Séance 3 :La gestion des hommes, management et motivation. 1- Les liens entre sciences humaines et gestion des hommes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séance 3 :La gestion des hommes, management et motivation. 1- Les liens entre sciences humaines et gestion des hommes"

Transcription

1 Séance 3 :La gestion des hommes, management et motivation 1- Les liens entre sciences humaines et gestion des hommes 2- Les théories de la motivation 3- Management de proximité et GRH 1

2 1- Les liens entre sciences humaines et gestion des hommes Sciences Humaines : «Sciences de base concernant l étude de l homme du point de vue mental ou social.» Morfaux (1999) Vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines, Colin) GRH Sociologie Psychologie Histoire Économie Anthropologie Sciences de l éducation et de la formation 2

3 Les méthode en science sociale : : Les techniques documentaires Les techniques vivantes L entretien Les questionnaires Les tests La mesure des attitudes et des changements L enquête sur le terrain L expérimentation sur le terrain ou en laboratoire L «action research» et l intervention psychosociologique Les techniques au service des sciences sociales (livre 3) Madeleine Grawitz : Les méthodes des sciences sociales, Dalloz 3

4 2. De la motivation à l implication 2.1. A l origine des théories de la motivation L origine : Les expériences de Hawthorne ( Western Electric, , Dickson, Mayo et Roethlisberger) Fabrication de téléphone, grande entreprise taylorienne Mauvais climat social, absentéisme, apathie, salaires élevés 4

5 Présentation de l étude de Mayo, Roethlisberger et Dickson Plusieurs expériences : - variation de l éclairage entre les ateliers sans effet - avec groupe test productivité augmente même quand éclairage baisse - First Relay Assembly Group : variations des conditions de travail avec observateurs présents (écoute et relation d aide) donc la productivité augmente quoiqu on fasse et se stabilise - Bank Wiring Room : les ouvriers s organisent, travaillent sous observation sans interventions de l observateur 5

6 Enseignements de ces expériences L effet Hawthorne : la simple connaissance par un individu du fait qu il est sujet d observation modifie son comportement Mise en évidence du facteur Humain = importance des relations dans les groupes (unité d analyse pertinence) et du style de leadership (moins autoritaire meilleures relations) Les éléments affectifs sont plus importants que les incitations matérielles (organisation informelle prime) La productivité découle de la satisfaction des besoins sociaux et affectifs 6

7 2.2. Les implications pratiques de l école RH : les théories de la motivation. La motivation est l ensemble des forces qui amorcent, orientent et maintiennent un comportement donné jusqu à ce que le but soit atteint ou le comportement interrompu. Ces forces poussent l individu à chercher à satisfaire ses besoins et désirs. Elles déterminent un comportement visant à réduire un état de tension et donc à établir un état d équilibre, de satisfaction. 7

8 La satisfaction est un état qui résulte de la réalisation d attentes, conscientes ou inconscientes Insatisfactions absentéismes, turnover, mauvais climats social. L implication est une relation d échange entre la personne et son travail (identification au rôle, être prêt à s investir dans la sphère professionnelle) Implication efforts, qualité de travail. 8

9 Maslow Auto Réalisation Estime Appartenance Sécurité Besoins physiologiques 9

10 McClelland : Les individus sont principalement motivés par des besoins : de pouvoir, d affiliation, d accomplissement Alderfer : Trois besoins principaux : de subsistance, de relations, de progression 10

11 La théorie de Mac Gregor McGregor avance l idée que les managers se font certaines représentations des salariés au travail (schématisées en conception X et Y) Ces représentations influencent leur mode de management et les structures qu ils mettent en place 11

12 La théorie X repose sur trois postulats : - L individu moyen éprouve une aversion innée pour le travail et fera tout pour l éviter - Les individus doivent être contraints, contrôles et menacés afin de fournir un effort suffisant pour la production - L individu préfère être dirigé, il évite les responsabilités et recherche la sécurité avant tout 12

13 La théorie Y Le travail manuel et intellectuel sont aussi naturels que le jeu et le repos Si l homme adhère aux objectifs de l organisation, alors il peut se diriger lui même La récompense pécuniaire mais aussi la satisfaction des besoins de reconnaissances et d accomplissement font partie des récompenses associées à l atteinte des résultats. L individu moyen apprend dans certaines conditions à accepter et à rechercher une certaine responsabilité. 13

14 Le passage de la théorie X à la théorie Y se réalise en 4 étapes : Clarification des exigences générales de travail Accord entre le cadre et l opérateur des objectifs Clarification du rôle du supérieur hiérarchique ( contrôler x ; conseiller y) L évaluation des résultats doit être régulière et objective 14

15 La théorie bi-factorielle de Herzberg Environnement de la tâche Facteurs d hygiène Contenu de la tâche Facteurs de motivation Insatisfaction Neutre Satisfaction Conditions de travail Relations interpersonnelles Statut, salaires et bénéfices Équité Tâche Autonomie /Responsabilité Croissance Considération 15

16 La théorie des attentes ou : «Pourquoi faire cet effort?» Vroom : l'individu sera très motivé si les trois conditions suivantes sont respectées: -il perçoit une très haute probabilité que ses efforts de traduiront par une performance élevée (= résultat de 1er degré) = Attente ou Expectancy (E) -il perçoit une très forte probabilité que cette performance apportera un extrant (résultat) désirable (= résultat de 2nd degré) = Instrumentalité -cet extrant présente un véritable attrait pour lui = Valence => Motivation = V x I x E (modèle V.I.E.) 16

17 L importance du sentiment de justice Théorie de l équité : Les personnes comparent leurs contributions à l entreprise et leur rétribution aux contributions et rétributions des autres (groupe de référence) E = C / R Ratio subjectif: Rétribution/Contribution Si comparaison défavorable => demande d augmentation de R, réduction de C, ou changement de groupe de référence Si comparaison très favorable => augmentation de C La justice procédurale : La décision est mieux acceptée si le mode de prise de décision paraît juste 17

18 3- Management de proximité et GRH 3.1. Qu est ce que le management Manager, c est : Faire et faire faire dans le but de réaliser une (ou des) performance(s). Mener à bien une activité, avec notamment comme ressources spécifiques, des hommes et des femmes (H), qu il faut faire collaborer afin qu ils participent à la réussite de votre activité. 18

19 3.2. Implication en management : l enrichissement des tâches Moins de contrôle des comportements, sans exclure des normes de rendement Augmenter la marge de manœuvre dans le travail travail,dans l allocation et dans l utilisation des ressources Faire des suivis périodiques Ajouter des tâches plus difficiles, affecter à des fonctions spécialisées 19

20 De l intérêt de fixer des objectifs: la théorie du «goal-setting» (Locke) Avoir un objectif motive : cela aide la personne à estimer le niveau d effort à fournir, et l incite à augmenter son efficacité personnelle Conditions (principes de la Direction par Objectifs) - objectif ambitieux mais accessible, précis - participation à son élaboration - retour régulier, précis et constructif sur la performance 20

21 Apports de ces théories Lutter contre une conception mécanistes de l homme du type stimulus réponse Le maintien de la motivation est un processus : lever des obstacles et des freins pour faciliter l émergence des ressources de la personnes remise en cause de l organisation du travail et interrogation des attitudes des managers 21

22 Implications pratiques : les taches du leader : Être attentif à la diversité des besoins : écoute Les managers doivent tenir un rôle de modèle d accomplissement Favoriser le besoin d accomplissement : Rendre le travail intéressant Confier des responsabilités faire confiance Inciter, se fixer des objectifs réalistes et aider à les atteindre Faire un suivi régulier de la performance Informer et communiquer Savoir gratifier, récompenser. 22

23 Limites de ces théories : Lien satisfaction / productivité : problématique Compatibilité des intérêts de l entreprise et de la personne tenue pour acquises Oubli de l homme stratégique : liberté de coopérer ou non, en fonction de sa relation à son environnement et négligence des phénomènes culturels et identitaires Risque d aborder les relations humaines de manières mécanistes. Dans les années 80 : on parlera d implication et beaucoup moins de motivation. 23

24 3.3. Le rôle des RH : tous DRH À défaut de «motiver», on peut réduire les sources de démotivation : - travail inintéressant (subjectif), inutile - absence d objectifs clairs, bien calibrés - manque de suivi dans le travail, désintérêt du SH - feed-back essentiellement négatif - absence de récompenses, de reconnaissance - insuffisance des moyens mis à disposition - mauvais climat de travail (conflits, injustices) - mauvaises conditions de travail 24

ME LES MOTIVATIONS Ch 2 LES MOTIVATIONS. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

ME LES MOTIVATIONS Ch 2 LES MOTIVATIONS. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 2 LES MOTIVATIONS 1 2. 1 LES MOTIVATIONS DANS L HISTOIRE DU MANAGEMENT 2 - 1900-1950... LE TAYLORISME - 1950-1980... LES RELATIONS HUMAINES - 1980... LE MANAGEMENT PARTICIPATIF - 1990.. LA CRISE DE L EMPLOI

Plus en détail

Chap 1 : Les fondements du management

Chap 1 : Les fondements du management MANAGEMENT Chap 1 : Les fondements du management 1. L organisation, système humain finalisé A. Le concept d organisation On peut mettre en évidence 4 caractéristiques : - Un système : la somme d éléments

Plus en détail

Comment décoder les FACTEURS de MOTIVATION? Cécile DEJOUX Maître de conférences Habilitée à Diriger des Recherches Cnam

Comment décoder les FACTEURS de MOTIVATION? Cécile DEJOUX Maître de conférences Habilitée à Diriger des Recherches Cnam Comment décoder les FACTEURS de MOTIVATION? Cécile DEJOUX Maître de conférences Habilitée à Diriger des Recherches Cnam 2 Besoins d affiliation Besoins de sécurité Besoins physiologiques 3 THEORIE HIERARCHIE

Plus en détail

L ÉCOLE DES RELATIONS HUMAINES (ERH) Références

L ÉCOLE DES RELATIONS HUMAINES (ERH) Références L ÉCOLE DES RELATIONS HUMAINES (ERH) 1 Références AKTOUF, O. Le management entre tradition et renouvellement, p. 137-135. 4-400-94 - Comportement humain au travail 4-410-12 - Comportement social et entreprise

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

Positionnement de l offre

Positionnement de l offre Les couleurs du leadership offre 2016 1 Positionnement de l offre Personne Manager Combinaison Management Combinaison Commercial Combinaison Collaborateur 360 Management 360 Projet 360 DISC L entreprise

Plus en détail

La gestion des ressources humaines Résumé du Cours

La gestion des ressources humaines Résumé du Cours La gestion des ressources humaines Résumé du Cours I) Les fondements de la gestion des ressources humaines : La gestion des ressources humaine : est un ensemble de fonction et mesures ayant pour objectif

Plus en détail

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE CLARIFIER SA CONTRIBUTION À SON ORGANISATION. SITUER SON RÔLE DANS SON ORGANISATION ET INVENTORIER SES RESPONSABILITÉS DE GESTION.

Plus en détail

LE SYSTEME DE REMUNERATION

LE SYSTEME DE REMUNERATION LE SYSTEME DE REMUNERATION Le système de rémunération est un outil clé en termes de management, même s il ne s agit du seul outil de motivation. Le système de rémunération doit être adapté aux commerciaux

Plus en détail

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière?

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Vers une synergie entre la direction du département infirmier et la direction des ressources humaines : pistes de

Plus en détail

Guide pour les mentors et mentore s: Qu est-ce que le mentorat

Guide pour les mentors et mentore s: Qu est-ce que le mentorat Département d administration de la santé Guide pour les mentors et mentore s: Qu est-ce que le mentorat 2015 Programme de mentorat s adressant aux diplômés en administration de la santé de l Université

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Comprendre, Repérer, Evaluer les Risques Psychosociaux Atelier Séminaire MSA DAL www.msa-idf.fr Déroulement de l intervention Buts de l intervention

Plus en détail

Sciences des conduites

Sciences des conduites Sciences des conduites La dynamique des groupes Cours de L1S2 C.Teulier 1 But= comprendre Plan comment du cours fonctionne le Chap1: groupe pour Introduction apprendre ààl étude mieux le des gérer groupes

Plus en détail

Séminaire Management. Diriger et motiver ses collaborateurs. Marie-odile Legrand 1

Séminaire Management. Diriger et motiver ses collaborateurs. Marie-odile Legrand 1 Séminaire Management Diriger et motiver ses collaborateurs Marie-odile Legrand 1 Diriger et motiver ses collaborateurs Plan A - Comprendre les mécanismes de la motivation Théorie du contenu Théorie du

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

Qu est-ce que la GRH?

Qu est-ce que la GRH? CHAPITRE 1 Qu est-ce que la GRH? La gestion des ressources humaines suscite de nombreuses descriptions concernant sa situation actuelle ou passée. Ces représentations sont ancrées dans des perspectives

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Salima chaanoun Amina bouiller. Réaliser par : Encadré par : MR O. BELKHEIRI

Salima chaanoun Amina bouiller. Réaliser par : Encadré par : MR O. BELKHEIRI Salima chaanoun Amina bouiller Réaliser par : Encadré par : MR O. BELKHEIRI ? Qu est-ce qui pourrait être à la base de la motivation au travail? Plan de travail Théorie II La théorie bi-factorielle Frederick

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Process Communication. pour être en phase

Process Communication. pour être en phase Process Communication pour être en phase Nouveaux enjeux, nouveaux talents TRAVAILLER ENSEMBLE Les progrès technologiques de ces dernières décennies ont changé le visage des organisations en offrant un

Plus en détail

groupement humain 1 La prise en compte du facteur humain 2 L approche sociologique des organisations

groupement humain 1 La prise en compte du facteur humain 2 L approche sociologique des organisations [L organisation, groupement humain PLAN 1 La prise en compte du facteur humain A. q Une nouvelle approche B. q Principauxapportsdel écoledesrelations humaines C. q Intérêt et limites de l école des relations

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

réussite importante. Nous aussi. Votre est lecroyons

réussite importante. Nous aussi. Votre est lecroyons Votre réussite est importante. Nous lecroyons aussi. Plus de 40 ans d expérience acquise en grandes et petites entreprises, en terme de pratiques professionnelles éprouvées, de créativité et de passion

Plus en détail

Faculté des Sciences juridiques Economiques et Sociales Agadir G.R.H. Semestre : 5 Prof : Dr. Mohamed BINKKOUR Numérisation : Môůlàý Řàşhěd Ēl

Faculté des Sciences juridiques Economiques et Sociales Agadir G.R.H. Semestre : 5 Prof : Dr. Mohamed BINKKOUR Numérisation : Môůlàý Řàşhěd Ēl Faculté des Sciences juridiques Economiques et Sociales Agadir G.R.H Semestre : 5 Prof : Dr. Mohamed BINKKOUR Numérisation : Môůlàý Řàşhěd Ēl 1 I-L approche «ressources humaines» Conviction qu'il est plus

Plus en détail

Parlons ensemble de vos projets NOS FORMATIONS. Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace

Parlons ensemble de vos projets NOS FORMATIONS. Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace NOS FORMATIONS Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace 1 Des modes D intervention adaptés à votre structure et aux participants Formations intra-entreprises

Plus en détail

Management participatif

Management participatif Management participatif Mots clés: Management participatif, management partagé, collaboratif, motivation Partenaires de référence: Hélène Salaün, helene.salaun@businessharmonist.com Hélène de Saint Front,

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences

Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences Une compétence, c est quoi? Combinaison des connaissances, savoir-faire et comportements professionnels nécessaires pour faire face aux situations

Plus en détail

PARCOURS DE FORMATION COMPLET PNL : PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE Un formation qui s adapte à vos besoins et vos projets

PARCOURS DE FORMATION COMPLET PNL : PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE Un formation qui s adapte à vos besoins et vos projets Page 1 sur 7 PARCOURS DE FORMATION COMPLET PNL : PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE Un formation qui s adapte à vos besoins et vos projets Le Cycle complet se compose de deux parties validées par une Certification

Plus en détail

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING Juin 2004 Syndicat Syntec des Conseils en Evolution Professionnelle 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Contexte de l étude Questionnaire de 15 questions adressé aux clients

Plus en détail

Sylvie Deffayet Davrout

Sylvie Deffayet Davrout Sylvie Deffayet Davrout Les clés de l autorité Renforcez votre légitimité de manager 0 Quelles sont les ressources de l autorité dans l entreprise contemporaine? 0 Quelles sont les situations susceptibles

Plus en détail

L évaluation du changement

L évaluation du changement L évaluation du changement Daniel Held, Dr. ès Sciences Economiques, Chargé de cours Université de Neuchâtel, Partenaire Qualintra SA Paru dans : Le pari de l intelligence, Cahiers de l ASO, J.Y. Mercier

Plus en détail

Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé,

Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé, Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé, Diriger une équipe constitue une étape importante au cours d'une carrière. Voici la formation à suivre pour devenir manager. CONTACTEZ NOUS! Marseille

Plus en détail

Management général. Management. gestion. 1. Définition et délimitation du concept de. 2. Les écoles de pensée du Management

Management général. Management. gestion. 1. Définition et délimitation du concept de. 2. Les écoles de pensée du Management Management général 1. Définition et délimitation du concept de Management 2. Les écoles de pensée du Management 3. Le rôle du Manager et les processus de gestion 4. Styles de Direction 5. Planification

Plus en détail

Coaching professionnel / personnel

Coaching professionnel / personnel Le ing : professionnel et personnel Marie-France Bourdais et professeur HEG mfbourdais@bluewin.ch 1 Le ing professionnel et personnel : convergences ou divergences? Cadre, contrat, attentes différent Le

Plus en détail

LA MOTIVATION AU TRAVAIL

LA MOTIVATION AU TRAVAIL LA MOTIVATION AU TRAVAIL (MBA 8T10) Equipe 2 Abdelkrim Jalam Patrick Cecyre Mohammed Khchan Takla Abi Raad Omar Toukal Page 1 LA MOTIVATION AU TRAVAIL «Vous m avez gâché, pendant toutes ces années de travail,

Plus en détail

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Estelle M. Morin, psychologue et professeur titulaire Alexandra Lebel, directrice RH, Teknika HBA Le mercredi, 3 novembre 2010 Copyright

Plus en détail

ANALYSE DES THÈMES DÉVELOPPÉS

ANALYSE DES THÈMES DÉVELOPPÉS ANALYSE DES THÈMES DÉVELOPPÉS AUTOUR DE LA STRATÉGIE PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES RESSOURCES DOCUMENTAIRES : SITE ACADÉMIQUE DE TOULOUSE SANDRINE QUENNET Avril 2009 Partie 1 FINALISER ET DÉCIDER

Plus en détail

Amélioration de la performance et méthodologie située de diagnostic

Amélioration de la performance et méthodologie située de diagnostic Colloque ARUC- Gestion des âges et des temps sociaux Performance, organisation et temps de travail, 6-7 octobre 2011 Amélioration de la performance et méthodologie située de diagnostic Martine Gadille

Plus en détail

Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux

Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux Recrutement Professionnels Solutions RH Services en entreprise Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux L époque du travail individuel

Plus en détail

Economie Institutionnelle et des Organisations. Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2015

Economie Institutionnelle et des Organisations. Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2015 Economie Institutionnelle et des Organisations Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2015 1 http://www.nikolaynenovsky.com/ 2 Economie des organisations Axes principaux Conférence 6 3 Plane, JM (2013). Théorie

Plus en détail

Catalogue de formations Tapania Consulting

Catalogue de formations Tapania Consulting Catalogue de formations Tapania Consulting La fantaisie et l imagination sont plus importantes que les connaissances Einstein Thèmes principaux 1. communication interne 2. communication et management 3.

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Qu est-ce que le changement?

Qu est-ce que le changement? Le changement Qu est-ce que le changement? Changement Modification durable apportée à l environnement, à la structure, à la technologie ou au personnel d une organisation en vue d une amélioration significative

Plus en détail

Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise?

Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise? Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise? Sous la direction de Jean-Marie Peretti Mars 2014 Un thème d actualité

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer?

Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer? Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer? Les élus qui nous contactent sont souvent démunis face à cette situation nouvelle que représente pour eux la multiplication

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION FORMATION EN MANAGEMENT DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS MANAGÉRIALES STRUCTURE DE LA FORMATION Programme de formation : 7 jours Siège social : 3B, Rue Taylor, CS 20004 75481 PARIS Cedex

Plus en détail

Séquence 3. La Mobilité et la Gestion des carrières. Marie-Anne GIROULT Master 1- Année 2013-2014

Séquence 3. La Mobilité et la Gestion des carrières. Marie-Anne GIROULT Master 1- Année 2013-2014 Séquence 3 La Mobilité et la Gestion des carrières Marie-Anne GIROULT Master 1- Année 2013-2014 La Carrière La Gestion de carrières Les Nouvelles tendances Le Rôle du manager dans la gestion des carrières

Plus en détail

Risques psychosociaux (RPS)

Risques psychosociaux (RPS) Risques psychosociaux (RPS) Une approche pour la prévention. Des repères pour l action. Contexte actuel de «Montée» des RPS dans : Les évolutions du travail et de son contexte (logiques financières et

Plus en détail

La gestion du stress. Au sein de l organisation

La gestion du stress. Au sein de l organisation La gestion du stress Au sein de l organisation Plan Introduction Qu est-ce que le stress? Les agents stressants Le stress dans l organisation Les causes du stress au travail Comment se manifeste-t-il?

Plus en détail

Leader accompli de l expérience-employé!

Leader accompli de l expérience-employé! Insufflez de l AME MD à votre organisation Jour 1 : Aligner Objectifs et éléments de contenu 1 Un monde en changement 2 Le rôle du leader 3 Aligner l organisation et les équipes Identifier les enjeux et

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

RH-Newsletter. Editorial. Expert RH. Soyez raisonnables! Demandez-nous l'impossible. Former des Leaders & Non des Masters RH!

RH-Newsletter. Editorial. Expert RH. Soyez raisonnables! Demandez-nous l'impossible. Former des Leaders & Non des Masters RH! RH-Newsletter Soyez raisonnables! Demandez-nous l'impossible. Septembre 2013 Dans ce numéro : Editorial Expert RH Nos Partenaires : Editorial NAITECH Consult RH-Newsletter est une publication en ligne

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Formation de certification TRIMA en coaching

Formation de certification TRIMA en coaching SYLLABUS DE COURS Formation de certification TRIMA en coaching Formateur : Lionel Arsenault, concepteur du modèle TRIMA Durée : trois jours Description de la formation Cette formation a pour objectif de

Plus en détail

Fiche Synthèse aide au concours 2SEP ENS Rennes. La motivation

Fiche Synthèse aide au concours 2SEP ENS Rennes. La motivation La motivation 1) Définition La motivation comprend des comportements adaptatifs mais aussi non adaptatifs : l élève peut montrer de la motivation en EPS mais pas envers la tâche prescrite Ex : : élève

Plus en détail

Les besoins humains. Besoins. Ressources. La personne. Comportements. Comportements Énergie. Soi ÉNERGIE ORGANISMIQUE

Les besoins humains. Besoins. Ressources. La personne. Comportements. Comportements Énergie. Soi ÉNERGIE ORGANISMIQUE Les besoins humains Besoins Comportements Soi ÉNERGIE ORGANISMIQUE Comportements Énergie $ La personne Ressources 1 La théorie des besoins selon Abraham Maslow 1. Besoins physiologiques de base : Ce sont

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé

Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 1 Dominique Jaillon - Sociologue, Superviseur, Coach - Past-Président de la Société Française de Coaching - Directeur

Plus en détail

Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : un outil simple à utiliser par les intervenants en santé au travail

Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : un outil simple à utiliser par les intervenants en santé au travail Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : un outil simple à utiliser par les intervenants en santé au travail JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR TITULAIRE DE LA CHAIRE EN GESTION DE LA

Plus en détail

LE CONSOMMATEUR PATISSERIE RESTAURATION RAPIDE LA FAIM REPAS GASTRONOMIQUE

LE CONSOMMATEUR PATISSERIE RESTAURATION RAPIDE LA FAIM REPAS GASTRONOMIQUE 1. LE CONSOMMATEUR ET LE BESOIN Le besoin est une tension provoquée par un manque physiologique (faim, soif) ou psychologique ( affection, statut...). Il peut être conscient ou inconscient. Le desir est

Plus en détail

Management humain du changement

Management humain du changement Training inter entreprises Suisse Romande Management humain du changement «Les crises, un formidable tremplin pour rebondir» Bertrand Piccard Résultats du training > Amélioration par les managers de la

Plus en détail

Les bases du management

Les bases du management Les bases du management 04/10/2010 1 L approche systémique 04/10/2010 2 UN SYSTHEME 04/10/2010 3 La Systémique Une approche systémique ne prétend jamais à l exhaustivité ni à l objectivité. Elle conçoit

Plus en détail

EXPOSE LA COMMUNICATION ET MOTIVATION DANS L ENTREPRISE

EXPOSE LA COMMUNICATION ET MOTIVATION DANS L ENTREPRISE EXPOSE LA COMMUNICATION ET MOTIVATION DANS L ENTREPRISE Plan Introduction I : Définition des concepts A. : la communication (com. Interne) B. : la motivation II : la communication dans l entreprise A.

Plus en détail

Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant

Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant demandé la validation de leur sous Solvabilité II. Cet article décrit comment les assureurs peuvent en même temps satisfaire aux exigences

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

L I M M O B I LI E R

L I M M O B I LI E R LES ATOUTS DE LA COMMUNICATION APPLIQUÉS AUX MÉTIERS DE Audrey_Popov /Shutterstock.com L I M M O B I LI E R Une bonne communication est avant tout une affaire humaine. C est l art de se comprendre et d

Plus en détail

GESTIONNAIRES EFFICACES

GESTIONNAIRES EFFICACES GESTIONNAIRES EFFICACES Programme de développement de compétences en gestion www.formationgestionnaire.com Gestionnaires efficaces Ce programme complet de formation et de coaching vise tout particulièrement

Plus en détail

Piloter les objectifs et l activité

Piloter les objectifs et l activité PARCOURS CL.01 Piloter les objectifs et l activité Fixer des objectifs, mobiliser une équipe, réaliser un suivi d activité, c est le moins qu on puisse attendre d un manager. Pour autant, le pilotage ne

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences prévenir. Troubles de la concentration, du sommeil, dépression Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes

Plus en détail

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS sommaire 1. Avoir confiance pour mieux réussir 2 2. Changement : le plus difficile des challenges à gérer! 2 3. La créativité au

Plus en détail

MANAGEMENT FINANCE STRATÉGIE BONNES PRATIQUES LES ATELIERS DES DIRIGEANTS

MANAGEMENT FINANCE STRATÉGIE BONNES PRATIQUES LES ATELIERS DES DIRIGEANTS MANAGEMENT FINANCE STRATÉGIE BONNES PRATIQUES LES ATELIERS DES DIRIGEANTS 2015-2016 Les dates Date Intitulé Participants 2015 5 novembre Le tableau de bord 12 6, 13, 20 novembre Vision stratégique de l

Plus en détail

Animer une équipe. B. Launé IN2P3/IPNO. Ecole Projets IN2P3 Paris 8-10 octobre 2012

Animer une équipe. B. Launé IN2P3/IPNO. Ecole Projets IN2P3 Paris 8-10 octobre 2012 Animer une équipe B. Launé IN2P3/IPNO Ecole Projets IN2P3 Paris 8-10 octobre 2012 1 Présentation Donner de grandes orientations pour avoir la bonne approche Pas de «recettes» Ecole Projet IN2P3 Paris 2012

Plus en détail

Le comportement humain

Le comportement humain Le comportement humain " Qu'est-ce que le comportement? C'est une action visible ou invisible et qui se passe à un moment donné. Le comportement est la résultante de 3 éléments : - les besoins, - les caractéristiques

Plus en détail

www.caringbe.com Retrouvez nos programmes et dates de formation sur CATALOGUE INTERENTREPRISE 2015 Habilitation FODEFCA 120028.

www.caringbe.com Retrouvez nos programmes et dates de formation sur CATALOGUE INTERENTREPRISE 2015 Habilitation FODEFCA 120028. Habilitation FODEFCA 120028. CATALOGUE INTERENTREPRISE 2015 Adresse : Q. Jéricho, Rue Label Bénin Téléphone 1 : +229 97 56 93 34 Téléphone 2 : +229 95 49 00 72 Email : info@caringbe.com Retrouvez nos programmes

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH du GPNI. Réunion de lancement du 11 février 2010. Résultats de l enquête de Maturité RH

Parcours Dyn@mique RH du GPNI. Réunion de lancement du 11 février 2010. Résultats de l enquête de Maturité RH Parcours Dyn@mique RH du GPNI Réunion de lancement du février 00 Résultats de l enquête de Maturité RH Rappel du contexte et des objectifs La volonté du GPNI: mettre en œuvre une démarche proactive pour

