Traitement de la cystalgie à urines claires de la femme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement de la cystalgie à urines claires de la femme"

Transcription

1 Traitement de la cystalgie à urines claires de la femme Brigitte Fatton Unité d Urogynécologie CHU Clermont-Ferrand SIFUD-PP FMC 11 Janvier 2008

2 Rappel sémantique Le terme de cystalgie: douleur ressentie dans la région sus et rétropubienne $ douloureux vésical (painful bladder syndrome): douleur suspubienne majorée lors du remplissage vésical associée à d autres symptômes tels qu une PKD ou PKN en l absence d infection urinaire ou de pathologie tissulaire (définition ICS) $ douleureux vésical : à préférer à celui de cystite interstitielle trop confus Le terme transitoire de $ douloureux vésical/cystite interstielle (BPS/IC) a été suggéré

3 Rappel sémantique Critères diagnostiques de la cystite interstitielle publiés en 1987 par le National institue of Health (NIH) et le National Institute of Diabetes, Digestive and Kidney disease (NIDDK) Révisés en 1988 critères cystoscopiques (1 des 2 obligatoires) glomerulations de la muqueuse ulcère de Hunner Critères cliniques (1 des 2 obligatoires) cystalgie urgences mictionnelles Autres défaut de compliance au cours de la cystomanométrie douleur lors du remplissage soulagée par la miction douleurs sus-pubiennes, pelviennes, urétrales, vaginales ou périnéales Gillenwater JY, Wein AJ: sumary of the NIADDKD workshop on IC. J Urol, 1988; 140:

4 Rappel sémantique critères d exclusion age < 18 ans capacité vésicale > 400cc (350cc) absence d envie d uriner après remplissage à 150 cc présence de contractions vésicales involontaires lors du remplissage symptômes depuis de 9 mois nycturie < 2 levers PKD < 5 en 12 heures (PKD < 8) toutes les pathologies endovésicales Wein A et al: Interstitial Cystitis. London, Springer-Verlag 1990; P 3-15

5 Hypothèses étiopathogéniques Etiologie et pathogenèse multifactorielles Troubles perméabilité urothéliale Anomalies auto-immunes Augmentation activité cellules mastocytaires Théories infectieuses Théories inflammatoires Théories allergiques Etiologie neurogène Nickel JC: IC: characterization and management of an enigmatic urologic syndrome. Rev Urol, 2001; 4:

6 La classification des $ douloureux vésicaux Repose principalement sur les données de la cystoscopie avec biopsies vésicales associée à une hydrodistension courte Données complémentaires du calendrier mictionnel De l UCM Questionnaire de symptômes et de retentissement sur la QdV échelles de score O Leary Pain Urgency Frequency Score Nordling J: Pelvic pain and IC: therapeutic strategies, results and limitations. EAU Update, 2004; 2:

7 1 la véritable cystite interstitielle Maladies de la paroi vésicale calendrier mictionnel constance des volumes urinés réduction capacité fonctionnelle besoins douloureux cystoscopie ulcère de Hunner: rare mais typique glomérulations vasculaires avec saignement en nappe au remplissage mais surtout à la vidange de la vessie (pétéchies ++) hydrodistension courte pression cm H20 pdt 5 à 10 min regression des symptômes (même temporaire) évocatrice Comité neuro-urologie, Forum AFU 2007: JJ Labat, L Lenormand, X Gamé

8 2 les hypersensibilités vésicales Véritables hyperalgies ou allodynies vésicales calendrier mictionnel volumes fluctuants contexte d algies pelviennes multiples vestibulite vulvaire fibromyalgie $ intestin irritable douleurs myofasciales Watier A et al: physiopathologie des douleurs pelvipérinéales: Doul et Analg, 2007: 20: Peters K et al: PBS/IC and vulvodynia: a clinical correlation. Int Urogynecol J 2007

9 Prise en charge thérapeutique Variation sur la gamme de + au Manque de travaux bien conduits et d essais comparatifs contrôlés Le diagnostic précoce est la clé d une meilleure prise en charge Rosenberg MT et al: IC/PBS: symptom recognition is key to early identification, treatment. Cleve Clin J Med, 2007; 74: S54-S62

10 1 Les régles hygiénodiététiques Adaptation des ingestats les patientes identifient des aliments ou des boissons accentuant les symptômes dans 51 à 62% des cas alcool café- chocolat aliments épicés tomates fruits acides vinaigre. exacerbation des symptômes 2 à 4 h après l ingestion Diminution de l acidité des aliments suppléments alimentaires Alcalinisation des urines eau de Vichy, bicarbonates Tu LM: mise à jour diagnostic et TRT du $ de la vessie douloureuse/ci. Doul et Analg, 2007: 20:

11 2 Les thérapies physiques Rééducation périnéale Bladder training Biofeed back et ESF Relaxation (yoga, massage relaxant) Relachement myofascial- thérapie manuelle 70% d effets positifs à 3 mois dans les études les plus optimistes Chaiken DC, Blaivas JG, Blaivas ST. Behavioral therapy for the treatment of refractory IC. 1993; 37:

12 3 Les traitements par voie orale Pentosan polysulfate de sodium (PPS, Elmiron) seul TRT oral officiellement reconnu par la FDA Posologie 100mg X 3 Antihistaminique Hydroxyzine (Atarax ) Antidépresseur tricyclique (amitriptyline: Laroxyl ) Anticonvulsivants (Neurontin, Lyrica ) Antalgiques Antispasmodiques Antagoniste récepteurs leukotriène, corticostéroïdes Associations médicamenteuses Parson CL : successful treatment of interstitial cystitis with soduim pentosanpolysulfate, J Urol, 1983; 130: Sant GR: a pilot clinical trial of oral pentosan polysulfate and oral hydroxyzine in patients with IC. J Urol, 2003: 170:

13 3 Les traitements par voie orale Efficacité? limitations ++ des études hétérogénicité des patients variabilité des formes cliniques traitées variabilité dans les critères d efficacité retenus revues récentes bénéfice admis du Pentosan Polysulfate probable efficacité du DMSO et de l amitryptiline pas de preuve suffisante de l efficacité de la BCG thérapie, du traitement par Hydroxyzine et resiniferatoxin Dimitrakov J et al: Pharmacologic mangement of PBS/IC: a systematic review. Arch Intern Med, 2007; 8:

14 4 Les instillations vésicales Plusieurs substances testées dimethyl sulfoxyde 50% (DMSO): approuvé FDA réponse dans 50 à 78% des cas mais taux de récidive pouvant atteindre 40% moins efficace au 2 ou 3 ème cycle de TRT EI: douleur, cystite chimique (10%), haleine et senteur d ail dégagée héparine BCG résultats contradictoires acide hyaluronique lidocaïne capsaïcine resiniferatoxin (RTX) en association avec d autres méthodes de TRT (po) Dawson TE, Jamison J. Intravesical treatments for PBS/IC Cochrane Database Syst Rev, 2007; 17: CD006113

15 4 Les instillations vésicales Pentosan Polysulfate: etude de Davis comparaison association Pentosan per os et intravésical versus per os seulement double aveugle 41 femmes réparties en 2 groupes PPS po et intravésical : 21 patientes (6 sem) PPS po et placébo intravésical: 20 patientes +12 sem PPS po dans les 2 groupes Score O Leary-Sant: reduction 46% si PPS intravésical versus 24% si placébo Davis EL et al: safety and efficacy of the use of intravesical and oral PPS for IC: a randomized double-blind clinical trial. J Urol, 2007: epub ahead of print

16 4 Les instillations vésicales Istillation de Capsaïcine vanilloïde agissant en tant qu antagoniste des fibres C (efficace sur la douleur et l hyperactivité de vessie) résultats prometteurs dans les études pilotes mais absence de confirmation Fagerli J et al: Intravesical capsicin for the treatment of IC: a pilot study. Can J Urol, 1999; 6:

17 5 L hydrodistension Participe à l étape diagnostique cystoscopie sous AG élimine une pathologie organique recherche éléments en faveur du diagnostic Ulcère de Huner glomérulations vasculaires permet une hydrodistension courte remplissage vésical à cm H2O pendant 5 à 10 m Regression des symptômes en faveur du diagnostic Facteur pronostic du volume de distension

18 5 L hydrodistension A visée thérapeutique hydrodistension prolongée sous APD protocole decrit pas P Glémain à pression artérielle moyenne pendant 3-4h 60% de résultats + à 6 mois, 43,3% à 1 an Glémain P et al: prolonged hydrodistension of the bladder for symptomatic treatment of IC. Eur Urol 2002; 41: 79-84

19 5 L association hydrodistension et instillations Notamment hydrodistension + instillation acide hyaluronique dans les CI rebelles: étude de Ahmad cystoscopie sous AG + hydrodistension + acide hyaluronique (40mg/50ml) répétée selon résultats 74% de réponses avec amélioration immédiate des symptômes augmentation de la CV sous AG de 492 ml à 776 ml Ahmad et al: Int Urogynecol J Pelvic Floor Dysfunct. 2007: epub ahead of print

20 7 La neuromodulation des racines sacrées postérieures Test: Electrode test ou définitive taux d efficacité supérieur si électrode définitive Uni ou bilatérale pas de supériorité uu test si bilatéral taux de réponse au test: 67 à 77% (50% d amélioration) Après implantation: taux d éfficacité variable: 40 à 90% peu d études avec un suivi > 1 an Zabibi N et al: Int Urogynecol J Pelvic Floor Dysfunct, 2007 (epub ahead of print)

21 8 Stimulation du nerf tibial postérieur Peu de travaux (3 recensés) résultats controversés taux de succès de 54% chez les patientes présentant un ulcère de Hunner et de 26% seulement en cas d absence de l ulcère absence de bénéfices pour d autres Études versus placébo Fall M, Lindstrom S: transcutaneous emectrical nerve stimulation in classic and nonulcer IC. Urol Clin North Am; 1994: 21: O Reilly BA et al: transdermal posterior tibial nerve laser therapy is not effective in women with IC. J Urol, 2004; 172:

22 9 Injections intradétrusoriennes de toxine botulique Toxine botulique A (Botox le plus souvent, Dysport ) doses de 100 à 200 UI pas d augmentation de l efficacité si dose élevée mais augmentation du taux de dysurie durée d efficacité variable 1 à 8 mois selon les équipes Association différée à l hydrodistension Liu HT: Intravesical botulinum toxin A injections plus hydrodistension can reduce nerve growth factor production and control bladder pain in IC. Urology, 2007; 70:

23 9 Injections intradétrusoriennes de toxine botulique Etude italienne Prospective, 12 femmes, 2 hommes Botox 200 UI Calendrier mictionnel, VAS, UCM Amélioration subjective: 85,7% à 1 et 3 mois diminution significative VAS score (5,8 versus 9,3) Diminution significative PKD (8,4 versus 14,2) et PKN (2,1 versus 4,5) augmentation significative de la capacité vésicale (359 +/- 48 versus 261 +/- 34) Giannantoni et al: Botulinum A toxin intravesical injections in the treatment of painful bladder syndrome. Eur Urol, 2006; 49:

24 10 Les interventions chirurgicales irréversibles Entérocystoplastie d agrandissement +/- cystectomie sus-trigonale iléo ou colo-cystoplastie Dérivation urinaire continente ou non avec ou sans cystectomie cystectomie d emblée ou différée risque de persistance des douleurs dans 25% des cas Peeker R et al: the treatment of IC with supratrigonal cystectomy and ileocystoplasty: difference in outcome between classic and nonulcer disease. J Urol, 1998; 159:

25 11 Les thérapies alternatives Acupuncture Sexothérapie Ostéopathie Chiropractie Homéopathie Thérapies nutritionnelles à base de plantes Réduction du stress Méditation Auto-Hypnose Withmore KE: complementary and alternative therapies as treatment approaches for IC. Rev Urol. 2002; 4: S28-S35

26 Conclusion Algorythme thérapeutique Basé sur le fait que le PBS/IC est multifactoriel Association des différents traitements est logique but: soulagement rapide, durable avec le moins d EI Pas de consensus établi 1 stratégies d autotraitement associé aux techniques conservatrices 2 traitement par voie orale Pentosan Polysulfate de sodium instillation intravésicales DMSO Hydrodistension 3 Neuromodulation TENS injections intradétrusoriennes de toxine botulique instillation de capsaïcine 4 Chirurgie irréversible Evans RJ: Treatment approaches for IC: multimodality therapy. Rev Urol, 2002: S16-S20

27 Conclusion stratégies thérapeutiques 1 Les véritables cystites insterstitielles indication privilégiées des thérapeutiques urologiques spécifiques 2 Les hypersensibilités vésicales relèvent davantage des traitement de la douleur neuropathiques prise en charge spécifique centre de la douleur Watier A, JJ Labat et al: physiopathologie des douleurs pelvi-périnéales: Doul et Analg, 2007: 20:

La cystite interstitielle : quel traitement en 2008?

La cystite interstitielle : quel traitement en 2008? AVIS D EXPERT La cystite interstitielle : quel traitement en 2008? Interstitial cystitis: how should I treat it in 2008? Pascal Mouracade, Christian Saussine Service d urologie, Hôpitaux universitaires

Plus en détail

La cystite interstitielle Syndrome de la vessie douloureuse

La cystite interstitielle Syndrome de la vessie douloureuse Syndrome de la vessie douloureuse La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à

Plus en détail

Rééducation du périnée en 2013

Rééducation du périnée en 2013 26/10/13 Rééducation du périnée en 2013 Congrès GEMO BPL Nantes 2013 RégineBrissot Rennes Préalable toujours un diagnostic avant le traitement notamment en matière de douleurs pelvipérinéales. métastase

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie

Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie Gérard Amarenco, Xavier Deffieux CHAPITRE 7 La définition des troubles fonctionnels urinaires de la femme répond à la traduction

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

Troubles mictionnels de la femme. Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales

Troubles mictionnels de la femme. Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales Xavier Deffieux Service de Gynécologie Obstétrique et de Médecine de la Reproduction Hôpital Antoine Béclère, Clamart Module 5 Gynécologie générale Troubles mictionnels

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies :

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : 1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : a. Les troubles fonctionnels digestifs sont définis par les critères de Paris b. En France, le syndrome de l intestin irritable touche

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalées de tension Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalée de tension : une maladie hétérogène La plus fréquente des céphalées primaires Diagnostic basé sur l interrogatoire Manque de spécificité

Plus en détail

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER Revue de la Mutuelle Centrale des Finances SSN 1141-4685 Prix 1,14 Juillet 2005 DossER La Mutuelle Centrale des Finances n o 133 OU adhère au GM! O O page 10 SavOR ncontinence ou ncontinentes ou incontinents?

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME Informations et traitement Pour vous, pour la vie Conscience du problème Beaucoup de femmes souffrent d incontinence urinaire sans en parler, même lors de leur visite en

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Au titre de son initiative de transparence, le CEPMB publie les résultats des examens des prix des nouveaux médicaments brevetés effectués par les membres

Plus en détail

RGO: CAFÉ OU DÉCAFÉINÉ

RGO: CAFÉ OU DÉCAFÉINÉ RGO: CAFÉ OU DÉCAFÉINÉ QUESTION : Est-ce que le café décaféiné est une alternative au café chez les patients qui souffrent d un RGO? AUTEUR : Alexis Du Cap (JUILLET 2009) SUPERVISEUR : Guylène Thériault

Plus en détail

L incontinence urinaire

L incontinence urinaire Cette version online contient toutes les mises à jour disponibles au sujet de la prise en charge de l incontinence urinaire, suivies par la Fiche de transparence de août 2011. L incontinence urinaire Date

