CEVRES santé EXPERTISE DES CHEVILLES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CEVRES santé EXPERTISE DES CHEVILLES"

Transcription

1 CEVRES santé EXPERTISE DES CHEVILLES Protocole Myolux Athletik Pour une illustration video de ce protocole, rendez-vous sur onglet videos/ Myolux Athletik

2 I. Principes généraux Le rythme est de 2 à 3 séances de 10 minutes par semaine en phase de montée en puissance (4 à 6 premières semaines) puis d une séance de 10 minutes tous les 15 jours au minimum en entretien par la suite (une utilisation plus fréquente étant souhaitable). Idéalement, ces séances sont intégrées à la préparation physique en salle. Pour l ensemble des exercices, il est impératif que la base de l articulateur placé sous l arrière pied repose toujours sur le sol. Au cours de tous les exercices, le genou doit être tendu. Pour une prévention optimale, les exercices se font sur les deux chevilles, même si une cheville est plus faible. Les exercices de renforcement musculaire peuvent se faire avec un appui manuel léger (light touch) contre un mur afin d aider à l équilibration. En cas de déficit avéré (proprioception ou force), les principes de progressivité (facilitations) doivent être respectés. II. Présentation du dispositif Myolux Athletik Myolux Athletik (figure 1) est un outil professionnel destiné aux préparateurs physiques, entraineurs sportifs et kinésithérapeutes du sport. Il doit être utilisé lors de la phase de montée en puissance chez les personnes qui présentent des déficits importants ou en retour de blessure (4 à 6 première semaines) puis en entretien régulier (1 séances tous les 15 jours au minimum). Figure 1 : Illustration du dispositif professionnel Myolux Athletik avec ancrage métatarsien complet sur le palet d avant-pied (gauche) et ancrage métatarsien uniquement sous le gros orteil (droite). Equipement pour un club sportif: en règle générale, 5 paires de Myolux Athletik permettent d équiper de manière satisfaisante un club sportif. Ils sont idéalement disposés dans la salle de

3 préparation physique et font office d atelier de proprioception optimisé auquel on ajoute le travail de renforcement des muscles éverseurs pour une protection articulaire efficace. Les sportifs en situation d instabilité de cheville et/ou présentant des entorses à répétitions peuvent s équiper personnellement du dispositif Myolux Soft pour un travail complémentaire d entretien en autonomie à domicile ( pour plus de renseignements). III. Protocole d utilisation Pour l ensemble des exercices de proprioception et de renforcement musculaires décrits dans ce protocole, l articulateur du dispositif Myolux Athletik peut être réglé sur le grand débattement (45 ). Le petit débattement doit être utilisé pour tout travail en locomotion. Chaque séance d environ 10 minutes devra comprendre : - Une composante de travail proprioceptif. - Une composante de travail de renforcement des muscles éverseurs de cheville (fibulaires). - Eventuellement une composante de travail dynamique, en locomotion et en se rapprochant des sollicitations sportives. Le travail proprioceptif de la cheville Objectifs : Effectuer 3 séries de 20 secondes en alternance sur chaque cheville : - Debout en appui unipodal, les yeux fermés avec le palet d avant-pied uniquement sous le gros orteil (figure 1 droite). Moyens de facilitation en cas de déficit : Pour atteindre cet objectif en cas de déficit proprioceptif, il est possible de momentanément: - Travailler les yeux ouverts.

4 - Travailler avec un ancrage métatarsien complet sur le palet d avant-pied (figure 1 gauche). - Diminuer la durée d équilibration par série. - Autoriser un appui manuel léger contre un mur. Ces aides momentanées devront être supprimées dès que possible pour progresser et atteindre l objectif. Le niveau décrit comme objectif devra être entretenu par un travail régulier. Le renforcement des muscles éverseurs de la cheville (muscles fibulaires) Objectifs : Effectuer 3 séries de 10 répétitions : - Debout en appui unipodal (articulateur réglé en position de grand débattement, aucun support sous l avant pied). - Le sujet descend le plus lentement possible : il freine le mouvement d inversion au moyen d un travail musculaire excentrique des fibulaires jusqu à ce que son 5 ème métatarsien entre en contact avec le sol (figure 3). Figure 3 : travail de renforcement des muscles éverseurs : position basse, à la fin de la phase de travail excentrique par contrôle du mouvement d inversion.

5 - Ensuite, le sujet remonte de manière explosive : il effectue le mouvement d éversion au moyen d un travail musculaire concentrique des fibulaires jusqu à la position haute initiale (figure 4). Figure 4 : travail de renforcement des muscles éverseurs : position haute, à la fin de la phase de travail concentrique par production explosive du mouvement d éversion. - Le sujet n utilise pas de compensations telles que des flexions de genou ou des transferts latéraux du bassin. - Alterner les 2 chevilles : lorsqu une cheville travail, l autre se repose. Moyens de facilitation en cas de déficit : Pour atteindre cet objectif en cas de déficit de force, il est possible de momentanément: - Diminuer la charge en travaillant les deux chevilles simultanément, en appui bipodal - Diminuer le nombre de répétition par série - Diminuer l amplitude de travail en permettant au sujet de venir mettre en contact la tête de son 5 ème métatarsien avec un bord (haut ou bas) du palet Ces aides momentanées devront être supprimées dès que possible pour progresser et atteindre l objectif. Le niveau décrit comme objectif devra être entretenu par un travail régulier.

6 Travail dynamique en locomotion Objectifs : Etre capable, avec l articulateur réglé sur le petit débattement (15 ), de réaliser des actions sportives proches des sollicitations courantes dans le sport concerné tout en contrôlant les déstabilisations de la cheville engendrées par le dispositif Myolux Athletik. Cela permet de développer et entretenir les stratégies neuromusculaires de protection articulaire efficaces telles que la pro-activation des fibulaires et les stratégies de délestages. Pour un exemple concret d utilisation dynamique en Handball, consulter la video Application Handball de l onglet videos du site

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Notice d instructions du Myolux Soft

Notice d instructions du Myolux Soft Notice d instructions du Myolux Soft 1 FR Notice d instructions du Myolux Soft I. Acquisition du Myolux Soft p.4 II. Matériel et nomenclature p.5 III. Installation du matériel p.5 IV. Utilisation du matériel

Plus en détail

Les étirements??? Oui? Quand? Comment?

Les étirements??? Oui? Quand? Comment? Les étirements??? Oui? Quand? Comment? Sommaire : Idées reçues... Page 2 Contradictions... Page 3 Les techniques d étirement... Page 5 Les positions d étirement... Page 7 Recommandations... Page 11 1 Idées

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Objectif de votre rééducation

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

PROGRAMME D EXERCICES

PROGRAMME D EXERCICES 76 Hôpital régional de Rimouski 150, Rouleau, Rimouski Réadaptation Physiothérapie PROGRAMME D EXERCICES POST-RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR Service de Réadaptation Physiothérapie OCTOBRE

Plus en détail

PROGRAMME D EXERCICES

PROGRAMME D EXERCICES 76 Hôpital régional de Rimouski 150, Rouleau, Rimouski Réadaptation Physiothérapie PROGRAMME D EXERCICES POST-RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR Service de Réadaptation Physiothérapie OCTOBRE

Plus en détail

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Ould Ouali.A, Amari.A, Lyazidi.O, Benbetka.L, Lakrouf.F, Rachedi.M MPR-HMUS-Staoueli 3eme congrès de la

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél.: 041 419 58 51

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél.: 041 419 58 51 «Sport Basics» Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél.: 041 419 58 51 Commandes www.suva.ch/waswo-f Tél.: 041 419 58 51 Fax: 041 419 59 17 Brochure d accompagnement

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été.

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Ce programme consiste à faire au moins deux séances d entraînement

Plus en détail

GUIDE DES ETIREMENTS

GUIDE DES ETIREMENTS GUIDE DES ETIREMENTS http://www.exercicesdetirement.com Les étirements: Les étirements (ou stretching) sont le pont entre la vie sédentaire et la vie active. Grâce aux étirements, nous pouvons maintenir

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Suzanne Leclerc MD, Ph.D., Diplômée Médecine du Sport (ACMS) et France Brunet Pht. Présenté dans le cadre de la conférence : Mise à jour annuelle

Plus en détail

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket :

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : Gilles Cometti maître de conférences UFR STAPS Dijon BP 27877, 21078 Dijon Cedex, France. Cet article est un passage de l ouvrage

Plus en détail

Mini-rouleau futé. Echauffement, renforcement, massages et étirements

Mini-rouleau futé. Echauffement, renforcement, massages et étirements Mini-rouleau futé Echauffement, renforcement, massages et étirements Suva Offres de prévention Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 58 51 Commandes www.suva.ch/waswo-f Tél. 041 419 58

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Le travail isocinétique

Le travail isocinétique Le travail isocinétique Les principes L évaluation Le renforcement La rééducation GN PICHARD IFMK REIMS 2009 1 GN PICHARD IFMK REIMS 2009 2 généralités Définition: travail basé sur la résistance maximale

Plus en détail

CONTINUING EDUCATION AND TRAINING IN PHYSIOTHERAPY

CONTINUING EDUCATION AND TRAINING IN PHYSIOTHERAPY CONTINUING EDUCATION AND TRAINING IN PHYSIOTHERAPY 1 day (7 hours) Motor control and ankle joint protection Update on scientific knowledge and practical consequences for physiotherapists Pascal TOSCHI,

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation 1 1 Contexte - Public ciblé 1/3 des accidents du travail sont dus à des manutentions. Coût annuel : 1,5 milliards d euros. Les lombalgies représentent

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Introduction Le rôle du médecin MPR : poser les indications Réflexion pluridisciplinaire Définir les objectifs

Plus en détail

Prévention de la tendinopathie à l épaule

Prévention de la tendinopathie à l épaule Prévention de la tendinopathie à l épaule Capsule informative présentée dans le cadre d un travail sur le continuum de prévention des blessures sportives chez les jeunes athlètes en collaboration avec

Plus en détail

Guide. Dario Riva Paola Trevisson Roberto Minoletti Nicolò Venturin Ornella Ottino

Guide. Dario Riva Paola Trevisson Roberto Minoletti Nicolò Venturin Ornella Ottino LA PROPRIOCEPTION: MODE D EMPLOI Dario Riva Paola Trevisson Roberto Minoletti Nicolò Venturin Ornella Ottino Le recouvrement articulaire nécessaire depuis un événement traumatique, exige le rétablissement

Plus en détail

RIPRODUZIONE VIETATA

RIPRODUZIONE VIETATA Naginata Introductory Course Enseigner le Naginata pas à pas: L échauffement François Dermine Master Education Physique Sport & Loisirs Philibert Vandersleyen - Master Sport Management Novembre 2009 1

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Le gain de Force. Les Types de Contraction. Rappels : Le MUSCLE. Les FIBRES

Le gain de Force. Les Types de Contraction. Rappels : Le MUSCLE. Les FIBRES Le gain de Force La coordination intra et inter-musculaire L'hypertrophie L'hyperplasie (??) Les Types de Contraction Rappels : Le MUSCLE Contraction Concentrique Contraction Isométrique Contraction Excentrique

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

l avant, puis vers l arrière.

l avant, puis vers l arrière. Faire 10 répétitions de chaque mouvement Demi-cercle avec la tête Ne pas aller vers l arrière. Rotation des épaules Faites des rotations vers l avant, puis vers l arrière. Rotation du bassin Placez vos

Plus en détail

Dans ce chapitre : Sommaire 93

Dans ce chapitre : Sommaire 93 Dans ce chapitre : Les différents types de contractions musculaires 78 Contraction statique 78 Contraction dynamique 80 Contraction isométrique 80 Contraction auxotonique 80 Contraction isotonique 82 Contraction

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

ppg : l autre moyen de progresser!

ppg : l autre moyen de progresser! ppg : l autre moyen de progresser! Cinq exercices de PPG 1. Gainage Intérêt : renforcement musculaire et particulièrement les chaînes musculaires abdominaux/dorsaux/pectoraux. a) Gainage ventral sur les

Plus en détail

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies Philippe THOUMIE Centre de référence des maladies neuromusculaires Hôpital Rothschild Troubles de l équilibre et neuropathies Ce dont se plaint

Plus en détail

4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome.

4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome. 4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome. Échauffement : L échauffement est l un des éléments les plus importants d un programme d exercices. Il joue aussi un rôle particulièrement

Plus en détail

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER?

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? 1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? Les muscles et les tendons sont, en période de repos, à la température de 37. Or, on sait maintenant que : 1) Les muscles et les tendons ont un rendement maximum à la température

Plus en détail

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements Les étirements se font en fin de journée, lentement, sans à coup, c est une période de retour au calme. Le principe général est de partir d une position de

Plus en détail

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques Rééducation et auto-rééducation Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques SOMMAIRE Introduction P.3 Conseils d autorééducation P.4 Mouvements alternatifs rapides P.6 Autoétirements

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

BSC COMPRESSION Spécificités techniques BSc - Compression à gradient

BSC COMPRESSION Spécificités techniques BSc - Compression à gradient BSC COMPRESSION Les technologies de compression sont utilisées en milieu clinique depuis des années pour le traitement des insuffisances veineuses, des œdèmes et en prévention des thromboses veineuses.

Plus en détail

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant.

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant. Former un jeune lanceur de javelot : cultiver le paradoxe! Le lancer de javelot est tout à fait remarquable tant visuellement que par les données biomécaniques et balistiques. Rythme, explosivité et souplesse

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE COURSE

FONDAMENTAUX DE COURSE Course Fondamentaux 08 FONDAMENTAUX DE COURSE 1. INTRODUCTION Les épreuves de course sont parfois décrites comme étant non techniques, principalement parce que courir est une action naturelle qui paraît

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin. Relations avec la technique et la préparation physique.

L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin. Relations avec la technique et la préparation physique. L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin Nicolas Coulmy Département Sportif et Scientifique Relations avec la technique et la préparation physique Préparation technique Préparation

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Production : Marina Charuel-Simon Masseur Kinésithérapeute et Arnaud Gicquel Coordinateur Pôle France Roller

LES ETIREMENTS. Production : Marina Charuel-Simon Masseur Kinésithérapeute et Arnaud Gicquel Coordinateur Pôle France Roller LES ETIREMENTS Production : Marina Charuel-Simon Masseur Kinésithérapeute et Arnaud Gicquel Coordinateur Pôle France Roller Sommaire I. INTRODUCTION II. DES ETIREMENTS SELON VOS OBJECTIFS III. INTERET

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne

Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne L adaptation de l environnement Ceci concerne les objets usuels adaptés pour limiter les efforts afin de ne pas se luxer : des ouvres bouteilles,

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Etirements du sportif

Etirements du sportif Etirements du sportif Principales chaînes musculaires SP01 Un corps pour comprendre et apprendre Anne Le Rouzic Les exercices qui vont suivre nécessitent un échauffement musculaire préalable. Les étirements

Plus en détail

Programme de réhabilitation respiratoire

Programme de réhabilitation respiratoire Programme de réhabilitation respiratoire Dr Jean-Marc Perruchini Service de Réhabilitation R respiratoire, Clinique de Médecine Physique Les Rosiers 45, Bd Henri Bazin, 21002 DIJON Cedex Mle Carine Lopez

Plus en détail

Le renforcement. musculaire

Le renforcement. musculaire Le renforcement musculaire Le renforcement Pourquoi le renforcement musculaire Comment renforcer L échauffement Le renforcement : À la maison Avec du matériel En salle Le renforcement spécifique Les étirements

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD D EXERCICES

TABLEAU DE BORD D EXERCICES DOCTEUR PROGRAMME D EXERCICES PHYSIQUES ET COGNITIFS ET EN SANTÉ POUR LES AÎNÉS PROGRAMME DE VIEILLISSEMENT ACTIF TABLEAU DE BORD D EXERCICES Centres d Accueil Héritage tient à remercier le Western University

Plus en détail

Marche normale et marche pathologique

Marche normale et marche pathologique Marche normale et marche pathologique Pr. JM Viton, Dr. L. Bensoussan, Dr. V. de Bovis Milhe, Dr. H. Collado, Pr. A. Delarque Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée, Fédération de Médecine

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

LES ETIREMENTS DANS LA PRATIQUE DU TIR A L'ARC

LES ETIREMENTS DANS LA PRATIQUE DU TIR A L'ARC SBV / ASTA Schweizer Bogenschützen-Verband / Association Suisse de Tir à l'arc / Associazione svizzera di Tiro con l'arco Trainerrat / Conseil des entraîneurs / Concilio degli allenatori LES ETIREMENTS

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL. Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009

L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL. Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009 L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009 LES QUALITES PHYSIQUES SOLLICITEES EN FOOTBALL (R.VERHEIJEN) ENDURANCE ENDURANCE-FORCE

Plus en détail

LES ETIREMENTS : NOUVELLES CONSIGNES

LES ETIREMENTS : NOUVELLES CONSIGNES Dr Claude MARBLE LES ETIREMENTS : NOUVELLES CONSIGNES La pratique du sport engendre souvent des lésions musculaires ou tendineuses telles que des contractures, des élongations, des claquages ou des tendinites.

Plus en détail

Etirer, c est gagner. du cahier pratique:

Etirer, c est gagner. du cahier pratique: Cahier pratique 3 04 Le cahier pratique est une annexe de «mobile», la revue d éducation physique et de sport. Les lectrices et les lecteurs peuvent commander des exemplaires supplémentaires du cahier

Plus en détail

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures,

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures, Copyright Leem 2011 L'emploi des seniors en France est un véritable défi que l ensemble des acteurs concernés doit relever. Pour se faire, les partenaires sociaux des entreprises du médicament ont signé,

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

Forme et santé de la joueuse de football

Forme et santé de la joueuse de football 100 YEARS FIFA 1904-2004 Fédération Internationale de Football Association FIFA-Strasse 20 Boîte postale 8044 Zurich Suisse Tel.: +41-(0)43-222 7777 Fax: +41-(0)43-222 7878 www.fifa.com Forme et santé

Plus en détail

Protocole de rééducation des syndromes fémoro-patellaires

Protocole de rééducation des syndromes fémoro-patellaires 1 Protocole de rééducation des syndromes fémoro-patellaires Dans la grande majorité des cas, les syndromes fémoro-patellaires (SFP) guérissent avec un traitement médical bien conduit. Pour être efficace,

Plus en détail

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS FOOTBALL Une saison pour les U15 Planification et Séances Cédric Cattenoy Sébastien thierry 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 LES CARACTÉRISTIQUES DE LA CATÉGORIE U15...6

Plus en détail

Fiches de musculation du kayakiste et céiste

Fiches de musculation du kayakiste et céiste Fiches de musculation du kayakiste et céiste 3. Les deltoïdes Deltoïdes Roudneff Le deltoïde est un muscle mobilisateur de l épaule, il se compose de trois faisceaux mobilisant le bras en flexion, extension,

Plus en détail

Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures

Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures Compte tenu des conclusions de l étude par rapport à la flexibilité et la force des joueurs (voir dernière page),

Plus en détail

OBJECTIFS ET CALENDRIER de la REEDUCATION d une PTG

OBJECTIFS ET CALENDRIER de la REEDUCATION d une PTG OBJECTIFS ET CALENDRIER de la REEDUCATION d une PTG 2ème journée pratique MPR V Salvator-Witvoet, M Bovard, R Belmafhoud et l équipe des kinésithérapeutes de la Chataigneraie INTRODUCTION > 50 000 PTG

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail