Traitement du signal et Applications cours 6

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement du signal et Applications cours 6"

Transcription

1 Traitement du signal et Applications cours 6 Master Technologies et Handicaps 1 ère année Philippe Foucher 1

2 Introduction Potentialités du traitement du signal sont énormes Mais traitement du signal n a aucun intérêt si impossibilité de transférer les données Transmission des données = à la frontière du TS et de la physique 2

3 Transmission des signaux Le but de la transmission des signaux est: - Communiquer entre personnes ou machines. - Traiter l information à distance. - Stocker les données. Impératifs: transmettre la bonne information au bon endroit. Si possible rapidement 3

4 Information Pour transmettre des signaux - émetteur - encoder les signaux pour qu ils soient compréhensibles pour l émetteur et le récepteur (on parle de modulation pour signaux analogiques). - avoir le maximum d informations dans un minimum de place - supports - récepteur 4

5 Exemples - Téléphonie - Radio/TV - Internet - Visio conférences -. Support de transmission Emetteur du signal (Signal encodé) + Réception Réception du signal Signal encodé + Ré-Emission éventuelle 5

6 Transmission Monodirectionnelle - antennes Télécoms vers récepteur Radio/TV. Bidirectionnelle - Téléphones - Internet, multimedia (sons, images, videos, texte, ) 6

7 Supports de transmission Permet de transporter le signal le plus fidèlement possible. Les signaux subissent des transformations au cours de la transmission (distorsion, affaiblissements, ) Problème de distance, de débit, de quantité de signal 7

8 Émetteurs/Récepteurs/cables Ondes EM: Antennes (Emissions/Réceptions d ondes hertziennes, RF, IR via antennes terrestres ou satellites) Radio, téléphonie mobile, TV. Signal électrique transmission par câble, pas d antenne mais des connecteurs entre câble et appareil Internet, Téléphone 8

9 Supports Guides avec supports physiques: - Câbles (locaux, sous-marins, aériens, ) - fibres optiques. Guides avec supports non physiques: - Ondes mécaniques ou ondes électromagnétiques (hertziennes, RF, IR) - Antennes émettrices et réceptrices - Relais satellites 9

10 Déformations Distorsions - déformation du signal Affaiblissement (Atténuation) - l amplitude du signal s affaiblit Diaphonie - exemple: «friture» au téléphone 10

11 Causes des déformations Distorsion - matériels d émission et/ou de réception non adaptés au signal (problèmes de réflexions, de saturation en amplitude, ) Diaphonie - interférences entre deux signaux (problèmes électromagnétiques liés par exemple à l orage) Atténuation - tout signal s affaiblit lorsqu il est transmis (bande passante à -3dB) - Atténuation augmente avec la distance - problèmes de connectique - causes externes (températures, humidité, ) 11

12 Résolution On arrive facilement à limiter ces problèmes: - câbles coaxiaux - Meilleure émission/réception - Fibres optiques 12

13 Transmission en analogique ou numérique? Pour un gain de temps et d efficacité, autant transmettre les signaux tels qu ils sont (analogiques et numériques) Les téléphones utilisent (aient) les signaux analogiques, donc transmission en analogique Les ordinateurs utilisent le numérique donc transmission en numérique 13

14 En fait Transmission en numérique meilleure - Moins de distorsions, atténuation, parasites, - Compression plus facile - Modélisation plus facile - Plus rapide. - Plus de potentialités à long terme - Mais déformation à grande distance 14

15 Alors pourquoi l analogique? C est moins cher. Équipements sont encore en grande partie analogique (notamment tous les câbles sous-marins) Plus sûr pour les grandes distances Nécessité de CAN. Exemple: Ligne Numeris 15

16 Caractéristiques d un support Signal numérique Bande passante: intervalle de fréquences pour lesquelles la transmission est bonne. Vitesse de transmission ou débit (nombre de bits par sec) dépend de la bande passante. 16

17 Vitesse de transmission et débit La vitesse de transmission dépend aussi - du support, de l émetteur et du récepteur (modem, câbles ) - de son encombrement (ou sa disponibilité) 17

18 Débit Débit: nombre de bits transmis par seconde. - pour un modem (bas-débit): 56 kbits par sec. - pour adsl (haut-debit): on arrive à 20Mbits/sec 18

19 Exemple (1) Une vidéo = succession d images couleur, 10 à 15 images par sec pendant 1 minute. Si image (320*240) en couleur RGB: 46 Mo - 56 kbits/sec 10 minutes de téléchargement - 20 Mbits/sec environ 25 secondes 19

20 Exemple (2): film Film: 25 images/sec Résolution 800*600 Couleur: 3 octets 2 h de films = 7200 sec Il faut 259,2 Go pour stocker le film Soit 55 DVDs pour un film muet. 20

21 Résultat Pour visionner ou télécharger une vidéo Il faut alléger la vidéo Compression des données. Augmenter le débit Ligne très haut débit (limite techniques) Augmenter les capacités de stockage (limites techniques) 21

22 Compression La compression d un fichier (images, audio, vidéo, autres) permet de réduire la taille du fichier. Comment? - Élimination de l information redondante/inutile - Codage différent de l information Compression: partie essentielle du TS 22

23 Compression: 2 grandes méthodes Compression destructrice. Compression non destructrice - Perte d informations - Codage différent - Pas de perte d informations 23

24 Compression destructrice On élimine les fréquences du signal qui sont inutiles ou qui sont cachées. On réduit la qualité du signal (par analyse spectrale) 24

25 Exemple Fichier sonore: - Élimination des fréquences inaudibles - Élimination des fréquences à très faibles amplitudes. - Élimination des fréquences inutiles (Exemple, si on enregistre un bruit très soutenu (passage d une voiture), on peut éliminer le bruit d une mouche - Élimination de certaines harmoniques (T. Fourier) 25

26 Avantages/inconvénients Avantages: - très fort taux de compression - Rapidité et simplicité Inconvénient: - impossible de revenir en arrière et de retrouver le signal initial. - Signal de moins bonne qualité 26

27 Compression non destructrice L ensemble de l information est sauvegardée On la code différemment, en utilisant un système qui prend moins de place. - recherche de redondances - mesures statistiques 27

28 Exemple Fichier sonore Fichier de plusieurs secondes présentant 10 fois la même fréquence. On code une fréquence que l on répète dix fois au lieu de coder 10 fois la même fréquence. 28

29 Exemples (2) Une image présentant 100 fois le même pixel. On code une fois le même pixel que l on répète 100 fois Au lieu de coder 100 fois les pixels 29

30 Methodes non destructrices (RLE) Méthode (RLE, Run Length Encoding) - recherche des répétitions de pixels dans une image - on peut gagner jusqu à 90% de place - très simple mais toujours performant (en terme de gain de place, parfois on augmente même la taille) 30

31 Algorithme de Huffman On code les valeurs qui reviennent souvent sur peu de bits et les valeurs rares sur beaucoup de bits Méthode plus compliquée mais très performante 31

32 Avantages/inconvénients Avantages - pas de perte d information Inconvénients - Taux de compression limité (<50%) 32

33 Normes de compression La compression est codifiées selon certaines normes. 1 Groupe de travail (1988) a mis au point la norme Mpeg (Moving Picture Expert Group) Format Mp3: Mpeg (Mpeg audio layer 3) permet la compression de fichier audio 33

34 Fichier Mp3 Compression avec destruction de l information. Taille d un fichier grandement réduite (1/12) Comment? - suppression de l information sonore peu audible (au-delà de 8kHz) - suppression des signaux aigus cachés par signaux graves. - Suppression des harmoniques en musique. 34

35 Fichier jpeg Norme de compression d images: Joint Photographic Experts Group (1986). Compression destructrice Taille réduite des images (90% de réduction) Différences souvent imperceptibles à l œil 35

36 Exemples (images) Fichier bmp (640*480): 900Ko Fichier jpg (640*480): 144ko 36

37 Fichier Mpeg Adapté pour fichier vidéo. Redondance spatiale (Standard M-Jpeg) Redondance temporelle: on ne recode ce qui ne change pas d une image à l autre. 37

38 Codecs Le COdage et la COmpression permet de sauvegarder les vidéos Le DECodage et la DECompression permet de lire les vidéos Pour ces deux opérations, on utilise donc des logiciels appelés codecs. Codecs adaptés à l utilisation (professionnel ou utilisateur). 38

39 Application pour le handicap Dispositif d interprétation en LSF à distance (en utilisant la vidéo conférence). Envoi de vidéos de bonne qualité (résolution de l image, couleur) et en direct (haut-débit) 39

40 UNIVERSITY Université ou école Interprète délocalisé 40

41 Conclusion Traitement du signal sans intérêt si pas de transmission. Compression du signal avec ou sans perte d informations. Toujours s adapter à l application et non l inverse 41

Compression multimédia

Compression multimédia Compression multimédia 1/21 Compression multimédia Théorie des réseaux nils.schaefer@sn-i.fr Compression multimédia 2/21 Limites de la compression générique Méthodes de compression génériques Aucune connaissance

Plus en détail

Sommaire. Introduction au codage multimédia et la compression. Forme d un fichier. Introduction

Sommaire. Introduction au codage multimédia et la compression. Forme d un fichier. Introduction Sommaire au codage multimédia et la compression Sebastien.Kramm@univ-rouen.fr IUT SRC Rouen 2012-2013 Codage des images Format matriciel (bitmap) Codage du son Compression de données Compression avec pertes

Plus en détail

CODEC. (Compression / Décompression) William PUECH Université Montpellier II IUT Béziers 1/66

CODEC. (Compression / Décompression) William PUECH Université Montpellier II IUT Béziers 1/66 CODEC Codage / Décodage (Compression / Décompression) William PUECH Université Montpellier II IUT Béziers 1/66 Introduction Transmission analogique : le procédé reproduit la forme même du signal que l'on

Plus en détail

TD : Codage des images

TD : Codage des images TD : Codage des images Les navigateurs Web (Netscape, IE, Mozilla ) prennent en charge les contenus textuels (au format HTML) ainsi que les images fixes (GIF, JPG, PNG) ou animée (GIF animée). Comment

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

Fichiers Audio et Vidéo

Fichiers Audio et Vidéo Fichiers Audio et Vidéo Formats, caractéristiques, compatibilités et conversions Mickaël MARCHAL Téléchargé sur http://www.lesitedemika.org Sommaire Les fichiers audio Concepts Qualité sonore Formats de

Plus en détail

En DV (PAL ou NTSC), la largeur est toujours de 720 pixels, c'est la proportion du pixel qui change la proportion de l'image.

En DV (PAL ou NTSC), la largeur est toujours de 720 pixels, c'est la proportion du pixel qui change la proportion de l'image. En DV (PAL ou NTSC), la largeur est toujours de 720 pixels, c'est la proportion du pixel qui change la proportion de l'image. Il s agit de la notion de pixels non carrés Cette histoire de pixel non carrés

Plus en détail

Physique Transmission et stockage de l information Chap.22

Physique Transmission et stockage de l information Chap.22 TS Thème : Agir Activités Physique Transmission et stockage de l information Chap.22 I. Transmission de l information 1. Procédés physique de transmission Une chaîne de transmission peut se schématiser

Plus en détail

Fichier audiovisuel. Formatage disque dur ou clé USB. Son. Conteneurs. Format de l'image. Codec. Définition de l'image. Débit.

Fichier audiovisuel. Formatage disque dur ou clé USB. Son. Conteneurs. Format de l'image. Codec. Définition de l'image. Débit. Formatage disque dur ou clé USB.mmap - 28/01/2014 - 1,33 Muet 1,37 Standard Formatage disque dur ou clé USB Cinéma 1,66 1,85 "Panoramique 1,66" Panoramique Vidéo 2,35 Scope 4/3 1,33 1,78 16/9 1,85 Panoramique

Plus en détail

6. Codage et traitement de la vidéo

6. Codage et traitement de la vidéo Imagerie Numérique Représentation et codage des images 6. Codage et traitement de la vidéo S. Thon E. Remy IUT de Provence 7/01/2003 1. Principe de l animation Une animation est constituée par une suite

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS FORMATS AUDIO NUMÉRIQUES

LES DIFFÉRENTS FORMATS AUDIO NUMÉRIQUES LES DIFFÉRENTS FORMATS AUDIO NUMÉRIQUES Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Compétence(s) spécifique(s) : Reconnaître des signaux de nature

Plus en détail

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information I. Nature du signal I.1. Définition Un signal est la représentation physique d une information (température, pression, absorbance,

Plus en détail

Réseaux Multimédia 2002 Damien Magoni

Réseaux Multimédia 2002 Damien Magoni Réseaux Multimédia 2002 Damien Magoni Toutes les illustrations 2001 Pearson Education Limited Fred Halsall Contenu Représentation des informations multimédia Numérisation Structure d un encodeur Structure

Plus en détail

Maintenir un service de traitement de son ou d image d ordinateur

Maintenir un service de traitement de son ou d image d ordinateur Maintenir un service de traitement de son ou d image d ordinateur Dominique Pagnier Table des matières 1. Introduction... 3 2. Les formats d image... 3 2.1. Formats d infographie : EPS et TIF... 4 2.2.

Plus en détail

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique Technologies de l Information et de la Communication Introduction aux NTE/TICE Présentation des UNR UNT Outils permettant la diffusion de l information Conceptualisation d un module d apprentissage numérique

Plus en détail

Fiche d identité produit produit

Fiche d identité produit produit Fiche d identité produit produit Référence DSM-510 Désignation Lecteur multimédia haute définition Clientèle cible Particuliers Accroche marketing Le lecteur multimédia haute définition MediaLounge DSM-510

Plus en détail

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 1 Les fibres optiques : caractéristiques et fabrication 2 Les composants optoélectroniques 3 Les amplificateurs optiques

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

Guénael Launay. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2

Guénael Launay. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2 Guénael Launay Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2 Convertisseur analogique numérique analogique. 3 Convertisseur analogique numérique 3 Convertisseur numérique analogique 3 Théorie

Plus en détail

La télévision numérique terrestre. Physique appliquée

La télévision numérique terrestre. Physique appliquée Physique appliquée La télévision numérique terrestre Sommaire 1- La télévision numérique terrestre dans le monde 2- Recevoir la télévision numérique 3- Pourquoi la TNT? 4- Les canaux de la TNT 5- Exemples

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission RESEAUX Câble coaxial Cœur de cuivre Isolant Tresse conductrice Gaine protectrice isolante Bonne résistance aux bruits Support encombrant. Télévision et téléphone. 1 Base 2 (1MHz sur 2m) 1 Base 5 (1MHz

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

UV Théorie de l Information. Codes à longueur variable

UV Théorie de l Information. Codes à longueur variable Cours n 5 : UV Théorie de l Information Compression de l information : Codage de source sans distorsion Ex 1 : Code de Shannon Fano Ex 2 : Code de Huffman Ex 3 : Codage par plage Ex 4 : Codage de Lempel

Plus en détail

Compression d images et de vidéo: pourquoi, comment? Aline ROUMY Chercheur, INRIA Rennes

Compression d images et de vidéo: pourquoi, comment? Aline ROUMY Chercheur, INRIA Rennes Compression d images et de vidéo: pourquoi, comment? Aline ROUMY Chercheur, INRIA Rennes Octobre 2014 SOMMAIRE 1. Pourquoi compresser une vidéo? 2. Comment compresser? 3. Compression avec pertes 4. Compression

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Jérôme CROCHET Formation d Ingénieur en Partenariat (2003/2006) 1 ère année.

Jérôme CROCHET Formation d Ingénieur en Partenariat (2003/2006) 1 ère année. Jérôme CROCHET Formation d Ingénieur en Partenariat (2003/2006) 1 ère année. Jérôme CROCHET - 1 - FIP 1 Sommaire Introduction... 3 Présentation des deux supports... 4 1 Enregistrement analogique... 4 Principe

Plus en détail

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig 1/81 M1107 : Initiation à la mesure du signal T_MesSig Frédéric PAYAN IUT Nice Côte d Azur - Département R&T Université de Nice Sophia Antipolis frederic.payan@unice.fr 15 octobre 2014 2/81 Curriculum

Plus en détail

Plan. L image en informatique Bitmap vs vectoriel Les principaux modèles d images bitmap. Formats de stockage. Primitives graphiques.

Plan. L image en informatique Bitmap vs vectoriel Les principaux modèles d images bitmap. Formats de stockage. Primitives graphiques. Plan 2 Images L image en informatique Bitmap vs vectoriel Les principaux modèles d images bitmap Primitives graphiques Nicolas SZAFRAN (UJF - UFR IM 2 AG) L3 Info - Image 2014/2015 53 / 86 Fichiers bruts

Plus en détail

Formats d'un film CAP / P.J. 4 juin 2015

Formats d'un film CAP / P.J. 4 juin 2015 4 juin 2015 Historique des formats d'enregistement Format Image numérique Format Audio numérique Balayage progressif ou entrelacé Format Vidéo numérique Standard MPEG Fichiers conteneurs Convertiseur et

Plus en détail

SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES

SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES 1. ANALOGIQUE OU NUMERIQUE? Un signal est la représentation physique d une information qui est transportée avec ou sans transformation, de la source jusqu au destinataire.

Plus en détail

Transmission d informations sur le réseau électrique

Transmission d informations sur le réseau électrique Transmission d informations sur le réseau électrique Introduction Remarques Toutes les questions en italique devront être préparées par écrit avant la séance du TP. Les préparations seront ramassées en

Plus en détail

Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte

Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte Le but de ce projet est de coder un programme réalisant de la compression et décompression de texte. On se proposera de coder deux algorithmes

Plus en détail

Compression de données. Vincent Vajnovszki

Compression de données. Vincent Vajnovszki ls tdnts ntllgnts cmprnnnt fclmnt c txt sns vlls Si, au lieu de dépenser 150 euros pour acheter un nouveau disque dur vous pouviez garder cette somme pour vos vacances? Le codage MP3 des données musicales

Plus en détail

Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ

Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ ANALYSE SPECTRALE : Méthode utilisée pour mettre en évidence les caractéristiques du signal. L'intérêt de cette analyse est donc

Plus en détail

Serveur de streaming

Serveur de streaming Chapitre 2 Serveur de streaming Exigences du serveur de streaming : Fort traffic de données multimédia Optimisé tant au niveau de : puissance pure, rapidité, et sécurité des transmission Le serveur de

Plus en détail

Fonctions de la couche physique

Fonctions de la couche physique La Couche physique 01010110 01010110 Couche physique Signal Médium Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.r 0 Fonctions de la couche physique 1 1 Services assurés par la couche physique Transmettre

Plus en détail

Archivage d'images médicales

Archivage d'images médicales Archivage d'images médicales William Puech LIRMM, CNRS/ University of Montpellier, FRANCE william.puech@lirmm.fr W. Puech (LIRMM CNRS/UM2) Archivage d'images médicales 1 / 32 Outline 1 Introduction 2 Les

Plus en détail

Vidéo à la demande et Multicast :

Vidéo à la demande et Multicast : Vidéo à la demande et Multicast : Guillaume MATHIEU Vidéo à la demande et Multicast V.1.0 Page 1 sur 18 I. INTRODUCTION :... 3 A. OBJECTIFS DE CE DOCUMENT :... 3 B. DE QUOI A T'ON BESOIN :... 3 II. EXTRAIRE

Plus en détail

Codage hiérarchique et multirésolution (JPEG 2000) Codage Vidéo. Représentation de la couleur. Codage canal et codes correcteurs d erreur

Codage hiérarchique et multirésolution (JPEG 2000) Codage Vidéo. Représentation de la couleur. Codage canal et codes correcteurs d erreur Codage hiérarchique et multirésolution (JPEG 000) Codage Vidéo Représentation de la couleur Codage canal et codes correcteurs d erreur Format vectoriel (SVG - Scalable Vector Graphics) Organisation de

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Une documentation Côtière Informatique Mise à jour du 20/01/2014 Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Sommaire : 1) La face cachée de la technologie ADSL2+ page 1 2) Les caractéristiques de sa

Plus en détail

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2010-2011 Réseaux I Transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Notions de signaux 2 Caractéristiques communes

Plus en détail

LES IMAGES NUMERIQUES

LES IMAGES NUMERIQUES LES IMAGES NUMERIQUES Baccalauréat S -Spécialité Informatique et Sciences du Numérique 4.1 : Représentation de l'information : Images numériques Objectifs L'apprenant doit être capable de o numériser une

Plus en détail

note technique &RPSUHVVLRQGHVLPDJHVHWGHVVRQV GHVGRQQpHVIRUWHPHQWFRUUpOpHV Direction de l'ingénierie éducative

note technique &RPSUHVVLRQGHVLPDJHVHWGHVVRQV GHVGRQQpHVIRUWHPHQWFRUUpOpHV Direction de l'ingénierie éducative &RPSUHVVLRQGHVLPDJHVHWGHVVRQV GHVGRQQpHVIRUWHPHQWFRUUpOpHV Une image informatique peut être assimilée à un tableau de pixels, organisé en lignes et colonnes, dont chaque élément a une valeur. La définition

Plus en détail

Traitement d images. Quelques applications. Vision humaine. Qu est-ce qu une image? Introduction

Traitement d images. Quelques applications. Vision humaine. Qu est-ce qu une image? Introduction Traitement Introduction Plan Introduction et prise en main J Transformations d histogramme Transformations géométriques Convolution Détection de contour Bibliographie Cours de traitement Elise Arnaud -

Plus en détail

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document DOSSIER ADSL OBJECTIFS DU DOSSIER : Dans le dossier suivant, nous vous proposons de découvrir les spécificités des lignes à haut débit. Nous verrons notamment deux dossiers : L ADSL (Asymmetric Digital

Plus en détail

Pierre-François VERBECQUE SONY

Pierre-François VERBECQUE SONY Pierre-François VERBECQUE SONY La VidéoSécurité, un marché en croissance nécessitant une infrastructure adaptée. (Présentation d installations types et d usages) Pierre-François VERBECQUE Regional Sales

Plus en détail

Comment lire ma musique dématérialisée? Partie 1

Comment lire ma musique dématérialisée? Partie 1 Comment lire ma musique dématérialisée? Partie 1 Maintenant que vous en savez plus sur les généralités de la musique dématérialisée (spécificités, stockage ), nous allons vous lister les différentes possibilités

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

Mesures en réception télévision

Mesures en réception télévision 1. Télévision terrestre analogique Rappels En bande terrestre analogique pour une prise utilisateur le niveau doit être compris entre 57 et 74 dbµv Ces niveaux sont donnés pour un signal de grande qualité.

Plus en détail

Traitement numérique du son

Traitement numérique du son Traitement numérique du son 1/ - QU'EST-CE QU'UN SON? 1.1 Définition D'un point de vue physique, un son est une énergie qui se propage sous forme de vibrations dans un milieu compressible (dans l'eau,

Plus en détail

Chapitre I La fonction transmission

Chapitre I La fonction transmission Chapitre I La fonction transmission 1. Terminologies 1.1 Mode guidé / non guidé Le signal est le vecteur de l information à transmettre. La transmission s effectue entre un émetteur et un récepteur reliés

Plus en détail

Introduction à la compression des images

Introduction à la compression des images Introduction à la compression des images Sylvain Argentieri (ISIR) sylvain.argentieri@upmc.fr Plan Généralités Techniques de compression non-destructives Techniques de compression destructives Compression

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115 Bibliographie sur le cours UMSIE115 Auteurs Titre Editeur D. BATTU Télécommunications, Principes, Infrastructures et services Dunod Informatiques P. LECOY Technologie des Télécoms Hermes C. SERVIN Télécoms

Plus en détail

Numérisation du signal

Numérisation du signal Chapitre 12 Sciences Physiques - BTS Numérisation du signal 1 Analogique - Numérique. 1.1 Définitions. Signal analogique : un signal analogique s a (t)est un signal continu dont la valeur varie en fonction

Plus en détail

Le poids et la taille des fichiers

Le poids et la taille des fichiers Le poids et la taille des fichiers Au tout départ des 0 et des 1 En français et en anglais on appelle cela un bit 8 bit donne un octet (ou byte en anglais) Exemple d octet : 11111111 10111010 00001000

Plus en détail

Transmission et stockage de l information

Transmission et stockage de l information Transmission et stockage de l information La transmission d informations peut être libre, c est-à-dire assurée par des ondes électromagnétiques émises dans toutes les directions de l espace (Wi-Fi, radio,

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux applications multimédia. 1. Introduction. Définitions des concepts liés au Multimédia (1/2)

Chapitre 1. Introduction aux applications multimédia. 1. Introduction. Définitions des concepts liés au Multimédia (1/2) Chapitre 1 Introduction aux applications multimédia 1 1. Introduction Définitions des concepts liés au Multimédia (1/2) Multi Multimédia Média Multi : indique plusieurs Média : moyen/support de diffusion,

Plus en détail

Enregistrement et transformation du son. S. Natkin Novembre 2001

Enregistrement et transformation du son. S. Natkin Novembre 2001 Enregistrement et transformation du son S. Natkin Novembre 2001 1 Éléments d acoustique 2 Dynamique de la puissance sonore 3 Acoustique géométrique: effets de diffusion et de diffraction des ondes sonores

Plus en détail

PARI 51 Images Numériques

PARI 51 Images Numériques PARI 51 Images Numériques Cours #4 : Images animées Par : Bernard Besserer Introduction Film : séquence d images Histoire : 1882 : E.J.Marey Chronophotographe 1893-95 : T. Edison Kinetoscope, Lumière Cinématographe

Plus en détail

Guide des fonctions avancées de mywishtv

Guide des fonctions avancées de mywishtv Guide des fonctions avancées de mywishtv Table des matières Présentation des fonctionalités avancées de mywishtv 3 Raccorder au réseau domestique et à Internet 4 Logiciel serveur dlna pour votre pc 6 Navigation

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

COMPRESSOR. Compressor permet surtout de faire des compressions à la chaîne, ce qui peut se révéler particulièrement pratique.

COMPRESSOR. Compressor permet surtout de faire des compressions à la chaîne, ce qui peut se révéler particulièrement pratique. COMPRESSOR Compressor est un programme de conversion et de compression de fichiers vers un format adapté à leurs exploitations (Blu- Ray, DVD, Internet, IPod, etc.). Il propose des préréglages par défaut,

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler

De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler Terminale S Propriétés des ondes TP De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler Objectifs : Mettre en oeuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse

Plus en détail

récepteurs et accessoires

récepteurs et accessoires récepteurs et accessoires Adaptateurs TNT Récepteur Numérique Terrestre zas Hbb QR-A00120 Récepteur hybride TNT (SD et HD) qui permet à l utilisateur de se raccorder à internet à l aide du standard HbbTV

Plus en détail

> la vidéo sur internet. de qualité proche du DV au format MPEG-4 avec 3ivx (PC ou Mac)

> la vidéo sur internet. de qualité proche du DV au format MPEG-4 avec 3ivx (PC ou Mac) > la vidéo sur internet Échanger des vidéos de qualité proche du DV au format MPEG-4 avec 3ivx (PC ou Mac) QUE VOUS FAUT-IL? Pour mettre à disposition sur Internet des Vidéos à la demande, vous devez avoir

Plus en détail

Puissant récepteur pour la télévision numérique haute définition.

Puissant récepteur pour la télévision numérique haute définition. Puissant récepteur pour la télévision numérique haute définition. Les caractéristiques principales sont un processeur 400 MHz, la Dreambox DM 500 HD prend en charge les API Linux TV Jetez un oeil à la

Plus en détail

Errata et mises à jour

Errata et mises à jour Errata et mises à jour Modifications du chapitre 9. Le tableau page 74 est remplacé par le suivant. Technologie Débit descendant / montant en Kbit/s Distance maximale sans répéteur de paires Codage HDSL

Plus en détail

Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 2 (voir énoncé page 386 du livre)

Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 2 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) [a] Une tranche de temps correspond au passage d une voie GSM. Il y a donc 8 voies de parole par porteuse et donc 8 x 16 = 128 voies de parole. [b]

Plus en détail

TP SIN Traitement d image

TP SIN Traitement d image TP SIN Traitement d image Pré requis (l élève doit savoir): - Utiliser un ordinateur Objectif terminale : L élève doit être capable de reconnaître un format d image et d expliquer les différents types

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

Production de documents audio-numériques

Production de documents audio-numériques Technique de l Information et de la Communication Production de documents audio-numériques 1. Technique Acoustique : --------------------------------------------------- 2 notions de base sur le son. Fréquence,

Plus en détail

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

Multimedia. Systèmes, Communications et Applications. Ahmed MEHAOUA

Multimedia. Systèmes, Communications et Applications. Ahmed MEHAOUA Multimedia Systèmes, Communications et Applications Ahmed MEHAOUA Professeur - Laboratoire CRIP5 Ahmed.mehaoua@math-info.univ-paris5.fr Plan 1. Multimedia : principes et définitions 2. Algorithmes et normes

Plus en détail

L EXPORTATION d un PROJET.MVP

L EXPORTATION d un PROJET.MVP L EXPORTATION d un PROJET.MVP Présentation du problème : Le Projet de Montage Magix 17.MVP n est que l apparence du Film ou du Diaporama Vidéo (une maquette, une liste d instructions pour le logiciel).

Plus en détail

Guide de création de matériel pour diffusion sur itunes U

Guide de création de matériel pour diffusion sur itunes U Bureau des environnements numériques d apprentissage Guide de création de matériel pour diffusion sur itunes U Stéphane Boutin conseiller pédagogique www.bena.umontreal.ca Pour économiser la consommation

Plus en détail

Systèmes de communications numériques 2

Systèmes de communications numériques 2 Systèmes de Communications Numériques Philippe Ciuciu, Christophe Vignat Laboratoire des Signaux et Systèmes CNRS SUPÉLEC UPS SUPÉLEC, Plateau de Moulon, 91192 Gif-sur-Yvette ciuciu@lss.supelec.fr Université

Plus en détail

Filtre ADSL Travaux dirigés

Filtre ADSL Travaux dirigés Filtre ADSL Travaux dirigés Préambule Le terme ADSL signifie Asymmetric Digital Subscriber Line (dans les pays francophones ce terme est parfois remplacé par LNPA qui signifie Ligne Numérique à Paire Asymétrique).

Plus en détail

École supérieure de Télécommunications

École supérieure de Télécommunications Normes de compression vidéo Riadh ABDELFATTAH École supérieure de Télécommunications riadh.abdelfattahh@supcom.rnu.tnabdelfattahh@supcom rnu tn Objectifs du cours 1. Mode de représentation des données

Plus en détail

Télécommunications. Plan

Télécommunications. Plan Télécommunications A.Maizate - EHTP 2010/2011 Plan Concepts généraux: Téléinformatique Liaison de Téléinformatique Sens de transmission Types de transmission Parallèle Série Techniques de Transmission

Plus en détail

Régler les paramètres de mesure en choisissant un intervalle de mesure 10µs et 200 mesures.

Régler les paramètres de mesure en choisissant un intervalle de mesure 10µs et 200 mesures. TP Conversion analogique numérique Les machines numériques qui nous entourent ne peuvent, du fait de leur structure, que gérer des objets s composés de 0 et de. Une des étapes fondamentale de l'interaction

Plus en détail

Inathèque de France - Dépôt légal Radio, Télévision, Web Média 7 juin 2010

Inathèque de France - Dépôt légal Radio, Télévision, Web Média 7 juin 2010 Inathèque de France - Dépôt légal Radio, Télévision, Web Média 7 juin 2010 Radio & Télévision 7 juin 2010 Dépôt légal Radio & Télévision Histoire Loi de juin 1992 Mise en application janvier 1995 Périmètre

Plus en détail

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Didier Pietquin Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Que sont les notions de fréquence fondamentale et d harmoniques? C est ce que nous allons voir dans cet article. 1. Fréquence Avant d entamer

Plus en détail

Images Sons Vidéos. Centre pour la formation à l Informatique dans le Secondaire CONCEVOIR UN PRODUIT MULTIMÉDIA. Département Education et Technologie

Images Sons Vidéos. Centre pour la formation à l Informatique dans le Secondaire CONCEVOIR UN PRODUIT MULTIMÉDIA. Département Education et Technologie Département Education et Technologie Images Sons Vidéos CONCEVOIR UN PRODUIT MULTIMÉDIA AVEC DES OBJETS PARTICULIERS Monique Colinet 5.74 FEVRIER 2001 Centre pour la formation à l Informatique dans le

Plus en détail

TS214 - Compression/Décompression d une image binaire

TS214 - Compression/Décompression d une image binaire Filière Télécommunications, 2 ème année TS214 - Compression/Décompression d une image binaire De nombreux télécopieurs utilisent la recommandation T.4 Groupe 3 de l International Telecommunications Union

Plus en détail

FORMATS DE FICHIERS. Quels sont les différents types d informations numériques dans un document multimédia?

FORMATS DE FICHIERS. Quels sont les différents types d informations numériques dans un document multimédia? FORMATS DE FICHIERS Choisir et justifier un format de fichier pour réaliser un document multimédia 1 ) Le problème d Amélie Amélie et Léa ont publié leur premier article sur leur propre blog. Amélie constate

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence.

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. La grande variété de constructeurs de matériel pour la visioconférence a poussé les organismes de normalisation à étudier des recommandations dans ce

Plus en détail

ereader compact 9 et reproducteur multimédia portable

ereader compact 9 et reproducteur multimédia portable ereader compact 9 et reproducteur multimédia portable Avec son large écran couleur 9 (environ 23 cm) et son format de poche, l ARCHOS 90 ereader est le compagnon idéal pour la lecture et le divertissement.

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE SATELLITE

TOUT SAVOIR SUR LE SATELLITE Vous avez dit satellite? Le satellite qui vous permet de regarder la télévision et d'écouter vos radios préférées s'appelle INTELSAT 701 Il sert de relais pour transmettre les programmes depuis les États

Plus en détail

Jean-Stéphane DELMOTTE

Jean-Stéphane DELMOTTE Jean-Stéphane DELMOTTE Gestion, reproduction et stockage des images en endoscopie Connaître les contraintes techniques de la gestion des images et du dossier médical partagé. Stockage de l image Le capteur

Plus en détail