guide RH de la fédération des ESH > Les propositions de la Fédération nationale des ESH

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "guide RH de la fédération des ESH > Les propositions de la Fédération nationale des ESH"

Transcription

1 guide RH de la fédération des ESH > Les propositions de la Fédération nationale des ESH

2 guide RH de la fédération des ESH

3 offre de formation 2015 ÉDITO Notre branche professionnelle des esh s est, de longue date, mobilisée sur le thème de la formation avec la mise en œuvre de dispositions ambitieuses telles que le droit individuel à la formation et la professionnalisation. Elle a également créé un dispositif innovant au service des esh : le fonds paritaire de formations. Les orientations de ce fonds sont validées par la commission paritaire nationale Emploi et Formation de notre branche professionnelle et il est administré par les équipes du pôle ressources humaines de la fédération. Les esh, employeurs responsables Grâce à ce fonds, vous disposez d une offre de formations variée, liées aux métiers de notre secteur et à la mise en œuvre de nos accords de branche. Ce dispositif illustre bien le rôle de la fédération à l égard des entreprises adhérentes : accompagnement, conseil, facilitateur dans un contexte normatif complexe. Le fonds de formations est, également, l un des indicateurs de notre engagement au service de l emploi. Grâce à son dynamisme, notre secteur est l un des rares dont la progression des effectifs est constante. Grâce à nos investissements, à nos programmes de construction et de rénovation de l habitat, nous intervenons en tant qu acteur économique incontournable sur les territoires. En ce sens, il est important que les esh soient de véritables employeurs responsables. De fait, leur mission sociale vaut non seulement sur le plan du logement, mais aussi sur celui de l emploi. L Opca Uniformation, notre partenaire Le financement est l un des axes de la réforme de la formation professionnelle continue issue de la loi du 5 mars Au fondement de celle-ci, la volonté des partenaires sociaux de limiter les obligations fiscales des entreprises dans le cadre de la négociation de l accord national interprofessionnel en fin d année 2013 et de passer à une obligation de former. Notre fonds de formations illustre bien l implication de notre branche professionnelle sur ce thème puisque, depuis 2007, nous nous sommes dotés d un outil collectif au service de la professionnalisation de nos salariés, traduisant ainsi la responsabilité de nos esh en faveur de la formation des salariés. De fait, 2015 sera l année de la fin du financement du Dif, tandis que le nouveau compte personnel de formation ne sera pas encore réellement mobilisable. Le fonds de formations, dont les sommes sont collectées par Uniformation, permettra d assurer la transition. En mettant la formation professionnelle au service du dynamisme de nos métiers et de la performance de nos entreprises, nous renforçons notre position sur le marché de l emploi. En améliorant l image de notre secteur, nous sommes en mesure d attirer les talents dans nos entreprises. L emploi : un des piliers du Projet 2020 Autour de neuf commissions, notre ambition est de définir un projet clair et ambitieux pour répondre aux défis : préserver notre dynamisme en sécurisant notre potentiel financier, réaffirmer notre modèle économique au service de l intérêt général, innover pour défendre nos missions. Tous, nous devons être les acteurs de ce projet dans sa définition et sa mise en œuvre. Nous savons compter sur nos entreprises et ses acteurs pour se mobiliser et poursuivre un travail de qualité. Valérie Founier, Vice-présidente de la fédération des esh Philippe De Nijs, Président de la délégation employeurs de la commission paritaire des esh

4 offre de formation 2015 SOMMAIRE INTRODUCTION p. 08 FORMATIONS RESSOURCES HUMAINES 1.1 > Mettre en œuvre l avenant à la CCN concernant la classification des personnels d immeubles et de maintenance p > Déployer l entretien professionnel p > Handicap : acheter auprès du secteur protégé p > Compléter la DOETH p > Promouvoir la diversité et l égalité des chances p > Mettre en œuvre une politique de mobilité p > Prévenir l absentéisme et gérer les retours d absence p > Gérer l inaptitude au travail p > Gérer les relations avec le CHSCT p > Mettre en œuvre une politique d intéressement, de participation et d épargne p. 19 Formation émanant d un accord de branche Formation en lien avec les actions stratégiques initiées par la fédération Formation visant à développer les compétences et performances des collaborateurs 1.11 > Réaliser un diagnostic de pénibilité des situations de travail p > Rédiger le document unique d évaluation des risques professionnels p > Maîtriser la convention collective des esh et son actualité p > Maîtriser la réforme de la formation professionnelle p. 23

5 MANAGEMENT 2.1 > Animer un entretien individuel annuel p > Recruter et manager une personne en situation de handicap p > Maîtriser les enjeux stratégiques de la RSE p > Mettre en œuvre le reporting RSE p > Gérer une crise p > Gérer les attributions au regard de la loi ALUR p > Mettre en œuvre une politique de concertation des locataires p > Maîtriser la TVA p > Réussir une construction passive p > Développer l habitat spécifique p. 46 JURIDIQUE 3.1 > Amiante : identifier les impacts de la réglementation sur la réhabilitation et la maintenance p > Amiante : gérer la situation au quotidien p > Maîtriser le droit de la copropriété p > Maîtriser les ASL AFU p > Maîtriser les spécificités des opérations immobilières p > Cnil : assurer la confidentialité des données individuelles p. 34 GESTION 4.1 > Découvrir le label Habitat Seniors Services p > Accompagner les seniors du parc locatif p > Améliorer la qualité de services : Qualibail II p > Maîtriser les spécificités de la gestion comptable et financière p > Gérer les charges locatives et leur régularisation p > Assurer un traitement social des impayés p > Accompagner les locataires en situation de surendettement p. 41 COMPÉTENCES 5.1 > Prévenir et gérer les agressions téléphoniques p > Prévenir et gérer les agressions verbales et physiques p > Communiquer avec les jeunes p > Se préparer à la retraite p > Apprendre les gestes et postures pour prévenir les TMS p. 51 ACTUALITÉS 6.1 > Actualités du droit social p > Actualités du bâtiment p > Actualités de la maîtrise d ouvrage p > Actualités de la gestion locative p > Actualités de la gestion de copropriété p. 56 PARCOURS PROFESSIONNEL 7.1 > Développer son expertise du logement social p > Se former au métier de gardien p. 60

6 offre de formation 2015 INTRODUCTION 49 actions de formation en 2015 Dans les conditions fixées par la commission paritaire nationale, la fédération nationale des esh a élaboré pour 2015, un plan de formation collectif présenté dans les pages suivantes de ce guide et détaillé sur > Ces 49 actions de formation sont, selon les cas, le fruit des accords de branche, des initiatives stratégiques de la fédération (la RSE notamment) ou de l identification des compétences indispensables à développer pour accroître la performance dans les sociétés. Elles s articulent autour de 7 thèmes - ressources humaines, management, juridique, gestion, compétences, actualités -, et proposent 2 parcours professionnels complets. Les objectifs et le contenu pédagogique de chaque formation sont présentés dans les fiches ci-après, le calendrier dans le dépliant joint en dernière page. Des formations financées à 100% Uniformation, organisme paritaire collecteur agréé (Opca) de la branche professionnelle des esh, est le partenaire du fonds mutualisé de formation des esh, créé en 2007 par un accord de branche pour répondre à leurs besoins en termes de compétences stratégiques. À ce titre, sur une ligne de financements dédiés au fonds de formation des esh, Uniformation prend en charge 100% du coût des actions qui, par là-même optimise le budget formation des esh. Comment inscrire vos salariés? Sur vous trouverez : - les contenus pédagogiques détaillés - les dates, les lieux ainsi que les contenus détaillés de chaque formation - le bulletin d inscription À noter : les esh ne disposant pas de leurs codes d accès peuvent contacter l Union sociale pour l Habitat > À l écoute des attentes des esh La fédération s efforce de proposer les formations selon un calendrier et des lieux le plus en phase possible avec les besoins des sociétés. Cependant si une esh souhaite organiser une formation sur un territoire ou à des dates non proposées, il est tout à possible de prendre en compte ces demandes. De même, sur le contenu des formations, la fédération est à votre écoute. Contactez-nous > Un calendrier prévisionnel des formations, annexé au présent guide vous permettra d identifier les premières dates de formation envisagées. Tout au long de l année, nous vous invitons à vous rendre sur pour disposer d une version actualisée. > Délai d inscription Le nombre de places étant limité et les conditions de participation étant particulièrement attractives, la fédération vous recommande vivement de la contacter au plus vite : Tél. : (ligne dédiée) 08 09

7 > RESSOURCES HUMAINES > RESSOURCES HUMAINES 1 1 Mettre en œuvre l avenant à la CCN concernant la classification des personnels d immeubles et de maintenance Déployer l entretien professionnel 1 2 Maitriser et déployer la méthode de classification des personnels d immeubles et de maintenance en application de l avenant à la CCN du 17 décembre > La méthode de classification > Les acteurs > Les étapes > Les conséquences Acteurs RH, IRP Être en capacité de mettre en œuvre et respecter les règles applicables en termes de classification et grilles de rémunérations issues de la CCN des esh. Mettre en œuvre, au sein de son entreprise, l entretien professionnel issu de la loi du 5 mars > L entretien professionnel : de quoi parle-t-on? > Cadre réglementaire relatif à l entretien professionnel > Identification des enjeux, finalités et objectifs de l entretien professionnel > Organisation de l entretien professionnel au sein de son entreprise > Mettre en œuvre l entretien professionnel > Suivi de l entretien professionnel Acteurs RH Être en capacité de mettre en œuvre l entretien professionnel au sein de son entreprise d infos www. www. + d infos 11

8 > RESSOURCES HUMAINES > RESSOURCES HUMAINES 1 3 Handicap : les achats dans le secteur protégé Compléter la déclaration obligatoire d emploi des travailleurs handicapés (DOETH) 1 4 Doter les services achats des connaissances requises pour intégrer les spécificités du secteur spécialisé dans les processus achats de la structure. > Contexte réglementaire de l emploi des personnes handicapées > Le secteur protégé et adapté > Calcul du coût réel incluant l économie de contribution volontaire > Les étapes de la démarche : prestations sous-traitables, établissements, appel d offres > Suivi des prestations, exigence de qualité Responsables achats Être en capacité de maîtriser le mode de calcul permettant de connaître la valeur réelle des prestations achetées afin de pouvoir les comparer à des prestations «ordinaires». Respecter la règlementation en vigueur concernant la déclaration d emploi des personnes en situation de handicap et valoriser la politique de l entreprise en termes d intégration des travailleurs handicapés. > Le contexte réglementaire de l emploi des personnes handicapées > Le contenu de la DOETH > Les modalités de calcul des unités bénéficiaires > Les déductions de la contribution > Les dispositifs de l AGEFIPH Responsables des déclarations administratives Optimiser le temps passé sur les démarches administratives et fiabiliser les déclarations d infos www. www. + d infos 13

9 > RESSOURCES HUMAINES > RESSOURCES HUMAINES 1 5 Promouvoir la diversité et l égalité des chances Mettre en œuvre une politique de mobilité 1 6 Comprendre les enjeux liés à la discrimination et à la promotion de la diversité. Mettre en œuvre des actions visant à prévenir et à sensibiliser sur ces enjeux. > Introduction : discrimination, diversité, égalité professionnelle, égalité des chances, de quoi parle-t-on? > Règles juridiques liées à la discrimination > Les intérêts à mettre en place une politique de diversité > Les impacts sur la politique RH et les pratiques managériales : recrutement, mobilité, entretien professionnel Acteurs RH, managers Être en capacité de mettre en œuvre des actions RH ou managériales favorisant la diversité et l égalité des chances. Bâtir un dispositif de mobilité interne et de gestion des carrières. Favoriser la mobilité au sein de la structure. Accompagner la mobilité des personnes. > Introduction : pourquoi développer la mobilité des personnes? > Règles juridiques liées à la mobilité professionnelle : GPEC, les différents types de mobilité > Mettre en place une démarche de mobilité : promotion, sensibilisation, gestion > Accompagner le parcours des personnes : compétences acquises et projet professionnel, plan d action individuel, conduite d entretien > Optimisation des processus de gestion Acteurs RH Être en capacité de mettre en œuvre une politique de mobilité des personnes d infos www. www. + d infos 15

10 > RESSOURCES HUMAINES > RESSOURCES HUMAINES 1 7 Prévenir l absentéisme et gérer les retours d absence Gérer l inaptitude au travail 1 8 Promouvoir le présentéisme. > Introduction : l absentéisme/présentéisme, de quoi parle-t-on? > Règles juridiques liées à l absentéisme : maladies, accidents du travail, inaptitude, licenciement, le financement de l absentéisme > La conduite d une politique de présentéisme > Le suivi des indicateurs > La conduite de l entretien de retour d absence : préparation, discussion, synthèse, suivi Acteurs RH Être en capacité de gérer les absences dans les meilleures conditions. Maitriser la réglementation applicable à l inaptitude au travail, les obligations de l employeur en matière d inaptitude, les procédures à appliquer. > Les conséquences de l avis d inaptitude du médecin du travail > Les procédures à mettre en œuvre en cas d inaptitude > Le reclassement > Le licenciement pour inaptitude Acteurs RH Être en capacité de gérer l inaptitude au travail d infos www. www. + d infos 17

11 > RESSOURCES HUMAINES > RESSOURCES HUMAINES 1 9 Gérer les relations avec le CHSCT Mettre en œuvre une politique d intéressement, de participation et d épargne 1 10 Maîtriser les règles applicables en termes de sécurité au travail pour animer efficacement les réunions du CHSCT et gérer les relations avec cette instance. > Maîtriser les notions clés en matière de santé et de sécurité au travail > Les risques encourus pour l employeur > Maîtriser les règles applicables > Les domaines d intervention du CHSCT > Le rôle du président > Mise en situation Acteurs RH Être en capacité de mettre en œuvre un CHSCT. Paris Connaitre les différents dispositifs d épargne salariale et leurs exonérations sociales et fiscales. Articuler ces dispositifs avec la politique de rémunération. > Introduction : l épargne salariale, de quoi parle-t-on? > Les différents dispositifs d épargne salariale : la participation, l intéressement, le PEE, le PERCO > Les exonérations fiscales et sociales associées > Intégrer l épargne salariale dans la politique de rémunération de l entreprise > Définir, mettre en œuvre et suivre un dispositif d épargne salariale Acteurs RH Être en capacité de mettre en œuvre un dispositif d épargne salariale. Paris 18 + d infos www. www. + d infos 19

