INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3"

Transcription

1 INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 D'après le travail réalisé en 1996 pour son mémoire professionnel par Fabienne MARILL, professeur d'école.

2 1 Interview du chercheur par les C.E. 2 de SAINT-MAXIMIN : - Bonjour, je commence ma question : qu'est-ce que vous recherchez en mathématiques? - Qu'est-ce que je recherche en mathématiques... Ca, c'est déjà une question difficile... Parce que moi, donc, je suis exclusivement en mathématiques, mais je travaille aussi un peu en informatique. Alors l'informatique, c'est la science des ordinateurs. Et aussi la science des calculs, c'est à dire comment on fait des calculs de manière automatique avec des machines. Et alors, mon domaine... plus précisément, ça s'appelle la logique. Alors la logique, c'est difficile à expliquer ce que c'est, mais enfin disons c'est aussi... C'est la science du raisonnement. Le raisonnement, c'est ce qu'on fait quand on résout des problèmes par exemple. Voilà. Et alors donc, le but de ma recherche c'est un peu d'améliorer la compréhension des calculs et des ordinateurs. Moi, je ne vous parlerai pas des ordinateurs mais de ce qu'on appelle la recherche fondamentale, c'est à dire que ce que je fais n'a pas de conséquences immédiatement sur la technologie, c'est à dire sur les machines, etc... Mais c'est des idées, j'essaie de produire des idées qui vont servir plus tard pour faire de nouveaux ordinateurs ou des nouveaux langages de programmation. Les langages de programmation, c'est des langues qui permettent de parler avec les machines. - Comment trouvez-vous les réponses? les solutions quoi... - Comment on trouve les réponses? rires D'abord, on trouve pas toujours les réponses. Ce qui est particulier à la recherche, c'est qu'on s'attaque, on essaie de résoudre des problèmes qui sont en général difficiles et qui n'ont pas été déjà résolus par d'autres. Donc on n'est jamais sûr de trouver la réponse. Des fois, on trouve pas la réponse, mais en cherchant, on trouve d'autres réponses à des problèmes qu'on s'était pas posés. Et puis... quand on trouve la réponse, comment on la trouve? C'est très difficile à dire. Des fois c'est simplement en réfléchissant dessus, des fois en ne réfléchissant pas dessus et puis tout d'un coup, on écoute quelqu'un parler et on a une idée. Ca dépend, c'est vraiment difficile à dire. - De quel matériel vous servez-vous pour faire des recherches? - Alors, le matériel... Moi, je fais, comme je disais, de la recherche fondamentale et plus précisément théorique c'est à dire que je ne travaille pas sur... je ne suis pas, par exemple, un chimiste qui travaillerait avec des éprouvettes ou un

3 biologiste qui travaillerait avec des souris et des seringues. Non, ça c'est pas ce que je fais. Je travaille dans un bureau et tout mon travail, c'est de discuter avec des gens, c'est de lire des articles, il y a un matériel qui est quand même le livre, ou ce qu'on appelle la revue. La revue c'est donc une sorte de livre qui contient des articles spécialisés, c'est à dire que c'est pas des revues comme, je sais pas, Télé 7 jours qui contient le programme de télévision, mais ça contient des articles qui n'intéressent qu'un petit nombre de personnes. Donc il y a les revues, et puis on utilise l'ordinateur. Mais moi, j'utilise l'ordinateur essentiellement comme un outil d'aide à la rédaction, c'est à dire comme une sorte de machine à écrire perfectionnée, une machine à communiquer puisque je communique avec mes collègues qui sont pas toujours dans mon laboratoire. J'ai des collègues avec qui je travaille ou j'ai travaillé qui sont aux Etats-Unis, au Japon, en Italie, en Angleterre, etc... Alors ces gens-là, je peux leur envoyer des messages, ça vous avez sûrement entendu parler des réseaux Internet, etc... et les messages ils les reçoivent dans les cinq minutes où je les ai envoyés. Comme ça on peut avoir des discussions, à la fois des discussions scientifiques, sur la recherche, et puis aussi, il faut bien le dire que dans notre travail il y a beaucoup d'organisation. C'est-à-dire qu'il y a beaucoup de moments où on fait pas de la science mais où on organise des réunions, on fait de l'enseignement, on organise des colloques, c'est-à-dire des réunions scientifiques et pour ça on a aussi besoin de communiquer. Voilà, et puis on utilise aussi un tableau, avec de la craie pour expliquer aux autres ce qu'on fait, parfois même pour réfléchir, et puis du papier. - Travaillez-vous en équipe ou seul? - Ah! Alors moi personnellement, je serais plutôt quelqu'un qui travaille seul. Et j'ai des collègues qui sont des gens qui travaillent en équipe. Mais enfin, même quand on a tendance à être quelqu'un qui travaille seul, d'abord ça m'arrive de travailler en équipe, c'est à dire de travailler avec des gens et de réfléchir ensemble, et puis, même quand on travaille pas en équipe, on discute avec les gens sur ce qu'on a fait et sur ce qu'ils ont fait et c'est de cette discussion que naissent de nouvelles idées. Même si on travaille seul, on n'est quand même jamais vraiment tout seul. Sinon, si on était vraiment tout seul, c'est à dire si j'étais sur une île déserte, même avec tout le matériel possible, des livres etc... je parle pas des ordinateurs parce qu'on pourrait imaginer que je communique avec les ordinateurs, mais enfin, si j'étais vraiment tout seul, je pense que je ne ferais pas de recherche parce que ça n'intéresserait personne, donc je n'aurais pas envie de le faire.

4 - Aimez-vous votre métier? - Je dirais oui... Je dirais que pour faire ce métier, c'est un métier qu'on appelle créatif. Il y a plein d'autres métiers créatifs, par exemple tous les artistes sont des créatifs, c'est à dire c'est pas qu'on leur donne des ordres et ils exécutent, c'est pas un métier où on exécute mais c'est un métier où on doit avoir des idées. Alors, si on n'aime pas son métier, et bien étant donné que c'est nous qui sommes le moteur du travail, si on l'aime pas, et bien on ne fait rien. Et ça ne marche pas. Ca ne veut pas dire que ce soit toujours facile. - Qu'est-ce que vous aimez le plus : la géométrie, le calcul rapide, les problèmes? - Alors... C'est difficile enfin, je peux dire ce que j'aime le plus mais là, tu m'as posé des questions qui peuvent se recouvrir. Les problèmes c'est différent de la géométrie... J'ai pas très bien compris parce qu'il y a des problèmes de géométrie. Alors, qu'est-ce que c'est qu'un problème? La maîtresse intervient : - C'est problème numérique, je pense. - Oui, et calcul rapide, c'est quoi? C'est des additions, des... - Tout ce qui concerne les opérations. - Alors je dirais que les mathématiques qu'on fait dans la recherche ne ressemblent pas forcément aux mathématiques qu'on fait à l'école. A l'école on apprend des choses, des choses qui ne sont pas du tout faciles hein, des choses qui ont été découvertes par exemple à l'époque des grecs, sur les nombres, sur la géométrie, etc... Nous, ce qu'on fait, c'est des mathématiques du XXème siècle, c'est à dire des choses qui ont été découvertes récemment. Que évidemment vous ne connaissez pas parce qu'on n'a pas le temps à la fois de chercher dessus et de vous les expliquer. Alors, je dirais que mon centre d'intérêt c'est le calcul mais ça n'est pas le calcul dans le sens des opérations arithmétiques. C'est beaucoup plus général que ça. Dans le calcul, il y a tout ce qui peut être fait automatiquement par une machine. C'est par exemple une machine qui peut essayer de résoudre des problèmes de géométrie et ça, ça peut se faire avec des calculs. - Est-ce que vous vous posez des problèmes? - Est-ce que je me pose moi-même des problèmes ou est-ce que les problèmes me sont posés de l'extérieur? C'est ça les questions? Et bien il y a les deux. Il y a des problèmes effectivement que je me pose moi-même et que j'essaie de résoudre parce que quand on travaille, quand on résout des problèmes, souvent il

5 y a de nouveaux problèmes qui se posent. C'est comme ça qu'on n'a jamais fini de chercher. La maîtresse : - La question que se posent les élèves, c'est comment se produit la trouvaille? - C'est... je sais pas... Il n'y a pas forcément d'étincelle. Ca dépend, c'est très variable... 2 Questions posées au chercheur dans d'autres classes: A Saint-maximin : * Les questions du premier C.M.2 : - Depuis quand existe ce métier? - En quoi consiste votre métier? - Cherchez-vous à justifier des lois ou à en inventer d'autres? - Quelles études avez-vous suivies? - Pourquoi avez-vous choisi ce métier? - Où travaillez-vous? - Travaillez-vous seul? - Quelles recherches faites-vous? - Que faites-vous de vos informations? - Aimiez-vous les maths quand vous étiez petit? - Pourquoi êtes-vous intéressé par notre travail? - Le travail des enfants est présenté au chercheur : nos résultats sont-ils vrais? * Les questions du second C.M.2 : - Pourquoi avez-vous choisi ce travail? - Etes-vous content de votre métier? - Que cherchez-vous? - Combien avez-vous fait d'études? - Sur quelle recherche êtes-vous? - Avez-vous réussi toutes vos recherches? - Vous vivez où? Avez-vous un laboratoire? - Quel matériel utilisez-vous? - Quelle est votre fonction exacte? - Depuis combien de temps faites-vous ce métier?

