Traitement de la cystalgie à urines claires de la femme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement de la cystalgie à urines claires de la femme"

Transcription

1 Traitement de la cystalgie à urines claires de la femme Brigitte Fatton Unité d Urogynécologie CHU Clermont-Ferrand SIFUD-PP FMC 11 Janvier 2008

2 Rappel sémantique Le terme de cystalgie: douleur ressentie dans la région sus et rétropubienne $ douloureux vésical (painful bladder syndrome): douleur suspubienne majorée lors du remplissage vésical associée à d autres symptômes tels qu une PKD ou PKN en l absence d infection urinaire ou de pathologie tissulaire (définition ICS) $ douleureux vésical : à préférer à celui de cystite interstitielle trop confus Le terme transitoire de $ douloureux vésical/cystite interstielle (BPS/IC) a été suggéré

3 Rappel sémantique Critères diagnostiques de la cystite interstitielle publiés en 1987 par le National institue of Health (NIH) et le National Institute of Diabetes, Digestive and Kidney disease (NIDDK) Révisés en 1988 critères cystoscopiques (1 des 2 obligatoires) glomerulations de la muqueuse ulcère de Hunner Critères cliniques (1 des 2 obligatoires) cystalgie urgences mictionnelles Autres défaut de compliance au cours de la cystomanométrie douleur lors du remplissage soulagée par la miction douleurs sus-pubiennes, pelviennes, urétrales, vaginales ou périnéales Gillenwater JY, Wein AJ: sumary of the NIADDKD workshop on IC. J Urol, 1988; 140:

4 Rappel sémantique critères d exclusion age < 18 ans capacité vésicale > 400cc (350cc) absence d envie d uriner après remplissage à 150 cc présence de contractions vésicales involontaires lors du remplissage symptômes depuis de 9 mois nycturie < 2 levers PKD < 5 en 12 heures (PKD < 8) toutes les pathologies endovésicales Wein A et al: Interstitial Cystitis. London, Springer-Verlag 1990; P 3-15

5 Hypothèses étiopathogéniques Etiologie et pathogenèse multifactorielles Troubles perméabilité urothéliale Anomalies auto-immunes Augmentation activité cellules mastocytaires Théories infectieuses Théories inflammatoires Théories allergiques Etiologie neurogène Nickel JC: IC: characterization and management of an enigmatic urologic syndrome. Rev Urol, 2001; 4:

6 La classification des $ douloureux vésicaux Repose principalement sur les données de la cystoscopie avec biopsies vésicales associée à une hydrodistension courte Données complémentaires du calendrier mictionnel De l UCM Questionnaire de symptômes et de retentissement sur la QdV échelles de score O Leary Pain Urgency Frequency Score Nordling J: Pelvic pain and IC: therapeutic strategies, results and limitations. EAU Update, 2004; 2:

7 1 la véritable cystite interstitielle Maladies de la paroi vésicale calendrier mictionnel constance des volumes urinés réduction capacité fonctionnelle besoins douloureux cystoscopie ulcère de Hunner: rare mais typique glomérulations vasculaires avec saignement en nappe au remplissage mais surtout à la vidange de la vessie (pétéchies ++) hydrodistension courte pression cm H20 pdt 5 à 10 min regression des symptômes (même temporaire) évocatrice Comité neuro-urologie, Forum AFU 2007: JJ Labat, L Lenormand, X Gamé

8 2 les hypersensibilités vésicales Véritables hyperalgies ou allodynies vésicales calendrier mictionnel volumes fluctuants contexte d algies pelviennes multiples vestibulite vulvaire fibromyalgie $ intestin irritable douleurs myofasciales Watier A et al: physiopathologie des douleurs pelvipérinéales: Doul et Analg, 2007: 20: Peters K et al: PBS/IC and vulvodynia: a clinical correlation. Int Urogynecol J 2007

9 Prise en charge thérapeutique Variation sur la gamme de + au Manque de travaux bien conduits et d essais comparatifs contrôlés Le diagnostic précoce est la clé d une meilleure prise en charge Rosenberg MT et al: IC/PBS: symptom recognition is key to early identification, treatment. Cleve Clin J Med, 2007; 74: S54-S62

10 1 Les régles hygiénodiététiques Adaptation des ingestats les patientes identifient des aliments ou des boissons accentuant les symptômes dans 51 à 62% des cas alcool café- chocolat aliments épicés tomates fruits acides vinaigre. exacerbation des symptômes 2 à 4 h après l ingestion Diminution de l acidité des aliments suppléments alimentaires Alcalinisation des urines eau de Vichy, bicarbonates Tu LM: mise à jour diagnostic et TRT du $ de la vessie douloureuse/ci. Doul et Analg, 2007: 20:

11 2 Les thérapies physiques Rééducation périnéale Bladder training Biofeed back et ESF Relaxation (yoga, massage relaxant) Relachement myofascial- thérapie manuelle 70% d effets positifs à 3 mois dans les études les plus optimistes Chaiken DC, Blaivas JG, Blaivas ST. Behavioral therapy for the treatment of refractory IC. 1993; 37:

12 3 Les traitements par voie orale Pentosan polysulfate de sodium (PPS, Elmiron) seul TRT oral officiellement reconnu par la FDA Posologie 100mg X 3 Antihistaminique Hydroxyzine (Atarax ) Antidépresseur tricyclique (amitriptyline: Laroxyl ) Anticonvulsivants (Neurontin, Lyrica ) Antalgiques Antispasmodiques Antagoniste récepteurs leukotriène, corticostéroïdes Associations médicamenteuses Parson CL : successful treatment of interstitial cystitis with soduim pentosanpolysulfate, J Urol, 1983; 130: Sant GR: a pilot clinical trial of oral pentosan polysulfate and oral hydroxyzine in patients with IC. J Urol, 2003: 170:

13 3 Les traitements par voie orale Efficacité? limitations ++ des études hétérogénicité des patients variabilité des formes cliniques traitées variabilité dans les critères d efficacité retenus revues récentes bénéfice admis du Pentosan Polysulfate probable efficacité du DMSO et de l amitryptiline pas de preuve suffisante de l efficacité de la BCG thérapie, du traitement par Hydroxyzine et resiniferatoxin Dimitrakov J et al: Pharmacologic mangement of PBS/IC: a systematic review. Arch Intern Med, 2007; 8:

14 4 Les instillations vésicales Plusieurs substances testées dimethyl sulfoxyde 50% (DMSO): approuvé FDA réponse dans 50 à 78% des cas mais taux de récidive pouvant atteindre 40% moins efficace au 2 ou 3 ème cycle de TRT EI: douleur, cystite chimique (10%), haleine et senteur d ail dégagée héparine BCG résultats contradictoires acide hyaluronique lidocaïne capsaïcine resiniferatoxin (RTX) en association avec d autres méthodes de TRT (po) Dawson TE, Jamison J. Intravesical treatments for PBS/IC Cochrane Database Syst Rev, 2007; 17: CD006113

15 4 Les instillations vésicales Pentosan Polysulfate: etude de Davis comparaison association Pentosan per os et intravésical versus per os seulement double aveugle 41 femmes réparties en 2 groupes PPS po et intravésical : 21 patientes (6 sem) PPS po et placébo intravésical: 20 patientes +12 sem PPS po dans les 2 groupes Score O Leary-Sant: reduction 46% si PPS intravésical versus 24% si placébo Davis EL et al: safety and efficacy of the use of intravesical and oral PPS for IC: a randomized double-blind clinical trial. J Urol, 2007: epub ahead of print

16 4 Les instillations vésicales Istillation de Capsaïcine vanilloïde agissant en tant qu antagoniste des fibres C (efficace sur la douleur et l hyperactivité de vessie) résultats prometteurs dans les études pilotes mais absence de confirmation Fagerli J et al: Intravesical capsicin for the treatment of IC: a pilot study. Can J Urol, 1999; 6:

17 5 L hydrodistension Participe à l étape diagnostique cystoscopie sous AG élimine une pathologie organique recherche éléments en faveur du diagnostic Ulcère de Huner glomérulations vasculaires permet une hydrodistension courte remplissage vésical à cm H2O pendant 5 à 10 m Regression des symptômes en faveur du diagnostic Facteur pronostic du volume de distension

18 5 L hydrodistension A visée thérapeutique hydrodistension prolongée sous APD protocole decrit pas P Glémain à pression artérielle moyenne pendant 3-4h 60% de résultats + à 6 mois, 43,3% à 1 an Glémain P et al: prolonged hydrodistension of the bladder for symptomatic treatment of IC. Eur Urol 2002; 41: 79-84

19 5 L association hydrodistension et instillations Notamment hydrodistension + instillation acide hyaluronique dans les CI rebelles: étude de Ahmad cystoscopie sous AG + hydrodistension + acide hyaluronique (40mg/50ml) répétée selon résultats 74% de réponses avec amélioration immédiate des symptômes augmentation de la CV sous AG de 492 ml à 776 ml Ahmad et al: Int Urogynecol J Pelvic Floor Dysfunct. 2007: epub ahead of print

20 7 La neuromodulation des racines sacrées postérieures Test: Electrode test ou définitive taux d efficacité supérieur si électrode définitive Uni ou bilatérale pas de supériorité uu test si bilatéral taux de réponse au test: 67 à 77% (50% d amélioration) Après implantation: taux d éfficacité variable: 40 à 90% peu d études avec un suivi > 1 an Zabibi N et al: Int Urogynecol J Pelvic Floor Dysfunct, 2007 (epub ahead of print)

21 8 Stimulation du nerf tibial postérieur Peu de travaux (3 recensés) résultats controversés taux de succès de 54% chez les patientes présentant un ulcère de Hunner et de 26% seulement en cas d absence de l ulcère absence de bénéfices pour d autres Études versus placébo Fall M, Lindstrom S: transcutaneous emectrical nerve stimulation in classic and nonulcer IC. Urol Clin North Am; 1994: 21: O Reilly BA et al: transdermal posterior tibial nerve laser therapy is not effective in women with IC. J Urol, 2004; 172:

22 9 Injections intradétrusoriennes de toxine botulique Toxine botulique A (Botox le plus souvent, Dysport ) doses de 100 à 200 UI pas d augmentation de l efficacité si dose élevée mais augmentation du taux de dysurie durée d efficacité variable 1 à 8 mois selon les équipes Association différée à l hydrodistension Liu HT: Intravesical botulinum toxin A injections plus hydrodistension can reduce nerve growth factor production and control bladder pain in IC. Urology, 2007; 70:

23 9 Injections intradétrusoriennes de toxine botulique Etude italienne Prospective, 12 femmes, 2 hommes Botox 200 UI Calendrier mictionnel, VAS, UCM Amélioration subjective: 85,7% à 1 et 3 mois diminution significative VAS score (5,8 versus 9,3) Diminution significative PKD (8,4 versus 14,2) et PKN (2,1 versus 4,5) augmentation significative de la capacité vésicale (359 +/- 48 versus 261 +/- 34) Giannantoni et al: Botulinum A toxin intravesical injections in the treatment of painful bladder syndrome. Eur Urol, 2006; 49:

24 10 Les interventions chirurgicales irréversibles Entérocystoplastie d agrandissement +/- cystectomie sus-trigonale iléo ou colo-cystoplastie Dérivation urinaire continente ou non avec ou sans cystectomie cystectomie d emblée ou différée risque de persistance des douleurs dans 25% des cas Peeker R et al: the treatment of IC with supratrigonal cystectomy and ileocystoplasty: difference in outcome between classic and nonulcer disease. J Urol, 1998; 159:

25 11 Les thérapies alternatives Acupuncture Sexothérapie Ostéopathie Chiropractie Homéopathie Thérapies nutritionnelles à base de plantes Réduction du stress Méditation Auto-Hypnose Withmore KE: complementary and alternative therapies as treatment approaches for IC. Rev Urol. 2002; 4: S28-S35

26 Conclusion Algorythme thérapeutique Basé sur le fait que le PBS/IC est multifactoriel Association des différents traitements est logique but: soulagement rapide, durable avec le moins d EI Pas de consensus établi 1 stratégies d autotraitement associé aux techniques conservatrices 2 traitement par voie orale Pentosan Polysulfate de sodium instillation intravésicales DMSO Hydrodistension 3 Neuromodulation TENS injections intradétrusoriennes de toxine botulique instillation de capsaïcine 4 Chirurgie irréversible Evans RJ: Treatment approaches for IC: multimodality therapy. Rev Urol, 2002: S16-S20

27 Conclusion stratégies thérapeutiques 1 Les véritables cystites insterstitielles indication privilégiées des thérapeutiques urologiques spécifiques 2 Les hypersensibilités vésicales relèvent davantage des traitement de la douleur neuropathiques prise en charge spécifique centre de la douleur Watier A, JJ Labat et al: physiopathologie des douleurs pelvi-périnéales: Doul et Analg, 2007: 20:

Prise en charge thérapeutique du Syndrome de la Vessie Douloureuse. Dr Jérôme RIGAUD

Prise en charge thérapeutique du Syndrome de la Vessie Douloureuse. Dr Jérôme RIGAUD Prise en charge thérapeutique du Syndrome de la Vessie Douloureuse Dr Jérôme RIGAUD Régime alimentaire Aggravation des douleurs Acidification des urines Boisson acides, citron Café Epices, l alcool Diminution

Plus en détail

mécanismes étiopathogénique

mécanismes étiopathogénique syndrome de vessie douloureuse mécanismes étiopathogénique JJ Labat, J Rigaud, T Riant Centre fédératif de pelvipérinéologie CHU Nantes Le contexte Cystalgie à urine claire Cystite interstitielle Une douleur,

Plus en détail

Hyperactivité vésicale rebelle Définitions et évaluation

Hyperactivité vésicale rebelle Définitions et évaluation Hyperactivité vésicale rebelle Définitions et évaluation Pr. G. Amarenco Service de Rééducation Neurologique et d Explorations Périnéales Hôpital Rothschild AP HP. Unité INSERM U731 UPMC Conflits d intérêt

Plus en détail

La cystite interstitielle : quel traitement en 2008?

La cystite interstitielle : quel traitement en 2008? AVIS D EXPERT La cystite interstitielle : quel traitement en 2008? Interstitial cystitis: how should I treat it in 2008? Pascal Mouracade, Christian Saussine Service d urologie, Hôpitaux universitaires

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Rééducation du périnée en 2013

Rééducation du périnée en 2013 26/10/13 Rééducation du périnée en 2013 Congrès GEMO BPL Nantes 2013 RégineBrissot Rennes Préalable toujours un diagnostic avant le traitement notamment en matière de douleurs pelvipérinéales. métastase

Plus en détail

En juin 2013, le laboratoire a déposé un dossier de réponse à l Avis Défavorable.

En juin 2013, le laboratoire a déposé un dossier de réponse à l Avis Défavorable. JUILLET 2014 RAPPORT PUBLIC D EVALUATION BOTOX 50 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution injectable BOTOX 100 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution injectable BOTOX 200 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

La vessie hyperactive. et la cystite interstitielle

La vessie hyperactive. et la cystite interstitielle La vessie hyperactive et la cystite interstitielle Un certain degré de confusion persiste quant aux manifestations cliniques de l hyperactivité vésicale et de la cystite interstitielle puisque certains

Plus en détail

Cystite interstitielle / syndrome de vessie douloureuse. Le point de vue du gynécologue

Cystite interstitielle / syndrome de vessie douloureuse. Le point de vue du gynécologue Cystite interstitielle / syndrome de vessie douloureuse Le point de vue du gynécologue Xavier Deffieux Service de Gynécologie Obstétrique et de Médecine de la Reproduction Hôpital Antoine Béclère, Clamart

Plus en détail

Traitement de la cystite interstitielle par instillation intravésicale d acide hyaluronique : étude prospective sur 31 patientes

Traitement de la cystite interstitielle par instillation intravésicale d acide hyaluronique : étude prospective sur 31 patientes Progrès en urologie (2011) 21, 218 225 ARTICLE ORIGINAL Traitement de la cystite interstitielle par instillation intravésicale d acide hyaluronique : étude prospective sur 31 patientes Treatment of interstitial

Plus en détail

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009 Le bon usage des antibiotiques dans les infections urinaires du sujet âgé Dr F. LECOMTE CHIC QUIMPER L infection urinaire: Recommandations 2009 Classification IU simples ou non compliquées (AP) Cystite

Plus en détail

La cystite interstitielle Syndrome de la vessie douloureuse

La cystite interstitielle Syndrome de la vessie douloureuse Syndrome de la vessie douloureuse La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction

Troubles de la continence urinaire et de la miction Troubles de la continence urinaire et de la miction DESC 2015 > 5ans!!!! Situations pathologiques variées, le plus souvent fonctionnelles, des plus bénignes aux plus graves! Physiopathologie vésico-sphinctérienne

Plus en détail

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE 1 Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire Dr Béatrice DAVENNE Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation. Chef de service Rééducation Neurologique et Urodynamique

Plus en détail

Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie

Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie Gérard Amarenco, Xavier Deffieux CHAPITRE 7 La définition des troubles fonctionnels urinaires de la femme répond à la traduction

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

LES TROUBLES URINAIRES DU BAS APPAREIL (Dr Béatrice CUZIN, Dr Arnaud SEVENE)

LES TROUBLES URINAIRES DU BAS APPAREIL (Dr Béatrice CUZIN, Dr Arnaud SEVENE) QUAND LA MALADIE EST AU DEVANT DE LA DIFFICULTE SEXUELLE LES TROUBLES URINAIRES DU BAS APPAREIL (Dr Béatrice CUZIN, Dr Arnaud SEVENE) chez la femme Dr Arnaud SEVENE Médecin sexologue, secrétaire général

Plus en détail

Conseil de pratique. Prise en charge du Syndrome de l Intestin Irritable (SII)

Conseil de pratique. Prise en charge du Syndrome de l Intestin Irritable (SII) Prise en charge du Syndrome de l Intestin Irritable (SII) Rédacteurs : Jean-Marc Sabaté, Pauline Jouet Références : Longstreth GF, Thompson WG, Chey WD, Houghton LA, Mearin F, Spiller RC. Functional bowel

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE Cette fiche d information, a été réalisée l Association Française d

Plus en détail

Cystite interstitielle et syndrome urétral

Cystite interstitielle et syndrome urétral Cystite interstitielle et syndrome urétral B. Deval et F. Haab La cystite interstitielle reste une maladie mystérieuse. Aucune étiologie (trouble de la perméabilité, inflammatoire, allergique, auto-immune)

Plus en détail

Urodynamique ou symptômes. Urodynamique chez la personne âgée. Symptôme. exemple. exemple 15/11/2014

Urodynamique ou symptômes. Urodynamique chez la personne âgée. Symptôme. exemple. exemple 15/11/2014 Urodynamique ou symptômes Urodynamique chez la personne âgée Gilberte Robain Hôpital Rothschild APHP- Paris InconGnence urinaire HyperacGvité vésicale HypoacGvité vésicale HyperacGvité du détrusor HypoacGvité

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques

Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques AFU 2008 CUROPF Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques Jean Jacques LABAT et Jérôme RIGAUD Clinique Urologique CHU de Nantes 3 Analyser les différents types de

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 28 avril 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 28 avril 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 28 avril 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans par arrêté du 30 décembre 2004 (JO du 12 janvier 2005) HYALGAN 20 mg/2 ml, solution

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

Syndrome douloureux de vessie: Démembrement à partir des données du catalogue mictionnel. Étude prospective bicentrique

Syndrome douloureux de vessie: Démembrement à partir des données du catalogue mictionnel. Étude prospective bicentrique Syndrome douloureux de vessie: Démembrement à partir des données du catalogue mictionnel Étude prospective bicentrique Geneviève Boudry, interne en urologie Syndrome douloureux vésical (ESSIC) douleur

Plus en détail

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES L Incontinence Urinaire: - Chez la femme. - Quel que soit le type. - Tous âges confondus. Introduction A une PREVALENCE GLOBALE de 27,6%* Augmente avec l âge 2 pics:

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes)

Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes) Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes) JJ Labat. Centre fédératif de pelvi périnéologie CHU Nantes T Riant, R Robert, M Guérineau, J Rigaud Et le

Plus en détail

VESSIES NEUROLOGIQUES

VESSIES NEUROLOGIQUES VESSIES NEUROLOGIQUES Dr Vincent Meyer Urologue Centre Hospitalier P. Oudot, Bourgoin Jallieu Miction physiologique Au moment du remplissage vésical : vessie relâchée et sphincter contracté Une fois que

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente?

Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente? Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente? Xavier Deffieux Service de gynécologie obstétrique Hôpital Antoine Béclère, Clamart Population générale des IUE Meta-analyse 26 essais randomisés 2284

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

DU d Explorations Périnéales et Urodynamiques Expert Urodyn Université d Eté

DU d Explorations Périnéales et Urodynamiques Expert Urodyn Université d Eté Secrétariat du D.U. : Mme Martine Hilaire martine.hilaire@tnn.aphp.fr / Tél. 01 56 01 76 13 Responsable du DU : Pr. G. Amarenco DU d Explorations Périnéales et Urodynamiques Expert Urodyn Université d

Plus en détail

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies :

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : 1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : a. Les troubles fonctionnels digestifs sont définis par les critères de Paris b. En France, le syndrome de l intestin irritable touche

Plus en détail

Les vessies neurologiques

Les vessies neurologiques Les vessies neurologiques Dr Mehdi Jaidane Anatomie et neurophysiologie du bas appareil urinaire Le bas appareil urinaire est une unité fonctionnelle intégr grée e = vessie + urèthre + sphincters + jonction

Plus en détail

Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques

Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques La spasticité +/- déficit moteur + douleurs, crampes, spasmes Aggravée par toute «épine irritative»: infection urinaire, fécalome, ongle incarné, etc.

Plus en détail

Troubles mictionnels de la femme. Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales

Troubles mictionnels de la femme. Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales Xavier Deffieux Service de Gynécologie Obstétrique et de Médecine de la Reproduction Hôpital Antoine Béclère, Clamart Module 5 Gynécologie générale Troubles mictionnels

Plus en détail

Troubles fonc-onnels intes-naux Prise en charge. Bondjemah Vanessa Séminaire de DES 16/01/2010

Troubles fonc-onnels intes-naux Prise en charge. Bondjemah Vanessa Séminaire de DES 16/01/2010 Troubles fonc-onnels intes-naux Prise en charge Bondjemah Vanessa Séminaire de DES 16/01/2010 1)Relation médecin- malade 2)Règles hygiéno- diététiques 3)Traitements symptomatiques 4)Antidépresseurs 5)Les

Plus en détail

Traitement symptomatique

Traitement symptomatique Brochure destinée aux personnes atteintes de sclérose en plaques et à leur entourage. Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques Traitement symptomatique de la sclérose en plaques Dr Audrey

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme AFML formation du 4 et 5 mars 2011 Dr Pierre-Charles CHERRIER Dr Anne-Marie JANICKI Définitions L incontinence urinaire est définie, selon l International Continence Society

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE Incontinence urinaire a l effort chez la femme Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Forme d incontinence la plus fréquente chez la femme Pathologie souvent méconnue ou minimisée

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

Prostatite chronique / syndrome douloureux pelvien chronique

Prostatite chronique / syndrome douloureux pelvien chronique Prostatite chronique / syndrome douloureux pelvien chronique Résumé vulgarisé des articles : - «Approche symptomatique des douleurs prostatiques chroniques et du syndrome douloureux pelvien chronique»

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire

Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de transplantation

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

LOMBALGIES ET GROSSESSE

LOMBALGIES ET GROSSESSE 2 ème Congrès s National de la SOFMMOO LOMBALGIES ET GROSSESSE Le point de vue de l obstétricien Fritz G.,Boudier E., Nisand I. Département de Gynécologie-Obstétrique CHU Strasbourg. INTRODUCTION Manque

Plus en détail

Fièvre d origine bactérienne

Fièvre d origine bactérienne FIÈVRE EN UROLOGIE Elle est présente dans deux cadres cliniques bien distincts : le plus fréquent est celui de l infection bactérienne d un parenchyme appartenant à l appareil urogénital, à savoir les

Plus en détail

Polyneuropathies diabétiques / prescriptions en 1ère intention (seul ou associé)

Polyneuropathies diabétiques / prescriptions en 1ère intention (seul ou associé) Polyneuropathies diabétiques / prescriptions en 1ère intention (seul ou associé) Classe thérapeutique citée 10 24 * 24 20 15 49 * 0,6 palier I 17 % palier II 19 % palier III 0,1 % 37 * 0 10 20 30 40 50

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

RIPHH Mardi 12 avril 2016 Castelnau-le-Lez

RIPHH Mardi 12 avril 2016 Castelnau-le-Lez RIPHH Mardi 12 avril 2016 Castelnau-le-Lez Révision des recommandations de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires associées aux Soins (IUAS) de l adulte mai 2015

Plus en détail

La douleur en neurologie

La douleur en neurologie La douleur en neurologie Pr. Hamid Ouhabi Chef de pôle Neurologie-Neurophysiologie Hôpital Cheikh Khalifa, Casablanca 22 Mai 2016 DEFINITION : Définition de l IASP : International Association for Study

Plus en détail

Complications des Bandelettes Sous-Urétrales. Ph. Ballanger

Complications des Bandelettes Sous-Urétrales. Ph. Ballanger Complications des Bandelettes Sous-Urétrales Ph. Ballanger IU et Bandelettes sous urétrales La Révolution de 1995 - Ulmsten Bandelette de Polypropylène Objectif Position sous-urétrale corriger la défaillance

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID)

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) 4. Pharmacothérapie 4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) La pratique clinique a démontré l utilité de certains agents pharmacologiques dans les cas de ID. (Force de

Plus en détail

Incontinence urinaire et obésité chez la femme [Obesity and female urinary incontinence].

Incontinence urinaire et obésité chez la femme [Obesity and female urinary incontinence]. Incontinence urinaire et obésité chez la femme [Obesity and female urinary incontinence]. Julie Pommereau-Lathelize, Xavier Fritel To cite this version: Julie Pommereau-Lathelize, Xavier Fritel. Incontinence

Plus en détail

Les soins au féminin

Les soins au féminin Les bandelettes TVT La rubrique «Les soins au féminin» est coordonnée par le docteur Pierre Fugère. Il est professeur titulaire, Université de Montréal, et obstétricien-gynécologue, Centre hospitalier

Plus en détail

Vestibulodynie et grossesse

Vestibulodynie et grossesse Vestibulodynie et grossesse existe-t-il un traitement? Dre Chantal Rivard, MD Le syndrome de douleur vulvaire A nciennement nommée «vestibulite», la vestibulodynie est un syndrome de douleur vulvaire,

Plus en détail

Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel. G.

Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel. G. Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel G. Meurette Nantes Incontinence anale: les rumeurs Affection fréquente? Deux facteurs de

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES. Stanislas Rebaudet CCA SMIT CHU Bicêtre

INFECTIONS URINAIRES. Stanislas Rebaudet CCA SMIT CHU Bicêtre INFECTIONS URINAIRES Stanislas Rebaudet CCA SMIT CHU Bicêtre Anatomie des voies urinaires Infections urinaires : épidémiologie Infections très fréquentes 2 e site d infection bactérienne communautaire

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université de Sherbrooke Octobre

Plus en détail

Place de l'acupuncture en obstétrique

Place de l'acupuncture en obstétrique Place de l'acupuncture en obstétrique Dr Jean-Marc STÉPHAN Directeur de la revue «Acupuncture & Moxibustion» Coordinateur du DIU d Acupuncture Obstétricale de Lille 2 Chargé d Enseignement à la Faculté

Plus en détail

1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4. 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p.

1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4. 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p. SOMMAIRE Introduction 1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p. 7 4 - L urgenturie de l homme : une affaire

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 22 décembre 2004. HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1

AVIS DE LA COMMISSION. 22 décembre 2004. HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 22 décembre 2004 HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1 Laboratoires EXPANSCIENCE

Plus en détail

Infections Urinaires Quoi de neuf?

Infections Urinaires Quoi de neuf? Infections Urinaires Quoi de neuf? 6 ème journée régionale Hygiène et prévention du risque infectieux en établissement médico-sociaux Laurence Guet De nouvelles recommandations SPILF 2014 1. Recommandations

Plus en détail

YIOU R, LOCHE C, HOGREL JY, LEFAUCHEUR JP, ZINI L, LECOEUR C, AUTHIER J, GHÉRARDI R, LECORVOISIER P, ANDRÉ C, COUSSE R, JOUANY P, SALOMON L, ABBOU C

YIOU R, LOCHE C, HOGREL JY, LEFAUCHEUR JP, ZINI L, LECOEUR C, AUTHIER J, GHÉRARDI R, LECORVOISIER P, ANDRÉ C, COUSSE R, JOUANY P, SALOMON L, ABBOU C Résultats électromyographiques et fonctionnels à un an de l'implantation péri-urétrale de myofibres pour le traitement de l'insuffisance sphinctérienne urétrale YIOU R, LOCHE C, HOGREL JY, LEFAUCHEUR JP,

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

Traiter la vessie hyperactive :

Traiter la vessie hyperactive : Traiter la vessie hyperactive : une question de médicaments et de comportement Béchir Hage, MD et Le Mai Tu, MD, MSc Mise à Présenté dans le cadre de la conférence : Journée de gériatrie : problèmes courants

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT)

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) CONSENTEMENT ECLAIRE version 1.1 (2011) Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) Cette fiche d information est rédigée par la Belgian Association

Plus en détail

Rétention aiguë d'urine

Rétention aiguë d'urine Rétention aiguë d'urine OBJECTIFS Diagnostiquer une rétention aiguë d'urine. Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge. LIENS TRANSVERSAUX ITEM 156 Tumeurs de la prostate. ITEM

Plus en détail

Rétention urinaire et personnes âgées

Rétention urinaire et personnes âgées Rétention urinaire et personnes âgées Docteur Anne Marie Mathieu Chef de service Hôpital Corentin Celton AP-HP La rétention urinaire complète est une urgence diagnostique et thérapeutique. Risque vital

Plus en détail

Troubles vésico sphinctériens dans la sclérose en plaques intérêts de la toxine botulique dans l hyperactivité vésicale

Troubles vésico sphinctériens dans la sclérose en plaques intérêts de la toxine botulique dans l hyperactivité vésicale Troubles vésico sphinctériens dans la sclérose en plaques intérêts de la toxine botulique dans l hyperactivité vésicale François Lun Le fonctionnement normal de la vessie Anatomie de la vessie Phase de

Plus en détail

Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon. Amélie BARRE DES hépato-gastro

Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon. Amélie BARRE DES hépato-gastro Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon Amélie BARRE DES hépato-gastro ANATOMIE PHYSIOLOGIE : absorption Duodéno-jéjunale : eau (44%) électrolytes (Na 13%, K, Ca, Mg) glucides,

Plus en détail

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Sclérose en plaques Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Intervention du samedi 26 juin 2010 Introduction La sclérose

Plus en détail

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Incontinence Anale : Définition Absence de continence anale Continence anale Emission de

Plus en détail

Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris

Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Module : «Dysfonctionnements Pelvi-Périnéaux» Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service

Plus en détail

DYSPEPSIE IDIOPATHIQUE CHRONIQUE

DYSPEPSIE IDIOPATHIQUE CHRONIQUE DYSPEPSIE IDIOPATHIQUE CHRONIQUE 1- Définition 2 - Physiopathologie 3- Démarche diagnostique 4- Stratégie thérapeutique - traitement médical - «test and treat» - endoscopie OGD 5- Autres traitements médicamenteux,

Plus en détail

La Docteure Martine Bernard a répondu : L examen gynécologique

La Docteure Martine Bernard a répondu : L examen gynécologique Les réponses de vos confrères à vos questions 1. L examen gynécologique Quelles sont les recommandations quant au suivi gynécologique des femmes postménopausées et des femmes plus âgées Dr René Julien,

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale?

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? V. RAVERY Service d Urologie CHU Bichat Paris Problème important de santé publique Prévalence IUF 10-30 % (3 à 6 millions de femmes)

Plus en détail

Nature de la demande

Nature de la demande COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 septembre 2012 Nom : Modèles et références: Demandeur : Fabricant : Données disponibles

Plus en détail

Actualités en neuro-urologie et neurosexologie. Pr B. Perrouin-Verbe CHU Nantes

Actualités en neuro-urologie et neurosexologie. Pr B. Perrouin-Verbe CHU Nantes Actualités en neuro-urologie et neurosexologie Pr B. Perrouin-Verbe CHU Nantes Actualités en neuro-urologie et neuro-sexologie Des enjeux Pb vesico-sphinctériens : cause princeps de morbidité dans les

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES COMMUNAUTAIRES

INFECTIONS URINAIRES COMMUNAUTAIRES INFECTIONS URINAIRES COMMUNAUTAIRES 1 Définitions Infections pouvant atteindre tous les segments de l arbre urinaire Gravité variable: de la simple cystite à l urosepsis. 2 Définitions Forme simple ou

Plus en détail

Hors AMM, la prescription

Hors AMM, la prescription VIN classique et imiquimod RÉSUMÉ : De nombreuses études de bonne qualité attestent de l efficacité de l imiquimod pour traiter les VIN classiques. La chirurgie, quant à elle, garde toute sa place pour

Plus en détail

Incontinence urinaire. Définition et épidémiologie. Traitement médicamenteux. Date de recherche jusqu au 15 septembre 2015

Incontinence urinaire. Définition et épidémiologie. Traitement médicamenteux. Date de recherche jusqu au 15 septembre 2015 Cette version online contient toutes les mises à jour disponibles au sujet de la prise en charge de l incontinence urinaire, suivies par la Fiche de transparence de août 2011. Incontinence urinaire Date

Plus en détail

Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées

Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées 31 èmes journées nationales d étude et de perfectionnement de l UNAIBODE V. BLONDEY IBODE S. CUENOT IBODE P. MATHIEU Chirurgien

Plus en détail

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë CYSTITES Introduction Les infections urinaires basses sont fréquentes : 20 à 30 % des femmes adultes ont au moins une cystite* dans leur vie. La prévalence de l infection urinaire basse est 30 fois plus

Plus en détail

FICHES DE TRANSPARENCE: MISE A JOUR

FICHES DE TRANSPARENCE: MISE A JOUR FICHES DE TRANSPARENCE: MISE A JOUR Seules les adaptations les plus pertinentes pour la pratique sont mentionnées ici. Vous trouverez plus d informations dans la rubrique Fiches de transparence sur notre

Plus en détail