CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno. Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno. Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012"

Transcription

1 CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012

2 Rapport de visite Expertise des stationnements pour vélos Centre de formation du Richelieu Point de service de Saint-Bruno-de-Montarville Adresse de l école : 1430, rue de Montarville, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 1Y8 Contact : M. Gilles Verret (directeur adjoint) et Mme Suzanne Barrière (directrice) Nombre d employés : Environ 50 Nombre de visiteurs : Nombre d élèves : Environ 300 Date de visite : 18 octobre 2012 Sommaire : Nombre de places de stationnement à vélo lors de la visite : aucune Nombre de places recommandé : entre 16 et 65 (Ratio = 1 espace par 5 à 20 élèves et 1 espace par 10 à 40 employés). Recommandations : Installer trois supports à vélo de type râtelier de 7 places chacun, près de l entrée des étudiants sur le côté droit de l école, près du stationnement. Expertise stationnement à vélo Centre de formation du Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville Page 2

3 État des lieux Description de l environnement Le Centre de formation du Richelieu (CFR) est situé dans un quartier commercial de Saint- Bruno-de-Montarville. L établissement de la Commission scolaire des Patriotes se situe entre le boulevard Clairevue Est, le chemin de la Rabastalière Est, la rue Goyer et la rue Montarville, par laquelle on accède à l école. L école est établie à côté d un centre communautaire, de la piscine municipale et près d un parc. Bon nombre d installations de la ville sont en effet annexées au terrain du Centre, soit deux terrains de baseball, un terrain de football, des terrains de tennis ainsi qu un parc pour enfants. Vue aérienne du Centre de formation du Richelieu de Saint-Bruno-de-Montarville L entrée principale du personnel est située sur la rue Montarville, à l arrière d édifices commerciaux (voir photographie ci-bas). Les élèves entrent généralement par l arrière ou sur les côtés de l édifice (voir plan d implantation). Des places de stationnement, accessibles par la rue Montarville, se situent à l avant droit et à l avant gauche de l édifice ainsi que sur le côté droit. En raison du fait que le Centre de formation du Richelieu est une école pour adultes, la clientèle est dispersée sur tout le territoire et il semble y avoir peu de jeunes ou de membres du personnel qui de déplacent à vélo, la plupart préférant la voiture. Vue avant du Centre de formation sur la rue Montarville Expertise stationnement à vélo Centre de formation du Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville Page 3

4 Les alentours de l école sont achalandés autant le jour que le soir puisque l école est située dans une zone commerciale. Les rues autour de l école possèdent toutes un trottoir aménagé de chaque côté de la rue favorisant les déplacements à pied. Des passages pour piétons sont d ailleurs présents à tous les coins de rues tout autour du terrain de l école. Toutefois, aucune rue aux environs de l école ne possède de piste cyclable afin de faciliter les déplacements à vélo (voir vue aérienne) mais une piste cyclable traversant le parc derrière l école longe l édifice à l arrière (voir photographie de la piste cyclable). Par contre, les gens qui arrivent à vélo par la rue Montarville doivent traverser plusieurs stationnements afin de se rendre jusqu aux entrées de l école (voir photographie ci-bas). Stationnements du Centre de formation du Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville Piste cyclable derrière le Centre de formation du Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville Expertise stationnement à vélo Centre de formation du Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville Page 4

5 Plan d implantation pour le Centre de formation du Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville Le plan d implantation permet de visualiser le centre communautaire et la piscine municipale, la piste cyclable derrière l établissement et les différents stationnements autour de l école. La piste cyclable facilite les déplacements en transport actif vers le CFR alors que les nombreux stationnements et les commerces autour de l école rendent le transport actif plus difficile. Expertise stationnement à vélo Centre de formation du Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville Page 5

6 Stationnement à vélo existant Le Centre de formation du Richelieu de Saint-Bruno-de-Montarville ne dispose présentement d aucun support à vélo pouvant favoriser le transport actif. Un support à vélo de type trombone pouvant accueillir un maximum de 7 vélos est cependant présent derrière le centre communautaire adjacent à l école. Ce type de support fait partie de la liste des équipements déconseillés par Vélo Québec. Ces derniers retiennent les vélos uniquement par la roue avant au lieu du cadre et, par conséquent, ils sont moins sécuritaires contre le vol. De plus, ils peuvent endommager les vélos, car il y a risque de tordre la roue avant. D après M. Verret directeur adjoint du CFR il serait intéressant d ajouter un support à vélo à l arrière de l école près de l entrée (voir plan d implantation), puisque les étudiants entrent dans l école par l arrière. Autres observations Lors de la visite, aucun graffiti sur les murs ou le mobilier urbain autour de l école, ni cas de vandalisme n a été répertorié. Étant donné l absence de supports à vélo, un vélo était attaché au mobilier urbain près du stationnement en face de l entrée du personnel. Recommandations Nombre d espaces de stationnement Vélo cadenassé sur le mobilier urbain L analyse recommande d offrir entre 16 et 65 places, en tenant compte du ratio recommandé selon l usage de cet édifice d enseignement, soit 1 place pour 5 à 20 étudiants et 1 place pour 10 à 40 employés. Avec ses 300 élèves inscrits et ses 50 employés, l école n atteint pas le ratio minimum puisqu elle ne possède actuellement pas de stationnement à vélo. Par conséquent, il Expertise stationnement à vélo Centre de formation du Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville Page 6

7 est recommandé d ajouter un minimum de 3 supports de type râtelier de 7 places chacun afin d offrir aux élèves et aux employés désirant faire du transport actif un endroit sécuritaire pour pouvoir stationner adéquatement leur vélo. Les supports de type râtelier sont conseillés puisqu ils permettent de cadenasser adéquatement la roue avant et le cadre, en plus d éviter d abîmer la roue avant. Aussi, ils offrent un bon niveau de sécurité tout en tenant sur un espace restreint. Sites recommandés L emplacement idéal pour l installation des nouveaux supports à vélo serait sur le côté droit de l édifice dans le stationnement automobile, près de l entrée des étudiants (voir plan d implantation). L espace pour y installer des supports à vélo est suffisant et la courte distance par rapport à l entrée principale et la piste cyclable du parc favoriserait leur pleine utilisation. De plus, sa localisation près des fenêtres le rendrait bien visible, ce qui découragerait le vol et le vandalisme. En effet, pour des raisons de sécurité, les supports à vélo doivent être à la vue des passants et doivent être facilement accessibles de la rue, hors des zones piétonnes, et minimiser les croisements avec les voitures et les piétons. Références Vélo Québec (en ligne). Guide technique de stationnement pour vélos. (Page consultée le 9 octobre 2012). Expertise stationnement à vélo Centre de formation du Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville Page 7

8 Expertise stationnement à vélo Centre de formation du Richelieu à Saint-Bruno-de-Montarville Page 8

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014 École secondaire Alphonse -Desjardins Laval Avril 2014 1 Table des matières MISE EN CONTEXTE... 3 SOMMAIRE DU RAPPORT DE VISITE... 4 1. ÉTAT DES LIEUX... 5 1.1. EMPLACEMENT ET ENVIRONNEMENT DE L ÉCOLE...

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

Expertise pour l installation de supports à vélos École secondaire de l Odyssée

Expertise pour l installation de supports à vélos École secondaire de l Odyssée Mis en œuvre dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches par : Expertise pour l installation de supports à vélos École secondaire de l Odyssée À pied, à vélo, ville active est

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013

Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013 Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013 Remerciements Vélo Québec tient à remercier ses nombreux partenaires pour leur

Plus en détail

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE N Cormeilles redessine son centre-ville 04-06 en aménageant un pôle gare RE ÉTAPE Après les phases d études et le bouclage du financement, les travaux du pôle gare démarrent au mois de novembre 04, et

Plus en détail

Méthode de déneigement 2014-2015. Service des travaux publics

Méthode de déneigement 2014-2015. Service des travaux publics Méthode de déneigement 2014-2015 Service des travaux publics TABLE DES MATIÈRES CALENDRIER DES OPÉRATIONS DE DÉNEIGEMENT 1 ÉTAPE 1 (JOUR 1) 2 DÉNEIGEMENT DES RUES, TROTTOIRS ET STATIONNEMENTS 2 ÉTAPE 2

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

À pied, au travail, adoptez la bonne conduite! www.cmaic.fr VÉHICULE HUMAIN ENVIRONNEMENT ORGANISATION

À pied, au travail, adoptez la bonne conduite! www.cmaic.fr VÉHICULE HUMAIN ENVIRONNEMENT ORGANISATION À pied, au travail, La fatigue, l inattention, les conduites addictives (alcool, tabac, drogues, médicaments), l utilisation de moyens de communication sont des facteurs Utiliser les trottoirs et les passages

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LA CHARTE DU PIÉTON DE LA VILLE DE MONTRÉAL

RECOMMANDATIONS POUR LA CHARTE DU PIÉTON DE LA VILLE DE MONTRÉAL RECOMMANDATIONS POUR LA CHARTE DU PIÉTON DE LA VILLE DE MONTRÉAL L Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB) tient tout d abord à souligner l initiative de la Ville de Montréal, conviant différents partenaires

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

Services «Machine To Machine» pour la ville durable : expérimentation sur la ville de Meylan

Services «Machine To Machine» pour la ville durable : expérimentation sur la ville de Meylan Services «Machine To Machine» pour la ville durable : expérimentation sur la ville de Meylan OrangeLabs Meylan 13 décembre 2012 Contexte 1/2 Les ressources disponibles augmentent moins vite que la population

Plus en détail

LÀ OÙ LE STATIONNEMENT EST INTERDIT

LÀ OÙ LE STATIONNEMENT EST INTERDIT 26. - ARRÊT ET STATIONNEMENT (2) LÀ OÙ LE STATIONNEMENT EST INTERDIT LÀ OÙ VOUS NE POUVEZ PAS STATIONNER SUR LA CHAUSSÉE MAIS VOUS POUVEZ VOUS ARRÊTER 1. Un mètre d espace.. s il n y a pas assez de place

Plus en détail

PROJET. Gouin / De Martigny

PROJET. Gouin / De Martigny PROJET Gouin / De Martigny Ordre du jour de la soirée 1. Mise en contexte 2. Présentation du projet Plan de localisation des travaux Travaux d infrastructures Mesures de mitigation durant les travaux Histoire

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

Musée d art et d histoire

Musée d art et d histoire Arrivée MA-DI 10.00-18.00, LU fermé Comment parvenir au musée? En transports en commun Bus 7 Arrêt Musée : à 150m de l entrée 1. Si terminus Tours Lignon: bd. Émile-Jaques-Dalcroze à traverser. Si terminus

Plus en détail

NOUVELLE RÉGLEMENTATION APPLICABLES AUX VÉHICULES ET ÉQUIPEMENTS RÉCRÉATIFS

NOUVELLE RÉGLEMENTATION APPLICABLES AUX VÉHICULES ET ÉQUIPEMENTS RÉCRÉATIFS NOUVELLE RÉGLEMENTATION APPLICABLE AUX VÉHICULES ET ÉQUIPEMENTS RÉCRÉATIFS NOUVELLE RÉGLEMENTATION APPLICABLES AUX VÉHICULES ET ÉQUIPEMENTS RÉCRÉATIFS RENCONTRE D INFORMATION AUX CITOYENS RENCONTRE VILLE

Plus en détail

CHAPITRE VIII : LES RESSOURCES MATÉRIELLES

CHAPITRE VIII : LES RESSOURCES MATÉRIELLES CHAPITRE VIII : LES RESSOURCES MATÉRIELLES : LA GESTION DES BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES PROCÉDURE RELATIVE À LA CIRCULATION ET AU PAGE: 1 Adoptée : CEX-2535 (27 08 96) Modifiée : CEX-2628 (18 11 97) CEX-2899

Plus en détail

RÈGLEMENT RMU-04 (320-2007) RELATIF AU STATIONNEMENT

RÈGLEMENT RMU-04 (320-2007) RELATIF AU STATIONNEMENT PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PONT-ROUGE RÈGLEMENT RMU-04 (320-2007) RELATIF AU STATIONNEMENT Attendu qu un avis de motion de ce règlement a été préalablement donné, soit à la séance du conseil tenue le

Plus en détail

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière.

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière. Page 2 : Sommaire Page 3 : Présentation du petit guide Page 4 et 5: Le petit guide des piétons Page 6 et 7 : Le petit guide du cyclisme Page 8 : Le petit guide des planches à rou lettes, patins et trottinettes

Plus en détail

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables Avant de partir, vérifie ton équipement et celui de ton vélo : fanion sonnette (petit drapeau) obligatoire conseillé frein arrière écarteur de danger éclairage avant et réflecteur blancs ou jaunes frein

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Plan de mobilité active

Plan de mobilité active PROJET VILLE DE LONGUEUIL RÉSUMÉ Document de travail soumis à la consultation publique 2 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE 5 1 DIAGNOSTIC 6 1.1. Partage de l espace public et sécurité 6 1.2. Continuité et accès

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE STATIONNEMENT

POLITIQUE SUR LE STATIONNEMENT Page: 1/5 1.- GÉNÉRALITÉS 1.1 La présente politique vise à clarifier les différentes pratiques et procédures concernant l utilisation des parcs de stationnement du Cégep de Chicoutimi et touche l ensemble

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

École Saint-Joseph Commission scolaire des Laurentides Ville de Sainte-Adèle

École Saint-Joseph Commission scolaire des Laurentides Ville de Sainte-Adèle École Saint-Joseph Commission scolaire des Laurentides Ville de Sainte-Adèle Avant-Propos Le présent document a été rédigé dans le cadre du programme À pied, à vélo, ville active visant à favoriser les

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

Séance du lundi 24 juin 2013

Séance du lundi 24 juin 2013 Séance du lundi 24 juin 2013 C - 2 0 1 3 / 6 Monsieur Alain JUPPE, Maire, présente la communication suivante : Mise en place d'un service de voitures électriques en libre service. Communication du Maire

Plus en détail

Avantages de la technologies GeoAutomation

Avantages de la technologies GeoAutomation Avantages de la technologies GeoAutomation Précision Nous vous offrons la solution de cartographie mobile la plus précise présentement disponible sur le marché. Programme d'efficacité géospatiale Nous

Plus en détail

DIAGNOSTIC EN MARCHANT QUARTIER 2 Blancport/Lac Marchais

DIAGNOSTIC EN MARCHANT QUARTIER 2 Blancport/Lac Marchais DIAGNOSTIC EN MARCHANT QUARTIER 2 Blancport/Lac Marchais LE 29 JANVIER 2015 Présents: Les référents du quartier 2 : Mme Dudit-Gamant, M Conseil, Mme Conseil, M Schneider M. Baux, adjoint au Maire délégué

Plus en détail

03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE

03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE 03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La circulation à la campagne présente des dangers spécifiques. La signalisation est moins importante. Les passages protégés pour les piétons

Plus en détail

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ 01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La rue peut être un lieu dangereux. L enfant doit connaître les risques liés à sa petite taille pour agir en conséquence.

Plus en détail

Programme Particulier d Urbanisme (PPU) du Quartier des gares, Montréal

Programme Particulier d Urbanisme (PPU) du Quartier des gares, Montréal 1 Programme Particulier d Urbanisme (PPU) du Quartier des gares, Montréal Mémoire déposé par l ADUQ Association du Design Urbain du Québec Rédaction : Vincent Robert-Huot Introduction L ADUQ L Association

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LA SÉCURITÉ, LA PAIX ET L ORDRE DANS LES LIEUX PUBLICS.

RÈGLEMENT CONCERNANT LA SÉCURITÉ, LA PAIX ET L ORDRE DANS LES LIEUX PUBLICS. RÈGLEMENT NUMÉRO : 198 RÈGLEMENT CONCERNANT LA SÉCURITÉ, LA PAIX ET L ORDRE DANS LES LIEUX PUBLICS. CONSIDÉRANT que le Conseil du territoire de la Municipalité est doté de parcs, terrains de jeux, trottoirs,

Plus en détail

Mesures et constats 2008/2009 Planification 2010/2017

Mesures et constats 2008/2009 Planification 2010/2017 Gestion des déplacements Vieux-Montréal Mesures et constats 2008/2009 Planification 2010/2017 Préparé par : Service des infrastructures, transport et environnement Direction des Transports Division du

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

COIN GARAGE S'APPROPRIER LE LANGAGE

COIN GARAGE S'APPROPRIER LE LANGAGE COIN GARAGE Aménagement matériel (remarques spécifiques liées à cet espace): - des voitures, - un garage, - un tapis de sol représentant routes et chemins - d'autres types de véhicules, camion, remorques,

Plus en détail

Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies

Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies Juillet 2013 Table des matières 1 POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 2 PRINCIPES GÉNÉRAUX...

Plus en détail

REGLEMENT CONCERNANT LA SECURITE, LA PAIX ET L ORDRE DANS LES LIEUX PUBLICS.

REGLEMENT CONCERNANT LA SECURITE, LA PAIX ET L ORDRE DANS LES LIEUX PUBLICS. RÈGLEMENT NUMÉRO :105 REGLEMENT CONCERNANT LA SECURITE, LA PAIX ET L ORDRE DANS LES LIEUX PUBLICS. CONSIDÉRANT que le Conseil du territoire de la Municipalité est doté de parcs, terrains de jeux, trottoirs,

Plus en détail

Visio Park city. Le stationnement devient intelligent. Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain. Analysez votre stationnement

Visio Park city. Le stationnement devient intelligent. Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain. Analysez votre stationnement Le stationnement devient intelligent Visio Park city Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain Analysez votre stationnement Bannissez les comportements frauduleux Rentabilisez votre

Plus en détail

Les plaines LeBreton Lignes directrices pour l aménagement par le secteur privé

Les plaines LeBreton Lignes directrices pour l aménagement par le secteur privé Réaménagement des Plaines LeBreton Tableau sommaire de l aménagement (premier lotissement) Fiche d analyse de l aménagement NOTE: LE TABLEAU QUI SUIT PRÉSENTE LES RÉSULTATS DE LA DÉMONSTRATION DE LA CAPACITÉ

Plus en détail

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS NOVEMBRE 2012 LES TERRASES ST-SULPICE PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice Plan d actions du Quartier Latin CONSOLIDATION

Plus en détail

Horaires d ouverture : du lundi au vendredi, de 09H00 à 12H30 et de 13H30 à 17H30

Horaires d ouverture : du lundi au vendredi, de 09H00 à 12H30 et de 13H30 à 17H30 GUIDE PRATIQUE ECOLE D ART MURAL DE VERSAILLES ECOLE D ART MURAL DE VERSAILLES Directrice : Lisa Staniforth-Gourdon, B.F.A. 41, rue de la Paroisse 78000 Versailles Tél. : +33 (0) 1 39 51 83 72 Fax : +33

Plus en détail

Au nom de toute la grande équipe de l école des Cœurs-Vaillants, nous vous souhaitons une bonne année scolaire 2015 2016.

Au nom de toute la grande équipe de l école des Cœurs-Vaillants, nous vous souhaitons une bonne année scolaire 2015 2016. Septembre 2015 Bonjour à toutes et à tous! Déjà un an pour l école des Cœurs-Vaillants! C est un deuxième départ où engagement, respect et bien-être seront au rendez-vous. Ainsi, nous souhaitons que l

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional Fiche de lecture du milieu 20 mars 2015 Localisation de la ville de CONTEXTE Superficie : 70,8 km 2 Population (2015) : 41 466 Densité de population : 5,8 hab./ha Densité brute de logement : 13 log./ha

Plus en détail

LA NAVETTE DES PLAGES

LA NAVETTE DES PLAGES LA NAVETTE DES PLAGES Laissez-vous conduire, c est gratuit, pratique et écologique MISE EN PLACE DʼUN NOUVEAU SYSTEME DE NAVETTE GRATUITE AVEC UNE OFFRE DE PARKINGS RELAIS La Navette des Plages 2 bus facilement

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

RESSOURCES pour les aînés

RESSOURCES pour les aînés 1 ère édition, Hiver/Printemps 2014 RESSOURCES pour les aînés Formations et services Conférences Activités Ateliers Belœil * McMasterville * Mont-Saint-Hilaire * Otterburn Park * Saint-Antoine-sur-Richelieu

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Edmonton, 11 juin 2012 Catherine Berthod, ing., urb. Direction de la sécurité en transport

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

RAPPORT Marche exploratoire. Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs. PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun

RAPPORT Marche exploratoire. Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs. PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun RAPPORT Marche exploratoire Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun Le 7 mai 2014 Table des matières Préambule... 3 Mise en

Plus en détail

Inventaire. des signaux routiers SIGNALER MOINS MAIS MIEUX. avril 2007

Inventaire. des signaux routiers SIGNALER MOINS MAIS MIEUX. avril 2007 4 SIGNALER MOINS MAIS MIEUX avril 2007 Inventaire des signaux routiers Pour pouvoir gérer correctement la signalisation routière, le gestionnaire de la voirie doit avoir un bon aperçu de la tâche qui lui

Plus en détail

Non Utilisation de la propriété Commerciale et résidentielle Type de bâtiment. acceptée Superficie du terrain acceptée Cadastre 540 $ (2008)

Non Utilisation de la propriété Commerciale et résidentielle Type de bâtiment. acceptée Superficie du terrain acceptée Cadastre 540 $ (2008) Mathieu Vendette, Courtier immobilier RE/MAX DU CARTIER INC. Agence immobilière 7085, BOUL. ST-LAURENT MONTREAL (QC) H2S 3E3 514-278-7170 / 514-278-7170 mvendette@remax-ducartier.qc.ca No MLS 8261129 (En

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL (04-047)

RÈGLEMENT MODIFIANT LE PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL (04-047) VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT RÈGLEMENT MODIFIANT LE PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL (04-047) Vu les articles 109 à 109.5 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre A- 19.1); Vu l article

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

Régie du Bâtiment Société pour la résolution des conflits Inc. Plan de garantie no:055148 Dossier 041223001

Régie du Bâtiment Société pour la résolution des conflits Inc. Plan de garantie no:055148 Dossier 041223001 Régie du Bâtiment Soreconi Société pour la résolution des conflits Inc. Plan de garantie no:055148 Dossier 041223001 Lucie Lacasse, es qualité de représentante du Syndicat de la copropriété de l Ilot des

Plus en détail

Code de la route. Document d information tout public

Code de la route. Document d information tout public Code de la route Document d information tout public ARRÊT ET STATIONNEMENT ZP SECOVA INPP E.CORNET Conseiller en mobilité Différence entre l arrêt et le stationnement Article 2.22: Le terme " véhicule

Plus en détail

Action. Sécurité Routière. L abécédaire du Petit Prudent

Action. Sécurité Routière. L abécédaire du Petit Prudent Action Sécurité Routière L abécédaire du Petit Prudent Demain c'est un grand jour pour le Petit Prudent, c'est la rentrée des classes! Il a soigneusement rangé ses nouveaux stylos dans sa trousse bleue

Plus en détail

Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier

Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier Groupe de travail sur les transports actifs et alternatifs Sécurité des cyclistes Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier Les notes qui suivent font suite aux travaux du Groupe

Plus en détail

Espace proposé 9000pi² sur 2 étages RC et 1 er étage

Espace proposé 9000pi² sur 2 étages RC et 1 er étage Espace proposé 9000pi² sur 2 étages RC et 1 er étage Introduc*on Le secteur Lebourgneuf ne cesse de séduire les entreprises comme la vôtre et c est pourquoi elles sont aussi nombreuses à s y être déjà

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Éducation à la Sécurité Routière - Enjeux et perspectives Séminaire

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Conseil Economique et Social Local de Blagnac ASSEMBLEE PLENIERE Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Rapporteurs : Jean-Michel VERNHES

Plus en détail

vant 10 ans, un enfant est incapable d assurer sa sécurité sur la voie publique. Il n est pas un adulte en miniature. Il ne réagit pas comme nous.

vant 10 ans, un enfant est incapable d assurer sa sécurité sur la voie publique. Il n est pas un adulte en miniature. Il ne réagit pas comme nous. vant 10 ans, un enfant est incapable d assurer sa sécurité sur la voie publique. Il n est pas un adulte en miniature. Il ne réagit pas comme nous. Même s il est initié à la sécurité routière par ses parents

Plus en détail

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi?

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi? Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? C est un plan détaillé produit lorsqu un secteur fait face ou prévoit faire face à des changements importants. Le PPU fixe des objectifs pour l

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Conseil Consultatif Quartier CENTRE-VILLE - 3 juin 2015 m u n i c

Plus en détail

ACSP Pré-conférence Toronto Mai 2014

ACSP Pré-conférence Toronto Mai 2014 ACSP Pré-conférence Toronto Mai 2014 Olivier Bellefleur, Julie Castonguay, François Gagnon et Louise St-Pierre Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé Émile Tremblay

Plus en détail

Tramway Garonne Visite de chantier du 8 octobre

Tramway Garonne Visite de chantier du 8 octobre Mardi 8 octobre 2013 Tramway Garonne Visite de chantier du 8 octobre Dossier de presse SOMMAIRE Présentation de la future ligne de Tram Garonne 1. Le tracé 2. Les chiffres et les dates Point d avancement

Plus en détail

C est une des choses qu on devra étudier. C est une des choses qu on devra étudier.

C est une des choses qu on devra étudier. C est une des choses qu on devra étudier. Zone Keym Réunion du 30 avril 2013 Introduction par le Collège: Point sur la place Keym : le Collège souhaite réaménager la place pour la rendre plus vivante. Comment pourrait-on faire? On a déjà enlevé

Plus en détail

Situation 1 : Note :...

Situation 1 : Note :... Situation 1 : Adhérence sur les pavés et positionnement en entrée de giratoire pour aller à gauche à noter un rampant aigu descendant de plateau ralentisseur en sortie du giratoire Situation 2 : Adhérence

Plus en détail

Le nouveau plan de stationnement de Villeurbanne

Le nouveau plan de stationnement de Villeurbanne Direction générale du développement urbain Le nouveau plan de stationnement de Villeurbanne Réunion publique 27 juin 2012 Le stationnement à Villeurbanne retour en arrière Rue des Charmettes 2 Le stationnement

Plus en détail

Conseil de quartier LE CLOS Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014.

Conseil de quartier LE CLOS Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014. Etaient présents : MMe Christine DECOOL Catherine DESPIERRE Françoise DUCLOS Janine ROGER MM André AMADIEU Robin BALLIE Patrick BILLEY Jean-Jacques BULOURDE François GRILLET Didier HUET Patrick SAVARY

Plus en détail

LES SOLUTIONS DE TRANSPORT DURABLE LANCÉ EN 2006, LE PROGRAMME DE TRANS-

LES SOLUTIONS DE TRANSPORT DURABLE LANCÉ EN 2006, LE PROGRAMME DE TRANS- PROGRAMME DE TRANSPORT DURABLE ET PARC DE DU CHUS JANVIER 2011 LES SOLUTIONS DE TRANSPORT DURABLE LANCÉ EN 2006, LE PROGRAMME DE TRANS- PORT DURABLE DU CHUS PROPOSE DIF- FÉRENTES SOLUTIONS DE RECHANGE

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT durable de l agglom. agglomération Boulonnaise

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT durable de l agglom. agglomération Boulonnaise Comité Départemental de Tourisme CONSEIL DE DEVELOPPEMENT durable de l agglom l agglomération Boulonnaise Réunion plénière du 20 décembre 2006 Propositions du groupe de travail Aménagement du Territoire

Plus en détail

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS OBJECTIFS a. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de se stationner près d une porte d entrée. b. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de repérer facilement les places

Plus en détail

01_INTRODUCTION_LE CODE DE LA ROUTE

01_INTRODUCTION_LE CODE DE LA ROUTE 01_INTRODUCTION_LE CODE DE LA ROUTE CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE Pourquoi il a fallu instaurer un code de la route. Les principaux panneaux et marquages au sol. OBJECTIFS DE LA LEÇON Éducation Civique.

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

ARRETE MUNICIPAL REGLEMENTATION DU STATIONNEMENT DANS LA COMMUNE D ETRELLES

ARRETE MUNICIPAL REGLEMENTATION DU STATIONNEMENT DANS LA COMMUNE D ETRELLES ARRETE MUNICIPAL REGLEMENTATION DU STATIONNEMENT DANS LA COMMUNE D ETRELLES Le Maire d Etrelles, Vu la loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés des communes, des départements et des

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC, COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE

PROVINCE DE QUÉBEC, COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE PROVINCE DE QUÉBEC, COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE ACCEPTÉ Séance ordinaire du Comité exécutif de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, tenue à la salle multifonctionnelle

Plus en détail

Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur :

Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur : Mémoire du Conseil régional de l environnement de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur : La traversée de la rue à Montréal : Comment accroître le confort et la sécurité des piétons 10

Plus en détail

irap Flux et stationnement à Roland-Garros

irap Flux et stationnement à Roland-Garros irap Flux et stationnement à Roland-Garros Conclusions du bureau d études IRAP 1 La fréquentation de Roland Garros 2011 En moyenne 28 600 spectateurs par jour Les 8 premiers jours : 34 000/J Les 7 derniers

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013 COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013 Objet : LR 900 : Comité des usagers n 1 Participants : Usagers : Ø Madame MOKBEL Ø Monsieur

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. Conseil d administration

PROCÈS-VERBAL. Conseil d administration PROCÈS-VERBAL Conseil d administration Procès-verbal de l assemblée régulière du conseil d administration du Conseil de quartier de Val-Bélair, tenue le 17 septembre 2014 à 19h30 au bureau administratif

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE

SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE A - DES CHANGEMENTS POSITIFS POUR LE PLATEAU NORD B - FIABILITE ET FREQUENCE C - UN DOUBLE SITE PROPRE SUR LA ROUTE DE C2 D - LES AMENAGEMENTS A

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014 L Office de la tranquillité publique L office de la tranquillité publique Comme toute grande ville, Bordeaux

Plus en détail

Également présents : Mme Johanne Gagnon, greffière et directrice générale adjointe M. Roch Lemieux, directeur général et trésorier

Également présents : Mme Johanne Gagnon, greffière et directrice générale adjointe M. Roch Lemieux, directeur général et trésorier VILLE DE BEAUPRÉ LE 21 AOÛT 2006 À une séance régulière du conseil municipal tenue au lieu habituel des délibérations, lundi, le 21 août 2006 à 20h00, à laquelle sont présents: M. Jean-Martin Cliche, conseiller

Plus en détail

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir ÉDITION : Mars 2015 Camp de jour et programmation du printemps à l intérieur JOYEUSEs PÂQUES Dans ce numéro: SECTION VIE MUNICIPALE

Plus en détail

HABITER LE BOIS D ATON

HABITER LE BOIS D ATON COMMUNE DE COURDIMANCHE (95) HABITER LE BOIS D ATON CREATION D UN ECOQUARTIER PRESENTATION DU 1 MARS 2013 SOMMAIRE PLAN GENERALE D AMENAGEMENT VOLUMETRIE GENERALE MIXITE DES TYPOLOGIES Individuels Maison

Plus en détail