FONCTION COMPTER. : un compteur décimal possède 10 états distincts.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FONCTION COMPTER. : un compteur décimal possède 10 états distincts."

Transcription

1 FONCTION COMPTER - DEFINITION Le compeur es une microsrucure (logique binaire) séquenielle qui perme de., dans la limie des bascules qui la consiue (.), les impulsions 2- TYPES DE COMPTEURS Un compeur peu êre : : un compeur binaire à n bascules possède 2 n éas disincs. Le compage es employé lorsqu on désire uiliser au maximum les combinaisons offeres. : un compeur décimal possède éas disincs. : un compeur modulo N perme de comper jusqu à des valeurs différenes de la puissance de 2 ou de. Exemple : un compeur modulo 7 compe de à 6. Remarque : de par sa srucure, le compeur compe en binaire. Il fau lui associer un sysème de pour obenir un codage décimal ou aure. 3- EXEMPLES D'UTILISATIONS DE COMPTEURS EN ELECTRONIQUE Comper des événemens Par exemple, comper le nombre de flacons de parfums passan sur une chaîne d emboueillage. Un capeur enverra une impulsion lors de chaque passage de pièce. Passage de pièces CAPTEUR Impulsion élecrique COMPTEUR Nombre de pièces Un compeur (décompeur) reçoi un signal d horloge en enrée e produi un code numérique en sorie. Ce code es auomaiquemen incrémené (décrémené) à chaque ransiion acive (fron monan ou descendan) de l horloge. Horloge C Transiion acive de C (fron monan ou descendan) Compeur s s s n- n sories Incrémenaion du code de sorie Fig. : Compeur Compeurs inégrés Page/4

2 4- COMPTEURS SIMPLES. Exemple : compeur inégré modulo CTR* compeur synchrone DIV ** fréquence d'enrée divisée par sur Q3ou MODULO (compage de à 9) Enrée d'horloge + : incrémenaion - : décrémenaion UP CLR CTR DIV + CT= CT=9 CT 3 TC Q Q Q2 Q3 Sorie de reenue CO (Carry Ou) pour compage BO (Borrow Ou) pour décompage TC (Terminal Coun) pour compage e/ou décompage Sories de compage CLEAR : enrée asynchrone de mise à * ou RCTR compeur asynchrone (Ripple Couner) ** ou : CTR DIV DEC compeur décimal à sories (acivées les unes après les aures), CTR 4 compeur binaire à 4 sories équivalen à CTR DIV 6. Fig.3 : Compeur binaire modulo ou compeur BCD 5- COMPTEURS A ETAGES. Ce son des compeurs simples qui possèden de nombreuses sories. On les uilisen souven pour réaliser des divisions de fréquences rès uiles dans les foncions de séquencemen de signaux. Exemple : compeur inégré à 7 éages Fig.4 : Compeur binaire à 7 éages CD424. MR CTR 7 + CT CT= 2 6 Q Q Q2 Q3 Q4 Q5 Q6 f f Q Qn = f Donc = f 2 2 n+ Aenion : Toues les sories d un compeur à éages ne son pas forcémen câblées. 6- COMPTEUR PREPOSITIONNABLE. La figure 5 présene un exemple de compeur préposiionnable (preseable), c es à dire don on peu charger la valeur iniiale de compage. Exemple : compeur binaire 4 bis 74ALS93 Norme IEEE/ANSI : - CTRDIV 6 compeur /décompeur par 6 - CT indique le compeur (les sories Q) - G enrée qui agi sur l enrée - - G2 enrée qui agi sur l enrée enrée de décompage - 2+ enrée de compage - C3 enrée qui agi sur les enrées 3D - CT=5 sorie acive si pas G e si CT=5-2CT= sorie acive si pas G2 e si CT= - 3D enrées de chargemen parallèle - Q sorie compeur/décompeur Enrée de chargemen Mo binaire à charger Fig.5 : Compeur préposiionnable 74ALS93 (chargemen asynchrone) Compeurs inégrés Page2/4

3 Un compeur préposiionnable compore : n enrées (ici A, B, C, D) enrée (ici LOAD ) d applicaion de la valeur binaire à charger dans le compeur, de demande de chargemen. 7- SYNTHESE. 7. Exemples de compeurs inégrés: Fig.6 : Chronogrammes de foncionnemen du 74ALS Symboles de la foncion: symbole CTRDIVm CTRn Foncion Compage.. Compage. Exemple: CTRDIV6 a la même significaion que CTR4 7.3 Enrées (oujours à gauche): symbole significaion remarque + enrée de compage acive sur fron monan ou - enrée de décompage descendan R enrée de remise à zéro de oues les sories CT= enrée de remise à zéro du nombre en sorie ne pas confondre avec les sories CT= CT=n enrée de préposiionnemen du nombre en ne pas confondre avec les sories CT=n (n non nul) sorie Ci enée de commande des bascules D uniquemen pour les compeurs id enrée de donnée des bascules D programmables Compeurs inégrés Page3/4

4 TD FONCTION COMPTAGE. Compléer les chronogrammes:.3 Donner le modulo du compeur suivan :.4 le 458. Donner le ype du compeur e sa capacié. 2. Quel es le signal qui perme la remise à zéro du compeur. 3. Compléer chronogramme suivan. MR NO {O3;O2;O;O}2 NO D? O O O2 O3 Compeurs inégrés Page4/4

5 FONCTION COMPTER - DEFINITION Le compeur es une microsrucure (logique binaire) séquenielle qui perme de dénombrer, dans la limie des bascules qui la consiue (capacié du compeur), les impulsions appliquées en enrée. 2- TYPES DE COMPTEURS Un compeur peu êre : BINAIRE : un compeur binaire à n bascules possède 2 n éas disincs. Le compage es employé lorsqu on désire uiliser au maximum les combinaisons offeres. DECIMAL : un compeur décimal possède éas disincs. MODULO N : un compeur modulo N perme de comper jusqu à des valeurs différenes de la puissance de 2 ou de. Exemple : un compeur modulo 7 compe de à 6. Remarque : de par sa srucure, le compeur compe en binaire. Il fau lui associer un sysème de ranscodage pour obenir un codage décimal ou aure. 3- EXEMPLES D'UTILISATIONS DE COMPTEURS EN ELECTRONIQUE Comper des événemens Par exemple, comper le nombre de flacons de parfums passan sur une chaîne d emboueillage. Un capeur enverra une impulsion lors de chaque passage de pièce. Passage de pièces CAPTEUR Impulsion élecrique COMPTEUR Nombre de pièces Un compeur (décompeur) reçoi un signal d horloge en enrée e produi un code numérique en sorie. Ce code es auomaiquemen incrémené (décrémené) à chaque ransiion acive (fron monan ou descendan) de l horloge. Horloge C Transiion acive de C (fron monan ou descendan) Compeur s s s n- n sories Incrémenaion du code de sorie Fig. : Compeur Compeurs inégrés Page5/4

6 8- COMPTEURS SIMPLES. Exemple : compeur inégré modulo CTR* compeur synchrone DIV ** fréquence d'enrée divisée par sur Q3ou MODULO (compage de à 9) Enrée d'horloge + : incrémenaion - : décrémenaion UP CLR CTR DIV + CT= CT=9 CT 3 TC Q Q Q2 Q3 Sorie de reenue CO (Carry Ou) pour compage BO (Borrow Ou) pour décompage TC (Terminal Coun) pour compage e/ou décompage Sories de compage CLEAR : enrée asynchrone de mise à * ou RCTR compeur asynchrone (Ripple Couner) ** ou : CTR DIV DEC compeur décimal à sories (acivées les unes après les aures), CTR 4 compeur binaire à 4 sories équivalen à CTR DIV 6. Fig.3 : Compeur binaire modulo ou compeur BCD 9- COMPTEURS A ETAGES. Ce son des compeurs simples qui possèden de nombreuses sories. On les uilisen souven pour réaliser des divisions de fréquences rès uiles dans les foncions de séquencemen de signaux. Exemple : compeur inégré à 7 éages Fig.4 : Compeur binaire à 7 éages CD424. MR CTR 7 + CT CT= 2 6 Q Q Q2 Q3 Q4 Q5 Q6 f f Q Qn = f Donc = f 2 2 n+ Aenion : Toues les sories d un compeur à éages ne son pas forcémen câblées. - COMPTEUR PREPOSITIONNABLE. La figure 5 présene un exemple de compeur préposiionnable (preseable), c es à dire don on peu charger la valeur iniiale de compage. Exemple : compeur binaire 4 bis 74ALS93 Norme IEEE/ANSI : - CTRDIV 6 compeur /décompeur par 6 - CT indique le compeur (les sories Q) - G enrée qui agi sur l enrée - - G2 enrée qui agi sur l enrée enrée de décompage - 2+ enrée de compage - C3 enrée qui agi sur les enrées 3D - CT=5 sorie acive si pas G e si CT=5-2CT= sorie acive si pas G2 e si CT= - 3D enrées de chargemen parallèle - Q sorie compeur/décompeur Enrée de chargemen Mo binaire à charger Fig.5 : Compeur préposiionnable 74ALS93 (chargemen asynchrone) Compeurs inégrés Page6/4

7 Un compeur préposiionnable compore : n enrées (ici A, B, C, D) enrée (ici LOAD ) d applicaion de la valeur binaire à charger dans le compeur, de demande de chargemen. - SYNTHESE. 7. Exemples de compeurs inégrés: Fig.6 : Chronogrammes de foncionnemen du 74ALS Symboles de la foncion: symbole CTRDIVm CTRn Foncion Compage modulo m Compage binaire pur sur n chiffres Exemple: CTRDIV6 a la même significaion que CTR4 7.3 Enrées (oujours à gauche): symbole significaion remarque + enrée de compage acive sur fron monan ou - enrée de décompage descendan R enrée de remise à zéro de oues les sories CT= enrée de remise à zéro du nombre en sorie ne pas confondre avec les sories CT= CT=n enrée de préposiionnemen du nombre en ne pas confondre avec les sories CT=n (n non nul) sorie Ci enée de commande des bascules D uniquemen pour les compeurs id enrée de donnée des bascules D programmables Compeurs inégrés Page7/4

