PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE"

Transcription

1 PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE AGENCE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE Délégation Régionale de Martinique ETUDE DE FAISABILITE DES VEHICULES ET DES CARBURANTS ALTERNATIFS EN MARTINIQUE RAPPORT FINAL Août 2003

2 RÉSUMÉ La présente étude, commanditée par la Région et l'ademe Martinique dans le cadre du Programme Régional de Maîtrise de l'energie (PRME), a pour objet d'identifier quels véhicules et/ou quels carburants alternatifs pourraient être utilisés à terme dans l'île afin d'en réduire la dépendance énergétique et d'abaisser les émissions polluantes du transport routier. Afin de mener à bien une telle identification, trois étapes de travail ont été conduites entre janvier et juillet 2003 : Panorama mondial des technologies existantes ou en cours de développement; Analyse de l'impact environnemental des technologies retenues; Etude de faisabilité technique et financière. Après avoir décrit le contexte du transport routier de la Martinique, marqué par des flux migratoires alternants considérables autour de Fort de France et l'absence cruciale de systèmes de transports collectifs, la première étape passe en revue les technologies alternatives suivantes : Véhicules alternatifs - Véhicules électriques - Véhicules hybrides - Véhicules à piles a combustible - Véhicules équipés d'un filtre à particules Carburants alternatifs - Gaz naturel comprimé - Gaz de pétrole liquéfié - Bio diesel - Bio éthanol - Bio gaz - Aquazole - Hydrogène Parmi toutes ces technologies, seules quatre d'entre elles sont sélectionnées pour la suite de l'étude au regard de leur maturité et/ou de conditions d'exploitation spécifiques à la Martinique : Le gaz de pétrole liquéfié, dans la mesure où ce carburant est déjà disponible en Martinique; Les filtres à particules, dans la mesure où cette technologie réduit presque totalement les émissions de particules des véhicules diesel et où ils sont adaptables sur les véhicules lourds usagés; Les véhicules hybrides, dans la mesure où ils permettent une réelle réduction de la dépendance énergétique et de leur attractivité en zone urbaine en termes de bruit et d'émissions; Les véhicules électriques, dans la mesure où ils permettraient d'utiliser éventuellement, à Fort de France, l'excédent de production électrique de l'incinérateur de la CACEM.

3 A l'aide d'une application informatique déjà développée par BCEOM en 1998 pour l'ademe et adaptée au contexte de la Martinique dans le cadre de la deuxième étape, les quatre technologies mentionnées ci-dessus sont ensuite testées sur des parcours types de l'île, afin d'évaluer les écarts d'émissions par rapport à des technologies conventionnelles. Les émissions considérées visent à la fois les émissions immédiates (sorties d'échappement) et les émissions en amont (émissions de chaîne), tandis que les véhicules appréhendés visent aussi bien des voitures légères, sur un marché grand public et sur des marchés de niche, que des véhicules de transport collectif sur le tracé du futur TCSP. Les différentes simulations effectuées permettent de montrer : L'effet attractif sur les émissions de l'évolution normative relative aux carburants conventionnels (baisse progressive de la teneur en soufre) et aux véhicules conventionnels (amélioration de la combustion et du traitement des gaz d'échappement); L'effet attractif sur la consommation et les émissions des véhicules conventionnels par stabilisation de la vitesse moyenne des usagers autour de 60 km/h; La confirmation du grand attrait environnemental des véhicules hybrides par disparition des émissions immédiates en cycle urbain et la réduction des importations d'hydrocarbures; La confirmation de l'attrait du GPLc en termes d'émissions, mais d'un attrait moindre en termes énergétiques dans la mesure où le GPL n'est pas excédentaire en Martinique; La confirmation de l'attractivité des filtres à particules quant à la suppression quasi totale des émissions immédiates des dites particules, que ce soit sur les véhicules légers haut de gamme qui en sont progressivement équipés en série ou que ce soit sur les poids lourds même usagés après adaptation; Le manque d'intérêt des véhicules électriques en termes d'émissions de chaîne, dans lez zones géographiques, comme la Martinique, où le courant est produit à partir de centrales thermiques. Sur la base du constat précédent, sept projets sont alors retenus dans la troisième et dernière étape pour analyse de faisabilité technique et financière, en retenant quand même les véhicules électriques, mais par usage des excédents de production électrique de l'incinérateur d'ordures ménagères de la CACEM : Véhicules hybrides Remplacement de 5 voitures conventionnelles par 5 voitures hybride dans le parc du Conseil Régional. Niches Particuliers Transport collectifs Remplacement de Néant 1000 voitures conventionnelles par 1000 voitures hybride. Gaz de pétrole liquéfié Néant Remplacement de 1000 voitures conventionnelles par 1000 voitures GPL. Véhicules électriques Remplacement de 5 véhicules par 5 Utilisation de bus interurbains en site propre dans le cadre du futur TCSP. Niches Particuliers Transport collectifs Néant Utilisation de l'électricité de

4 véhicules électriques et remplacement d'une navette passagers dans le parc de la CACEM avec utilisation de l'électricité produite par l'incinérateur. l'incinérateur pour l'alimentation en courant d'un système de transport de masse en site propre sur le futur TCSP Filtres à particules Néant Néant Installation de filtres à particules sur les bus de la CFTU Grâce à une application informatique spécifique créée à cet effet, diverses simulations sont menées afin de comparer le coût de revient des véhicules conventionnels et celui des véhicules alternatifs, sous couvert de diverses incitations financières et de modifications de la fiscalité sur les carburants, sans omettre l'appréciation de leur impact sur le financement des collectivités locales, pour parvenir à des valeurs motivantes pour les usagers. Il ressort de l'étude que : Les véhicules hybrides requièrent en Martinique de fortes incitations financières, mais ceux-ci pourraient être envisagés pour les collectivités en respect de la Lois sur l'air (cas de la Région); Le GPLc demeurera peu attractif tant pour le grand public que pour le transport collectif, si son prix au litre n'est pas révisé à la baisse (au moment de l'étude le litre de GPLc disponible à la station de la Trinité était supérieur à celui du gazole); Sous certaines condition la CACEM pourrait utiliser son électricité pour ses propres véhicules (effet de démonstration du type "Ce véhicule roule avec vos déchets"); bien qu'en première analyse le potentiel serait suffisant pour alimenter des véhicules électrique s de transport collectif sur le trajet du futur TCSP, il y a lieu de procéder à une analyse de faisabilité beaucoup plus détaillée; Les filtres à particules constituent une option possible et d'un coût abordable pour les autobus de la CFTU. En conclusion, le tableau présenté sur la page suivante propose un classement des projets sur la base de critères tels que l'indépendance énergétique, les émissions immédiates et les émissions de chaîne et la disponibilité de ces technologies en Martinique. On trouve en première place les véhicules hybrides, suivis des véhicules fonctionnant au gaz de pétrole liquéfié, des véhicules équipés de filtres à particules et des véhicules électriques, ces derniers sous réserve de l'utilisation du courant produit par la CACEM. Ce classement dépend naturellement des paramètres retenus par le Consultant lors des simulations et présentés au comité de suivi à l'occasion de différentes séances de travail. Toutefois, ces paramètres étant modifiables indéfiniment, les utilisateurs intéressés pourront effectuer leurs propres simulations à l'aide des outils de calcul qui ont été remis à l'ademe Martinique en fin de projet.

5 Priorité Projet Points forts Points faibles 1 Acquisition par le Conseil Régional, à titre expérimental, de 5 voitures hybrides en remplacement de 5 voitures conventionnelles de son parc actuel. Réduction des importations de carburant. totales Investissement élevé. 2 Acquisition de filtres à particules pour 10 autobus usagés de la CFTU 3 Acquisition par la CACEM de 5 voitures et d'une navette électriques, avec usage du courant produit par l'incinérateur d'ordures ménagères. 4 Acquisition de par la CFTU de 10 autobus fonctionnant au GPLc 5 Introduction en Martinique de 1000 voitures hybrides pour le marché grand public 6 Introduction en Martinique de 1000 voitures GPLc pour le marché grand public. 7 Systèmes électriques de transport de masse sur le futur trajet du TCSP entre le Lamentin et Dillon. immédiates de particules en cycle urbain. Effet de démonstration. Emissions immédiates nulles en cycle urbain. immédiates en cycle urbain ou sur le futur trajet du TCSP. Réduction des importations de carburant. totales immédiates. Réduction des encombrements routiers et donc de la consommation et des émissions du transport routier. Emissions de chaîne éventuellement maintenues. Elaboration d'une structure de prix spécifique. Incitations financières élevées. Incitations financières élevées. Elaboration d'une structure de prix spécifique. Investissement très lourd. Requiert une étude détaillée.

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 %

Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 % PRESS info P09601FR / Per-Erik Nordström Mai 2009 Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 % Scania lance un vaste programme d essais en service réel d une chaîne cinématique

Plus en détail

LE TRANSPORT URBAIN ET L ENVIRONNEMENT. Constructeur Belge d autobus, autocars et vehicules industriels. Alger 03 Mai 2015

LE TRANSPORT URBAIN ET L ENVIRONNEMENT. Constructeur Belge d autobus, autocars et vehicules industriels. Alger 03 Mai 2015 LE TRANSPORT URBAIN ET L ENVIRONNEMENT Constructeur Belge d autobus, autocars et vehicules industriels Alger 03 Mai 2015 Entreprise Familiale Belge Chiffre d affaires 450 Millions d Euro / an Personnel

Plus en détail

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Ecocomparateur Coliposte Juillet 2012 INTRODUCTION LE E-COMMERCE PRÉSENTE UN AVANTAGE ENVIRONNEMENTAL PAR RAPPORT AU

Plus en détail

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008 Les défis de la mobilité durable La contribution de Renault Trucks ORT PACA Edouard HERVE 02 décembre 2008 Défis des V.I. du futur Système de transport Route communicante Route intelligente Inter modalité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous DOSSIER DE PRESSE Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous Parking des Trois Provinces Une ville plus douce pour tous La création du CAB est une nouvelle étape pour faire de Brive une

Plus en détail

3. Puissance nécessaire au déplacement (travail sur planche n 1)

3. Puissance nécessaire au déplacement (travail sur planche n 1) 1. Données 1.1 Unités d'énergie Le joule (J) Le Watt heure (W.h) 1.2 Unités de puissance Le watt (W) le cheval vapeur (ch ou hp) 1 W.h = 3 600 J 1 W = 1 J/s 1 ch = 736 W 1.3 Unités de vitesse Le mètre

Plus en détail

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030 TRANSPORT & MOBILITY LEUVEN VITAL DECOSTERSTRAAT 67A BUS 1 3 LEUVEN BELGIË http://www.tmleuven.be TEL +32 (16) 31.77.3 FAX +32 (16) 31.77.39 Transport & Mobility Leuven is een gezamenlijke onderneming

Plus en détail

Estimation des émissions de CO 2 des navettes quotidiennes

Estimation des émissions de CO 2 des navettes quotidiennes Estimation des émissions de CO 2 des navettes quotidiennes Eric Durieux Insee De quoi parle t-on? Émissions de CO 2 : résultant de la combustion de combustibles provenant de dépôts de carbone fossile,

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION DE LA PRESTATION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC Visite du site et investigations Rapport d étude Présentation

Plus en détail

Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement

Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement Thomas Hügli Chef du domaine de la mobilité Swisspower AG Page 1 15 minutes 3 objectifs Page 2

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

Le gaz naturel pour véhicules (GNV)

Le gaz naturel pour véhicules (GNV) le point sur Dans le sillage de l importante croissance de l usage du gaz naturel dans le secteur de l énergie (chaleur et surtout électricité) au cours de la dernière décennie, le gaz naturel vise aujourd

Plus en détail

Forum du 07 /04 /2011

Forum du 07 /04 /2011 Forum du 07 /04 /2011 Bilan général du tout automobile et de ces conséquences. La voiture est devenue l objet primordial de nos déplacements Infrastructures au détriment de la qualité de la vie Conséquences

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

L éco-conduite. Une manière de préserver la planète et... votre porte monnaie!

L éco-conduite. Une manière de préserver la planète et... votre porte monnaie! L éco-conduite La conduite économique est un style de conduite, une manière intelligente de conduire avec pour but de réduire la consommation de carburant. Cette réduction de consommation de carburant

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE?

A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE? 1 A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE? Le principe du catalyseur a été mis au point par les constructeurs automobiles dans le souci de mieux respecter l'environnement et afin de répondre aux normes internationales

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées

Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées Mai 2009 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Midi-Pyrénées Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II.

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II. 0 Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 I. Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 1. Réduction de la consommation de carburant... 4 2. Réduction des émissions de gaz polluants...

Plus en détail

Rapport méthodologique de Inventaire de Référence des Émissions (IRE) Inventaire de contrôle des Emissions (ICE)

Rapport méthodologique de Inventaire de Référence des Émissions (IRE) Inventaire de contrôle des Emissions (ICE) Rapport méthodologique de Inventaire de Référence des Émissions (IRE) Inventaire de contrôle des Emissions (ICE) Page 1 PREAMBULE La ville de Lambersart a fait réaliser un Bilan Carbone.en 2010 sur l'année

Plus en détail

Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives

Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives Grâce aux efforts de recherche et développement qui ont été menés, la résistance au roulement des pneus a

Plus en détail

la Contribution Climat Energie

la Contribution Climat Energie Paris le 05/09/2009 la Contribution Climat Energie 1. Quelle assiette aura la CCE? a. Assiette : La CCE serait une contribution additionnelle aux taxes intérieures (TIPP, TICGN, TICC), assise sur l ensemble

Plus en détail

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE L éco-conduite : notre collectivité s engage Rouler dans «le bon sens» aujourd hui, c est utiliser sa voiture de manière écologique, économique et sûre. Ce guide vous permettra

Plus en détail

8. COUTS COLLECTIFS ENVIRONNEMENTAUX ET BILAN ENERGETIQUE

8. COUTS COLLECTIFS ENVIRONNEMENTAUX ET BILAN ENERGETIQUE 8. COUTS COLLECTIFS ENVIRONNEMENTAUX ET BILAN ENERGETIQUE 8.1 ANALYSE DES COUTS ENVIRONNEMENTAUX 8.1.3 Effet de serre 8.2 LE BILAN ENERGETIQUE 8.1.1 Contexte réglementaire La loi du 30 décembre 1982 d

Plus en détail

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Quelle voiture achetée? Carburation : les nouveaux diesel sont plus «propres» que les

Plus en détail

La mobilité durable selon Toyota Le véhicule hybride à pile à combustible hydrogène

La mobilité durable selon Toyota Le véhicule hybride à pile à combustible hydrogène ASPROM La mobilité durable selon Toyota Le véhicule hybride à pile à combustible hydrogène Sébastien Grellier Chef du Département Planification & Relations Extérieures date 28/03/2012 - page 1 Le parc

Plus en détail

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Conférence de presse Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 28 janvier 2008 Bonus CAR-e 750 Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Règlement grand-ducal du 5 décembre 2007 concernant

Plus en détail

Ligue contre la Violence Routière

Ligue contre la Violence Routière Ligue contre la Violence Routière La Ligue contre la violence routière, notre confrère français, vient de lancer la voiture citoyenne. Elle tient compte aussi bien de la protection de l environnement que

Plus en détail

Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile"

Synthèse de l étude ADEME 2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile mai 2007 Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile" Contexte de l étude La mise en application de la nouvelle étape réglementaire Euro3

Plus en détail

LE TRANSPORT DURABLE CHEZ IVECO

LE TRANSPORT DURABLE CHEZ IVECO Iveco S.p.A. Via Puglia, 35 10156 Torino - Italie www.iveco.com Publication : IST.081404 Novembre 2008 Document et photos non contractuels. Les données sont fournies à titre indicatif et sans engagement

Plus en détail

les déplacements Agissons sur Je me pose les bonnes questions Ce qu, il faut savoir! La pollution de l air

les déplacements Agissons sur Je me pose les bonnes questions Ce qu, il faut savoir! La pollution de l air Je me pose les bonnes questions Économie Combien me coûte ma voiture? Est-il nécessaire de l utiliser pour tous mes déplacements. Pour faire 3 km, quel est le mode de déplacement le plus économique et

Plus en détail

COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS

COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS ET NOUVELLES MOBILITÉS Séance du 9 octobre 2014 Ordre du jour ü Affaire n 1 Volet Transports du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance

Plus en détail

LIMITER LA CONSOMMATION DE CARBURANT

LIMITER LA CONSOMMATION DE CARBURANT 30. - LA CONSOMMATION DE CARBURANT LIMITER LA CONSOMMATION DE CARBURANT LA VOITURE EST-ELLE INDISPENSABE? 1. À pied à vélo transports en commun. Les déplacements en voiture ne sont pas seulement chers,

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2013

Incitations financières véhicules 2013 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2013 Pour des véhicules

Plus en détail

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de Enquête 2014 Pour la seconde fois

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2014

Incitations financières véhicules 2014 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2014 Pour des véhicules

Plus en détail

Conférence du 09 octobre 2015. "Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences" Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève

Conférence du 09 octobre 2015. Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève Conférence du 09 octobre 2015 "Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences" Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève Damien Gumy Chef de projet SME 09.10.2015 - Page 1 Arrêté

Plus en détail

Concours académique Sciences Physiques

Concours académique Sciences Physiques Concours académique Sciences Physiques Classe de 4 ème Thème : Combustions, Alerte aux particules fines! Le ballon de Paris Le 13 décembre 2013, au plus fort du pic de pollution, les Parisiens ont inhalé

Plus en détail

Garage du 12 ème 123, rue de Charenton 75012 Paris. Tél. : 01 43 07 63 68 Mail : info@garagedu12.com Site : www.garagedu12.

Garage du 12 ème 123, rue de Charenton 75012 Paris. Tél. : 01 43 07 63 68 Mail : info@garagedu12.com Site : www.garagedu12. Garage du 12 ème 123, rue de Charenton 75012 Paris Tél. : 01 43 07 63 68 Mail : info@garagedu12.com Site : www.garagedu12.com ELECTRIQUE SOMMAIRE 1. Les avantages de l Electrique 2. Les domaines d application

Plus en détail

Baccalauréat STI2D Epreuve de physique chimie. Corrigé. Session de juin 2013 Antilles Guyane. 10/07/2013 www.udppc.asso.fr

Baccalauréat STI2D Epreuve de physique chimie. Corrigé. Session de juin 2013 Antilles Guyane. 10/07/2013 www.udppc.asso.fr Baccalauréat STID Epreuve de physique chimie Session de juin 013 Antilles Guyane Corrigé 10/07/013 www.udppc.asso.fr PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES A-1 ÉTUDE MECANIQUE DU MOUVEMENT. Un véhicule

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

L offre Gaz Naturel de Fiat

L offre Gaz Naturel de Fiat L offre Gaz Naturel de Fiat Les avantages du carburant Gaz Naturel 2 Le G.N.V. : des avantages déterminants Sur le plan environnemental et de la santé Réduction de près de 25% des émissions de CO 2 responsables

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! POUR DE MEILLEURS PNEUS SUR LES ROUTES SUISSES S exprimer lors du choix des pneus? Donner son

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES 15 juin 2007 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES David Desforges, Avocat Associé, Gide Loyrette Nouel LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE CARBURANT GAZ NATUREL AGRION -

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Je réduis ma consommation de carburant Mode d emploi

Je réduis ma consommation de carburant Mode d emploi Je réduis ma consommation de carburant Mode d emploi 0262 257 257 - www.energies-reunion.com Energie Réunion-SPL-A5-12pages.indd 1 31/01/14 17:27 2 DÉPLAÇONS-NOUS AUTREMENT ET ÉCONOMISONS DE L ÉNERGIE

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 :

MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 : MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 : TOTALGAZ ET LE GPL CARBURANT DOSSIER DE PRESSE Contacts Presse Agence Profile Presse Muriel Droin - Marion Chanson Tél : 01 56 26 72 00 mdroin@profilepr.fr mchanson@profilepr.fr

Plus en détail

Management de l énergie en scierie : une approche accessible à tous

Management de l énergie en scierie : une approche accessible à tous Management de l énergie en scierie : une approche accessible à tous Tifenn GUENNEC (FCBA) : tifenn.guennec@fcba.fr SOMMAIRE 1 Le contexte global, normatif et réglementaire 2 Les différentes étapes d un

Plus en détail

Une technologie d avenir. Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR

Une technologie d avenir. Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR Une technologie d avenir Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR Faibles émissions. Faible consommation. Haute fiabilité. Au cours des années à venir, l Union européenne prévoit d introduire

Plus en détail

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise Dossier de candidature au Trophée du Gestionnaire de Parc Citoyen 2015 : Critères d éligibilité pour la Sécurité Routière en Entreprise : Est éligible tout gestionnaire de parc qui aura initié et mis en

Plus en détail

les moteurs diesel modernes polluent grosso modo cinq fois moins que les anciens.

les moteurs diesel modernes polluent grosso modo cinq fois moins que les anciens. Qu y a-t-il de commun entre un vieux camion et une voiture diesel moderne? Pas grand-chose, sauf la guerre que leur livre la maire de Paris Anne Hidalgo dans sa lutte contre la pollution urbaine. En cette

Plus en détail

Développer les véhicules propres

Développer les véhicules propres Développer les véhicules propres Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Choisir des véhicules utilitaires peu polluants. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Choisir des véhicules utilitaires peu polluants. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan Empreinte Carbone Choisir des véhicules utilitaires peu polluants LE CONTEXTE Règlementaire Les véhicules sont soumis à différentes normes mises en place dans un souci de réduction de la pollution atmosphérique.

Plus en détail

Identifier Stocker Distribuer Transformer

Identifier Stocker Distribuer Transformer Les énergies dans les transports Stocker Distribuer Transformer JPS - MAZAMET _ACT6_Energies.pub - 1 Les différentes énergies utilisées dans les transports... Tâche 1 IDENTIFIER LES ÉNERGIES... Dans le

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 1652-B

Secrétariat du Grand Conseil M 1652-B Secrétariat du Grand Conseil M 1652-B Date de dépôt : 26 mai 2008 Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et MM. Antoine Droin, Sami Kanaan, Sylvia Leuenberger, Françoise Schenk-Gottret,

Plus en détail

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Usages partagés de la voiture dans les PDE Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Depuis 100 ans Le pétrole Des caractéristiques très élevées (densitéénergétique en volume) Très haute technologie

Plus en détail

EE2-1 : Mobilité automobile

EE2-1 : Mobilité automobile EE2-1 : Mobilité automobile La première partie du document présente les enjeux du développement durable appliqués à l'industrie automobile avec une approche centrée sur le véhicule ; les aspects d'optimisation

Plus en détail

Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports?

Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports? Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports? Le regard de Gazprom Marketing and Trading France 29 octobre 2014 Sommaire 1. Les atouts du GNV pour les transitions énergétiques

Plus en détail

Exercice d entraînement

Exercice d entraînement Exercice d entraînement En cas de difficulté, ne restez pas bloqué. Gérez votre temps. Plus de 5 min sur une question, c est du temps perdu et un stress qui s installe et qui vous fera perdre des moyens

Plus en détail

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain Bilan de l Etude EETP (European Emission Test Programme) Présenté en Conférence de presse le mardi 06 avril 2004 au Ministère de l Ecologie

Plus en détail

Quelle est la Mobilité du Futur?

Quelle est la Mobilité du Futur? Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan, Atelier France pour le projet européen REPUTE 6/11/2014 7 défis majeurs sont à prendre en compte pour

Plus en détail

L automobile de demain

L automobile de demain L automobile de demain Notes prises par Patrick MICHAILLE à la conférence de Eric LEMAITRE, CEA/DRT-PARIS/LITEN Visiatome (Marcoule), 9 septembre 2010 Avant de rejoindre le CEA, Eric Lemaître a travaillé

Plus en détail

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique L UNION FAIT LA FORCE Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique et/ou pour l installation d une borne de rechargement Revenus 2010 et 2011 (exercices d imposition 2011 et 2012) Mesures applicables

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse PRIMe Cool : Nouvelles aides financières pour les appareils électroménagers réfrigérants à basse consommation d énergie (A++) Bonus CAR-e : Extension du régime d aides financières

Plus en détail

POLICY BRIEF. Le pic de pollution à Paris du 12 au 17 mars 2014 : quelles mesures anti-pollution mises en place et pour quels résultats?

POLICY BRIEF. Le pic de pollution à Paris du 12 au 17 mars 2014 : quelles mesures anti-pollution mises en place et pour quels résultats? POLICY BRIEF Le pic de pollution à Paris du 12 au 17 mars 2014 : quelles mesures anti-pollution mises en place et pour quels résultats? Alain Ayong Le Kama 1, Hakim Hammadou 2, Bénédicte Meurisse 3, Claire

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Septembre 2007-6 ème Journée «Bus Propre» à Lille - Sandrine

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS. Novembre 2012. La mobilité électrique : Une mobilité verte?

DOSSIER DU MOIS. Novembre 2012. La mobilité électrique : Une mobilité verte? DOSSIER DU MOIS Novembre 2012 La mobilité électrique : Une mobilité verte? Les transports et la pollution Pollution : «Dégradation de l environnement par des substances (naturelles, chimiques ou radioactives),

Plus en détail

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Rhônalpénergie-Environnement est l un des 14 partenaires du projet européen Altermotive (www.alter-motive.org) qui vise à recenser

Plus en détail

Utilisation d'un modèle routier hybride sur un aéroport

Utilisation d'un modèle routier hybride sur un aéroport Vers la transition énergétique Utilisation d'un modèle routier hybride sur un aéroport ATEC ITS France 2015 DOCUMENT PUBLIC Modélisation routière à Paris-Charles de Gaulle 1 Introduction Présentations

Plus en détail

incitations financières véhicules 2011

incitations financières véhicules 2011 A B C D E F G A B C D E F G PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2011 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE

Plus en détail

VERSION DU 11 juin 2015

VERSION DU 11 juin 2015 DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE INFORMATION CO 2 DES PRESTATIONS DE TRANSPORT METHODOLOGIE GENERALE VERSION DU 11 juin 2015 1. METHODOLOGIE A. Comment est estimée l empreinte CO 2 de votre trajet? 1.

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Mai 2015 SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Contexte L Etat s est positionné en faveur du véhicule électrique suite notamment

Plus en détail

Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai

Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai SHI Yong, directeur du Centre de Recherche du Transport

Plus en détail

tendances et impacts dans les villes de la Tunisie Houda Bel Haj KACEM : Sous Directeur de suivi de la qualité de l air ANPE

tendances et impacts dans les villes de la Tunisie Houda Bel Haj KACEM : Sous Directeur de suivi de la qualité de l air ANPE Émissions des véhicules: tendances et impacts dans les villes de la Tunisie Houda Bel Haj KACEM : Sous Directeur de suivi de la qualité de l air ANPE Le parc automobile national Tunisien Parc automobile

Plus en détail

Le défi. Normes Euro. Agenda ENVIRONMENTAL VEHICLE STRATEGY. Réchauffaument de notre planète. Epuisement des réserves.

Le défi. Normes Euro. Agenda ENVIRONMENTAL VEHICLE STRATEGY. Réchauffaument de notre planète. Epuisement des réserves. Le défi Réchauffaument de notre planète Epuisement des réserves Emissions nocives ENVIRONMENTAL VEHICLE STRATEGY p3 Agenda Le défi Double stratégie Hybride technique & potentiel Méthane-diesel technique

Plus en détail

privé 106 PME Magazine / novembre 2012

privé 106 PME Magazine / novembre 2012 106 Mondial de Paris. La dernière Mercedes électrique, SLS, a fait sensation cet automne. Le patron de PME peut passer à la voiture électrique sans déchoir! Photo: Keystone Des voitures vertes, pour vous

Plus en détail

*** La clé de l éco conduite ***

*** La clé de l éco conduite *** *** La clé de l éco conduite *** LE CARBURANT EST CHER ET POLLUANT!! GRATUIT > > > TOUS LES CONSEILS POUR DIMINUER VOTRE CONSOMMATION DE CARBURANT!! Par souci écologique, de sécurité routière et pour le

Plus en détail

Activité documentaire

Activité documentaire TSTi2D TSTL Thème Transport Mise en mouvement Activité documentaire La voiture électrique sauvera-t-elle la planète? Fiche ressource THÈME du programme : Transport Sous thème : Mise en mouvement Type d

Plus en détail

Nous examinerons, tout d abord, les caractéristiques

Nous examinerons, tout d abord, les caractéristiques LES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES Énergie et mobilité durable Les besoins de mobilité actuels conduisent les individus à se tourner vers des transports à la fois rapides et individuels. Ainsi, l automobile assure,

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST

CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST Jeudi 28 mai 2015 PRÉSENTATION DES NOUVEAUX BUS DU RÉSEAU KAR'OUEST PRÉSENTATION DE LA CARTE DE VIE QUOTIDIENNE Sommaire Communiqué de presse..page 3 11

Plus en détail

DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS

DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS Les enjeux pour la transition énergétique Didier Lebout, Strategy and Development Director Gazprom Marketing and Trading France Deauville, 28 juin 2013 Dans

Plus en détail

Véhicules plus propres et carburants alternatifs

Véhicules plus propres et carburants alternatifs O2 P o l i c y A d v i C E n ot e s Véhicules plus propres et carburants alternatifs CIVITAS Initiative est une action européenne qui aide les villes à mettre en œuvre une politique intégrée de transport

Plus en détail

TP n 5 : pompe common rail

TP n 5 : pompe common rail 4 ème année INSA TP Modélisation TP n 5 : pompe common rail Objectifs : analyser les divers mécanismes exploités sur la pompe common rail. TP n 5 : pompe common rail 1 Description de la pompe (20 ) 1.1

Plus en détail

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010 1 Clean Tuesday 03-2010 Un jeune homme israélien de 16 ans, découvre, presque par hasard, les effets de différents alliages sur l air utilisée dans les moteurs à combustion. Deux années de recherche et

Plus en détail

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Du SmartWay à la route intelligente électrifiée Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Réf. CN 901 BS CB DM Lausanne, le 29 0ctobre 2003 La route intelligente électrifiée

Plus en détail

L'AUTOMOBILE DU FUTUR

L'AUTOMOBILE DU FUTUR L'AUTOMOBILE DU FUTUR CFM 2013 Bordeaux 26 aout 2013 Paul PARNIERE AUTOMOBILE = PRODUIT *Grand public *Fort contenu technologique et industriel *Mobilité individuelle *Nuisances globales et locales. NOMBRE

Plus en détail

ITLB Indices du prix de revient au 1 er avril 2015

ITLB Indices du prix de revient au 1 er avril 2015 ITLB Indices du prix de revient au 1 er avril 2015 1. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS)

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) Étude menée en partenariat avec : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Commune de

Plus en détail