Compte rendu des 8èmes rencontres européennes et internationales «Patrimoine et tourisme» Paris le 4 juillet 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu des 8èmes rencontres européennes et internationales «Patrimoine et tourisme» Paris le 4 juillet 2013"

Transcription

1 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» Cmpte rendu des 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» Paris le 4 juillet 2013 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés Site natinal : Site internatinal : Mail :

2 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» L ANVPAH & VSSP a rganisé, en partenariat avec le Ministère des affaires étrangères et le Ministère de la culture et de la cmmunicatin, les 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales autur du thème «Patrimine et turisme». Elles se snt dérulées le jeudi 4 juillet 2013 à l Assemblée Natinale à Paris. Cette rencntre s inscrivait dans un prgramme de cnférences permanentes sur la gestin du patrimine urbain, initié depuis Elle a réuni plus de 80 persnnes, intervenants, participants, architectes, prfessinnels du turisme, élus, techniciens, représentants de ministères, d rganismes venus d Albanie, de Bulgarie, de Cratie, d Espagne, de Hngrie, de Macédine, du Mali, de Rumanie et de France, et avec lesquels l ANVPAH & VSSP a nué des partenariats. Objectifs de ce séminaire Ce séminaire avait pur but de rassembler des villes et territires histriques d Eurpe, d Afrique et d Inde autur du thème «Patrimine et turisme». A travers une apprche cmparée, cette rencntre se prpsait de: cmprendre les enjeux de la mise en turisme du patrimine : cmment valriser le patrimine à des fins turistiques sans tutefis le dégrader? Cmment répndre aux nuvelles attentes des clientèles internatinales au niveau du turisme? analyser les utils et stratégies dévelppés par les cllectivités de multiples pays afin de renfrcer l attractivité de leur territire et amélirer la prfessinnalisatin des acteurs lcaux du turisme. Plusieurs thématiques nt été abrdées lrs de ce séminaire Les enjeux de la mise en turisme du patrimine -Le témignage de Michèle Prats, Experte en patrimine culturel - ICOMOS France -Les effets de la surfréquentatin turistique : l exemple de la ville de Trgir, par Dunja Babic, Assistante à la faculté d ingénierie civile et architecture de Split - Cratie -La gestin des flux turistiques : le cas du Val de Lire, par Remi Deleplancque, Chargé de missin Educatin et Culture à la Missin Val-de-Lire France -Lutter cntre la muséificatin du centre ancien : l exemple de la ville de Bérat, par Fadil Nasufi, Maire de Berat - Albanie Les attentes des clientèles au niveau internatinal sur le turisme culturel Présentatin du cas de la France par Christian Delm, Directeur de la Stratégie, de l Observatin et des nuvelles technlgies - Atut France. La place du patrimine dans les plitiques eurpéennes et le plan patrimine Mali Par Brun Favel, Chef du département des affaires eurpéennes et internatinales, Ministère de la culture et de la Cmmunicatin Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés Site natinal : Site internatinal : Mail :

3 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» Outils et stratégies des cllectivités -Mise en réseau des équipements sur le territire : le cas des parcs culturels aragnais, par Abigail Pereta, Chef du service des parcs culturels Guvernement d Aragn, Espagne -Prfessinnalisatin et démarches qualité : le cas de Dubrvnik, par Biserka Simatvic, cnseillère pur les fnds eurpéens à Dubrvnik Cratie -Visites et utils d accmpagnement : l exemple de la ville de Ségu, par Madani Niang, Maireadjint de Ségu - Mali Sur le cntenu du séminaire L accueil par Mnsieur Philippe NAUCHE, Député-maire de Brive-la-Gaillarde Les mts d uverture Anne-Marie Mevel Reingld, Secrétaire-adjinte de la cmmissin natinale de la cpératin décentralisée au MAEjh Brun Favel, Chef du département affaires eurpéennes et internatinales, Directin générale des patrimines, MCC Michel Simn, Maire-adjint de Cahrs, Membre du CA de l ANVPAH & VSSP Les enjeux de la mise turisme du patrimine Sur la thématique des enjeux de la mise en turisme du patrimine, Michèle Prats, Expert en patrimine culturel à ICOMOS France, a partagé sn expertise sur la questin en nus présentant le cas de France. Il ressrt de sn interventin que la France pssède de nmbreux atuts patrimniaux susceptibles de favriser le dévelppement turistique : les plages, les frêts, les mntagnes, les mnuments, les centres histriques, l artisanat.... Malheureusement, ces atuts se heurtent à des faiblesses et à des manquements: -le manque de prfessinnalisme des acteurs lcaux du turisme - la nn cnnaissance de langues étrangères -la dégradatin des entrées de villes et des banlieues qui, si elles snt entretenues, purraient truver un intérêt à l égard du dévelppement turistique -la perte de qualificatin des uvriers du bâtiment, de l artisanat -le manque de civisme de la part des ppulatins : un manque d hygiène, la dégradatin des espaces et bâtiments etc. Cmme slutin Madame Prats a précnisé de : -Faire la prmtin d un turisme durable à travers l éducatin et la sensibilisatin des ppulatins et des acteurs sur le turisme patrimnial -Prpser de nuveaux sujets de décuvertes afin d intéresser et attirer les turistes Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés Site natinal : Site internatinal : Mail :

