Chapitre 4. La négociation des achats Corrigés des applications

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 4. La négociation des achats Corrigés des applications"

Transcription

1 Chapitre 4. La négociation des achats Corrigés des applications CAS LE VERGER DU PERCHE 1. À l aide des documents qu il vous fournit en annexe et de vos propres connaissances, le gérant du VERGER DU PERCHE vous demande de lui remettre un rapport sur l organisation des achats et sur le comportement à adopter. 2. Après avoir donné la définition d une centrale d achat, vous expliquerez comment les activités de la centrale d achat Leclerc (le Galec) sont rémunérées par les adhérents. Le rôle des centrales d'achat est de référencer les producteurs, de constituer un assortiment à la disposition des points de vente et de négocier les conditions d'achat. On peut noter aujourd'hui l existence de plusieurs eurocentrales. Les centrales d'achat assurent la réalisation effective des achats et des stockages ou elles limitent leur intervention au référencement des fournisseurs. Elles ont donné naissance à l Association pour l'aménagement des relations du commerce et de l'industrie (ARCI). Chaque centre Leclerc dispose d une voix au sein du Galec et détient une part du capital. Cependant le budget du Galec est essentiellement couvert par la contribution que les centres lui versent pour les services rendus. Cette contribution est proportionnelle au chiffre d'affaires de chacun des centres. 3. Schématisez l organisation des achats du mouvement Leclerc. Le Galec 1. Sélection des produits et des fournisseurs 2. Formation : - Banque de données - Accord Galec 1. Achats 2. Transit Les centrales d achat Les points de vente Il existe au niveau national un groupement d'achats des centres E. Leclerc (le Galec) qui met en place la politique d'achats. Il s'agit d'une centrale de référencement

2 (négociation des accords de distribution avec les plus gros fournisseurs du mouvement). Le Galec est un outil stratégique, il permet d'étudier le marché, de discuter des stratégies commerciales, de rencontrer les fournisseurs et de négocier les conditions d'achats de hase, il regroupe les centres qui disposent tous d'une voix. Son objectif est de servir à la sélection des produits et des fournisseurs et de former à l'achat : Sélection des produits et fournisseurs. Il regroupe toutes les informations nécessaires et crée des groupes de travail qui conduisent aux accords Galec. Formation. Il regroupe 2 jours et demi par semaine une centaine d'adhérents. Par son organisation interne (chaque centre dispose d'une voix, soutient à la formation, groupes de travail) et externe (accueil de plus de producteurs et accords Galec), il assure une transparence totale du marché. Le groupement permet une négociation optimale pour la politique d'achats et assure aux centres le pouvoir d «acheter moins cher... pour vendre moins cher). Lorsque les accords sont conclus, ce sont les centrales régionales d'approvisionnement qui interviennent. Les centrales disposent d'un pouvoir de négociation propre à partir des accords du Galec. Elles ne fonctionnent pas comme des centres de profit mais comme des micro-galec. La centrale est la courroie de transmission entre le Galec et les centres de vente. Elle a le devoir et l'obligation de faire appliquer la politique définie par Le Galec en ce qui concerne le choix des produits et les conditions d'achats négociées. Dans ce rôle, la centrale est donc nécessaire. En revanche, elle doit veiller à ne pas «vampiriser» les centres. L'informatisation est poussée puisque la centrale régionale sert de «serveur» entre le Galec et les centres. Les commandes, les accords, les stocks y sont répertoriés et les acheteurs peuvent, à tout moment, et en temps réel consulter les fichiers et trouver les informations nécessaires à leurs négociations. La centrale a trois missions : Négocier et minimiser les coûts de fonctionnement Représenter un atout logistique (centralisation puis distribution dans les points de vente) qui évite les problèmes du surstockage ou de rupture de stocks. Jouer un rôle d'expert (information et formation). Tous les jeudis ont des groupes de travail sont organisés au sein desquels sont négociés, sélectionnés et référencés les produits des divers fournisseurs pour l'ensemble des centres de la région. 4. Quelles appréciations les acheteurs de la grande distribution donnent-ils à leurs fournisseurs? De façon générale, les fournisseurs ont une connaissance de leur marché et de leurs

3 produits plutôt bonne (chiffres cumulés 74 % et 95 %). En revanche, seulement 54 % d'entre eux semblent connaître leurs concurrents. 52 % des fournisseurs ont une connaissance plutôt bonne des rayons dans lesquels sont présents leurs) produits), et leurs connaissances de la distribution française et des enseignes sont encore proches de la moyenne (chiffres cumulée 49 % et 48 %). Mais Ils ne maîtrisent absolument pas le point de vente (44 %) ni les concurrents des distributeurs (38 %). Certaines contraintes ne sont jamais ou rarement intégrées par les fournisseurs : les stocks (chiffres cumulés 93 %), la politique de marge (74 %), la politique des prix (56 %) et la zone de chalandise (57 %). Si les résultats de l intégration de la politique d enseigne sont un peu meilleurs (52 %), seules les promotions semblent faire l objet d une attention particulière (66 %). Les fournisseurs devraient donc améliorer leurs connaissances sur la concurrence, les points de vente avec lesquels ils travaillent et intégrer davantage les contraintes de stocks, de marge et de zone de chalandise. 5. Quels conseils donneriez-vous au gérant du VERGER DU PERCHE afin de mieux négocier avec le Galec? Les résultats précédents nous permettent de donner quelques conseils au VERGER DU PERCHE : Il ne doit pas se contenter de connaître son marché et son produit, il doit également s'intéresser à ses concurrents : Que proposent-ils en termes de qualité? de prix? de délais de livraison? Depuis combien de temps travaillent-ils avec le groupement Leclerc? Quelle est la nature de leur relation avec le distributeur? LE VERGER DU PERCHE doit être capable de prouver au groupement Leclerc qu'il connaît son enseigne et ses points de vente, l'organisation des achats et les méthodes de référencement ainsi que les différences de positionnement et de politique qui existent avec les concurrents du groupement. Enfin, LE VERGER DU PERCHE doit intégrer les contraintes du distributeur : prise en compte des stocks, des politiques de marge et de prix. Il doit être également capable de s'adapter aux différentes zones de chalandise des divers points de vente.

4 CAS ENTREPRISE CHARBONNIER 1. À l'aide de vos connaissances et des annexes précédentes, le responsable du service mercatique des achats vous demande de mettre à jour le fichier fournisseurs. a. Vous avez besoin d'informations sur tous les fournisseurs français et étrangers qui seraient susceptibles de travailler avec l'entreprise CHARBONNIER. Comment allez-vous obtenir ces informations? La recherche documentaire - Les annuaires professionnels (Kompass...). - Les revues professionnelles (L Usine nouvelle...). - Les plaquettes, brochures et catalogues. - Les fichiers fournisseurs ou produits. Les contacts professionnels - Les représentants et fournisseurs potentiels. - Les organismes (CFCE, PEE...). - Les visites de foires et de salons. b. Quelles sont les conditions nécessaires pour obtenir des informations sur le terrain? Pour obtenir des informations sur le terrain, il est indispensable d'organiser ses visites (fournisseurs et / ou salons) et de les préparer. Préparer une visite consiste à : Vous renseigner sur l'entreprise que vous allez rencontrer. Être capable de vous présenter (votre activité, votre place sur le marché). Connaître vos besoins (quantité, qualité...), être capable de les exprimer clairement (prévoir une plaquette d'achat). Tenir compte des différences culturelles qui peuvent exister (à l'international, vous devez vous adapter afin d'obtenir les informations dont vous avez besoin). c. À votre avis, qu'est-ce que la «plaquette d achat»? Quels sont ses objectifs? Vous paraîtil judicieux d en créer une? Pour obtenir des informations, nous venons de voir qu'il est indispensable de communiquer avec les fournisseurs potentiels et de les informer. Le marketing des achats doit organiser cette information à deux niveaux: interne et externe. La plaquette d'achat est un outil de communication externe qui permet de faire connaître aux fournisseurs potentiels les caractéristiques d'approvisionnement de l'entreprise. Sa création permet d'informer le fournisseur et donc d'obtenir en retour les informations recherchées. La plaquette d'achats présentée aux fournisseurs peut comporter les rubriques suivantes : Une présentation rapide de la société comprenant : les renseignements administratifs généraux: adresse, téléphone, fax, capital ; l'identité des principaux managers ;

5 l'évolution du chiffre d'affaires sur les trois dernières années ; l'effectif ; les locaux en termes de surfaces ; une description sommaire des activités comprenant l'aspect historique. L'identification des lignes de produits achetés. Idéalement, la plaquette d'achat contient la liste des lignes de produits achetés avec indication du chiffre d'affaires prévisionnel de l'année suivante (ou une unité de mesure plus neutre telle que le tonnage ou les quantités). L organigramme de la fonction Achats. Le nom, la fonction et les responsabilités de chaque acheteur sont des données très valorisantes et prouvent un grand professionnalisme des acteurs. 2. Le responsable de service mercatique des achats vous demande ensuite de sélectionner un fournisseur. a. Rédigez un appel d offres, sachant que vous recherchez les roulements à billes, que vous désirez une réponse des fournisseurs sous quinzaine et que vous souhaitez qu'ils restent engagés par leur offre pendant une période de deux mois. Le recto de l'appel d'offres Appel d'offres Société CHARBONNIER Adresse Objet: demande de prix Entreprise Chovotet Le 5 mai N, Messieurs, Veuillez avoir l'obligeance de nous faire parvenir vos conditions de prix pour la fournitureéventuelle des produits suivants : Roulements à bille, catégorie A, en acier. La livraison devra intervenir, au maximum, dans les 15 jours de lacommande. Votre offre devra nous parvenir au plus tard le N. Nous nous réservons le droit d'accepter ou de refuser votre proposition dans un délai de 30 jours après réception de votre réponse.

6 Vous resterez engagés par votre offre pendant une durée de 2 mois. Veuillez agréer, Messieurs, nos sincères salutations. Le verso de l'appel d'offres Prévoir au verso de l'appelles conditions commerciales et administratives générales : rebut, - factures et règlements, transport, transfert de propriété... b. Vous commandez 300 unités. À l'aide des années 2 à 3, sélectionnez un des trois fournisseurs. Fournisseur Prix Délai Livraison SAV Conditions Paiement Total BIDOT 210,79 8 jours Risques et périls 30 jours fin de mois ,00 CHOVOTET 261,00 15 jours Risques et périls Comptant ,00 FAUD 244,51 8 jours 3000 Comptant ,00 Fournisseur Qualité Prix Délai Livraison Condi- tions Livraiso n Condi- tions Paiemen t S A V Remarques Total BIDOT Fournisseur traditionnel 180 CHOVOTET 48 (210,79/261) x40= FAUD 40 (210,79/244,5 1)x40=34, ,55 Le fournisseur BIDOT (fournisseur habituel de l'entreprise) est celui qui offre les meilleures conditions. En considérant que nous avons l'habitude de travailler avec lui et que nous sommes normalement satisfaits du niveau de qualité de ses produits, nous n'avons pas intérêt à changer de fournisseur.

Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale

Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale 1 La gestion commerciale 1.1 Les origines de la gescom et la GesProd La concurrence acharnée et l'incertitude économique au niveau mondial imposent aux entreprises

Plus en détail

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières 1. Présentation de L'entreprise INC 1.1 Identification de l entreprise 1.2 Mission de l entreprise 1.3 Historique 1.4

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var (France) Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var (France) Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41 Notre objectif : Diminuer vos prix d achats Accédez au commerce international et devenez plus compétitifs Comment? L'analyse du marché du meuble en 2007 montre que les grandes enseignes se partagent le

Plus en détail

Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise

Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise Réflexion sur votre situation actuelle Quelles sont actuellement les compétences de votre entreprise? Compétences techniques Autres compétences

Plus en détail

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence est l ensemble des actions qui ont pour objectif de prévoir constater stimuler et renouveler les besoins de la clientèle en maitrisant les transformations du marché. C est une démarche qui comprend trois

Plus en détail

1. Assurance prospection smaex 2. le financement de la prospection

1. Assurance prospection smaex 2. le financement de la prospection 1 Introduction Chapitre 1 : Les modes de prospection I- Les critères de choix II- Les modes de prospection Chapitre 2 : La préparation à la prospection I- le profil de prospect : II- La constitution du

Plus en détail

DOSSIER D'OPPORTUNITÉ. Coordonnées du promoteur Nom : Prénom : Adresse : App. : Ville : Code postal : Tél. : Date de naissance : / /

DOSSIER D'OPPORTUNITÉ. Coordonnées du promoteur Nom : Prénom : Adresse : App. : Ville : Code postal : Tél. : Date de naissance : / / DOSSIER D'OPPORTUNITÉ Coordonnées du promoteur Nom : Prénom : Adresse : App. : Ville : Code postal : Tél. : Date de naissance : / / Jour mois An Âge: Homme Femme Coordonnées de l entreprise Nom : Adresse

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE Contexte : l objectif pédagogique de la visite est de mettre en évidence les différentes activités dans l organisation concernée. Chaque élève ou groupe d

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

ROYAUME-UNI Action de prospection B2B Automne Hiver 2013 : Catalogue «French Wines»+ Présentation des produits

ROYAUME-UNI Action de prospection B2B Automne Hiver 2013 : Catalogue «French Wines»+ Présentation des produits ROYAUME-UNI Action de prospection B2B Automne Hiver 2013 : Catalogue «French Wines»+ Présentation des produits Contact UBIFRANCE Londres : Lysanne DESROCHES, lysanne.desroches@ubifrance.fr +44 (0)207 024

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Audit des potentiels 2014

Audit des potentiels 2014 Audit des potentiels 2014 Analyse du positionnement de l évolution de l entreprise (état d avancement) dans chacune de ses quatre grandes fonctions vitales, ainsi que de la qualité de son environnement

Plus en détail

Thème : Les achats et les approvisionnements

Thème : Les achats et les approvisionnements BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 : Analyse et Conduite de la Relation Commerciale Session : 2011 Sujet n 3 Thème : Les achats et les approvisionnements Question 1 : Rappeler les différentes

Plus en détail

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE ANNEE 2015/2016 GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE BACHELOR 3 SEMESTRE 6 1 Vous allez effectuer un stage ou une mission en alternance pendant votre année académique. Vous trouverez ci-après les

Plus en détail

Représentation & Logistique Produit

Représentation & Logistique Produit 2015 Représentation & Logistique Produit Jean-Pierre Brunet Le Panier Francais Directeur de la clientèle contact@lepanierfrancais.com "Vous louperez 100% des tirs que vous n essayerez pas" Gretsky, Joueur

Plus en détail

ESPACES + Guide découverte du portail Web clients de RTE SOMMAIRE

ESPACES + Guide découverte du portail Web clients de RTE SOMMAIRE SOMMAIRE Les nouveautés Gérer vos accès à l espace personnalisé Suivre vos paiements de factures Consulter et télécharger vos données de comptage Suivre les engagements de qualité d électricité Déclarer

Plus en détail

La prospection à l international. Laurent Dorey

La prospection à l international. Laurent Dorey Laurent Dorey Mercredi 15 Oct 2014 Programme : Introduction Qu est-ce que la prospection? Techniques de prospection? Rationnel Modes de prospection Préparation à la prospection Score card prospects Suivi

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Logistique / Achat. Gérer les besoins internes et externes

Logistique / Achat. Gérer les besoins internes et externes Gérer les besoins internes et externes 1 - Acheteur hors production 2 - Acheteur produit 3 - Responsable logistique production 1 - Acheteur hors production Un savoir-faire transversal au service de toute

Plus en détail

Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle

Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle Préambule SICAE-OISE, dont le siège est situé à Compiègne, est fournisseur historique d électricité auprès

Plus en détail

LES COOKIES 1ère catégorie : Les cookies strictement nécessaires 2ème Catégorie : Cookies de performance 3ème Catégorie : Cookies de fonctionnalités

LES COOKIES 1ère catégorie : Les cookies strictement nécessaires 2ème Catégorie : Cookies de performance 3ème Catégorie : Cookies de fonctionnalités LES COOKIES Un cookie ou "traceur" est un petit fichier qui est envoyé sur votre ordinateur, votre téléphone ou tout autre appareil lorsque vous vous rendez sur un site internet et qui reconnaîtra votre

Plus en détail

Que doit-il savoir-faire? Prospecter Conseiller le client et vendre des prestations traiteur réception. Préparer la prestation

Que doit-il savoir-faire? Prospecter Conseiller le client et vendre des prestations traiteur réception. Préparer la prestation FICHE MÉTIER TECHNICO- COMMERCIAL «TRAITEUR DE RÉCEPTION» Il propose et vend des prestations traiteur réception en fonction de la demande des clients. Il prépare et organise la prestation (réception, évènements).

Plus en détail

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard Washington Contenu du STS dossier Iris Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard/Washington

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE SERVICES VILLE D AMIENS POLE COMMUNICATION COMMUNICATION EXTERNE Hôtel de Ville BP 2720 80027 AMIENS CEDEX 1 CONCEPTION ET FABRICATION DU MAGAZINE VILLE D AMIENS LOT N 2 «IMPRESSION

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google!

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! En seulement 2 étapes faciles! Imprimez ce document 1 Mention Légale Tous les efforts ont été déployés afin de représenter avec

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Fabienne CARBONI Catherine POLLET Il y a bien 3 sujets-clés : 1. L étude de marché 2. La construction de son offre 3. La cohérence

Plus en détail

Rapport d'étonnement

Rapport d'étonnement Nom de l entreprise Rapport d'étonnement Nom de l élève Période de stage Proposition finale En 2 pages maximum, le rapport d étonnement doit refléter vos premières impressions. Il doit être impérativement

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

La Gestion de Production au sein de l'entreprise

La Gestion de Production au sein de l'entreprise La Gestion de Production au sein de l'entreprise Cet article permet de situer le rôle de la Gestion de Production au sein de l'entreprise, de comprendre son impact et d'identifier les points clés permettant

Plus en détail

Présentation de l entreprise d accueil

Présentation de l entreprise d accueil Présentation de l entreprise d accueil Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Conseils méthodologiques pour la présentation du CPPC», votre power point commence par une présentation de l entreprise

Plus en détail

Organiser et exploiter le fichier Clients

Organiser et exploiter le fichier Clients G Organiser et exploiter le fichier Clients Définition La GRC est l'ensemble des outils et techniques destinés à capter, traiter, analyser les informations relatives aux clients et aux prospects, dans

Plus en détail

Offre de service E-commerce

Offre de service E-commerce 2016 Offre de service E-commerce 01/01/2016 Pourquoi créer un site E-commerce? Elargir ses horizons La seule frontière que connaît Internet, c est la connexion. Ouvrir un site E-commerce va vous permettre

Plus en détail

Accélérez votre réussite

Accélérez votre réussite Brochure Accélérez votre réussite Spécialisation Services d'impression et d'informatique HP Une nouvelle façon de collaborer et de gagner des parts de marché Élargissez votre champ d'action Renforcez vos

