Bilan du commerce extérieur de la Corée en 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan du commerce extérieur de la Corée en 2013"

Transcription

1 Résumé Bilan du commerce extérieur de la Corée en 213 Malgré une croissance modeste en 213 (+,7% contre 1% en moyenne par an entre 2 et 21), les échanges commerciaux coréens se sont maintenus au-dessus du cap de 1 Mds USD, franchi en 211 pour la première fois, et se sont soldés par un excédent commercial record de 44 Mds USD. 213 a marqué le retour à la croissance, même si elle est encore fragile, avec une hausse des exportations de +2,1%. Les ventes de la Corée ont bénéficié de la demande soutenue de ses partenaires asiatiques et américains alors que les ventes vers l Union Européenne se sont contractées pour la deuxième année consécutive. La Corée demeure le 7ème exportateur mondial. Les importations coréennes diminuent pour la deuxième année consécutive (-,8% en 213) en raison de la réduction du prix des importations cumulée à la faible croissance de la demande domestique (+1,9%). Une hausse modérée des exportations coréennes en Les exportations coréennes augmentent de 2,1% à 56 Mds en 213 (Annexe 1), après avoir reculé de 1,3% en 212. Cette reprise demeure bien en deçà des performances de 211 (+19%) et 21 (+28%) mais est proche des performances mondiales (2,3% en 213). La Corée demeure la 7 ème puissance exportatrice, derrière la France, avec 3% des exportations mondiales. 2. La structure des exportations demeure inchangée, quatre secteurs principaux concentrant 68% des ventes (Annexes 5 et 6) : -le secteur des équipements électriques et électroniques assure la plus forte contribution à la croissance des exports (+14% à 136 Mds USD, 24% des exportations), en particulier les ventes de circuits intégrés (+14% à 47 Mds USD) et celles de téléphones (+22% à 26 Mds USD). -les ventes de matériel de transport, en deuxième position, enregistrent une faible croissance (+,8%) à 111 Mds USD après un recul de 11% en 212. Le secteur de la construction navale, en difficulté, voit ses ventes reculer de -5% à 36 Mds USD en 213 (-3% en 212). Les ventes automobiles progressent pour leur part de 4,5%à 44 Mds USD et représentent 8% des exportations coréennes. -les ventes de produits chimiques et pétrochimiques sont en hausse de 6% à 78 Mds USD. Alors que les exportations diminuent respectivement de 8% vers les deux premiers clients de la Corée, les Etats-Unis et le Japon, les ventes augmentent vers l Inde (+15%, 3 ème client) et le Vietnam, (+2%, 4 ème client). Ces deux pays importent de Corée des produits intermédiaires pour leurs propres usines de raffinage et de transformation chimique, en plein essor. -les ventes d hydrocarbures diminuent de 6% à 55 Mds USD, principalement celles de pétrole raffiné (51 Mds USD) qui baissent de 7% en raison de la contraction des achats chinois (-21% à 7 Mds USD) et indonésiens (-4% à 3,3 Mds USD). Une baisse des importations pour la deuxième année consécutive 1. Pour la deuxième année consécutive, les importations coréennes sont en légère baisse (Annexe 1), de -,8% à 516 Mds USD. Cela s explique en partie par la baisse du prix des importations 1

