dialogues Septembre Big data, des données et des services? 07 enjeux partenaires pour des territoires innovants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dialogues Septembre Big data, des données et des services? 07 enjeux partenaires pour des territoires innovants"

Transcription

1 dialogues Septembre partenaires pour des territoires innovants # Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan 13 Frédérique Massat, députée de l Ariège et présidente de l ANEM 14 Karine Dognin-Sauze, 13 e vice-présidente du Grand Lyon 07 enjeux Big data, des données et des services? 10 paroles d élus L innovation est la principale réponse aux défis urbains 11 solutions La VDSL2 en attendant la fibre En matière d éducation, la ville a mis en place dans les écoles primaires un environnement numérique particulièrement performant. Alain Juppé, maire de Bordeaux

2 02 de nous à vous /// sommaire 03 coopérations - La Saône-et-Loire a la fibre sociale 06 éclairage - Élagage : Orange accompagne les collectivités 07 enjeux Big data, des données et des services? - En matière de Big Data, la ville de Bordeaux est précurseur. Alain Juppé, son maire, nous livre son point de vue sur le phénomène du traitement des données, et sur les enjeux du numérique pour sa ville. 10 paroles d élus - L innovation est la principale réponse aux défis urbains 11 solutions - L agglo de Perpignan dans la poche - Réseau et service : La VDSL2 en attendant la fibre - Tourisme et culture : Haut débit, la montagne aussi! /// de nous à vous L innovation d Orange : de nouvelles technologies pour de nouveaux usages Orange travaille sur les technologies numériques de demain, pour des services et usages toujours plus innovants et pour apporter aux élus de véritables leviers aux politiques publiques dans tous les domaines. Ces innovations anticipent les mutations du nouveau monde numérique, celles autour du big data notamment, et la capacité à traiter et analyser rapidement ces masses de données permettent de développer de nouveaux usages au service des territoires et des citoyens, comme vous le découvrirez page 7. L innovation numérique c est également au service de nos lecteurs que nous la développons, pour faire accéder nos contenus au plus grand nombre. C est pourquoi votre revue dialogues est désormais accessible aux personnes déficientes visuelles, grâce à une lecture audio du magazine, à cette adresse : 14 tendances - Changer notre rapport à l énergie - Quand vidéo et tranquillité font bon ménage - 27 projets pour l insertion professionnelle des jeunes N hésitez pas à nous faire part de vos questions et à partager vos réactions sur les sujets abordés dans ce numéro.

3 03 coopérations /// réseau et service La Saône-et-Loire a la fibre sociale La première convention pour le déploiement à grande échelle de la fibre optique dans des logements sociaux, sous l égide de la mission Très Haut Débit, a été signée avec l Opac Saône-et-Loire. Explications. «O range est fier de signer avec l Opac Saône-et-Loire la première convention pour le déploiement de la fibre optique dans les logements sociaux, élaborée par la mission Très Haut Débit, dans le cadre du plan France Très Haut Débit, a souligné Bruno Janet, directeur des relations avec les collectivités locales Groupe d Orange. Cette convention illustre notre volonté de travailler en partenariat avec les acteurs de l immobilier pour le déploiement de la fibre optique et pour la démocratisation des usages innovants.» La signature a eu lieu le 21 février dernier avec Dominique Lotte, président de l Opac Saône-et-Loire, en présence de Rémi Chaintron, président du conseil général. Trois objectifs Grâce à cette convention, de nombreux locataires du parc locatif de l Opac Saône-et- Loire, soit logements, pourront bénéficier des usages associés à la fibre optique. Les premiers immeubles concernés sont situés à Chalon-sur-Saône, où le déploiement de la fibre a été initialisé en Ce partenariat s oriente autour de trois objectifs : une gestion simplifiée des autorisations pour le déploiement de la fibre optique dans l ensemble du parc de logements de l Opac situés dans les zones raccordables ; une valorisation du patrimoine immobilier, avec un service après-vente assuré par Orange pour les travaux de déploiement, la maintenance préventive et curative des équipements ; une ingénierie fibre dans les immeubles qui permettra aux locataires de choisir leur opérateur commercial. «Développer l offre de services pour ses locataires, c est l ambition n 1 de l Opac Saône-et-Loire. Ce partenariat avec Orange va permettre d accélérer le développement de l équipement de la fibre optique dans nos logements logements situés dans les zones raccordables seront concernés sur l ensemble du département de Saône-et-Loire. Bénéficier des usages associés à la fibre optique, c est optimiser la qualité d accès à Internet et faciliter les nouveaux usages et activités : des débits beaucoup plus rapides, des usages multimédias facilités à la maison, tant pour les loisirs que pour les services à la personne. C est un élément important de la vie quotidienne des habitants qui progresse. Mobilisé sur les services innovants, l Opac Saône-et-Loire développe ainsi des initiatives avec les partenaires du territoire pour contribuer au développement et à l attractivité du département de Saône-et-Loire.» Dominique Lotte, président de l Opac Saône-et-Loire, vice-président du conseil général «Cet accord signé avec l Opac Saône-et-Loire est un signal fort : en ouvrant un important parc immobilier au FttH, il permet à Orange d accélérer le déploiement de la fibre et surtout il montre bien la nécessité d une coopération forte avec les territoires qui accueillent notre investissement. Ce que nous venons de signer avec l Opac 71 est un facteur clef pour réussir ce programme majeur d aménagement du territoire qu est l arrivée du tès haut débit.» Luc Siebert, directeur de programme de la Fibre Est

4 04 coopérations /// en bref Le THD sur le chemin de l école Après avoir raccordé l an dernier une vingtaine d écoles rurales par satellite dans le cadre de l expérimentation Connect Écoles, NordNet, filiale d Orange, est sélectionnée par l Etat sur l appel à projets «écoles connectées». Le 2 juin dernier, l État a dévoilé (1) les offres retenues sur l appel à projets «écoles connectées». Parmi elles, celle de NordNet (2), acteur majeur de l Internet par satellite en France métropolitaine. En concertation avec les collectivités territoriales, l État a identifié près de établissements d enseignement qui, ne pouvant bénéficier d un débit Internet satisfaisant, sont éligibles à une aide d État (jusqu à 400 ) qui leur permettra de financer l essentiel des coûts de raccordement. L accès à Internet pour l enseignement revêt une importance particulière dans le plan gouvernemental France THD. Les écoles primaires et secondaires étant prioritaires, l État a décidé d allouer un budget de 5 M à l appel à projets «écoles connectées». NordNet présente une nouvelle perspective d usages pédagogiques digitaux à l école, grâce à la connectivité THD jusqu à 22 Mbit/s par satellite. Seuls 20 % des frais d installation et l abonnement sont à la charge de l école. Fidèle à l équité d accès au THD pour tous, Orange confirme dans ce projet son approche multitechnologie pour y parvenir. (1) source (2) détail sur : Le CHU de Clermont-Ferrand expérimente la mobilité Orange innove avec le tout premier système de gestion de l authentification des professionnels de santé en situation de mobilité destiné au secteur de la santé. Le CHU de Clermont-Ferrand l a testé Comment accéder en toute sécurité aux dossiers de ses patients en mobilité au sein ou à l extérieur d un établissement de soins? Les médecins n auront bientôt plus à se poser la question. Orange et la société Morpho, leader mondial des solutions de gestion de l identité et de titres sécurisés, viennent en effet d expérimenter avec le CHU de Clermont- Ferrand le tout premier système de gestion de l authentification des professionnels de santé en situation de mobilité. Durant trois mois, une quinzaine de médecins ont ainsi pu accéder aux résultats d analyses biologiques de leurs patients, d où qu ils se trouvent et en toute sécurité via leur téléphone mobile ou leur tablette. Le système repose sur une technologie d authentification forte basée sur la carte SIM pour établir une liaison entre la carte SIM du terminal et le numéro d identification unique du médecin. Une fois la carte SIM enregistrée, une application est chargée automatiquement sur la carte SIM du médecin qui lui permet de s authentifier depuis son terminal mobile en toute sécurité. Les retours des professionnels de santé ayant participé à l expérimentation sont très positifs. Orange travaille actuellement à la commercialisation de la solution, qui ne manquera pas d être adaptée à d autres usages.

5 coopérations 05 /// événements et sociétés La montée en débit pour l Aveyron, c est signé! Dans le cadre d un contrat avec Orange, l Aveyron bénéficiera d ici fin 2015 d une montée en débit sur le réseau ADSL. Le 3 juillet dernier, Stéphane Richard, P-DG d Orange, et Jean-Claude Luche, président du conseil général de l Aveyron, ont signé un contrat de montée en débit sur le réseau ADSL. D ici à fin 2015, des liens de collecte de fibre optique et 28 Nœuds de Raccordement ADSL Montée en Débit (NRA MeD) y seront installés. Cela permettra à foyers, soit habitants, d accéder à Internet via la technologie ADSL et de bénéficier de débits pouvant aller jusqu à 20Mbit/s. Ils pourront ainsi profiter d offres triple-play (Internet, téléphone et télévision) et quadruple-play (Internet, téléphone, télévision et mobile). «Au-delà de ses déploiements sur fonds propres, Orange est partenaire des collectivités pour déployer le Haut et Très Haut Débit sur l ensemble du territoire», a rappelé à cette occasion Stéphane Richard. /// en images /// en chiffres 120 tonnes de mobiles hors d usage ont été acheminées en France pour y être recyclées, depuis Orange et Emmaüs International s associent à Morphosis, spécialiste de la valorisation des métaux rares issus des déchets électroniques, dans la collecte et le recyclage des déchets de mobiles en provenance de l Afrique. 30 Depuis 2010, c est le nombre d emplois créés dans les ateliers africains. Les déchets électroniques y sont triés et stockés avant leur envoi en France.

6 06 éclairage /// réseau et service «Élagage : Orange accompagne les collectivités» Les facteurs de risques liés à l environnement sont surtout l altitude, la neige et le froid. Chaque année, le réseau Orange subit des dégâts dus à son environnement : neige, chutes d arbres ou de branches, vols, etc. Pour la prévention de ces dommages, Orange aide les collectivités locales, notamment dans le domaine de l élagage. Exemple en montagne, avec Didier Chaminade, délégué régional Orange pour les Alpes. Quels sont les risques auxquels est exposé le réseau en montagne? Didier Chaminade : Les facteurs de risques liés à l environnement sont surtout l altitude, la neige et le froid. L an dernier, par exemple, nous avons eu à faire face à des chutes de neige sur des arbres qui n avaient pas perdu toutes leurs feuilles, d où des ruptures d arbres ou de branches sur le réseau aérien. Quels sont les moyens mis en œuvre pour la maintenance? D. C. : Nous avons des unités d intervention organisées géographiquement, et nous faisons également appel à la sous-traitance. Pour tout ce qui concerne l élagage, nous n avons plus de prérogatives dans ce domaine depuis 1996 et nous collaborons avec les maires, titulaires des pouvoirs de police municipale. Comment travaillez-vous avec les collectivités et les services de l État dans ce domaine? D. C. : Avec l aide des préfectures, nous avons fait parvenir aux collectivités un guide pour les aider à assumer leurs obligations en matière d entretien des arbres. Cela commence par la reconnaissance des différents réseaux puisque, pour le réseau électrique, ErDF a toujours des prérogatives en matière d élagage. Il contient aussi les textes concernés, des modes opératoires, des modèles de lettres et d arrêtés municipaux, un point de contact avec Orange (alpes. etc. C est une boîte à outils qui est aussi utile pour prévenir les problèmes en matière de transports scolaires, d enlèvement des ordures, de déneigement Le guide a été déployé en Savoie et en Isère, et une réflexion est en cours avec la préfecture de Haute-Savoie pour l améliorer encore.

7 07 enjeux Big data, des données et des services? L accroissement des données numériques produites par les acteurs publics, les entreprises et les particuliers ouvre de nouvelles perspectives d analyse, susceptibles d améliorer les services publics et de créer des emplois. En matière de big data, la Ville de Bordeaux est précurseur. Alain Juppé, son maire, nous livre son point de vue sur le phénomène du traitement des données, et sur les enjeux du numérique pour sa ville. Alain Juppé, maire de la Ville de Bordeaux 1/ Selon vous, le dynamisme numérique est-il synonyme de dynamisme économique? Et comment un opérateur comme Orange peut-il accompagner les pouvoirs publics? Alain Juppé : Le développement de nos territoires passe par la croissance de nos entreprises, qui est étroitement liée à leur capacité à innover. Aujourd hui, cette capacité repose largement sur le numérique. En effet, c est par l adoption des outils numériques que nos entreprises pourront se réinventer, conquérir de nouveaux marchés, optimiser leur mode de fonctionnement, réduire leurs coûts, créer de la valeur. L innovation est à la fois une course de vitesse et de fond. Aucun secteur ne peut s en exonérer. C est pourquoi je souhaite qu Orange continue à encourager les start-tups, très nombreuses à Bordeaux, comme c est déjà le cas dans le cadre de l Orange Lab, qui bénéficie à plusieurs sociétés prometteuses. En tant qu opérateur, je me réjouis qu Orange participe à l effort conjoint visant à doter notre territoire de la meilleure infrastructure : c est un facteur d attractivité important. Bordeaux vise le million d habitants. Quelles sont les actions menées par la municipalité pour permettre aux Bordelais d être tous connectés, y compris dans les nouveaux quartiers? A. J. : Bordeaux et sa métropole réussiront le pari de la croissance démographique à condition d offrir la connectivité en tous lieux et à tous moments, notamment dans les nouveaux quartiers de projets. Il s agit de rendre l expérience de la ville plus fluide : informations en temps réel, accès à des services facilitant le quotidien, services de recommandations qui renforcent le lien social, meilleure lisibilité des offres culturelles sur Internet, entre autres. Votre ville est à l initiative du Node, un espace de travail collaboratif ouvert aux acteurs du numérique. Quel bilan en tirez-vous? A. J. : J ai souhaité que la ville initie le mouvement du travail collaboratif en mettant à disposition un lieu situé dans l hypercentre, qui accueille des

8 08 enjeux petites entreprises et des indépendants désireux d établir des synergies. Quatre ans plus tard, le bilan est extrêmement positif : l espace est rempli en permanence, et il a fait des émules. Sur Bordeaux, on trouve aujourd hui 15 espaces de travail collaboratif financés par des initiatives privées, et le mouvement ne semble pas ralentir. aujourd hui à la révolution numérique, mais je me contenterais de quelques exemples. En matière d éducation, la ville a mis en place dans les écoles primaires un environnement numérique particulièrement performant, fondé sur les tableaux numériques interactifs. Les premiers retours montrent des résultats extrêmement encourageants, en «Big data, de vastes perspectives pour les collectivités locales et les PME.» 2/ Les transports représentent l une des principales préoccupations des Bordelais. Quelles solutions numériques envisagez-vous pour fluidifier le trafic et améliorer le stationnement? A. J. : Les systèmes d information et les réseaux intelligents doivent nous aider à mieux prédire les flux de circulation, et permettre aux citoyens de faire les meilleurs choix dans leurs déplacements, en fonction de l état du trafic. Des applications très intéressantes anticipent l encombrement et les horaires de pointe, et laissent entrevoir des possibilités jusqu ici inimaginables. Un système d information sur les transports doit s intéresser aux usages, pour faciliter l accès à toutes les solutions, y compris l intermodalité. De ce point de vue, la connaissance des flux de circulation par les opérateurs est un élément important. Nous aurons l occasion d en reparler lors du Congrès mondial de transport intelligent ITS 2015, qui se déroulera à Bordeaux. Quels sont les autres domaines dans lesquels le numérique change le quotidien des Bordelais? A. J. : Je pourrais me livrer ici à un long inventaire, tant il est vrai qu aucun secteur de l action municipale n échappe particulier dans l apprentissage des langues étrangères. C est une voie très prometteuse. Les bibliothèques bénéficient elles aussi des apports du numérique, dans le cadre d un portail spécifique. Du côté des services dématérialisés, Bordeaux pilote actuellement un programme partenarial autour des usages des nouveaux supports NFC. Enfin, pour lutter contre la fracture numérique, un bus de la Cité Digitale propose des formations au pied des immeubles. La Ville de Bordeaux a-t-elle des projets en matière de big data et de traitement de ses données? A. J. : La Ville de Bordeaux et la CUB pratiquent le traitement des données en grands volumes depuis longtemps, avant que le terme «big data» ne devienne populaire. Ceci a été rendu possible grâce aux systèmes d information développés par la Ville et sa direction de l innovation numérique et des systèmes d information. À mes yeux, la donnée est un enjeu de gouvernance de la cité et de croissance économique : un nombre croissant d entreprises travaillant avec la donnée se développe sur Bordeaux. Ce sera d ailleurs le sujet phare de la Semaine Digitale de Bordeaux, du 14 au 19 octobre Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, directrice exécutive Innovation, Marketing et Technologies chez Orange. Les acteurs publics produisent ou reçoivent toujours plus de données. Les technologies du big data peuvent les aider à en tirer parti pour améliorer les services aux citoyens et aux entreprises. Orange les accompagne dans leur démarche. Explications de Mari- Noëlle Jégo-Laveissière, directrice exécutive Innovation, Marketing et Technologies chez Orange. Quels sont les enjeux pour Orange autour du big data? Mari-Noëlle Jégo-Laveissière : Le big data ouvre de vastes perspectives pour les collectivités locales et les PME, pour créer des emplois et de nouveaux services. Opérateur de confiance, Orange souhaite prendre une part active à l innovation dans ce domaine, en y associant une exigence forte pour la protection des données personnelles de ses clients. Le big data va nous permettre d améliorer la qualité du service rendu aux particuliers. Par exemple, en cas d orage, nous pourrons identifier les clients dont la Livebox a été foudroyée et intervenir avant qu ils ne s en aperçoivent. Nous proposons par ailleurs d aider les collectivités à héberger, traiter et valoriser de gros volumes de données

9 enjeux 09 d origines variées, et à accompagner leur démarche globale. Nous disposons pour cela des infrastructures et du savoir-faire nécessaires. Nous ambitionnons enfin de proposer de nouveaux services à nos clients comme aux acteurs publics et privés à partir de certaines données anonymisées issues de nos réseaux mobiles. Concrètement, ces jeux de données, croisés avec d autres sources, peuvent contribuer à guider les politiques publiques et favoriser le développement socioéconomique des territoires. Ainsi, en Côte d Ivoire, les indicateurs mis à disposition de la communauté scientifique ont permis de modéliser l envoi d informations aux populations en cas d épidémies ou l allongement des lignes de bus à Abidjan. Orange a lancé récemment sa première offre de mise à disposition de données anonymisées : Flux Vision. En quoi consiste-t-elle? M.-N. J.-L. : Flux Vision permet notamment aux professionnels du tourisme et des transports d adapter les services et infrastructures. Un tiers des agences de développement touristique françaises ont déjà choisi cette solution Orange Business Services pour affiner leurs connaissances des flux touristiques dans leur département. Orange s appuie sur des expertises uniques mondialement reconnues qui permettent une interprétation très fine des données qui circulent dans ses réseaux. Ainsi, les acteurs du transport avec lesquels nous travaillons bénéficient d indicateurs exclusifs, par exemple sur la fréquentation des trains. Comment Orange garantit-il l anonymat des données mises à disposition? M.-N. J.-L. : La protection des données personnelles est un enjeu majeur de l économie numérique du XXI e siècle et est au cœur de notre stratégie big data. Nous avons, par exemple, développé pour Flux Vision des procédés exclusifs d anonymisation irréversible. Ils suppriment toute possibilité d identifier les clients et transforment des millions de données par minute en indicateurs statistiques. Ces procédés ont bien entendu fait l objet d une validation par la Cnil. grands témoins Mieux connaître les touristes pour mieux les satisfaire Stéphane Villain, président de Charente-Maritime Tourisme et vice-président du conseil général de Charente-Maritime Flux Vision est un outil révolutionnaire que la Charente- Maritime, deuxième département sur le plan touristique, a choisi d exploiter pour mieux connaître ses visiteurs et ainsi les satisfaire davantage. En effet, Flux Vision permet d observer avec précision les déplacements des touristes sur des durées plus ou moins longues, le temps qu ils passent sur un événement, etc. La mesure de la mobilité de la population d une zone vers une autre va nous aider à adapter nos infrastructures, revoir nos politiques tarifaires, ajuster nos politiques de communication, etc. La première mise en production de Flux Vision tourisme a eu lieu à l occasion du festival Sites en scènes, à Châtelaillon-Plage, les 28 et 29 juin L appli mon réseau Orange Philippe Brun, directeur marketing réseaux mobiles pour Orange Le client peut aujourd hui visualiser lui-même, et en temps réel, la qualité du réseau Orange (débit, couverture mobile) selon la technologie 4G, H+, 3G, 2G ou encore se rendre compte lui-même de l état du réseau et partager ses informations sur les réseaux sociaux (Twitter ou Facebook par exemple). Cette possibilité est permise par la nouvelle application mobile collaborative d Orange, qui exploite les capacités en temps réel du réseau et de big data. Cette application lancée en 2013 sur Android et Apple Store est la première de ce type pour un opérateur en France et vise à développer la relation de proximité avec les clients. L usager entre maintenant dans la boucle en donnant lui-même des informations sur la qualité du réseau. Big data : avançons sans préjugés! Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil Le big data va devenir un outil du pilotage des politiques locales et d aide à la décision pour mieux servir les administrés. On entend trop souvent dire que protection des données et big data ne font pas bon ménage. Bien au contraire! Le big data ne sera accepté par les administrés que si des garanties sont apportées sur le respect de la vie privée. Les collectivités territoriales qui veulent ouvrir la voie d une innovation publique responsable et efficace trouveront dans la CNIL le partenaire de leurs projets.

10 10 /// parolesdelus.com déposez votre projet innovant retrouvez l actualité des projets venez en discuter sur Facebook et Twitter /// gestion de la collectivité L innovation est la principale réponse aux défis urbains Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse Pour Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole et président de l association des maires des grandes villes de France (AMGVF), le numérique doit aider à relever les grands défis urbains d aujourd hui. Rencontre. À quels défis les grandes villes sont-elles aujourd hui confrontées? Jean-Luc Moudenc : L urbanisation a pour conséquence l engorgement des centres villes, la raréfaction des ressources et la multiplication des risques environnementaux et sociaux Jusqu aux années 2000, la principale réponse à ces défis a été la création de nouvelles infrastructures et l extension territoriale des villes. La réduction de nos marges de manœuvres financières et l impérieuse nécessité de réduire notre empreinte environnementale nous obligent à faire mieux avec moins. Le numérique peut grandement y contribuer. Pour y répondre, quelle importance accordez-vous à un dispositif comme celui de Parole d élus, qui vise à valoriser les initiatives numériques des collectivités? J-L. M. : L innovation est la principale réponse aux défis urbains et les villes sont fondamentalement des lieux d innovation. C est du reste en leur sein qu ont vu le jour de nombreuses start-up comme l a reconnu le gouvernement avec la démarche «FrenchTech», label auquel Toulouse est candidate. Nous sommes en effet très en pointe dans le domaine de la robotique, des réseaux électriques intelligents ou encore de l open data. Il s agit maintenant de faire en sorte que ce qui a été testé avec succès chez nous profite à d autres : c est là tout l apport de Paroles d élus. Quelle est l ambition de l AMGVF en matière de développement du numérique? J-L. M. : Le numérique est un enjeu transversal au service des politiques publiques. Notre ambition est de mieux l intégrer à l ensemble des questions que nous traitons : éducation, culture, environnement, urbanisme, mobilité, développement économique et touristique, etc. Et de veiller à ce que les services de demain bénéficient au plus grand nombre dans le respect de chacun. Posez vos questions à Jean-Luc Moudenc sur le site Retrouvez toute l actualité de Paroles d élus sur notre page Facebook et sur notre fil Twitter

11 11 solutions /// réseau et services L agglo de Perpignan dans la poche La Communauté d agglomération Perpignan Méditerranée devrait être bientôt dotée d une plateforme Smart City, réalisée par Orange sur la base de sa plateforme de services «ma Ville dans ma poche». Explications de Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan et de PMCA. À partir de cette plateforme intelligente, quels sont les principaux services auxquels auront accès les citoyens et les acteurs économiques? Jean-Marc Pujol : Depuis leur smartphone, les citoyens pourront optimiser leurs déplacements, disposer de recommandations et de services «bons plans», suivre leurs consommations d électricité ou d eau pour mieux la maîtriser, accéder aux informations des services publics, de propreté et de vie quotidienne, etc. La plateforme a également pour objectif d accueillir les services édités par ses partenaires et de favoriser leur développement. Comment fonctionnera-t-elle? J-M. P. : Contrairement aux applications classiques, la solution «ma Ville dans ma poche» (mvdmp) permet à l utilisateur d en personnaliser le fonctionnement et le comportement. Proactive et contextuelle, elle sait anticiper certains événements et aider l utilisateur dans sa vie de tous les jours. Ainsi, par exemple, on pourra être prévenu d un bouchon sur son itinéraire habituel et se voir proposer des pistes alternatives. Pourquoi avoir retenu Orange? J-M. P. : La solution mvdmp d Orange répondait de façon optimale à nos objectifs, à commencer par l agrégation et la mise à disposition dynamique de l information auprès des gestionnaires de l espace public et des citoyens usagers. Elle permet aussi un accès simple et immédiat de l information en situation de mobilité, depuis son smartphone ou sa tablette numérique, mais aussi de la proactivité et de la contextualisation en fonction des préférences de chacun et de sa situation géographique. Enfin, elle peut intégrer des solutions monétiques par paiement sans contact. Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan /// en perspective Développée par Orange, la solution «ma Ville dans ma poche» repose sur un socle technologique complet. Il comprend de nombreux modules de base : gestion de profil, géo localisation, lecture de «tags» ou de «moteurs» pour obtenir des réactions événementielles, des scénarios comportementaux, etc. L autre point fort réside dans des connecteurs ouverts, qui permettent de connecter massivement la plateforme à son environnement.

12 12 solutions /// réseau et service La VDSL2 en attendant la fibre Pour améliorer dès à présent les débits Internet là où la fibre ne sera pas disponible à court terme, Orange lance la VDSL2, une technologie accessible aux foyers dont la ligne téléphonique se trouve à proximité du nœud de raccordement, et qui souscrivent aux offres Livebox Play, Open Play et Open Jet. «Une montée en débit dans les zones moins denses» Lionel Cler, directeur de la direction Livebox : «En complément de sa stratégie de déploiement du FttH avec plus de 2,7 millions de logements éligibles, Orange propose la VDSL2 afin d offrir à ses clients le meilleur débit de leur ligne cuivre haut débit. Cette technologie permet d atteindre des débits montants et descendants supérieurs à ceux proposés en ADSL, et notamment sur les lignes les plus courtes (moins de 1 km) avec des débits descendants moyens compris entre 15 et 50 Mbit/s. Depuis avril 2014, tout client peut souscrire à l une des offres Internet Orange si sa ligne répond aux critères d éligibilité. En étroite collaboration avec les collectivités locales, Orange veille ainsi, dans une complémentarité de technologie (satellite, VDSL2, 4G, fibre), à assurer une montée en débit y compris dans les zones moins denses.» «Désenclaver notre commune» Justin Pamphile, maire de la Ville du Lorrain (Martinique) : «L amélioration des infrastructures de télécommunications représente un enjeu majeur pour notre commune, qui doit assurer à tous, particuliers et entreprises, jeunes et adultes, l accès au très haut débit. Cet aménagement est un atout fondamental compte tenu du caractère rural de notre commune. Avec un débit Internet de qualité, nous améliorons la qualité de vie des Lorrinois, désenclavons notre ville et la rendons plus attractive pour des habitants potentiels. Il en va de même pour le tissu économique local, car nous favorisons les conditions d installation des entreprises, comme celles de la pépinière de Séguineau. Toutes les entreprises connaîtront une véritable amélioration de leur performance.» «La VDSL nous a permis d attirer des entreprises» Julien Didry, maire de Bras-sur-Meuse : «Un débit Internet de qualité est vecteur d attractivité pour un territoire. Et pour la ruralité, c est un enjeu de développement économique et social. Au-delà des services pour la population, le VDSL nous a permis d attirer des entreprises dans notre espace de coworking (télécentre) ouvert en octobre dernier. Nous avons la chance d être à proximité du DSLAM, ce qui apporte un débit d environ 80 mégas à chaque télétravailleur. Aujourd hui, les sept bureaux sont loués et nous allons les étendre à onze d ici à quelques mois. Pour nos télétravailleurs qui utilisent leur liaison Internet de manière intensive, la VDSL est une excellente solution en attendant la fibre dans quelques années.»

13 solutions 13 /// tourisme et culture Haut débit, la montagne aussi! De gauche à droite : Antoine Darodes, directeur de la Mission Très Haut Débit, Francis Piet, P-DG de Nordnet, Stéphane Richard, P-DG Orange, Frédérique Massat, Présidente de l ANEM (Association des Élus de la Montagne) et Michel de Rosen, P-DG d Eutelsat Pour apporter le haut débit en montagne, et favoriser l e-tourisme, l Association nationale des élus de la montagne (Anem), Orange, Nordnet et Eutelsat lancent ConnecTourisme. Présentation avec Frédérique Massat, députée de l Ariège et présidente de l Anem. Que représente l accès à un THD de qualité pour les sites touristiques de montagne et les territoires de montagne en général? Frédérique Massat : La revendication des élus de montagne en matière d aménagement numérique est constante : un déploiement équilibré et coordonné du très haut débit sur l ensemble du territoire. L Anem et ses élus représentent un quart du pays, 5 millions d habitants permanents répartis sur communes, une population saisonnière de 13 millions de personnes. Au nom de l équité territoriale, il était urgent de favoriser le déploiement de solutions haut débit de qualité en montagne. Pour ces territoires, moins denses et peu accessibles, l accès au THD est un enjeu de développement économique, d accès aux services publics et de vitalité démographique. L attractivité et le développement économique et touristique de la montagne en dépendent fortement. Quel est l objectif de ConnecTourisme? F. M. : Le but est de permettre aux sites touristiques choisis de donner vie à leurs projets numériques, de valoriser leurs territoires et d attirer une nouvelle clientèle. L accès des vacanciers à leurs offres en matière d hébergement et de loisirs s en trouvera facilité. L Anem et les partenaires de l opération vont équiper gratuitement, pendant un an, 18 sites touristiques isolés des réseaux terrestres, répartis dans les six massifs montagneux de France métropolitaine. Ils bénéficieront jusqu à 20 Mbit/s en réception et 6 Mbit/s en émission grâce aux solutions proposées par Nordnet via le satellite KA-SAT opéré par Eutelsat. Comment les sites pilotes vont-ils être choisis? F. M. : Le processus d identification sera conduit par l Anem en liaison avec les différents acteurs. Les délégués régionaux d Orange seront sollicités pour choisir des sites aux profils variés : antennes d offices de tourisme, stations de ski de fond, solutions d hébergement (refuges, gîtes, etc.), musées, départs de randonnée, etc. Quelles vont être les grandes étapes de l opération? F. M. : L opération se déroulera en trois étapes, avec la sélection des établissements, le déploiement des équipements et une période d utilisation gratuite du service qui s achèvera en octobre Toutes les saisons touristiques seront ainsi couvertes. Après six mois d utilisation, un bilan d étape permettra de décider de la poursuite de l expérimentation pour six mois supplémentaires. Frédérique Massat, députée de l Ariège et présidente de l Anem

14 14 tendances /// usages et pratiques «Changer notre rapport à l énergie» Smart Electric Lyon est un programme d étude des usages de l énergie électrique. Coordonné par EDF, avec Orange, il fédère les partenaires autour d une plateforme de connexion et de services. Décryptage avec Karine Dognin-Sauze, 13 e vice-présidente du Grand Lyon, en charge de l innovation, métropole intelligente et numérique. Karine Dognin-Sauze, 13 e vice-présidente du Grand Lyon Quelle est l ambition de Smart Electric Lyon? Karine Dognin-Sauze : Ce projet entre dans le cadre de la stratégie Métropole intelligente engagée par le Grand Lyon. Elle repose sur deux piliers : le dynamisme entrepreneurial dans les domaines d avenir, comme l énergie, et le renouvellement de l expérience de la vie en ville, avec tous les services de l espace urbain, pour inspirer un style de vie à la lyonnaise. L objectif est de développer des services et des équipements autour du compteur intelligent Linky, en mettant au cœur de l expérimentation l usager et son rapport à l énergie. Parmi les services imaginables, il faut déterminer ce qui est acceptable ou non, et ce qui correspond aux attentes des citoyens. Smart Electric Lyon est un de nos projets en matière d énergie intelligente, avec Smart Community, Greenlys et Watt & Moi. Comment est organisé le projet? K. D.-S. : Smart Electric Lyon compte 21 partenaires, dont Orange pour la plateforme de connexion et de services, et environ usagers concernés. Notre rôle est à la fois de sensibiliser les citoyens à ces expérimentations, d en être une vitrine et de participer à l élaboration de solutions pour la transition énergétique. À mi-parcours, quels en sont les premiers enseignements? K. D.-S. : Plusieurs questions ont été soulevées. La première est celle des données, détenues par les acteurs privés et publics et issues des clients. L enjeu est de convaincre les usagers de mettre ces données à disposition pour construire les services. La deuxième question est de savoir comment construire ces services en impliquant les bénéficiaires le plus en amont possible. La troisième est la relation quotidienne à l énergie : il faut apprendre à parler de l énergie avant de proposer des services pour la consommer autrement.

15 tendances 15 /// usages et pratiques Quand vidéo et tranquillité font bon ménage Avec l aide d Orange, de plus en plus de communes ou de communautés de communes ont aujourd hui recours à la vidéotranquillité. Trois élus témoignent. Yves Crosnier-Courtin, maire de Chailles et président du Syndicat intercommunal de vidéoprotection du Loir-et-Cher «Des moyens mutualisés» «Notre département, le Loir-et-Cher, est très novateur dans le domaine de la vidéoprotection. Grâce à la mise en place d un Syndicat intercommunal de vidéoprotection en 2011, les 14 communes membres ont pu mutualiser leurs moyens et les mettre à disposition des services de l État. Nous poursuivons un objectif commun avec la préfecture, la gendarmerie et les élus locaux, celui de la sécurité de nos concitoyens. La dernière mise en œuvre est l inauguration en janvier dernier de la salle de déport d images au Centre opérationnel et de renseignement de la gendarmerie, qui permet en temps réel d accéder aux images des caméras réparties dans les communes membres du syndicat. À terme, nous souhaitons réaliser un maillage complet du territoire départemental.» Dominique Ferrau, maire de Behren-lès-Forbach «La tranquillité!» «Notre système permet la portabilité des images en direct sur tablette et smartphone pour les forces de l ordre via réseaux mobile 4G. Ceci est primordial pour coordonner les équipes tactiques sur le terrain. Il a un aspect dissuasif et permet d éviter les faits de délinquance que pourraient subir les administrés dans leur vie courante ou sur leur bien. Il permet d être plus réactif et d empêcher les délits et incivilités. C est un outil précieux dans le cas de flagrants délits, d enquête préliminaire ou d information judiciaire. Il est également utilisé pour la reconnaissance d individus recherchés et de véhicules volés. Enfin, il sécurise les sorties d écoles ainsi que les bâtiments publics. La tranquillité!» Luc Strehaiano, président de la communauté d agglomération de la vallée de Montmorency (Cavam) «L intercommunalité réduit les coûts» «Partant du principe qu il n y a pas de tranquillité de vie sans sécurité assurée, nous avons décidé à la Cavam, dès 2007, de mettre en service le premier centre de supervision urbain intercommunal de France. Les 118 caméras réparties sur les 8 communes de la Cavam envoient leurs images à ce centre de supervision qui fonctionne en continu, permettant une intervention plus efficace en cas d incident. L intérêt de l intercommunalité est d écraser les coûts d investissements et d absorber facilement les coûts de fonctionnement. Pour assurer la tranquillité publique, nous avons choisi de nous doter des outils les plus performants pour une meilleure efficacité ; et, avec Orange, nous savons que nous avons de bons outils.»

16 16 tendances 27 projets pour l insertion professionnelle des jeunes À l issue d un appel à projets lancé en partenariat avec le Conseil national des missions locales, la Fondation Orange va financer 27 projets pour favoriser l insertion professionnelle des jeunes grâce au numérique. Cette opération fait partie du mécénat «Éducation» de la Fondation, engagée également dans la santé et la culture pour faciliter la communication et l insertion sociale de ceux qui en sont exclus (santé, handicap, situation économique, etc.). La somme de euros va ainsi être consacrée à de nombreux projets sur tout le territoire, qui vont de l accès aux usages numériques de la vie quotidienne à l acquisition de nouvelles compétences pour favoriser l insertion dans l emploi, en passant par le développement de l offre de services numériques dans les missions locales et l implication des jeunes dans des projets numériques. Au programme : initiations et formations, jeux en ligne pour identifier ses compétences, mise en place de réseaux collaboratifs, CV numériques, etc. Parce que le numérique peut aussi être un formidable levier pour l emploi. dialogues Trimestriel Orange, Direction des relations avec les collectivités locales Groupe. 78, rue Olivier-de-Serres, Paris Directeur de la publication : Bruno Janet. Rédactrice en chef : Delphine Balleyguier, Rédactrice en chef adjointe : Camille Martin. Comité de rédaction : Olivier Abuli - Jean Barré - Sophie Bonnier - Patrice Carré - Caroline Crousillat - François Duquesnoy - Anne Fleuret - Anita Iriart-Sorhondo - Hubert Mallet - Pierre Petillault - Émilie Richer - Sylvie Rousseau. Rédaction, maquette et coordination : humancom, 48 rue de Dantzig, Paris. Rédacteurs en chef délégués : Charles Legueltel - Thibaut Ribet. Rédaction : Charles Legueltel - Laurent Durasnel - Camille Martin - Thibaut Ribet. Crédits photo : Médiathèque ERDF - Laurent Vautrin, François Maréchal, Thomas Raffoux pour Orange - CG08 Bruno Gouhoury - Alice Barraja - Anne Duchesse - Patrick Garçon - Thinkstock - France Télévisions. Impression : Gutenberg Networks. Tirage : exemplaires. Dépôt légal : septembre 2014.

Eléments techniques relatifs au déploiement FTTH 31/03/15. www.annemasse-agglo.fr

Eléments techniques relatifs au déploiement FTTH 31/03/15. www.annemasse-agglo.fr Eléments techniques relatifs au déploiement FTTH 31/03/15 Pourquoi le Très Haut Débit? Le THD répond aux enjeux du développement durable: Faciliter le travail à domicile Abolir les distances et éviter

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

Le chef-lieu en route vers la révolution numérique

Le chef-lieu en route vers la révolution numérique Saint-Denis : Le chef-lieu en route vers la révolution numérique Forte de ses 146 500 administrés et de son statut de chef lieu, Saint-Denis se positionne comme la ville incontournable en matière d innovation

Plus en détail

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence 1 MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence Dès 1995, le

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

NOUVEAU PROJET D INTERVENTION POUR L AMENAGEMENT NUMERIQUE DU DEPARTEMENT DES VOSGES

NOUVEAU PROJET D INTERVENTION POUR L AMENAGEMENT NUMERIQUE DU DEPARTEMENT DES VOSGES NOUVEAU PROJET D INTERVENTION POUR L AMENAGEMENT NUMERIQUE DU DEPARTEMENT DES VOSGES 1 Table des matières I. Axe 1 - Résorption des zones blanches haut débit et fourniture d un débit plancher de 2 Mbps

Plus en détail

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique.

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique. SEPTEMBRE 2012 Dossier de presse Liberte Egalite Tous connectes Paesi N 8 AOÛT / d Aiacciu Le magazine de la Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien Nouvelle station d épuration des Sanguinaires Participez

Plus en détail

PAU-PYRENEES, UNE AGGLOMERATION 100% HAUT ET TRES-HAUT DEBIT

PAU-PYRENEES, UNE AGGLOMERATION 100% HAUT ET TRES-HAUT DEBIT DOSSIER DE PRESSE PREMIERE EN FRANCE : AXIONE RACCORDE LE 5 000 EME USAGER A L INTERNET TRES HAUT DEBIT Le Très Haut Débit est désormais une réalité en France. Axione, filiale d ETDE (Bouygues Construction),

Plus en détail

RAPPORT D'ACTIVITE2008. De l'infrastructure à la délivrance des services...

RAPPORT D'ACTIVITE2008. De l'infrastructure à la délivrance des services... RAPPORT D'ACTIVITE2008 De l'infrastructure à la délivrance des services... EDITO SARTEL : une entreprise locale au service du territoire... Après plus de 2 ans de déploiement de ses infrastructures, l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Jeudi 12 juillet 2012. THD Seine est un projet du Conseil général des Hauts-de-Seine

DOSSIER de PRESSE. Jeudi 12 juillet 2012. THD Seine est un projet du Conseil général des Hauts-de-Seine DOSSIER de PRESSE Jeudi 12 juillet 2012 Contacts presse Conseil général des Hauts-de-Seine Grégoire Lebouc 01 47 29 32 32 glebouc@cg92.fr Sequalum Agence de communication VAE SOLIS Marie-Gabrielle SORIN

Plus en détail

municipales 2014 réponses numériques à l usage des candidats

municipales 2014 réponses numériques à l usage des candidats municipales 2014 réponses numériques à l usage des candidats être élu, c est forcément être numérique En six ans, depuis les dernières élections municipales, le numérique a profondément investi et modifié

Plus en détail

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne Dossier de Presse Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne 13 octobre 2014 Communiqué de presse «Bretagne Très Haut Débit» Rennes, le 13 octobre 2014 Le projet «Bretagne Très Haut Débit», porté par Mégalis

Plus en détail

SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT. DANS LA MANCHE Quels enjeux? GLOSSAIRE page 14 LE TRÈS HAUT DÉBIT

SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT. DANS LA MANCHE Quels enjeux? GLOSSAIRE page 14 LE TRÈS HAUT DÉBIT SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT DANS LA MANCHE page 3 - Quels enjeux? - Le Très Haut Débit dans le département de la Manche : quelle ambition? - La fibre : c est quoi? Quels avantages? Quels usages? LE RÉSEAU

Plus en détail

Fiche action 3 : Création, mise en réseau et transmission d entreprises

Fiche action 3 : Création, mise en réseau et transmission d entreprises Fiche action 3 : Création, mise en réseau et transmission d entreprises Enjeu stratégique : Créer des emplois par l innovation et le partenariat *** Précision préalable : le terme «entreprise» comprend

Plus en détail

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique)

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) 4 phases de déploiement dans la région Limousin Les différentes unités d œuvre en jeu dans ces déploiements sont représentées dans le tableau ci -dessous.

Plus en détail

Communiqué de presse. Un déploiement progressif. Angers, le 7 mai 2015

Communiqué de presse. Un déploiement progressif. Angers, le 7 mai 2015 Communiqué de presse Angers, le 7 mai 2015 Orange étend le déploiement de la fibre optique dans la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole Orange annonce 3 nouvelles villes : Beaucouzé, Saint-Barthélemy-d

Plus en détail

INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION

INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION -Eléments dans le cadre de la GTEC du Pays de Figeac - Contenu de l analyse Cette fiche étudie l accessibilité et la qualité du réseau numérique sur le département

Plus en détail

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT LES THEMATIQUES, LES PISTES DE COOPERATION AVEC LES STARTUPS ILS ONT PITCHES POUR VOUS Alain Jourdan, Directeur général adjoint de CREDIT AGRICOLE Technologies, Pascal Rioual, Délégué Innovation Groupe,

Plus en détail

Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC

Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC Février 2013 Les infrastructures de réseaux très haut débit

Plus en détail

Démarche de territoire «intelligent» :

Démarche de territoire «intelligent» : Démarche de territoire «intelligent» : La Communauté d Agglomération de Perpignan Méditerranée choisit Orange pour développer sa plateforme d information et de services dédiée aux citoyens et acteurs locaux.

Plus en détail

«La Fracture numérique en France» ou le constat d impuissance de France Télécom

«La Fracture numérique en France» ou le constat d impuissance de France Télécom «La Fracture numérique en France» ou le constat d impuissance de France Télécom Si l on s en réfère à la définition habituellement admise de la «Fracture numérique», il est convenu d indiquer par ce terme

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

THD : une mobilisation des collectivités publiques à la hauteur de l enjeu d avenir

THD : une mobilisation des collectivités publiques à la hauteur de l enjeu d avenir THD : une mobilisation des collectivités publiques à la hauteur de l enjeu d avenir Le Département, la Région avec le soutien de l Etat vont mobiliser dans les cinq années à venir plus de 133 millions

Plus en détail

DIAGNOSTIC DÉVELOPPEMENT DES COMMUNICATIONS ÉLECTRONIQUES

DIAGNOSTIC DÉVELOPPEMENT DES COMMUNICATIONS ÉLECTRONIQUES RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC DÉVELOPPEMENT DES COMMUNICATIONS ÉLECTRONIQUES ADEUPa 2015 Tristan Le Baron - Marie Verdier- Guillaume Cherel Réf. 15/132 Une révolution est en marche : le

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

Développer les réseaux et services Telecom

Développer les réseaux et services Telecom R Développer les réseaux et services Telecom Les télécommunications jouent un rôle de premier plan dans l attractivité des territoires, la performance des entreprises et le confort des usagers. Pour construire

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT COMMUNIQUE DE PRESSE Laon, le jeudi 1 er octobre 2015 AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Dispositif : Aménagement numérique des territoires

Dispositif : Aménagement numérique des territoires Dispositif : Aménagement numérique des territoires Axe 7 Objectif Thématique 2 : Améliorer l accès aux technologies de l information et de la communication (TIC), leur utilisation et leur qualité Investissement

Plus en détail

Très Haut débit et Aménagement du territoire

Très Haut débit et Aménagement du territoire Les réunions de terrain du Sénateur Très Haut débit et Aménagement du territoire Sondage des maires* 95 % (63% «tout de suite» + 32% à 5 ans) des maires ruraux veulent le très haut débit d ici 5 ans. *réalisé

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Fiche. Presse. Les données de la Cité intelligente ouvertes aux entreprises innovantes APPEL À IDÉES NATIONAL MERCREDI 7 JANVIER 2015

Fiche. Presse. Les données de la Cité intelligente ouvertes aux entreprises innovantes APPEL À IDÉES NATIONAL MERCREDI 7 JANVIER 2015 Fiche de Presse CABINET DU PRÉSIDENT SERVICE PRESSE MERCREDI 7 JANVIER 2015 FRENCH TECH MONTPELLIER LA SUNNY FRENCH TECH ATTITUDE APPEL À IDÉES NATIONAL Les données de la Cité intelligente ouvertes aux

Plus en détail

Déploiement de la fibre optique sur le territoire de Lamballe Communauté

Déploiement de la fibre optique sur le territoire de Lamballe Communauté Déploiement de la fibre optique sur le territoire de Lamballe Communauté Dossier de presse Contact presse Lamballe Communauté : Service Communication 02 96 50 13 50 communication@lamballe-communaute.fr

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Réseau Haut et Très Haut-Débit de l Ardèche et de la Drôme :

Réseau Haut et Très Haut-Débit de l Ardèche et de la Drôme : Réseau Haut et Très Haut-Débit de l Ardèche et de la Drôme : La fibre optique se déploie à grande échelle sur les réseaux électriques Démonstration de pose de fibre optique sur une ligne moyenne tension

Plus en détail

ANJOU NUMERIQUE. Réunion avec les EPCI

ANJOU NUMERIQUE. Réunion avec les EPCI ANJOU NUMERIQUE Réunion avec les EPCI DÉROULÉ DE LA PRÉSENTATION 1- Rappel du contexte 2- les technologies très haut débit 3- le schéma d ingénierie 4- le montage et l association des EPCI 5- Des questions?

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

en matière de sécurité... châteaurenard

en matière de sécurité... châteaurenard en matière de sécurité... châteaurenard Les outils mis en place dans le cadre des pouvoirs de police du Maire et de la prévention de la délinquance 12 mars 2015 visite de bruno le maire Mairie de Châteaurenard

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES

APPEL A PROPOSITION 2015 AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES APPEL A PROPOSITION 2015 AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES Dispositif : AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES (7.2.A) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Accroître la couverture du

Plus en détail

«Comment construire le développement durable de nos territoires?»

«Comment construire le développement durable de nos territoires?» «Comment construire le développement durable de nos territoires?» COMPTE RENDU SOIRÉE DES ÉLUS 19 JANVIER 2012 Page 2 sur 11 À PROPOS «Comment construire le développement durable de nos territoires?» MAISON

Plus en détail

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel.

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel. Discours de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l innovation et l'economie numérique, en ouverture du colloque 2012 de l ARCEP sur «Les territoires du numérique» 25 septembre 2012 Mesdames, et

Plus en détail

LA POLITIQUE NUMERIQUE

LA POLITIQUE NUMERIQUE N 14 Infos Thématiques LA POLITIQUE NUMERIQUE Face à la révolution numérique, qui bouleverse l économie mais aussi la société et le quotidien des Français, le gouvernement a engagé depuis 18 mois une action

Plus en détail

Comment développer le volet numérique de l ITI?

Comment développer le volet numérique de l ITI? Comment développer le volet numérique de l ITI? Atelier de qualification, séance 3 19 mai 2015 à Lille. ITI / Dimension européenne du contrat de ville Programme matin 09h00 09h30 09h30 11h00 Café d accueil

Plus en détail

COMMENT GARANTIR UN ACCES POUR TOUS AUX SERVICES D INFORMATIONS?

COMMENT GARANTIR UN ACCES POUR TOUS AUX SERVICES D INFORMATIONS? COMMENT GARANTIR UN ACCES POUR TOUS AUX SERVICES D INFORMATIONS? Sommaire Couverture du pays par les réseaux et les services Etat actuel de développement des services Stratégie d aménagement numérique

Plus en détail

La Région rencontre les 13 communes concernées par la montée en débit des sous-répartiteurs dans le cadre du déploiement du très haut débit

La Région rencontre les 13 communes concernées par la montée en débit des sous-répartiteurs dans le cadre du déploiement du très haut débit La Région rencontre les 13 communes concernées par la montée en débit des sous-répartiteurs dans le cadre du déploiement du très haut débit Basse-Terre, le 14 octobre 2015 La Région Guadeloupe a engagé

Plus en détail

L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE

L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE Dossier de presse du 23 avril 2014 L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE Contact presse : Gaëlle DOS SANTOS Chef du Service Communication Tél : 26 83 26 / 74 77 08 gaelle.dossantos@opt.nc Sommaire

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Schéma Directeur Départemental d Aménagement Numérique du Doubs (SDDAN) Déploiement d un réseau d initiative publique à très haut débit

Schéma Directeur Départemental d Aménagement Numérique du Doubs (SDDAN) Déploiement d un réseau d initiative publique à très haut débit SYNDICAT MIXTE DOUBS TRES HAUT DEBIT Schéma Directeur Départemental d Aménagement Numérique du Doubs (SDDAN) Déploiement d un réseau d initiative publique à très haut débit 24 octobre 2013 Le SDDAN, le

Plus en détail

Compréhension des besoins et des exigences des entreprises quant au déploiement des infrastructures très haut débit en région Pays de la Loire

Compréhension des besoins et des exigences des entreprises quant au déploiement des infrastructures très haut débit en région Pays de la Loire Compréhension des besoins et des exigences des entreprises quant au déploiement des infrastructures très haut débit en région Pays de la Loire 1 SOMMAIRE La démarche mise en œuvre Notre analyse Identification

Plus en détail

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Une méthodologie innovante et élaborée au cas par cas pour créer votre quartier mixte, intelligent et durable. Concevoir votre projet sur-mesure Fédérer

Plus en détail

La stratégie et l expérience d un porteur de SDTAN

La stratégie et l expérience d un porteur de SDTAN La stratégie et l expérience d un porteur de SDTAN schéma directeur territorial d aménagement numérique le 19 mars 2015 Une ambition politique initiée en 2005 Un territoire rural : 26 000 km² (5 % du territoire

Plus en détail

Dossier de presse. Le Très Haut Débit en Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Dossier de presse. Le Très Haut Débit en Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Dossier de presse Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Sommaire a :... page 2 a Une logique de solidarité territoriale et d équilibre à l échelle du département... page 3 a Les phases de travaux...

Plus en détail

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy une approche ouverte avec les collectivités locales pour un aménagement harmonieux du territoire Orange est ouvert : plus de débits pour tous à des formes

Plus en détail

Publication d un guide pratique sur le déploiement de la Boucle Locale Optique Mutualisée sur supports aériens

Publication d un guide pratique sur le déploiement de la Boucle Locale Optique Mutualisée sur supports aériens DOSSIER DE PRESSE Le déploiement de la Fibre Optique se généralise Publication d un guide pratique sur le déploiement de la Boucle Locale Optique Mutualisée sur supports aériens Jeudi 26 novembre 2015

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

Supplément au magazine du département de l oise

Supplément au magazine du département de l oise Supplément au magazine du département de l oise le très haut débit p Interview d Yves Rome, Sénateur, Président du co Yves Rome avec Fleur Pellerin, ministre déléguée, chargée des PME, de l Innovation

Plus en détail

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT Développement du numérique DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX SOCIETAUX, DE CROISSANCE ET D EMPLOI SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS TRÈS HAUT DÉBIT en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS éditorial Pour que chacun puisse bénéficier des progrès des nouvelles technologies, le Conseil général de Seine-et-Marne, le Conseil régional d Île-de-France

Plus en détail

Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique

Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique NUMERIC LAB Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique POURQUOI S INSTALLER AU NUMERIC LAB? Le Numeric Lab est un incubateur d

Plus en détail

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014 Comité de Pilotage du 7 juin 204 SDE65 juin204 Comité de Pilotage du 7 juin 204 présentation du projet. Rappel sur l organisation du projet (SDE - B. Rouch) 2. Quelques repères sur la mobilité électrique

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Délégataire de Service Public du DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Lotim Télécom et Saint-Etienne Métropole lancent le premier Cloud Park de France : un concept ultra-innovant de zone d activité «augmentée»

Plus en détail

SERVICE PUBLIC & ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX

SERVICE PUBLIC & ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX LES SECTEURS Leader Européen sur le marché des contrôleurs d accès haute performance, Communications sécurise les réseaux IP à destination des utilisateurs nomades, visiteurs ou employés (BYOD). Les solutions

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

Stationnement connecté. Vendredi 30 octobre 2015

Stationnement connecté. Vendredi 30 octobre 2015 Vendredi 30 octobre 2015 La Ville de Troyes s équipe d un nouveau dispositif d aide au stationnement. Le Stationnement connecté se révèle un véritable outil au service de l automobiliste. Facilitant le

Plus en détail

Résultats du sondage et définition du besoin. Généralités techniques. Et bon sens. Quelles améliorations possibles. Réponses et débat.

