1 - INTRODUCTION Bonjour Madame, Monsieur, Je suis Mme / M. de l Institut MV2, nous réalisons une enquête

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Sécurité Responsabilité

Sécurité Responsabilité PRREVO Prévention du Risque Routier en Entreprise Val-d Oise Votre club d Entreprises vous accompagne Sécurité Responsabilité 15 minutes pour faire le point PRÉFECTURE DU VAL D OISE Préambule 40 questions

Plus en détail

La FFCT c est : la randonnée en sécurité

La FFCT c est : la randonnée en sécurité La FFCT c est : la randonnée en sécurité Sécurité à vélo Les bons réflexes pour tous! Un vélo bien équipé Ce qui est obligatoire : une sonnette dont le son peut être entendu à 50 m au moins, deux freins

Plus en détail

Apprendre et partager la route. Un partenariat

Apprendre et partager la route. Un partenariat Apprendre et partager la route Un partenariat Les jeunes: un groupe surexposé aux accidents STOP Plus de 25 % des tués et 30 % des blessés en France ont entre 15 et 24 ans alors qu ils correspondent à

Plus en détail

Les Français au volant : de graves infractions perdurent

Les Français au volant : de graves infractions perdurent 9 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 17 avril 2013, 1 heure du matin Les Français au volant : de graves infractions perdurent Enquête TNS Sofres* pour AXA Prévention AXA Prévention présente

Plus en détail

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012 Intervention du ministre de l'intérieur sur la sécurité routière 5 janvier 2012 La lutte contre l insécurité routière constitue une grande cause nationale. C est une priorité majeure pour le Gouvernement

Plus en détail

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007 MINISTERE DE L ECOLOGIE, J. 7001249 DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DURABLES BEPECASER : EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007 Question n 1 Parmi les organes du véhicule

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL ÉTUDE PAR CAROL-ANN RIOUX ET JEAN-PHILIPPE BEAUMONT SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-1008 - SÉMIOLOGIE DE L IMAGE FONCTIONNELLE 12/12/2011 - UNIVERSITÉ

Plus en détail

Pour être reçu, vous ne devez pas commettre d erreur éliminatoire (non-respect d un signal prescrivant l arrêt ) et obtenir au moins 20 points.

Pour être reçu, vous ne devez pas commettre d erreur éliminatoire (non-respect d un signal prescrivant l arrêt ) et obtenir au moins 20 points. PASSER SON PERMIS L ÂGE DU PERMIS Il faut avoir 18 ans minimum pour pouvoir obtenir le permis de conduire B. Mais vous pouvez commencer la formation avant d être majeur, et même passer la partie théorique

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

Fiche technique. Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec

Fiche technique. Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec Fiche technique Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec Durée : 20 mois Période : Février 2000 à octobre 2001 Organisme

Plus en détail

Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire des vitesses : résultats de l année 2011 Extrait de «la sécurité routière en France Bilan de l année 2011» La vitesse pratiquée

Plus en détail

Conseiller la lecture de Flash Infos

Conseiller la lecture de Flash Infos Conseiller la lecture de Flash Infos Zoom sur le bilan 2011 en Meurthe-et-Moselle - Entretien avec M. Sébastien FAGOT, responsable de l'unité sécurité routière à la direction départementale des territoires

Plus en détail

Partie 1 : 26 MESURES pour une nouvelle mobilisation MESURE N 1 MESURE N 2 MESURE N 3 MESURE N 4. Bilan de la sécurité routière 2014 dans la Vienne

Partie 1 : 26 MESURES pour une nouvelle mobilisation MESURE N 1 MESURE N 2 MESURE N 3 MESURE N 4. Bilan de la sécurité routière 2014 dans la Vienne A l'issue de la pièce de théâtre interactive "Cocktail à gogo", Christiane BARRET, Préfète de la région Poitou-Charentes, Préfète de la Vienne, présentera à la presse les chiffres de la sécurité routière

Plus en détail

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement?

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? La Fête du Lycée, le 22 décembre 2006 a été le point d ancrage d une réflexion de notre établissement sur le thème du DEVELOPPEMENT DURABLE où

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôle «Les fautes de comportement au volant»

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôle «Les fautes de comportement au volant» Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 5 septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôle «Les fautes de comportement au volant» Vendredi 5 septembre 2014

Plus en détail

DDE - SERT/SRGC - 34 L'Hérault Listes Des Ressources Matérielles.

DDE - SERT/SRGC - 34 L'Hérault Listes Des Ressources Matérielles. Dossier : Alcool au volant, halte à la prise de risques Dossier : 15-24 ans Sortez et revenez SAM Dossier : Des messages pour sauver des vies. Un dossier qui fait le point sur les dangers de l'alcool et

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE 1/ LA VILLE DE MONTRÉAL EST FAVORABLE AUX MESURES SUIVANTES : COMMENTAIRES ET POSITIONNEMENT DE LA VILLE DE MONTRÉAL

FICHE TECHNIQUE 1/ LA VILLE DE MONTRÉAL EST FAVORABLE AUX MESURES SUIVANTES : COMMENTAIRES ET POSITIONNEMENT DE LA VILLE DE MONTRÉAL FICHE TECHNIQUE POSITION DE LA VILLE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA MODERNISATION DU CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE AFIN D AMÉLIORER LA SÉCURITÉ DES CYCLISTES 21 septembre 2015 1/ LA VILLE DE MONTRÉAL EST

Plus en détail

Politique de prévention et sécurité routière

Politique de prévention et sécurité routière FICHE INFORMATION Politique de prévention et sécurité routière du Département du Morbihan Juillet 2014 DIRECTION GÉNÉRALE DES INFRASTRUCTURES ET DE L AMÉNAGEMENT Direction des routes Service exploitation

Plus en détail

FORMATION DE 7H 7. OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 CM3. Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier

FORMATION DE 7H 7. OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 CM3. Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier FORMATION DE 7H 7 OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 50 A 125CM CM3 Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse élaboré par

Plus en détail

Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France. Présentation STIF 20 juin 2013

Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France. Présentation STIF 20 juin 2013 Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France Présentation STIF 20 juin 2013 Sommaire Objectifs et Méthodologie Profil des visiteurs Modes de déplacements à Paris/Ile de France L usage

Plus en détail

Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs

Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs 1 Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs par JACQUES BERGERON, Professeur titulaire de psycholgie Directeur, Laboratoire de simulation de conduite, Université de Montréal Résultats d

Plus en détail

PERMIS A POINTS. Faisons le point

PERMIS A POINTS. Faisons le point PERMIS A POINTS Faisons le point Capital de départ 12 POINTS (6 points pendant la période probatoire de 3 ans) 1, 2, 3, 4 ou 6 points sont retirés à chaque infraction. Quand il ne reste plus aucun point,

Plus en détail

Les e j e j u e n u e n s e e t e l argen e t n d e d e po p che Septembre 2012

Les e j e j u e n u e n s e e t e l argen e t n d e d e po p che Septembre 2012 Les jeunes et l argent de poche Septembre 2012 Fiche méthodologique Cible : Parents de jeunes âgés de 14 à 17 ans Cible : Jeunes âgés de 14 à 17 ans Mode d interrogation : questionnaire autoadministré

Plus en détail

Les grandes dates de la sécurité routière

Les grandes dates de la sécurité routière Les grandes dates de la sécurité routière 1893 Circulaire ministérielle du 14 août définissant le certificat de capacité valable pour la conduite des véhicules. 1899 Décret du 10 mars réglementant la circulation

Plus en détail

22. - PRIORITÉ TRAIN TRAM AUTOBUS

22. - PRIORITÉ TRAIN TRAM AUTOBUS 22. - PRIORITÉ TRAIN TRAM AUTOBUS TRAIN 1. Généralités. Un train circule sur des voies ferrées ou rails. Sa distance d arrêt est très longue et il lui est impossible de dévier sa trajectoire. C est pourquoi

Plus en détail

Les Français et l acceptabilité sociale des mesures de sécurité routière

Les Français et l acceptabilité sociale des mesures de sécurité routière Les Français et l acceptabilité sociale des mesures de sécurité routière Septembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel:

Plus en détail

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE LIVRET La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE Club Entreprises Sécurité routière du Rhône Mail : contact@clubesr69.fr www.clubesr69.com FICHE 1 ASPECTS HUMAINS

Plus en détail

«SAUVER UNE VIE» Pour cette deuxième édition, la commune de Plan-les-Ouates s est associée au projet et dix jeunes provenaient de leur région.

«SAUVER UNE VIE» Pour cette deuxième édition, la commune de Plan-les-Ouates s est associée au projet et dix jeunes provenaient de leur région. «SAUVER UNE VIE» Extrait du bilan de la 2 ème journée de prévention routière pour les 18-25 ans concernant les conduites à risque en véhicules motorisés. 1. PRÉSENTATION DU CONCEPT Après la vague d accidents

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Janvier 2014 N 111919 Contact : Damien Philippot prenom.nom@ifop.com Observatoire des politiques publiques : Les Français et l e-administration pour Note méthodologique Etude réalisée par l Ifop pour :

Plus en détail

Février 2015. 2015 Harris Interactive Inc. All rights reserved.

Février 2015. 2015 Harris Interactive Inc. All rights reserved. Les Français et l achat de produits de santé sur Internet Que pensent les Français des achats sur Internet de médicaments sans ordonnance? Savent-ils qu ils peuvent effectuer leurs achats en ligne? Sont-ils

Plus en détail

Coup d œil chez nos voisins

Coup d œil chez nos voisins Betrokkenheid in ongevallen en kennis van verkeersdoden

Plus en détail

Le dépistage des conducteurs à risque

Le dépistage des conducteurs à risque Le dépistage des conducteurs à risque 14 mai 2009 Présenté par Lyne Tardif, ergothérapeute Au service des personnes ayant une déficience physique Objectifs de la formation Connaître les critères pour déterminer

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

Intelligence à bord? Jusqu à 50 % d accidents graves en moins avec les systèmes d assistance à la conduite. www.qi-auto.ch

Intelligence à bord? Jusqu à 50 % d accidents graves en moins avec les systèmes d assistance à la conduite. www.qi-auto.ch Intelligence à bord? Jusqu à 50 % d accidents graves en moins avec les systèmes d assistance à la conduite. www.qi-auto.ch Systèmes d assistance à la conduite Les systèmes d assistance à la conduite offrent

Plus en détail

De nouveaux signaux en 2014

De nouveaux signaux en 2014 Au sommaire De nouveaux signaux en 2014 La signification de certains signaux a évolué depuis 2012 Des changements dans le code de la route depuis 2012 Des changements dans les modalités d obtention du

Plus en détail

La signalisation temporaire de chantier

La signalisation temporaire de chantier Note HYGIENE & SECURITE 004-2010 La signalisation temporaire de chantier Des obstacles ou des dangers peuvent être générés, de manière temporaire, par les travaux ou interventions réalisés par les agents

Plus en détail

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer Vivre au quotidien avec la maladie Synthèse des résultats Septembre 2012 TNS Sofres Rozenn BOUVIER - 01 40 92 33 20 Zein SAWAYA - 01 40 92 27 61 Espace éthique Alzheimer Grégory EMERY - 01 44 84 17 54

Plus en détail

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Le risque routier 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Sécurité routière : les jeunes et les femmes? Pierre GUENEBAUT 1 Et pour le travail?

