Service de sécurité incendie Salaberry-de-Valleyfield Rapport d activités 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Service de sécurité incendie Salaberry-de-Valleyfield Rapport d activités 2014"

Transcription

1 Service de sécurité incendie Salaberry-de-Valleyfield Rapport d activités de 13

2 TABLE DES MATIÈRES Contenu 1.0 MISSION ORGANIGRAMME DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE LE TERRITOIRE CAMPIVALLENSIEN Territoire des deux casernes d incendie selon les secteurs de couverture LES INCENDIES ET LEURS CONSÉQUENCES Nombre d incendies et taux d incendie Taux de pertes Mortalité, blessés Les incendies majeurs ( $ de pertes et plus) LES INCENDIES DE BÂTIMENTS Les incendies de bâtiments selon la source de chaleur et l origine LES INTERVENTIONS GÉNÉRALES Les types d intervention Les interventions par district LA PRÉVENTION Les activités de l unité de prévention de 13

3 1.0 MISSION Afin de mieux répondre aux besoins des citoyens et de poursuivre l évolution du Service avec la vision projetée, le Service de sécurité incendie s est donné la mission suivante : «Intervenir sur le territoire de la municipalité par des actions permettant de sauvegarder la vie des citoyens, protéger leurs biens et préserver l environnement.» Cette mission est simple à retenir pour tous. En effet, l atteinte de cette mission se fera en procédant au sauvetage des personnes en détresse, en effectuant la lutte contre les incendies, en établissant des programmes de prévention des incendies et d éducation du public ainsi qu en intervenant dans les situations où la sécurité des citoyens est menacée. 3 de 13

4 2.0 ORGANIGRAMME DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE 2014 Directeur Chef de division opérations Chef de division prévention Chef aux opérations Équipe 1 Chef aux opérations Équipe 2 Chef aux opérations Équipe 3 Chef aux opérations Équipe 4 Technicien en prévention Technicien en prévention Technicien en prévention 6 pompiers temps plein 6 pompiers temps plein 6 pompiers temps plein 6 pompiers temps plein Technicien en prévention 2 pompiers temporaires 2 pompiers temporaires 2 pompiers temporaires 2 pompiers temporaires 3 pompiers temps partiel 3 pompiers temps partiel 3 pompiers temps partiel 3 pompiers temps partiel Secrétaire Secrétaire 4 de 13

5 4.0 LE TERRITOIRE CAMPIVALLENSIEN 4.1 Territoire des deux casernes d incendie selon les secteurs de couverture La Ville de Salaberry-de-Valleyfield compte pour l année 2014, habitants. Sur son territoire de 101 km², il y a deux casernes incendie dont en voici l emplacement et la délimitation. Tableau 2 Emplacement des casernes de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield Paul-Marleau Caserne incendie 1 736, boulevard du Havre Salaberry-de-Valleyfield Qc J6S 1W1 La caserne incendie 1 - Établissement où sont centralisés l état-major et l unité de prévention du Service. Cette caserne protège l ensemble du territoire de la Ville avec 6 intervenants. Des unités d intervention sont à cette caserne tout comme à la caserne incendie 2. Roma-Bougie Caserne incendie , boulevard Hébert Salaberry-de-Valleyfield Qc J6S 6C2 La caserne incendie 2 protège l ensemble du territoire de la Ville avec 4 intervenants. Des unités d intervention sont à cette caserne tout comme à la caserne incendie 1. 5 de 13

6 5.0 LES INCENDIES ET LEURS CONSÉQUENCES 5.1 Nombre d incendies et taux d incendie Le taux d incendie est le nombre total d incendies par habitants. Tableau 3 Nombre d incendies de bâtiments et le taux d incendie de 2010 à 2014 Nombre d'incendies de bâtiments Taux d'incendie par 1000 habitants , , , , , de 13

7 5.2 Taux de pertes Tableau 4 - Taux de pertes pour les interventions incendie des années 2010 à 2014, excluant les bris d aqueduc et les feux de véhicules Pertes bâtiment Population (1) Année et contenus Taux de pertes $ 103,97 $ $ 41,62 $ $ 30,05 $ $ 21,53 $ $ 139,02 $ Note : - Le taux de pertes est la valeur des pertes matérielles par habitant. Les données concernant les pertes et valeurs protégées proviennent du SSISV. Ces données prennent en compte la valeur des bâtiments. 5.3 Mortalité, blessés Un seul décès depuis les cinq (5) dernières années en 2010 dû à un article de fumeur. Tableau 5 Décès lors d un incendie résidentiel Année Décès de 13

8 Blessés lors d un incendie Civils Pompiers Note : Les données concernant les décès et blessés proviennent du SSISV. Les indications de décès et de blessés excluent toutes activités reliées au transport routier. 5.4 Les incendies majeurs ( $ de pertes et plus) En 2014, les incendies majeurs représentent des pertes monétaires de $ comparativement à $ en Le total des pertes d incendies majeurs a augmenté de façon significative en 2014, soit plus de 256 % que l année 2013, un bâtiment avec plus de $ de pertes qui totalisent 66 % des pertes majeures pour l année Le nombre d appels incendie a sensiblement diminué comparativement à l année Tableau 7 Les incendies majeurs pour l année 2014 ( $ de pertes et +) Date Numéro civique Rue District Bâtiment Contenu Total 08/03/ Saint-Thomas $ $ $ 23/03/ Pie-XII $ $ $ 11/05/ Jeanne-Mance $ $ $ 26/05/ Pie-XII $ $ $ 16/10/ Mgr. Langlois $ $ $ 22/11/ Deschamps $ $ $ 8 de 13

9 6.0 LES INCENDIES DE BÂTIMENTS 6.1 Les incendies de bâtiments selon la source de chaleur et l origine En 2014, neuf (9) dossiers d incendie sur les 22 incendies survenus sur un bâtiment, ont été classés comme étant indéterminés. Deux (2) de ces dossiers ont d ailleurs été remis à la Sûreté du Québec aux fins d enquête. Également, suite à l analyse des statistiques 2014 et une équipe de TPI qui travaille constamment à faire diminuer les risques d incendie, on note une réduction de 60 % des incendies d origine électrique avec deux (2) incendies ayant un lien avec l électricité. Tableau 9 - Incendies selon la cause probable pour l année 2014 (Ensemble des DSI pour l année 2014) Causes d incendie selon le DSI Dossier transmis pour enquête Soudage ou découpage à proximité Chalumeau à proximité d un combustible Huile de cuisson, graisse, cire surchauffée Court-circuit électrique Autre défaillance ou défectuosité mécanique ou électrique Défaut de construction Installation à proximité d un combustible Autre mauvaise utilisation d un équipement Autre erreur humaine Causes indéterminées (autres) 9 TOTAL LES INTERVENTIONS GÉNÉRALES Cette section traitera globalement de tous les types d intervention de l unité des opérations du Service de sécurité incendie de Salaberry-de-Valleyfield. En 2014, le nombre d appels a diminué de 44 appels comparativement à l année dernière. À l analyse des statistiques, tous les types d appels les plus fréquents ont connu des hausses ou des baisses. Cependant encore en 2014, plus de 17 % des appels reçus sont attribuables à des systèmes d alarme en opération, ce qui représente une augmentation de 1 % par rapport à l année dernière et d une diminution de 2 % comparativement à l année Les plaintes attribuables à des feux à ciel ouvert sont restées sensiblement identiques à l année précédente. 9 de 13

10 7.1 Les types d intervention Cette section traite globalement de tous les types d intervention de l unité opérations du SSISV. Tableau 10 - Types d intervention du SSISV pour l année 2014 Type d appel Nombre % 01- Entraide 8 1,0 02- Assistance aux ambulanciers 2 0,3 03- Assistance aux policiers 5 0,8 04- Assistance aux citoyens 19 2,9 05- Service non requis (autre qu alarme incendie) 25 3,8 06- Système d alarme en opération (fumée, cuisson, etc.) 35 5,4 07- Système d alarme en opération (trouble) 75 11,5 08- Alarme incendie avant arrivée sur les lieux 44 6,7 09- Inondation ou bris d aqueduc 52 7,8 10- Sauvetage nautique 10 1,5 12- Sauvetage en hauteur Déversement (absorbant, estacades) 9 1,4 14- Feu de rebuts (débris, bois, poubelle, conteneur) 25 3,8 16- Feu de bâtiment 22 3,4 17- Feu de cuisson, aliments surchauffés, etc 14 2,1 18- Feu de véhicule (auto, camion, avion, train, etc.) 17 2,6 19- Feu de cheminée (poêle à bois, foyer) 3 0,5 20- Feu de broussaille, forêt, champs, feuilles 14 2,1 21- Feu de matelas 2 0,3 22- Feu électrique 9 1,4 23- Feu à ciel ouvert, plainte et/ou fumée 64 9,8 24- Senteur de fumée/apparente 26 4,0 25- Senteur et/ou fuite de gaz (naturel, propane) 21 3,2 26- Senteur d essence et/ou d huile 4 0,6 27- Présence et/ou alarme de monoxyde de carbone 7 1,1 30- Plainte pour risque d incendie 19 2,9 31- Accident (routier, ferroviaire, aérien, navire de commerce) 7 1,1 32- Système de gicleur en opération 4 0,6 33- Branche(s) sur fils électriques 12 1,8 36- Fils dans la rue 14 2,1 35- Prévention sur les lieux d incidents dangereux 2 0,3 37- Mesures préventives 10 1,5 38- Intervention en présence de matières dangereuses 3 0,6 39- Personne prise dans un ascenseur 8 1,2 40- Désincarcération 10 1,5 41- Appel non-fondé 19 2,9 42- Avertisseur de fumée en fonction non relié à un système d alarme 22 3,4 44-Feu de sécheuse 4 0,6 45-Feu de machinerie 2 0, Incendie/Sources particulières de chaleur/réaction chimique 5 0,8 Total % 10 de 13

11 Ville Types d appels Beauharnois Feu de véhicule sur la 30 Beauharnois Les Cèdres Les Cèdres Beauharnois Beauharnois Beauharnois Coteau-du-Lac Appel incendie chez PPG Feu de bâtiment Feu de bâtiment Entraide 2014 Couverture du territoire de Beauharnois Feu de génératrice Feu de camion Intervention de matières dangereuses Tableau 11 Les interventions annuelles 2010 à 2014 Année Total Interventions Nombre 11 de 13

12 7.2 Les interventions par district Tableau 12 Les interventions par district - Incendie District Entraide Nautique ,82 % 4,29 % 16,69 % 15,01 % 10,72 % 20,06 % 15,77 % 9,49 % 1,23 % 0,77 % ,04 % 7,03 % 11,62 % 17,79 % 8,03% 19,80 % 12,48% 11,33 1,88 % ,94 % 7,60 % 13,89 % 15,94 % 7,89 % 21,20 % 10,38 % 11,99 % N/A ,80 % 5,40 % 12,32 % 17,27 % 8,26 % 24,17 % 13,66 % 11,26 % N/A ,88 % 2,22 % 20,00 % 24,44 % 11,11 % 11,11 % 8,88 % 8,88 % N/A District 1 : Grande-Île District 2 : Nitro District 3 : Georges-Leduc District 4 : Champlain District 5 : La Baie District 6 : Robert-Cauchon District 7 : Jules-Léger District 8 : Saint-Timothée Source : Les données proviennent du SSISV En 2014, les districts 4 et 6 représentent plus de 38 % des appels reçus au SSISV. 25% Interventions % 15% 16,69% 15,01% 20,06% 15,77% 10% 10,72% 9,49% 5% 5,82% 4,29% 1,23% 0,77% 0% Districts 12 de 13

13 8.0 LA PRÉVENTION 8.1 Les activités de l unité de prévention Les activités de l unité de prévention reposent sur plusieurs activités. Entre autres, l application du Règlement 173 concernant la prévention des incendies, adopté le 9 décembre 2008, a permis d effectuer des inspections sur l ensemble du territoire campivallensien. L équipe de l unité prévention pour 2014 s est terminée avec la composition de cinq (5) personnes soit un chef d unité en prévention et quatre (4) techniciens en prévention incendie. Tableau 13 Nombre d activités de prévention selon le type d'activité Activité de cour (légale) Activité spéciale et événement municipal Avertisseur de fumée Capacité de salle Étude de plan / Études de projet Exercice d'évacuation Feu extérieur Formation et éducation (aux citoyens) Inspection bâtiment de ferme Inspection commerciale Inspection école Inspection édifice publique Inspection garderie / CPE Inspection hôpital / Centre de soins de longue durée Inspection industrielle Inspection résidence personnes âgées Permis de feu Permis de pyrotechnie Permis de réunion (boisson temporaire)* Plainte et assistance Plan d'intervention Publication et message Remise de propriété Requête des citoyens / renseignement / information Syllogomanie Visite de caserne 7 X X X 13 de 13

Monsieur le Maire Claude Corbeil Mesdames les conseillères Messieurs les conseillers

Monsieur le Maire Claude Corbeil Mesdames les conseillères Messieurs les conseillers 2 MOT DU DIRECTEUR Monsieur le Maire Claude Corbeil Mesdames les conseillères Messieurs les conseillers Encore une fois cette année, il me fait plaisir de vous présenter le rapport des statistiques des

Plus en détail

DANIEL DUBOIS. Monsieur le Maire Claude Bernier Mesdames, Messieurs les membres du Conseil

DANIEL DUBOIS. Monsieur le Maire Claude Bernier Mesdames, Messieurs les membres du Conseil 2 MOT DU DIRECTEUR Monsieur le Maire Claude Bernier Mesdames, Messieurs les membres du Conseil Chaque année, la publication du rapport des activités nous permet de constater l ampleur de nos réalisations

Plus en détail

L'acheminement des ressources

L'acheminement des ressources Partie 2 L acheminement des ressources Planifier l'organisation et la prestation des secours et prévoir des modalités d'intervention de manière à assurer, en fonction de l évaluation et de la classification

Plus en détail

RÉGIE DES INCENDIES DU CENTRE-MÉKINAC

RÉGIE DES INCENDIES DU CENTRE-MÉKINAC RÉGIE DES INCENDIES DU CENTRE-MÉKINAC RAPPORT D ACTIVITÉS 1 er Janvier au 31 Décembre 2013 Rapport déposé au conseil d administration de la Régie des incendies du Centre-Mékinac Par : René Tourigny, directeur

Plus en détail

14 mai 2013 203, rue Bavière

14 mai 2013 203, rue Bavière RAPPORT ANNUEL 2013 Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu 14 mai 2013 203, rue Bavière 2 2 février 2013 Colligé par Brigitte Roy, secrétaire aux opérations Révisé par Danielle Richard, secrétaire de direction

Plus en détail

Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt!

Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt! SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DE LA VILLE DE SHERBROOKE Grâce à la prévention Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt! Service de protection contre les incendies de la Ville de

Plus en détail

Direction des opérations incendies

Direction des opérations incendies Direction des opérations incendies Table des matières 1. Mission 2. Chauffage d appoint 3. Barbecue ou appareil de cuisson portatif 4. Feux en plein air 5. Autres risques d incendie 6. Plan d évacuation

Plus en détail

CHAPITRE VII SUIVI DE LA PLANIFICATION

CHAPITRE VII SUIVI DE LA PLANIFICATION CHAPITRE VII SUIVI DE LA PLANIFICATION Rôles et responsabilités du CSI pour le futur 7.1 Suggestion de fréquence des rencontre Afin de piloter ce dossier, le CSI pourrait viser de se réunir de manière

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

1 RÈGLEMENTATION 2 CONSEILS DE PRÉVENTION 3 PROGRAMME (PNAP) 4 CONTACTEZ-NOUS 5 LIENS UTILES. Avertisseur de fumée Installation Entretien

1 RÈGLEMENTATION 2 CONSEILS DE PRÉVENTION 3 PROGRAMME (PNAP) 4 CONTACTEZ-NOUS 5 LIENS UTILES. Avertisseur de fumée Installation Entretien 1 RÈGLEMENTATION 2 CONSEILS DE PRÉVENTION Avertisseur de fumée Avertisseur de monoxyde de carbone Que faire lors d une alarme Extincteur portatif Choisir un extincteur Brûlage extérieur Feu à ciel ouvert

Plus en détail

BILAN TRIENNAL de gestion

BILAN TRIENNAL de gestion BILAN TRIENNAL de gestion 2005-2006-2007 Le 9 avril 2008 M. Pierre Pilon, maire Membres du Conseil municipal Mme Lise Julien, directrice générale Mesdames, Messieurs, Il me fait plaisir de vous livrer

Plus en détail

Formulaire de renseignements du service d incendie

Formulaire de renseignements du service d incendie Formulaire de renseignements du service d incendie Examen et commentaires concernant le PGRS de niveau 1 Date : Examiné par : Remarque : Certaines versions d Adobe Reader ne permettront pas à l utilisateur

Plus en détail

Synthèse des activités

Synthèse des activités Synthèse des activités 2013 Une équipe au service du citoyen Table des matières Message du directeur...3 Notre service...4 Coordonnées...5 Véhicules motorisés...6 Une équipe à votre service...7 Organigramme

Plus en détail

RÈGLEMENT 561-08 RELATIF À LA PRÉVENTION INCENDIE

RÈGLEMENT 561-08 RELATIF À LA PRÉVENTION INCENDIE RÈGLEMENT 561-08 RELATIF À LA PRÉVENTION INCENDIE Adopté le : 14 juillet 2008 Modifié le : 11 janvier 2010 par règl. 561-01-09 Modifié le : 9 juillet 2012 par règl. 561-02-12 Mise à jour : 18-07-2012 Province

Plus en détail

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec 13 mars 2012 Plan Présentation I - Législation actuelle pour les bâtiments occupés II - Futur Code de sécurité III - Structure du Code de sécurité

Plus en détail

références Pour obtenir de l information ou commander les documents, vous trouverez les coordonnées des organismes à la fin.

références Pour obtenir de l information ou commander les documents, vous trouverez les coordonnées des organismes à la fin. références Cette partie rassemble des titres de documents et de cours de formation susceptibles d aider le service d incendie à approfondir certains sujets traités dans le guide et à parfaire la formation

Plus en détail

Avertisseurs de fumée. Comment les installer et les entretenir?

Avertisseurs de fumée. Comment les installer et les entretenir? Avertisseurs de fumée Comment les installer et les entretenir? Avez-vous vérifié vos avertisseurs de fumée? Saviez-vous que vos avertisseurs de fumée doivent être vérifiés régulièrement en appuyant sur

Plus en détail

LES AVERTISSEURS DE MONOXYDE DE CARBONE

LES AVERTISSEURS DE MONOXYDE DE CARBONE Service régional de prévention incendie MRC de La Nouvelle-Beauce 700, Notre-Dame Nord, Bureau B Sainte-Marie, (Québec) G6E 2K9 Téléphone: (418) 387-3444 Télécopieur: (418) 387-7060 preventionincendie@nouvellebeauce.com

Plus en détail

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU V.2011 Incendie Classes de feu : CLASSE A CLASSE B CLASSE C CLASSE D CLASSE F Signalétique Dénomination Feux de matériaux solides Feux

Plus en détail

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide + Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide Une nouvelle construction doit répondre à plusieurs normes et guides pour rencontrer des normes minimales d accréditation, comme les guides de conception de la

Plus en détail

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie Karen Lamothe, T.P.I. Présidente www.gomesuresdurgence.com 514.799.3110 Congrès AQHSST 2011 Trois-Rivières 14 mai 2011 13h30 à 14h15 Plan de la conférence

Plus en détail

GUIDE DU CITOYEN APRÈS SINISTRE

GUIDE DU CITOYEN APRÈS SINISTRE GUIDE DU CITOYEN APRÈS SINISTRE Aucune parole, aussi réconfortante soit-elle ne peut diminuer la peine et la dévastation ressenties lors d un sinistre. Notre Service incendie vous présente cet outil d

Plus en détail

Cette capsule porte sur les risques d incendie associés

Cette capsule porte sur les risques d incendie associés LA GESTION DES AIRES D ENTREPOSAGE Cette capsule porte sur les risques d incendie associés aux aires d entreposage des immeubles d habitation, des commerces et des entrepôts. Elle porte aussi sur les principales

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies

Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies Protégezvous! Le monoxyde de carbone est un gaz toxique présent dans votre maison il peut tuer rapidement INODORE INCOLORE SANS SAVEUR Pourquoi

Plus en détail

Service Sécurité. AC0009 Mars 2010 Rév.0

Service Sécurité. AC0009 Mars 2010 Rév.0 Service Sécurité AC0009 Mars 2010 Rév.0 2 Sécurité et mesures d urgence à la raffinerie Ultramar La sécurité à la raffinerie est la priorité no. 1. Pour y arriver, nous avons plusieurs outils et systèmes

Plus en détail

Règlement numéro 169. Règlement sur la prévention et la protection contre les incendies

Règlement numéro 169. Règlement sur la prévention et la protection contre les incendies PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE GRAND-SAINT-ESPRIT Règlement numéro 169 Règlement sur la prévention et la protection contre les incendies CHAPITRE 1. DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.1

Plus en détail

Livre blanc. Meilleures pratiques en matière de surveillance des gaz dans des cuisines professionnelles

Livre blanc. Meilleures pratiques en matière de surveillance des gaz dans des cuisines professionnelles Livre blanc Meilleures pratiques en matière de surveillance des gaz dans des cuisines professionnelles Renforcement de la sécurité des cuisines par le biais de la surveillance stratégique des gaz Les cuisines

Plus en détail

INSTITUT DE SÉCURITÉ

INSTITUT DE SÉCURITÉ INSTITUT DE SÉCURITÉ Organisation de l extinction dans l entreprise Fiche de sécurité 1801-00.f précédemment Feuille SPI AE 7 Page 1 Généralités 2 2 Formation du personnel 2.1 Principes fondamentaux 2

Plus en détail

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

Alarme incendie et Détecteur de fumée

Alarme incendie et Détecteur de fumée Alarme incendie et Détecteur de fumée Je veux être averti si un incendie se déclenche dans mon logement (maison, appartement, mobil-home...) Quelques chiffres 100 000 interventions de pompiers par an pour

Plus en détail

ACCUEIL DES ENTREPRISES EXTERIEURES

ACCUEIL DES ENTREPRISES EXTERIEURES Pôle Santé / Sécurité ACCUEIL DES ENTREPRISES EXTERIEURES Fiche pratique Version 1 Créée en 2007 Dernière mise à jour : 10/09/2012 Nb de pages : 5 PLAN DE PREVENTION Définitions Collectivité (appelée Entreprise

Plus en détail

Révision du schéma de couverture de risques d incendie (2015-2019) Rapport de consultation publique. Convercité projet du 11 mai 2015

Révision du schéma de couverture de risques d incendie (2015-2019) Rapport de consultation publique. Convercité projet du 11 mai 2015 Révision du schéma de couverture de risques d incendie (20152019) Rapport de consultation publique Convercité projet du 11 mai 2015 1 Tables des matières 1. L objet de la consultation publique 2. Principaux

Plus en détail

Présentation par : Mario St-Onge 14 novembre 2013

Présentation par : Mario St-Onge 14 novembre 2013 Présentation par : Mario St-Onge 14 novembre 2013 Qu'est-ce que le monoxyde de carbone? C est le produit de la combustion incomplète des combustibles. Combustibles fossiles -Gaz naturel ou en bouteille

Plus en détail

REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOM DE LA COLLECTIVITE : RAPPEL REGLEMENTAIRE Article R123-51 du Code de la Construction et de l Habitation Dans les établissements soumis aux

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES Commune de Métabief

REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES Commune de Métabief REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES Commune de Métabief Préambule : Les dispositions du présent règlement sont prises en application des articles L2212-2 et suivants du code Général des

Plus en détail

La prévention des incendies domestiques

La prévention des incendies domestiques La prévention des incendies domestiques Comment éviter les risques d incendie : vigilance et gestes simples pour tous > Dans la chambre, éteindre complètement les cigarettes et ne pas fumer au lit. > Une

Plus en détail

RÈGLEMENT CA-2009-108 ÉTABLISSANT LA TARIFICATION APPLICABLE POUR CERTAINS SERVICES DE SÉCURITÉ PUBLIQUE

RÈGLEMENT CA-2009-108 ÉTABLISSANT LA TARIFICATION APPLICABLE POUR CERTAINS SERVICES DE SÉCURITÉ PUBLIQUE Codification administrative Ce document n'a pas de valeur officielle RÈGLEMENT CA-2009-108 ÉTABLISSANT LA TARIFICATION APPLICABLE POUR CERTAINS SERVICES DE SÉCURITÉ PUBLIQUE Note Les tarifs prévus au présent

Plus en détail

Dans l éventualité qu il y aurait plus d une raison sociale, veuillez indiquer le lien entre chacune d elle :

Dans l éventualité qu il y aurait plus d une raison sociale, veuillez indiquer le lien entre chacune d elle : Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Proposition Assurance contre les erreurs et omissions

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT Ce document est une codification administrative et n a aucune valeur officielle À jour au 14 juillet 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 636 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES

Plus en détail

CHAPITRE 5 5. SITUATION ACTUELLE DE LA SÉCURITÉ INCENDIE

CHAPITRE 5 5. SITUATION ACTUELLE DE LA SÉCURITÉ INCENDIE CHAPITRE 5 5. SITUATION ACTUELLE DE LA SÉCURITÉ INCENDIE En conformité avec l article 10 de la Loi sur la sécurité incendie, le schéma fait état, notamment, du recensement et de l évaluation des mesures

Plus en détail

Gestion de la prévention Planifier les mesures d urgence. étapes

Gestion de la prévention Planifier les mesures d urgence. étapes Gestion de la prévention Planifier les mesures d urgence Des flammes s échappent du moteur d un camion. De l essence coule sous une automobile. La fourche d un chariot élévateur perce un contenant d électrolyte

Plus en détail

Politique de location de salles

Politique de location de salles Politique de location de salles Municipalité d Upton Adoptée le 1 avril 2014 Résolution numéro 094-04-2014 POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES DE LA MUNICIPALITÉ D UPTON Préambule Nos salles municipales servent

Plus en détail

Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011

Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011 Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011 Art 1. Définitions : Art 1.1 : Véhicule d occasion : Les véhicules

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES. Commune de Montfleur

REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES. Commune de Montfleur REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES Commune de Montfleur Préambule : Les dispositions du présent règlement sont prises en application des articles L2212-2 et suivants du code Général des

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE RÉORGANISATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE PRÉSENTATION AUX MEMBRES DU SERVICE. Préparé par : John Thompson, Directeur

PLAN STRATÉGIQUE RÉORGANISATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE PRÉSENTATION AUX MEMBRES DU SERVICE. Préparé par : John Thompson, Directeur : PLAN STRATÉGIQUE RÉORGANISATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE PRÉSENTATION AUX MEMBRES DU SERVICE Préparé par : John Thompson, Directeur Validé par : Gilles La Madeleine, t.p.i., MBA., CFO. Directeur

Plus en détail

Spécimen de formulaire : Plan de préparation aux situations d urgence de La ferme

Spécimen de formulaire : Plan de préparation aux situations d urgence de La ferme Extrait tiré du Plan de SécuriFerme Canada Spécimen de formulaire : Plan de préparation aux situations d urgence de La ferme Les personnes suivantes sont formées et actualisées dans le travail d intervention

Plus en détail

PGA EXPERTS INC. Gicleurs vs Panneau d alarme incendie?

PGA EXPERTS INC. Gicleurs vs Panneau d alarme incendie? PGA EXPERTS INC Gilles Carrier T.P. PRÉSENTENT Gicleurs vs ACAI CFAA 12 novembre 2014 Présentation du Conférencier GILLES CARRIER T.P. EST UN FINISSANT DU COLLÈGE LIMOILOU EN MÉCANIQUE DU BÂTIMENT ET DEPUIS

Plus en détail

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête 1 Sommaire page 3 Qui? Pourquoi? Quand? Comment? page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11 page 12 page 13 page 14 Les principaux acteurs fiche 1: Feu explosion fiche 2: Mouvements de terrain

Plus en détail

Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie

Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie Rapport régional d activités dans le cadre du Schéma de couverture de risques en sécurité incendie Période couverte : Du 1 er juin 2013 au 31 décembre 2014 Juin 2015 Table des matières Introduction...

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE LAVAL

RAPPORT ANNUEL SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE LAVAL RAPPORT ANNUEL SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE LAVAL TABLE DES MATIÈRES 03 Introduction 03 La mission 04 Mot du directeur 05 Organigramme 06 DIVISION PRÉVENTION Points forts 08 Réalisations et résultats

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE MONTRÉAL. Vu l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.

RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE MONTRÉAL. Vu l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47. VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT RCG 12-003 RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE MONTRÉAL Vu l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.1); Vu la Loi sur la sécurité

Plus en détail

Avertisseur de monoxyde de carbone

Avertisseur de monoxyde de carbone Avertisseur de monoxyde de carbone À quoi sert l avertisseur de monoxyde de carbone? L avertisseur de monoxyde de carbone est un petit appareil conçu pour mesurer, sur une base continue, la concentration

Plus en détail

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I L École nationale des pompiers du Québec Dans le cadre de son programme de formation Pompier I QUATRIÈME ÉDITION MANUEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE EXPOSÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES POMPIER 1 SUJET 4 Énergie

Plus en détail

SECTION 3 SITUATION ACTUELLE DE LA

SECTION 3 SITUATION ACTUELLE DE LA MRC du ValSaintFrançois SECTION 3 SITUATION ACTUELLE DE LA SÉCURITÉ INCENDIE Présentation de la section 3 Cette section présente le portrait actuel de la sécurité incendie sur le territoire de la MRC.

Plus en détail

Manifestations temporaires

Manifestations temporaires Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Manifestations temporaires Exigences de protection incendie Table des matières 1 Base... 3 2 Principe... 3 3 Règles générales de prévention incendie...

Plus en détail

Avertisseur de monoxyde de carbone

Avertisseur de monoxyde de carbone Page 1 sur 5 http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/environnement/index.php?avertisseur Santé environnementale > Environnement intérieur > Monoxyde de carbone > Avertisseur Avertisseur de monoxyde

Plus en détail

Inspection des risques faibles. Windsor

Inspection des risques faibles. Windsor Inspection des risques faibles Régie Incendie de Région Windsor Le programme municipal de prévention des incendies comprend généralement cinq grandes lignes directrices soit : Sur les avertisseurs de fumée

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage :

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage : Secteur prévention Etablissement cantonal d'assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap.prevention@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

Pannes d électricité Planification de la sécurité civile à l échelle municipale

Pannes d électricité Planification de la sécurité civile à l échelle municipale Pannes d électricité Planification de la sécurité civile à l échelle municipale Outil d information et de planification à l intention des municipalités Table des matières Mot des présidents.....................................................................

Plus en détail

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile 12 Assurer son logement, c est obligatoire et utile Assurer son logement est une obligation légale. Si un dégât se déclare chez vous et que vous n êtes pas assuré, vous devrez supporter les frais de remise

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

Prescriptions pour les installations de systèmes de détection automatiques d incendies 1/5

Prescriptions pour les installations de systèmes de détection automatiques d incendies 1/5 Division Incendie et Assurances de choses d Assuralia Square de Meeûs, 29-1000 BRUXELLES PRESCRIPTIONS DES ASSUREURS POUR LES INSTALLATIONS DE SYSTEMES DE DETECTION AUTOMATIQUE D'INCENDIE 1 janvier 2005

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 139 (modifié selon le règlement 177)

RÈGLEMENT NUMÉRO 139 (modifié selon le règlement 177) PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES MUNICIPALITÉ DE TRÈS-SAINT-RÉDEMPTEUR RÈGLEMENT NUMÉRO 139 (modifié selon le règlement 177) 40-04-05 RÈGLEMENT NUMÉRO 139 Règlement relatif à la prévention

Plus en détail

P TIT BOSCO MAI, MOIS DE L ARBRE ET DES FORÊTS

P TIT BOSCO MAI, MOIS DE L ARBRE ET DES FORÊTS Municipalité de La Bostonnais 15, rue de l Église La Bostonnais G9X 0A7 819 523-5830 Édition printemps 2012 P TIT BOSCO MAI, MOIS DE L ARBRE ET DES FORÊTS Qui dit mai dit le mois de l arbre, il y aura

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013 DREAL Poitou-Charentes 1. Réglementation ICPE stockage d'explosifs Artifices de divertissement : explosifs Rubrique

Plus en détail

RÈGLEMENT 2010-674 REGLEMENT NUMERO 2010-674 RELATIF A LA PREVENTION DES INCENDIES

RÈGLEMENT 2010-674 REGLEMENT NUMERO 2010-674 RELATIF A LA PREVENTION DES INCENDIES PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LA PAROISSE DE SAINT-SÉVERIN RÈGLEMENT 2010-674 REGLEMENT NUMERO 2010-674 RELATIF A LA PREVENTION DES INCENDIES ATTENDU qu une copie du présent règlement a été remise

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal

Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal Un projet stratégique pour la fiabilité et la sécurité de l approvisionnement de nos aéroports Le 9 juillet 2015 Portes ouvertes 1 Deuxième

Plus en détail

R È G L E M E N T N O 2012 0708-231 Règlement relatif aux détecteur de fumée de la municipalité de Grand-Remous

R È G L E M E N T N O 2012 0708-231 Règlement relatif aux détecteur de fumée de la municipalité de Grand-Remous R È G L E M E N T N O 2012 0708-231 Règlement relatif aux détecteur de fumée de la municipalité de Grand-Remous ATTENDU que depuis la commercialisation de l avertisseur de fumée en 1980, le nombre de décès

Plus en détail

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Service de protection contre les incendies de Sherbrooke GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Réseau avertisseur incendie à 1 étape (ou bâtiment sans réseau avertisseur incendie)

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE CHAMPLAIN

MUNICIPALITÉ DE CHAMPLAIN MUNICIPALITÉ DE CHAMPLAIN RÈGLEMENT 2013-08 RELATIF À LA PRÉVENTION INCENDIE ADOPTÉ LE 1 ER OCTOBRE 2013 COPIE CERTIFIÉE CONFORME Jean Houde, secrétaire-trésorier TABLES DES MATIÈRES SECTION 1 DISPOSITIONS

Plus en détail

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs INCSEN Réagir efficacement face à un début d incendie en respectant les consignes de sécurité Savoir mettre en oeuvre un extincteur Tout personnel d entreprise

Plus en détail

LA SÉCURITÉ INCENDIE AU QUÉBEC

LA SÉCURITÉ INCENDIE AU QUÉBEC Une version conforme au standard sur l accessibilité Web du gouvernement du Québec est disponible en suivant le lien suivant : www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-incendie/publication-statistiqueincendie/incendies-2012/13751.html

Plus en détail

Outils et moyens pour implanter la continuité des opérations dans votre organisation

Outils et moyens pour implanter la continuité des opérations dans votre organisation Outils et moyens pour implanter la continuité des opérations dans votre organisation Colloque sur la sécurité civile, 15 février 2012 Mariette Trottier Ministère du Développement économique, de l Innovation

Plus en détail

Information presse Le 6 octobre 2008

Information presse Le 6 octobre 2008 Information presse Le 6 octobre 2008 Les incendies domestiques : des conséquences irréversibles Quand il ne tue pas, l incendie domestique peut entraîner chez les victimes de très graves séquelles physiques,

Plus en détail

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5 70106 Page 1 de 5 Section I. Identification et utilisation du produit Nom du produit # d homologation. 26502 Utilisation Insecticide Fournisseur Rolf C. Hagen Inc., 20 500 Aut. Transcanadienne, Baie d

Plus en détail

Guide à l intention des services d incendie. Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO)

Guide à l intention des services d incendie. Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO) Guide à l intention des services d incendie Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO) Composantes de la planification de la continuité des opérations Index Introduction Pour commencer

Plus en détail

Prévenir le risque d explosion

Prévenir le risque d explosion bouteilles d acétylène, d oxygène & de gaz inflammables : Prévenir le risque d explosion Transport en véhicule léger Stockage hors véhicule Association Française 14, rue de la République 92800 Puteaux

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 LES PRÉCISIONS A. Diagnostiquer des problèmes simples de fonctionnement : d un système de drainage Reconnaître les composants d un système

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

SRMTI PR 1-2011. Procédure en cas de situation d urgence

SRMTI PR 1-2011. Procédure en cas de situation d urgence SRMTI PR 1-2011 Procédure en cas de situation d urgence OBJECTIF : Préciser les règles entourant les cas de situation d urgence. ORIGINE : UNITÉ RESPONSABLE : Service des ressources matérielles et des

Plus en détail

La problématique des cheminées traversant les séparations coupefeu et la protection incendie. Par Jean Guy Ranger TPI, Colloque ATPIQ 2011

La problématique des cheminées traversant les séparations coupefeu et la protection incendie. Par Jean Guy Ranger TPI, Colloque ATPIQ 2011 La problématique des cheminées traversant les séparations coupefeu et la protection incendie Par Jean Guy Ranger TPI, Colloque ATPIQ 2011 Réunion d information Les séparations coupe-feu de conduits de

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

QUE FAIRE EN CAS D URGENCE?

QUE FAIRE EN CAS D URGENCE? QUE FAIRE EN CAS D URGENCE? Des comportements adaptés peuvent sauver votre vie et celle des autres Incendie Inondation Tremblement de terre Le Centre de secours et d incendie intercommunal de Sierre compte

Plus en détail

CENTRE D ENSEIGNEMENT DR FRÉDÉRIC-GRUNBERG RÈGLES RELATIVES À LA LOCATION, À LA SÉCURITÉ ET

CENTRE D ENSEIGNEMENT DR FRÉDÉRIC-GRUNBERG RÈGLES RELATIVES À LA LOCATION, À LA SÉCURITÉ ET CENTRE D ENSEIGNEMENT DR FRÉDÉRIC-GRUNBERG RÈGLES RELATIVES À LA LOCATION, À LA SÉCURITÉ ET À L UTILISATION DES SALLES ET DE L ÉQUIPEMENT Les salles du Centre d enseignement Dr Frédéric-Grunberg sont dédiées

Plus en détail

TABLE DES MA TIÈ RES

TABLE DES MA TIÈ RES TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MA TIÈ RES Collaborateurs... iii Préface...v Note des auteurs...vii Abréviations...xv Table de la jurisprudence... 1-1 A BIENS 1. Biens / dommages couverts... 2-1 1.1 Bien

Plus en détail

ABRIS D HIVER PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ANSELME COMTÉ DE BELLECHASSE

ABRIS D HIVER PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ANSELME COMTÉ DE BELLECHASSE ABRIS D HIVER Un abri d hiver pour véhicule de promenade et un abri d hiver pour les accès piétonniers au bâtiment principal sont permis dans toutes les zones, DU 15 OCTOBRE D UNE ANNÉE AU 30 AVRIL DE

Plus en détail

Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée

Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée CeBIT 16. - 20/03/2015 Halle 12 stand C27 Dossier de presse Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée Communiqué de presse 2 Description produit 4

Plus en détail

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Mandat de la Régie du bâtiment- secteur bâtiment 2. Législation antérieure

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

BILAN DES OPÉRATIONS DES ÉCOCENTRES D ACTON VALE ET DE SAINT-HYACINTHE POUR L'ANNÉE 2009

BILAN DES OPÉRATIONS DES ÉCOCENTRES D ACTON VALE ET DE SAINT-HYACINTHE POUR L'ANNÉE 2009 BILAN DES OPÉRATIONS DES ÉCOCENTRES D ACTON VALE ET DE SAINT-HYACINTHE POUR L'ANNÉE 2009 Ouverture du 18 avril au 29 novembre inclusivement. Deux journées par semaine, le samedi et le dimanche (66 jours

Plus en détail

le gaz naturel... en toute sécurité

le gaz naturel... en toute sécurité le gaz naturel... en toute sécurité 1 CONTENU Une énergie présente 3 Une source d énergie sécuritaire 4 Gaz Métro : une équipe à votre service 5 Une énergie propre 6-7 Les bases de la prévention 8-9 Vous

Plus en détail

LE 1350-1360 BOULEVARD RENÉ-LÉVESQUE OUEST. Formation de l unité d évacuation «Locataire» 2014 Version 1.0.0

LE 1350-1360 BOULEVARD RENÉ-LÉVESQUE OUEST. Formation de l unité d évacuation «Locataire» 2014 Version 1.0.0 LE 1350-1360 BOULEVARD RENÉ-LÉVESQUE OUEST Formation de l unité d évacuation «Locataire» 2014 Version 1.0.0 POURQUOI? Le but de cette formation est d abord et avant tout de protéger la vie humaine et limiter

Plus en détail

BUDGET 2010 POSTE BUDGÉTAIRE PRÉVISION 2010 REVENUS

BUDGET 2010 POSTE BUDGÉTAIRE PRÉVISION 2010 REVENUS BUDGET REVENUS Taxes sur la valeur foncière 568 514.00 $ Tarification services municipaux 216 736.00 $ Tenant lieu de taxes 67 910.00 $ Revenus de sources locales 44 325.00 $ Transferts des conditionnels

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BÉARN Règlement 405 relativement à la prévention incendie CONSIDÉRANT l entrée en vigueur du schéma de couverture de risques en sécurité incendie de la MRC de Témiscamingue

Plus en détail