6 - Pourquoi aimez-vous les mathématiques? - Qu'avez-vous découvert? - Pourquoi êtes-vous venu ici? - Est-ce dur de devenir chercheur? - A quoi sert votre métier? - Faites-vous des recherches approfondies? - Qu'est-ce que ce métier vous apporte personnellement? - En quoi sommes-nous concernés? - Pouvez-vous citer une recherche que vous avez faite? - Quand vous n'arrivez pas à résoudre un problème, demandez-vous conseil à d'autres mathématiciens? - Quel problème avez-vous eu le plus de plaisir à faire? - Quand vous résolvez un problème, le dites-vous à d'autres chercheurs? - L'ordinateur est-il indispensable pour les mathématiciens? - Vous posez-vous des problèmes tout seul? - Quand l'ordinateur est éteint, on reçoit quand même les messages? A Rians : * Les questions du C.M.2 : - Aimez-vous votre métier? - Qu'est-ce que vous cherchez exactement? - Est-ce que vous arrivez toujours à résoudre les problèmes? - Est-ce qu'il faut faire beaucoup d'études pour devenir mathématicien? - Avec quels objets vous travaillez? - Comment avez-vous débuté? - A quel âge avez-vous commencé? - A quoi sert votre métier? - On est obligé de voyager? - Les idées que vous avez trouvées, vous les proposer à qui? - Vous comprenez toutes les langues? - Où se trouve votre laboratoire? - Est-ce que vous savez qui a inventé la multiplication, la division? - Pourquoi a-t-on choisi le mot mathématiques? - Avez-vous des vacances? - Etiez-vous fort en maths quand vous étiez petit? - Combien êtes-vous de mathématiciens dans le monde? - Avez-vous une maison? - Combien d'heures par jour travaillez-vous?

7 - Est-ce qu'on vous paye? - Pourquoi avez-vous choisi ce métier? * Les questions du C.E.2 : - Savez-vous répondre à tous les problèmes de la France? - Qu'est-ce qu'un problème mathématique? - Combien y a-t-il de problèmes que tu as résolus? - Tu as commencé à résoudre des problèmes en quelle année? - En ce moment, est-ce que vous êtes sur un problème? - Quelle est la recherche que vous avez le plus de mal à résoudre? - Est-ce que chaque problème que vous essayez de résoudre a un nom? - Quand les chercheurs ont un problème et savent qu'ils ne pourront pas le résoudre, ils ne se découragent pas trop vite? - Vous avez déjà essayé le problème de Syracuse (problème ouvert rencontré par les enfants au cours des A.R.M.)? - Vous faites partie de quel genre de mathématiciens : ceux qui ont démontré ou ceux qui n'ont rien montré? - Est-ce qu'elles sont dures les recherches que vous faites? - Est-ce que c'est difficile de devenir chercheur? - Dans quel établissement vous travaillez? - Est-ce que dans le laboratoire on fait de la chimie aussi? - Y a-t-il des ordinateurs? - Pour faire des maths, qu'est-ce que vous utilisez le plus : la calculette, le compas...? - Vous êtes combien en tout de chercheurs dans votre laboratoire? - Pour présenter des problèmes que vous avez inventés, est-ce que d'abord vous discutez entre chercheurs? - Est-ce que vous partez souvent en voyage vous? - Est-ce qu'un jour on pourra visiter votre établissement? * Les questions du C.M.1 (qui ne pratique pas la recherche en mathématique) : - En quoi consiste votre métier? - En maths, est-ce dur de trouver des opérations dures, des résultats? - Est-ce dur de trouver de gros calculs?

8 3 Les bénéfices d'une rencontre avec le chercheur : Ces différentes interviews peuvent être classées selon qu'elles ont été préparées ou spontanées, réalisées par des enfants-chercheurs ou par des enfants non-chercheurs. Cependant, elles sont révélatrices de la représentation qu'ont les élèves de la recherche mathématique et du travail du chercheur. Par ses réponses, le chercheur a amené les enfants à prendre conscience du parallèle existant entre la recherche en classe et celle que, lui, entreprend dans le cadre de sa profession. * Regroupement par thèmes des questions des élèves : Bien que différentes par la forme, les questions soulevées par chaque classe se recoupent, ayant amené le chercheur à, plus ou moins, aborder les mêmes thèmes durant les entretiens. Afin de les définir, les questions posées au chercheur ont été regroupées. Les chiffres entre parenthèses qui apparaissent indiquent le nombre de fois où la question a été posée. - Le chercheur et ses recherches actuelles : Qu'est-ce que vous recherchez en mathématiques? (6) - Le métier de chercheur :. Quelles études avez-vous suivies? (5). Pourquoi avez-vous choisi ce métier? (3). Etes-vous content, aimez-vous votre métier? (3). Depuis combien de temps faites-vous ce métier? (3). A quoi sert votre métier? (2). En quoi consiste le métier de chercheur? (2). Depuis quand le métier de chercheur existe-t-il? (1). Qu'est-ce que ce métier vous apporte personnellement? (1) - Les outils de travail du chercheur :. Où travaillez-vous? (5). De quel matériel vous servez-vous pour faire de la recherche? (3). L'ordinateur est-il indispensable? (2) - Le chercheur et son "affection" pour les mathématiques :. Aimiez-vous les maths quand vous étiez petit? (2).Qu'est-ce que vous aimez le plus: la géométrie, le calcul, les problèmes? (1)

9 . Pourquoi aimez-vous les mathématiques? (1). Quel problème avez-vous eu le plus de plaisir à résoudre? (1) - La réussite du chercheur :. Avez-vous réussi toutes vos recherches? (3). Comment trouvez-vous les solutions? (2). Quelle est la recherche que vous avez le plus de mal à résoudre? (1). Vous faites partie de quel genre de mathématiciens : ceux qui ont démontré ou ceux qui n'ont rien montré? (1). Quand les chercheurs ont un problème et savent qu'ils ne pourront pas le résoudre, ils ne se découragent pas trop vite? (1). Est-ce dur de trouver de gros calculs? (1) - Les problèmes et le chercheur :. Est-ce que vous vous posez des problèmes? (2). Qu'est-ce qu'un problème mathématique? (1). Cherchez-vous à justifier des lois ou à en inventer d'autres? (1) - Le chercheur et ses collègues :. Travaillez-vous seul? (2). Que faites-vous de vos informations? (2). Quand vous n'arrivez pas à résoudre un problème, demandez-vous conseil aux autres chercheurs? (1). Quand vous résolvez un problème, le dites-vous à d'autres chercheurs?. Pour présenter des problèmes que vous avez inventés, est-ce que d'abord vous discutez entre chercheurs? (1) - La visite du chercheur à l'école :. Pourquoi êtes-vous intéressé par notre travail? (2) - Le chercheur et les voyages : (2) * Deux préoccupations sous-jacentes des élèves : D'après la classification élaborée, 9 thèmes ont été abordés par le chercheur et les élèves durant les interviews. Les enfants ont interrogé le chercheur aussi bien sur son activité (ses recherches, son métier, ses outils de travail, son organisation, ses relations avec ses

10 collègues...) que sur les joies qu'elle lui procure (son "affection" pour les mathématiques). De plus, à travers les questions posées, apparaissent deux préoccupations principales des enfants : - Qu'est-ce qu'un chercheur "véritable"? Que signifie le métier de chercheur? - Le chercheur peut-il nous apporter des réponses au sujet de nos recherches, de nos difficultés en mathématiques? Certes, c'est à la première question que les entretiens ont principalement répondu, apportant aussi des éléments de réponses à la seconde : les mathématiques forment un domaine dans lequel on ne cesse de chercher et dans lequel on ne peut agir seul. C'est pourquoi il semble nécessaire que la relation entre élèves et chercheur perdure : dans un temps réservé à une première rencontre, il est difficile pour le chercheur de répondre simultanément aux deux préoccupations. La correspondance avec le chercheur permettra aux enfants d'obtenir davantage de réponses à cette deuxième préoccupation: ils pourront soumettre les lois découvertes en classe au chercheurs et avoir une aide appropriée dans leur recherche, aide que les maîtres seuls ne peuvent pas toujours apporter.

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West And Central Africa LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Légende

Plus en détail

LYCEE SAÏDOU NOUROU TALL I ) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 1

LYCEE SAÏDOU NOUROU TALL I ) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 1 Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West And Central Africa LYCEE SAÏDOU NOUROU TALL I ) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 1 Légende : EV

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR FOCUSING: LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR Intervention d Eugène Gendlin à la 18eme conférence annuelle Internationale sur les traumatismes. Boston MA June 20-23 2007 Traduit par Brigitte Domas Bonjour, je

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

ECOLE FRONT DE TERRE (Ville de DAKAR)

ECOLE FRONT DE TERRE (Ville de DAKAR) ROCARE-TIC SENEGAL ECOLE FRONT DE TERRE (Ville de DAKAR) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ENSEIGNANT NON TIC N 1 Ce 26/01/05 Légende : En 1 : représente l enseignant non TIC N 1 C 1 : représente le

Plus en détail

Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier

Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier «J obtiens les prix plus rapidement. C'est pratique.» Entretien avec le maître métallier Martin Elsässer au sujet du temps. Rencontre en toute simplicité

Plus en détail

FACSIMILE DU QUESTIONNAIRE DESTINE AUX ETUDIANTS DE L2/L3

FACSIMILE DU QUESTIONNAIRE DESTINE AUX ETUDIANTS DE L2/L3 CONSEIL DES ETUDES ET DE LA VIE UNIVERSITAIRE EVALUATION DES FORMATIONS PAR LES ETUDIANTS DE LICENCE CAMPAGNE 2010-2011 FACSIMILE DU QUESTIONNAIRE DESTINE AUX ETUDIANTS DE L2/L3 Attention, ce questionnaire

Plus en détail

FICHE PERSONNELLE DE PREPARATION DU CONSEIL DE CLASSE

FICHE PERSONNELLE DE PREPARATION DU CONSEIL DE CLASSE conseil de classe LES DELEGUES S ENGAGENT A NE PAS COMMUNIQUER CES INFORMATIONS AUX AUTRES ELEVES. CEPENDANT, TU N ES PAS OBLIGE DE REPONDRE A TOUTES LES QUESTIONS, SI CERTAINES TE GENENT. FICHE PERSONNELLE

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Alice G., Belge, née à Munich. J ai passé toute ma scolarité à l école européenne de Munich (à part la maternelle).

Plus en détail

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr Madame la Présidente, Monsieur le Président, Représentant(e) à l Alliance Maladies Rares, Président(e) d une association de malades dans les maladies rares ou son représentant à l Alliance Maladies Rares,

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Le blog vous aide pour votre BII version OBII 2012

Le blog vous aide pour votre BII version OBII 2012 Le blog vous aide pour votre BII version OBII 2012 Version 01 du 22 Octobre 2012 Rappel des sept compétences du socle commun : la maîtrise de la langue française la pratique d une langue vivante étrangère

Plus en détail

Tout le monde a fait son travail? Qui n a pas fait son travail? Tu as fait ces exercices, Sylvie? Oui? Ok. Très bien. Commence toi-même, alors

Tout le monde a fait son travail? Qui n a pas fait son travail? Tu as fait ces exercices, Sylvie? Oui? Ok. Très bien. Commence toi-même, alors LE PROFESSEUR Échanges / contact Bonjour à tous Bonjour tout le monde Où en sommes-nous, à quelle page? Qui s en souvient? Oui, c'est ça, unité 3, page 20 Oui, c'est ça, dossier 4, page 22 Tout le monde

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

Le métier de styliste

Le métier de styliste Le métier de styliste sommaire 1/Description du métier 2/Études 3/Interview 4/Définitions 1/Description du métier Le styliste sert à créer et réaliser des vêtements. Il a son propre bureau à lui, pour

Plus en détail

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 39 14 1. Professeur : Je vais le faire au tableau. Moi je n ai placé

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Découvrez le secret des SMS à succès

Découvrez le secret des SMS à succès Marre de la routine et d un SMS romantique qu on envoi par automatisme? Découvrez le secret des SMS à succès Transformez votre portable en machine à séduire et augmentez votre pouvoir de séduction Dans

Plus en détail

Salut les p tits zèbres»

Salut les p tits zèbres» Prove cantonali 2004-2005 Francese Classe quarta COMPRENSIONE ORALE : «SCRIPT» Salut les p tits zèbres» Voix de femme Samuel (le) Salha Salut les p tits zèbres Une émission de Jean-Marc Richard. Bonjour.

Plus en détail

C1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition

C1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition Domaine 1 S'approprier un environnement numérique de travail C1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition AC.1.1.1 : Je différencie les espaces de stockage locaux de ceux accessibles via

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

les perceptions communes de la profession

les perceptions communes de la profession les perceptions communes de la profession d avocat, nourries par les multiples séries télévisées ou par l omniprésence médiatique des «ténors du barreau», ne permettent pas de comprendre les «misères de

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner.

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. Chapitre un 15 janvier Objet :Résiliation J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. 18 jours plus tard Objet :Résiliation Je veux résilier mon abonnement.

Plus en détail

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe Chapitre 1 Les cours 1 Vous n êtez pas un(e) scribe Asseyez-vous et faites un bilan de vos dernières journées de cours. Vous avez certainement pris une grande quantité de notes, au moins autant que ce

Plus en détail

ELISE EST EN 6EME. Sändningsdatum: 20060124

ELISE EST EN 6EME. Sändningsdatum: 20060124 PROGRAMNR 51406/ra2 ELISE EST EN 6EME Sändningsdatum: 20060124 Programmanus och glosor Elise : Je m'appelle Elise Nicoli et j'ai 6 ans. Caroline : Qu'est-ce que tu apprends à l'école alors? E : Aujourd'hui

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

I- Qu'est-ce que la Constante Macabre?

I- Qu'est-ce que la Constante Macabre? De la constante macabre à l évaluation par contrat de confiance Conférence d André ANTIBI le mercredi 28 novembre 2012 I- Qu'est-ce que la Constante Macabre? Situation de science-fiction : Un nouveau professeur

Plus en détail

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com Retranscription de la vidéo 1 M- Bonjour, Mikael Messa, aujourd hui j ai le plaisir d accueillir chez moi, Marie-Noël Damas. M.N- Bonjour Mikael. M- Suite au sondage que l on vous a envoyé il y a quelques

Plus en détail

VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS. ( Octobre 2001 )

VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS. ( Octobre 2001 ) VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS ( Octobre 2001 ) Introduction Si votre enfant a réussi les activités des deux volumes précédents, vous serez peut-être surpris, mais le plus difficile est fait. Son succès

Plus en détail

Les questions types des entretiens d'embauche

Les questions types des entretiens d'embauche Les questions types des entretiens d'embauche Parlez-nous un peu de vous Ce que vous pouvez dire : Nom Lieu de résidence Études Expérience professionnelle Motivation Qualités Utilisez éventuellement votre

Plus en détail

La seule à quoi? et... Clotilde Bernos. Ouvrez vite le livre de. Lo Païs d'enfance

La seule à quoi? et... Clotilde Bernos. Ouvrez vite le livre de. Lo Païs d'enfance La seule à quoi? Ouvrez vite le livre de Clotilde Bernos et... Lo Païs d'enfance Comment avons-nous fabriqué notre affiche? Etape n 1 : Nous avons étudié des affiches. La maîtresse nous a montré plein

Plus en détail

Numero 35 Septembre-Octobre-Novembre 2008

Numero 35 Septembre-Octobre-Novembre 2008 Numero 35 Septembre-Octobre-Novembre 2008 avoir dire Savoir dire non Le supplément de SOCHAUX Plus Paroles d'enfants Propos extraits de travaux écrits, recueillis dans la classe de cycle trois de Mme Blanot-

Plus en détail

INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale)

INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale) INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale) Pouvez-vous vous présenter? Je suis Philip English, économiste en chef pour 5 pays, notamment le Sénégal, la Gambie, la Mauritanie,

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

LES BACTERIES. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

LES BACTERIES. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... LES BACTERIES Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séance et productions d élèves 1... 7 Narration de séance et productions d élèves 2... 10 1 Fiche

Plus en détail

Identifiez vos compétences

Identifiez vos compétences Sida: 1 av 5 Identifiez vos compétences Vous avez une expérience professionnelle et vous désirez savoir si vous pourrez utiliser votre expérience professionnelle en Suède? En effectuant une autoévaluation,

Plus en détail

Connaissance des Nouvelles Technologies

Connaissance des Nouvelles Technologies Connaissance des Nouvelles Technologies Les gagnants L'informatique et Internet ne font qu'un. Il n'y a pas de distinction entre informatique et internet La majorité des personnes évoque l'informatique

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

La banque et la poste Vocabulaire Mots 1

La banque et la poste Vocabulaire Mots 1 CHAPITRE 5 NOM DATE 1 La banque et la poste Vocabulaire Mots 1 1 Monnaies Complétez. A Aux Etats-Unis, il y a des billets de 1, 5, 10, 20, 50 et 100 dollars. B Et il y a des pièces de 1, 5, 10, 25 et 50

Plus en détail

Utilisez «Le Léger Avantage» (The Slight Edge) à votre avantage, pas à votre désavantage.

Utilisez «Le Léger Avantage» (The Slight Edge) à votre avantage, pas à votre désavantage. Stratégie de Marketing Internet Facebook Mentoring For Free ETAPE 1 - Les Scripts Modifiez les scripts - mettez vos coordonnées à l intérieur. ÉTAPE 2 - Introduction Trouvez une page de fan de marketing

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES CLASSES-LECTURE

ENQUÊTE SUR LES CLASSES-LECTURE ENQUÊTE SUR LES CLASSES-LECTURE Dans le souci d évaluer le plus complètement possible les effets de leur séjour dans leur centre, les responsables du Centre de classes-lecture de Grenoble multiplient les

Plus en détail

Les psychologues dans les médias Une vision double, par Isabelle Kottelat, journaliste RP et psychologue du travail

Les psychologues dans les médias Une vision double, par Isabelle Kottelat, journaliste RP et psychologue du travail Assemblée générale de l AVP - Lundi 22 juin 2009 Les psychologues dans les médias Une vision double, par Isabelle Kottelat, journaliste RP et psychologue du travail Quelle visibilité ont aujourd hui les

Plus en détail

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU Observatoire de La Vie Etudiante 1. Présentation 1. Dispositif : DAEU & Pré-DAEU - DAEU : Diplôme d Accès aux Études Universitaires, un équivalent

Plus en détail

Donc voilà mon sujet, j essaie de voir donc ce que vous avez utilisé, et je cherche à savoir aussi pourquoi.

Donc voilà mon sujet, j essaie de voir donc ce que vous avez utilisé, et je cherche à savoir aussi pourquoi. Donc merci d être venu, merci de l occasion, de ton temps, etc, parce que suite donc à ta rédaction, à la présentation, comme je vous ai expliqué fin de l année dernière, que j ai proposé un sujet de communication,

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Un outil pour les équipes éducatives Collège - Lycée. p o u r découvrir

Un outil pour les équipes éducatives Collège - Lycée. p o u r découvrir Qu i z z Un outil pour les équipes éducatives Collège - Lycée Cer ner ses centres d'intérêts p o u r découvrir les métiers CERNER SES CENTRES D'INTÉRÊTS POUR DÉCOUVRIR LES MÉTIERS Nous vous proposons

Plus en détail

En tant que Consultant en Parfums pour FM

En tant que Consultant en Parfums pour FM Je vais vous montrer maintenant un système simple qui vous permettra d'aider vos clients à choisir leur parfum préféré dans la collection Federico Mahora... même si vous êtes un tout nouveau Distributeur

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Les élèves de 5 ème 3 rencontrent Béatrice Nicodème à la médiathèque de Mérignac

Les élèves de 5 ème 3 rencontrent Béatrice Nicodème à la médiathèque de Mérignac Les élèves de 5 ème 3 rencontrent Béatrice Nicodème à la médiathèque de Mérignac Au cours de l année, nous avons étudié en classe Le Secret de la cathédrale. Puis chacun a dû lire et présenter à la classe

Plus en détail

La section internationale à Mignet

La section internationale à Mignet La section internationale à Mignet Vous avez tous sûrement entendu parler de la section internationale mais savez-vous vraiment ce que c'est? La section internationale est collège. le Lycée Georges Duby

Plus en détail

Les documents d évaluation

Les documents d évaluation Les documents d évaluation Ils sont une aide pour les équipes pédagogiques dans leur volonté d évaluer leurs actions. Ils pourront être complétés et adaptés selon les besoins. Les documents à remplir par

Plus en détail

L abondance financière au féminin

L abondance financière au féminin Leçon 5 : La monnaie de l âme selon D. Chu et les archétypes financiers Mon intention D être claire dans mes propos afin que vous compreniez ce que VOUS avez à comprendre pour vous faire avancer Votre

Plus en détail

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle?

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle? QUESTIONNAIRE Enquête sur le recours aux heures supplémentaires et complémentaires par les entreprises des secteurs concurrentiels non agricoles volet salariés 1. Travaillez-vous encore dans l entreprise

Plus en détail

RESULTATS ENQUETE CARRIERE

RESULTATS ENQUETE CARRIERE Rue Gabriel Péri 77527 Coulommiers cedex tél. : 01.64.65.37.15 ou 36.26 e-mail : syndicat-cgt@ch-coulommiers.fr internet : http://cgtchcoulommiers.free.fr Coulommiers, le 29 novembre 2010 RESULTATS ENQUETE

Plus en détail

Libérez le Stress qui Entrave Votre Relation à l Argent

Libérez le Stress qui Entrave Votre Relation à l Argent Libérez le Stress qui Entrave Votre Relation à l Argent 5 ateliers pour Surmonter vos Difficultés et Renforcer Positivement votre Relation à l Argent Et En s amusant? Oui c est possible! Alexandra PEROL

Plus en détail

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11 Depuis 1993, le Professeur André Ouezzin Coulibaly, célèbre chirurgien cardiologue et fils de feu Daniel Ouezzin Coulibaly, a élaboré le projet du Centre international de soins de Sya (CISSYA), baptisé

Plus en détail

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif.

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. A) Qu'estce qu'il faut faire? 1 Il faut que je (rencontrer) madame Biron. 2 Il fut que tu (organiser) tes vacances. 3 Il faut que nous (téléphoner)

Plus en détail

Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles.

Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles. Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles. 1. Quand avez-vous écrit votre premier livre? Angèle «J écris depuis que je suis petite fille, dans

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Qu'est-ce que le cancer? Un guide pour les patients et les familles What is Cancer? A guide for patients and families Qu'est-ce que le cancer?

Qu'est-ce que le cancer? Un guide pour les patients et les familles What is Cancer? A guide for patients and families Qu'est-ce que le cancer? Qu'est-ce que le cancer? Un guide pour les patients et les familles What is Cancer? A guide for patients and families Qu'est-ce que le cancer? Le cancer peut apparaître à n'importe quel endroit du corps.

Plus en détail

Apprendrelaphotonumerique.com

Apprendrelaphotonumerique.com Le guide pour apprendre la photo facilement 1) Je me présente J'étais vraiment nul en photo. Pourtant, tout petit déjà, je savais que c'était ça que je voulais faire. J'étais tellement mauvais que je refusais

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

ENQUÊTER ENTREPRISES

ENQUÊTER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment ENQUÊTER dans les ENTREPRISES et passer les «barrages» JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi enquêter dans les entreprises? Vous pensez connaître

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Églantine demande à Tim s'il veut bien lui faire visiter la salle serveurs. Il est très surpris par la demande mais finit par accepter. Toute ressemblance

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Guide d'achat d'assurance vie et santé

Guide d'achat d'assurance vie et santé Guide d'achat d'assurance vie et santé L'achat d'une assurance étape par étape Section : Je prépare ma rencontre avec un conseiller Table des matières INTRODUCTION... 3 JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC UN

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades

Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades 1/5 Une étude de l IFOP, Le bénévolat en France, en 2013, menée en partenariat avec l Association France Bénévolat, montre

Plus en détail

La rénovation énergétique des bâtiments : les enjeux pour les entreprises et artisans du bâtiment. Intervenants:

La rénovation énergétique des bâtiments : les enjeux pour les entreprises et artisans du bâtiment. Intervenants: La rénovation énergétique des bâtiments : les enjeux pour les entreprises et artisans du bâtiment Débats animés par Denis Cheissoux, journaliste animateur de l émission CO 2 mon amour sur France Inter

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

IG21 L4 INTRODUCTION AUX ERP Mars 2010. quelques définitions Ingénieur en Génie Informatique et Industriel

IG21 L4 INTRODUCTION AUX ERP Mars 2010. quelques définitions Ingénieur en Génie Informatique et Industriel IG2I quelques définitions Ingénieur en Génie Informatique et Industriel Grande Ecole qui forme les ingénieurs aux NTIC, reconnue par la commission des titres,fondée en 1992 et basée à Lens BO initiales

Plus en détail

Pharmaciens de moins de 35 ans

Pharmaciens de moins de 35 ans Partie 1 - Votre profil et votre parcours Q01. Vous êtes? 001. Une femme 002. Un homme Q02. Agé(e) de : ans Q03. Dans quelle ville exercez-vous votre activité? Pharmaciens de moins de 35 ans Q03.1. Ville

Plus en détail

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002)

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002) Pourquoi apprendre? C'est la première question que vous devez vous poser. Peu importe l'école que vous choisirez et le professeur que vous aurez, cela n'a pas vraiment d'importance si vous ne savez pas

Plus en détail

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Liévin, avril 2001. 50 stagiaires participaient aux Rendez-Vous Georges Petit pour écouter des intervenants, assister à un

Plus en détail

Soirée les bienfaits de Repères Mulhouse 4 février 2010

Soirée les bienfaits de Repères Mulhouse 4 février 2010 Soirée les bienfaits de Repères Mulhouse 4 février 2010 Contexte : Assez peu d'échos de l'utilisation de Repères en équipe alors que le CD abonne les responsables et membres des CS/CD Souhait que les responsables

Plus en détail

MELIA, Modèle d Évaluation Linguistique Informatisé Adaptable

MELIA, Modèle d Évaluation Linguistique Informatisé Adaptable Journée des langues CDDP de la Gironde 24 novembre 2004 Intervention de Madame Stéphanie Roussel, Professeur, CATICE, Académie de Bordeaux MELIA, Modèle d Évaluation Linguistique Informatisé Adaptable

Plus en détail

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Le positionnement L auto-positionnement est l occasion : d obtenir des informations concernant le profil de l élève Ce sont des informations généralistes concernant

Plus en détail

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Avant tout, je souhaite remercier Ambroise, Agnès et sa famille pour leur accueil, leur gentillesse et leur bienveillance, ainsi que pour

Plus en détail

Rapport de stage. Collège Louis Pasteur Morée NOM :.. Prénom :. Classe : Nom de l entreprise :.. Adresse :..

Rapport de stage. Collège Louis Pasteur Morée NOM :.. Prénom :. Classe : Nom de l entreprise :.. Adresse :.. Rapport de stage Collège Louis Pasteur Morée NOM :.. Prénom :. Classe : Nom de l entreprise :.. Adresse :.... AVANT PROPOS. Vous allez effectuer un stage d observation dans une entreprise de votre choix.

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

ERDESS VD2_9_M6 (BB) Version anonyme. (Brouhaha dans la classe, M Clavel commence le débat à 2:51) Mme Clavel écrit au tableau les instructions

ERDESS VD2_9_M6 (BB) Version anonyme. (Brouhaha dans la classe, M Clavel commence le débat à 2:51) Mme Clavel écrit au tableau les instructions (Brouhaha dans la classe, M Clavel commence le débat à 2:51) Mme Clavel écrit au tableau les instructions 5 M: Voilà Merci! T'es assise comment là? Les garçons ils te laissent te mettre comme ça? sympa

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous»

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous» Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous» Blog, chat, forum, messagerie instantanée, réseaux sociaux OBJECTIF L objectif de cet

Plus en détail

3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme. Direction Marketing Clients Firme

3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme. Direction Marketing Clients Firme 3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme 48 Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing Firme Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 15 Présentation de

Plus en détail

Comment maîtriser sa colère

Comment maîtriser sa colère Comment maîtriser sa colère La résolution de problemès Homewood Solutions Humaines MC, 2011. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Comment maîtriser sa colère et est destiné à

Plus en détail

JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES

JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES Question posée Réponses lors de l'université d'été de EDE, 01/09/2012 à Grésillon Autres réponses possibles? 1/ Vous êtes candidats du parti espéranto, et vous proposez qu'on

Plus en détail

BUREAU D'AUDIENCES PUBLIQUES SUR L'ENVIRONNEMENT

BUREAU D'AUDIENCES PUBLIQUES SUR L'ENVIRONNEMENT BUREAU D'AUDIENCES PUBLIQUES SUR L'ENVIRONNEMENT ÉTAIENT PRÉSENTS: Mme GISÈLE GALLICHAN, présidente M. JOHN HAEMMERLI, commissaire AUDIENCE PUBLIQUE SUR LE PROJET D AGRANDISSEMENT DU LIEU D ENFOUISSEMENT

Plus en détail

MOBILITÉ ET ACCESSIBILITÉ AUX SOINS DE SANTÉ MENTALE DES ETRANGERS A DAKAR. Oumar Barry Université Cheikh Anta DIOP de Dakar - UCAD, SENEGAL

MOBILITÉ ET ACCESSIBILITÉ AUX SOINS DE SANTÉ MENTALE DES ETRANGERS A DAKAR. Oumar Barry Université Cheikh Anta DIOP de Dakar - UCAD, SENEGAL MOBILITÉ ET ACCESSIBILITÉ AUX SOINS DE SANTÉ MENTALE DES ETRANGERS A DAKAR Oumar Barry Université Cheikh Anta DIOP de Dakar - UCAD, SENEGAL CONTEXTE La migration est une épreuve qui peut provoquer chez

Plus en détail

LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES 2014

LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES 2014 LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES 2014 Notice à l attention des professeurs des écoles de la CORREZE Les élections professionnelles se dérouleront du 27 novembre à 10h au 4 décembre 2014 à 17h Les professeurs

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail