La grippe A H1N1 A) INFORMER ET PROTEGER. Fiche 2 «Comment le virus se transmet-il?»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La grippe A H1N1 A) INFORMER ET PROTEGER. Fiche 2 «Comment le virus se transmet-il?»"

Transcription

1 La grippe A H1N1 A) INFORMER ET PROTEGER Fiche 1 «Les symptômes de la grippe A H1N1» Fiche 2 «Comment le virus se transmet-il?» Fiche 3 «Comment lutter contre la propagation de la grippe A H1N1 et donc se protéger?» Fiche 4 «A qui sont destinés les masques de protection?» Fiche 5 «Mesures de prévention à prendre dès la rentrée par le directeur d école ou le chef d établissement» Fiche 6 «Pour en savoir plus : les différents sites à consulter» B) AGIR ET REAGIR DES LE PREMIER CAS Fiche 7 «Conduite à tenir quand un (des) élèves ou un (des) membre(s) du personnel présente(nt) dans la journée une symptomatologie évoquant un syndrome grippal (toux, fièvre, courbatures, maux de tête)» Fiche 8 «Protocole de prise en charge à l école de personnes présentant des symptômes évoquant la grippe» Fiche 9A «Conduite à tenir par le directeur d école (ou le chef d établissement) lorsqu un enfant (ou un adulte) qui fréquente l école est atteint de la grippe» Fiche 9B «Fiche de signalement de tout élève présentant des symptômes évoquant la grippe» Fiche 10A «Conduite à tenir par le directeur d école (ou le chef d établissement) en cas de «cas groupés» (au moins trois cas de syndromes grippaux dans la même semaine dans une collectivité scolaire)» Fiche 10b «Fiche de signalement à la D.D.A.S.S. de cas groupés de grippe dans une collectivité scolaire» Fiche 11 «Qui prend la décision de fermer une école ou un établissement ou de le rouvrir?» Fiche 12 «Quand un enfant ou un adulte grippé pourra-t-il retourner dans son école ou son établissement?» Les présentes fiches sont susceptibles d évolution. Elles s appuient sur la circulaire interministérielle n du 25 août 2009 et sur les décisions et recommandations des autorités sanitaires. Si celles-ci venaient à évoluer, elles entraîneraient une adaptation des présentes fiches qui vous seront signalées en temps réel.

2 INFORMER - PROTEGER Fiche 1 Les symptômes de la grippe A H1N1 Les symptômes de la grippe A H1N1 sont identiques à ceux de la grippe saisonnière : Fièvre supérieure à 38, courbatures, grande fatigue, voire maux de tête, et toux ou difficultés respiratoires. Si une personne ressent ces symptômes, elle doit appeler son médecin traitant Contacter le Centre 15 uniquement en cas d urgence. Une personne grippée est contagieuse dès les premiers symptômes et pendant environ 7 jours. Elle doit donc «s isoler» et porter un masque chirurgical (appelé aussi masque antiprojections) quand elle est en présence d une autre personne pendant toute cette période pour éviter de contaminer son entourage.

3 INFORMER - PROTEGER Fiche 2 Comment le virus se transmet-il? (de personne à personne) La transmission du virus de la grippe A H1N1, infection respiratoire très contagieuse, s effectue de la même manière que celle de la grippe saisonnière : Essentiellement par la voie aérienne, c'est-à-dire la dissémination dans l air du virus par l intermédiaire de la toux, de l éternuement ou des postillons d une personne grippée ; Egalement par le contact rapproché avec une personne grippée (lorsqu on l embrasse par exemple) ; Par le contact avec des objets touchés par une personne grippée et qui peuvent donc être contaminés (ex : poignée de porte).

4 INFORMER - PROTEGER Fiche 3 Comment lutter contre la propagation de la grippe A H1N1 et donc se protéger? Le respect de certaines règles d hygiène sont à adopter pour limiter les risques de contamination : - se laver les mains plusieurs fois par jour, au savon et pendant trente secondes ; - utiliser un mouchoir jetable pour éternuer ou tousser ; - jeter immédiatement ce mouchoir à la poubelle et se laver les mains à nouveau. Ces attitudes à adopter que l on appelle «Gestes barrières» constituent une protection de premier ordre contre la propagation du virus. Au-delà de ces consignes comportementales, il est essentiel que les «usagers» des écoles et établissements aient accès à des installations propres et pourvues en produits hygiéniques adaptés : savon liquide, essuie-mains jetables ou soufflerie ; et poubelle (si possible avec un couvercle) et équipée d un sac plastique à l intérieur. Et bien sûr éviter tout contact avec une personne grippée. Ressources vidéos et audio à consulter : (en particulier Film 1a - Se laver les mains (enfant))

5 INFORMER - PROTEGER Fiche 4 A qui sont destinés les masques de protection? Il existe 2 types de masques : - Le masque filtrant (FFP2) - Le masque chirurgical (appelé aussi masque anti-projections) Qui le porte? Le masque filtrant FFP2 La personne saine Le masque chirurgical (ou masque anti-projections) La personne atteinte de la grippe A H1N1 Pourquoi? Afin de protéger la personne qui le porte des personnes atteintes qu elle est amenée à côtoyer (contact direct et prolongé) du fait de sa profession (ex :professionnels de santé) Afin de protéger son entourage de ses projections (postillons) Où le trouver? Réservé aux professionnels En pharmacie Coût? 1 à 2 euros 0,25 euro l unité gratuit avec une ordonnance Durée d efficacité 3 à 5 heures Jusqu à 4 heures Compte tenu de la situation actuelle, il n est pas recommandé aux personnes non malades de se procurer un masque chirurgical. Ces masques chirurgicaux sont réservés aux personnes malades et doivent être portés dès les premiers symptômes pour protéger l entourage de la personne malade.

6 INFORMER - PROTEGER Fiche 5 Mesures de prévention à prendre dès la rentrée par le directeur d école ou le chef d établissement Objectifs de ces mesures : Informer sur les gestes et comportements qui limitent la transmission du virus de la grippe (au cas où une épidémie de grippe surviendrait) 1) En direction des parents d élèves : Diffuser le dépliant de 4 pages «Vous informer sur la grippe A H1N1 et la scolarité de votre enfant» rédigé par le ministère de l Éducation nationale pour informer les parents (via les enfants) ; grippe/27/4/info-grippe-a-h1n pdf Inciter les parents à ne pas envoyer leurs enfants à l école en cas de suspicion de grippe et les inviter à contacter leur médecin traitant ; Leur demander de vous informer immédiatement si le diagnostic de grippe est confirmé par leur médecin. 2) En lien avec les collectivités de rattachement Veiller à ce que «les usagers» des écoles et établissements aient accès à des installations propres et pourvues en produits hygiéniques adaptés : - savon liquide, essuie-mains jetables ou soufflerie ; - poubelle (si possible avec un couvercle) et équipée d un sac plastique à l intérieur. 3) Présenter les «gestes barrières» (voir fiche 3 : Comment lutter contre la propagation de la grippe A H1N1 et donc se protéger) à tous les élèves scolarisés de la maternelle à la Terminale, dans les tous premiers jours de la rentrée scolaire. Les modalités de cette présentation sont laissées à l appréciation des écoles et des établissements Des affiches et des autocollants reprenant les «gestes barrières» édités par l INPES vous seront de nouveau transmis par l Inspection académique. et prévoir une organisation qui permette de veiller à la bonne application de ces comportements recommandés, au besoin les rappeler, les renforcer. 4) Rechercher, au sein de l établissement ou de l école, un lieu écarté des activités collectives qui permettrait d isoler le ou les enfants (ou personnes adultes) qui présenteraient des symptômes grippaux pendant la classe, dans l attente du retour à leur domicile. 5) Le conseil d école ou le Conseil d administration de l établissement sera tenu informé dès la rentrée, et chaque fois que jugé nécessaire, des mesures prises dans le cadre de la lutte contre l épidémie. 6) Les chefs des établissements comportant un internat devront s assurer dès la rentrée de l existence effective du correspondant local de l élève interne et que celuici est en mesure de le prendre en charge, sans délai, en cas de décision de fermeture de l établissement.

7 INFORMER - PROTEGER Fiche 6 Pour en savoir plus : les différents sites à consulter Le site interministériel de préparation à un risque de pandémie grippale Pandémie grippale guide pratique de la vie quotidienne Le site du ministère de l Éducation nationale Le site du ministère de la santé et des sports Le site de l Institut National de Prévention et d Education pour la Santé Éducation à la santé (RLR : ; 100-8) Pandémie grippale A/H1N1 : impact sur le milieu scolaire et conduite à tenir Circulaire n du (NOR > MENE C) Éducation à la santé (RLR : 505-7) Rôle des personnels de santé dans le cadre d une pandémie grippale Circulaire n du (NOR > MENE C) Éducation à la santé (RLR : ; 100-8) Lutte contre la propagation de la nouvelle grippe A/H1N1 Diffusion des gestes barrières dans les classes Note de service n du (NOR > MENE N) Circulaire n du (NOR > MENG C) Pandémie grippale A/H1N1 : santé et sécurité au travail ; maintien de la continuité pédagogique.

8 AGIR - REAGIR Fiche 7 Conduite à tenir quand un (des) élèves ou un (des) membres(s) du personnel présente(nt) dans la journée une symptomatologie évoquant un syndrome grippal (toux, fièvre, courbatures, maux de tête) Dans l attente du retour à domicile, les élèves ou les membres du personnel se plaignant de ces symptômes doivent être immédiatement isolés du reste de la communauté éducative. Un local doit être prévu pour les élèves. Ils seront placés sous la surveillance permanente d un adulte qui portera un masque de protection. Le directeur d école ou le chef d établissement contacte immédiatement les parents afin que la personne atteinte puisse regagner son domicile dans les plus brefs délais (la famille organisera alors la prise en charge médicale de son enfant par le médecin traitant) et leur demandera de l informer sans délai si le diagnostic de grippe est confirmé par leur médecin. Rappel : le recours direct au Centre 15 est réservé aux urgences médicales. N.B. : Chaque école ou établissement remplira le protocole de prise en charge des personnes présentant des symptômes évoquant la grippe. Le protocole à utiliser figure en fiche 8.

9 Document à conserver au sein de l école ou de l établissement AGIR - REAGIR Fiche 8 Protocole de prise en charge à l école de tout élève présentant des symptômes évoquant la grippe Date : Nom et prénom de l élève : Coordonnée de l école ou de l établissement : Sexe : Classe : L élève bénéficie-t-il : o d un projet d accueil individualisé (PAI) o d un projet personnalisé de scolarisation (PPS) Symptômes : Symptômes observés ou Date et heure de survenue Evolution constatée décrits par l élève Actions engagées : o Isolement dans un local : Oui non Si oui : Heure : Fonction de l adulte chargé de la surveillance de l élève : o Appel de la famille : joignable non joignable Si la famille a été jointe, réponse de celle-ci : o Appel du 15 (uniquement en cas d urgence médicale) : Oui non o Intervention d un professionnel de santé présent dans l établissement : Oui non Si oui : médecin scolaire Intervention effectuée : infirmière scolaire Retour de l élève à son domicile : Oui non Si oui : - heure de départ de l école ou l établissement - pris en charge par : (coordonnées parents ou autre désigné par le parent) Si non : quelles suites ont été données : Cet élève fait-il partie d un cas groupé signalé? Oui non

10 AGIR - REAGIR Fiche 9 A Conduite à tenir par le directeur d école (ou le chef d établissement) lorsqu un enfant (ou un adulte) qui fréquente l école est atteint de la grippe 1) Cet enfant (ou adulte) ne pourra revenir dans l école qu à l issue de la période de contagiosité (Rappel : 7 jours après l apparition des premiers signes de la grippe). 2) Information en direction des adultes de l école et des parents d élèves à l aide de ce modèle : «Un (des) cas de grippe nous a (ont) été signalé(s) chez un (des) enfant(s) (adulte) qui fréquente(nt) l école de votre enfant. Cet enfant bénéficie d une prise en charge adaptée. La grippe est une maladie très contagieuse qui peut concerner tout le monde. Afin de limiter au maximum les risques d épidémie, nous vous demandons de bien vouloir consulter votre médecin traitant si votre enfant présente de la fièvre supérieure à 38 accompagnée de courbatures, fatigue, toux et d informer sans délai le directeur d école si le diagnostic de grippe est confirmé. 3) Vigilance accrue sur l application des «gestes barrières» afin de limiter la propagation du virus de la grippe. 4) Veiller à ce que les enfants qui fréquentent l école soient munis de mouchoirs jetables et qu ils puissent disposer d une poubelle hermétique. 5) Signaler sans délai. Pour cela : le directeur d école saisit l inspecteur de l Éducation nationale de circonscription et informe la mairie de son signalement ; l Inspecteur de l Éducation nationale de circonscription saisit l Inspection académique par mel : ; le chef d établissement saisit l Inspection académique par mel : et informe de son signalement le Conseil Général pour les collèges ou le Conseil Régional pour les lycées ; le secrétariat Général de l Inspection académique en réfère au recteur d académie qui alertera le Préfet du département concerné. Pour cela utiliser la Fiche 9B «Signalement de tout élève présentant des symptômes évoquant la grippe»

11 AGIR - REAGIR Fiche 9 B Fiche de signalement de tout élève présentant des symptômes évoquant une grippe Date : Coordonnées de l école ou de l établissement : - adresse : - téléphone : - mèl : Elève concerné : Nom - Prénom : Age : Sexe : Classe : Adresse(s) de résidence de l élève : Lieu où sont apparus les premiers symptômes évoquant la grippe : La famille L école Si école, heure d appel des parents : Fratrie dans l établissement : oui non Si oui : nombre classe Fratrie dans un autre établissement : oui non où : dans une crèche oui non où : Remarques complémentaires éventuelles :

12 AGIR - REAGIR Fiche 10 A Conduite à tenir par le directeur d école (ou le chef d établissement) en cas de «cas groupés» (au moins trois cas de syndromes grippaux dans la même semaine dans une collectivité scolaire) En situation de cas symptomatiques groupés, le Directeur d école ou le chef d établissement doit procéder sans délai au signalement de chaque élève selon la procédure retenue dans le paragraphe 5 de la fiche 9A (une fiche 9B par élève). De plus, il signalera également sans délai ces cas groupés à la D.D.A.S.S (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) - Tel : Mel : à l aide la Fiche 10 B. Une copie de cette fiche 10 B sera également adressée aux autorités académiques (selon la procédure retenue dans le paragraphe 5 de la fiche 9A).

13 AGIR - REAGIR Fiche 10 B Fiche de signalement à la DDASS de cas groupés de grippe dans une collectivité scolaire Un cas groupé de grippe est défini par : la survenue d au moins 3 cas en une semaine de syndrome respiratoire aigu à début brutal dans une même collectivité. et l absence d élément orientant vers un autre diagnostic. Date du signalement (jj/mm/aaaa) : Nom de l établissement : Adresse de l établissement : Commune : Code postal : Collectivité Personne responsable du signalement : Fonction : Tel : Fax : E_mail : Type d établissement : Ecole maternelle Ecole primaire Collège, Lycée Nombre de personnes dans la collectivité : Nombre de cas : Dates de survenue des cas : Nombre de personnes hospitalisées : Le signalement est à effectuer sans délai à la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) : - pendant les heures ouvrables Tel : Mèl : - hors heures ouvrables (standard de la Préfecture qui mettra en relation avec le cadre d astreinte de la DDASS). Une copie sera également envoyée aux autorités académiques selon la procédure retenue dans la Fiche 9A

14 AGIR - REAGIR Fiche 11 Qui prend la décision de fermer une école ou un établissement ou de le rouvrir? C est le Préfet du département (représentant local du gouvernement) qui décide de fermer ou de rouvrir les écoles et établissements scolaires en fonction de la situation sanitaire et de son évolution. Lui seul communique sur cette décision. Cette décision est prise après concertation avec les autorités académiques, les autorités sanitaires (D.D.A.S.S.) et les collectivités territoriales concernées. La réouverture des écoles et des établissements scolaires décidée par le Préfet s effectue dans les conditions suivantes conformément aux indications du Ministère de la Santé et des Sports : - l établissement doit avoir été fermé pendant au moins six jours consécutifs (incluant les week-end) ; - l aération et le ménage complet des locaux de l établissement scolaire, avec notamment nettoyage des surfaces et des objets collectifs (tables de classes, poignées de porte, chasses d eau, télécommandes ), doivent avoir été assurés avant la réouverture. Ce nettoyage peut être réalisé avec les produits ménagers habituels ou avec du savon et de l eau chaude. Les personnels effectuant ce nettoyage devront uniquement être équipés des gants habituellement utilisés pour cette tâche. Il n est pas nécessaire de désinfecter les locaux ; - les élèves et les adultes qui ne présentent aucun symptôme ou qui, ayant été atteints par la maladie sont à la fin de la période de contagiosité (soit sept jours après l apparition des premiers symptômes) peuvent réintégrer l établissement scolaire.

15 AGIR - REAGIR Fiche 12 Quand un enfant ou un adulte grippé pourra-t-il retourner dans son école ou son établissement? Les enfants ou adultes grippés pourront retourner dans l école ou l établissement à la fin de la période de contagiosité. Celle-ci est d une durée de 7 jours après l apparition des premiers symptômes. Cette réintégration ne sera pas soumise à la production d un certificat médical attestant de l absence de symptômes grippaux ou de fin de période de contagiosité.

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE RISQUES NATURELS RISQUE PANDÉMIQUE.AVRIL 2013 RISQ

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE RISQUES NATURELS RISQUE PANDÉMIQUE.AVRIL 2013 RISQ UES NATURELS UE PANDÉMIQUE UE PANDÉMIQUE INTRODUCTION : Le risque de pandémie grippale H5N1 existe bien qu aucun cas ne soit encore apparu en France. Il convient néanmoins de s y préparer En phase d alerte

Plus en détail

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées Mesures à mettre en œuvre dans les établissements d hébergement pour personnes âgées en cas de syndrome respiratoire aigu lors d une pandémie de grippe A(H1N1) Fiche pour les responsables des établissements

Plus en détail

Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9

Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9 Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9 < retour à la liste Ce que doivent savoir les parents, les professionnels de l éducation et les élèves en fonction de l évolution de la grippe : les sites de référence

Plus en détail

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!...

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!... Épidémie de grippe Table des matières Définitions... 1 Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2 Incubation :... 2 Comment se protéger!... 2 Mouchage, éternuements, crachat, toux... 2 Éviter

Plus en détail

Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées

Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées Ce jeu de questions-réponses est susceptible d évoluer en fonction de la situation épidémiologique,

Plus en détail

1 La Grippe en questions

1 La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009

Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009 Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009 Dans ce document sont présentées sous la forme de questions / réponses les principales informations concernant la grippe A(H1N1) : éléments

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1. Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009

REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1. Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009 REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1 Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009 NATURE DU RISQUE GRIPPAL La grippe est une infection respiratoire aigue -Très contagieuse -Due à un virus influenzae

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU SECTEUR DE L ALIMENTATION

GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU SECTEUR DE L ALIMENTATION PANDÉMIE GRIPPALE GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU SECTEUR DE L ALIMENTATION p.2 INFLUENZA AVIAIRE ET PANDÉMIE GRIPPALE p.2 POURQUOI FAUT-IL SE PRÉPARER? p.3 RISQUE DE CONTAGION p.4 MESURES DE

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES POLE SANTE NATIONAL 17 novembre 2009 DEFINITIONS LA CONTAGION est la TRANSMISSION D UNE MALADIE par contact avec un sujet malade. Toutes les maladies ne sont pas contagieuses (par exemple le diabète n

Plus en détail

MATÉRIEL DE PROTECTION DES CLIENTS INFORMATION DES CLIENTS PRODUITS D USAGE COURANT TRANSPORTS / ENTREPÔTS / PLATEFORMES

MATÉRIEL DE PROTECTION DES CLIENTS INFORMATION DES CLIENTS PRODUITS D USAGE COURANT TRANSPORTS / ENTREPÔTS / PLATEFORMES p.2 INTRODUCTION p.3 MESURE ORGANISATIONNELLE p.3 PERSONNEL DISPOSITIONS JURIDIQUES SOCIALES ET COMMERCIALES INFORMATION DU PERSONNEL MATÉRIEL DE PROTECTION ET HYGIÈNE DU PERSONNEL ORGANISATION GÉNÉRALE

Plus en détail

Grippe A/H1N1 : Elargissement du dispositif de prise en charge des patients au secteur ambulatoire

Grippe A/H1N1 : Elargissement du dispositif de prise en charge des patients au secteur ambulatoire Grippe A/H1N1 : Elargissement du dispositif de prise en charge des patients au secteur ambulatoire Dossier de presse Mercredi 22 juillet 2009 Contact presse : Service de presse de Roselyne Bachelot-Narquin

Plus en détail

PANDEMIE GRIPPALE DE TYPE A QUE FAIRE EN ENTREPRISE?

PANDEMIE GRIPPALE DE TYPE A QUE FAIRE EN ENTREPRISE? N 111 - SOCIAL n 55 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 21juillet 2009 ISSN 1769-4000 L essentiel PANDEMIE GRIPPALE DE TYPE A QUE FAIRE EN ENTREPRISE? Une circulaire DGT 2009/ 16 du 3 juillet

Plus en détail

Circulaire du 4 septembre 2009

Circulaire du 4 septembre 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat NOR : BCFF0920191C Circulaire du 4 septembre 2009 relative à l organisation, aux attributions

Plus en détail

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général I/ Grippes saisonnières 1/ Cadre général La grippe saisonnière est une infection virale contagieuse due à des virus de type Myxovirus influenzae. De nombreux virus grippaux circulent dans le monde, notamment

Plus en détail

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Préambule La mairie de St Crépin Ibouvillers met à disposition des familles qui ont un enfant de 3 à 11 ans, scolarisé

Plus en détail

CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS HYGIENE DE VIE

CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS HYGIENE DE VIE CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS HYGIENE DE VIE Public : Parents HYGIENE DE VIE Les poux Dépliant - A base de dessins accompagnés de légendes simples, ce document destiné aux parents répond

Plus en détail

Confidentiel Projet d Accueil Individualisé (PAI) En Secondaire (Collège/Lycée) Avec Internat

Confidentiel Projet d Accueil Individualisé (PAI) En Secondaire (Collège/Lycée) Avec Internat Confidentiel Projet d Accueil Individualisé (PAI) En Secondaire (Collège/Lycée) Avec Internat Sauf élément nouveau ce PAI est valable durant la scolarité de l élève, en secondaire Circulaire n 2003-135

Plus en détail

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 2/ DÉPARTEMENT DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DES ÉTATS-UNIS Centre pour

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS Académie de AIX-MARSEILLE École : Inspection académique DES BOUCHES DU RHONE FICHE DE RENSEIGNEMENTS Année scolaire : Niveau : Classe : ÉLÈVE NOM : NOM d'usage : Sexe : M F Prénom(s) : / / Né(e) le : /

Plus en détail

Informer. http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/img/pdf/plan_pg_2009.pdf

Informer. http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/img/pdf/plan_pg_2009.pdf Nouveau virus de grippe QUESTIONS / REPONSES 5 mai 2009 Fiche 5 Pour les réponses aux questions générales concernant la nature du virus ou les connaissances médicales et épidémiologiques disponibles, nous

Plus en détail

Les Andelys, le 7 septembre 2009. L Inspecteur de l Education Nationale,

Les Andelys, le 7 septembre 2009. L Inspecteur de l Education Nationale, Les Andelys, le 7 septembre 2009 L Inspecteur de l Education Nationale, à Mesdames et Messieurs les Directeurs, Mesdames et Messieurs les Chargés d Ecole, Inspection de l Education Nationale Circonscription

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique adoptée par le conseil d administration du CPE les Globules le 4 juin 2013 Révisé et adopté par le CA le 22 mai 2014. Le centre de la petite

Plus en détail

FICHE DE LIAISON ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR/ETUDIANT

FICHE DE LIAISON ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR/ETUDIANT CONFIDENTIEL FICHE DE LIAISON ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR/ETUDIANT La mucoviscidose est une maladie génétique invalidante, qui touche les voies respiratoires et digestives. Les contraintes qu'elle

Plus en détail

Chers Néo-Écossais, chères Néo-Écossaises,

Chers Néo-Écossais, chères Néo-Écossaises, Chers Néo-Écossais, chères Néo-Écossaises, J aimerais vous fournir une mise à jour concernant les efforts accomplis par la province dans la lutte contre le virus de la grippe H1N1 (virus dit de la «grippe

Plus en détail

PREVENTION ET CONDUITE A TENIR EN CAS DE LA GRIPPE SAISONNIERE

PREVENTION ET CONDUITE A TENIR EN CAS DE LA GRIPPE SAISONNIERE 1. OBJECTIF Prévenir une épidémie de grippe saisonnière. 2. DOMAINE D APPLICATION Médecin traitant, Médecin coordonnateur, Cadre de Santé, Directeur, Infirmière Coordinatrice, kinésithérapeutes et tout

Plus en détail

Dossier de presse Base élèves

Dossier de presse Base élèves Dossier de presse Base élèves Afin de répondre aux interrogations légitimes d une partie des parents d élèves aveyronnais qui nous sont relayées par les syndicats, nous vous transmettons un dossier de

Plus en détail

. Vider les comptes épargne temps. Faire des économies sur les salaires en ne versant pas les primes. Tester le télétravail grandeur nature

. Vider les comptes épargne temps. Faire des économies sur les salaires en ne versant pas les primes. Tester le télétravail grandeur nature Compte rendu du CHS Central du 13 octobre 2009 PCS (Plan Continuité de Service) en cas de pandémie grippale. Le CHS central consacré au PCS en cas de pandémie grippale, s est tenu sous la présidence de

Plus en détail

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale Février 2009 MESSAGES CLÉS Ces

Plus en détail

Pandémie grippale et entreprises

Pandémie grippale et entreprises 1 sur 16 20/07/2009 18:55 Pandémie grippale et entreprises La pandémie actuelle due au nouveau virus A/H1N1 concerne toutes les entreprises et leurs salariés. Le plan national français «Pandémie grippale»

Plus en détail

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous?

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Vous refusez à cause des effets secondaires Explications : En

Plus en détail

Ville de La Celle Saint-Cloud

Ville de La Celle Saint-Cloud Ville de La Celle Saint-Cloud Règlement des restaurants scolaires et des activités périscolaires 1 La ville de La Celle Saint-Cloud met en place la restauration scolaire et des accueils périscolaires pour

Plus en détail

La construction de notre PCA a pour but d assurer la protection du personnel et du maintient de notre activité.

La construction de notre PCA a pour but d assurer la protection du personnel et du maintient de notre activité. PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE...3 1.1 LA SITUATION ACTUELLE...3 1.2 NOTRE MISE EN PLACE DU PLAN DE CONTINUITE DE L ACTIVITE...3 1.3 NOS CONTACTS...3 2. NOS SERVICES EXPOSES AU RISQUE...4

Plus en détail

Prénom Nom - Classe. Photo

Prénom Nom - Classe. Photo Projet d'accueil Individualisé (PAI) pour les activités périscolaires 2011/2012 établi conformément aux dispositions de la circulaire n 2003-135 du 8-9-2003 Photo PROJET APPLICABLE DANS LE CAS OU L ENFANT

Plus en détail

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal)

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal) REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE DES ACTIVITES PERISCOLAIRES FACULTATIVES, DE 15H30 A 16H15 ET DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE D ANDÉ (Approuvé par délibération du Conseil Municipal) Dispositions

Plus en détail

Précautions barrière vis à vis de la grippe

Précautions barrière vis à vis de la grippe Précautions barrière vis à vis de la grippe Madame Patricia Lathière en collaboration avec Madame Sophie Steunou 05/12/2006 http://www.grippeaviaire.gouv.fr/ Transmission interhumaine Par l'intermédiaire

Plus en détail

Aide-mémoire à l intention des commissions scolaires en vue de l élaboration d un plan de communication en cas de pandémie d influenza (grippe H1N1)

Aide-mémoire à l intention des commissions scolaires en vue de l élaboration d un plan de communication en cas de pandémie d influenza (grippe H1N1) Aide-mémoire à l intention des commissions scolaires en vue de l élaboration d un plan de communication en cas de pandémie d influenza (grippe H1N1) Octobre 2009 Aide-mémoire à l intention des commissions

Plus en détail

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Direction départementale de la cohésion sociale - Vienne Charte d'engagements réciproques Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Ecole

Plus en détail

Ministère de l Éducation Nationale et Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Plan de prévention et de lutte «pandémie grippale»

Ministère de l Éducation Nationale et Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Plan de prévention et de lutte «pandémie grippale» Ministère de l Éducation Nationale et Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Plan de prévention et de lutte «pandémie grippale» Sommaire Introduction... 3 I Organisations ministérielles

Plus en détail

PROTOCOLE DE SIGNALEMENT ET D INVESTIGATION DES CLUSTERS DE GRIPPE A (H1N1) 2009

PROTOCOLE DE SIGNALEMENT ET D INVESTIGATION DES CLUSTERS DE GRIPPE A (H1N1) 2009 PROTOCOLE DE SIGNALEMENT ET D INVESTIGATION DES CLUSTERS DE GRIPPE A (H1N1) 2009 VERSION DU 23 JUILLET 2009 1 Sommaire 1. INTRODUCTION... 3 2. OBJECTIFS... 4 3. METHODE... 5 3.1. DEFINITIONS DE CAS GROUPES...

Plus en détail

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS D LIVRET BAFA DE FORMATION N 12063*02 Vous êtes engagé dans une formation qui permet d obtenir le BAFA et d exercer les fonctions d animateur en accueils collectifs de mineurs. Vous trouverez ci-joints

Plus en détail

Mise à jour des consignes de tri. Dossier de demande de financement

Mise à jour des consignes de tri. Dossier de demande de financement Mise à jour des consignes de tri Dossier de demande de financement ECOFOLIO vous accompagne dans la création et la mise à jour de vos consignes de tri Merci de vous référer à la notice explicative jointe

Plus en détail

Année scolaire 2016/2017

Année scolaire 2016/2017 Pôle Enfance Accueils Périscolaires 11, rue du Verdon 67100 STRASBOURG 03 88 21 13 80 03 88 21 13 70 Année scolaire 2016/2017 PREAMBULE Les Accueils Périscolaires de la Communauté de Communes du Rhin fonctionnent

Plus en détail

Règlement intérieur Accueil de Loisirs de Vertus

Règlement intérieur Accueil de Loisirs de Vertus Règlement intérieur Accueil de Loisirs de Vertus 1 2 La structure sera ouverte pendant les petites vacances scolaires (excepté Noël) et au mois de Juillet. Sa gestion est assurée par Le Relais Familles

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ

PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ Inspection Académique de la Haute-Garonne PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (circulaire 2003-135 du 8 septembre 2003) l enfant ou l adolescent concerné NOM, PRÉNOM : classe :. né le : nom de la collectivité

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

Neuilly-lès-Dijon Accueil de loisirs Accueil jeunes NAP

Neuilly-lès-Dijon Accueil de loisirs Accueil jeunes NAP Neuilly-lès-Dijon Accueil de loisirs Accueil jeunes NAP Ufcv Bourgogne 29 rue Jean-Baptiste Baudin 21 000 Dijon Le dossier d inscription ❶ Qu est-ce que l inscription? L inscription d un enfant à un accueil

Plus en détail

ANNEXE 3 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE EN DEHORS DES ALLERGIES EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT

ANNEXE 3 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE EN DEHORS DES ALLERGIES EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT ANNEXE 3 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE EN DEHORS DES ALLERGIES EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT Photo Nom : Prénom : Adresse : Date de Naissance : Sexe

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL 1568 PERSONNELS Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL Année : Nom de l agent : Nom de l évaluateur : Prénom : Prénom : Date de naissance : Corps - grade : Intitulé de la fonction : Intitulé de

Plus en détail

Charte des voyages et sorties scolaires

Charte des voyages et sorties scolaires Charte des voyages et sorties scolaires Vu la circulaire n 2011-117 du 3 août 2011 modifiée par la circulaire n 2013-106 du 16 juillet 2013 portant sur les modalités d organisation des sorties et voyages

Plus en détail

Conduite à tenir en cas de grippe A (H1N1)

Conduite à tenir en cas de grippe A (H1N1) Établissements d hébergement pour personnes handicapées Conduite à tenir en cas de grippe A (H1N1) La grippe est une infection respiratoire aiguë très contagieuse et les mesures à mettre en œuvre s inscrivent

Plus en détail

DOSSIER PAI ELEVE CONCERNE. Adresse : 21 rue de la Roche Guyon 78270 BENNECOURT. Date de naissance : 23/11/2008. Classe : Moyenne section maternelle

DOSSIER PAI ELEVE CONCERNE. Adresse : 21 rue de la Roche Guyon 78270 BENNECOURT. Date de naissance : 23/11/2008. Classe : Moyenne section maternelle Circulaire projet d accueil n 2003-135 du 08/09/2003 ( Bulletin Officiel n 34 du 18/09/2003 ) Circulaire restauration scolaire n 2001-118 du 25/06/2001 (BO Spécial n 9 du 28/06/2001) ELEVE CONCERNE : LACOMME

Plus en détail

Objet : GRIPPE A H1N1. Madame, Monsieur,

Objet : GRIPPE A H1N1. Madame, Monsieur, Le Principal Collège Albert CAMUS MOULINS LES METZ à Mesdames et Messieurs les Parents d Elèves Mesdames et Messieurs les Membres de la communauté éducative (pour information) Lucien PIETRON Principal

Plus en détail

FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016

FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016 FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016 Cette fiche doit vous permettre de déterminer si vous pouvez présenter une demande de bourse nationale

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L ACCUEIL DE LOISIRS

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L ACCUEIL DE LOISIRS RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L ACCUEIL DE LOISIRS ARTICLE 1 JOURS D OUVERTURE ET HORAIRES L Accueil de Loisirs, de la est ouvert de 6h50 à 8h35 et de 16h30 à 18h30 le lundi, mardi, jeudi et vendredi pendant

Plus en détail

Procédure relative aux conseils de disciplines

Procédure relative aux conseils de disciplines Annexe 5 Procédure relative aux conseils de disciplines I - LES REGLES RELATIVES A LA MISE EN PLACE DU CONSEIL DE DISCIPLINE. C est au chef d établissement qu il revient d apprécier, s il y a lieu, d engager

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel

GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel Sommaire - Préambule - Missions de l AVSI - Mise en œuvre de l accompagnement - Cadre de l emploi - Temps de

Plus en détail

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H. CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.P.A.D. ENTRE L E.H.P.A.D. représenté par d une part,

Plus en détail

Pandémie grippale et continuité d activité

Pandémie grippale et continuité d activité Pandémie grippale et continuité d activité I. Les notions Modes de transmission En Alsace Entreprises concernées Grippe A / H1N1 Infection humaine par un virus grippal d origine porcine. Ce virus appartient

Plus en détail

Règlement intérieur de l Accueil Collectif de Mineurs (ACM) des vacances scolaires

Règlement intérieur de l Accueil Collectif de Mineurs (ACM) des vacances scolaires Mairie de Séné (56860) Service Enfance-Jeunesse Règlement intérieur de l Accueil Collectif de Mineurs (ACM) des vacances scolaires Préambule Ce règlement intérieur est une annexe au projet éducatif de

Plus en détail

Les épidémies en EHPAD

Les épidémies en EHPAD Les épidémies en EHPAD Pourquoi signaler? Quand? Comment? Journée de formation et d'information en hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD 28 mai 29 1 Quand parle-t-on d'épidémie? Une épidémie

Plus en détail

Respectez les règles d hygiène :

Respectez les règles d hygiène : Les modes de transmission de la maladie sont les postillons, la toux, l éternuement ainsi que par l intermédiaire des mains. C est pourquoi il faut suivre scrupuleusement les consignes d hygiène. Respectez

Plus en détail

N/ réf : N mercure : La ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité

N/ réf : N mercure : La ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la santé et des solidarités Ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité Direction générale de l action sociale Sous-direction

Plus en détail

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Vous allez considérer que vous entrez dans une école que vous n avez pas l habitude de fréquenter. Vous entrez

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS «CROZET» Les Scoubidous 01170 CROZET. Téléphone 06 74 81 21 54

ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS «CROZET» Les Scoubidous 01170 CROZET. Téléphone 06 74 81 21 54 ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS «CROZET» Les Scoubidous 01170 CROZET Téléphone 06 74 81 21 54 Les lundi, mardi, jeudi, vendredi de 07 h 00 à 08 H 30 et de 16 h 00 à 18 h 30, Le mercredi de 07 h 00 à 18 h

Plus en détail

PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE TYPE (PCA)

PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE TYPE (PCA) PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE TYPE (PCA) Chers adhérents, En vue de préparer le pays à la menace d une pandémie grippale, les Pouvoirs Publics Français ont adopté un plan national de prévention et de lutte.

Plus en détail

RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016

RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016 RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016 1 INSCRIPTION ET ADMISSION Tout enfant du RPI est inscrit dans la commune où il réside quelle que soit la classe

Plus en détail

Septembre 2009 28/09 Social 14. Retrouvez toutes nos circulaires sur www.fncf.org GRIPPE A H1N1

Septembre 2009 28/09 Social 14. Retrouvez toutes nos circulaires sur www.fncf.org GRIPPE A H1N1 SEPTEMBRE 2009 Auteur : MOS Retrouvez toutes nos circulaires sur www.fncf.org 28/09 Social N 14 GRIPPE A H1N1 Faisant suite aux interrogations de certains exploitants et aux différentes notes, communications

Plus en détail

Quelles sont les vaccins et les médicaments disponibles?

Quelles sont les vaccins et les médicaments disponibles? 1 Qu est-ce que le H1N1? Le H1N1, est une grippe qui a commencé au Mexique en Avril 200. C est pour cela qu on l appelle grippe mexicaine, elle a plusieurs symptômes peu dangereux: comme la température

Plus en détail

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique F I C H E 4 1 AIDE AUX VICTIMES I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique II. MESURES EN FAVEUR DES VICTIMES

Plus en détail

PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE (PCA) EN PANDEMIE GRIPPALE

PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE (PCA) EN PANDEMIE GRIPPALE PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE (PCA) EN PANDEMIE GRIPPALE Rédacteur : Audrey RUAT Responsable Qualité - Sécurité Vérificateur : Corinne LE VELLY Assistante de Direction Ressource Humaine Approbateur : Gaël

Plus en détail

PIECES A FOURNIR OBLIGATOIREMENT SOUS PEINE DE REFUS DU DOSSIER D INSCRIPTION

PIECES A FOURNIR OBLIGATOIREMENT SOUS PEINE DE REFUS DU DOSSIER D INSCRIPTION PIECES A FOURNIR OBLIGATOIREMENT SOUS PEINE DE REFUS DU DOSSIER D INSCRIPTION - Photocopie recto-verso de la carte d identité - Photocopie de l attestation de recensement (dès 16 ans en mairie) ou photocopie

Plus en détail

Cahier des charges. DISPOSITIF DE MAINTIEN ET D ACCCOMPAGNEMENT A DOMICILE (DMAD) DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT AU RETOUR en FAMILLE (DARF)

Cahier des charges. DISPOSITIF DE MAINTIEN ET D ACCCOMPAGNEMENT A DOMICILE (DMAD) DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT AU RETOUR en FAMILLE (DARF) Cahier des charges DISPOSITIF DE MAINTIEN ET D ACCCOMPAGNEMENT A DOMICILE (DMAD) DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT AU RETOUR en FAMILLE (DARF) I. DEFINITION Le Département s est engagé dans une démarche de création

Plus en détail

Vu la Convention de sauvegarde des droits de l homme et des libertés fondamentales du Conseil de l Europe du 4 novembre 1950 ;

Vu la Convention de sauvegarde des droits de l homme et des libertés fondamentales du Conseil de l Europe du 4 novembre 1950 ; DELIBERATION N 2012-86 DU 11 JUIN 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LE MINISTRE D ETAT RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE PAR LA

Plus en détail

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe TROISIEME CONCOURS EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE DU MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 de 9 H 00 à 11 H 00 IMPORTANT

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Conseils à l employeur sur LE RISQUE AGRESSION. Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression

Conseils à l employeur sur LE RISQUE AGRESSION. Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression Repérer les situations à risques liées au site : La sécurité doit être intégrée dès la conception des locaux. Il faut repérer et évaluer les vulnérabilités du

Plus en détail

CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I PIECES ET ELEMENTS COMPLEMENTAIRES A JOINDRE

CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I PIECES ET ELEMENTS COMPLEMENTAIRES A JOINDRE CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I CI-JOINT A REMPLIR ET A RETOURNER AU SERVICE SCOLAIRE DE LA MAIRIE. Protocole d'accueil Individualisé. 1ère partie à remplir et signer par les parents. 2ème partie à remplir

Plus en détail

Le Ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat

Le Ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat Direction générale de l'administration et de la fonction publique Sous-direction des carrières et des rémunérations Bureau des rémunérations, des pensions et du temps de travail (B7) Dossier suivi par

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ Personnel MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction des professions

Plus en détail

VERSION : SEPTEMBRE 2014 D i r e c t i o n d e s a n t é p u b l i q u e d e l a M o n t é r é g i e

VERSION : SEPTEMBRE 2014 D i r e c t i o n d e s a n t é p u b l i q u e d e l a M o n t é r é g i e Outils pour la gestion des éclosions de grippe saisonnière VERSION : SEPTEMBRE 2014 D i r e c t i o n d e s a n t é p u b l i q u e d e l a M o n t é r é g i e Table des matières Aide-mémoire Activités

Plus en détail

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A)

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A) DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département Développement des compétences et parcours de carrière Contact Nathalie GIGOT Tél : 01 41 90 34 66 Fax : 01 41 90 34 09 E-mail

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature CHANTIERS DE JEUNES 2016 Service Jeunesse et Sports 57 rue du Général de Gaulle - 95880 Enghien Les Bains Tel : 01 34 28 46 38 jeunesse.et.sports@enghien95.fr DEPOT DU DOSSIER D

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG

LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG 1. Introduction Le règlement (CE) n 1223/2009 relatif aux produits cosmétiques («règlement Cosmétiques») 1 a jeté les fondements d une gestion uniforme des

Plus en détail

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD)

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Enquête nationale sur les événements indésirables associés aux soins (ENEIS) Incidence des événements indésirables

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL AUTO/MED/SCAN DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation prévues par l article R.1333-23 du code

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR POUR LA STRUCTURE MICRO CRECHE «A-PE-TI-PA»

REGLEMENT INTERIEUR POUR LA STRUCTURE MICRO CRECHE «A-PE-TI-PA» REGLEMENT INTERIEUR POUR LA STRUCTURE MICRO CRECHE «A-PE-TI-PA» SOMMAIRE 1.La structure... 3 2.Les horaires... 3 3.Les Vacances... 3 4.Enfants :... 3 5.Admission :... 3 6.Fonctionnement... 4 7.Résidents

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-156 DU 12 NOVEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-156 DU 12 NOVEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-156 DU 12 NOVEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DE L APPLICATION CHALLENGE FITNESS

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DE L APPLICATION CHALLENGE FITNESS CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DE L APPLICATION CHALLENGE FITNESS ARTICLE 1 : PREAMBULE Les présentes Conditions Générales d'utilisation (ci-après «CGU») ont pour objet de définir les conditions d'accès

Plus en détail

CANTINE MUNICIPALE DE MAZAUGUES

CANTINE MUNICIPALE DE MAZAUGUES CANTINE MUNICIPALE DE MAZAUGUES FONCTIONNEMENT ET REGLEMENT ANNEE 2011-2012 Tout enfant inscrit à l école communale de MAZAUGUES peut être admis au service de restauration scolaire. Ce service est ouvert

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-105 DU 18 NOVEMBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE

DELIBERATION N 2015-105 DU 18 NOVEMBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DELIBERATION N 2015-105 DU 18 NOVEMBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

SOMMAIRE. Mise en place de la Taxe de Séjour Page 20. Modalités de perception Page 30. Tarifs en vigueur Page 50. Obligations de l hébergeur Page 70

SOMMAIRE. Mise en place de la Taxe de Séjour Page 20. Modalités de perception Page 30. Tarifs en vigueur Page 50. Obligations de l hébergeur Page 70 SOMMAIRE Mise en place de la Taxe de Séjour Page 20 Modalités de perception Page 30 Tarifs en vigueur Page 50 Obligations de l hébergeur Page 70 Modèles Page 80 -Déclaration en Mairie des Meublés de Tourisme

Plus en détail

La grippe aviaire Un risque de pandémie?

La grippe aviaire Un risque de pandémie? La grippe aviaire Un risque de pandémie? Liliane Boitel Octobre 2005 1 Définitions Épidémie grippale : forte augmentation dans l espace et dans le temps des cas de grippe Pandémie grippale : forte augmentation

Plus en détail