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRES DES UTILISATEURS DU COVOITURAGE LONGUE DISTANCE

ENQUÊTE AUPRES DES UTILISATEURS DU COVOITURAGE LONGUE DISTANCE ENQUÊTE AUPRES DES UTILISATEURS DU COVOITURAGE LONGUE DISTANCE Septembre 2015 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par : 6t-bureau de recherche N de contrat : 1466C0095 Coordination technique : CHASSIGNET

Plus en détail

Statistiques accidentalité 2009 : compléments 2RM (France métropolitaine, données définitives BAAC et autres sources précisées)

Statistiques accidentalité 2009 : compléments 2RM (France métropolitaine, données définitives BAAC et autres sources précisées) La Défense, le 16 novembre 2010 Concertation 2RM GT Connaissance Statistiques accidentalité 2009 : compléments 2RM (France métropolitaine, données définitives BAAC et autres sources précisées) Louis Fernique

Plus en détail

RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION

RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-01 JANVIER 2013 SYNTHÈSE Les discriminations à l embauche ont-elles disparu? Les critères de recrutement

Plus en détail

Le partage de la route entre cyclistes et conducteurs. Décembre 2010. Rapport d étude présenté à la Société de l assurance automobile du Québec

Le partage de la route entre cyclistes et conducteurs. Décembre 2010. Rapport d étude présenté à la Société de l assurance automobile du Québec Le partage de la route entre cyclistes et conducteurs Décembre Rapport d étude présenté à la Société de l assurance automobile du Québec Dossier 77236-145 580, Grande-Allée Est, bureau 580, Québec, Québec

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel AOÛT 2015 Données de l'observatoire départemental 2015 2014 Variation 2014/2015 Aisne National 19 15 +4 +26,7% +3,4% Tués 5 5 0 0,0% +9,5% Blessés

Plus en détail

Annexe à la note cadre Sécurité routière: analyse des indicateurs de sécurité routière

Annexe à la note cadre Sécurité routière: analyse des indicateurs de sécurité routière Annexe à la note cadre Sécurité routière: analyse des indicateurs de sécurité routière 1. Cadre Comme cela a déjà été précisé à maintes reprises, l objectif de la politique de sécurité routière est de

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

Les paramètres clés des déplacements professionnels

Les paramètres clés des déplacements professionnels Les paramètres clés des déplacements professionnels 9 Les déplacements professionnels Les déplacements professionnels des répondants sont effectués à 70 % via des véhicules légers (véhicule personnel ou

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION Merci de participer à la Semaine canadienne de la sécurité routière. Grâce à votre participation, nous pourrons faire connaître cette

Plus en détail

RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063

RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063 RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063 Introduction MATÉRIEL DIDACTIQUE DESTINÉ AUX CONDUCTEURS Le 2 mai 2002 à 16 h 12, heure

Plus en détail

SOMMAIRE. Référent(s) sécurité Rôle et tâches. Sécurité collective / en club. Organisation d une épreuve cycliste

SOMMAIRE. Référent(s) sécurité Rôle et tâches. Sécurité collective / en club. Organisation d une épreuve cycliste 22 mars 2014 SOMMAIRE Référent(s) sécurité Rôle et tâches Sécurité individuelle Sécurité collective / en club Organisation d une épreuve cycliste Le dispositif de secours et de protection (DSP) Référent(e)

Plus en détail

Les Français et les sites et applications de rencontres

Les Français et les sites et applications de rencontres Les Français et les sites et applications de rencontres Février 2016 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO : JEUDI 4 FEVRIER A 19H La méthodologie Fiche technique Recueil Echantillon Enquête réalisée

Plus en détail

Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière

Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière Présentation des résultats définitifs Rencontres PREDIT Paris, le 27/03/2013 6T

Plus en détail

LA DISTRACTION AU VOLANT ET SES IMPACTS SUR LA

LA DISTRACTION AU VOLANT ET SES IMPACTS SUR LA ENQUÊTE CONJOINTE DE CAA-QUÉBEC ET DE L ÉQUIPE DE L ÉMISSION JE (TVA) LA DISTRACTION AU VOLANT ET SES IMPACTS SUR LA CONDUITE AUTOMOBILE QUÉBEC, NOVEMBRE 2007 «Jusqu ici, on a une vague idée du danger

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail