IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S"

Transcription

1 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM pou la classe de Temale S QCM : Calculatce o autosée Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. Sot f la focto défe su IR pa f ( ) ( + + ) e O admetta que,7 < e <,8 et 7,3 < e² < 7,.. I / a) lm f ( ) + + b) lm f ( ) + c) lm f ( ) 0 + d) lm f ( ) + f ' + e II / ) a) ( ) ( ) f ' + e b) ( ) ( ) f ' e c) ( ) ( ) f ' e d) ( ) ( ) ) a) f est décossate su IR b) f est cossate su]- ; -0,5] et décossate su [-0,5 ; + [ c) f est cossate su]- ; -] et su [- ; + [ et décossate su [- ; -] d) f est décossate su]- ; 0] et su [ ; + [ et cossate su [0 ; ] III / IV / a) L équato f() 0 admet aucue soluto b) L équato f() 0 admet soluto c) L équato f() 0 admet solutos d) L équato f() 0 admet plus de 3 solutos a) f est égatve su l tevalle [ ; + [ b) f est postve su l tevalle [0 ; ] c) f est égatve su l tevalle [0 ; + [ d) f est postve su l tevalle ]- ; ] Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot Les questos II / ) et II / ) sot dépedates et toute épose cohéete vaut ½ pot à savo : Deu époses vaes pot Ue épose vae et ue épose fausse 0 pot Répose fausse au a) et épose au b) fausse mas cohéete avec le a) ½ pt Deu époses fausses o cohéetes -½ pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005

2 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM : Calculatce autosée (peut-ête fat e èe S) L éca d ue calculatce affche, das le pla mu d u epèe othoomé, la epésetato gaphque C d ue focto f défe et dévable su IR / {-} et ses asymptotes D, et. C D C O Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / a) Ue des asymptotes de C a pou équato y - b) Ue des asymptotes de C a pou équato c) Ue des asymptotes de C a pou équato y 0 d) Ue des asymptotes de C a pou équato - II / a) La dote D a pou équato y - b) La dote D a pou équato y + c) La dote D a pou équato y 0,5 + QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005

3 IREM Secto Matque Goupe Lycée d) La dote D a pou équato y + III / a) lm f ( ) + b) lm f ( ) + c) f ( ) lm d) lm f ( ) 0 IV / a) L équato f() 0 admet aucue soluto b) L équato f() 0 admet soluto c) L équato f() 0 admet au mos solutos d) L équato f ' () 0 admet au mos soluto V / a) f est cossate su [-3 ; ] b) f est postve su [-3 ; ] {-} c) f est égatve su ]- ; ] d) f admet u mamum su ]- ; 5] Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 3

4 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM 3 : Calculatce autosée L éca d ue calculatce affche, das le pla mu d u epèe othoomé, la epésetato gaphque C d ue focto f défe et dévable su IR / {-} et ses asymptotes D, et. D a pou équato y +. Les aes sot epmées e utés d ae. C D C O Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / a) 3 t + dt b) f () t dt < c) f () t dt ( t + 8) 3 3 dt QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005

5 IREM Secto Matque Goupe Lycée d) f ( ) < f ( t) dt < f ( 3) 3 II / Sot F la focto défe su ]- ; + [ pa F( ) f ( t) ) a) F() 0 b) F(-) < 0 c) F(5) 0 d) F(0) 0 ) a) F est décossate su ]- ; ] b) F est cossate su [ ; + [ c) F est cossate su ]- ; ] d) F est décossate su [ ; + [ 3 ) a) L ae de la pate du pla compse ete C, l ae des abscsses et les dotes d équato et est égale à F() F() 0 b) L ae de la pate du pla compse ete C, et les dotes d équato 3 et 6 est égale à F(6) F(3) c) L ae de la pate du pla compse ete C, l ae des abscsses et les dotes d équato 0 et est égale à - F() d) F() F(-) est l ae de la pate du pla compse ete C, l ae des abscsses et les dotes d équato - et dt Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 5

6 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM : Calculatce autosée - 3 f est ue focto dévable su ]- ; -[ et + su ]- ; + [ et C est sa coube epésetatve f() das le pla appoté à u epèe othoomé. + 0 Le tableau c-cote est so tableau de vaato. Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. 0,5 I / II / III / a) f () 0 su l tevalle [ ; + [ b) f () 0 su l tevalle ]- ; -[ c) f () 0 su l tevalle [ ; 3] d) f () chage de sge su l tevalle [ ; + [ a) La dote d équato y - est asymptote à C b) La dote d équato y est asymptote à C c) La dote d équato y est tagete à C au pot d abscsse d) La dote d équato y 0 est tagete à C au pot d abscsse 3 a) f() pou tout ]- ; -[ ]- ; + [ b) f() ; pou ]- ; + [ c) Pou tout a ]- ; -[ et pou tout b ]- ; [, o a f(a) < f(b) d) Il este a ]- ; [, tel que, pou tout [a ; + [, f() 0 IV / O admet que f(-3) 0. a) L ae, e uté d ae de la pate du pla lmtée pa C, l ae des abscsses et les dotes d équato - et - est f ( ) d b) L ae, e uté d ae de la pate du pla lmtée pa C, l ae des abscsses et les dotes d équato -3 et - est f ( ) 3 c) 0 f ( ) d d) f ( ) d 3 3 d Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 6

7 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM bs : Calculatce autosée f est ue focto dévable - su ]- ; 3 -[ et + su ]- ; + [ et C est sa coube epésetatve f() das le pla appoté à u epèe othoomé. + 0,5 0 Le tableau c-cote est so tableau de vaato. Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / II / III bs / a) f () 0 su l tevalle [ ; + [ b) f () 0 su l tevalle ]- ; -[ c) f () 0 su l tevalle [ ; 3] d) f () chage de sge su l tevalle [ ; + [ a) La dote d équato y - est asymptote à C b) La dote d équato y est asymptote à C c) La dote d équato y est tagete à C au pot d abscsse d) La dote d équato y 0 est tagete à C au pot d abscsse 3 a) L équato f() 0 a 3 solutos pou ]- ; -[ ]- ; + [ b) Pou tout éel m, l équato f() m a au mos ue soluto das ]- ; -[ ]- ; + [ c) L équato f ( ) admet ue soluto su [3 ; + [ d) Pou tout [ ; + [, < f ( ) IV / O admet que f(-3) 0. a) L ae, e uté d ae de la pate du pla lmtée pa C, l ae des abscsses et les dotes d équato - et - est f ( ) d b) L ae, e uté d ae de la pate du pla lmtée pa C, l ae des abscsses et les dotes d équato -3 et - est f ( ) 3 c) 0 f ( ) d d) f ( ) d 3 3 d Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 7

8 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM 5 : Calculatce autosée Sot (u ) ue sute. Le but de l eecce est d étude des codtos d estece et des popétés de la sute de teme gééal v l. u Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / a) Pou que la sute (v ) sot défe, l sufft que pou tout ete atuel, u > 0 b) S la sute (u ) est décossate et u 0 -, alos la sute (v ) est défe c) S la sute (u ) est décossate et lm u, alos la sute (v ) est défe + d) S pou tout ete atuel, u +, alos la sute (v ) est défe II / O suppose que la sute (v ) est défe. ) a) S la sute (u ) est décossate, alos la sute (v ) est décossate b) Quelle que sot la sute (u ), la sute (v ) est cossate c) S pou tout ete atuel, u >, alos la sute (v ) est cossate d) S la sute (v ) est décossate, alos la sute (u ) est décossate ) a) S la sute (u ) covege ves, alos la sute (v ) covege b) S la sute (u ) covege, alos la sute (v ) covege c) S lm u, alos la sute (v ) covege + d) S la sute (u ) dvege, alos la sute (v ) dvege III / O suppose que la sute (v ) est géométque de aso et de peme teme v 0 l, o a pou tout ete atuel o ul : a) u b) u e c) u d) u + Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 8

9 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM 6 : Calculatce autosée Sot (u ) ue sute. O cosdèe, das tout l eecce, la sute (v ) telle que, pou tout ete atuel, v e u. Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. Das les questos I / et II / u pou tout ete atuel. I / a) La sute (v ) est géométque de aso e. 5 b) A pat d u ceta ag, 0 < v < 0. c) La sute (v ) est décossate. d) La sute (v ) est pas boée. e ( e ) II / a) Pou tout ete atuel : v + v + + v 0 K. e e b) Pou tout ete atuel : v0 + v + K + v. e + e v0 + v + K + v +. c) Pou tout ete atuel : ( ) d) Pou tout ete atuel : v ( + ) 0 v K v e. III / a) S pou tout ete >, u l + l l( ) b) S, pou tout ete, cos( ) c) S, pou tout ete, l( ) d) S, pou tout ete, 3u K, alos pou tout ete >, v! u, alos, pou tout ete, < v <. u, alos, pou tout ete, v. u e., alos, pou tout ete, ( ) 3 v v IV / a) S (u ) est moée, alos (v ) est majoée. b) S (u ) dvege, alos (v ) dvege. c) S (u ) dvege, alos (v ) covege. d) S (u ) est athmétque, alos (v ) est géométque. Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 9

10 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM 7 : Calculatce autosée Sot u ombe complee z Z, où z est u ombe complee dfféet de -. + z Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / Das cette pate z, où est u ombe éel ) a) Z b) + Z + c) Z d) Z ) a) Re( Z ) b) Re( Z ) c) Im( Z ) d) Im ( Z ) + + II / Das cette pate z est u ombe complee dfféet de -. Das le pla complee appoté à u epèe othoomal d oge O, o cosdèe les pots A, B et M d affes espectves, - et z. ) a) ag ( Z ) ( BM ; MA) b) ag ( Z ) ( MB ; MA) c) ag ( Z ) ( MA ; MB) d) ag( Z ) ag ag ( z) ( + z) ) L esemble des pots M tels que Z est : a) le cecle de cete O et de ayo pvé du pot B b) L ae des abscsses c) édut au pot O d) La médatce de [AB] Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 0

11 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM 8 : Calculatce autosée Das le pla complee appoté à u epèe othoomal d oge O, o cosdèe les pots A et B d affes espectves et. Sot u éel θ 0 ; π θ et M le pot d affe z + e. Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / a) M appatet au cecle de cete A et de ayo b) M appatet à la dote d équato c) OM d) L abscsse de M est toujous postve II / a) Re(z) b) Re(z) cos θ c) Im(z) s θ d) Im(z) sθ III / a) z cosθ b) Ag(z) θ c) Ag(z) θ d) z e θ IV / a) L mage du pot M pa la otato de cete O et d agle -θ est le pot M d affe z. b) M est l mage du pot M d affe c) M est l mage du pot M d affe θ e pa la taslato de vecteu AO θ e pa l homothéte de cete A et de appot d) M est l mage du pot B pa la otato de cete A et d agle θ Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005

12 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM 9 : Calculatce autosée Le pla complee appoté à u epèe othoomal d oge O. π O cosdèe la sute (α ) de ombes éels défe pa : α 0 et pou tout ete atuel, 5π α + α +. Pou tout ete atuel, M est le pot du cecle de cete O et de ayo tel que 6 l agle ( ; ) u OM at pou mesue α. O ote z l affe du pot M. Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / a) M + est l mage du pot M pa la taslato de vecteu d affe e 6 b) M + est l mage du pot M pa la otato de cete O et d agle c) M +p est l mage du pot M pa la taslato de vecteu d affe d) M +p est l mage du pot M pa la otato de cete O et d agle π 5π II / a) z e + e 6 b) c) d) z e z e z e 5π 6 π 5π + 6 5π 6 5π 5π 6 5pπ 6 5pπ. 6 III / IV / a) M et M +0 sot damétalemet opposés b) M et M + sot cofodus c) M M +6 d) M M + a) Le tagle M OM + est ectagle b) Le tagle M M + M +6 est ectagle c) Le tagle M M +3 M +6 est équlatéal d) Le tagle M M + M +8 est équlatéal QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005

13 IREM Secto Matque Goupe Lycée Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 3

14 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM 0 : Calculatce autosée Sot A et B deu évéemets de pobablté o ulle, o sat que : p(a) 0, ; ( B / A) 0, 7 p ( B / A) 0, 6. p et Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / a) p( B / A) 0, b) p( B / A) 0, 3 c) p( B / A) 0, 36 d) p( B / A) 0, II / a) p( A B) 0, b) p( A B) 0, c) p( A B) 0, 3 d) p( A B) 0, 7 III / a) p( B) 0, b) p( B) 0, 36 c) p( B) 0, 8 d) p( B) 0, 9 IV / a) p( A / B) b) p( A / B) c) p( A / B) d) p( A B) 3 0 / 3 Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM : Calculatce autosée U élève essae d ouv ue pote. Il possède u tousseau de 5 clés mas ue seule clé est la boe. O suppose les clés dsceables et les essas aléatoes. Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / Etat tès étoud, l essae les clés e emettat à chaque fos la clé essayée das le tousseau. Quelle est la pobablté p d ouv la pote au ème coup seulemet? 3 3 a) p b) p c) p d) p II / Il essae mateat ue aute méthode qu cosste à mette de côté la clé essayée et à cotue les essas avec les clés estates. O désge pa X le ombe d essas écessaes pou ouv la pote ) a) p( X ) b) p( X ) c) p( X ) d) p( X ) 5 ) a) E( X ) b) E( X ) c) E( X ), 5 d) E( X ) 3 3 ) a) V ( X ) b) V ( X ) c) V ( X ), 5 d) V ( X ) QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005

15 IREM Secto Matque Goupe Lycée Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 5

16 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM : Calculatce autosée Ue ue cotet 5 boules oes et 5 boules blaches dsceables au touche. O pélève de l ue, ue à ue, boules e emettat la boule tée das l ue. Sot A l évéemet «o obtet les couleus» et B l évéemet «o obtet au plus ue boule blache». Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / a) p( A) b) p( A) c) p( A) d) p( A) 0 II / a) p( B) b) p( B) c) p ( B) d) p ( B ) p A B III / a) ( ) p A B b) ( ) c) p( A B) ( + )( ) d) Pou tout, p ( A B) p( A) p( B) 5 + IV / a) A et B sot dépedats pou b) A et B sot dépedats pou 3 c) A et B sot dépedats pou soluto de l équato + d) A et B e sot jamas dépedats Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 6

17 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM 3 : Calculatce autosée Chaque semae, T-Jo, élève e Temale scetfque, a ue teogato écte das laquelle fgue ue questo de cous. Poutat l étude pas égulèemet. S l a apps so cous, la pobablté qu l épode coectemet à la questo de cous est de 3 et s l 3 a pas apps so cous, la pobablté qu l épode coectemet est de. 0 S l a pas épodu coectemet à la questo de cous, veé, l apped so cous pou l teogato écte suvate. Pa cote s l a épodu coectemet à la questo de cous, l se ped pou u sudoué et apped plus so cous. La èe semae, o suppose qu l a autat de chace d appede so cous que de e pas l appede. Pou ete o ul, o ote A l évéemet «T-Jo apped so cous pou l teogato écte de la semae» et B l évéemet «T-Jo épod coectemet à la questo de cous de l teogato écte de la semae» Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes I / a) p( B ) b) p( B ) c) p( B ) d) p( ) 0 II / a) p( A ) b) ( A ) p( ) 5 B 7 0 p c) ( A ) p( ) 9 0 B B p d) p( ) III / a) p( B ) b) p( B ) c) p ( B ) p( ) d) p( ) B A B 3 5 IV / S o vot T-Jo appede so cous la deuème semae, quelle est la pobablté qu l at pas étudé so cous la pemèe semae? a) p( A A ) b) p( A / B ) c) p( A A ) d) p( A / A ) Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 7

18 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM : Calculatce autosée e l d. Pou tout ete atuel o ul, o cosdèe l tégale I ( ) Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / a) La sute (I ) est cossate b) La sute (I ) est décossate c) La sute (I ) est décossate, pus cossate à pat d u ceta ag d) I. II / a) I e b) I e I e I c) ( ) + + d) I e I + III / a) Pou tout ete atuel o ul, I 0 b) Pou tout ete atuel o ul, I c) Pou tout ete atuel o ul, d) Pou tout ete atuel o ul, I e + I e IV / a) Les popostos vaes, pécédetes, pemettet de coclue à la covegece de (I ) b) Les popostos vaes, pécédetes, e pemettet pas de coclue à la covegece de (I ) c) lm I + + d) lm I + Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 8

19 IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM 5 : Calculatce autosée Das le pla P, o cosdèe le tagle ABC socèle e A, de hauteu [AH]. Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. I / O cosdèe le vecteu V M MA MB MC, où M est u pot du pla. a) V M est dépedat de M. b) V M AH c) MA MB MC V M d) V M MA + MB + MC II / Sot G le baycete du système de pots podéés (A, ), (B, ) et (C, ). a) CG CA + CB b) G est le mleu du segmet [AH]. c) pou tout pot M du pla, MA + MB + MC MG d) Les dotes (BG) et (AC) se coupet au pot I, baycete du système (A, ) et (C, ) III / O cosdèe l esemble E des pots M du pla tels que MA + MB + MC MA MB MC a) E est le cecle de damète [AH] b) E est ue dote passat pa G c) E est u cecle de cete G d) E est la dote [AH] IV / Sot G le baycete du système (A, ), (B, ) et (C, ), où est u ete atuel o ul. a) G [AH] b) AG AH + c) lm AG AH + d) Il este pas de valeu de pou laquelle G est le cete de gavté du tagle ABC. Baème : pot pa questo, épose fausse -½ pot, pas de épose 0 pot QCM Temale S - Veso du 3 septembe 005 9

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet.

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet. ère S Cotrôle du mard 7 javer 05 ( heures) D C N Le barème est doé sur 0 O répodra drectemet sur la cope foure avec le sujet U certa ombre de questos écesste ue recherche préalable au broullo O e rédgera

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1. 4 ème Maths 1 Radès. Répondre par Vrai au Faux aux questions propositions suivantes. Aucune justification n est demandée.

Devoir de contrôle n 1. 4 ème Maths 1 Radès. Répondre par Vrai au Faux aux questions propositions suivantes. Aucune justification n est demandée. Lycée Ib Khaldou Devor de cotrôle ème Maths Radès ( heure) Mr ABIDI Fard Mathématques Mercred 9 Novembre 0 Exercce : ( pots) Répodre par Vra au Faux aux questos propostos suvates Aucue justfcato est demadée

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES Cours

NOMBRES COMPLEXES Cours NOMBRES COMPLEXES Cous I. DEFINITIONS D UN NOMBRE COMPLEXE. Fome algébique. Repésetatio gaphique. Fome polaie 4. Fome tigoométique 5. Relatios fodametales ete les difféetes défiitios 6. Exemples II. PROPRIETES

Plus en détail

Nombres complexes Sessions antérieures

Nombres complexes Sessions antérieures ème aée Maths Nombres complexes Sessos atéreures Aée scolare 9 - A LAATAOUI Exercce N (SP) Das le pla complexe P rapporté à u repère orthoormé ( Ouv ; ; ) o cosdère les pots A et B d affxes respectves

Plus en détail

arlesrcomplexesraurbacr2014r==corriges=z

arlesrcomplexesraurbacr2014r==corriges=z arlesrcomplexesraurbacr0r==corriges= Nouvelle-Calédoe ovembre 0 5 pots Proposto : Pour tout eter aturel : ( + ) = () VRAI! ( ) doc d où ( ) ( ) ( ) ( ) Sot (E) l équato ( )( + 8) = 0 où désge u ombre complexe

Plus en détail

ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES

ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES SOMMAIRE. Normes sur u espace vectorel E 2.. Défto d'ue orme. Cter l'égalté tragulare reversée. 2.2. Normes usuelles

Plus en détail

Exemples de champs électrostatiques

Exemples de champs électrostatiques Exemples de champs électostatques A. Exemples smples A.. Chage ponctuelle unque Le champ électque et le potentel absolu en un pont M nduts pa une chage ponctuelle q placée en O sont : q E 4 π u et V q

Plus en détail

Série d'exercices *** 4 ème Maths Lycée Secondaire Ali Zouaoui LES N. COMPLEXES " Hajeb Laayoun "

Série d'exercices *** 4 ème Maths Lycée Secondaire Ali Zouaoui LES N. COMPLEXES  Hajeb Laayoun Sére d'exercces *** 4 ème Maths Lycée Secodare Al ouaou LES N COMPLEXES " Hajeb Laayou " I / L esemble des ombres complexes : Défto : O appelle esemble des ombres complexes, et o ote C, l esemble des ombres

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatque Chapte 1 CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIUE 1.1 Intoducton La chage est une popété de la matèe qu lu fat podue et sub des effets électques et magnétques. On dstngue : - l'électostatque qu est

Plus en détail

IR homogène de degré α ( α IR ). (0.5 pt.)

IR homogène de degré α ( α IR ). (0.5 pt.) Javer 05 ( heures et 0 mutes) a) Sot IN 0 \ {} Défr : sous-esemble boré de IR sous-esemble covee de IR b) Soet les sous-esembles suvats de IR : A [-4,0] [0,] B {(,y) IR : + y 9} Représeter graphquemet,

Plus en détail

Historique de la fibre optique Les fontaines lumineuses de l antiquité

Historique de la fibre optique Les fontaines lumineuses de l antiquité stoque de la fbe optque Les fotaes lumeuses de l atquté Pcpe de la popagato de la lumèe? Pcpe du gudage plaae (1 Dmeso) Se place e codto de éfleo totale A 1 A 1 Gae g Gae g M < c Cœu c M > c Cœu c Fute

Plus en détail

Terminales S Exercices sur les nombres complexes Page 1 sur 6

Terminales S Exercices sur les nombres complexes Page 1 sur 6 Termales S Exercces sur les ombres complexes Page sur 6 Exercce : ) Calculer, et 5 6 7 ) E dédure, et ) Détermer les eters pour lesquels est a) u réel, b) est u magare pur, c) égal à Exercce : Ecrre sous

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Les nombres complexes

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Les nombres complexes Snthèse de cours PanaMaths (Termnale S) L ensemble des nombres complees Défntons n pose tel que = 1 { } L ensemble des nombres complees, noté, est l ensemble : z /(, ) = + Le réel est appelé «parte réelle

Plus en détail

DEVOIR EN TEMPS LIBRE A RENDRE LE 17 /02/11 ECS 2

DEVOIR EN TEMPS LIBRE A RENDRE LE 17 /02/11 ECS 2 DEVOIR EN TEPS LIBRE A RENDRE LE 7 /0/ ECS EX : : Le but de ce poblème (dot les tos pates sot dépedates) est l'étude du temps passé das ue mae pa u usage quad u ou pluseus guchets sot à la dsposto du publc,

Plus en détail

C.C.P Maths 2 TSI 2008

C.C.P Maths 2 TSI 2008 C.C.P Maths TSI 8 Execice I(a, b) = + x a + x b dx avec (a, b) IR. xa -) La foctio ϕ : x + x b est cotiue su ], + [. L'itégale est doublemet impope e + et e +. Comme cette foctio est positive, les citèes

Plus en détail

Définition un nombre complexe est un nombre de la forme x + i y, où x et y sont deux nombres réels et i est un nombre imaginaire vérifiant i 2 = 1.

Définition un nombre complexe est un nombre de la forme x + i y, où x et y sont deux nombres réels et i est un nombre imaginaire vérifiant i 2 = 1. Nombres complexes TS 1. Nombre complexe Représetatio Défiitio u ombre complexe est u ombre de la forme x + i y, où x et y sot deux ombres réels et i est u ombre imagiaire vérifiat i = 1. L esemble des

Plus en détail

Chapitre 8 Corrélation et régression linéaire simple. José LABARERE

Chapitre 8 Corrélation et régression linéaire simple. José LABARERE UE4 : Bostatstques Chaptre 8 Corrélato et régresso léare smple José LABARERE Aée uverstare 20/202 Uversté Joseph Fourer de Greoble - Tous drots réservés. Pla I. Corrélato et régresso léare II. Coeffcet

Plus en détail

M : Zribi. 4 ème Maths Chapitre 1. 1) Ensemble des nombres complexes : Activité 1:

M : Zribi. 4 ème Maths Chapitre 1. 1) Ensemble des nombres complexes : Activité 1: LSMarsa Elradh 1) Esemble des ombres complexes : Actvté 1: Résoudre das IN pus das Z l équato 5+x=1 ; résoudre das Z pus das Q l équato 3x=2 ; résoudre das Q pus das IR l équato : x²=2 Résoudre das IR

Plus en détail

Feuille 2 : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissements finis, étude des variations

Feuille 2 : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissements finis, étude des variations UPMC 1M001 Aalyse et algèbre pour les scieces 013-014 Feuille : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissemets fiis, étude des variatios Les eercices sas ( ) sot des applicatios directes du cours.

Plus en détail

α Epaisseur tôle : e = 0,05m (considéré négligeable devant R) Masse volumique porte : ρ = 7800 km/m 3 R α = π/3

α Epaisseur tôle : e = 0,05m (considéré négligeable devant R) Masse volumique porte : ρ = 7800 km/m 3 R α = π/3 Cous 7 - éoéte des Masses ycée Bellevue Toulouse - CE M éoéte des Masses ( a asse éléentae d( est défne en foncton de la natue de la odélsaton du systèe atéel étudé : Modélsaton voluque (cas généal : d(

Plus en détail

Exercice n 1 1) Par associativité de l intersection des événements, et à l aide de la formule des probabilités conditionnelles,

Exercice n 1 1) Par associativité de l intersection des événements, et à l aide de la formule des probabilités conditionnelles, CONCOURS EMIA Sceces CONCOURS 0 EPREUVE DE MATHEMATIQUES Corrgé o offcel rédgé par Jea-Gullaume CUAZ, esegat au Lycée Mltare de Sat-Cyr, jgcuaz@hotmalcom Eercce ) Par assocatvté de l tersecto des évéemets,

Plus en détail

Cours 3 : Probabilités

Cours 3 : Probabilités PS 004 Techques d aalyses e sychologe Cous 3 : Pobabltés Table des matèes Secto. La oulette usse : oblème emque?... 3 Secto. Rôle de la obablté e statstques ductves... 3 Secto 3. La dstbuto bomale... 4

Plus en détail

Racine nième Corrigés d exercices

Racine nième Corrigés d exercices Racie ième Corrigés d eercices Page 9 : N 8, 8, 8, 86, 88, 89, 9, 9, 9, 97 Page 6 : N, Page 6 : N Page 67 : N 8 Page 6 : N N 8 page 9 6 6 6 6 6 ( ) = = = = = = = = ( ) = = = = = = ( ) 8 = 8 = = = = = =

Plus en détail

PRO 1 EXPRO010 EXPRO019

PRO 1 EXPRO010 EXPRO019 Exercces résolus de mathématques. PRO 1 EXPRO010 EXPRO019 http://www.matheux.be.tf Jacques ollot 1 avrl 03 www.matheux.be.tf - PRO 1-1 - EXPRO010W Ue ure cotet boules blaches ( 4) et 10 boules ores. O

Plus en détail

Electronique quantique

Electronique quantique Electoique quatique 3 èe èe Cous "Hilbet et Fouie à ote aide" /3 alai.sibille@esta.f Qu avos-ous déjà ais? La stuctue liéaie de l'équatio de Scödige ilique que la cobiaiso liéaie de deux solutios est égaleet

Plus en détail

Pondichéry Avril 2014 Série S Exercice.

Pondichéry Avril 2014 Série S Exercice. Podchéry Avrl 04 Sére S Exercce Le pla complexe est mu d u repère orthoormé ( O; uv, ) Pour tout eter aturel, o ote A le pot d affxe z déf par : O déft la sute ( ) z z 0 = et + = + z 4 4 r par r = z pour

Plus en détail

et arctanx + arctan 1 x = sgn(x)π 2. 3. Application à la statue de la liberté : haute de 46 mètres avec un piédestal de 47 mètres.

et arctanx + arctan 1 x = sgn(x)π 2. 3. Application à la statue de la liberté : haute de 46 mètres avec un piédestal de 47 mètres. Eo7 Foctios circulaires et hyperboliques iverses Correctios de Léa Blac-Ceti. Foctios circulaires iverses Eercice Vérifier arcsi + arccos π et arcta + arcta sgπ. Idicatio Correctio Vidéo [00075] Eercice

Plus en détail

A) Forme algèbrique d un nombre complexe.

A) Forme algèbrique d un nombre complexe. A) Forme algèbrique d u ombre complexe. Théorème Il existe u esemble, oté,de ombres appelés ombres complexes, tel que : cotiet ; est mui d ue additio et d ue multiplicatio pour lesquelles les règles de

Plus en détail

III ESPERANCE MATHEMATIQUE

III ESPERANCE MATHEMATIQUE /9 ésumé de ours e alul des probabltés (JJ bellager III ESPEAE MATHEMATIQUE I.Défto et alul de l espérae mathématque d ue VA La défto la plus géérale de l espérae d u VA : (do à valeurs postves ou ulles

Plus en détail

BTS BLANC Mai ; on pose A. en fonction de an. puis écrire an

BTS BLANC Mai ; on pose A. en fonction de an. puis écrire an BTS BLANC Ma 0 Epreuve : Mathématques Géérales et Applquées Flère : DA / ARLE Durée: heures NB : Chaque parte dot être tratée sur des copes dfféretes I- MATHEMATIQUES GENERALES Exercce a b Sot le Sot la

Plus en détail

Fiche 6 : Nombres complexes

Fiche 6 : Nombres complexes Nº : 3006 Fiche 6 : Nombres complexes Pla de la fiche I - Esemble des ombres complexes II - Nombre complexe cojugué III - Module et argumet IV - Les différetes écritures d u ombre complexe o ul V - Equatio

Plus en détail

BTS C.G. 1996. B) Retour au problème concret: Le nombre d'appartements commercialisé est nécessairement un entier entre 2 et 20.

BTS C.G. 1996. B) Retour au problème concret: Le nombre d'appartements commercialisé est nécessairement un entier entre 2 et 20. BTS CG 996 Eercce : (0 pots) Ue agece mmoblère evsage de commercalser u programme de costructo d'appartemets Deu projets lu sot soums: Projet P : Le coût de producto de appartemets ( eter et 0 )est doé

Plus en détail

Evaluation des méthodes d analyse appliquées aux sciences de la vie et de la santé. Statistique. Variables aléatoires

Evaluation des méthodes d analyse appliquées aux sciences de la vie et de la santé. Statistique. Variables aléatoires UE 4 Evaluato des méthodes d aalyse applquées au sceces de la ve et de la saté Statstque Varables aléatores Frédérc Mauy - 27 septembre et 3 octobre 2013 1 Pla du cours 1. Varable aléatore 1. Défto 2.

Plus en détail

On applique le théorème de Pythagore au triangle AIE est rectangle en I AI 2 IE 2 AE 2 IE IE 1 2

On applique le théorème de Pythagore au triangle AIE est rectangle en I AI 2 IE 2 AE 2 IE IE 1 2 Exercce Lba 6 4 pots O cosdère u solde ADECBF costtué de deux pyramdes detques ayat pour base commue le carré ABCD de cetre I. Ue représetato e perspectve de ce solde est doée e aexe (à redre avec la cope).

Plus en détail

Séries entières. Chap. 09 : cours complet.

Séries entières. Chap. 09 : cours complet. Séries etières Chap 9 : cours complet Rayo de covergece et somme d ue série etière Défiitio : série etière réelle ou complee Théorème : lemme d Abel Théorème : itervalle des valeurs positives où ue série

Plus en détail

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE. Exemple troductf (Les élèves qu coasset déà be le prcpe peuvet sauter ce paragraphe) Cosdéros la sute (u ), défe pour tout, par : u u u 0 0 Cette sute est défe

Plus en détail

f(t)dt = 0. On pose a = min f et b = max f. 0 1 + x 2 dx = 3 + 1 7 π. 2) En déduire un encadrement de π (meilleur que celui d'archimède).

f(t)dt = 0. On pose a = min f et b = max f. 0 1 + x 2 dx = 3 + 1 7 π. 2) En déduire un encadrement de π (meilleur que celui d'archimède). #4 Itégrale de Riema Khôlles - Classes prépa Thierry Sageaux, Lycée Gustave Eiel Exercice Soit f ue foctio cotiue sur [, ] telle que Motrer que f ab f(t)dt = O pose a = mi f et b = max f Exercice x ) Motrer

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de "Processus Stochastiques"

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de Processus Stochastiques Master ère aée spécialité IMIS et Mathématiques Cotrôle cotiu de "Processus Stochastiques" 8 octobre 00 - Durée h Calculatrices et documets autorisés Exercice Jacques va tous les jours à so travail e emprutat

Plus en détail

Mathématiques SPECIALITE Cours Chap. I : Divisibilité et congruence Page 1 sur 11

Mathématiques SPECIALITE Cours Chap. I : Divisibilité et congruence Page 1 sur 11 Cous Chap. I : Divisibilité et coguece Page 1 su 11 I) Divisibilité dasz Défiitio : Soit a, b Z Die que b divise a sigifie qu il existe u etie q tel que a = b. q - q est le quotiet etie - a est u multiple

Plus en détail

1 Programme de l agrégation interne

1 Programme de l agrégation interne Séries umériques Programme de l agrégatio itere Partie 0b : Séries de ombres réels ou complexes Séries à termes positifs La série coverge si et seulemet si la suite des sommes partielles est borée Étude

Plus en détail

sont distincts 2 à 2.

sont distincts 2 à 2. Lycée Thers CORRIGÉ TP PYTHON - 09 L algorthme des k-meas pour partager u uage de pots e u ombre doé de classes peu dspersées 1 - La méthode de Forgy [Qu. 1] 1) Cette double somme comporte termes pusque

Plus en détail

MATERIEL UTILISE : CALCULATRICE AUTORISEE OUI NON

MATERIEL UTILISE : CALCULATRICE AUTORISEE OUI NON BAC BLANC MATIERE : MATHEMATIQUES OBLIGATOIRE CLASSE de : Termale S SALLE : Grade Permaece PROFESSEUR : Mle GUIHENEUF ATE : Vedred javer 6 HEURE ébut : 8 h HEURE f : h MATERIEL UTILISE : CALCULATRICE AUTORISEE

Plus en détail

LPHY 1113 B & D, Physique générale 1 - Leçon 4 (Mécanique, Eric Deleersnijder, www.ericd.be) L4.1. Leçon 4: Frottement

LPHY 1113 B & D, Physique générale 1 - Leçon 4 (Mécanique, Eric Deleersnijder, www.ericd.be) L4.1. Leçon 4: Frottement LPHY 1113 B & D, Physique généale 1 - Leçon 4 (Mécanique, Eic Deleesnijde, www.eicd.be) L4.1 1. Intoduction (Benson 6.1) Leçon 4: Fottement On pose su une table hoizontale un objet de masse m. Si l'objet

Plus en détail

PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS

PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS MIISTERE DE L'ESEIGEMET SUPERIEURE ET DE LA REHERHE SIETIFIQUE UIERSITE DE BEHAR Départemet es Sceces Laboratore e Pysque es spostfs à semcoucteurs (L.P.D.S ttp://www.uv-becar.z/lps/ PHYSIQUE DES SEMIODUTEURS

Plus en détail

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits Themodynamque - Chapte opétés themoélastques des gaz pafats opétés themoélastques des gaz pafats LES CONNAISSANCES - Gaz pafat à l échelle macoscopque Défnton : Le gaz pafat assocé à un gaz éel est le

Plus en détail

LEÇON N 20 : Racines n-ièmes d un nombre complexe. Interprétation géométrique. Applications.

LEÇON N 20 : Racines n-ièmes d un nombre complexe. Interprétation géométrique. Applications. LEÇON N 20 : Racies -ièmes d u ombre complexe. Iterprétatio géométrique. Applicatios. Pré-requis : Représetatio d u ombre complexe das le pla R 2 mui d u repère orthoormé direct ; Formes trigoométrique

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédoie 7 mars 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 4 poits Cet exercice est u QCM questioaire à choix multiple. Pour chaque questio, ue seule

Plus en détail

SESSION DE JUIN 2017 Durée :4H ****** Coefficient : 4. Corrigé proposé par : FARID ABIDI ****** Lycée Ibn Rachic - Ezzahra

SESSION DE JUIN 2017 Durée :4H ****** Coefficient : 4. Corrigé proposé par : FARID ABIDI ****** Lycée Ibn Rachic - Ezzahra EXAMEN DU BACCALAUREAT Epreuve : MATHEMATIQUES SESSION DE JUIN 07 Durée :4H ****** Coefficiet : 4 Sectio : Mathématiques SESSION DE CONTRÔLE Corrigé proposé par : FARID ABIDI ****** Lycée Ib Rachic - Ezzahra

Plus en détail

Lien entre le modèle à rapport de côtes proportionnelles et le modèle logit ordinal hétéroscédastique

Lien entre le modèle à rapport de côtes proportionnelles et le modèle logit ordinal hétéroscédastique Lie ete le odèle à appot de côtes popotioelles et le odèle loit odial hétéoscédastique Chistia Dequee Recheche et Développeet Pla Cotexte otivatios objectif 2 Modèle loit hétéoscédastique 3 Lie ete le

Plus en détail

donc sont-ils colinéaires : ne sont pas colinéaires donc les points A, B et C ne sont pas alignés.

donc sont-ils colinéaires : ne sont pas colinéaires donc les points A, B et C ne sont pas alignés. 1 Exercice 1 ( poits) L espace est mui d u repère orthoormal (O ; i, j, k ). Les poits A, B et C ot pour coordoées respectives A (1 ; ; ), B ( ; 6 ; 5), C( ; ; 3). 1 a) Démotrer que les poits A, B et C

Plus en détail

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique Cous d électomagnétisme EM15-Champ magnétique Table des matièes 1 Intoduction 2 2 Action d un champ électomagnétique su une paticule chagée 2 2.1 Foce de Loentz.................................. 2 2.2

Plus en détail

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. (a, b) + (c, d) = (a + c, b + d) (a, b) (c, d) = (ac bd, ad + bc) (a, 0) (b, 0) = (ab, 0)

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. (a, b) + (c, d) = (a + c, b + d) (a, b) (c, d) = (ac bd, ad + bc) (a, 0) (b, 0) = (ab, 0) NOMBRES COMPLEXES 1 Corps C des nombres complexes 1.1 Construction de C Construction de C On munit R de deux lois internes + et de la manière suivante. Pour (a, b, c, d) R 4, on pose (a, b) + (c, d) =

Plus en détail

Une urne contient 5 boules rouges, 5 boules blanches et 6 boules bleues.

Une urne contient 5 boules rouges, 5 boules blanches et 6 boules bleues. Lycée Paul Gaugu CPGE-EC Aée 04/05 Exercces «basques» Fche N : Exercces sur les varables aléatores réelles dscrètes Exercce. : O cosdère deux dés dscerables be équlbrés. O ote X la varable aléatore égale

Plus en détail

1- z 2. e ) sous la forme e i. i 3

1- z 2. e ) sous la forme e i. i 3 SERIE DE MATHEMATIQUES CLASSE : IEME SCIENCES EXPERIMENTALES THEME : NOMBRES COMPLEXES LYCEE D INDEPENDANCE OUED ELLIL ANNEE SCOLAIRE :0-0 Prof : bllassoud mohamd EXERCICE Mttr sous form algébrqus ls ombrs

Plus en détail

L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A302 Chapitre VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques

L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A302 Chapitre VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A3 Chapite VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques I) Expéience de ten et Gelach (9) ) L expéience ) Valeus numéiques 3) Matices de

Plus en détail

Convergence linéaire

Convergence linéaire Objectifs de ce chapite Mathématiques assistées pa odiateu Chapite 6 : Méthodes itéatives Michael Eisema Mat249, DLST L2S4, Aée 28-29 www-fouieujf-geoblef/ eisem/cous # mao Documet mis à jou le 6 juillet

Plus en détail

CORRECTION DU BAC 2007

CORRECTION DU BAC 2007 ORRTION U B 7 Trmal S mérqu du Nord rcc Sot (P l pla dot u équato st : + y z + = lors, d coordoés ( ; ;, st u vctur ormal d (P omm H st l projté orthogoal d sur (P, alors H t sot coléars Il st H = k H

Plus en détail

Exercices de Mécanique

Exercices de Mécanique Eecices de écanique Cinéatique : epèes, bases, tajectoies et ouveents éthode 1. Une base locale (coe la base clindique) est définie : - en un point de l espace («localeent», donc!) - pa appot à tois diections

Plus en détail

.Il existe dans C un nombre non réel, noté i, vérifiant i 1

.Il existe dans C un nombre non réel, noté i, vérifiant i 1 Esemble C des ombres complexes 4 ème mth HHmmoud Feth )Forme lgébrque d u ombre complexe : Il exste u esemble oté C, de ombres ppelés ombre complexe, tel que : C cotet IR ; C est mu d ue ddto et d ue multplcto

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes haptre 6 termale S Les ombres complexes 1 hstorque et créato : N Z ID Q R es esembles ot été costruts au fl de l hstore grâce à u même problème : certaes équatos ot des solutos das u esemble doé mas d

Plus en détail

SCHEMA DE BERNOULLI ET LOI BINOMIALE. EXEMPLES

SCHEMA DE BERNOULLI ET LOI BINOMIALE. EXEMPLES SCHEMA DE BERNOULLI ET LOI BINOMIALE EXEMPLES Nveau : termale Pré-requs : Espace probablsé Varable aléatore réelle sur u espace probablsé f Lo de probablté de X Espérace mathématque Varace O se place das

Plus en détail

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1 II - Notos de probablté 9/0/007 PHYS-F-30 G. Wlquet Ue varable aléatore est ue varable dot la valeur e peut être prédte avec certtude mas dot la probablté d occurrece d ue valeur (varable dscrète) ou d

Plus en détail

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant :

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant : STATISTIQUES Cours Termale ES O observe que, das certas cas, l semble ester u le etre deu caractères statstques quattatfs (deu varables) sur ue populato ; par eemple, etre le pods et la talle d u ouveau-é,

Plus en détail

Géométrie dans l espace

Géométrie dans l espace Géométrie das l espace 1 Barycetre 1.1 Barycetre de poits podérés O appelle poit podéré toutcouple(a; α) forméd upoita et d u réel α. O dit que A est affecté du coefficiet α. Théorème 1 (et défiitio) Soiet

Plus en détail

Arbres et dérivée d une fonction composée

Arbres et dérivée d une fonction composée Abes et déivée d ue foctio composée Nous allos voi ici commet l o peut epésete les déivées successives d ue foctio composée pa u esemble d abes fiis. f et g désigeot deux foctio idéfiimet déivables, et

Plus en détail

Partie I : Manipulation d inégalités. n k. k=0. (1 + a) n 1 + na. 27. Indication : On pourra utiliser les fonctions f(x) = (x+b+c)3.

Partie I : Manipulation d inégalités. n k. k=0. (1 + a) n 1 + na. 27. Indication : On pourra utiliser les fonctions f(x) = (x+b+c)3. Mathématiques Devoirs de Vacances MPSI/PCSI août 5 Partie I : Manipulation d inégalités Eercice Soit m un réel Déterminer l'ensemble E des réels tels que e + e l'ensemble E des réels tels que (m + + m

Plus en détail

Loi d une variable discrète. Enoncés

Loi d une variable discrète. Enoncés Loi d ue vaiable discète Loi d ue vaiable discète Eocés Execice Soit u etie atuel supéieu ou égal à. O dispose d ue ue coteat boules, dot - boules ouges et ue boule vete. U idividu effectue ue suite de

Plus en détail

EVALUATION D ACTIFS. Rappels d analyse. I. Fonctions convexes et concaves ( ) ( ) ( ) ( ) () () ()

EVALUATION D ACTIFS. Rappels d analyse. I. Fonctions convexes et concaves ( ) ( ) ( ) ( ) () () () EVAUATIN D ACTIFS Esegat : Carole Gresse, Proesseur Tpe de cours : Esegemet théorque (30h) Rappels d aalse Ces rappels sot, pour la plupart, etrats de RGER Patrck, 99, es outls de la modélsato acère, PUF,

Plus en détail

Un point pondéré est un couple ( A, a ) formé d un point A et d un coefficient réel a.

Un point pondéré est un couple ( A, a ) formé d un point A et d un coefficient réel a. Cours 2 BARYCENTRES Définition Un point pondéré est un couple ( A, a ) formé d un point A et d un coefficient réel a 2 Barycentre d un système de plusieurs points pondérés On se place par exemple dans

Plus en détail

Développement d une fonction en série entière. Exemples et applications

Développement d une fonction en série entière. Exemples et applications Développemet d ue foctio e série etière Exemples et applicatios Das ce chapitre, K désigera R ou C B(; R) désigera la boule ouverte de cetre et de rayo R > 1 Gééralités Défiitio 1 Soit f ue applicatio

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

MPSI Nombres complexes

MPSI Nombres complexes MPSI Nombres complexes Exercice 1: Résoudre das C l équatio 4 + 6 3 + 9 2 + 100 = 0 Exercice 2: 1 Motrer que si π 5 = 5 5 2 Détermier l esemble des poits M d affixe tels que = 2 i Exercice 3: Soit ABC

Plus en détail

ONDES. Partie I. , on négligera les effets de bord. L espace entre les conducteurs sera assimilé au vide sauf explicitation contraire.

ONDES. Partie I. , on négligera les effets de bord. L espace entre les conducteurs sera assimilé au vide sauf explicitation contraire. Spé ψ 1-13 Devoi n 6 ONDES Des données et un fomulaie sont donnés à la fin du sujet Les câbles coaxiaux sont utilisés comme moyen de tansmission d infomations. Ils sont conçus pou tansmette des signaux

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Niveau 7C 05 février Solution. L x y z ( utilisation du théorème de. (x y z) x y z 2xy 2xz 2yz

Niveau 7C 05 février Solution. L x y z ( utilisation du théorème de. (x y z) x y z 2xy 2xz 2yz Olympades Natoales de Mathématques 07 Sélectos régoales er tour Nveau 7C 05 févrer 07 Durée 3 h Exercce (4 pots) ) Vérfer que, pour tous réels x, y, z o a : (x y z) x y z xy xz yz. Soluto ) La somme des

Plus en détail

CHAPITRE 3 LES MÉTHODES ÉNERGITIQUES

CHAPITRE 3 LES MÉTHODES ÉNERGITIQUES CHITRE ES ÉTHODES ÉNERGITIQUES Éege de défomato Théoème de écpocté Théoème de Castglao Taval vtuelle cpe des foces vtuelles cpe des défomatos vtuels pplcatos Éege de défomato Éege de défomato pa uté de

Plus en détail

I. Moyenne, variance et écart-type d une série statistique

I. Moyenne, variance et écart-type d une série statistique I Moyee, varace et écart-type d ue sére statstque Sére statstque dscrète : Eemple d ue sére statstque dscrète : Preos le cas d ue classe de élèves qu réalset u devor oté sur 5 La sére statstque dscrète

Plus en détail

Exercices de rentrée MPSI-PCSI

Exercices de rentrée MPSI-PCSI Exercices de rentrée MPSI-PCSI Lycée Saint-Louis 015-016 Introduction Cette feuille d exercices s adresse aux élèves rentrant en MPSI ou en PCSI au lycée Saint- Louis Il s agit d exercices qui sont entièrement

Plus en détail

Exercices sur les fractions rationnelles

Exercices sur les fractions rationnelles Execices su les factios atioelles 0 Soit u polyôme à coefficiets complexes admettat acies simples z, z, z das ( est u etie atuel supéieu ou égal à ) Détemie la décompositio e élémets simples das () de

Plus en détail

Chapitre 3 LE MOMENT CINÉTIQUE : UN EXEMPLE DE SYSTÈME QUANTIQUE

Chapitre 3 LE MOMENT CINÉTIQUE : UN EXEMPLE DE SYSTÈME QUANTIQUE Chapite 3 LE MOMENT CINÉTIQUE : UN EXEMPLE DE SYSTÈME QUANTIQUE Se epote à la bibliogaphie pou le détail des démonstations et la desciption de l expéience de Sten et Gelach. 3.1 Définitions a- Considéons

Plus en détail

Plan d étude d une fonction

Plan d étude d une fonction Début de TS Pla d étude d ue octio ➀ Esemble de déiitio «eiste si et seulemet si» «eiste» A B eiste si et seulemet si B A eiste si et seulemet si A ➁ Parité - Périodicité Foctio paire D cetré e D C admet

Plus en détail

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes.

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes. Méthodes de atégosaton : éseau aesens naïfs le Aad E-Moton goup Unesté Joseph Foue http://emoton.nalpes.f/aad le.aad@mag.f lan du ous Intéêts éseau aesens naïfs Appentssage de éseau aesens naïfs ésentaton

Plus en détail

Produit scalaire. Chap. 11 : cours complet. 1. Produit scalaire réel.

Produit scalaire. Chap. 11 : cours complet. 1. Produit scalaire réel. Produ scalare Chap : cours comple Produ scalare réel Défo : produ scalare sur u -espace vecorel, espace préhlbere réel Théorème : eemples classques Théorème : égalé de Cauchy-Schwarz Défo : forme bléare

Plus en détail

6GEI300 - Électronique I. Examen Partiel #1

6GEI300 - Électronique I. Examen Partiel #1 6GEI3 Électroque I Autome 27 Modalté: Aucue documetato est permse. Vous avez drot à ue calculatrce o programmable. La durée de l exame est de 3h Cet exame compte pour 2% de la ote fale. Questo 1. Questos

Plus en détail

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A Iformatique TP : Calcul umérique d ue itégrale CPP 1A Romai Casati, Wafa Johal, Frederic Deveray, Matthieu Moy Avril - jui 014 1 Zéro de foctio O doe le code suivat (vu e cours), qui permet de calculer

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

Méthodologie statistique

Méthodologie statistique Métodologe statstque M050 LA CORRECTIO DE LA O-REPOSE PAR REPODERATIO ET PAR IMPUTATIO atale Cao Documet de taval Isttut atoal de la Statstque et des Etudes Ecoomques ISTITUT ATIOAL DE LA STATISTIQUE ET

Plus en détail

< p 2. b a a = bq et r = 0 r 0 bq < a < b(q+1)

< p 2. b a a = bq et r = 0 r 0 bq < a < b(q+1) DIVISIBILITE DANS Z - DIVISION DES ENTIERS - b divise a lorsqu il existe u etier k tel que a = kb O dit que a est multiple de b ; b est diviseur de a. Pour tout etier relatif (Z) a, b, c o a : -, a, -

Plus en détail

1 ) si la suite (u n ) diverge, alors la suite ((u n) )... n... n+2

1 ) si la suite (u n ) diverge, alors la suite ((u n) )... n... n+2 Javier 06 ( heures et 30 miutes). a) Défiir: - sous-esemble fermé de IR et sous-esemble ouvert de IR - poit itérieur de A, sous-esemble o vide de IR ( pt.) b) Démotrer que si A est u esemble ouvert, alors

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

7. Soient A et B les points d affixes respectives 4 et 3 i. L affixe du point C tel que le triangle ABC soit isocèle avec. a. 1 4 i b. 3 i c.

7. Soient A et B les points d affixes respectives 4 et 3 i. L affixe du point C tel que le triangle ABC soit isocèle avec. a. 1 4 i b. 3 i c. NOUVELLE CALEDONIE NOVEMBRE 2007 Exercice 4 poits Commu à tous les cadidats Pour chaque questio, ue seule des trois propositios est exacte. Le cadidat idiquera sur la copie le uméro de la questio et la

Plus en détail

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v at Nos vos poposos d dcov c d ats xmps d bommtsm at Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v La at, mod d aospata! La zao, ça

Plus en détail

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen Aexe. Estmato d u quatle o-paramétrque par la méthode de Haze La probablté cumulée emprque d ue doée au se d u échatllo est pas u cocept parfatemet déf : pluseurs estmatos sot possbles ; l e est de même

Plus en détail

Correction du baccalauréat S Nouvelle-Calédonie novembre 2007

Correction du baccalauréat S Nouvelle-Calédonie novembre 2007 Durée : 4 heures Correctio du baccalauréat S Nouvelle-Calédoie ovembre 007 EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 4 poits 1 Avec z = x+ iy, z+ z = 9+i x+ iy+ x iy = 9+i x+ iy = 9+i et par ideticatio x =,

Plus en détail

ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS. AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séries non appariées) ad bc. , bc. 762, nmnm

ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS. AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séries non appariées) ad bc. , bc. 762, nmnm I. DEFINITION ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séres o apparées) Dr F. Séguret Départemet d Iformato Médale, Épdémologe et Bostatstques U facteur F est ue

Plus en détail

Exercices, réflexion, réfraction

Exercices, réflexion, réfraction exercces réflexo réfracto Exercces réflexo réfracto Costructo d Huges Ue lampe placée au dessus d ue basse d eau éclare la surface de l eau Tracer tros raos lumeux ssus de la lampe à l ade de la costructo

Plus en détail

Ch.11 : Suites arithmétiques et géométriques

Ch.11 : Suites arithmétiques et géométriques 1 e S - pogamme 011 mathématiques ch11 cahie élève Page 1 su 10 Ch11 : Suites aithmétiques et géométiques Das tout le chapite, les eties cosidéés sot atuels 1 SUITES ARITHMÉTIQUES DÉFINITION 1 O dit qu'ue

Plus en détail

Fractions rationnelles

Fractions rationnelles Fractos ratoelles 1. Gééraltés 1.1. Rappels K R ou C U polyôme s écrt sous la forme : pour u ombre f de k et P(X) K [X] k k avec a k 0 sauf k 0 P( X ) a. X 1.. Défto d ue fracto ratoelle O appelle fracto

Plus en détail

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a PCSI Chatre 4 : Produts scalares-résumé Das ce chatre E est u -ev. Produts scalares. Défto et exemles de référeces Def: O aelle rodut scalare sur E toute alcato de E² das est bléare. est symétrque: x,ye,

Plus en détail