Plus en détail

La fistule vésico-vaginale

La fistule vésico-vaginale La fistule vésico-vaginale Dr Mehdi Jaidane I- Introduction Définition : La fistule vésico-vaginale (FVV) est définie comme l existence «d un trajet anormal reliant la vessie au vagin». Il s agit d une

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM Prise en charge au CH de Pau Dr Sophie Rouleaud Service de médecine physique et de réadaptation Samedi 4 octobre 1 2 DEFINITION Définition 2003 Glavind K. et Bjork

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME EPU PEGASE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME Mardi 14 septembre 2004 Expert : Dr François OLIVIER Formateur : Dr Marie-Claude LELEUX 2 PLAN ET INTRODUCTION 1) Plan et introduction 2) Pré-test page

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

CEPHALEES POST-BRECHE DURALE. Post Dural Puncture Headache (PDPH)

CEPHALEES POST-BRECHE DURALE. Post Dural Puncture Headache (PDPH) CEPHALEES POST-BRECHE DURALE Post Dural Puncture Headache (PDPH) G. Buzançais Dr E. Morau 6 Mars 2013 Plan Introduction Physiopathologie Traitements Conclusion Définitions Brèche durale Ponction de dure-mère

Plus en détail

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP Magali Plante Directrice des services et de l action sociale Société canadienne

Plus en détail

Efficacité de la rééducation périnéale en grossesse

Efficacité de la rééducation périnéale en grossesse Faculté de médecine Université de Montréal Efficacité de la rééducation périnéale en grossesse Fanny Parent Marie-Pier Robitaille Résidentes 1, médecine familiale HMR Projet d érudition 30 mai 2014 Réflexions

Plus en détail

Avis 29 mai 2013. XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA.

Avis 29 mai 2013. XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA. COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 29 mai 2013 XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA DCI Code ATC (2012) Motif de l examen Liste

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

urinaire féminine à l effort de la femme

urinaire féminine à l effort de la femme Evaluation clinique préopératoire d une incontinence urinaire féminine à l effort de la femme Jean-François HERMIEU Service d Urologie CHU Bichat 46, rue Henri Huchard 75018 Paris E mail : jean-francois.hermieu@bch.aphp.fr

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Dre Michèle Morin Interniste gériatre Centre d excellence sur le vieillissement de Québec Définition Toute perte d urine involontaire, en quantité suffisante

Plus en détail

Laurent SIPROUDHIS P COULOM

Laurent SIPROUDHIS P COULOM Laurent SIPROUDHIS P COULOM Intérêt des explorations complémentaires dans les troubles de la statique pelvienne - Connaitre les explorations complémentaires dans les troubles de la statique - Connaitre

Plus en détail

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats Guy Valancogne Depuis la fin des années 90 : études pour le cas spécifique de l incontinence masculine, - certaines d entre

Plus en détail

Recommandation Pour La Pratique Clinique

Recommandation Pour La Pratique Clinique Recommandation Pour La Pratique Clinique Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l adulte ( et chez l enfant) : aspects cliniques (et économiques) Octobre 2002 1 La migraine de

Plus en détail

Traitement de l hépatite C: données récentes

Traitement de l hépatite C: données récentes Traitement de l hépatite C: données récentes J.-P. BRONOWICKI (Vandœuvre-lès-Nancy) Tirés à part : Jean-Pierre Bronowicki Service d Hépatogastroentérologie, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy. Le

Plus en détail

Traitement médical de l incontinence SIFUD PP FMC 11 01 2008

Traitement médical de l incontinence SIFUD PP FMC 11 01 2008 Traitement médical de l incontinence SIFUD PP FMC 11 01 2008 Traiter un symptôme Position du problème Ampleur de la plainte Histoire naturelle Mode de prise en charge actuelle Règles hygiéniques Rééducation

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er octobre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er octobre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1 er octobre 2008 Examen dans le cadre de la réévaluation du service médical rendu de la classe des IMAO B, en application de l article R 163-21 du code de la sécurité

Plus en détail

Avis 23 avril 2014. BARITEKAL 20 mg/ml, solution injectable Boîte de 10 ampoules de 5 ml (CIP : 34009 585 896 3 8) Laboratoire NORDIC PHARMA

Avis 23 avril 2014. BARITEKAL 20 mg/ml, solution injectable Boîte de 10 ampoules de 5 ml (CIP : 34009 585 896 3 8) Laboratoire NORDIC PHARMA COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 avril 2014 BARITEKAL 20 mg/ml, solution injectable Boîte de 10 ampoules de 5 ml (CIP : 34009 585 896 3 8) Laboratoire NORDIC PHARMA DCI Code ATC (2012) Motif de l

Plus en détail

be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ. SAUTEZ. RIEZ. VIVEZ

be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ. SAUTEZ. RIEZ. VIVEZ be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE Un traitement pionnier dans le renforcement du plancher pelvien et dans la lutte contre l incontinence. BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ.

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT SINUSITE/RHINOSINUSITE

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT SINUSITE/RHINOSINUSITE 1. Pathologie Le terme sinusite désigne une inflammation des sinus. On devrait toutefois préconiser le terme clinique pertinent rhinosinusite pour évoquer une inflammation touchant à la fois les sinus

Plus en détail

S Y L V I E W Y L E R

S Y L V I E W Y L E R La Méthode NADA S Y L V I E W Y L E R E L E A N O R E H I C K E Y M É L I N D A A K O N G O S I O N, 7 S E P T E M B R E 2 0 1 1 F O R U M D R O G U E S S U R L E S A P P R O C H E S A L T E R N A T I

Plus en détail

TENS et incontinence urinaire : une modalité simple et efficace

TENS et incontinence urinaire : une modalité simple et efficace www.physioimpact.wordpress.com Impact clinique en physiothérapie gériatrique ICP gériatrie TENS et incontinence urinaire : une modalité simple et efficace ICP Mélanie Bilodeau Et François Dubé L auteure

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 DERMOVAL, gel flacon de 20 ml (CIP : 34009 326 130 4 5) DERMOVAL 0,05 POUR CENT, crème tube de 10 g (CIP : 34009 320 432 9 3) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Plus en détail

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S94-S99 Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Synthesis of the guidelines for the treatment of non-neurological

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007 COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007 TRENTE ET UNIÈMES

Plus en détail

Café News. Bulletin d actualités destiné aux professionnels de l information. Echos de la recherche

Café News. Bulletin d actualités destiné aux professionnels de l information. Echos de la recherche N 1 Mai 2001 Santé et Café News Bulletin d actualités destiné aux professionnels de l information SOMMAIRE Echos de la recherche Café et maladie de Parkinson : un effet préventif? Café et céphalées de

Plus en détail

INTERFERON Traitement adjuvant du mélanome à haut risque de récidive. Dr Ingrid KUPFER-BESSAGUET Dermatologue CH de quimper

INTERFERON Traitement adjuvant du mélanome à haut risque de récidive. Dr Ingrid KUPFER-BESSAGUET Dermatologue CH de quimper INTERFERON Traitement adjuvant du mélanome à haut risque de récidive Dr Ingrid KUPFER-BESSAGUET Dermatologue CH de quimper Pourquoi proposer un TTT adjuvant? Probabilité de survie à 10 ans en fonction

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille?

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Jörg Humburg Frauenklinik, Kantonsspital Bruderholz Quintessence P L incontinence urinaire de la femme

Plus en détail

Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la

Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la terminologie de l International Continence Society F. Haab, G. Amarenco, P. Coloby, P Grise, B. Jacquetin, JJ

Plus en détail

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien :

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien : Module digestif Pathologie œsophagique I. Rappel anatomique : Etendu de 15 à 40 cm des arcades dentaires. D environ 25 cm de long. Constitué de 2 types de muscles. Recouvert par une muqueuse malpighienne

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER Référentiel d activités Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique Caroline Karras-Guillibert Rhumatologue, Hôpital Saint Joseph, Marseille La lombalgie chronique : le «mal du siècle»?

Plus en détail

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Concernant l orchi-épididymite : A - C est une affection souvent sexuellement transmissible chez

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants

Les nouveaux anticoagulants Les nouveaux anticoagulants Dabigatran le plus avancé : Inhibiteur direct de la thrombine. Rely 18000 patients. 2 prises 2 dosages. L'un plus efficace l'autre moins dangereux Rivaroxaban : Inhibiteur Xa.

Plus en détail

Qu avez-vous appris pendant cet exposé?

Qu avez-vous appris pendant cet exposé? Qu avez-vous appris pendant cet exposé? Karl VINCENT, DC IFEC 2010 Diplôme Universitaire de Méthodes en Recherche Clinique Institut de Santé Publique d Epidémiologie et de développement ISPED Bordeaux

Plus en détail

N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse

N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse La prévalence de l incontinence urinaire augmente avec l âge avec une prédominance de l incontinence par urgence mictionnelle ou mixte. La quantité

Plus en détail

ÉVALUATION DES APPAREILS DE NEUROSTIMULATION

ÉVALUATION DES APPAREILS DE NEUROSTIMULATION ÉVALUATION DES APPAREILS DE NEUROSTIMULATION ELECTRIQUE TRANSCUTANEE REVISION DES DESCRIPTIONS GENERIQUES DE LA LISTE DES PRODUITS ET PRESTATIONS REMBOURSABLES (LPPR) : «APPAREILS DE NEUROSTIMULATION ELECTRIQUE

Plus en détail

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence On pose fréquemment le diagnostic de migraine sévère à l urgence. Bien que ce soit un diagnostic commun,

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

PROBIOTIQUES ET VAGINOSE

PROBIOTIQUES ET VAGINOSE PROBIOTIQUES ET VAGINOSE QUESTION : Les probiotiques sont-ils un traitement efficace des vaginoses? AUTEUR : Geneviève Bustros-Lussier (JANVIER 2009) P : Patiente ayant une vaginose bactérienne I : Probiotiques

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l'attention du patient HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée ; il faudrait

Plus en détail

INFORMATION & PRÉVENTION. Le cancer de la vessie

INFORMATION & PRÉVENTION. Le cancer de la vessie INFORMATION & PRÉVENTION Le cancer de la vessie G R A N D P U B L I C Ce à quoi sert la vessie La vessie est une poche qui reçoit l urine produite par les reins, via les uretères*. Elle est constituée

Plus en détail

Les infections uro-génitales (non MST)

Les infections uro-génitales (non MST) Urogenital infections in women : can probiotics help? 1 Les infections uro-génitales (non MST) A savoir : - Vaginoses bactériennes - Cystites à répétition - Vaginites à levures : candidoses vaginales à

Plus en détail

Avis 26 juin 2013. Laboratoire ASTELLAS PHARMA SAS. solifénacine (succinate de) G04BD08 (antispasmodique urinaire)

Avis 26 juin 2013. Laboratoire ASTELLAS PHARMA SAS. solifénacine (succinate de) G04BD08 (antispasmodique urinaire) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 26 juin 2013 VESICARE 5 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 365 515-0 3) VESICARE 10 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 365 516-7 1) Laboratoire

Plus en détail

La migraine chronique

La migraine chronique La migraine chronique - Céphalées chroniques quotidiennes -Abus médicamenteux Avec le soutien des laboratoires Novartis Un concept en évolution 1ère classification IHS 1988 : pas de mention 1982: Mathew

Plus en détail

Recours à la modélisation suite à un essai clinique

Recours à la modélisation suite à un essai clinique 5 ème Journée Nationale des Innovations Hospitalières Bordeaux 26 Juin 2014 Recours à la modélisation suite à un essai clinique l exemple du STIC Brindley Antoine Bénard 1, Elise Verpillot 2, Jean-Rodolphe

Plus en détail

Qui et quand opérer. au cours du traitement de l EI?

Qui et quand opérer. au cours du traitement de l EI? Qui et quand opérer au cours du traitement de l EI? Gilbert Habib Département de Cardiologie - Timone Marseille 7es JNI Bordeaux, 8 juin 2006 Université de la Méditerranée Faculté de Médecine de Marseille

Plus en détail

Prise en charge de l embolie pulmonaire

Prise en charge de l embolie pulmonaire Prise en charge de l embolie pulmonaire Dr Serge Motte Liège 06.12.14 - Laack TA et Goyal DG, Emerg Med Clin N Am 2004; 961-983 2 PLAN Diagnostic Prise en charge: Phase aiguë: analyse de gravité Choix

Plus en détail

Prescription des IPP en Gériatrie. Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent

Prescription des IPP en Gériatrie. Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent Prescription des IPP en Gériatrie Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent Inhibiteurs de la pompe à protons Mécanisme d action : Inhibition de H+/K+ ATPase diminution

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

L infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R.4311-15 et R.4312-1 à 4312-49 du code de la santé publique.

L infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R.4311-15 et R.4312-1 à 4312-49 du code de la santé publique. Diplôme d Etat d infirmier Référentiel d activités Annexe I Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S INTRODUCTION La lombalgie est un symptôme fréquent avec une prévalence

Plus en détail

CONSTIPATION TERMINALE

CONSTIPATION TERMINALE CONSTIPATION TERMINALE Dr El Mekkaoui Amine Service de gastro-entérologie Faculté de médecine et de pharmacie d Oujda (FMPO) Journée du printemps, Programme Scientifiq ue, Vendredi 16 Mai 2014 Hôtel Royal

Plus en détail

ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement

ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement Communiqué de presse Bayer HealthCare S.A.S. Parc Eurasanté 220, avenue de la Recherche 59120 LOOS France Tel.+333 28 16 34 00 www.bayerhealthcare.fr Favoriser l observance avec ALTO : l engagement de

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la femme

L incontinence urinaire chez la femme LA SOCIÉTÉ INTERNATIONALE de l incontinence définit l incontinence urinaire comme une perte involontaire d urine qui, tant sur le plan hygiénique que social, est inacceptable pour la personne affectée

Plus en détail

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS NOUVELLE PROPOSITION DE RECOMMANDATIONS POUR L INCONTINENCE URINAIRE Le comité des recommandations de l AUC a travaillé à l établissement de nouvelles recommandations et à la mise à jour des précédentes.

Plus en détail

Migraine et Abus de Médicaments

Migraine et Abus de Médicaments Migraine et Abus de Médicaments Approches diagnostiques et thérapeutiques des Céphalées Chroniques Quotidiennes Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

A.S.B.H. N d agrément : 94 MT 187

A.S.B.H. N d agrément : 94 MT 187 N d agrément : 94 MT 187 A.S.B.H. B.P. 92-3 bis avenue Ardouin - 94420 Le Plessis Trévise Tél. : 0800.21.21.05 (appel gratuit depuis un poste fixe) Fax : 01.45.93.07.32 - Email : spina-bifida@wanadoo.fr

Plus en détail

Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois

Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois Émilie FOURNIER-CÔTÉ Alex LAMBERT Mélissa MARTEL Valérie PELLETIER Travail présenté à: Chantal Dumoulin Dans le cadre du cours PHT-6113

Plus en détail

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Définition L incontinence urinaire est définie par l International Continence Society comme

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail

Équivalence et Non-infériorité

Équivalence et Non-infériorité Équivalence et Non-infériorité Éléments d Introduction Lionel RIOU FRANÇA INSERM U669 Mars 2009 Essais cliniques de supériorité Exemple d Introduction Données tirées de Brinkhaus B et al. Arch Intern Med.

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pr. Alessandra Bura-Rivière, Service de Médecine Vasculaire Hôpital Rangueil, 1 avenue Jean Poulhès, 31059 Toulouse cedex 9 INTRODUCTION Depuis plus de cinquante ans, les héparines

Plus en détail