LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5"

Transcription

1 Table des matières LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3 Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5 CVO d'un sinistre...5 Cycle de vie d'un salarié...5 MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS...6 Symbolisme...6 MODÈLE ORGANISATIONNEL DES TRAITEMENTS...9 Jacques Chambon 1/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

2 Les Niveaux d'abstraction de MERISE Quatre niveaux d'abstraction sont présents dans MERISE : Les niveaux Conceptuel et Organisationnel, sont adaptés à la conception du Système d'information Organisationnel (SIO). Les quatre modèles associés permettent aux gestionnaires de définir les objectifs du futur système et d'utiliser un langage commun avec les informaticiens. Le niveau Conceptuel exprime les choix fondamentaux de gestion en recherchant les éléments stables indépendamment des moyens à mettre en oeuvre, de leurs contraintes et de leur organisation. Le niveau Organisationnel exprime les choix d'organisation de ressources humaines et matérielles, au travers de la définition des sites et des postes de travail. Le niveaux Logique et Physique, sont adaptés à la conception du Système d'information Informatisé (SII) et sont destinés aux informaticiens. Données Traitements Système d'information Organisationnel Niveau Conceptuel Niveau Organisationnel Modèle Conceptuel de Données MCD Significations des informations sans contraintes techniques, organisationnelle ou économiques Modèle Organisationnel des Données MOD Significations des informations avec contraintes organisationnelle et économiques Modèle Conceptuel de traitements MCT Activité du domaine sans préciser les ressources et leur organisation Modèle Organisationnel des traitements MOT Fonctionnement du domaine avec les ressources utilisées et leur organisation Modèle Logique de Données Modèle Logique de traitements Système d'information Informatisé Niveau Logique Niveau Physique MLD Description des données tenant compte de leurs conditions d'utilisation par les traitements et des techniques de mémorisation Modèle Physique de Données MPD Description de la ou des bases de données dans la syntaxe du logiciel ou du SGBD MLT Fonctionnement du domaine avecr les ressources et leur organisation informatique Modèle Physique de traitements MPT Architecture technique des programmes Jacques Chambon 2/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

3 Graphe de Flux Domaine Unité de découpage des activités de l'entreprise. domaine d'activité commercial domaine d'activité production domaine d'activité des Ressources Humaines Activité Fonction que doit assurer un domaine. Un domaine se décompose en plusieurs activités Le domaine Production se décompose en Activités «Achats», «Etudes», «Fabrication», «Contrôle». Acteur Toute unité géographico-fonctionnelle (personne physique, personne morale, service, bâtiment, lieu de gestion au sens large...) qui joue un rôle dans le transit d'informations, en tant qu'émetteur ou récepteur de flux. On en distingue deux catégories : les acteurs internes qui font partie de l'organisation ET du domaine d'activité étudié ; les acteurs externes qui appartiennent à d'autres domaines de l'organisation ou qui n'en sont pas membres. Le secrétariat du directeur est un acteur interne, alors que le client sera un acteur externe si le domaine étudié est l'entreprise; Le secrétariat du directeur pourra devenir un acteur externe si le domaine étudié se limite à la «Fabrication». Les qualificatifs internes ou externes dépendent du périmètre du Domaine étudié. Flux Un flux représente la circulation des informations entre deux acteurs ou entre une activité et un acteur externe. facture de doit envoyée à un client : flux se traduisant par un document papier ; demande de rendez-vous : flux dématérialisé se traduisant par un appel téléphonique. Formulaire de déclaration de TVA transmis sous forme EFI. Jacques Chambon 3/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

4 Modèle de Flux Diagramme qui décrit les flux de données entre le domaine d'activités étudié et son environnement. Ce modèle se décline à deux niveaux. Lorsqu'il présente les flux entre les acteurs et le domaine étudié, il prend le nom de modèle de contexte. On parle aussi de modèle de flux de niveau 0 ou de vision «boite noire». Les acteurs sont représentés par des symboles arrondis, tandis que le domaine est représenté par un rectangle. Les flux sont symbolisés par des flèches. Tout ce qui apparaît en pointillés ne fait pas parti du domaine d'étude, mais permet d'en accroître la compréhension. Lorsqu'il détaille les activités du domaine étudié et les flux correspondants, il prend le nom de modèle de flux de niveau 1.ou de vision «Boite Blanche» Jacques Chambon 4/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

5 Cycle de vie des Objets Entités et associations peuvent regroupés sous le terme plus générique d' «objets». Les objets modélisés évoluent dans le temps : ils sont créés, modifiés et finissent par être supprimés. L'évolution des objets et leur passage par des états successifs appelé «Cycle de vie des Objets (CVO) peut être représenté par un diagramme d'états / tansitions. Les états sont indiqués dans des cercles, les transitions sur les arcs reliant les cercles. Les transitions sont désignées par des verbes d'action ou par des événements à l'origine du changement d'état. Une facture, une fois émise peut être ou non réglée par le client débiteur. CVO d'une facture : Pour suivre les paiements des factures à l'aide d'un échéancier, il faut ajouter un attribut «état» dans l'entité facture, et des attributs complémentaires qui permettront de qualifier le changement d'état. Une date d'échéance dépassée fera passer la facture de l'état «due» à celui d'«impayée», alors qu'un certain nombre de relances la fera passer d'«impayée» à irrécouvrable. Dans l'entité de l'objet concerné apparaissent les attributs mis en évidence par le CVO. CVO d'un sinistre Travail à faire 1. Commenter le diagramme ci-dessus Cycle de vie d'un salarié Un nouvel embauché, avant d'être titularisé, comme instructeur est mis à l'essai pour 3 mois (renouvelable). Durant cette période, il peut quitter la société sans préavis. L'embauché, devenu titulaire, ne peut quitter la société qua par une démission ou un licenciement. Dans ces 2 cas il effectuera un préavis de 3 mois s'il y est cadre et d'1 mois s'il est non cadre. Durant sa vie professionnelle, il peut demander un congé de longue durée, il retrouvera son poste de titulaire à son retour. Travail à faire 1. Construire le cycle de vie de l'individu employé. Jacques Chambon 5/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

6 Modèle Conceptuel des Traitements Le MCT modélise l'activité d'une organisation par l'identification et la description des actions menées ainsi que de leur logique d'enchaînement sans faire aucune présupposition sur l'organisation de ces actions dans le temps et l'espace, ni sur la répartition des tâches entre l'homme et la machine. Le MCT est constitué d un enchaînement d opérations appartenant à un Domaine d'activités ou à un Processus. Chaque opération est déclenchée par un événement unique, ou par plusieurs événements liés par une condition de synchronisation ; l opération exécute alors des traitements et produit un ou plusieurs résultats, qui peuvent être éventuellement conditionnés par des règles d émission. Symbolisme Evénement On appelle événement un fait dont l'apparition déclenche une ou plusieurs actions au sein de l'organisme. Ces actions constituent la réponse de l'organisme à l'apparition d'un événement qui est, en général, aléatoire. Un événement traduit : un CHOIX, une DECISION, une DEMANDE Décision de passer une commande, décision de régler une facture, choix d'un nouveau fournisseur, Arrivée d'une commande au service commercial, Emission d'un bon de livraison, Avis de règlement d'un solde... un CHANGEMENT D'ETAT dans le système La fin du mois arrive, à 10 heures du soir, tous les 8 du mois... On distingue suivant les modalités d apparition, deux types d événements : les événements externes et les événements internes. Un événement externe doit provoquer une réaction du Système d'information sous la forme d'une opération. Un événement interne peut soit provoquer une nouvelle réaction du système d'information, soit constituer un résultat pour l'univers extérieur. Certains événements sont qualifiés de temporisateurs. C'est le cas de la fin d'un délai ou de la survenance d'une date (fin du mois..) Ce type d'événement a pour effet de déclencher une série d'opérations pour lesquelles toutes les données ont déjà été réunies préalablement. Ces événements résultent du choix de l'entreprise (délai de trente jours après une relance) ou de la loi. Jacques Chambon 6/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

7 Les événements externes sont les événements provenant de l extérieur du système d information étudié. Ils surviennent de façon aléatoire. Un événement externe ne peut se situer qu en «entrée» d une opération, jamais en résultat. Un Bon de livraisons et une facture sont créés par une entité extérieure à l'organisation. Les événements internes sont générés par les traitements propres au domaine étudié. Un événement interne apparaît toujours la première fois en résultat d une opération. Il peut ensuite jouer plusieurs rôles : être destiné à l extérieur du domaine étudié; participer au déclenchement de l opération suivante; être simplement mémorisé dans le système d information. La lettre de confirmation est émise par l'organisation. Elle est nécessaire pour confirmer une inscription. Opération On appelle Opération un ensemble d'actions effectuées par l'organisme en réaction à un ou plusieurs événements. Une Opération se déroule sans attente externe, elle est ININTERRUPTIBLE. Cela suppose qu au moment du déclenchement de l opération, toutes les données nécessaires au traitement soient connues de l opérateur. On peut analyser son contenu sous la forme d'un ensemble structuré d'actions. Une opération traduit des CHOIX DE GESTION et non des choix d'organisation. L'opération se traduit par l'énumération des actions à réaliser, sans préconiser d'ordre. Jacques Chambon 7/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

8 Synchronisation La synchronisation d'une opération représente la condition portant sur la liste des événements déclencheurs de l'opération, qui doit être remplie pour que l'opération soit activée; elle précise les conditions de déclenchement de l'opération. Incorrect Correct a a c O p e r a t i o n 1 b O U O p e r a t i o n 2 c L'opération 1 génère un événement (b) qui est nécessaire au déclenchement de l'opération 2. L'événement b, n'a pas besoin d'apparaître et l'opération 1 n'est en réalité qu'une action de l'opération 2 O U O p e r a t i o n d l d a a a O p é r a t i o n 1 r è g l e 1 r è g l e 2 O p é r a t i o n _ 1 r è g l e 1 r è g l e 2 Les événements b et c générés par l'opération 1 sont déclencheurs de l'opération 2. b O U O p é r a t i o n 2 c b c E T O p é r a t i o n _ 2 Ils est parfaitement inutiles de les faire apparaître puisque leur existence déclenche automatiquement l'opération suivante. L'opération 1 et l'opération 2 doivent être confondues. O p e r a t i o n. d d d Dans les exemples précédents les événements intermédiaires sont du niveau organisationnel. Ils ont été signalés pour montrer leur existence dans la pratique, mais au niveau conceptuel, il est inutile de les faire apparaître. Pour qu'une opération se déclenche, il faut toujours un événement externe, qui ne soit pas organisationnel, mais conceptuel. Synchronisation ECE ECE1 et ECE2 ECE1 ou ECE2 ECE et ECI ECI ECI ou ECE ECI1 et ECI2 ECE et (ECI1 ou ECI2) ECI et (ECE1 ou ECE2) ECI1 et (ECE ou ECI2) commentaires correct correct correct correct incorrect incorrect incorrect (ECE et ECI1) ou (ECE ou ECI2) correct (ECI et ECE1) ou (ECI et ECE2) correct (ECI1 et ECE) ou (ECI1 et ECI2) incorrect Jacques Chambon 8/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

9 ECE : événement conceptuel externe ECI : événement conceptuel interne Modèle Organisationnel des traitements. L'approche organisationnelle analyse les traitements et les données et consiste à répondre aux questions suivantes Qui fait quoi? Quand fait-on les traitements? D'où exécute-t-on les traitements? Avec quelles ressources? Il s'agit de définir comment se répartissent les traitements et les données entre les acteurs du domaine, qui effectue tels traitements et qui a accès aux informations du domaine, quand et dans quel ordre.les traitements se déroulent, quel outil est choisi pour réaliser le traitement et avec quelles ressources. Le poste de travail Le poste de travail est un centre d'activité qui dispose des ressources nécessaires pour réaliser un certain nombre de traitements. Un poste de travail est défini par : la fonction des acteurs du poste (elle définira le domaine de compétences et de responsabilité du poste de travail); les caractéristiques du matériel utilisé par ce poste (elles permettront d'associer d'une manière générale un type de matériel à la fonction du poste); la localisation du poste (elle permettra de situer le poste dans l'organisation du domaine). Dans le cas où plusieurs postes de travail parfaitement identiques existent, ils forment un type de poste de travail. La tâche Une tâche est une unité élémentaire de traitement. Elle résulte de la décomposition organisationnelle de l'opération conceptuelle. Elle est effectuée par un poste de travail. Le degré d automatisation d une tâche L'exécution d'une tâche utilise les ressources humaines et informatiques. On distingue, pour exécuter une tâche, la manière : manuelle : le traitement est réalisé par une ressource humaine; conversationnelle : l'exécution de la tâche est réalisée par un dialogue entre l'homme et la machine grâce à une interface homme-machine (IHM). On parle aussi de tâche interactive ou en temps réel; automatique : l'exécution de la tâche est réalisée grâce à l'informatique seule par une procédure automatisée et autonome. On parle de procédure en temps différé ou de procédure batch. La répartition des traitements entre les postes de travail Le modèle organisationnel des traitements (MOT) décrit l'organisation appliquée aux traitements. Il décrit la chronologie des phases du traitement; la répartition organisationnelle des phases; la circulation des informations entre les postes de travail; les ressources humaines et techniques utilisées par la phase modélisée. Basée sur les principes de modélisation du MCT, le MOT définit de manière détaillée les opérations conceptuelles en les découpant en tâches. Le MOT permet de démontrer la faisabilité de la solution organisationnelle retenue. Jacques Chambon 9/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

10 Le comité d'entreprise d'une société offre la possibilité aux enfants des salariés des places dans des villages de vacances. Début Janvier, les Ressources Humaines calcule des «points», fonction du salaire de chaque salarié et de la composition de la famille (nombre d'enfants, handicap, age). Les salariés établissent des fiches de vœux qu'ils adressent au comité d'entreprise avant le 10 Mars. Les fiches sont alors saisies et traitées dans leur intégralité le 15 mars en traitement par lots. Jacques Chambon 10/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

11 Jacques Chambon 11/11 01-COURS_SI_Modelisation_Processus_Metier

Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels

Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels CNAM A4 Année 2000-2001 Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels 1 Introduction : La méthode MERISE met à disposition de l'analyste des outils pour modéliser un système d'informations. C'est

