81% des Français font confiance aux entreprises sociales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "81% des Français font confiance aux entreprises sociales"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Février % des Français font confiance aux entreprises sociales Ne les décevons pas! Depuis 2007, à l occasion du Salon des entrepreneurs de Paris, l Avise multiplie, aux côtés de nombreux partenaires et avec le soutien actif de la Caisse des Dépôts, les animations et points de rencontres afin de sensibiliser le plus grand nombre, apporter des informations et conseils aux futurs porteurs de projets et créer des dynamiques d échanges entre les acteurs de l accompagnement et du financement de l entrepreneuriat social. Cette année, l Avise a souhaité démultiplier l impact de ses actions en s associant au quotidien la Croix pour publier «Tendances 2011 des entreprises sociales». S appuyant sur les résultats du sondage exclusif CSA/ Avise/ la Croix «Perception de l entrepreneuriat social par les Français», cette publication met en lumière les entreprises sociales dans lesquelles les Français placent toute leur confiance pour relever les défis de la société et répondre à leurs attentes. SOMMAIRE Tribune d Hugues Sibille, président de l Avise 2 Entreprises sociales. De quoi parle-t-on? 3 «Tendances 2011 des entreprises sociales» - publication la Croix/ Avise 3 «Perception de l entrepreneuriat social par les Français» - sondage CSA/ Avise/ la Croix 4 Les entreprises sociales plébiscitées pour leurs actions en faveur de l insertion 5 L entrepreneuriat social attire les jeunes 6 L innovation sociale : agir pour accélérer son développement 7 Les entreprises sociales au Salon des entrepreneurs L entrepreneuriat social : tout un programme! 9 L Avise, agence de développement de l entrepreneuriat social 10 Contact Presse Avise Nadège Rodrigues Tél. : /

2 La porte du changement économique s ouvre de l intérieur L année 2010 s est achevée sur l incroyable succès du livre Indignez-vous de Stéphane Hessel. Cet exercice moral est salutaire. Merci Monsieur Hessel. Mais on ne saurait en rester à l indignation en Il faut passer à l acte pour expérimenter collectivement des modèles économiques qui diminuent les raisons de s indigner, parce qu ils contribuent à une économie plus humaine. C est à cela que répond l entrepreneuriat social. L attente est forte vis-à-vis de l entrepreneuriat social et nous sommes convaincus qu il s agit d un mouvement durable qui peut apporter des réponses à trois enjeux majeurs. D abord, innover pour répondre à des besoins sociaux et environnementaux peu ou mal couverts, et, en améliorant la qualité de vie et la cohésion sociale, créer les emplois de demain. La santé, la dépendance, l éducation, le logement, l alimentation, les énergies nouvelles, les logiciels libres sont des gisements pour enrichir la croissance en «emplois verts» et en «emplois blancs». Ensuite faire exister une «biodiversité entrepreneuriale». À côté de nos grandes entreprises internationales, de PME familiales, il est bon qu existent des entreprises, qui tout en étant sur le marché, se fixent comme but l intérêt collectif ou l utilité sociale. Elles contribuent également à rénover certains services publics et à favoriser la mutation d une partie de notre monde associatif. Enfin l entrepreneuriat social peut contribuer à élever le niveau d éthique et de responsabilité de l ensemble du monde des entreprises. De ce point de vue, les partenariats entre entreprises «classiques» et entreprises sociales peuvent êtres porteurs de sens. Par leurs politiques d achat, par leur politique de recrutement, par leur mécénat, les entreprises grandes ou familiales, peuvent être des partenaires de l entrepreneuriat social. Ces partenariats contribueront à ouvrir la porte du changement économique de l intérieur. Pour se développer, l entrepreneuriat social a d abord besoin de l engagement à ses côtés de la société civile. Chacun peut agir par sa façon de consommer, d habiter, de placer son argent, de se déplacer, de se loger et bien sûr d entreprendre. Le Salon des Entrepreneurs montre qu ils sont de plus en plus nombreux ceux qui souhaitent concilier la liberté d entreprendre et la finalité d utilité sociale. Les pouvoirs publics peuvent aussi l encourager. Parmi les propositions à débattre en 2011 : la mise en place d un label, le financement de l innovation sociale, l accès aux 100 millions du Grand Emprunt pour les fonds propres, l accès au dispositif Etudiantscréateurs d entreprises. Le Conseil Supérieur de l Economie Sociale et Solidaire peut être le lieu de concrétisation de ces mesures publiques. Au fond, l entrepreneuriat social, au-delà de ses bénéfices économiques et sociaux, pourrait être un fabricant de confiance et d optimisme dont la société française, défiante et déprimée, a tellement besoin! Et cela particulièrement au sein des jeunes générations chez qui on sent monter une très forte quête de sens. A son niveau, l entrepreneuriat social ne serait-il pas précurseur d un avenir où l homme retrouve sa juste place dans l économie, et l économie sa juste place dans la société? Hugues Sibille, président de l Avise Avise Dossier Presse, février /10

3 Entreprises sociales. De quoi parle-t-on? S inscrivant dans les valeurs de l économie sociale et solidaire (ESS), les entreprises sociales conjuguent viabilité économique et finalité sociale, sociétale ou environnementale. Elles observent un principe de lucrativité limitée (profits largement réinvestis dans le projet, rémunération limitée du capital, échelle des salaires encadrée) et cherchent à associer les parties prenantes à leur gouvernance. Des plus anciennes coopératives de la fin du 19 ème siècle aux jeunes Sociétés Coopératives d Intérêt Collectif du 21 ème siècle, les entreprises sociales prennent des formes diverses en termes de : - Statut : association, coopérative, mutuelle, société à responsabilité limitée (SARL), société anonyme (SA) - Secteur d activité : insertion, services à la personne et de proximité, santé, handicap, éco-activités, commerce équitable, agriculture bio, tourisme solidaire - Taille : des régies de quartier aux grands acteurs comme le groupe Chèque Déjeuner. «Tendances 2011 des entreprises sociales» la Croix / Avise Mise en lumière de solutions innovantes et perspectives de développement L Avise et la Croix se sont associés pour éditer les «Tendances 2011 des entreprises sociales» présentées et diffusées lors du Salon des entrepreneurs de Paris, le 2 février S appuyant sur les résultats du sondage exclusif CSA/ Avise/ la Croix «Perception de l entrepreneuriat social par les Français» complétés par des données chiffrées et des reportages, cette édition permet de mettre en lumière cette autre façon d entreprendre ancrée dans les valeurs de l économie sociale et solidaire. En publiant chaque année les «Tendances des entreprises sociales», l Avise et la Croix souhaitent rendre compte des avancées et solutions innovantes des entreprises sociales en réponse aux attentes des Français. > Au sommaire : Edito par Guillaume Goubert, rédacteur en chef à la Croix Sondage exclusif CSA/ Avise / la Croix «Les Français et l entrepreneuriat social» Les entrepreneurs sociaux inventent les métiers de demain Zoom sur des réponses innovantes dans deux secteurs : Circuits courts et Autopartage Forum - Hugues Sibille, président de l Avise Tribune - Tarik Ghezali, délégué général du Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves) Chiffres et repères Large diffusion au Salon des entrepreneurs de Paris 2011 «Tendances 2011 des entreprises sociales» sera notamment en libre service sur l Espace Entrepreneuriat Social animé par l Avise et une quinzaine de partenaires - Stand 271, village 2. Avise Dossier Presse, février /10

4 «Perception de l entrepreneuriat social par les Français» Ce sondage exclusif CSA/ Avise/ la Croix a été réalisé par téléphone en décembre 2010 auprès d un échantillon national représentatif de 1006 personnes âgées de 18 ans et plus. Il mesure la notoriété et l adhésion des Français pour cette autre façon d entreprendre et met en évidence des perspectives de développement au plus près de leurs attentes. > Une confiance élevée, malgré une notoriété encore faible Seule une minorité de Français (43%) déclare avoir déjà entendu parler d une «entreprise sociale». En revanche, 81% des personnes interrogées font confiance aux entreprises sociales, presque deux fois plus qu aux pouvoirs publics (45%)! «Les entreprises sociales sont des Les «Tendances 2011» seront très largement entreprises à finalité sociale, sociétale diffusées afin de sensibiliser le plus grand nombre à ce que sont les entreprises sociales, aux valeurs qu elles véhiculent et aux solutions qu elles apportent. Publiée dans la Croix du mercredi 2 février, cette publication est également imprimée à exemplaires sous forme d un tiré-à-part diffusé par l Avise. ou environnementale et à lucrativité limitée. Ancrées dans les valeurs de l économie sociale et solidaire, elles cherchent à associer leurs parties prenantes à leur gouvernance.» Source Mouves > Une forte attractivité Les Français sont séduits par le concept d entreprises sociales, après s être vus expliquer en quoi cela consistait. Ainsi, après description de ce qu est une entreprise sociale, près des trois quarts des sondés (74%) déclarent être incités à acheter des produits / recourir à des services si ceux-ci sont issus d une entreprise sociale. > Une adhésion au principe de lucrativité limitée Pour justifier la préférence qu ils pourraient accorder à une entreprise sociale, les Français citent, en 2 ème position, la modération dans la recherche du profit pour mieux se concentrer sur un projet social (35%). Ce résultat souligne l appétence des Français pour les entreprises porteuses de sens qui, inscrites dans les valeurs de l économie sociale et solidaire, placent l économie au service de l Homme. > Des secteurs propices au développement des entreprises sociales Plus précisément, l attractivité de l entreprise sociale auprès des consommateurs se concentre essentiellement autour des secteurs de l alimentation (52%) et des services à la personne et de proximité (39%), mais aussi de l habillement et de la culture. Au Salon des entrepreneurs de Paris 2011 Les services à la personne et de proximité sont à l honneur avec le témoignage de Chantal Mainguéné, fondatrice du réseau Mom artre, à la conférence plénière organisée par l Avise et la Caisse des Dépôt en partenariat avec la Croix «Innovez, devenez entrepreneur social!» - le 3 février à 14h, Amphithéâtre bleu. Pour recevoir les résultats complets du sondage Contact Presse Nadège Rodrigues Tél. : Avise Dossier Presse, février /10

5 Priorité à l insertion professionnelle Les entreprises sociales plébiscitées pour leurs actions en faveur de l insertion Pour justifier la préférence qu ils pourraient accorder à une entreprise sociale, les Français citent avant tout la meilleure insertion professionnelle que ce modèle permet auprès des personnes en situation d exclusion (49%). Source : Sondage CSA/ Avise/ la Croix, déc > L insertion par l activité économique (IAE) L IAE a pour objet de permettre à des personnes en situation de grande précarité par rapport à l emploi de se réinsérer durablement sur le marché du travail. L IAE s inscrit dans le champ plus large de l économie sociale et solidaire. Chiffres 2007 de l IAE salariés embauchés en structures d insertion par l activité économique (SIAE) - 2 Millions d euros au total de produits > Une activité économique forte, malgré des contraintes élevées Experts en gestion des ressources humaines, les structures d insertion par l activité économique (SIAE) forment et accompagnent leurs publics tout au long de leur parcours en entreprise. Les SIAE sont des acteurs économiques conciliant au quotidien intérêt de l entreprise et intérêt des salariés. Précurseurs dans des secteurs à forte intensité de main d œuvre, les SIAE investissent continuellement de nouvelles filières pour y créer des activités innovantes et compétitives (services aux entreprises, métiers verts ). > Des perspectives de développement vers de nouveaux marchés Les structures d insertion par l activité économique connaissent aujourd hui un contexte favorable à leur développement vers de nouveaux marchés : clauses sociales d insertion dans les marchés publics ; sensibilisation des entreprises à la démarche de RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) amplifiée par la sortie de la norme ISO ; montée en puissance des achats socialement responsables. > Le site animé par l Avise pour le compte de partenaires institutionnels, propose un annuaire national des structures de l insertion par l activité économique facilitant leur rapprochement avec les acheteurs publics et privés. Au Salon des entrepreneurs de Paris 2011 André Dupon, président du Groupe VITAMINE T, premier groupe français de structures d insertion par l activité économique, témoigne à la conférence plénière organisée par l Avise et la Caisse des Dépôts en partenariat avec la Croix «Innovez, devenez entrepreneur social!» - le 3 février à 14h, Amphithéâtre bleu. Avise Dossier Presse, février /10

6 L entrepreneuriat social attire les jeunes Dans le domaine de l emploi, 80% des jeunes estiment que le fait qu une entreprise soit sociale les inciterait à y postuler. Un modèle également qui pourrait attirer les jeunes : 48% d entre eux se déclarent prêt à créer une entreprise sociale, contre 34% en moyenne parmi les actifs. Source : Sondage CSA/ Avise/ la Croix, déc Aujourd hui de nombreuses initiatives sont lancées en direction des jeunes pour accompagner leur engouement et/ou susciter des vocations pour cette autre façon d entreprendre ancrée dans les valeurs de l économie sociale et solidaire (ESS). > Programme Jeun ESS Six grandes fondations et entreprises de l économie sociale et solidaire ont récemment annoncé avec l Etat et la Caisse des Dépôts, la création du Programme Jeun ESS. Doté d 1,3 millions d euros, celuici est destiné à encourager l engagement professionnel ou bénévole des jeunes dans l économie sociale et solidaire. Trois axes d intervention ont été retenus pour structurer ce programme, dont la mise en œuvre a été confiée à l Avise : - La promotion de l économie sociale et solidaire, notamment dans le milieu éducatif - Le soutien aux initiatives des jeunes dans l économie sociale et solidaire - Le développement des bonnes pratiques des entreprises de l économie sociale et solidaire pour favoriser l insertion professionnelle et l intégration des jeunes > Un plan en faveur du développement de l'entrepreneuriat au sein des établissements d'enseignement supérieur 20 «pôles de l entrepreneuriat étudiant» (PEE) couvrant les principaux campus universitaires ont été labellisés avec pour ambition la sensibilisation de étudiants dans les trois prochaines années. Rassemblant 227 établissements et près de 350 partenaires, ces 20 pôles mènent des opérations de sensibilisation, de formation et d accompagnement à la création d entreprise. Pour 7 des pôles régionaux, une attention particulière est portée à l entrepreneuriat social par la Caisse des Dépôts qui proposera en partenariat avec l Avise une offre de services et d actions dans ce domaine. Au Salon des entrepreneurs de Paris 2011 Des rencontres et ateliers avec des entrepreneurs sociaux sont organisés au sein de l Espace Jeunes. Domitille Flichy, fondatrice et directrice de Farinez'vous et Matthieu Beck, dirigeant de l'office de Promotion de l'habitat Ecologique Coopératif témoigneront de leur expérience - 2 et 3 février Avise Dossier Presse, février /10

7 Innovation sociale Agir pour accélérer son développement Au cœur de l Economie sociale et solidaire (ESS), l innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins de société mal ou peu satisfaits : vieillissement, petite enfance, logement, exclusions, discriminations, santé, cohésion sociale, etc. L innovation sociale améliore la qualité de vie des citoyens, crée de l emploi d utilité sociale et inspire même de nouvelles politiques publiques. Soutenue au niveau international, elle est encore insuffisamment reconnue en France malgré son potentiel de création d'emplois solidaires. > Dynamique en faveur de l innovation sociale à l international - Aux Etats-Unis, le Social Innovation Fund (SIF) vient d effectuer ses premiers investissements pour accélérer le déploiement d innovations sociales ayant prouvé leur impact (124 M$, dont 50 M$ de fonds publics ; création d un «Office of Social Innovation and Civic Participation»). - Le programme LEED de l OCDE (Organisation pour la Coopération et le Développement Économiques) anime depuis 10 ans un Forum sur les innovations sociales, avec pour objectif de faciliter la dissémination et le transfert des bonnes pratiques. - Dans le cadre de son action en faveur de l innovation, la Commission européenne lancera en 2011 un projet pilote européen pour les innovateurs sociaux, et proposera que l innovation sociale soit au cœur des programmes du Fonds social européen (Union de l Innovation, Single Market Act ). > Intérêt grandissant pour l innovation sociale en France Aujourd hui, de nombreuses initiatives s organisent en faveur de l innovation sociale : - Mobilisation de 100 M du Programme d investissement d avenir (ex-grand emprunt) en faveur de l Economie sociale et solidaire - Intérêt croissant des acteurs «classiques» du soutien à l innovation (Ministère de la Recherche, Oséo, incubateurs ) - Axe fort du nouveau Conseil Supérieur de l Economie Sociale et Solidaire (CSESS) - Sujet très présent lors du 6 ème congrès de l'association des Régions de France (ARF) en novembre dernier, avec une table-ronde sur les défis économiques et sociaux clôturée par Alain Rousset, président de l ARF Accélérer le développement de l innovation sociale Pour faire en sorte que ces manifestations d intérêt se concrétisent par un soutien renforcé à l innovation sociale, l Avise et le Mouves, aux côtés de France Active, l ESSEC-IIES et Les Scop, organisent le 3 février au Salon des entrepreneurs de Paris 2011, un atelier d échanges. L objectif de cette rencontre est de construire collectivement un programme opérationnel pour 2011 visant à ouvrir à l innovation sociale l ensemble des aides existantes en faveur de l innovation et mettre en place de nouveaux outils d accompagnement et de financement. Animée par Hugues Sibille, président de l Avise et vice-président du CSESS en charge de l innovation sociale, cette rencontre réunira de nombreux acteurs engagés sur le sujet : - Des entrepreneurs de l innovation sociale : Rachid Cherfaoui (Maison Economie Solidaire), Chantal Mainguéné (Mom artre) et Jérôme Schatzman (Tudo Bom?) - Des acteurs impliqués dans l accompagnement et le développement de l innovation sociale : Fatima Bellaredj (Urscop LR), Céline Claverie (ESSEC-IIES), Elise Depecker (Avise), Tarik Ghezali (Mouves) et Jean-Michel Lecuyer (France Active). Avise Dossier Presse, février /10

8 Les entreprises sociales au Salon des entrepreneurs de Paris 2011 L Avise et ses partenaires ont invité de nombreux entrepreneurs sociaux à venir témoigner, échanger sur leurs projets tous plus innovants et pertinents les uns que les autres. Développer des logements écologiques, assurant une mixité sociale, fonctionnelle et intergénérationnelle. L'OPHEC (Office de Promotion de l'habitat Ecologique Coopératif), créé en 2009, accompagne le développement d'opérations immobilières à travers le principe de l'autopromotion. Cette démarche permet à un groupe de personnes de construire collectivement leur logement, sans faire appel à un promoteur. A travers ce projet, l OPHEC souhaite réduire les coûts d'acquisition et de fonctionnement des logements, accroître la responsabilisation collective des citoyens et développer des logements écologiques. Matthieu Beck, architecte et fondateur 2 février 15h Espace Jeunes niveau 2 Riche d années d expérience auprès des sourds et malentendants, l équipe de DEAFI a créé une offre de service permettant l accessibilité totale aux services de relation client des entreprises : DEAFILINE. Mais pour DEAFI les sourds et malentendants sont aussi des experts en communication! C est cette expertise que DEAFI a choisi de mettre en avant en créant le métier de Vidéo-conseiller. - Jean-Charles Corréa, directeur 2 février 16h Espace fabrique niveau 2 Extramuros l association vise à une valorisation originale d objets et de matériaux mis au rebut. Surabondants, ceux-ci perdent vite de leur valeur et sont alors délaissés. C est précisément ce rapport dégradé aux objets que Extramuros cherche à transformer en leur offrant une renaissance. La mise en œuvre et la fabrication sont réalisées par extramuros l atelier. L association est reconnue d intérêt général. - Nicolas Mangione directeur 2 février 16h Espace fabrique niveau 2 Une voie alternative qui replace le consommateur citoyen au cœur d'un fonctionnement écologique et solidaire. Enercoop, fournisseur d'électricité, propose une offre basée sur l'utilisation de sources d'énergie. De forme privée et d'intérêt public, Enercoop a fait le choix de la forme juridique la plus appropriée à l'éthique que ses premiers sociétaires ont voulu donner au projet : le statut de Société Coopérative d'intérêt Collectif. Enercoop compte aujourd'hui plus de 7000 consommateurs. - Patrick Behm, dirigeant et fondateur 3 février 14h Conférence plénière Amphithéâtre bleu L accès à l art pour tous les enfants, est l un des piliers de ce projet d accueil. Réseau Mom artre est un service artistique de prise en charge complète des enfants (3/11 ans) après l école. L association fait le pari d une ouverture à des horaires décalés qui prennent en compte les contraintes professionnelles des parents et le choix d activités artistiques et culturelles pour éveiller les enfants. - Chantal Mainguéné, fondatrice du réseau 3 février 14h Conférence plénière Amphithéâtre bleu En 32 ans, le Groupe VITAMINE T a permis à personnes de retrouver un emploi. Créé en 1978 par Pierre de Saintignon entouré de chef d entreprises et d acteurs sociaux, le Groupe VITAMINE T est aujourd hui le premier groupe français de structures d insertion par l activité économique. Fort de 13 filiales, le Groupe VITAMINE T a salarié en 2009, personnes et a réalisé un chiffre d affaires de près de 40 millions d euros. - André Dupon, président du groupe 3 février 14h Conférence plénière Amphithéâtre bleu Une autre manière de consommer, attentive aux conséquences sociales et écologiques de ses activités. Farinez vous a pour objectif de démontrer qu une boulangerie, commerce de proximité par excellence, peut aussi être un lieu propice à la solidarité et au développement durable. Elle permet à des personnes en reconversion d être formées et d acquérir de l expérience dans le secteur de la boulangerie. Pour cela, elle propose un cadre et un accompagnement adaptés au potentiel et au parcours de chaque personne. Début d activité : septembre 2009 à Paris 12 ème. - Domitille Flichy, fondatrice 3 février 16h Espace Jeunes niveau 2 Avise Dossier Presse, février /10

9 L entrepreneuriat social : tout un programme! Salon des entrepreneurs de Paris 2011 Pendant 2 jours, aux côtés de nombreux partenaires avec le soutien actif de la Caisse des Dépôts, l Avise multiplie les points de rencontres et d échanges autour de l entrepreneuriat social. Espace Entrepreneuriat Social - Stand 271, village 2 L Avise et une quinzaine de structures de l accompagnement et du financement seront présentes sur le stand pour échanger et apporter des informations et conseils sur la création, le développement et le financement des entreprises sociales. Evénement de lancement des «Tendances 2011 des entreprises sociales» Le 2 février à 9h30 Présentation de la publication la Croix/ Avise «Tendances 2011 des entreprises sociales» qui met en lumière cette autre façon d entreprendre ancrée dans les valeurs de l économie sociale et solidaire, à travers les résultats du sondage exclusif CSA/ Avise / la Croix «Perception de l entrepreneuriat social par les Français» de décembre 2010, des enquêtes et reportages. Conférence Plénière «Innovez, devenez entrepreneur social» Le 3 février à 14h - Amphithéâtre bleu Organisée par l Avise et la Caisse des Dépôts, animée par Guillaume Goubert, rédacteur en chef à la Croix Temps fort du salon, cette conférence propose témoignages et interventions pour faire découvrir la réalité et l ampleur de ce mouvement de fond qui, ancré dans les valeurs de l économie sociale et solidaire, invente de nouvelles manières d entreprendre au service de l emploi, de la cohésion sociale et du développement durable. En ouverture Jean-Marc Maury, directeur du département économique et économie sociale de la Caisse des dépôts et Hugues Sibille, président de l Avise. Avec les témoignages d entrepreneurs sociaux : Patrick Behm, directeur général d Enercoop André Dupon, président du groupe Vitamine T Chantal Mainguéné, fondatrice de Mom artre Et les interventions de : Seybah Dagoma, adjointe au maire de Paris en charge de l économie sociale et solidaire Joël Darnaud, directeur général délégué d Oseo Franck Mougin, directeur des ressources humaines du Groupe Vinci En clôture Xavier Bertrand, Ministre du Travail, de l Emploi et de la Santé Atelier «Innovation sociale : agir ensemble pour accélérer son développement» Le 3 février à 16h (sur invitation) L objectif de cette rencontre est de construire collectivement un programme opérationnel visant à ouvrir à l innovation sociale l ensemble des aides existantes en faveur de l innovation et mettre en place de nouveaux outils d accompagnement et de financement. Animations sur Espace Fabrique et Espace Jeunes - Les 2 et 3 février Networking «les bons tuyaux de l entrepreneuriat social» avec France Active, Réseau Entreprendre, Coopérer pour Entreprendre et la Fabrique à initiatives Jeunes et entrepreneurs sociaux : Domitille Flichy de Farinez vous et Matthieu Beck de l Office de Promotion de l Habitat Ecologique Coopératif A la rencontre d entrepreneurs sociaux : Jean-Charles Corréa de Déafi et Nicolas Mangione d ExtraMuros Avise Dossier Presse, février /10

10 Avise Créée en 2002 par la Caisse des Dépôts et les grands acteurs de l économie sociale, l Avise est l agence nationale de développement des activités conjuguant dimension économique et finalité sociale. Sa mission est d accroître la performance de l entrepreneuriat d économie sociale et solidaire en vue de la création d emplois de qualité. Pour ce faire elle offre ses services aux pouvoirs publics, aux réseaux et acteurs de l économie sociale et solidaire et aux entreprises engagées dans une démarche de RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Les champs d intervention de l Avise sont nombreux et divers, à l image des entreprises et organisations de l économie sociale et solidaire. L Avise a développé une expertise et est reconnue notamment dans l appui au secteur de l Insertion par l Activité Economique, l accompagnement sur l accès aux financements européens, l animation du Dispositif Local d Accompagnement, le développement des entreprises sociales. Centre de ressources et d ingénierie pour l ensemble des acteurs publics et privés, l Avise a construit son offre de services autour de quatre métiers : Informer via l animation de 5 sites Internet, la diffusion de newsletters et de publications, l organisation de rencontres et d événements de sensibilisation et de valorisation Qualifier par la production d outils méthodologiques, par des actions de formation et de transfert de savoir faire Animer des réseaux de professionnels et des dispositifs d accompagnement et de professionnalisation Expérimenter la mise en place de nouvelles formes d entreprises, de dispositifs innovants notamment dédiés à création d entreprises sociales Opérateur technique pour l ensemble des acteurs publics et privés, l Avise privilégie systématiquement la coopération avec l ensemble des parties prenantes dans une logique d intérêt général. Avise 167 rue du Chevalet Paris Contact Presse : Nadège Rodrigues - Tél. : / Avise Dossier Presse, février /10

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

Solidarités Besoins Défis Besoins Transformer Projets les idées innovantes en entreprises durables Innovations Emplois Solidarités Défis Besoins

Solidarités Besoins Défis Besoins Transformer Projets les idées innovantes en entreprises durables Innovations Emplois Solidarités Défis Besoins Besoins Idées Expertises Innovations Durables Solidarités Réseaux Partenaires Défis Projets Entreprises Emplois Besoins Idées Expertises Innovations Durables Idées Solidarités Réseaux Partenaires Défis

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Finances Conseil Méditerranée / ESIA

Finances Conseil Méditerranée / ESIA Finances Conseil Méditerranée / ESIA - Financement des TPE - Financement des entreprises responsables - Dispositif CEDRE 25 avril 2013 QUI EST ESIA? Un outil de développement local créé en 2001 par la

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

«Quand utilité sociale rime avec performance économique»

«Quand utilité sociale rime avec performance économique» L entrepreneuriat social en Lorraine : un projet pour vous «Quand utilité sociale rime avec performance économique» «Les entreprises sociales partagent une même ambition : mettre leur projet entrepreneurial

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 L économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on? Une économie du quotidien, ancrée sur les territoires Des entreprises et

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Edito. Construisons ensemble l avenir. Jean-Loup Rogé PDG

Edito. Construisons ensemble l avenir. Jean-Loup Rogé PDG Edito Depuis plus de 40 ans, nos équipes de spécialistes accompagnent nos clients de petites, moyennes et grandes entreprises, dans le pilotage de leurs organisations, la gestion des obligations réglementaires

Plus en détail

Les partenariats associations & entreprises

Les partenariats associations & entreprises Les partenariats associations & entreprises Initier ou renforcer une politique de partenariats avec les entreprises Novembre 2011 Référentiel réalisé en partenariat avec et Edito Avec leurs 1,9 millions

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

Illustrer l innovation sociale

Illustrer l innovation sociale Les mercredi de l INET 22 mai 2013 Illustrer l innovation sociale Phrase obligatoire mentions date etc Une définition «L innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Forum ATUGE 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE QUOI S AGIT-IL?

Forum ATUGE 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE QUOI S AGIT-IL? Forum ATUGE 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE QUOI S AGIT-IL? L ESS: un patchwork en quête d identité [1] Avec des appellations fluctuantes... - économie sociale - économie solidaire - économie sociale

Plus en détail

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Étude relative au développement d de l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Présentation au Bureau Communautaire 6 octobre 2009 Ordre du jour 1. ESS de quoi parle-t-on? 2. Synthèse du profil ESS

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

La Caisse des Dépôts et l Economie sociale et solidaire

La Caisse des Dépôts et l Economie sociale et solidaire La Caisse des Dépôts et l Economie sociale et solidaire La Caisse des Dépôts, un établissement spécial La Caisse des Dépôts est une institution financière publique, créée par la loi du 28 avril 1816 Avec

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT?

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? Guide des finances solidaires et de l accompagnement Avec le soutien de nos partenaires : LA FINANCE SOLIDAIRE : DE QUOI PARLE-T-ON? L objectif de la finance solidaire est

Plus en détail

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire rural Centre-ville Quartier populaire Parc d activités économiques Problématique Problématique enclavé Banlieue pavillonnaire Problematique Problematique Insertion Petite enfance Problématique Problématique

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire

La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire Mercredi 22 juin 2011 La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Anne de Richecour Directeur Interrégional Adjoint CDC Ile de France 8 juin 2010 - Nanterre 1 Le développement

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 L INNOVATION SOCIALE Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 INTRODUCTION 3 INNOVATIONS 2005 : Risque de dépôt de bilan Réponse : Activité à 80 % industrielle activité à 80 % tertiaire Aujourd hui : Un des

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

ASHOKA, UN RESEAU INTERNATIONAL D ENTREPRENEURS SOCIAUX UNE INITIATIVE EUROPEENE 3. 3000 entrepreneurs sociaux soutenus

ASHOKA, UN RESEAU INTERNATIONAL D ENTREPRENEURS SOCIAUX UNE INITIATIVE EUROPEENE 3. 3000 entrepreneurs sociaux soutenus ASHOKA, UN RESEAU INTERNATIONAL D ENTREPRENEURS SOCIAUX ASHOKA ENVISAGE UN MONDE OÙ CHACUN EST ACTEUR DE CHANGEMENT: UN MONDE QUI RÉPOND RAPIDEMENT ET EFFICACEMENT AUX ENJEUX SOCIAUX ET OÙ CHAQUE INDIVIDU

Plus en détail

Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger

Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger DOCUMENT PROJET Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger Synthèse de l étude Réunion CPU du 18 juin 2009 Membre du réseau Ernst & Young Global Limited Les

Plus en détail

NORD PAS- DE- CALAIS et l Economie Sociale et Solidaire

NORD PAS- DE- CALAIS et l Economie Sociale et Solidaire NORD PAS- DE- CALAIS et l Economie Sociale et Solidaire Evolution et Gouvernance Depuis 1996, la région Nord Pas- de- Calais soutient des initiatives à caractère économique dans le secteur des services

Plus en détail

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Soutenir le développement de projets solidaires innovants par le crowdfunding et la mobilisation des étudiants 1 1 L APPEL A PROJETS 2 LES ORGANISATEURS

Plus en détail

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS NUMERIQUE & INFORMATIQUE Les établissements publics rencontrent les PME 7 JUILLET 2014 1 ère édition Centre de conférences Pierre Mendès-France 139, rue de Bercy

Plus en détail

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITE 2012 Le mot du Président Depuis 2005, nous accompagnons et finançons des personnes à la recherche d un emploi, qui créent leur propre entreprise, et des entreprises solidaires qui créent

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood. WE DO WHAT? L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! DOSSIER DE PRESSE MAI 2015 CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.co 1 S E O M M A I 1/ QUI SOMMES-NOUS? 2/ VALEURS 3/ FONCTIONNEMENT

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce 7 mars 203 Mehdi KETTANI Vice-président de la Commission R&D, e-entreprise et relation avec l Université Commission

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Définitions Un peu d histoire Quelques chiffres, les acteurs La finance solidaire Définitions L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble deux concepts, rappelé dans

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

Plan en faveur de l Economie Sociale et Solidaire. présenté à l occasion du Lancement du mois de l Economie Sociale et Solidaire 2010

Plan en faveur de l Economie Sociale et Solidaire. présenté à l occasion du Lancement du mois de l Economie Sociale et Solidaire 2010 Plan en faveur de l Economie Sociale et Solidaire présenté à l occasion du Lancement du mois de l Economie Sociale et Solidaire 2010 - Dossier de presse Mardi 19 octobre 2010 1 «Une économie qui place

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

Le financement de l ESS par la BPI en France

Le financement de l ESS par la BPI en France 1 Le financement de l ESS par la BPI en France Encourager un moteur du développement urbain local Cette fiche utile se propose de revenir sur l importance de l Economie Sociale et Solidaire pour les territoires

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

CRÉER PLUS QU UNE ENTREPRISE, DEVENEZ ENTREPRENEUR SOCIAL. Séminaire Mai 2014 Norya Benhamou

CRÉER PLUS QU UNE ENTREPRISE, DEVENEZ ENTREPRENEUR SOCIAL. Séminaire Mai 2014 Norya Benhamou CRÉER PLUS QU UNE ENTREPRISE, DEVENEZ ENTREPRENEUR SOCIAL Séminaire Mai 2014 Norya Benhamou PLAN Qu est ce que l entreprenariat social? Pourquoi l entreprenariat social? Comment développer l entreprenariat

Plus en détail

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE La mobilité sociale est notre priorité FONDATION CRÉÉE EN 2002, SOUS L ÉGIDE DE LA FONDATION DE FRANCE Grégoire Maisonneuve La Fondation Transdev apporte un soutien financier

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

«Challenging social reality, inspiring experiences»

«Challenging social reality, inspiring experiences» «Challenging social reality, inspiring experiences» Cornélia Federkeil-Giroux Mutualité Française représentante de l Association internationale de la mutualité (AIM) 1 L Association internationale de la

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL Découvrez notre nouveau fonds socialement responsable et solidaire Déjà présents auprès d un entrepreneur sur quatre, nous avons décidé d accélérer notre soutien

Plus en détail

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Présentation à l attention des PME candidates Mercredi 30 juin 2010 www.finance-innovation.org 1 La création d une pépinière dédiée aux entreprises

Plus en détail

Loi Aillagon : Que retenir des 10 ans du «dispositif mécénat»? Enquête

Loi Aillagon : Que retenir des 10 ans du «dispositif mécénat»? Enquête Loi Aillagon : Que retenir des 10 ans du «dispositif mécénat»? Enquête Rappel du «dispositif mécénat» issu de la Loi Aillagon, un dispositif unique au monde La loi n 2003-709 du 1er août 2003 relative

Plus en détail

RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Transformer nos convictions en actions...

RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Transformer nos convictions en actions... Transformer nos convictions en actions... Notre mbition Nouvelles technologies vertes, rationalisation des data centers Le métier de Capgemini est aujourd hui de plus en plus orienté vers l optimisation

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Article 2 Participants

Article 2 Participants Prix de l innovation sociale 2015 en Essonne Règlement de l Appel à Initiatives Article 1 Présentation Le prix de l innovation sociale est organisé par le Conseil général de l Essonne, en collaboration

Plus en détail

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise La création d entreprise : Un axe majeur de développement professionnel

Plus en détail

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739 Séance publique du 21 juin 2005 Délibération n 2005-2739 commission principale : développement économique objet : Démarche Lyon ville de l'entrepreneuriat - Soutien à l'association Action'elles pour son

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION DU CONTRAT D APPUI AU DEVELOPPEMENT

CADRE D INTERVENTION DU CONTRAT D APPUI AU DEVELOPPEMENT CADRE D INTERVENTION DU CONTRAT D APPUI AU DEVELOPPEMENT Préambule Après un bilan de la politique régionale antérieure «Nouvelles Activités Nouveaux Services», en 2007, le nouveau cadre d intervention

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR

LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR LES PRINCIPES ET VALEURS ESSILOR Essilor International 147, rue de Paris 94220 Charenton-le-Pont, France www.essilor.com Conception et réalisation : lilcreative les PrInCIPes et Valeurs essilor 2 FACILITER

Plus en détail

Travailler autrement, c est possible Formations à la responsabilité sociétale

Travailler autrement, c est possible Formations à la responsabilité sociétale Travailler autrement, c est possible Formations à la responsabilité sociétale Lara Baranzini, responsable pôle développement et promotion ESS chez APRES-GE 1ère rencontre du réseau EDD dans la formation

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

L innovation au cœur des territoires et pour la relation client Présentation à la presse 22 janvier 2014

L innovation au cœur des territoires et pour la relation client Présentation à la presse 22 janvier 2014 L innovation au cœur des territoires et pour la relation client Présentation à la presse 22 janvier 2014 Présentation à la presse 22 janvier 2014 1 L innovation au service de la relation client L innovation

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

Mobilisation des acteurs aquitains pour une collecte territoriale innovante de la finance solidaire

Mobilisation des acteurs aquitains pour une collecte territoriale innovante de la finance solidaire Communiqué de presse Aquitaine Active acteur de la 4 ème région de France pour la collecte de la Finance Solidaire Le baromètre 2011 de la finance solidaire montre que l Aquitaine est une région dynamique

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Gérant : Laurent BONNET Directeur : Thierry SARKISSIAN Coordonnées : cde-sap@orange.fr - 04.91.93.54.75 Siège social

Plus en détail