LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5"

Transcription

1 Table des matières LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3 Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5 CVO d'un sinistre...5 Cycle de vie d'un salarié...5 MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS...6 Symbolisme...6 MODÈLE ORGANISATIONNEL DES TRAITEMENTS...9 Jacques Chambon 1/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

2 Les Niveaux d'abstraction de MERISE Quatre niveaux d'abstraction sont présents dans MERISE : Les niveaux Conceptuel et Organisationnel, sont adaptés à la conception du Système d'information Organisationnel (SIO). Les quatre modèles associés permettent aux gestionnaires de définir les objectifs du futur système et d'utiliser un langage commun avec les informaticiens. Le niveau Conceptuel exprime les choix fondamentaux de gestion en recherchant les éléments stables indépendamment des moyens à mettre en oeuvre, de leurs contraintes et de leur organisation. Le niveau Organisationnel exprime les choix d'organisation de ressources humaines et matérielles, au travers de la définition des sites et des postes de travail. Le niveaux Logique et Physique, sont adaptés à la conception du Système d'information Informatisé (SII) et sont destinés aux informaticiens. Données Traitements Système d'information Organisationnel Niveau Conceptuel Niveau Organisationnel Modèle Conceptuel de Données MCD Significations des informations sans contraintes techniques, organisationnelle ou économiques Modèle Organisationnel des Données MOD Significations des informations avec contraintes organisationnelle et économiques Modèle Conceptuel de traitements MCT Activité du domaine sans préciser les ressources et leur organisation Modèle Organisationnel des traitements MOT Fonctionnement du domaine avec les ressources utilisées et leur organisation Modèle Logique de Données Modèle Logique de traitements Système d'information Informatisé Niveau Logique Niveau Physique MLD Description des données tenant compte de leurs conditions d'utilisation par les traitements et des techniques de mémorisation Modèle Physique de Données MPD Description de la ou des bases de données dans la syntaxe du logiciel ou du SGBD MLT Fonctionnement du domaine avecr les ressources et leur organisation informatique Modèle Physique de traitements MPT Architecture technique des programmes Jacques Chambon 2/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

3 Graphe de Flux Domaine Unité de découpage des activités de l'entreprise. domaine d'activité commercial domaine d'activité production domaine d'activité des Ressources Humaines Activité Fonction que doit assurer un domaine. Un domaine se décompose en plusieurs activités Le domaine Production se décompose en Activités «Achats», «Etudes», «Fabrication», «Contrôle». Acteur Toute unité géographico-fonctionnelle (personne physique, personne morale, service, bâtiment, lieu de gestion au sens large...) qui joue un rôle dans le transit d'informations, en tant qu'émetteur ou récepteur de flux. On en distingue deux catégories : les acteurs internes qui font partie de l'organisation ET du domaine d'activité étudié ; les acteurs externes qui appartiennent à d'autres domaines de l'organisation ou qui n'en sont pas membres. Le secrétariat du directeur est un acteur interne, alors que le client sera un acteur externe si le domaine étudié est l'entreprise; Le secrétariat du directeur pourra devenir un acteur externe si le domaine étudié se limite à la «Fabrication». Les qualificatifs internes ou externes dépendent du périmètre du Domaine étudié. Flux Un flux représente la circulation des informations entre deux acteurs ou entre une activité et un acteur externe. facture de doit envoyée à un client : flux se traduisant par un document papier ; demande de rendez-vous : flux dématérialisé se traduisant par un appel téléphonique. Formulaire de déclaration de TVA transmis sous forme EFI. Jacques Chambon 3/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

4 Modèle de Flux Diagramme qui décrit les flux de données entre le domaine d'activités étudié et son environnement. Ce modèle se décline à deux niveaux. Lorsqu'il présente les flux entre les acteurs et le domaine étudié, il prend le nom de modèle de contexte. On parle aussi de modèle de flux de niveau 0 ou de vision «boite noire». Les acteurs sont représentés par des symboles arrondis, tandis que le domaine est représenté par un rectangle. Les flux sont symbolisés par des flèches. Tout ce qui apparaît en pointillés ne fait pas parti du domaine d'étude, mais permet d'en accroître la compréhension. Lorsqu'il détaille les activités du domaine étudié et les flux correspondants, il prend le nom de modèle de flux de niveau 1.ou de vision «Boite Blanche» Jacques Chambon 4/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

5 Cycle de vie des Objets Entités et associations peuvent regroupés sous le terme plus générique d' «objets». Les objets modélisés évoluent dans le temps : ils sont créés, modifiés et finissent par être supprimés. L'évolution des objets et leur passage par des états successifs appelé «Cycle de vie des Objets (CVO) peut être représenté par un diagramme d'états / tansitions. Les états sont indiqués dans des cercles, les transitions sur les arcs reliant les cercles. Les transitions sont désignées par des verbes d'action ou par des événements à l'origine du changement d'état. Une facture, une fois émise peut être ou non réglée par le client débiteur. CVO d'une facture : Pour suivre les paiements des factures à l'aide d'un échéancier, il faut ajouter un attribut «état» dans l'entité facture, et des attributs complémentaires qui permettront de qualifier le changement d'état. Une date d'échéance dépassée fera passer la facture de l'état «due» à celui d'«impayée», alors qu'un certain nombre de relances la fera passer d'«impayée» à irrécouvrable. Dans l'entité de l'objet concerné apparaissent les attributs mis en évidence par le CVO. CVO d'un sinistre Travail à faire 1. Commenter le diagramme ci-dessus Cycle de vie d'un salarié Un nouvel embauché, avant d'être titularisé, comme instructeur est mis à l'essai pour 3 mois (renouvelable). Durant cette période, il peut quitter la société sans préavis. L'embauché, devenu titulaire, ne peut quitter la société qua par une démission ou un licenciement. Dans ces 2 cas il effectuera un préavis de 3 mois s'il y est cadre et d'1 mois s'il est non cadre. Durant sa vie professionnelle, il peut demander un congé de longue durée, il retrouvera son poste de titulaire à son retour. Travail à faire 1. Construire le cycle de vie de l'individu employé. Jacques Chambon 5/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

6 Modèle Conceptuel des Traitements Le MCT modélise l'activité d'une organisation par l'identification et la description des actions menées ainsi que de leur logique d'enchaînement sans faire aucune présupposition sur l'organisation de ces actions dans le temps et l'espace, ni sur la répartition des tâches entre l'homme et la machine. Le MCT est constitué d un enchaînement d opérations appartenant à un Domaine d'activités ou à un Processus. Chaque opération est déclenchée par un événement unique, ou par plusieurs événements liés par une condition de synchronisation ; l opération exécute alors des traitements et produit un ou plusieurs résultats, qui peuvent être éventuellement conditionnés par des règles d émission. Symbolisme Evénement On appelle événement un fait dont l'apparition déclenche une ou plusieurs actions au sein de l'organisme. Ces actions constituent la réponse de l'organisme à l'apparition d'un événement qui est, en général, aléatoire. Un événement traduit : un CHOIX, une DECISION, une DEMANDE Décision de passer une commande, décision de régler une facture, choix d'un nouveau fournisseur, Arrivée d'une commande au service commercial, Emission d'un bon de livraison, Avis de règlement d'un solde... un CHANGEMENT D'ETAT dans le système La fin du mois arrive, à 10 heures du soir, tous les 8 du mois... On distingue suivant les modalités d apparition, deux types d événements : les événements externes et les événements internes. Un événement externe doit provoquer une réaction du Système d'information sous la forme d'une opération. Un événement interne peut soit provoquer une nouvelle réaction du système d'information, soit constituer un résultat pour l'univers extérieur. Certains événements sont qualifiés de temporisateurs. C'est le cas de la fin d'un délai ou de la survenance d'une date (fin du mois..) Ce type d'événement a pour effet de déclencher une série d'opérations pour lesquelles toutes les données ont déjà été réunies préalablement. Ces événements résultent du choix de l'entreprise (délai de trente jours après une relance) ou de la loi. Jacques Chambon 6/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

7 Les événements externes sont les événements provenant de l extérieur du système d information étudié. Ils surviennent de façon aléatoire. Un événement externe ne peut se situer qu en «entrée» d une opération, jamais en résultat. Un Bon de livraisons et une facture sont créés par une entité extérieure à l'organisation. Les événements internes sont générés par les traitements propres au domaine étudié. Un événement interne apparaît toujours la première fois en résultat d une opération. Il peut ensuite jouer plusieurs rôles : être destiné à l extérieur du domaine étudié; participer au déclenchement de l opération suivante; être simplement mémorisé dans le système d information. La lettre de confirmation est émise par l'organisation. Elle est nécessaire pour confirmer une inscription. Opération On appelle Opération un ensemble d'actions effectuées par l'organisme en réaction à un ou plusieurs événements. Une Opération se déroule sans attente externe, elle est ININTERRUPTIBLE. Cela suppose qu au moment du déclenchement de l opération, toutes les données nécessaires au traitement soient connues de l opérateur. On peut analyser son contenu sous la forme d'un ensemble structuré d'actions. Une opération traduit des CHOIX DE GESTION et non des choix d'organisation. L'opération se traduit par l'énumération des actions à réaliser, sans préconiser d'ordre. Jacques Chambon 7/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

8 Synchronisation La synchronisation d'une opération représente la condition portant sur la liste des événements déclencheurs de l'opération, qui doit être remplie pour que l'opération soit activée; elle précise les conditions de déclenchement de l'opération. Incorrect Correct a a c O p e r a t i o n 1 b O U O p e r a t i o n 2 c L'opération 1 génère un événement (b) qui est nécessaire au déclenchement de l'opération 2. L'événement b, n'a pas besoin d'apparaître et l'opération 1 n'est en réalité qu'une action de l'opération 2 O U O p e r a t i o n d l d a a a O p é r a t i o n 1 r è g l e 1 r è g l e 2 O p é r a t i o n _ 1 r è g l e 1 r è g l e 2 Les événements b et c générés par l'opération 1 sont déclencheurs de l'opération 2. b O U O p é r a t i o n 2 c b c E T O p é r a t i o n _ 2 Ils est parfaitement inutiles de les faire apparaître puisque leur existence déclenche automatiquement l'opération suivante. L'opération 1 et l'opération 2 doivent être confondues. O p e r a t i o n. d d d Dans les exemples précédents les événements intermédiaires sont du niveau organisationnel. Ils ont été signalés pour montrer leur existence dans la pratique, mais au niveau conceptuel, il est inutile de les faire apparaître. Pour qu'une opération se déclenche, il faut toujours un événement externe, qui ne soit pas organisationnel, mais conceptuel. Synchronisation ECE ECE1 et ECE2 ECE1 ou ECE2 ECE et ECI ECI ECI ou ECE ECI1 et ECI2 ECE et (ECI1 ou ECI2) ECI et (ECE1 ou ECE2) ECI1 et (ECE ou ECI2) commentaires correct correct correct correct incorrect incorrect incorrect (ECE et ECI1) ou (ECE ou ECI2) correct (ECI et ECE1) ou (ECI et ECE2) correct (ECI1 et ECE) ou (ECI1 et ECI2) incorrect Jacques Chambon 8/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

9 ECE : événement conceptuel externe ECI : événement conceptuel interne Modèle Organisationnel des traitements. L'approche organisationnelle analyse les traitements et les données et consiste à répondre aux questions suivantes Qui fait quoi? Quand fait-on les traitements? D'où exécute-t-on les traitements? Avec quelles ressources? Il s'agit de définir comment se répartissent les traitements et les données entre les acteurs du domaine, qui effectue tels traitements et qui a accès aux informations du domaine, quand et dans quel ordre.les traitements se déroulent, quel outil est choisi pour réaliser le traitement et avec quelles ressources. Le poste de travail Le poste de travail est un centre d'activité qui dispose des ressources nécessaires pour réaliser un certain nombre de traitements. Un poste de travail est défini par : la fonction des acteurs du poste (elle définira le domaine de compétences et de responsabilité du poste de travail); les caractéristiques du matériel utilisé par ce poste (elles permettront d'associer d'une manière générale un type de matériel à la fonction du poste); la localisation du poste (elle permettra de situer le poste dans l'organisation du domaine). Dans le cas où plusieurs postes de travail parfaitement identiques existent, ils forment un type de poste de travail. La tâche Une tâche est une unité élémentaire de traitement. Elle résulte de la décomposition organisationnelle de l'opération conceptuelle. Elle est effectuée par un poste de travail. Le degré d automatisation d une tâche L'exécution d'une tâche utilise les ressources humaines et informatiques. On distingue, pour exécuter une tâche, la manière : manuelle : le traitement est réalisé par une ressource humaine; conversationnelle : l'exécution de la tâche est réalisée par un dialogue entre l'homme et la machine grâce à une interface homme-machine (IHM). On parle aussi de tâche interactive ou en temps réel; automatique : l'exécution de la tâche est réalisée grâce à l'informatique seule par une procédure automatisée et autonome. On parle de procédure en temps différé ou de procédure batch. La répartition des traitements entre les postes de travail Le modèle organisationnel des traitements (MOT) décrit l'organisation appliquée aux traitements. Il décrit la chronologie des phases du traitement; la répartition organisationnelle des phases; la circulation des informations entre les postes de travail; les ressources humaines et techniques utilisées par la phase modélisée. Basée sur les principes de modélisation du MCT, le MOT définit de manière détaillée les opérations conceptuelles en les découpant en tâches. Le MOT permet de démontrer la faisabilité de la solution organisationnelle retenue. Jacques Chambon 9/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

10 Le comité d'entreprise d'une société offre la possibilité aux enfants des salariés des places dans des villages de vacances. Début Janvier, les Ressources Humaines calcule des «points», fonction du salaire de chaque salarié et de la composition de la famille (nombre d'enfants, handicap, age). Les salariés établissent des fiches de vœux qu'ils adressent au comité d'entreprise avant le 10 Mars. Les fiches sont alors saisies et traitées dans leur intégralité le 15 mars en traitement par lots. Jacques Chambon 10/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

11 Jacques Chambon 11/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

Introduction à l'analyse et à la modélisation des processus. Eric Papet Co-fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor 27001

Introduction à l'analyse et à la modélisation des processus. Eric Papet Co-fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor 27001 Introduction à l'analyse et à la modélisation des processus Eric Papet Co-fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor 27001 Les composants d'une méthode d'analyse La conception d'un

Plus en détail

MERISE : une méthode systèmique de conception de SI - Présentation générale -

MERISE : une méthode systèmique de conception de SI - Présentation générale - MERISE : une méthode systèmique de conception de SI - Présentation générale - Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Origine et évolution Principes généraux Cadre de modélisation

Plus en détail

Systèmes d information. Modélisation des systèmes d'information Partie 3 : modèle organisationnel des traitements

Systèmes d information. Modélisation des systèmes d'information Partie 3 : modèle organisationnel des traitements Systèmes d information Modélisation des systèmes d'information Partie 3 : modèle organisationnel des traitements Introduction Le but : Au niveau conceptuel des traitements, on : définit les actions des

Plus en détail

Revue du monde Merise NFE 108 : Méthodologie des systèmes d information

Revue du monde Merise NFE 108 : Méthodologie des systèmes d information Revue du monde Merise NFE 108 : Méthodologie des systèmes d information Plan Présentation générale Les niveaux de description Le processus de conception Les modèles de Merise 2 Références Cours du CNAM

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick Cours Master 1 / 2013-2014 Dr YAO Kouassi Patrick Une base de données est le terme informatique désignant un ensemble de données connexes stockées informatiquement. Ce terme ne doit pas être confondu avec

Plus en détail

OMGL6 Dossier de Spécifications

OMGL6 Dossier de Spécifications OMGL6 Dossier de Spécifications HELPDESK Radoslav Cvetkoski, Xavier Fantin, Yohann Haution, Yanis Salti, Sébastien Tassier Cvetkoski, Fantin, Haution, Salti, Tassier Page 1 Sommaire 1. Historique du document...

Plus en détail

Organigramme/Ordinogramme/Diagramme de flux

Organigramme/Ordinogramme/Diagramme de flux Organigramme/Ordinogramme/Diagramme de flux Définitions La plupart des définitions proviennent des trois sites suivants : http://www.rcc.ryerson.ca/schools/rta/flowchart/ (Consulté le 30/11/05). http://www.cs.uregina.ca/dept/manuals/manuals/2_0structprog/2_struct_prog.html

Plus en détail

Système d'information (SI) Fonction du SI. Fonctionnement du SGBD. Système automatisé d'information. Méthodologie des Systèmes d'information

Système d'information (SI) Fonction du SI. Fonctionnement du SGBD. Système automatisé d'information. Méthodologie des Systèmes d'information Informations externes 2 Système d'information (SI) Méthodologie des Systèmes d'information Florence PETIT 2006-2007 Information Faits, connaissances, concepts qui ont un sens pour un être humain. déduits

Plus en détail

plan directeur des systèmes d'information objectif et marche à suivre

plan directeur des systèmes d'information objectif et marche à suivre plan directeur des systèmes d'information objectif et marche à suivre Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Lapointe Conseiller en gestion Publié par la Direction

Plus en détail

JooBle - PRPE. Ind-00.2

JooBle - PRPE. Ind-00.2 Ind-00.1 Indications TD Access 0. Préliminaires Lisez la version PDF du TP et repérez les parties surlignées. Ce sont des éléments qui sont importants ou qui ont été modifiés. À vous de transcrire tout

Plus en détail

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MODULE C03 - Séquence 4 INTRODUCTION I. DONNEES ET TRAITEMENT II. MODELE CONCEPTUEL DES DONNEES III. MODELE CONCEPTUEL

Plus en détail

Systèmes d'information d'entreprise

Systèmes d'information d'entreprise PARTIE Cours de Première Année Systèmes d'information d'entreprise Thierry Valet & Patrick Nasarre IUP Génie Mathématique et Informatique Avignon Version 1.7 du 18/01/02 En exclusivité sur : http://www.chez.com/jeyland/iup

Plus en détail

L'audit des systèmes d'informations - Une méthode formalisée, la technique des Flow-Charts.

L'audit des systèmes d'informations - Une méthode formalisée, la technique des Flow-Charts. L'audit des systèmes d'informations - Une méthode formalisée, la technique des Flow-Charts. L'objectif de l'auditeur est de comprendre les méthodes et les systèmes employés au sein de l'organisation, ainsi

Plus en détail

Merise. Introduction

Merise. Introduction Merise Introduction MERISE:= Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes d Entreprise Méthode d Analyse et de Conception : Analyse: Etude du problème Etudier le système existant Comprendre

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

Méthode MERISE : Niveau Conceptuel COURS DE BASES DE DONNEES. Méthode MERISE : Niveau Logique. Méthode MERISE : Niveau Physique

Méthode MERISE : Niveau Conceptuel COURS DE BASES DE DONNEES. Méthode MERISE : Niveau Logique. Méthode MERISE : Niveau Physique Méthode MERISE : Niveau Conceptuel Réponse à la question : QUOI? COURS DE BASES DE DONNEES Luc Bouganim Qu est ce qu on va gérer comme données, comment sont elles organisées Modèle Conceptuel de Données

Plus en détail

Modélisation des traitements Merise PowerAMC 16.1

Modélisation des traitements Merise PowerAMC 16.1 Modélisation des traitements Merise PowerAMC 16.1 Windows ID DU DOCUMENT : DC37033-01-1610-01 DERNIERE REVISION : Décembre 2011 Copyright 2011 Sybase, Inc. Tous droits réservés. Cette publication concerne

Plus en détail

ISTA H.H www.developpez.c.la Diagramme d activité SOMMAIRE

ISTA H.H www.developpez.c.la Diagramme d activité SOMMAIRE SOMMAIRE I. Définition... 2 II. Intérêts des diagrammes d activité... 5 III. Quand employer le diagramme d activité?... 5 IV. Avantage et Inconvénient... 6 V. Les étapes de constructions... 7 VI. Comment

Plus en détail

PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET

PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/developpement/gestion-projet/guide-planfi-suivi-projet

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION

SOMMAIRE INTRODUCTION SOMMAIRE INTRODUCTION...2 I. L ETUDE PREALABLE...3 1. La problématique...3 2. Les objectifs...3 3. L étude de l existant...4 4. Les limites de l existant...4 5. L approche de solution...4 II. L ETUDE DETAILLEE...5

Plus en détail

[ Hornet ] Charte de méthodologie

[ Hornet ] Charte de méthodologie [ Hornet ] Hornet Cette création est mise à disposition selon le Contrat Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'identique disponible en ligne http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

Plus en détail

Comprendre Merise et la modélisation des données

Comprendre Merise et la modélisation des données Comprendre Merise et la modélisation des données Tables des matières Avant-propos 1- Introduction 1-1 Principes fondateurs 1-2 Bases conceptuelles 1-3 Place de Merise dans le cycle de développement informatique

Plus en détail

Du monde réel à SQL la modélisation des données

Du monde réel à SQL la modélisation des données ANF «Comment concevoir une base de données en archéométrie» Réseau CAI-RN & rbdd - 05/06/2014 au 06/06/2014 Du monde réel à SQL la modélisation des données Marie-Claude Quidoz (CEFE/CNRS) Ce document est

Plus en détail

MODÉLISATION DYNAMIQUES DIAGRAMMES D ACTIVITÉS DIAGRAMMES D ETATS-TRANSITIONS

MODÉLISATION DYNAMIQUES DIAGRAMMES D ACTIVITÉS DIAGRAMMES D ETATS-TRANSITIONS MODÉLISATION DYNAMIQUES DIAGRAMMES D ACTIVITÉS DIAGRAMMES D ETATS-TRANSITIONS 1 PRÉSENTATION Un diagramme d activité est un diagramme UML qui modélise les aspects dynamiques d un système Le diagramme d

Plus en détail

3. ÉPREUVES. Épreuve E4 : Communication et relations avec les acteurs internes et externes

3. ÉPREUVES. Épreuve E4 : Communication et relations avec les acteurs internes et externes 3. ÉPREUVES À l issue des épreuves orales, aussi bien en CCF qu'en forme ponctuelle, les s ne donnent aucune indication sur la valeur de la prestation du candidat. La note proposée n'est pas communiquée

Plus en détail

Dossier d initialisation du projet Gstp H4204

Dossier d initialisation du projet Gstp H4204 Dossier d initialisation du projet Gstp H4204 Table des matières 1 Objet du projet et Contexte 2 2 Liste des livrables et leurs sommaires. 3 2.1 Livrables de gestion de projet.............................

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI

FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 1 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI Chapitre 1 Trois questions se posent dès le départ : Qu'est-ce qu'un système? Qu'est-ce

Plus en détail

Fonctions pour la France

Fonctions pour la France Fonctions pour la France Microsoft Corporation Publié : novembre 2006 Microsoft Dynamics est une ligne de solutions de gestion d'entreprise intégrées et adaptables qui vous permet, ainsi qu'à vos employés,

Plus en détail

Article sélectionné par : CapLine com.

Article sélectionné par : CapLine com. Article sélectionné par : CapLine com. [KNOWLEDGE MANAGEMENT] Le KM est une aventure à la fois personnelle et collective qui rassemble des individualités autour des valeurs et vision d'une organisation.

Plus en détail

Le modèle conceptuel des traitements

Le modèle conceptuel des traitements Le modèle conceptuel des traitements 1 Le Modèle Conceptuel des Traitements Il décrit le fonctionnement du SI d une organisation au niveau conceptuel : on fait abstraction des contraintes d organisation

Plus en détail

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES Auteur: Raymonde RICHARD PRCE UBO PARTIE III. - LA DESCRIPTION LOGIQUE ET PHYSIQUE DES DONNEES... 2 A. Les concepts du modèle relationnel de données...

Plus en détail

Le diagramme e ve nements-re sultat

Le diagramme e ve nements-re sultat Le diagramme e ve nements-re sultat Présentation : les objectifs de la modélisation de processus Rappel : un processus organisationnel regroupe un ensemble d'activités coordonnées permettant de répondre

Plus en détail

Texte de l'arrêté "Site e-business"

Texte de l'arrêté Site e-business Texte de l'arrêté "Site e-business" Arrêté relatif à l'octroi d'une prime aux entreprises qui créent un site e-business tel que modifié par l'arrêté du 15 juin 2006 (MB 12.07.2006) Le Gouvernement wallon,

Plus en détail

L UTILISATEUR DANS LA CONCEPTION DES SI

L UTILISATEUR DANS LA CONCEPTION DES SI JOURNÉE PECUSI JANVIER 2009 L UTILISATEUR DANS LA CONCEPTION DES SI SOPHIE DUPUY-CHESSA, AGNÈS FRONT, DOMINIQUE RIEU EQUIPE SIGMA, LABORATOIRE LIG, GRENOBLE 1 Utilisateur & Conception des SI membre de

Plus en détail

Présentation du projet:

Présentation du projet: : Le but du projet est de réaliser le fonctionnement d'un jeu d échec valide. Plus spécifiquement, il consiste à implémenter l'organisation générale du jeu, et le suivi des règles du mouvement des pièces.

Plus en détail

ACube. Charte méthodologique. Version 1.2 du 22/02/2010. Etat : Validé

ACube. Charte méthodologique. Version 1.2 du 22/02/2010. Etat : Validé Charte méthodologique Version 1.2 du 22/02/2010 Etat : Validé Communauté Adullact Projet SUIVI DES MODIFICATIONS Version Rédaction Description Vérification Date 1.0 S. Péguet Initialisation 20/03/07 1.1

Plus en détail

Ce cours constitue la première partie de l'étude des systèmes d'informations (S.I. ou I.S. : Information System en anglais).

Ce cours constitue la première partie de l'étude des systèmes d'informations (S.I. ou I.S. : Information System en anglais). Méthode de Conception des Systèmes d'information Auteur : NGANG BILOUNGA Jean Jacques Discipline : Analyse Informatique Objectifs : L'objectif de cet enseignement est double. Tout d'abord faire comprendre

Plus en détail

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MODULE C03 - Séquence 1 INTRODUCTION I. UN PEU D'HISTOIRE II. LES RESSOURCES D'UN SI III. LA DÉFINITION D UN SI À

Plus en détail

Formes juridiques fév. 2013

Formes juridiques fév. 2013 Formes juridiques fév. 2013 Source APCE Quel est le nombre d'associés requis? Elle se compose uniquement de l'entrepreneur individuel (Celui-ci peut embaucher des salariés). 1 seul associé (personne physique

Plus en détail

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable EXERCICE 01.10 Pour faciliter l'accès aux fichiers et initier le travail collaboratif, le responsable informatique d'une PME a mis en place l'architecture suivante : Chaque collaborateur est doté d'un

Plus en détail

Feuille d'information: Utilisation de l'espace de nommage.swiss

Feuille d'information: Utilisation de l'espace de nommage.swiss Qui dit Suisse, dit.swiss Feuille d'information: Utilisation de l'espace de nommage.swiss.swiss la plus-value Le domaine de premier niveau.swiss apporte une plus-value: Il désigne clairement l'origine

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

MEGA Architecture. Guide de démarrage

MEGA Architecture. Guide de démarrage MEGA Architecture Guide de démarrage MEGA 2009 SP5 1ère édition (mars 2011) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune manière

Plus en détail

Annexe 2 INFORMATION ET GESTION. Spécialité «Communication» Classe de première de la série Sciences et technologies de la gestion

Annexe 2 INFORMATION ET GESTION. Spécialité «Communication» Classe de première de la série Sciences et technologies de la gestion Bulletin officiel hors-série n 1 du 12 février 2004 Programme des lycées (pages 56 à 61) Annexe 2 INFORMATION ET GESTION Spécialité «Communication» Classe de première de la série Sciences et technologies

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

Avis de marché. Services

Avis de marché. Services 1/5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:147921-2014:text:fr:html France-Gif-sur-Yvette: Services de comptabilité, services d'audit et services fiscaux 2014/S 085-147921 Avis

Plus en détail

En synthèse. HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise

En synthèse. HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise En synthèse HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise Le logiciel HVR fournit des solutions pour résoudre les problèmes clés de l'entreprise dans les domaines suivants : Haute Disponibilité

Plus en détail

http://www.apce.com/pid1627/comparaison-rapide.html?espace=1

http://www.apce.com/pid1627/comparaison-rapide.html?espace=1 Page 1 of 9 Comparaison rapide EIRL : entrepreneur individuel à responsabilité limitée : entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ( unipersonnelle) : société à responsabilité limitée SA : société

Plus en détail

GOL-502 Industrie de services. Travaux Pratique / Devoir #7

GOL-502 Industrie de services. Travaux Pratique / Devoir #7 GOL-502 Industrie de services Travaux Pratique / Devoir #7 Version 2012 Modélisation à l'aide du langage UML 1) Diagramme de cas d'utilisation 2) Diagramme de classes 3) Diagramme de séquence 4) Diagramme

Plus en détail

MEGA Merise. Guide d utilisation

MEGA Merise. Guide d utilisation MEGA Merise Guide d utilisation MEGA 2011 SP5 1ère édition (mars 2011) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune manière

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Business Process Modeling (BPM)

Business Process Modeling (BPM) Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Cécile Hardebolle cecile.hardebolle@supelec.fr Programme 8 nov. 15 nov. Introduction. Enjeux, rôle de l'architecte SI Partie n 1 du cas d'étude Architecture

Plus en détail

Un SIRH, par où commencer? Le 17/03/2014

Un SIRH, par où commencer? Le 17/03/2014 Un SIRH, par où commencer? Le 17/03/2014 2 Un SIRH, par où commencer? Les 3 premières étapes vers un SIRH: 2. Rédiger un cahier des charges 3. Confronter votre besoin aux offres des éditeurs 3 Avant d

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Organisateur informaticien/organisatrice informaticienne (32341 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Chef de projet informatique........................................

Plus en détail

Mongi TRIKI Docteur en Informatique Université Paris Dauphine

Mongi TRIKI Docteur en Informatique Université Paris Dauphine Université Méditerranéenne Libre de Tunis Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et de Gestion de Tunis Département d Informatique LICENCE INFORMATIQUE Guide du Stagiaire

Plus en détail

Structure défendue par H. Fayol, qui met en avant l'unité de commandement : chaque individu n'a qu'un seul supérieur.

Structure défendue par H. Fayol, qui met en avant l'unité de commandement : chaque individu n'a qu'un seul supérieur. Structure défendue par H. Fayol, qui met en avant l'unité de commandement : chaque individu n'a qu'un seul supérieur. Découpage des activités (et donc des responsabilités) par fonctions, par unités de

Plus en détail

Procédure à suivre pour accéder aux applications sécurisées

Procédure à suivre pour accéder aux applications sécurisées 1. Procédure à suivre pour accéder aux applications sécurisées Introduction Toutes les entreprises ont la possibilité, moyennant certaines conditions d accès, d'avoir accès à des applications sécurisées

Plus en détail

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL Au niveau du second degré, l'économie et gestion recouvre un ensemble de champs disciplinaires relevant de l'économie, du droit, des sciences de

Plus en détail

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML http://olivier-augereau.com Sommaire Introduction I) Les bases II) Les diagrammes

Plus en détail

Chapitre 2 : la comptabilité en partie double

Chapitre 2 : la comptabilité en partie double Chapitre 2 : la comptabilité en partie double Les opérations à crédit Les comptes Caisse et Banque ne suffisent pas à décrire les opérations de l'entreprise car certaines génèrent des paiements différés

Plus en détail

Modélisation et optimisation participative des processus métier assistées par un jeu de rôles

Modélisation et optimisation participative des processus métier assistées par un jeu de rôles Modélisation et optimisation participative des processus métier assistées par un jeu de rôles Les organisations doivent aujourd hui s'adapter de plus en plus vite aux évolutions stratégiques, organisationnelles

Plus en détail

LICENCE (LMD) - INFORMATIQUE

LICENCE (LMD) - INFORMATIQUE LICENCE (LMD) - INFORMATIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé OBJECTIFS Les connaissances et compétences informatiques visées par

Plus en détail

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (90) 19 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (90) 19 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (90) 19 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES SUR LA PROTECTION DES DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL UTILISÉES À DES FINS DE PAIEMENT ET AUTRES

Plus en détail

1. Introduction. 2. Diagramme des exigences

1. Introduction. 2. Diagramme des exigences 1. Introduction La complexité des systèmes techniques est telle que, sans outils de représentations abstraites et progressivement enrichies, les intervenants d un projet auraient de nombreuses difficultés

Plus en détail

Bulletin officiel 155. Page 16 DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE. concernant

Bulletin officiel 155. Page 16 DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE. concernant Page 16 Cachet du centre désigné par le Ministère de la Culture et de la Communication pour mettre en place sous sa responsabilité la procédure VAE DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE

Plus en détail

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition)

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition) Avant-propos 1. Objectifs du livre 13 2. Structure du livre 14 Un projet informatique 1. Les enjeux 17 1.1 Les buts d'un projet 17 1.2 Les protagonistes d'un projet 18 1.3 Exemples de projets 19 2. Les

Plus en détail

B-Namur: Logiciels de gestion des temps de travail et des ressources humaines 2011/S 134-223120 AVIS DE MARCHÉ. Services

B-Namur: Logiciels de gestion des temps de travail et des ressources humaines 2011/S 134-223120 AVIS DE MARCHÉ. Services 1/7 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:223120-2011:text:fr:html B-Namur: Logiciels de gestion des temps de travail et des ressources humaines 2011/S 134-223120 AVIS DE MARCHÉ

Plus en détail

(Moniteur belge du 10 février 2010 - p. 8088)

(Moniteur belge du 10 février 2010 - p. 8088) Règlement "F" de la Banque Nationale de Belgique relatif aux enquêtes sur les investissements entre des résidents autres que les établissements de crédit et des non-résidents non apparentés hors valeurs

Plus en détail

Les devis. Les principales fonctions:

Les devis. Les principales fonctions: Maçonnerie - Carrelage - Chauffage - Climatisation - Couverture - Plomberie - Zinguerie - Décoration - Electricité - Menuiserie - Ebénisterie - Charpente - Moquette - Papiers peints - Parquet -Paysagiste

Plus en détail

Conception d une base de données

Conception d une base de données Conception d une base de données Cyril Gruau 13 novembre 2003 Résumé Ce support de cours regroupe quelques notions concernant le modèle entité-association, le schéma relationnel et la traduction de l un

Plus en détail

- Le Diagramme de Gantt. - Le Diagramme de Pert - La Méthode QQCQCCP - La Méthode MOSI - Cahier des charges fonctionnel

- Le Diagramme de Gantt. - Le Diagramme de Pert - La Méthode QQCQCCP - La Méthode MOSI - Cahier des charges fonctionnel Planifier le projet > Identifier les étapes > Organiser le projet > Identifier les étapes - Le Diagramme de Gantt > Organiser le projet - Le Diagramme de Pert - La Méthode QQCQCCP - La Méthode MOSI - Cahier

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle. Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle. chapitre D-8.3, r. 7 Règlement sur les mutuelles de formation Loi favorisant le développement et la reconnaissance des

Plus en détail

Exemple de projet. «Gestion de contacts»

Exemple de projet. «Gestion de contacts» Université Paul Valéry Montpellier 3 Antenne universitaire de Béziers L3 AES parcours MISASHS ECUE «Logiciels spécialisés» Exemple de projet «Gestion de contacts» G. Richomme Table des matières 1. Introduction...

Plus en détail

Sybase PowerAMC 16. Guide des nouvelles fonctionnalités générales. www.sybase.fr/poweramc DOCUMENTATION

Sybase PowerAMC 16. Guide des nouvelles fonctionnalités générales. www.sybase.fr/poweramc DOCUMENTATION Sybase PowerAMC 16 Guide des nouvelles fonctionnalités générales DOCUMENTATION 2 2 www.sybase.fr/poweramc A propos de PowerAMC 16 PowerAMC est une solution de modélisation d'entreprise graphique qui prend

Plus en détail

SGBD. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu http://www.lsis.org/kleinerm SGBD. Conception d'une base de données. Introduction aux bases de données

SGBD. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu http://www.lsis.org/kleinerm SGBD. Conception d'une base de données. Introduction aux bases de données bases de Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu http://www.lsis.org/kleinerm Le Biblio Septembre 2013 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/ Plan du cours bases de Le Biblio 1 bases de 2 3 4

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Chapitre 1 Introduction générale Le monde de l informatique a connu une évolution effervescente depuis l apparition du premier ordinateur l EDVAC en 1945 jusqu à aujourd hui. Au début de l ère informatique,

Plus en détail

Diagramme de classes

Diagramme de classes Diagramme de classes Un diagramme de classes décrit les classes et leurs relations (associations, généralisation/spécialisation, ). classe association méthodes attributs héritage Diagramme de classes :

Plus en détail

Définition générale d'un Workflow :

Définition générale d'un Workflow : Workflow Table des matières Analyse... 3 Définition générale d'un Workflow :... 3 Avantages...4 Workflow Pattern...5 Forme Mathématique...7 Terminologie...8 Langages, Notations et Projets... 9 Les Notations:...9

Plus en détail

Gestion de projet - la phase de définition du projet

Gestion de projet - la phase de définition du projet Gestion de projet - la phase de définition du projet GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/

Plus en détail

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage MEGA ITSM Accelerator Guide de Démarrage MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009 GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11 Mise en œuvre UML 1/ 25 Introduction Mise en œuvre d UML UML n est pas une méthode 2/ 25 1 UML n est qu un langage

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM)

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Business Process Modeling (BPM) Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr Idir AIT SADOUNE - Plan 1 Notion de processus? 2 Modélisation des processus? 3 Langages

Plus en détail

ML/CG FBA 2013.044. Objet :procédured'habilitation à la distribution de l'aidealimentaire au niveau

ML/CG FBA 2013.044. Objet :procédured'habilitation à la distribution de l'aidealimentaire au niveau ML/CG FBA 2013.044 G II ANIMATION DU RESEAU Gentilly, le 2 septembre 2013 Destinataires : Tou(te)s les Président(e)s des Banques Alimentaires Chargés de Mission, Service Partenariat Associatif, Service

Plus en détail

Dossier de conception

Dossier de conception Dossier de conception Sujet : Gestion de Stock-Pharma Réaliser par : FADIL Ghizlane ECH CHARFAOUY Abdelouahad Encadré par : M. LACHGAR Mohammed Développement d une application JAVA EE Cadre réservé à l

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH Guide d utilisation WebEDI IXPath Page 1 sur 20 GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH SOMMAIRE 1. Objet... 2 2. Introduction... 2 3. Processus d échange entre OCP et un fournisseur... 4 4. Exploitation WebEDI

Plus en détail

Fiche FOCUS. Les téléprocédures

Fiche FOCUS. Les téléprocédures Fiche FOCUS Les téléprocédures Créer un espace professionnel simplifié et adhérer aux services (accessible avec une adresse électronique / un mot de passe) Dernière mise à jour : avril 2015 Sommaire 1.

Plus en détail

Modélisation Orientée Objet / UML

Modélisation Orientée Objet / UML Modélisation Orientée Objet / UML Laurent Henocque http://laurent.henocque.free.fr/ Enseignant Chercheur ESIL/INFO France http://laurent.henocque.perso.esil.univmed.fr/ mis à jour en Octobre 2006 Licence

Plus en détail

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ----------------------------------------------------------------------------------------------------

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ---------------------------------------------------------------------------------------------------- ORGANISME REFERENCE STAGE : 26587 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture : M. Frédéric DIOLEZ Paris, Lyon, Bordeaux, Rouen, Toulouse, Marseille, Tél. : 09 88 66 17 40 Strasbourg, Nantes, Lille,

Plus en détail

Michel DIVINÉ PARLEZ-VOUS MERISE? Les Éditions du phénomène

Michel DIVINÉ PARLEZ-VOUS MERISE? Les Éditions du phénomène Michel DIVINÉ PARLEZ-VOUS MERISE? Les Éditions du phénomène 1 Parlez-vous Merise? Du même auteur : MERISE, 60 AFFAIRES CLASSÉES Éditions Eyrolles 1990 PARLEZ-VOUS PROGICIEL? Éditions du Phénomène. 2008

Plus en détail

Les devis. Les principales fonctions:

Les devis. Les principales fonctions: Maçonnerie - Carrelage - Chauffage - Climatisation - Couverture - Plomberie - Zinguerie - Décoration - Electricité - Menuiserie - Charpente - Paysagiste - Peinture - Vitrerie - Plâtrerie - Terrassement

Plus en détail

La méthode MERISE (Principes)

La méthode MERISE (Principes) La méthode MERISE (Principes) Introduction Création : en 1978-79 par Peter Chen et Hubert Tardieu à Aix en Provence Signifie : MEthode pour Rassembler les Idées Sans Effort ou encore vient du merisier

Plus en détail

2 Grad Info Soir Langage C++ Juin 2007. Projet BANQUE

2 Grad Info Soir Langage C++ Juin 2007. Projet BANQUE 2 Grad Info Soir Langage C++ Juin 2007 Projet BANQUE 1. Explications L'examen comprend un projet à réaliser à domicile et à documenter : - structure des données, - objets utilisés, - relations de dépendance

Plus en détail

LES COMITÉS D ENTREPRISE

LES COMITÉS D ENTREPRISE 26 Fiche LES COMITÉS D ENTREPRISE EUROPÉENS (CEE) La création de «comités d entreprise européens» a été décidée dans le cadre d une directive adoptée le 22 septembre 1994. L idée de départ tient au fait

Plus en détail

Système d'information (SI) Fonction du SI. Fonctionnement du SGBD. Système automatisé d'information. Méthodologie des Systèmes d'information

Système d'information (SI) Fonction du SI. Fonctionnement du SGBD. Système automatisé d'information. Méthodologie des Systèmes d'information Informations externes 2 Système d'information (SI) Méthodologie des Systèmes d'information Florence PETIT 2006-2007 Information Faits, connaissances, concepts qui ont un sens pour un être humain. déduits

Plus en détail

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE 1 - L'APPLICATION DE LA GARANTIE DANS LE TEMPS (Application de la garantie dans le temps dans les assurances de responsabilité avant

Plus en détail

Qu'est-ce que le BPM?

Qu'est-ce que le BPM? Qu'est-ce que le BPM? Le BPM (Business Process Management) n'est pas seulement une technologie mais, dans les grandes lignes, une discipline de gestion d'entreprise qui s'occupe des procédures contribuant

Plus en détail