2 (diminution de l indice des prix à l importation de 7%) et la faible croissance de la consommation domestique (+1,9%). Les minerais et les hydrocarbures sont le premier poste d importation (38% du total) suivis par les équipements électriques et électroniques (14%) en 2 ème position, la chimie et la pétrochimie (1%) sont en 3 ème position juste avant les machines (9%) (Annexe 2). Les principales diminutions concernent les importations de pétrole brut (-8%), de fer et d acier (-6,1%), ces deux postes représentant 23% des importations totales. Ces diminutions peuvent être imputées à la baisse de production des industries transformatrices intermédiaires, affectées par la faible demande mondiale. En revanche, les importations d équipements électriques et électroniques ont augmenté de 8% et celles de machines de 2%. Les autres postes significatifs en croissance sont le textile et l habillement, en progression de 4% (5,5% des importations), et les produits agroalimentaires en hausse de 2% (5% du total). 2. Les principaux fournisseurs de la Corée sont asiatiques avec la Chine en tête (16% des importations totales) dont les exportations augmentent de 2,8% à 83 Mds USD (Annexe 3). Le Japon, deuxième fournisseur de la Corée, accuse une baisse de 7% de ses ventes à 6 Mds USD, à lier en partie à la dépréciation du yen par rapport au won (les ventes en volume augmentent de 2,5%). Sa part de marché représente 11,6% des imports coréens (12,4% en 212). L UE devient le troisième fournisseur de la Corée (11% du total), dépassant les pays de l ASEAN (1%). Les exportations européennes vers la Corée ont progressé de +12% à 56 Mds USD en 213, confirmant le dynamisme de 212 (+6%). Depuis 21, les ventes européennes en Corée sont en augmentation soutenue. Les pays de l ASEAN, en quatrième position, progressent de 3% à 53 Mds USD (-2% en 212) mais leur performance est plus faible que les années précédentes. Les importations en provenance des Etats-Unis, cinquième fournisseur, reculent de 4% et celles en provenance d Arabie Saoudite, 6 ème fournisseur, de 5% (Annexe 4). Un excédent record de la balance commerciale de 44 Mds USD (+55% par rapport à 212) 1. L excédent commercial record de 213 résulte d une diminution du déficit dans le secteur énergétique et d une progression de l excédent commercial dans le secteur des équipements électriques et électroniques. La diminution de la facture énergétique a permis de réduire le déficit énergétique de 2% à 126 Mds USD en 213. L excédent dans le secteur des équipements électriques et électroniques a augmenté de 21% à 63 Mds USD traduisant le gain de part de marché mondial de la Corée. 2 La dépréciation du yen par rapport au won, a permis de réduire le déficit commercial de la Corée avec le Japon, son quatrième partenaire commercial. En 213, les importations en provenance du Japon ont baissé de 7% et les exportations de 11%, portant le déficit commercial à 25 Mds USD (-1% par rapport à 212 et -12% par rapport à 211). 3. Cet excédent commercial a conduit à l augmentation des réserves de change coréennes (7èmes réserves mondiales) et a poussé à la hausse le cours du won. Les interventions répétées de la Banque centrale sur le marché des changes, comme soulignées par l Article IV du FMI, ont permis de limiter cette appréciation mécanique du won dont le taux de change effectif réel s est apprécié de seulement 5% en

3 ANNEXES Annexe 1 Niveau annuel du commerce extérieur (1 USD) Balance Exportations Importations Source : Kita Annexe 2 Répartition sectorielle et géographique des échanges commerciaux de la Corée en 213 Exportations (1 USD, % g.a.) Importations (1 USD, % g.a.) TOTAL 56 2,1% 516 -,8% Principaux secteurs Equipements électri./électro ,8% 72 8,1% Transport 111,8% 15 2,2% Chimie et pétrochimie 78 5,6% 53-1,3% Hydrocarbures naturels 55-6,% 198-3,9% Principaux partenaires Chine 146 8,6% 83 2,8% ASEAN 82 3,6% 53 2,6% Etats-Unis 62 6,% 42-4,2% UE 49-1,% 56 11,6% Japon 35-1,6% 6-6,8% 3

4 Annexe 3 Répartition géographique des échanges commerciaux de la Corée en 213 Principaux clients Autres 33% Chine 26% Principaux fournisseurs Autres 43% Chine 16% Japon 12% Japon 6% UE 9% ASEAN 15% Etats-Unis 11% Etats-Unis 8% ASEAN 1% UE 11% Annexe 4 Evolution des échanges de la Corée avec ses principaux partenaires en milliards USD Exportations Importations UE Japon ASEAN Etats-Unis Chine UE Japon ASEAN Etats-Unis Chine 4

5 Annexe 5 Composition des échanges commerciaux coréens Structure des exportations coréennes par secteur 213 Structure des importations coréennes par secteur 213, SE de Séoul Clause de non-responsabilité - Le service économique s efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de l utilisation et de l interprétation de l information contenue dans cette publication. 5

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

Année 2014. Atonie des exportations en 2014, malgré une éclaircie au dernier trimestre

Année 2014. Atonie des exportations en 2014, malgré une éclaircie au dernier trimestre http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2014 Sur l ensemble de 2014, les exportations sont quasiment stables (+0,1 %, après -1,2 %), malgré une fin d année favorable. La progression des ventes de l aéronautique

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Points forts 2012, DES ÉCHANGES COMMERCIAUX PEU DYNAMIQUES BILAN COMMERCE EXTÉRIEUR 2012. De la Polynésie française

