Jeunes promus Bien démarrer en sept étapes. Indépendants Cotisations sociales: combien et pourquoi? N 42

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jeunes promus Bien démarrer en sept étapes. Indépendants Cotisations sociales: combien et pourquoi? N 42"

Transcription

1 N 42 M A G A Z I N E Bimestriel Juillet - Août Bureau de dépôt: Bruxelles X - Amonis Magazine - n d agréation P Jeunes promus Bien démarrer en sept étapes Indépendants Cotisations sociales: combien et pourquoi? Amnistie fiscale Dernière chance de blanchir l argent noir Jeunes médecins Engager du personnel administratif

2 ÉDITO Bilan positif pour 2012, une fois de plus Jan Pollers Dans un contexte toujours mouvementé, nous avons été fiers de présenter à notre Assemblée Générale des résultats une fois encore positifs. Excellente performance financière, croissance de nos avoirs et totale couverture de nos engagements. Amonis clôture 2012 en parfait équilibre, sur le court terme et sur le long terme. Les chiffres commerciaux reflètent, eux aussi, le dynamisme de notre entreprise. Le nombre de membres continue de progresser, tout comme l encaissement généré par nos différents pôles d activité. Le savoir-faire de nos collaborateurs et notre culture d entreprise axée sur le service aux membres sont la clé de notre réussite dans la durée. Des performances qui nous permettent d offrir à nos membres un excellent rendement que nous vous laissons découvrir dans le rapport de gestion ci-joint pour l année En 2013, nous poursuivons le développement de nos produits car nous entendons continuer à étendre notre expertise et progresser dans un environnement économique dont la fragilité souligne l utilité de notre métier: garantir un complément de retraite solide et fiable. Tom Mergaerts Chief Executive Officer Dr H. Van Dijck Président du Conseil d Administration

3 Brèves Indépendants en société Cotisation sociale des sociétés Montant de la cotisation sociale à charge des sociétés pour l année 2013: Cotisation annuelle 2013 Cette cotisation est à verser à votre caisse d assurances sociales au plus tard pour le 30 juin 2013 ou le dernier jour du 3 e mois suivant la création de la société. Avantages sociaux INAMI Médecins et dentistes conventionnés Total bilantaire de l avantdernier exercice comptable 347, , > ,65 Renvoyez-nous au plus vite votre demande d avantages sociaux INAMI 2013 si vous ne l avez déjà fait. Pour obtenir un duplicata de votre document: 0800/ Sommaire 4. Jeunes promus Bien démarrer en sept étapes 6. Fiscalité Dernière chance de blanchir l argent noir 8. Starters Engager du personnel administratif? Suivez le guide 10. Zoom Cotisations sociales: combien et pourquoi? Culture La Nuit des Chœurs 2013 Profitez de la réduction de 5 euros offerte aux lecteurs d Amonis magazine. La Nuit des Chœurs renoue avec l atmosphère si particulière de l Abbaye de Villers-la-Ville. Les 30 et 31 août, six formations vocales vous invitent à un concert-promenade dans les endroits les plus remarquables du site historique de l Abbaye. En fin de soirée, les artistes se rassemblent sur la grande scène pour une apothéose rehaussée d un feu d artifice. 18h: ouverture des portes 18h30 à 23h: concert-promenade 23h15: concert d apothéose avec feu d artifice Plus d informations sur Pour obtenir la réduction de 5 euros sur votre réservation, appelez-nous au 0800/ Attention, cette offre est valable jusqu au 14 août

4 Administration Bien démarrer en sept étapes Félicitations, vous avez décroché votre diplôme! Vous voici à l aube de votre carrière professionnelle. Mais, auparavant, le professionnel de la santé que vous êtes doit encore accomplir quelques démarches administratives. Explications. 1. Demander un visa La toute première démarche à effectuer par toutes les professions médicales est la demande de visa. Ce visa est la reconnaissance de l obtention de votre diplôme et de votre aptitude à travailler en tant que professionnel de la santé. Si vous êtes détenteur d un diplôme belge, cette première étape est très simple: - Médecins et dentistes: vous recevez automatiquement votre visa du SPF Santé publique; - Kinésithérapeutes: vous devez télécharger le formulaire de demande sur le site web du SPF, le compléter et le renvoyer au SPF Santé publique; - Pharmaciens: adressez-vous à la Commission médicale de la province où est située votre officine. La procédure est identique pour les assistants ou les remplaçants en pharmacie, mais ceux-ci doivent s adresser à la Commission de la province où ils résident. Les pharmaciens hospitaliers en début de formation, quant à eux, envoient leur demande à la Commission d agrément des pharmaciens hospitaliers. Corbis 2. S inscrire auprès d une association professionnelle Cette deuxième étape est obligatoire pour les médecins, les dentistes et les pharmaciens. - Médecins: vous vous inscrivez auprès du Conseil Provincial de l Ordre des Médecins de la province où vous effectuez votre stage. Vous devez présenter votre visa et un certificat de bonnes vie et mœurs. Les médecins généralistes s inscrivent aussi auprès du cercle de médecins généralistes de leur lieu de stage. - Dentistes: vous devez vous inscrire auprès du Study club de votre région. Ce Study club organise les services de garde et la formation continue, obligatoire pour le maintien de votre agrément. - Pharmaciens: vous vous inscrivez auprès de l Ordre des Pharmaciens de la province où est située votre officine. Les assistants en pharmacie le font dans la province où ils résident. Dans ce cas aussi, un visa et un certificat de bonnes vie et mœurs sont nécessaires. 3. Demander un numéro INAMI Le numéro INAMI vous permet de délivrer des attestations de soins à vos patients. Cette procédure diffère selon votre profession. 4. M A G A Z I N E