8 TD FONCTION COMPTAGE. Compléer les chronogrammes:.3 Donner le modulo du compeur suivan :.4 le 458. Donner le ype du compeur e sa capacié. 2. Quel es le signal qui perme la remise à zéro du compeur. 3. Compléer chronogramme suivan. MR NO {O3;O2;O;O}2 NO D? O O O2 O3 Compeurs inégrés Page8/4

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

FONCTION COMPTAGE BINAIRE ET DIVISION DE FRÉQUENCE

FONCTION COMPTAGE BINAIRE ET DIVISION DE FRÉQUENCE I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Fonction Un compteur binaire est utilisé : -pour compter un certain nombre d'évènements binaires -pour diviser la fréquence d'un signal logique par 2 m Page 1 FONCTION COMPTAGE BINAIRE

Plus en détail

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES :

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES : ISET de Nabeul ours de Sysème logique (2) hapire 3. OBJETIFS LES OMPTEURS Eudier les différens ypes de compeurs. omprendre le principe de foncionnemen de chaque ype. Mairiser les éapes de synhèse d un

Plus en détail

COMPTAGE. Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n. .B 2 +a 1

COMPTAGE. Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n. .B 2 +a 1 Page 1 I/ RPPELS Système de numération COMPTGE Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n.b n +a n-1.b n-1 +...+a 2.B 2 +a 1.B 1 +a 0.B 0 ainsi : 1011 en binaire correspond à 1.2

Plus en détail

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE Auomaique e Informaique Indusrielle LA LOGIQUE SEQUENTIELLE SOMMAIRE Tire Page I. Définiion (rappel) : Sysème séqueniel 2 II. Prise en compe du emps 2 a) foncion mémoire 2 b) foncion(s) reard(s), emporisaion

Plus en détail

Les systèmes séquentiels Bascules et compteurs

Les systèmes séquentiels Bascules et compteurs si Les sysèmes séqueniels Bascules e compeurs Applicaions Ces exercices d applicaion son faculaifs. 1. rucures à base de bascules (bisables) Exercice 1 Compléer le chronogramme ci-dessous. Exercice 2 A

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

LES COMPTEURS. A Mise en situation : Montre électronique :

LES COMPTEURS. A Mise en situation : Montre électronique : LES OMPTEURS Mise en siuaion : Monre élecronique : Une des applicaions les plus couranes des compeurs es la monre élecronique où l heure du jour es indiquée au moyen de chiffres : deux chiffres pour les

Plus en détail

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR DM2 Page 1 北 航 中 法 工 程 师 学 院 ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Année académique 2013-2014 Devoir à la maison n 3 À rendre le jeudi 17 avril 2014 Numéro d étudiant à 8 chiffres

Plus en détail

Logique séquentielle Fonction Mémoire

Logique séquentielle Fonction Mémoire ciences de l Ingénieur Page 96 1 Inroducion Logique combinaoire : Logique séquenielle Foncion Mémoire Logique séquenielle : Exemple : Télérupeur, commande TO de machine ouil, GAFCET 2 Foncion mémoire élecromécanique

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V Temporisaion e monosable Conrôleurs de roaion XSA-V Manuel didacique Version Française TE Sommaire Chapire Page Temporisaion - Lecure des hisogrammes 3. Définiion 3.2 Bu 3.3 Principe de foncionnemen 3.3.

Plus en détail

CHAPITRE III : LES COMPTEURS

CHAPITRE III : LES COMPTEURS CHAPITRE III : LES COMPTEURS I. Inroducion Dans de nombreuses applicaions on es amené à faire des compages d impulsions dans un emps donné pour la mesure de fréquences (par exemple) ou ou simplemen comper

Plus en détail

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ- MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DES SYSTÈMES SÉQUENTIELS DÉCRIRE PUIS RÉALISER UN SYSTÈME À PARTIR D UN BESOIN DE MÉMORISATION PROBLÉMATIQUE : Afin de déterminer

Plus en détail

Cours Electronique Numérique

Cours Electronique Numérique Cours Elecronique Numérique 26-27 Audioprohèse 2eme Année Chrisophe Adessi chrisophe.adessi@univ-lyon.fr LPMCN Universié Claude Bernard Lyon Elecronique Numérique 26-27 p. ommaire I Chaîne de raiemen numérique

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 3Sctech Série d exercices N 3 Bascules-compteurs Page 1 /9

Laboratoire génie électrique 3Sctech Série d exercices N 3 Bascules-compteurs Page 1 /9 Laboraoire génie élecrique 3cech érie d exercices N 3 Bascules-compeurs Page /9 Exercice ) onner le symbole d une bascule asynchrone e compléer le ableau suivan : n n+ emarque 0 0 0 0 0 0 2) Compléer le

Plus en détail

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction :

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction : Les Compeurs A) Présenaion : I ) Inroducion : Un compeur es un ensemble de bascules qui serven à comper les impulsions mises en enrées (Horloge) Le compage peu-êre fai dans différens codes : Binaires,

Plus en détail

Le compteur de passage

Le compteur de passage Discipline : Sciences de l ingénieur Le compteur de passage Spécialité : Génie Electronique Objet technique étudié : Le compteur de passage Type de document : Dossier technique Classe : Première Date :

Plus en détail

La fonction comptage

La fonction comptage Site Internet : www.gecif.net Discipline : Génie Electrique La fonction comptage I Identification de la fonction Un compteur est un système logique dont le mot binaire en sortie se modifie chaque fois

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage»

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage» Logique Séquenielle - foncion «Regisre à décalage» 1. Inroducion Les bascules son rès uilisées comme élémens de mémorisaion de données ou d informaion. Le sockage des données a généralemen lieu dans des

Plus en détail

Cours Electronique Numérique Audioprothèse 2eme Année. Christophe Adessi LPMCN. Université Claude Bernard Lyon1

Cours Electronique Numérique Audioprothèse 2eme Année. Christophe Adessi LPMCN. Université Claude Bernard Lyon1 Cours Elecronique Numérique 25-26 Audioprohèse 2eme Année Chrisophe Adessi chrisophe.adessi@univ-lyon.fr LPMCN Universié Claude Bernard Lyon Elecronique Numérique 25-26 p. ommaire I Chaîne de raiemen numérique

Plus en détail

Série d exercices N 2

Série d exercices N 2 GENIE ELECTRIQUE Série d exercices N Prof : Mr Raouafi Abdallah «Compteur à base des circuits intégrés» PARTIE N : «Compteur asynchrone à base des circuits intégrés» Exercice n : circuit intégré BINAIRE

Plus en détail

LES COMPTEURS ET DECOMPTEURS BINAIRES

LES COMPTEURS ET DECOMPTEURS BINAIRES LECON 2 LES COMPTEUS ET DECOMPTEUS BINAIES OBJECTIF : Etudier, simuler, et réaliser les circuits des compteurs et décompteurs en modes asynchrone et synchrone. A/ DEFINITION : La fonction comptage ou décomptage

Plus en détail

Comptage asynchrone. Le conformateur : il assure la mise en forme et le niveau logique du signal.

Comptage asynchrone. Le conformateur : il assure la mise en forme et le niveau logique du signal. Comptage asynchrone. Introduction Les différentes utilisations du montage : Comptage d objet (manutention automatique) Comptage de signaux électrique (fréquencemètre ) Le comptage électronique d usage

Plus en détail

Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS

Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS I. Conversions 1. Convertir de la base décimale en binaire :(27) 10 ; (12,3) 10 ; 2. On souhaite faire une mesure de distance entre

Plus en détail

La logique séquentielle

La logique séquentielle La logique séquenielle Logseq 1) ifférence enre sysèmes combinaoires e sysèmes séqueniels. Un sysème combinaoire es el que l'éa de ses sories ne dépende que de l'éa des enrées. Il peu donc êre représené

Plus en détail

CONDITONNEMENT DU SIGNAL

CONDITONNEMENT DU SIGNAL I) Présenaion "La diode" CONITONNMNT U IGNAL La diode es un composan élecronique semi conduceur qui se compore comme un inerrupeur fermé quand elle es polarisée en direc e comme un inerrupeur ouver polarisée

Plus en détail

Circuits combinatoires et Séquentiels. Prof. Abdelhakim El Imrani

Circuits combinatoires et Séquentiels. Prof. Abdelhakim El Imrani Université Mohammed V Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique SMI4 Circuits combinatoires et Séquentiels Prof. Abdelhakim El Imrani Types de circuits logiques Circuits combinatoire

Plus en détail

Logique séquentielle

Logique séquentielle Logique séquentielle IV.1 Logique séquentielle asynchrone et synchrone ans le chapitre précédent portant sur la logique combinatoire nous avons fait abstraction du temps : les signaux de sortie ne dépendaient

Plus en détail

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3 Présenaion elais de mesure e de conrôle indusriels Zelio Conrol elais de conrôle de réseaux riphasés M T 0 M T Foncionnaliés Ces appareils son desinés à la surveillance des réseaux riphasés e à la proecion

Plus en détail

3) Logique séquentielle

3) Logique séquentielle 3) Logique séquenielle able des maières Définiions 2. Logique séquenielle................................. 2.2 Chronogramme................................... 2.3 Niveau logique vs fron...............................

Plus en détail

Type de document : Exercice

Type de document : Exercice Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Le compteur de passage Domaine d application : Etude d un système Type de document : Exercice Classe : Première Date : I Description

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

11 A11 12 A12 13 A13. r 13

11 A11 12 A12 13 A13. r 13 B. GRAFCET srucure 1. Srucures de bse ) Séquence unique (srucure linéire) Dns un cycle à séquence unique les épes e les rnsiions se succèden de mnière linéire. r 10 b) Sélecion de séquences Un GRAFCET

Plus en détail

Montage sur profilé 35 mm. Molette de sélection et réglage Option mémoire amovible 45. Précautions d installation pour fibres optiques

Montage sur profilé 35 mm. Molette de sélection et réglage Option mémoire amovible 45. Précautions d installation pour fibres optiques Déecion de à 26 couleurs codées Alimenaion : 2 / 3 VDC Sorie : PNP Apprenissage Porée 27mm selon fibre Descripion : Ecrans/accès menus : - paramérage général - affi chage n couleur reconnue - sélecion

Plus en détail

MEMORISATION UNITAIRE

MEMORISATION UNITAIRE Mémorisaion uniaire Page 1 MEMORISATION I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Définiions UNITAIRE Une foncion de mémorisaion uniaire es capable de mémoriser un seul éa logique à la fois (un seul bi). Les srucures associées

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 3Sctech Correction de la Série N 3 Bascules-compteurs Page 1 /10. Chronogramme :

Laboratoire génie électrique 3Sctech Correction de la Série N 3 Bascules-compteurs Page 1 /10. Chronogramme : Laboraoire génie élecrique 3cech Correcion de la érie N 3 Bascules-compeurs Page /0 Exercice ) ymbole d une bascule asynchrone n n+ emarque 0 0 Mise à 0 0 0 Mainien à 0 0 0 Mise à 0 0 Mainien à ) Chronogramme

Plus en détail

Les compteurs : (modulo 8,10 et 16) Les décompteurs :(modulo 8,10 et 16)

Les compteurs : (modulo 8,10 et 16) Les décompteurs :(modulo 8,10 et 16) Les compteurs : (modulo 8,10 et 16) Les décompteurs :(modulo 8,10 et 16) 1 1- Définitions Logique séquentielle : en logique combinatoire l état de sortie est une fonction déterminée par l état des entrées.

Plus en détail

CHAPITRE VII. Les Convertisseurs Analogiques Numériques

CHAPITRE VII. Les Convertisseurs Analogiques Numériques CHAPITRE VII Les Converisseurs Analogiques Numériques Olivier Français, 2 SOMMAIRE LES CONVERTISSEURS À INTÉGRATION... 3 I LE CONVERTISSEUR SIMPLE RAMPE... 3 I.1 PRINCIPE... 3 I.2 PHASES DE FONCTIONNEMENT...

Plus en détail

Exercice 1 : (3 points)

Exercice 1 : (3 points) Institut National d Informatique 15/12/2002 Durée : 2 heures Documents non autorisés EMD1 de Structure Machine Exercice 1 : (3 points) On dispose d une machine où les nombres sont représentés sur 16 bits

Plus en détail

3) Logique séquentielle

3) Logique séquentielle CRA : Auomaismes 3) Logique séquenielle. Définiions... 2.. Présenaion... 2.2. Chronogramme... 2.3. Niveau logique vs fron... 2 2. Les bascules RS (ou SR)... 2 3. emporisaeur... 3 4. Monosables... 3 4..

Plus en détail

3) Logique séquentielle

3) Logique séquentielle CRA2 : Auomaismes 3) Logique séquenielle. Définiions... 2.. Présenaion... 2.2. Chronogramme... 2.3. Niveau logique vs fron... 2 2. Les bascules RS (ou SR)... 2 3. emporisaeur... 3 4. Monosables... 3 4..

Plus en détail

BASCULES ET COMPTEURS

BASCULES ET COMPTEURS S4 LM BASULES ET OMPTEURS. BASULES Les bascules sont les opérateurs élémentaires de mémorisation. Leur état présent, déterminé par l'état des sorties, est fonction des entrées et de l'état précédent des

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information S si Noms : Prénoms : Classe : Dae : Serrure ERM Eude de la foncion caper une informaion TP 2 heures Noe : /20 Problémaique Dans la serrure ERM, lorsque le code es valide, des capeurs son uilisés afin

Plus en détail

Chapitre 2 : LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Chapitre 2 : LOGIQUE SÉQUENTIELLE Chapire 2 : Logique séquenielle Chapire 2 : LOGIUE ÉUENTIELLE INTODUCTION Dans le chapire précéden, nous avons considéré des sysèmes don le comporemen es qualifié de combinaoire dans la mesure où les évoluions

Plus en détail

Traitement du Signal Déterministe

Traitement du Signal Déterministe Cours e ravaux Dirigés de raiemen du Signal Déerminise Benoî Decoux (benoi.decoux@wanadoo.fr) - s - ère parie : "Noions de base e éudes emporelles" Bases du raiemen de signal Calculer l ampliude de la

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de base

Plus en détail

Notions de cours sur les «compteurs et décompteurs»

Notions de cours sur les «compteurs et décompteurs» ESPE académie de Nantes Information et Energie Notions de cours sur les «compteurs et décompteurs» 1 ) Compteur modulo 2. Le mot binaire de sortie du compteur le plus simple n a qu un bit qui passe alternativement

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à ou insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de

Plus en détail

TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY

TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie de Fès Filière Génie Industriel et Maintenance TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY DEC Université Sidi Mohammed Ben Abdellah

Plus en détail

Logique séquentielle

Logique séquentielle Logique séquenielle Pour cerains opéraeurs, l éa de la sorie dépend non seulemen de la combinaison appliquée à l enrée (logique combinaoire) mais aussi de l éa précéden des sories du circui : ils son dis

Plus en détail

TC 313 TC 313. Entrée E 1. Entrée E 2. Forçage marche. Forçage arrêt. luminaires visualisation. Autorisation S 1. Commande S 1. Indication état S1

TC 313 TC 313. Entrée E 1. Entrée E 2. Forçage marche. Forçage arrêt. luminaires visualisation. Autorisation S 1. Commande S 1. Indication état S1 sysème d insallaion série TC logiciel d applicaion 3 enrées/3 sories avec auorisaion, e indicaion durée de foncionnemen famille : Inpu / oupu ype : Binary / binary TC 313 environnemen TC 313 B.P. inerrupeur

Plus en détail

Logique Séquentielle

Logique Séquentielle Plan du cours Logique équenielle Inroducion : créaion de circuis. Codage de l Informaion 2. Algèbre de Boole 3. Aspecs echnologiques des circuis 4. Les Circuis combinaoires : Transcodeurs, Aiguilleurs,

Plus en détail

1 ELN : COURS D' ÉLECTRONIQUE FONCTION COMPTAGE page 1 / 5. CT = m-1

1 ELN : COURS D' ÉLECTRONIQUE FONCTION COMPTAGE page 1 / 5. CT = m-1 ELN : URS D' ÉLERONIQUE FONION MPTAGE page / 5 Les compteurs intégrés sont des circuits destinés à effectuer : - Le comptage d'événements (nombre de passages devant une cellule par ex.) - La division de

Plus en détail

La Fonction Comptage

La Fonction Comptage Généralités La Fonction Comptage Le compteur est une structure permettant de dénombrer les événements (H) qui lui sont appliqués. Un compteur est un registre particulier dont le contenu évolue, passe de

Plus en détail

LOGIQUE SEQUENTIELLE : chapitre 1

LOGIQUE SEQUENTIELLE : chapitre 1 Cours sur la logique séquenielle N 1 2 nd B.E.P élecronique LOGIUE SEUENTIELLE : chapire 1 1 - LA MEMORISATION Une des idées principales qui conduisi à l'inroducion de la logique séquenielle fu la nécessié

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

Architecture des ordinateurs - TD 08

Architecture des ordinateurs - TD 08 Architecture des ordinateurs - T 08 1 Logique asynchrone 1.1 ascule Voici le diagramme d une bascule ainsi que son implémentation avec deux portes NO. 1. Écrire la table de vérité pour,, et. Attention

Plus en détail

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique Objectifs : Exploiter les codes numériques & Convertir une information d un code à un autre. I- Mise en situation Réaliser l activité de découverte page 6 ; Manuel d activités II- Systèmes de numération

Plus en détail

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3)

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3) Lycée Marin Luher King (H.F.) SOMMAIE PÉSENTATION 1 Serrure codée A - ANALYSE FONCTIONNELLE DE L'OBJET TECHNIQUE 1 I - FONCTION D'USAGE 1 II - SCHÉMA FONCTIONNEL DE NIVEAU II 1 III - SCHÉMA FONCTIONNEL

Plus en détail

52, 102, 202. Électrovanne, Plastique

52, 102, 202. Électrovanne, Plastique Élecrovanne, Plasique Concepion Les élecrovannes 2/2 voies à commande direce disposen d'un élecroaiman enièremen moulé dans une pièce plasique qui agi sur la ige induie. Cee ige es reliée au clape par

Plus en détail

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés Le redressemen c'es la ransformaion de l'énergie élecrique alernaive du réseau en énergie coninue. Symbole : ~ = Les redresseurs se divisen en deux grands groupes : les redresseurs demi onde, à une alernance

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes PTSI PT AUTOMATIQUE des sysèmes Table des maières 1 LA CHAINE FONCTIONNELLE 1 1.1 STRUCTURE FONCTIONNELLE... 1 1.2 CHAINE D ENERGIE... 1 1.3 CHAINE D INFORMATION... 2 2 LES ACTIONNEURS 3 2.1 LES VERINS

Plus en détail

Circuits séquentiels. Chapitre 6. 6.1 Circuits séquentiels

Circuits séquentiels. Chapitre 6. 6.1 Circuits séquentiels Chapitre 6 Circuits séquentiels Plusieurs circuits utilisés dans la vie courante ont besoin de mémoire. Ce chapitre présente les méthodes de base de stockage d information. Les circuits combinatoires présentés

Plus en détail

Le matériel : architecture des ordinateurs

Le matériel : architecture des ordinateurs Chapitre 6 Le matériel : architecture des ordinateurs Von Neumann rédige en 1945 un texte d une dizaine de pages dans lequel il décrit les plans d une nouvelle machine, l EDVAC (Electronic Discrete Variable

Plus en détail

Fonction Générer un signal d horloge :

Fonction Générer un signal d horloge : Rappor du TP : é élecronique On désire fabriquer un dé élecronique : Générer un signal d horloge Oscillaeur Faire éfiler les chiffre 1 à 6 Transformer un nombre binaire en nombre décimal fficher le résula

Plus en détail

Logique binaire. Aujourd'hui, l'algèbre de Boole trouve de nombreuses applications en informatique et dans la conception des circuits électroniques.

Logique binaire. Aujourd'hui, l'algèbre de Boole trouve de nombreuses applications en informatique et dans la conception des circuits électroniques. Logique binaire I. L'algèbre de Boole L'algèbre de Boole est la partie des mathématiques, de la logique et de l'électronique qui s'intéresse aux opérations et aux fonctions sur les variables logiques.

Plus en détail

TD - Logique Séquentielle - fonction «Comptage»

TD - Logique Séquentielle - fonction «Comptage» TD - Logique Séquentielle - fonction «omptage» Exercice 1 Un compteur binaire 4 bits est à l'état "0000" quand arrive les impulsions d'horloge. uelque temps après, on arrête les impulsions d'horloge et

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur CPG / ciences Indusrielles pour l Ingénieur C83 Les capeurs L CAPTUR Le domaine indusriel a besoin de conrôler de rès nombreux paramères physiques (longueur, force, poids, pression, déplacemen, posiion,

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence - Société & développement durable - Technologie - Communication 3.2.3 Acquisition et codage de l information 1 Introduction Anémomètre Capteur solaire Capteur à ultrasons Capteur de présence Capteur de

Plus en détail

Chapitre 1 : Capteurs

Chapitre 1 : Capteurs 1. Définition Un capteur est un transducteur qui permet de convertir une grandeur physique à mesurer ou mesurande (température, vitesse, humidité, pression, niveau, débit,...) en une autre grandeur physique

Plus en détail

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information.

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. L information est traitée par un ordinateur sous forme numérique : ce sont des valeurs discrètes. Cela signifie que,

Plus en détail

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 11 Configurer l OS et tampon circulaire

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 11 Configurer l OS et tampon circulaire ELE-542 Sysèmes ordinés en emps réels ours # 11 onfigurer l OS e ampon circulaire Jean-Marc Beaulieu e Bruno De Kelper Sie inerne: hp://www.ele.esml.ca/academique/ele542/ Sysèmes ordinés en emps réel ours

Plus en détail

Deux types de logique séquentielle

Deux types de logique séquentielle AE 4 La Logique séquenielle Circuis séqueniels Conrairemen à la logique combinaoire elle perme de mémoriser des éas binaires. Principe : Pour déerminer l'éa présen en sorie, il fau : L'éa sur l'enrée L'éa

Plus en détail

Université de Bretagne Sud - Lorient. Logique séquentielle. Nathalie Julien

Université de Bretagne Sud - Lorient. Logique séquentielle. Nathalie Julien Universié de Breagne Sud - Lorien Logique séquenielle Nahalie Julien juille 2003 Plan Chapire 1 : Inroducion aux bascules I. Bascule RS 1. Principe 2. Consiuion en pores NOR 3. Foncionnemen 4. Chronogrammes

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES - Introduction En binaire, on distingue trois principaux systèmes de codage : Binaire pur, Binaire DCB (Décimal Codé Binaire), Binaire réfléchi (code Gray). En informatique

Plus en détail

Circuits séquentiels complexes

Circuits séquentiels complexes ircuis séqueniels complexes Réalisé à parir des bascules élémenaires, des foncions logiques séquenielles plus élaborées que ces dernières son inégrées dans des circuis Nous nous inéresserons ici pariculièremen

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Compteur binaire asynchrone 4 bits

Compteur binaire asynchrone 4 bits Laboratoire génie électrique Stech Série d exercices N Compteurs Page / FICHES TECHNIUES DE UELUES CIRCUITS INTEGRES Compteur binaire asynchrone bits - R() R() R R() R() R DIV A DIV A DIV B C DIV B C Boîtier

Plus en détail

LES COMPTEURS SOMMAIRE. 1 ) GENERALITES page 2

LES COMPTEURS SOMMAIRE. 1 ) GENERALITES page 2 SOMMAIRE 1/11 1 ) GENERALITES page 2 2 ) COMPTEURS ASYNCHRONES page 2 2.1 ) COMPTEUR ASYNCHRONES BINAIRES page 2 2.1.1 ) Exemple de réalisation à partir de bascule JK. page 2 2.1.2 ) Exemple de réalisation

Plus en détail

SYSTEME AUTOMATISE DE MARQUAGE DE BOITES

SYSTEME AUTOMATISE DE MARQUAGE DE BOITES SECTION : Epreuve : Lycée Sec Rue Ahmed Aamara DEVOIR DE Synthèse 1 SCIENCES TECHNIQUES TECHNOLOGIE Moteur électrique Mt2 Unité tamponnage 1 Le 9/12/2014 Constitution du sujet : - Dossier technique : pages

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

CHAPITRE 10: Les compteurs et séquenceurs

CHAPITRE 10: Les compteurs et séquenceurs Circuits Numériques CHAPITRE : Les compteurs et séquenceurs BRS - N3/U3 - an 25 - Compteurs /4 Objectifs A la fin de ce chapitre, vous devez être capable: De définir la notion de compteur, la différence

Plus en détail

Synthèse d'une Unité Arithmétique et Logique

Synthèse d'une Unité Arithmétique et Logique TD5 bis Synthèse d'une Unité Arithmétique et Logique Soit le circuit réel 74181 réalisant une unité arithmétique et logique (ALU) : la figure ci-dessous résume les entrées et sortie de ce système logique

Plus en détail

Les différents codes utilisés en électronique

Les différents codes utilisés en électronique Section : Technicien Supérieur Electronique Discipline : Génie Electronique Les différents codes utilisés en électronique Domaine d application : Traitement des signaux numériques Type de document : Cours

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

LOGIQUE SEQUENTIELLE

LOGIQUE SEQUENTIELLE hapire OBETIF LOGIUE EUENTIELLE Traier en déails les sysèmes séqueniels omprendre les bascules 2 INTOUTION 2 appel sur les circuis combinaoires ans un sysème combinaoire, les sories ne dépenden que de

Plus en détail

Le codage des informations TP n 5

Le codage des informations TP n 5 But du TP :- Comprendre le principe de codage des informations. - Savoir passer d un système de numérotation à un autre. - Construire un tableau de conversion avec Excel. Lire le cours suivant puis compléter

Plus en détail

Les avances en moyen informatique (puissance de calcul) ont rendu possible le expression et traitement de signaux en forme numérique.

Les avances en moyen informatique (puissance de calcul) ont rendu possible le expression et traitement de signaux en forme numérique. Les avances en moyen informatique (puissance de calcul) ont rendu possible le expression et traitement de signaux en forme numérique. Mais pour numériser, il faut d'abord échantillonner. Nous allons voir

Plus en détail

Fonctions logiques. Fonction complément : s = e e s e 1 s ou e s Fonction ET : s = a. b a a a b s & s ou s b b

Fonctions logiques. Fonction complément : s = e e s e 1 s ou e s Fonction ET : s = a. b a a a b s & s ou s b b Fonctions logiques Notre étude s applique en particulier aux fonctions réalisées en technologie électronique. Ces fonctions logiques traitent généralement sur des signaux en «tension». Une variable est

Plus en détail

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION La nécessité de quantifier, notamment les échanges commerciaux, s'est faite dés la structuration de la vie sociale. Les tentatives de représentation symbolique de

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Comptage»

Logique Séquentielle - fonction «Comptage» Logique équentielle - fonction «Comptage» 1. Introduction Fonction comptage : Dans de nombreux systèmes on est obligé de compter pour mesurer, dénombrer, totaliser etc. A chaque fois qu il est nécessaire

Plus en détail

Codage des informations le système binaire

Codage des informations le système binaire Module ASR - Architecture Codage des informations le système binaire Associer à toute information une représentation par une succession de et de : Exemples d information à coder Entiers naturels : 5, 54,

Plus en détail

Tables de fonctionnement des différentes bascules : Bascule C. Bascule A. Bascule B. Equations logiques des différentes entrées : Q B Q A Q C Q Q

Tables de fonctionnement des différentes bascules : Bascule C. Bascule A. Bascule B. Equations logiques des différentes entrées : Q B Q A Q C Q Q Laboratoire génie électrique Stech Série d exercices N compteurs Page / Exercice : En utilisant des bascules de type KH, réaliser un décompteur synchrone modulo Table de décomptage : Etat n Etat n N deh

Plus en détail

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis).

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis). ESTP TP1 nnée 2008-2009 PPLICTION 1 : POUTRES DROITES ISOSTTIQUES EXERCICE 1 On considère un pon en béon, de longueur 15 m, don la secion es une dalle en béon armé de largeur 5m e d épaisseur 0,9 m. Le

Plus en détail