Points forts 2012, DES ÉCHANGES COMMERCIAUX PEU DYNAMIQUES BILAN COMMERCE EXTÉRIEUR 2012. De la Polynésie française Points forts 3 BILAN 212 212, DES ÉCHANGES COMMERCIAUX PEU DYNAMIQUES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Dans le contexte d un commerce international peu florissant, le déficit de la

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

COMMERCE ET INVESTISSEMENT

COMMERCE ET INVESTISSEMENT Web Japan http://web-japan.org/ COMMERCE ET INVESTISSEMENT Un changement vers un commerce à modèle horizontal Des voitures prêtes à l exportation (Crédit photo : Toyota Motor Corporation) Introduction

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 1 1. Tendances économiques et commerciales mondiales 2. Configuration du commerce mondial en 2011 3. Tendances de la balance commerciale marocaine

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Dynamique des exportations de biens et de services du Québec sur les marchés extérieurs

Dynamique des exportations de biens et de services du Québec sur les marchés extérieurs Dynamique des exportations de biens et de services du Québec sur les marchés extérieurs Table des matières En bref 1 Une stagnation des exportations au cours des années 2000 1 Un recul majeur sur le marché

Plus en détail

I. Le commerce mondial en 2010

I. Le commerce mondial en 2010 I. Le commerce mondial en 2010 Après s être effondré en 2009, le commerce mondial a vigoureusement rebondi en 2010. L augmentation du volume des exportations de marchandises au cours de l année passée

Plus en détail

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Licence AES, Relations monétaires internationales 2000-2001 Feuille de Td N 1 : La balance des paiements. ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Sources : Extraits d'articles publiés par : Recherche

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

Mission de prospection multisectorielle JAPON

Mission de prospection multisectorielle JAPON en partenariat avec organise une : Mission de prospection multisectorielle Du lundi 27 au vendredi 31 octobre 2014 A Tokyo et Kobe JAPON [Tapez un texte] 3 ème PIB mondial en 2014 Zoom sur le Japon Superficie

Plus en détail

Pourquoi une forte demande des PME en Sourcing Asie?

Pourquoi une forte demande des PME en Sourcing Asie? Sourcing en Asie Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie de Saint-Etienne / Montbrison Tél : 04.77.43.04.50

Plus en détail

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011 Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 211 LES ÉTUDES DE > En 211, les produits agroalimentaires 1 ont apporté une contribution majeure aux exportations françaises, puisqu un quart

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE 2013 PERSPECTIVES 2014 PRÊT-À-PORTER FÉMININ

BILAN ÉCONOMIQUE 2013 PERSPECTIVES 2014 PRÊT-À-PORTER FÉMININ PERSPECTIVES 2014 PRÊT-À-PORTER FÉMININ PRÉAMBULE Un bilan enrichi. Approfondir les points essentiels ou les changements survenus en 2013 : la perception des prix, l impact du Made In, la Digital Mum.

Plus en détail

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Avril 215 Plan 1. Contexte mondial 2. Indicateurs clés 3. Production et balance commerciale 4. Principales

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL

Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL Évolution du commerce mondial Principales caractéristiques Au cours de l année 2000, le commerce et la production au niveau mondial ont connu leur plus forte croissance

Plus en détail

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS Los Angeles, San Francisco/Silicon Valley LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS RELATIONS COMMERCIALES 3 Table des

Plus en détail

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 Ph. Burny 1 2 1 Production céréalière mondiale...2 1.1 Production mondiale de céréales en 2010/2011... 2 1.2 Production mondiale de froment en

Plus en détail

En 2012, la croissance de l activité en Asie a bien résisté,

En 2012, la croissance de l activité en Asie a bien résisté, FICHE PAYS ASIE : CRISE OU COUP DE FREIN À LA CROISSANCE? Département analyse et prévision En 2012, la croissance de l activité en Asie a bien résisté, malgré une baisse de régime durant l été. Son dynamisme

Plus en détail

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL Au cours de l année 2009, l économie mondiale est entrée dans une profonde récession qui a débuté à la fin de 2008. En effet, le taux de croissance du Produit Intérieur

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Le RMB, une monnaie internationale incontournable

Le RMB, une monnaie internationale incontournable Le RMB, une monnaie internationale incontournable 12/02/2012 Bei XU Economiste & Martine GRAFF Expert Trade Finance Introduction 1. Les chiffres clés de l économie chinoise 2. L internationalisation du

Plus en détail

RESULTATS DU COMMERCE EXTERIEUR EN 2011

RESULTATS DU COMMERCE EXTERIEUR EN 2011 RESULTATS DU COMMERCE EXTERIEUR EN 2011 Pierre LELLOUCHE, Secrétaire d Etat chargé du commerce extérieur, Bercy, mardi 7 février 2012 Dossier de presse http://www.economie.gouv.fr Contacts Presse : Cabinet

Plus en détail

Mondialisation et territoires : quelques approches 4em partie. Laurent CARROUE Mardi 27 et mercredi 28 mars 2012 Académie de Nice

Mondialisation et territoires : quelques approches 4em partie. Laurent CARROUE Mardi 27 et mercredi 28 mars 2012 Académie de Nice Mondialisation et territoires : quelques approches 4em partie Laurent CARROUE Mardi 27 et mercredi 28 mars 2012 Académie de Nice C. Le Brésil, nouvelle puissance? Les nouvelles diplomaties des puissances

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace Filière forêt-bois Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace (Source : Douane) En octobre 2014, l Agreste (service statistique du Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation. Épreuve composée Cette épreuve comprend trois parties. 1. Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

Déplacement de l'ide vers l'est

Déplacement de l'ide vers l'est Extrait de : Science, technologie et industrie : Tableau de bord de l'ocde 211 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/sti_scoreboard-211-fr Déplacement de l'ide vers l'est Merci de citer

Plus en détail

CONJONCTURE FRANÇAISE

CONJONCTURE FRANÇAISE CONJONCTURE FRANÇAISE Faiblesse de l investissement L amélioration récente du climat des affaires peine à se traduire par une augmentation de l activité. Dans le secteur industriel, la production reste

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

supplément annuel 2015 RÉTROSPECTIVE 2014 ET PERSPECTIVES 2015 ÉCONOMIE MONDIALE ET ÉCONOMIE SUISSE : RÉTROSPECTIVE 2014

supplément annuel 2015 RÉTROSPECTIVE 2014 ET PERSPECTIVES 2015 ÉCONOMIE MONDIALE ET ÉCONOMIE SUISSE : RÉTROSPECTIVE 2014 supplément annuel 15 REFLETS conjoncturels RÉTROSPECTIVE 14 ET PERSPECTIVES 15 ÉCONOMIE MONDIALE ET ÉCONOMIE SUISSE : RÉTROSPECTIVE 14 A l échelon mondial, la conjoncture s est améliorée en 14 de manière

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 INTERVENANTS Daniel Wertel, Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin François-Marie Grau, Secrétaire Général de la Fédération

Plus en détail

2012 Stabilisation de l activité. 2013 Perspectives de reprise

2012 Stabilisation de l activité. 2013 Perspectives de reprise 2012 Stabilisation de l activité 2013 Perspectives de reprise Quel avenir pour l industrie chimique en France? Enjeux énergétiques Paris, le 21 mars 2013 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur

Plus en détail

Moins compétitive, l industrie française reste en retrait de la reprise en Europe

Moins compétitive, l industrie française reste en retrait de la reprise en Europe VUE D ENSEMBLE 10 L industrie en France - édition 2007 Moins compétitive, l industrie française reste en retrait de la reprise en Europe La croissance mondiale se poursuit en 2006 et début 2007 Dépassant

Plus en détail

Dépenses et personnel de recherche et développement des entreprises privées en Suisse 2012

Dépenses et personnel de recherche et développement des entreprises privées en Suisse 2012 Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS Embargo: 19.12.2013, 9:15 4 Economie nationale Neuchâtel, décembre 2013 Dépenses et personnel de recherche et

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance 1 ère partie : La baisse du prix du pétrole Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTÉRIEURE DE LA FRANCE

RAPPORT ANNUEL LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTÉRIEURE DE LA FRANCE 2013 RAPPORT ANNUEL LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTÉRIEURE DE LA FRANCE ISSN 0292-6733 BANQUE DE FRANCE DIRECTION GÉNÉRALE DES STATISTIQUES Direction de la Balance des paiements Direction des

Plus en détail

ANALYSES. L industrie manufacturière en 2014 ÉTUDES ÉCONOMIQUES

ANALYSES. L industrie manufacturière en 2014 ÉTUDES ÉCONOMIQUES ANALYSES L industrie manufacturière en 2014 ÉTUDES ÉCONOMIQUES Directeur de la publication : Pascal Faure, DGE, directeur général Rédacteur en chef : François Magnien, DGE, SCIDE, sous-directeur de la

Plus en détail

L élaboration de ce dossier a été coordonnée par le Pôle commerce extérieur de la Direction générale du Trésor, avec les contributions des

L élaboration de ce dossier a été coordonnée par le Pôle commerce extérieur de la Direction générale du Trésor, avec les contributions des L élaboration de ce dossier a été coordonnée par le Pôle commerce extérieur de la Direction générale du Trésor, avec les contributions des sous-directions Diagnostic et prévisions, Financement international

Plus en détail

Quel est le "bon" système de Bretton-Woods?

Quel est le bon système de Bretton-Woods? aoűt 9 - N 359 Quel est le "bon" système de Bretton-Woods? Le Système Monétaire International de Bretton-Woods "normal" est un système où le pays dont la monnaie s'affaiblit doit passer à une politique

Plus en détail

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 22,7 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs (source : ACOSS-URSSAF-31/12/214)) Industrie La production industrielle a légèrement baissé au mois de septembre. La demande

Plus en détail

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Enquête 2015 Réalisation : ACTEL Données source : Direction régionale des douanes Ile-de-France Ouest 1 Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

Principales tendances des statistiques internationales BRI 1

Principales tendances des statistiques internationales BRI 1 Principales tendances des statistiques internationales BRI 1 En collaboration avec des banques centrales et autorités monétaires du monde entier, la BRI compile et diffuse plusieurs séries de statistiques

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation Avril-Mai-Juin 20 Note trimestrielle N 30 Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation RESUME DE L EVOLUTION DU TRIMESTRE (Avril-Mai-Juin 20) Sensible progression Dans la continuité

Plus en détail

Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août - 2 septembre 2005

Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août - 2 septembre 2005 NATIONS UNIES DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES DIVISION DE STATISTIQUE Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août -

Plus en détail

POLITIQUES EN MATIERE DE PRODUCTION ET DE COMMERCE AFFECTANT LA FILIERE COTONNIERE

POLITIQUES EN MATIERE DE PRODUCTION ET DE COMMERCE AFFECTANT LA FILIERE COTONNIERE POLITIQUES EN MATIERE DE PRODUCTION ET DE COMMERCE AFFECTANT LA FILIERE COTONNIERE COMITE CONSULTATIF INTERNATIONAL DU COTON Discover Novembre 2008 natural fibres 2 0 0 9 POLITIQUES EN MATIERE DE PRODUCTION

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Le Symop, Syndicat des machines et technologies de production, propose à la presse chaque trimestre un point de conjoncture sur

Plus en détail

Echanges commerciaux

Echanges commerciaux Echanges commerciaux Fiche 13 06 02 Parmi les quatre territoires considérés, le département de l Ain et le canton de Genève ont une économie très tournée vers l extérieur. Leurs échanges commerciaux, par

Plus en détail

L Allemagne et la France comparaison économique 20 Mai 2009

L Allemagne et la France comparaison économique 20 Mai 2009 Helaba Recherche L et la comparaison économique Mai 9 Auteur : Dr. Stefan Mütze Tél. : +9 () 69/9-8 research@helaba.de Rédaction: Dr. Gertrud R. Traud Chef économiste/ Direction de la recherche Landesbank

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 28/09/2015 Point mensuel de conjoncture REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN 2012

MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN 2012 MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN ÉDITO L international, une priorité commune En, si le commerce extérieur aquitain (12 e région française) a tendance, comme sur le plan national, à

Plus en détail

Le Renminbi comme monnaie internationale. Bank of China Paris Branch 21, octobre 2015 Clermont Ferrand

Le Renminbi comme monnaie internationale. Bank of China Paris Branch 21, octobre 2015 Clermont Ferrand Le Renminbi comme monnaie internationale Bank of China Paris Branch 21, octobre 2015 Clermont Ferrand Agenda 01 Contexte 02 Internationalisation 03 Centre de RMB offshore 2 01 Contexte 3 Système monétaire

Plus en détail

Président a.i. du Comité de direction Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES

Président a.i. du Comité de direction Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES Le marché de l énergie en 2009 Le marché de l énergie en 2009 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1 Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation Page 1 Documents de lancement Source : http://www.telleestmatele.com/article-36865965.html Page 2 Rio de Janeiro 2016 Page 3 Activité élèves : (analyses de

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Le Commerce du Canada avec la Chine

Le Commerce du Canada avec la Chine N o 11-624-MIF au catalogue N o 007 ISSN: 1708-0177 ISBN: 0-662-77115-X Document analytique Aperçus sur l'économie canadienne Le Commerce du Canada avec la Chine par Francine Roy Division de l analyse

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Octobre 2 Le présent document a été préparé sur la base des données statistiques arrêtées le 7 octobre 2 Table des matières Vue d ensemble...5

Plus en détail

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde.

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/ Synthèse des prévisions economiques Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Apu* (% PIB) e e 2014 e e e 2014 e e e 2014 e e e

Plus en détail

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 Jean-Pierre MOCHO, Président de la FFPAPF François-Marie GRAU, Secrétaire Général de la FFPAPF Actualités de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin Du 26 février

Plus en détail

JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international

JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international Données de référence Les données de cadrage sont issues des données de référence du commerce

Plus en détail

Evolution de la fiscalité des carburants

Evolution de la fiscalité des carburants Evolution de la fiscalité des carburants Comité pour la fiscalité écologique 16 mai 2013 Scénarios étudiés Scénario 1 : alignement complet de la TICPE gazole sur le super (18 c /l) sur 9 ans (2 c /l/an),

Plus en détail

Le revenu agricole régional baisse à cause du recul des prix de la plupart des productions, malgré des rendements souvent élevés

Le revenu agricole régional baisse à cause du recul des prix de la plupart des productions, malgré des rendements souvent élevés Agreste Champagne-Ardenne n 5- Octobre 2015 Analyse des comptes de l agriculture champardennaise en 2014 En 2014, le revenu net d exploitation par actif non salarié baisse de 13,3 % en valeur courante

Plus en détail

LA COMPETITIVITE DE LA FRANCE EN 2007

LA COMPETITIVITE DE LA FRANCE EN 2007 SOMMAIRE 1- La compétitivité de la France en 2007 2- Environnement international et commerce mondial en 2007 3- La facture énergétique en 2007 4- Les grands contrats de biens d équipement civils dans les

Plus en détail

Communiqué de presse Pressemitteilung Comunicato Stampa

Communiqué de presse Pressemitteilung Comunicato Stampa OFS BFS UST Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Service d information Informationsdienst Servizio informazioni Servetsch

Plus en détail

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC BDF-DGEI-COMOZOF CONFIDENTIEL Le 7 septembre z- / J. Legrand C. Courtin ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC En, le ralentissement économique observé dans

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Canada-Arabie saoudite

Canada-Arabie saoudite Canada-Arabie saoudite Publication n o 214-14-F Le 19 janvier 215 Alexandre Gauthier Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

L'UNION EUROPÉENNE ET SES PARTENAIRES COMMERCIAUX

L'UNION EUROPÉENNE ET SES PARTENAIRES COMMERCIAUX L'UNION EUROPÉENNE ET SES PARTENAIRES COMMERCIAUX Premier exportateur mondial de biens et de services et première source d'investissements directs étrangers, l'union européenne occupe une place dominante

Plus en détail

LE DOSSIER DE CONJONCTURE NORD - PAS-DE-CALAIS

LE DOSSIER DE CONJONCTURE NORD - PAS-DE-CALAIS LE DOSSIER DE CONJONCTURE NORD - PAS-DE-CALAIS Situation fin JUIN 2013 Direccte Nord - Pas-de-Calais 1 Direccte Nord - Pas-de-Calais Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation,

Plus en détail

Sciences, guerre, et développement

Sciences, guerre, et développement Sciences, guerre, et développement E. Zaccai (partie 2) 2012-2013 PREPARATION 3 Pole Berhneim Paix et Citoyenneté de l'ulb Définitions du développement, évolution des richesses et de la santé dans le monde

Plus en détail

Les relations économiques franco-allemandes

Les relations économiques franco-allemandes Les relations économiques franco-allemandes Chambre Franco-Allemande de Commerce et d Industrie Margarete Riegler-Poyet 1 1970 1980 1990 2000 2001 2003 2005 2006 2007 2008 Mrds d' Commerce bilatéral (en

Plus en détail

25 Novembre 2010 Nobody s Unpredictable

25 Novembre 2010 Nobody s Unpredictable Les Français et l économie 25 Novembre 2010 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : Lire la Société et le Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie Echantillon : 1

Plus en détail