12 > RESSOURCES HUMAINES > RESSOURCES HUMAINES 1 11 Réaliser un diagnostic de pénibilité des situations de travail Rédiger le document unique d évaluation des risques professionnels 1 12 Maitriser et déployer la méthode de classification des personnels d immeubles et de maintenance en application de l avenant à la CCN du 17 décembre > Cadre réglementaire de la pénibilité au travail > Identifier et évaluer les facteurs de pénibilité dans son entreprise > Conduire le diagnostic des situations de pénibilité > Intégrer la pénibilité dans le document unique d évaluation des risques professionnels de l entreprise > Proposer des actions de prévention de la pénibilité Responsables sécurité, acteurs RH Être en capacité d élaborer et mettre en œuvre un «Diagnostic Pénibilité de site». Créer et mettre à jour le document unique d évaluation des risques professionnels. > Introduction : les risques professionnels de quoi parle-t-on? > Le cadre réglementaire du document unique d évaluation des risques professionnels > Identifier et évaluer les risques professionnels au sein de sa structure > Le document Unique : mise en œuvre et rédaction > Construction d un plan d actions et de suivi Responsables sécurité, acteurs RH Être en capacité de rédiger le document unique d évaluation des risques professionnels d infos www. www. + d infos 21

13 > RESSOURCES HUMAINES > RESSOURCES HUMAINES 1 13 Maîtriser la convention collective des ESH et son actualité Maîtriser la réforme de la formation professionnelle 1 14 Appréhender la convention collective des esh et ses accords.identifier les dispositions conventionnelles spécifiques aux esh. S assurer d une bonne mise en œuvre de la CCN. > Présentation de la Convention Collective Nationale des esh et les différents accords de branche : classification, intergénérationnel, GPEC, handicap, pénibilité, formation > Particularités et points d attention pour la mise en œuvre de ces dispositions conventionnelles > Focus sur les dispositions phares : classification, rémunérations > L actualité du dialogue social au sein de la branche professionnelle Acteurs RH, IRP Être en capacité d appliquer les dispositions conventionnelles de la Convention collective des esh. Appréhender la convention collective des esh et ses accords.identifier les dispositions conventionnelles spécifiques aux esh. S assurer d une bonne mise en œuvre de la CCN. > Présentation de la Loi du 5 mars 2014 relatif à la formation professionnelle, à l emploi et la démocratie sociale > Focus sur les dispositions phares : Compte Personnel de Formation, la Garantie d accès à la formation, l entretien professionnel, le financement > Les dispositions conventionnelles de la branche professionnelle des esh > Impacts de ces nouvelles dispositions sur les pratiques Acteurs RH, IRP Être en capacité d appliquer les dispositions conventionnelles de la Convention collective des esh d infos www. www. + d infos 23

14 > MANAGEMENT > MANAGEMENT 2 1 Animer un entretien individuel annuel Recruter et manager une personne en situation de handicap 2 2 Comprendre le sens, les finalités de l entretien d appréciation du point de vue conventionnel et managérial. Situer l évaluation des collaborateurs dans une logique collective et individuelle. Maîtriser le déroulement et les techniques de l entretien d appréciation. S approprier le processus global de l entretien et l exploitation des données collectées d un point de vue RH et managérial. > Les enjeux de l entretien annuel pour les acteurs de l entreprise > Préparer l entretien en tant que manager > Conduire l entretien d appréciation > Mises en situation > Les suites de l entretien > De l entretien individuel au management des compétences de l équipe Acteurs RH, managers Comprendre les finalités, objectifs et enjeux de l entretien annuel pour l entreprise, la DRH, le manager et le salarié. Élargir le champ de vision des managers sur le handicap et leur donner des outils concrets et opérationnels pour l encadrement quotidien de leurs collaborateurs reconnus travailleurs handicapés. > Le principe de compensation raisonnable évoqué par la loi du 11 février 2005 > La discrimination négative et positive > Le recrutement de travailleurs handicapés > L intégration dans l équipe et communication autour du handicap > Le management au quotidien de collaborateurs handicapés Managers, acteurs RH Être en capacité de mieux appréhender les besoins spécifiques des collaborateurs handicapés afin de favoriser leur intégration au sein des équipes d infos www. www. + d infos 25

15 > MANAGEMENT > MANAGEMENT 2 3 Maîtriser les enjeux stratégiques de la RSE Mettre en œuvre le reporting RSE 2 4 Maîtriser les bases de réflexion et d analyse des enjeux RSE. Permettre la construction d un discours argumenté pour lancer une démarche RSE dans l entreprise. > La RSE dans le logement social : définition, enjeux, intérêt d engager une démarche RSE > La RSE en pratique(s) : traductions concrètes de la RSE pour un organisme de logement social, les grandes étapes de mise en place d une démarche RSE, le reporting RSE Référents RSE Être en capacité d initier une démarche RSE au sein de l organisme. Identifier et s approprier les objectifs et finalités du reporting et des rapports RSE au regard des principes fondamentaux de la RSE et de la réglementation. Acquérir les connaissances nécessaires à la mise en place d un reporting RSE et à la rédaction de rapports RSE avec le référentiel de reporting EURHO-GR. > Principes fondamentaux de la RSE et attentes des parties prenantes > Les références internationales : GRI et ISO > Reporting et évaluations RSE > Le référentiel de reporting EURHO-GR : périmètre, indicateurs, articulation avec le référentiel RSE élaboré par la fédération des esh > Les règles d or des rapports RSE > Articulation entre indicateurs et rapports RSE Référents RSE Réaliser un reporting RSE efficient d infos www. www. + d infos 27

16 > MANAGEMENT > JURIDIQUE 2 5 GÉRER UNE CRISE Amiante : identifier les impacts de la réglementation sur la réhabilitation et la maintenance 3 1 > Comprendre les enjeux en cas de crise > Identifier les acteurs > Connaître les principaux aspects d un dispositif de crise > Connaître les outils à mettre en œuvre pour gérer une crise > Panorama et typologies de crises dans l habitat social > Cycle de vie d une crise > Le dispositif de gestion de crise > La communication de crise > Analyse de cas réel et média-training > Les dispositifs d urgence post-traumatiques Directeur général, responsable communication, RH Être en capacité de gérer une situation de crise. s > 2 Paris Connaître les évolutions successives de la réglementation amiante. Analyser les actions à mener à court, moyen et long terme par les bailleurs sociaux. Réaliser un état des lieux des actions à mener et identifier les risques. Mutualiser les bonnes pratiques. > Enjeux et problématiques opérationnelles > Rappel réglementaire : textes existants, nouvelle réglementation > Gestion du risque maintenance : traductions opérationnelles des évolutions réglementaires - qualité et fiabilité de l information, maîtrise des travaux en contexte amianté, information des acteurs > Retours d expériences et bonnes pratiques développées par les bailleurs sociaux Chargés d opérations, responsables programme, technique, gestion locative, qualité Savoir appréhender les enjeux globaux (notamment pour les intervenants institutionnels) et propres aux bailleurs sociaux de la nouvelle réglementation d infos www. www. + d infos 29

17 > JURIDIQUE > JURIDIQUE 3 2 Amiante : gérer la situation au quotidien Maîtriser le droit de la copropriété 3 3 > Connaître la réglementation en vigueur concernant l amiante > Communiquer sur la situation auprès des locataires > Gérer les locataires face à cette situation > État des lieux des enjeux et problématiques opérationnelles liés à l application de la réglementation amiante pour le secteur du logement social > Le cadre juridique de l amiante > L information et les actions à mener auprès des locataires Personnels de proximité, agents d accueil, conseillers clientèle Être en capacité d assurer l accompagnement des locataires face à une situation d amiante. Maîtriser les spécificités du métier de syndic en secteur HLM. > Les éléments constitutifs de la copropriété > Le règlement de copropriété > Les syndicats : principal, secondaire, le conseil syndical, le syndicat coopératif, le syndic bénévole > Les charges > Les assemblées : convocation, tenue, prise de décision, contestation > Le syndic : conditions d exercice de la profession, description des missions et obligations législatives et réglementaires, la responsabilité Gestionnaires locatifs, conseillers clientèle, agents de contentieux Respecter les règles du droit de la copropriété. s > d infos www. www. + d infos 31

18 > JURIDIQUE > JURIDIQUE 3 4 Maîtriser les associations syndicales libres (ASL) et les associations foncières urbaines libres (AFUL) Maîtriser les spécificités des opérations immobilières 3 5 Maîtriser les grands principes régissant l organisation des ensembles immobiliers à travers les ASL et les AFUL. > Les conditions de la création des ASL, AFUL et union de syndicats > Contenu des droits et obligations des membres > La responsabilité > Études de cas Gestionnaires locatifs, conseillers clientèle, agents de contentieux Respecter les règles applicables aux ASL, AFUL. s > 2 Maîtriser les règles et dispositifs de conduite de projet de maîtrise d ouvrage dans le secteur du logement social. > Le cadre juridique des opérations immobilières dans le logement social et les esh > Le foncier, la faisabilité technique, le prix de revient, les risques > L ingénierie financière > La sous-traitance et la maîtrise d œuvre > Les caractéristiques techniques des logements Responsables maitrise d ouvrage, chargé d opérations Être en capacité d appliquer les règles et mécanismes comptables des esh d infos www. www. + d infos 33

19 > JURIDIQUE > GESTION 3 6 CNIL : assurer la confidentialité des données individuelles Découvrir le label Habitat Seniors Services 4 1 > Maîtriser le cadre réglementaire de la loi Informatique et Libertés et du pack Cnil spécifique au secteur du logement social > Mesurer ses impacts dans son organisation > Mettre en œuvre des procédures conformes à la loi > La cadre réglementaire de la loi Informatique et libertés et du pack Cnil > Identification des impacts de la réglementation sur les procédures de l entreprise > Définition d un plan d actions et suivi de mise en œuvre Correspondants informatique & libertés, responsables informatique Être de capacité d assurer la conformité de l entreprise à la loi Informatique et Libertés. Définir et déployer une politique volontariste d accompagnement et de maintien des seniors dans le parc locatif. > Les enjeux du vieillissement et du maintien à domicile > Les besoins «logement» de la personne âgée > Les pré-requis pour le déploiement d une politique de maintien à domicile > Mise en œuvre de la stratégie de maintien à domicile : outils de pilotage interne, ingénierie sociale, présentation des adaptations Directeurs, responsables du patrimoine, qualité, développement, marketing, communication Comprendre les spécificités du label Habitat Sénior Services dans sa réponse au besoin de maintien à domicile des personnes âgées d infos www. www. + d infos 35

20 > GESTION > GESTION 4 2 Accompagner les seniors du parc locatif Améliorer la qualité de services : Qualibail II 4 3 > Connaître les pathologies liées au vieillissement > Percevoir la perte d autonomie et comprendre les besoins qui en découlent > Connaître et repérer les situations à risque > Savoir communiquer avec la personne âgée > Évolution démographique et maintien à domicile > Spécificités de la personne âgée : son habitat, sa santé > Communiquer avec la personne âgée > Mises en situation : faire comprendre et accepter des travaux dans son logement, intervenir auprès d une personne âgée ayant un retard de loyer Acteurs RH, IRP Appréhender les spécificités de la personne âgée à son domicile afin d adopter les bons comportements et de fournir des réponses adaptées à ses attentes. S > 2 Améliorer la qualité du service rendu au client par le déploiement d une politique spécifique, Qualiba. > Le référentiel QUALIBAIL II, origine et objectifs, les différences Qualibail I / Qualibail II. > Les conditions de réussite > Les 30 engagements de services > Les acteurs internes et externes > Les outils de contrôle de la mise en œuvre des engagements > Le processus de certification Directeurs, responsables patrimoine, qualité Être en capacité de mettre en œuvre une démarche de qualité de service. S > d infos www. www. + d infos 37

21 > GESTION > GESTION 4 4 Maîtriser les spécificités de la gestion comptable et financière Gérer les charges locatives et leur régularisation 4 5 Maitriser les règles comptables et financières ainsi que les mécanismes d analyse financière spécifiques aux esh. > Les spécificités comptables et financières des esh > La comptabilité des actifs d exploitation et des financements > L exploitation des immeubles : location, cession, vente, accession, marchés publics > L analyse financière Comptables, contrôleurs de gestion Être en capacité d appliquer les règles et mécanismes comptables des esh. S > 2 Maîtriser les règles en vigueur concernant les charges locatives et récupérables. > Les fondamentaux de la récupération de charges > Les différents contextes de la récupération et de la régularisation des charges > La répartition des charges, régularisation et révision > Chiffrage et règlement des réparations locatives > Contentieux des charges récupérables et des réparations locatives Gestionnaires locatifs, comptables Être en capacité de gérer les charges locatives et de réparation d infos www. www. + d infos 39

22 > GESTION > GESTION 4 6 Assurer un traitement social des impayés Accompagner les locataires en situation de surendettement 4 7 Maîtriser le cadre réglementaire de recouvrement des loyers : du recouvrement amiable aux procédures judiciaires. > Prévention des impayés : renseignements, clauses contractuelles, couverture du risque > Recouvrement à l amiable : prise de contact, relation locataire > Judiciarisation des impayés : recours, mise en œuvre, incidences Gestionnaires locatifs, agents de contentieux, conseillers en économie sociale et familiale Être en capacité de gérer les impayés. Identifier les modalités d un accompagnement efficient des locataires en difficulté. > Actualité juridique du surendettement > Le dossier de surendettement : montage, instruction > La négociation à l amiable et les recours possibles > Prévention des situations de surendettement Conseillers en économie sociale et familiale, gestionnaires locatifs, agents de contentieux, personnels de proximité Être en capacité d accompagner les locataires en situation de surendettement d infos www. www. + d infos 41

23 > GESTION > GESTION 4 8 Gérer les attributions au regard de la loi ALUR Mettre en œuvre une politique de concertation des locataires 4 9 > Maîtriser les dispositions relatives à l attribution de logements de la loi ALUR > Repérer les impacts sur l organisation des attributions > Définir un plan d actions > La loi ALUR et la réforme des attributions > Les modalités de traitement de la demande de logement > Les conditions d attribution des logements > Le contrat de location > La modification des règles de gestion > La prévention des impayés : renseignements, clauses contractuelles, couverture du risque Service attributions Être en capacité de mettre en œuvre les dispositions relative à l attribution de logements de la loi ALUR. > Maîtriser les dispositions réglementaires et juridiques relatives à la concertation locative > Mettre en œuvre les processus correspondant. > La cadre juridique de la concertation locative et les règles : élections, accords collectifs > Les différents types de concertations locatives > La définition d une politique de concertation locative > La mise ne œuvre et le suivi de la concertation locative Responsables qualité, patrimoine, locatif Être en capacité de mettre en œuvre une politique de concertation des locataires d infos www. www. + d infos 43

24 > GESTION > GESTION 4 10 Maîtriser la TVA Réussir une construction passive 4 11 Maîtriser les dispositions réglementaires et juridiques relatives à la TVA. > Les différentes TVA dans le logement social : loyer, travaux, entretien, vente et exceptions > Le calcul de la TVA > Les déductions de TVA Responsable maitrise d ouvrage, chargé d opérations, responsable financier Être en capacité de d assurer la bonne application du régime de TVA. Développer un process de monitoring et de suivi des performances du bâtiment. Intégrer en amont les bonnes pratiques en matière de maintenance et d entretien futur des bâtiments. > Émergence de la construction passive et enjeux sectoriels pour le logement social > Rappel réglementaire et inscription de la construction passive dans la continuité des réglementations thermiques existantes > De la ville au projet : insertion globale du bâtiment passif dans le contexte urbain et implications en matière de conception > Vers une obligation de résultat : moyens méthodologiques > Risques de non-qualité et construction passive : retour d expériences > Revue de détails techniques Directeurs, responsables technique, maîtrise d ouvrage Être capable d assurer le déploiement d une méthodologie englobant les éléments majeurs de la conception à la réalisation d un bâtiment passif d infos www. www. + d infos 45

25 > GESTION > COMPÉTENCES 4 12 Développer l habitat spécifique Prévenir et gérer les agressions téléphoniques 5 1 > Comprendre les enjeux liés l habitat spécifique > Maîtriser les typologies de l habitat spécifique > Mettre en œuvre un projet d habitat spécifique > L habitat spécifique, de quoi parle-t-on? > Les différentes typologies d habitat spécifique > Les solutions de financement de l habitat spécifique > Les particularités du montage d opérations d habitat spécifique Directeurs, responsables technique, maîtrise d ouvrage Être en capacité d identifier les différentes formes d habitat spécifique pour en assurer le développement. Acquérir des méthodes et des outils pour optimiser et professionnaliser l entretien lors de l appel d un interlocuteur agressif. > Les spécificités de l accueil téléphonique > Bien accueillir au téléphone > Gérer les situations particulières, les interlocuteurs particuliers > Gérer la suite de l appel agressif Personnel de proximité, conseillers clientèle, agents d accueil Gérer efficacement un entretien téléphonique avec un interlocuteur agressif d infos www. www. + d infos 47

26 > COMPÉTENCES > COMPÉTENCES 5 2 Prévenir et gérer les agressions verbales et physiques Communiquer avec les jeunes 5 3 Acquérir des méthodes et outils pour faire face à des conflits. > Décryptage du phénomène de l agressivité dans la société actuelle et confrontation avec la réalité du monde HLM : incivilités, agressions verbales > L agressivité > Comment réagir aux situations d agressions verbales, en cas de conflit? > L intervention en second : comment aider un collègue? > Comment ne pas se mettre en danger? > Limiter les conséquences psychosociales d une situation d agression Personnel de proximité, conseillers clientèle, agents d accueil Être en capacité de mettre en œuvre des méthodes de gestion des interlocuteurs agressifs. s > 2 Acquérir des méthodes et outils pour faire face à des conflits et gérer l agressivité des «jeunes». > Préparer l espace de rencontre : éléments à prendre en compte ; impact sur la communication > Créer le lien > Les jeunes et les adolescents : besoins, attentes, comportements, les façons de s exprimer > S exprimer de façon audible > Être respectueux du jeune > Le conflit et la violence : sources, formes et aides Personnel de proximité, conseillers clientèle, agents d accueil Être en capacité de mettre en place une communication avec les jeunes. s > d infos www. www. + d infos 49

27 > COMPÉTENCES > COMPÉTENCES 5 4 Se préparer à la retraite Apprendre les gestes et postures pour prévenir les TMS 5 5 Disposer des informations juridiques et fiscales liées au départ en retraite, des éléments de réflexion quant à la gestion future du temps et à l optimisation de leur potentiel, quant à la prévention du vieillissement. Permettre de poser les bases d un «projet de vie». > Introduction : la retraite de quoi parle-t-on? > Le droit à la retraite et la gestion du dossier de départ à la retraite : relations avec la caisse de retraite, conditions, prise en charge, aspects financiers et fiscaux > Appréhender le changement et bien le vivre > Identification de son projet de vie > L entretien de ses capacités et de son potentiel : réactivation des réseaux, mise à disposition de ses connaissances Salariés de 55 ans plus Initial Être en capacité de se préparer à la retraite dans les meilleures conditions. s > 2 jours discontinus Prévenir les risques de maladies professionnelles et accidents du travail. Utiliser des gestes et postures minimisant les risques professionnels. > Connaître les facteurs de risque de pénibilité physique et les pathologies > Identification des risques sur son poste de travail > Les principes de sécurité physique au travail > Les gestes professionnels à mettre en œuvre Tous les salariés Initial Être en capacité de mettre en œuvre des gestes et postures minimisant les risques d infos www. www. + d infos 51

28 > ACTUALITÉS > ACTUALITÉS 6 1 Actualités du droit social Actualités du bâtiment 6 2 > Connaître l actualité législative et jurisprudentielle du droit social > Évaluer les impacts de cette actualité sur les procédures RH de l entreprise > Mettre en œuvre des mesures RH pour anticiper ces impacts > Actualité législative et jurisprudentielle du droit social : temps partiel, prévoyance, complémentaire santé, dialogue social, formation professionnelle > Identification des impacts sur les procédures RH de l entreprise > Mise en œuvre d actions pour anticiper ces impacts Acteurs RH Expertise Être en capacité d anticiper les impacts de l actualité du droit social. > Connaître l actualité législative du bâtiment > Évaluer les impacts de cette actualité sur les procédures de l entreprise > Mettre en œuvre des mesures pour anticiper ces impacts > Actualités : réglementation, normes, techniques > Identification des impacts sur les procédures de l entreprise > Mise en œuvre d actions pour anticiper ces impacts Responsables maitrise d ouvrage, technique, patrimoine Expertise Être en capacité d anticiper les impacts de l actualité du Bâtiment d infos www. www. + d infos 53

29 > ACTUALITÉS > ACTUALITÉS 6 3 Actualités de la maîtrise d ouvrage Actualités de la gestion locative 6 4 > Connaître l actualité législative de la maîtrise d ouvrage > Évaluer les impacts de cette actualité sur les procédures de l entreprise > Mettre en œuvre des mesures pour anticiper ces impacts > Actualités de la maîtrise d ouvrage : mobilisation des aides publiques, réglementation, nouveaux outils > Identification des impacts sur les procédures de l entreprise > Mise en œuvre d actions pour anticiper ces impacts Responsables maitrise d ouvrage, technique, patrimoine Expertise Être en capacité d anticiper les impacts de l actualité de la maitrise d ouvrage. > Connaître l actualité législative de la gestion locative > Évaluer les impacts de cette actualité sur les procédures de l entreprise > Mettre en œuvre des mesures pour anticiper ces impacts > Actualité réglementaire et jurisprudentielle de la gestion locative > Identification des impacts sur les procédures de l entreprise > Mise en œuvre d actions pour anticiper ces impacts Responsables patrimoine, locatif, qualité Expertise Être en capacité d anticiper les impacts de l actualité de la Gestion locative d infos www. www. + d infos 55

30 > ACTUALITÉS 6 5 Actualités de la gestion de copropriété > Connaître l actualité législative de la gestion de copropriété > Évaluer les impacts de cette actualité sur les procédures de l entreprise et mettre en œuvre des mesures pour les anticiper > Actualités de la réglementation > Identification des impacts sur les procédures de l entreprise > Mise en œuvre d actions pour anticiper ces impacts Responsables patrimoine, locatif, qualité Expertise Être en capacité d anticiper les impacts de l actualité de la Gestion de copropriétés. PARCOURS PROFESSIONNEL 7.1 > Développer son expertise du logement social 7.2 > Se former au métier de gardien 56 + d infos www.

31 > PARCOURS professionnel 7 1 Développer son expertise du logement social > Connaître l histoire et les enjeux du secteur d activité des esh > Permettre de mieux comprendre l environnement de leur métier > Permettre d avoir une vision globale et claire du secteurs > Le logement social et ses acteurs : histoire, réseaux, cultures, politiques et stratégies esh et acteurs publics : complexité de la répartition des compétences et montages en VEFA > Politique de la ville et renouvellement urbain : gérer l évolution du parc HLM, problématiques et cadrage, analyse de deux cas concrets > Le logement social au prisme d enjeux économiques et financiers > Dynamiques économiques et financières dans le monde du logement social > Le montage d une opération de logement social : enjeux politiques, sociaux et financiers > Les enjeux d avenir : La responsabilité sociale des entreprises et les risques psychosociaux > Nouveaux défis : droit au logement, ciblage et réforme du 1% Logement, financement, droit de réservation, relation avec les esh > Les enjeux d avenir : le développement durable > Les autres acteurs : Union européenne et acteurs privés, évolution des modèles économiques et politiques communautaires, étude de cas : PLH et actualité de la politique du logement en France Responsables Expertise Développer les capacités de prise de recul, d innovation et de compréhension. s > 8 58 www. + d infos 59

32 > PARCOURS professionnel 7 2 Se former au métier de gardien > Connaitre le cadre juridique de la location > Connaître les aspects techniques, juridiques et financiers de la gestion locative > Sensibiliser à l importance de l hygiène et du nettoyage > Mettre en place une communication efficace > Maîtriser les postures au travail > Connaître les éco-gestes basiques et savoir les faire partager > Connaître le vocabulaire de base du bâtiment et le fonctionnement des équipements > Histoire du logement social > Cadre juridique et caractéristiques du contrat de location > Gestion du contrat de location > Gestion de la relation locataires > Techniques de nettoyage > Notions élémentaires d électricité > Notions de base sur le développement durable et la maîtrise des énergies > Notions de base du bâtiment > Gestion du stress > Communication > Gestes et postures Personnels de proximité > Connaitre les bases du métier de gardien > Être en capacité de se positionner dans sa nouvelle fonction, de bien comprendre leur rôle vis-à-vis des locataires, de faire face à certaines catégories de problèmes s 5 Paris 60 www. + d infos

33 Conception - réalisation > Citéscom novembre 2014 Fédération nationale des sociétés anonymes et fondations d Hlm Pôle Ressources Humaines 14, rue Lord Byron Paris > > www.

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD Démarche RSE esh & Groupe Polylogis Daniel BIARD RHF 2013 Plan de l intervention 2. Présentation Le Groupe Polylogis en quelques mots Un secteur en Mouvement L engagement du secteur professionnel Pourquoi

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Nos atouts pour vous accompagner

Nos atouts pour vous accompagner Formations Les effets de seuils sociaux Tableaux de bord sociaux et pilotage social Assistance à la mise en place d accords d entreprise Audit social d optimisation / de conformité / de sécurisation Rupture

Plus en détail

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation Pôle Conseil & Formation Modules de formation Tout collaborateur Comité de Direction Personnel RH Référent Handicap Personnes en charge de la santé au travail * Encadrement de proximité Encadrement supérieur

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS CATALOGUE DES FORMATIONS 2014 DELPHIS formations 2014 1 DELPHIS Depuis 25 ans, la référence en recherche et innovation au service du logement social Créée en 1989, l association DELPHIS regroupe à ce jour

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL

MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL Une question? Un conseil? Contactez-nous au 0 800 940 367 CONTACTS AFPI Responsable Christophe LHUILLIER / 05 56 57 44 31 c.lhuillier@afpiso.com Assistante

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

FORMATION CONTINUE PARTENAIRES DE VOS COMPÉTENCES

FORMATION CONTINUE PARTENAIRES DE VOS COMPÉTENCES FORMATION CONTINUE 2014 PARTENAIRES DE VOS COMPÉTENCES Ressources Humaines Management spécialisé Gestion/Finance/Comptabilité Ressources Humaines TARIFS 1er semestre 2e semestre FONCTION TUTORALE La fonction

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 Maîtriser les bases de la gestion associative est essentiel pour tous les dirigeants bénévoles

Plus en détail

Agir pour le logement social en France

Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Une mission Des entreprises sociales qui agissent pour l avenir des villes et des territoires. Des entreprises sociales qui

Plus en détail

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers L ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS PROTECTION DE L ENFANCE Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers Programme Le statut juridique du mineur étranger isolé à son

Plus en détail

Enquête Flash Préparation de l accord de formation - Le management des compétences des esh à l épreuve de la réforme de formation professionnelle -

Enquête Flash Préparation de l accord de formation - Le management des compétences des esh à l épreuve de la réforme de formation professionnelle - Réf. : Pôle RH 03/2015 Enquête Flash Préparation de l accord de formation - Le management des compétences des esh à l épreuve de la réforme de formation professionnelle - Le 05/03/2015 PROJET DE MAIL A

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Créer son organisme de formation en entreprise

Créer son organisme de formation en entreprise Créer son organisme de formation en entreprise Une offre du groupe DYADEO 1 La création d un organisme de formation STRATÉGIE Créer une adhésion à l entreprise Mettre en adéquation les RH et l évolution

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie Présentation du SDRH 2015-2018 1. Travaux préparatoires 2. Bilan du SDRH 2011-2014 3. Structuration du SDRH 2015-2018

Plus en détail

APPEL D OFFRE NATIONAL OFFRE DE FORMATION 2016

APPEL D OFFRE NATIONAL OFFRE DE FORMATION 2016 APPEL D OFFRE NATIONAL OFFRE DE FORMATION 2016 A DESTINATION DE LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES SOCIALES DE L HABITAT ADHERENTES A UNIFORMATION - Les esh et le Numérique : enjeux, opportunités,

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux La prévention des risques psychosociaux MIEUX CONNAITRE LES RISQUES : DÉFINITIONS Les risques psychosociaux La notion de risques psychosociaux correspond, selon le Ministère du travail, aux risques professionnels,

Plus en détail

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR Résidence AMÉNAGEUR EN QUELQUES CHIFFRES SPÉCIALISÉE ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ collaborateurs plus de 509 M réhabilitations par an investis dans les logements partout en France

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

RESPONSABLE D UN SERVICE DES FINANCES PUBLIQUES

RESPONSABLE D UN SERVICE DES FINANCES PUBLIQUES 422 Finances publiques Le domaine fonctionnel Finances publiques regroupe les emplois relatifs à la gestion des finances publiques, en matière de ressources, de dépenses, d établissement et de vérification

Plus en détail

O RGANISMES DONT LES FORMATIONS ONT ETE HOMOLOGUEES

O RGANISMES DONT LES FORMATIONS ONT ETE HOMOLOGUEES O RGANISMES DONT LES FORMATIONS ONT ETE HOMOLOGUEES PAR LE C ONSEIL N ATIONAL DES B ARREAUX LE 29 JANVIER 2010 Organisme Formations Dates AFIC Restructurations : aspects fiscaux 8 juin et 13 décembre 2010

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Initiation à la GRH - Chapitre 3 AEI - L2RH - D. Glaymann 2014-2015 1. 1. Qui s occupe des ressources humaines? 2. Les différentes missions

Initiation à la GRH - Chapitre 3 AEI - L2RH - D. Glaymann 2014-2015 1. 1. Qui s occupe des ressources humaines? 2. Les différentes missions 1. Qui s occupe des ressources humaines? 2. Les différentes missions 3. La forte dimension juridique 4. Les grands enjeux actuels Dans les PME (< 100-200 salariés), l activité de DRH est assumée par un

Plus en détail

Cap Performance Les outils de la performance

Cap Performance Les outils de la performance Cap Performance Les outils de la performance Les outils incontournables de la performance! Le CRO et la CRCC Paris ont sélectionné des outils simples et essentiels qui permettent : de respecter intelligemment

Plus en détail

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Les acteurs du handicap Fiche 11 Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Le Comité d entreprise LeCEestconsultésurlesmesuresprisesenvuedefaciliterlamiseoularemiseautravaildesaccidentésdutravail

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

Vous accompagner dans votre fonction RH

Vous accompagner dans votre fonction RH Vous accompagner dans votre fonction RH Les entreprises sont de plus en plus confrontées à l évolution de leur organisation. Celle- ci peut être le fruit d une croissance organique ou externe (création

Plus en détail

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale Catalogue de formation 2015 Nous choisir, c est choisir d agir pour l inclusion sociale UNE METHODOLOGIE INCLUSIVE TOURNEE VERS L ACTION Une capitalisation d expériences grâce au réseau FACE national et

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Règlement précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières

Plus en détail

FORMATIONS GRATUITES*

FORMATIONS GRATUITES* FORMATIONS GRATUITES* * voir conditions de prise en charge en page 2 Crédits photos :Istockphoto.com Conception : service communication Uniformation avril 2010 CATALOGUE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

Le guide de l'achat éthique et responsable. Acheter mieux, c'est respecter l'avenir

Le guide de l'achat éthique et responsable. Acheter mieux, c'est respecter l'avenir Le guide de l'achat éthique et responsable Acheter mieux, c'est respecter l'avenir Édito Depuis de nombreuses années, Est Métropole Habitat prend des engagements forts en matière de développement durable.

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS

ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS AXE 1 INSTANCES ET ACTEURS OPERATIONNELS COMPETENTS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Sommaire Présentation de PIC FORMATION p 3 Le contexte de votre bilan de compétences p 4 Les objectifs p 5 Le déroulement p 6 Comment en

Plus en détail

Catalogue de formations. Un programme de

Catalogue de formations. Un programme de Catalogue de formations 2015 Un programme de Présentation des formations d Emmaüs Connect Une expertise capitalisée depuis 5 ans par un travail de terrain Emmaüs Connect est une association du Mouvement

Plus en détail

Compte-rendu SEMINAIRE METIER

Compte-rendu SEMINAIRE METIER Compte-rendu SEMINAIRE METIER GAGNER EN QUALITE DE SERVICE LES LEVIERS QUI RENFORCENT L EFFICACITE DES ACTIONS SUR LE TERRAIN PROGRAMME Paris les 16 et 17 décembre 2014 Novotel Paris Charenton 5 Place

Plus en détail

TITRE : PREVENIR ET GERER MES RISQUES PROFESSIONNELS POUR AMELIORER LA PERFORMANCE DE MON ENTREPRISE

TITRE : PREVENIR ET GERER MES RISQUES PROFESSIONNELS POUR AMELIORER LA PERFORMANCE DE MON ENTREPRISE I N V I T A T I O N Madame, Monsieur, Cher dirigeant, Stress, harcèlement, violence, TMS liés à l'organisation du travail, au handicap ou au vieillissement Les risques professionnels évoluent ainsi que

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

l humain au cœur de notre engagement

l humain au cœur de notre engagement l humain au cœur de notre engagement Qui sommes-nous? Créé en 2000 à l initiative de la GMF et de la RATP, l Institut d Accompagnement Psychologique et de Ressources est une association (loi de 1901) qui

Plus en détail

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Entretien Professionnel Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Date: Mars 2015 Rédacteur: AGEFOS PME Ile-de-France AGEFOS PME IDF / Appel à propositions Formations Entretien

Plus en détail

Construire et organiser son réseau

Construire et organiser son réseau Journées Santé Travail 23 & 24 octobre 2012 Construire et organiser son réseau «Maintien dans l emploi» pour une optimisation de sa démarche partenariale précoce Séverine CHARTRAIN, Responsable du SAMETH

Plus en détail

Les points clés du dispositif de GPEC: négociation et mise en oeuvre. Florence CHAPPERT Département Compétence Travail Emploi

Les points clés du dispositif de GPEC: négociation et mise en oeuvre. Florence CHAPPERT Département Compétence Travail Emploi Les points clés du dispositif de : négociation et mise en oeuvre Florence CHAPPERT Département Compétence Travail Emploi SOMMAIRE SOMMAIRE 1:La Loi de Définition de la 2: Les enjeux de la 3: Les principes

Plus en détail

Le bureau du recrutement et des concours

Le bureau du recrutement et des concours Cette brochure présente les conditions d inscription ainsi que les nouvelles épreuves applicables dès 2013 au concours d attaché d administrations parisiennes. Dans un souci pédagogique, divers indications

Plus en détail

Gestion de projets artistiques et culturels

Gestion de projets artistiques et culturels Gestion de projets artistiques et culturels Méthodologie de projet : de l idée à l évaluation (réf. 101A) Philippe Fabre Consultant en ressources humaines Philippe Fabre Conseil 2 jours 16 et 23 mai 2014

Plus en détail

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON Département : PYRENEES-ORIENTALES Appel à proposition Dispositif de formation dans le cadre du FNE Formation Sept. 2014

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

Conventionnement global de patrimoine

Conventionnement global de patrimoine Conventionnement global de patrimoine Cadre de définition et d exercice de la mission des organismes d Hlm Brigitte Brogat Délégation à l action professionnelle L Union sociale pour l habitat T él. 01

Plus en détail

Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017

Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017 Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017 PLAN TRIENNAL EN RÉGION PAYS DE LA LOIRE rappel des principaux jalons AMBU. TRANSP ORT ACHAT AIDE FIN. PERTINE NCE MEDICA MENT MASSE SALARIA LE GHT Présentations

Plus en détail

BDO Secteur Public. Novembre 2012

BDO Secteur Public. Novembre 2012 BDO Secteur Public Novembre 2012 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 7 3. Votre contact Page 12 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

Catalogue de Formations

Catalogue de Formations LA SOLUTION POUR LES BESOINS DE GESTION, DEVELOPPEMENT ET FORMATION DU SECTEUR ASSOCIATIF Catalogue de Formations ASSO EMPLOI FORMATION Catalogue de Formations Bienvenue dans notre catalogue de formations

Plus en détail

COMMERCE COMMUNICATION MARKETING INFORMATIQUE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES WEB E-BUSINESS FINANCE IMMOBILIER BANQUE GESTION

COMMERCE COMMUNICATION MARKETING INFORMATIQUE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES WEB E-BUSINESS FINANCE IMMOBILIER BANQUE GESTION FORMATION ALTERNANCE I INITIALE I CONTINUE COMMERCE COMMUNICATION MARKETING INFORMATIQUE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES WEB E-BUSINESS FINANCE IMMOBILIER BANQUE GESTION FORMATIONS COURTES I LONGUES I BAC

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

RSE : comment y va-t-on?

RSE : comment y va-t-on? Séminaire des coopératives Hlm Habitat & Territoires Conseil Nathalie CHASSAT Présentation conjointe avec M Leroy, Directeur Général de Logéal RSE : comment y va-t-on? 30 janvier 2014 2, rue Lord Byron

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Programme type à personnaliser

Programme type à personnaliser Programme type à personnaliser Module 1... 2 Présentation Phase 1 Phase 2 Module 2.... 5 Présentation Module 2.1 Module 2.2 Module 2.3 Module 2.4 Module 2.5 Module 2.6 Module 2.7 Module 2.8 Module 2.9

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Evolution du métier de consultant en recrutement

Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement CHUQUET JEANNET CONSEIL Brigitte CHUQUET : brigitte.chuquet@chuquet-jeannet.fr 20 rue Jacques Rivière 92330

Plus en détail

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Charte d attribution des logements un processus de mise en location lisible Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Garantir la lisibilité du circuit

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

Le manager territorial, un acteur-clé de la santésécurité

Le manager territorial, un acteur-clé de la santésécurité Le manager territorial, un acteur-clé de la santésécurité au travail Centre de gestion de la Petite Couronne d Ile-de-France 6 octobre 2015 Christophe LEMOINE Directeur adjoint chargé de la formation Les

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES DOCAPOST DPS. Animée par Laurent GERVAIS

LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES DOCAPOST DPS. Animée par Laurent GERVAIS LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES DOCAPOST DPS Animée par Laurent GERVAIS GPEC - Objectifs Contribuer au développement de la performance par une gestion pro-active de la gestion

Plus en détail

HOPITECH 2011 - Bordeaux Dématérialisation de la Gestion des Ressources Humaines. DUMONT Jean-Rémy

HOPITECH 2011 - Bordeaux Dématérialisation de la Gestion des Ressources Humaines. DUMONT Jean-Rémy HOPITECH - Dématérialisation de la Gestion des Ressources Humaines DUMONT Jean-Rémy Définition générale de la GRH Sommaire La dématérialisation des RH et le SIRH Retour d expérience de la gestion des temps

Plus en détail

Dérouler les implications du droit au logement opposable.

Dérouler les implications du droit au logement opposable. Haut comité pour le logement des personnes défavorisées Note de synthèse du 13 e rapport (mars 2008) Dérouler les implications du droit au logement opposable. Adoptée dans l urgence en début d année 2007,

Plus en détail

Chargé(e) de Clientèle

Chargé(e) de Clientèle Chargé(e) de Clientèle La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

PROGRAMME POUR LA PRESTATION DE FORMATION CONTINUE «L ECOLE DES MANAGERS»

PROGRAMME POUR LA PRESTATION DE FORMATION CONTINUE «L ECOLE DES MANAGERS» PROGRAMME POUR LA PRESTATION DE FORMATION CONTINUE «L ECOLE DES MANAGERS» I L ORGANISME DE FORMATION Raison sociale : CCI PARIS ILE DE FRANCE Adresse : 27 avenue de Friedland Code postal : 75008 Localité

Plus en détail

Accord national du 12 décembre 2013 en faveur de l emploi des personnes en situation de handicap

Accord national du 12 décembre 2013 en faveur de l emploi des personnes en situation de handicap Accord national du 12 décembre 2013 en faveur de l emploi des personnes en situation de handicap Les parties signataires conviennent de ce qui suit. Préambule Conscients du rôle qui incombe à la branche

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

CATALOGUE REGIONAL DE LA BRANCHE DES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION

CATALOGUE REGIONAL DE LA BRANCHE DES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION CATALOGUE REGIONAL DE LA BRANCHE DES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION Page 1 / 10 CONTEXTE : La Branche des ACI se structure depuis plusieurs années et la réforme de l IAE de 2014 est venue ajouter de

Plus en détail

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 Comment un Responsable de Formation peut gérer la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.)? Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 1 La R.S.E. a pour finalité le développement durable

Plus en détail