Allergie alimentaire. Chapitre 10

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Allergie alimentaire. Chapitre 10"

Transcription

1 229 Chapitre 10 Allergie alimentaire Dr. Michèle RAFFARD Allergologue Centre Médical de l Institut Pasteur, 75 rue de l Eglise 75015, Paris Dr. Martine VIGAN Praticien Hospitalier Unité Fonctionnelle d'allergologie, Département de Dermatologie, Hôpital Saint-Jacques, Besançon Cedex, France

2 230 Allergie alimentaire Chapitre 10-a (Michèle RAFFARD, Martine VIGAN) Il s agit de manifestations allergiques survenant à la suite de l ingestion d un aliment. Tous les aliments peuvent déclencher des symptômes allergiques chez les patients sensibilisés, certains aliments sont plus souvent en cause. Le diagnostic n est pas toujours facile et le bilan doit être rigoureux : tests cutanées, dosages des IgE et parfois test de provocation allergénique. La prise en charge est fonction de la symptomatologie et du résultat du bilan avec un régime d éviction, s il y a lieu, bien adapté à chaque cas. Epidémiologie Les allergènes alimentaires dépendent du mode d alimentation des pays ; ces 30 dernières années l allergie alimentaire a explosé en France et dans les pays occidentaux en général. En France le Réseau d Allergo-Vigilance créé par le Pr AD Moneret-Vautrin donne les chiffres suivant : doublement en plus de 5 ans, 3,4% de la population française avec 3 fois plus d enfants que d adultes, 5 à 7% des enfants sont âgés de moins de 15 ans. L allergie alimentaire est en augmentation dans le monde. Fréquence des symptômes Urticaire. 57% Angioœdème... 26% Symptômes digestifs 22% Eczéma. 22% Rhinite... 6,5% Syndrome oral.. 6,5% Asthme.. 5,7% Choc anaphylactique... 2,7% Conjonctivite. 1,4%

3 231 Mecanismes Il existe plusieurs mécanismes (1) : allergie à IgE, mécanismes immunologiques avec augmentation des éosinophiles. D autres manifestations dues aux aliments se manifestent par une hypersensibilité non immunologique (voir schéma I et chapitre Nomenclature) ou une intolérance comme la maladie cœliaque due au gluten de la farine de blé, ou l intolérance au lactose. Il faut également distinguer sensibilisation (présence d anticorps sans manifestations clinique) et allergie (maladie clinique) Clinique Manifestations cutanées - Urticaire, angiœdème, anaphylaxie, anaphylaxie à l effort, eczéma atopique Manifestations digestives - Syndrome oral X pollen, Nausées / vomissements, douleurs abdominales / diarrhée, gastrite / œsophagite à éosinophiles, aversion chez le petit enfant. Les symptômes cliniques sont variés mais principalement cutanés et digestifs : l urticaire est au premier rang des manifestations allergiques, il y a aussi des réactions anaphylactiques. Les symptômes d urticaire surviennent dans les minutes qui suivent la prise alimentaire. Plus les réactions sont graves plus elles sont proches de la prise alimentaire, et peuvent faire interrompre le repas. L anaphylaxie peut aussi survenir associée ou non à de l urticaire elle peut être révélée par un effort, même minime : marche rapide, danse, mais le plus souvent course ou activité sportive qui suit n importe quelle prise alimentaire bien supportée au repos. Par contre les manifestations de la muqueuse buccale sont très fréquentes : le syndrome oral, entité particulière, avec prurit buccal démangeaisons au fond des oreilles et parfois œdème, au cours de l ingestion de fruits ou de légumes, comme dans les allergies croisées au latex. L eczéma du nourrisson ou dermatite atopique est un facteur favorisant d allergie alimentaire. L asthme est plus rarement associé à la prise d aliment de même la rhinoconjonctivite, ils souvent présents dans le cadre d une réaction anaphylactique sévère. Le syndrome œuf-oiseaux associe asthme allergique aux plumes d oiseaux avec allergie alimentaire, souvent sévère, au jaune d œuf qui peut-être associée à une allergie à la viande de volaille. Une entité très rare est la gastrite à éosinophile : inflammation due à la présence d amas d éosinophiles dans la muqueuse gastrique et/ou œsophagienne. Allergenes alimentaires ou trophallergenes (voir aussi ce chapitre) Tous les aliments (3-4) peuvent déclencher une réaction allergique qui varie selon les habitudes alimentaires des pays (voir schéma II et les tableaux dans particularités de certains allergènes alimentaires)

4 232 Allergènes fréquents chez le nourrisson occidental Lait de vache Ŕ Œuf Ŕ Soja Ŕ Arachide Ŕ Blé Ŕ Poisson Ŕ Moutarde Règne animal Crustacés Poissons Coquillages Viande et dérivés Volaille et dérivés Règne végétal Fruits à coque Fruits Légumes Céréales Épices La fréquence de survenue des allergies alimentaires en Europe a amené les spécialistes à recommander l étiquetage de tous les ingrédients présents, même à faible dose, dans les préparations agro-alimentaires commerciales et en particulier les 12 allergènes les plus fréquents. 1. Lait et produits à base de lait (y compris le lactose) 2. Crustacés et produits à base de crustacés 3. Œuf et produits à base d œufs 4. Poisson et produits à base de poisson 5. Anhydride sulfureux et sulfites > 10 mg/kg (ou 10 mg) exprimées en SO² 6. Céréales contenant du gluten (blé, seigle, orge, avoine, épeautre, Kamut ou leurs souches hybridées) et produits à base de ces céréales 7. Arachide et produits à base d arachide 8. Fruits à coques : amandes, noisettes, noix, noix de cajou, de pécan, du brésil, de macadamia, du Queensland, pistache, ainsi que tous les produits à base de ces fruits 9. Céleri et produits à base de céleri 10. Soja et produits à base de soja 11. Moutarde et produits à base de moutarde 12. Graines de sésame et produits à base de graines de sésame Allergènes croisant : tropomyosine pour le règne animal et profiline pour le règne végétal (voir Les allergènes) et les familles moléculaires des végétaux (structure moléculaire proche. Allergie croisée : sensibilisation à des protéines le plus souvent végétales, d une même famille moléculaire, sans parenté botanique : par exemple allergie au latex et à l avocat ou à la pomme et au pollen de bouleau.

5 233 Diagnostic (voir arbre décisionnel pour le diagnostic Tableau IV) L histoire de la maladie est soigneusement reconstituée (5), l interrogatoire est très méticuleux, avec étude détaillée et précise, des circonstances de survenue (au décours d un repas, avec un maximum de 3 heures d écart, exceptionnellement jusqu à 6 heures), des ingestions alimentaires en vérifiant la concordance entre l aliment suspecté et le déclenchement de la crise, sans oublier les médicaments pris au cours du repas. L aliment peut être : ingéré, humé, procuré (personne à personne; contamination), touché. Les réactions peuvent être constantes, évolutives, liées à la dose, liées au stress, liées à l effort. Il peut être utile de faire un cahier alimentaire sur 7 jours où tous les aliments sont notés, boissons, friandises comprises, ainsi que les médicaments (pour différencier l allergie alimentaire de la fausse allergie par excès d aliments histamino-libérateurs). Les antécédents personnels et familiaux à la recherche d une maladie atopique sont utiles pout identifier le terrain et le risque de dermatite atopique chez le nourrisson ou d allergie croisée. Histoire de la maladie Identification du ou des aliments Délai entre ingestion et réaction Symptômes attribués à l aliment Quantité ingérée lors de la réaction Reproductibilité des symptômes lors d une ingestion antérieure ou suivante Recherche de facteurs concomitants Date de la dernière réaction Enquête catégorielle alimentaire sur 7 jours à noter par le patient dans un cahier Reconstitution complète du repas, tous les ingestats : - Viande, poisson, abats, légumes - Sauce, condiments, additifs, conservateurs Ingestats en dehors du repas : grignotage Tests cutanés (voir aussi ce chapitre) Le choix des allergènes correspond au repas complet incriminé pour la réaction. Les tests cutanés sont effectués avec des allergènes standardisés des laboratoires spécialisés et en cas de négativité, de doute ou de discordance avec les aliments natifs, identifiés par l interrogatoire et apportés par le patient. Les allergènes commerciaux subissent une dégradation par oxydation et sont peu réactifs en particulier pour les fruits et légumes. Pour les aliments natifs : piquer dans l aliment avec une lancette puis tester le patient avec la lancette imprégnée = méthode du prick-de-prick. Les tests peuvent être pratiqués avec le plat complet dans un premier temps puis, en cas de positivité, chaque ingrédient est testé séparément.

6 234 En cas de préparations industrielles, faire les tests à partir de la liste des ingrédients de l emballage (soupes) Pour un repas pris dans un restaurant : demander au restaurateur la liste de TOUS les ingrédients utilisés, sans oublier herbes, aromates divers et épices ; il existe aussi une risque de contamination par les instruments de cuisine ou avec le latex des gants utilisés par le cuisinier. Dosage des IgE Le dosage des IgE totales peut être utile en cas de dermatite atopique, où elles sont souvent très élevées et seraient prédictives d une évolution ultérieure vers d autres maladies ; il a aussi un intérêt pour l allergie alimentaire : un taux très élevé doit faire relativiser les chiffres d IgE spécifiques relativement augmentées. Le dosage des IgE spécifiques n est pas indispensable dans la mesure où le résultat des tests cutanés est en accord avec l interrogatoire. Il existe des tests multiallergéniques, tests de dépistage qualitatif, d orientation : - Phadiatop nourrisson < 2 ans (mélanges de composants allergéniques alimentaires et respiratoires). - Trophatop enfant 2 à 15 ans (Lait, arachide, blanc d'œuf, moutarde, poisson, noisette, soja, blé, kiwi, bœuf, sésame, crevette. - Trophatop adulte avec divers mélanges (se reporter au document du laboratoire Phadia Indication du dosage d IgEs - Discordance clinique / tests cutanés - Tests cutanés non praticables - Patient sous AH1 - Peau lésée (eczéma) - Tests cutanés non interprétables = dermographisme - Extraits allergéniques - Peu fiables : aliments - Dangereux : arachide - Non disponibles : fruits exotiques - Remplace le Test de Provocation Orale (TPO) pour certains aliments (tableau III) car plusieurs équipes (3) ont étudiées la concordance entre le TPO et le taux d IgE Les IgE spécifiques pour certains aliments peuvent être faussement positives en cas de sensibilisation, sans allergie clinique. Il existe des déterminants CCD (Cross Carbohydrat Determinants) qui induisent une élévation des IgE, confirmé par le test à la broméline (CDD MUXF3). On ne peut donc pas étayer un diagnostic en allergie alimentaire uniquement sur des dosages d IgE spécifiques. Par contre une fois le diagnostic établi, le dosage annuel des IgE spécifiques est utile pour le suivi de l allergie alimentaire : leur diminution permet d envisager une évolution favorable. Test de provocation alimentaire TPO

7 235 Voir l arbre décisionnel pour le diagnostic de l allergie alimentaire (tableau IV) et voir le chapitre tests de provocation allergénique. A retenir : Le diagnostic d une allergie alimentaire peut être : - Facile : HC*+, TC*+, IgE+ o Prise en charge facile : HC grave = éviction et trousse d urgence o Difficulté liée à la rareté des crises = démobilisation o Prise en charge plus difficile : HC bénigne = éviction indispensable? - Assez facile - Difficile - HC+, TC+, IgE- : discordance - Epitope?, fixation des IgE, mécanisme non immunologique - HC+, TC-, IgE+ : discordance - bon allergène?, absence de réactivité, IgE faussement + - HC+, TC-, IgE- : délai entre accident et test, mauvais allergène, contamination - TPL*, TPO* - HC-, TC+, IgE+ : sensibilisation croisée, tests faits de façon systématiques - TPL, TPO - HC-, TC-, IgE+ : pas d allergie - Rôle des CDD : = IgE broméline (*HC : Histoire Clinique, TC : *Tests Cutanés ; + : positif, TPL : Test de Provocation labial, TPO : Test de Provocation Orale) Traitement Le traitement est fonction de la symptomatologie lors de la crise mais l éviction alimentaire bien ciblée (TPO si besoin) sera la seule démarche pour éviter des récidives. Le patient ou ses parents pour un tout petit enfant, aura une trousse d urgence adaptée à la clinique (antihistaminique, corticoïdes, avec si nécessaire bronchodilatateur) et la prescription d une seringue d adrénaline est indispensable en cas d anaphylaxie. Le maniement de l injection d adrénaline aura bien été expliqué, avec démonstration au patient ou à ses parents. Des publications font état d immunothérapie sublinguale ou d accoutumance dans quelques cas isolés avec un cas particulier dans l allergie au lait de vache mais pas dénué de danger. Dans les réactions graves l omalizumab (anti IgE = Xolair) a été proposé (voir chapitre traitement). Pour éviter un déséquilibre alimentaire, en France nous avons recours à une diététicienne qui soutient le patient dans son observance, permet d éviter les risques de carence en particulier pour le nourrisson. Elle fournit de la documentation pour des recettes sans œuf, sans lait, ou sans blé

8 236 Conclusion L allergie alimentaire est en constante progression, elle est grave chez les enfants en cas d association à l asthme. Un bilan allergologique par un spécialiste est indispensable en cas d anaphylaxie même légère ou de crises répétées. Le diagnostic se fait par des tests cutanés après un interrogatoire approfondi suivi des IgE spécifiques en cas de doute. Le plus souvent le TPO n est proposé qu en cas de difficulté diagnostique. Toutefois un régime d éviction ne sera pas proposé à l aveugle sans diagnostic précis.

9 237

10 238 Bibliographie 1. A revised Nomenclature for Allergy An EAACI position statement from the EAACI nomenclature task force. Johansson SGO, Bousquet J, B. Wutrich et alallergy 2001;56: Traduction in RFAIC 2004;44: Furuta GT et al. FIGERS (1 er Int Gastro-Intestin Eosino Research Sympo) Eosinophilic esophagitis in children and adults: a systematic review and consensus recommendations for diagnosis and treatement. Gastoentero 2007;133: Sampson HA Update on food allergy. J Allergy Clin Immunol 2004;113: Dutau et Rancé 2004 Rancé F Dutau G Les allergies alimentaires Ed ESF Rancé F, Fardeau MF. Les allergies alimentaires : Qui tester? Que tester? Comment tester? Rev fr Allergol Immunol Clin 2002 ;42 :810-3.

DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES

DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES La Théorie Les tests d allergie chez l enfant: Pourquoi, Pour qui, Quand, et

Plus en détail

Allergies alimentaires de l enfant

Allergies alimentaires de l enfant Allergies alimentaires de l enfant N. Faure FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013 Définitions Réaction adverse aux protéines alimentaires (animales ou végétales) par un mécanisme immunoallergique

Plus en détail

ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT

ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT (Soirée AFDN du 26 Mars 2009) Céline CAZETTES. Diététicienne en allergologie. Hôpital 1 SOMMAIRE Qu est ce que l allergie alimentaire? Prise en charge d un enfant allergique.

Plus en détail

L information sur les Allergènes : Règlement Information du consommateur applicable au 13 décembre 2014

L information sur les Allergènes : Règlement Information du consommateur applicable au 13 décembre 2014 Circulaire n 6140 15 juillet 2014 Gestion de l entreprise Fabrication Réglementation hygiénique et sanitaire 7 0 5 Dossier suivi par : Flavie SOUPLY Rédactrice : Flavie SOUPLY Ligne directe : 01.43.59.45.08

Plus en détail

Prévenir... l allergie

Prévenir... l allergie Prévenir... l allergie 26 Serions nous tous des allergiques? NON Les maladies allergiques sont des manifestations anormales de notre corps qui réagit de manière excessive, contre des substances dénommées

Plus en détail

AGCC, H2,CH4, CO2, H2S

AGCC, H2,CH4, CO2, H2S AGCC, H2,CH4, CO2, H2S AGCC, H2,CH4, CO2, H2S mastocytes Terminaisons sensitives Réaction à la prise alimentaire Allergique IgE médiée Maladie coeliaque Non IgE médiée Entérocolite nécrosante Mixte Allergie

Plus en détail

Comment adapter le regime en cas d allergie alimentaire?

Comment adapter le regime en cas d allergie alimentaire? Comment adapter le regime en cas d allergie alimentaire? Cours de perfectionnement du JAMA Etienne BIDAT www.allergienet.com Pas de conflit d intérêt sur le sujet Régime en allergie alimentaire : Objectifs

Plus en détail

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE Ta b le Introduction...9 PREMIÈRE PARTIE COMPRENDRE L'ALLERGIE CHAPITRE 1 Allergies, allergènes, allergiques... 15 L'allergie est-elle une maladie?... 16 Qu'est-ce qu'un allergène?... 17 Qui est allergique?...

Plus en détail

Allergènes alimentaires : enjeux et propositions

Allergènes alimentaires : enjeux et propositions Allergènes alimentaires : enjeux et propositions Dr Jean-Marc RAME Allergologue Coordonnateur du Réseau d Alergologie de Franche-comTé (RAFT) jmrame@chu-besancon.fr Le RAFT est un réseau r de santé financé

Plus en détail

Produits de contraste et Allergie : Hypersensibilité de type immédiat

Produits de contraste et Allergie : Hypersensibilité de type immédiat Fiche de recommandation pour la pratique clinique Produits de contraste et Allergie : Hypersensibilité de type immédiat Définitions Ces recommandations concernent les produits de contraste iodés et gadolinés.

Plus en détail

Allergènes dans les denrées alimentaires non-préemballées. quelle obligation d information des consommateurs

Allergènes dans les denrées alimentaires non-préemballées. quelle obligation d information des consommateurs Allergènes dans les denrées alimentaires non-préemballées? quelle obligation d information des consommateurs Cette plaquette s adresse aux professionnels de l Artisanat, du Commerce alimentaire de proximité

Plus en détail

Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale?

Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale? JAMA La pratique de l'allergie alimentaire Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale? Antoine DESCHILDRE Pédiatrie, CHRU de Lille JAMA-CFA, avril 2009 QUAND et COMMENT PRATIQUER

Plus en détail

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Les rendez vous de l allergologie Moléculaire Les rendez vous de l allergologie Moléculaire L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Dr H. Masson Juin 2014 Allergène purifié Extrait allergénique

Plus en détail

pratique quotidienne chez l enfant

pratique quotidienne chez l enfant EXPLORATION DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE: pratique quotidienne chez l enfant Pr Ag BEN M RAD Sonia Hopital Ariana DIAGNOSTIC DIFFICILE Diversité des substances Polymorphisme clinique Variabilité du délai

Plus en détail

La prévalence de l asthme et

La prévalence de l asthme et [ Dossier Allergologie L allergie alimentaire chez l enfant A Nemni*, A. Grimfeld*, J. Just* * Services de pédiatrie, pneumologie et allergologie, Centre de l Asthme et des Allergies, hôpital d enfants

Plus en détail

L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras

L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras JAMA 26 janvier 2012 1 L allergie alimentaire (AA) touche environ 5% de la population infantile Semble en augmentation

Plus en détail

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD r Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD 27/11/2007 EPP - Service de médecine statutaire r Hevea Brasiliensis (Asie

Plus en détail

Les allergènes moléculaires sont une aide au diagnostic d allergie alimentaire

Les allergènes moléculaires sont une aide au diagnostic d allergie alimentaire Les allergènes moléculaires sont une aide au diagnostic d allergie alimentaire Les allergènes = les sources allergéniques Nombreuses molécules immunogènes (++ glycoprotéines) Carine Metz-Favre 2 ème JAEP

Plus en détail

L allergie alimentaire chez l enfant.

L allergie alimentaire chez l enfant. L allergie alimentaire chez l enfant. 17 avril 2014 Dr E.Gueulette Clinique et Maternité Ste-Elisabeth Namur CHU Mont-Godinne-Dinant L allergie alimentaire (AA) chez l enfant 1- La Prévalence. 2- Les Facteurs

Plus en détail

Les allergies alimentaires

Les allergies alimentaires Les allergies alimentaires Vous, votre enfant ou l un de vos proches, souffrez d allergies alimentaires. Vous souhaitez en savoir plus. Les allergies alimentaires, qu est-ce que c est? L allergie alimentaire

Plus en détail

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale L.MALOT Diagnostic : allergènes recombinants Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale DIAGNOSTIC Camille 10 ans Cs pour une rhinite perannuelle Interro : éternuements

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Vraies et fausses allergies alimentaires Dr Bruno GIRODET Dr Ingrid TOPENOT Unité d Allergologie du CH St Joseph et St Luc L allergie alimentaire est-elle fréquente? - 20% de la population se pense allergique

Plus en détail

Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire.

Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire. ALLERGOLOGIE PRATIQUE: Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire. Emmanuelle Schneider (pneumo-allergologue), Carine Nootens (dermato-allergologue), Françoise Genard (ORL). Résumé Ce texte est

Plus en détail

ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014

ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014 ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014 Lien entre AA et asthme 10% des enfants sont asthmatiques 10% des asthmatiques sont all alimentaires (2% chez

Plus en détail

Allergie alimentaire de l enfant

Allergie alimentaire de l enfant Archives de pédiatrie 13 (2006) 1349 1353 Allergie alimentaire de l enfant Food allergy in children E. Bidat Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, 9, avenue du Général-de-Gaulle, 92104 Boulogne

Plus en détail

Allergie alimentaire. F. Castex

Allergie alimentaire. F. Castex Allergie alimentaire F. Castex FSB15, 2015 I. Introduction I.1 Définition a. Réaction I path, aliment, IgE-dépendante Réactions néfastes d origine alimentaire Réactions non toxiques Réactions toxiques

Plus en détail

FMBS 215 Immunopathologie. F. Castex EA 7288, CPID

FMBS 215 Immunopathologie. F. Castex EA 7288, CPID Allergie alimentaire FMBS 215 Immunopathologie F. Castex EA 7288, CPID 2013 I. Introduction I.1 Définition a. Réaction I path, aliment, IgE dépendante Réactions néfastes d origine i alimentaire i Réactions

Plus en détail

Allergie au latex : l apport des recombinants. Agnès Juchet, Jean-François Fontaine, Anne Chabbert- Broué CFP2A, session ASPPIR, 06 nov 2009

Allergie au latex : l apport des recombinants. Agnès Juchet, Jean-François Fontaine, Anne Chabbert- Broué CFP2A, session ASPPIR, 06 nov 2009 Allergie au latex : l apport des recombinants Agnès Juchet, Jean-François Fontaine, Anne Chabbert- Broué CFP2A, session ASPPIR, 06 nov 2009 Composition du latex Latex à l état naturel : issue de hévéa

Plus en détail

Module 5 : Allergies et intolérances alimentaires

Module 5 : Allergies et intolérances alimentaires L Introduction à la nutrition préscolaire Module 5 : Allergies et intolérances alimentaires Diapo 1 : Introduction à la nutrition préscolaire pour les diététistes professionnel(le)s Module 5 : Allergies

Plus en détail

A retourner au centre de loisirs, Service Périscolaire 34, rue du Guet Saint Pierre PAI 2015/2016

A retourner au centre de loisirs, Service Périscolaire 34, rue du Guet Saint Pierre PAI 2015/2016 A retourner au centre de loisirs, Service Périscolaire 34, rue du Guet Saint Pierre PAI 2015/2016 PROTOCOLE D ACCUEIL POUR LES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES ETABLI CONFORMEMENT AUX DISPOSITIONS

Plus en détail

L'essor des allergies alimentaires de l'enfant

L'essor des allergies alimentaires de l'enfant L'essor des allergies alimentaires de l'enfant Voici un article intéressant publié dans le Figaro Santé du 21/03/11 : il concerne la progression préoccupante des allergies alimentaires de l enfant. En

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 17 janvier 2012 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif au guide pour l'accueil en restauration

Plus en détail

Dossier Progressif. 184 : hypersensibilité et allergies respiratoires chez l enfant et l adulte. Asthme,

Dossier Progressif. 184 : hypersensibilité et allergies respiratoires chez l enfant et l adulte. Asthme, Dossier Progressif Ce dossier progressif a été construit, revu et corrigé par au moins 4 enseignants du Collège des Enseignants de Pneumologie (CEP). Il s appuie sur l enseignement du Référentiel National

Plus en détail

Les allergies alimentaires de l enfant : quel régime?

Les allergies alimentaires de l enfant : quel régime? PEDIATRIE Les allergies alimentaires de l enfant : quel régime? Food allergies in children : which diet? S. Mulier et G. Casimir Service de Pneumologie-Allergologie, H.U.D.E.R.F. RESUME Les allergies alimentaires

Plus en détail

Allergènes alimentaires

Allergènes alimentaires Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Allergènes alimentaires Un allergène est une substance qui déclenche l'allergie, ensemble de réactions du système immunitaire de l'organisme

Plus en détail

S. Guez Unité des Maladies allergiques Médecine Interne et Post-urgences Hôpital Pellegrin, CHU Bordeaux

S. Guez Unité des Maladies allergiques Médecine Interne et Post-urgences Hôpital Pellegrin, CHU Bordeaux S. Guez Unité des Maladies allergiques Médecine Interne et Post-urgences Hôpital Pellegrin, CHU Bordeaux Intérêts financiers : néant Liens durables ou permanents : néant Interventions ponctuelles : Abello

Plus en détail

Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie

Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie Allergie ou hypersensibilité alimentaire non IgE médiée : résumé Mécanisme

Plus en détail

L allergie alimentaire chez le petit enfant

L allergie alimentaire chez le petit enfant Expression généraliste_ Soirée du 18 / 01 / 2005. Page 1 sur 6 L allergie alimentaire chez le petit enfant Quelques rappels de définition : A. Les effets néfaste ou adverses des aliments se répartissent

Plus en détail

PLACE DES RECOMBINANTS EN ALLERGIE RESPIRATOIRE Frédéric ric de Blay

PLACE DES RECOMBINANTS EN ALLERGIE RESPIRATOIRE Frédéric ric de Blay PLACE DES RECOMBINANTS EN ALLERGIE RESPIRATOIRE Frédéric ric de Blay Unité de pneumologie, d allergologie d et de pathologie respiratoire de l environnementl Pôle de Pathologie thoracique Hôpitaux universitaires

Plus en détail

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Patient allergique ou suspect d allergie Anamnèse Interrogatoire Enquête alimentaire Examen clinique Tests cutanés prick-tests (HSI)

Plus en détail

La désensibilisation. Pierre-Olivier Girodet. Pharmacologie

La désensibilisation. Pierre-Olivier Girodet. Pharmacologie La désensibilisation Pierre-Olivier Girodet Pharmacologie Désensibilisation I. Mécanismes II. Indications, modes d administration III. Contre-indications, précautions d emploi IV. Effets indésirables V.

Plus en détail

Diagnostic précoce de l allergie

Diagnostic précoce de l allergie Diagnostic précoce de l allergie F. Rancé, allergologie-pneumologie, hôpital des Enfants, Toulouse La prévalence des maladies allergiques chez l enfant (dermatite atopique, asthme, rhinite et conjonctivite

Plus en détail

Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens

Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens 1820-1900 Ancestors of Allergy. Compte pollinique Se teste lui-même 1865 Tests cutanés

Plus en détail

COPACAMU 2009 Pr François BERTRAND

COPACAMU 2009 Pr François BERTRAND LE SUIVI D UN ALLERGIQUE APRES SON PASSAGE AU SAU COPACAMU 2009 Pr François BERTRAND Le rôle de prévention secondaire fait partie de la tâche du parfait petit urgentiste..mais ce dernier est souvent pris

Plus en détail

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse École de l allergie alimentaire A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse Prévalence de l allergie alimentaire en constante augmentation

Plus en détail

L allergie alimentaire chez l enfant : étude d une cohorte belge

L allergie alimentaire chez l enfant : étude d une cohorte belge L allergie alimentaire chez l enfant : étude d une cohorte belge Children Food allergy : results of Belgian survey S. Mulier, L. Hanssens, Ph. Chaouat et G. Casimir Service de Pneumologie et d Allergologie,

Plus en détail

Mots-clés : denrée, préemballé, étiquetage, ingrédient, information, consommateur, allergène, boulanger, pain

Mots-clés : denrée, préemballé, étiquetage, ingrédient, information, consommateur, allergène, boulanger, pain Circulaire n 6252 2 Février 2015 Gestion de l entreprise Fabrication Réglementation hygiénique et sanitaire 7 0 5 Dossier suivi par : Flavie SOUPLY Rédactrice : Flavie SOUPLY Ligne directe : 01.43.59.45.08

Plus en détail

Allergies et intolérances alimentaires chez l'enfant. Philippe Eigenmann Hôpital des Enfants

Allergies et intolérances alimentaires chez l'enfant. Philippe Eigenmann Hôpital des Enfants Allergies et intolérances alimentaires chez l'enfant Philippe Eigenmann Hôpital des Enfants Le message: Quand une allergie alimentaire est suspectée, toujours établir un diagnostic de certitude! Dois-je

Plus en détail

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE Martine Drouet Unité Allergologie CHU - ANGERS Société Française de Toxicologie 29-30 nov 2012 - Toulouse Epidémiologie de l

Plus en détail

Asthme professionnel à la crevette

Asthme professionnel à la crevette Asthme professionnel à la crevette D. Pinot 1, M.H. Bados 2, S. Delattre 3, M.P Lehucher-Michel 2 1 Service de pneumologie, Hopital Ste Marguerite Marseille 2 Consultation de Pathologie Professionnelle

Plus en détail

L allergie alimentaire à la noisette: pas si simple!!! Dr Agnes JUCHET.

L allergie alimentaire à la noisette: pas si simple!!! Dr Agnes JUCHET. L allergie alimentaire à la noisette: pas si simple!!! Dr Agnes JUCHET. Dr Anne Chabbert-Broué,, Toulouse L avenir de l allergologie.. l Le raisonnement en «familles biochimiques» Noisette: source allergénique

Plus en détail

Allergies alimentaires 101

Allergies alimentaires 101 Allergies alimentaires 101 Simon Hotte MD FRCPC Pédiatre-Allergologue-Immunologue 105 Avenue Gatineau télécopieur: 819-561 561-0717 téléphone: 819-5614412 Objectifs Définir l'allergie alimentaire et la

Plus en détail

AUTOUR DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE DE L ENFANT

AUTOUR DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE DE L ENFANT AUTOUR DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE DE L ENFANT FMC Haguenau 8 février 2011 Carine Metz-Favre Unité d allergologie, service de pneumologie NHC Strasbourg Service de pédiatrie CHR Haguenau Message téléphonique

Plus en détail

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne 2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue F Lemoigne Définitions Atopie: aptitude génétiquement déterminée à fabriquer des IgE asthme, rhinite allergique, dermatose atopique,

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre INTRODUCTION La prévalence des maladies allergiques a doublé au cours des 15 dernières

Plus en détail

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Dermatoses professionnelles Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Introduction Incidence des dermatoses professionnelles: entre 0,5 et 0,7 cas pour 1000 travailleurs

Plus en détail

Allergie alimentaire

Allergie alimentaire AKOS Encyclopédie Pratique de Médecine 2-0040 L e Allergie alimentaire E Beaudouin, G Kanny, J Flabbee, DA Moneret-Vautrin diagnostic repose sur une anamnèse précise, une analyse du régime alimentaire,

Plus en détail

Une allergie typique?

Une allergie typique? CAS CLINIQUE Une allergie typique? Commencer Réalisé par le Pr Demoly Coordinateur du Département de Pneumologie et Addictologie Hôpital Arnaud de Villeneuve CHU Montpellier Bastien, 15 ans Tous les ans

Plus en détail

REGLES DE PRESCRIPTION DES TESTS BIOLOGIQUES CONCERNANT L ALLERGIE (Nomenclature de biologie médicale)

REGLES DE PRESCRIPTION DES TESTS BIOLOGIQUES CONCERNANT L ALLERGIE (Nomenclature de biologie médicale) REGLES DE PRESCRIPTION DES TESTS BIOLOGIQUES CONCERNANT L ALLERGIE (Nomenclature de biologie médicale) 1) Le dosage des IGE totales sériques n est pas un test de dépistage de l allergie et ne peut pas

Plus en détail

CAS CLINIQUE: Allergies alimentaires aux crustacés chez l adulte

CAS CLINIQUE: Allergies alimentaires aux crustacés chez l adulte CAS CLINIQUE: Allergies alimentaires aux crustacés chez l adulte Réalisé par: - Anca M Chiriac - Farah Hannachi - Pascal DEMOLY Département de Pneumologie et Addictologie Hôpital Arnaud de Villeneuve -

Plus en détail

Allergies alimentaires

Allergies alimentaires Allergies alimentaires 1 SOMMAIRE 1/2 Définition de l allergie alimentaire Epidémiologie Diagnostic 2 SOMMAIRE 2/2 Diagnostic Allergie alimentaire q APLV Définition q Les APLV Ig E médiée q Les ALV non

Plus en détail

28 MARS 13 Hebdomadaire Province

28 MARS 13 Hebdomadaire Province Page 1/6 La saison des pollens arrive et avec elle, son lot annuel de rhumes des foins, conjonctivites et autres maux. Les dernières déceni Aujourd'hui un Français sur trois serait concerné par l'allergie

Plus en détail

Trois cas d allergie! R. Wakim*, J. Birnbaum**

Trois cas d allergie! R. Wakim*, J. Birnbaum** Observation 24/01/02 15:56 Page 43 Trois cas d allergie! R. Wakim*, J. Birnbaum** * Médecin généraliste, Paris. ** Département des maladies respiratoires, hôpital Sainte-Marguerite, Marseille. UNE RHINITE

Plus en détail

Conduite à tenir en cas de suspicion d allergie en consultation et au bloc opératoire. Martine Drouet

Conduite à tenir en cas de suspicion d allergie en consultation et au bloc opératoire. Martine Drouet 17 ème ICAR 26 et 27 novembre 2010 Lyon 1 Conduite à tenir en cas de suspicion d allergie en consultation et au bloc opératoire Martine Drouet Unité Allergologie 2 allée des cèdres - CHU 49933 Angers cx

Plus en détail

B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE

B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE *Centre Hospitalier Saint Joseph et Saint Luc 20 quai Claude Bernard 69007 LYON Cabinet Médical 1 rue Laborde 69500 BRON girodet.bru@voila.fr

Plus en détail

ADLF Alsace-/ 22.05.2007 / Colmar BONJOUR A TOUTES ET A TOUS

ADLF Alsace-/ 22.05.2007 / Colmar BONJOUR A TOUTES ET A TOUS BONJOUR A TOUTES ET A TOUS Éléments sur la législation et l allégation «Sans Gluten» 22.05.07 ADLF Alsace Sommaire 1 Étiquetage des produits du commerce ou produits industriels A Cadre législatif de cette

Plus en détail

Les allergies croisées A. Bakhatar, K. El fadi. Service des maladies respiratoires CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc

Les allergies croisées A. Bakhatar, K. El fadi. Service des maladies respiratoires CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Les allergies croisées A. Bakhatar, K. El fadi Service des maladies respiratoires CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Généralités Introduction: Réactions croisées entre allergènes: 1970 1980. Grand nombre

Plus en détail

Les allergènes moléculaires

Les allergènes moléculaires Les allergènes moléculaires Utilité dans l allergie alimentaire Monique Fontaine Raisonnement à l échelon moléculaire = nouvelle manière d aborder le diagnostic allergique! = avantages et limites = nécessite

Plus en détail

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires chez l enfant M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires en 2004 Age: 12 mois 10 ans Nombre total: 30 Tests réussis:

Plus en détail

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes En reportant la valeur de l IMC sur la courbe de corpulence (voir p.49 et p.51), vous pouvez savoir si votre enfant présente un surpoids, ou si sa corpulence a tendance à augmenter trop rapidement. Votre

Plus en détail

A quoi pensez-vous? (diagnostic positif)

A quoi pensez-vous? (diagnostic positif) Cas clinique Mme D. 24ans, depuis 3 semaines: Asthénie Rhinorrhée Obstruction nasale Ecoulement nasal postérieur Toux productive le matin+++ Voix enrouée le matin +++ Douleurs modérées infraorbitaires

Plus en détail

Rachel Frély. Les allergies. alimentaires. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol

Rachel Frély. Les allergies. alimentaires. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Rachel Frély Les allergies alimentaires Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol CHAPITRE 1 Les allergies alimentaires en questions 1. Quels sont les mécanismes de l allergie? Au début du

Plus en détail

Allergie, asthme et grossesse

Allergie, asthme et grossesse Allergie, asthme et grossesse En collaboration avec la Commission de spécialité de la Société Suisse d Allergologie et d Immunologie (SSAI) Auteur Prof. Dr méd. Arthur Helbling, Spécialiste FMH en allergologie

Plus en détail

Comment gérer au quotidien son allergie alimentaire? Pour toutes questions n hésitez pas à contacter la diététicienne du RAFT 03.81.21.84.36 raft-diet@chu-besancon.fr Voici quelques conseils, par Angélique

Plus en détail

Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège

Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège Le 16 mars 2016 Après 40 000 ans d une sévère sélection, notre espèce se désadapte

Plus en détail

Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten. Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016

Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten. Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016 Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016 Composi;on du lait de vache Eau : 87 % Glucides : 5 % Protéines : 3,4 % Lipides : 2,5 à 5 % Calcium

Plus en détail

L immunothérapie sublinguale. Carnet Patient

L immunothérapie sublinguale. Carnet Patient L immunothérapie sublinguale Carnet Patient Introduction Le traitement des maladies allergiques respiratoires (rhinite, asthme), comprend le contrôle de l environnement, l éviction de l allergène, l utilisation

Plus en détail

Allergies : le printemps est là

Allergies : le printemps est là N 1 NutriDoc Allergies : le printemps est là Avec l arrivée des beaux jours, on pense être enfin débarrassés des nez qui coulent et des yeux qui piquent mais pour 30% d entre nous, les allergies prennent

Plus en détail

LES ALLERGIES. 26 /03/09 Dr Porri Pneumo

LES ALLERGIES. 26 /03/09 Dr Porri Pneumo A. LES ALLERGIES 26 /03/09 Dr Porri Pneumo I. Définitions II. Physiopathologie A. La phase de sensibilisation B. La phase d allergie III. Pneumoallergènes A. Les acariens B. Les phanères d animaux C. Les

Plus en détail

Cas cliniques à la lumière d ISAC

Cas cliniques à la lumière d ISAC Cas cliniques à la lumière d ISAC CARINE METZ-FAVRE SERVICE DE PNEUMOLOGIE CHRU STRASBOURG SERVICE DE PÉDIATRIE CHR HAGUENAU ISAC un outils diagnostique L intérêt du raisonnement allergologique à l échelle

Plus en détail

Allergie alimentaire : LE PAI (Projet d Accueil Individualisé)

Allergie alimentaire : LE PAI (Projet d Accueil Individualisé) CAS CLINIQUE Allergie alimentaire : LE PAI (Projet d Accueil Individualisé) Réalisé par Le Dr Delphine de Boissieu Gastro-Entérologue-Pédiatre Hôpital Necker- Paris Commencer Algorithme de prise en charge

Plus en détail

Les allergies croisées. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique

Les allergies croisées. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique Les allergies croisées Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique EN BREF L allergie croisée est une réaction à une substance donnée alors que le sujet est sensibilisé à une autre substance

Plus en détail

Résumé d'avis. (Requête nº EFSA-Q-2003-016) (adopté le 19 février 2004)

Résumé d'avis. (Requête nº EFSA-Q-2003-016) (adopté le 19 février 2004) Résumé d'avis Avis du comité d experts «produits diététiques, nutrition et allergies» sur une saisine de la Commission relative à l évaluation des aliments allergéniques à des fins d étiquetage (Requête

Plus en détail

APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U

APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U DÉFINITIONS Allergie aux protéines du lait de vache = Réaction immunologique vis à vis d une ou plusieurs protéines du lait de

Plus en détail

RDD 2008, PR A. SOBASZEK

RDD 2008, PR A. SOBASZEK PLAN ALLERGIES : EPIDEMIOLOGIE PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge

Plus en détail

Rhinite allergique: point de vue du pédiatre

Rhinite allergique: point de vue du pédiatre IMPACT DE LA RHINITE ALLERGIQUE 50% des patients sont symptomatiques > de 4 mois par an Rhinite allergique: point de vue du pédiatre 20% plus de > 9 mois/an Aux USA: plus de 10 millions de consultations

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE POUR ELEVES ALLERGIQUES ALIMENTAIRES (PAI)

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE POUR ELEVES ALLERGIQUES ALIMENTAIRES (PAI) PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE POUR ELEVES ALLERGIQUES ALIMENTAIRES (PAI) Etablissement : Année scolaire 20-20 Adresse de l établissement :... Chef d établissement :... Tél. :... Mairie de COORDINATEUR

Plus en détail

Caroline Thumerelle, Allergo : Aspects cliniques CERM 2007

Caroline Thumerelle, Allergo : Aspects cliniques CERM 2007 L'avis du clinicien : place de la biologie dans la prise en charge de l'allergie de l'enfant Dr Caroline THUMERELLE Unité de Pneumologie-Allergologie Hôpital Jeanne de Flandre CHRU de Lille ALLERGIE SENSIBILISATION

Plus en détail

La mise au point des allergies alimentaires. Olivier Michel CHU Brugmann Immuno- allergologie

La mise au point des allergies alimentaires. Olivier Michel CHU Brugmann Immuno- allergologie La mise au point des allergies alimentaires. Olivier Michel CHU Brugmann Immuno- allergologie Conflits d intérêt en rapport avec la présenta?on Honoraires de conférence : Thermofischer Par?cipa?on à un

Plus en détail

Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions :

Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions : Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions : Solution 1: Inscription de votre enfant chez les «Tartinistes» Solution 2 : Distribution d un plateau-repas

Plus en détail

DOSSIER PAI ELEVE CONCERNE. Adresse : 21 rue de la Roche Guyon 78270 BENNECOURT. Date de naissance : 23/11/2008. Classe : Moyenne section maternelle

DOSSIER PAI ELEVE CONCERNE. Adresse : 21 rue de la Roche Guyon 78270 BENNECOURT. Date de naissance : 23/11/2008. Classe : Moyenne section maternelle Circulaire projet d accueil n 2003-135 du 08/09/2003 ( Bulletin Officiel n 34 du 18/09/2003 ) Circulaire restauration scolaire n 2001-118 du 25/06/2001 (BO Spécial n 9 du 28/06/2001) ELEVE CONCERNE : LACOMME

Plus en détail

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache 8e Congrès Francophone d'allergologie Agnes Juchet, Dominique Sabouraud, Rachel Pontcharraud, Isabelle Daubas Nawel Naji 8 ème Congrès

Plus en détail

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Présenté par Catherine Drouin-Audet et Véronique Racicot, étudiantes en diététique à l Université McGill, supervisées par

Plus en détail

Les Allergies. Dossier réalisé avec la collaboration du conseil scientifique de la Société Francaise d'allergologie

Les Allergies. Dossier réalisé avec la collaboration du conseil scientifique de la Société Francaise d'allergologie Les Allergies Les allergies sont connues de longue date : Hippocrate et Lucrèce en ont déjà donné des descriptions dans l Antiquité. A la Renaissance, on attribue le rhume des foins (rhinoconjonctivite

Plus en détail

«L asthme au bureau» Dr Maria GONZALEZ

«L asthme au bureau» Dr Maria GONZALEZ «L asthme au bureau» Dr Maria GONZALEZ Service de Pathologie Professionnelle et Médecine du Travail Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 67091- STRASBOURG Cedex 8 ème Congrès Francophone d Allergologie

Plus en détail

Définitions. L allergie alimentaire

Définitions. L allergie alimentaire Définitions L allergie alimentaire L allergie alimentaire est une réaction excessive, voir exagérée, de notre système immunitaire en présence d un aliment ou d un additif alimentaire, qui est normalement

Plus en détail

Un dénominateur commun: C 8 H 8 O 3

Un dénominateur commun: C 8 H 8 O 3 Un dénominateur commun: C 8 H 8 O 3 Dr. Sophie ANRIJS Pneumologie - Allergologie Centre Hospitalier Régional du Val de Sambre Centre Hospitalier Régional de Namur Mégane 28 ans Juin 2015 ATCD familiaux:

Plus en détail

INSTITUT SCIENTIFIQUE DE SANTE PUBLIQUE QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL

INSTITUT SCIENTIFIQUE DE SANTE PUBLIQUE QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL INSTITUT SCIENTIFIQUE DE SANTE PUBLIQUE QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL EVALUATION EXTERNE DE LA QUALITE DES ANALYSES EN BIOLOGIE CLINIQUE

Plus en détail

L ALLERGIE ALIMENTAIRE CHEZ L ADULTE

L ALLERGIE ALIMENTAIRE CHEZ L ADULTE L ALLERGIE ALIMENTAIRE CHEZ L ADULTE MADAME C. JANSEN DIÉTÉTICIENNE À L HÔPITAL UZ GASTHUISBERG LOUVAIN INTRODUCTION Les allergies alimentaires touchent 2,5% des adultes et de 6 à 8% des enfants, et peuvent

Plus en détail

Devoirs de préparation Module 10

Devoirs de préparation Module 10 Devoirs de préparation Module 10 Maladies liées à l alimentation Il existe différentes maladies liées à l alimentation. Certaines sont liées à une mauvaise alimentation, d autres sont congénitales et se

Plus en détail