PANORAMA. Economie sociale et solidaire dans l'entente. Décembre Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PANORAMA. Economie sociale et solidaire dans l'entente. Décembre 2013. Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS"

Transcription

1 Economie sociale et solidaire dans l'entente PANORAMA Décembre 2013 Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale, donnant la primauté aux personnes sur la recherche de profits. Les entreprises de l économie sociale et solidaire sont regroupées autour de principes de fonctionnement communs reposant sur des valeurs de solidarité, de liberté et d égalité : la liberté d adhésion : nul ne peut être contraint d adhérer ou de demeurer adhérent à une entreprise de l ESS ; la gouvernance démocratique : les décisions se prennent en assemblée générale selon le principe «une personne = une voix». Chaque membre compte pour une voix, quel que soit son apport en capital ou en temps ; la non lucrativité individuelle : ce principe n interdit pas de faire des excédents, mais il empêche l appropriation individuelle de ceux-ci. Cette règle est absolue dans les associations. Elle est relative dans les coopératives, où les membres peuvent recevoir individuellement une part du bénéfice réalisé sous la forme de participations ou de ristournes ; l hybridation des ressources : les entreprises de l ESS financent leur activité grâce à des revenus tirés d activités marchandes, de subventions publiques et de contributions bénévoles ; l utilité collective ou utilité sociale du projet : une entreprise de l ESS est nécessairement au service d un projet collectif et non conduit par une seule personne dans son intérêt propre. La réponse à un besoin non ou mal satisfait prime sur la recherche de profits. ESS en Bourgogne établissements salariés L économie sociale et solidaire regroupe ainsi des organisations et entreprises sous statuts d associations, de coopératives, de mutuelles et de fondations - qui se sont naturellement fédérées autour de ces valeurs et de l intérêt collectif de leurs membres ou de l intérêt général et sociétal qu elles servent - ainsi que des entreprises sociales et solidaires relevant d activités telles que l insertion par l activité économique, les finances solidaires ou le commerce équitable. Communauté urbaine Creusot Montceau Communauté d agglomération Chalon - Val de Bourgogne ESS dans l Entente 720 établissements salariés Communauté de communes du Sud de la Côte Chalonnaise ESS en Saône-et-Loire établissements salariés

2 2 Un secteur de poids dans le territoire de l Entente Au sein du territoire de l Entente, le secteur de l économie sociale et solidaire compte, en 2010, 720 établissements employant salariés (soit respectivement 34 % des établissements de l ESS du département et 45 % des effectifs). L ESS regroupe 10 % des établissements du territoire et 11 % des effectifs salariés. Ce poids est équivalent à celui de la Bourgogne. Il existe néanmoins des disparités entre les trois EPCI 1 de l Entente. Au sein de la CU 2 Creusot Montceau, l ESS est bien implantée. Elle concerne 11 % des établissements et 14 % des salariés. L ESS Etablissements et effectifs de l ESS selon les territoires EPCI Etablissements Effectifs CU Creusot - Montceau CA Chalon - Val de Bourgogne CC du Sud de la Côte Chalonnaise Entente dans la CA 3 Chalon - Val de Bourgogne est plus en retrait (9 % des établissements et 8 % des effectifs salariés) et révèle ainsi un potentiel de développement non négligeable. La CC 4 du Sud de la Côte Chalonnaise a un profil particulier : seuls 8 % des établissements relèvent de l ESS mais ils emploient 26 % des salariés. 1 EPCI : établissement public de coopération intercommunale 2 CU : communauté urbaine 3 CA : communauté d agglomération 4 CC : communauté de communes Poids Effectifs ESS / Total 30 % 25 % 20 % 15 % 10 % 5 % Poids de l'ess selon les territoires CA Chalon - Val de Bourgogne CC du Sud de la Côte Chalonnaise CU Creusot Montceau Entente 0 % 0,0 % 2,5 % 5,0 % 7,5 % 10,0 % 12,5 % 15,0 % Poids Etablissements ESS / Total Diamètre des cercles : nombre de salariés Source observatoire régional de l ESS - CRESS Bourgogne / d après INSEE CLAP qui résiste mieux à la crise Jusqu en 2010, l activité des établissements de l ESS n a cessé de progresser et les taux de croissance de l emploi étaient supérieurs au reste de l économie. Alors que l économie Taux de croissance 7 % 5 % 3 % 1 % -1 % -3 % -5 % Evolution de l'emploi salarié privé en Bourgogne Economie sociale et solidaire Ensemble de l'économie bourguignonne est affectée par la crise à partir de 2007, l emploi dans l ESS continue de croître entre 2007 et De manière générale, ce sont les secteurs de l industrie, de la construction et du commerce les plus touchés. Les services, où l ESS concentre la majorité de ces emplois, arrivent encore à embaucher. Cette meilleure résistance est aussi liée aux principes de fonctionnement de ces entreprises (constitution de réserves, non distribution individuelle des profits, etc.) qui ont permis d amortir les effets de la crise. Pour autant, l ESS n est pas épargnée et elle est touchée plus tardivement. En 2010, un premier fléchissement de l emploi dans l ESS est constaté (-0,5 %) et se poursuit en 2011 (-0,3 %). Depuis 2012, l emploi peine ensuite à repartir (0,4%). -7 % Source : URSSAF-ACOSS

3 3 Les associations, fer de lance de l ESS Parmi les quatre familles de l ESS, les associations concentrent les trois quarts des effectifs (5 945 salariés) et plus de 80 % des établissements (593 unités). Ce poids important, typique de l ESS, caractérise tous les territoires. Elles exercent dans de nombreux secteurs d activité tels que l action sociale, l enseignement, les arts, spectacles, sports et loisirs. 82 % Répartition des établissements et des effectifs par statut juridique 74 % Etablissements Effectifs Les coopératives concernent 81 établissements pour 774 salariés. Les coopératives, principalement agricoles, occupent une place importante dans la CC du Sud de la Côte Chalonnaise (deux établissements de l ESS sur 10). Les coopératives recouvrent par ailleurs les caisses régionales des banques (Banque Populaire, Caisse d Epargne, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Crédit coopératif), les coopératives de production, etc. Quant aux mutuelles, elles sont au nombre de 43 et emploient 523 personnes. Elles interviennent dans l action sociale et la 11 % 10 % 6 % 6 % 1 % 10 % Association Coopérative Mutuelle Fondation santé (dans des établissements œuvrant à répondre aux besoins de la population - de la petite enfance aux personnes âgées) et dans les activités financières et d assurances (mutuelles de santé et d assurances exerçant une activité de couverture des personnes et des biens). Sept établissements sont des fondations intervenant dans le domaine de la santé. Elles comptent 827 salariés. Une économie présente dans tous les secteurs L économie sociale et solidaire est présente dans tous les secteurs d activité mais se concentre principalement dans les services. L ESS est la composante essentielle du secteur social qui regroupe l aide à domicile, l hébergement social, l hébergement médicalisé et l aide par le travail. Six établissements de l action sociale sur 10 relèvent de cette économie au sein de l Entente et ils emploient respectivement six salariés du secteur sur 10 dans la CA Chalon - Val de Bourgogne et sept salariés sur 10 dans la CU Creusot Montceau. Les arts, spectacles, sports et loisirs sont constitués à 80 % d établissements de l ESS. Part des établissements et des effectifs de l ESS par secteur d activité Secteur d activité Part des établissements de l ESS dans l ensemble de l économie - Entente Arts, spectacles, sports et loisirs 83,3 % Part des effectifs de l ESS dans l ensemble de l économie - CU Creusot Montceau 88,7 % (estimation) Part des effectifs de l ESS dans l ensemble de l économie - CA Chalon - Val de Bourgogne 47,4 % Action sociale 61,1 % 69,8 % 58,7 % Activités financières et assurances 28,8 % 48,4 % 43,9 % (estimation) Enseignement 13,7 % 8,8 % 20,2 % Santé humaine 10,6 % 46,4 % 2,1 % Services divers 2,0 % 2,2 % 1,4 % Agriculture, industrie, construction 0,7 % 0,9 % (estimation) 1,2 % Dans la CU Creusot Montceau, l Hôtel- Dieu du Creusot influe sur le poids des effectifs de l ESS dans le domaine de la santé (46 %). Enfin, l ESS regroupe trois établissements financiers et d assurances (principalement les banques coopératives et les mutuelles d assurances) sur 10 et plus de 40 % des emplois. Définition : les services divers regroupent le transport et l entreposage, le commerce, l hébergement et la restauration, l information et la communication, les activités immobilières, les activités spécialisées, scientifiques et techniques. Lecture du tableau : dans le secteur de l action sociale, 61,1 % des établissement de l Entente sont des établissements de l ESS.