Résultats du sondage et définition du besoin. Généralités techniques. Et bon sens. Quelles améliorations possibles. Réponses et débat. Résultats du sondage et définition du besoin Généralités techniques Et bon sens Quelles améliorations possibles Page 2 /35 Réponses et débat Sondage Les questions posées Comment jugez-vous la qualité de

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Smart grids* Le défi énergétique des territoires. * Les réseaux électriques intelligents

Smart grids* Le défi énergétique des territoires. * Les réseaux électriques intelligents ERDF est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d électricité. Elle développe, exploite, modernise le réseau électrique et gère les données associées. ERDF réalise les

Plus en détail

Contribution Thales au réseau de transport public du Grand Paris

Contribution Thales au réseau de transport public du Grand Paris > Contribution Thales au réseau de transport public du Grand Paris www.thalesgroup.com >> Thales Security Solutions & Services Améliorer la vie des habitants de la Région Capitale, tout en favorisant sa

Plus en détail

LES TRAJECTOIRES DIGITALES

LES TRAJECTOIRES DIGITALES LES TRAJECTOIRES DIGITALES DE @CROISSANCEPLUS TRAJECTOIRE #3 STRATEGIE DE SERVICES ET OBJETS CONNECTÉS CE QUI A CHANGÉ : Les objets connectés et intelligents sont l industrie de demain, et un levier de

Plus en détail

LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE

LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE Aménageur Numérique Haut et Très Haut Débit des Territoires LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE 03/07/2015 1 Axione Qui sommes nous? Initié par la volonté des Collectivités 12% du territoire

Plus en détail

PRESENTATION DE LA DSP TRES HAUT DEBIT DE LAVAL AGGLOMERATION. TERRITOIRE 100% TRES HAUT DEBIT pour les entreprises et les particuliers

PRESENTATION DE LA DSP TRES HAUT DEBIT DE LAVAL AGGLOMERATION. TERRITOIRE 100% TRES HAUT DEBIT pour les entreprises et les particuliers :: LAVAL AGGLOMERATION :: PRESENTATION DE LA DSP TRES HAUT DEBIT DE LAVAL AGGLOMERATION TERRITOIRE 100% TRES HAUT DEBIT pour les entreprises et les particuliers 26 juin 2014 >> LAVAL AGGLOMERATION : un

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Le Limousin à Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE. Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE

Le Limousin à Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE. Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Le Limousin à Très Haut Débit Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE 1 Communiqué de synthèse - Lundi 14 avril 2014 Le Limousin accueille la Mission France Très Haut Débit Le lundi 14

Plus en détail

PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN I / LE PORTAIL PROXIMA MOBILE DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1

PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN I / LE PORTAIL PROXIMA MOBILE DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1 PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1 La montée en puissance de l Internet mobile s accompagne de la prise en compte des

Plus en détail

les secteurs ucopia www.ucopia.com

les secteurs ucopia www.ucopia.com les secteurs ucopia www.ucopia.com Leader Européen sur le marché des contrôleurs d accès haute performance, UCOPIA Communications sécurise les réseaux IP à destination des utilisateurs nomades, visiteurs

Plus en détail

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local ERICSSON Des connexions mondiales un engagement local Dans le monde des communications en pleine évolution, Ericsson joue le rôle d un puissant vecteur de croissance Hans Vestberg, President ET CEO Les

Plus en détail

contexte actuel de l'ant : La montée vers le Très Haut Débit

contexte actuel de l'ant : La montée vers le Très Haut Débit Aménagement Numérique des Territoires contexte actuel de l'ant : La montée vers le Très Haut Débit AG des maires du Pays de Retz - 10/12/11 Hervé Saulnier-Rome Définition de l'a.n.t Aménagement numérique

Plus en détail

CONTACT. www.agglo-limoges.fr. Refonte du site internet Communauté d agglomération Limoges Métropole. Dossier de presse Vendredi 30 août 2013

CONTACT. www.agglo-limoges.fr. Refonte du site internet Communauté d agglomération Limoges Métropole. Dossier de presse Vendredi 30 août 2013 Dossier de presse Vendredi 30 août 2013 Refonte du site internet Communauté d agglomération Limoges Métropole www.agglo-limoges.fr CONTACT LIMOGES METROPOLE Hélène VALLEIX 9, place Léon-Betoulle 87031

Plus en détail

CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44

CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44 CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44 AFIN DE FACILITER L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES EN SITUATION DE HANDICAP Version du 26 Mars 2015 Annexe6_Projet_Convention_APAJH44_v07.odt

Plus en détail

L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS

L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS Économie L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS SYNTHÈSE DE L ÉTUDE L installation de la fibre optique très haut débit 100 Mégabits/s dans les principaux immeubles

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE La fibre optique arrive dans votre ville! VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE Valenciennes Métropole Un territoire numérique Valenciennes Métropole a fait le choix ambitieux de développer un pôle

Plus en détail

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL Conseil municipal du 15 décembre 2008 1 PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) 1. Le Très Haut Débit, pourquoi?

Plus en détail

direction générale des Infrastructures Transports et de la Mer Déplacements VILLES MOYENNES Certu

direction générale des Infrastructures Transports et de la Mer Déplacements VILLES MOYENNES Certu direction générale des Infrastructures des Transports et de la Mer Certu L Enquête Déplacements VILLES MOYENNES Politique des Transports pour voir loin, autant voir clair Avant d engager la collectivité,

Plus en détail

DE L AUDACE! CONJUGUONS NOS TALENTS POUR FAVORISER L ÉCONOMIE DE L INTELLIGENCE SOMMAIRE. FEVRIER 2014 - n 1

DE L AUDACE! CONJUGUONS NOS TALENTS POUR FAVORISER L ÉCONOMIE DE L INTELLIGENCE SOMMAIRE. FEVRIER 2014 - n 1 TECHNOPOLE NewsLetter FEVRIER 2014 - n 1 CONJUGUONS NOS TALENTS POUR FAVORISER L ÉCONOMIE DE L INTELLIGENCE CAPTER LES INNOVATIONS DE RUPTURE ET DÉPASSER LA CRISE, FAIRE DE LA VALLÉE DU MORNE BERNARD,

Plus en détail

Comprendre et améliorer son débit internet

Comprendre et améliorer son débit internet Comprendre et améliorer son débit internet Lorraine Pour une entreprise, accéder à Internet est devenu vital. Les débits et réseaux accessibles s avèrent néanmoins très variables d un territoire à l autre.

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Barcamp webmasters Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien

Plus en détail

SYNTHESE DE LA RÉUNION D INFORMATION SUR LE DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE SUR NOTRE ZONE D ACTIVITÉS

SYNTHESE DE LA RÉUNION D INFORMATION SUR LE DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE SUR NOTRE ZONE D ACTIVITÉS SYNTHESE DE LA RÉUNION D INFORMATION SUR LE DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE SUR NOTRE ZONE D ACTIVITÉS DATE ET LIEU : Jeudi 21 février 2013 SALLE GEORGES ALTER Accueil de l Association du Pôle d Activités

Plus en détail

Frédérique MASSONNAUD COVAGE

Frédérique MASSONNAUD COVAGE Frédérique MASSONNAUD COVAGE COVAGE Clés du succès d un RIP FTTH Le groupe COVAGE L opérateur d infrastructures des collectivités locales Créé en 2006 par Axia et Vinci Détenu depuis 2011 par Axia et Cube

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Linky. Réunion ERDF-SIGERLy. 26 mars 2009

Linky. Réunion ERDF-SIGERLy. 26 mars 2009 Linky Réunion ERDF-SIGERLy 26 mars 2009 ERDF Juillet 2007 : la dernière étape d un processus d ouverture à la concurrence engagé depuis 1999 % d ouverture par rapport àla consommation (en volume) 20% 30%

Plus en détail

la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange

la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange Plus plus d informations, connectez-vous sur www.avoirlafibre.com N vert : 0800 38 38 84* * Appel gratuit depuis une ligne fixe

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CONCEPTION ET REALISATION D UNE PLATEFORME DIGITALE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CONCEPTION ET REALISATION D UNE PLATEFORME DIGITALE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CONCEPTION ET REALISATION D UNE PLATEFORME DIGITALE Ce cahier des charges est composé d une offre de base et de trois options 1 CONTEXTE La communauté

Plus en détail

VILLES & COLLECTIVITÉS. Optez pour un réseau d éclairage multiservices

VILLES & COLLECTIVITÉS. Optez pour un réseau d éclairage multiservices VILLES & COLLECTIVITÉS Optez pour un réseau d éclairage multiservices Les enjeux énergétiques et environnementaux, au cœur des politiques urbaines Dans un contexte où les coûts de l énergie augmentent

Plus en détail