4 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» -Assurer la prfessinnalisatin des acteurs turistiques, sur les langues étrangères -mettre l accent sur l entretien des espaces et aménagements turistiques, ntamment les hébergements, les aires de reps, les parkings et la signalétique. Suite à l interventin de Madame Prats, tris cllectivités nt également présenté leurs expériences sur cette thématique des enjeux de la mise en turisme du patrimine: Dunja Babic, Assistante à la faculté d ingénierie civile et architecture de Split en Cratie, est intervenue sur les effets de la surfréquentatin turistique en présentant l exemple de la ville de Trgir (Cratie). La ville de Trgir a cnnu un grand succès turistique après l inscriptin de sn centre histrique sur la liste du patrimine mndial de l humanité en Cela a créé une certaine fierté auprès des ppulatins qui se snt attelé à mettre tut en œuvre afin d assurer la prmtin et la valrisatin de ce «trésr culturel». Plusieurs assciatins de prtectin du centre histrique se snt frmées, une plitique de prmtin de la culture lcale a également été mise en place. Dans ce cadre, plusieurs églises et mnuments nt été restaurés, des animatins nt lieu dans la ville : expsitins, ateliers etc. Mais des effets néfastes dus à la surfréquentatin turistique nt affecté ce site dans sn ensemble. En effet, parallèlement à ces activités de prmtin et de valrisatin du centre ancien, n nte une mntée en puissance des fnctins turistiques. Cnséquences : petit à petit, les habitants quittent le centre-ville, les restaurants, les cmmerces et les bars deviennent de plus en plus nmbreux. Les activités cmmerciales snt essentiellement destinées aux turistes, l artisanat lcal disparaît au prfit du «made in China». Dans ce prtrait sans cncessin de la ville, Dunja Babic suligne également la perte des services administratifs et institutinnels (mairie, écle ) au prfit de services turistiques. La ville n est plus animée qutidiennement et ne vit plus que par sa fnctin turistique. Remi Deleplancque, chargé de missin culture et éducatin à la Missin Val de Lire, a présenté la gestin des flux turistiques en Val de Lire. Inscrit patrimine mndial de l humanité depuis le 30 nvembre 2000, le Val de Lire cnstitue «un territire et un paysage vivant», ù n retruve une certaine «interactin entre les habitants et leur territire». Plusieurs activités autur de la valrisatin du patrimine snt entreprises, afin de participer et cntribuer au renuvellement et à l augmentatin de la fréquentatin turistique du Val de Lire dans sn ensemble : -le festival de Lire -les châteaux et des bateaux de la Lire -le prjet «Lire à vél» Autant de prjets qui nt un grand impact turistique. Et cmme l a suligné M. Deleplancque, la gestin des flux turistiques passe simplement par la bnne adéquatin entre les demandes turistiques et l ffre dispnible. Car, il est certes intéressant de prmuvir le territire à des fins turistiques, mais il imprte également de réfléchir à sa préservatin. Fadil Nasufi, Maire de Berat, intervenant sur La lutte cntre la muséificatin du centre ancien, a présenté l exemple de sa ville. En effet, Bérat fait partie des plus anciennes villes albanaises. A ce titre, la prblématique de la lutte cntre la muséificatin du centre ancien figure au rang de ses principaux enjeux. Dans ce cadre, la municipalité a mis en place une stratégie de dévelppement du turisme autur du patrimine culturel et naturel du territire afin de srtir la ville de l état de mmificatin dnt elle a été victime pendant de nmbreuses années. La municipalité prmeut à cet effet, le dévelppement d un turisme durable à travers la frmatin des prfessinnels du turisme, l améliratin de la qualité des prestatins et des infrastructures, la publicité, le markéting, la rénvatin des mnuments et édifices culturels du territire, Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés Site natinal : Site internatinal : Mail :

5 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» une gestin efficace des destinatins afin d éviter la dégradatin de la ville due à la surfréquentatin turistique. Cette stratégie de dévelppement du turisme a cnnu un grand succès. Bérat cnstitue l une des tris destinatins privilégiées dans les Balkans et la principale destinatin turistique en Albanie. Les attentes des clientèles au niveau internatinales sur le turisme patrimnial Le cas de la France vis-à-vis des attentes des clientèles au niveau internatinal sur le turisme patrimnial a été présenté par Christian Delm, Directeur de la stratégie, de l bservatin et des nuvelles technlgies à Atut France. Les attentes des clientèles internatinales snt aussi larges que variées, elles ne se résument pas qu à des hôtels de luxe et les plages. Il serait intéressant de prpser des destinatins turistiques autur du patrimine culturel, qui cnstitue également un atut à mettre valeur. Dans ce cadre, M. Delm recmmande aux différents acteurs du turisme de mettre en place des prjets de valrisatin du patrimine tut en se faisant cnnaitre du grand public, être dispnible et capable de répndre aux préccupatins des turistes. Pur se faire, les réseaux sciaux de cmmunicatin et de partage seraient d un intérêt très bénéfique. M. Delm est également revenu sur la questin de la maîtrise de langues étrangères, en recmmandant la frmatin des prfessinnels du turisme aux langues étrangères. En thème de classement, la France serait aujurd hui la première destinatin turistique mndiale suivie des Etats-Unis et de la Chine. La place du patrimine dans les plitiques eurpéennes et le plan patrimine Mali Brun Favel, Chef du département affaires eurpéennes et internatinales à la directin générale des patrimines du Ministère de la culture et de la cmmunicatin, est intervenu sur la place du patrimine dans les plitiques eurpéennes et le plan patrimine Mali. Dans la nuvelle prgrammatin , le patrimine sera clairement affiché, avec une place à part entière. Mais les détails sur l attributin des fnds restent encre incnnus. Aussi, une grande nuveauté ce snt désrmais les régins qui sernt les autrités de gestin des fnds eurpéens. A ce titre, elles sernt chargées de définir les prirités. Cncernant le plan patrimine Mali, il s agit d un prjet assez jeune, et qui a cnnu un retard à cause de la situatin au Mali. Néanmins, des rencntres nt déjà eu lieu début 2013 afin de préparer l après cnflit au Mali, et d envisager la pursuite du prjet en s appuyant sur les méthdes du prjet dévelppé à Ségu par l ANVPAH & VSSP. Il s agit ntamment du prjet de réhabilitatin du bâti en banc qui uni l ANVPAH & VSSP et la ville de Ségu depuis Dans le cadre ce prjet, chaque année, un ilt du quartier de Smn (entièrement cnstitué de maisns en banc) est réhabilité. Ces chantiers permettent nn seulement d emplyer des mains d œuvres lcales mais également de faire revivre et sauvegarder un savir-faire ancestral menacé de disparitin. L ANVPAH & VSSP sutirent ce prjet à travers sn expertise, les stages de frmatin qu elle rganise et la mise en réseau qu elle favrise. Par ailleurs, avec l Assciatin des municipalités du Mali, l ANVPAH & VSSP participe à l aménagement de la législatin cncernant les centres anciens que les élus maliens suhaitent dévelpper, afin de préserver leur bâti traditinnel. Dans ce cadre, plusieurs partenaires maliens nt déjà effectué des stages et rencntré plusieurs ville du réseau de l ANVPAH & VSSP afin d étudier les plitiques françaises de prtectin et de valrisatin du patrimine. Au-delà de la préservatin du bâti, c est tute une démarche sciale culturelle et écnmique qui est mise en place. Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés Site natinal : Site internatinal : Mail :

6 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» Outils et stratégies des cllectivités Abigail Pereta, Chef du service des parcs culturels du guvernement d Aragn (Espagne), a présenté la mise en réseau des équipements sur le territire, en présentant le cas des parcs culturels aragnais. Les parcs culturels cnstituent un util de gestin intégré et de planificatin qui accrde une pririté à la prtectin et la valrisatin du patrimine, la préservatin de l envirnnement, la prmtin du turisme et du territire. L idée est de dévelpper et revitaliser le territire au myen de plitiques sectrielles, glbales et intégrées, avec des rganes de gestin prpres, impliquant à la fis le guvernement et les entités privées. Le guvernement d Aragn cmpte une dizaine de parcs culturels. Pur faciliter le travail en réseau de ces différents parcs, plusieurs démarches nt été entreprises : la mise en place d une législatin afin d assurer la prtectin juridique des parcs, il existe également des législatins sectrielles (paysage prtégé, directives sur la planificatin ) ; la mise en place d un plan cntenant nn seulement le diagnstic du territire mais également tutes les actins à effectuer sur le territire ; la cnstructin d un système d infrmatin et d interprétatin des parcs. Plusieurs activités autur de la valrisatin du patrimine, la prmtin du turisme culturel et du territire snt entreprises : des frmatins ; des études et recherches ; des activités et animatins, des visites guidées, dans ce cadre un travail de signalétique a été péré. Dans le cadre de ses actins, les parcs s inscrivent dans une démarche de cncertatin intégrant les acteurs publics et privés ainsi que les ppulatins aux différents grupes de travail établis dans les parcs, aux institutins et rganes de directin. Aussi, Abigail Pereta a nté qu un vrai travail de sensibilisatin sciale se faisait au qutidien auprès des ppulatins pur les parcs mettent à dispsitin les équipements et les services. Biserka Simatvic, Cnseillère pur les fnds eurpéens à la ville de Dubrvnik (Cratie), est intervenue sur la questin de la prfessinnalisatin et démarches qualité. Afin de favriser le dévelppement lcal autur du turisme, la ville de Dubrvnik a mis en place un label qualité. Ce label qualité est délivré à des prfessinnels impliqués dans le turisme (Cnducteurs de taxi, persnnels hôteliers, restaurateurs, gérants de butiques ) après une frmatin en langue étrangère, sur les techniques d accueil et d rientatin turistique. La liste de tus ces prfessinnels labélisés est dispnible auprès de l ffice du turisme. Le but est de permettre aux turistes, dès leur arrivée, d avir facilement des persnnes qui purrnt les infrmer et les rienter seln leurs attentes et au-delà de la barrière de la langue. Au delà, c est une démarche qui permet d intégrer et de respnsabiliser les habitants dans les prjets de leur territire. Et c est une démarche qui cnnait un grand succès. Enfin, sur le thème visites et utils d accmpagnement, Madani Niang, Maire-adjint de Ségu (Mali), a présenté les activités menées à Ségu dans le cadre du dévelppement turistique autur du patrimine. M. Niang a d abrd présenté le patrimine turistique de Ségu : sn architecture en banc, le fleuve Niger auquel se rattache l histire et la vie de la ville, la fête du banc, le festival du fleuve Niger, l artisanat lcal La ville mène un véritable lbbyng afin de prmuvir ses atuts, avec le sutien de l ANVPAH & VSSP engagée à ses côtés dans le cadre de la restauratin des maisns en banc ; et celui de la cmmissin de jumelage et de cpératin décentralisée Angulême-Ségu sur la mise en place d un réseau d acteurs et de partenaires pur la sauvegarde et la valrisatin du patrimine lcal. Parallèlement aux festivités autur du banc et du fleuve Niger, la ville a initié des rencntres de sensibilisatin et de frmatins des riverains, des guides, des pirguiers, des hôteliers restaurateurs nn seulement afin de favriser la prmtin du turisme mais aussi pur répndre efficacement aux attentes des turistes. Afin de témigner de sn hspitalité et de se rapprcher davantage de ses turistes, la ville a initié le «Djatiguiya traditinnel». Il s agit de favriser l hébergement des turistes au sein de familles hôtes le lng Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés Site natinal : Site internatinal : Mail :

7 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» du séjur turistique. Cette initiative est très appréciée des turistes qui, dans la plupart des cas, tissent de véritables liens avec leurs familles hôtes. Cnclusins Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés Site natinal : Site internatinal : Mail :

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun Dssier de Presse Cpératin interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Cnseils Généraux examinent le prjet du 3 e rapprt cmmun Lundi 17 septembre 2007 de 14 h 30 à 16 h salle de l Assemblée

Plus en détail

Contrat de Destination Voyage dans les Alpes Volet 2 / Comité Technique 17 Avril 2015

Contrat de Destination Voyage dans les Alpes Volet 2 / Comité Technique 17 Avril 2015 Cmpte-rendu Cntrat de Destinatin Vyage dans les Alpes Vlet 2 / Cmité Technique 17 Avril 2015 Participants : - Grande Traversée des Alpes : Muriel FAURE, Directrice Carline RIVA, Respnsable du Pôle Hébergements

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT SÉLECTION DE BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES PAR LES BÉNÉFICIARES DE FINANCEMENT DE L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT Prgramme d Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritinnelle

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS. «Forum de la Méditerranée.

APPEL A COMMUNICATIONS. «Forum de la Méditerranée. APPEL A COMMUNICATIONS «Frum de la Méditerranée. Sciences humaines et sciales» Manifestatin inter-labex en SHS Crdinatin : LabexMed C-rganisateurs : Labex RESMED, Labex ARCHIMEDE, Labex OT- MED, MuCEM.

Plus en détail

Association Lire et Ecrire Suisse romande Plan de travail 2015

Association Lire et Ecrire Suisse romande Plan de travail 2015 Assciatin Lire et Ecrire Suisse rmande Plan de travail 2015 Tâches rdinaires Vie de l'assciatin Directin de l'assciatin par l'assemblée générale et le Cmité stratégique Suivi de la bnne marche pératinnelle

Plus en détail

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Michelle KLEIN Cnsultants SYNTHESE Réf : SYNT_LANDES DE GASCOGNE GTEC Versin : V1.1 Date : 05 nvembre 2010 PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Etude sur les ressurces humaines sur le territire du Pays des Landes

Plus en détail

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Questinnaire à destinatin des assciatins du territire de la Cmmunauté de Cmmunes de Quillebeuf-sur-Seine PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Infrmatins pratiques sur vtre assciatin Nm de l assciatin : Président

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance Directin de la jeunesse, de l éducatin ppulaire et de la vie assciative Missin d animatin du Fnds d expérimentatins pur la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «FACULTE

Plus en détail

Fiche pédagogique N 1

Fiche pédagogique N 1 CAPITALISATION DU PROGRAMME PROCOPIL Prgramme cmmun des réseaux : - Slidarité Laïque (France) - Fédératin Rumaine des ONG pur l Enfant (FONPC) - Réseau Natinal bulgare pur l Enfance (RNE) - Alliance mldave

Plus en détail

PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN REGIONAL AUX MUSIQUES ACTUELLES ET AMPLIFIEES N 45-11 ADOPTE EN SEANCE DU CONSEIL REGIONAL DU 8 AVRIL 2011

PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN REGIONAL AUX MUSIQUES ACTUELLES ET AMPLIFIEES N 45-11 ADOPTE EN SEANCE DU CONSEIL REGIONAL DU 8 AVRIL 2011 PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN REGIONAL AUX MUSIQUES ACTUELLES ET AMPLIFIEES N 45-11 ADOPTE EN SEANCE DU CONSEIL REGIONAL DU 8 AVRIL 2011 Définitin du champ des musiques actuelles et amplifiées

Plus en détail

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié Burkina Fas Unité-Prgrès-Justice REGION DU CENTRE OUEST PROVINCE DU SANGUIE Cercle pur la Culture du Leadership dans le Sanguié DEUXIEME FORUM DES LEADERS DU SANGUIE Les 04 et 05 aût 2012 à Ténad et Kyn

Plus en détail

Bilan des Journées Terrain

Bilan des Journées Terrain Bilan des Jurnées Terrain N 8 Eygalières et Saint-Rémy de Prvence : 8 avril 2014 N 9 Eyragues, Gravesn et Maillane : 11 juin 2004 Synthèse des Jurnées Terrain 1) Réunin des présidents d assciatin... page

Plus en détail

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI CURRICULUM VITAE 2 1. Infrmatins persnnelles Prénm : Kuassi Nm de famille : KOUASSI Date de naissance : en 1953 Natinalité : Ivirienne Situatin matrimniale : Marié, père de 3 enfants e-mail : lkkuassi@yah.fr

Plus en détail

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises MODULES DE FORMATION Envirnnement Dévelppement Durable Respnsabilité Sciétale des Entreprises Cntact : Séverine OPSOMER 06 14 81 21 91 spsmer@ecgitactins.cm PROGRAMME 2012-2013 Beaujlais Bleu EURL au capital

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr LA PROCEDURE D AGREMENT - FAQ SOMMAIRE DEFINITION... 2 Qu est ce que l agrément?... 2 DELIVRANCE DE L AGREMENT... 2 Qui délivre l agrément?... 2 PUBLIC... 2 Pur quel public?... 2 SIAE ET AGREMENT... 2

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Prgramme d actins pur amélirer la préventin des vilences faites aux femmes, des vilences intrafamiliales, et l aide aux victimes TÉLÉPHONE PORTABLE D ALERTE POUR FEMMES VICTIMES

Plus en détail

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT Intrductin Seln Philippe Laurent, Président- chef d entreprise d Auvergne Nuveau Mnde, l bjet premier de l assciatin est d amélirer la perceptin

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014 CAHIER DES CHARGES Organisatin d une Sirée business N 1 : Avril 2014 Date de publicatin : le 07 avril 2014 Date limite de la réceptin des candidatures : le 22 avril 2014 à 12h00 Le présent cahier des charges

Plus en détail

ACCES AU DROIT. LES RELAIS dits GENERALISTES = lieux d information juridique

ACCES AU DROIT. LES RELAIS dits GENERALISTES = lieux d information juridique ACCES AU DROIT B1 S infrmer et prendre cnseil LES RELAIS dits GENERALISTES = lieux d infrmatin juridique Les acteurs relais indiqués sur cette fiche permettent aux persnnes de s infrmer, vérifier que la

Plus en détail

Réunion du 20 juin 2013 Echanges conservatoires (PACA, RA et LR) et Fédération des conservatoires

Réunion du 20 juin 2013 Echanges conservatoires (PACA, RA et LR) et Fédération des conservatoires Réunin du 20 juin 2013 Echanges cnservatires (PACA, RA et LR) et Fédératin des cnservatires - Perspectives d actins et d implicatins 1. Bilan des actins prtées par les cnservatires dans le premier Plan

Plus en détail

AIDE À U DIFFUSION DU SPECTACLE VIVANT

AIDE À U DIFFUSION DU SPECTACLE VIVANT Gç Cnseil des andes Directin de la Culture et du Patrimine (! i! ( c, AIDE À U DIFFUSION DU SPECTACE VIVANT e present règlement vise, d'une part, à sutenir les rganisateurs de specfac/es qui établissent

Plus en détail

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44 Assistance à maitrise d uvrage (AMO) du «Prjet expérimental de sécurisatin des parcurs prfessinnels pur les métiers de la cmptabilité» Cahier des charges PRESENTATION DU PROJET Le cntexte du prjet Le prjet

Plus en détail

Opération ROSACE 2015. «Touche pas à ma porte!» Dossier de presse

Opération ROSACE 2015. «Touche pas à ma porte!» Dossier de presse Opératin ROSACE 2015 «Tuche pas à ma prte!» Dssier de presse Opératin Rsace 2015 : «Tuche pas à ma prte!» BRAVVO vérifie la sécurité de 5.000 prtes d entrée à Bruxelles Bruxelles, 13 mai 2015. Vtre prte

Plus en détail

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION Bilan annuel de l uverture internatinale de l académie Orléans-Turs 2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION L OUVERTURE À L INTERNATIONAL La li d

Plus en détail

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 Grupe de Réflexin et d Actin sur l Adaptatin au Changement Climatique (GRAACC) Cmpte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 A l hôtel Campanile 4 rue Mrtier, Lyn 3 ème Dans le

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION ) ) Éducititn l'ahanait Eeselremeni suphieler gecherctie W NORD MEUSIEN ))) LA FORMATION CONTINUE. PROJET DE FORMATION ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE ET D'AIDE A L'ELABORATION D'UN PROJET DE REINSERTION CER

Plus en détail

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES INTERREG ----- OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ----- Dépôt début Mars 2013 Validatin Sept 2013 DECEMBRE 2012 1 LE CONTEXTE GENERAL Les entreprises de l Ecnmie

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire 1 er Cncurs Créateurs/jeunes entreprises Dssier de Presse A l ccasin du premier anniversaire de la Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire, la Cmmunauté de

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

CASNAV d Orléans-Tours

CASNAV d Orléans-Tours CASNAV d Orléans-Turs Dispsitif d accmpagnement des élèves issus de familles itinérantes et de vyageurs en âge d aller au cllège et sclarisés par crrespndance mis en œuvre depuis l autmne 2011 à Orléans.

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

1. Introduction et Présentation du groupe-thématique jeunesse

1. Introduction et Présentation du groupe-thématique jeunesse Cmpte-rendu Réunin du grupe Jeunesse Mardi 27 janvier 2015 13h00-16h00 1. Intrductin et Présentatin du grupe-thématique jeunesse Liste des participants en P.J. Meriem DERKAOUI, 1 ère maire-adjinte en charge

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Pourquoi Investir au Maroc

Pourquoi Investir au Maroc Purqui Investir au Marc. Le Marc a pté une écnmie libérale, diversifiée et uverte sur l extérieur, il ffre aux investisseurs les cnditins de succès, grâce à ses ptentialités écnmiques et ses ressurces

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DU BUREAU D'ÉCOLO J APPEL À CANDIDATURES

RENOUVELLEMENT DU BUREAU D'ÉCOLO J APPEL À CANDIDATURES RENOUVELLEMENT DU BUREAU D'ÉCOLO J APPEL À CANDIDATURES Le Kern et une partie des membres du bureau d écl j arrivent à la fin de leur mandat de 2 ans. Nus smmes dnc à la recherche d une nuvelle équipe,

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

Bibliothécaire - Secteur secondaire - Plan d action 2013-2014

Bibliothécaire - Secteur secondaire - Plan d action 2013-2014 Plan d actin 2013 2014 Biblithécaire, secteur secndaire Cmmissin sclaire de Saint-Hyacinthe Page 1 sur 11 Biblithécaire : Sphie Mrissette Biblithécaire - Secteur secndaire - Plan d actin 2013-2014 Ce plan

Plus en détail

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 VUE D ENSEMBLE Le Sentier est un rganisme enregistré de bienfaisance à but nn lucratif vué à la réalisatin de la cnstructin et de la prmtin du sentier

Plus en détail

ITS WORLD CONGRESS Bordeaux 5 au 9 octobre 2015

ITS WORLD CONGRESS Bordeaux 5 au 9 octobre 2015 ITS WORLD CONGRESS Brdeaux 5 au 9 ctbre 2015 Présentatin du «Pavilln ITS France» Participez au cngrès mndial des ITS, un rendez-vus devenu une référence mndiale pur les acteurs et décideurs du secteur

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Comment se présente le système?