Plus en détail

Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet

Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet Le travail par missions? Travailler par mission c est accepter

Plus en détail

«Le pouvoir d agir sur son propre travail» Les conseils d atelier

«Le pouvoir d agir sur son propre travail» Les conseils d atelier Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse Cabinet SECAFI CTS Changement Travail Santé agréé par le ministère du Travail et habilité IPRP Siège social SECAFI CTS : 20, rue Martin Bernard

Plus en détail

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Juin 2012 Tazim Virani Rapport commandé par l Association des infirmières et infirmiers du Canada fcrss.ca Ce document est disponible à www.fcrss.ca. Le présent

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

La qualité de vie. au travail. vue par les Ressources Humaines

La qualité de vie. au travail. vue par les Ressources Humaines Sandrine Baslé 2014 La qualité de vie au travail vue par les Ressources Humaines projets mis en place, priorités et enjeux Méthodologie utilisée pour cette étude 45 entretiens réalisés en 2013 auprès de

Plus en détail

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite Code de conduite 1 Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco 2 - Code de conduite Sommaire CODE DE CONDUITE RESPECT - RESPONSABILITE - EXEMPLARITE Message du Président Qu est-ce que le Code

Plus en détail

LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE

LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE SEPTEMBRE 2013 C.MADEC E.DEYDIER 1 PLAN INTRODUCTION Rappel :apporter documents sur analyse des articles et s installer par groupe au 2ème cours -Pourquoi ce cours : présentation

Plus en détail

Attirer, fidéliser et développer les talents Etat des lieux. Gabriel Bardinet Observatoire du Capital Humain Deloitte

Attirer, fidéliser et développer les talents Etat des lieux. Gabriel Bardinet Observatoire du Capital Humain Deloitte Attirer, fidéliser et développer les talents Etat des lieux Gabriel Bardinet Observatoire du Capital Humain Deloitte Deloitte Expert en capital Rémunération et Avantages Sociaux Nous accompagnons nos clients

Plus en détail

INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC. 2-6 mai 2011 Haïti

INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC. 2-6 mai 2011 Haïti INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC 2-6 mai 2011 Haïti COMMUNICATION POUR LE CHANGEMENT SOCIAL ET DU COMPORTEMENT Les caractéristiques qui la définissent : La CCSC est

Plus en détail

OUTIL 1A CONTENU DE LA FORMATION DAFA

OUTIL 1A CONTENU DE LA FORMATION DAFA CONTENU SOMMAIRE Module 1 : Le monde du loisir OUTIL 1A CONTENU DE LA FORMATION DAFA 1.1 Introduction 0 h 30 1.2 Les principes d une communication efficace 1 h 00 1.3 Le travail d équipe 1 h 30 TOTAL POUR

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

Vers une consommation et une production (plus) responsables : fondements et engagements

Vers une consommation et une production (plus) responsables : fondements et engagements Assises Testerines du Développement durable - 20 juin 2009 Vers une consommation et une production (plus) responsables : fondements et engagements Par Francis Ribeyre Institut EGID-Bordeaux 3 ribeyre@egid.u-bordeaux3.fr

Plus en détail

La GRH au cœur de la stratégie d entreprise

La GRH au cœur de la stratégie d entreprise 17ème Université d Eté La GRH au cœur de la stratégie d entreprise Tunis, 05 06 Juin 2014 Abdellah CHENGUITI DRH Sews Cabind Maroc, Vice-Président de l AGEF Qu est-ce que le changement Processus de passage

Plus en détail

Accompagnement des managers

Accompagnement des managers DIRECTEURS CHEFS DE PÔLES CADRES SUPÉRIEURS CADRES DE PROXIMITÉ Accompagnement des managers UN NOUVEAU CONCEPT : LE BINÔME COACH / CONSULTANT RESTONS Z E N Dans sa circulaire DGOS/RH4/2013/295 du 19 juillet

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST. Proposition de barème sur 120 points

INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST. Proposition de barème sur 120 points INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST Proposition de barème sur 120 points Questions à traiter travaux demandés PARTIE 1 Dossier 1 LES CONDITIONS DE TRAVAIL 1.1 Identifier les risques auxquels

Plus en détail