4 4...avec une prédominance dans les services En termes d emplois, salariés travaillent dans les 140 organisations dédiées à l action sociale. La santé est le deuxième employeur de l ESS dans le territoire. L enseignement à travers les centres de formation pour jeunes ou adultes, les écoles de musique, les établissements scolaires privés est le troisième employeur de l ESS. Les activités financières et les assurances comptent plus de 80 établissements employant 660 salariés. Les agglomérations se différencient sur deux domaines : la santé et l enseignement. La santé concentre 26 % des salariés de l ESS à l échelle de la CU Creusot Montceau (1 070 salariés) contre 2 % dans le territoire de la CA Chalon - Val de Bourgogne (80 salariés). A l inverse, l enseignement rassemble 18 % des effectifs de l ESS de la CA Chalon - Val de Bourgogne (680 salariés) et seulement 2 % de ceux de la CU Creusot Montceau (170 salariés). A l échelle de l Entente, 600 établissements sont présents dans le secteur des services dont 220 dans les arts, spectacles, sports et loisirs. Les établissements de la CU Répartition des établissements par activité Santé humaine 29-4 % Services divers % Répartition des effectifs par activité CU Creusot Montceau et CA Chalon - Val de Bourgogne Arts, spectacles, sport et loisirs Agriculture, industrie, construction 12-2 % Enseignement 48-7 % Creusot Montceau et la CA Chalon - Val de Bourgogne déterminent cette répartition des établissements selon leur activité. Une spécificité se dégage néanmoins pour la CC du Sud de la Côte Chalonnaise où l agriculture, l industrie et la construction concernent plus d un établissement de l ESS sur 10. Non classés Arts, spectacles, sport et loisirs % % Agriculture, industrie, construction % % Services divers % Action sociale Activités financières et assurances Activités financières et assurances % % % Enseignement Action sociale Non classés % % % Santé humaine % Définition : sont dénommées «non classés» les associations enregistrées sous le code APE 94.99Z «Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire» - code APE qui regroupe des associations que l INSEE n a pas réussi à classer dans un secteur d activité. Ce sont souvent de petites associations ayant une multi-activité mais on y retrouve de nombreuses associations culturelles ou d éducation populaire.

5 5 Des établissements de petite taille L ESS, à l image du tissu économique, compte une majorité de petites unités. Localement, les établissements de l ESS comptent en moyenne 11 salariés contre 10 pour l ensemble de l économie. La taille est variable selon l activité. Les établissements de l action sociale emploient en moyenne 28 salariés quand ceux des arts, spectacles, sports et loisirs en emploient moins de deux. Le domaine de la santé est constitué d établissements comptant en moyenne 40 salariés ; avec une nette différence entre la CU Creusot Montceau (dont l effectif moyen dans ce secteur s élève à 59) et la CA Chalon - Val de Bourgogne (7 salariés en moyenne). Dans l Entente, seuls huit établissements emploient plus de 100 salariés. Un élément important n est pas pris en compte dans les chiffres des effectifs salariés. Il s agit du bénévolat. Les organisations de l ESS s appuient en effet sur de nombreux bénévoles pour assurer leur activité. En Bourgogne, leur nombre dans les associations est estimé entre et Raison sociale Activité Commune Tranche d'effectifs Statut Hôtel-Dieu du Creusot Activités hospitalières Le Creusot Fondation Domisol Aide à domicile Montceau-les-Mines Association Sauvegarde 71 A I F A Institut Formation Promotion Adultes Ass. Centre Medico Chirurgical St Exupéry Hébergement social pour enfants en difficulté Formation continue d'adultes Formation continue d'adultes Chalon-sur-Saône Association Mercurey Association Chalon-sur-Saône Association Activités hospitalières Montceau-les-Mines Association Papillons Blancs du Creusot Aide par le travail (ESAT) Le Breuil Association Ass. Médico Educative Chalonnaise Source : INSEE SIRENE Janvier 2013 Exemples d établissements employant plus de 100 salariés dans l Entente Aide par le travail (ESAT) Crissey Association Une diversité de métiers La répartition par catégorie socioprofessionnelle (CSP) traduit bien la dominante tertiaire de l ESS. Les trois quarts des salariés appartiennent aux CSP employés et professions intermédiaires. Leur poids important témoigne d une répartition des responsabilités plus larges dans l ESS que dans les autres entreprises du secteur privé. Les professions intermédiaires regroupent les infirmières, les travailleurs sociaux, les formateurs, les éducateurs, les chargés de clientèle bancaire, les agents de maîtrise Les employés exercent divers métiers : hôtesse d accueil, employés des services comptables, assistantes maternelles, aideménagères Au sein de la CU Creusot Montceau et de la CC du Sud de la Côte Chalonnaise, la moitié des salariés sont des employés contre un tiers au sein de la CA Chalon - Val de Bourgogne. Economie sociale et solidaire Ensemble de l'économie 10 % Répartition des effectifs par catégorie socioprofessionnelle 11 % 34 % 44 % La proportion d ouvriers est faible. L ESS est en effet moins présente dans l industrie et la construction, secteurs fortement employeurs d ouvriers. Le poids des cadres est identique à celui de l ensemble de l économie. 23 % 32 % 32 % 14 % Cadres, professions intellectuelles supérieures et chefs d'entreprises Employés Professions intermédiaires Ouvriers

6 6 Métiers exercés dans l ESS au niveau régional Aides à domicile, aides ménagères, travailleurs familiaux Agents de services hospitaliers Aides-soignants Educateurs spécialisés Aides médico-psychologiques Infirmiers en soins généraux Chargés de clientèle bancaire Employés des services commerciaux de la banque Animateurs socioculturels et de loisirs Moniteurs et éducateurs sportifs, sportifs professionnels Secrétaires Nettoyeurs Ouvriers non qualifiés divers de type industriel Employés qualifiés des services comptables ou financiers Source : observatoire régional de l'ess - CRESS Bourgogne / d'après INSEE DADS 2010 Social, médico-social, santé Activités financières et d assurances Animation, sports et loisirs Métiers transversaux Une forte proportion de femmes et de seniors Dans l ESS, l emploi des femmes est majoritaire, contrairement à l ensemble de l économie. Cette caractéristique résulte de la forte présence de l ESS dans des secteurs d activité traditionnellement féminins tels que l éducation, la santé et l action sociale. Mais l importance de l ESS dans ces secteurs d activités n explique pas tout : pour un même secteur, les Répartition des effectifs par sexe Economie sociale et solidaire Ensemble de l économie Hommes 29 % 54 % Femmes 71 % 46 % organisations de l ESS sont souvent plus féminisées que les entreprises privées. Il reste à déterminer si cette féminisation de l emploi résulte d un choix des salariées ou de pratiques des structures de l ESS favorisant la parité. Répartition des effectifs par âge Economie sociale et solidaire Ensemble de l'économie 7 % % % % % Moins de 25 ans et âge inconnu De 25 à 34 ans De 35 à 44 ans De 45 à 54 ans 55 ans et plus Source : observatoire régional de l ESS - CRESS Bourgogne / d après INSEE DADS 2010 L ESS emploie moins de jeunes et davantage de salariés plus âgés. Les personnes plus qualifiées entrent plus tard sur le marché du travail. La faible proportion de jeunes de moins de 25 ans peut donc être synonyme d un niveau de qualification plus élevé des salariés de l ESS. Elle peut également témoigner de l attractivité insuffisante du secteur vis-àvis de ce public. Par ailleurs, la forte proportion de salariés âgés de 55 ans ou plus révèle que les organisations de l ESS conservent ou embauchent davantage de seniors. La question du renouvellement des emplois liés au départ en retraite de ces salariés va donc fortement se poser dans l ESS.

7 7 Des contrats sans limite de durée mais davantage à temps partiel La part des contrats à temps complet est plus faible dans l ESS que dans l ensemble de l économie. Cette situation s explique par plusieurs facteurs. D abord, l essentiel des activités de l ESS est concentré dans les services, secteur où le temps partiel est nettement plus développé que dans l industrie ou le bâtiment. De plus, les salariés de l ESS sont très majoritairement des femmes, population qui occupe moins souvent, volontairement ou non, des emplois à temps complet. Enfin, le domaine qui compte le plus de salariés est le secteur associatif, où le recours au temps partiel est très important. Au niveau régional, la part des temps partiels est plus forte dans l enseignement, l action sociale, la santé, les sports et loisirs, les arts et spectacles. Dans les activités financières, l agriculture et le commerce, le temps partiel est à l inverse moins élevé. Le contrat à durée indéterminée est le contrat le plus répandu dans l ensemble de l économie et dans l ESS. Au sein de l Entente, la part des CDI est, à l inverse Economie sociale et solidaire de la Bourgogne, plus élevée dans l ESS que dans l ensemble de l économie. Néanmoins, la part des CDI varie en fonction des statuts et des domaines d activité. En Bourgogne, la part des CDI est la plus élevée dans les mutuelles et les fondations et la plus faible dans les coopératives. L action sociale, les activités financières, les assurances et la santé emploient davantage en CDI. Répartition des effectifs par type de contrat Ensemble de l économie CDI 75,4 % 68,4 % Temps complets 61,5 % 79,4 % Source : observatoire régional de l ESS - CRESS Bourgogne / d après INSEE DADS 2010 Vers une définition élargie de l ESS Le projet de loi relatif à l économie sociale et solidaire propose une définition élargie de l ESS et des entreprises qui la composent. Il prévoit en effet d intégrer dans le périmètre de l ESS les entreprises créées sous un statut de sociétés commerciales qui, dans leurs statuts, remplissent les conditions de l ESS (utilité sociale, réserves statutaires, but poursuivi autre que le partage des bénéfices, etc.). Le texte sera présenté au cours du second semestre 2013 à l issue d une concertation approfondie avec les acteurs du secteur, essentiellement dans le cadre du Conseil supérieur de l économie sociale et solidaire, ainsi qu avec les collectivités locales et le Conseil économique, social et environnemental. Ce projet de loi comprend notamment les dispositions suivantes : la définition du périmètre de l économie sociale et solidaire pour amplifier les financements orientés vers les entreprises de l ESS ; la création d un droit d information préalable des salariés pour favoriser les reprises d entreprises en bonne santé par les salariés ; le développement du modèle coopératif pour créer emplois dans les SCOP en 5 ans avec la création de la SCOP d amorçage, statut transitoire grâce auquel, durant une période de sept ans, les salariés pourront monter progressivement en puissance au capital de leur entreprise, sans en posséder la majorité au départ ; le développement des coopératives d activité et d emploi (CAE) pour multiplier les salariés-entrepreneurs ; le développement des pôles territoriaux de coopération économique, pour créer de l emploi dans les territoires.

8 8 Panorama réalisé par l Agence d urbanisme Sud Bourgogne et la CRESS L Agence d urbanisme Sud Bourgogne est une association créée en Elle intervient sur le périmètre de l Entente qui couvre la communauté urbaine Creusot Montceau, le Grand Chalon et la communauté de communes du Sud de la Côte Chalonnaise. Ses missions s articulent autour de quatre axes : animer le débat local pour contribuer à l articulation des politiques publiques et à la cohérence des projets ; réaliser des études diagnostiques et prospectives ; apporter une assistance à ses membres pour l élaboration des documents de planification ; observer les dynamiques territoriales dans une logique de connaissance, d information et d aide à la décision. La Chambre Régionale d Economie Sociale et Solidaire (CRESS) de Bourgogne est une association ayant pour rôle de promouvoir, représenter et développer l ESS. Depuis juin 2009, elle a créé un observatoire de l ESS afin d améliorer la connaissance de ce secteur. Celui-ci exerce quatre missions : mesurer la place et l évolution de l ESS en Bourgogne ; diffuser l information utile aux acteurs pour le développement de l ESS ; servir de support à la prise de décision et à l action publique et privée ; favoriser la coopération d entreprises et les synergies d acteurs. Agence d urbanisme Sud Bourgogne ZA Coriolis - Rue Evariste Galois Torcy Tél Fax CRESS 2 bis Cours Fleury Dijon Tél Fax Champ de l étude Le périmètre de l ESS a été établi conjointement entre l INSEE, le CNCRES et la DIIESES (consultable sur le site de la CRESS Bourgogne et de l INSEE). Il est constitué d une série de codes juridiques regroupés en quatre familles : associations, coopératives, mutuelles, fondations. Ce périmètre concerne les seules structures ayant une fonction d employeur. De ces regroupements juridiques sont exclues certaines activités telles que les organisations patronales et consulaires, les syndicats de salarié, les organisations religieuses, les organisations politiques. L utilisation de ce périmètre statistique offre une lecture cohérente et harmonisée entre territoires et au fil des années, tout en étant compatible avec d autres sources de données. L observation des organisations de l économie sociale et solidaire ayant, sous d autres formes juridiques que celles inclues dans le périmètre d observation de l ESS, des activités d insertion par l activité économique, de commerce équitable, d agriculture biologique, de finances solidaires, d éco-construction, etc., relève de travaux complémentaires, ces activités n étant pas identifiables en tant que telles dans la nomenclature d activité française. Sources La source CLAP (Connaissance Locale de l Appareil Productif) est utilisée pour fournir des statistiques localisées jusqu au niveau communal. Elle est considérée comme la référence pour les comptages par territoire, comptages nationaux ou territoriaux. Le champ couvre la quasi-totalité des salariés en intégrant les données URSSAF du secteur privé et les trois fonctions publiques et depuis 2008 des données MSA de l agriculture, la sylviculture et la pêche. La source DADS (Déclaration Annuelle des Données Sociales) est une formalité déclarative que doit accomplir toute entreprise employant des salariés, en application du Code de la Sécurité Sociale et du Code Général des Impôts. C est l unique source annuelle statistique donnant un décompte exhaustif des établissements et de leurs effectifs salariés en France métropolitaine et dans les DOM. Sont exclus du champ : la fonction publique d Etat, les services domestiques et les activités extra-territoriales. Réalisation graphique : Agence d urbanisme Sud Bourgogne - ESS v.1

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre

Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre Décembre 2011 N 4 Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre Un vieillissement important des actifs de l ESS Objectif de ce panorama A travers la présentation des chiffres

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire en Pays Sud Bourgogne. Chiffres-clés

L Economie Sociale et Solidaire en Pays Sud Bourgogne. Chiffres-clés L Economie Sociale et Solidaire Chiffres-clés Préambule : l'economie Sociale et Solidaire et la Chambre Régionale de l'economie Sociale et Solidaire L'Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et

Plus en détail

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 14 - février 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total En 2009, en Martinique,

Plus en détail

Chiffres-clés de l ESS

Chiffres-clés de l ESS N 2 - Mai 2011 Des services à la personne au secteur industriel, les structures de l'economie Sociale et Solidaire sont présentes dans tous les secteurs d'activité et jouent un rôle primordial dans l'économie

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

de l économie sociale et solidaire en lorraine

de l économie sociale et solidaire en lorraine Juin 2012 >>>>> de l économie sociale et solidaire en lorraine lorraine L économie sociale est un groupement de personnes et non de capitaux, adhérant à des valeurs communes : la liberté d adhésion, la

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays des sept vallées

L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays des sept vallées L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays des sept vallées Feuillet Décembre2012 Avec le concours financier de: La structure des établissements et des emplois de l économie sociale et solidaire Cartographie

Plus en détail

4.1. Sources. Champs. et méthodes. de l ESS. Liste des catégories juridiques incluses dans le champ de l économie sociale

4.1. Sources. Champs. et méthodes. de l ESS. Liste des catégories juridiques incluses dans le champ de l économie sociale 4.0 Sources et méthodes Le périmètre a été établi en collaboration avec l INSEE et les méthodologies de traitement sont harmonisées au sein du réseau national des observatoires des Chambres Régionales

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014 L Économie Sociale et Solidaire en Moselle - 2014 L économie SOCIALE ET SOLIDAIRE (ESS) Jusqu à la loi du 31 juillet 2014, l économie Sociale et Solidaire se fondait sur les principes fondateurs, édictés

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire»

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire» Une implantation forte de l Economie Sociale et Solidaire de part et d autre de la frontière. Forte de plus de 13 000 établissements et de plus de 200 000 emplois sur le territoire transfrontalier, l économie

Plus en détail

Décembre 2012 Avec le concours financier de:

Décembre 2012 Avec le concours financier de: L Economie Sociale et Solidaire dans le département du Pas-de-Calais Décembre 2012 Avec le concours financier de: L Economie Sociale et Solidaire Département du Pas-de-Calais Sommaire : La structure des

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

L ESS sur le Pays Sologne Val Sud

L ESS sur le Pays Sologne Val Sud Hors-Série n 1 Juin 2012 L ESS sur le Pays Sologne Val Sud Editorial Le Pays Sologne Val Sud jouit d une attractivité résidentielle qui se reflète dans le dynamisme démographique de nos communes, la vitalité

Plus en détail

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE LES DE PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE N 26 OCtObrE 2014 D E L É CO N O M I E S O C I A L E E t S O L I DA I r E Du fait de son ancrage territorial historique, l Économie Sociale et Solidaire est partie intégrante

Plus en détail

De l Économie Sociale et Solidaire en Bourgogne. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région

De l Économie Sociale et Solidaire en Bourgogne. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région N 4 - Année 2015 De l Économie Sociale et Solidaire en Bourgogne Les emplois de l en France 4 000 22 500 12 100 11 200 145 260 59 700 159 900 71 800 116 100 55 500 146 500 57300 388 100 82 700 27 900 112

Plus en détail

Analyses sectorielles

Analyses sectorielles Analyses sectorielles Coiffure et soins esthétiques Bâtiment et travaux public Economie verte Sanitaire et social Production agricole Hôtellerie-restauration Industrie Métallerie et mécanique Comptabilité

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

ÉDITO : e troisième numéro de l Observatoire de l économie et de l emploi,

ÉDITO : e troisième numéro de l Observatoire de l économie et de l emploi, 03 Économie et emploi FEVRIER 2012 L économie sociale sur le bassin d emploi rémois ÉDITO : C e troisième numéro de l Observatoire de l économie et de l emploi, issu d une collaboration entre la Maison

Plus en détail

Numéro 107 : février 2008

Numéro 107 : février 2008 Numéro 107 : février 2008 L économie sociale et solidaire fortement ancrée dans les territoires de Midi-Pyrénées En Midi-Pyrénées, l économie sociale et solidaire compte près de 11 000 établissements employeurs

Plus en détail

L'économie sociale et solidaire. Chiffres Clés : Département du Pas-de-Calais. Observatoire Régional de l'economie Sociale et Solidaire_Décembre2015

L'économie sociale et solidaire. Chiffres Clés : Département du Pas-de-Calais. Observatoire Régional de l'economie Sociale et Solidaire_Décembre2015 L'économie sociale et solidaire Observatoire Régional de l'economie Sociale et Solidaire_Décembre2015 Chiffres Clés : Département du Pas-de-Calais Le Département du Pas-de-Calais regroupe : 45 intercommunalités

Plus en détail

D.E.S.I.R. Panorama TransfronTalier de l economie sociale et solidaire 2009 231 910 salarié 193 tablis semen le territoire franco-wallon 1 319 361

D.E.S.I.R. Panorama TransfronTalier de l economie sociale et solidaire 2009 231 910 salarié 193 tablis semen le territoire franco-wallon 1 319 361 D.E.S.I.R. Développement de l Economie Sociale Inter Régional n 3 octobre 2012 Panorama Transfrontalier de l Economie Sociale et solidaire 2009 La Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire (C.R.E.S.S.

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire. en Côte-d Or. Juillet 2012. Communauté de communes du canton de Pontailler-sur-Saône

L Economie Sociale et Solidaire. en Côte-d Or. Juillet 2012. Communauté de communes du canton de Pontailler-sur-Saône L Economie Sociale et Solidaire en Côte-d Or Juillet 2012 Communauté de communes de la Plaine Dijonnaise Pays Seine-et-Tilles en Bourgogne Communauté de communes du Mirebellois Communauté de communes du

Plus en détail

Tableau de bord statistique

Tableau de bord statistique Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée dans Amélioration la fiche «Guide méthodologique de». la connaissance

Plus en détail

Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais

Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais L Economie Sociale et Solidaire (ESS) attire de nombreuses femmes qui désirent s

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

L ESS A LA REUNION MDEN 2014. Jean Max BOYER. Maison de l Emploi du Nord de La Réunion 12, rue Champ Fleuri 97 940 Sainte-Clotilde www.mden-reunion.

L ESS A LA REUNION MDEN 2014. Jean Max BOYER. Maison de l Emploi du Nord de La Réunion 12, rue Champ Fleuri 97 940 Sainte-Clotilde www.mden-reunion. L ESS A LA REUNION MDEN 2014 Jean Max BOYER En 2011, l ESS regroupe, à La Réunion, plus de 1 900 établissements employeurs et 23 343 salariés, soit 11 % de l emploi salarié de la région. Entre 2010 et

Plus en détail

PANORAMA DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PREFET Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire Languedoc-Roussillon S'associer I Coopérer I Mutualiser PANORAMA DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Languedoc-Roussillon édition 2013 Chambre

Plus en détail

Novembre 2012, Observatoire Régional de l Economie Sociale et Solidaire de Basse-Normandie, Chambre Régionale de l Economie Sociale et

Novembre 2012, Observatoire Régional de l Economie Sociale et Solidaire de Basse-Normandie, Chambre Régionale de l Economie Sociale et 1 Novembre 2012, Observatoire Régional de l Economie Sociale et Solidaire de Basse-Normandie, Chambre Régionale de l Economie Sociale et solidaire(cress) de Basse-Normandie 2 Plan du rapport Introduction...

Plus en détail

PANORAMA de l Economie Sociale et Solidaire en RHONE-ALPES et dans les 8 départements de la région 2011

PANORAMA de l Economie Sociale et Solidaire en RHONE-ALPES et dans les 8 départements de la région 2011 PANORAMA de l Economie Sociale et Solidaire en RHONE-ALPES et dans les 8 départements de la région 2011 Crédits photos : Saleve09.jpg HJPD - Daniel CULSAN INTRODUCTION L Economie Sociale et Solidaire (ESS)

Plus en détail

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010 Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire Annemasse 20 janvier 2010 1 Sommaire L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre Les entreprises

Plus en détail

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Introduction : Eléments de définition de l ESS Des statuts : associations, coopératives, mutuelles et fondations Des pratiques et valeurs communes

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Définitions Un peu d histoire Quelques chiffres, les acteurs La finance solidaire Définitions L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble deux concepts, rappelé dans

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre Octobre 2013 N 7 Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre L ESS, un gain d emploi pour la région Centre Les effectifs salariés de l Economie Sociale et Solidaire (ESS)*

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 Préambule La Fédération des scènes de jazz et de musiques improvisées (FSJ) regroupe depuis 1996, des lieux

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 5 182 emplois en LR dont 80%

Plus en détail

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR DE L ECONOMIE... 8 1.3. QUATRE CATEGORIES JURIDIQUES

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

sociale & solidaire en Aquitaine

sociale & solidaire en Aquitaine chiffres clés L économie sociale & solidaire en Aquitaine édition 2015 2 édito SOMMAIRE Définition 3 Les chiffres clés de l Aquitaine 4 Focus secteurs 6 L Insertion par l Activité Economique (IAE) 6 Les

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Décembre 2012 Avec le concours financier de:

Décembre 2012 Avec le concours financier de: L Economie Sociale et Solidaire dans le département du Nord Décembre 2012 Avec le concours financier de: L Economie Sociale et Solidaire Département du Nord Sommaire : La structure des établissements et

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015 Document intermédiaire Sciences Po Grenoble L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE Document intermédiaire Version Avril 2015 Rédigé par Amélie Artis et Elise Chagot, Sciences

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CORSE EN 2014

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CORSE EN 2014 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CORSE EN 2014 Juin 2015 Mélanie BAZOGE Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne

La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne En Bretagne, l économie sociale et solidaire pèse un peu plus qu en moyenne en province. La région se singularise par la forte présence des coopératives

Plus en détail

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2016 N 21 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les profils recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements par type d établissement P8. Les recrutements

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN FRANCHE-COMTÉ EN 2013

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN FRANCHE-COMTÉ EN 2013 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN FRANCHE-COMTÉ EN 2013 Juin 2014 Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Amadou BA Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON EN 2010

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON EN 2010 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON EN 2010 Septembre 2011 Cécile BAZIN Marie DUROS Henitsoa RAHARIMANANA Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Face aux solutions recherchées par le gouvernement au regard des milliards de dettes sociales et fiscales accumulées dans les DOM

Plus en détail

Les établissements de l économie sociale et solidaire

Les établissements de l économie sociale et solidaire L économie sociale et solidaire Les établissements de l économie sociale et solidaire L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE (ESS) DANS LA RÉGION L économie sociale et solidaire : 13 % des établissements bourguignons

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Octobre 2015 SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL ETAT DU TISSU ASSOCIATIF ET BILAN DE L EMPLOI DES STRUCTURES PRIVEES NON LUCRATIVES EN 2014 En bref Le Centre de ressources DLA du champ social, médico-social et

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE ARDENNE EN 2012

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE ARDENNE EN 2012 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE ARDENNE EN 2012 Juin 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Liza MARGUERITTE Noël TADJINE Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi

Plus en détail

Panorama de l Economie Sociale et Solidaire sur le territoire Me tropole Savoie en 2011

Panorama de l Economie Sociale et Solidaire sur le territoire Me tropole Savoie en 2011 Panorama de l Economie Sociale et Solidaire sur le territoire Me tropole Savoie en 2011 Source : données Insee CLAP 2011 Observatoire National de l ESS CN CRESS Contenu I. Introduction... 4 II. Présentation

Plus en détail

Introduction : reconnaître et développer

Introduction : reconnaître et développer Introduction : reconnaître et développer l Économie sociale et solidaire Qu est-ce que l ESS? chiffres clés z 200000 structures z 2,4 milions de salariés z + 23 % d emplois créés depuis 10 ans Coopératives

Plus en détail

Sommaire. Introduction... 3 Le champ d observation de l ORESS... 4 Méthodologie... 7

Sommaire. Introduction... 3 Le champ d observation de l ORESS... 4 Méthodologie... 7 L ' é c o n o mi es o c i a l ee t s o l i d a i r e e nba s s e No r ma n d i e RAPPORTD' ÉT UDEST AT I ST I QUE2008 u n ep u b l i c a t i o nd el ' Ob s e r v a t o i r eré g i o n a l d el ' É c o

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CORSE. Juin 2010 version 2

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CORSE. Juin 2010 version 2 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CORSE Juin 2010 version 2 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C est leur vocation.

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

FOCUS #2. L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire en Midi-Pyrénées

FOCUS #2. L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire en Midi-Pyrénées FOCUS #2 L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire en Midi-Pyrénées Décembre 2013 L Observatoire Régional de l Economie Sociale et Solidaire Midi-Pyrénées En 2010, la Chambre Régionale de

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail

Commentaires supplémentaires pour le panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire

Commentaires supplémentaires pour le panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire Version du 18 mars 2010 Commentaires supplémentaires pour le panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire Les spécificités nationales de l ESS Les coopératives agréées pour le conseil national

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN BOURGOGNE EN 2011

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN BOURGOGNE EN 2011 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN BOURGOGNE EN 2011 Septembre 2012 Cécile BAZIN Marie DUROS Noël TADJINE Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie sociale en

Plus en détail

l Économie Sociale et Solidaire

l Économie Sociale et Solidaire l Économie Sociale et Solidaire 1 L économie sociale et solidaire n Le secteur de l Economie Sociale et Solidaire regroupe l ensemble des activités entreprises collectivement selon des principes démocratiques

Plus en détail

L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne

L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne Cahier de l OPEQ n 204 Décembre 2011 OPEQ Chambre de Commerce et d'industrie de région Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire en région Nord-Pas de Calais

L Economie Sociale et Solidaire en région Nord-Pas de Calais L Economie Sociale et Solidaire en région Nord-Pas de Calais Avec le concours financier de : Juin 2012 L Economie Sociale et Solidaire Région Nord-Pas de Calais Sommaire : La structure des établissements

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Rapport d étude Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

Tableau de bord statistique édition 2013

Tableau de bord statistique édition 2013 Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée Amélioration dans la fiche «Guide méthodologique de la connaissance».

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses decembre 2014 N 099 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi dans les très fin 2013 Un tiers des TPE ont un seul salarié Les entreprises

Plus en détail

Panorama de l Economie Sociale et Solidaire. Haute Savoie 2005 2010

Panorama de l Economie Sociale et Solidaire. Haute Savoie 2005 2010 Panorama de l Economie Sociale et Solidaire Haute Savoie 2005 2010 Etude réalisée en 2012 Contenu I. Introduction... 3 II. En quoi l économie sociale et solidaire contribue au développement économique

Plus en détail

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o

Plus en détail