Comment se présente le système? Mise en place d!une plitique de cntrôle de gestin au sein de d!un Etablissement public. L!exemple de l!etablissement public de la prte Drée Cité natinale de l'histire de l'immigratin. La bnne gestin d

Plus en détail

2014-2018. Le projet d établissement. Les objectifs du contrat tripartite

2014-2018. Le projet d établissement. Les objectifs du contrat tripartite 2014-2018 Le prjet d établissement Les bjectifs du cntrat tripartite Une démarche partagée engageant l ensemble des acteurs pur la réussite de tus les élèves Adptés au cnseil d administratin des 28 mars

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

DESIGNER EN RESIDENCE

DESIGNER EN RESIDENCE Mise en cncurrence APPEL A CANDIDATURE DESIGNER EN RESIDENCE Objet de la mis en cncurrence : Recrutement d un designer en résidence dans le cluster Numélink Date limite de candidature Mercredi 3 septembre

Plus en détail

Maturité professionnelle2 Orientation économie et services Type Economie

Maturité professionnelle2 Orientation économie et services Type Economie Maturité prfessinnelle2 Orientatin écnmie et services Type Ecnmie Une année à plein temps Certificat de maturité prfessinnelle Vtre frmatin Vus suivez actuellement la frmatin pur btenir la Maturité prfessinnelle

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

REVISOR : POINTS FORTS

REVISOR : POINTS FORTS ECOPA REVISOR : POINTS FORTS ECOPA 1, l éditeur de Revisr, pssède une lngue expérience en matière d analyse prédictive au service de la réfrme fiscale et de la cllecte de l impôt. En cllabratin avec la

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants»

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants» CAHIER DES CHARGES 1 «Dévelppement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de frmatin crrespndants» 1ère étape du prjet «GPEC filière numérique» sur le bassin de Caen A. LE CONTEXTE

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Actions d insertion 2012/2013

Actions d insertion 2012/2013 Cmmissin Eurpéenne Fnds Scial Eurpéen Actins d insertin 2012/2013 Le Département de Seine-Maritime suhaite sutenir les actins d insertin sciale et prfessinnelle en faveur des bénéficiaires du RSA dmiciliés

Plus en détail

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Dmaine ministériel : Drit, Ecnmie, Gestin Mentin : Science plitique Spécialité

Plus en détail

ACCUEIL LOISIRS JEUNES «Un projet pour 2014»

ACCUEIL LOISIRS JEUNES «Un projet pour 2014» ACCUEIL LOISIRS JEUNES «Un prjet pur 2014» Centre d animatin des Eyquems 8 rue de la Tur de Veyrines 33700 Mérignac Tel : 05.56.97.98.52 fax : 05.56.97.97.85 Email : dmainedefantaisie@range.fr 0 Prjet

Plus en détail

SYNTHESE MANAGEMENT L accompagnement du Dirigeant

SYNTHESE MANAGEMENT L accompagnement du Dirigeant SYNTHESE MANAGEMENT L accmpagnement du Dirigeant Auvergne Rhône Alpes Prvence Alpes Côte d Azur Résidence MER & SOLEIL Les Chazalets 713 Avenue de Prvence 43430 LES VASTRES 83600 FREJUS Siret 39950902500033

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Directin des cmmunicatins Mise à jur : 15 mai 2014 Entrée en vigueur : 13 janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN CONTEXTE... 3 2. CHAMPS D APPLICATION... 3 3. FONDEMENTS

Plus en détail

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement»

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement» Siège scial 12, rue des Crdelières 75013 PARIS T: 01 53 91 03 03 F: 01 53 91 04 44 citemetrie@citemetrie.fr S.A.R.L. au capital de 14 300 Siret n 350 662 862 00043 Cde NAF 7112B Cntributin au grupe de

Plus en détail

PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE

PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE PASSEPORT POUR L ENTREPRISE LOGO DU LYCEE PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE PARTENARIAT LE STAGIAIRE Nm. Prénm. DEVRA ACCUEIL Avir une attitude de cnfiance et de dialgue avec sn tuteur SECURITE SERIEUX

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous?

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous? Cahier des charges GPEC Territriale Script Empli Natinal : Métier de la relatin client Nvembre 2015 Eléments de cntexte Qui smmes-nus? Le Fnds d Assurance Frmatin du Travail Tempraire (FAF-TT), OPCA (Organisme

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé.

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé. Réunin du Cmité de piltage, 22 nvembre 2012 Initiative MENA-OCDE pur la guvernance et l investissement à l appui du dévelppement Prjet de cnclusins La première réunin du Cmité de piltage de l'initiative

Plus en détail

FORMATIONS FAFIEC 2008

FORMATIONS FAFIEC 2008 ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES 1 Nuvelle actin : Prfessinnaliser sa démarche cmmerciale (Appel d ffres de sélectin d rganismes de frmatins en curs) Savir vendre une prestatin de cnseil, c'est avant tut

Plus en détail

Certificat PLANIFICATION FINANCIÈRE (CPF)

Certificat PLANIFICATION FINANCIÈRE (CPF) Certificat PLANIFICATION FINANCIÈRE (CPF) Certificat Planificatin financière Enjeu et cntexte : Le cnseil financier des clients privés s est lngtemps fcaliser sur l aspect «placement». Aujurd hui, seule

Plus en détail

Termes de références. Etude de faisabilité. Intégration de solutions de mobilité

Termes de références. Etude de faisabilité. Intégration de solutions de mobilité Termes de références Etude de faisabilité Intégratin de slutins de mbilité Date limite 07/06/2013 Pays : Tunisie Institutin : Secteur : Micrfinance Partenaire : Unin Eurpéenne Date d émissin : 22/05/2013

Plus en détail

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription Cursus Spa Manager Prgramme pédaggique Saisn 2012 Objectif de la frmatin Dans un cntexte de pleine crissance, les entreprises du secteur du bien être snt à la recherche d un persnnel hautement qualifié,

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail

VERSION au 09 01 2014. Projet du CNOSF pour le sport français. Une ambition : «Passer d une nation de sportifs à une nation sportive»

VERSION au 09 01 2014. Projet du CNOSF pour le sport français. Une ambition : «Passer d une nation de sportifs à une nation sportive» VERSION au 09 01 2014 Prjet du CNOSF pur le sprt français Une ambitin : «Passer d une natin de sprtifs à une natin sprtive» Une clé : «Rénver le mdèle sprtif français» Faire du sprt un élément central

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

Ingénieur expert international en construction - coresponsable de projet NIGER

Ingénieur expert international en construction - coresponsable de projet NIGER Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Création d une pension de famille de 18 logements. Immeuble 23, rue de Neuilly à Clichy-la-Garenne (92)

DOSSIER DE PRESSE Création d une pension de famille de 18 logements. Immeuble 23, rue de Neuilly à Clichy-la-Garenne (92) DOSSIER DE PRESSE Créatin d une pensin de famille de 18 lgements Immeuble 23, rue de Neuilly à Clichy-la-Garenne (92) 17 Septembre 2013 1 PENSION DE FAMILLE 18 LOGEMENTS COLLECTIFS PLAI 23, rue de Neuilly

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

DE HOGESCHOOL-UNIVERSITEIT BRUSSEL campus Koekelberg. en collaboration avec LE SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES EUROPEENS (SFE)

DE HOGESCHOOL-UNIVERSITEIT BRUSSEL campus Koekelberg. en collaboration avec LE SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES EUROPEENS (SFE) 2008 DE HOGESCHOOL-UNIVERSITEIT BRUSSEL campus Kekelberg en cllabratin avec LE SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES EUROPEENS (SFE) rganise un curs de préparatin aux cncurs EPSO (des Institutins Eurpéennes) Préparez-vus

Plus en détail

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC»

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC» Prjet «Pur une Eurpe sciale, apprenns la MOC» Synthèse des échanges du cllectif cityen Plusieurs réunins nt eu lieu, entre juillet 2009 et juin 2010 en régin Nrd Pas de Calais, autur du prjet «Pur une

Plus en détail

Keolis, 1 er transporteur européen de personnes à mobilité réduite

Keolis, 1 er transporteur européen de personnes à mobilité réduite Nvembre 2009 DOSSIER DE PRESSE Kelis, 1 er transprteur eurpéen de persnnes à mbilité réduite Cntacts Presse Directin de la Cmmunicatin Lucile Chevallard, 01 71 18 00 94 lchevallard@kelis.cm Agence de Relatins

Plus en détail

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL en lien avec la prcédure natinale «rganisatin des stages étudiants à l internatinal» (Cdificatin : PROC FO MO 01 V2) Objectifs du stage Ce stage est réalisé en 2 ème

Plus en détail

Sessions préparation à la retraite (14 heures) Par

Sessions préparation à la retraite (14 heures) Par OFFRE DE SERVICES Sessins préparatin à la retraite (14 heures) SÉMINAIRES Par Cégep Marie-Victrin, Centre de services aux entreprises Mnsieur Jean Perrn, cnseiller en frmatin 767, rue Bélanger Mntréal

Plus en détail

Il y a du nouveau dans les lois anticorruption - Aspects pratiques

Il y a du nouveau dans les lois anticorruption - Aspects pratiques Il y a du nuveau dans les lis anticrruptin - Aspects pratiques Ordre des Avcats de Paris Cmmissin Paris - New Yrk Avec le sutien de : Assciatin Internatinale des Jeunes Avcats Cmmissins Drit Pénal Internatinal

Plus en détail