Guide de fertilisation pour les pépinières et cultures en conteneurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de fertilisation pour les pépinières et cultures en conteneurs"

Transcription

1 24 Guide de fertilisation pour les pépinières et cultures en conteneurs A - Fertilisation complète avec La fertilisation complète avec Osmocote Exact, c est à dire réalisée à 100 % avec un seul apport, est spécialement adaptée aux cultures en conteneurs lorsque l arrosage se fait par aspersion. En effet, la perte d engrais lors de l aspersion fertilisante serait bien trop importante donc très onéreuse. Exemples types pour un rempotage de printemps (mi-février à mi-avril) Arbustes à feuilles caduques : Exact hi-start 8-9 Arbustes à feuilles persistantes, conifères à croissance rapide : Exact standard 8-9 Conifères à croissance lente : Exact lo-start à 4 kg/m 3 (3 à 4 g/l) d Osmocote Exact standard 8-9 En cas de besoin, un engrais foliaire du type Peters Professionnel est recommandé en complément. B - Fertilisation partielle avec Une fertilisation partielle (réalisée à 60% ou 80 %), à base d' et complétée par un engrais soluble, tel qu Osmosol ou Universol, est conseillée dans les cas suivants : - installations équipées de chariots d'arrosage, de sub-irrigation ou d arrosage goutte à goutte - lorsque l'on souhaite corriger la qualité de l'eau d'arrosage Exemple : lierre rempoté en mai 2,5 kg/m 3 d standard , au rempotage A partir de l'enracinement, fertilisation complémentaire 1 à 2 fois par semaine avec Osmosol ou Universol, enrichi en azote ou potasse, selon les besoins.

2 25 C - Fertilisation complète avec engrais soluble 1 - Fertilisation avec Osmosol Vous disposez d une eau douce? ( < à 100 mg/l de bicarbonates ) Exemple : rempotage de conifères en mars 3 kg/m 3 d standard 8-9, au rempotage à partir de la mi-avril et jusqu'à la fin du mois d'août : 1 à 2 fois par semaine, fertiliser en complément avec Osmosol «eau douce» de la fin du mois d'août à la mi-septembre, 1 à 2 fois par semaine, fertilisation complémentaire avec Osmosol «eau douce» Vous disposez d une eau dure? ( < à 150 mg/l de bicarbonates ) Pendant la période de culture, la valeur ph au niveau du substrat augmente. La teneur élevée en sels de l'eau d'irrigation représente un stress complémentaire pour les cultures. Une fertilisation partielle à base d', combinée à Osmosol «eau dure», permet de stabiliser la valeur ph. L'acide entrant dans la composition d'osmosol «eau dure» réduit la dureté de l'eau. La conductivité réduite garantit une croissance sans stress. Exemple : plantes couvre-sol rempotées en avril 3 kg/m 3 d standard 5-6, au rempotage à partir de la mi-avril (après l'enracinement) et jusqu'à la fin août, apporter 1 à 2 fois par semaine un complément avec Osmosol «eau dure». En fonction des besoins, utilisez une formule Osmosol ou Fertilisation avec Universol La fertilisation combinée avec Universol est conseillée lorsque vous disposez d une eau de qualité normale. Exemple : arbustes rempotés en mars 3 kg/m 3 d hi-start 8-9, au rempotage à partir de la mi-mai et jusqu'à la fin juillet, apporter 1 à 2 fois par semaine et selon les besoins un complément avec Universol Exemple pour Universol Vert : Pour une solution fille apportant 1 g/l, la conductivité ( EC) est de 1,5. Il faut lui ajouter la conductivité de l'eau d'arrosage (par ex. 0,5). On obtient une conductivité globale de 2,0. Important : toujours tenir compte de la EC de l eau utilisée. Lorsque les conductivités sont supérieures à 1,5, un arrosage complémentaire à l eau claire est recommandé dans le cas de cultures sensibles. Tableau de calcul de la solution mère pour doseurs proportionnel d'engrais Pour une solution (fille) d arrosage dosée à : Préparer une solution mère, suivant le rapport de la pompe doseuse indiqué ci-dessous 2 ( = 0,2%) 5 ( = 0,5%) 10 ( = 1%) 0,20 g/l 100 g/l 40 g/l 20 g/l 0,30 g/l 150 g/l 60 g/l 30 g/l 0,40 g/l 200 g/l 80 g/l 40 g/l 0,50 g/l 250 g/l 100 g/l 50 g/l 0,75 g/l 375 g/l 150 g/l 75 g/l 1,00 g/l g/l 100 g/l 1,25 g/l g/l 125 g/l 1,50 g/l g/l 150 g/l 2,00 g/l g/l 2,50 g/l g/l

3 Conseils d utilisation des engrais foliaires Choix du produit : il est important de choisir un engrais à base d azote uréique pour une optimisation de la fertilisation foliaire, c est à dire un produit type Peters Professional Technique d'application : pulvérisateur à rampe Pour une application sur le feuillage, il faut compter de 1000 à 2000 litres/ha. Exemple : Dose d utilisation = 3 gr /litre, soit 3 kg de Peters Professional pour 1000 litres d'eau. L application sera réalisée de préférence le matin. Un séchage lent permet une efficacité optimale. Ne pas appliquer en cas de T élevée Commencez la fertilisation uniquement lorsque l'engrais est complètement dissout Concentration en % Quantité de Peters Professional Foliar Feed pour 1000 litres de solution Conductivité 0,1 1 kg 0,6 ms 0,2 2 kg 1,2 ms 0,3 3 kg 1,8 ms D - La fertilisation localisée La quantité d'engrais nécessaire est déposée au milieu du pot, dans le substrat, au moyen d'un distributeur d engrais. Pour cette fertilisation localisée, il convient d'utiliser uniquement, cet engrais étant le seul à posséder toute la sécurité requise vis à vis de la plante. La fertilisation localisée permet d'adapter le produit et la dose d'engrais en fonction des besoins des cultures. En cas de fertilisation localisée de plantes racines nues, il est important que le poquet d engrais ne soit pas en contact direct avec les racines. Une installation très simple, fixée à l extrémité du tuyau d application, permet de «briser» le poquet déposé. Fertilisation localisée sans risque, avec Sécurité : Osmocote, l'engrais le plus sûr de tous les temps (voir page 6 et 7) Produit sans poussière : Fonctionnement irréprochable des appareils de dosage localisé Granules réguliers : Grâce à la granulométrie régulière et à la forme ronde des granules (40 granules/g), tous les pots reçoivent la même quantité d'engrais. Quantité d'engrais par pot = 12 g 1 - Effet de dilution Lors du rempotage, il faut tenir compte du rapport entre la taille de l'ancien et du nouveau contenant afin de calculer la quantité effective de substrat frais par pot. Exemple : rempotage d'un pot de 1 litre dans un pot de 3 litres - le nouveau pot contient seulement 2 litres de nouveau substrat. - afin d'obtenir la bonne quantité d'engrais dans le pot (pour 3 l), la dose d'engrais doit être augmentée. La fertilisation localisée réduit le développement des mauvaises herbes ainsi que la mousse à la surface du conteneur. Certaines cultures sont sensibles à la fertilisation localisée (croissance limitée des racines), par exemple Rhododendron, Azalée, Erica, Skimmia. 3 litres de substrat 3 x 4 g/l = 12 g 2 litres de substrat 2 x 6 g/l = 12 g Pour obtenir 4 g d engrais /l, il faut en apporter 6 g/l dans les 2 litres de substrat frais

4 Cultures sous serre verre ou tunnel plastique Les températures moyennes qui règnent dans une serre ou sous un tunnel plastique étant supérieures à celles de l extérieur, la longévité des engrais enrobés à diffusion programmée s'en trouve réduite (la diffusion est accélérée). Dans ces conditions, nous vous recommandons d utiliser une longévité supérieure par rapport à la même culture placée en extérieur. Pour une culture en plein air, si vous dosez à 4,0 kg / m 3 avec une formule 5-6 Sous serre ou tunnel, il faudra utiliser 4,0 kg / m 3 d une formule Fertilisation de conteneurs de grande taille Pour la fertilisation de conteneurs d'un volume supérieur à 10 litres, il faudra tenir compte des doses suivantes : Exemple d un rempotage de thuyas en novembre : - 5 kg / m 3 d standard ou lo-start 12-14, au rempotage - Fertilisation complémentaire : à partir de mai, une à deux fois par semaine avec Osmosol ou Universol ou 2 g/l d'osmoform à répartir sur tout le pot (Attention! pas de fertilisation localisée) ou 3 g/l d standard 5-6, en surfaçage du conteneur 5 - Jeunes plants en alvéoles Pour la fertilisation de jeunes plants en plaques, de 6 à 8 semaines avant le rempotage, utilisez Osmocote Start à raison de 1 à 2 g/l (ou de 30 à 60 g/m 3 ) en fonction des plantes. Osmocote Start peut être mélangé à des substrats pour bouturages, à raison de 1 à 2 g/l, dans le cas de végétaux à croissance racinaire rapide. 6 - Fertilisation en surfaçage C est la méthode idéale pour les exploitations où l'utilisation de l aspersion est impossible. Exemples : Conifères en conteneurs de 3 l invendus à l automne et devant être vendus en mai : Fertilisation en surfaçage à la mi-mars avec 2 g/l d'osmoform Rempotage de conifères en mars avec 4 kg/m 3 d' standard 8-9 : Fertilisation en surfaçage en juillet / août à raison de 2 g/l d'osmoform. 7 - Fertilisation complémentaire avec Tablet Cultures aux faibles besoins, par exemple Rhododendron nain, Azalées = 2 à 3 g/l Culture aux besoins élevés : Buxus, Chamaecyparis = 4 à 5 g/l Le nombre de Tablets est calculé en fonction de la taille du conteneur et de l'engrais de fond litres 35 g par pot litres 50 g par pot litres g par pot litres g par pot > à 50 litres 1,5 à 2 g par litre standard : La durée d'efficacité doit être sélectionnée en fonction de la date de rempotage. 4 - Rempotage d'automne Ces dernières années, les ventes de végétaux se sont concentrées principalement sur le printemps et l'été. Il est donc difficile de faire les rempotages à cette période. C est pourquoi le rempotage d'automne est intéressant. De plus, les cultures rempotées en automne ont un meilleur développement racinaire et peuvent être commercialisées plus tôt.

5 28 Fertilisation des conteneurs - Préconisations Arbustes à feuilles caduques Buddleya, Caryopteris, Hibiscus, Hypericum, Potentilla, Spiraea Arbustes à feuilles persistantes Berberis, Buxus, Cotoneaster, Cytisus, Prunus, Pyracantha, Rhododendron Conifères à croissance rapide Cham. law. «Allumii», «Columnaris», Cham. law. «Elwoodii», Thuyas Conifères à croissance lente Taxus, Picea,Thuyas greffés, Chamaecyparis Rempotage sous serre / tunnel plastique hi. start D Toutes. R. P les variétés d'arbustes J F M A M J J A S O N D 5-6 kg/m 3 hi. start D. R. P * Dans le cas d'un rempotage d automne, nous vous recommandons de contacter votre conseiller Scotts en fonction de l'équipement de votre entreprise. Engrais conseillés Produits Analyses Durées d'efficacité lo. start standard lo-start standaard MgO + Oligo - éléments standard hi. start D. R. P hi-start MgO + Oligo - éléments MgO + Oligo - éléments Remarques : Les exemples d'utilisation contenus dans ces recommandations de fertilisation sont généraux. Les dosages sont fonction des substrats et ils sont indiqués sans adjonction d'engrais de démarrage. Ils sont basés sur les besoins de jeunes plants se caractérisant par un enracinement suffisant. Votre conseiller Scotts est à votre disposition pour vous fournir des conseils spécialement adaptés à votre entreprise. Pour les entreprises qui rempotent de nombreuses cultures en petites quantités, nous vous recommandons l'utilisation de l'engrais standard.

COMMENT CHOISIR SES ENGRAIS EN PRODUCTION D ANNUELLES JULIE MONETTE, AGR. PLANTPRODUCTS

COMMENT CHOISIR SES ENGRAIS EN PRODUCTION D ANNUELLES JULIE MONETTE, AGR. PLANTPRODUCTS COMMENT CHOISIR SES ENGRAIS EN PRODUCTION D ANNUELLES JULIE MONETTE, AGR. PLANTPRODUCTS PRINCIPAUX OBJECTIFS DANS LE CHOIX DES ENGRAIS Maintient du ph du substrat Apport adéquat d éléments Ajuster selon

Plus en détail

Fraise Suivi de 3 sites pilotes pour le recyclage des solutions nutritives 2015

Fraise Suivi de 3 sites pilotes pour le recyclage des solutions nutritives 2015 Fraise Suivi de 3 sites pilotes pour le recyclage des solutions nutritives 2015 Daniel IZARD, Chambre d Agriculture de Vaucluse (84) Catherine TAUSSIG, APREL. Essai rattaché à l action n 04.2015.07 : Fraise,

Plus en détail

Entretien de l'eau selon la méthode.

Entretien de l'eau selon la méthode. Version : 12.07.2011 Entretien de l'eau selon la méthode. La méthode Balling, telle que nous la connaissons et l'apprécions, est une méthode d'une extrême simplicité pour supplémenter les aquariums en

Plus en détail

FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM

FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM FRANCE SOMMAIRE L Agriculture Biologique 4 O Roots 6 O Grow 7 O Bloom 8 O Boost 9 Terra Master 3 10 Schedules 12 Calendrier 13 3 L AGRICULTURE BIOLOGIQUE Les

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

Ce n'est pas une évolution mais une révolution!

Ce n'est pas une évolution mais une révolution! D epuis toujours les gens m'ont demandé comment faire des boutures de rhododendrons et quand je leur répondais que sans chaleur de fond le taux de réussite était pratiquement nul, je voyais à leur mine

Plus en détail

LES AUTRES FERTILISANTS

LES AUTRES FERTILISANTS FICHE PEDAGOGIQUE N 4 LES AUTRES FERTILISANTS L'utilisation de fertilisants complémentaires est souvent recommandée pour répondre aux besoins ponctuels de la plante. Ils complètent l'effet fertilisant

Plus en détail

GAMME PROFESSIONNELLE Les engrais qui font pousser vos ventes

GAMME PROFESSIONNELLE Les engrais qui font pousser vos ventes EXPERTS FOR GROWTH* GAMME PROFESSIONNELLE Les engrais qui font pousser vos ventes * Experts pour la croissance Qu est-ce que la gamme Pro? Ce sont les engrais professionnels COMPO conditionnés dans de

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

GUIDE DE MAINTENANCE TOITS VERTS ST M, M O N T R E A L, 2 013

GUIDE DE MAINTENANCE TOITS VERTS ST M, M O N T R E A L, 2 013 GUIDE DE MAINTENANCE TOITS VERTS ST M, M O N T R E A L, 2 013 2 015 / 0 5 / FR TOITS VERTS 101 A. CRITÈRES DE RÉUSSITE D UN TOIT VERT B. SOLUTIONS TECHNIQUES C. AVANTAGES DES TOITS VERTS D. CRÉDITS LEED

Plus en détail

Les Engrais. Chimiques ou organiques

Les Engrais. Chimiques ou organiques Les Engrais Chimiques ou organiques Les principaux fertilisants Les fertilisants sont des substances destinées à assurer la nutrition des végétaux. Le terme fertilisant est généralement synonyme d engrais.

Plus en détail

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation.

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. QUAND PLANTER? Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. La plantation des Pivoines en racines

Plus en détail

Pommes de terre de qualité. Conseils pour la fertilisation potassique, magnésienne et soufrée

Pommes de terre de qualité. Conseils pour la fertilisation potassique, magnésienne et soufrée Pommes de terre de qualité Pommes de terre de qualité Conseils pour la fertilisation potassique, magnésienne et soufrée Une fertilisation pour des rendements élevés et une qualité optimale. 3 La récolte

Plus en détail

Terreaux... 61 Amendements de sol... 62 Couvre-sols... 65. Terreaux, amendements de sol et couvre-sols

Terreaux... 61 Amendements de sol... 62 Couvre-sols... 65. Terreaux, amendements de sol et couvre-sols ... 61... 62... 65 abreviations et symboles réf code condit cont dimension Référence Sanac Code article du fournisseur Contenu de l emballage (consommateur) Contenu longueur largeur hauteur ou diamètre

Plus en détail

Cultiver les plantes hors-sol

Cultiver les plantes hors-sol Cultiver les plantes hors-sol Pour appréhender la culture des plantes horssol, il faut avoir à l esprit que l on a affaire à un milieu qui n a pas la capacité de se régénérer spontanément. Il est cependant

Plus en détail

Système de culture horticole Pépinière

Système de culture horticole Pépinière Système de culture horticole Pépinière Code DEPHY : HOF28740 Identification générale Production simultanée sur une année Photinia, Cuppressocyparis, Elaeagnus, Abelia, Autres arbustes Type de sol Hors-sol

Plus en détail

Que faut-il, Pour réaliser son projet de production hors-sol?

Que faut-il, Pour réaliser son projet de production hors-sol? . M. GOERTZ Jean-Pierre HyCoForm 144 Route du Vieux Flamboyant Le BERNICA 97435 Saint Gilles les hauts. Que faut-il, Pour réaliser son projet de production hors-sol? Cher Internaute, Avant de se lancer

Plus en détail

Détergents sanitaires Wetrok Imbattables dans la lutte contre le calcaire et la corrosion

Détergents sanitaires Wetrok Imbattables dans la lutte contre le calcaire et la corrosion Détergents sanitaires Wetrok Imbattables dans la lutte contre le calcaire et la corrosion Une rapidité et une douceur inégalables : Wetrok Caledor et Calexan forte Wetrok Caledor et Calexan forte s'accordent

Plus en détail

La boîte à outils des serriculteurs

La boîte à outils des serriculteurs Produit par le Syndicat des producteurs en serre du Québec Vol. 1 nº 5c Système de recyclage des eaux de lessivage Aspect rééquilibrage des solutions nutritives Modèle pour entreprises de production de

Plus en détail

Eau de pluie de toitures végétalisées: qualité, rétention et effet retard. Karel De Cuyper

Eau de pluie de toitures végétalisées: qualité, rétention et effet retard. Karel De Cuyper Colloque toitures végétalisées Paris 05/12/2007 Eau de pluie de toitures végétalisées: qualité, rétention et effet retard Karel De Cuyper Centre Scientifique et Technique de la Construction CSTC Belgique

Plus en détail

Le 13 des serres/les faits de serre84

Le 13 des serres/les faits de serre84 Le 13 des serres/les faits de serre84 TOMATE SOUS ABRI EN SOL Fiche culturale Février 2007 CALENDRIER DE CULTURE ET RENDEMENT Les plantations s échelonnent au printemps de mi-février à mi-avril et à l

Plus en détail

Valise environnement UW600 avec ph mètre

Valise environnement UW600 avec ph mètre Valise environnement UW600 avec ph mètre Ce kit peu coûteux de mesure de l environnement facilite l analyse rapide de l eau sur place. L ensemble des tests que contient cette valise sont caractérisés par

Plus en détail

MISE EN HYDROCULTURE

MISE EN HYDROCULTURE MISE EN HYDROCULTURE Qu'est ce que l'hydroculture Dans nos habitations, nos plantes vivent normalement dans des pots en matière plastique, en terre, ou avec réserve d'eau...mais toujours ou presque plantées

Plus en détail

Nettoyage et entretien

Nettoyage et entretien Nettoyage et entretien Pour que votre appareil fonctionne de façon optimale durant de nombreuses années, il nécessite des soins réguliers. Avant d'exécuter toute opération de nettoyage, éteignez et débranchez

Plus en détail

Mise en place des pains

Mise en place des pains Mise en place des pains Préparation de la nouvelle culture 3/3 Dès la livraison 1 Stocker de préférence à l abri. Stocker dans une zone sèche et propre, à l écart de la vieille culture. 3 Ne pas gerber

Plus en détail

RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA

RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA Fiche 3 RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA Dose = (besoins - fournitures ) / CAU Campagne culturale (année) : Date d'ouverture du bilan : 2ème quinzaine de janvier IDENTIFICATION DE LA PARCELLE - NATURE

Plus en détail

Bouturage et marcottage d automne

Bouturage et marcottage d automne Bouturage et marcottage d automne d'après un texte de Michel Fraiteur A la Sainte-Catherine, tout bois prend racine Voici donc le moment idéal pour multiplier par bouturage ou marcottage les plantes qui

Plus en détail

L anodisation. en milieu sulfurique

L anodisation. en milieu sulfurique Les traitements de surface de l aluminium et de ses alliages L anodisation en milieu sulfurique A.Steyer AVANT-PROPOS. L ensemble des opérations devant concourir à l accomplissement de l anodisation en

Plus en détail

LES PURINS, INFUSIONS ET DECOCTION DE PLANTES

LES PURINS, INFUSIONS ET DECOCTION DE PLANTES LES PURINS, INFUSIONS ET DECOCTION DE PLANTES Recettes indispensables pour le jardinage biologique Le purin s'obtient par macération plus ou moins prolongée de plantes dans un récipient (éviter le métal),

Plus en détail

MIRCRO FERME HYDROPONIQUE

MIRCRO FERME HYDROPONIQUE MIRCRO FERME HYDROPONIQUE Durabilité, qualité, simplicité, et innovation NOTRE SPECIALITE : 30 ANS D EXPERIENCE EN NUTRITION DES PLANTES Une gamme d engrais complète et concentrée Cher client, Merci d

Plus en détail

Les toitures vertes et la gestion de l'eau

Les toitures vertes et la gestion de l'eau Les toitures vertes et la gestion de l'eau K. De Cuyper CSTC Contenu de la présentation 1. L étude «toitures vertes» du CSTC 2. Capacité de rétention à long terme 3. L effet retard lors d averses intenses

Plus en détail

Il s agit de raisonner et piloter ensemble deux techniques culturales majeures : l irrigation et la fertilisation.

Il s agit de raisonner et piloter ensemble deux techniques culturales majeures : l irrigation et la fertilisation. Conduite de l irrigation fertilisante mars 2007 Cette pratique consiste à utiliser le réseau d irrigation pour apporter en solution dans l eau tout ou partie de la fertilisation. Elle est accessible à

Plus en détail

Suisse fabriqué 2015. Pour votre marque

Suisse fabriqué 2015. Pour votre marque Suisse fabriqué 2015 Pour votre marque Stimulants à base de plantes organiques biogéniqu La société développe et produit Produits naturels stimulent le système immunitaire. Nous cultivons herbes, provoquant

Plus en détail

Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère

Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Une beauté sauvage De la plus petite qui anime la rocaille au véritable arbre

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL SERIE L SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE

BACCALAUREAT GENERAL SERIE L SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE BACCALAUREAT GENERAL SERIE L SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE Durée de l épreuve: 1 h 30 - coefficient: 2 L usage de la calculatrice n est pas autorisé. 1 / 6 PARTIE I ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

NOTICE. ZYMAFLUOR 1 mg, comprimé. Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament.

NOTICE. ZYMAFLUOR 1 mg, comprimé. Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. NOTICE Mis à jour : 11/10/2011 Dénomination du médicament ZYMAFLUOR 1 mg, comprimé Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette notice,

Plus en détail

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Notions de base pour l implantation d un verger de camerisiers Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Planification du projet Prévoir 1 ou 2 années

Plus en détail

Démystifions les engrais naturels

Démystifions les engrais naturels Démystifions les engrais naturels Journée sur les méthodes BIO LOGIQUES en horticulture ornementale 22 janvier 2009 Martin Trépanier, Ph.D., agr. Centre de Recherche en Horticulture La fertilisation des

Plus en détail

Déchets fermentescibles Composteur Composte

Déchets fermentescibles Composteur Composte Astuce pour réussir son compost La durée du jour augmente, les températures sont plus douces, mais oui, le printemps arrive! Il est temps de penser à son jardin. Pour obtenir de beaux légumes, il faut

Plus en détail

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction Objectifs : Comprendre le principe de fonctionnement d un spectrophotomètre. Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie.

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie. 2 Vous gagnerez du temps En évitant de vous rendre en déchèterie. Vous économiserez de l argent Plus besoin d acheter des engrais, pesticides ou paillis Moins d eau pour arroser vos plantations et votre

Plus en détail

Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures

Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures Product: 155928 / Page: 1 / Size: 150.000 x 135.000 / Date: 6-MAR-13 / 09:54:26 Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures Composition Formulation SL 60 g/l huile essentielle d oranges douces Autorisation

Plus en détail

Scylia. Régulation ph. Gamme. Modèle 3 sondes. Régulation proportionnelle du ph nouvelle génération

Scylia. Régulation ph. Gamme. Modèle 3 sondes. Régulation proportionnelle du ph nouvelle génération Régulation ph Gamme Scylia Régulation proportionnelle du ph nouvelle génération Mesure en continue du ph et injection proportionnelle des doses de produit correctif, si nécessaire, pour maintenir un ph

Plus en détail

Réglages de base en photo numérique

Réglages de base en photo numérique Réglages de base en photo numérique Régler la Sensibilité ISO (du film) Appareil photo En photo numérique, vous pouvez choisir une sensibilité ISO automatique ou faire ce réglage manuellement. Plus vous

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA PELOUSE

ENTRETIEN DE LA PELOUSE Source : Fafard Savoir vert ENTRETIEN DE LA PELOUSE C est naturel de vouloir une belle pelouse. Saviez-vous que le secret d une belle pelouse repose sur un sol riche et équilibré? En effet, cette richesse

Plus en détail

Le thé de compost pour des cultures vigoureuses et en santé.

Le thé de compost pour des cultures vigoureuses et en santé. Le thé de compost pour des cultures vigoureuses et en santé. Andrée Deschênes, agronome. Le jardin des Pèlerins, St-André de Kamouraska. Introduction. Très populaire dans certains endroits, le thé de compost

Plus en détail

Journée «Serres modiques et tunnels»

Journée «Serres modiques et tunnels» Journée «Serres modiques et tunnels» Autres problèmes rencontrés dans les serres de tomates Par : ANDRÉ CARRIER, agr., M. Sc. Direction régionale r de la Chaudière re- Appalaches Novembre 2010 Pourriture

Plus en détail

JustMix, c est quoi:

JustMix, c est quoi: Par OptiMaxi JustMix, c est quoi: Un outil simple et innovant répondant à deux problématiques rencontrées par les intervenants professionnels sur le marché des produits d hygiène. A qui s adresse JustMix:

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

JE CHOISIS. Récupérateur d eau

JE CHOISIS. Récupérateur d eau Récupérateur d eau Les récuperateurs d eau Doter votre jardin d un récupérateur d eau de pluie peut vous aider à faire des économies tout en contribuant au respect de l environnement. En effet, l eau de

Plus en détail

NOTICE. ZYMAFLUOR 0,50 mg, comprimé. Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament.

NOTICE. ZYMAFLUOR 0,50 mg, comprimé. Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. NOTICE ANSM Mis à jour le : 03/07/2015 Dénomination du médicament ZYMAFLUOR 0,50 mg, comprimé Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette

Plus en détail

L eau dure La dureté de l eau

L eau dure La dureté de l eau L eau dure La dureté de l eau Tous les jours, les publicités nous parlent de l'eau qui est trop dure, de l'eau qui est pleine de calcaire, que cela n'est pas bon. Quelles sont les conséquences liées à

Plus en détail

Techniques de pulvérisation. Phytofar 2012-2013

Techniques de pulvérisation. Phytofar 2012-2013 Techniques de pulvérisation Phytofar 2012-2013 Objectif de la pulvérisation Atteindre une (ou plusieurs) cible(s) avec un (ou plusieurs) produit(s) Insecte Adventice Plante ou partie de la plante cultivée

Plus en détail

Je jardine au naturel

Je jardine au naturel Je jardine au naturel Je prends soin de mon jardin Je broie, je paille Que faire de ses déchets verts? Vous disposez d un jardin, que vous entretenez vousmême. Un petit coin de paradis, qui génère en moyenne

Plus en détail

Opération Goutte d'eau

Opération Goutte d'eau Analyse de l Ammoniaque École Secondaire But: Déterminer la concentration en ammoniaque d'une eau potable provenant de 4 sources différentes, et d'un échantillon à la limite acceptée par l'union Européenne

Plus en détail

Annexe à la directive relative à la procédure de qualification Horticulteur/trice CFC Floriculture (Valide dès PQ 2016)

Annexe à la directive relative à la procédure de qualification Horticulteur/trice CFC Floriculture (Valide dès PQ 2016) Annexe à la directive relative à la procédure de qualification Horticulteur/trice (Valide dès PQ 2016) Travaux pratiques prescrits (TPP) TP 1 Multiplication générative Tâche Durée 1.1 Travaux de semis

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Hydro-Rétenteur Fertilisant. Le Partenaire des Professionnels du monde végétal pour le XXI ème siècle

Hydro-Rétenteur Fertilisant. Le Partenaire des Professionnels du monde végétal pour le XXI ème siècle Polyter Polyter est une nouvelle pratique de gestion économe de notre patrimoine hydrique. Il participe à des projets intégrés de développement durable et de protection de l environnement, en incluant

Plus en détail

Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout...

Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout... Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout... Copyright 2011 Planterdestomates.com 1 / 15 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION... 3 2. POURQUOI

Plus en détail

Fiches pratiques. Au secours, Les feuilles de mon bonsaï sont malades! ÉQUIPE RÉDACTIONNELLE ABCORPUS. Frédéric Bridel - mai 2007

Fiches pratiques. Au secours, Les feuilles de mon bonsaï sont malades! ÉQUIPE RÉDACTIONNELLE ABCORPUS. Frédéric Bridel - mai 2007 Fiches pratiques Au secours, Les feuilles de mon bonsaï sont malades! Frédéric Bridel - mai 2007 ÉQUIPE RÉDACTIONNELLE ABCORPUS Au secours! Les feuilles de mon bonsaï sont malades! L'amateur est souvent

Plus en détail

Fiche conseil n 5. Faire du compost de qualité

Fiche conseil n 5. Faire du compost de qualité Fiche conseil n 5 Faire du compost de qualité Faire du compost de qualité Réussir son compost Le composteur est désormais installé dans votre jardin, il faut maintenant l alimenter. Pour obtenir un compost

Plus en détail

CHAMP PROFESSIONNEL HORTICULTURE

CHAMP PROFESSIONNEL HORTICULTURE CHAMP PROFESSIONNEL HORTICULTURE 1) Liste du petit matériel Privilégier les outils à manche incassable (résine) Outils de qualité de professionnelle (Revex, Bahco, Gouvy ) Les quantités sont définies pour

Plus en détail

LA PRÉPARATION DES FILMS

LA PRÉPARATION DES FILMS Fiche n 2 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LA PRÉPARATION DES FILMS L envers du décor La phase de préparation des films reste identique quel que soit le procédé d'impression utilisé par la suite. La technique

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Le document. Pour toute question, correction ou pour avoir le document original haute résolution, contactez-nous : info@ecomestible.

Le document. Pour toute question, correction ou pour avoir le document original haute résolution, contactez-nous : info@ecomestible. Le document Ce document constitue une présentation montée pour le cour «Aménagement paysager comestible» donné à l'hiver 2014 au Carrefour Accès Loisir par l'entreprise écomestible. Il s'agit du cours

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information CULTURES EN SERRES No 11 20 juillet 2010 IL FAIT CHAUD, TRÈS CHAUD! PRISE 3 PROBLÈMES ASSOCIÉS AUX EXCÈS DE CHALEUR DANS LES SERRES État de la situation Les températures très chaudes

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE «Eau, Nitrate et Agriculture durable» SYNTHESE DE L ATELIER L utilisation des nitrates : Synthèse Résume les différentes situations

Plus en détail

Contenu. Compétences

Contenu. Compétences Séance 2 Correction Contenu Composition chimique d une eau de consommation Compétences Analyse qualitative d une eau Exercice I Les différentes eaux L eau minérale naturelle possède des propriétés favorables

Plus en détail

Ajustement de la valeur du ph

Ajustement de la valeur du ph Entretien du spa Ajustement de la valeur du ph Afin de garantir un entretien réussi de l'eau, il est important que la valeur du ph se situe entre 7,0 et 7,4. C est lorsque le ph est situé dans cette fourchette

Plus en détail

Module 26 : Techniques de modélisation

Module 26 : Techniques de modélisation Module 26 : Techniques de modélisation 26.0 Introduction Ce module enseigne une série de techniques qui constituent une trousse à outils bien pratique quand il s agit de construire des modèles dans Excel

Plus en détail

Tous les conseils sodastream

Tous les conseils sodastream Tous les conseils! {tab=sirops } {slide=quelle est la quantité appropriée de concentré par bouteille?} Nous vous conseillons d ajouter 1 bouchon de concentré (voir mesure sur le bouchon) par litre d eau.

Plus en détail

A l'origine, une source unique

A l'origine, une source unique A l'origine, une source unique PeKacid 0-60-20 est une nouvelle source innovante de P205 pour les sols calcaires et les eaux dures Acide phosphorique solide en sacs Produit cristallisé acidifiant PH 2.2

Plus en détail

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS Caractéristiques techniques Applications Tableau comparatif des puissances Installation Comparaison Chauffe eau Instantané et Ballon DJS France ZI Les

Plus en détail

Exercice de groupe Partie 1

Exercice de groupe Partie 1 Exercice de groupe Partie 1 Atelier régional sur la préparation des cinquièmes rapports nationaux, du Perspectives mondiales de la diversité biologique (GBO-4), et les scénarios pour la politique régionale

Plus en détail

Comment d'obtenir l'eau de schungite

Comment d'obtenir l'eau de schungite Avant d'utiliser l'eau de schungite, nous voulons noter qu'elle est destinée à des fins thérapeutiques et non pour un usage permanent en qualité de l'eau potable. Pourquoi cela, vous pouvez apprendre dans

Plus en détail

40 ml (volume du bouchon) de RENOLIT ALKORPLUS 81059 pour Pourquoi tout le monde demande la membrane RENOLIT ALKORPLAN? Pour son

40 ml (volume du bouchon) de RENOLIT ALKORPLUS 81059 pour Pourquoi tout le monde demande la membrane RENOLIT ALKORPLAN? Pour son 40 ml (volume du bouchon) de RENOLIT ALKORPLUS 81059 pour Pourquoi tout le monde demande la membrane RENOLIT ALKORPLAN? Pour son entretien facile. 50 m3 d eau; hebdomadairement pendant la saison. Ceci

Plus en détail

2-2-5 Plan de base des installations et équipements

2-2-5 Plan de base des installations et équipements Local d alimentation électrique : Salle d alimentation électrique 2-2-5 Plan de base des installations et équipements (1) Fabrique de glace 1) Objet L'objectif du présent Projet étant l'amélioration du

Plus en détail

L AGRICULTURE HORS SOL. Pour une agriculture saine, rentable et respectueuse de l environnement.

L AGRICULTURE HORS SOL. Pour une agriculture saine, rentable et respectueuse de l environnement. L AGRICULTURE HORS SOL L AGRICULTURE HORS SOL QUI SOMMES-NOUS? COCOSOL est une entreprise privée basée en Côte D ivoire qui développe et fait la promotion de l agriculture hors sol (hydroponie) des cultures

Plus en détail

Guide utilisateur myworkandme. Se connecter avec l adresse e-mail et le mot de passe

Guide utilisateur myworkandme. Se connecter avec l adresse e-mail et le mot de passe Guide utilisateur myworkandme Se connecter avec l adresse e-mail et le mot de passe 22 juillet 2013 Table des matières 1. Nouvel utilisateur? Activer votre profil... 3 1.1 Cliquez sur le lien dans le mail

Plus en détail

GAMME DE PRODUITS COMPO POUR TERRAINS DE SPORT ET DE GOLF

GAMME DE PRODUITS COMPO POUR TERRAINS DE SPORT ET DE GOLF GAMME DE PRODUITS COMPO POUR TERRAINS DE SPORT ET DE GOLF Aanleg en onderhoud van het gazon COMPO, EXPERT EN FERTILISATION DES TERRAINS DE SPORT ET DE GOLF COMPO Expert est actif depuis des années dans

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

Juniperus procumbens «Nana»

Juniperus procumbens «Nana» Juniperus procumbens «Nana» Nom botanique : Juniperus procumbens «nana» Nom commun : Genévrier nain du Japon Nom anglais : Japanese garden juniper Description Le J. procumbens est un arbrisseau bas, dense

Plus en détail

MEILLEUR CONTROLE PLUS DE VALEURS AJOUTÉES PRESENTATION DE LA NUTRIGATION

MEILLEUR CONTROLE PLUS DE VALEURS AJOUTÉES PRESENTATION DE LA NUTRIGATION MEILLEUR CONTROLE PLUS DE VALEURS AJOUTÉES PRESENTATION DE LA NUTRIGATION PRODUIRE PLUS ET MIEUX AVEC MOINS COMME LA POPULATION MONDIALE NE CESSE DE S'ACCROITRE ET QUE LES RESSOURCES NATURELLES DEVIENNENT

Plus en détail

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Série 01 Connaissances professionnelles écrites Pos. Bases technologiques Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Nom, prénom N de candidat Date......... Temps:

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

NatureSoil. Informations importantes et astuces. 1. Premiers pas

NatureSoil. Informations importantes et astuces. 1. Premiers pas NatureSoil Informations importantes et astuces 1. Premiers pas - IMPORTANT Ne pas rincer NatureSoil avant usage!!! Verser de préférence le contenu directement du sachet dans l aquarium. - On peut rajouter

Plus en détail

le temps durant lequel on laisse le verre sous le robinet -> temps de pose

le temps durant lequel on laisse le verre sous le robinet -> temps de pose Elearning > Séduisez vos visiteurs avec vos produits PACK SHOT ET PHOTO D'AMBIANCE Maintenant que le matériel est prêt à fonctionner il est temps de passer au côté pratique pour obtenir de belles photographies

Plus en détail

LE METABOLISME DU GLUTATHION (GSH):

LE METABOLISME DU GLUTATHION (GSH): Laboratoire de Physiologie végétale Université de Neuchâtel Travaux pratiques de Physiologie végétale 2009 LE METABOLISME DU GLUTATHION (GSH): ETUDE DES EFFETS DES ANTIDOTES DES HERBICIDES INTRODUCTION

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION RAPIDE

MANUEL D'UTILISATION RAPIDE MONITEUR D ALLAITEMENT PERSONNEL PÈSE-BÉBÉ PORTABLE MANUEL D'UTILISATION RAPIDE Modèle Modèle BFM1 BS1 Sommaire : Manuel d'utilisation rapide pour MilkSense et Bscale... 1 Préalable à la prise de mesure

Plus en détail

CONSIGNES D UTILISATION D EPLAN D ELDON VERSION 1.0 - JANVIER 2013

CONSIGNES D UTILISATION D EPLAN D ELDON VERSION 1.0 - JANVIER 2013 CONSIGNES D UTILISTION D EPLN D ELDON VERSION 1.0 - JNVIER 2013 SOMMIRE 1. INTRODUCTION UX CONSIGNES D UTILISTION D EPLN D ELDON 3 2. IMPORTER DES MCROS ELDON DNS EPLN P8 4 Étape 1 : Télécharger et décompresser

Plus en détail

Toujours utiliser une seringue propre et sèche pour prélever le réactif

Toujours utiliser une seringue propre et sèche pour prélever le réactif MODE D EMPLOI NAOCL, HTH, NADCC ET EAU DE JAVEL Le contrôle de la qualité de la solution d hypochlorite de sodium produite par WATA est indispensable afin de déterminer le dosage à appliquer en fonction

Plus en détail

Mesure de la conductivité des eaux

Mesure de la conductivité des eaux Mesure de la conductivité des eaux La conductivité est utilisée pour la détermination de quantité de matière dans une solution (nombre de moles dissoutes par litre). Les applications industrielles de mesure

Plus en détail

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Objectifs : Découvrir un autre type de dosage, Prendre conscience de l existence de critères auxquels doit répondre une eau potable. A Introduction : 1 Généralités

Plus en détail

Analyses de sol et interprétation 4des résultats

Analyses de sol et interprétation 4des résultats Analyses de sol et interprétation 4des résultats 4 Analyses de sol et interprétation des résultats Pour optimiser la fumure, il faut prendre en considération, en plus du besoin des plantes, différentes

Plus en détail

Centre Scientifique et Technique de la Construction. Les toitures vertes. O. Vandooren CSTC

Centre Scientifique et Technique de la Construction. Les toitures vertes. O. Vandooren CSTC Les toitures O. Vandooren CSTC Les toitures un concept pas vraiment nouveau Babylone VII e avant JC 2007 2 3 4 5 Une toiture verte est une toiture recouverte de végétation et des couches nécessaires au

Plus en détail

Outils de gestion de l irrigation

Outils de gestion de l irrigation L EAU, SOURCE DE QUALITÉ ET DE RENDEMENT Le vendredi 10 février 2006, Hôtel Mortagne, Boucherville Outils de gestion de l irrigation Jean CARON, professeur Physique et hydrodynamique des sols Université

Plus en détail

Indicateurs pour le suivi de la Promotion de l Hygiène en situations d urgence

Indicateurs pour le suivi de la Promotion de l Hygiène en situations d urgence Indicateurs pour le suivi de la Promotion de l Hygiène en situations d urgence Introduction Il est important lors des urgences de contrôler l impact de la promotion de l hygiène, notamment les changements

Plus en détail

Notice technique Le collage des vins

Notice technique Le collage des vins Notice technique Le collage des vins 1 POURQUOI COLLER? Le collage est l opération qui consiste à incorporer un adjuvant au vin (ou au moût). Elle permet de : 1.1 AMÉLIORER LA LIMPIDITÉ La limpidité, c

Plus en détail

Clinique Le bouturage en pépinière

Clinique Le bouturage en pépinière Clinique Le bouturage en pépinière 2 e édition 3230, rue Sicotte, E-307, Saint-Hyacinthe (Québec) CANADA J2S 2M2 Téléphone : (450) 778-6514 Télécopieur : (450) 778-6537 Courriel : info@iqdho.com Toute

Plus en détail