Plus en détail

Guide des marchés publics

Guide des marchés publics En 2013, 72 marchés publics émis et exécutés pour un montant total de 10 396 629 501 FDJ Guide des marchés publics Autant d opportunités à la portée des PME djiboutiennes peu importe leur taille et leur

Plus en détail

Module CTXT : Le contexte du management de l unité commerciale

Module CTXT : Le contexte du management de l unité commerciale Module CTXT : Le contexte du management de l unité commerciale DOSSIER MERCATIQUE BTS MUC CTXT 3 : LES UNITES COMMERCIALES G.R.C. Au préalable Ressources nécessaires : - Manuel Nathan G.R.C. p. 7 à 20

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 - CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 1/5 CONSULTATIONS 1 Consultation 1 heure 2 Consultation 15 minutes 3 Consultation 4 heures En 15min, 1heure ou 4heures, avoir l avis d un consultant

Plus en détail

L ABC DE L ACCÈS PAR MARKO POTVIN VICE-PRÉSIDENT, ACHATS CORPORATIFS

L ABC DE L ACCÈS PAR MARKO POTVIN VICE-PRÉSIDENT, ACHATS CORPORATIFS L ABC DE L ACCÈS AU MARCHÉ HRI PAR MARKO POTVIN VICE-PRÉSIDENT, ACHATS CORPORATIFS LE 24 JANVIER 2013 COMMENT DEVENIR PARTENAIRE / FOURNISSEUR Ce document est exclusif à Colabor et ne peut être reproduit,

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES Direction des Services Financiers Service des Marchés Publics BP 62 ou place du XI Novembre 83250 LA LONDE LES MAURES

Plus en détail

La logistique de la grande distribution

La logistique de la grande distribution La logistique de la grande distribution PLAN Distribution «est» logistique Organisations logistiques Les coûts logistiques Stratégie des distributeurs Rôle des plateformes Fonctionnement des GMS et les

Plus en détail

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB Introduction Le présent document a pour but d aider les entreprises qui désirent procéder à un appel d offres, sur invitation, pour la réalisation d un site web.

Plus en détail

Cosmétiques? Programme et Compte-Rendu. Comment Lancer et Développer une Gamme de. 2 ème Formation Interactive et Personnalisée

Cosmétiques? Programme et Compte-Rendu. Comment Lancer et Développer une Gamme de. 2 ème Formation Interactive et Personnalisée Société Française des Antioxydants 2 ème Formation Interactive et Personnalisée Comment Lancer et Développer une Gamme de Cosmétiques? Mercredi 20 Novembre 2013, Paris Programme et Compte-Rendu 1 ère Formation

Plus en détail

Proposition progression Baccalauréat Professionnel Comptabilité en 3 ans DOSSIER N 1 : L'ENTREPRISE. Dossier traité en seconde (1 ère année)

Proposition progression Baccalauréat Professionnel Comptabilité en 3 ans DOSSIER N 1 : L'ENTREPRISE. Dossier traité en seconde (1 ère année) DOSSIER N 1 : L'ENTREPRISE Dossier traité en seconde (1 ère année) Découvrir et identifier : Découvrir : Mettre en œuvre le poste de travail : L entreprise, Les interlocuteurs, Les structures de l'entreprise

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Descriptif du poste de. Chargé d Affaires au sein du Groupe CIM

Descriptif du poste de. Chargé d Affaires au sein du Groupe CIM Consultant : Alain VERHACK Date : 03/02/2014 Descriptif du poste de Chargé d Affaires au sein du Groupe CIM Page 2 sur 5 SOCIÉTÉ NOM : Groupe CIM ADRESSE DU SIÈGE : 55, rue du Bois Chaland CE 2928 Lisses

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VULCO.COM

GUIDE UTILISATEUR VULCO.COM 2 GUIDE UTILISATEUR VULCO.COM «ADHERENTS» V 22 jan. 0 SOMMAIRE Introduction A. Rappel procédure de prise de commande en ligne par l internaute B. Procédure gestion d une commande en ligne pour l adhérent

Plus en détail

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement.

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement. Si vous voulez construire une nouvelle maison ou entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du bien-être

Plus en détail

Conditions générales de l abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France

Conditions générales de l abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France Votre entreprise BON DE COMMANDE Abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France Nom Raison sociale : Nom commercial : (Si différent) Adresse complète : Téléphone : Fax :

Plus en détail

Modélisation systémique de l'organisation

Modélisation systémique de l'organisation Modélisation systémique 1 2005-09-06 Modélisation systémique de l'organisation Ce chapitre vise à introduire à la modélisation d un système organisationnel. On explique d abord quelques notions liées à

Plus en détail

Formation «5 Jours pour entreprendre» 2016

Formation «5 Jours pour entreprendre» 2016 Formation «5 Jours pour entreprendre» 2016 Objectifs pédagogiques : construire étape par étape votre dossier de création acquérir les connaissances nécessaires à la mise en place d un projet de création

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature PROJET : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : Ce document est un exemple de plan d affaires professionnel. Vous êtes libre de vous en inspirer ou d en choisir un autre

Plus en détail

Fiche conseil n 1. 4.2 : Politique environnementale Annexe I.-A.2 : Politique environnementale. 4.2 : Politique de santé et sécurité au travail

Fiche conseil n 1. 4.2 : Politique environnementale Annexe I.-A.2 : Politique environnementale. 4.2 : Politique de santé et sécurité au travail Fiche conseil n 1 POLITIQUE 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 EMAS 4.2 : Politique environnementale Annexe I.-A.2 : Politique environnementale SST OHSAS 18001 4.2 : Politique de

Plus en détail

LA LETTRE DU CIO VOUS INFORME

LA LETTRE DU CIO VOUS INFORME LA LETTRE DU CIO VOUS INFORME NUMERO 1 Octobre 2009 LE CIO : centre d information et d orientation Une équipe, un service public au service des jeunes et des adultes LE DOSSIER DU MOIS : La mission générale

Plus en détail

Rédaction du plan d affaires Projet commercial

Rédaction du plan d affaires Projet commercial Rédaction du plan d affaires Projet commercial Nom de l entreprise ou du projet Avis aux lecteurs Les informations continues dans ce document demeurent l entière responsabilité du promoteur du projet d

Plus en détail

Valorisez votre offre et savoir-faire!

Valorisez votre offre et savoir-faire! Valorisez votre offre et savoir-faire! 20 novembre 2013 Ingrédients: 1. Présentez qui vous êtes Je m appelle Je suis (votre métier) Spécialisée dans 2. Présentez ce que vous faites Décrivez en une phrase

Plus en détail

Participation Réussie À

Participation Réussie À Votre Guide Pour Une Participation Réussie À Foreignerslife Tout ce dont vous avez besoin Votre to-do list pour avant, pendant et après le salon Foreignerslife TABLE OF CONTENTS I. Avant Le Salon : Préparez

Plus en détail

SERVICES REMUNERES! sondages-mails-clics et avis rémunérés! Maintenant disponible chez vous!

SERVICES REMUNERES! sondages-mails-clics et avis rémunérés! Maintenant disponible chez vous! SERVICES REMUNERES! sondages-mails-clics et avis rémunérés! Maintenant disponible chez vous! Découvrez une Manière plutôt simple de Gagner un peu d'argent tous les Mois en participant à des Sondages et

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Administrateur(trice) des Ventes Commission Paritaire Nationale de l Emploi et de la Formation Professionnelle des commerces

Plus en détail

fft*1.. INRODUCTION f1 ;suicn CSTq ËÊâ.u ffruc\* c u\,q*

fft*1.. INRODUCTION f1 ;suicn CSTq ËÊâ.u ffruc\* c u\,q* f1 ;suicn CSTq ËÊâ.u rrrcv k-,rnb re- 4 cl" c-"o.\o;rotc'"cly fft*1.. ffruc\* c u\,q* INRODUCTION Concemant le volet pharmacie, la mission ESTHER avait pour objectif de mettre en place un travail autour

Plus en détail

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER SÉMINAIRES D EFFICIENCE 7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER LES PRISES DE DÉCISIONS DES DIRIGEANTS SOMMAIRE UTILITÉ DU SÉMINAIRE? FORMATEURS ET INTERVENANTS PROGRAMME EMPLOI DU TEMPS CONTACT & NOTES

Plus en détail

Cap Performance Les outils de la performance

Cap Performance Les outils de la performance Cap Performance Les outils de la performance Les outils incontournables de la performance! Le CRO et la CRCC Paris ont sélectionné des outils simples et essentiels qui permettent : de respecter intelligemment

Plus en détail

FORMATION DEVENIR «WEDDING PLANNER»

FORMATION DEVENIR «WEDDING PLANNER» FORMATION DEVENIR «WEDDING PLANNER» By Comment devenir Wedding Planner? Tout ce que vous avez besoin de savoir avant de vous lancer dans cette carrière Non obligatoire mais fortement recommandée, une formation

Plus en détail

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations!

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Newsletter BNI Bonjour à tous, Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Comment et pourquoi recommander? (Page 1) L objectif de cet outil est de tirer un maximum

Plus en détail

NOTIONS DE COMMUNICATION destinées aux associations

NOTIONS DE COMMUNICATION destinées aux associations NOTIONS DE COMMUNICATION destinées aux associations DEFINITIONS La communication n'est pas un gros mot Un acte inconscient et propre à tout individu, ou structure composée d individus Une action verbale,

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (Arrêté du 11 juillet 2000) CHAMP D ACTIVITÉ 1.1. DÉFINITION Employé polyvalent, Ie titulaire du BEP Vente - action marchande peut intervenir dans toutes

Plus en détail

Questions Réponses. Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org

Questions Réponses. Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org EDI : Messages commerciaux Questions Réponses Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org 1 EDI : Questions Réponses 1. L architecture 3 2. Le niveau de service 4 3. La relation

Plus en détail

La représentation des flux Cas BOITAMUSIC

La représentation des flux Cas BOITAMUSIC La représentation des flux Cas BOITAMUSIC Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Notions Outils Mots-clés Durée Auteur(es) Description La représentation

Plus en détail

Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011

Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011 Vendeur Pièces Automobile ENTREPRISE Nom : FeuVert Lieu : Carpentras STAGIAIRE Nom : Turc Prénom : Fabrice Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011 Collège Alphonse Daudet - Carpentras - Année

Plus en détail

est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom), en sa qualité de...(qualité),

est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom), en sa qualité de...(qualité), Entre les soussignés, Personne morale :...(dénomination sociale),...(forme),...(capital),...(rcs),...(numéro SIREN) dont le siège social est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom),

Plus en détail

La sélection d un expert-conseil

La sélection d un expert-conseil Annexe 4 La sélection d un expert-conseil Lignes directrices relatives à la sélection d un expert-conseil Bien choisir un expert-conseil n est pas une tâche facile, mais il peut être bénéfique de prendre

Plus en détail

DIAGNOSTICS ENERGETIQUES DE BATIMENTS PUBLICS

DIAGNOSTICS ENERGETIQUES DE BATIMENTS PUBLICS PETR du Pays du Sud Toulousain BP17, 68 rue de l Eglise DIAGNOSTICS ENERGETIQUES DE BATIMENTS PUBLICS Règlement de consultation Date limite de réception des offres : le 6 novembre 2015 à 12 h 00 MARCHE

Plus en détail

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE La notion de prix de vente Les objectifs financiers Les objectifs commerciaux Les remises et rabais Exercice et corrigé Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial

Plus en détail

DROME. Ce dossier a pour vocation de faire comprendre tout l'intérêt de votre projet au jury ARTINOV.

DROME. Ce dossier a pour vocation de faire comprendre tout l'intérêt de votre projet au jury ARTINOV. DROME Titre du projet : Nom de l'entreprise : Nom du chef d'entreprise : Ce dossier a pour vocation de faire comprendre tout l'intérêt de votre projet au jury ARTINOV. Nous vous invitons à le remplir le

Plus en détail

Cosmétiques? Société Française des Antioxydants. Comment Lancer et Développer une Gamme de Produits. Nouveau Programme de Formation

Cosmétiques? Société Française des Antioxydants. Comment Lancer et Développer une Gamme de Produits. Nouveau Programme de Formation Société Française des Antioxydants Comment Lancer et Développer une Gamme de Produits Cosmétiques? Nouveau Programme de Formation Jeudi 12 Mars 2015, Paris www.sfa-site.com 2 eme Formation Comment Lancer

Plus en détail

IDENTIFICATION DE L ÉTABLISSEMENT DE FORMATION

IDENTIFICATION DE L ÉTABLISSEMENT DE FORMATION IDENTIFICATION DE L ÉTABLISSEMENT DE FORMATION Nom : Lycée Sainte Croix Saint Euverte Adresse : 28 rue de l elon 45000 ORLEANS Téléphone : 02 38 52 27 00 Fax : Responsable des stages : Mme POISSON Téléphone

Plus en détail

Avis n 30 du Conseil du livre sur le projet de création d une «Banque du livre» en Communauté française Wallonie- Bruxelles

Avis n 30 du Conseil du livre sur le projet de création d une «Banque du livre» en Communauté française Wallonie- Bruxelles Avis n 30 du Conseil du livre sur le projet de création d une «Banque du livre» en Communauté française Wallonie- Bruxelles - Février 2002 - L Argumentaire sur la situation du livre et la lecture en Communauté

Plus en détail

Les 7 erreurs coûteuses lors de la vente d une propriété. Les 9 étapes pour vendre rapidement votre maison au meilleur prix

Les 7 erreurs coûteuses lors de la vente d une propriété. Les 9 étapes pour vendre rapidement votre maison au meilleur prix Les 7 erreurs coûteuses lors de la vente d une propriété Et Les 9 étapes pour vendre rapidement votre maison au meilleur prix Par Joey Allard Courtier immobilier Residential et commercial Via Capitale

Plus en détail

ENQUETE SATISFACTION CLIENT 2007. 29-févr.-08

ENQUETE SATISFACTION CLIENT 2007. 29-févr.-08 ENQUETE SATISFACTION CLIENT 2007 1 PARAMETRES ENQUETE Envoi du questionnaire aux clients en début Juillet 2007. Clôture des réponses à fin Août. Extraction des données en Septembre. Analyse et synthèse

Plus en détail

UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises

UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises Une agence engagée aux cotés des entreprises pour leur réussite à l international Notre mission : Faciliter l'export En

Plus en détail

Politique Achats. Fournisseurs Clients Internes Conditions Achats Prix Acteurs du processus Achats. p. 1/8

Politique Achats. Fournisseurs Clients Internes Conditions Achats Prix Acteurs du processus Achats. p. 1/8 Politique Achats Fournisseurs Clients Internes Conditions Achats Prix Acteurs du processus Achats p. 1/8 Fournisseurs Objectifs Principes / Moyens Indicateurs / Preuves Améliorer le niveau de qualité fourni.

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Règlement des services

Règlement des services Règlement des services Version du 27.09.2009 11:30 Page 1 Index : 1 Les buts... 3 2 Descriptif du fonctionnement... 3 2.1 La définition d'un service :... 3 2.2 Fonctionnement... 3 2.3 Gestion du planning...

Plus en détail

Chapitre 21 Les objectifs de la distribution et le rôle du réseau I. Les finalités de la distribution

Chapitre 21 Les objectifs de la distribution et le rôle du réseau I. Les finalités de la distribution I. Les finalités de la distribution 1. La maîtrise des flux La mise à disposition des produits au consommateur final est réalisée par un enchaînement d opérations qui se matérialisent par des flux. Schématiquement,

Plus en détail

PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!!

PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!! LA SOLUTION La SOLUTION pour vendre plus!!! PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!! Les AVANTAGES d un service complet Un produit

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

Sommaire 18/01/2013. 1. Qu entend-on par achats et approvisionnements?

Sommaire 18/01/2013. 1. Qu entend-on par achats et approvisionnements? Sources (Hélène Guide pratique des Person, : achats de Editions et la des fonction approvisionnements, Maxima)s achats et approvisionnements Editions DunodPrésentation PME CGR ENSGSI 1 Sommaire 1. Qu entend-on

Plus en détail

LES APPROVISIONNEMENTS

LES APPROVISIONNEMENTS LES APPROVISIONNEMENTS APPROVISIONNER C EST Mettre à disposition d une entreprise des biens, tels que les denrées périssables et parfois des services, nécessaires à son fonctionnement. Cette mise à disposition

Plus en détail

Projet 1 : QCM en ligne

Projet 1 : QCM en ligne Chaque groupe choisit un projet parmi ceux proposés ci-après. Il ne peut y avoir deux groupes sur le même projet. Les projets proposés peuvent paraître de complexité et de taille différentes, il en sera

Plus en détail

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER Ce prospectus est rédigé au nom du vendeur dont le cachet figure ci-dessous et agissant comme intermédiaire de crédit. Cachet de l intermédiaire

Plus en détail

Savoir négocier des conditions de travail avantageuses auprès de votre patron en institut / spa

Savoir négocier des conditions de travail avantageuses auprès de votre patron en institut / spa Savoir négocier des conditions de travail avantageuses auprès de votre patron en institut / spa Ce guide est indispensable pour négocier efficacement son salaire en esthétique et les avantages qui s'y

Plus en détail

Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING

Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING SOMMAIRE Résumé analytique Conseil 1 : S accorder sur les définitions 2 3 Résumé analytique Équipes ventes et marketing. Ils passent

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE GESTION EPREUVE U62 : PROJET DE DEVELOPPEMENT DE LA PME Dossier de Méthodologie 1 ER PARTIE ( 5 pages maximum )

BTS ASSISTANT DE GESTION EPREUVE U62 : PROJET DE DEVELOPPEMENT DE LA PME Dossier de Méthodologie 1 ER PARTIE ( 5 pages maximum ) BTS ASSISTANT DE GESTION EPREUVE U62 : PROJET DE DEVELOPPEMENT DE LA PME Dossier de Méthodologie 1 ER PARTIE ( 5 pages maximum ) 1: l ANALYSE ORGANISATIONNELLE : A/Présentation de l entreprise à travers

Plus en détail

Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique

Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique NRC - Gestion de Clientèle - 1ère année Document Étudiant Jean-Alain LARREUR 1.0 Table des matières Introduction 3 I - Le système d'information

Plus en détail

Rapport de stage. Collège Louis Pasteur Morée NOM :.. Prénom :. Classe : Nom de l entreprise :.. Adresse :..

Rapport de stage. Collège Louis Pasteur Morée NOM :.. Prénom :. Classe : Nom de l entreprise :.. Adresse :.. Rapport de stage Collège Louis Pasteur Morée NOM :.. Prénom :. Classe : Nom de l entreprise :.. Adresse :.... AVANT PROPOS. Vous allez effectuer un stage d observation dans une entreprise de votre choix.

Plus en détail