5 Jeunes promus Vous avez droit aux avantages sociaux INAMI dès la fin de vos études Amonis se charge de tout Vous voulez bénéficier des avantages sociaux dès le début de votre carrière? Confiez-en la demande et les formalités à des spécialistes. Contactez dès aujourd hui l un de nos conseillers au 0800/ Médecins: vous envoyez votre dossier de stage au SPF Santé publique. Ce dossier comprend le plan de stage, l attestation de sélection délivrée par l université, la preuve d inscription auprès de l Ordre des Médecins et une copie des conventions de stage. Les médecins généralistes y joignent aussi une attestation de réussite de la formation théorique en médecine générale. - Dentistes: vous renvoyez votre dossier de stage au SPF Santé publique. Ce dossier contient la demande d acceptation de votre plan de stage, l attestation de sélection délivrée par l université, la convention salariale, éventuellement le programme de formation et le sujet de votre mémoire (obligatoire pour les dentistes généralistes). d un numéro INAMI définitif, vous remettez à l INAMI une déclaration sur l honneur attestant que votre cabinet satisfait à toutes les prescriptions légales en la matière. - Pharmaciens: vous remplissez un formulaire de demande d inscription et de conventionnement. Vous le faites signer par le pharmacien pour lequel vous travaillez et par le conseil de la province où vous êtes inscrit et vous l envoyez à l INAMI. 4. Indépendant ou salarié? Le choix de votre statut indépendant ou salarié est une étape très importante. Si vous optez pour le statut d indépendant, vous êtes obligé(e) de vous inscrire auprès d une caisse d assurances sociales. - Médecins: vous pouvez postposer ce choix jusqu après votre stage. Pendant leur stage, tant les spécialistes que les généralistes bénéficient du statut sui generis. Ce statut est proche de celui de salarié mais n ouvre pas de droits à la pension. - Dentistes: vous travaillez comme indépendants pendant votre stage. - Kinésithérapeutes et pharmaciens: vous devez tout de suite faire votre choix. 5. Affiliation à une mutuelle Les médecins, les dentistes, les pharmaciens et les kinésithérapeutes sont obligés de s inscrire auprès de la caisse d assurance maladie de leur choix, quel que soit leur statut. 6. Responsabilité civile professionnelle Une dernière démarche nécessaire est la souscription d une assurance responsabilité professionnelle. Vous ne devrez dès lors pas payer de votre poche les éventuels dommages si vous commettez une faute médicale. Les spécialistes en formation sont assurés par l hôpital où ils travaillent, les médecins généralistes en formation par l ASBL qui gère le paiement de leur salaire. Néanmoins, vous pouvez souscrire une assurance personnelle si vous délivrez des soins médicaux en dehors du cadre de votre stage. - Kinésithérapeutes: vous recevez d abord un numéro INAMI provisoire avec un code compétence qui se termine par 526. Si vous réussissez l examen de sélection, qui est en principe organisé chaque année et auquel tous les kinésithérapeutes doivent s inscrire, vous recevez un numéro INAMI définitif. En juin 2012, le gouvernement a décidé de suspendre cet examen jusqu au 31 décembre 2013 et de prolonger les numéros INAMI provisoires pour tous les kinésithérapeutes jusqu à cette date. Dès que vous disposez 7. Demander vos avantages sociaux INAMI Les médecins, les dentistes, les kinésithérapeutes et les pharmaciens ont droit aux avantages sociaux INAMI dès la fin de leurs études. Ils sont attribués aux prestataires de soins qui ont accepté la convention entre l INAMI, les caisses d assurance maladie et les représentants de leur profession. Cet argent peut être utilisé pour la constitution d une pension libre complémentaire, le financement d une assurance revenu garanti ou une combinaison des deux. 5.

6 Amnistie fiscale Dernière chance de blanchir l argent noir À partir de l année prochaine, c en sera fini de la régularisation de l «argent noir». Le gouvernement accorde aux fraudeurs fiscaux une toute dernière chance de se mettre en ordre. Devez-vous la saisir? Permettre aux fraudeurs, moyennant le paiement d une amende, de régulariser leur argent noir, telle était l idée de la fameuse «Déclaration Libératoire Unique» ou DLU que le gouvernement Verhofstadt avait concoctée en Ce n était que le premier round d amnistie fiscale qu organisait notre pays. Le terme «unique» a rarement été autant vidé de son sens, car la DLU s est en effet rapidement transformée en une sorte de système de régularisation permanent, excluant toutefois la fraude fiscale grave et organisée. Au 1 er juillet de cette année démarrera une troisième et, semble-t-il, toute dernière phase. Le système actuel y sera étendu à la fraude grave et les amendes seront à la hausse pour tous. Ce délai expirera au 31 décembre. Après cette date, c en sera définitivement fini de la régularisation. Les avocats fiscalistes et les banquiers d affaires ont indiqué que cette décision du gouvernement avait entraîné une véritable ruée. En effet, pour les trois premiers mois de l année, le nombre de dossiers déposés a déjà triplé par rapport à la même période en Qu est-ce que ça coûte? Mais que coûte cette dernière chance d avoir l esprit tranquille? Nous avons posé la question à Monique Leys, administratrice déléguée de Dierickx Leys Effectenbank à Anvers, fort occupée elle aussi, ces derniers temps, à expliquer les nouvelles règles de l amnistie à ses clients. «Dans la phase actuelle, la pénalité fiscale est limitée à 10%», explique Monique Leys. «La personne qui a éludé le précompte sur des dividendes paiera par exemple 25% de précompte plus 10% d amende. Pour les intérêts, le tarif s élève à 15% plus 10% d amende. Sur les droits de succession éludés s appliquent les tranches d imposition habituelles, différentes dans chaque région et dépendant du lien de parenté, plus 10% d amende sur le capital. Comme indiqué plus haut, à partir du 1 er juillet, le système sera étendu à la «fraude grave et organisée». De quoi s agit-il? Monique Leys: «Il s agit notamment de la fraude à la sécurité sociale, des carrousels TVA, des faux en écriture, du trafic d argent ou de l abus de biens sociaux. Pour la fixation de l amende, le type de fraude est important, mais aussi la prescription ou non du délit fiscal. Pour les revenus mobiliers, le délai de prescription est de 7 ans. Pour les droits de succession, il est de 10 ans et 5 mois.» Réagir ou pas? Immunité pénale comprise Cette amnistie entraîne-t-elle aussi une immunité pénale? Autrement dit, même si elle s est acquittée de l amende, la personne peut-elle encore être condamnée? Monique Leys: «Dans le régime en place jusqu au 1 er juillet, il n y a pas d immunité pénale prévue. Le risque de poursuites judiciaires est, à mon avis, infime, mais il existe bel et bien en théorie. Après le 1 er juillet, une immunité est expressément prévue. Attention: elle n a cours que si les revenus déclarés ne faisaient pas l objet d une enquête judiciaire avant la date de la déclaration.» À partir du 1 er juillet, il faudra donc croiser deux paramètres pour déterminer le montant de l amende: la prescription ou non de la fraude fiscale et le fait qu elle soit «grave et organisée» ou non. «Pour une fraude fiscale simple non prescrite, vous devrez vous acquitter de l impôt éludé plus 15% d amende», précise Monique Leys. «C est donc 5% de plus qu avec le système actuel. S il s agit d une fraude grave non prescrite, vous payerez l impôt plus 20% d amende. Si la fraude est prescrite, vous payerez, qu elle soit simple ou grave, 35% sur le capital.» 6. M A G A Z I N E

7 Fiscalité Vous allez avoir beaucoup de mal à rapatrier votre argent en Belgique si vous ne le faites pas Corbis Reste à savoir si c est une bonne idée de réagir à ces nouvelles dispositions. «Je conseille à presque tous nos clients d en faire usage», répond Monique Leys catégoriquement. «Les tarifs sont raisonnables. Si vous ne le faites pas, vous allez avoir beaucoup de mal à rapatrier votre argent en Belgique. Vous ne pourrez quasiment plus le dépenser. Impossible d envisager une planification successorale, d acheter des biens immobiliers Je ne serais d ailleurs pas surprise que la loi interdisant les paiements cash supérieurs à euros soit encore durcie. Je remarque très clairement que les personnes plus jeunes préfèrent disposer d un peu moins d argent blanc pour en faire ce qu elles souhaitent, que de dormir sur un magot d argent noir pratiquement inutilisable.» Dans certains cas, mieux vaut attendre Si l amende de 35% sur le capital en cas de fraude prescrite peut sembler élevée, elle constitue dans certains cas une aubaine. C est, par exemple, le cas des droits de succession éludés pour un héritage qui n est pas en ligne directe. Imaginons que votre oncle est décédé en 2000 (il y a donc plus de 10 ans et 5 mois) et que vous avez hérité de l argent qu il avait placé sur un compte au Luxembourg. Pour éluder les droits de succession, vous avez investi cette somme dans une assurance vie luxembourgeoise. Si vous voulez régulariser ce capital dans le système actuel, vous devrez payez 65% de droits de succession plus 10% d amende. Comme aucune distinction n est faite entre les capitaux prescrits et non prescrits, vous perdrez trois quarts de la somme. Dans le système qui entrera en vigueur à partir du 2 juillet, vous ne débourserez que 35%, soit une différence de 40%! 7.

8 Jeunes médecins Engager du personnel administratif? Les activités de votre cabinet prennent de l ampleur et vous souhaitez engager un(e) assistant(e) pour vous décharger de vos obligations administratives? Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux négocier cette nouvelle étape de votre carrière. Avant tout, il va vous falloir dénicher la perle rare. Oubliez les petites annonces dans les journaux, qui sont de moins en moins lues. Plusieurs pistes s offrent à vous: - publier une annonce sur un site d offres d emploi (www.stepstone.be, ou encore par exemple); - contacter des établissements spécialisés dans la formation d assistants médicaux; - vous adresser à votre agence régionale pour l emploi (Actiris à Bruxelles, Forem en Wallonie, VDAB en Flandre); Que vous coûte un travailleur? - vous faire aider par une agence d intérim (mais attention aux coûts); - recourir aux services d un spécialiste du recrutement dans les professions médicales. Cette dernière option peut vous aider si vous vous sentez désarmé(e) face à l idée de faire vous-même la sélection des candidats. Si vous décidez d effectuer seul(e) le processus de recrutement, rappelez-vous que vous devrez notamment vérifier si votre candidat(e) est citoyen(ne) européen(ne). Si ce n est pas le cas, il(elle) doit détenir une carte de séjour et un permis de travail. Par ailleurs, les ressortissants des derniers pays entrés dans l Union sont eux aussi soumis à certaines formalités supplémentaires. Si le contrat de travail mentionne le salaire brut de votre travailleur, vous devrez néanmoins débourser nettement plus chaque mois. En effet, vous êtes également redevable de cotisations sociales patronales. Celles-ci peuvent monter jusqu à 38% du salaire brut, même s il existe des réductions substantielles au cours des premières années pour les trois premiers travailleurs. Par ailleurs, n oubliez pas que l assurance accidents du travail, la rémunération de votre secrétariat social et le pécule de vacances de votre travailleur sont également à votre charge. Vos obligations administratives Si vous avez trouvé le(la) candidat(e) idéal(e), il va à présent falloir l engager dans le respect de la législation en vigueur. Pour commencer, sachez que vous devrez vous acquitter d une série d obligations: - souscrire une assurance contre les accidents du travail, - vous identifier en tant qu employeur auprès de l ONSS, - vous affilier auprès d un service externe de prévention et de protection. Au plus tard lors de l entrée en fonction de votre collaborateur(-trice), vous devrez également effectuer une déclaration DIMONA auprès de l ONSS. Cette formalité s effectue assez rapidement en ligne, à condition de disposer de votre numéro d identification d employeur et des coordonnées complètes de votre collaborateur(-trice) (y compris son numéro de registre national). Vos obligations vis-à-vis du travailleur Votre première obligation vis-à-vis de votre nouveau(-elle) collaborateur(-trice) est de signer avec lui(elle) un contrat de travail en 8. M A G A Z I N E

9 Starters bonne et due forme. La loi vous oblige à le faire signer au plus tard le jour de l entrée en fonction. Si vous ne le faites pas, il y aura contrat de travail tacite, ce qui veut dire par exemple que votre travailleur sera supposé être engagé à plein temps. Vous devrez également disposer d un règlement de travail, dont vous devrez remettre un exemplaire au travailleur en échange d une signature. Ce règlement de travail détermine entre autres les horaires de travail et la procédure à respecter en cas d absence ou de maladie. Il est donc non seulement obligatoire, mais aussi indispensable. Par ailleurs, vous êtes tenu de respecter la législation sur le travail, ainsi que les dispositions de la Commission Paritaire dont vous dépendez. En principe, le personnel affilié aux tâches administratives et de gestion est soumis à la commission paritaire auxiliaire pour employés. Toutes ces règles stipulent notamment la durée hebdomadaire et journalière du travail, les dispositions en matière d heures supplémentaires, de congés légaux, etc. Faites-vous conseiller Vous l aurez compris, engager un travailleur est une tâche relativement complexe, dans laquelle un peu d assistance ne sera pas de trop. La meilleure solution est de vous adresser à un secrétariat social. Ces organismes sont spécialisés dans tout ce qui concerne la gestion du personnel et pourront vous apporter de précieux conseils. Ils se chargeront également du calcul de la rémunération et des précomptes et cotisations sociales, ainsi que de l établissement des fiches de paie. Ils pourront également, et c est un élément important, vous renseigner sur ce que vous coûtera exactement l engagement de votre collaborateur(-trice). Vous devez en effet prendre votre décision en connaissance de cause: une fois la période d essai passée, les durées de préavis s allongent considérablement. Mieux vaut donc être certain que vous disposez des revenus nécessaires à cet engagement. Des aides de l État? Afin de stimuler l emploi, l État et les Régions octroient des aides aux employeurs lors des premiers engagements. Vous trouverez plus d informations sur les sites internet d Actiris, du Forem et du VDAB, ainsi qu auprès de votre secrétariat social. Par ailleurs, les médecins généralistes reçoivent également un soutien dans le cadre des fonds d impulsion pour la médecine générale: - le fonds IMPULSEO II prévoit un soutien pour les groupements de généralistes qui désirent engager un(e) employé(e) administratif(-ve); - le fonds IMPULSEO III octroie un soutien pour l engagement d un(e) employé(e) administratif(-ve) par un généraliste seul. Par ailleurs, si vous décidez de recourir au services d un secrétariat médical à distance, IMPULSEO III prévoit également une aide pour les généralistes et les groupements de généralistes. Corbis

10 Indépendants Cotisations sociales: combien et pourquoi? Chaque trimestre, les indépendants sont invités à verser des cotisations sociales. Que couvrent-elles exactement et sur quelle base sont-elles calculées? Les cotisations sociales sont la base du système de protection sociale. Leur paiement ouvre le droit, pour un indépendant, à une série de prestations: - remboursement des soins de santé pour l indépendant et les personnes à sa charge; - revenus en cas d incapacité de travail prolongée: lorsqu une incapacité se prolonge au-delà de 1 mois, la sécurité sociale verse une indemnité journalière qui dépend de la situation familiale (plus d infos sur selfemployed/healthinsurance/disability_ allowance.htm); - prestations familiales: tout comme les salariés, les indépendants ont droit à une allocation de naissance et aux allocations familiales; - pension de retraite: la pension légale dépend des cotisations sociales versées pendant la carrière. Elle est cependant peu élevée, et il est important de se constituer dès que possible une pension libre complémentaire d indépendant; - assurance faillite: cette couverture supplémentaire s adresse aux indépendants et dirigeants d entreprise en faillite. Elle leur permet de bénéficier, sans payer de cotisations, du maintien de leurs droits en matière de prestations familiales et de soins de santé durant 4 trimestres maximum. Elle donne également droit durant cette même période au versement d une allocation mensuelle. Vos revenus d il y a 3 ans? Pour bénéficier de ces prestations sociales, vous devez vous acquitter chaque trimestre de vos cotisations sociales. Ces dernières dépendent de vos revenus d il y a 3 ans. Ce délai permet à l INASTI, l organisme de sécurité sociale chargé de gérer le régime des travailleurs indépendants, de disposer de chiffres définitifs validés par l administration fiscale. Il s agit des revenus professionnels nets, c est-à-dire de vos revenus bruts diminués de vos frais et pertes professionnels mais avant paiement du précompte professionnel. Puisque nous sommes en 2013, le calcul de vos cotisations sociales est donc basé sur vos revenus de l année Ce montant est indexé: pour 2013, vous devrez multiplier votre revenu professionnel net de mentionné sur votre avertissement extrait de rôle - par un coefficient d indexation de 1, Augmenter votre protection sociale et diminuer vos cotisations? Les cotisations de votre Pension Libre Complémentaire Amonis et de votre assurance revenu garanti sont considérées comme des frais professionnels déductibles: plus vous cotisez, plus vous diminuez votre revenu professionnel net, et donc la base de calcul de vos cotisations sociales. Et cela tout en augmentant votre protection sociale grâce à nos couvertures solidarité! N hésitez pas à prendre contact avec un conseiller Amonis au 0800/ pour en savoir plus! Le calcul des cotisations sociales suit un barème dégressif par tranches: plus vos revenus sont élevés, moins les cotisations sociales sont proportionnellement élevées. Au-delà de ,18 euros (revenus 2010 non indexés), plus aucune cotisation sociale n est due (voir tableau 1). Les prélèvements étant effectués par trimestre, il convient, pour estimer la charge annuelle de cotisations, de multiplier le pourcentage par 4 (par exemple 22% pour un revenu 2010 entre ,57 et ,72 euros. À ces montants s ajoutent par ailleurs les frais de gestion prélevés par votre Caisse d Assurances Sociales. 10. M A G A Z I N E

11 Zoom Régime spécial pour les starters Pour les indépendants actifs depuis moins de 3 ans, le régime de calcul est évidemment différent, puisque par définition le fisc ne peut disposer de leurs revenus d il y a 3 ans. Ils sont soumis à un régime de cotisations forfaitaires provisoires, calculées sur un revenu forfaitaire de ,63 euros en 2013 (voir tableau 2). Attention: il s agit de cotisations provisoires! Cela signifie que dès que vous terminerez votre troisième année complète d activité, votre Caisse d Assurances Sociales comparera ces cotisations provisoires au montant de vos revenus réels et vous enverra un avis de régularisation. Si vous savez que vos revenus sont supérieurs au minimum qui sert de base au forfait, vous avez tout intérêt à demander à ce que vos cotisations sociales soient d emblée calculées sur un montant plus élevé afin d éviter les mauvaises surprises. De plus, vous bénéficierez d une bonification de 0,75% par trimestre. Vers une réforme du calcul? Ce régime de calcul a fait l objet de nombreuses critiques au cours des dernières années. La ministre en charge des indépendants, Sabine Laruelle, vient d ailleurs de mettre en œuvre une réforme visant à se rapprocher le plus possible, pour le calcul, des revenus de l année en cours. La proposition actuellement sur la table part du principe que l indépendant recevra une proposition de cotisations sociales basée sur ses revenus d il y a 3 ans mais qu il pourra désormais demander une adaptation des cotisations en fonction de ses revenus réels. En fonction de l avancement des discussions au Parlement, le projet de loi pourrait entrer en vigueur le 1 er janvier 2014 ou Barème de calcul des cotisations sociales d indépendant Revenu de 2010 (euros) Revenu de 2010 indexé (euros) Cotisations sociales de 0 à ,56 de 0 à ,62 705,68 par trimestre de ,57 à ,72 de ,63 à ,04 de ,73 à ,18 de ,05 à ,49 Cotisations sociales d indépendant: régime «starters» Corbis Taux appliqué au revenu forfaitaire de ,63 revenu annuel indexé x 5,5%, par trimestre 3.047,28 + 3,54% des revenus indexés supérieurs à ,04, par trimestre Cotisations sociales trimestrielles Année incomplète 20,5% 657,57 1 re année complète 20,5% 657,57 2 e année complète 21% 673,61 3 e année complète 21,5% 689,65 11.

12 Jeunes Promus 2013 Vous êtes jeune diplômé et vous venez de vous affilier à Amonis? Nous vous offrons votre cachet professionnel! D.R. Plus d infos? Contactez un de nos conseillers Amonis au 0800/ M A G A Z I N E

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région?

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

Créer votre propre emploi? Relevez le défi!

Créer votre propre emploi? Relevez le défi! Créer votre propre emploi? Relevez le défi! chapitre 5 Créer son propre emploi. Beaucoup en rêvent mais peu en font une réalité. Pourtant, devenir indépendant peut être un moyen de créer son emploi. Les

Plus en détail

La mise en ordre de mutuelle

La mise en ordre de mutuelle Version n : 1 Dernière actualisation : 14-12-2007 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une mutuelle? 3) Qu est-ce que la mise en ordre de mutuelle? 4) Qu entend-on par «remboursement des soins de

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

La pension complémentaire libre pour indépendants

La pension complémentaire libre pour indépendants La pension complémentaire libre pour indépendants Votre assurance d une pension insouciante Acerta soutient les starters, les indépendants et les employeurs dans chaque phase de leur croissance et dans

Plus en détail

Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension.

Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension. PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE POUR INDÉPENDANTS Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension. Toujours à vos côtés Introduction Vous

Plus en détail

Médecins en formation Le statut sui generis: avantages et limites. Responsabilité professionnelle Quelle couverture faut-il prévoir?

Médecins en formation Le statut sui generis: avantages et limites. Responsabilité professionnelle Quelle couverture faut-il prévoir? N 54 M A G A Z I N E Bimestriel Juillet - Août 2015 www.amonis.be Bureau de dépôt: Anvers X - Amonis Magazine - n d agréation P 404054 Best Belgian Pension Fund 2014 Médecins en formation Le statut sui

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

L assurance soins de santé en Belgique. Ce que vous voulez savoir...

L assurance soins de santé en Belgique. Ce que vous voulez savoir... L assurance soins de santé en Belgique Ce que vous voulez savoir... Index L assurance soins de santé en Belgique Introduction 3 Votre affilation à CM Antwerpen 4 Ressortissant de l EEE en possession d

Plus en détail

Avril 2015 - n 82. Pourquoi payez-vous des cotisations sociales?

Avril 2015 - n 82. Pourquoi payez-vous des cotisations sociales? Avril 2015 - n 82 Bulletin d Information pour Indépendants Contenu p 1-2 Pourquoi payez-vous des cotisations sociales? p 2 Cotisations provisoires légales: brève présentation p 3 Demande de dispense pour

Plus en détail

SPÉCIMEN. Couverture Maladie Universelle. Protection de base. Nous sommes là pour vous aider

SPÉCIMEN. Couverture Maladie Universelle. Protection de base. Nous sommes là pour vous aider Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection de base SPÉCIMEN Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU,

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

AMMA vous épaule en toutes circonstances.

AMMA vous épaule en toutes circonstances. L allocation gratuite de l INAMI pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances. A L L O C A T I O N I N A M I Qu est-ce

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur,

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, FORMULAIRE 225 DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, Pour déterminer le taux journalier de vos indemnités d incapacité de travail, nous

Plus en détail

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg,

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, F I C H E S I N F O S D U F R O N T A L I E R B E L G O - L U X E M B O U R G E O I S Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Je perds mon emploi LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Vous travaillez au Grand-Duché

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle

Couverture Maladie Universelle Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection complémentaire Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU, une

Plus en détail

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 Après avoir lu la circulaire, nous vous invitons à suivre le présent guide pour vous aider à remplir les différentes rubriques de votre (vos) formulaire(s) de

Plus en détail

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013 + Le statut social de l indépendant et ses implications Bénédicte Philippart de Foy - 2013 Click icon to add picture + + Qui doit s affilier à une CAS? n Tout indépendant n Les aidants (exception : moins

Plus en détail

Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment?

Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment? Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment? chapitre 1 Dix-huit ans! âge de la majorité, de l autonomisation, des premiers pas dans la vie adulte. Mais aussi de toute une série de droits

Plus en détail

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier 1 Vous exercez votre activité professionnelle, salariée ou indépendante, sur le territoire français mais résidez sur le territoire

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés Salary Plan L assurance de groupe flexible pour salariés Une assurance de groupe : oui ou non? La question ne se pose plus. Mais choisissez la bonne formule. La pension complémentaire : plus que jamais

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales.

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales. L affiliation à la MSA Les contacts nécessaires avant toute création d entreprise Il est nécessaire de prendre contact avec la MSA, au moins trois mois avant toute installation pour y récupérer, la demande

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

La demande de dispense de cotisations sociales

La demande de dispense de cotisations sociales La demande de dispense de cotisations sociales 012 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Déductions et crédits d impôt Réductions d impôts Imposition des plus-values Imposition des revenus financiers Régimes spéciaux concernant les expatriés L impôt

Plus en détail

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER 1 LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER La profession d agent immobilier est réglementée par : la loi modifiée n 70-9 du 2 janvier 1970 modifiée par l ordonnance n 2004-634 du 1 er juillet 2004 réglementant

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Flash du RSI Bretagne aux experts comptables Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 15 décembre 2014 l

Plus en détail

Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Agence Securex : Bureau comptable :

Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Agence Securex : Bureau comptable : Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Tél. : Fax : E-mail : Siège(s) d exploitation : Activité : Agence Securex : Bureau comptable : Se lancer Procuration Securex guichet d entreprises

Plus en détail

Obligations sociales Le dilemme du starter. Assurance groupe et EIP Nouvelles taxes sur les cotisations élevées N 43

Obligations sociales Le dilemme du starter. Assurance groupe et EIP Nouvelles taxes sur les cotisations élevées N 43 N 43 M A G A Z I N E Bimestriel Septembre - Octobre 2013 www.amonis.be Bureau de dépôt: Bruxelles X - Amonis Magazine - n d agréation P 404054 Obligations sociales Le dilemme du starter Assurance groupe

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

Mes droits aux vacances. ... en survol

Mes droits aux vacances. ... en survol Mes droits aux vacances... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Couverture maladie universelle complémentaire

Couverture maladie universelle complémentaire Couverture maladie universelle complémentaire Aide pour une Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir : - la CMU complémentaire, ou - l Aide pour une, une présentation des

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Qu est ce qu un indépendant à titre complémentaire? 3 Personnes admises

Plus en détail

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs»

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Les présentes modalités ont pour objectif d interpréter les

Plus en détail

S'installer comme indépendant

S'installer comme indépendant ASSURANCES SOCIALES POUR INDEPENDANTS S'installer comme indépendant Vous êtes candidat indépendant et vous avez généralement plus d une raison de vouloir vous installer à votre compte: vous souhaitez être

Plus en détail

Dirigeants d'entreprise - Dispositions générales

Dirigeants d'entreprise - Dispositions générales Dirigeants d'entreprise - Dispositions générales Article 1 : Ensemble de tâches Acerta (Sud) Secrétariat Social asbl», appelé ci-après «Acerta «se charge d effectuer les formalités ou tâches administratives

Plus en détail

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter!

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter! Nos solutions pour indépendants Constituez votre capital retraite et assurez la continuité de vos revenus En qualité d entrepreneur indépendant, vous vous engagez jour après jour pour garantir la croissance

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

Notre engagement de service

Notre engagement de service Heures d ouverture Lundi 8.30-12h 13-16h Mardi 8.30-12h 13-16h Mercredi 8.30-12h Jeudi 8.30-12h 13-16h Vendredi 8.30-12h Ou sur rendez-vous en dehors des heures d ouverture Notre engagement de service

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

INASTI. Visite par une délégation du Selfemployed Scheme and Workfare (Corée)

INASTI. Visite par une délégation du Selfemployed Scheme and Workfare (Corée) INASTI Visite par une délégation du Selfemployed Scheme and Workfare (Corée) INASTI A. Les services opérationnels B. Dépistage des travailleurs indépendants C. Perception des cotisations A. Les services

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Chapitre 1 L embauche directe En tant que particulier employant du personnel de maison (une femme de ménage, une

Plus en détail

MON EMPLOI. Dans ce chapitre

MON EMPLOI. Dans ce chapitre MON EMPLOI L entrée dans le monde du travail est une étape marquante, particulièrement quand il s agit de devenir fonctionnaire, puisque c est un statut que l on garde souvent toute sa vie professionnelle.

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/118 DÉLIBÉRATION N 14/063 DU 2 SEPTEMBRE 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L

Plus en détail

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter Le travail à temps partiel Les pièges à éviter 1 HOMMES - FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. FR-NL Deze brochure is

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

Fin du contrat : quelles sont vos obligations administratives?

Fin du contrat : quelles sont vos obligations administratives? 1 sur 5 29/09/2014 09:21 Fin du contrat : quelles sont vos obligations administratives? Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex En collaboration avec Cécile Gilbert, Avocat au Barreau de l'eure,

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement :

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement : boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Le fonds de pension L Institution de Retraite Professionnelle

Plus en détail

Régime de retraite des Employé(e)s saisonnier(ère)s et à temps partiel de la province du Nouveau-Brunswick. Renseignements : 1-800-242-1704

Régime de retraite des Employé(e)s saisonnier(ère)s et à temps partiel de la province du Nouveau-Brunswick. Renseignements : 1-800-242-1704 Régime de retraite des Employé(e)s saisonnier(ère)s et à temps partiel de la province du Nouveau-Brunswick Renseignements : 1-800-242-1704 Renseignements au sujet du : Régime de retraite des employé(e)s

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

PETITS-DEJEUNERS D ACTUALITES FISCALES 2013-2014 TABLE DES MATIERES

PETITS-DEJEUNERS D ACTUALITES FISCALES 2013-2014 TABLE DES MATIERES PETITS-DEJEUNERS D ACTUALITES FISCALES 2013-2014 TABLE DES MATIERES OCTOBRE 2013 1. Fiscalité de l été 1.1. Les nouveautés à l ISOC 1.1.1. Les commissions secrètes 1.1.2. La fairness tax 1.1.3. Autres

Plus en détail

VOTRE ACTIVITE. Le vendeur colporteur de presse a un statut spécifique, tant sur le plan social et administratif, que sur le plan fiscal.

VOTRE ACTIVITE. Le vendeur colporteur de presse a un statut spécifique, tant sur le plan social et administratif, que sur le plan fiscal. VOTRE ACTIVITE Le vendeur colporteur de presse est un travailleur indépendant qui assure la vente et/ou la distribution de publications quotidiennes nationales, régionales et départementales, ainsi que

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 3. Cotisations et points de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 3. Cotisations et points de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 1 - La sécurité sociale en Belgique et les mutualités. Plan 1- INTRODUCTION 2- GRANDS PRINCIPES DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ 39 art om - Fotolia.com Étape 7 > J opte pour le régime social des salariés > J opte pour le régime social de travailleur indépendant > Mon droit aux allocations chômage

Plus en détail

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES 1 è édition MAI 2013 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES EURES (EURopean Employment Services) est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne. Il a pour vocation d offrir des informations,

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé

Aide pour une complémentaire santé Aide pour une complémentaire santé Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir l Aide pour une complémentaire santé, une présentation du dispositif, une demande à compléter,

Plus en détail

Save Plan 1. Type d assurance-vie

Save Plan 1. Type d assurance-vie Save Plan 1 Type d assurance-vie Garanties Assurance-vie dont les primes nettes (à savoir les primes, compte non tenu des taxes sur primes, des frais d entrée et d éventuelles primes pour garanties additionnelles)

Plus en détail

VIVIUM. Protégez vos revenus, quoi qu il arrive

VIVIUM. Protégez vos revenus, quoi qu il arrive VIVIUM Revenu Garanti Protégez vos revenus, quoi qu il arrive Revenu Garanti en cas de maladie ou d accident Jusqu à 80 % de votre salaire actuel Vous choisissez les couvertures Savez-vous à combien s

Plus en détail

ÊTRE SON PROPRE CHEF? IMPLICATIONS DU STATUT D INDÉPENDANT

ÊTRE SON PROPRE CHEF? IMPLICATIONS DU STATUT D INDÉPENDANT Organisation pour les Travailleurs Immigrés Clandestins Asbl ÊTRE SON PROPRE CHEF? IMPLICATIONS DU STATUT D INDÉPENDANT L Organisation pour les Travailleurs Immigrés Clandestins assiste depuis quelques

Plus en détail

Pendant combien de temps faut-il conserver ses documents personnels?

Pendant combien de temps faut-il conserver ses documents personnels? Pendant combien de temps faut-il conserver ses documents personnels? Le délai de conservation des documents, indépendamment de leur format, varie selon leur nature. En matière civile, le délai de prescription

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/010 DÉLIBÉRATION N 14/006 DU 14 JANVIER 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À L ADMINISTRATION

Plus en détail

DOSSIER MUTUELLE ET PREVOYANCE BLOC-NOTES 2003 : UNE ANNEE DECISIVE. Numéro spécial. Le journal des activités du CE.

DOSSIER MUTUELLE ET PREVOYANCE BLOC-NOTES 2003 : UNE ANNEE DECISIVE. Numéro spécial. Le journal des activités du CE. BLOC-NOTES Mars 2003 - n 8 Le journal des activités du CE Numéro spécial DOSSIER MUTUELLE ET PREVOYANCE 2003 : UNE ANNEE DECISIVE Journal réalisé par Frédérique BINAS (binas@perluette.net ou poste 2590)

Plus en détail

Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider. Le Syndicat libéral est là pour vous aider. fermeture de votre entreprise

Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider. Le Syndicat libéral est là pour vous aider. fermeture de votre entreprise Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider Le Syndicat libéral est là pour vous aider Introduction L entreprise qui vous occupe a été déclarée en faillite. Certes, il s agit d un coup

Plus en détail

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R 2013 LUXEMBOURG : FISCALITé des personnes physiques F R Classe d impôts sans enfant Avec enfant(s) à charge Âgé d au moins 64 ans au 1 er janvier Célibataire 1 1a 1a Marié/ Partenaire 2 2 2 Séparé 1 1a

Plus en détail

VOUS DÉMARREZ UNE ACTIVITÉ COMME INDÉPENDANT

VOUS DÉMARREZ UNE ACTIVITÉ COMME INDÉPENDANT VOUS DÉMARREZ UNE ACTIVITÉ COMME INDÉPENDANT Gestion des ressources humaines --Sélection, recrutement et évaluation --Centre de formation --Intermédiation en intérim --Interim management --Gestion de l

Plus en détail

Réformes socio-économiques

Réformes socio-économiques Réformes socio-économiques Le 27 novembre 2011, suite à la dégradation de la note belge par l agence Standard & Poor s, les six partis ont conclu, dans l urgence, un accord sur le budget et sur la réforme

Plus en détail

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France MISSIONS TEMPORAIRES Livret d accueil 15 rue Boileau 78008 Versailles cedex Téléphone : 01 39 49 63 00 Fax : 01 39

Plus en détail

En incapacité de travail et maintenant!

En incapacité de travail et maintenant! en pratique En incapacité de travail et maintenant! 1 en incapacité de travail... EN INCAPACITé DE TRAVAIL... ET MAINTENANT? Vous êtes en incapacité de travail lorsque vous n êtes pas en état d exercer

Plus en détail

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15 I- Vos prestations à court terme 5 SOMMAIRE I-1- A quelles prestations avez-vous droit 5 I-2- Qui bénéficie de ces prestations et quand 5 I-3- Comment bénéficier de ces droits 5 II- Vos prestations à long

Plus en détail

Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise

Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise Votre avenir assuré quoi qu il arrive 3 Un revenu quoi qu il arrive? Avez-vous déjà songé à ce qui se passerait

Plus en détail

Les rachats de service

Les rachats de service Les rachats de service Table des matières 3 3 5 7 8 9 10 11 12 13 Qu est-ce qu une proposition de rachat? Avez-vous vraiment besoin de racheter du service? Est-ce financièrement avantageux pour vous d

Plus en détail

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 17 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE Supplément au N 3 Février 2012 Ce supplément

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur ENTREPRISE Régime complémentaire de prévoyance et frais de santé Guide pratique de l employeur AGRI PRÉVOYANCE 81968 GUIDE EMPLOYEUR- PREVOYANCE SANTE.indd 1 04/11/13 10:15 02 AGRI PRÉVOYANCE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

Activité en société Un coup de pouce fiscal à votre pension. Planification successorale Ne laissez pas votre patrimoine s émietter N 44

Activité en société Un coup de pouce fiscal à votre pension. Planification successorale Ne laissez pas votre patrimoine s émietter N 44 N 44 M A G A Z I N E Bimestriel Novembre - Décembre 2013 www.amonis.be Bureau de dépôt: Bruxelles X - Amonis Magazine - n d agréation P 404054 Activité en société Un coup de pouce fiscal à votre pension

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Ma situation fiscale

Ma situation fiscale Je suis résident français, je travaille en Belgique Ma situation fiscale Je suis résident belge, je travaille en France Avenant du 31 décembre 2008 à la Convention fiscale franco-belge du 10 mars 1964

Plus en détail