L Économie Sociale et Solidaire dans le 19 e

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Économie Sociale et Solidaire dans le 19 e"

Transcription

1 Le magazine d informations municipales /// n o 19 /// novembre/décembre 2011 Lycée Guimard q p 6 Autolib q p 9 École bd Macdonald q p 13 Économie L Économie Sociale et Solidaire dans le 19 e q page 15

2 2 3 Édito Édito q page 3 Roger Madec, Maire du 19 e arrondissement, Sénateur de Paris Nous y étions q page 4 Retour en images sur les petits et grands événements de votre arrondissement Le 19 e au quotidien q page 8 Travaux, aménagements urbains, nouveaux équipements, initiatives... le 19 e bouge Dossier q page 15 L Économie Sociale et Solidaire Ils font le 19 e q page 20 Maurice Pillet au lycée Guimard Les 20 ans du Groupe d Aide à la Gestion Les centenaires du 19 e INFOS PRATIQUES Services municipaux Mairie du 19 e arrondissement 5-7 place Armand-Carrel Métro Laumière - Bus n 48, 60 et 75 Bureaux ouverts : Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 00. Le jeudi de 8 h 30 à 19 h 30. Le samedi de 9 h 00 à 12 h 30 (pour les déclarations de naissance et décès) Standard : Accueil : Pendant que vous effectuez vos démarches, vous pouvez confier vos enfants (de l âge de la marche à 6 ans) à l espace accueil (halte jeux Laumière) pour une durée de 2 h. Service gratuit. Au rez-dechaussée de la Mairie, Escalier B Commissariat central Service d accueil, de recherche et d investigation de la police judiciaire 3, rue Erik-Satie Ouvert 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 Maison médicale de garde Paris Nord-Est Consultations urgentes de médecine générale 9-21, sente des Dorées (à l intérieur de l hôpital Jean-Jaurès) Ouvert du lundi au vendredi de 20 h à 23 h. Samedi de 14 h à 20 h. Dimanche et jours fériés 9 h à 20 h Sophie Robichon / Mairie de Paris Roger Madec, Maire du 19 e arrondissement, Sénateur de Paris La crise qui touche aujourd hui l ensemble de l Europe et de ses peuples, impose à la collectivité parisienne d assumer ses priorités d intervention et d être plus que jamais exemplaire en matière de gestion des finances publiques. Les orientations du budget de la Ville pour 2012 en témoignent avec les priorités données à la Solidarité, au logement et à l innovation tout en gérant avec sérieux les incertitudes d une donne financière inédite. Le numéro de ce Paris du 19 e met ainsi l accent sur les enjeux de l économie sociale et solidaire (ESS) sous forme d entreprises, de coopératives ou d associations. Entre l économie marchande et celle dite administrée, l ESS génère du chiffre d affaires, de l emploi et de l utilité sociale. Votre Mairie soutient et multiplie les initiatives en ce sens. L ouverture prochaine d un espace La crise nous impose des choix justes et des réponses clairvoyantes. dédié au réemploi des biens d équipement géré par Emmaüs Défi dans les locaux du Marché Riquet en est un bel exemple, qui concilie exigence écologique pour mettre fin au gaspillage, exigence sociale pour faciliter l emploi des publics en difficulté et exigence économique d une activité marchande accessible aux plus modestes Ce n est qu un exemple parmi d autres et je me réjouis que les initiatives en ce sens se multiplient sur notre arrondissement. Vous avez la parole q page 21 Questions, réflexions, avis, suggestions ; cette page vous est ouverte Démocratie en action q page 22 Toute l actualité des Conseils de quartiers, Conseil de la Jeunesse, Conseil des Anciens, Conseil de Santé, Conseil des Résidents Étrangers En débat q page 24 L opinion des groupes politiques du Conseil d arrondissement À l affiche q page 26 L agenda culturel et associatif Sapeurs Pompiers du 19 e , quai de l Oise SOS Médecins Urgences médicales de Paris Service propreté du 19 e Collecte des encombrants Sur RDV au (prix d un appel local) leparisdu19 e N 19 NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2011 Directeur de publication : Roger Madec Co-directeur : François Dagnaud Responsable de la rédaction : Éric Bony Photos : Nathalie Prébende, Éric Bony Photo de couverture : Virginie Salot Conception maquette : Réalisation : Luciole Impression : Léonce Deprez Distribution : Proximes Communication Tirage : Dépôt légal : en cours Si vous ne recevez pas le Paris du 19 e, contactez-nous au Le Paris du 19 e est imprimé sur du papier recyclé Pour autant, l investissement local dans une économie sociale au service de l emploi et de l écologie n effacera pas les reculs orchestrés par le gouvernement dans les compétences de l État : le gouvernement vient ainsi de reconnaître la suppression de 400 postes de policiers dans la capitale depuis deux ans. Combien l UMP a-t-elle supprimé de policiers dans le 19 e? Idem pour les milliers de personnels de l éducation nationale sacrifiés d un revers de mains et qui se traduisent par 7 fermetures de classes dans notre arrondissement et des conditions d enseignement partout dégradées. On pourrait aussi citer la recrudescence des populations qui survivent dans la rue à la suite des coupes budgétaires du gouvernement dans l accueil d urgence. Aujourd hui, plus que jamais la crise nous impose des choix justes et des réponses clairvoyantes. C est ce qui motive à chaque instant les orientations de la municipalité parisienne au service des parisiens, comme les nôtres au service de ceux du 19 e arrondissement.

3 Nous y étions Nous y étions À gauche : François Dagnaud, Premier Adjoint au Maire du 19 e. Au centre : Roger Madec, Maire du 19 e, Hamou Bouakkaz, Adjoint au Maire de Paris, chargé de la démocratie locale et de la vie associative, Nicolas Nordman et Yacine Chaouat, Adjoints au Maire du 19 e. Forum des associations et des sports 10 SEPTEMBRE. Sous un soleil radieux, plus de 150 associations sont venues présenter leurs actions et leurs activités aux habitants de l arrondissement autour de la Mairie du 19 e. Près de visiteurs ont assisté aux démonstrations et rencontré les représentants d associations et des acteurs de la vie locale (Conseils de quartier, des Anciens, de la Jeunesse, Centres d animation, etc.). La Rotonde inaugurée 23 SEPTEMBRE. Ouverte depuis le milieu du mois d août, la brasserie festive «La Rotonde», place de la bataille de Stalingrad a été inaugurée par Bertand Delanoë, Maire de Paris, Roger Madec, Maire du 19 e et François Dagnaud, Premier Adjoint au Maire du 19 e. L ancienne barrière d octroi conçue par l architecte Ledoux a été entièrement rénovée et abrite à présent un restaurant de 150 couverts dans l atrium, un bar à tapas et 6 salles pouvant être louées par des habitants, des associations ou des entreprises pour des fêtes privées, des séminaires ou des animations. 33www.larotonde.com Le jour de la rentrée! 3 SEPTEMBRE. Roger Madec, Maire du 19 e, François Dagnaud, Premier Adjoint au Maire du 19 e, Colombe Brossel, Adjointe au Maire de Paris chargée de la vie scolaire et de la réussite éducative et Daniel Marcovitch, Conseiller du 19 e se sont rendus dans des écoles de l arrondissement 9 rue Tandou, 67 avenue Simon Bolivar et rue Armand Carrel pour vivre ce premier jour de classe et rencontrer le personnel enseignant. Le 19 e compte 73 écoles dont 35 maternelles, 34 élémentaires et 4 polyvalentes. Cette année, environ enfants ont repris le chemin de l école, en maternelle et en élémentaire. Rappelons que l Académie prévoyait de fermer 8 classes et d en ouvrir 3 dont 2 dans la nouvelle école boulevard Macdonald (cf. p 13). Après la mobilisation des élus, du corps enseignant et des parents d élèves, une fermeture de classe a pu être évitée. w De gauche à droite : Colombe Brossel, François Dagnaud, Daniel Marcovitch et Roger Madec à l école élémentaire Armand Carrel. 9 La «Flash Mob» du 19 septembre. Les Uns Chez Les Autres 19 SEPTEMBRE - 19 OCTOBRE. Le festival Les Uns Chez Les Autres, initié par Julie Navarro, Adjointe au Maire du 19 e chargée de la culture a proposé une «Flash Mob», danse collective éphémère en plein air, le 19 septembre devant la nouvelle brasserie festive «La Rotonde», place de la bataille de Stalingrad. Changement de décor pour l édition du 19 octobre du festival avec l exposition «Les petits plaisirs», à l hôpital Robert Debré, de dessins et illustrations réalisés par les enfants de l hôpital et ceux de l école élémentaire d application B Romainville. Flandre Rose : dépistage du cancer du sein OCTOBRE. En octobre, la Mairie du 19 e en partenariat avec la Ville, la Ligue contre le cancer (comité de Paris) l ADECA 75, l Atelier Santé Ville Paris 19 et l association Espace 19 a organisé sur le quartier Flandre de nombreuses actions pour sensibiliser les femmes de 50 à 74 ans au dépistage du cancer du sein. Exposition de photographies de Latifa Saïd, stands et animations chez les commerçants et sur les marchés, théâtre-forum, bal, etc. 3 e festival de la diversité 1 er OCTOBRE. Organisé en Mairie à l initiative d Adama Daouda-Kouadio, Conseiller délégué du 19 e chargé de la diversité et de la Mairie du 19 e, en partenariat avec des associations, ce festival vous proposait de découvrir d autres cultures par le biais d expositions, de spectacles, de dégustations culinaires et d un défilé de mode. Fabienne Charlot 9 Roger Madec, Maire du 19 e, Colombe Brossel, Conseillère déléguée du 19 e, chargée du développement économique, de l'emploi et de la formation professionnelle et Geneviève Lang, Adjointe au Maire du 19 e au Forum de l emploi. Mobilisation pour l emploi SEPTEMBRE-NOVEMBRE. Plusieurs événements, organisés par la Mairie du 19 e, ont permis aux demandeurs d emploi de rencontrer les acteurs de secteurs qui recrutent. Ainsi, les 15 septembre et 6 octobre, un «Jobdating» spécial garde d enfants a mis en relation des personnes souhaitant garder des enfants et des parents au Centre d animation Curial et à la Maison des Entreprises et de l Emploi (MdEE). Le 14 septembre au Centre d animation Place des Fêtes, il s agissait d un «Rendez-vous de l emploi» spécial formation en alternance pour les métiers du tertiaire, de la vente et de l accueil. Le 9 novembre, le Forum de l Emploi du 19 e s est tenu dans la Salle des Fêtes de la Mairie. Organisée par la Mairie en partenariat avec la MdEE, le PLIE (Plan Local pour l Insertion et l Emploi), Pôle Emploi, la Mission locale Paris Est et Projet 19, cette manifestation a permis à des demandeurs d emploi - quel que soit leur niveau de qualification - de rencontrer les représentants de 25 entreprises qui recrutent. Parcours d art contemporain Du 1 er AU 3 OCTOBRE. Lors de la troisième édition de ce parcours proposé par Julie Navarro, Adjointe au Maire du 19 e chargée de la culture, près d une vingtaine d ateliers d artistes, de galeries et d établissements culturels de l arrondissement ont ouvert leurs portes au public de 14 h à 20 h pour une promenade artistique à la rencontre des œuvres d une centaine de plasticiens, sculpteurs, photographes. e À droite : Julie Navarro, Adjointe au Maire du 19 e chargée de la culture.

4 Nous y étions Nous y étions 6 Le nouveau visage 7 du lycée Hector Guimard LE 13 OCTOBRE. Roger Madec, Maire «Chat» de Roger Madec du 19 e, Jean-Paul Huchon, Président du Conseil 17 OCTOBRE. Le Maire du 19 e a répondu en direct à des Régional d Ile-de-France, Patrick Gérard, Recteur questions d habitants de l arrondissement lors d un chat de l Académie de Paris, Chancelier des Universités sur le site de la Mairie, organisé depuis la Rotonde de Stalingrad. Vous pouvez le revoir sur de Paris et Benoît Boiteux, proviseur, ont inauguré le lycée du bâtiment, de l artisanat et du patrimoine bâti Hector Guimard. Entièrement rénové, il accueille plus de 580 élèves pour des formations dans le domaine du bâtiment et des métiers de l art. Clichés Urbains Fête inter-quartier 1 er OCTOBRE. Un collectif d associations de quartier avait organisé sa fête annuelle sur le thème du mariage symbolique de M me Curial et de M. Riquet. Il a été célébré rue Archereau par Léa Filoche, Conseillère déléguée du 19 e chargée des droits de l Homme, de la lutte contre les discriminations et de la citoyenneté et de la politique de la Ville, en présence de Gisèle Stievenard Adjointe au Maire de Paris, chargée de la politique de la ville et de l engagement solidaire. Beaucoup de monde a participé aux festivités : scène musicale, jeux pour enfants, performances artistiques (affichage de 14 portraits d enfants par l association «Clichés urbains», défilés de robes de mariées, vide grenier...). Et bal au CENTQUATRE pour clôturer la journée. Compte-rendu de mandat du Maire de Paris 0 L atelier «sculpture» du lycée Guimard. q Benoît Boiteux (à gauche) a fait visiter le lycée à Henriette Zoughebi, Vice Présidente du Conseil Régional d Île-de- France, chargée des lycées, Jean-Paul Huchon et Roger Madec. Festimôme DU 24 OCTOBRE AU 3 NOVEMBRE. La Mairie du 19 e, en partenariat avec la Ligue de l enseignement, invitait les enfants de l arrondissement à la 8 e édition de Festimôme, un festival culturel jeune public. Ils ont pu découvrir des films, pièces de théâtre et des spectacles dans les Centres d animation Curial et Place des Fêtes et au théâtre «Le vent se lève». Mon quartier n est pas une poubelle 12 OCTOBRE. La 6 e édition de cette manifestation organisée par la Régie de quartier du 19 e Nord, en partenariat avec Immobilière 3F, la Mairie du 19 e, le service propreté du 19 e et la Ville de Paris, dans le jardin des Orgues de Flandres, avait pour thème la propreté canine. Au programme : atelier de prévention canine, éducateurs canins, stand d informations de la Propreté de Paris, etc. En présence de Yacine Chaouat, Adjoint au Maire du 19 e chargé de la propreté, un concours a récompensé la plus belle histoire de chiens et le couple maîtrechien le plus original des Orgues. «Faire le mur!» Correspondants de nuit 9 SEPTEMBRE. Bertrand Delanoë, Maire de Paris, Roger Madec, Maire du 19 e, Daniel Vaillant, Maire du 18 e, Député de la 19 e circonscription de Paris, François Dagnaud, Premier Adjoint au Maire du 19 e, Myriam El Khomri, Adjointe au Maire de Paris, chargée de la prévention et de la sécurité et Mao Peninou Adjoint au Maire de Paris, Conseiller délégué du 19 e chargé des relations avec les corps de sécurité, de la prévention, du civisme, ont inauguré le local de la nouvelle équipe de correspondants de nuit 10 rue Duvergier. Ces 14 correspondants de nuit de la Mairie de Paris ont une mission de médiation. De 16 h à minuit, ils sillonnent le quartier de Stalingrad pour prévenir les petits conflits entre usagers de l espace public, signaler les problèmes, faire de la veille et du lien social, etc. Créée cet été, cette équipe complète le dispositif déjà présent sur le secteur Bas-Belleville. 33Équipe de Stalingrad : Équipe de Bas Belleville : OCTOBRE. Roger Madec et l équipe municipale vous donnaient rendez-vous au gymnase Jean-Jaurès pour le compte rendu public annuel de mandat de Bertrand Delanoë. Thème de cette année : «les enjeux métropolitains» avec la participation de Daniel Guiraud, Maire des Lilas, commune avec laquelle Paris a mis en place de nombreuses coopérations. 9 Le spectacle de robotique au Vent se lève, le 2 novembre. 26 OCTOBRE. Séverine Guy, Adjointe au Maire chargée des seniors et des liens intergénérationnels et Alexandra Thialon, Directrice de la Résidence ORPEA Les Musiciens, ont inauguré 7, rue Germaine Tailleferre, une fresque de 70 m sur le thème des grandes étapes de la vie, réalisée en partenariat avec les résident(e)s et l équipe des Musiciens, les habitants(e)s et les associations du quartier. 9 De gauche à droite : Roger Madec, Myriam El Khomri, Bertrand Delanoë, Daniel Vaillant et François Dagnaud.

5 Le 19 e au quotidien Le 19 e au quotidien CONSEIL D ARRONDISSEMENT De nouvelles délégations DÉPLACEMENTS /// La démission de Christophe Najem, Conseiller délégué chargé de la santé et délégué du Maire sur le quartier Bas Belleville, pour des raisons professionnelles, a conduit Roger Madec, Maire du 19 e à réorganiser plusieurs délégations au sein de la majorité municipale. 1 Fannette Bressole, suivante sur la liste, devient Conseillère d arrondissement, déléguée auprès du Maire. 2 Daniel Marcovitch devient Conseiller délégué chargé de la santé, de la lutte contre la toxicomanie et d une mission de lutte contre l obésité. 3 Nicolas Nordman devient Adjoint au Maire chargé des Bérénice Dagot environnement 9 Le jardin partagé «Le moissonneur des Lilas». affaires scolaires, activités périscolaires et Caisse des Écoles. 4 Karine Gautreau devient Adjointe au Maire chargée de la Vie Locale (démocratie locale et participative, Conseils de quartier, CICA, vie associative, animation des quartiers, Centres d animation). Séverine Guy, Adjointe au Maire chargée des seniors et des liens De nouveaux jardins partagés intergénérationnels, devient déléguée pour le quartier Bas- Belleville. Colombe Brossel, Adjointe au Maire de Paris, Conseillère déléguée du 19 e chargée du développement économique, de l emploi et de la formation professionnelle remplace Gisèle Stievenard en tant que déléguée pour le quartier Secrétan. U ne nouvelle convention a été passée en juin dernier entre la Ville et l Association le Lien des Lilas pour la gestion du jardin partagé dans le parc Serge Gainsbourg. Baptisé «Le moissonneur des Lilas», cet espace contribue à l animation du quartier et à l amélioration de la qualité environnementale en faisant participer diverses associations et habitants du secteur. Ainsi, les bénévoles qui animent les 9 parcelles disponibles organisent régulièrement des animations ouvertes à tous. 33http://leliendeslilas.blogspot.com/ L association «Un P tit Bol d Air» occupait jusqu à présent le terrain du 11 quai de l Oise à titre provisoire. Cette parcelle devant aujourd hui être libérée pour permettre la création d une crèche de 66 berceaux, la Mairie du 19 e remettra à l association le terrain du 6-8, rue de l Ourcq fin novembre. Le déménagement définitif du jardin partagé sera donc effectué fin novembre-début décembre. Tout roule pour Autolib /// Fort du succès du Vélib, la Mairie de Paris met en place en décembre prochain Autolib, un système de location de voitures électriques en libre-service. L ouer facilement un véhicule électrique de quatre places d une autonomie de 250 kilomètres en cycle urbain quand et où vous le voulez... C est le principe d Autolib qui vous permettra, dès le 4 décembre d utiliser les voitures électriques Bluecars pour vos déplacements. Premier service public de ce type mis en place à l échelle d une métropole européenne (Paris et 45 communes d Île-de-France), le dispositif prévoit la location, sur des courts trajets, de voitures électriques en libre-service, ainsi que le rechargement des véhicules particuliers dans certaines stations. Un mode de déplacement 100 % écologique donc, qui a également été conçu pour être accessible au plus grand nombre. Plusieurs formules d abonnement ont ainsi été pensées pour s adapter aux besoins et au budget de chacun. 39 stations sur le 19 e Les travaux de mise en place des bornes ont débuté dès la fin du mois d août dans le 19 e afin de mettre à disposition du public une vingtaine de stations dès le 4 décembre prochain, date officielle du lancement du dispositif. Au terme des travaux (été 2012), l arrondissement comptera 39 stations dont sept Espaces Autolib où tout titulaire d un permis de conduire pourra directement venir s abonner. Afin de garantir la viabilité du service proposé aux usagers dès sa mise en service, une phase d évaluation est en cours depuis le 2 octobre dernier. À ce titre, deux «stations test» ont été identifiées dans le 19 e et chacun pourra d ores et déjà ainsi apercevoir les futurs véhicules proposés aux usagers qui circulent actuellement dans les rues de Paris à titre expérimental. 33www.autolib.eu Centre d accueil (7 h-22 h) : 5 rue Édouard VII, Paris En pratique Abonnement - Rendez-vous à la borne automatique d un Espace Autolib muni de votre permis de conduire, d une pièce d identité en cours de validité et d une carte bancaire. - Choisissez votre formule d abonnement. - Récupérer le badge qui permet la location d un véhicule. La procédure de préabonnement est disponible sur le site d Autolib. Utilisation - Muni du badge, vous choisissez un véhicule et réservez une place sur la station d arrivée. Vous pouvez ensuite effectuer votre trajet après avoir déverrouillé le véhicule souhaité et débranché le câble de rechargement. - La location prend fin lorsque vous avez rebranché le véhicule à la borne d arrivée et verrouillé ce dernier.

6 Le 19 e au quotidien Le 19 e au quotidien santé PETITE ENFANCE Des places pour les tout-petits /// Avec l ouverture de 4 crèches supplémentaires et l inauguration de la Maison de Gavroche, plus de 400 nouvelles places de crèches ont été créées dans l arrondissement depuis le début de la mandature À mi-mandat, nous en «sommes à plus de 400 places supplémentaires créées sur les 700 promises», se réjouit Halima Jemni, Conseillère spéciale auprès du Maire du 19 e chargée de la petite enfance et des familles. Le mois dernier, elle a inauguré avec Roger Madec, Maire du 19 e et Christophe Najdovski, Adjoint au Maire de Paris chargé de la petite enfance, la crèche collective «La Maison de Gavroche», sente des dorées. Géré par l association Crescendo, l équipement accueille depuis septembre 61 enfants de 3 mois à 3 ans. Une dizaine de places est ENVIRONNEMENT réservée à l accueil d enfants porteurs de handicaps. «Dans un arrondissement comme le 19 e, de nouvelles familles s installent chaque année et le taux de natalité se maintient à un niveau élevé», a rappelé Roger Madec, lors de l inauguration. «Depuis 2001, avec le soutien de Bertrand Delanoë, j ai fait du développement des solutions d accueil de jeunes enfants une priorité de l action municipale.» u De gauche à droite : Halima Jemni Roger Madec et Christophe Najdovski. De nouvelles places D autres crèches collectives ont ouvert ces dernières semaines sur l arrondissement... La crèche de 72 berceaux gérée par l association AFAPE (Association franco-asiatique pour l enfance) a vu le jour rue Bellot, dans le quartier Tanger/Maroc. Une seconde structure de 30 places de l association Bout chou a ouvert au rez-de-chaussée de la tour P à la résidence Michelet. La crèche de l association La Maison Kangourou rue de l Ourcq accueille elle aussi 30 enfants. Et l association Espace 19, après un an de fermeture suite à une restructuration, rouvre ses équipements situés 53 rue Riquet avec la création de 8 places supplémentaires. L Agence du climat en permanence D epuis le 20 septembre, le 156 Durable (156 rue d Aubervilliers) accueille des permanences info-energies de l Agence Parisienne du Climat pour vous informer et vous conseiller sur l efficacité énergétique, les énergies renouvelables et le changement climatique. 33Sur rendez-vous les mardis de 9 h 30 à 11 h 30 et les jeudis de 17 h à 19 h edif.asso.fr Une Maison de santé pluridisciplinaire à Michelet /// Depuis le 1 er octobre, une Maison de santé a ouvert ses portes au rez-de-chaussée de la Tour M de la Résidence Michelet, avec le soutien de la Mairie de Paris et de Paris Habitat OPH. C est un nouveau concept qui se développe en France. Une Maison de santé pluridisciplinaire regroupe sur un même lieu au minimum des médecins généralistes et des infirmières. Celle de Michelet compte 3 médecins généralistes, 3 infirmières, 1 kinésithérapeute et 1 orthoptiste. Répondant à une initiative des élus de l arrondissement soucieux de faciliter l accès aux soins, des professionnels de santé du 19 e se sont ainsi mobilisés pour trouver des solutions... L ouverture de cette Maison de santé permet aussi la venue dans l arrondissement de 3 jeunes praticiens. Ce regroupement de compétences leur permet de s occuper en commun de patients pour mieux les prendre en charge et ainsi renforcer le travail des praticiens exerçants déjà dans le secteur. Un service de proximité La Maison de santé Michelet a adopté une grande amplitude d horaire. On y trouve toujours au moins un médecin généraliste disponible entre 9 h et 19 h en semaine et de 9 h à 13 h le samedi. Les soins infirmiers sont par ailleurs assurés 7 jours sur 7. La Maison de santé occupe tout le rez-de-chaussée de la Tour M, soit plus de 360 m 2 et pourrait accueillir à terme un autre kinésithérapeute et deux médecins spécialistes. Les tarifs appliqués sont ceux de la Sécurité Sociale sans dépassement d honoraires et prochainement le tiers payant sera systématique. Les praticiens se sont aussi engagés à développer des actions de prévention et d éducation à la santé, notamment auprès des jeunes. Cette nouvelle Maison de santé participe à la rénovation de la Résidence Michelet en offrant un nouveau service aux habitants de ce quartier classé «Politique de la Ville». 33Maison de santé Michelet 3 bis, rue de Cambrai tour M SANTÉ Café-Capote D u 1er au 4 décembre, dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le SIDA du 1 er décembre, la Mairie du 19 e organise la 4 e édition de l opération Café Capote. Pendant 4 jours en prenant une consommation dans l un des 40 cafés de l arrondissement participant, vous recevrez gratuitement un préservatif, un document d information sur le SIDA et un sous-bock. 33Renseignements :

7 Le 19 e au quotidien Le 19 e au quotidien TRAVAUX Les aménagements d automne /// Le 19 e s embellit chaque mois avec les travaux de voirie et d aménagement des espaces publics A u cours des mois d octobre et de novembre, la rue Curial fait l objet de plusieurs réfections afin d améliorer la qualité de la voirie et de renforcer la sécurité des usagers. Ainsi, entre la rue Radiguet et la rue Labois Rouillon, la chaussée a été rénovée. Entre les rues de Cambrai et Gaston Tessier le trottoir a été refait, les entourages d arbres traités et le pavage sur chaussée au niveau des places de stationnement repris. Rue Armand Carrel, au niveau des 81-86, le passage piéton surélevé a été refait. En septembre/octobre, les sols du square de Bitche ont été rénovés pour mise aux normes d accessibilité. Les arbres essouchés en mars seront replantés en novembre. Suite à ces rénovations, le square sera soumis à labellisation écologique En mai dernier, le chantier CPCU Quai de la Marne a été victime d un sinistre important (fuite du canal au niveau du Quai) nécessitant la suspension immédiate des travaux pour réparation et expertise des dommages. Après étude de plusieurs semaines, les experts mobilisés ont autorisé 9 La rue Préault «AVANT». 9 La rue Préault «APRÈS». la reprise des travaux mi-septembre, impliquant un report des interventions jusqu au 31 janvier Jusqu à cette date, la circulation automobile est interdite et déviée par la rue des Ardennes, la rue de Thionville, le quai de Metz (mis en impasse, à double sens). La circulation des cyclistes à contre sens est déviée par le quai de Metz, la rue de Thionville. Le cheminement piétonnier est maintenu. La Mairie du 19 e s est engagée, en concertation avec le Conseil de quartier Buttes-Chaumont, à réfectionner la rue Préault en À cette occasion, une consultation par courrier a été lancée auprès des habitants concernés afin de déterminer les attentes quant à la nature du revêtement. Plébiscitée, la chaussée pavée sera donc reprise au cours du premier semestre Cette opération s accompagnera d une amélioration générale des aménagements dans cette voie (sécurisation des carrefours, élargissement des trottoirs, plantation d arbres supplémentaires, création d une piste cyclable et d un parc deux roues). ÉLECTIONS Inscrivez-vous sur les listes électorales A u cours de l année 2012, deux élections majeures auront lieu : l élection présidentielle les 22 avril et 6 mai 2012 et les élections législatives, les 10 et 17 juin. Afin d exprimer votre voix, vous devez vous inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre Vous pouvez d ores et déjà vous rendre à la Mairie du 19 e et effectuer cette démarche au service «élections», ou le faire sur internet ou par courrier Brenac et Gonzales Une nouvelle école boulevard Macdonald /// Depuis la rentrée de septembre, l école du 118 boulevard Macdonald accueille des élèves de maternelle et de primaire U n élégant bâtiment de 3 étages en matériaux transparents conçu par l atelier d architectes Brenac et Gonzalez sur rez-de-chaussée et rez-de-quai surplombant le quai de la Charente... Voici le visage du nouvel équipement scolaire qui desservira notamment les logements du nouveau quartier Paris Nord Est. Cette école polyvalente peut accueillir 12 classes : 5 classes de maternelles et 7 classes en élémentaires. Une classe de maternelle (de la petite à la grande section) et une élémentaire (du CP au CE2) y ont d ores et déjà été ou - vertes. La livraison des nouveaux logements fin 2011 va permettre une augmentation progressive des effectifs scolaires. Visite guidée Passé le portail, les élèves ont pu découvrir 2 préaux couverts, 2 centres de loisirs, une salle de motricité et une cour. Au premier Du vin Butte Bergeyre étage : 5 salles de classe, 2 salles de repos, un atelier, un réfectoire et la salle des maîtres. Au deuxième : 11 salles de classes dont une salle de musique, une salle d art plastique et une salle d éducation spécialisée. Au troisième : deux logements de fonction. Les locaux techniques sont quant à eux en rez-de-quai. Avec sa conception lumineuse et colorée, cette nouvelle école offre aux enfants et au personnel enseignant un bel espace de travail. ENVIRONNEMENT L es vendanges de la vigne plantée sur la Butte Bergeyre se sont déroulées le 16 septembre dernier, plus d un mois en avance par rapport à l année dernière en raison des conditions climatiques favorables du printemps. C est la deuxième année que les agents de l atelier de jardinage qui s occupe de l Ouest du 19 e arrondissement et donc des vignes du talus situé entre les rues Lardennois et Chaufourniers procèdent à la cueillette. L atelier est assisté par un œnologue qui conseille les jardiniers tout au long de l année et les aide dans le processus de vinification. Les vignes ont été ouvertes au public à l occasion de la fête des jardins le dernier week-end de septembre. Les visiteurs ont pu goûter le cru 2010 et discuter avec les représentants de l atelier. Cette année 170 kg de cépages de chardonnay ou pinot blanc mais aussi de pinot noir et sauvignon ont été récoltés, ce qui donnera 110 litres de vin après traitement dans la cuve du parc de Bercy. ÉDUCATION Brenac et Gonzales

8 Dossier /// 15 ÉCONOMIE Virginie Salot L Économie Sociale et Solidaire /// À l occasion du mois de l Économie Sociale et Solidaire (ESS), organisé par le Conseil National des Chambres Régionales de l Économie Sociale (CNCRES), Le Paris du 19e vous propose un tour d horizon de ce secteur très présent sur l arrondissement.

9 Dossier /// Économie Dossier /// Économie Édito Virginie Salot Une nouvelle conception de l économie /// Un modèle économique qui intègre une dimension sociale, notamment l insertion par le travail. Tel est le principe de l Économie Sociale et Solidaire (ESS) qui a pris de plus en plus de place dans l économie du pays, le secteur représente en France 10 % de l emploi privé et a créé depuis 2000 près de emplois. Régie de quartier du 19 e Créée en 2003 la Régie de quartier est une des 11 structures labellisées à Paris. Cette association qui compte dans son Conseil d administration des élus, des bailleurs sociaux, des associations et un collège d habitants, fonctionne comme une entreprise d insertion et développe le lien social sur le quartier avec comme objectif l amélioration du cadre de vie. Avec 77 salariés dont 25 permanents et une majorité de personnes en insertion, elle propose des services de nettoyages de parties communes d immeubles, d espaces publics ou privés et de l entretien d espaces verts. Pour créer du lien social, elle soutient et organise de nombreuses animations sur le thème de la propreté, participe à des fêtes de quartier, anime le jardin partagé «Couleurs et senteur» au square Flandre- Tanger-Maroc. Elle propose aussi des services de proximités : troc livres, bricothèque (prêt d outils de bricolage), Kit de la fête (prêt de tables et chaises pour les associations du quartier ou les habitants), ateliers mosaïque. Elle soutient également les initiatives et animations locales en participant au comité de gestion du fonds de participation des habitants. La Régie, installée actuellement 234 rue de Crimée déménagera bientôt dans de nouveaux locaux Tour O, au cœur de la Résidence Michelet. 1 33Régie de quartier du 19 e «La Tournée» Depuis mi-octobre, un nouveau service de proximité est à la disposition des habitants des Hauts de Belleville. «La Tournée» c est son nom est un service de livraison de courses à domicile créé par l association ALUD (Association pour une Logistique Urbaine Durable). Le principe est simple : vous passez chez votre commerçant ou vous lui téléphonez pour commander des produits et «La Tournée» livre vos achats (alimentaire, fleurs, médicaments, pressing, etc.) chez vous, pour 2,40 euros (colis inférieur à 6 kg ou 10 l), 6 jours sur 7, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 19 h à 21 h. Les livreurs sont en CDI à temps partiel ou à temps plein, rémunérés au SMIC et recrutés via les espaces insertion ou les conseillers de Pôle Emploi L atelier de la Débrouille Compagnie, rue de la Solidarité. 3 questions à... Xavier Golczyk, Adjoint au Maire du 19 e chargé du commerce, de l artisanat, des professions indépendantes, de l économie sociale et solidaire. Comment définissez-vous l Économie Sociale et Solidaire? /// On peut considérer qu en économie il y a trois secteurs : le secteur de l économie marchande avec des entreprises qui ont pour but de réaliser des profits, le secteur de l économie publique ou administrée avec des activités dans les domaines de l éducation, de la justice, etc. qui ne génère pas de valeurs marchandes mais rend des services publics. Entre les deux, il y a l ESS sous forme d entreprises, de coopératives, d associations qui génèrent du chiffre d affaires mais ont une utilité sociale. En période de crise financière, il est de la responsabilité de la Mairie et de la Ville de soutenir et développer ces entreprises. Sont-elles très présentes sur l arrondissement /// Il y en a beaucoup! Je pense au pôle implanté rue de la solidarité avec des structures très diversifiées qui font de l insertion par les nouvelles technologies comme Réseau 2000 ou du recyclage comme la Débrouille Compagnie ou de la culture comme le réseau TRAM (cf. Le Paris du 19 e n 12 pages 6 et 7). Ces structures interagissent et animent le quartier. Et puis nous avons la Régie de quartier du 19 e, une des plus dynamiques de Paris avec ses 77 salariés, des emplois en insertion qui mettent le pied à l étrier à des personnes en difficultés avec des emplois qualifiés et qualifiants sur les espaces verts, l entretien et les petites réparations. Nous avons aussi le groupe Emmaüs qui va faire revivre le marché Riquet et accompagner des personnes en très grande difficulté. Il existe de nombreuses autres structures sur le 19 e dans les domaines du commerce équitable, du tourisme durable comme «Taddart», dans les produits bio et issus de l agriculture raisonnée comme «Le marché sur l eau» qui vient régulièrement sur le bassin de la Villette, etc. Cette forte présence résulte à la fois de l impulsion politique donnée par Bertrand Delanoë, Roger Madec et Seybah Dagoma, Adjointe au Maire de Paris chargée de l Économie Sociale et Solidaire, et de la grande tradition de solidarité dans l est parisien avec un tissu associatif très développé. Comment la Mairie accompagne-t-elle ces entreprises? /// Quand des projets nous sont présentés, nous accompagnons les entreprises, par exemple dans la recherche de locaux avec des appels à projets. Avec la Ville et les bailleurs sociaux, nous choisissons sur des critères économiques, financiers et d utilité sociale. Ensuite, on contribue à les faire connaître avec des animations comme la quinzaine du commerce équitable ou le mois de l Économie Sociale et Solidaire. Et puis, compte tenu de leur utilité sociale, certaines structures reçoivent des subventions publiques de la Ville. Mais ce ne sont que des financements complémentaires car elles génèrent elles-mêmes leur chiffre d affaires. 2

10 Dossier /// Économie Dossier /// Économie Édito StreetPress ou le journalisme de demain /// À 28 ans, Johan Weisz est le créateur et directeur de la rédaction de StreetPress, une entreprise d Économie Sociale et Solidaire du 19 e qui veut révolutionner le paysage médiatique. Rencontre. Virginie Salot Emmaüs défi au marché Riquet 0 Le chantier de la future boutique au marché Riquet. u La boutique Emmaüs au CENTQUATRE. Emmaüs a une longue expérience dans l accompagnement des personnes très éloignées de l emploi et dans les activités d insertion. En décembre, l association ouvrira le plus grand éco-marché Emmaüs d Ile-de-France dans l ancien marché Riquet. Sur m 2, l association recyclera dans ses ateliers des objets abandonnés pour leur donner une seconde vie et les vendra dans un espace boutique de 900 m personnes travailleront sur ce nouveau site dont 70 dans des dispositifs de retour à l emploi. Ce sera le second site de boutique Emmaüs sur l arrondissement, l association en ayant déjà ouvert un dans l enceinte du CENTQUATRE. 33Renseignements : zoom L Accorderie Depuis septembre, une Accorderie s est ouverte dans le 19 e. Reprenant un concept québécois, elle propose un système d échanges non marchand de services, de savoirs et de savoir-faire entre habitants du 19 e. Financée par la Fondation Macif, cette nouvelle structure est pilotée par la Régie de Quartier 19 e Nord. Une cinquantaine de personnes sont déjà inscrites et proposent près de 200 services dans des thèmes aussi divers que le sport, le bien-être, la culture, la cuisine ou le bricolage. Ainsi, on y trouve des offres pour de la garde d enfants, de l aide aux démarches administratives ou à la rédaction de CV, de l initiation à l informatique, du déménagement, du ménage et repassage, du bricolage, de l initiation à la cuisine africaine, asiatique et indienne, des travaux de couture et de tricot, de l apprentissage de langues, du soutien scolaire, des cours de danse, de peinture, de jonglage, etc. Chaque service que vous rendez est crédité sur le compte «temps» que vous pouvez utiliser pour bénéficier d un autre service rendu par un autre membre de l Accorderie. 33L Accorderie rue de Crimée Comment est né StreetPress? Je suis journaliste depuis 9 ans et j ai constaté qu il n y avait pas de médias qui ciblaient directement les jeunes. Sur chaque sujet, les médias traditionnels s adressent aux parents, même lorsque cela concerne leurs enfants. Du coup, toute une partie de la population ne se sent pas représentée dans les médias, ce qui engendre inévitablement une crise de confiance. Les jeunes n ont pas d espaces d informations dédiés, pas de lieu d expression structuré. Autre problème : les élus n ont pas une bonne connaissance de ce qui se passe dans la jeunesse. Il fallait faire quelque chose... En 2009, avec 3 journalistes, nous avons créé StreetPress, un site d information dédié aux jeunes qui est aussi un espace d expression. La rédaction est ouverte et les journalistes permanents coachent des jeunes pour la réalisation de leurs reportages. En quoi votre démarche s insert-elle dans l Économie Sociale et Solidaire? Pour nous, l entreprenariat social c est apporter des solutions innovantes à des problèmes sociétaux. Mais il faut un modèle économique viable. Il repose sur une activité de formation, puisqu on monte des programmes en partenariat avec des collectivités locales ou des structures jeunesses pour former de jeunes reporters ; une activité d agence de presse puisqu on revend des articles ou des images à des sites. Et puis, il y a la publicité sur le site. Nous avons aussi une activité de production avec «StreetProd TV». Nos meilleurs reporters travaillent pour des clients en binômes avec des jeunes qui connaissent le terrain et pour qui c est souvent leur première expérience professionnelle. Ils réalisent des reportages à l année ou montent des opérations de «Chat» sur Internet. Nous avons développé des outils pour mesurer notre travail et notre impact. C est important pour l entreprise et pour les équipes. En 2010, sujets ont été réalisés et 240 reporters ont travaillé avec nous. Ce fut le déclic pour certains d entre eux puisque quelques-uns, des jeunes du 19 e, ont fait ensuite des écoles de journalisme ou ont intégré de grandes rédactions. Quels sont vos projets? Depuis octobre, nous nous sommes installés au 39 quai de la Loire dans les locaux de l ancien service des canaux. C est une expérimentation avec convention d occupation d un an. Nous y avons créé un espace pour recevoir nos lecteurs et leur permettre de rencontrer nos reporters. Nous voulons tester des concepts comme un «co-working» de journaliste, un lieu où des journalistes «freelance» travailleront sur leurs projets avec à disposition des bases de données et un accompagnement. Autres idées : créer un labo photos et un studio de web tv. Et puis, en janvier, on lance la «StreetSchool», une école de journalisme pour que les jeunes se forment et puissent préparer leur entrée dans des écoles de journalisme... 33www.streetpress.com 0 Les équipes de StreetPress ont couvert le Festival Talents du 19 e en juillet dernier. En pratique Mois de l ESS 33www.lemois-ess.org L Économie Sociale et Solidaire à Paris 33www.paris.fr

11 Ils font le 19 e 20 anniversaires /// Cette rubrique vous appartient. Nous attendons vos questions sur la vie 21 de votre arrondissement. mémoire Maurice Pillet au Lycée Guimard /// Le 6 octobre, l amphithéâtre du lycée du bâtiment, de l artisanat et du patrimoine bâti Hector Guimard a été officiellement baptisé du nom du résistant Maurice Pillet. L es élèves du lycée Hector Guimard connaissent maintenant Maurice Pillet, un Résistant qui, comme eux, travaillait dans le secteur du bâtiment. Le 6 octobre, Daniel Vaillant, Maire du 18 e, Député de la 19 e circonscription de Paris, Yacine Chaouat, Adjoint au Maire chargé des relations avec le monde combattant et de la mémoire, René Leprevost, Président de l A.N.A.C.R. et Philippe Beaudelot, Président de l Amicale Châteaubriant Voves- Rouillet étaient présents dans l amphithéâtre du lycée avec le proviseur, Benoît Boiteux, pour leur parler de la Résistance et de Maurice Pillet, avant de dévoiler la plaque à son nom au-dessus de l entrée de l amphithéâtre. Syndicaliste et Résistant Né en 1902, cet ouvrier charpentier militant syndical à la CGT devient en 1935 secrétaire régional du syndicat CGT du Bâtiment parisien. En août 1940 il entre dans la clandestinité et la Résistance, se consacrant à la reconstitution clandestine du syndicat qui avait été dissout. Il est arrêté le 18 octobre 1940 à Paris dans le 20 e par la police de Pétain. Il sera interné à Aincourt, puis au camp de Choisel à Châteaubriant. Le 15 décembre 1941, il sera exécuté avec 8 autres otages par les Allemands en représailles à l exécution d un de leurs officiers. ASSOCIATION 20 ans! 9 Yacine Chaouat, Marcel Pillet, Benoît Boiteux et Daniel Vaillant. 100 ans et plus Quatre centenaires de l arrondissement ont reçu des mains de Séverine Guy, Adjointe au Maire du 19 e chargée des seniors et des liens intergénérationnels, la médaille de la Ville de Paris. De haut en bas : Camille Lacheur (100 ans) le 15 juillet 1, Hung Noy (101 ans) le 29 septembre 2, Janine Colster (101 ans) 3 et Maria Salvadori (100 ans) le 6 octobre 4. L e 27 septembre, l association tutélaire «Groupe d Aide à la Gestion», qui gère des tutelles et curatelles fêtait ses 20 ans d existence en Mairie du 19 e en présence de Roger Madec, Maire du 19 e. À cette occasion, il a remis la médaille de la Ville de Paris, échelon grand argent, à Madeleine Doublet-Régent qui a présidé et développé l association pendant 16 ans. t À gauche, Madeleine Doublet-Régent Thérèse Teyssède/Mairie 19 Thérèse Teyssède/Mairie 19 Personnes sans abri L aggravation de la crise économique et sociale et les conflits internationaux ont pour résultante visible la présence dans nos rues d un nombre croissant de personnes en grande précarité, ayant perdu leur logement, et de jeunes étrangers (afghans, tunisiens...) en errance. Leur installation sur certains sites abrités suscite des réactions contrastées, entre compassion (demandant de les loger et de leur installer des toilettes), et souhait de ne plus les avoir en bas de chez soi. Ces situations de détresse nous interpellent tous et certains «points fixes» de SDF présentent effectivement un spectacle affligeant mais les situations qui perdurent sont de toute évidence les plus difficiles à régler. Il faut savoir que la Loi ne permet pas de déplacer de force des SDF refusant tout hébergement ; la Préfecture de Police peut seulement (sous contrôle de la Justice) faire hospitaliser en psychiatrie les personnes présentant un danger pour elles-mêmes ou pour autrui, et les pompiers sont fréquemment sollicités en hiver pour secourir des personnes mettant leur vie en danger par grands froids. Ces personnes reçoivent la visite régulière de la BAPSA (Brigade d aide aux personnes sans abri de la Préfecture de Police), du SAMU social, des maraudes d Emmaüs ; la Ville met à leur disposition des permanences sociales spécialisées. Tout est mis en œuvre par les pouvoirs publics et les associations pour les resocialiser, les orienter vers des hébergements d urgence mais beaucoup, atteintes d addictions ou de problèmes psychiques, ou comme les jeunes Afghans qui ne pensent qu à gagner l Angleterre, restent hélas rétives à toute prise en charge. Cartes de priorité «station debout pénible» Jeanne L., rue Botzaris, nous a alertés sur le fait qu elle devra attendre des mois avant d obtenir la délivrance par la Préfecture de Police de sa carte de priorité (infirme civil) alors que le dossier déposé en Mairie était complet. Il s avère en effet que la Préfecture de Police a connu des difficultés à partir du mois de janvier au niveau de la délivrance de ces cartes... et ne s engageait même plus sur aucun délai d instruction! Une réorganisation est intervenue. Désormais c est la MDPH (69 rue de la Victoire à Paris 9 e ) qui délivre les cartes «station debout pénible» aux personnes handicapées à moins de 80 % (plus d informations sur service-public.fr et paris.fr). Par ailleurs la carte familiale de priorité est toujours délivrée par la CAF (cf. : service-public.fr) et les cartes d invalidité des anciens combattants et victimes de guerre par l ONAC. Vous avez la parole Verglas et déneigement L hiver approche et nul n est capable de dire s il sera clément ou agrémenté d épisodes neigeux comme l an passé. Afin d anticiper les inévitables questions des administrés (près de 200 l an passé...) nous rappelons ci-dessous les dispositifs en vigueur en cas de neige et verglas, ainsi que les responsabilités respectives des riverains et des pouvoirs publics. Obligations des riverains : depuis l arrêté du 16 juin 1937, propriétaires, gérants d immeubles et commerçants de plain-pied doivent saler ou sabler les trottoirs sur toute la longueur de leur façade et sur une largeur (jusqu au trottoir) allant jusqu à 4 mètres. En période de grand froid et de chutes de neige répétées, les services de propreté peuvent exceptionnellement, sur décision du Maire de Paris, intervenir sur les trottoirs pour aider les riverains mais ils ne peuvent pas dégager totalement les km de trottoirs de la capitale sitôt la neige tombée ; ils peuvent simplement aider les riverains à déblayer un cheminement piétonnier d un mètre le long des façades, une fois leurs missions prioritaires achevées. Obligations de la Ville : les services centraux de la Ville de Paris procèdent, en fonction des alertes Météo, au salage ou sablage préventif des principaux axes de circulation (voies rapides, voies sur berges, périphérique, voies empruntées par les bus). Simultanément, les services locaux de propreté des arrondissements (dans le 19 e : 66, rue de Meaux, ) interviennent en dégageant les «points singuliers» de la capitale (1 219 dans le seul 19 e arrondissement), à savoir : passages piétons, escaliers, accès aux bouches de Métro, abri bus, ponts, voies en pente de plus de 5 % ; ce travail leur prend en général une journée entière après la première chute de neige... et n empêche pas la neige de continuer à tomber après leur passage! Les services municipaux des parcs et jardins, des écoles, des sports complètent cette action aux abords des équipements qu ils gèrent.

12 Démocratie en action La «journée oubliée» Démocratie en action 22 CONSEIL DES RÉSIDENTS 23 ÉTRANGERS u Le rallye intergénérationnel. CONSEIL Des anciens 9 L atelier Internet. CONSEILS DE QUARTIER Semaine bleue dans le 19 e En savoir plus sur Ourcq-Jaurès L e 13 octobre une réunion publique d information a été organisée, à l école élémentaire 9, rue Tandou, à l initiative des Conseils de quartier Manin-Jaurès et Bassin de la Villette pour présenter l opération d aménagement menée conjointement par la Ville de Paris et la SEMAVIP (société d économie mixte d aménagement de la ville de Paris) sur le quartier Ourcq-Jaurès. Plus d une centaine d habitants ont pu découvrir le projet en images avec un diaporama présentant les différents projets architecturaux, les avancées du chantier et le calendrier des opérations. Ce fut ensuite le temps des questions auxquelles Roger Madec, Maire du 19 e, Nicolas Nordman, Adjoint au Maire du 19 e, Délégué du Maire pour le quartier Manin-Jaurès, Jérôme Amory, Conseiller du 19 e, Nouveaux délégués du Maire Dans le cadre des changements de délégation au sein de l équipe municipale (voir page 8), Séverine Guy 1 devient déléguée du Maire pour le quartier Bas-Belleville et Colombe Brossel 2 remplace Gisèle Stievenard en tant que déléguée pour le quartier Secrétan. Christophe Adji-Ahoudian 3, Adjoint au Maire chargé de la Jeunesse, remplaçait déjà Daniel Marcovitch en tant que déléguée pour le quartier Flandre-Aubervilliers et Sergio Tinti 4, Adjoint au Maire chargé des Sports remplaçait également Jean Vuillermoz en tant que déléguée pour le quartier Porte des Lilas. De plus, Karine Gautreau devient l élue de référence sur les Conseils de quartier comme Adjointe au Maire chargée de la vie locale. Délégué du Maire pour le quartier Bassin de la Villette, Dominique Druenne, Architecte coordonnateur et Anne Maïkovski, Directrice de l aménagement à la SEMAVIP ont pu répondre. Rappelons que ce programme vise à améliorer l attractivité du quartier en réhabilitant et en construisant des logements, en préservant et développant les activités et le commerce, en réalisant des espaces verts, etc. Ainsi, sur ce secteur de 4 hectares, il est prévu 400 logements (207 sociaux et 193 en accession), 188 logements étudiants, des commerces en pieds d immeubles, la réhabilitation des voûtes, m 2 d espaces verts (terrain de sport et jardins partagés), une crèche et la requalification d espaces publics. Les livraisons s échelonneront jusqu en De gauche à droite : Mehdi Lallaoui, Samia Messaoudi, Messaouda Charuel et Catherine Guillaume. L a Mairie du 19e, en partenariat avec la Ligue de l enseignement et l association «Au nom de la Mémoire», a commémoré le Cinquantenaire de la répression sanglante de la manifestation pacifique des Algériens de Paris du 17 octobre 1961 à l initiative de Messaouda Charuel, Adjointe au Maire du 19 e chargée de la lutte contre les exclusions, de l enfance en danger et de l accès au droit et de Catherine Guillaume, Conseillère déléguée du 19 e chargée du Conseil des résidents étrangers non-communautaires. L exposition de dessins de presse «17 octobre, 17 illustrateurs» a été présentée dans le hall de la Mairie du 10 au 14 octobre, puis au Centre d animation Curial. Le 19 octobre à partir de 18 h, le Centre a accueilli près de 200 personnes de tous âges pour une soirée consacrée à ce Cinquantenaire. Le documentaire «Le silence du fleuve» de Mehdi Lallaoui a été projeté, suivi de témoignages et de la lecture d un poème, en présence du réalisateur et de la journaliste Samia Messaoudi. Après un entracte musical et culinaire, l historien Benjamin Stora a replacé ces événements dans leur contexte. Plusieurs témoignages ont suscité une grande émotion, notamment ceux des personnes ayant perdu un proche ou assisté à des exactions, ou encore celui d un vétéran du service municipal des pompes funèbres (104 Aubervilliers) expliquant le silence qui était imposé aux employés. D u 17 au 21 octobre, la Mairie du 19e, avec la participation du Conseil des Anciens et du Point Paris Émeraude du 19 e (PPE), proposait de nombreuses animations à l occasion de la traditionnelle Semaine Bleue dédiée aux Seniors. Cette année, il était particulièrement question des seniors et des nouvelles technologies avec des ateliers Internet organisés en Mairie et au PPE et de «l intergénérationnel». Ainsi, les seniors ont participé avec des enfants des centres de loisirs Barbanègre, Eugénie Cotton et Cheminets à un grand rallye dans l arrondissement. Le spectacle de Gilbert Rault «Vertiges» a aussi réuni seniors et enfants pour une évocation émouvante des rapports entre une grand-mère et son petit-fils. Mais la Semaine Bleue ce fut également une conférence sur Berlioz, un atelier prévention/sécurité routière, une exposition sur les transports parisiens (CHER-URA) dans le hall de la Mairie et un concert des élèves du Conservatoire municipal. Ciné-Senior Saison 2 La Mairie du 19 e, en partenariat avec le Danube Palace et la Ligue de l enseignement, invite les seniors de l arrondissement à assister gratuitement à des projections de films choisis par le Conseil des Anciens. La programmation tourne autour du thème de l Amour avec le 26 janvier, dans la salle des mariages de la Mairie L Arnacœur (Réservation dès le 9 janvier), le 16 février au Centre d animation Place des Fêtes Casablanca (Réservation dès le 26 janvier), le 22 mars au Centre d animation Mathis Le Secret de Brokeback Mountain (Réservations dès le 5 mars) et le 3 mai au Centre d animation Curial Fauteuils d orchestre (Réservation dès le 16 avril). Réservations obligatoires à l accueil de la Mairie. 33Renseignements :

13 En débat En débat Les élu-e-s socialistes et apparentés L ÉLU D EUROPE ÉCOLOGIE Les élu-e-s ump Un élan démocratique pour le changement P endant que le Président sortant invite les Français et les médias à l admirer dans son dernier rôle, «Moi, je joue dans la cour des grands», lui et son gouvernement installent la France dans une récession terrible dont nous mesurons déjà les conséquences, faute de vouloir remettre en cause les 75 milliards d euros de cadeaux fiscaux faits aux plus riches! Mais ils ne pourront pas se dérober à l échec sur toute la ligne de leur bilan. Pourtant, cet automne 2011 a été marqué par deux événements politiques majeurs, qui témoignent de la volonté profonde de changement des Français. La victoire de la Gauche au Sénat est historique. Elle permet à la gauche de renforcer le pouvoir de contrôle et d investigation du Parlement, elle lui permet de faire entendre ses propositions alternatives, notamment dans la procédure budgétaire en cours, et lui donne la capacité d être à l initiative sur plusieurs textes de loi, par exemple sur le droit de vote des étrangers aux élections locales ou encore sur le cumul des mandats. À Paris, le rassemblement de la gauche et des écologistes a permis de faire élire une sénatrice supplémentaire, contribuant ainsi au basculement du Sénat. Nous nous réjouissons de la réélection de Roger Madec. Son expérience d élu local sera utile au Sénat. De son côté, la droite parisienne a payé au prix fort ses divisions violentes, son absence de projet pour Paris et son éloignement des parisiens. La droite se croyait chez elle au Sénat et, comme toujours, elle prenait «de haut» le futur Président socialiste du Sénat. Si le Sénat n est pas la France, la force du changement est en marche! Le succès incontestable des Primaires organisées par le PS et les radicaux de gauche, constitue une preuve supplémentaire de la volonté de changement de nos concitoyens. Dans notre arrondissement, plus de électeurs se sont déplacés dans l un des 21 bureaux de vote, les 9 et 16 octobre, pour choisir leur candidat à l élection présidentielle. Nous remercions toutes celles et tous ceux qui ont fait, avec nous, le pari d une démocratie modernisée et partagée au service d un changement espéré et indispensable en Ces Primaires sont une innovation citoyenne, elles ont montré la capacité du PS à enrichir le débat politique de fond et à renouveler ses processus de prises de décisions en associant très largement celle et ceux qui se sentent partie prenante du camp du progrès. Les primaires signent donc un progrès de la démocratie. La droite s est une nouvelle fois trompée en tirant à boulets rouges sur cette initiative réussie. Le débat et la démocratie font partie de notre culture politique, c est un engagement que nous mettons en œuvre au quotidien à Paris et dans le 19 e. Dès1995, le 19 e arrondissement a innové en proposant des conseils de quartier, réponse à une envie de débats, de concertations et d informations peu ou pas pratiqués jusqu alors à Paris. Depuis 1995, se sont ajoutés le conseil de la jeunesse, celui des anciens ou le conseil des résidents étrangers non-communautaires La consultation des habitants sur la rénovation de la rue Préault, ou celle des conseils de quartier et des habitants sur l opération d aménagement Ourcq-Jaurès, dont ce numéro rend compte, montre que la démocratie locale se vit au quotidien. Il nous revient de faire droit de cité à ce besoin de citoyenneté qui s exprime à Paris et dans notre arrondissement. C est une force et une chance pour nos quartiers et nous aurons à cœur de faire progresser la démocratie locale pour franchir de nouvelles étapes. 33François Dagnaud, Président du groupe des élu-e-s socialistes et apparentés, 1 er Adjoint au Maire du 19 e, Adjoint au Maire de Paris Les élu-e-s COMMUNISTES L austérité aggrave la crise D ans des pays dits démocratiques comme la France, les agences de notations privées imposent désormais des politiques d austérité aussi néfastes qu injustes. L exemple de la Grèce démontre que l austérité, en affaiblissant la consommation, entraîne une baisse de production et une hausse du chômage qui affaiblit encore la consommation... : un vrai cercle vicieux. Le gouvernement, par le biais de la RGPP, s incline à cette volonté. Les emplois perdus dans nos bureaux de la poste ou dans nos écoles, en sont la conséquence directe. Dans notre arrondissement comme dans notre pays, la relance de l économie ne se fera qu avec une politique d investissements publics dans des secteurs créateurs d emplois, permettant la relance de la croissance dans un cadre de justice sociale. En partageant les richesses et en garantissant le droit de chacun à une vie stable et digne, nous permettrons à tous de mieux vivre. «L Humain d abord!». 33Chloé Barbier, Élisa Francfort, Sergio Tinti et Jean Vuillermoz 33www.paris19.pcf.fr Quel avenir pour la Petite ceinture? L a Petite ceinture fait le tour de Paris en traversant le 19 e du parc des Buttes-Chaumont au voisinage de la porte d Aubervilliers. Depuis 2006, elle a fait l objet d aménagements dans plusieurs arrondissements de l ouest et du sud parisien. Rien dans le 19 e. C est un véritable espace de continuité écologique et de biodiversité qui nous concerne tous. Il est possible d y concilier son apport à l environnement avec des activités de promenade, culturelles et de loisirs. Mais les décisions ne sauraient être prises sans consulter les habitants du 19 e. Alors que Réseau Ferré de France son propriétaire engage des discussions avec la Ville sur l avenir de la petite ceinture et envisage d y remettre des trains sur le tronçon du 19 e, les écologistes appellent à un débat public et transparent. Une véritable concertation et pas une simple information doit être menée avec les parisiens. 33Bernard Jomier 33www.bernard-jomier.fr L ÉLUE DU MODEM L a Ville de Paris n a, paraît-il, pas les moyens de gérer ni rénover le «Pavillon des Canaux» Quai de Seine. Un appel d offre fut lancé pour dénicher le concessionnaire capable de restaurer et faire vivre le lieu. Un gestionnaire a été trouvé, COFITEM COFIMUR, société financière cotée en bourse, spécialiste du crédit bail et accoutumée des appels d offre. Connue de la ville de Paris et de la Mairie du 19 e elle se trouve en terrain conquis sur le bassin de la Villette. En effet, elle détient les concessions de la Rotonde de Ledoux, du Restaurant la Criée, de l auberge de Jeunesse, du café le Belucci et de l hôtel Holiday Inn. Autrement dit elle est en situation de monopole sur ce site. Soit... Mais qu en sera-t-il de l ancien pavillon dit «de l ingénieur» quai de la Loire et promis aux associations? Ce serait un juste retour des choses que d en effectuer la rénovation et d ensuite lancer l appel à projet en direction des associations : cela ne serait que justice pour les habitants et les associations qui eux n ont pas les moyens financiers. 33Violette Baranda 33www.modem-paris19.fr F ace à la crise, le président Sarkozy est courageux et démontre son sens de l État et de l intérêt général. En évoquant la succession de crises d une gravité exceptionnelle qui frappent la France, l Europe et le monde entier depuis 2008, Nicolas Sarkozy a tenu, jeudi 27 octobre lors de son intervention télévisuelle, à montrer combien les dirigeants européens, sous son impulsion et celle d Angela Merkel, ont agi et obtenu un accord pour sauver la Grèce et nous protéger. La parole du président de la République était attendue pour expliquer, rassurer et montrer le chemin. Son intervention était vraie. Il n a rien caché de la réalité de la crise et de l exigence qu il avait de prendre des décisions fortes, concertées avec les Européens pour sortir la zone euro de la crise avec ses répercussions sur le monde entier. La vérité, c est ce qu attendent les Français dans ces périodes difficiles. Le Président de la République n a occulté aucune difficulté. Il a dit les choses telles qu elles sont, ce qui contraste avec le programme socialiste, ses successions de promesses coûteuses non financées, ces concepts d un autre temps, ce sentiment permanent de renoncement excessif pour ne pas assumer les décisions qui s imposent. Parmi elles, la règle d or que le PS refuse, privilégiant le contexte préélectoral au contexte économique. Il faut souligner l aptitude au commandement de Nicolas Sarkozy qui a pleinement conscience de ses responsabilités et qui, devant la gravité de la situation, ne réenchante pas le rêve mais éclaire le chemin des Français. Par ailleurs, l annonce inopinée du premier ministre socialiste grec de demander un référendum a non seulement surpris tout le monde, mais fait prendre le risque de précipiter les pays européens dans un cataclysme dont les conséquences pour le France pourraient être dramatiques. Enfin que dire des commentaires irresponsables du Député Socialiste du 19 e qui se réjouit de la situation provoquée par son ami Papandréou. Ces propos démontrent le manque d expérience des socialistes pour diriger la France. On ne se réjouit pas qu un pays au bord de la faillite, aidé par l ensemble des pays européens au prix de sacrifice pour tous les peuples, entraîne avec lui ceux qui lui tendent la main depuis 18 mois. 33Jean-Jacques Giannesini, Anne-Constance Onghéna et les élus du Groupe UMP

14 À l affiche À l affiche 26 /// Musique /// Spectacle & danse /// festival & fête /// Brocante /// exposition /// Sport 27 JUSQU AU 1 er DÉCEMBRE /// THÉÂTRE Les Décanalisés et le Bouffon Théâtre présentent le spectacle Hyperflux avec Adrien Cohen et Chloé Galzin-Turco. Les mardis et vendredis à 21 h ainsi que le 30 novembre et premier décembre. Au 28, rue de Meaux www.bouffontheatre.com JUSQU AU 30 DÉCEMBRE /// CIRQUE La compagnie de cirque québécoise «Les 7 doigts de la main» présente le spectacle La Vie jusqu au 20 novembre au Cabaret sauvage et Psy, du 23 novembre au 30 décembre à la Grande Halle de la Villette www.villette.com JUSQU AU 31 DÉCEMBRE /// THÉÂTRE Le théâtre Darius Milhaud et «Chaînes brisées» présentent la pièce L Esclave vieil homme et le molosse, d après l œuvre de Patrick Chamoiseau. Les jeudis à 21 h et les samedis à 18 h 30 au 80, allée Darius-Milhaud www.theatredariusmilhaud.fr JUSQU AU 25 FÉVRIER /// THÉÂTRE Théâtre Darius Milhaud, 80, allée Darius-Milhaud www.theatredariusmilhaud.fr LUNDI 19 DÉCEMBRE /// LES UNS CHEZ LES AUTRES Le festival Les Uns Chez Les Autres vous invite à découvrir «Par-dessus le marché», des expositions et installations d art contemporain à 19 h dans la Halle Secrétan. 33www.mairie19.paris.fr LUNDI 28 NOVEMBRE /// RENCONTRE À l occasion de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes, la Mairie du 19 e vous invite à deux tables rondes sur le thème «Porter plainte : et après?». La première s intitule «Le circuit judiciaire de la plainte : un autre parcours du combattant pour les femmes?» ; la seconde : «La décohabitation : un droit pour quelles réalités?». De 14 h 30 à 17 h 30 dans la salle du Conseil de la Mairie. 33Renseignements : De nombreuses animations sont prévues. Elle se clôturera par un salon du livre jeunesse, le 11 décembre de 15 h à 19 h, au Centre d animation Angèle Mercier (135, boulevard Sérurier). 33Programme sur DU 8 AU 10 DÉCEMBRE /// PERFORMANCES ARTISTIQUES L Atelier du plateau accueille en résidence l association «Perspective Nevski» qui regroupe des danseurs, musiciens, comédiens, plasticiens autour de l auteure Sandrine Roche, pour 3 soirées singulières... À 20 h au 5, rue du Plateau (au fond de l impasse) www.atelierduplateau.org DU 9 AU 17 DÉCEMBRE /// LECTURE Du 9 au 17 décembre à 20 h 30 et le 11 à 17 h, salle 200 au 104, rue d Aubervilliers www.104.fr DU 9 AU 31 DÉCEMBRE /// C MAGIQUE! 9 Scorpäne - Réalité non ordinaire - Julien Diologent. Le CENTQUATRE vous propose de découvrir un mouvement artistique à part entière, la magie nouvelle, au travers de spectacles, d installations, de rencontres, pour faire découvrir et connaître. Au 104, rue d Aubervilliers. 33Programme complet sur DU 14 AU 23 DÉCEMBRE /// SPECTACLE Le Tarmac accueille le spectacle pour enfant (à partir de 7 ans) Nuit d Orage, d après l album illustré de Michèle Lemieux. Au 159, avenue Gambetta Horaires sur DU 15 DÉCEMBRE AU 26 FÉVRIER /// EXPOSITION 9 Bruno Munari, Emozioni. Courtesy Corraini. Le Plateau accueille «Le sentiment des choses», le premier volet d une série d expositions proposées par Élodie Royer et Yoann Gourmel, commissaires invités pour la saison Au 33, rue des Alouettes www.fracidf-leplateau.com 26 JANVIER /// CINÉ-SENIOR La Mairie du 19 e, en partenariat avec le Danube Palace et la Ligue de l enseignement, invite les seniors de l arrondissement à assister gratuitement à des projections de films sur le thème de l Amour. Premier film le 26 janvier : L Arnacœur de Pascal Chaumeil (2010). Dans la salle des mariages de la Mairie. Réservations obligatoires à partir du 9 janvier à l accueil de la Mairie. ODC Photo La Compagnie «Les petits riens» présente Journal intime, une variation clownesque tout public (à partir de 7 ans) pour un journal, une cage, une chaise... Et deux personnages. Tous les samedis à 16 h au DU 5 AU 11 DÉCEMBRE /// ANIMATIONS Un collectif d associations soutenu par la Mairie du 19 e, en partenariat avec la maison d édition associative «Lire c est partir» organise une semaine de la lecture dans le quartier Danube-Solidarité. Jean-Baptiste Millot Le comédien Jacques Gamblin propose au CENTQUATRE La Nuit sera calme, une lecture de Romain Gary. François-Xavier Gaudreault 33Renseignements :

15 1,20 PARIS MET LES POLLUEURS À L AMENDE. 35 UNE POUbELLE TOUS LES 100 M À PARIS

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

PériNatalité et petite enfance

PériNatalité et petite enfance Périnatalité et petite enfance Comment naître dans le 19 e arrondissement? L inscription à la maternité Il est important de s inscrire à la maternité le plus tôt possible pour assurer un suivi de grossesse

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

STAGES ET SORTIES ÉTÉ

STAGES ET SORTIES ÉTÉ STAGES ET SORTIES ÉTÉ 2015 Madame, Monsieur, EDITO Toute l année, les centres d animation proposent une gamme large et diversifiée d activités sportives, culturelles ou de loisirs, fréquentées par plusieurs

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles DOSSIER DE PRESSE Février 2011 A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles Contact presse Service

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi LES services été 2012 Votre MdEE vous appuie dans vos démarches Vous avez besoin d un appui pour votre recherche d emploi? Des professionnels vous accompagnent et vous proposent des conseils personnalisés

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU

BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU GUIDE À DESTINATION DES PUBLICS EN SITUATION DE HANDICAP BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU www.handicap.centrepompidou.fr UN LIEU DE CULTURE OUVERT À TOUS UNE OFFRE DIVERSIFIÉE DES TARIFS ADAPTÉS VOUS AVEZ

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012

Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012 Direction Générale Organisation et Ressources Humaines Direction des Ressources Humaines Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012 Personnel municipal - Adaptation du tableau des effectifs -

Plus en détail

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent Accès aux soins avec couverture maladie Les centres d examens de santé Ce sont des structures qui proposent un «examen périodique de santé» qui représente un droit pour tout assuré social. L examen périodique

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE

APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH SUR LE TERRITOIRE DE LA PORTE DE VANVES PARIS 14 EME POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE DEDIEE A L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES.

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES. 0 80 800 01 11 1 06 06 9 95 5 Appel Ap el gra grat gratuit it à ppartir tir d dd un u poste post fixe du d lundi lund au samedi samedi sans sa s interruption inte uption uptio de 9 h à 21 h. h À BORDEAUX

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville CONSEIL MUNICIPAL 1 Séance du 06 décembre 2012 Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville Direction Solidarité Urbaine - Tranquillité Publique - Rapporteur(s) M. Christophe

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY JUIN 2014 N O 1 PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE À la Une P.2-3 Un succès prolongé Le projet P.4-5 Une ville mieux connectée

Plus en détail

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire Direction Régionale de l Équipement Midi-Pyrénées Mission Grand Direction Régionale de l'équipement Midi-Pyrénées Cité administrative bâtiment A boulevard Armand

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret

Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret SOMMAIRE I - Bilan de l accidentalité en 2015 : 1-1 les principales données 1-2 les principaux enseignements de l étude

Plus en détail

Construire son été. avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse

Construire son été. avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse Construire son été avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse Une école de vie La Ville de Reims accompagne avec exigence enfants et jeunes Le but? Permettre à chaque enfant et chaque jeune

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Le Foyer d Hébergement

Le Foyer d Hébergement Le Foyer d Hébergement Résidences Strada et Vittoz du Complexe de Braconnac - Les Ormes Complexe de Braconnac - Les Ormes Jonquières - 81440 LAUTREC - Tél. 05 63 82 10 70 - Fax. 05 63 82 10 79 - e.mail

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte.

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte. Séance du lundi 8 septembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 2 septembre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Redevances d occupation du domaine public

Plus en détail

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire.

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire. Le lundi 28 octobre 2013 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 18 octobre 2013 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Dossier de presse municipales 2014. Les candidat-e-s s engagent à faire de leur ville une capitale de l entrepreneuriat social

Dossier de presse municipales 2014. Les candidat-e-s s engagent à faire de leur ville une capitale de l entrepreneuriat social Dossier de presse municipales 2014 LE PACTE DU MOUVES : Les candidat-e-s s engagent à faire de leur ville une capitale de l entrepreneuriat social Sommaire 1. Communiqué de presse 1 2. LES objectifs de

Plus en détail

Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE)

Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE) Projet pilote : Création d un tableau de bord 0-5 ans pour Municipalité amie des enfants (MAE) Réflexion sur les enjeux municipaux et pistes d action en lien avec le dossier de la petite enfance André

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

Place à votre nouvelle vie!

Place à votre nouvelle vie! Place à votre nouvelle vie! Le Stade de France Le parc de la légion d honneur Saint-Denis, une ville entreprenante et attractive! Saint-Denis fait partie de ces lieux incontournables de la région parisienne

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie 2015 édition janvier 2015 les horaires du lundi 5 janvier à debut juillet 2015 Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie SOMMAIRE Plan de la ligne.............................................

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel complémentaire des recrutements pour 2006 (fonction publique de

Plus en détail

Contacts presse : Académie : Nathalie Champlong - 0696 85 97 70 Medef : Patrick Lecurieux Durival 0696 28 31 07

Contacts presse : Académie : Nathalie Champlong - 0696 85 97 70 Medef : Patrick Lecurieux Durival 0696 28 31 07 Contacts presse : Académie : Nathalie Champlong - 0696 85 97 70 Medef : Patrick Lecurieux Durival 0696 28 31 07 Présentation de la «Semaine Ecole Entreprise» 2 Thème de la semaine 3 Programme de la semaine

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 Le onze décembre deux mil treize à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Cenves, s est réuni sur convocation de Monsieur

Plus en détail

En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir

En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir www.iledefrance.fr En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir 600 000 étudiants, 480 000 lycéens et plus de 100 000 apprentis : les jeunes ont de l avenir

Plus en détail

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour»

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d accueil de jour -SAJE- est implanté sur le 19 e arrondissement de Paris et accueille

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie Vivre en toute autonomie www.avh.asso.fr L Association Valentin Haüy a été fondée en 1889 et reconnue d utilité publique en 1891. Elle a pour vocation d aider les aveugles et les malvoyants à sortir de

Plus en détail

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008.

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008. TOULOUSE, le 7 février 2008 Aux adhérents de l Association Vélo Assemblée Générale du 9 février 2008 Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

RELEVE DE CONCLUSION

RELEVE DE CONCLUSION Direction Vie Citoyenne Service Vie Participative CONSEIL DE QUARTIER Tour-Chabot / Gavacherie Du 2 mars 2006 RELEVE DE CONCLUSION PRESENTS : Elus municipaux : Alain BAUDIN, Maire de Niort, Rodolphe CHALLET,

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Restauration et réception Hôtellerie Hébergement de groupe Séminaires et Formation Activités pédagogiques et loisirs Séjours de vacances adaptées La boutique Présentation générale Bol Vert - Rue Clavon-Collignon

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse.

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse. Page 1 sur 6 Accueil À propos Contact 1. Ecrire un communiqué de presse 2. Publier un communiqué de presse Tapez un mot et appuyez sur Entrée Recevoir les CP par RSS Recevoir les CP par email Recevoir

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Du 28 septembre au 17 octobre 2014

Du 28 septembre au 17 octobre 2014 Du 28 septembre au 17 octobre 2014 sur le thème des arts Renseignements au 01 43 98 66 90 vincennes.fr Calendrier des activités Du 28 septembre au 4 octobre Dimanche 28 Bal de 14 h 30 à 18 h * Lundi 29

Plus en détail

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI?

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? Des productions en maîtrise de la langue o A l écrit: suite/fin d album, critiques littéraires, carnets de lecture o

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement SAGL Architectes Associés Août 2014 P A R I S SOGARIS : un acteur référence en logistique urbaine Activité Acteur de

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU BUREAU DU 31/10/2014

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU BUREAU DU 31/10/2014 Association J AIME DIVIA COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU BUREAU DU 31/10/2014 Alis Logement situé rue du pont des Tanneries, 21000 DIJON Nombre de membres invités : 15 Nombre de bénévoles présents : 4 Nombre

Plus en détail

Sommaire. Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6. C est un lieu 10

Sommaire. Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6. C est un lieu 10 Sommaire Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6 Le 3 e lieu à Thionville 8 C est un lieu 10 À THIonvIlle, UN Cœur BAttAnt CULTUREL 12 Des sens en ébullition 14 Description 18 Coût 30 informations pratiques

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail