Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais"

Transcription

1 Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais Synthèse de l étude régionale Enquête réalisée en juillet et août

2 2

3 - Edito - Les Technologies de l Information et de la Communication (TIC) sont désormais omniprésentes dans notre quotidien personnel et professionnel. Sur ce dernier point, elles constituent, notamment, un véritable atout pour le développement économique de nos entreprises, tant en matière de communication que d ouverture vers de nouveaux marchés. C est dans cette optique de développement économique et de pérennisation des activités que nous devons permettre à nos entreprises artisanales de ne pas manquer ce rendez-vous avec le numérique. En effet, même si les entreprises artisanales présentent un taux d équipement satisfaisant en outils numériques courants, leur maitrise et leur usage sont maintenant primordiaux. Quelques indicateurs permettent de suivre le développement des TIC dans nos entreprises mais aucune étude régionale globale n a été réalisée sur le champ de l artisanat. Comment les artisans utilisent ils ces outils? Avec quelle fréquence? Quelles compétences mettent-ils en œuvre? Quelles sont leurs attentes en matière d utilisation des outils numériques? Voilà autant de questions auxquelles nous tentons d apporter quelques éléments de réponse grâce à cette enquête, réalisée dans le cadre d un partenariat avec la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi (DIRECCTE) du Nord-Pas-de-Calais. Les résultats présentés dans cette étude serviront de base à une meilleure prise en compte des spécificités d utilisation des TIC dans les entreprises artisanales pour ainsi, in fine, ajuster au mieux les mesures d accompagnement des entreprises en la matière. Enfin, je tiens tout particulièrement à remercier les artisans qui se sont inscrits dans cette démarche en acceptant de participer à notre enquête. Alain Griset, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais 3

4 L environnement numérique des entreprises artisanales L équipement informatique, logiciels et outils TIC L équipement matériel s est largement démocratisé au sein des entreprises artisanales de la région. 84% des chefs d entreprises artisanales sont équipés d ordinateurs fixes. Le taux d équipement varie significativement avec le secteur d activité. En effet, le taux d équipement en ordinateurs fixes culmine à 92% dans le secteur du bâtiment. Il s élève à 71% et 78% dans les secteurs de l alimentation et des services et 85% dans l artisanat de production. Il en est de même pour le taux d équipement en ordinateurs portables, qui concerne légèrement moins d entreprises mais s élève tout de même à 75% pour l ensemble de l artisanat. Il varie de 67% dans le secteur alimentaire à 79% dans celui des services. L équipement en smartphones concerne les deux tiers des entreprises (66% pour l ensemble des activités artisanales) mais approche les 69% 71% 67% Une première enquête régionale sur l artisanat et les TIC L étude dont on présente les principaux enseignements repose sur l exploitation d une enquête régionale réalisée auprès d un échantillon représentatif des entreprises artisanales du Nord-Pas de Calais, au 1 er janvier L enquête postale a donc porté sur un panel représentatif de entreprises artisanales de la région Nord-Pas de Calais. Elle a été lancée du 1 er juillet au 1 er aout Le taux de réponse final est de 11% (419 répondants), assez semblable aux enquêtes de ce genre dans le milieu artisanal. dans les secteurs du bâtiment et des services. L équipement en tablettes est moins répandu. Il ne concerne que le tiers des répondants. Le secteur du bâtiment reste le secteur en pointe pour ce genre d outils numériques avancées (40%). La messagerie électronique utilisée par 93% des entreprises. Cette proportion varie entre 76% pour le secteur de l alimentation et 97% dans celui du bâtiment. L équipement en logiciels bureautiques est de 84% avec une pointe de 88% dans le bâtiment. Ce dernier présente également le meilleur taux d équipement en logiciels de gestion (comptabilité, paie, facturation, etc.) avec 84% pour une moyenne régionale de 78%. Les logiciels techniques et les applications métiers concernent 59% des répondants de l enquête et Taux d équipement informatique par secteur d activité 48% Alimentation 92% 85% 84% 75% 77% 78% 79% 75% 66% 69% 68% 66% 27% 28% Artisanat de production 40% 27% 33% Bâtiment Services Ensemble Ordinateurs fixes Ordinateurs portables Tablettes Smartphones même 68% dans le secteur des services. Le téléphone, outil du quotidien, pas encore concurrencé par les systèmes les plus avancés. La téléphonie représente l outil de base des échanges professionnels (plus de 90% des entreprises sont équipés de téléphones fixes et portables). Le secteur de l alimentation est le champion de la téléphonie fixe avec 97% et celui du bâtiment pour la téléphonie portable (99%). Le secteur des services se distingue pour la téléphonie par internet : 57% (moyenne régionale de 54%) et pour l internet mobile : 66% (59% en moyenne). Cependant, l équipement en visioconférence ou en réunion téléphonique à distance est relativement modeste dans les entreprises artisanales. Il ne concerne que 7% d entre elles avec une pointe à 13% dans les services. Les usages professionnels et relationnels L internet et ses utilisations professionnelles multiples. 87% des artisans du Nord-Pas de Calais utilisent l internet pour l accès général aux sites web dont 63% en utilisation quotidienne. 4

5 Signature électronique (certificat) Téléchargement de logiciels généralistes ou professionnels Fréquence des utilisations internet Veille concurrentielle ou technologique 5% 6% 11% Formalités en ligne Info-documentation Téléphonie sur internet Accès aux sites web 6% 3% 10% 9% 18% 6% 7% 11% 37% 19% 26% 63% 44% 8% 2% 79% 81% 28% 68% 53% 20% 36% 28% 4% 13% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Relations institutionnelles avec la CMA et les organisations professionnelles (24% dont 20% de manière mensuelle), Relations de réseaux professionnels (40% dont 27% quotidiennement ou mensuellement), Relations d affaires avec les banques et les organismes financiers ou de cautionnement mutuel (83% dont 69% quotidiennement ou mensuellement). La visibilité numérique des entreprises artisanales Utilisation quotidienne Utilisation hebdomadaire Utilisation mensuelle Pas d utilisation Le téléchargement (légal) de logiciels généralistes ou professionnels concerne 33% d entre eux. Il se fait de préférence chaque mois (19%) pour 6% d accès quotidien. L information et documentation via le net est un comportement artisanal plus important qui concerne près de 72% des déclarations avec une périodicité étalée de la journée au mois. L i-téléphonie (téléphonie par internet protocole) représente moins d un artisan sur deux pour une utilisation quotidienne par 37% d entre eux. Les formalités en ligne concernent près de 64% des artisans de la région Nord-Pas de Calais. Elles sont accomplies de préférence une fois par mois (44% des déclarations). Avec 19% de fidèles, la signature électronique est d usage encore discret dans les entreprises artisanales. Enfin, la veille concurrentielle et technologique est un exercice mensuel pour seulement 11% des entreprises. Pour 21% d entre elles, cet élément est incontournable dans la gestion de leurs affaires. Les TIC, des outils incontournables dans les relations avec les partenaires de l entreprise. L utilisation des TIC permet ainsi aux entreprises d optimiser les : Relations commerciales avec les clients (79% des relations assurées via les outils numériques, 67% de manière quotidienne ou hebdomadaire) et les fournisseurs (75%, 57%), 100% 80% 60% 40% 20% 0% Le site web comme vitrine virtuelle Près de 55% des entreprises artisanales de la région Nord-Pas de Calais déclarent disposer d un site web ou en projet. Cette proportion varie selon le secteur d activité : de 34% dans l alimentation, où elle est la plus faible, à 57% dans celui des services. Pour la grande majorité des déclarations, il s agit d un site web simple, courant (88%). L existence d un site web marchand dédié au e-commerce ne concerne Existence et ancienneté du site web par secteur d activité 65,6% 6,3% 12,5% 15,6% Alimentation 46,8% 45,7% 42,9% 45,2% 13,3% 15,2% 11,1% 10,5% 24,4% 21,0% 7,1% 12,2% 25,5% 11,1% 13,1% 23,2% 4,4% 7,6% 12,2% 7,4% Artisanat de production Bâtiment Services Ensemble Moins d un an 1 à 5 ans Plus de 5 ans En projet Pas de site web 5

6 que 7% des déclarations, variant de 2% dans le secteur du bâtiment à 26% dans l artisanat de production. L e-commerce, un champ à développer dans l artisanat D après l Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, au 1 er trimestre 2013, 32,6 millions d internautes ont effectué des achats sur Internet. Cela correspond à une progression de 5% en un an. Le chiffre d affaires du e- commerce aux particuliers a atteint 45 milliards d euros en Le marché e-commerce est donc une réalité incontournable qui ne cesse de prendre de l ampleur. 69% des français achètent en ligne (internet, catalogue, téléphone), selon la Fevad (Fédération des entreprises e-commerce et de vente à distance). Dans ce contexte global, 14% des artisans déclarent recourir au e- commerce (9%) ou projettent de le faire (5%). Parmi les e-commerçants, 6% l exercent depuis un à 5 ans, 2% depuis plus de 5 ans et 1% depuis moins d un an. L artisanat de production semble le plus constant dans les efforts de e- Part du chiffre d affaires généré par le e-commerce (en %) 30% et plus 8,7% 10 à 29% 8,7% 5 à 9% 13,0% Moins de 5% 69,6% développement commercial sur les différentes périodes analysées. Le secteur des services paraît propice à un développement certain. Il reste à conjuguer les efforts institutionnels et individuels pour que le e-commerce devienne une réalité plus active dans les secteurs de l alimentation et du bâtiment, tout en sachant que la nature de certains métiers ou branches professionnelles imposent leurs propres limites. Pour environ 70% des artisans utilisateurs actifs de la vente en ligne, l e-commerce représente moins de 5% dans le chiffre d affaires de l entreprise. Pour 13% d entre eux, cette part oscille entre 5% et 9%. 9% déclarent une part de 10% à 29%. Elle résulte principalement de l artisanat de production. Enfin, pour environ 9% des entreprises, la part d e-commerce représente 30% et plus de leur chiffre d affaires hors taxes. Les réseaux sociaux : «être in» 30% des entreprises artisanales de la région Nord-Pas de Calais sont inscrites et visibles sur un réseau social. Le taux de présence dans les réseaux sociaux varie de 16% dans le secteur de l alimentation à 38% dans celui des services. Près de 66% des artisans inscrits dans les réseaux sociaux le sont sur Facebook qui confirme son leadership. «Etre dans le coup» est un motif souligné par près de 27% des déclarations, variant de 21% dans le secteur du bâtiment à 60% dans celui de l alimentation. La recherche de la notoriété et l affirmation numérique d une image de marque de l entreprise artisanale sont visées par 23% des répondants. Visions et attentes des artisans vis-à-vis des TIC Les avantages et inconvénients des TIC Le gain de temps et d argent est un avantage sensible pour environ 14% des répondants. L amélioration de l image de marque de l entreprise via internet est un second avantage pour 13% des artisans de l enquête. L optimisation de la gestion globale de l entreprise est citée par près de 7% des répondants tandis que le gain d une nouvelle clientèle et donc de nouvelles parts de marché est cité par près de 6% d entre eux. L amélioration des relations avec les partenaires de l entreprise arrive au dernier rang avec 2,5% des artisans. Pour certains chefs d entreprises artisanales de la région, les TIC n ont pas que des avantages mais présentent quelques risques qui opèrent comme obstacles à leur volonté d intégrer pleinement et en toute confiance l économie numérique. La complexité technique des TIC, leur coût et leur rentabilité n apparaissant pas immédiatement sont les principaux inconvénients cités par environ le tiers des répondants. 6

7 Les attentes et besoins des artisans pour développer l utilisation des TIC dans leur entreprise (en %) Matériel informatique et logiciel Auto-formation Formation externe Aide, conseil et tutorat Autre formation Total 73,2 12,2 7,8 6,8 100 Internet 81,0 9,8 4,9 4,3 100 Création et gestion du site web 46,9 25,7 21,2 6,2 100 E-commerce 69,0 12,1 6,9 12,0 100 Signature électronique (certificat) 64,2 9,0 16,4 10,4 100 E-administration 67,9 8,3 14,7 9,1 100 Réseaux sociaux 82,8 5,1 4,0 8,1 100 Machines à commandes numériques et CFAO 45,5 20,5 11,4 22,6 100 Les attentes vis-à-vis des TIC 20% des chefs d entreprise artisanales de la région souhaitent bénéficier d un accompagnement durable sous la forme de conseils personnalisés (8%), de formations spécifiques (6%) ou d appui et assistance technique individualisée (6%). C est une demande forte qui concerne les quatre grands secteurs d activité de l artisanat. Un coût d équipement informatique et internet réduit et une meilleure sécurité numérique au sens large sont les deux autres principales attentes des artisans de notre enquête (20% des déclarations), tous secteurs d activité confondus. L aide financière directe ou la subvention est une attente sensible mais ne recueille, que 8% de déclarations. La formation des artisans aux TIC L auto-formation semble prédominante dans l acculturation numérique des chefs d entreprise artisanale de la région, quel que soit l outil TIC considéré. En effet, l auto-formation varie de 47% pour la création et la gestion du site web à 83% pour l inscription dans les réseaux sociaux. Même pour l utilisation de machines à commandes numériques, l autoformation est très présente (46%) Le recours à la formation externe aux TIC varie de 10% pour les généralités de l internet à 26% pour la création et la gestion du site web. Elle est de 21% pour les machines à commandes numériques et conception et fabrication assistée par ordinateur (CFAO). L accompagnement aux TIC (conseils personnalisés et tutorat) se révèle important et essentiel dans les fonctions numériques spécialisées ou sensibles : 21% pour la création et la gestion de site web, 16% pour la signature électronique et 15% pour les formalités en ligne (e-administration). Approche numérique régionale comparée Profitant d un environnement numérique favorable et d une offre commerciale et technologique en évolution perpétuelle, l artisanat du Nord- Pas de Calais a su bien s équiper et se connecter tout en réduisant ses écarts par rapport à des entreprises de plus grande taille ou d activité plus adaptée au marché numérique. L artisanat se trouve donc dans les bonnes moyennes régionales d équipement (informatique, téléphonie et ordinateurs portables ) ou très légèrement supérieurs à celles-ci pour ce qui concerne la téléphonie sur IP (Internet Protocol), sachant que cette dernière a pris son essor depuis L artisanat reste dans la moyenne régionale pour la connexion à internet et a fait de nets progrès pour 7

8 l abandon de l information / communication papier au profit de l (78% des relations avec sa clientèle). Des efforts substantiels restent à réaliser pour les échanges de données informatisées (EDI) tant avec l administration sociale et fiscale qu avec les services bancaires et financiers. La réalisation de site web se développe dans l artisanat (57% en 2013 contre 56% pour les autres secteurs en 2007) mais reste insuffisante en matière de vente en ligne (prise de commandes fermes et paiement sécurisé). L e-commerce demeure une pratique rudimentaire dans l artisanat régional (7% de vente en ligne en 2013). Un effort tout particulier est à porter sur ce nouveau mode de commercialisation qui ne cesse de prendre de l ampleur avec les nouvelles modalités de consommation en ligne des Français. Un artisanat régional intégré dans l économie numérique On peut dire qu en 2013, les entreprises artisanales du Nord-Pas de Calais présentent de bons indicateurs d intégration numérique en termes d équipement informatique et logiciel, de présence dans les réseaux sociaux, de pratique de l outil Internet... Les TIC ont permis aux artisans d améliorer et de fluidifier les relations avec les différents partenaires de l entreprise. Des efforts sont à réaliser pour l usage de l échange de données informatisées (EDI) avec l administration sociale et fiscale (6% en moyenne) et les services bancaires et financiers (3%). Des potentiels de développement à exploiter On estime à 45 millions le nombre de cyberacheteurs potentiels en France. Il reste à l artisanat de ne pas manquer cette nouvelle clientèle et ces nouveaux segments de marché. Pour cela, les entreprises artisanales régionales doivent consolider leurs usages numériques tels : La veille technologique et concurrentielle utilisée par seulement une entreprise sur cinq La visibilité numérique (site web) permettant ainsi la valorisation de l activité artisanale Le développement commercial en ligne (e-commerce). Par ailleurs, il convient d apporter aux entreprises artisanales, tout le soutien nécessaire en matière de sensibilisation au numérique pour les plus éloignées de la culture numérique, mais aussi de formation à l utilisation des outils numériques (qu ils soient généralistes ou spécifiques aux métiers et aux activités). Etude réalisée grâce au concours financier de l Etat : Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi (DIRECCTE), Préfecture de la région Nord-Pas de Calais. «Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais» Une publication de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Région Nord-Pas-de-Calais Direction des Projets Transversaux Observatoire Régional de l Artisanat 8

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015

Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015 Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015 Contacts Anne CAUSSE IDATE a.causse@idate.org 04 67 14 44 63 Nicolas MORENO IDATE n.moreno@idate.org

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous?

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous? PROFESSIONNELS Vendre sur le Net Pourquoi pas vous? AVANT DE VOUS LANCER IMPORTANT Avant de démarrer votre activité, analysez les besoins du marché. Étudiez les offres et les stratégies de vos concurrents.

Plus en détail

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet Paiement sur Internet à l'heure de 3DSecure Le commerce à distance et le paiement sur internet Marc Lolivier Délégué Général de la FEVAD Conférence Publi-News 16 février 2010, Paris La Fevad : l organisation

Plus en détail

Artisans : branchez-vous!

Artisans : branchez-vous! Textes : Nelly Jutteau Artisans : branchez-vous! Les technologies de l information et de la communication (TIC) sont partout. Ordinateurs, périphériques, téléphones portables, Internet sont devenus en

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE CATÉGORIE : [CREATEUR] PRÉSENTATION DES TROPHÉES Les Trophées de l Entrepreneur CCI Réunion récompensent les entreprises et dynamisent notre économie. Cette remise de prix est un

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Dossier de presse Janvier 2013

Dossier de presse Janvier 2013 Dossier de presse Janvier 2013 Récompensée par le Concours départemental de la Création d Entreprise 2012, la nouvelle agence web rochelaise Pixel Perfect lance WebAlbums Contact Presse Anelise AUDIFFREN

Plus en détail

Evolution des prix des services mobiles en France

Evolution des prix des services mobiles en France 28 mai 2014 Evolution des prix des services mobiles en France Résultats pour l année 2013 ISSN : 2258-3106 Sommaire SYNTHESE... 3 I. ELEMENTS DE METHODE... 5 I.1 MODELISATION DES COMPORTEMENTS DE CONSOMMATION...5

Plus en détail

Les Technologies de l Information et de la Communication

Les Technologies de l Information et de la Communication Les Technologies de l Information et de la Communication Ce que les TIC peuvent faire pour votre entreprise Sylvie Boulet Conseiller d entreprises, chargée de Mission TIC Quelques chiffres 77% d européens

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Les actions IE développées dans le cadre du pôle de compétitivité Arve Industries. 8 ème Ateliers de la coopération consulaire Toulouse 04 juin 2014

Les actions IE développées dans le cadre du pôle de compétitivité Arve Industries. 8 ème Ateliers de la coopération consulaire Toulouse 04 juin 2014 Les actions IE développées dans le cadre du pôle de compétitivité Arve Industries 8 ème Ateliers de la coopération consulaire Toulouse 04 juin 2014 Le pôle Arve Industries un pôle spécialisé dans la mécanique

Plus en détail

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Cet article présente les principaux résultats de l enquête OPSIS de Marsouin

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod La révolution des paiements par cartes bancaires Présenté par Gilles Sartre et Thierry Saxod Environnement et grandes tendances Un monde «physique» Un client «sédentaire» Un monde «numérique» Un client

Plus en détail

Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL. Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? Gaëlle Duvet

Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL. Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? Gaëlle Duvet Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? PRESENTATION Néomarketing est une Agence Conseil de Marketing Relationnel. Depuis 2002, nous accompagnons nos

Plus en détail

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives Les USAGES DES TIC dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives é d i t i o n 2 0 0 9 1 Des ÉQUIPEMENTS qui se sont généralisés Une informatisation qui a atteint un seuil L

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE?

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? Sommaire 1. Contexte général 2. Graphisme / Ergonomie 3. Page d accueil 4. Catalogue 5. Processus de commande Présentation Fondée en 2001, Oxatis est la solution de création

Plus en détail

POURQUOI UN SITE E-COMMERCE EST-IL UNE

POURQUOI UN SITE E-COMMERCE EST-IL UNE POURQUOI UN SITE E-COMMERCE EST-IL UNE NÉCESSITÉ POUR LES COMMERÇANTS ET ARTISANS DE PROXIMITÉ? Réunion organisée par Châteaurenard CARAD Développement et L Agence Internet AG-log ww ww.ag-log.fr - www.mescommerces.fr

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

D'UN SITE INTERNET LES S D'UN SITE INTERNET PRATIQUE ET PERFORMANT PRATIQUE ET PERFORMANT

D'UN SITE INTERNET LES S D'UN SITE INTERNET PRATIQUE ET PERFORMANT PRATIQUE ET PERFORMANT D'UN SITE INTERNET LES DIRECTEUR de AVOIR UNE STRATÉGIE COMMERCIALE CLAIRE 1. La vision d entreprise Une description d un état futur et désirable de l organisation et/ou de son environnement. 1. La mission

Plus en détail

FISAC Tranche 3 Fiche action N 2. Opération collective de communication et de promotion VISITE VIRTUELLE SUR GOOGLE

FISAC Tranche 3 Fiche action N 2. Opération collective de communication et de promotion VISITE VIRTUELLE SUR GOOGLE Agence du développement Commercial 42, rue Nationale 30300 BEAUCAIRE Tél. : 04.66.59.58.60 Pascale.perelli@beaucaire.fr FISAC Tranche 3 Fiche action N 2 Opération collective de communication et de promotion

Plus en détail

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française Introduction 1 Introduction Cessons de croire que les réussites économiques sur Internet sont l apanage des seuls Américains! Il se crée aussi dans notre Hexagone des entreprises qui connaissent un grand

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Formation Continue avril 2009

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Formation Continue avril 2009 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue avril 2009 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 Il est attendu des candidats à ce marché

Plus en détail

Une progression du e-commerce

Une progression du e-commerce Synthèse des constats : Une progression du e-commerce Les entreprises La grande majorité des entreprises sont équipée en ordinateur : 98% des entreprises en sont équipés en ordinateurs. Les entreprises

Plus en détail

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bruxelles, le 10 septembre 2014 Le SPF Economie publie l édition 2014 de son Baromètre annuel de la société

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Les opérations par cartes étrangères se répartissent en :

Les opérations par cartes étrangères se répartissent en : 1 er trimestre 2014, croissance confirmée pour l usage des cartes bancaires au Maroc : progression de +31% des opérations de paiement en ligne et de +21% pour les opérations de paiement sur TPE De source

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

2015 : NOUVELLE STRATEGIE NUMERIQUE DE L OFFICE DE TOURISME

2015 : NOUVELLE STRATEGIE NUMERIQUE DE L OFFICE DE TOURISME CONSTATS Chaque année, les touristes sont de plus en plus nombreux à consulter Internet pour préparer leur séjour, à réserver en ligne, à utiliser leur smartphone avant, pendant et après le séjour. (baromètre

Plus en détail

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Sonia Besnard, Pascale Chevalier, Patrice Victor, Insee Pays de la Loire Danièle Guillemot, Yusuf Kocoglu, Centre d études de l emploi En France,

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS NOM NOM DE JEUNE FILLE PRENOM DATE DE NAISSANCE / / STATUT Artisan Conjoint(e) Conjoint(e) collaborateur Associé non salarié Autres Si Artisan, préciser la date

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 14

Les rendez-vous Numérique 14 Les rendez-vous Numérique 14 Ben Chams - Fotolia Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les REstructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers

Plus en détail

Les gammes Ciel. Page 5 sur 31

Les gammes Ciel. Page 5 sur 31 Les gammes Ciel Page 5 sur 31 La performance en réseau Des installations réseau performantes et une opportunité de proposer des prestations complètes d administration réseau! Ciel Quantum offre des gains

Plus en détail

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010 Internet modifie la relation des Français ais à leurs banques Présentation du 12 janvier 2010 1 Objectif et méthodologie Objectif Mesurer le type de services bancaires possédé par les Français Analyser

Plus en détail

Histoire des coopératives

Histoire des coopératives Histoire des coopératives Les premières pratiques coopératives permanentes et organisées apparaissent en Europe au cours des années 1840 : coopérative de consommation des Equitables pionniers de Rochdale

Plus en détail

Avec le soutien du Département du Vaucluse. Ne vous faites pas. www.cma84.fr

Avec le soutien du Département du Vaucluse. Ne vous faites pas. www.cma84.fr Avec le soutien du Département du Vaucluse Ne vous faites pas tout un MONDE de la TRANSMISSION-REPRISE d ENTREPRISE! www.cma84.fr Transmission d entreprise Transmission d entreprise Vous envisagez de cesser

Plus en détail

Comment communiquer en ligne? Votre salon en Ligne

Comment communiquer en ligne? Votre salon en Ligne Comment communiquer en ligne? Votre salon en Ligne Introduction Qui suis-je? Stéphane de MyHairdresser Objectif de la présentation: Comprendre le Web comme un outil pour: 1. Communiquer avec ses clients

Plus en détail

NetLetter n 10 Octobre 2014

NetLetter n 10 Octobre 2014 NetLetter n 10 Octobre 2014 Sommaire [Edito] La NetLetter de Mediametrie//NetRatings fait peau neuve! [Tendances du net] BlaBlaCar, ça roule! [Actualités] Cibles+ pour valoriser l audience des critères

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

AD printemps 2014. Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne

AD printemps 2014. Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne AD printemps 2014 Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne AD printemps 2014 3. Évolution des conditions cadres du marché du lait / Présentation des Priorités 2014 2017 de FROMARTE

Plus en détail

Les usages du mobile Banking en France et son impact sur les attentes des clients

Les usages du mobile Banking en France et son impact sur les attentes des clients Les usages du mobile Banking en France et son impact sur les attentes des clients Conférence Publi-News I 8 avril 2014 Présenté par Cyril Massin - TNS Sofres De plus en plus d équipés en smartphones à

Plus en détail

CUSTOM SOLUTIONS SA RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LA GESTION DU GROUPE. Sociétés Forme Pays d immatriculation

CUSTOM SOLUTIONS SA RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LA GESTION DU GROUPE. Sociétés Forme Pays d immatriculation CUSTOM SOLUTIONS SA Société anonyme au capital de 4.863.050 Siège Social : 135, avenue Victoire Z.I. de Rousset-Peynier 13790 ROUSSET RCS AIX EN PROVENCE B 500 517 776 RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CATALOGUE DE FORMATION 2015 ARTISANS CONJOINTS COLLABORATEURS SALARIÉS COMPTABILITÉ ET GESTION INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PUBLICITÉ ET TRAITEMENT DE L IMAGE INTERNET COMMUNICATION

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014 Région Poitou-Charentes Édito Ce qui est formidable avec l artisanat, c est la variété et la richesse des métiers qui le

Plus en détail

Content Management System. bluecube. Blue Cube CMS V4.3 par Digitalcube

Content Management System. bluecube. Blue Cube CMS V4.3 par Digitalcube Content Management System bluecube V4.3 1 SOMMAIRE Avant-propos Découvrir le CMS Blue Cube Les modules Les clients BLUE CUBE CMS V4.3 par Digitalcube 2 CMS sans bugs 3 Avant-propos Facile à prendre en

Plus en détail

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014 Diagnostic Numérique Territoire de Caen 2013 1 L Enquête 1. Activité principale des répondants 1030 questionnaires envoyés sur la circonscription CCI Caen Normandie 46 réponses 4,5 % de retours 2 Le Site

Plus en détail

Questionnaire artisans 2011

Questionnaire artisans 2011 Questionnaire artisans 2011 Partie Signalétique REPONDANT Quel est votre statut? Artisan Conjoint Second Salarié Autre, précisez : SALARIES Combien de salariés travaillent actuellement dans l entreprise?

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

Examen des dix (10) années de mise en œuvre des décisions et engagements du SMSI-05.

Examen des dix (10) années de mise en œuvre des décisions et engagements du SMSI-05. MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DE L ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES -=-=-=-=-=-=- SECRETARIAT GENERAL -=-=-=-=-=-=- DIRECTION GENERALE DE LA COORDINATION DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT DES T.I.C. BURKINA

Plus en détail

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 Bruxelles, le 16 juillet 2015 Vous pouvez désormais consulter l édition 2015 du Baromètre annuel de la société

Plus en détail

Comment les Français consomment-ils sur Internet?

Comment les Français consomment-ils sur Internet? Comment les Français consomment-ils sur Internet? ème baromètre sur les comportements d achats des internautes AG FEVAD, Paris, 11 juin 2009 Internet, canal d achat 22 millions de cyberacheteurs Évolution

Plus en détail

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher le portail internet regroupant les commerçants du Loir-et-Cher Dossier de presse Sommaire : - Communiqué de presse p.2 - AchatVille, côté commerçant

Plus en détail

Les modalités d apprentissage évoluent. Cette évolution correspond à un besoin induit par la transformation de nos sociétés et à une attente nouvelle

Les modalités d apprentissage évoluent. Cette évolution correspond à un besoin induit par la transformation de nos sociétés et à une attente nouvelle Les modalités d apprentissage évoluent. Cette évolution correspond à un besoin induit par la transformation de nos sociétés et à une attente nouvelle de nos concitoyens. Elle s appuie par ailleurs sur

Plus en détail

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013 1 Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Août 2013 Sommaire Contexte... 2 Les équipements TIC des mairies... 3 Les compétences présentes en mairie... 4 Les usages TIC des mairies... 5 La communication

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Création de site internet

Création de site internet Présentez vous, votre activité et gérez votre newsletter en quelques clics Vous voulez communiquer simplement et augmenter votre visibilité nous développons votre site informatif. c est l outil parfait

Plus en détail

présente un plan d'action pour une croissance équilibrée du commerce en ligne respectueuse du consommateur et des professionnels

présente un plan d'action pour une croissance équilibrée du commerce en ligne respectueuse du consommateur et des professionnels Frédéric LEFEBVRE secrétaire d'etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation présente un plan

Plus en détail

Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication

Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication 1. Avant-propos... 1 2. Note de synthèse... 2 3. L enquête... 3 3.1. Equipements dont disposent

Plus en détail

Les services de paiement en ligne

Les services de paiement en ligne Les services de en ligne Bertrand KRUG Médiamétrie//NetRatings 14 mai 2008 Les services de utilisés Q3 : Parmi les services de listés ci-dessous, pouvez-vous nous indiquer lesquels vous avez utilisés lors

Plus en détail

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Journée spéciale e-commerce : avez-vous pensé à tout? Créer sa e boutique : à chacun sa solution! L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Un service de démonstrations

Plus en détail

Impôts 2014. impots.gouv.fr. Les services en ligne de la direction générale des Finances publiques (DGFiP) pour les particuliers

Impôts 2014. impots.gouv.fr. Les services en ligne de la direction générale des Finances publiques (DGFiP) pour les particuliers Impôts 2014 impots.gouv.fr Les services en ligne de la direction générale des Finances publiques (DGFiP) pour les particuliers Le site impots.gouv.fr est un site de la direction générale des Finances publiques

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE Marie-Claire Capobianco, Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Directeur des Réseaux France Bernard Roy, Directeur de la Stratégie de La Banque Postale Laurent Goutard, Directeur

Plus en détail

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ENTREPRISE fotokasten SITE WEB www.fotokasten.de DOMAINE Commerce de détail / Édition de photos CAMPAGNE Jeu concours de l Avent Client Fotokasten

Plus en détail

Le Prêt Social Location Accession...10 ans après

Le Prêt Social Location Accession...10 ans après Le Prêt Social Location Accession...10 ans après Denis Tesner L essor du PSLA Les mises en chantier par famille d organismes d Hlm Journées de formation des directeurs Grenoble - Janvier 2014 Nombre de

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

MARCHES PUBLIC DE FORMATION. Dossier de consultation des prestataires de formation

MARCHES PUBLIC DE FORMATION. Dossier de consultation des prestataires de formation MARCHES PUBLIC DE FORMATION Appel d offres selon la procédure adaptée article 30 du code des marchés publics. Dossier de consultation des prestataires de formation Objet du marché : 2 ème semestre 2015

Plus en détail

Rapport d activité du Pôle

Rapport d activité du Pôle Rapport d activité du Pôle Années et Liaisons avec les ressources externes Mise en place de conventions Avec les universités et les IUT ULP Multimédia - Louis Pasteur ESSAIM (Ecole des Sciences Appliquées

Plus en détail

Accès au financement des entreprises artisanales en Haute-Normandie

Accès au financement des entreprises artisanales en Haute-Normandie Décembre 2012 Accès au financement des entreprises artisanales en Haute-Normandie La situation financière des entreprises artisanales et le recours aux banques Région Haute-Normandie Depuis novembre 2011,

Plus en détail

Comparateur de prix et Guide de voyages

Comparateur de prix et Guide de voyages Comparateur de prix et Guide de voyages Dossier de Presse Septembre 2009 CONTACT PRESSE Agence Valeur D image Solenn PETITJEAN 04.76.70.93.54-06.24.75.20.82 s.petitjean@valeurdimage.com 3 Historique de

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

New Deal Office. Web Studio En collaboration avec

New Deal Office. Web Studio En collaboration avec New Deal Office Web Studio En collaboration avec Création de sites internet Référencement Web-Marketing Agence de Communication Développement Commercial Une équipe de professionnels au service de votre

Plus en détail

LA MESURE DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE L EXPÉRIENCE CANADIENNE

LA MESURE DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE L EXPÉRIENCE CANADIENNE LA MESURE DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE L EXPÉRIENCE CANADIENNE Daniel April Chef du bureau Enquêtes sur la radiodiffusion et la télédistribution, Statistique Canada Le commerce électronique, plus précisément

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012 Région Poitou-Charentes Edito Avec les chiffres clés de l artisanat au 30 juin 2012, l observatoire économique régional de l

Plus en détail

La lettre d info. Pôle d innovation de l Artisanat et des petites entreprises pour le Numérique. Avril 2014

La lettre d info. Pôle d innovation de l Artisanat et des petites entreprises pour le Numérique. Avril 2014 La lettre d info Pôle d innovation de l Artisanat et des petites entreprises pour le Numérique Avril 2014 Edito Enquête sur les usages numériques des artisans Êtes-vous un artisan numérique? C o n n a

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier,

Plus en détail

LA PROLIFERATION DES TABLETTES

LA PROLIFERATION DES TABLETTES LA PROLIFERATION DES TABLETTES édition 2013 v1.0 Edito Pour notre étude de marché, nous avions regroupé des informations de différentes études concernant les utilisateurs de tablettes tactiles et l évolution

Plus en détail

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet?

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet? VENDRE GRÂCE A INTERNET - POURQUOI ET COMMENT? ALES 20 septembre 2012 La vente par Internet Pourquoi vendre par Internet? - c est un nouveau canal de commercialisation. - pour mettre son catalogue produits

Plus en détail

BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE

BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE Quelques statistiques Table des matières Quelques statistiques...2 Brancher 300 commerces en 3 ans...3 La campagne Branchez-vous à votre porte!...4 Marc-Henri Faure : se

Plus en détail

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin)

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin) Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin Evolution de l équipement 2011-2014 France 2011 (Credoc) Bretagne 2012 (Marsouin) France 2013 (Credoc)

Plus en détail

Observatoires de la vie étudiante. Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains

Observatoires de la vie étudiante. Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains Observatoires de la vie étudiante Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains Enquête menée dans quatre grands établissements d enseignements supérieur de Midi-Pyrénées : Toulouse 1

Plus en détail