Plus en détail

ANALYSER ET REPRESENTER L ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION

ANALYSER ET REPRESENTER L ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION ANALYSER ET REPRESENTER L ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION A5. 3 Gestion de l information Processus 10 L échange d informations dans la PME Quand échange-t-on de l information? Tous les acteurs

Plus en détail

Ch 6 Modélisation Conceptuelle des Traitements

Ch 6 Modélisation Conceptuelle des Traitements GL Ch 6 Modélisation Conceptuelle des Traitements I. MODELE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS - MCT... 1 A. DEFINITION... 1 B. EVENEMENTS OU MESSAGE... 2 C. OPERATION CONCEPTUELLE... 2 D. RESULTAT... 3 E. SYNCHRONISATION...

Plus en détail

Le Modèle Organisationnel des Traitements

Le Modèle Organisationnel des Traitements Le Modèle Organisationnel des Traitements 1 Définitions Point de départ: Les règles de gestion définies dans le MCT Les règles d organisation: Quel poste de travail assure le traitement? QUI Contraintes

Plus en détail

Le Modèle Conceptuel des Traitements Analytiques

Le Modèle Conceptuel des Traitements Analytiques I. OBJECTIFS DU M.C.T.A. Alors que le M.C.D. permet de représenter l ensemble des données du système d information organisées en entités reliées entre elle par des associations, le Modèle Conceptuel des

Plus en détail

Spécification par la modélisation

Spécification par la modélisation Spécification par la modélisation Objectifs : Être en mesure de spécifier par les modèles UML. Comprendre l importance des cas d utilisation (UC). Comprendre les méthodes d'identification des UCs. Comprendre

Plus en détail

Modélisation systémique de l'organisation

Modélisation systémique de l'organisation Modélisation systémique 1 2005-09-06 Modélisation systémique de l'organisation Ce chapitre vise à introduire à la modélisation d un système organisationnel. On explique d abord quelques notions liées à

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS MODÈLE ORGANISATIONNEL DES TRAITEMENTS

GUIDE PRATIQUE MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS MODÈLE ORGANISATIONNEL DES TRAITEMENTS GUIDE PRATIQUE MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS MODÈLE ORGANISATIONNEL DES TRAITEMENTS D. ALESSANDRA - Guide pratique de Merise Page 1/11 Présentation théorique de Merise Objectifs Définir, analyser,

Plus en détail

Introduction à l'analyse et à la modélisation des processus. Eric Papet Co-fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor 27001

Introduction à l'analyse et à la modélisation des processus. Eric Papet Co-fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor 27001 Introduction à l'analyse et à la modélisation des processus Eric Papet Co-fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor 27001 Les composants d'une méthode d'analyse La conception d'un

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Diagramme d activités

Diagramme d activités Diagramme d activités Présentation Un diagramme d activité est un diagramme UML qui modélise les aspects dynamiques d un système C est une simplification du diagramme d état transitions permettant de modéliser

Plus en détail

Les diagrammes de flux d informations

Les diagrammes de flux d informations Les diagrammes de flux d informations Le système d information Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Notions Description Représentation des flux d information d une activité commerciale

Plus en détail

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES ESTINATION FORMATION INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES AVANT PROPOS Ce support de cours est un outil personnel, il ne constitue pas un guide de référence. C'est un outil pédagogique

Plus en détail

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML PLAN La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML Première partie : le concept de processus définitions et typologie Deuxième partie : la modélisation des processus formalismes

Plus en détail

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Chapitre 8 L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Notions Processus : nature et présentation Progiciels de gestion dans les métiers de l organisation : approche

Plus en détail

Schéma conceptuel de données. Access

Schéma conceptuel de données. Access Schéma conceptuel de données Access 29/08/2014 Schéma conceptuel de données... 2 L'analyse préalable... 2 La conception de la solution... 2 Le développement du projet... 2 La mise en œuvre... 2 Les différents

Plus en détail

STAGE DE PERFECTIONNEMENT

STAGE DE PERFECTIONNEMENT (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

OPENFLYERS. OpenFlyers 3.0.3 stable et OpenFlyers 4.0 en préparation. OpenFlyers et la formation professionnelle continue

OPENFLYERS. OpenFlyers 3.0.3 stable et OpenFlyers 4.0 en préparation. OpenFlyers et la formation professionnelle continue 1ER MARS 2013 ACTUALITÉS OPENFLYERS 2 4 5 6 OpenFlyers 3.0.3 stable et OpenFlyers 4.0 en préparation OpenFlyers et la formation professionnelle continue Assemblée générale de la Fédération Française Aéronautique

Plus en détail

M o d è l e C o n c e p t u e l d e s T r a i t e m e n t s f u t u r

M o d è l e C o n c e p t u e l d e s T r a i t e m e n t s f u t u r M o d è l e C o n c e p t u e l d e s T r a i t e m e n t s les évolutions entre système actuel et système se traduisent au niveau d un MCT par : le déplacement d'activités entre opérations la modification

Plus en détail

Le cahier des charges

Le cahier des charges Le cahier des charges Roland Mahiquès roland.mahiques@univ-montp3.fr Plan Introduction Identifier les besoins Identifier les contraintes Rédiger le cahier des charges Analyse 1 Montpellier Le cahier des

Plus en détail

Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise

Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise Copyright IDEC 2006. Reproduction interdite. Module 168 Modélisation de processus métier Sommaire... 3 Quelques définitions... 4

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog. Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.com INTRODUCTION Il y a une évolution majeure des systèmes d'information,

Plus en détail

EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30)

EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30) EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30) L examen a une durée de 1h30. Aucun document (quel qu il soit) n est autorisé durant l épreuve. Le soin apporté à la rédaction (écriture, schémas, etc.) sera

Plus en détail

Questions Réponses. Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org

Questions Réponses. Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org EDI : Messages commerciaux Questions Réponses Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org 1 EDI : Questions Réponses 1. L architecture 3 2. Le niveau de service 4 3. La relation

Plus en détail

UP : Unified Process

UP : Unified Process UP : Unified Process 1 UP : Unified Process Table des matières 1DÉFINITION... 2 1.1UP est itératif... 2 1.2UP est centré sur l'architecture...2 1.3UP est piloté par les cas d'utilisation d'uml... 2 2VIE

Plus en détail

I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES

I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES Le cahier des charges est constitué d'un ensemble de documents contenant les spécifications adressées : à des fournisseurs de biens ou de services

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

Série STMG L usage du numérique dans la série STMG

Série STMG L usage du numérique dans la série STMG éduscol Série STMG L usage du numérique dans la série STMG Cartel 3000 Dossier enseignant Ressources pour le lycée général et technologique 1. Fonctionnement du jeu Cartel 3000 est un jeu de simulation

Plus en détail

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation MEGA System Oriented IT Architecture Guide d utilisation MEGA 2009 SP5 R7 2ème édition (août 2012) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne

Plus en détail

GP9000 Gestion de production

GP9000 Gestion de production 1 Table des matières 1- Fiche matière première... 3 a) Création d un produit type... 3 b) Caractéristiques générales de la matière première... 4 c) Affectation de conditions par fournisseur... 4 d) Documentation

Plus en détail

Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale

Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale 1 La gestion commerciale 1.1 Les origines de la gescom et la GesProd La concurrence acharnée et l'incertitude économique au niveau mondial imposent aux entreprises

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification: 1992 11 89 0101 Catégorie: C Dernière modification : 18/04/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien de la qualité

Plus en détail

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier, ISBN : 2-212-11122-3 Avant-propos Nés dans les années 1970 pour répondre aux besoins des entreprises de VPC, les «centres d appels» ont pour

Plus en détail

Informatique Répartie

Informatique Répartie INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur 1/36 Informatique Répartie Architectures Client-Serveur Alexandre Pauchet INSA Rouen - Département ASI BO.B.RC.18, pauchet@insa-rouen.fr INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur

Plus en détail

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC Découvrez comment la mise en place de Bonita BPM a permis d optimiser les processus au sein du secteur public, tant pour les agents que pour les usagers. Le grand

Plus en détail

WEMAG 99, 3122 031 960 36 36 FAX:

WEMAG 99, 3122 031 960 36 36 FAX: GISA GESTION STOCK Gestion de stock Gestion de stock 2 Tableaux 1 Gestion de stock 4 1.1 Exigences 5 1.1.1 Dans le tableau de maison 5 1.1.2 Dans le tableau d usine 5 1.1.3 Dans le fichier d article général

Plus en détail

n Renseignement au sujet d une entité n Une entité : l être, l objet ou le concept concerné n Un attribut : un élément de la description de l entité

n Renseignement au sujet d une entité n Une entité : l être, l objet ou le concept concerné n Un attribut : un élément de la description de l entité Plan du cours Processus d informatisation Systèmes d information Thècle Alix Système d information Introduction- Définitions Positionnement Le projet d informatisation La modélisation des processus La

Plus en détail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Adopté par le Conseil national de l Ordre des médecins Session des 30 et 31 janvier 2003 Entre : Monsieur

Plus en détail

1 sur 12 25/08/2014 16:37

1 sur 12 25/08/2014 16:37 Nous contacter 01 53 63 37 87 ok qui sommes nous consulting agile formations gestion de projet certifications PMI CONSULTING & ACCOMPAGNEMENT Conduite de projets CENTRE DE FORMATION DEPUIS 1986 Formations

Plus en détail

BTS - Comptabilité et gestion des organisations

BTS - Comptabilité et gestion des organisations Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 18/12/2015. Fiche formation BTS - Comptabilité et gestion des organisations - N : 16037 - Mise à jour : 07/09/2015 BTS - Comptabilité

Plus en détail

Fiche de l'awt Architecture des solutions Web Interactives

Fiche de l'awt Architecture des solutions Web Interactives Fiche de l'awt Architecture des solutions Web Interactives La définition de l'architecture, en fonction des besoins et objectifs de l'entreprise, est le premier pas dans l'élaboration d'une solution Web

Plus en détail

Fiche FOCUS. Les téléprocédures

Fiche FOCUS. Les téléprocédures Fiche FOCUS Les téléprocédures Cabinets comptables et Professionnels de la comptabilité/gestion : Utilisation des téléprocédures de l'espace abonné pour le compte des entreprises gérées Dernière mise à

Plus en détail

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Aucune notes personnelles ou documents ne sont autorisés. Lundi 07 juillet 2008 1) Le firewall 1.1) Quelle est la

Plus en détail

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal La meilleure méthode pour mettre au point une méthode étant de la tester sur le plus grand nombre possible de cas concrets, voici

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

GP9000 Gestion de production

GP9000 Gestion de production 1 Table des Matières 1- Fiche matière première...3 a) Caractéristiques générales de la matière première... 3 b) Affectation de conditions par fournisseur... 3 c) Documentation technique liée au produit

Plus en détail

La représentation des flux Cas BOITAMUSIC

La représentation des flux Cas BOITAMUSIC La représentation des flux Cas BOITAMUSIC Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Notions Outils Mots-clés Durée Auteur(es) Description La représentation

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

Système d'information et informatique

Système d'information et informatique Système d'information et informatique Cours: Cours: BD. BDD. Avancées Année: Année: 2013/2014 2005/2006 Ens. S. Par: MEDILEH Dr B. Belattar (Univ. (Univ. El-Oued) Batna L approche Algérie) Partie - Classique

Plus en détail

1. les objets participants 2. les relations qu ils entretiennent (au travers des messages)

1. les objets participants 2. les relations qu ils entretiennent (au travers des messages) Corrigé «Fleuriste» Cet exercice avait pour objectif de mettre l accent sur le fait que la modélisation «objet» ne se fait pas par les données, comme c est le cas de Merise (construction du MCD) mais par

Plus en détail

SAGE Gestion Commerciale

SAGE Gestion Commerciale Hausse de la TVA de 10 % à 13 % Thème Hausse de la TVA de 10 % à 13% Descriptif L augmentation du taux intermédiaire de la TVA entrera en vigueur à partir du 1 er Octobre 2013. Le nouveau taux de 13 %

Plus en détail

POLITIQUE GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION (PGSSI)

POLITIQUE GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION (PGSSI) POLITIQUE GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION (PGSSI) Date : 15.06.2011 Version : 1.0 Auteur : DSI Statut : Approuvé Classification : Publique Destinataires : ACV TABLE DES MATIÈRES 1 RESUME

Plus en détail

VII COMMANDES/LIVRAISONS 1 Création-Modification du bon de commande 2 Création-Modification du détail du bon de commande

VII COMMANDES/LIVRAISONS 1 Création-Modification du bon de commande 2 Création-Modification du détail du bon de commande INTRODUCTION I - FONCTIONNALITES II LES TABLES III LE FICHIER DES ENGINS 1 Création-Modification d un engin 2 Suppression d un engin IV LES ORDRES DE TRAVAIL (OT) 1 Création-Modification du bon de commande

Plus en détail

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A)

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A) DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département Développement des compétences et parcours de carrière Contact Nathalie GIGOT Tél : 01 41 90 34 66 Fax : 01 41 90 34 09 E-mail

Plus en détail

Référentiels partagés. Définition et positionnement dans le SI

Référentiels partagés. Définition et positionnement dans le SI Référence : CNRS / DSI / REFERENTIELS / Référentiels_applications_v5.doc Date : janvier 2005 Version : 5.0 Auteurs : Equipe Référentiels du projet RUE (Référentiels Urbanisation EAI) Passage de la version

Plus en détail

1.1 Concepts de base. 1.1.1 Système

1.1 Concepts de base. 1.1.1 Système SI.1 /Introduction aux SI 2012-2013 1.1 Concepts de base 1.1.1 Système Un système est un ensemble d éléments matériels ou immatériels en interaction, organisés en fonction d un objectif. C est un tout

Plus en détail

Systèmes d information. Modélisation des systèmes d'information Partie 3 : modèle organisationnel des traitements

Systèmes d information. Modélisation des systèmes d'information Partie 3 : modèle organisationnel des traitements Systèmes d information Modélisation des systèmes d'information Partie 3 : modèle organisationnel des traitements Introduction Le but : Au niveau conceptuel des traitements, on : définit les actions des

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 92 11 89 0101 (1) FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien de la qualité I - OBJECTIF

Plus en détail

Evaluation des enseignants Tableau comparatif

Evaluation des enseignants Tableau comparatif Evaluation des enseignants Tableau comparatif Vous trouverez ci dessous un tableau comparatif concernant le décret lié à l'appréciation de la valeur professionnelle et à l'avancement des enseignants, accompagné

Plus en détail

ANALYSE DE LA VALEUR ET CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL

ANALYSE DE LA VALEUR ET CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL ANALYSE DE LA VALEUR ET CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 1/3 ANALYSE DE LA VALEUR «La notion de valeur exprime la jugement porté sur le produit par l utilisateur sur ma base de ses attentes et de ses motivations».

Plus en détail

EXERCICES SUR LES DFD (DIAGRAMME DE FLOTS DE DONNÉES), LES TABLES ET LES ARBRES DE DÉCISION

EXERCICES SUR LES DFD (DIAGRAMME DE FLOTS DE DONNÉES), LES TABLES ET LES ARBRES DE DÉCISION DÉPARTEMENT D' INFORMATIQUE ET D INGÉNIERIE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN OUTAOUAIS EERCICES SUR LES DFD (DIAGRAMME DE FLOTS DE DONNÉES), LES TABLES ET LES ARBRES DE DÉCISION INF4003 Professeure : Nadia BAAZIZ

Plus en détail

CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES

CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES ******************** Cahier des clauses techniques particulières - C.C.T.P. - Objet du marché : ACQUISITION D UNE APPLICATION DE GESTION DE L ACTIVITE

Plus en détail

Contenu de la version 10.90 (Janvier 2015)

Contenu de la version 10.90 (Janvier 2015) Dealer Business Contenu de la version 10.90 (Janvier 2015) En cas de difficultés, ou si vous avez des questions, contactez : Le service clients Everlog Tél : 05 56 16 10 46 Fax : 05 56 16 10 45 email :

Plus en détail

Qualité Portail Pro. Chaque fonctionnalité sera décrite et soumise à validation en détail avant la mise en développement.

Qualité Portail Pro. Chaque fonctionnalité sera décrite et soumise à validation en détail avant la mise en développement. 10/06/2009 10/41 Qualité Portail Pro Le développement de nos applications est soumis à un plan qualité projet qui comprend jalons de validation, modélisation en UML et tests rigoureux afin de garantir

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

Réalisation pratique d une Base de données en Environnement (de sa conception à son exploitation)

Réalisation pratique d une Base de données en Environnement (de sa conception à son exploitation) Réalisation pratique d une Base de données en Environnement (de sa conception à son exploitation) Préambule Ce document expose de façon synthétique les étapes de la construction de la base de données dédiée

Plus en détail

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Patrice Briol Les Fondements de l Architecture d Entreprise Ingénierie de l organisation 1 ère édition http://www.ingenieriedesprocessus.net

Plus en détail

Corrigé du BE3 4 CSC 4002. Équipe enseignante. Revision : 1474

Corrigé du BE3 4 CSC 4002. Équipe enseignante. Revision : 1474 Équipe enseignante Revision : 1474 CSC 4002 Télécom SudParis Octobre 2015 1 Corrigé-type des diagrammes de machines d états et des diagrammes d interactions 1.1 Corrigés des DME Dans ces corrigés, nous

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE RENSEIGNEMENTS POUR TOUTE MODIFICATION PROPOSÉE AUX PROGRAMMES DÉSIGNÉS EN VERTU DE LA LOI SUR L ATTRIBUTION DE GRADES UNIVERSITAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK CONTENTS

Plus en détail

Guide d initiation GexosBusiness

Guide d initiation GexosBusiness Guide d initiation GexosBusiness Sommaire Qu est-ce que GexosBusiness Le bureau de GexosBusiness Qu est-ce que le bureau Mode basic et mode expert Comment personnaliser le bureau Recherche rapide à partir

Plus en détail

Formation UML 2 les diagrammes de séquences, d états-transitions et d activités

Formation UML 2 les diagrammes de séquences, d états-transitions et d activités Formation UML 2 les diagrammes de séquences, d états-transitions et d activités Travaux dirigés 2ème exercice 11 au 13 février 2014 Hervé DOMALAIN CPII/DOSO/ED FORMATION UML 2 LES DIAGRAMMES DE SEQUENCES,

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en AUDIT

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en AUDIT PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va exercer des responsabilités

Plus en détail

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3. Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015 Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.fr Page 2 SOMMAIRE 1. (Pré)Histoire de la Qualité 2. ISO

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/11/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle

Certificat de Qualification Professionnelle Dispositif jeunes grille d évaluation ACTIVITÉS RÉALISÉES EN ENTREPRISE Certificat de Qualification Professionnelle Vendeur Confirmé Véhicules Industriels juin 2009 informations générales Identification

Plus en détail

MEILLEURES PRATIQUES POUR LA

MEILLEURES PRATIQUES POUR LA PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la des systèmes d information Sous-direction des opérations Bureau conseil MEILLEURES PRATIQUES POUR LA GESTION DES RISQUES

Plus en détail

ANNEXE I c LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels

ANNEXE I c LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels ANNEXE I c LEXIQUE 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels Amélioration : Ensemble des mesures techniques, administratives et de gestion, destinées à améliorer la sûreté de

Plus en détail

La Gestion de Production au sein de l'entreprise

La Gestion de Production au sein de l'entreprise La Gestion de Production au sein de l'entreprise Cet article permet de situer le rôle de la Gestion de Production au sein de l'entreprise, de comprendre son impact et d'identifier les points clés permettant

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Contrôle de Gestion I. Le Contrôle de Gestion 1. Définition Le contrôle de gestion est une forme de contrôle organisationnel. C est une forme de contrôle adaptée aux structures d

Plus en détail

Archivage numérique et règles de conformité

Archivage numérique et règles de conformité Archivage numérique et règles de conformité Impacts de la dématérialisation Jean-Claude Maury 1 Fil rouge Rappel sur l archivage numérique 2 Le changement de statut de l archivage l numérique Au Au cours

Plus en détail

Leçon 9. MRP2 : structure

Leçon 9. MRP2 : structure Leçon 9 MRP2 : structure L'objectif principal de la leçon est de connaître et de comprendre le principe de gestion la production avec la méthode MRP2. A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 11/10/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

18 Informatique graphique

18 Informatique graphique Avant-propos En 1988, les Editions Hermès publiaient un ouvrage intitulé La synthèse d'images, qui présentait un état de l'art de ce domaine de l'informatique, vingt cinq ans environ après l'introduction

Plus en détail

LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels

LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels LEXIQUE Amélioration : ensemble des mesures techniques, administratives et de gestion destinées à améliorer la sûreté de fonctionnement d un bien sans changer sa fonction requise (FD X 60-000 : mai 2002).

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 06/06/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de flux de commandes à l

Plus en détail

Livret Scolaire numérique du Lycée (LSL)

Livret Scolaire numérique du Lycée (LSL) Livret Scolaire numérique du Lycée (LSL) Session 2016 Foire aux questions (FAQ) Chef d établissement Ce document a été établi à partir des questions les plus fréquemment posées par les utilisateurs sur

Plus en détail

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD :

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD : Le modèle Entité-Association Introduction Les bases de données ont pris une place importante en informatique, et particulièrement dans le domaine de la gestion. L étude des bases de données a conduit au

Plus en détail

Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique

Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique NRC - Gestion de Clientèle - 1ère année Document Étudiant Jean-Alain LARREUR 1.0 Table des matières Introduction 3 I - Le système d'information

Plus en détail

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Cette partie introductive situe la place de l'algorithmique dans le développement logiciel et fournit au lecteur des conseils : conseils pour bien analyser

Plus en détail

(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah

(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah Master Informatique 2ème Année SAR Année 2007-2008 RAPPORT FINAL Livrable # 3 (Document de 14 pages) Participants Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le Encadrants Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah UFR 922 - Informatique

Plus en détail

Gestionnaire d applications

Gestionnaire d applications FONCTION DE LA FILIERE SI INTITULE : Gestionnaire d applications CLASSIFICATION / GROUPE : 3.3 A CODE RH :.. FAMILLE PROFESSIONNELLE : Filière SI - Exploitation et Services au client Date de mise en application

Plus en détail

Analyse des systèmes : Langage SysML

Analyse des systèmes : Langage SysML Analyse des systèmes : Langage SysML 1. Introduction / définitions. 1.1. Ingénierie Système : L Ingénierie Système (IS) est une démarche méthodologique générale qui permet de concevoir, faire évoluer et

Plus en détail

Secteur des Distributeurs Conseils - Hors Domicile

Secteur des Distributeurs Conseils - Hors Domicile Secteur des Distributeurs Conseils - Hors Domicile competences mobilite qualification evolution experience Secteur des Distributeurs Conseils - Hors Domicile Sommaire Des CQP pour les salaries... 4 La

Plus en détail

Sommaire. Les fonc2onnalités a6endues DU SIGB... 3 mise en œuvre du projet... Prix 10 Durée du marché... 11

Sommaire. Les fonc2onnalités a6endues DU SIGB... 3 mise en œuvre du projet... Prix 10 Durée du marché... 11 1 Sommaire Important... 3 Les fonc2onnalités a6endues DU SIGB... 3 mise en œuvre du projet... 6 Prix 10 Durée du marché... 11 2 1 IMPORTANT Le présent cadre de réponse devra être renseigné point par point.

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail