Leçon 15. Le Creusot, une ville industrielle au XIX s.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Leçon 15. Le Creusot, une ville industrielle au XIX s."

Transcription

1 Leçon 15. Le Creusot, une ville industrielle au XIX s. Question: Comment une entreprise industrielle transforme- t- elle une ville au XIX s? pages Le Creusot est une ville industrielle comme le montrent les nombreuses cheminées en brique rouge, la présence au premier et au second plan du tableau des ateliers avec leurs toitures en dents de scie (shed) et également les voies ferrées qui entrent directement dans les bâtiments. La population et les effectifs de l usine augmentent en parallèle, ce qui montre le lien entre l usine et la ville. Comme le dit Louis Reybaud, économiste français en 1874, «la ville et l usine sont comme deux sœurs, qui ont grandi sous la même tutelle». Celle de la famille Schneider qui va faire d une petite bourgade une usine gigantesque. On voit nettement que le décollage de la population est lié a l arrivée de cette famille. Les effectifs de l usine augmentent très rapidement comme ceux des habitants de la commune.ils connaissent les mêmes aléas qui entraînent des baisses du nombre d habitants (guerre de , chômage de , grèves de , guerre de ). La population passe de moins de 2000 habitants à la fin du XVIIIe siècle pour arriver à près de en Les effectifs de l usine sont au plus haut vers 1880 avec environ employés. Comme le souligne Patrick Verley dans son livre La Révolution industrielle, les géants industriels sont rares dans la première moitié du XIX e siècle. L usine sidérurgique du Creusot fait partie des exceptions. La taille moyenne des industries sidérurgiques en France en 1860 est de 192 employés. Les expressions appartenant au champ lexical de l ouïe sont «un bruit sourd et continu, un bruit fait de mille bruits, un coup formidable, un choc ébranlant la ville entière». Pour celui de la vue, on peut relever : «tout bleu, obscurcit l azur, serpent de fumée, cache le ciel, éteint le soleil, presque sombre, nuage épais et sombre, tache la peau, macule le linge, comme frottée de suie, poudrées de charbon». Pour finir, celui des odeurs : «une odeur de cheminée, de goudron, de houille flotte». Un pays noir est une région industrielle qui s est développée au XIX e siècle avec l essor des mines et de la sidérurgie. Cette expression estjustifiée par la présence du charbon dans toute la ville, des cheminées des hauts fourneaux, les forges et au premier plan d un puits de mine. L auteur a des sentiments d admiration («Quelle féérie»), mais il se montre aussi oppressé («coupe la respiration») et donne aussi une vision d enfer de la ville. Le personnage représenté est Eugène Schneider. Il va reprendre avec son frère les forges du Creusot en 1836 et permettre le développement de la sidérurgie dans la ville. Il dirige non seulement l usine mais aussi maitrise l espace où vivent ses ouvriers et tous les aspects de leur vie (maisons ouvrières construites par les Schneider, école fondée par eux, soins gratuits dans l hôpital Schneider, épargne dans une Caisse d épargne maison, caisse de prévoyance gérée par la direction de l usine...). Il est représenté debout en redingote, portant une cape sur le bras et tenant une canne. Deux

2 personnages en bronze se trouvent à ses pieds, une femme et son fils un forgeron : un jeune garçon, torse nue tenant une tenaille à la main. Elle semble lui expliquer tout ce qu il doit à son patron.par son attitude bienveillante avec son léger sourire, et sa position dominante sur son piédestal, il est un présenté comme un père veillant sur les habitants de la ville, ses ouvriers, dans la tradition des patrons paternalistes du XIX e siècle. Cette statue de bronze repose sur un socle de pierre avec une plaque de bronze portant son nom et surmontée d une couronne de laurier entourant le socle. Celle- ci se trouve au milieu d une place portant son nom, ce qui montre la volonté de la ville d honorer sa mémoire. Les maisons et les terrains sont la propriété des Schneider. Elles ont été construites pour loger leurs ouvriers. Ils leurs louaient d abord, puis dans les , ils contrôlent moins directement l habitat comme celui- ci devient trop lourd à gérer. Les ouvriers achètent à crédit leurs logements. Les employés ont un logement à proximité de leur travail et confortable pour l époque. La firme en profite pour avoir un contrôle plus important sur son personnel, le fidéliser et s assurer de sa soumission. 6) SYNTHESE Le paysage du Creusot est radicalement transformé par la présence des ateliers des usines et les forêts de cheminées. Un quartier d habitat ouvrier a été également édifié. Le château des Schneider occupe également une place importante dans l espace urbain et une statue d Eugène Schneider trône sur une place publique. L activité entraîne aussi la présence de la poussière de charbon et de fumée dans l air et elle noircit les façades. La famille Schneider organise la vie des habitants du Creusot en construisant des équipements urbains : l école, l hôpital Schneider où sont soignés gratuitement les Creusotins. Elle leur permet d épargner dans une Caisse d épargne maison et une caisse de prévoyance est gérée par la direction de l usine. La majeure partie de la population travaille dans l usine, entre le tiers et la moitié suivant les années. Leçon 16. L'industrialisation au XIX s. Question: Comment s'est déroulée l'industrialisation au XIX s? I. Qu'est- ce que l'industrialisation?

3 Doc. 2 page 111. L'industrialisation est le passage d'un système de production artisanale à une production en série (utilisation des machines, centralisation du travail en usines, réglementation) L'industrialisation débute en Grande Bretagne à la fin du XVIII s. Au début du XX s, l'europe et l'amérique du Nord sont industrialisées. II. les grandes inventions au service de l'industrialisation. - Exercice: Compléter le schéma et le texte ci- dessous avec les mots suivants: bielle (balancier), condenseur, chaudière, piston, charbon, volant, vapeur. La chaudière permet de chauffer l'eau qui se transforme en vapeur. La vapeur sous pression est envoyée à une extrémité d'un cylindre où elle repousse un piston Ce dernier actionne une bielle qui est reliée à un volanten un point excentré, ce qui entraîne une rotation du volant. La vapeur passe ensuite dans le condenseur où elle se transforme en eau. Doc. 1 page 118. Doc. L essor industriel se base sur deux matières premières: la vapeur et le charbon qui permettent d actionner des machines, telles que la machine à vapeur de l Anglais James Watt en Ces machines nouvelles permettent d augmenter la production industrielle et la productivité. A la fin du XIX ème siècle, l électricité se développe et les premières automobiles fonctionnant au pétrole apparaissent, de même que le travail à la chaîne (usines Ford). Productivité: Rapport entre le résultat d'une activité productive (biens et services) et les facteurs de production. Ex: valeur ajoutée/ heures de travail.

4 Leçon 17. L essor des échanges commerciaux et financiers Problématique : Quelles sont les particularités de l âge industriel? I. Le développement des échanges commerciaux. Exercice page L essor des échanges se fait grâce à deux inventions: - La locomotive à vapeur de l Anglais Stephenson grâce à quoi le voyage devient plus rapide et moins coûteux qu en diligence. Son développement s accompagne d une transformation des paysages (voies ferrées, ponts, viaducs, tunnels, gares). - Les steamers, bateaux à vapeur, plus rapides que les voiliers. La construction du canal de Suez en 1869 et du canal de Panama en 1914 permet aussi de diminuer le temps de transport maritime. voir fiche. A la fin du XIX siècle et au début du XX siècle, d autres transports bouleversent les villes: l automobile, le tramway électrique et le métropolitain. Les avions font leur apparition. II. L'expansion du capitalisme. La construction d usines ou de voies ferrées coûte cher et l entrepreneur n a pas le capital nécessaire: il doit emprunter. Les banques achètent des obligations et tentent de convaincre les gens de placer leur argent à la banque.c'est l'argent déposé par les particuliers dans les banques qui vont permettre à celles- ci de prêter aux industriels sous forme d'obligations. Les sociétés peuvent aussi avoir de l argent en divisant le capital nécessaire en actions. Ces actions sont ensuite vendues à la Bourse. De grandes dynasties industrielles et financières apparaissent (Krupp en Allemagne, Peugeot en France,...). capital : ensemble des moyens financiers et techniques (locaux, machines ) possédés par une entreprise. obligations : p 118 Action : p 118.

5 Histoire 4ème, leçon 17. I. La revolution des transports. 1) Louis Blériot traverse la Manche en 37 mn en juillet 1909 sur son., le Blériot XI. 2) Les premiers.à vapeur (steamers) apparaissent au début du XIX s. Ils transportent des passagers sur des fleuves. Plus tard, ils traverseront les mers et océans. 3) Les.. et les rails modifient les paysages des campagnes et des villes (ici, Paris, avec la gare d Orsay dans une architecture typique de la fin du XIX s qui utilise la pierre, le fer (symbole de la révolution industrielle) et le verre. 4) Le.. se développe dans les grandes villes, d abord hippomobile, puis électrique à la toute fin du XIX s et au XX s. Il facilite les déplacements urbains. 5) Le, souterrain et aérien, se développe dans les plus grandes villes. Les stations s ajoutent à celles des trains et tramway. 6) la fait son apparition, mais reste un moyen de transport réservé aux privilégiés au début du XX s. Ici, une voiture de 1899 ayant remporté un rallye Bordeaux-Périgueux. II. Le fonctionnement du capitalisme. Argent. Le capital (argent + matériel) L augmentation du Des personnes capital se fait sous A peuvent acheter ses L forme d actions R I GE actions. Ce sont des vendues à la bourse. VA A N R actionnaires. T T Si l entreprise réalise des bénéfices, elle en reverse une partie à ses actionnaires: c est le dividende.

l industrialisation?

l industrialisation? L AGE INDUSTRIEL Fiche d objectifs p105 à 115 Quels bouleversements l industrialisation du XIXe siècle a- t-elle entraîné? I- L INDUSTRIALISATION ET SES CONSEQUENCES ECONOMIQUES AU XIXè siècle.( p110/111)

Plus en détail

L'âge industriel (XIXème siècle).

L'âge industriel (XIXème siècle). L'âge industriel (XIXème siècle). Introduction : A partir de la fin du XVIIIème siècle, un certain nombre de pays ont connu la plus profonde mutation que les sociétés humaines ont expérimenté : la révolution

Plus en détail

Chapitre 3-1 - L ÂGE INDUSTRIEL

Chapitre 3-1 - L ÂGE INDUSTRIEL Chapitre 3-1 - L ÂGE INDUSTRIEL CONNAISSANCES L industrialisation qui se développe au cours du XIXe siècle en Europe et en Amérique du Nord entraîne des bouleversements économiques, sociaux religieux et

Plus en détail

Visite de Paris. Le Paris historique. Nom :... Prénom :... Classe :...

Visite de Paris. Le Paris historique. Nom :... Prénom :... Classe :... Visite de Paris Le Paris historique Nom :... Prénom :... Classe :... Classes de quatrième Jeudi 3 décembre 2009 1 Programme de la journée et sommaire Matin : Rendez-vous à la gare d'angoulême à 6h30 IMPERATIVEMENT

Plus en détail

EXEMPLES SIMPLES DE SOURCES D' ENERGIE UTILISABLES CONSOMMATION ET ECONOMIE D' ENERGIE

EXEMPLES SIMPLES DE SOURCES D' ENERGIE UTILISABLES CONSOMMATION ET ECONOMIE D' ENERGIE MODULE Cycle : 3 Classe:CM2 L' ENERGIE ELECTRIQUE L' ENERGIE Programme EEMPLES SIMPLES DE SOURCES D' ENERGIE UTILISABLES CONSOMMATION ET ECONOMIE D' ENERGIE Compétences visées Citer différentes sources

Plus en détail

Analyse de la carte :

Analyse de la carte : Amorcée au 18eme siècle en Angleterre la révolution industrielle s accélère dans les années 1870 1880 et se diffuse dans toute l Europe et aux USA. Stimulé par de nouvelles inventions comme l électricité,

Plus en détail

Les évolutions des trains

Les évolutions des trains Cette feuille permet à votre groupe de mieux répondre à la fiche activité Elle reste avec le matériel Les transports Les évolutions des trains Cours de technologie - Page 1 sur 7 L histoire du train, c

Plus en détail

UN SIÈCLE DE TRANSPORTS URBAINS À TRAVERS LES ARCHIVES

UN SIÈCLE DE TRANSPORTS URBAINS À TRAVERS LES ARCHIVES HISTOIRE DE RENNES DOSSIER UN SIÈCLE DE TRANSPORTS URBAINS À TRAVERS LES ARCHIVES JULIETTE PATRON - MARS 2002 www.archives.rennes.fr LE TEMPS DES VÉLOCIPÈDES ET DES VOITURES HIPPOMOBILES Archives de Rennes,

Plus en détail

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire, Voiture te Technologie, Voiture et Société, Voiture et Course.

4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire, Voiture te Technologie, Voiture et Société, Voiture et Course. Nom : Prénom : Date : A la découverte du Musée des 24 Heures Feuille de route 4 ème 3 ème Dans ce livret, tu trouveras : 4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire,

Plus en détail

Crédit photo : Lars-Göran Lindgren Sweden http://commons.wikimedia.org Crédit photo : http://www.caradisiac.com

Crédit photo : Lars-Göran Lindgren Sweden http://commons.wikimedia.org Crédit photo : http://www.caradisiac.com 1 2 Crédit photo : Lars-Göran Lindgren Sweden http://commons.wikimedia.org Crédit photo : http://www.caradisiac.com 3 Crédit photo : http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/section5/sujet378643.htm

Plus en détail

Histoire de la GM du Canada. Histoire de la. GM du Canada

Histoire de la GM du Canada. Histoire de la. GM du Canada L aventure épique de la General Motors du Canada (milieu des années 1800-1918) Au milieu du 19e siècle, un jeune homme de Tyrone, en Ontario, vit sur une terre qu il a déboisée avec la hache qu il a lui-même

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

La gare Saint-Lazare. Quelques dates :

La gare Saint-Lazare. Quelques dates : La gare Saint-Lazare La révolution ferroviaire est le moteur de la révolution industrielle. On peut transporter des marchandises et des personnes beaucoup plus vite et beaucoup plus loin. C est un exemple

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

Le transport durable : Densification, projets et financement

Le transport durable : Densification, projets et financement Le transport durable : Densification, projets et financement David B. Hanna Département d études urbaines et touristiques Écoles des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal 19 novembre 2012

Plus en détail

Musée temporaire. Le jeu

Musée temporaire. Le jeu Musée temporaire Le jeu Bienvenue à la Banque nationale de Belgique! La Banque nationale de Belgique n est pas une banque comme les autres Par exemple, tu ne peux pas y ouvrir de compte bancaire : seules

Plus en détail

? Comment se manifeste la puissance américaine

? Comment se manifeste la puissance américaine LES Etats-Unis? Comment se manifeste la puissance américaine I- LA PREMIERE PUISSANCE DU MONDE? quelles sont les bases de la puissance(les indicateurs) A) Les indicateurs de la puissance a) premier pôle

Plus en détail

Musée des arts et métiers

Musée des arts et métiers Musées en liberté Musée des arts et métiers Informations pratiques CE PARCOURS VOUS A ÉTÉ PROPOSÉ PAR : Association des Pupilles de l Enseignement Public de Paris : 149 rue de Vaugirard 75015 Paris 01

Plus en détail

Les voitures DEV Inox courtes

Les voitures DEV Inox courtes Les voitures DEV Inox courtes Ce deuxième pack consacré aux voitures DEV inox (voir notre pack précédent) illustre les premières voitures de cette série. D abord construites en acier ordinaire ou «DEV

Plus en détail

La Voiture. Le métro

La Voiture. Le métro Les transports parisiens Pour se déplacer à Paris, il existe plusieurs moyens de transports. Voici un petit aperçu pour s y retrouver. La Voiture Comme dans beaucoup d autres villes, le trop grand nombre

Plus en détail

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat Le logement dans tous ses états 17/10/ 2012 Définition : le logement et l'habitat Le logement est un produit : une maison, un appartement, un type 3, un duplex L'habitat est un service : l'espace produit

Plus en détail

DOSSIER. Tours du monde à la voile. Tours du monde scientifiques et solidaires. Cycles 2, 3 et collèges. Les voyages scientifiques du XVIII e siècle

DOSSIER. Tours du monde à la voile. Tours du monde scientifiques et solidaires. Cycles 2, 3 et collèges. Les voyages scientifiques du XVIII e siècle Cycles 2, 3 et collèges THÈME Tours du monde scientifiques et solidaires Les voyages scientifiques du XVIII e siècle A la suite des grandes découvertes, des voyages d exploration scientifique se développent

Plus en détail

INVENTAIRE des TUNNELS FERROVIAIRES de FRANCE itff@hotmail.fr

INVENTAIRE des TUNNELS FERROVIAIRES de FRANCE itff@hotmail.fr INVENTAIRE des TUNNELS FERROVIAIRES de FRANCE itff@hotmail.fr FICHE TUNNEL N INVENTAIRE : 75101.1 NOM : Tunnels de Paris RER Souterrain SECTION de LIGNE : PARIS RER SOUTERRAIN SECTION NŒUD (75) L ellipse

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

Le Petit Chercheur d Art

Le Petit Chercheur d Art Le Petit Chercheur d Art Visiter Paris en Famille Le petit chercheur d art organise des visites dans paris et les musées parisiens pour la famille. Ces visites sont ludiques et interactives sous la forme

Plus en détail

Goélette Grosse-Île. A n n e x e s

Goélette Grosse-Île. A n n e x e s A n n e x e s La goélette Grosse-Île toutes voiles dehors à l embouchure du Saguenay. Huile sur toile d Yves Bérubé. «Nous possédons au Québec une histoire maritime d une grande richesse, susceptible d

Plus en détail

Les Femmes Créoles de Joseph Savart

Les Femmes Créoles de Joseph Savart 1 Les Femmes Créoles de Joseph Savart Un tableau du musée Victor Schœlcher 2 Analyse de l œuvre : 1. Que représente le tableau? 2. Les différentes lignes du tableau 3. Les plans : le cadre d architecture

Plus en détail

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire Synthèse des principaux résultats Deux secteurs clés : le bâtiment et le transport de personnes 238 500 teq CO2 / an Le bâtiment

Plus en détail

ANALYSE n 1 L auto-construction en question, le rôle des pouvoirs publics

ANALYSE n 1 L auto-construction en question, le rôle des pouvoirs publics ANALYSE n 1 L auto-construction en question, le rôle des pouvoirs publics Analyse réalisée dans le cadre des activité d éducation permanente avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Recherche

Plus en détail

Données générales à propos de l Estonie

Données générales à propos de l Estonie Données générales à propos de l Estonie Nom complet: République d Estonie Surface: 45,227 km² Capitale: Tallinn Autres grandes villes: Tartu, Narva et Pärnu Division régionale: il y a 15 comtés, 33 villes

Plus en détail

LES ORIGINES DE L'AUTOMOBILE UNE EPOPEE EUROPEENNE LA GENESE DE 'AUTOMOBILE

LES ORIGINES DE L'AUTOMOBILE UNE EPOPEE EUROPEENNE LA GENESE DE 'AUTOMOBILE 1 sur 5 04/12/2011 17:12 Retour LES ORIGINES DE L'AUTOMOBILE UNE EPOPEE EUROPEENNE Lorsque l'on regarde dans le rétroviseur pour juger du développement des véhicules à moteur, on constate qu'aucun autre

Plus en détail

A terme: 5000 habitants / 600 emplois

A terme: 5000 habitants / 600 emplois Une mise en pratique du développement durable à l échelle d un quartier A terme: 5000 habitants / 600 emplois D une caserne de l armée française...... à un quartier modèle en matière de développement durable

Plus en détail

Une convention internationale est une sorte de loi pour plusieurs pays.

Une convention internationale est une sorte de loi pour plusieurs pays. Convention sur les droits des personnes handicapés La Belgique a accepté une Convention internationale sur les droits des personnes handicapés. Une convention internationale est une sorte de loi pour plusieurs

Plus en détail

Localiser S orienter «Le local»

Localiser S orienter «Le local» «Le local» 5-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs - Etre capable de repérer en fonction des points cardinaux. - Etre capable de se repérer en fonction des points cardinaux. Applications En classe : orienter

Plus en détail

Le coton a donc fait un long voyage avant de devenir un tee-shirt et d'être vendu dans le magasin où Zoé l'a acheté avec son papa...

Le coton a donc fait un long voyage avant de devenir un tee-shirt et d'être vendu dans le magasin où Zoé l'a acheté avec son papa... Zoé au pays du coton Zoé s'habille pour aller à l'école. Sous sa veste, elle porte un teeshirt violet de sa marque préférée. Ce tee-shirt est en coton. Il lui raconte son histoire... Le coton est issu

Plus en détail

NOUVELLE VERSION : TUNNEL LGV PACA SOUS MARSEILLE : Privilégier la construction d'un RER sous Marseille au lieu d un tunnel pour la LGV.

NOUVELLE VERSION : TUNNEL LGV PACA SOUS MARSEILLE : Privilégier la construction d'un RER sous Marseille au lieu d un tunnel pour la LGV. NOUVELLE VERSION : TUNNEL LGV PACA SOUS MARSEILLE : Privilégier la construction d'un RER sous Marseille au lieu d un tunnel pour la LGV. Si beaucoup d'élus vantent la LGV PACA comme infrastructure indispensable,

Plus en détail

Identifier Stocker Distribuer Transformer

Identifier Stocker Distribuer Transformer Les énergies dans les transports Stocker Distribuer Transformer JPS - MAZAMET _ACT6_Energies.pub - 1 Les différentes énergies utilisées dans les transports... Tâche 1 IDENTIFIER LES ÉNERGIES... Dans le

Plus en détail

PROCEDES Dossier ressources

PROCEDES Dossier ressources 1 Le moulage Mise en formes des matériaux métalliques Le moulage permet d obtenir des pièces complexes en coulant du métal en fusion dans un moule. Mais il existe aussi d autres types de moulages. Par

Plus en détail

4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire, Voiture te Technologie, Voiture et Société, Voiture et Course.

4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire, Voiture te Technologie, Voiture et Société, Voiture et Course. Nom : Prénom : Date : A la découverte du Musée des 24 Heures Feuille de route 6 ème 5 ème Dans ce livret, tu trouveras : 4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire,

Plus en détail

Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai

Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai SHI Yong, directeur du Centre de Recherche du Transport

Plus en détail

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun)

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) Afin de faciliter l application du tarif extérieur commun (application des mêmes droits de douane quelque soit le point d entrée de la marchandise sur

Plus en détail

Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval!

Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval! Le Pierrot de Venise Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval! Tous les habitants se déguisent. Les mamies de la ville racontent une histoire très ancienne

Plus en détail

La Course Paris - Rouen

La Course Paris - Rouen Le 22 juillet 1894 : Première course automobile Le 22 juillet 1894 a lieu la première course automobile sur route. Le record de vitesse sur le parcours Paris-Rouen est tenu par le comte de Dion : 22 km/h!...

Plus en détail

Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie

Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie 1 Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie et de colonnes de ravitaillement, puis de quelques

Plus en détail

Espace culturel les Dominicaines

Espace culturel les Dominicaines Espace culturel les Dominicaines Activités pour les groupes Année 2015 Place du Tribunal 14 130 PONT-L EVEQUE Tél: 02.31.64.89.33 lesdominicaines@pontleveque.fr www.lesdominicaines.com L ancien couvent

Plus en détail

Nom prénom Fiche d'activité 10 classe 6e 1 / 2 / 3 14/04/2015. Les énergies dans les moyens de transport. La chaîne des énergies

Nom prénom Fiche d'activité 10 classe 6e 1 / 2 / 3 14/04/2015. Les énergies dans les moyens de transport. La chaîne des énergies Nom prénom Fiche d'activité 10 classe 6e 1 / 2 / 3 14/04/2015 Les énergies dans les moyens de transport La chaîne des énergies Objectifs : C 3.1 Indiquer la nature des énergies utilisées pour le fonctionnement

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

Un siècle d innovations

Un siècle d innovations DOSSIER PÉDAGOGIQUE Un siècle d innovations L Aventure Michelin 32 rue du Clos Four - 63100 Clermont-Ferrand - Tél : 04 73 98 60 60 - Fax : 04 73 98 60 69 www.laventuremichelin.com 2 PROGRAMMES D'HISTOIRE

Plus en détail

Questions sur les maisons individuelles et villas

Questions sur les maisons individuelles et villas Habitations > Maison individuelle FA 1 Questions sur les maisons individuelles et villas Cite au moins deux professions typiquement exercées par les habitants de villas. Compare la photo de la Villa Patumbah

Plus en détail

Newsletter FH-DCE 2006-02-02 http://www.fhdce.com. Federation Harley-Davidson Clubs Europe

Newsletter FH-DCE 2006-02-02 http://www.fhdce.com. Federation Harley-Davidson Clubs Europe Federation Harley-Davidson Clubs Europe Newsletter FH-DCE 2006-02-02 http://www.fhdce.com Le bulletin sortira une fois par mois et vous donnera autant de nouvelles et d informations que possible de la

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 8 La vente Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu La vente Les modalités de paiement d une vente Les diverses modalités de la vente La vente d entreprise La vente d immeubles

Plus en détail

Localiser S orienter «Le local»

Localiser S orienter «Le local» «Le local» 5-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs - Etre capable de repérer en fonction des points cardinaux. - Etre capable de se repérer en fonction des points cardinaux. Applications En classe : orienter

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

1- Le transport -1- 1.1- Le transport aérien

1- Le transport -1- 1.1- Le transport aérien -1- COURS II : LES DIFFERENTES CATEGORIES DE SERVICES TOURISTIQUES 1- Le transport Les acteurs prestataires opérant dans ces activités sont divers et variés tant par leur importance économique que par

Plus en détail

Histoire. L âge industriel. Étude d une ville industrielle au XIX e siècle, Le Creusot... Le Creusot, une ville dominée par la famille Schneider?...

Histoire. L âge industriel. Étude d une ville industrielle au XIX e siècle, Le Creusot... Le Creusot, une ville dominée par la famille Schneider?... Sommaire de la séquence 8 Histoire L âge industriel Séance 1............................................................................................................... Étude d une ville industrielle

Plus en détail

CIRCULATION ET STATIONNEMENT. Quelles pistes autour de la gare et au-delà?

CIRCULATION ET STATIONNEMENT. Quelles pistes autour de la gare et au-delà? CIRCULATION ET STATIONNEMENT Quelles pistes autour de la gare et au-delà? Mercredi 14 janvier 2015 Ça bouchonne, ça sature autour de la gare Étude «origine destination» Les objectifs : Mesurer la fréquentation

Plus en détail

Occidentale» économique et culturelle.» cours des siècles, ce qui attire les.» Si oui, pourquoi? Si non, aimeriez-vous vous y rendre? Pourquoi?

Occidentale» économique et culturelle.» cours des siècles, ce qui attire les.» Si oui, pourquoi? Si non, aimeriez-vous vous y rendre? Pourquoi? ETUDE DE DIFFERENTS PAYSAGES bonjour, Je vous transmets mon cours sur les différents paysages, réalisé avec mes 6 de l'ecole Française de Porto ( très bons élèves ) manuel : Nathan J'aimerais des remarques!

Plus en détail

Le Point, 1 er Magazine Premium *

Le Point, 1 er Magazine Premium * Elu Magazine de l année 2014 Le Point, 1 er Magazine Premium * * Hors TV Magazine 1 ER MAGAZINE PREMIUM * Le Point 1052 Paris Match 1019 Télérama 961 L'Express 937 Le Figaro Magazine 921 Art et Décoration

Plus en détail

LA CREATION D ENVIRONNEMENT DU TRANSPORT ENCOURAGEANT LES MOYENS NON- MOTORISES ET LES PIETONS POUR HANOI

LA CREATION D ENVIRONNEMENT DU TRANSPORT ENCOURAGEANT LES MOYENS NON- MOTORISES ET LES PIETONS POUR HANOI LA CREATION D ENVIRONNEMENT DU TRANSPORT ENCOURAGEANT LES MOYENS NON- MOTORISES ET LES PIETONS POUR HANOI NGUYEN, Thi Thanh Huong Doctorant, EVS-EDU, Université INSA de Lyon 8 rues des Sports, Villeurbanne

Plus en détail

AFAC INFORMATIONS SUR LES VISITES ET VOYAGES JUIN 2015 1 - VISITES ET VOYAGES DU PREMIER SEMESTRE 2015

AFAC INFORMATIONS SUR LES VISITES ET VOYAGES JUIN 2015 1 - VISITES ET VOYAGES DU PREMIER SEMESTRE 2015 AFAC INFORMATIONS SUR LES VISITES ET VOYAGES JUIN 2015 1 - VISITES ET VOYAGES DU PREMIER SEMESTRE 2015 Le tram de Besançon: Cette visite a eu lieu le jeudi 26 mars: Un groupe de 25 membres a visité le

Plus en détail

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011 L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car Par Kornelia et Michel, juin 2011 Anduze, train des Cévennes Train à vapeur ou vieille diesel, payant, billet valable la journée indépendamment des changements

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Université Pierre Mendès France. Pole licence de Gestion. Stage en entreprise : 10 semaines passées à Londres

Université Pierre Mendès France. Pole licence de Gestion. Stage en entreprise : 10 semaines passées à Londres Université Pierre Mendès France Pole licence de Gestion Stage en entreprise : 10 semaines passées à Londres Année 2010-2011 I. Vie pratique a) Logement Pour le logement, je suis passée par l agence GRoomfinder

Plus en détail

Préparation. - page 2/8 -

Préparation. - page 2/8 - - page 1/8 - Note du traducteur (Ndt) : cette traduction a été réalisée majoritairement à partir de la version anglaise des règles. Cependant, certains points de règles ont été traduits à partir de la

Plus en détail

Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but

Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but Cinq millions de supporters sont attendus pour l Euro 2008 cet été. Malheureusement certains d entre eux risquent de rencontrer

Plus en détail

Elfenland Règles du jeu

Elfenland Règles du jeu Home > Elfenland > Règles de base Choisir un jeu Elfenland Règles du jeu Idée du jeu Dans le Pays des Elfes, les jeunes elfes doivent passer une épreuve très particulière avant de pouvoir pénétrer dans

Plus en détail

Analyse factuelle de BVA

Analyse factuelle de BVA Analyse factuelle de BVA I. Evolution des déplacements 48% des habitants ont diminué au moins un type de déplacements Parmi les types de déplacements testés, ce sont les déplacements en ville et en voiture

Plus en détail

Le chemin du gaz naturel

Le chemin du gaz naturel De l'alberta au Québec Réseau de transport Le gaz naturel peut voyager à la vitesse de 40 km/h, soit celle d'un coureur olympique. Traverser le pays : un long voyage Puisque le gaz naturel que nous utilisons

Plus en détail

«Un rat qui court dans la campagne» «Le Petit train Zaman» : notice technique

«Un rat qui court dans la campagne» «Le Petit train Zaman» : notice technique «Un rat qui court dans la campagne» «Le Petit train Zaman» : notice technique «On dirait un rat qui court dans la campagne!», s exclama un industriel anglais venu admirer le petit train Zaman. (1) Cette

Plus en détail

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui.

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui. Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*La consommation au Québec au 20 e siècle» disponible dans les

Plus en détail

LES TRANSPORTS A MONTPELLIER. Planification & cadre institutionnel

LES TRANSPORTS A MONTPELLIER. Planification & cadre institutionnel LES TRANSPORTS A MONTPELLIER Planification & cadre institutionnel Marc le Tourneur Consultant Groupe Transdev Directeur Général de TaM jusqu'au 21/03/2010 SOMMAIRE Présentation de Montpellier... p 3 Partie

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE THERMOGRAPHIE DU BÂTIMENT

GUIDE PRATIQUE DE THERMOGRAPHIE DU BÂTIMENT Institut de la thermographie GUIDE PRATIQUE DE THERMOGRAPHIE DU BÂTIMENT Sous la direction de Dominique Pajani avec Jean-Pierre Favre, Christine Guillermo et Jean-Luc Marty membres de l Institut de la

Plus en détail

LES. COMMANDEMENTS POUR habiter heureux ~ Mémo pour propriétaires ou locataires de demain

LES. COMMANDEMENTS POUR habiter heureux ~ Mémo pour propriétaires ou locataires de demain LES 5 COMMANDEMENTS POUR habiter heureux ~ Mémo pour propriétaires ou locataires de demain WWF Le WWF est l une des toutes premières organisations indépendantes de protection de l environnement dans le

Plus en détail

Namur disparu. Deuxième partie Photos et documents rassemblés par. Pierre Pagès

Namur disparu. Deuxième partie Photos et documents rassemblés par. Pierre Pagès Deuxième partie Photos et documents rassemblés par Pierre Pagès Introduction à la deuxième partie La première partie de Namur disparu a été bien accueillie par les visiteurs du blog et la suite (et pas

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Turquie. Programme 01 : Offre combiné Istanbul & Antalya 10 Jours / 9 Nuits

Turquie. Programme 01 : Offre combiné Istanbul & Antalya 10 Jours / 9 Nuits Turquie Programme 01 : Offre combiné Istanbul & Antalya 10 Jours / 9 Nuits Jour 1 : Casablanca - Istanbul Antalya Assistance aux formalités d enregistrement et envol vers Antalya via Istanbul. Arrivée,

Plus en détail

La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension. ELIA Liaisons souterraines 01

La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension. ELIA Liaisons souterraines 01 La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension ELIA Liaisons souterraines 01 02 ELIA Liaisons souterraines Une solution technique : son intérêt et ses contraintes

Plus en détail

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m Madame, Monsieur, Suite à votre réservation, nous avons le plaisir de vous adresser les dernières informations importantes pour apprécier et préparer au mieux votre arrivée et votre séjour dans notre hôtel.

Plus en détail

STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE

STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE «Le numérique au service des territoires» Une démarche pour stimuler l innovation «La meilleure façon de prédire l avenir est de l inventer» Alain Kay, pionnier de

Plus en détail

Livre Bibliothèque. Bénédiction Eglise

Livre Bibliothèque. Bénédiction Eglise Emanuele Ormella Design : Frank Czarné Nombre de joueurs : 2-5 Age : 12+ Durée : 90-120 minutes CONTENU Un plateau de jeu (avec la carte de la région, le tableau d affichage des prix et le marché principal)

Plus en détail

Information du public sur la pollution générée par chaque moyen de transport de passagers.

Information du public sur la pollution générée par chaque moyen de transport de passagers. JeanFrançois Wolffhugel 18 Rue du Docteur Marius Pélissier 11480 La Palme Tel : 04 68 48 15 39 wolffhugeljf@cegetel.net La Palme, le 14 juillet 2006 Politique des transports dans la vallée du Rhône, arc

Plus en détail

Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal

Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal rue de Finsterwalde Montataire Dossier IA60001666 réalisé en

Plus en détail

Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire

Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire +ekodesign eko, le logement d aujourd hui aussi beau que fonctionnel. Combinant

Plus en détail

Première éducation à la route Je suis piéton

Première éducation à la route Je suis piéton séance 1 Première éducation à la route Je suis piéton Je découvre Observe attentivement ce dessin puis décris ce qui se passe dans cette rue. Est-ce que tu as repéré des situations dangereuses? Lesquelles?

Plus en détail

Règle française. Marqueurs des joueurs. Marqueurs d entreprises. Verso. Coût

Règle française. Marqueurs des joueurs. Marqueurs d entreprises. Verso. Coût Règle française Vue d ensemble Bienvenue dans le Lancashire du XVIIIème siècle. Le monde est en pleine mutation, entre ce que nous appelons le Moyen-Âge et la période moderne. Ce moment de l Histoire porte

Plus en détail

DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT

DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT DIRECTIVE SUR LES FRAIS DE DÉPLACEMENT ARTICLE 1 OBJECTIFS DE LA PRÉSENTE DIRECTIVE Dans le but d obtenir un rendement maximum des sommes que le Collège impute aux divers postes budgétaires «Frais de transport»,

Plus en détail

Second edition rules

Second edition rules Second edition rules Vue d ensemble de Age of Industry Pour ceux d entre vous qui ont joué à Brass de Warfrog, la plupart de ces règles vous seront familières. Si vous n avez pas eu le plaisir de jouer

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Ce diaporama 2 fait suite au diaporama présenté en étape 1. Il fait le point sur les différents outils du géographe et sur la façon dont on enseigne

Ce diaporama 2 fait suite au diaporama présenté en étape 1. Il fait le point sur les différents outils du géographe et sur la façon dont on enseigne Ce diaporama 2 fait suite au diaporama présenté en étape 1. Il fait le point sur les différents outils du géographe et sur la façon dont on enseigne la géographie aujourd hui. GLOBE PLANISPHERE L IMAGE

Plus en détail

Animations Pédagogiques

Animations Pédagogiques Animations Pédagogiques 1 Sommaire Un port ligérien au XIXème siècle : Montjean sur Loire p 3 Au temps de la Grande Marine de Loire p 4 «Plus de 4000 ans de navigation sur la Loire»: l évolution de la

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

Prix de vente : 280 000 Euros

Prix de vente : 280 000 Euros Visite du bien : 260737 Localisation : St Paul Trois Châteaux Ville proche : Montélimar Autoroute : A7 à 10 Km Aéroport : Marseille Un emplacement de premier choix pour cette villa neuve de 2013 blottie

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

possibilités et limites des logiciels existants

possibilités et limites des logiciels existants possibilités et limites des logiciels existants Dominique Groleau CERMA, UMR CNRS 1563, Ecole d Architecture de Nantes Journée thématique SFT- IBPSA, Outils de simulation thermo-aéraulique du bâtiment.

Plus en détail

PEUGEOT ET L OFFRE TAXI

PEUGEOT ET L OFFRE TAXI PEUGEOT ET L OFFRE TAXI 308 SW Expert Tepee - Partner Tepee En plus de cette sélection, nous vous invitons à découvrir l ensemble des véhicules adaptables à votre activité. 508-3008 Avec la gamme Taxi

Plus en détail

Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART

Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART SOUKOUNA Mr. KIZABA Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART Année 2010/2011 SOMMAIRE Présentation du concept et de l entreprise I. Analyse interne et externe de SMART (SWOT) 1. Interne a) Forces b) Faiblesses II.

Plus en détail

Pr jet. urbain. téléphérique. Informezvous

Pr jet. urbain. téléphérique. Informezvous Pr jet urbain Informezvous! Pr jet urbain Réunion publique de concertation Mardi 25 septembre 20h Hôtel de ville Salon Richelieu Donnez votre avis! Informezvous! Conception : hippocampe.com - 031064-08/2012

Plus en détail

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides?

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? Dans les régions occupées par l URSS, des divisions SS les Einsatzgruppen) massacrent systématiquement les Juifs à partir de 1941. Ils sont gazés

Plus en détail

Opérateurs de Transport Public, la fin d une histoire?

Opérateurs de Transport Public, la fin d une histoire? L innovation au service des mobilités Opérateurs de Transport Public, la fin d une histoire?? Quand la crise nous incite à réfléchir différemment moins ou plus du tout de financement rareté des énergies

Plus en détail