La contextualisation de modèles, une étape indispensable à un développement dirigé par les modèles?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La contextualisation de modèles, une étape indispensable à un développement dirigé par les modèles?"

Transcription

1 De l'intérêt de la contextualisation de modèles 1 La contextualisation de modèles, une étape indispensable à un développement dirigé par les modèles? Pierre-André Caron (1), Mireille Blay-Fornarino (2), Xavier Le Pallec (1) (1) LIFL (équipe NOCE), Université de Lille 1 Extension Bâtiment M3, Cité Scientifique Villeneuve d Ascq (2) Université de Nice Sophia Antipolis Laboratoire I3S CNRS, 930 Route des colles, Sophia Antipolis Cedex RÉSUMÉ : Le principe de la démarche MDA est l'élaboration de modèles adaptés aux métiers, indépendants des plateformes, et leur transformation en modèles dépendants de plateformes pour l'implémentation concrète du système. Une partie des travaux de l équipe NOCE vise à appliquer cette démarche sur les Environnements Informatiques pour l'apprentissage Humain (EIAH). Cette application révèle une double particularité : la polyvalence de l utilisateur final qui modélise, raffine et concrétise ; la construction automatique finale qui se doit de contextualiser le dispositif modélisé au sein d une plateforme déjà active et peuplée. L expérience menée a souligné de nombreuses difficultés relatives à cette démarche. Nous mettons ici en évidence les problèmes résultants des transformations entre métamodèles différents et proposons des pistes pour réduire la distance entre les modèles du métier et des plateformes. ABSTRACT : The MDA approach may be broadly reduced to the following lifecycle: defining platform independent business models and transforming them into platform dependent models for software implementation concerns. The NOCE team works in the Technology Enhanced Learning (TEL) area. One of its works aims to apply the MDA approach in TEL domain. This application presents two particularities: the versatility of the user who defines models, refines them and drives the corresponding software construction; the final automatic construction which has to contextualise the modelled dispositif within a platform already active and populated. The conducted experience has underlined several difficulties which are related to such approach. We bring out here problems which result from transformations between distinct metamodels and we propose some perspectives to reduce distance between business models and platforms. MOTS-CLÉS : MDA, fusion de métamodèles, transformation de modèles, contextualisation de modèles, expérimentation, EIAH, plateforme d enseignement. KEYWORDS : MDA, metamodel merge, model transformation, model contextualisation, experimentation, TEL, learning platform.

2 2 Revue. Volume X n x/année 1. Introduction Nous nous intéressons à l'élaboration de modèles adaptés aux pratiques des enseignants construisant des dispositifs pédagogiques sur des plateformes de formation. Un dispositif pédagogique "consiste en une organisation de moyens au service d'une stratégie, d'une action finalisée, planifiée visant à l'obtention d'un résultat" (Peraya, 1998). Dans la pratique et pour des plateformes de formation, 'les moyens' sont, pour les plus connus, les forums, les gestionnaires de documents, les outils permettant le dépôt de devoirs, les exerciciels, la conférence synchrone, les Wikis, les séquences pédagogiques, 'le résultat' attendu est l acquisition d une connaissance ou d une compétence. Dans le cadre de cet article, nous abordons la construction d environnements informatiques supports à la construction de ces dispositifs. Cet article court vise à ouvrir des pistes d investigations en IDM relativement à un domaine applicatif, les environnements informatiques pour l'apprentissage humain. Au sein d'un tel domaine le modèle dirige non seulement le développement mais il est également nécessaire au cycle de vie globale de l application non seulement comme un artefact de compréhension mais également comme un moyen de diriger les évolutions de ces environnements. Dans la deuxième partie, nous montrons les problèmes associés à la construction de dispositifs sur des plateformes de formation, nous présentons l approche orientée modèle que nous avons adoptée pour apporter à ces problèmes des solutions. Dans la troisième partie, nous relatons une expérimentation de cette démarche et nous indiquons les limites d une démarche de type OMG-MDA dans ce domaine. La dernière partie présente une évolution de notre approche afin d éliminer les précédentes limitations. 2. De la nécessité de l IDM en EIAH 2.1. Dispositifs et plateformes de formation Les plateformes de formation procurent de nombreuses fonctionnalités qui facilitent, en dehors des phases de face-à-face pédagogique, le suivi pédagogique pour l enseignant et le travail collaboratif pour les étudiants. Dans le cadre de l enseignement à distance, de telles plateformes sont devenues incontournables. On compte aujourd'hui près de 240 de plateformes dédiées à l'enseignement (Thot). Ce nombre est à relativiser : - en le minimisant : toutes les plateformes n'ont pas la même audience, par exemple parmi les nombreuses plateformes open sources utilisables, quatre plateformes occupent une place prépondérante (Adkins, 2005). - en l'augmentant : de nombreux outils sont utilisés en tant que plateforme de formation sans être référencés en tant que tel, par exemple près de 600 "Content Management System" sont référencés (CMS). L'expérimentation que nous relatons dans cet article considère le terme plateforme de formation au sens large en y incluant par exemple des artefacts tels que Wiki, Blog ou Forum, pour peu que ces artefacts permettent d'accompagner une œuvre de formation. L'artefact utilisé par notre expérimentation est l'application WikiniMST. Quelque soit le type de plateforme envisagée la lourdeur de certaines tâches d ingénierie associée à ces plateformes reste un obstacle au partage, à l alternance technologique et plus généralement à la réutilisation de dispositifs pédagogiques. La réutilisation. Construire un dispositif sur une plateforme implique une série de tâches vite rébarbatives si elles doivent être répétées chaque année. Ces tâches consistent par exemple à définir des espaces de documentation, de partages et de dépôts de travaux, des conférences asynchrones dédiées à des sujets particuliers, indiquer la chronologie, fournir un descriptif détaillé du cours associé en explicitant par exemple les objectifs, les modalités d évaluation, les modes d apprentissages L espacement entre deux promotions ne permet pas à l enseignant de s habituer à la plateforme et d augmenter son efficacité. Une fonction de sauvegarde du dispositif serait ici bénéfique afin d éviter la reconstruction du dispositif pour chaque nouvelle promotion. Toutefois une telle fonctionnalité devrait alors prendre en charge plusieurs caractéristiques sophistiquées parmi lesquelles on dénombre par exemple :

3 De l'intérêt de la contextualisation de modèles 3 - la sélectivité des éléments du dispositif à sauvegarder, certains messages sur un forum pouvant par exemple faire partie des informations à reconstruire, - l abstraction de certains éléments construits comme par exemple la vue d ensemble d un dispositif, celle-ci étant construite sur la base des éléments existants Le partage. Actuellement partager un dispositif pédagogique entre deux enseignants nécessite pour ceux-ci l'utilisation d'une même plateforme de formation. En effet faute d'un langage, indépendant des plateformes de formation, il est difficile pour un enseignant d'exprimer un dispositif indépendamment des choix technologiques qui le mettent en œuvre. Ceci implique pour l enseignant, auteur du dispositif, de devoir extraire les intentions pédagogiques de son dispositif "technologique". Cette extraction est rendue difficile par divers facteurs, l'oubli des intentions qui ont permis la création du dispositif, le caractère semi-improvisé des activités menées par un enseignant (Perrenoud, 1983) (Merrieu, 1999), l'évolution naturelle que subit un dispositif pédagogique dès lors qu'il implique chez les apprenants des activités de co-constructions. De fait, le modèle sous-jacent à un dispositif pédagogique est en constante évolution. L alternance technologique. Une formation ou un enseignant peut être amenée à changer de plateforme afin de s adapter à des changements de son contexte (changement de politique universitaire, de direction) ou plus généralement de profiter d une plateforme plus efficace ou plus adaptée au type d enseignement appliqué. La difficulté pour un enseignant à exprimer les concepts sous-jacents à un dispositif pédagogique entraîne alors pour lui une difficulté à les transférer conceptuellement d une plateforme à une autre. Une solution à ces trois problèmes consisterait à disposer de standards supportés par les plateformes de formation et permettant d'exprimer des dispositifs pédagogiques. De tels standards existent mais ils ne permettent pas de correctement spécifier des dispositifs pédagogiques : -Les standards SCORM ou IMS-SS permettent de décrire de simples séquences pédagogiques sans impliquer des aspects collaboratifs tels que régulation d outils et synchronisation d activités. L expression de dispositifs pédagogiques à l'aide de ces standards est donc volontairement très limitée. Pour préserver l indépendance vis-à-vis des plateformes, ces deux standards passent en effet sous silence les références au contexte précis permettant la réalisation de l'activité (Allert, 2004). La réutilisation réelle recherchée n est alors pas facilement atteignable. - Le Standard IMS-LD est plus complexe, il permet d'exprimer, sous forme de séquencements multiples, les différentes activités que des élèves et des enseignants peuvent mener dans le cadre d'un dispositif pédagogique. Cependant malgré de nombreux travaux réalisés pour simplifier l'appréhension du standard, sa complexité le rend difficile à maîtriser (Paquette, 2006). En conséquence, il ne permet pas de répondre aux points énoncés précédemment, d'une part il ne peut pas être manipulé directement car il ne forme pas un langage métier adapté à des enseignants, d'autre part les plateformes courantes ne proposent pas de correspondance avec le métamodèle sousjacent à ce standard Séparation des intentions pédagogiques et des aspects technologiques La diversité des dispositifs imaginés par les enseignants en fonction des différents contextes d apprentissage et la multiplicité des plateformes potentielles pour déployer un dispositif pédagogique, nous ont conduits à nous intéresser aux outils à mettre en œuvre pour supporter ce déploiement. Notre objectif est donc d accompagner les activités de conception de dispositifs pédagogiques afin de favoriser l expression des dispositifs dans les termes de l enseignant, de permettre leur mise en œuvre sur différentes plateformes à moindre coût et de supporter à la fois les évolutions du modèle pédagogique et les changements de plateformes. Une approche guidée par les modèles semble toute indiquée pour répondre à cette problématique. Nous avons choisi d adopter une démarche de type OMG-MDA (MDA, 2003) et nous avons spécifié et outillé un processus illustré sur la figure 1 : la séparation entre les préoccupations indépendantes et dépendantes de la plateforme (Kent, 2002) permet à l'enseignant de se focaliser sur ses intentions pédagogiques, de ne pas être perturbé et/ou influencé par des considérations techniques. Le dispositif abstrait ainsi spécifié peut alors être transformé en un dispositif spécifique à la plateforme de formation.

4 4 Revue. Volume X n x/année ModX GenDep Description informelle du dispositif pédagogique (CIM) Modèle abstrait du dispositif (PIM) Modèles technologiques du dispositif (PSM) Dispositif au sein de plateformes Ganesha WikiMST [transformation] [construction] Figure 1. Une démarche MDA pour modéliser et construire des dispositifs Le modèle CIM (Computer Independant Model) correspond à la description en langage naturel (i.e. textuel) du dispositif pédagogique imaginé par l enseignant. Le modèle PIM (Platform Independant Model) correspond à une description du dispositif conforme à un métamodèle spécifique à une pratique pédagogique. Ce modèle est indépendant de la plateforme de formation visée par l enseignant. Le modèle PSM (Platform Specific Model) correspond au modèle du dispositif conforme au métamodèle déduit de l analyse de la plateforme ciblée. Nous relatons, ci-après, la construction d un ensemble de dispositifs qui s appuie sur le précédent processus et sur un environnement logiciel mis à disposition de l enseignant basé sur deux outils : ModX un éditeur de métamodèles et GenDep un générateur de constructeurs spécifiques. 3. Construction des dispositifs dirigée par les modèles 3.1. Contexte : Explorateurs d Actions Personnelles et Collectives Une des applications qui a guidé notre travail apparaît dans le projet PCDAI (Pratique Collective Distribuée d Apprentissage sur Internet) (PCDAI, 2006) (PCDAI, 2007). Ce projet vise à permettre des formes d apprentissage plus actives sur Internet et plus particulièrement l accompagnement collaboratif à distance de stages et de rédactions de mémoire professionnel. Pour réaliser cet accompagnement, une équipe d enseignants et de chercheurs en Science de l Education a souhaité concevoir un type de dispositif pédagogique adapté à ce genre d activités, type qu ils ont nommé Explorateur d Actions Personnelles et Collectives (EAPC). L EAPC est basé sur les concepts de membres, de groupes et de balises (cf. le métamodèle présenté dans la figure 2) : le travail collaboratif se fait via un espace de travail "balisé" où les informations associées à chacune des balises mettent en jeux différents usages dont le plus important est la création par leur propriétaire d'un premier écrit "balisé" permettant à terme de servir de supports à l'écriture de mémoires professionnels. D'autres usages sont envisagés parmi lesquels l'enrichissement par les autres apprenants des différents espaces dans le but de constituer une mémoire collective ainsi que la création au sein de cette mémoire de parcours pédagogiques. La réalisation technologique d un EAPC peut se faire au travers de forums, de référentiels de documents, de pages Wiki, etc Le dispositif a pour but d'encadrer la rédaction de mémoire professionnel, il est destiné à des apprentis formateurs en activité (contrat de professionnalisation) ayant un "double" statut de salariés et d étudiants, la formation dure 18 mois et permet l'obtention d'une licence professionnelle intitulée : "Gestion et Accompagnement des Parcours Professionnels et Personnels dans les organisations" (LP GA3P). L'équipe pédagogique a décidé que l'activité d'écriture de chaque étudiant devait être balisé et que chaque balise pouvait correspondre à un espace spécifique d'écriture, l'ensemble de ces écrits balisés pouvant permettre à terme l'écriture du mémoire professionnel. L'équipe a donc envisagé d'affecter à chaque étudiant 6 espaces permettant de baliser ses écrits : un pour la création de son espace personnel, un pour la formalisation de sa mission, un pour la capitalisation des références bibliographiques, (cf. le modèle de cette application dans la Figure 2).

5 De l'intérêt de la contextualisation de modèles 5 Figure 2. Métamodèle métier Figure 3. Détails du Modèle métier 3.2. Transformations vers l application Web WikiniMST La précédente équipe s est orientée vers l application Web WikiniMST pour construire des EAPC. Ce Wiki, adapté aux besoins du milieu éducatif, a été choisi à cause de sa proximité avec les caractéristiques des EAPC. Pour automatiser la construction des EAPC à partir de modèles, nous avons conçu un environnement logiciel respectant les préceptes du précédent processus (cf. partie 2.2) et basé sur les quatre éléments suivants : 1. Définition du métamodèle métier : le métamodèle EAPC (cf. figure 2) est défini avec l éditeur ModX. ModX est un éditeur de métamodèles et de modèles basé sur MOF 1.4. Bien moins puissant que des outils comme EMF/GMF, son environnement est par contre très simple et adapté à des enseignants. Il supporte la persistance des modèles au format MOF-XMI Définition du métamodèle spécifique de la plateforme cible : un métamodèle de la plateforme WikiniMST est défini dans ModX (cf. figure 4). Ce métamodèle contient les concepts du WikiniMST qui nous permettront de peupler la plateforme. On retrouve au niveau de cette plateforme les concepts de membre et de groupe. 3. Définition des règles de transformations des modèles métiers vers des modèles plateformes : des règles de transformation du métamodèle EAPC vers le métamodèle WikiniMST ont été définies dans ModX. Les espaces balisés trouvent une correspondance acceptable avec les pages, tout comme les enrichissements avec les commentaires. Au niveau de la plateforme, des règles régissent les droits d accès. Les précédentes correspondances et l explicitation des droits d accès constituent l essentiel des règles de projection EAPC vers WikiniMST. La figure 5 montre la projection du triplet Etudiant [Membre] - Prendre Place [Balise] Etudiants [Groupe] de la figure Définition d un web service permettant de peupler la plateforme : la construction d un dispositif à partir d un modèle sur une plateforme en ligne et sa contextualisation implique une communication dynamique avec la plateforme et non un simple chargement de fichier. L outil GenDep s occupe de cette opération. En amont de ces opérations, il permet de générer la partie SOAP cliente pour une plateforme donnée à partir du métamodèle correspondant (Caron, 2007). GenDep lit les métamodèles et les modèles au format MOF-XMI 1.1. Pour un modèle et une URL donnés, GenDep interagit avec la plateforme désignée par la précédente URL pour construire sur celle-ci un dispositif dont la structure est formalisée par le précédent métamodèle et décrite par le modèle de dispositif. Cette construction comporte une phase de contextualisation du modèle qui est fondamentale : GenDep consulte les éléments existants sur la plateforme et les présente à l utilisateur pour que celui-ci les utilise ou non dans la construction de son dispositif. Par exemple, les espaces personnels préexistants sont présentés à l utilisateur qui peut exprimer des correspondances avec les éléments pages de son modèle, ou simplement faire le choix de les inclure dans son dispositif comme de nouveaux éléments du modèle. L interaction avec la plateforme dans cette expérimentation se fait via le protocole SOAP. Cet environnement a permis aux enseignants de la licence GAP3 de créer leur EAPC au sein de la plateforme WikiniMST en leur offrant la possibilité de spécifier leurs intentions pédagogiques sans se préoccuper des contraintes

6 6 Revue. Volume X n x/année liées à la plateforme WikiniMST. Le processus de conception et de construction que les enseignants ont alors suivi est constitué de trois étapes : 1. Définition du modèle de l application : le métamodèle EAPC est utilisé dans l éditeur ModX pour contraindre la définition du modèle d EAPC adapté à la licence GAP3 (cf. figure 3) 2. Transformation (automatique) du modèle EAPC du dispositif en modèle WikiniMST : les enseignants pouvaient consulter et raffiner le modèle WikiniMST généré automatiquement. 3. Contextualisation et construction du système sur la plateforme : à partir du modèle spécifique à la plateforme, cette étape, prise en charge par l outil GenDep, permet d automatiser la construction des entités au niveau de la plateforme. Cette approche a été appliquée dans un contexte composé de 40 étudiants et 5 formateurs, et GenDep a engendré la création de 1315 éléments au niveau de la plateforme. Cette étape a nécessité la récupération et le traitement des informations préexistantes sur la plateforme cible. Nous la discutons ci-après. Ces trois étapes sont répétées à chaque nouvelle construction d EAPC, les quatre éléments de l environnement ne sont quant à eux créés qu une seule fois : le méta-modèle EAPC peux ainsi être par exemple utilisé pour des transformations vers les plateformes Claroline (Claroline) ou Moodle (Moodle). Si ces deux plateformes disposent déjà de leur métamodèle et de leur plug-in SOAP, seules les règles de transformation PIM PSM devront alors être définies par l'informaticien responsable de la mise en œuvre de l'infrastructure logicielle, (Peter et al., 2007) illustre notre processus de type MDA sur un dérivé d IMS-LD et la plateforme Claroline. Figure 4. Vue simplifiée du Métamodèle spécifique plateforme Figure 5. Un détail du modèle PSM 3.3 Une étape critique, la contextualisation Une des caractéristiques de cette expérimentation est d adresser une plateforme de formation de type "Wiki" privilégiant des activités de co-écriture et des structurations émergentes (création de groupe, établissement de privilèges etc). Construire un dispositif pédagogique sur une telle plateforme repose sur l utilisation de ces mécanismes. La contextualisation, évoquée plus haut, est particulièrement pertinente dans ce contexte car elle aide l émergence d une nouvelle structure l EAPC au sein d éléments déjà existants : par exemple pour un étudiant donné, GenDep permet d utiliser une de ses pages Wiki pour la balise "espace personnel" plutôt que de lui créer et associer une nouvelle page. Cette phase de construction/contextualisation primordiale a été jugée difficile, voire incompréhensible, par les enseignants. Cette difficulté étant due d'une part à la distance entre le modèle de dispositif et sa réalisation dans la plateforme et d autre part, à la nécessité de récupérer au niveau du dispositif des informations pré-existantes sur la plateforme. Lors de l'expérimentation, les enseignants ont facilement compris que les pages du Wiki concrétisaient les balises de l'eapc et qu'elles offraient cet espace potentiel d'écriture balisée qu'ils souhaitaient mettre en œuvre. Par contre, la définition d'une politique régissant les droits d accès à ces écrits s'est révélée être plus problématique. Dans le contexte des EAPC, les droits d accès sont implicites : pour une balise donnée, l'étudiant, à qui la balise est destiné, a un accès complet aux écrits balisés, les membres de son groupe ont un droit de lecture et d enrichissement sur ces écrits et les autres ont un simple droit de lecture. Nous l avons dit plus haut, les règles de transformation EAPC- WikiniMST spécifient automatiquement pour chaque modèle EAPC, les droits d accès correspondants au sein du modèle WikiniMST. A la construction d un dispositif, les enseignants peuvent ainsi occulter les droits d accès des

7 De l'intérêt de la contextualisation de modèles 7 pages Wiki et laisser faire la construction automatique. Cette possibilité ne peut cependant pas être envisagée lorsqu'ils souhaitent ou doivent intégrer des pages déjà existantes dans l espace balisé. Pour ces pages préexistantes, les modifications que doivent manuellement effectuer les enseignants à l'aide de notre logiciel GenDep visent principalement à établir les droits d accès pour les membres du groupe auquel appartient le propriétaire et pour les personnes extérieures au groupe. Les enseignants, usagers de notre infrastructure logicielle, nous ont indiqué que cette étape était loin de leur sembler anodine et qu ils souhaitaient vivement vérifier, ou tout au moins analyser, les modifications relatives aux droits d accès des espaces personnels préexistants. Malheureusement les concepts intervenants dans cette étape administrative sont très éloignés de ceux utilisés par les enseignants lors de la définition de leur modèle abstrait, ce qui les a désorientés. Cet éloignement PIM-PSM s est révélé être, finalement, réellement problématique, l'exploitation pédagogique du dispositif généré ayant mis en évidence l importance des espaces personnels préexistant, ceux permettant d amorcer l usage du dispositif EAPC rapidement et efficacement lors des phases initiales de regroupement. De manière générale, proposer comme nous l avons fait une séparation abstrait-concret dans la modélisation avec les règles de transformation associées, c est-à-dire adopter une démarche typiquement OMG-MDA, n est pas une bonne approche dans notre contexte. Dans celui-ci, l enseignant travaille sur la modélisation abstraite et occulte la modélisation concrète alors que celle-ci est le fil conducteur de la construction/contextualisation, des éléments essentiels pouvant lui être inconnus ou peu connus. Nos travaux nous amènent à penser que ce type de démarche rencontrera les mêmes problèmes dans bon nombre de domaines où la personne qui définit le modèle abstrait est la même que celle qui effectue, au final, la construction logicielle. Nous avons donc défini, l année suivante lors d une nouvelle construction de dispositifs, un nouveau métamodèle intégrant des éléments nécessaires à la construction/contextualisation dans les termes du métier. La construction de ce métamodèle s est basée sur le métamodèle EAPC et le métamodèle Wikini-MST précédemment définis. Elle n aurait pas été possible sans cette connaissance. Nous présentons à présent ce nouveau métamodèle. 4. Contextualisation des métamodèles Sur la base de la même application que précédemment, l année suivante, nous avons conduit une nouvelle expérimentation dans laquelle les problèmes rencontrés ont été traités en définissant un nouveau métamodèle de dispositifs mieux adapté. Nous le décrivons ci-après puis discutons (cf. 4.2) les perspectives à ce travail. 4.1 Définition d un métamodele métier contextutalisé Pour pallier les difficultés de contextualisation, l équipe pédagogique a reformulé le dispositif initial en le complétant d informations mises en exergue lors de la première expérimentation, en particulier les aspects d administration. Elle a choisi d'exprimer au niveau d un modèle métier les droits, ceux-ci étant plus faciles à appréhender sous cette forme que sous la forme de règles de transformation. La notion de balise a de ce fait été abandonnée au profit de la notion d'espace, notion jugée par les enseignants plus proche du dispositif final. De même les notions de nommage ont été distinguées de l identifiant du membre, cette distinction a facilité la présentation et la réutilisation des entités existantes au niveau de la plateforme. Enfin, l expression des cardinalités a permis, lors de la phase de construction, d expliciter la génération de liste d entités sans les énumérer au niveau du modèle. Ainsi la figure 7 visualise le nouveau métamodèle qui a été définit et la figure 8 présente un détail du nouveau modèle construit.

8 8 Revue. Volume X n x/année Figure 6. Vue simplifiée du Métamodèle contextualisé Figure 7. Une partie du modèle Sur la base de ce métamodèle, le modeleur et le constructeur spécifique ont été générés par ModX. L implémentation de ce constructeur a été modifiée afin que le dialogue avec la plateforme soit traduit dans ce nouveau métamodèle. La partie cliente, SOAP pour la plateforme WikiniMST, tout comme son greffon de services Web encapsulant l API de la plateforme, restent inchangés. Le nouvel environnement destiné aux enseignants ne propose plus deux étapes possibles de modélisation mais une seule, celle-ci étant basée sur un métamodèle inspiré des deux précédents. L'enseignant peut modéliser son dispositif et profiter des vues multiples de ModX pour le décrire sous différents angles (les espaces, les groupes, les propriétés cf. figures 8 et 9). Figure 8. Partie décrivant les sous-groupes Figure 9. Partie décrivant les fonctions d'administration Le nouveau métamodèle représente un compromis entre les concepts métiers et leurs réalisations dans le contexte de la plateforme tels qu ils sont perçus par les enseignants. Ce métamodèle correspond d une certaine manière au métamodèle des affordances perçues de la plateforme au sens qu en donne (Norman, 2002), la notion d'affordance perçue caractérisant la capacité pour un humain d'appréhender spontanément les fonctionnalités d'un objet. Cette deuxième expérimentation a validé cette démarche: - les enseignants ne sont plus "perdus" lors de la phase de contextualisation/construction ; - ils peuvent spécifier leur dispositif avec comme repère l idée intuitive qu ils ont de l usage de la plateforme de formation. Si, sur le plan pragmatique, cette solution s est révélée efficace, elle présente conceptuellement des inconvénients. L écriture de règles de transformation au niveau du constructeur spécifique a pour conséquence de mêler une partie de la logique métier avec des considérations technologiques. La solution proposée ne permet plus la réutilisation d'un

9 De l'intérêt de la contextualisation de modèles 9 modèle abstrait sur une autre plateforme, ce qui ne favorise plus le partage avec d'autres enseignants et la réutilisation sur d'autres plateformes Entre transformations et composition de métamodeles Dans notre cas d étude, le passage du PIM au dispositif sur la plateforme met en jeu une étape importante de contextualisation. Nous trouvons dans le processus classique MDA, une étape de raffinement qui conduit à préciser les paramètres nécessaires à la réalisation sur la plateforme cible (Blanc et al., 2004). Cette étape peut introduire des informations non prévues dans le modèle source, telle que la gestion des fichiers de configuration. Dans notre expérimentation, cette étape est d autant plus critique qu elle est réalisée par le concepteur du modèle qui n est pas programmeur. Dans la première expérimentation, l enseignant est confronté à la précision d artefacts logiciels qui n appartiennent pas au métamodèle source et sont donc difficilement compris. De même, la nécessité d exprimer l ensemble du modèle par extension ne permet pas d automatiser certaines constructions par transformation. Enfin la nécessité de prendre en charge des éléments préexistants sur la plateforme ne permet pas d échapper aux précédents problèmes. L approche par "contextualisation" des métamodèles apporte de notre point de vue des éléments de réponse, nous les discutons ici. La contextualisation de métamodèles n a été possible qu après une première étape PIM, PSM et transformation PIM-PSM. Cette première expérience nous a permis de clairement identifier les propriétés propres à chaque partie du processus. La contextualisation a alors été réalisée "à la main", et le résultat obtenu a été d un point de vue fonctionnel immédiat satisfaisant. Pour pallier les problèmes éventuels d évolution de ce métamodèle au regard de changements de plateformes et d évolution du métamodèle métier, nous pensons qu il existe une voie intermédiaire qui supporterait la construction semi-automatique du métamodèle "contextuel".les règles d appariements entre métamodèles doivent donner pour l'enseignant accès à des artefacts qui lui permettent d interagir avec la plateforme, dans les termes du métamodèle pédagogique, tout en ayant accès aux éléments et à la structuration portée par le métamodèle de plateforme. Nous envisageons aujourd hui plusieurs pistes pour outiller la construction de ce métamodèle. La première repose sur la relation "Package Merge" définie par la spécification UML (OMG, 2007). Elle repose sur des transformations qui étendent le contenu du package résultant de la fusion. Ce mécanisme repose sur l identité des noms des éléments. Il nous faut donc lever cette contrainte qui est inadéquate dans notre contexte. Dans (Ammour et al., 2006), les auteurs étendent les règles de fusion par des clauses qui permettent de fusionner des éléments de nom différent. Les travaux sur la composition de modèles (Bézivin et al., 2006) offrent également différentes solutions pour l expression des correspondances entre modèles. Ainsi S. Clarke (Clarke, 2002) propose d étendre UML afin d intégrer une relation de composition dans laquelle des fusions et remplacements peuvent être exprimés. D autres travaux abordent la composition des modèles par la définition de paquetage générique (Template package) (Muller et al., 2005), ou de modèles génériques (UML Model Template) (Straw et al., 2004). Ces travaux renforcent alors la notion de points de vue, qui permet de réduire la complexité du métamodèle résultat. Enfin, nous citerons les travaux de Bernstein and co. qui visent à généraliser la composition des modèles (Bernstein, 2003). La construction du générateur de code peut alors être dirigée par les compositions définies (Muller et al., 2007). L ensemble de ces travaux, relatifs à la composition de modèles, nous semble prometteurs. De notre expérience, il apparaît en effet que, sans ce type d opérateur, l ingénierie des modèles est inadaptée à des domaines d applications où la contextualisation joue un rôle important et où la multiplicité et l hétérogénéité des plateformes cibles ne permet pas d envisager le développement de fabriques logicielles de type "plugin". 5. Bibliographie Adkins, "Wake-Up Call: Open Source LMS ", pages consultées en octobre 2007 S. Ammour, P. Desfray, "A Concern based Technique for Architecture Modelling Using the UML Package Merge." Electr. Notes Theor. Comput. Sci. 163 (2006), 718. P. Bernstein, "Applying model management to classical meta data problems" Innovative Database Research (CIDR), (Asilomar, CA, USA, 2003.

10 10 Revue. Volume X n x/année J. Bézivin, S. Bouzitouna, M. D. D. Fabro, M. P. Gervais, F. Jouault, D. S. Kolovos, I. Kurtev, R. F. Paige, "A Canonical Scheme for Model Composition." A. Rensink,, J. Warmer (eds), ECMDAFA, Lecture Notes in Computer Science, Springer 4066 (2006), X. Blanc, O. Caron, A. Georgin, A. Muller, "Transformations de modèles : d'un modèle abstrait aux modèles CCM et EJB" Conf. francophone LMO'2004 (Langages et Modèles à Objets), (2004. P.-A. Caron, "Ingénierie dirigée par les modèles pour la construction de dispositifs pédagogiques sur des plateformes de formation" (phd thesis, Université des Sciences et Technologie de Lille, 2007), p S. Clarke, "Extending standard UML with model composition semantics", Sci. Comput. Program 44 (2002), Claroline, "Claroline.net - Open Source elearning ", pages consultées en octobre 2007 CMS, "CMS ", pages consultées en octobre 2007 S. Kent, "ModelDrivenEngineering" 3rd Intl. Conf. on Integrated Formal Method-IFM 2002, ed. P. L. BUTLER M., SERE K. (Turku,Finland, 2002Springer-Verlag), pp MDA, MDA GUIDE Version OMG, 2003, omg/ , P. Merrieu, "Un nouvel art d apprendre" Intervention aux Entretiens de la Villette, (La Villette, Paris, France, Moodle, "Moodle - A Free, Open Source Course Management System for Online Learning ", pages consultées en octobre 2007 A. Muller, O. Caron, B. Carré, G. Vanwormhoudt, "On some properties of Parameterized Model Applications" European Conference on Model Driven Architecture (ECMDA), (2005. A. Muller, O. Caron, B. Carré, G. Vanwormhoudt, S. Bouzitouna, "Ingénierie multimodèles : Projection flexible d assemblages de modèles" LMO, eds. I. Borne, X. Crégut, S. EbersoldF. Migeon (Toulouse, France, 2007Hermès Lavoisier), pp D. A. Norman, The design of everyday things (New York, 2002), pp. xxi, 257 p. G. Paquette, "Introduction à la spécification IMS-LD. D une perspective d ingénierie pédagogique ", pages consultées en octobre 2007 PCDAI, "Monographie du projet PCDAI ", pages consultées en octobre 2007 S. PCDAI, "Symposium Environnements numériques en formation professionnelle, 8 articles n 314 à 318 et 372 à 376" congrés AREF 2007, (Strasbourg, D. Peraya, Le cyberespace : un dispositif de communication et de formation médiatisées Cyberespace et autoformation, ed. A. S. (1998). P. Perrenoud, "La pratique pédagogique entre l'improvisation réglée et le bricolage, Essai sur les effets indirects de la recherche en éducation", La formation des enseignants entre théorie et pratique, Éducation & Recherche 1983 (1983), Y. Peter, X. Le Pallec, T. Vantroys, Pedagogical Scenario Modelling, Deployment, Execution and Evolution Architecture Solutions for E-Learning Systems, ed. H. Claus Pahl (PA, 2007). G. Straw, G. Georg, E. Song, S. Ghosh, R. France, J. M. Bieman, "Model Composition Directives" UML 2004 :7th International Conference on UML Modeling Languages and Applications, (Lisbon, Portugal, 2004Lecture Notes in Computer Science), pp Thot, "Thot ", pages consultées en octobre 2007

INTENTIONS DIDACTIQUES ET MISE EN ŒUVRE DANS DES APPLICATIONS WEB

INTENTIONS DIDACTIQUES ET MISE EN ŒUVRE DANS DES APPLICATIONS WEB Pierre-André Caron (pa.caron@ed.univ-lille1.fr) Xavier Le Pallec (xavier.le-pallec@univ-lille1.fr) Sébastien Sockeel (sebastien.sockeel@univ-lille1.fr) USTL, Laboratoire Trigone, équipe NOCE, 59655 Villeneuve

Plus en détail

Solution e-learning pour vos études Erasmus

Solution e-learning pour vos études Erasmus Solution e-learning pour vos études Erasmus http://linguaprepa.kerwan.net Equipe projet Soufian BAROUABI : Développeur multimédia Omar Djiba : Concepteur pédagogique Jesus GARATE : Concepteur pédagogique

Plus en détail

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Rappel : Tout méta-modèle ou profil doit être commenté! 1 Question de compréhension du cours barème indicatif : 5 points Q : Lorsque l on

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour MDA (Model Driven Architecture) Ingénierie logicielle guidée par les modèles S.N Historique: En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations OpenPaaS Le réseau social d entreprise Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations Propriétés du Document Source du Document Titre du Document FSN OpenPaaS

Plus en détail

CRÉER UN COURS EN LIGNE

CRÉER UN COURS EN LIGNE Anne DELABY CRÉER UN COURS EN LIGNE Deuxième édition, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-54153-3 2 Que recouvre le concept d interactivité? Dans une perspective de cours en ligne, une activité interactive est

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

Ingénierie Dirigée par les Modèles IDM

Ingénierie Dirigée par les Modèles IDM Ingénierie Dirigée par les Modèles Pierre Laforcade Master EIAH 2007 Présentation personnelle Statut Enseignements Lieu : IUT de Laval Matières : modélisation objet en UML, programmation objet, JavaEE/EJB,...

Plus en détail

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE STAF 2001-2002 STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE Présentation du cours Responsable : Daniel Peraya Assistante : Nathalie Deschryver TABLE DES MATIERES

Plus en détail

INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon MDE Model Driven Engineering http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mai 2005 Sommaire MDE : principe MDE et le génie logiciel MDE et UML MDE et les Design Patterns

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

encadrée par Pierre CRESCENZO et Michel GAUTERO (I3S) Université de Nice Sophia-Antipolis Le e-learning adaptatif 2004-2005 Par Sterenn AUBERT

encadrée par Pierre CRESCENZO et Michel GAUTERO (I3S) Université de Nice Sophia-Antipolis Le e-learning adaptatif 2004-2005 Par Sterenn AUBERT Le e-learning adaptatif Université de Nice Sophia-Antipolis 2004-2005 Par Sterenn AUBERT encadrée par Pierre CRESCENZO et Michel GAUTERO (I3S) I. Présentation du sujet Définition du e-learning. Concept

Plus en détail

Projet PHARES. Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet

Projet PHARES. Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet Projet PHARES Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet L.Brami, S.Damart, M. Detchessahar, M. Devigne, J. Habib, F. Kletz, C. Krohmer. Document joint à l avenant au contrat

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

46 pour développer un projet e-learning

46 pour développer un projet e-learning Les meilleurs outils Web 2.0 46 pour développer un projet e-learning Pour répondre à la demande des acteurs d'un système de formation à distance, les LMS proposent trois types de fonctionnalités que nous

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Use Cases. Introduction

Use Cases. Introduction Use Cases Introduction Avant d aborder la définition et la conception des UC il est bon de positionner le concept du UC au sein du processus de développement. Le Processus de développement utilisé ici

Plus en détail

Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine

Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine Processus de développement logiciel Jean-Yves Antoine U. Bretagne Sud - UFR SSI - IUP Vannes année 2001-2002

Plus en détail

Architects Community. Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM. Bertrand Florat Architecte JEE

Architects Community. Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM. Bertrand Florat Architecte JEE Architects Community Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM Bertrand Florat Architecte JEE 29 janvier 2008 Déroulement de la discussion L inertie du

Plus en détail

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI Prof. Michel LEONARD Département des Systèmes d Information Faculté des Sciences Économiques et Sociales CUI Batelle Bât A 7 route de Drize CH-1227 Carouge Tél. +41 22 379 02 27 Fax. +41 22 379 02 79 Rapport

Plus en détail

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE)

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Licence professionnelle : Dénomination Nationale «Systèmes informatiques et logiciels»

Plus en détail

Introduction aux Composants Logiciels

Introduction aux Composants Logiciels Introduction aux Composants Logiciels Christian Pérez LIP/INRIA Année 2010-11 Plan Introduction aux composants logiciels Pourquoi des composants logiciels Notions de composants logiciels Conclusion Survol

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Les plateformes pédagogiques Par Jean-Paul Pinte. Laboratoire d Ingénierie Pédagogique de l Université Catholique de Lille

Les plateformes pédagogiques Par Jean-Paul Pinte. Laboratoire d Ingénierie Pédagogique de l Université Catholique de Lille Les plateformes pédagogiques Par Jean-Paul Pinte Laboratoire d Ingénierie Pédagogique de l Université Catholique de Lille Source: Flickr.com Nous verrons ensemble Evolution des dispositifs modernes de

Plus en détail

Langages de modélisation de situations d'apprentissage : l'approche Learning Design

Langages de modélisation de situations d'apprentissage : l'approche Learning Design Séminaire Grains Éducatifs Grenoble 16 mars 2005 Langages de modélisation de situations d'apprentissage : l'approche Learning Design INRP Jean-Philippe PERNIN (*,**) (*) Institut national de recherche

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information

Plus en détail

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Lium Université du Maine Pierre.Tchounikine@lium.univ-lemans.fr EIAH : définition EIAH = Environnement Informatique pour l Apprentissage Humain

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Communiqué de presse. Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone. Discours de la ministre de l Education

Communiqué de presse. Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone. Discours de la ministre de l Education Joëlle MILQUET - Vice-Présidente de la Fédération Wallonie-Bruxelles Education Culture Enfance Communiqué de presse Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone Discours de la ministre

Plus en détail

Les meilleurs outils web 2.0 pour développer un projet e-learning

Les meilleurs outils web 2.0 pour développer un projet e-learning Introduction A. Préambule 15 B. E-learning 2.0 15 C. Définitions préalables 16 D. Grandes tendances 17 1. Formation informelle 18 2. Médias sociaux et formation 19 3. Plates-formes 19 E. Propos du livre

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie et biologie (TB) Discipline : Informatique Première et seconde années Programme d informatique

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

Cas d étude appliqué à l ingénierie logicielle

Cas d étude appliqué à l ingénierie logicielle ypbl : une méthodologie pédagogique pour la professionnalisation d une formation Cas d étude appliqué à l ingénierie logicielle Ernesto Exposito 1,2, Anne Hernandez 2 1 CNRS ; LAAS ; 7 av. du Colonel Roche,

Plus en détail

Les serveurs applicatifs et les architectures Java

Les serveurs applicatifs et les architectures Java 03 Lucas Part 02 Page 179 Lundi, 20. août 2001 2:58 14 Chapitre 15 Les serveurs applicatifs et les architectures Java Nous avons vu jusqu ici, dans les chapitres précédents, que les utilisateurs accèdent

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

Représentation graphique de scénarios pédagogiques abstraits : expérimentation entre IMS-LD et UML

Représentation graphique de scénarios pédagogiques abstraits : expérimentation entre IMS-LD et UML Session 3. Système de production et de gestion de contenu Représentation graphique de scénarios pédagogiques abstraits : expérimentation entre IMS-LD et UML Pierre Laforcade MCF 27 pierre.laforcade@lium.univ-lemans.fr

Plus en détail

Hier : documentaliste en IST / demain : chargée d enseignement en ligne pour la réalisation de MOOC : quel chemin parcouru?

Hier : documentaliste en IST / demain : chargée d enseignement en ligne pour la réalisation de MOOC : quel chemin parcouru? Hier : documentaliste en IST / demain : chargée d enseignement en ligne pour la réalisation de MOOC : quel chemin parcouru? Retour d expérience Isabelle Rey (Inria) FréDoc 2015, Sainte-Foy-Lès-Lyon, 30

Plus en détail

SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux

SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux Foire aux questions SAP Learning Hub, édition User Adoption SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux SAP Learning Hub est une

Plus en détail

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1 glossaire Les définitions succinctes, présentées dans ce glossaire, sont, en grande partie, tirées des chapitres du Manuel. Elles sont en harmonie avec les références relatives au Processus de Bologne.

Plus en détail

Talend Technical Note

Talend Technical Note Mars 2011 Page 1 sur 5 Le MDM offre un hub central de contrôle et une vision unique des données maître de l'entreprise, quelles que soient les disparités entre les systèmes source. Il assure que les données

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

MOODLE ET L ENSEIGNEMENT À DISTANCE DES LANGUES

MOODLE ET L ENSEIGNEMENT À DISTANCE DES LANGUES MOODLE ET L ENSEIGNEMENT À DISTANCE DES LANGUES RÉLEXIONS ET ANALYSE À PARTIR DE L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS AIS POUR HISPANOPHONES http://www.estudiodefrances.com http://www.moddoulearning.com http://www.moddoulearning.com/cursos

Plus en détail

Contexte général de l étude

Contexte général de l étude 1 2 Contexte général de l étude Les entrepôts de données associés à des outils d analyse On Line Analytical Processing (OLAP), représentent une solution effective pour l informatique décisionnelle (Immon,

Plus en détail

Implantation de scénarios pédagogiques selon une approche orientée modèle

Implantation de scénarios pédagogiques selon une approche orientée modèle Implantation de scénarios pédagogiques selon une approche orientée modèle Une application de l IDM aux EIAH Pierre-André Caron * * Laboratoire Trigone, équipe NOCE CUEEP Université des Sciences et Technologies

Plus en détail

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique Customisation Rhapsody et approche méthodologique Retour d expérience sur l implémentation d un langage et profil UML associé 1 Sommaire Principe d un développement méthodologique Evocation d ISR (Ingénierie

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation Un peu d'organisation Conception et Programmation par Objets HLIN406 Marianne Huchard, Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 Premières semaines Contrôle des connaissances Supports 2015 Sommaire

Plus en détail

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm LES COURS ONLINE P ar des étudiants our des étudiants Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm CAHIER DES CHARGES I - Préface...4 II - Introduction...5 III - Glossaire...6

Plus en détail

Travailler avec des objets pédagogiques, un PLUS pour l autonomie de l enseignant. Colloque SFIB/CTIE 2008

Travailler avec des objets pédagogiques, un PLUS pour l autonomie de l enseignant. Colloque SFIB/CTIE 2008 Travailler avec des objets pédagogiques, un PLUS pour l autonomie de l enseignant Colloque SFIB/CTIE 2008 Jean Zahnd / P.-O. Vallat Points traités Modalités de l expérimentation 1 Aspects techniques et

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION 1 CONTEXTE Liens avec d autres initiatives du FIDA: - Projet de développement agricole de Matam (PRODAM), Sénégal - Agrinovia,

Plus en détail

Une interface graphique de modélisation basée sur le formalisme de Forrester

Une interface graphique de modélisation basée sur le formalisme de Forrester Une interface graphique de modélisation basée sur le formalisme de Forrester un plugin de modélisation GVLE Patrick Chabrier INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) (INRA) Stage Forrester

Plus en détail

La conception de jeux vidéo éducatifs une méthodologie de recherche/création

La conception de jeux vidéo éducatifs une méthodologie de recherche/création Resumé de la version Web de la thèse Présenté par René St-Pierre Ph.D. Doctorat en Études et Pratiques des Arts Université du Québec à Montréal (UQAM) Janvier 2007 Objectif Cette méthode vise à outiller

Plus en détail

Contextualisation de dispositifs pédagogiques sur des applications Web 2.0

Contextualisation de dispositifs pédagogiques sur des applications Web 2.0 1 Symposium Environnement numérique en formation professionnelle : co-construction, dynamique communautaire, dynamique d écriture Contextualisation de dispositifs pédagogiques sur des applications Web

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

Environnement de conception de Learning Games

Environnement de conception de Learning Games Environnement de conception de Learning Games Journée de travail sur la conception des jeux sérieux, 5 octobre 2011, Paris UMR 5205 Introduction Journée de travail sur la conception des jeux sérieux, 5

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET De manière superficielle, le terme «orienté objet», signifie que l on organise le logiciel comme une collection d objets dissociés comprenant à la fois une structure de

Plus en détail

COMMENT CHOISIR LA "BONNE" PLATEFORME OPEN SOURCE DE FORMATION À DISTANCE?

COMMENT CHOISIR LA BONNE PLATEFORME OPEN SOURCE DE FORMATION À DISTANCE? Atelier de test, de découverte et d analyse COMMENT CHOISIR LA "BONNE" PLATEFORME OPEN SOURCE DE FORMATION À DISTANCE? PANORAMA DES USAGES POUR MIEUX DÉCIDER LES 14, 15 & 16 MAI 2013 À l hôtel "AFRICA"

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Système Expert pour Smartphones

Système Expert pour Smartphones INSA Rennes Département INFORMATIQUE Système Expert pour Smartphones Rapport de bilan de Planification Olivier Corridor;Romain Boillon;Quentin Decré;Vincent Le Biannic;Germain Lemasson;Nicolas Renaud;Fanny

Plus en détail

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL SOMMAIRE Qu est-ce que le test logiciel? Pourquoi le test est-il un maillon crucial de l ingénierie logicielle? Quels sont les différents types de tests? Qu est-ce

Plus en détail

Programme IMPACT BOUSSOLE

Programme IMPACT BOUSSOLE Prendre le temps de réfléchir au long terme lorsqu on est pris dans la gestion de son organisation au quotidien n est pas chose aisée. Il faut pourtant s assurer que la stratégie de développement soit

Plus en détail

DECHARGEMENT ET CHARGEMENT MASSIF DES DONNEES

DECHARGEMENT ET CHARGEMENT MASSIF DES DONNEES DECHARGEMENT ET CHARGEMENT MASSIF DES DONNEES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être

Plus en détail

Adaptation et Interopérabilité des hypermédias éducatifs

Adaptation et Interopérabilité des hypermédias éducatifs Adaptation et Interopérabilité des hypermédias éducatifs «Cas de netuniversité : Une plate-forme basée sur IMS-LD, pour la conception de cours en ligne» Amir BENMIMOUN Philippe TRIGANO Ecole d été APREV

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

Fabien Fenouillet Professeur de psychologie cognitive Université Paris Ouest. ESEN - 18 mai 2011

Fabien Fenouillet Professeur de psychologie cognitive Université Paris Ouest. ESEN - 18 mai 2011 Fabien Fenouillet Professeur de psychologie cognitive Université Paris Ouest ESEN - 18 mai 2011 E-training : utilisation uniquement de didacticiels, tutoriels et autres dispositifs techniques «tout en

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Eco-conception des produits innovants de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu EVOLUTIONS EXOGENES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être considérés comme un engagement

Plus en détail

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

WinReporter et RemoteExec vs SMS Analyse comparative

WinReporter et RemoteExec vs SMS Analyse comparative White Paper WinReporter et RemoteExec vs Analyse comparative Ce document détaille les différences entre l environnement de gestion Microsoft Systems Management Server et l utilisation conjuguée de WinReporter

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID

UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID 1 UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID 31 janvier 2012 Bordeaux Présentée par :Mme SABRI Aziza Encadrée par : Mme KJIRI Laila Plan 2 Contexte Problématique

Plus en détail

Usages d un site Web contributif

Usages d un site Web contributif 1/9 Date : à partir du 8 novembre 2011 Durée : 4 séances de 3 heures Public : Licence Pro Usages d un site Web contributif Eléments de cours sur le CMS SPIP Objectifs Accompagner la découverte et la prise

Plus en détail

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique Section Technopédagogie Août 2007 1. QU EST CE QUE WSS? «Un site WSS SharePoint est un site Web représentant un espace de collaboration et un lieu de stockage

Plus en détail

Spring IDE. Mise en œuvre. Eclipse

Spring IDE. Mise en œuvre. Eclipse A Spring IDE Bien que Spring mette à disposition d intéressants mécanismes afin d améliorer l architecture des applications Java EE en se fondant sur l injection de dépendances et la programmation orientée

Plus en détail

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E INTRODUCTION SOMMAIRE 1 Modélisation de processus et Workflows 2 - Méthodes et outils pour la Modélisation de processus Workflows 3 Notions de flexibilité et d adaptabilité dans les WorkFlow CONCLUSION

Plus en détail

10 Prototypage rapide de logiciel pour les systèmes avioniques

10 Prototypage rapide de logiciel pour les systèmes avioniques Introduction Le contexte aéronautique 1 a depuis plusieurs années mis en évidence le besoin croissant de technologies de sécurité permettant d éviter des utilisations malveillantes des matériels ou services

Plus en détail

COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)?

COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)? COMMENT PERSONNALISER L APPRENTISSAGE DANS UN COURS EN LIGNE OUVERT ET MASSIF (CLOM) (MOOC)? Rim Bejaoui, Gilbert Paquette, Josianne Basque, France Henri Centre de recherche LICEF, Télé-université 5800,

Plus en détail

Projet Personnalisé Encadré PPE 2

Projet Personnalisé Encadré PPE 2 BTS Services Informatiques aux Organisations Session 2014 Projet Personnalisé Encadré PPE 2. GESTION D'UTILISATEURS SYSTÈMES ET BASE DE DONNÉES, INSTALLATION ET CONFIGURATION D'OUTILS DE SUPERVISION ET

Plus en détail

12.2.5. La Banque de données santé publique (BDSP)

12.2.5. La Banque de données santé publique (BDSP) 12. Approfondir ses connaissances autour d un sujet droit ou qu un accord avec l éditeur autorise les gestionnaires de la base à pointer vers le document original. Les bases de données bibliographiques

Plus en détail

Réussir l externalisation de sa consolidation

Réussir l externalisation de sa consolidation Réussir l externalisation de sa consolidation PAR ERWAN LIRIN Associé Bellot Mullenbach et Associés (BMA), activité Consolidation et Reporting ET ALAIN NAULEAU Directeur associé Bellot Mullenbach et Associés

Plus en détail

Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise. Introduction

Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise. Introduction Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise Introduction Le logiciel de simulation d entreprise Shadow Manager représente le nec plus ultra des outils pédagogiques de simulation de gestion

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Concevoir des applications Web avec UML

Concevoir des applications Web avec UML Concevoir des applications Web avec UML Jim Conallen Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09172-9 2000 1 Introduction Objectifs du livre Le sujet de ce livre est le développement des applications web. Ce n est

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail