LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT"

Transcription

1 LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines et matérielles dédiées à l entreprise; Des équipements tenant compte des progrès technologiques : ordinateurs, logiciels, télécopieurs, reprographie, mobilier, fournitures, etc. La simulation d une entreprise réelle Un minimum de trois fonctions : commerciale, administrative et financière Un horaire normal de travail; Une logique de fonctionnement et l utilisation de documents administratifs et techniques identiques à ceux utilisés dans la réalité d une entreprise; Une autonomie de fonctionnement de l entreprise du point de vue : communication, gestion, outils, locaux, etc. Une ouverture à une relation commerciale avec tous les membres du réseau; Une gestion qui tient compte de l atteinte de la rentabilité financière de l entreprise virtuelle dans un but pédagogique; Un choix de produits ou de services qui permet l application de règles du marché. Mais, interdiction de fabriquer ou de commercer des biens et des services réels mettant à contribution les personnes participant à l entreprise d entraînement Des compétences pour encadrer les personnes participantes Une direction permanente pour le projet; Une coordination expérimentée des opérations virtuelles Un encadrement et un suivi des démarches d emploi basés sur une solide expérience de la relation d aide et du marché du travail; Un soutien informatique expérimenté; Un soutien compétent pour la formation en langue anglaise. Ces compétences sont assumées par du personnel à temps plein ou partiel en fonction des besoins de chaque entreprise d entraînement Un contrat individuel de développement pour les personnes participantes Un cheminement précis à l intérieur de l entreprise; Un plan individuel d acquisition de compétences; Un changement de poste aussitôt que le niveau souhaité est atteint, s il y a lieu; Un engagement personnel des personnes participantes quant à leur développement. La validation des acquis professionnels et personnels L existence d outils crédibles, d évaluation des acquis; Le maintien à jour d un livret de compétences; La reconnaissance des capacités à remplir les exigences d un poste ou de tâches cibles. Version : décembre 2014 Page 1 sur 7

2 Un soutien à la recherche d emploi Évaluer les curriculum vitae; Effectuer des exercices d entrevue avec rétroaction soulignant les points forts et les améliorations requises; Assurer la disponibilité de l information : offres d emploi, listes d entreprises, etc.; Promouvoir l entreprise d entraînement dans le milieu des affaires; Encadrer les démarches d emploi jusqu'à trois mois après la participation. L accueil des personnes participantes Accueillir en moyenne entre 10 et 20 personnes participantes (le nombre peut varier selon la taille de l entreprise, le bassin et les besoins du milieu); Définir des critères de sélection en accord avec le centre local d emploi; Répondre à toutes les offres de candidature présentées à l entreprise; Respecter une stricte confidentialité dans la gestion des dossiers. Le suivi Compiler les démarches d emploi; Évaluer le taux de placement jusqu'à trois mois après la participation; Évaluer la satisfaction des personnes participantes; Effectuer et compiler les résultats de l entrevue de départ. La transparence Dans le processus de sélection; Dans la gestion courante, dans les dépenses; Dans les statistiques de placements, etc. Un engagement à la collaboration Ouvrir ses portes aux autres entreprises d entraînement; Favoriser l échange d information avec des personnes participantes d autres entreprises d entraînement; Joindre le Réseau canadien des entreprises d entraînement. Version : décembre 2014 Page 2 sur 7

3 SOUTIEN DES ORGANISATIONS MARRAINES Afin d assurer le réalisme de ses activités commerciales simulées, chaque entreprise d entraînement est jumelée à une ou plusieurs compagnies réelles, dont elle imite le fonctionnement. Ces entreprises marraines jouent un rôle important dans le concept de l entreprise d entraînement, en permettant, entre autres : D avoir une visibilité par association dans le marché du travail de la région De calquer le modèle de fonctionnement d une véritable entreprise De commercialiser fictivement leurs produits ou services De partager des documents administratifs et des informations techniques De prêter des équipements et du matériel publicitaire pour soutenir les opérations virtuelles (par exemple, des affiches publicitaires, des catalogues de produits) D apporter conseil et support pour assurer le réalisme des activités commerciales virtuelles D offrir aux participants la possibilité de visiter les divers services de l entreprise De favoriser la visite de l entreprise d entraînement par des représentants de l entreprise marraine pour supporter les participants De produire des lettres d appui De présenter une conférence pendant un événement spécial De fournir une commandite financière pour des activités ponctuelles, au besoin Version : décembre 2014 Page 3 sur 7

4 EXEMPLES D ACTIVITÉS RELIÉES AUX FONCTIONS D UNE ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Gestion des ressources humaines Embauche : préparer et administrer les entrevues, profils de poste, tests, questionnaires, évaluations, préparer le programme d accueil, etc.; Rémunération : préparer les contrats de travail, les échelles de salaire, un programme d intéressement, les conditions de travail, les avantages sociaux, le processus d évaluation du rendement, etc.; Plan de carrière : la gestion du contrat pédagogique, l évaluation du cheminement par rapport aux objectifs, la gestion de la formation dispensée, la procédure de remplacement pour les postes vacants, etc. Santé, sécurité et environnement : ouverture des dossiers à la CSST, développement des outils de prévention, préparation d un programme d information basé sur (SIMDUT), élaboration de formulaires de rapports d enquêtes et d accidents, etc.; Gestion des dossiers : tenir à jour les dossiers de l entrevue jusqu'à un an après le retour au travail, gérer un questionnaire de suivi auprès des employeurs; Soutien à l emploi : faire les répétitions avec les stagiaires, recueillir les offres d emploi, conseiller dans la préparation des dossiers d entrevue, etc. Marketing ventes Catalogues des produits : préparer et tenir à jour le catalogue des produits sur les aspects de la présentation, des prix, du choix de produits, et ce, en un minimum de deux langues (français et anglais); Promotion : préparer les campagnes de promotion auprès des autres entreprises d entraînement; Ventes : utiliser différentes techniques de vente pour maintenir ou faire croître la rentabilité de l entreprise d entraînement; Administration : la préparation et le suivi du budget de vente, la gestion des comptes clients, du carnet de commandes, des conditions de vente, de la préparation et tenue à jour des formulaires, de la rémunération des vendeurs, etc. Foire commerciale : préparer le stand, la documentation, les ressources requises, etc.; Autres : études de marché, conditionnement, emballage, plaintes, service après-vente, etc. Comptabilité finances Processus budgétaire : préparation du plan d affaires, du budget de caisse, des bilans pro forma et toutes autres prévisions financières Gestion de la trésorerie : le contrôle des entrées et sorties de fonds, des comptes clients et à payer, etc.; Paie : recueillir les informations, émettre les paies, effectuer les retenues à la source, etc.; Gestion : préparation de l état des résultats, du bilan, des indicateurs de performance et de rentabilité, etc. Opération bancaire : ouverture du compte, conciliation bancaire, gestion des emprunts et des placements, etc. Fiscalité : traitement de tous les aspects fiscaux Autres : gestion des immobilisations, des stocks, évaluation des projets d investissements, vérification, etc.. Version : décembre 2014 Page 4 sur 7

5 Approvisionnement et transport Fournisseurs : identifier les fournisseurs avec lesquels l entreprise va traiter, préparer un questionnaire pour les qualifier et les autoriser; Processus d achat : préparer les différents formulaires à utiliser et la procédure à suivre pour procéder à l achat de biens et services; Achat : procéder à l achat de tous les biens et services utilisés par l entreprise : matières premières, équipements, fournitures, etc., et tous les achats effectués par les salariés virtuels auprès des autres entreprises d entraînement; Transport : sélectionner le moyen de transport le plus adapté et le plus économique compte tenu du produit à livrer ou à recevoir, négocier les contrats, évaluer la qualité du service offert par les transporteurs; Administration : effectuer la relance et le suivi des commandes, préparer les contrats, les cahiers de charge, etc. Planification de production Planification : définir les différentes composantes du système de l entreprise et en gérer la charge; définir les besoins en matières premières, en main-d oeuvre, en heures/machine, etc.; Expédition : préparer les bons de livraison, les connaissements, les papiers pour la douane, compiler les résultats, suivre les commandes durant le processus, etc.; Stocks : contrôler les stocks de matières premières, de produits en cours et de produits finis; Statistiques : produire les statistiques d efficacité, de rendement, d utilisation, etc. Support informatique Formation : assurer la formation d appoint entre pairs; donner des formations spécifiques au besoin : Soutien : développer un petit manuel de soutien pour les usagers et en assurer la mise à jour;intervenir lorsque l équipement ou les logiciels posent des problèmes de fonctionnement et lors de l ajout de logiciels; Développement : aider les membres de l équipe dans le développement de leur application. Secrétariat et accueil Tâches courantes : courrier, correspondance, téléphone, télécopie, accueil, gestion de dossiers; Traduction : effectuer divers travaux de traduction français-anglais, etc.; Spécialisation : divers travaux reliés à la fonction où s exercent les activités de secrétariat. N.B. Cette liste d activités, quoique non exhaustive, fournit une bonne image du genre de travail qui attend les personnes participantes de l entreprise d entraînement. Version : décembre 2014 Page 5 sur 7

6 DESCRIPTION SOMMAIRE DE TÂCHES Description sommaire des tâches pour les fonctions permanentes de l entreprise d entraînement Direction ou coordination de l entreprise d entraînement : Coordonner toutes les activités de l entreprise, incluant, sans s y limiter : 1. le processus de sélection et d embauche, 2. le maintien d un niveau suffisant d activités financières et commerciales, 3. le soutien au retour à l emploi, 4. la tenue de réunions de gestion, 5. le maintien à jour des outils de travail, 6. la maîtrise des processus, etc. Assurer le soutien technique sur tous les aspects du fonctionnement de l entreprise d entraînement; Promouvoir l entreprise d entraînement auprès des clients et des employeurs potentiels; Préparer et suivre les contrats individuels de développement de chaque participant; Effectuer la gestion «réelle» du projet; Maintenir les liens avec les organismes impliqués et les autres entreprises d entraînement; Accomplir toutes autres tâches connexes : 1. la présentation de sujets variés, exemple : ISO 9000; 2. la validation des outils développés par les employés (e) s; 3. les explications relatives au mode de fonctionnement; 4. etc. Conseil en emploi : Mettre en place le processus d entrevues de sélection; Participer aux entrevues de sélection; Conseiller les personnes participantes dans la rédaction et la mise à jour de leur curriculum vitae; Conseiller les personnes participantes dans la présentation de leur candidature; Assister les personnes participantes dans la préparation de leurs entrevues; Effectuer le suivi des démarches d emploi effectuées par les personnes participantes ; Animer des sessions de techniques de recherche d emploi; Accomplir toutes autres tâches connexes. Il est à noter que : 1. le soutien aux démarches d emploi s effectue jusqu'à trois mois après la fin de participation; 2. l encadrement et le soutien sont le plus souvent individualisés. Support en informatique et langue seconde : Coordonner les activités du réseau informatique de l entreprise d entraînement Assurer le soutien technique auprès des participants Aider les participants dans la pratique de la langue seconde tant écrite que parlée La connaissance d une troisième langue est un atout majeur plus spécialement l allemand, l espagnol À noter : ces fonctions peuvent être occupées par plus d une personne à temps partiel Version : décembre 2014 Page 6 sur 7

7 SERVICES DU RÉSEAU CANADIEN DES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT (RCEE) Présentation Le Réseau canadien des entreprises d entraînement (RCEE) a comme mission d offrir et d assurer des services aux entreprises d entraînement canadiennes afin d appuyer leur fonctionnement, leur représentation et leur développement, au sein du réseau international des entreprises d entraînement. La mission du RCEE est supportée par un bureau central dont les objectifs sont : D offrir aux entreprises d entraînement des services pour supporter leurs activités commerciales simulées. De supporter le développement des connaissances et des compétences de leur personnel. De promouvoir la communication entre les entreprises d entraînement ainsi qu avec le RCEE. De représenter les entreprises d entraînement auprès des différentes organisations et instances gouvernementales. De représenter les entreprises d entraînement au sein d Europen-PEN International et auprès des bureaux centraux des autres pays. De gérer les opérations courantes du bureau central. De supporter les entreprises d entraînement dans leurs efforts pour livrer un service de qualité optimale à leur clientèle. De favoriser la création de nouvelles entreprises d entraînement pédagogiques et en employabilité. D assurer la longévité à long terme des entreprises d entraînement existantes. D offrir des services bilingues adéquats, sur mesure et sur demande aux entreprises d entraînement membres à travers toutes les régions au Canada. Quatre fonctions principales assumées par le personnel du bureau central permettent d atteindre ces objectifs : Centre postal et des télécommunications o Gestion du courrier entrant de l international et aide à l'envoi de matériel promotionnel à l'étranger o Développement de divers services sur Internet : site Internet, sites en Web 2.0, portail Banque des entreprises d'entraînement du Canada o Tenue des comptes courants (opérations, salaires, autres devises) o Prêts et marges de crédit o Chèques o Produits financiers Centre de coordination des services (CCS) o Administration des remises aux gouvernements o Perception des impôts et des taxes o Régularisation des échanges (Achat des surplus d'inventaires et vente de produits et services essentiels aux activités commerciales simulées, mais non disponibles dans le réseau des E.E.) Divers o o o Aide à la gestion des activités et à l organisation des foires commerciales d'e.e. Formation des intervenants Soutien linguistique en français et en anglais Version : décembre 2014 Page 7 sur 7

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

1000-Gestion administrative

1000-Gestion administrative 1000-Gestion administrative o 1100-Gestion constitutive o 1200-Organisation administrative 1210-Mission et objectifs 1220-Planification administrative 1221-Plans stratégiques 1222-Plans d actions et plans

Plus en détail

EXEMPLES DE POSTES AFFAIRES INTERNATIONALES

EXEMPLES DE POSTES AFFAIRES INTERNATIONALES EXEMPLES DE POSTES AFFAIRES INTERNATIONALES Où trouver les stages : dans les différents ONG qui font affaire avec l ACDI, le MAE, le DRHC et d autres instances gouvernementales et qui vont offrir des stages

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS

PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS 1200-00 GESTION ADMINISTRATIVE DU MUSÉE PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS 1100-00 GESTION DES DOCUMENTS CONSTITUTIFS 1110-00 HISTORIQUE DU MUSÉE 1111-00 Historique 1120-00 LÉGISLATION ET RÈGLEMENTATION

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION

PLAN DE CLASSIFICATION PLAN DE CLASSIFICATION 1 Le plan de classification ci-proposé est composé de onze [11] classes regroupant les dossiers d une manière logique et hiérarchique. 1. Gestion organisationnelle 2. Législation

Plus en détail

Exemples de description de poste

Exemples de description de poste Exemples de description de poste Conseiller(ère), dotation et développement organisationnel Responsabilités Effectuer le recrutement interne et externe pour des postes de niveau varié et agir à titre de

Plus en détail

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Atteignez de nouveaux sommets! www.umoncton.ca/mbaenligne Atteignez de nouveaux sommets! Souhaitez-vous occuper

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date)

PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date) PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date) Ce plan d affaires contient des renseignements confidentiels et exclusifs et ne peut être copié ou diffusé sans l autorisation écrite de Monsieur

Plus en détail

Plan de classification (archives)

Plan de classification (archives) 1.00 Gestion du Centre 1.01 Réunions de direction 1.02 Comité de Régie interne 1.03 Normes et barèmes 1.04 Décision du Conseil des ministres 1.05 Règlement de régie interne 1.06 Plan de développement et

Plus en détail

Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca

Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca TITRE DE POSTE : RELÈVE DE : EN LIAISON AVEC: Responsable du marketing numérique

Plus en détail

MODELE PLAN D AFFAIRES

MODELE PLAN D AFFAIRES MODELE PLAN D AFFAIRES NOM DE L ENTREPRISE : MUNICIPALITÉ : TÉLÉPHONE : TÉLÉCOPIEUR : COURRIER ELECTRONIQUE : TABLE DES MATIÈRES Module 1 : Projet d entreprise Module 2 : Promoteur(s) & gestion Module

Plus en détail

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie du génie civil

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie du génie civil DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie du génie civil Pour toute demande d information, veuillez contacter : Thierry de Rouville Conseiller ATE 418 589-5707 / 1 800-463-2030, poste

Plus en détail

Plan de classification et calendrier de conservation 1

Plan de classification et calendrier de conservation 1 Introduction Plan de classification et calendrier de conservation Ce plan de classification et ce calendrier de conservation se présentent sous la forme d un index. Chaque page comprend l information suivante:

Plus en détail

PRÉPARÉ PAR : PAGE 1

PRÉPARÉ PAR :   PAGE 1 (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) (Mois et année) PAGE 1 POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le plan d affaires vous permet de faire une réflexion sur tous les aspects de l entreprise

Plus en détail

PRÉSIDENT... 1 SECRÉTAIRE... 2 TRÉSORIER... 3 Directeur de la REVUE ANNUELLE... 4 Directeur du programme STAR... 5 Directeur du programme PATINAGE

PRÉSIDENT... 1 SECRÉTAIRE... 2 TRÉSORIER... 3 Directeur de la REVUE ANNUELLE... 4 Directeur du programme STAR... 5 Directeur du programme PATINAGE DESCRIPTION DES TÂCHES DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION PRÉSIDENT... 1 SECRÉTAIRE... 2 TRÉSORIER... 3 Directeur de la REVUE ANNUELLE... 4 Directeur du programme STAR... 5 Directeur du programme

Plus en détail

DIRECTEUR DES VENTES ET DU MARKETING CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT. Poste : Conditions d accès à la profession : Tâches :

DIRECTEUR DES VENTES ET DU MARKETING CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT. Poste : Conditions d accès à la profession : Tâches : NORME PROFESSIONNELLE (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Poste : DIRECTEUR DES VENTES ET

Plus en détail

Plan de classification des documents

Plan de classification des documents Plan de classification des documents Le plan de classification de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) vous permet de mieux comprendre la structure des activités de l organisation à partir

Plus en détail

1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4

1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4 Page 1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification...... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4 2. Le contexte d affaires... 5 2.1 Les produits et le marché de l entreprise...

Plus en détail

Taux global de nomination préférentielle

Taux global de nomination préférentielle 6.2 MESURES DE REDRESSEMENT 1 Taux global de nomination préférentielle Les mesures de redressement d un programme d accès à l égalité ont pour but d augmenter la représentation de chaque groupe visé afin

Plus en détail

Techniques de comptabilité et de gestion LA CONVENTION

Techniques de comptabilité et de gestion LA CONVENTION Techniques de comptabilité et de gestion LA CONVENTION DE STAGE Cégep Beauce-Appalaches 1055, 116 e rue, Ville de Saint-Georges, Québec, G5Y 3G1 Département des Techniques administratives Secteur : Nom

Plus en détail

Programme Desjardins Jeunes au travail

Programme Desjardins Jeunes au travail Programme Desjardins Jeunes au travail Édition 2010 Pour informations : Sylvain Hébert Coordonnateur Carrefour Jeunesse-Emploi Thérèse-De Blainville 450 437-1635 poste 136 shebert@cje-tdb.qc.ca www.cje-tdb.qc.ca

Plus en détail

Détails et fonctionnalités du logiciel Konosys

Détails et fonctionnalités du logiciel Konosys Détails et fonctionnalités du logiciel Konosys PORTAIL ANONYME SITE WEB ECOLE PORTAIL INSCRIPTION Accès au dossier «Pré-inscription» Créer un compte Entreprise Paiement en ligne Ajout d une offre de stage

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI CHARGÉ DE PROJETS GESTION DES MILIEUX NATURELS

OFFRE D EMPLOI CHARGÉ DE PROJETS GESTION DES MILIEUX NATURELS OFFRE D EMPLOI CHARGÉ DE PROJETS GESTION DES MILIEUX NATURELS Vous travaillez actuellement à la gestion de projets et cherchez de nouveaux défis à relever? Vous aimez travailler avec différentes équipes

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/11/2012 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5)

AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/11/2012 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA AFRICAN COURT ON HUMAN AND PEOPLES RIGHTS COUR AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES P.O Box 6274 Arusha, Tanzania, Tel: +255 732 979506/9; Fax: +255

Plus en détail

GESTION FINANCIÈRE INFORMATISÉE

GESTION FINANCIÈRE INFORMATISÉE GESTION FINANCIÈRE INFORMATISÉE ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES LCA.DN Guide de l étudiant Collège constituant de Joliette 20, rue St-Charles Sud Joliette (Québec) J6E 4T1 (450) 759-6528 poste 1206 Téléc.

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

EXEMPLES DE POSTES EN MANAGEMENT

EXEMPLES DE POSTES EN MANAGEMENT EXEMPLES DE POSTES EN MANAGEMENT Directeur d équipe Banque Nationale Superviser et effectuer des activités de soutien opérationnel et/ou administratif. Effectuer un suivi des activités. Assurer la qualité

Plus en détail

CREA GEN 2015. Concours pour la création et la reprise des entreprises. gennevilloises immatriculées en 2014 et 2015

CREA GEN 2015. Concours pour la création et la reprise des entreprises. gennevilloises immatriculées en 2014 et 2015 CREA GEN 2015 Concours pour la création et la reprise des entreprises gennevilloises immatriculées en 2014 et 2015 Melle Mme M. NOM-PRENOM : DATE DE NAISSANCE :../../ SITUATION : Célibataire Vie maritale

Plus en détail

POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES Présentée au conseil d administration le 29 novembre 2007 PRODUCTION Monsieur Stanley Smith Service des ressources humaines AUTRES COLLABORATEURS Comité de

Plus en détail

Module 02 - Leçon 02 : Classification des charges et des produits

Module 02 - Leçon 02 : Classification des charges et des produits Module 02 - Leçon 02 : Classification des charges et des produits En comptabilité générale les charges et les produits sont classés par nature (par exemple pour les charges : 60 Achat, 61 Services extérieurs,

Plus en détail

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel OBJECTIFS Les Clés du recrutement d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal ont pour objectif de renforcer la capacité des PME à élaborer,

Plus en détail

En emploi et poursuivant des études 0/26 0/28. Total 28 Type de travail Total 28

En emploi et poursuivant des études 0/26 0/28. Total 28 Type de travail Total 28 Ensemble du 1 er cycle - Emplois COMMUNICATION, RÉDACTION ET MULTIMÉDIA RÉGIME COOPÉRATIF (26), RÉGIME RÉGULIER (13) Personnes rejoignables 79 Hommes Femmes Nombre de répondants 39 49,4 % 4 ( 10 %) 35

Plus en détail

Guide de rédaction du plan d affaires

Guide de rédaction du plan d affaires Guide de rédaction du plan d affaires Raison sociale ou nom du projet En date du mois année Raison sociale de l entreprise ou nom du projet page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION DU PROJET... 2 1.1

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

Procède à la codification de la paie pour l ensemble du personnel du Centre André-Boudreau.

Procède à la codification de la paie pour l ensemble du personnel du Centre André-Boudreau. DESCRIPTION DE POSTE Titre : Technicienne en administration Numéro : 220 Page : 1 de 4 Supérieur immédiat : Chef du service des ressources financières et informationnelles Poste : Permanent temps complet

Plus en détail

GUIDE DE RÉDACTION PLAN D AFFAIRES

GUIDE DE RÉDACTION PLAN D AFFAIRES GUIDE DE RÉDACTION PLAN D AFFAIRES (nom de l entreprise) (nom du promoteur) (numéro de téléphone) Révisé en mars 2005 Pourquoi rédiger un plan d affaires? Certains entrepreneurs rédigeront un plan d affaires

Plus en détail

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES UNITE DE FORMATION D APPRENTIS LYCEE PIERRE MENDES FRANCE 17, boulevard Arago - B.P. 815 85021 LA ROCHE SUR YON CEDEX 02.51.36.87.87-02.51.36.87.88 LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES FORMATION PAR

Plus en détail

Avis de vacance de poste.

Avis de vacance de poste. Avis de vacance de poste. La Compagnie Rwandaise d'assurances et de Réassurance, Assurance Générales Ltd «CORAR AG Ltd» est une société rwandaise qui a été créée en 2000 grâce à l'initiative des institutions

Plus en détail

Colloque CPQ. Nouveau mode de paiement de la prime d assurance et autres dispositions en vigueur au 1 er janvier 2011.

Colloque CPQ. Nouveau mode de paiement de la prime d assurance et autres dispositions en vigueur au 1 er janvier 2011. Colloque CPQ Nouveau mode de paiement de la prime d assurance et autres dispositions en vigueur au 1 er janvier 2011 24 novembre 2010 1. Nouveau mode de paiement de la prime d assurance 1.1 Rappel 1.2

Plus en détail

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5)

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA AFRICAN COURT ON HUMAN AND PEOPLES RIGHTS COUR AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES P.O Box 6274 Arusha, Tanzania, Tel: +255 732 979506/9; Fax: +255

Plus en détail

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS 1 Nom de l organisation INTRODUCTION Merci de prendre le temps de participer à ce sondage. Les résultats nous fourniront des données essentielles afin de mesurer l efficacité de la formation. Ces données

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation

Plus en détail

Politique de gestion des chaires. Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004

Politique de gestion des chaires. Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004 Politique de gestion des chaires Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004 Mises à jour : 16 février 2005, 11 septembre 2013 POLITIQUE DE GESTION DES CHAIRES À HEC MONTRÉAL 1. LA CRÉATION D UNE

Plus en détail

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES POSTES

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES POSTES DESCRIPTION DES POSTES Une des premières choses à faire en gestion des ressources humaines est de déterminer les tâches, les qualifications et les habiletés requises pour exercer une fonction au sein de

Plus en détail

Diriger une association dans le secteur culturel

Diriger une association dans le secteur culturel Diriger une association dans le secteur culturel une affaire de compétence et d'engagement Les faits saillants du résultat de l analyse de la profession Dirigeante ou dirigeant d association Avec la collaboration

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION. Direction des affaires corporatives et du secrétariat général

PLAN DE CLASSIFICATION. Direction des affaires corporatives et du secrétariat général PLAN DE CLASSIFICATION Direction des affaires corporatives et du secrétariat général Mai 2010 PLAN DE CLASSIFICATION 1. HISTORIQUE 2. LOIS ET RÈGLEMENTS 2.1 Documents constitutifs 2.2 Loi sur la santé

Plus en détail

Moi et mon entreprise 6 h

Moi et mon entreprise 6 h Gérer efficacement son entreprise et coaching Formation : 51 h Coaching : 6 h / pers. Clientèle visée : 2 à 5 ans d existence Coûts : 250$ / pers. + taxes ATELIER 1 Suzanne Lacombe 2015/09/15 Mon bottin

Plus en détail

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5)

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA AFRICAN COURT ON HUMAN AND PEOPLES RIGHTS COUR AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES P.O Box 6274 Arusha, Tanzania, Tel: +255 732 979506/9; Fax: +255

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

Plan de classification - Loto-Québec

Plan de classification - Loto-Québec Plan de classification - Loto-Québec 01000 ORGANISATION ET PLANIFICATION 01100 ORGANISATION 01110 ORGANIGRAMME 01120 DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL 01200 POLITIQUES ET PLANIFICATION 01210 MANOP 01220 MANORG

Plus en détail

FONCTION «GESTION DES RESSOURCES HUMAINES»

FONCTION «GESTION DES RESSOURCES HUMAINES» Modèle de classification provisoire FONCTION «GESTION DES RESSOURCES HUMAINES» La présente structure modèle de classification des documents traite de la fonction «gestion des ressources humaines», des

Plus en détail

SERIE DES REGLES DE CONSERVATION

SERIE DES REGLES DE CONSERVATION SERIE DES REGLES DE CONSERVATION Administration : Règles de conservation concernant l administration générale, les comités, l historique de l UQAC, les documents constitutifs et réglementaires, la planification,

Plus en détail

Ecole Universitaire de Management

Ecole Universitaire de Management Promotion 2010/2011 Sites : Clermont-Ferrand et Vichy LISTES D'EMPLOIS Ecole Universitaire de Management Sommaire : Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance... p2 Licence professionnelle

Plus en détail

4. FONCTIONS AU SEIN DE L ENTREPRISE (Veuillez indiquer en quoi consistent vos responsabilités actuelles. Compléter en annexe à la page 9 au besoin)

4. FONCTIONS AU SEIN DE L ENTREPRISE (Veuillez indiquer en quoi consistent vos responsabilités actuelles. Compléter en annexe à la page 9 au besoin) ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC Questionnaire d auto-évaluation Comité d inspection professionnelle Confidentiel Le Comité d inspection professionnelle vous remercie de compléter chacune des sections du

Plus en détail

Norme professionnelle : DIRECTEUR DES TRANSPORTS

Norme professionnelle : DIRECTEUR DES TRANSPORTS NORME PROFESSIONNELLE (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la

Plus en détail

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14 I. INTRODUCTION ----------------------------------------------------------------------------------- 3 II. LA PAGE DE COUVERTURE ------------------------------------------------------------------ 5 III.

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES PETITES ENTREPRISES Développement économique Yukon INVESTYUKON.COM Le Fonds pour le commerce et les entreprises du Yukon (FCE) a été créé par le ministère du Développement

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières création, implantation et développement d entreprises x TABLE DES MATIERES 2 1. PRÉAMBULE 1.1. PRINCIPES GÉNÉRAUX 3 2. SOUTIEN

Plus en détail

Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs

Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 1 TITRE DE LA POLITIQUE REMBOURSEMENT DES COÛTS DE RÉINSTALLATION Approuvée

Plus en détail

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois LISTE DES RÈGLES

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois LISTE DES RÈGLES LISTE DES RÈGLES 01 - ADMINISTRATION ADMINISTRATION - GÉNÉRALITÉS 01.01 Document définitif - Fichier informatique 01.02 Document mis à jour - Fichier informatique 01.03 Document préparatoire, document

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

Recueil de délais de conservation

Recueil de délais de conservation Recueil de délais de conservation ABLE DES MAIÈRES Présentation du recueil... 3 1.0 Administration Générale... 4 CDCBM Recueil de délais de conservation 2 2.0 Gestion des ressources financières.. 8 3.0

Plus en détail

Liste des prestations proposées par CO.GE.AD

Liste des prestations proposées par CO.GE.AD Liste des prestations proposées par CO.GE.AD Demande de subvention comment demander une subvention gouvernementale processus de planification d'une demande de subvention rédaction de projet Demande de

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations

Plus en détail

Processus Conception. Processus SAV. Processus Gestion des stocks. Activité de contrôle production

Processus Conception. Processus SAV. Processus Gestion des stocks. Activité de contrôle production Liste non exhaustive d indicateurs Processus commercial - Nombre de clients visités chaque semaine. - kilométrage moyen parcouru par visite. - Total des heures productions vendues - Indice de Satisfaction

Plus en détail

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA)

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) ASSOCIATION CANADIENNE DE SÉCURITÉ AGRICOLE (ACSA) Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) LIGNES DIRECTRICES pour la préparation du rapport final du projet

Plus en détail

protection consommateurs commerce électronique Principes régissant la dans le Le cadre canadien des

protection consommateurs commerce électronique Principes régissant la dans le Le cadre canadien des Principes régissant la protection consommateurs des dans le commerce électronique Le cadre canadien Groupe de travail sur la consommation et le commerce électronique Principes régissant la protection

Plus en détail

Table des matières 1. INTRODUCTION 3 2. QUELQUES DÉFINITIONS 3 3. CRITÈRES DE DÉTERMINATION DU STATUT 4 4. CONSÉQUENCES LIÉES À UN MAUVAIS STATUT 9

Table des matières 1. INTRODUCTION 3 2. QUELQUES DÉFINITIONS 3 3. CRITÈRES DE DÉTERMINATION DU STATUT 4 4. CONSÉQUENCES LIÉES À UN MAUVAIS STATUT 9 Janvier 2003 Table des matières 1. INTRODUCTION 3 2. QUELQUES DÉFINITIONS 3 2.1 EMPLOYÉ OU SALARIÉ 3 2.2 TRAVAILLEUR INDÉPENDANT OU TRAVAILLEUR AUTONOME 4 3. CRITÈRES DE DÉTERMINATION DU STATUT 4 3.1 LE

Plus en détail

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC Mois du commerce équitable de Québec (MceQC) NAVTI Fondation Canad et L AMIE coordonnent la 12 e édition du Mois du commerce équitable

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette

Plus en détail

APRES UN BAC PRO COMPTABILITE QUELLE INSERTION PROFESSIONNELLE?

APRES UN BAC PRO COMPTABILITE QUELLE INSERTION PROFESSIONNELLE? APRES UN BAC PRO COMPTABILITE QUELLE INSERTION PROFESSIONNELLE? A SAVOIR la grande majorité des bacheliers professionnels choisit la vie active. BAC PRO = qualification minimale requise par les employeurs.

Plus en détail

* Gestion des approvisionnements * * AIDE aux Services de Garde * * Gestion des services de garde * * Avis de dépôt salaire *

* Gestion des approvisionnements * * AIDE aux Services de Garde * * Gestion des services de garde * * Avis de dépôt salaire * * Gestion des approvisionnements * ACHAT ACHAT est un logiciel complet de gestion de l approvisionnement qui intègre tous les aspects du processus d achat (demande d approvisionnement, appels d offres

Plus en détail

Défis sur le marché du travail en Ontario : le point de vue d un employeur Josh Hjartarson

Défis sur le marché du travail en Ontario : le point de vue d un employeur Josh Hjartarson Défis sur le marché du travail en Ontario : le point de vue d un employeur Josh Hjartarson Vice-président aux politiques et aux relations gouvernementales Chambre de commerce de l Ontario Plan de la présentation

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

Possibilités de stage dans les missions canadiennes en Chine

Possibilités de stage dans les missions canadiennes en Chine Possibilités de stage dans les missions canadiennes en Chine L ambassade du Canada en Chine - Beijing Le consulat général du Canada - Shanghai Le consulat général du Canada - Chongqing Le consulat général

Plus en détail

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016 Veuillez suivre les trois étapes suivantes pour soumettre une candidature à cette bourse : 1 re

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 003 Le chèque-emplloii associiatiif AVANT PROPOS Le chèque-emploi associatif est un dispositif permettant aux associations d accomplir

Plus en détail

Page 1 de 5. Bill Rostek Director Procurement Directeur des achats

Page 1 de 5. Bill Rostek Director Procurement Directeur des achats La Société canadienne de la Croix-Rouge est à la recherche d un professionnel très motivé et axé sur les résultats qui sera chargé de fournir des conseils stratégiques et techniques en matière de chaîne

Plus en détail

PROCESSUS D EMBAUCHE ET D ENTREVUE des membres du corps professoral

PROCESSUS D EMBAUCHE ET D ENTREVUE des membres du corps professoral PROCESSUS D EMBAUCHE ET D ENTREVUE des membres du corps professoral LES ÉTAPES 1. ANNONCE D UN POSTE DE MEMBRE DU CORPS PROFESSORAL 2. CANDIDATURES 3. COMITÉ DE SÉLECTION DE L UNITÉ 4. LISTE RESTREINTE

Plus en détail

OPENERP QUICKSTART. Aujourd hui, mon enterprise mérite une solution de gestion flexible et abordable

OPENERP QUICKSTART. Aujourd hui, mon enterprise mérite une solution de gestion flexible et abordable OPENERP QUICKSTART Aujourd hui, mon enterprise mérite une solution de gestion flexible et abordable Quels sont mes besoins? Gestion des Relations Clients Gérer mes pistes de vente Optimiser mon flux de

Plus en détail

Plan de formation pour le profil de compétences pour les dirigeants d entreprise Comité de formation et Comité relève et mentorat

Plan de formation pour le profil de compétences pour les dirigeants d entreprise Comité de formation et Comité relève et mentorat pour le profil de compétences pour les dirigeants d entreprise Comité de formation et Comité relève et mentorat Présenté par : Percy Grégoire Coordonnateur à la formation Laval, le 6 août 2009 Afin d aider

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT EN FONDS PROPRES. Plateforme du capital risque solidaire de proximité en Ile de France

DEMANDE DE FINANCEMENT EN FONDS PROPRES. Plateforme du capital risque solidaire de proximité en Ile de France DEMANDE DE FINANCEMENT EN FONDS PROPRES Plateforme du capital risque solidaire de proximité en Ile de France Ce dossier ainsi que les documents complémentaires nécessaires à son étude (cidessous) doivent

Plus en détail

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX PLANS D'ENTREPRISE FONDS POUR LES PROJETS PILOTES D'INNOVATION (FPPI) Le Fonds pour les projets pilotes d innovation (FPPI) est un programme régi par le Ministère du Développement

Plus en détail

CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT

CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT I LE PATRIMOINE 1.1 - DEFINITION C est l ensemble des biens qui sont sous son contrôle : dettes contractées en vue de réaliser son exploitation.

Plus en détail

POLITIQUE DE TÉLÉTRAVAIL RÉGIE INTERMUNICIPALE DE TRANSPORT GASPÉSIE ÎLES DE LA MADELEINE

POLITIQUE DE TÉLÉTRAVAIL RÉGIE INTERMUNICIPALE DE TRANSPORT GASPÉSIE ÎLES DE LA MADELEINE POLITIQUE DE TÉLÉTRAVAIL RÉGIE INTERMUNICIPALE DE TRANSPORT GASPÉSIE ÎLES DE LA MADELEINE POLITIQUE DE TÉLÉTRAVAIL RÉGIE INTERMUNICIPALE DE TRANSPORT GASPÉSIE ÎLES DE LA MADELEINE PROVINCE DE QUÉBEC POLITIQUE

Plus en détail

La formation à distance assistée

La formation à distance assistée La formation à distance assistée En formation professionnelle Secrétariat et comptabilité Page 0 Table des matie res RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX... 1 MODALITÉS D INSCRIPTION... 1 POUR NOUS JOINDRE... 1 INSCRIPTION

Plus en détail

Formulaire de demande d'agrément

Formulaire de demande d'agrément Formulaire de demande d'agrément FR-FOR-37 (Rev 01 Février 2015) Cadre administratif - usage réservé au personnel de Qualit'EnR Reçu le / par / /. Raison sociale (Ville)... (...) Référentiel de formation

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE Services Québec 1 er décembre 2008 Table des matières 1. CONTEXTE D APPLICATION...4 2. APPLICATION ET SUIVI DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DE SERVICES QUÉBEC...5 2.1. Mise en place

Plus en détail

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie forestière

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie forestière DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie forestière Pour toute demande d information, veuillez contacter : Thierry de Rouville Conseiller ATE 418 589-5707 / 1 800-463-2030, poste

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION SOCIÉTÉ DU CENTRE DES CONGRES DE QUEBEC

PLAN DE CLASSIFICATION SOCIÉTÉ DU CENTRE DES CONGRES DE QUEBEC PLAN DE CLASSIFICATION SOCIÉTÉ DU CENTRE DES CONGRES DE QUEBEC 01 GESTION ADMINISTRATIVE 01-1000 PLANIFICATION ADMINISTRATIVE 01-1025 Plans de gestion 01-2000 ORGANISATION ADMINISTRATIVE 01-2050 Création

Plus en détail

Livret du joueur KEY FLASH. Montage et commercialisation de clés USB originales. Sommaire

Livret du joueur KEY FLASH. Montage et commercialisation de clés USB originales. Sommaire Livret du joueur KEY FLASH Montage et commercialisation de clés USB originales Sommaire Préambule page approvisionnement page 4 production page 6 marketing page 10 administration finance page 1 Partenaires

Plus en détail