BIENVENUE AU DEPARTEMENT PHYSIQUE DE L' UFR SCIENCES ET TECHNIQUE DE L' UNIVERSITE DE CERGYPONTOISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIENVENUE AU DEPARTEMENT PHYSIQUE DE L' UFR SCIENCES ET TECHNIQUE DE L' UNIVERSITE DE CERGYPONTOISE"

Transcription

1 BIENVENUE AU DEPARTEMENT PHYSIQUE DE L' UFR SCIENCES ET TECHNIQUE DE L' UNIVERSITE DE CERGYPONTOISE

2 EXEMPLES DE MATERIEL DISPONIBLE PENDANT LES TRAVAUX PRATIQUES ELECTRICITE MECANIQUE ONDE FLUIDE OPTIQUE, RAYONNEMENT, MECANIQUE QUANTIQUE THERMODYNAMIQUE

3 ELECTRICITE ETUDE DES OSCILLATIONS générateur de fréquence boites à décades de composants oscilloscope numérique compact Tektronix Inductance de table 0,1H

4 ELECTRICITE Amplification avec amplificateur opérationnel Montage avec amplificateur opérationnel Support pour amplificateur opérationnel Alimentation 2 A max pour électronique Alimentation +/- 15V pour V+ et V-

5 ELECTRICITE Etude de l'amplification avec transistor Transistor sur support Amplificateur classe A Montage simple Amplificateur push-pull Exemple amplificateur à 2 transistors Amplificateur classe B 1 transistor Amplificateur push-pu 2 transistors

6 Schéma du multiplieur ELECTRICITE étude du multiplieur Alimentation pour -Vs/+Vs du multiplieur L'opération du multiplieur Utiliser 2 générateurs de fréquence Observation à l'oscilloscope

7 Tesla mètre pour mesure Champ magnétique en continu ELECTRICITE Électromagnétisme 1 Teslamètre pour continu et alternatif Bobines écart variable Bobine solénoide long à 2 enroulements

8 ELECTRICITE Électromagnétisme 2 Alimentation continue 10 A spire pour spectre magnétique Aiguille d'oerstedt solénoide pour spectre magnétique Plaquettes pour spectre magnétique fil pour spectre magnétique

9 Balance de cotton ELECTRICITE Électromagnétisme 3 Boussole de déclinaison Bobine double à induction de faraday Balance électromagnétique Boussole des tangentes

10 Transformateur démontable Transformateur 6/24V 30VA ELECTRICITE Etude du transformateur Anneau de chauffage par induction Alimentation continue et alternative 180 W Maquette de transformateur Résistances de puissance 160W, 320W

11 ELECTRICITE champ électrique 1 Machine de Wimshurst Principe machine de wimshirst Générateur électrostatique «allume-gaz» Générateur de Van De Graaff Carillon électrostatique

12 Cuve à spectre électrostatique ELECTRICITE champ électrique 2 Condensateur à plaques écart variable Pendule 2 électroscopes Danger de la foudre Mesure avec cuve rhéographique

13 ELECTRICITE étude des moteurs 1 Maquette à 2 moteur 12V Génératrice de vélo Maquette moteur génératrice 12 V 11W Petit moteur alimenté Moteur muni d'une poulie avec une masse Moteur à aimant permanent

14 ELECTRICITE Banc machine 24V 5A à inducteur séparé étude des moteurs 2 Alimentation continue 10A Max sous 30V Moteur triphasé Asynchrone 12V Générateur triphasé 12V Max

15 MECANIQUE ONDE FLUIDE mécanique sur coussin d'air Banc 1,8m Jeulin Pendule Horizontal sur banc sur panneau Jeulin Banc 2m Pasco Table Jeulin à 2 dimensions à 2 mobiles

16 MECANIQUE ONDE FLUIDE mécanique rotation Forme quelconque étude des moments Dynamique de rotation Moteur (continu 12 V) stroboscopique, 1 repérage, en rotation Rotation uniforme

17 MECANIQUE ONDE FLUIDE Rotation et gyroscope Grand gyroscope sur pied Petit gyroscope à lames vibrantes Roue adaptée pour travaux pratiques

18 MECANIQUE ONDE FLUIDE mécanique et champ électromagnétisme Déflectron Déviation électron par champ électrique Appareil à e/m déviation circulaire des électronsalimentation 6/12V par 2 grandes bobines Pour bobines Alimentation 7000V pour plaques de déviation du déflectron Alimentation 700V pour plaque de déviation de l'appareil e/m

19 MECANIQUE ONDE FLUIDE oscillations mécaniques libres 1 Kit 3 pendules sur tige Masses à crochet pour pendule simple Pendule gravitationnel Pendule élastique à angle variable (À ressort) Simple

20 MECANIQUE ONDE FLUIDE oscillations mécaniques libres 2 Enregistrement des oscillations du pendule droit Pendule droit à capteur de mouvement électromagnétique suspension à pivot à faible friction du pendule droit Pendule pesant avec capteur linéaire

21 MECANIQUE ONDE FLUIDE oscillations mécaniques forcées, libres Pendule élastique vertical sur moteur Pendule élastique horizontal à sorties analogiques Pendule à ressort spirale d'après Pohl

22 MECANIQUE ONDE FLUIDE oscillations mécaniques couplées Pendule double à couplage par fil de torsion Pendule double avec enregistrement

23 MECANIQUE ONDE FLUIDE mécanique informatisée avec systèmes micrelec Mobile sur coussin d'air avec tablette à digitalisée pour connexion RS232 Pendule Pendulor à connexion par fiche pour orphy Expériences avec réglette et fourche Magnum sur banc Interfaces Orphy-GTS, Orphy GTI Chute avec réglette simple et fourche Magnum

24 Comparaison chutes dans l'air et dans le vide MECANIQUE ONDE FLUIDE chute Roue de Maxwell Chute dans glycérine Chutes libres à capteurs IR et chronomètre Pompe à vide Enregistrement avec webcam 90 images par seconde

25 MECANIQUE ONDE FLUIDE Modulation d'amplitude par ondes hertziennes Alimentation +/- 15V Oscillateur 120kHz Générateur de fréquence Antennes émettrice et réceptrice accordées à 120kHz Amplificateur Démodulateur

26 MECANIQUE ONDE FLUIDE Propagation des ondes Cuve à ondes Corde caoutchouc Flute à coulisse Flute à bec Ressort grandes spires Echelle perroquet manuelle

27 MECANIQUE ONDE FLUIDE onde acoustique Stroboscope numérique à flash par minute Modèle de haut-parleur

28 MECANIQUE ONDE FLUIDE vibrations des ondes Vibreur de melde sur un haut-parleur Vibreur avec corde de 0,1 hertz à 400 hertz Plaques de Chladni Vibreur avec anneau Vibreur avec figures de Chladni sur plaque carrée à partir de 500 hertz

29 MECANIQUE ONDE FLUIDE ondes centimétriques Lentille Eméteur ou récepteur avec cône Grille de polarisation Modèle de Crital en paraffine Propagation Mesure en continue avec antenne Réflexion Montage polarisation

30 MECANIQUE ONDE FLUIDE onde acoustique musicale Générateur d'armoniques Clavier synthétiseur Micro Micro cravatte Haut-parleur Flute Guitare Trombonne de koening pour interférences

31 Répartition angulaire MECANIQUE ONDE FLUIDE Les ondes ultra-sonores Mesure célérité Ensemble ONDUSON Diffraction Etude dans l'air Retard d'une salve Comparaison air eau

32 MECANIQUE ONDE FLUIDE Vases statique des fluides 1 communicants Pompe à main collège Pompe à vide à membrane Sphère de Pascal Cloche à vide à raccorder à la pompe à membrane Baroscope à boule à tester sous la cloche à vide

33 MECANIQUE ONDE FLUIDE statique des fluides 2 Cylindre de masse identique Volumes identiques À crochet Densimètre Dynamomètre Pour mesure force Balance Archimède Expérience Archimède à vase à trop plein

34 MECANIQUE ONDE FLUIDE propriétés des fluides Tension superficielle : Anneau arrachement Incompressibilité : presse hydraulique Capillarité avec tubes étroits

35 MECANIQUE ONDE FLUIDE Soufflerie, tube de Pitot dynamique des fluides Soufflerie Leybold Venturi et manomètre différentiel leybold manomètre leybold Effet venturi avec balle : aspiration Souffleriesèche-cheveux Principe tube de Pitot

36 Appareil au point critique MECANIQUE ONDE FLUIDE paramètres critiques de fluides Montage recherche point critique et isothermes Montage avec cellule à CO2 : opalescence critique Cellule à CO2

37 THERMODYNAMIQUE Conduction convection Tiges et barres de conduction Tube pour convection

38 THERMODYNAMIQUE Calorimétrie Calorimètre à Deawar pour méthode des mélanges Calorimètre à Deawer et résistances pour méthode électrique Thermomètre numérique Sonde thermocouple K Thermoplongeur

39 OPTIQUE sources blanches Lampe blanche 12V Spindler et son alimentation

40 Lampe spectrales osram Sodium Na, Mercure Hg, Cadmium Cd OPTIQUE sources spectrales Lampes spectrales type Philips Alimentation de lampes spectrales Condenseur pour Lampe spectrale

41 OPTIQUE Sources laser Diodes laser Laser à gaz Hélium Néon 632,5nm de puissance Et ses lunettes de protection Laser à gaz HeNe de puissance et son alimentation Laser à gaz HeNe à poser

42 Banc prismatique avec support OPTIQUE supports Cavalier large ou étroit pour banc prismatique Écartement réglable Sur tige Banc prismatique Équipé Porte composant rotatif

43 OPTIQUE Rayonnement Lanterne à led blanche

44 Lampe à filament alimentée = corps noir OPTIQUE corps noir et photodiode Photodiode à silicium BPW 34 Sensible au rouge et infrarouge

45 OPTIQUE Les couleurs Filtres organiques Couleurs primaires Disque de newton Source blanche à 3 miroirs Pour filtres de couleurs Luminophores d'écran Filtres interférentiels

46 Diaphragmes à iris OPTIQUE étude lentilles Lentille montée d 75mm Porte lentille d 80mm Maquette de l'oeil Hypermétrope corrigé Lampe blanche à fentes et accessoires optiques Laser 5 faisceaux et accessoires magnétiques Source blanche magnétique

47 OPTIQUE spectroscopie avec prisme Prisme en verre Lanterne blanche à 3 led Polyprisme Trajet optique dans Prisme rectangle Prisme à vision directe

48 OPTIQUE spectroscopie Mécanique Quantique Goniomètre 2 Lampes spectrales à hydrogène à raies de Balmer Spectrogoniomètre

49 lamda/2 OPTIQUE polarisation Polariseur Cuve en verre lamda/4 Analyseur à pénombre Plaque à superposition Polarimètre de laurent de scotch Compensateur de Babinet

50 Fils et fentes calibrés OPTIQUE diffraction Fente réglable Fentes multiples Trous diffraction Réseau multiple Réseau Réseau par réflexion Réseau paton

51 OPTIQUE interferences Biprisme de Fresnel Anneau newton par transmission Anneau pour lame de savon Fentes doubles ou d'young Trous Miroir de Fresnel

52 OPTIQUE interféromètres de Michelson 2 vues Interféromètre de Michelson Sopra Cuve à vide et pompe manuelle 3 vues interféromètres Michelson Didalab

53 Dispositif à ampoule de mercure dans four de chauffage Mécanique quantique expérience Frank et Hertz Appareil d'alimentation et contrôle Montage Franck et Hertz avec Mercure Dispositif à ampoule de Néon Montage Franck et Hertz avec Néon

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser TP vélocimétrie Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité ATTENTION : le faisceau du Hélium-Néon utilisé dans cette salle est puissant (supérieur à 15 mw). Il est dangereux et peuvent provoquer des

Plus en détail

P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S

P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S Modèle de l oeil, lentilles, miroirs, couleurs, synthèse additive et soustractive L ensemble permet une approche globale et simple des phénomènes optiques : propagation

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE Capteur luxmètre à sonde détachable, idéal pour les expériences de polarisation, il permet de quantifier simplement et rapidement les principales sources et phénomènes lumineux.

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants & INNOVATION 2014 NO DRIVER! Logiciel embarqué Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants contact@ovio-optics.com www.ovio-optics.com Spectromètre

Plus en détail

Interférences et applications

Interférences et applications Interférences et applications Exoplanète : 1ère image Image de la naine brune 2M1207, au centre, et de l'objet faible et froid, à gauche, qui pourrait être une planète extrasolaire Interférences Corpuscule

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

SOMMAIRE. TP "Avancés" TP "Classiques"

SOMMAIRE. TP Avancés TP Classiques CATALOGUE 20 009 SPECIAL TRAVAUX PRATIQUES SOMMAIRE TP "Avancés" Effet Pockels et Modulation Electro-Optique p.3 Effet et Modulation Acousto-Optique p.4 Caractéristiques Electriques et Optiques d une Diode

Plus en détail

Contenu pédagogique des unités d enseignement Semestre 1(1 ère année) Domaine : Sciences et techniques et Sciences de la matière

Contenu pédagogique des unités d enseignement Semestre 1(1 ère année) Domaine : Sciences et techniques et Sciences de la matière Contenu pédagogique des unités d enseignement Semestre 1(1 ère année) Domaine : Sciences et techniques et Sciences de la matière Algèbre 1 : (Volume horaire total : 63 heures) UE1 : Analyse et algèbre

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière?

La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière? BUTAYE Guillaume Olympiades de physique 2013 DUHAMEL Chloé SOUZA Alix La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière? Lycée des Flandres 1 Tout d'abord, pourquoi avoir choisi ce projet de la

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

CONSOMMABLES. Tubes polarimètres. Cuves spectrophotomètres. Lampes spectrophotomètres

CONSOMMABLES. Tubes polarimètres. Cuves spectrophotomètres. Lampes spectrophotomètres CONSOMMABLES Tubes polarimètres Cuves spectrophotomètres Lampes spectrophotomètres Chemin des Abeils.30110 BRANOU LES TAILLADES. Tél. : 04.66 30.57. 75 Fax : 04.66.30.46.21 Spectrophotomètres SECOMAM CONSOMMABLES

Plus en détail

Colonnes de signalisation

Colonnes de signalisation COLONNES LUMINEUSES Ø 7 5 Ø 7 compactes à diodes Avantages : Solution complète prête à être raccordée Faible hauteur de montage Durée de vie des diodes extrêmement longue (au moins 70.000 h) et donc pratiquement

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIE COLLECTION 2013

SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIE COLLECTION 2013 PHYLAB PHYSIQUES ET CHIMIE COLLECTION 2013 MICRO SOMMAIRE Pour faciliter votre recherche... Savez vous que... Mécanique Les Outils de Mesure 474 à 479 Mécanique Statique, Chute et Pendules 480 à 486 Etude

Plus en détail

Electricité. Mécanique. Physique atomique et nucléaire. Rendez-nous visite 3bscientific.fr. Optique. Thermodynamique. Physique des solides

Electricité. Mécanique. Physique atomique et nucléaire. Rendez-nous visite 3bscientific.fr. Optique. Thermodynamique. Physique des solides EXPÉRIENCE DE PHYSIQUE Rendez-nous visite 3bscientific.fr Mécanique Thermodynamique Electricité Optique Physique atomique et nucléaire Physique des solides Sommaire EVOLUTION DE 3B SCIENTIFIC Dr. Johannes

Plus en détail

PROGRAMME DE PHYSIQUE DE 2 ème ANNEE DE LA VOIE PHYSIQUE CHIMIE (PC)

PROGRAMME DE PHYSIQUE DE 2 ème ANNEE DE LA VOIE PHYSIQUE CHIMIE (PC) PROGRAMME DE PHYSIQUE DE 2 ème ANNEE DE LA VOIE PHYSIQUE CHIMIE (PC) I. OBJECTIFS DE FORMATION L enseignement de la physique dans la classe de deuxième année PC s inscrit dans la continuité de l enseignement

Plus en détail

MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES. Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov

MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES. Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov 1 MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov Pourquoi motoriser un télescope? 2 Pour compenser le mouvement de la terre (15 /h) Observation visuelle Les

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

CODE PROMO :FAPHC2011*

CODE PROMO :FAPHC2011* Réf. AD746 + de nouveautés + de promotions CODE PROMO :FAPHC2011* + de produits et TP *Les prix sont valables pour toutes commandes passées avant le 29/02/2012 SOMMAIRE Programme 1ère Découvrez notre boîtier

Plus en détail

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT 4 ATELIERS TOUT PUBLIC / 1 INSTALLATION SONORE ET CINETIQUE / 1 PERFORMANCE AUDIOVISUELLE - REVISITER DES

Plus en détail

Syllabus d électricité. G. Barmarin

Syllabus d électricité. G. Barmarin Syllabus d électricité G. Barmarin 2012-2013 1 2 3 Table des matières 4 Electrostatique Histoire 5 Expérience : Conclusion : il existe deux types de charges que l on qualifiera de positive et négative

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel. Microtechniques. Session 2012 DOSSIER TECHNIQUE (DT)

Baccalauréat Professionnel. Microtechniques. Session 2012 DOSSIER TECHNIQUE (DT) Baccalauréat Professionnel Microtechniques Session 2012 E2 - EPREUVE DE TECHNOLOGIE Préparation d une intervention microtechnique DOSSIER TECHNIQUE (DT) Session : 2012 Dossier Technique Page 1 sur 8 A

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ Infos Série M 200.U.003.05 encastrables pour installation à courants forts Série M W/P/ LSP pour montage sur rail normé BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW SY Compteurs horaires Voltmètres partiels

Plus en détail

E LECTRONIQUE A NALYSEUR DE SPECTRE 2 ET 3 GHZ O SCILLOSCOPE COULEUR 2 VOIES 25 MHZ O SCILLOSCOPE COULEUR ECRAN TACTILE.

E LECTRONIQUE A NALYSEUR DE SPECTRE 2 ET 3 GHZ O SCILLOSCOPE COULEUR 2 VOIES 25 MHZ O SCILLOSCOPE COULEUR ECRAN TACTILE. E LECTRONIQUE A NALYSEUR DE SPECTRE 2 ET 3 GHZ Analyseurs de spectre 2 et 3GHz hautes performances dotés d un grand écran couleur (haute résolution) et d un faible encombrement. Rapport signal/bruit Générateur

Plus en détail

Pionnier des innovations

Pionnier des innovations www.es-france.com Tél. 01 47 95 99 45 n o i t ta n e m u r t s e l In a r é n é G Oscilloscopes Enregistreurs Centrales d acquisitions Génerateurs Synthétiseurs Compteurs Multimètres Alimentations Caméras

Plus en détail

D Utilisation des Spectromètres à CCD

D Utilisation des Spectromètres à CCD D Utilisation des Spectromètres à CCD (de marque Ocean Optics, Avantes ou Getspec version USB2000 et USB650) I PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU SPECTROMETRE : La lumière à analyser est transmise au spectromètre

Plus en détail

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs COURS 1. Exemple d une chaîne d acquisition d une information L'acquisition de la grandeur physique est réalisée par un capteur qui traduit

Plus en détail

Ondes acoustiques. But : mesurer la célérité, la longueur d onde et le déphasage dû à la propagation d un phénomène ondulatoire.

Ondes acoustiques. But : mesurer la célérité, la longueur d onde et le déphasage dû à la propagation d un phénomène ondulatoire. Ondes acoustiques 1) propagation d'un signal acoustique But : mesurer la célérité, la longueur d onde et le déphasage dû à la propagation d un phénomène ondulatoire. Alimenter un émetteur à ultra-sons

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information I. Nature du signal I.1. Définition Un signal est la représentation physique d une information (température, pression, absorbance,

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

LA MESURE AU SERVICE DE L INDUSTRIE,

LA MESURE AU SERVICE DE L INDUSTRIE, M é t r o l o g i e É TALONNAGE V É RIFICATION CERTIFICATION FORMATION LA MESURE AU SERVICE DE L INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE & DE LA SÉCURITÉ LE PROGRÈS, UNE PASSION À PARTAGER Des ré ponses pour l industrie

Plus en détail

Électricité et électronique

Électricité et électronique Électricité et électronique CHAPITRE 1 Fondements des systèmes électriques 1 Fondements d électricité 1 Mouvement d électrons 2 Terminologie de l électricité 3 Terminologie de circuits 4 Sources d alimentation

Plus en détail

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ]

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ] Les moments de force Les submersibles Mir peuvent plonger à 6 000 mètres, rester en immersion une vingtaine d heures et abriter 3 personnes (le pilote et deux observateurs), dans une sphère pressurisée

Plus en détail

jusqu à 250 bar jusqu à 12,6 l/min adapté pour: durées de service réduites S2 service intermittent S3 HYDAC Générateur hydraulique CA

jusqu à 250 bar jusqu à 12,6 l/min adapté pour: durées de service réduites S2 service intermittent S3 HYDAC Générateur hydraulique CA jusqu à 250 bar jusqu à 12,6 l/min adapté pour: durées de service réduites S2 service intermittent S3 HYDAC Générateur hydraulique CA 1. DONNEES TECHNIQUES 1.1 GENERALITES Utilisation en service réduit

Plus en détail

Manomètre pour pression différentielle avec contacts électriques Exécution soudée Types DPGS43.1x0, version acier inox

Manomètre pour pression différentielle avec contacts électriques Exécution soudée Types DPGS43.1x0, version acier inox Mesure mécatronique de pression Manomètre pour pression différentielle avec contacts électriques Exécution soudée Types DPGS43.1x0, version acier inox Fiche technique WIKA PV 27.05 Applications Contrôle

Plus en détail

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège)

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Thème SANTE SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Acquis du collège : une tension alternative périodique (comme celle du secteur) est une tension qui se répète à l'identique

Plus en détail

PROGRAMME DE PHYSIQUE DE 2 ème ANNEE DE LA VOIE PHYSIQUE ET TECHNOLOGIE I. OBJECTIFS DE FORMATION

PROGRAMME DE PHYSIQUE DE 2 ème ANNEE DE LA VOIE PHYSIQUE ET TECHNOLOGIE I. OBJECTIFS DE FORMATION PROGRAMME DE PHYSIQUE DE 2 ème ANNEE DE LA VOIE PHYSIQUE ET TECHNOLOGIE I. OBJECTIFS DE FORMATION L enseignement de la physique dans la classe de deuxième année PT s inscrit dans la continuité de l enseignement

Plus en détail

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX 08/ENS/24 BORDEREAU DES PRIX-DETAIL ESTIMATIF Lot n 2 : Achat et installation de matériel pour l enseignement

Plus en détail

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits.

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits. Session de Juillet 2001 Durée 2 H Documents interdits. Exercice 1 : Oscillations forcées de dipôles électriques Lors d une séance de travaux pratiques, les élèves sont conduits à étudier les dipôles en

Plus en détail

Transmettre la voix à distance

Transmettre la voix à distance Pour quoi faire? Par quels moyens? Ressentir et observer sa voix, c était un très vieux rêve, comme l était aussi celui de voler dans les airs Aujourd hui, les moyens de communication modernes permettent

Plus en détail

L expérience de Cavendish

L expérience de Cavendish L expérience de Cavendish II- Les expériences de Henry Cavendish et de Sir Charles Vernon Boys. Marie-Laurence Spagnol Observatoire de Lyon Résumé : Suite au premier article paru dans les cahiers Clairaut

Plus en détail

INTERFEROMETRE MIC2-2, PREMIERE INSTALLATION 2 DESCRIPTIF COMPLET 8 EXPERIENCES AVEC L INTERFEROMETRE 16

INTERFEROMETRE MIC2-2, PREMIERE INSTALLATION 2 DESCRIPTIF COMPLET 8 EXPERIENCES AVEC L INTERFEROMETRE 16 Interféromètre de Michelson - ULICE Optronique 2002 1 Pour trouver toutes les informations, des exemples d applications, et la toute dernière version de ce document : sur Internet www.ulice.com Vous venez

Plus en détail

Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Mathématiques et physique (MP) Discipline : Physique-chimie Seconde année Programme de physique-chimie de la voie MP

Plus en détail

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes FACULTE DES SCIENCES DE BASE SERVICE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL EPFL SB-SST Bât CH Station nº 6 CH-1015 Lausanne Site web : http://sb-sst.epfl.ch/ Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/8 Semestre 1 Physique 120 périodes selon OrFo AAF4.1 Mécanique 20 AAF4.1.1 Cinématique Calculer des mouvements uniformes, rectilignes et circulaires Expliquer l'accélération gravitationnelle

Plus en détail

Instrumentation capteur au CERN

Instrumentation capteur au CERN Journée d échange CERN - EDF DTG Instrumentation capteur au CERN Hélène MAINAUD DURAND CERN, le 4 décembre 2014 Introduction Dans les années 90, développement de capteurs de mesure en continu: - pour l

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Références pour la commande

Références pour la commande avec fonction de détection de défaillance G3PC Détecte les dysfonctionnements des relais statiques utilisés pour la régulation de température des éléments chauffants et émet simultanément des signaux d'alarme.

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2014-2015 GYROSCANFIELD PRÉSENTATION Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide.

Plus en détail

PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air

PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air Page 1/4 PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air Caractéristiques : Différentiel de commutation fermé Kit de fixation sur gaine inclus Avantages Point de commutation réglable facilement avec échelle

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique LES RELAIS STATIQUES (SOLID STATE RELAY : SSR) Princ ipe électronique Les relais statiques sont des contacteurs qui se ferment électroniquement, par une simple commande en appliquant une tension continue

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette AÉROGÉNÉRATEUR À COURANT ALTERNATIF (énergie éolienne avec transformation d énergie) Enseignement primaire et collège Articles Code Aérogénérateur à courant alternatif

Plus en détail

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un CHAPITRE 6 : LE SPECTROPHOTOMETRE Objectifs pédagogiques : Citer les principaux éléments d un dun spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre p Savoir changer l ampoule

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable RÉSUMÉ U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E par Lycée Victor Hugo - 25000

Plus en détail

Université de Nice Sophia Antipolis Licence de physique

Université de Nice Sophia Antipolis Licence de physique Université de Nice Sophia Antipolis Licence de physique Projet tutoré en laboratoire : Année 2009/2010 Miradji Faoulat Barnaoui Serine Ben Abdeljellil Wael Encadrant : Mr. Anders Kastberg 1 Remerciement

Plus en détail

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique Exercice 1 1. a) Un mobile peut-il avoir une accélération non nulle à un instant où sa vitesse est nulle? donner un exemple illustrant la réponse. b) Un mobile peut-il avoir une accélération de direction

Plus en détail

Annexe F Microscopie à Force Atomique

Annexe F Microscopie à Force Atomique Annexe F Microscopie à Force Atomique 1 Introduction...211 2 Instrumentation...212 2.1 Le levier... 212 2.2 La pointe... 213 2.3 La tête optique... 214 2.4 La céramique piézoélectrique... 214 3 Le mode

Plus en détail

Test des composants de protection: matériels auxiliaires

Test des composants de protection: matériels auxiliaires Note technique - TN32 Test des composants de protection: matériels auxiliaires Werner Hirschi, montena technology, Rossens, Suisse 1. Introduction Ce document présente un résumé des matériels auxiliaires

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

Chapitre III : les appareils de mesure

Chapitre III : les appareils de mesure République Algérienne Démocratique et Populaire وزارة التعلیم العالي و البحث العلمي Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique جامعة الوادي Faculté des Sciences et de la Technologie

Plus en détail

Systèmes d assistance à la conduite et d infovertissement

Systèmes d assistance à la conduite et d infovertissement Description Domaine de compétences Z3 Systèmes d assistance à la conduite et d infovertissement Examen professionnel Coordinateur d atelier automobile Diagnosticien d automobiles orientation véhicules

Plus en détail

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

RÉALISATION D'UN ANALYSEUR ----------------------------

RÉALISATION D'UN ANALYSEUR ---------------------------- RÉALISATION D'UN ANALYSEUR DE SPECTRE Par Alain ARBOUET Lycée René Cassin - 64100 Bayonne arbouet.alain@wanadoo.fr ---------------------------- RÉSUMÉ Le programme 1995 de physique de PCSI recommande la

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N Série 55 - Relais industriels 7-10 A Caractéristiques 55.12 55.13 55.14 Relais pour usage général avec 2, 3 ou 4 contacts Montage sur circuit imprimé 55.12-2 contacts 10 A 55.13-3 contacts 10 A 55.14-4

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

Voir dans le nanomonde

Voir dans le nanomonde Voir dans le nanomonde Spectroscopie La lumière visible permettra-t-elle de «voir» les atomes? Fréquence micro onde Infrarouge Visible et UV Rayon X réaction des molécules rotation vibration des liaisons

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

Glossaire 3D OU IMAGE STÉRÉOSCOPIQUE Dans la vision naturelle, les yeux saisissent un objet sous deux angles légèrement différents du fait de l écartement oculaire. C est cette différence d angle qui fait

Plus en détail

Les interférences lumineuses

Les interférences lumineuses Les interférences lumineuses Intérêt de l étude des interférences et de la diffraction : Les interférences sont utiles pour la métrologie, la spectrométrie par transformée de Fourier (largeur de raie),

Plus en détail

Les machines électriques Électricité 2 Électrotechnique Christophe Palermo IUT de Montpellier Département Mesures Physiques & Institut d Electronique du Sud Université Montpellier 2 e-mail : Christophe.Palermo@univ-montp2.fr

Plus en détail

PHY 235 : T.D corrigés 2011. est plongée dans un champ uniforme orthogonal à, un cercle de rayon. Si

PHY 235 : T.D corrigés 2011. est plongée dans un champ uniforme orthogonal à, un cercle de rayon. Si PHY 235 : TD corrigés 2011 Force de Lorentz 29(M) Sachant que le flux du champ magnétique est conservatif, décrire (qualitativement) la trajectoire d une particule chargée dans un champ magnétique non

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail