LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT"

Transcription

1 LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines et matérielles dédiées à l entreprise; Des équipements tenant compte des progrès technologiques : ordinateurs, logiciels, télécopieurs, reprographie, mobilier, fournitures, etc. La simulation d une entreprise réelle Un minimum de trois fonctions : commerciale, administrative et financière Un horaire normal de travail; Une logique de fonctionnement et l utilisation de documents administratifs et techniques identiques à ceux utilisés dans la réalité d une entreprise; Une autonomie de fonctionnement de l entreprise du point de vue : communication, gestion, outils, locaux, etc. Une ouverture à une relation commerciale avec tous les membres du réseau; Une gestion qui tient compte de l atteinte de la rentabilité financière de l entreprise virtuelle dans un but pédagogique; Un choix de produits ou de services qui permet l application de règles du marché. Mais, interdiction de fabriquer ou de commercer des biens et des services réels mettant à contribution les personnes participant à l entreprise d entraînement Des compétences pour encadrer les personnes participantes Une direction permanente pour le projet; Une coordination expérimentée des opérations virtuelles Un encadrement et un suivi des démarches d emploi basés sur une solide expérience de la relation d aide et du marché du travail; Un soutien informatique expérimenté; Un soutien compétent pour la formation en langue anglaise. Ces compétences sont assumées par du personnel à temps plein ou partiel en fonction des besoins de chaque entreprise d entraînement Un contrat individuel de développement pour les personnes participantes Un cheminement précis à l intérieur de l entreprise; Un plan individuel d acquisition de compétences; Un changement de poste aussitôt que le niveau souhaité est atteint, s il y a lieu; Un engagement personnel des personnes participantes quant à leur développement. La validation des acquis professionnels et personnels L existence d outils crédibles, d évaluation des acquis; Le maintien à jour d un livret de compétences; La reconnaissance des capacités à remplir les exigences d un poste ou de tâches cibles. Version : décembre 2014 Page 1 sur 7

2 Un soutien à la recherche d emploi Évaluer les curriculum vitae; Effectuer des exercices d entrevue avec rétroaction soulignant les points forts et les améliorations requises; Assurer la disponibilité de l information : offres d emploi, listes d entreprises, etc.; Promouvoir l entreprise d entraînement dans le milieu des affaires; Encadrer les démarches d emploi jusqu'à trois mois après la participation. L accueil des personnes participantes Accueillir en moyenne entre 10 et 20 personnes participantes (le nombre peut varier selon la taille de l entreprise, le bassin et les besoins du milieu); Définir des critères de sélection en accord avec le centre local d emploi; Répondre à toutes les offres de candidature présentées à l entreprise; Respecter une stricte confidentialité dans la gestion des dossiers. Le suivi Compiler les démarches d emploi; Évaluer le taux de placement jusqu'à trois mois après la participation; Évaluer la satisfaction des personnes participantes; Effectuer et compiler les résultats de l entrevue de départ. La transparence Dans le processus de sélection; Dans la gestion courante, dans les dépenses; Dans les statistiques de placements, etc. Un engagement à la collaboration Ouvrir ses portes aux autres entreprises d entraînement; Favoriser l échange d information avec des personnes participantes d autres entreprises d entraînement; Joindre le Réseau canadien des entreprises d entraînement. Version : décembre 2014 Page 2 sur 7

3 SOUTIEN DES ORGANISATIONS MARRAINES Afin d assurer le réalisme de ses activités commerciales simulées, chaque entreprise d entraînement est jumelée à une ou plusieurs compagnies réelles, dont elle imite le fonctionnement. Ces entreprises marraines jouent un rôle important dans le concept de l entreprise d entraînement, en permettant, entre autres : D avoir une visibilité par association dans le marché du travail de la région De calquer le modèle de fonctionnement d une véritable entreprise De commercialiser fictivement leurs produits ou services De partager des documents administratifs et des informations techniques De prêter des équipements et du matériel publicitaire pour soutenir les opérations virtuelles (par exemple, des affiches publicitaires, des catalogues de produits) D apporter conseil et support pour assurer le réalisme des activités commerciales virtuelles D offrir aux participants la possibilité de visiter les divers services de l entreprise De favoriser la visite de l entreprise d entraînement par des représentants de l entreprise marraine pour supporter les participants De produire des lettres d appui De présenter une conférence pendant un événement spécial De fournir une commandite financière pour des activités ponctuelles, au besoin Version : décembre 2014 Page 3 sur 7

4 EXEMPLES D ACTIVITÉS RELIÉES AUX FONCTIONS D UNE ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Gestion des ressources humaines Embauche : préparer et administrer les entrevues, profils de poste, tests, questionnaires, évaluations, préparer le programme d accueil, etc.; Rémunération : préparer les contrats de travail, les échelles de salaire, un programme d intéressement, les conditions de travail, les avantages sociaux, le processus d évaluation du rendement, etc.; Plan de carrière : la gestion du contrat pédagogique, l évaluation du cheminement par rapport aux objectifs, la gestion de la formation dispensée, la procédure de remplacement pour les postes vacants, etc. Santé, sécurité et environnement : ouverture des dossiers à la CSST, développement des outils de prévention, préparation d un programme d information basé sur (SIMDUT), élaboration de formulaires de rapports d enquêtes et d accidents, etc.; Gestion des dossiers : tenir à jour les dossiers de l entrevue jusqu'à un an après le retour au travail, gérer un questionnaire de suivi auprès des employeurs; Soutien à l emploi : faire les répétitions avec les stagiaires, recueillir les offres d emploi, conseiller dans la préparation des dossiers d entrevue, etc. Marketing ventes Catalogues des produits : préparer et tenir à jour le catalogue des produits sur les aspects de la présentation, des prix, du choix de produits, et ce, en un minimum de deux langues (français et anglais); Promotion : préparer les campagnes de promotion auprès des autres entreprises d entraînement; Ventes : utiliser différentes techniques de vente pour maintenir ou faire croître la rentabilité de l entreprise d entraînement; Administration : la préparation et le suivi du budget de vente, la gestion des comptes clients, du carnet de commandes, des conditions de vente, de la préparation et tenue à jour des formulaires, de la rémunération des vendeurs, etc. Foire commerciale : préparer le stand, la documentation, les ressources requises, etc.; Autres : études de marché, conditionnement, emballage, plaintes, service après-vente, etc. Comptabilité finances Processus budgétaire : préparation du plan d affaires, du budget de caisse, des bilans pro forma et toutes autres prévisions financières Gestion de la trésorerie : le contrôle des entrées et sorties de fonds, des comptes clients et à payer, etc.; Paie : recueillir les informations, émettre les paies, effectuer les retenues à la source, etc.; Gestion : préparation de l état des résultats, du bilan, des indicateurs de performance et de rentabilité, etc. Opération bancaire : ouverture du compte, conciliation bancaire, gestion des emprunts et des placements, etc. Fiscalité : traitement de tous les aspects fiscaux Autres : gestion des immobilisations, des stocks, évaluation des projets d investissements, vérification, etc.. Version : décembre 2014 Page 4 sur 7

5 Approvisionnement et transport Fournisseurs : identifier les fournisseurs avec lesquels l entreprise va traiter, préparer un questionnaire pour les qualifier et les autoriser; Processus d achat : préparer les différents formulaires à utiliser et la procédure à suivre pour procéder à l achat de biens et services; Achat : procéder à l achat de tous les biens et services utilisés par l entreprise : matières premières, équipements, fournitures, etc., et tous les achats effectués par les salariés virtuels auprès des autres entreprises d entraînement; Transport : sélectionner le moyen de transport le plus adapté et le plus économique compte tenu du produit à livrer ou à recevoir, négocier les contrats, évaluer la qualité du service offert par les transporteurs; Administration : effectuer la relance et le suivi des commandes, préparer les contrats, les cahiers de charge, etc. Planification de production Planification : définir les différentes composantes du système de l entreprise et en gérer la charge; définir les besoins en matières premières, en main-d oeuvre, en heures/machine, etc.; Expédition : préparer les bons de livraison, les connaissements, les papiers pour la douane, compiler les résultats, suivre les commandes durant le processus, etc.; Stocks : contrôler les stocks de matières premières, de produits en cours et de produits finis; Statistiques : produire les statistiques d efficacité, de rendement, d utilisation, etc. Support informatique Formation : assurer la formation d appoint entre pairs; donner des formations spécifiques au besoin : Soutien : développer un petit manuel de soutien pour les usagers et en assurer la mise à jour;intervenir lorsque l équipement ou les logiciels posent des problèmes de fonctionnement et lors de l ajout de logiciels; Développement : aider les membres de l équipe dans le développement de leur application. Secrétariat et accueil Tâches courantes : courrier, correspondance, téléphone, télécopie, accueil, gestion de dossiers; Traduction : effectuer divers travaux de traduction français-anglais, etc.; Spécialisation : divers travaux reliés à la fonction où s exercent les activités de secrétariat. N.B. Cette liste d activités, quoique non exhaustive, fournit une bonne image du genre de travail qui attend les personnes participantes de l entreprise d entraînement. Version : décembre 2014 Page 5 sur 7

6 DESCRIPTION SOMMAIRE DE TÂCHES Description sommaire des tâches pour les fonctions permanentes de l entreprise d entraînement Direction ou coordination de l entreprise d entraînement : Coordonner toutes les activités de l entreprise, incluant, sans s y limiter : 1. le processus de sélection et d embauche, 2. le maintien d un niveau suffisant d activités financières et commerciales, 3. le soutien au retour à l emploi, 4. la tenue de réunions de gestion, 5. le maintien à jour des outils de travail, 6. la maîtrise des processus, etc. Assurer le soutien technique sur tous les aspects du fonctionnement de l entreprise d entraînement; Promouvoir l entreprise d entraînement auprès des clients et des employeurs potentiels; Préparer et suivre les contrats individuels de développement de chaque participant; Effectuer la gestion «réelle» du projet; Maintenir les liens avec les organismes impliqués et les autres entreprises d entraînement; Accomplir toutes autres tâches connexes : 1. la présentation de sujets variés, exemple : ISO 9000; 2. la validation des outils développés par les employés (e) s; 3. les explications relatives au mode de fonctionnement; 4. etc. Conseil en emploi : Mettre en place le processus d entrevues de sélection; Participer aux entrevues de sélection; Conseiller les personnes participantes dans la rédaction et la mise à jour de leur curriculum vitae; Conseiller les personnes participantes dans la présentation de leur candidature; Assister les personnes participantes dans la préparation de leurs entrevues; Effectuer le suivi des démarches d emploi effectuées par les personnes participantes ; Animer des sessions de techniques de recherche d emploi; Accomplir toutes autres tâches connexes. Il est à noter que : 1. le soutien aux démarches d emploi s effectue jusqu'à trois mois après la fin de participation; 2. l encadrement et le soutien sont le plus souvent individualisés. Support en informatique et langue seconde : Coordonner les activités du réseau informatique de l entreprise d entraînement Assurer le soutien technique auprès des participants Aider les participants dans la pratique de la langue seconde tant écrite que parlée La connaissance d une troisième langue est un atout majeur plus spécialement l allemand, l espagnol À noter : ces fonctions peuvent être occupées par plus d une personne à temps partiel Version : décembre 2014 Page 6 sur 7

7 SERVICES DU RÉSEAU CANADIEN DES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT (RCEE) Présentation Le Réseau canadien des entreprises d entraînement (RCEE) a comme mission d offrir et d assurer des services aux entreprises d entraînement canadiennes afin d appuyer leur fonctionnement, leur représentation et leur développement, au sein du réseau international des entreprises d entraînement. La mission du RCEE est supportée par un bureau central dont les objectifs sont : D offrir aux entreprises d entraînement des services pour supporter leurs activités commerciales simulées. De supporter le développement des connaissances et des compétences de leur personnel. De promouvoir la communication entre les entreprises d entraînement ainsi qu avec le RCEE. De représenter les entreprises d entraînement auprès des différentes organisations et instances gouvernementales. De représenter les entreprises d entraînement au sein d Europen-PEN International et auprès des bureaux centraux des autres pays. De gérer les opérations courantes du bureau central. De supporter les entreprises d entraînement dans leurs efforts pour livrer un service de qualité optimale à leur clientèle. De favoriser la création de nouvelles entreprises d entraînement pédagogiques et en employabilité. D assurer la longévité à long terme des entreprises d entraînement existantes. D offrir des services bilingues adéquats, sur mesure et sur demande aux entreprises d entraînement membres à travers toutes les régions au Canada. Quatre fonctions principales assumées par le personnel du bureau central permettent d atteindre ces objectifs : Centre postal et des télécommunications o Gestion du courrier entrant de l international et aide à l'envoi de matériel promotionnel à l'étranger o Développement de divers services sur Internet : site Internet, sites en Web 2.0, portail Banque des entreprises d'entraînement du Canada o Tenue des comptes courants (opérations, salaires, autres devises) o Prêts et marges de crédit o Chèques o Produits financiers Centre de coordination des services (CCS) o Administration des remises aux gouvernements o Perception des impôts et des taxes o Régularisation des échanges (Achat des surplus d'inventaires et vente de produits et services essentiels aux activités commerciales simulées, mais non disponibles dans le réseau des E.E.) Divers o o o Aide à la gestion des activités et à l organisation des foires commerciales d'e.e. Formation des intervenants Soutien linguistique en français et en anglais Version : décembre 2014 Page 7 sur 7

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Document de présentation du programme d étude

Document de présentation du programme d étude Document de présentation du programme d étude Direction des études CÉGEP DE SAINT-FÉLICIEN Luc Lapointe 1105, boul. Hamel, C.P. 7300 Saint-Félicien (Québec) G8K 2R8 Tél. : (418) 679-5412 Télécopieur :

Plus en détail

Document de présentation du programme d étude

Document de présentation du programme d étude Document de présentation du programme d étude Direction des études CÉGEP DE SAINT-FÉLICIEN Luc Lapointe 1105, boul. Hamel, C.P. 7300 Saint-Félicien (Québec) G8K 2R8 Tél. : (418) 679-5412 Télécopieur :

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997)

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) L hôtellerie-restauration, au sens large du terme, regroupe l ensemble des activités qui répondent aux besoins de la clientèle

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE : Directeur du développement

Plus en détail

Référentiel des activités

Référentiel des activités Référentiel des activités professionnelles Annexe I Arrêté du 29 juillet 1998 1. Appellation du diplôme Baccalauréat professionnel Spécialité restauration. 2. Champ d activités Définition Le titulaire

Plus en détail

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Techniques de comptabilité et de gestion

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Techniques de comptabilité et de gestion DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Techniques de comptabilité et de gestion Pour toute demande d information, veuillez contacter : Thierry de Rouville Conseiller ATE 418 589-5707 / 1 800-463-2030,

Plus en détail

Guide de l entreprise Collège Mérici

Guide de l entreprise Collège Mérici Guide de l entreprise Collège Mérici Programme Alternance Travail-Études Tourisme d aventure et écotourisme Table des matières L'Alternance Travail-Études en Tourisme d'aventure et écotourisme... 3 L'ATE:

Plus en détail

ETUDIANT/E : Centre Educatif : LICEO ESPAÑOL DE PARÍS Professeur Principal M. Salvador GARCIA Avril/Juin 2012

ETUDIANT/E : Centre Educatif : LICEO ESPAÑOL DE PARÍS Professeur Principal M. Salvador GARCIA Avril/Juin 2012 MODULE PROFESSIONEL DE FORMATIÓN DANS LES CENTRES DE TRAVAIL PROGRAMME FORMATIF ETUDIANT/E : Centre Educatif : LICEO ESPAÑOL DE PARÍS Professeur Principal M. Salvador GARCIA Avril/Juin 2012 Centre de Travail

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

GESTION DES PLACEMENTS TRANSNATIONAUX. Fonctions du stagiaire. Instructions 10/09/99

GESTION DES PLACEMENTS TRANSNATIONAUX. Fonctions du stagiaire. Instructions 10/09/99 Projet Pilote PEGASE Page 1 / 12 SOMMAIRE 1/ Objet 2/ But de l instruction 3/ Intérêts d un stage européen pour le stagiaire 4/ Documents de référence 5/ Documents opérationnels 6/ Description des fonctions

Plus en détail

s'y prête pas. Page 1 sur 6

s'y prête pas. Page 1 sur 6 POLITIQUE DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION DES MEMBRES 28 avril 2016 Selon le contexte, le genre masculin ou le genre féminin est utilisé dans les présentes règles de fonctionnement pour en faciliter la

Plus en détail

- 1 - AFFICHAGE DE POSTE. Profil de l organisation. But du poste

- 1 - AFFICHAGE DE POSTE. Profil de l organisation. But du poste AFFICHAGE DE POSTE Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Statut : Rémunération : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Conseiller en emploi Stratégie urbaine Coordonnatrice

Plus en détail

Métier et formation. Tâche : ensemble d opérations professionnelles à réaliser pour atteindre une compétence.

Métier et formation. Tâche : ensemble d opérations professionnelles à réaliser pour atteindre une compétence. Module : Filière : TSGE 1 ère Partie : Informations sur le métier de gestionnaire a) Définitions : Poste de travail : il s agit d un lieu d intervention où des moyens matériels sont mis à la disposition

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel Programme d accueil et d intégration Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

STAGE DE FORMATION DANS L'INDUSTRIE DE LA MODE

STAGE DE FORMATION DANS L'INDUSTRIE DE LA MODE STAGE DE FORMATION DANS L'INDUSTRIE DE LA MODE Design et stylisme de mode - MOD4420 Commercialisation de la mode - MOD4620 Gestion industrielle du vêtement - MOD5511 PROTOCOLE INTERVENU ENTRE: L'entreprise

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

Rédaction du plan d affaires Projet commercial

Rédaction du plan d affaires Projet commercial Rédaction du plan d affaires Projet commercial Nom de l entreprise ou du projet Avis aux lecteurs Les informations continues dans ce document demeurent l entière responsabilité du promoteur du projet d

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

Logiciel de gestion de la main-d œuvre

Logiciel de gestion de la main-d œuvre Logiciel de gestion de la main-d œuvre Logiciel de gestion de la main-d œuvre GoalPost Le logiciel de gestion de la main-d œuvre GoalPost d Intelligrated procure des renseignements sur demande pour évaluer,

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée par le Conseil de la Ville de Trois-Rivières le 14 décembre 2015 au moyen de la résolution n C-2015-1357 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 1. Projets et secteurs

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN. 1816Le B.O. SUPÉRIEUR - MODIFICATION

BREVET DE TECHNICIEN. 1816Le B.O. SUPÉRIEUR - MODIFICATION 1816Le B.O. BREVET DE TECHNICIEN a) Techniques commerciales appliquées aux affaires immobilières 1 - La connaissance des besoins et du marché dans le domaine de l immobilier 1.1 La connaissance du marché

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION I - APPELLATION DU DIPLOME Baccalauréat professionnel Restauration. II - LE CHAMP D'ACTIVITE Définition Le titulaire du baccalauréat professionnel Restauration est un professionnel très qualifié, immédiatement

Plus en détail

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel :

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : . Identification des personnes supervisant le stagiaire * Entreprise : Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : Autres personnes qui accompagnent

Plus en détail

Cap Performance Les outils de la performance

Cap Performance Les outils de la performance Cap Performance Les outils de la performance Les outils incontournables de la performance! Le CRO et la CRCC Paris ont sélectionné des outils simples et essentiels qui permettent : de respecter intelligemment

Plus en détail

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI Les cordées «Bac Pro/BTS» Fiche-conseils Matières professionnelles BAC GA LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI BTS AG PME-PMI Résultats Compétences Activités Tâches 1.1.1 Tenue des dossiers fournisseurs et sous

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Stratégie d'emploi pour les jeunes des Premières Nations et les jeunes Inuits - Programme connexion compétences Lignes directrices nationales 2012-2013

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES ADOPTÉE LE : 1998-06-07 AMENDÉE LE : 2003-03-29 RÉSOLUTION : CP166-98 RÉSOLUTION : CC900-03 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 Objectifs généraux... 1 Principes...

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste ROWING CANADA AVIRON Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada

Plus en détail

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES LES CONNAISSANCES ASSOCIEES F 1 : / / Clas 1.1 Conduite d'un de Compétence générale : C11 Préparer le de 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur -

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR :

PLAN D AFFAIRES. (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) (Adresse personnelle complète) (Numéro de téléphone) (Adresse courriel) (Mois et année) Modèle de présentation fourni par

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN

PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN 1000 ORGANISATION ET GESTION 1100 DOCUMENTS HISTORIQUES ET CONSTITUTIFS 1110 Statut, missions et mandats 1120 Compétences 1130 Nominations 1140 Historique

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE Guide d information SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE 3 UNE RESSOURCE DE CHOIX POUR VOTRE ORGANISATION LE STAGIAIRE Les stagiaires de l ENAP sont des étudiants désirant compléter leur programme d études de

Plus en détail

Conseiller, Ressources humaines

Conseiller, Ressources humaines Conseiller, Ressources humaines Supérieur hiérarchique : Directeur, Ressources humaines Type d emploi : Permanent, temps plein Lieu de travail : Ottawa, Ontario Nombre heures par semaine : 37.5 Clôture

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

Description de tâches

Description de tâches Identification Description de tâches Titre d emploi : Nom du titulaire du poste : Directeur-adjoint ou directrice-adjointe des installations À engager Nom et titre du gestionnaire : Madame Lise Bergeron,

Plus en détail

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1 DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1. CATÉGORIE D EMPLOI ET NATURE DU POSTE Karaté Canada (KC) est l organisme de régie du karaté au Canada. Pour plus de renseignements sur notre

Plus en détail

Plan d'affaires. Nom de l'organisme. Date

Plan d'affaires. Nom de l'organisme. Date Plan d'affaires Nom de l'organisme Date TABLE DES MATIÈRES 1. PROJET 1.1 Nom du projet... 1.2 Description du projet... 1.3 Nouveau service dans une entreprise existante... 1.4 Utilité sociale du projet...

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC RÉVISÉE LE 16 DÉCEMBRE 2010 (DATE D ADOPTION PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION) 1. LA SAQ ENTREPRISE COMMERCIALE...4 1.1 Mandat...4

Plus en détail

Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur

Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur 1 34 èmes Journées Nationales d Etudes sur la Stérilisation Lyon 04 avril 2012 Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur Valérie PAGES Marie-Pierre FIZE Cadre Préparatrice Stérilisation CHU TOULOUSE

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa MCMEJF REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail ----- & ----- MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES ------&----- PROJET BUSINESS PROMOTION CENTER (BPC) N : 00082750

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER-

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants comme aux employeurs

Plus en détail

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation La Banque mondiale a entrepris de revoir ses politiques de passation des marchés et des contrats dans le cadre de ses

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF Canada Snowboard, l organisation nationale régissant le sport de snowboard compétitif au Canada, est à la recherche d un Directeur Exécutif à temps plein. Le Directeur

Plus en détail

Guide de classification et de classement. des documents administratifs

Guide de classification et de classement. des documents administratifs COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Guide de classification et de classement des documents administratifs A ADMINISTRATION GÉNÉRALE A100 HISTOIRE ET CONSTITUTION A110 Documents historiques et constitutifs

Plus en détail

Initiation à la comptabilité Une technique accessible

Initiation à la comptabilité Une technique accessible Initiation à la comptabilité Une technique accessible Acquérir des connaissances de base en comptabilité pour : - mieux comprendre le fonctionnement de son entreprise - optimiser ses échanges avec l expert-comptable

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS PLAN DE CLASSIFICATION

SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS PLAN DE CLASSIFICATION PLAN DE CLASSIFICATION Le plan de classification vous permet de mieux comprendre la structure des activités de l organisation à partir de laquelle ses documents ont été classés. Il n a pas pour objectif

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

Le passeport Orientation et Formation

Le passeport Orientation et Formation Le passeport Orientation et Formation Sommaire Le passeport Orientation et Formation : de quoi s agit-il? Quels sont les avantages à construire son passeport Orientation et Formation? Comment utiliser

Plus en détail

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Septembre 2014 Bibliothécaire/Spécialiste de l information Institut canadien pour la sécurité des patients Lieu de travail : bureau d

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT Le Cégep de l Outaouais accueille, dans ses trois campus et son Centre d études collégiales, plus de 5 150 étudiantes et étudiants à qui il offre un riche éventail de 5 programmes pré universitaires et

Plus en détail

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS ANNEXE 2009-CA534-08-R5524 A ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS Modification des responsabilités des Modes d organisation et de fonctionnement de l École internationale

Plus en détail

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION : Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise FORMATION «GESTIONNAIRE DE PETITES ET MOYENNES STRUCTURES» CODE CPF 2593 448 HEURES SOIT 56 JOURS DE FORMATION DE LA FORMATION :

Plus en détail

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A)

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A) DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département Développement des compétences et parcours de carrière Contact Nathalie GIGOT Tél : 01 41 90 34 66 Fax : 01 41 90 34 09 E-mail

Plus en détail

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Modèle Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Vu les articles R. 5126-9, R. 5126-10, R. 5126-20, L.5126-2 du CSP, Vu l arrêté du 31 mars 1999 relatif

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Feuille de travail Calculatrice de sécurité à l intention des petites entreprises

Feuille de travail Calculatrice de sécurité à l intention des petites entreprises Introduction Nom de lʼentreprise Description Étape 1 : Coûts de l incident consacré à offrir les premiers soins du secouriste pour offrir des soins au travailleur blessé s des personnes qui assurent les

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION ATELIER SIMULATION ENTRETIEN D EMBAUCHE

FICHE D INSCRIPTION ATELIER SIMULATION ENTRETIEN D EMBAUCHE FICHE D INSCRIPTION ATELIER SIMULATION ENTRETIEN D EMBAUCHE Parce qu un entretien d embauche ne s improvise pas, nous vous proposons un atelier de simulation d entretien d embauche pour vous exercer et

Plus en détail

Chambre de commerce de Québec

Chambre de commerce de Québec Chambre de commerce de Québec 1 Table sur l approvisionnement régional / GRAPPE Les Petits DEJ des Champions de l approvisionnement Saison 2009 Fédération des caisses Desjardins du Québec 20 novembre 2009

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

Plan de formation Employé/e de commerce du 26 septembre 2011. Partie A : compétences opérationnelles Domaine de formation «Branche et entreprise»

Plan de formation Employé/e de commerce du 26 septembre 2011. Partie A : compétences opérationnelles Domaine de formation «Branche et entreprise» Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens Banque Remarque : - Par «client», on entend toutes les personnes dans et en dehors de l entreprise ainsi que les organisations

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex SERVICE ACADEMIQUE DE L INSPECTION DE L APPRENTISSAGE GUIDE DES ACTIVITES D UN ENSEIGNANT DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

Contrôle interne des risques

Contrôle interne des risques Henri-Pierre MADERS Jean-Luc MASSELIN Contrôle interne des risques Préface du Docteur Jean MADER Délégué auprès de l Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel, 2004 ISBN : 2-7081-3116-8

Plus en détail

Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes. Financement corporatif et crédits d impôt

Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes. Financement corporatif et crédits d impôt Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes et crédits d impôt 2014 Ordre du jour Introduction Financement des activités de développement > Crédits d impôt RS&DE > Crédits d impôt pour titres multimédia > Crédits

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 06/06/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de flux de commandes à l

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte de la mission et du projet La République de Madagascar a bénéficié

Plus en détail

Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada

Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada 12 2 Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada Table des matières Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada Résumé...227 Contexte...229 Affaires étrangères

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION DU CERTIFICAT DE FORMATION A LA GESTION ASSOCIATIVE. Ce livret est remis au candidat lors de l inscription à la formation

LIVRET DE FORMATION DU CERTIFICAT DE FORMATION A LA GESTION ASSOCIATIVE. Ce livret est remis au candidat lors de l inscription à la formation LIVRET DE FORMATION DU CERTIFICAT DE FORMATION A LA GESTION ASSOCIATIVE Ce livret est remis au candidat lors de l inscription à la formation Livret de formation à la gestion associative Page 1 sur 5 Présentation

Plus en détail

Bilan 2013-2014 et plan d action 2014-2015 à l égard des personnes handicapées. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2014-2015 1

Bilan 2013-2014 et plan d action 2014-2015 à l égard des personnes handicapées. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2014-2015 1 Bilan 2013-2014 et plan d action 2014-2015 à l égard des personnes handicapées de Loto-Québec Plan d action à l égard des personnes handicapées 2014-2015 1 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Introduction 3

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants PADARTV Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants Table des matières Table des matières... 2 Contexte... 3 Objectif général... 3 Interventions... 4 Mesure

Plus en détail

Le programme de distribution

Le programme de distribution Le programme de distribution Ce document décrit en bref les concepts de la distribution de solutions de Management de Flotte (AVL) produits par GPS4NET. Les informations présentées ont un caractère purement

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Soutien à la communication et aux relations internes et externes : Collaborer avec le(s) manager (s) - Instaurer et entretenir la relation

Plus en détail

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009)

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) Mission de la Société

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur. Management des Unités Commerciales

Brevet de Technicien Supérieur. Management des Unités Commerciales Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT DE L UNITÉ COMMERCIALE 2 ème année Lycée Marie Curie - Versailles http://www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr/

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI CAISSIERS

OFFRE D EMPLOI CAISSIERS OFFRE D EMPLOI CAISSIERS (H/F) Le groupe ProCredit comprend 21 institutions financières qui se concentrent sur l octroi de services bancaires responsables aux très petites, petites et moyennes entreprises

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté par le conseil d administration le 25 mars 2009 et modifié le 17 juin 2015

Plus en détail