La difficulté scolaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La difficulté scolaire"

Transcription

1 La difficulté scolair Ls élèvs d l Écol, hir t aujourd hui Idntifir la difficulté Outils t dispositifs Différnts nivaux d aid L rôl du Dirctur

2 Ls élèvs d l Écol, hir t aujourd hui Un pu d Histoir : 1883 : ds écols primairs, gratuits t laïqus, dans touts ls communs 1902 : dux cycls : primair ; primair supériur, jusqu au Bac 1959 : apparition ds collègs 1975 : l collèg uniqu 1986/2006 : réorganisation t divrsification ds lycés

3 Ls élèvs d l Écol, hir t aujourd hui 1960 : 1 élèv sur dux ntr n 6èm 1980 : 1 élèv sur dux ntr au lycé 1990 : 1 élèv sur dux pass son bac 1997 : 1 élèv sur dux obtint bac : 2 élèvs sur 3 obtinnnt l bac

4 Ls élèvs d l Écol, hir t aujourd hui Un écol n mutation : D l homogénéité à l hétérogénéité D l uniformité apparnt aux parcours prsonnalisés D l égalité à l équité

5 Ls élèvs d l Écol, aujourd hui L équité s déclin par dux princips liés : L égalité ds chancs Villr à c qu la situation prsonnll t social (sx, statut social, origin, santé ) n soit pas un obstacl à la réalisation du potntil éducatif L inclusion Garantir un nivau minimal pour tous (l Socl Commun d Compétncs t d Connaissancs)

6 Ls élèvs d l Écol, aujourd hui Un écol plus démocratiqu, mais intrpllé : Chaqu anné élèvs ou étudiants quittnt l écol Bac +3, ou Bac Bac CAP/BEP sans diplôm 2,5% décrochursd

7 Ls élèvs d l Écol, aujourd hui La qustion du rdoublmnt : L rdoublmnt a longtmps été la sul répons institutionnalisé, mais : Son infficacité st démontrd montré : n fin d écol comm n fin d collèg, ls élèvs «n rtard» maîtrisnt nttmnt moins bin ls compétncs d bas n français ou n mathématiqus qu ls élèvs «à l hur» [État d l écol 2007]

8 Ls élèvs d l Écol, aujourd hui Un class «ordinair» 4 à 5 élèvs, ou plus, qui ont bsoin d aid scolair Put-êtr un ou dux élèvs «dys» : souffrant d dyslxi, dyscalculi, Put-êtr un élèv précoc Put-êtr un élèv non francophon Put-êtr un élèv rlvant du handicap Put-êtr un élèv avc ds troubls du comportmnt Put-êtr un nfant victim d violncs Et tous ls autrs, avc lur histoir, lurs bsoins proprs,

9 Ls élèvs d l Écol, aujourd hui Ainsi, un class «ordinair» st par définition d HETEROGENE.

10 Ls élèvs d l Écol, aujourd hui Ds princips intangibls Rfusr l fatalism Posr l éducabilité d tous Intégrr l égal dignité d tous ls élèvs

11 Idntifir la difficulté grâc à ds outils profssionnls : Ls évaluations diagnostiqus, dans la class, Ls rgards croisés, avc ls autrs collègus, ls nsignants spécialisés, ls parnts, ls partnairs, La notion d parcours (continuité), l travail d cycl t intr cycls L livrt d l élèv, pour ls annés antériurs, L RASED Consils d cycl, d maîtrs ; réunions RASED

12 Idntifir la difficulté S méfir d «la norm local» S méfir d un vision uniqu d l élèv n difficulté N pas négligr qu un approch, un choix du maîtr put crér d la difficulté Pnsr l rapport d l nfant au savoir Consils d cycl, d maîtrs ; réunions RASED

13 Outils t dispositifs La différnciation (compétncs PE) L Aid Prsonnalisé Ls stags RAN L PPRE L RASED BO n 1 du BO n 25 du BO n 15 du BO n 31 du , BO n 31 du , BO n 32 du BO n 31 du Projt d Écol

14 Outils t dispositifs, l référntil d compétnc ds PE Pour prndr n compt la divrsité ds élèvs : L maîtr sait différncir son nsignmnt n fonction ds bsoins t ds facultés ds élèvs, afin qu chaqu élèv progrss, il prnd n compt ls différnts rythms d apprntissag, accompagn chaqu élèv, y compris ls élèvs à bsoins particulirs, il vill à c qu chaqu élèv port un rgard positif sur lui-mêm t sur l autr. Class

15 Outils t dispositifs, l référntil d compétnc ds PE Ainsi l maîtr : soutint ls élèvs n difficulté, dans sa class, travaill avc un ptit group d élèvs travaill n équip t partag ds outils, intrvint auprès d un group «décloisonné», travaill dans l cadr d l APE, travaill n collaboration avc l Résau d Aidd Aid. Class ou classs

16 Outils t dispositifs, l APE Pour tout élèv n difficulté ponctull Pour tout élèv qui a bsoin d consolidr, d préparr parr un apprntissag Pour tout élèv qui a bsoin d comblr un manqu, Sur un ou ds objctifs d apprntissagd clairmnt définis Avc un approch différnt d cll utilisé n class Sur un périod défini Avc l accord ds parnts Class ou classs Projt d Écol

17 Outils t dispositifs, ls stags RAN Pour un group d 6 élèvs maximum d CM1 ou CM2, En difficulté ponctull, qui ont bsoin d consolidr un apprntissag ou d comblr un manqu, Sur un ou ds objctifs d apprntissagd clairmnt définis Sur un périod d 5 jours, 3h par jour, Avc l accord ds parnts. Class ou classs

18 Outils t dispositifs, ls PPRE Pour tout élèv rdoublant Pour tout élèv rncontrant ds difficultés multipls Pour tout élèv n difficulté d adaptation au fonctionnmnt scolair, d comportmnt Formalisé t contractualisé, pour : Avoir un vision global d l nfant Évitr la multiplication t ds actions juxtaposés sans concrtation Rndr l aid xplicit pour l élèv t sa famill Élèv

19 Outils t dispositifs, l RASED Pour tout élèv n difficulté durabl d apprntissag En class auprès d un élèv ou d un group d élèvs pour évitr un décrochag supplémntair En ptits groups, dits d adaptation Pour un aid d typ rééducativ Pour un accompagnmnt psychologiqu ponctul t/ou un réorintation Formalis son intrvntion, avc l maîtr ou l équip du cycl Put intrvnir dans ls PPRE Class ou classs Projt d Écol

20 En résumé PPRE RASED APE La class RAN

21 Ls différnts nivaux d aid La prévntion L rnforcmnt ou l étayag La rmédiation

22 L rôl du Dirctur Ls articulations La cohérnc dans ls cadrs t ls instancs institutionnls à l aid d outils Pour un parcours cohérnt d l élèv t ss progrès

23 «Aid aux élèvs n difficulté, à qul nivau t n quoi l dirctur intrvint-il?» Prévntion Étayag Rmédiations RASED Dans la class X organisation d atlirs dans la class, intrvnants xtériurs Dans l cycl Dans l écol Hors l écol

24 CLASSE : Emploi du tmps d l élèv LUNDI MARDI JEUDI VENDREDI horair / contnu horair / contnu horair / contnu horair / contnu ASSE Aid individualisé APE Group d prévntion Action spécifiqu/group d rmédiation COLE RASED E RASED G Group d bsoin Stag rmis à nivau (CM1/CM2) Accompagnmnt Educatif Priss n charg xtériurs

25 RSUS SCOLAIRE : CYCLES 1, 2 t 3 Nom t prénom du au / A E M O P M I A s si st a nt s o ci al H ô pi ta l d jo u r P é d o - p s y c hi at ri P s y c h ol o g u O rt h o p h o ni st C M P P A u t r s P P S PAI P r o p o s i t i o n o r i n t a t i o n C L I S P r o p o s it i o n m a i n ti n E q u i p é d u c a ti v Nb r sta g s RA N A P E Pris n charg RASED (E,G psy) PPRE S i g n a l m n t a b s n t é i s m Fr é q u nt at io n Nom d l nsignant C la s s Ecol/ comm un périod nné olair Priss charg Par ds srvics sociaux Priss n charg xtériurs Santé/ Bsoins particuli rs Difficultés scolairs Scolarité

26 L rôl du Dirctur Consils d maîtrs, d cycl, Réunions RASED, pour : Idntifir, analysr ls difficultés, Organisr la prévntion, la rmédiation, Suivr ls PPRE, ls cursus d élèvs, Rncontrs avc ls parnts, Projt d Écol Contacts avc ls partnairs sociaux, éducatifs, justic,

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre.

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre. Juin 2011 ROCHELAMUSIQUE N 74 Pour vous inscrir ou vous réinscrir! Il vous suffit d laissr la fuill d inscription dûmnt rmpli dans la boît aux lttrs du Cntr Musical. Vous pouvz égalmnt scannr t nous nvoyr

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie -

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie - Dossir prss 2 1 0 2 r b m c é d 6 i d Ju pôl chno à 18h00 - ENIM, Mtz-T fficill o is m r d i n o Cérém Paritair n o ti a c fi li a u Q d ds Crtificats 2012 d la Métallurgi - inin au fém ls i tr s u d in

Plus en détail

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital r t n o c n r a l s à t n i t a p s d AL H Ô P IT TES À L IS T A R R A É L ESOL, ÊT GÉN TOURN I N T É R D N IAT IO ASSOC notr projt UNE PRÉSENCE ARTISTIQUE DANS LES LIEUX DE SANTÉ. Ds artists d différnts

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat Imaginarium Fstival Dossir partnariat ImaginariumFstival0DossirPartnariat L#mot#du#présidnt...3 L UTC#n#brf...4 Structur#d#la#manifstation...5 Résumé...5 Quand?...5 Où?...5 Pourquoicliu?...5 Notr#politiqu...7

Plus en détail

Conception du Projet «Sid Power»

Conception du Projet «Sid Power» Concption du Projt «Sid Powr» Sid Powr st un projt porté par l group d scond santé social du lycé ph. Dlorm accompagnés d lur profssur Mm Brt ainsi qu d l infirmièr scolair Mm Dauois. Il fait référnc dans

Plus en détail

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 2 cycle. 4 année

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 2 cycle. 4 année TIRÉ À PART Raymond Brthiaum Plaisir d écrir Activités d écritur à partir d sujts déclnchurs 2 anné du 2 cycl 4 anné 9900, avnu ds Laurntids Montréal (Québc) H1H 4V1 Téléphon : (514) 329-3700 Télécopiur

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

pour L archéologie la ville Lyon 9 et 10 octobre 2013 musée des Beaux-Arts 6e rencontres nationales de l ANACT 20 place des Terreaux 69001 Lyon

pour L archéologie la ville Lyon 9 et 10 octobre 2013 musée des Beaux-Arts 6e rencontres nationales de l ANACT 20 place des Terreaux 69001 Lyon 6 rncontrs nationals d l ANACT L archéologi pour la vill Lyon 9 t 10 octobr 201 musé ds Baux-Arts 20 plac ds Trraux 69001 Lyon Fo S14 éd ss S9 Cas t (4) S6 H) S4 S2 S22 S11 Rédu S S8 on ou st ( ) uit onn

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

L ESPRIT L HISTORIQUE LE CONCEPT LE PARCOURS

L ESPRIT L HISTORIQUE LE CONCEPT LE PARCOURS Cours à pi 10 km Saint Hnri s s ri p tr n 'E Villag aty Séon m u a S h c n ra Zon F Marsill m ti ri a M rt o P Gran Plac 'Arviux, au cœur 'Euroméitrrané RENSEIGNEMENTS & INSCRIPTIONS : 04 91 03 42 21 -

Plus en détail

les apprentissages des élèves sont mesurables, quantifiables et comparables ; les résultats souhaités sont définis par avance.

les apprentissages des élèves sont mesurables, quantifiables et comparables ; les résultats souhaités sont définis par avance. EVALUATION D ÉCOLE Circonscription de Lens Année Scolaire 2010-20112011 David RATAJ IEN EVALUATION D ÉCOLE Introduction Qu est-ce qu une évaluation d école? Le déroulement La grille de qualité Le planning

Plus en détail

BULLETIN D INFOS N o 1 Année 2010

BULLETIN D INFOS N o 1 Année 2010 BULLETIN D INFOS N o 1 Anné 2010 E.H.P.A.D Saint-François Résidnc Rtrait Médicalisé d Saint-Clotild Mot du dirctur Comm prévu dpuis qulqu tmps, la réhabilitation, rstructuration t xtnsion d l' EHPAD Saint-François

Plus en détail

Table des matières Composantes du cours en immersion.............................. Onglet 1

Table des matières Composantes du cours en immersion.............................. Onglet 1 Tabl ds matièrs Avant-propos t rmrcimnts Contxt t fondmnt Composants du cours n immrsion.............................. Onglt 1 Introduction t vision.... 1 Tablau ds résultats d apprntissag spécifiqus à

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul M ATHÉMATIQUES MENTALES Apprntissag ds faits Calcul mntal Estimation d calcul 4 anné Guid d nsignmnt 2010 Rmrcimnts L présnt manul d mathématiqus mntals a été mis à jour avc la prmission du ministèr d

Plus en détail

Unité de Formation et de Recherche PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE, SCIENCES DE L EDUCATION. Livret Guide de l Etudiant de PSYCHOLOGIE

Unité de Formation et de Recherche PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE, SCIENCES DE L EDUCATION. Livret Guide de l Etudiant de PSYCHOLOGIE Unité d Formation t d Rchrch PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE, SCIENCES DE L EDUCATION Livrt Guid d l Etudiant d PSYCHOLOGIE Soumission pour modifications n 2006-2007 1 Anné Univrsitair 2006-2007 Structur général

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Éditions Éditions Bon d command 015-0 un pu, baucoup, à la foli! Format numériqu n vnt au www. 006-009, Éditions CFORP, activités AVEC DROITS DE REPRODUCTION. 08:8 Pag 1-1 r un pu, baucoup, a la foli!

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Coordonné par à l école maternelle Sophie Briquet-Duhazé et Anne Moal à l école maternelle Sophie BRIQUET-DUHAZÉ age iss lle ne -apprent ater nt m

Coordonné par à l école maternelle Sophie Briquet-Duhazé et Anne Moal à l école maternelle Sophie BRIQUET-DUHAZÉ age iss lle ne -apprent ater nt m p ar Coordonné l Ann Moa t é z a h u iqut-d Sophi Br g a s s i t n r p p a t n m n g l l n r Ensi t a à l écol m Ensignmnt-apprntissag à l écol matrnll Collction «Enfanc, éducation t société» Ctt collction

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

partenaires de l'habitat

partenaires de l'habitat COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Modalités du dispositif à l'usag ds partnairs d l'habitat + POUR LE PROPRIÉTAIRE + POUR LE LOCATAIRE + POUR LE PROPRIÈTAIRE + POUR LE LOCATAIRE ds aids

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Baccalauréat en sciences infirmières Formation intégrée DEC-bac Campus Laval

Baccalauréat en sciences infirmières Formation intégrée DEC-bac Campus Laval SERVICE DE L'ADMISSION ET DU RECRUTEMENT Baccalauréat n scincs infirmièrs Formation intégré DEC-bac Campus Laval FACULTÉ DES SCIENCES INFIRMIÈRES Sommair t particularités NUMÉRO 1-630-1-9 Admission à l'automn

Plus en détail

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises Allégz la charg! Soulvr t portr ds chargs Présntation PowrPoint pour ntrpriss 1 Plan d la présntation 1 r parti: Bass, constitution du dos Transmission ds connaissancs d bas 2 parti: Facturs influnts lors

Plus en détail

Pieces à fournir par les parents,

Pieces à fournir par les parents, Pics à fournir par ls parnts, Ttout dossir incomplt sra rfusé pour inscriptions à l Ecol, Cantin, Alaé t Als ds mrcrdis t vacancs scolairs Justificatif d domicil récnt d Numéro d allocatair CA moins d

Plus en détail

salon l entreprise SALON du NUMÉRIQUE Tous connectés! DOSSIER > PRESSE 1 date, 1 lieu, 2 événements économiques incontournables!

salon l entreprise SALON du NUMÉRIQUE Tous connectés! DOSSIER > PRESSE 1 date, 1 lieu, 2 événements économiques incontournables! Charnt-Maritim Charnt-Maritim DOSSIER > PRESSE d l ntrpris 11-12 octobr 2016 La Rochll Espac Encan FRANCHISE ENTRÉE GRATUITE FORMATION EMPLOI Nouvau! Espac spécial Tourism Plus d infos sur www.-ntrpris.fr

Plus en détail

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 3 cycle. 6 année

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 3 cycle. 6 année TIRÉ À PART Raymond Brthiaum Plaisir d écrir Activités d écritur à partir d sujts déclnchurs 2 anné du 3 cycl 6 anné 9900, avnu ds Laurntids Montréal (Québc) H1H 4V1 Téléphon : (514) 329-3700 Télécopiur

Plus en détail

Méthodologie d élaboration Inspection académique de Savoie 2010-2011

Méthodologie d élaboration Inspection académique de Savoie 2010-2011 Projet d École et Objectifs de progression Méthodologie d élaboration Inspection académique de Savoie 2010-2011 Le projet d école a pour finalité la réussite de tous les élèves. Le cadre de référence est

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action

Plus en détail

BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS

BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS Création : Décmbr 2012 Tous droits résrvés 2012 Group Médicis 5 ru ds Rcultts 75013 Paris T. 01 45 35 28 28 F. 01 45 35 28 47 www.mdicis-altrnanc.com binvnu à médicis

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

SOMMAIRE GÉNÉRAL ACTIONS DE FORMATION

SOMMAIRE GÉNÉRAL ACTIONS DE FORMATION ACTIONS DE FORMATION 2016 ACTIONS DE FORMATION L CEFPF : 23 ans d activité au srvic du cinéma t d l audiovisul PAGE 3 Qui put s inscrir à la formation? PAGE 4 ACTIONS DE FORMATION PAGES 5-30 FORMATIONS

Plus en détail

Rendre visibles les publications de l UPEC avec HAL

Rendre visibles les publications de l UPEC avec HAL Formation ds dircturs d unités UPEC UPEC Crétil 20/03/2015 Rndr visibls ls publications d l UPEC avc HAL Philipp Gambtt LIGM Univrsité Paris-Est Marn-la-Vallé Diaporama préparé avc la collaboration d Flornc

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

Soigner le cancer par la ciguë : chronique d'une illusion médicale

Soigner le cancer par la ciguë : chronique d'une illusion médicale Soignr l cancr par la ciguë : chroniqu d'un illusion médical 30/12/15 Au XVIII siècl, ls travaux du célèbr médcin vinnois Anton Störck firnt naîtr l'spoir d'un traitmnt contr l cancr - t n particulir contr

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants.

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants. OBJECTIFS ET ENJEUX Garantir le droit à l égalité des chances en apportant des réponses différenciées afin d accompagner chaque élève. Tous les élèves peuvent être concernés par ces activités à un moment

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté Précarité, inégalités t cohésion social Provnc-Alps-Côt d Azur st la troisièm région la plus touché par la pauvrté E n 2012, 16,9 % ds habitants d Provnc-Alps-Côt d Azur vivnt sous l suil d pauvrté. La

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 1 SOMMAIRE Les textes Pourquoi la réforme? Les objectifs Le cadrage du temps scolaire L obligation de service des

Plus en détail

TP 8 Spectroscopie infrarouge

TP 8 Spectroscopie infrarouge TP 8 Spctroscopi infraroug Chap4 : Analys spctral Objctifs: Idntification d liaisons l aid du nombr d ond corrspondant; détrmination d groups caractéristiqus. Mis n évidnc d la liaison hydrogèn. Exploitr

Plus en détail

DANS. Les éditions du CRIJ Centre

DANS. Les éditions du CRIJ Centre pl i n d in fo s s u o v d s r n u o u Aut ls j t... n s s i t s s invt vous?...! t r v L Li V n z fa ir l ÉS NGAG NES E ES U E J S DE ENN ITOY NAGE C G I S O N TÉM DES ACTIO DANS Ls éditions du CRIJ Cntr

Plus en détail

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES COMMUNE DE BELFAUX REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES L'assmblé communal d Blfaux Vu : La loi du 27 sptmbr 1990 sur la prophylaxi t ls soins dntairs; l règlmnt

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Compte-rendu du conseil de l école élémentaire du Centre du 5 novembre 2015 réalisé par les représentants FCPE.

Compte-rendu du conseil de l école élémentaire du Centre du 5 novembre 2015 réalisé par les représentants FCPE. CR du conseil d école élémentaire du Centre d Orsay 5 novembre 2015 page 1/3 FCPE Orsay Centre web : http:/www.fcpe-orsay.fr email : fcpe.orsay.centre@gmail.com Compte-rendu du conseil de l école élémentaire

Plus en détail

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique 3. Droit économiqu 3.1 Tchniqus contractulls : optimisation d la rédaction d vos contrats, clauss ssntills 3.2 Dépndanc économiqu, déséquilibr d la rlation commrcial 3.3 L optimisation du rcouvrmnt, la

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

Vendredi 30 Juin 2017 à 19h30 Salle Domino. Présentation des Résultats du Questionnaire Citoyen

Vendredi 30 Juin 2017 à 19h30 Salle Domino. Présentation des Résultats du Questionnaire Citoyen Vndrdi 30 Juin 2017 à 19h30 Sall Domino Présntation ds Résultats du Qustionnair Citoyn En 2013, 1840 ménags étaint rcnsés à Dscarts. Un maximum d qustionnairs a été distribué dans chacun d lurs boîts aux

Plus en détail

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Présentation Nature de la formation

Plus en détail

La scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés La scolarisation des élèves handicapés De la difficulté scolaire au handicap «Apprendre c est parcourir un chemin semé d obstacles plus ou moins faciles à surmonter.» «La difficulté scolaire inhérente

Plus en détail

Numéro 10 I Décem. des Fêtes!

Numéro 10 I Décem. des Fêtes! br 2011 Numéro 10 I Décm diplômés Srvics aux s n o t i a h u o s Nous vous d o i r é p l b un agréa ds Fêts! Voux ds Fêts 2011 d José Arsnault Bonjour, Nous profitons d c momnt d fin d anné pour nous adrssr

Plus en détail

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale été 2013 n 7 passion ommun L ssntil d l info municipal d Combloux Chrs Comblorans, S il fallait résumr l action t la vi municipal n qulqus mots, j dirais qu c st : Un hivr formidabl pour tout l mond, un

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 3 JUILLET 1 DELIBERATION N CR-18.197 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégi régional pour l dévloppmnt ds filièrs agricols, forstièrs

Plus en détail

Hors-série - août 2013 informations municipales de Collégien www.mairie-de-collegien.fr. de la rentrée. Prêts pour la rentrée.

Hors-série - août 2013 informations municipales de Collégien www.mairie-de-collegien.fr. de la rentrée. Prêts pour la rentrée. Hors-séri - août 2013 informations municipals d Collégin www.mairi-d-collgin.fr d la rntré Prêts pour la rntré août 2013 1 n 103 mai 2013 www.mairi-d-collgin.fr rntré Enfanc Bonn rntré à tous! Ls affairs

Plus en détail

Réforme des rythmes à l école primaire Jean Tardieu. Mieux apprendre et faire réussir tous les élèves.

Réforme des rythmes à l école primaire Jean Tardieu. Mieux apprendre et faire réussir tous les élèves. Réforme des rythmes à l école primaire Jean Tardieu Mieux apprendre et faire réussir tous les élèves. Rythmes naturels d apprentissage et de repos Extraits de la lettre de Vincent PEILLON du 24 janvier

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

F C I H C E H S E S PR

F C I H C E H S E S PR rvic PM markting vag DURE PM ERO Ds solutions markting prformants au srvic d votr ntrpris. Un srvic réactif, à votr écout, pour dynamisr vos vnts. PROUREME ichs produits t tchniqus, PV / V, outils d communication

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

RPI Walbach-Zimmerbach juin 2015 Compte-rendu du conseil d école du 19 juin 2015 Ordre du jour Voir invitation Présents Mairie de

RPI Walbach-Zimmerbach juin 2015 Compte-rendu du conseil d école du 19 juin 2015 Ordre du jour Voir invitation Présents Mairie de RPI Walbach-Zimmrbach juin 2015 Compt-rndu du consil d écol du 19 juin 2015 Ordr du jour Voir invitation Présnts Mairi d Zimmrbach : Mairi d Walbach : Parnts d élèvs : Périscolair : Ensignants : Intrvnants

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

JEUX Ouvrages disponibles en librairie

JEUX Ouvrages disponibles en librairie Bibliographi JX uvrags disponibls n librairi THI Ju t éducation Gills BGÈ L'Harmattan, 1995 nalys ls différnts façons d pnsr la rlation ntr ju t éducation t montr la ruptur, au début du XIX siècl, qui

Plus en détail

APPEL. 1 0,5 Combien de sonneries avez-vous comptées avant le décrochage? 0,5/0,25/0

APPEL. 1 0,5 Combien de sonneries avez-vous comptées avant le décrochage? 0,5/0,25/0 OC RP Dat d visit : Hur d début d visit : Hur d fin d visit : APPEL 1 0,5 Combin d sonnris avz-vous comptés avant l décrochag? 2 0,5 Combin d tntativs avz-vous dû ffctur pour avoir un intrlocutur au téléphon?

Plus en détail

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3.

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3. CARACTERISATION DE LA CROISSANCE TUMORALE D UN MODELE DE GREFFE ORTHOTOPIQUE DE NEUROBLASTOME METASTATIQUE PAR ECHOGRAPHIE DE CONTRASTE ET BIOLUMINESCENCE. E. Daudigos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Claytt 4,

Plus en détail

Vincent I. Promo 2014. Une école qui révèle vos talents et vous accompagne dans votre projet professionnel ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE

Vincent I. Promo 2014. Une école qui révèle vos talents et vous accompagne dans votre projet professionnel ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE Vincnt I. Promo 2014 Un écol qui révèl vos talnts t vous accompagn dans votr projt profssionnl ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE POSSIBILITÉ D ALTERNANCE ESCC CURSUS EN 5 ANS Admission sur dossir

Plus en détail

Titre de l'action. Accueil et accompagnement des élèves dyslexiques

Titre de l'action. Accueil et accompagnement des élèves dyslexiques Titre de l'action Accueil et accompagnement des élèves dyslexiques Etablissement : Collège Léonard de Vinci Quartier de la Colle Noire 83440 Montauroux Téléphone : 04 94 39 40 40 Fax : 04 94 39 40 56 Mél:

Plus en détail

Des formes spécifiques de scolarisation et d accompagnement possibles pour l élève sourd ou malentendant en Belgique Francophone

Des formes spécifiques de scolarisation et d accompagnement possibles pour l élève sourd ou malentendant en Belgique Francophone Des formes spécifiques de scolarisation et d accompagnement possibles pour l élève sourd ou malentendant en Belgique Francophone Brigitte Charlier Centre Comprendre et Parler www.ccpasbl.be Population

Plus en détail

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013 OBSERVATOIRE du LOGEMENT t d l'habitat d PARIS Outil d prévntion d la dégradation ds immubls ancins à Paris Résultats 2013 Juillt 2013 À la suit ds travaux d mêm natur déjà réalisés dpuis 2008, la list

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Accompagnement Individualisé à Domicile (AID) Document pour les parents année 2016

Accompagnement Individualisé à Domicile (AID) Document pour les parents année 2016 Accompagnement Individualisé à Domicile (AID) Document pour les parents année 2016 Informations et formulaire d inscription version du 29 novembre 2015 Il est recommandé aux familles de demander à la personne

Plus en détail

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques Stratégi publiqu n 2 - avril 2014 L audit : écoutr, obsrvr pour miux maîtrisr ls risqus La maîtris ds risqus D irigr un administration trritorial t mttr n œuvr l projt d un mandatur impliqu d savoir prndr

Plus en détail

AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES. Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs

AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES. Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013 Rôle du médecin Education Nationale

Plus en détail

Réunion directeurs mercredi 5 février 2014

Réunion directeurs mercredi 5 février 2014 Réunion directeurs mercredi 5 février 2014 - La formation à distance - Le conseil école collège Circonscription Avranches 2013 2014 La formation à distance Circulaire du 13-8-2013 9 heures de formation

Plus en détail

RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016

RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016 RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016 1 INSCRIPTION ET ADMISSION Tout enfant du RPI est inscrit dans la commune où il réside quelle que soit la classe

Plus en détail

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé :

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé : Forum N 2 Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Présidence et animation : Véronique FAYET, membre du bureau de l UNCCAS Intervenants : Serge FRAYSSE, directeur

Plus en détail

Projet Educatif territorial

Projet Educatif territorial Projet Educatif territorial Commune d Estrées 59151 Transit Transit Transit Transit 2014 Définition du porteur de projet Estrées est un commune du nord de la France, située dans le département du Nord

Plus en détail

Programmations et progressions de cycle. Composition de l équipe éducative : AVS. Organisation pédagogique. PPMS, régularisation du DUER

Programmations et progressions de cycle. Composition de l équipe éducative : AVS. Organisation pédagogique. PPMS, régularisation du DUER Calendrier Tableau de bord 2013-2014 Calendrier : - De la rentrée au Mercredi 11 septembre : mise à jour de Base-Elèves par les directeurs. - Mercredi 11 septembre : bascule des données Base-Elèves dans

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 4 : THERMODYNAMIQUE 3 F.Duhaml CFA-Lns- B.T.S S.C.B.H Pag N 1/8 I. Mod d propagation d la chalur. a) Par convction: il y a déplacmnt d matièr. Thrmodynamiqu (III) : Transfrt thrmiqu t isolation.

Plus en détail

Certification Cahier des charges Rénovation des CQP de la branche. OPCA Commerce & Distribution -----

Certification Cahier des charges Rénovation des CQP de la branche. OPCA Commerce & Distribution ----- Crtification 2014 Cahir ds chargs Rénovation ds CQP d la branch OPCA Commrc & Distribution ----- Branch profssionnll Commrc d détail d l horlogri-bijoutri Appl à propositions du 26 novmbr 2014-1 - 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Sommaire Le contexte règlementaire de la formation... 1 Spécificités du stage dans le dispositif de tutorat

Plus en détail

Histoire 4 e secondaire Mathématique CST 4 e secondaire

Histoire 4 e secondaire Mathématique CST 4 e secondaire LES COURS D ÉTÉ EN JUILLET 2012 2 e secondaire cours d été (3 semaines) et évaluation intégrée à la session des cours d été 3 e secondaire cours d été (3 semaines) et évaluation intégrée à la session des

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2016 www.polytch-lill.fr

Plus en détail