Notice explicative valant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notice explicative valant"

Transcription

1 Communauté Urbaine d'arras COMMUNE DE DAINVILLE DECLARATION DE PROJET n 1 VALANT MISE EN COMPATIBILITE DU PLAN LOCAL D URBANISME Notice explicative valant additif au rapport de présentation Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Communautaire en date Pour le Président de la Communauté Urbaine d Arras Le Vice-Président délégué à l Urbanisme Pascal LACHAMBRE

2 SOMMAIRE Avant-propos... 3 I / Présentation du projet et de son intérêt général... 4 a. Présentation du projet... 4 b. Incidences du projet sur l environnement local... 8 c. L intérêt général du projet et l impact général sur l environnement II / L incompatibilité du Plan Local d Urbanisme III / Les points modifiés dans le Plan Local d Urbanisme pour le mettre en compatibilité avec le projet IV / Justifications a. Justification du choix de la procédure b. Justification de la compatibilité avec les documents supra communaux c. Justification des règles applicables Conclusion

3 Avant-propos Le Plan Local d Urbanisme de la commune de Dainville a été approuvé par le Conseil communautaire le 16 septembre Le présent dossier de déclaration de projet constitue la première procédure d'évolution du document d urbanisme. Cette procédure doit permettre de mettre en compatibilité le Plan Local d Urbanisme (Projet d Aménagement et de Développement Durable et Plan de Zonage) avec un projet d intérêt général que constitue l extension d une entreprise sur la zone d activités artisanales située au sud de la commune. Cette procédure de déclaration de projet affecte par conséquent les pièces suivantes du PLU : - le Rapport de Présentation (additif), - le Projet d Aménagement et de Développement Durable - le Plan de zonage (pièce graphique du règlement) 3

4 I / Présentation du projet et de son intérêt général a. Présentation du projet Le projet consiste en la création d un nouveau bâtiment de logistique pour l entreprise «Transports COUPE FILS» située dans la zone d activité artisanale de Dainville, entre la rue Gay Lussac et la rue Farradam. Descriptif de l'environnement de la société Cette zone est située au sud de l agglomération arrageoise, entre les communes de Dainville et d Achicourt, entre la RD 60 et la RD 265. Elle fait partie des 34 pôles d activités de la Communauté urbaine d Arras. Le parc d activités artisanales de Dainville a une vocation généraliste avec des entreprises de transports et logistique, de production, et de service. Elle compte environ 40 établissements pour un effectif d environ 625 emplois répartis sur 62 hectares. Il s agit du 5 ième parc d activités le plus important de la Communauté urbaine d Arras en terme de superficie. Zone d Activité Artisanale de Dainville Cette zone d'activités est largement concernée par le périmètre d'un Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) en cours, lié à l'entreprise PRIMAGAZ située à quelques centaines de mètres (cf. ci-après pour plus de détail). 4

5 Le site de la société Transports COUPE FILS (dont le périmètre est en rouge sur le plan ci-après) est limitrophe de 5 sociétés (localisées sur le plan ci-après). 5

6 Descriptif de la société et de son projet d extension La société Transports COUPE FILS est spécialisée dans le secteur des transports routiers de fret. Il s agit de plus grosse plateforme de portes à quais du département (avec un total de 65 portes à quais). La société opère en Région Nord Pas-de-Calais et dans toute l Europe via le groupement Astre. Créée en 1980, elle comptait 3 emplois. En 2014, la société a un effectif de 132 employés. Entre 2012 et 2014, le chiffre d affaires a progressé de 14,6 % pour atteindre 14,21 millions d euros. La société envisage une croissance de son chiffre d affaire de 4% en L unité foncière de l entreprise est de forme géométrique complexe limitant les possibilités d'extension sur site. Sa surface est d environ 6 hectares. Elle comprend notamment : m² d entrepôts dédiés à la logistique et aux activités de supports (bureaux, ateliers etc ) m² environ de surfaces d évolutions et stationnement de poids lourds / véhicules légers et d espaces verts m² de boisement (parcelle AK 99 acquise en 2015) Photo du bâtiment principal de la société Transports COUPE FILS Le projet d extension de l entreprise a vu le jour en 2013 suite à la perte d un important marché en raison de son incapacité à répondre immédiatement au besoin d un client nécessitant l exploitation de m² d entrepôts. La société dont le site initial (hors parcelle AK99) était déjà optimisé avait envisagé plusieurs solutions dont une relocalisation de son activité en dehors du site sans trouver de solutions adaptées. Récemment, la liquidation de la société MORY-DUCROS a généré pour les transports COUPE FILS une augmentation de 25% du volume d affaire. L entreprise doit actuellement réguler cette croissance d activité dans des locaux déjà saturés. Le développement de l entreprise étant bloqué en direction du sud (zone très contrainte par le Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) de PRIMAGAZ (cf. ci-après pour plus de détail), la société a acquis l'unité foncière constituée des parcelles AK 99 (boisements) et AK 65 (habitation) pour prévoir une nouvelle plateforme logistique d environ m² au sol au niveau de la parcelle AK 99. 6

7 Projet d implantation du nouveau bâtiment d environ m² Le projet d extension comporte un bâtiment de m² environ localisé au Nord du site. Ce bâtiment permettra la création à court terme de 5 emplois et à long terme de 20 emplois en fonction de l évolution de l activité. La société Transports COUPE FILS envisage de lancer le projet en phase opérationnel (début de travaux courant 2016) Projet de bâtiment Image du projet de bâtiment 7

8 b. Incidences du projet sur l environnement local Insertion paysagère, impact sur l agriculture, Le projet d extension prend place sur une parcelle boisée d environ m². Ce boisement est enclavé au milieu de la zone d activité sans connexion possible à d autres espaces naturels ou agricoles. Ce boisement privé appartenant à la société Transports COUPE FILS sera défriché. Il sera compensé par un futur boisement situé à proximité sur l Emplacement Réservé n 5. Ce dernier, au bénéfice de la Communauté urbaine d Arras représente une superficie d environ m². Il bénéficie d une localisation préférentielle : en lien avec un boisement privé existant et en limite de zone agricole. Boisement supprimé pour l implantation du nouveau bâtiment Futur boisement 8

9 Le secteur d étude est également concerné par 4 sites précédemment reboisés (cf carte ci-après) dans le cadre notramment de la mis en œuvre de la trame verte et bleue communautaire. Au total, 10,2 hectares de boisements ont été replantés à proximité du site ces 25 dernières années. En ajoutant le futur reboisement de 3,5 ha (cf ci-avant), ce sont quelque 13,7 ha qui auront été replantés à terme et intégrés à Trame Verte et Bleue du territoire. 9

10 Présentation du boisement concerné la procédure Présentation générale Il s agit d un bosquet d 1 ha constitué de feuillus régionaux d âge variable qui présente les caractéristiques d une futaie jardinée. Les deux essences principalement présentes sont l érable sycomore et le frêne commun qui proviennent très probablement d une régénération naturelle. Le sous-bois est très hétérogène avec une alternance de zones dégagées et d autres plus fournies en ronces, sureaux, houx et noisetiers. Cela résulte d une exploitation forestière assez faible mais bien présente qui impacte localement la canopée et laisse passer la lumière. Intérêts écologiques du bosquet Les facteurs limitant l intérêt et le potentiel écologiques sont : - l enclavement du bosquet au sein d une zone artisanale imperméabilisée, clôturée et limitant le déplacement de la faune ainsi que les connexions biologiques vers d autres sites, - le bosquet est lui-même grillagé d une clôture doublée de rangées de fils barbelés, - la relative petite taille du bosquet et l absence de milieu naturel adjacent limitent l aire vitale des espèces susceptibles de s y développer. En conclusion Le bosquet présente, à première vue, un intérêt écologique assez banal. La visite n a pas permis de relever la présence d espèces vulnérables et/ou rares. Hormis certains oiseaux qui fréquentent occasionnellement le site en phase de reproduction ou de repos, aucun individu ou indice de présence ne laisse à penser que des mammifères type chevreuils, lièvres, mustélidés, évoluent sur le site. Des investigations complémentaires pourraient éventuellement être menées par des spécialistes sur les insectes ou les champignons, mais il semble peu probable d y découvrir une espèce nécessitant la sanctuarisation du site. 10

11 Les précédents reboisements aux alentours du site Incidences en termes de trafic routier et de nuisances RN25 RD265 Parcelle AK99 RN25 Le site du projet est situé en limite d Axe Terrestre Bruyant (RN25 et RD265). Le projet va générer une augmentation des déplacements de poids lourds dans la zone notamment en direction de Bapaume par la RD265 puis la RN25. Les impacts en termes de flux seront cependant limités au regard de la capacité des infrastructures existantes (contournement de Dainville puis RD60, proximité de la rocade Nord) et proximité du projet de rocade Sud). Ces infrastructures sont adaptées et peuvent supporter l augmentation d activité mesurée prévue par le projet. 11

12 Servitudes et risques éventuels La parcelle AK 99 est concernée par le Plan Particulier d Intervention (PPI) du site industriel PRIMAGAZ, situé sur le territoire communal de Dainville. Dans le projet de Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) de PRIMAGAZ, prescrit par arrêté préfectoral depuis 2009, la parcelle est située dans la zone bleu clair (b2) qui est faiblement exposée aux risques. Dans ce projet de zonage, les nouveaux bâtiments d activités (entrepôts par exemple) sont autorisés. Parcelle AK99 Par ailleurs, la zone est grevée par la servitude d utilité publique SAr, qui correspond à la zone d archéologie «rouge», où tout projet (sans limite de seuil) entraine la consultation du Service Régional d Archéologie. Le PPRT a fait l objet de prorogations successives de son délai d approbation. Il a en dernier lieu été soumis à une nouvelle consultation des Personnes et Organismes Associés du 10 avril au 10 juin 2015, et à une concertation du public du 27 avril au 29 mai

13 c. L intérêt général du projet et l impact général sur l environnement Le projet d extension de l entreprise de Transports COUPE FILS est d intérêt général dans la mesure où : - il permet à cette entreprise très active en région de pouvoir se maintenir sur son site évitant ainsi une délocalisation possible en dehors de la zone d'activités voire en dehors de la Communauté Urbaine d Arras, ce qui serait très pénalisant pour le territoire après les fermetures successives des Sites Armées, Meryl Fiber, Mory, Vigala, - il permet la création de 5 à 20 d emplois dans une des filières stratégiques du territoire (Logistique) et dans un contexte de crise économique et de montée du chômage, - il permet de développer l emploi dans une zone d activité artisanale très fragilisée par les effets juridiques du futur Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) de PRIMAGAZ. Ce projet, compte tenu de la superficie limitée du défrichement du boisement et l absence d intérêt écologique présumé du site n a pas d effets notables sur l environnement au sens notamment de l'annexe II à la directive 2001/42/CE du Parlement européen et du Conseil du 27 juin

14 II / L incompatibilité du Plan Local d Urbanisme Projet d aménagement et de développement durable (PADD) Parcelle AK99 : Orientation de protection des boisements La parcelle AK 99 est concernée dans le PADD par une orientation de protection des boisements. Le projet de déchiffrage du site pour la construction d'un bâtiment d'entrepôt est donc incompatible avec le PADD. 14

15 Zonage (règlement graphique) La parcelle AK99 est classée en zone UE dans le Plan Local d Urbanisme de la commune de Dainville. Cette parcelle est concernée par un classement en Espace Boisé Classé au titre de l'article L130-1 du Code de l urbanisme, en cohérence avec l'orientation du PADD. Ce classement interdit tout changement d'affectation ou tout mode d'occupation du sol de nature à compromettre la conservation, la protection ou la création des boisements. Ce classement ne permet donc pas l implantation d un nouveau bâtiment d entrepôt. Le projet est donc incompatible avec le classement en Espace Boisé Classé (EBC) inscrit au plan de zonage. Parcelle AK99 : Espace Boisé Classé 15

16 III / Les points modifiés dans le Plan Local d Urbanisme pour le mettre en compatibilité avec le projet Modifications apportées au Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) et au Plan de Zonage PADD (graphique) avant la procédure PADD (graphique) après la procédure : Suppression de l orientation de protection des boisements Plan de zonage (graphique) avant la procédure Plan de zonage (graphique) après la procédure : Suppression de l'espace boisé classé 16

17 IV / Justifications a. Justification du choix de la procédure Rappels législatifs Article L300-6 du code de l urbanisme : «L'État et ses établissements publics, les collectivités territoriales et leurs groupements peuvent, après enquête publique réalisée conformément au chapitre III du titre II du livre Ier du code de l'environnement, se prononcer, par une déclaration de projet, sur l'intérêt général d'une action ou d'une opération d'aménagement au sens du présent livre ou de la réalisation d'un programme de construction. Les articles L , L , L et L sont applicables sauf si la déclaration de projet adoptée par l'etat, un de ses établissements publics, un département ou une région a pour effet de porter atteinte à l'économie générale du projet d'aménagement et de développement durables du schéma de cohérence territoriale et, en l'absence de schéma de cohérence territoriale, du plan local d'urbanisme. [ ]» Selon l article L du code de l urbanisme : «Lorsque la réalisation d'un projet public ou privé de travaux, de construction ou d'opération d'aménagement, présentant un caractère d'utilité publique ou d'intérêt général, nécessite une mise en compatibilité d'un plan local d'urbanisme, ce projet peut faire l'objet d'une déclaration d'utilité publique ou, si une déclaration d'utilité publique n'est pas requise, d'une déclaration de projet. Dans ce cas, l'enquête publique porte à la fois sur l'utilité publique ou l'intérêt général du projet et sur la mise en compatibilité du plan qui en est la conséquence. La déclaration d'utilité publique ou la déclaration de projet d'une opération qui n'est pas compatible avec les dispositions d'un plan local d'urbanisme ne peut intervenir qu'au terme de la procédure prévue par l'article L » Selon l article L du code de l urbanisme : «I.- Les dispositions proposées pour assurer la mise en compatibilité du plan prévue aux articles L , L et L font l'objet d'un examen conjoint de l'état, de l'établissement public de coopération intercommunale compétent [ ] et des personnes publiques associées mentionnées au premier alinéa du I et au III de l'article L [ ] II.- Le projet de mise en compatibilité est soumis à une enquête publique réalisée conformément au chapitre III du titre II du livre Ier du code de l'environnement : [ ] 2 Par le président de l'établissement public de coopération intercommunale [ ] Le procès-verbal de la réunion d'examen conjoint est joint au dossier de l'enquête publique. III.- A l'issue de l'enquête publique, l'établissement public de coopération intercommunale compétent [ ] 2 Décide la mise en compatibilité du plan, lorsque la décision relève d'une personne publique autre que l'etat. IV.- La mise en compatibilité du plan local d'urbanisme éventuellement modifié pour tenir compte des avis qui ont été joints au dossier et du résultat de l'enquête, est approuvée : [ ] 3 Par la déclaration de projet lorsqu'elle est prise par l'établissement public de coopération intercommunale [ ] Les procédures nécessaires à une ou plusieurs mises en compatibilité peuvent être menées conjointement.» 17

18 Adaptation du choix de la procédure La procédure de déclaration de projet est adaptée aux changements apportés dans la mesure où : - cette procédure ne comprend qu un seul objet, à savoir la création d un nouveau bâtiment de logistique, qui est un équipement privé mais dont l' intérêt général a été démontré ci-avant, - le projet nécessite la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Dainville au niveau du Projet d Aménagement et de Développement Durable et du Plan de zonage. - le projet entraine la suppression complète d une protection édictée sur un espace boisé, via l'outil Espace Boisé Classé. Pièces modifiées - Le rapport de présentation (additif) - Le Projet d Aménagement et de Développement Durable - Le Plan de Zonage 18

19 b. Justification de la compatibilité avec les documents supra communaux Selon l'article L du Code de l'urbanisme, dans sa version antérieure à la loi n du 12 juillet 2010 portant Engagement National pour l'environnement qui continue à s'appliquer au PLU en vigueur dans l'attente d'un PLU intercommunal, "le Plan Local de l'urbanisme doit, s'il y a lieu, être compatible avec les dispositions du Schéma de Cohérence Territoriale, du Schéma de Secteur, du Schéma de Mise en Valeur de la Mer et de la charte du Parc Naturel Régional ou du Parc National, ainsi que du Plan de Déplacements Urbains et du Programme Local de l'habitat". Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) de la Région d Arras La commune fait partie du Syndicat d Etudes de la Région d Arras en charge du SCoT et est couverte par le SCoT de la Région d Arras, approuvé le 20 décembre 2012 et modifié le 15 janvier La présente procédure apporte les modifications au Projet d Aménagement et de Développement Durable et au Plan de zonage du PLU nécessaires à l extension d une entreprise au sein de la zone d activités artisanales de Dainville définie dans Le Schéma de Cohérence Territoriale comme un des cinq «parcs d activités structurants» du territoire. Elle est donc en totale adéquation avec l'orientation du SCOT d'assurer le développement de cette zone d'activités : Source : Schéma de Cohérence Territoriale Concernant le volet environnemental, la protection du boisement concerné par la présente procédure n'étant pas reprise au SCoT et sa suppression n'interférant pas avec le souci du SCoT de maillage du territoire par des corridors biologiques (du fait de son enclavement), sa suppression ne remet pas en cause la thématique environnementale du SCoT. Le Syndicat d Etudes de la Région d Arras en charge du SCoT (SESDRA) sera consulté sur le dossier en tant que personne publique associée à cette procédure, dans le cadre d'un examen conjoint, conformément au Code de l Urbanisme. Le Programme Local de l'habitat (PLH) de la Communauté urbaine d Arras La Commune est concernée par le Programme Local de l Habitat (PLH) de la Communauté urbaine d Arras. 19

20 La présente modification ne créant pas de nouvelles zones à urbaniser, n'imposant pas de règles programmatiques de logements aidés ou autres et n'entraînant pas une densification importante de l'habitat, ne remet donc pas en cause la production de logements pour Dainville, ni le PLH. Le Plan de Déplacements Urbains La Communauté urbaine d'arras n'est pas dotée à ce jour d'un Plan de Déplacements Urbains opposable aux tiers. c. Justification des règles applicables Justification du changement apporté au Projet d'aménagement et de Développement Durable et au Plan de zonage Compte tenu de la nécessité de rendre constructible la parcelle AK 99 dans sa totalité pour permettre l implantation d un nouveau bâtiment d'environ m² d'intérêt général, l orientation de protection des boisements identifié dans le Projet d Aménagement et de Développement Durable sur la parcelle AK 99 et le classement en Espace Boisé Classé (EBC) au plan de zonage sont supprimés. Conclusion L'intérêt général de l'extension de la société COUPE ET FILS sur son site de la zone d'activités artisanale de Dainville a été démontré ci-avant. Pour assurer la mise en compatibilité du Plan Local d'urbanisme de la commune de Dainville, le rapport de présentation est complété par le présent document, le Projet d'aménagement et de Développement Durable ainsi que le Règlement pièce graphique (zonage) sont modifiés tels que présentés ci-avant. Les autres pièces constitutives du PLU restent inchangées. 20

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE LA DECLARATION DE PROJET

NOTICE DESCRIPTIVE DE LA DECLARATION DE PROJET DECLARATION DE PROJET PORTANT SUR L INTERET GENERAL DU PÔLE FIDUCIAIRE FRANCILIEN DE LA BANQUE DE FRANCE ET EMPORTANT LA MISE EN COMPATIBILITE DU SCOT DE PLAINE COMMUNE NOTICE DESCRIPTIVE DE LA DECLARATION

Plus en détail

B/ Pièces administratives. Projet de 3 ème Modification du PLU. - Pièces complémentaires

B/ Pièces administratives. Projet de 3 ème Modification du PLU. - Pièces complémentaires Approuvé par DCC le 1 er mars 2006 2 ème modification simplifiée approuvée par DCC le 19 décembre 2013 Projet de 3 ème Modification du PLU B/ Pièces administratives - Pièces complémentaires NOTE DE PRESENTATION

Plus en détail

les procedures d évolution du PLU (i)

les procedures d évolution du PLU (i) les procedures d évolution du PLU (i) Fiche 01-2015 Sommaire La mise à jour du PLU 1 Les procédures de modification 2 La modification simplifiée La modification Les procédures de révision 6 La révision

Plus en détail

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le PLU/PLUi et Consommation de l espace Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le cadre réglementaire - La loi SRU du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au

Plus en détail

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT Séminaire urbanisme commercial L Aménagement commercial dans le SCoT Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

COMMUNE DE SANGUINET

COMMUNE DE SANGUINET COMMUNE DE SANGUINET PLAN LOCAL D'URBANISME Pièce n 4 : Orientations particulières d'aménagement Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du Le Maire, Bureau d'études : CREHAM

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

Etude au titre de l Art. L111-1-4 du C.U.

Etude au titre de l Art. L111-1-4 du C.U. 7 Etude au titre de l Art. L111-1-4 du C.U. Sommaire I. Objet de l étude... 3 1. Rappel règlementaire... 3 2. Les secteurs concernés par la présente étude... 4 II. Présentation du secteur Gavary... 7 1.

Plus en détail

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE ENQUETE PUBLIQUE PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE PUBLIQUE Le présent document a pour objectif de replacer la procédure d enquête publique dans le cadre administratif général dans lequel s inscrit

Plus en détail

D URBANISME. Modification : Secteur du Gargalon zones 1AUa8 et 1AUb1 P.L.U. Enquête Publique NOTE DE PRESENTATION.

D URBANISME. Modification : Secteur du Gargalon zones 1AUa8 et 1AUb1 P.L.U. Enquête Publique NOTE DE PRESENTATION. PLAN LOCAL Enquête Publique D URBANISME Modification : Secteur du Gargalon zones 1AUa8 et 1AUb1 Département du VAR Commune de FREJUS NOTE DE PRESENTATION P.L.U. P.O.S. approuvé par A.P. du 5 février 1980

Plus en détail

Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege

Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege 1 Direction Départementale des Territoires/ Service Aménagement Urbanisme Habitat novembre CDCEA : Dispositif juridique, rôle

Plus en détail

ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES

ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES Document Établi le 25 juillet 2013 La Loi Engagement National pour l'environnement a défini le contenu du Projet d'aménagement

Plus en détail

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme Beaulieu-les-Fontaines Plan Local d Urbanisme Orientation d aménagement et de programmation M.T. Projets 9 Rue du Château Mouzin 51420 Cernay-les-Reims www.mt-projets.com En application des articles L.

Plus en détail

Le Schéma de COhérence Territoriale

Le Schéma de COhérence Territoriale Le Schéma de COhérence Territoriale Définition et contexte Définition SCOT = Schéma de COhérence Territoriale document d urbanisme = outil de planification intercommunale : Qui remplace depuis la Loi SRU

Plus en détail

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme.

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme. La biodiversité dans les plans locaux d urbanisme et dans les schémas de cohérence territoriale La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité

Plus en détail

1 ère Réunion Publique

1 ère Réunion Publique Révision du POS par élaboration d un Plan Local d Urbanisme Commune de ROUILLY-SAINT-LOUP 1 ère Réunion Publique Le mercredi 14 Octobre 2015 Un cadre à respecter Les Plans Locaux d Urbanisme doivent respecter

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME Révision simplifiée n 2

PLAN LOCAL D URBANISME Révision simplifiée n 2 PLAN LOCAL D URBANISME Révision simplifiée n 2 Ville de Département du Tarn 2 Rapport de présentation ZA Mélou-Chartreuse Secteur Maison Neuve Approbation du P.L.U : DCM du 17/01/2012 Mise en révision

Plus en détail

Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme

Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme Pierre MIQUEL MEEDDM / DGALN / DHUP / QV3 Ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de la Mer en charge des Technologies

Plus en détail

Plan local d'urbanisme

Plan local d'urbanisme Direction Tél. : 05 46 30 34 générale 00 Fax : 05 46 30 34 09 des www.agglo-larochelle.fr services techniques contact@agglo-larochelle.fr Service Études Urbaines Plan local d'urbanisme Pièce N 3 Saint

Plus en détail

DECLARATION DE PROJET

DECLARATION DE PROJET COMMUNE DE LA COTE SAINT ANDRE DOSSIER D ENQUÊTE PREALABLE A LA DECLARATION DE PROJET Aménagement du site Allivet et Bouvain ENTRAINANT MISE EN COMPATIBILITE DU PLU Fascicule 1 : Présentation du projet

Plus en détail

Montigny-sur-Vesle. Plan Local d Urbanisme. Orientations d aménagement et de programmation

Montigny-sur-Vesle. Plan Local d Urbanisme. Orientations d aménagement et de programmation Montigny-sur-Vesle Plan Local d Urbanisme Orientations d aménagement et de programmation Vu pour être annexé à la délibération du approuvant le projet de Plan Local d Urbanisme. Cachet de la Mairie et

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial Département de la Gironde Préfecture de la Gironde Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon et du Val de l Eyre SYBARVAL ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC Document d Aménagement Commercial du 17 décembre

Plus en détail

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation 1 PREAMBULE La commune de Ville La Grand a approuvé le 13 novembre 2006 le Plan Local d Urbanisme. La présente

Plus en détail

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou.

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou. Commune de Lusignan Préfecture de la Vienne Direction Départementale des Territoires de la Vienne Service Prévention des Risques PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la

Plus en détail

2.1 PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de GIAT RAPPORT DE PRESENTATION DEPARTEMENT DU PUY DE DOME. Tome 1 : LE DIAGNOSTIC COMMUNAL

2.1 PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de GIAT RAPPORT DE PRESENTATION DEPARTEMENT DU PUY DE DOME. Tome 1 : LE DIAGNOSTIC COMMUNAL DEPARTEMENT DU PUY DE DOME 2.1 Commune de GIAT SCP DESCOEUR F et C ARCHITECTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Résidence Verlaine, 49 rue des Salins 63000 Clermont Ferrand Tel : 04.73.35.16.26. Fax : 04.73.34.26.65.

Plus en détail

PLAN LOCAL d'urbanisme

PLAN LOCAL d'urbanisme PLAN LOCAL d'urbanisme Approuvé HOLTZWIHR 3. Orientations d Aménagement et de Programmation Le REVISION Approuvée par Délibération du Conseil Municipal du Le Maire SOMMAIRE Préambule... 2 1. La mise en

Plus en détail

Classement sonore des infrastructures de transports terrestres

Classement sonore des infrastructures de transports terrestres PRÉFET DU GARD Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Environnement et Forêt Unité Intégration de l Environnement Classement sonore des infrastructures de transports terrestres Le

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Ce règlement est établi conformément à l'article R 123.21 du Code de l'urbanisme TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION TERRITORIAL DU PLAN Le présent

Plus en détail

Guide de prise en compte

Guide de prise en compte Guide de prise en compte du SAGE Sarthe Amont dans les documents d urbanisme Pour concilier Aménagemement du Territoire et préservation de la ressource en eau SAGE approuvé par arrêté interpréfectoral

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Département de la Saône et Loire Commune de CIEL PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PREAMBULE LES TEXTES Article L110 du Code de l Urbanisme Le territoire français

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 Septembre 2008 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

PIECE H : MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME

PIECE H : MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME PIECE H : MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME ANALYSE DE LA COMPATIBILITE DU PLAN LOCAL D URBANISME DE PARIS V2 19/12/2012 1 2 Sommaire de la pièce H : Mise en compatibilité des documents d

Plus en détail

GRIDAUH Écriture du SCOT. Note : La «territorialisation» des objectifs arrêtés dans le SCOT

GRIDAUH Écriture du SCOT. Note : La «territorialisation» des objectifs arrêtés dans le SCOT 1 >> LA «TERRITORIALISATION» DES OBJECTIFS ARRÊTÉS DANS LE SCOT Jean-Pierre Henry, Professeur émérite de l université, avocat spécialiste en droit public, droit de l urbanisme et droit de l environnement

Plus en détail

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 ---

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- Sur la base de propositions du bureau d études Novembre 2015 Dossier 150244 Contenu

Plus en détail

CDCEA 91 Loi ALUR et CDCEA

CDCEA 91 Loi ALUR et CDCEA CDCEA 91 Loi ALUR et CDCEA Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE DDT 91 / SEA / C. Grolleau / 22 Mai 2014 Direction départementale des territoires Ministère de l'écologie, du Développement durable et de

Plus en détail

CAUE du Gers. Les Schémas de Cohérence Territorial

CAUE du Gers. Les Schémas de Cohérence Territorial Document de travail - 26 septembre 2011 CAUE du Gers Les Schémas de Cohérence Territorial Information - sensibilisation les 8 CAUE de Midi-Pyrénées - www.caue-mp.fr 1 Le SCOT Un document d urbanisme de

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

Modification du Plan de Prévention des Risques d'inondation de la vallée de la Seine sur la commune de Saint-Fargeau- Ponthierry

Modification du Plan de Prévention des Risques d'inondation de la vallée de la Seine sur la commune de Saint-Fargeau- Ponthierry Modification du Plan de Prévention des Risques d'inondation de la vallée de la Seine sur la commune de Saint-Fargeau- Ponthierry NOTICE DE PRESENTATION Complément au dossier de PPRI de la vallée de la

Plus en détail

Conclusions motivées

Conclusions motivées Enquête publique n E1 3000574/38 «Projet d entrepôt logistique» Présenté par la société REDIM SAS sur la commune de Saint-Quentin Fallavier Enquête publique 2 avril 2014-5 mai 2014 Conclusions motivées

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE SUR MER PIECE 3 REGLEMENT

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE SUR MER PIECE 3 REGLEMENT PREFECTURE DU CALVADOS direction départementale de l'équipement Calvados service urbanisme PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE

Plus en détail

3. Morphologie urbaine et consommation d espace

3. Morphologie urbaine et consommation d espace 3. Morphologie urbaine et consommation d espace Historique du développement de la commune La commune de Pouliguen, avec les limites administratives que nous connaissons aujourd hui, est véritablement née

Plus en détail

Après examen du dossier, je souhaite vous faire part d'un certain nombre d'observations dans le cadre de la rédaction de l avis de l Etat.

Après examen du dossier, je souhaite vous faire part d'un certain nombre d'observations dans le cadre de la rédaction de l avis de l Etat. PREFET DE LA SARTHE PREFECTURE SECRETARIAT GENERAL Direction des Relations avec les Collectivités Locales Bureau de l Utilité Publique Affaire suivie par Gérald Morice Tél / 02.43.39.71.55 Fax : 02.43.39.70.35

Plus en détail

Consommation d'espace en Indre et Loire

Consommation d'espace en Indre et Loire Consommation d'espace en Indre et Loire Le constat La stratégie de l'etat en région Centre La CDCEA et Les autorisations d'urbanisme La CDCEA et les documents d'urbanisme DDT 37/SUH 1 Le constat Quelques

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DU VALENCIENNOIS PORTER A CONNAISSANCE

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DU VALENCIENNOIS PORTER A CONNAISSANCE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DU VALENCIENNOIS PORTER A CONNAISSANCE PAC SCOT Valenciennes Page 1 sur 63 Table des matières 1. Le SCOT : contenu et procédure (Mise à jour : Mars 2011)...5 1.1 -Le contenu

Plus en détail

DROME AMENAGEMENT HABITAT. Enquête publique conjointe préalable à la déclaration d utilité publique et parcellaire

DROME AMENAGEMENT HABITAT. Enquête publique conjointe préalable à la déclaration d utilité publique et parcellaire PREFECTURE DE LA DROME VALENCE TRIBUNAL ADMINISTRATIF GRENOBLE DROME AMENAGEMENT HABITAT Réalisation d un programme d ensemble de logements locatifs sociaux et en accession à la propriété sur le territoire

Plus en détail

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 Demande formulée par la Société LIDL en vue d une part d être autorisée à exploiter un entrepôt

Plus en détail

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 SOMMAIRE I- Inscrire le projet dans les politiques de la MEL II- Enjeux du projet III- Diagnostic du

Plus en détail

Commune de HAUTELUCE

Commune de HAUTELUCE Commune de HAUTELUCE Enquête publique relative au projet de mise en concordance du cahier des charges du lotissement «Zone d'échange» avec le Plan Local d'urbanisme de la commune de Hauteluce réalisée

Plus en détail

Révision simplifiée n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011. Modification n 2 app. par délib.

Révision simplifiée n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011. Modification n 2 app. par délib. Révision simplifiée n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 2 app. par délib. CM du Modification n 3 app. par délib. CM du 29/02/2012 Modification

Plus en détail

INTERVENTION DE M. SOUCARROS DU SERVICE URBANISME DE L'ADACL (agence d'aide aux collectivités locales) :

INTERVENTION DE M. SOUCARROS DU SERVICE URBANISME DE L'ADACL (agence d'aide aux collectivités locales) : COMPTE RENDU REUNION DU 13 JANVIER 2015 Le Conseil Municipal s est réuni ce jour sous la Présidence de M. Philippe DUBOURG, Maire. Secrétaire de séance : Mme Marie-José DUPOUY L ordre du jour est ouvert

Plus en détail

DOCUMENT C CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE

DOCUMENT C CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DEPARTEMENTS DE PARIS ET DU VAL-DE-MARNE VILLES DE PARIS (13 ème ), IVRY-SUR-SEINE, VITRY-SUR-SEINE, THIAIS, CHOISY-LE-ROI ET ORLY DOCUMENT C CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DE L'ENQUETE PREALABLE A LA DECLARATION

Plus en détail

Commission départementale de la consommation des espaces agricoles

Commission départementale de la consommation des espaces agricoles Commission départementale de la consommation des espaces agricoles Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA Date de la commission : Commune : SAINT-GERMAIN-DE-MODEON

Plus en détail

1. Rapport de présentation 1.4. Etude L.111-1-4. Communauté d'agglomération du Pays de Flers. Plan Local d'urbanisme Intercommunal PLU

1. Rapport de présentation 1.4. Etude L.111-1-4. Communauté d'agglomération du Pays de Flers. Plan Local d'urbanisme Intercommunal PLU Communauté d'agglomération du Pays de Flers DEPARTEMENT DE L'ORNE AGGLOMERATION DE FLERS : UN TERRITOIRE, UNE VISION, UN PROJET AUBUSSON CALIGNY CERISY-BELLE-ETOILE FLERS LA BAZOQUE LA CHAPELLE-AU-MOINE

Plus en détail

PREFET DE LA CHARENTE-MARITIME

PREFET DE LA CHARENTE-MARITIME PREFET DE LA CHARENTE-MARITIME ARRETE n 2011-1412 fixant la liste prévue au 2 du III de l article L 414-4 du code de l environnement des documents de planification, programmes, projets, manifestations

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

Commune de S A I N T - L Y S

Commune de S A I N T - L Y S 2 Commune de S A I N T - L Y S P.L.U. arrêté le 9 février 2012 P.L.U. approuvé le 24 juin 2013 PLAN LOCAL D'URBANISME PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Karl PETERSEN - Urbaniste - 21 chemin

Plus en détail

Note d'enjeux sur la consommation d'espaces. Commune de CELLULE M AI 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/14

Note d'enjeux sur la consommation d'espaces. Commune de CELLULE M AI 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/14 Note d'enjeux sur la consommation d'espaces Commune de CELLULE Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme M AI 2012 1/14 2/14 Table des matières Introduction...4 1 - Une commune identifiée

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS. Modification n 1 du PPR Inondation de l Arve COMMUNE DE THYEZ. Note de présentation

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS. Modification n 1 du PPR Inondation de l Arve COMMUNE DE THYEZ. Note de présentation Préfecture de la Haute-Savoie Direction Départementale des Territoires PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS Modification n 1 du PPR Inondation de l Arve COMMUNE DE THYEZ Note de présentation Table des

Plus en détail

Fiche 49 Notions clés sur les documents d urbanisme

Fiche 49 Notions clés sur les documents d urbanisme Fiche 49 Notions clés sur les documents d urbanisme Les documents d urbanisme sont des actes élaborés à l'initiative d'une collectivité publique et ayant pour objet de déterminer les prévisions et règles

Plus en détail

Procès Verbal du Conseil Municipal du 10 Juillet 2015

Procès Verbal du Conseil Municipal du 10 Juillet 2015 Procès Verbal du Conseil Municipal du 10 Juillet 2015 L'an deux mil quinze, dix juillet, à dix-neuf heures, le Conseil Municipal de la Commune de LIHUS dûment convoqué s'est réuni en session ordinaire,

Plus en détail

DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE UNIQUE

DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE UNIQUE COMMUNE DE MONT SAINT MARTIN Quartier du Val Saint Martin - Projet de rénovation urbaine Centre commercial «Les Bleuets» DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE UNIQUE 1/ PREALABLE A LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

Plus en détail

L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS

L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS DROIT PUBLIC IMMOBILIER Construire le futur en préservant le passé est, depuis le 19 ème siècle, un enjeu majeur des

Plus en détail

Rapport de présentation

Rapport de présentation SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE Rapport de présentation Approuvé le 14 février 2014 Partie 3 : Analyse et justification de la consommation d espace Sommaire Préambule p. 4 Analyse de la consommation

Plus en détail

LIVRE V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances. Section 3 : Aménagements et infrastructures de transports terrestres

LIVRE V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances. Section 3 : Aménagements et infrastructures de transports terrestres CODE DE L ENVIRONNEMENT PARTIE REGLEMENTAIRE LIVRE V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances TITRE VII : Prévention des nuisances sonores Chapitre Ier : Lutte contre le bruit Section

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain PLU Grenelle : Fiches pratiques 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain Novembre 2014 1 Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain Modération

Plus en détail

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1 ANNEXES DU SCOT DE L ARC COMTAT VENTOUX Version arrêtée du 20 juin 2012 1 SOMMAIRE 1. ANNEXE 1 METHODOLOGIE DE DEFINITION DE LA TACHE URBAINE ET DE LA CONSOMMATION FONCIERE SUR LE TERRITOIRE 2. ANNEXE

Plus en détail

Commission départementale de la consommation des espaces agricoles. Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA

Commission départementale de la consommation des espaces agricoles. Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA Commission départementale de la consommation des espaces agricoles Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA Date de la commission: Commune: SAINT-SYMPHORIEN-SUR-SAONE

Plus en détail

Versailles Grand Parc / Saint-Quentin-en-Yvelines / Vélizy-Villacoublay

Versailles Grand Parc / Saint-Quentin-en-Yvelines / Vélizy-Villacoublay CONTRAT DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL PARIS-SACLAY Versailles Grand Parc / Saint-Quentin-en-Yvelines / Vélizy-Villacoublay CADRE JURIDIQUE DU CDT ET DE SON ENQUETE PUBLIQUE Projet de Contrat de Développement

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014

UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014 UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014 ACTUALITÉ de L URBANISME La loi ALUR AD du Calvados Vendredi 20 juin 2014 La loi ALUR partie urbanisme Loi promulguée le 24 mars 2014 et publiée

Plus en détail

Réforme de la Commission Départementale de Consommation des Espaces Agricoles (CDCEA)

Réforme de la Commission Départementale de Consommation des Espaces Agricoles (CDCEA) Réforme de la Commission Départementale de Consommation des Espaces Agricoles (CDCEA) Réforme de la CDCEA SOMMAIRE I. LOI POUR L ACCÈS AU LOGEMENT ET UN URBANISME RÉNOVÉ (ALUR) II. PROJET DE LOI D AVENIR

Plus en détail

Pas de Calais. Le SESDRA dans la Région R. Nord Pas de Calais. Nord SESDRA. Limites du Pays d Artois. Limites du Pays du Ternois

Pas de Calais. Le SESDRA dans la Région R. Nord Pas de Calais. Nord SESDRA. Limites du Pays d Artois. Limites du Pays du Ternois PRÉSENTATION DU SESDRA http://www.scot-region-arras.org Le SESDRA c est où? Le SESDRA dans la Région R Nord Pas de Calais SESDRA Nord Limites du Pays d Artois Limites du Pays du Ternois Pays du Ternois

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051 COMMUNE DE BEAUZAC PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Projet 6 Mai 2013 Réf : 37051 Le Plan Local d Urbanisme est l expression du projet urbain de la commune de Beauzac et constitue ainsi

Plus en détail

COMMUNE DE PORT-DES-BARQUES

COMMUNE DE PORT-DES-BARQUES Direction Départementale des territoires et de la Mer de la Charente Maritime Service Urbanisme, Aménagement, Risques et Développement Durable Unité Prévention des Risques PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER Smaf PROGRAMME FONCIER 13 2009-20 -2013 QUINQUENN UENNAL SOMMAIRE 1. L Etablissement 2. Documents de planification 3. Outils fonciers 4. Bilan du programme 2004-2008 5. Programmation

Plus en détail

Lois Grenelle Consommation d'espace

Lois Grenelle Consommation d'espace CRAIG Atelier observatoire du foncier Lois Grenelle Consommation d'espace DDT du Puy-de-Dôme Service Aménagement Prospective Risques Mireille FAUCON 16 octobre 2012 Le droit de l'urbanisme intègre de nouveaux

Plus en détail

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat 6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat Des objectifs généraux de développement 2016-2026 Un objectif démographique

Plus en détail

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département de l AIN Commune de Bellegarde sur Valserine REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Réponse aux avis des PPA Document réalisé en 2015 par le bureau d études Go Pub Les personnes publiques associées au

Plus en détail

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE REGION DE BRUXELLES-CAPITALE 18 DECEMBRE 2015. - Ordonnance modifiant l'ordonnance du 2 mai 2013 portant le Code bruxellois de l'air, du Climat et de la Maîtrise de l'energie Le Parlement de la Région

Plus en détail

RENCONTRE D INFORMATION PROJET DE DÉVELOPPEMENT ROC POINTE SECTEUR SAINT NICOLAS

RENCONTRE D INFORMATION PROJET DE DÉVELOPPEMENT ROC POINTE SECTEUR SAINT NICOLAS RENCONTRE D INFORMATION PROJET DE DÉVELOPPEMENT ROC POINTE SECTEUR SAINT NICOLAS 28 avril 2014 OBJECTIFS Objectifs de la séance d informations Faire un état de situation du projet; Le projet en 2014 :

Plus en détail

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII Chapitre II Trame verte et bleue Article 45 I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII «TRAME VERTE ET TRAME BLEUE «Art. L. 371-1. I. La trame verte

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal

Plan Local d Urbanisme Intercommunal ARCHITOUR Architectes et associés GAMA Environnement Plan Local d Urbanisme Intercommunal Réunions publiques de lancement Fay : 16 juin 2014 Pruillé le Chétif : 20 juin 2014 Trangé : 23 juin 2014 Chaufour

Plus en détail

Fiche 2 LES CONTENUS DU DIAGNOSTIC

Fiche 2 LES CONTENUS DU DIAGNOSTIC 1 >> Écriture du rapport de présentation Fédération Nationale des Agences d Urbanisme (FNAU) Christian Dupont, urbaniste, directeur d étude à l Agence de développement et d urbanisme de la région strasbourgeoise

Plus en détail

Note d'enjeux sur la consommation d'espace. Commune de Saint-Priest-Bramefant. Mai 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/16

Note d'enjeux sur la consommation d'espace. Commune de Saint-Priest-Bramefant. Mai 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/16 Note d'enjeux sur la consommation d'espace Commune de Saint-Priest-Bramefant Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme Mai 2012 1/16 2/16 Table des matières Introduction... 4 1 - Une commune

Plus en détail

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables Commune de Projet d'aménagement et de Développement Durables SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 RAPPEL DES ENJEUX... 4 PREMIER AXE MAJEUR : ENVIRONNEMENT TOURISME AGRICULTURE... 5 LES ESPACES NATURELS

Plus en détail

Vu la loi n 90-09 du 7 avril 1990, complétée, relative à. la commune ;

Vu la loi n 90-09 du 7 avril 1990, complétée, relative à. la commune ; 17 MINISTERE DE L'ENERGIE ET DES MINES Arrêté interministériel du 3 Rabie El Aouel 1432 correspondant au 6 février 2011 relatif aux procédures applicables en matière d'instruction et de délivrance du permis

Plus en détail

Accompagner et encadrer le développement des exploitations agricoles dans le PLU

Accompagner et encadrer le développement des exploitations agricoles dans le PLU Octobre 2013 1 Accompagner et encadrer le développement des exploitations agricoles dans le PLU Rappel de la réglementation Fiche PLU 1.1 - La constructibilité en zone agricole A du PLU L art. R 123-7

Plus en détail

Dossier de demande de dérogation. à l'urbanisation limitée. application de l article L 122-2. du code de l urbanisme

Dossier de demande de dérogation. à l'urbanisation limitée. application de l article L 122-2. du code de l urbanisme Direction départementale des territoires de la Drôme Service Aménagement du Territoire et Risques Pôle Planification Dossier de demande de dérogation à l'urbanisation limitée application de l article L

Plus en détail

Ville de Marly-le-Roi Yvelines Réunion de lancement d'étude 8 octobre 2014

Ville de Marly-le-Roi Yvelines Réunion de lancement d'étude 8 octobre 2014 Ville de Marly-le-Roi Yvelines Réunion de lancement d'étude 8 octobre 2014 Société Amure Aménagement Urbanisme Environnement Paysage 38 rue Dunois 75647 PARIS cedex 13 01 53 79 14 54 1 2 1/ Présentation

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. Les espaces boisés classés

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. Les espaces boisés classés Fiche méthodologique pour l étude des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme. Elle

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

Partie réglementaire. Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances

Partie réglementaire. Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances Partie réglementaire Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances Titre V : Dispositions particulières à certains ouvrages ou certaines installations Chapitre Ier : Etude de dangers

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION

RAPPORT DE PRESENTATION COMMUNE DE SAINT PIERRE DU PERRAY PLAN LOCAL D URBANISME Approuvé le 14 décembre 2006 RAPPORT DE PRESENTATION PROJET DE MODIFICATION SIMPLIFIEE N 2 PLU prescrit le PADD débattu le Projet de PLU arrêté

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION

PROJET DE DELIBERATION PROJET DE DELIBERATION OBJET : GESTION MUNICIPALE - DELEGATION AU MAIRE Secrétariat général RAPPORTEUR : Madame Patricia BORDAS, Premier adjoint Le conseil municipal a la possibilité de déléguer directement

Plus en détail

L élaboration du Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi)

L élaboration du Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) L élaboration du Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Guide à l attention des communautés de communes du Département de l Ain Agence Départementale d ingénierie de l Ain Le PLUi : de quoi s agit-il

Plus en détail

CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux SOCIETE TPLM. Le Conseild'Etatstatuant au contentieux (Section du contentieux,7èmesous-section)

CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux SOCIETE TPLM. Le Conseild'Etatstatuant au contentieux (Section du contentieux,7èmesous-section) CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux LL N s 367026, 367035 SOCIETE TPLM M. Frédéric Dieu Rapporteur Le Conseild'Etatstatuant au contentieux (Section du contentieux,7èmesous-section) M.BertrandDacosta

Plus en détail