Intégration des Technologies de. de l Information et de la Communication dans la. la pratique pédagogique d enseignants universitaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intégration des Technologies de. de l Information et de la Communication dans la. la pratique pédagogique d enseignants universitaires"

Transcription

1 Résumé Notre recherche a porté sur l intégration des Technologies de l Information et de la Communication dans la pratique pédagogique d enseignants de l enseignement supérieur. À travers un cadrage théorique, une expérience de formation continue sous formes de séminaires thématiques au profit d enseignants de l Université Hassan 1er à Settat, et à travers une analyse de leurs pratiques réflexives et de l évolution de leur perception des TIC, cette étude a proposé d une part, un modèle utile à la gestion du changement pour accompagner les enseignants dans leur processus d intégration des TIC et d autre part, un modèle de Système d Apprentissage (SA) que peut adopter un établissement universitaire pour mieux favoriser l intégration des TIC dans la pratique pédagogique de ses enseignants. Mots clefs : Intégration des TIC, Ingénierie de formation, e- learning, Travail collaboratif, Pratiques réflexives Intégration des Technologies de l Information et de la Communication dans la pratique pédagogique d enseignants universitaires Integrating ICT in the Pedagogical Practice of Tutors at University Level Abstract Our study is focused on the integrating ICT in the pedagogical practice of tutors at the University level. By means of a theoretical framework, an ongoing training experiment is designed, made up of thematic seminars for the benefit of tutors at Hassan 1st University, Settat. It also included an analysis of the tutors reflective practice as well as the evolution of their perception of ICT. The study proposed a relevant model of managing change, meant to accompany tutors as they integrate ICT in their pedagogical practice, and on the other hand, a mode of learning that can be adopted by a given University Institution with a view to enhancing ICT integration in the pedagogical practice of University tutors. Key Words : ICT integration, training engineering, e-learning, cooperative work, reflective practice. Ahmed Fal MERKAZI Professeur de l enseignement supérieur Ecole Normale Supérieure de Marrakech Ahmed NEJMEDDINE Vice Président de l Université Hassan 1 er à Settat

2 Introduction Notre recherche porte sur les tendances, enjeux et défis liés à l'intégration des Technologies de l Information et de la Communication dans le processus d enseignement et d apprentissage en milieu universitaire. Elle a pour objectif de proposer une approche permettant de mieux introduire le changement, qui peut être, opéré chez les différents acteurs du système éducatif confrontés aux TIC et favoriser cette intégration à la pédagogie universitaire en incarnant une démarche dynamique et évolutive permettant, à l université, d utiliser le potentiel que ces technologies représentent pour mieux remplir sa mission de formation et de recherche. Ainsi, nous y avons présenté la problématique en partant du contexte international des TIC en milieux universitaires avant de préciser le contexte et l objectif de notre étude qui a pour terrain l Université Hassan 1er et qui a essayé de comprendre, à travers quatre questions, ce qui se passe lorsqu on offre à des professeurs une opportunité de formation visant à les rendre aptes à intégrer les TIC à leur enseignement et à transformer leur pédagogie, et qui essaye d apprécier l atteinte des visées de changement et d intégration des TIC. Ensuite, nous y avons exposé le cadre conceptuel de la recherche avec une logique de «multiréférentialité» et de «pluridisciplinarité». Il s agit d une hybridité qui résulte de l intérêt que nous accordons à plusieurs champs d investigations. Cette exposition englobe de manière implicite la revue de littérature. Puis, nous y avons décrit la méthodologie de recherche qui est de type qualitative et qualifiée de rechercheaction-formation. Cette méthodologie inclut d une part, les modalités de cueillette de données, de leur analyse, de leur validation et de corroboration des résultats, et d autre part le déroulement de la recherche sur le terrain. Enfin, nous y avons proposé une modélisation du processus de changement tel que nous l avons perçu et une modélisation d une structure universitaire susceptible de faciliter l intégration des TIC dans la pratique pédagogique des enseignants. Les résultats y sont présentés sous forme de carte conceptuelle et interprétés selon deux volets : le changement induit au niveau de l individu et celui induit au niveau du groupe. En dépit des limites, nous estimons que cette étude pourra guider les concepteurs, les conseillers pédagogiques au niveau des CRU 1 et les professeurs dans leur processus pour l intégration des TIC et qu elle pourra aider les institutions dans la mise en place de structures pour favoriser l intégration des TIC dans la pratique pédagogique de leurs enseignants. 1. Problématique A l instar de la majorité des universités à travers le monde, à l université marocaine les curricula sont en plein bouleversement. Il en résulte que non seulement les paradigmes classiques soient appelés à céder le pas à de nouveaux paradigmes, mais que les fondements épistémologiques des pratiques pédagogiques et didactiques établies soient systématiquement remis en question. La charte 2 nationale d éducation et de formation remet en question les orientations curriculaires traditionnelles en privilégiant des approches socioconstructivistes, invitant les formateurs de tous les ordres d'enseignement à cibler la construction de compétences plutôt que de privilégier l'acquisition de connaissances, en favorisant l apprentissage actif, la coopération et l effort collectif dans un cadre organisant la veille éducative la plus vigilante possible (articles 6,7, 9 et 107 de la charte). Elle invite, aussi, les autorités d éducation et de formation pour veiller à l intégration des TIC dans la réalité des établissements : «Considérant que la technologie pédagogique joue un rôle déterminant et croissant dans les systèmes et méthodes d enseignement et vu l article 119 de la présente charte, les autorités d éducation et de formation veilleront à intégrer ces technologies dans la réalité de l école, [ ].» (article 121 de la charte). L'intégration des TIC en pédagogie universitaire, qui est censé apporter des réponses aux questions posées, représente un défi immense et les perturbations qui l'accompagnent doivent être relevées à la fois avec dynamisme et prudence. Ainsi, cette recherche porte sur la proposition d une approche d intégration permettant l aide à la conduite d actions pour exploiter les potentialités offertes par les TIC et renouveler les pratiques d enseignement et d apprentissage, en milieu universitaire, tout en engendrant un développement des compétences pédagogiques des enseignants chercheurs et une amélioration de la qualité de leurs productions pédagogiques. Cette approche constituera un cadre théorique opérant, permettant aux acteurs du système éducatif de développer ou apprécier les usages des TIC et de construire une démarche adaptée, qui s appuie sur une mise en perspective des apports de certains domaines de recherche ou d activité, que nous avons identifié. Notre recherche s articule autour de questions qui nous préoccupent depuis que nous avons commencé la formation des enseignants aux applications pédagogiques de l ordinateur, il y a dix-huit ans à l Ecole Normale Supérieure. Ces questions sont : Question n 1 : Comment l appropriation par les enseignants d outils de développement TIC, sans prérequis informatique, affecterait-elle leur motivation pour intégrer les applications pédagogiques des TIC dans leur pratique d enseignement? Question n 2 : Comment l appropriation par les enseignants d outils de développement TIC, sans prérequis informatique, affecterait-elle leur motivation pour obtenir une formation en pédagogie? 1 CRU: Centre de Ressources Universitaires 2 Une charte nationale d éducation et de formation a été mise en place, au Maroc, depuis

3 Question n 3 : Comment l appropriation par les enseignants d outils de développement TIC, affecterait-elle leur disposition pour le travail collaboratif? Question n 4 : Qu est ce que l appropriation par les enseignants d outils de développement TIC, peut avoir comme impact sur la qualité et l efficience de leurs actes pédagogiques? Plus formellement, pour nous l intégration recherchée a été vérifiée à travers les actions suivantes : 1. Comprendre ce qui se passe lorsqu on offre à des professeurs une opportunité de formation visant à les rendre aptes à intégrer les TIC à leur enseignement et à transformer leur pédagogie; 2. Apprécier l atteinte des visées de changement et d intégration des TIC, à travers : - le développement de la compétence technologique des enseignants chercheurs à utiliser les TIC; - l intégration d activités d apprentissage utilisant les TIC dans la pratique d enseignement; - la modification graduelle des croyances et des pratiques des enseignants chercheurs dans une perspective constructiviste. 2. Cadre conceptuel Notre recherche s est appuyée sur une logique de «multiréférentialité» et de «pluridisciplinarité». Cette logique nous a permis de tirer profit de la convergence de diverses préoccupations par l hybridation d apports de recherches, d études et d usages qui ont démontré leur pertinence, aussi bien dans les domaines d éducation et de formation que dans le domaine du management. L hybridité de notre travail résulte du fait que nous nous intéressons simultanément aux champs d investigations suivants : l approche systémique, l approche socioconstructiviste, les systèmes d apprentissage dynamiques et collaboratifs (Organisation apprenante et Transaction intellectuelle), le knowledge management (KM, Dataminig et Veille stratégique), e-learning, l ingénierie pédagogique et l usage des TIC et ses modèles. Dans la revue de littérature, nous nous sommes arrêtés sur les résultats d une recherche menée d octobre 1998 à septembre 2000 dans le cadre d un projet soutenu, en France, par le Comité National de Coordination de la Recherche en Education (CNCRE) dont l objet était d aboutir à la constitution d un cahier de charges pour la définition d une problématique de l intégration des TIC à l enseignement à partir de l analyse de travaux existant dans ce domaine. Le choix des cinq équipes qui y ont participé visait d une part la complémentarité des approches : sciences cognitives, didactique, sciences de l éducation et intelligence artificielle, et d autre part rendre cette complémentarité opérationnelle dans une telle recherche de courte durée sur contrat en choisissant des équipes ayant déjà toutes collaboré dans des recherches antérieures. Une des préoccupations de cette recherche était d utiliser les travaux existants pour répondre aux questions suivantes : «Comment les TIC sont-elles utilisées dans le système éducatif? Modifient-elles la nature, les contenus et les modalités des apprentissages, ainsi que les acquis, le rapport au savoir et les attitudes des élèves, des étudiants et des enseignants?». Les résultats de cette étude concordent avec les déductions que nous avons eues lors de la lecture des articles (publications, thèses, ) relatifs aux expériences d introduction des TIC dans la pratique pédagogique aux différents niveaux de l enseignement à travers le monde. Notre façon d approcher l enseignement et l apprentissage est en accord avec l étude faite par Joseph RÉZEAU qu il a présenté dans sa thèse de doctorat en 2001 à l université Victor Segalen Bordeaux 2 sous l intitulé «Médiatisation et médiation pédagogique dans un environnement multimédia Le cas de l apprentissage de l anglais en Histoire de l art à l université» En effet, il a exploré différents niveaux de savoir, puis il s est interrogé sur les rapports entre savoir, apprentissage et enseignement. Il a examiné plusieurs modèles ternaires de la situation pédagogique dont le classique triangle pédagogique de Houssaye, dont il a proposé plusieurs modifications successives. Il a aussi tenté de réconcilier Pédagogie et Didactique en redéfinissant la médiation pédagogique comme la résultante de deux forces : l obstination didactique et la tolérance pédagogique. Notre façon d approcher les compétences technopédagogiques émane de la convergence que nous avons conclu à partir de différents écrits et références en la matière. Ainsi, le document d accompagnement de l outil COMPETICE 3 intitulé «Pour aller plus loin sur la notion de compétences» présente une synthèse de la littérature partant de la notion de compétence et aboutissant aux compétences de l enseignant, vis-à-vis, de l usage des TIC. Figure n 1 : Principaux champs du cadre conceptuel 3 Site COMPETICE : ice/index.php 2

4 3. Méthodologie Nous avons choisi une approche de recherche-actionformation parce que nous visions, entre autres, le changement. Selon cette optique, en tant que chercheur nous ne définissons pas seulement comme un observateur un peu distant de notre objet d étude, mais nous nous donnons aussi un rôle actif d agent de changement, en ce sens que nous intervenons dans la situation analysée afin de lui donner une orientation particulière. Dans notre cas, le changement souhaité est celui d une intégration des TIC dans la pratique pédagogique d enseignants universitaires. Dans la plupart de recherches centrées sur les pratiques, le degré d implication du participant (praticien) est déterminant pour plus d une raison : disponibilité, authenticité, ouverture,... et cela constitue le principal argument qui fait que nous avons travaillé avec des volontaires (Bessette 2000). Aussi, l attitude du chercheur est déterminante dans une recherche-action, car le climat de confiance, de respect, de disponibilité à l Autre (Paillé 1996) au sein du projet de recherche aide le participant à se sentir respecté comme sujet singulier (Malet 1998) et non comme un objet d investigation. Notre démarche exclue toutes les méthodologies fermées, incapables de souplesse et d un minimum d adaptabilité aux résultats qui sont progressivement construits. Nous privilégions une méthodologie itérative et modulable, soit une méthodologie de projet, où, au fur et à mesure de l avancement, on modifie la procédure pour l adapter au résultat émergent. Le recours à l approche systémique nous a servi dans notre recherche à manipuler des processus de contextualisation du fait qu il doit exister une relation entre une conduite de recherche et le contexte convoqué dans les processus d interprétation faits par le chercheur. L activité de recherche porte, ainsi, des orientations et des attentes qui font surgir un contexte convenable, lequel contexte modifie les orientations de la recherche et ainsi de suite. Dans notre démarche, nous nous sommes trouvés, progressivement, devant quelques dizaines de pages produites suite à la transcription des données, et nous nous sommes mis à lire et à relire les discours obtenus. Il s agit d une activité minutieuse qui, bien qu extrêmement exigeante, elle est fort utile pour l analyse et pour l orientation de la recherche. En appliquant ce que Deslauriers (1991) appelle la déconstruction des données, nous avons déchargé ces discours des anecdotes, des commentaires et des questions qu ils portent pour obtenir une première classification et par un exercice récursif nous sommes arrivé à une catégorisation plus raffinée que nous avons confronté à nos questions de recherche pour nous assurer de dégager l essentiel. Nous avons souvent consulté, le long de l étude, d autres chercheurs, des observateurs ou des personnes concernées par la problématique pour discuter de nos résultats. Pour analyser les données que nous avons recueillies, nous avons essayé d appliquer le modèle méthodologique de l approche Grouded Theory (Glaser & Strauss, 1967), connue dans la littérature française sous les appellations «Théorie enracinée ou Théorisation ancrée». Nous avons entamé ce processus, dans un premier temps, par l organisation des données recueillies qui implique, selon Tesch (1990), une «segmentation» et entraîne une «décontextualisation», puis leur interprétation soit la «catégorisation» qui mène à la «recontextualisation». Au cours de deux années, nous avons mené (entre autres) des entrevues auprès de quatorze enseignants chercheurs et nous avons accumulé plus d une cinquantaine de pages de transcriptions d entrevues. Nos données font, donc, l objet de ce processus. En l absence d outils appropriés pour analyser ces données dans le cadre méthodologique de la théorisation ancrée, tels que les logiciels NUD.IST 4, Atlas.ti et Nvivo (L. Savoie-Zajc, 2000), nous avons opté pour les possibilités de représentation qu offre les cartes conceptuelles, à l aide du logiciel FreeMind. FreeMind nous a donné la possibilité de rassembler facilement, dans un même espace visuel, les différents segments codifiés. L interrogation de la carte conceptuelle, obtenue, nous a souvent permis de créer des associations ou des intersections entre des nœuds et ainsi de réaliser si le rapprochement obtenu est susceptible d offrir de nouvelles pistes de compréhension. Pour la validation des données de notre recherche, nous avons eu recours à la technique de triangulation et à la validité de signifiance qui consiste à vérifier la valeur informative des données auprès des participants. 4. Déroulement de la recherche Dans notre démarche de recherche, nous avons commencé par une problématique qui portait sur l intégration des TIC dans la pratique pédagogique dans le milieu universitaire mais en nous intéressant à un public d enseignants chercheurs réduit et à un champs disciplinaire limité. Il s agissait de l enseignement des matières scientifiques, particulièrement la physique et la chimie, à l aide de la simulation comme application pédagogique des TIC. Pour des raisons de proximité, nous avions pensé à la Faculté des Sciences et Techniques à l Université Hassan 1er comme terrain d étude. Et pendant que nous nous préparions pour entamer la démarche nécessaire auprès de l administration et des enseignants afin de mener cette recherche, nous avions eu l occasion d assister aux activités d une journée d étude dédiée à la pédagogie universitaire organisée par l'université Hassan 1er le 17 juin 2004 et à laquelle a pris part le Président de l'aipu 5 -Internationale Pr. Jacques TARDIF. Cette rencontre nous a permis d apprécier, à travers les interventions des enseignants et particulièrement celle du Vice-président chargé de la recherche et de la coopération, la volonté de l université pour développer les compétences pédagogiques de ses enseignants. 4 NUD.IST : Non-numerical, Unstructured Data Indexing, Searching and Theorizing 5 AIPU : Association Internationale de Pédagogie Universitaire 3

5 Ce constat nous a encouragé à accompagner le processus de création de la section de l AIPU-Settat au sein de l Université Hassan 1er et à proposer au Vice-président notre contribution qui doit porter sur le développement des compétences relatives aux applications pédagogiques des TIC. Ainsi, le champ de notre recherche s est élargi pour pouvoir toucher l ensemble des enseignants de l université et concerner l ensemble des disciplines enseignées, et s est matérialisé sur le terrain par un projet d intégration des TIC dans la pratique pédagogique à travers la formation des enseignants. A partir de ce contexte, nous avons opté pour une méthodologie de type recherche-actionformation. Notre première action a porté sur la conduite d une ingénierie de la formation en sept étapes conformes aux principes de la technologie éducative, qui propose une approche systématique et systémique, tels que décrits dans la définition élaborée par Lachance, Lapointe et Marton en Ces étapes sont, aussi, apparentées à la démarche présentée par Dennery, M. (1999) : étude des besoins, définition des objectifs, étude de faisabilité, prévention des risques liés au projet de formation, conception du dispositif de formation, implémentation et évaluation. L action de formation que nous avons entreprise est le fruit d une ingénierie pédagogique à travers l organisation des contenus, leurs scénarisations et la définition des modalités de tutorat. Ainsi, à l'exception du premier séminaire qui a un aspect théorique, tous les autres, que nous avons programmés, ont un caractère pratique et thématique, en ce sens que chaque séminaire traite un thème précis et permet l'acquisition d'habiletés opérationnelles en utilisant des logiciels accessibles, pour tous, par leur nature freeware, shareware ou open source. Par ailleurs, pour assurer un travail collaboratif, nous avons crée le forum qui sert d'espace d'échange et de sauvegarde des contenus des séminaires, à télécharger par les membres du groupe. En plus, les participants peuvent communiquer à travers leur weblog qui servait de babillard électronique, où ils peuvent consulter des messages et éventuellement les commenter. A la fin de la première série de séances de formation, une rencontre d évaluation des séminaires a eu lieu avec les participants sous la présidence du vice-président de l université chargé de la recherche et de la coopération. Les participants ont estimé que les séminaires de formation étaient congruents avec les objectifs formulés dans le texte du projet des séminaires (syllabus communiqué avant le début de la formation) et qu une prise en considération des recommandations serait une amélioration, certaine, de leur rendement. A l issue de cette évaluation, nous avons opté pour l usage d une plateforme d elearning pour permettre aux participants de pratiquer avec leurs étudiants l enseignement à distance hybride. Après avoir essayé quelques plateformes en open source telles que Spipe, Claroline, Ganesha et Moodle, nous avons choisi cette dernière. C est, donc Moodle que nous avons choisi comme LMS (Learning Management System) pour bâtir notre plateforme d e-learning que nous avons intitulée DistancielUH1 «Distanciel de l Université Hassan 1er». Ce système a le mérite d'être simple, flexible et conviviale. Il décharge l enseignant de la logistique: mise en ligne des ressources, outils collaboratifs, multimédia et gestion du processus d'apprentissage. En plus, il existe une communauté internationale très active sur son forum qui permet de progresser dans l utilisation des diverses potentialités offertes par Moodle et apporte aux nouveaux e- enseignants une aide efficace. 5. Méthodes et techniques de collecte de données L'utilisation d'une méthode de recherche qualitative nous a permis d'aller creuser plus à fond les questions qui nous préoccupaient, en discutant avec des enseignants chercheurs participants aux séminaires. Les réponses ainsi recueillies, associées à une importante recension des écrits s'y rapportant, nous ont permis de relever plusieurs éléments significatifs pour les enseignants ayant reçu la formation, en allant vérifier les motivations et les perceptions. Cet exercice nous a amené à explorer quel itinéraire les a amenés à s'impliquer, quelle a été leur trajectoire et quelles retombées perçoivent-ils pour eux-mêmes, pour leurs étudiants et pour l institution. Dans cette recherche les principales méthodes de collecte de données sont constamment mises en rapport les unes aux autres. Ainsi, nos liens avec le terrain étaient constants et continus. Aussi, il a fallu composer avec des données de nature et de source différentes : documents écrits et cartes mentales réalisées avec les participants. En plus des questionnaires, du blog et du forum de discussion, la collecte de données, a eu lieu lors de rencontres de groupes, de rencontres individuelles et d entrevues individuelles. Outre ces activités formelles de collecte de données, nous avons organisé une activité informelle que nous avons appelée «pratique réflexive». 6. Modélisation et présentation des résultats En fin de cette recherche, nous avons proposé une modélisation du processus de changement tel que nous l avons perçu et une modélisation d une structure universitaire susceptible de faciliter l intégration des TIC dans la pratique pédagogique des enseignants. Pour ce faire, nous avons entamé la démarche de modélisation en exploitant l UML «Unified Modeling Language» qui est né de la fusion des méthodes objet, de modélisation des systèmes d information, dominantes (OMT, Booch et OOSE), puis normalisé par l'omg «Organisation Mondiale de Gestion» en 1997 et, ainsi, devenu un standard incontournable. Cependant, nous avons découvert après, par sérendipité, l existence du logiciel MOT, comme éditeur de modèles de connaissance, et la méthode MISA (Paquette, G., 2004), comme méthode d ingénierie des systèmes d apprentissage, qui est donc la méthode appropriée pour notre cas. 4

6 Ainsi, nous avons opté pour MISA comme approche de modélisation et pour son outil MOT pour représenter les modèles conceptualisés: - Un modèle de changement L intégration des TIC dans la pratique pédagogique impose une dynamique de changement comme problématique aussi bien au niveau individuel, pour chacun des participants, qu au niveau collectif, pour l ensemble des enseignants membres de la communauté d apprentissage. Ainsi, notre démarche d analyse par théorisation ancrée a permis l émergence d un modèle de changement que nous présentons dans ce qui suit : - Le changement est perceptible plus au niveau du parcours qu au niveau des résultats effectifs. Les participants ont intégré dans leur pratique des activités d apprentissage et d enseignement recourant aux TIC de manière plus ou moins significative. - Le changement est perceptible plus au niveau individuel qu au niveau collectif. La relation entre le changement individuel et le changement collectif est complexe : les changements sont de nature intrinsèque aux individus, mais finissent par prendre un aspect collectif. Ainsi, pour notre recherche, il est apparu évident que le processus de changement individuel devient la pierre angulaire qui s impose lorsque l on cherche à amener les participants à intégrer les TIC dans leur pratique pédagogique. Nous représentons le modèle dont nous avons relevé les caractéristiques par un processus dont les étapes sont: le questionnement (c est une étape déterminante dans l amorce du processus), l amorçage (Appât), l acceptation, la réflexion sur l application, les essais, l appréciation et l ancrage. Figure n 2 : Modèle du processus de changement pour l intégration des TIC A ce propos, on peut synthétiser en concluant que la réussite de l introduction de ce changement réside dans la capacité à franchir, le plus rapidement possible, les étapes de refus ou de résistance des participants en s appuyant sur : la communication, la formation et l accompagnement. - Un modèle de structure pour l intégration des TIC Compte tenu des informations que nous avons concernant l Université Hassan 1er et des données que nous y avons recueillies, nous modélisons, avec la méthode MISA, un système d apprentissage que nous estimons valable pour y favoriser l intégration des TIC au profit de l apprentissage, et plus particulièrement pour permettre la formation ouverte à distance (FOAD). Nous représentons dans ce modèle, de manière succincte, les structures administratives, les acteurs, les procédures et les flux d information, de production ou d influence. Ainsi : - L administration supervise le projet d intégration des TIC au complet. Avec ses structures (Conseil de l université, établissements, ), elle dessine les standards pédagogiques, ergonomiques et techniques du Figure n 3 - a : Modèle simplifié, pour l intégration des TIC à l UH1 projet, organise les structures du Centre de Ressources Universitaires (CRU) et détermine la stratégie d usage du réseau intranet et des plateformes e-learning de l université. Elle pilote la mise en place des équipes technicopédagogiques, l acquisition des ressources et leur intégration. Elle veille, aussi, à faire connaître le projet en interne et à communiquer auprès des utilisateurs potentiels. 5

7 - Le Centre de Ressources Universitaires (CRU) assure le pilotage du projet dans son ensemble, de la conception à la réalisation concrète des cours de formation en ligne. Il collabore avec les spécialistes de contenus, les concepteurs pédagogiques et les développeurs. Il doit être doté de tous les atouts de l ingénierie pédagogique et de la gestion de projets. Figure n 3 - b : Modèle éclaté, pour l intégration des TIC à l UH1 - Les plateformes d e-learning offrent : Aux établissements la possibilité d organiser les formations initiales et les formations continues en filières, modules et cours, de désigner leurs responsables, tuteurs et apprenants et de déterminer le mode d accès aux cours : par mot de passe ou autres. Elles 6

8 leurs permet aussi de suivre les actions des acteurs, de publier des messages (avis, informations, ), d organiser des forums, Aux enseignants la possibilité d organiser le cours selon sa nature (hebdomadaire, thématique ou forum), de déposer les ressources pédagogiques du cours à distance, d organiser les activités du cours (devoirs, tests, sondages, forum, wiki, ), de suivre les actions des tuteurs et des étudiants, de publier des messages, Aux étudiants d entrer aux cours dont ils ont le droit d accès, de consulter ou télécharger des contenus, de participer à des activités, - Les acteurs sont des responsables administratifs, des membres du comité de pilotage ou du comité technique du CRU, des concepteurs ou des apprenants : Les membres du comité de pilotage sont des concepteurs désignés par l administration, comme personnes ressources pour piloter le CRU, superviser les plateformes d e-learning et apporter l assistance pédagogique aux concepteurs de cours ; Les membres du comité technique sont des techniciens et des concepteurs désignés par l administration pour assurer la maintenance du CRU et apporter l assistance technique aux concepteurs de cours ; Les concepteurs sont des enseignants (formateurs, pédagogues ou tuteurs), scénaristes-pédagogues ou infographistes ; Les apprenants sont des étudiants ou des demandeurs de formation. - Les procédures sont les interventions des acteurs pour assurer l intégration des TIC. Il s agit de la supervision, l assistance pédagogique et l assistance technique au niveau des acteurs du CRU, et de l ingénierie pédagogique et ses composantes au niveau des concepteurs. - Les flux renseignent sur la nature de la relation entre les éléments du système d apprentissage (SA) : les relations de composition (liens C), le sens d influence ou de détermination (liens R) entre ses entités et les documents ou processus comme ressource ou production du SA (liens I/P). La figure suivante représente une vue globale du Système d apprentissage que nous avons modélisé avec la méthode MISA et que nous estimons un modèle pour intégrer les TIC dans la pratique pédagogique de manière efficace et efficiente. L analyse qualitative des données recueillies a fait ressortir 14 catégories que nous avons développées ensuite en sous-catégories représentées dans des cartes conceptuelles. Figure n 4 : Carte conceptuelle réduite des résultats de la recherche (en 14 catégories) La logique du pilotage du changement nous a conduit à privilégier deux catégories que nous considérons principales. En effet, nous pensons que les principaux effets ou retombées entraînés par l intégration des TIC dans la pratique pédagogique des enseignants peuvent être analysés suivant le changement induit au niveau de l individu et celui induit au niveau du groupe. Les données recueillies ont été analysées selon ces deux angles en tenant compte de la littérature recensée sur le sujet et en mettant en exergue des conséquences de l intégration des TIC dans la pratique pédagogique des enseignants selon les facteurs ou impacts suivants : Facteurs personnels - Éléments contribuant au développement de soi Effets sur soi-même Développement de nouvelles habiletés Motivation Niveau des connaissances Impact sur le plan professionnel 7

9 Facteurs sociaux - L'influence sur les autres La transformation pédagogique 7. Conclusion Malgré que nous ne puissions pas conclure que l intégration des TIC transforme les pratiques pédagogiques, du moins dans le cours terme, et que le caractère individuel semble l emporter sur le collectif dans le processus, nous estimons que le changement escompté a une dimension systémique décisive qui engage l ensemble des acteurs de l université. Ainsi, l intégration des TIC représente un défi non seulement pour les enseignants, mais pour d autres catégories du personnel et l université entière. Nous estimons aussi que l intégration des TIC dans la pratique pédagogiques des enseignants nécessite d une part l application d un Système d Apprentissage (SA) tel que celui que nous avons modélisé et d autre part la mise en place de mécanismes de motivation qui consistent, entre autres, à: - offrir aux enseignants une formation technopédagogique bien adaptée à leurs contraintes, en suscitant l émergence de projets d utilisation des TIC; - fournir aux enseignants le soutien technique et pédagogique aux moments où ils en éprouvent le besoin; - reconnaître l importance du temps investi par les enseignants dans les activités d intégration des TIC; - favoriser la collaboration entre le centre de ressources universitaires et les enseignants, en leur fournissant des conditions adéquates d accès à l ensemble des ressources technologiques et pédagogiques utiles; - encourager les enseignants qui s engagent sur la voie du partage et de soutien entre collègues. Références Bessette, G. (2000). Un cadre conceptuel et méthodologique de la communication pour le développement. In L. Alexandre et G. Bessette (dir.), L'appui au développement communautaire. Une expérience de communication en Afrique rurale de l'ouest. Ottawa : Centre de recherche pour le développement international à Paris : Agence intergouvernementale de la francophonie CNCRE 2000 Rapport de recherche «De l analyse de travaux concernant les TIC à la définition d une problématique de leur intégration à l enseignement». Septembre Dennery, M. (1999). Piloter un projet de formation : du diagnostic des besoins à la mise sous assurance qualité. Paris : éditions ESF. Deslauriers, J.-P. (1991). Recherche qualitative : guide pratique. Montréal: McGraw-Hill. Glasser, B.G. & Strauss, A.L. (1967). The Discovery of Grounded Theory. Chicago: Aldine Pub. Malet, R, 1998, L identité en formation, phénoménologie du devenir enseignant, Ed. L Harmattan Marton, P. (1999) Les technologies de l'information et de la communication et leur avenir en éducation. In Éducation et francophonie, Vol. 27 (2). Paillé, P. (1996). De l analyse qualitative en général et de l analyse thématique en particulier. Revue de l association pour la recherche qualitative, 15, p Paquette, G., (2004). L ingénierie pédagogique à base d objets et le référencement par les compétences. International Journal of Technologies in Higher Education, 1(3) RÉZEAU, J «Médiatisation et médiation pédagogique dans un environnement multimédia - Le cas de l apprentissage de l anglais en Histoire de l art à l université» Thèse de doctorat présentée à l université Victor Segalen Bordeaux 2. Savoie-Zajc, L. (2000) in Tesch, R (1990). Qualitative Research: Analysis Types and Software Tools. New York: The Falmer Press 8

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION APRÈS LA FORMATION 2.3. APRÈS LA FORMATION Lorsque la formation est terminée, l organisation doit finalement s assurer que l apprenant puisse utiliser de manière concrète les nouveaux apprentissages. Cette

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM

Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM Hélène Podvin Ingénieur pédagogique ENVAM CIRM-Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1 glossaire Les définitions succinctes, présentées dans ce glossaire, sont, en grande partie, tirées des chapitres du Manuel. Elles sont en harmonie avec les références relatives au Processus de Bologne.

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS)

Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS) Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS) Une plate-forme d'écriture coopérative en ligne pour l'apprentissage des langues Description de projet Mise à jour le 29 novembre 2006 Coordinateur:

Plus en détail

l évaluation participative

l évaluation participative l évaluation participative Mardi du RIOCM par le Centre de formation populaire Décembre 2008 Pourquoi ce thème Maîtriser la notion d évaluation Démystifier ce qu est l évaluation participative Discuter

Plus en détail

Construire son projet de formation en ligne

Construire son projet de formation en ligne Anne BOUTHRY Christophe JOURDAIN Construire son projet de formation en ligne Préface de Sandra Bellier Directrice du développement e-business du groupe Adecco Groupe Eyrolles, 2003, 2007, ISBN 10 : 2-7081-3734-4

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Fiche défi CNED n 1. Apprentissage en réseaux. Thématiques nationales : 1 et 2. Défi n 1

Fiche défi CNED n 1. Apprentissage en réseaux. Thématiques nationales : 1 et 2. Défi n 1 Défi n 1 En quoi ces possibilités offertes par numérique sont-elles des facteurs de des élèves, - Pour les apprenants en EAD : expression marquée d un besoin fort d accompagnement pour rompre leur isolement,

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2016 1 Public Cible Diplômés de niveau Bac +4 1 souhaitant acquérir

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques 2328 DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques I ENJEU SOCIAL : UN DEBAT DANS LE CHAMP PROFESSIONNEL Il existe un débat récurrent

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master domaine Sciences humaines et sociales, mention Sciences Du Langage, spécialité Didactique des langues et des cultures

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Conduire un projet d organisation Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance : La

Plus en détail

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE STAF 2001-2002 STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE Présentation du cours Responsable : Daniel Peraya Assistante : Nathalie Deschryver TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation 1 Plan de la communication Contexte et problématique de la recherche

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015)

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) Normes (2015) Critères (2011-2015) Critères (2006-2011) 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES 6.

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs former des spécialistes en ingénierie de formation dans les trois niveaux de cette ingénierie

Plus en détail

Dispositif de Formation Ouverte et à Distance

Dispositif de Formation Ouverte et à Distance Qu est-ce qu un Dispositif de Formation Ouverte et à Distance (DFOAD)? Une organisation du DFOAD Une ingénierie Des recommandations 1 Les «grands courants» actuels de la Formation à Distance (FAD), selon

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

Conditions pour un apprentissage en profondeur dans un dispositif médiatisé par les technologies

Conditions pour un apprentissage en profondeur dans un dispositif médiatisé par les technologies Conditions pour un apprentissage en profondeur dans un dispositif médiatisé par les technologies Congrès IP3S, Session SIFEM, Marrakech Le 3 novembre 2008 Dr. Nathalie Deschryver nathalie.deschryver@unige.ch

Plus en détail

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Laurence Sylvestre, Ph.D. 1 Université du Québec à Montréal

Plus en détail

Thème : Vers un Nouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan?

Thème : Vers un Nouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan? Thème : Vers un ouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan? Auteur : Mr Mhamed MOUAACHA, Chef de Division au Haut Commissariat au Plan (HCP)

Plus en détail

Intégrer les technologies dans l enseignement et l apprentissage: la vision de l UNIL. > 26 mars 2012 <

Intégrer les technologies dans l enseignement et l apprentissage: la vision de l UNIL. > 26 mars 2012 < Intégrer les technologies dans l enseignement et l apprentissage: la vision de l UNIL > 26 mars 2012 < Table des matières Intégrer les technologies dans l enseignement et l apprentissage: la vision de

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Newsletter Avril 2013

Newsletter Avril 2013 FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU Newsletter Avril 2013 EDITO Au cours de ces derniers mois, nos clients nous ont donné l opportunité de vérifier l efficacité de notre pédagogie sur des projets variés (formations

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Ingénierie pédagogique et de la formation

Ingénierie pédagogique et de la formation UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs Ingénierie pédagogique et de la formation Concevoir, piloter et animer des dispositifs de formation Descriptifs des modules de

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre :

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre : Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre : Phase II Recherche action sur la formation des enseignants aux usages pédagogiques des

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA)

STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA) Sciences humaines et sociales Master à finalité professionnelle MENTION : SCIENCES DE L EDUCATION SPÉCIALITÉ STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs : Former des spécialistes en

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire?

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Cette question s inscrit dans le contexte où plusieurs acteurs

Plus en détail

PROJET NOMAD 2005-2008

PROJET NOMAD 2005-2008 PROJET NOMAD 2005-2008 1. CONTEXTE DU PROJET L apport des technologies de l information et de la communication (TIC) pour l apprentissage des adultes. En 2005, il n était plus nécessaire de justifier l

Plus en détail

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES IX e JOURNÉES D ÉTUDES INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS DE FORMATION A L INTERNATIONAL «ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES»

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2014 1 Public Cible Diplômés de niveau Bac +4 1 souhaitant acquérir

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

M.A.Ï.HEU.T.I.C. 1. Un modèle didactique conçu par la CCMP, pour générer des contenus de formation multimédias instrumentés TICE.

M.A.Ï.HEU.T.I.C. 1. Un modèle didactique conçu par la CCMP, pour générer des contenus de formation multimédias instrumentés TICE. M.A.Ï.HEU.T.I.C. 1 Un modèle didactique conçu par la CCMP, pour générer des contenus de formation multimédias instrumentés TICE. L ensemble des composantes du modèle M.A.Ï.HEU.T.I.C. sont des créations

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Lium Université du Maine Pierre.Tchounikine@lium.univ-lemans.fr EIAH : définition EIAH = Environnement Informatique pour l Apprentissage Humain

Plus en détail

L instrumentation dans la collecte des données

L instrumentation dans la collecte des données L instrumentation dans la collecte des données L étude des documents écrits par la méthode des traceurs Danielle Paquette INTRODUCTION La méthode des traceurs est une méthode qualitative utilisée en sciences

Plus en détail

Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie de Recherche & Communication Scientifique En Santé «Concevoir, Conduire, Communiquer»

Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie de Recherche & Communication Scientifique En Santé «Concevoir, Conduire, Communiquer» Ministère de l enseignement supérieur & de la Recherche Scientifique ******************* Université de Sfax ******************** Faculté de Médecine de Sfax Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie

Plus en détail

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1 APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS - SEPIA 1 SOMMAIRE MODULE 1 «ENTRETIEN APPROFONDI ET CONTRACTUALISATION» MODULE 2 «INTERETS, MOTIVATIONS ET VALEURS» MODULE 3 «COMPETENCES» MODULE 4 «METHODOLOGIE

Plus en détail

Titre de la formation : Intégration d une plateforme de formation en ligne dans un cours d enseignement d une langue étrangère.

Titre de la formation : Intégration d une plateforme de formation en ligne dans un cours d enseignement d une langue étrangère. Titre de la formation : Intégration d une plateforme de formation en ligne dans un cours d enseignement d une langue étrangère. Date : 26 27 28 juillet 2009 Formation organisée par le CNF d Alep en collaboration

Plus en détail

Un MOOC pour la promotion de l activité physique et la lutte contre la sédentarité des jeunes (APS)

Un MOOC pour la promotion de l activité physique et la lutte contre la sédentarité des jeunes (APS) Développer des compétences en promotion de la santé Un MOOC pour la promotion de l activité physique et la lutte contre la sédentarité des jeunes (APS) Stéphanie Regat Frédéric Forestier INPES - Département

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE

LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE Résumé des constats et des défis identifiés lors de la journée thématique Présentation

Plus en détail

De l existant à l innovant

De l existant à l innovant Module Ressources Humaines - Enseignement de J. Naymark Master Management des Connaissances, Contenus et Contextes - UPMC INDIVIDUALISATION DU PARCOURS DE MASTER De l existant à l innovant Janvier 2009

Plus en détail

Individualisation et usages des TIC en formation de base

Individualisation et usages des TIC en formation de base Individualisation et usages des TIC en formation de base Professionnalisation de la lutte contre l illettrisme et de la formation de base Modules de base pour la formation de formateurs TRAIN - Module

Plus en détail

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol. - 1 - Conseil RH et Formation BILAN DE CARRIERE La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.fr L heure est au changement et, pour

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION Commission de la culture Consultation en ligne Vers une politique

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION Centre National des Technologies en Education TERMES DE REFERENCES Scénarisation pédagogique de modules de formation à distance en ligne Juin 2014 Termes

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises politique adoptée par le CECS le 6 novembre 2002 Suite à l adoption par le Comité des études de cycles supérieurs en psychologie du projet de modification

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE

ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE Formation des Chefs d Etablissement d Affectation Management adaptatif et délégations Support participants SOMMAIRE La formation dans son contexte p.3 Les facteurs

Plus en détail

Les plateformes pédagogiques Par Jean-Paul Pinte. Laboratoire d Ingénierie Pédagogique de l Université Catholique de Lille

Les plateformes pédagogiques Par Jean-Paul Pinte. Laboratoire d Ingénierie Pédagogique de l Université Catholique de Lille Les plateformes pédagogiques Par Jean-Paul Pinte Laboratoire d Ingénierie Pédagogique de l Université Catholique de Lille Source: Flickr.com Nous verrons ensemble Evolution des dispositifs modernes de

Plus en détail

Projet PHARES. Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet

Projet PHARES. Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet Projet PHARES Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet L.Brami, S.Damart, M. Detchessahar, M. Devigne, J. Habib, F. Kletz, C. Krohmer. Document joint à l avenant au contrat

Plus en détail

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Pourquoi évaluer? L évaluation constitue la dernière étape du service d ingénierie que le conseiller de l AGEFOS PME Bretagne peut apporter à l

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

Séminaire d évaluation du programme de formation sur les méthodes d intégration de genre dans les projets de développement

Séminaire d évaluation du programme de formation sur les méthodes d intégration de genre dans les projets de développement Séminaire d évaluation du programme de sur les méthodes d intégration de genre dans les projets de développement Rabat, 24-25 septembre 2007 Chargé de redaction: Cherghou Said 02 octobre 2007 Rapport des

Plus en détail

La formation à distance un atout indéniable pour la formation continue

La formation à distance un atout indéniable pour la formation continue GMC cifodecom 20 novembre 2012 1 La formation à distance un atout indéniable pour la formation continue Gérard-Michel Cochard Professeur à l UPJV Directeur délégué aux TICE, Conservatoire national des

Plus en détail

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME)

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) EDM1201 : Presse écrite ou Internet I EDM1202 : Presse écrite ou Internet II EDM3201 : Journalisme télévisuel ou radiophonique I EDM3202

Plus en détail

GRAF Groupe de Recherche Action Formation Des outils de formation Co-construits

GRAF Groupe de Recherche Action Formation Des outils de formation Co-construits GRAF Groupe de Recherche Action Formation Des outils de formation Co-construits AEFTI I. Fiche technique Domaine : Thème(s) abordé(s) Public visé Objectifs poursuivis Méthode(s) mise(s) en œuvre Co-construction

Plus en détail

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège LASNIER, Monique. Plan institutionnel d'aide à la réussite et à la persistance.collège

Plus en détail

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française.

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. Dossier de presse rédigé par : Françoise de Viron, Présidente de la Commission Education tout au Long de la Vie (ETALV) du CIUF,

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi enterprise social software Lecko CAS CLIENT Arnaud 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi! Activité Lecko

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

identifiés par les ministères de l éducation des pays cités.

identifiés par les ministères de l éducation des pays cités. Le programme «français langue étrangère» de la Direction de la langue française et de la diversité linguistique (DLF) a pour objectif principal de renforcer les compétences professionnelles des enseignants

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL

PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL Contenu VOUS TROUVEREZ DANS CE DOCUMENT Contexte Personnel visé Admissibilité au programme Orientation du programme Compétences clés de gestion

Plus en détail

Marcel Lebrun. Les TICE, valeur ajoutée et métamorphose de la pédagogie

Marcel Lebrun. Les TICE, valeur ajoutée et métamorphose de la pédagogie Marcel Lebrun Les TICE, valeur ajoutée et métamorphose de la pédagogie Votre «cours» en ligne sur une plate-forme? Marcel Lebrun Institut de pédagogie universitaire et des multimédias (IPM) lebrun@ipm.ucl.ac.be

Plus en détail