Lentilles Intra Oculaires (LIO) Laurence Lavenent AMO France / Stéphanie Korsia Alcon France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lentilles Intra Oculaires (LIO) Laurence Lavenent AMO France / Stéphanie Korsia Alcon France"

Transcription

1 Lentilles Intra Oculaires (LIO) Laurence Lavenent AMO France / Stéphanie Korsia Alcon France

2 Les implants 1- Introduction Fonctions et caractéristiques communes aux LIO Design général 2- Types d implants : Selon leur positionnement dans l œil Selon leur design Selon leur matériau 3- Le rôle de l implant dans la correction visuelle Calcul de la puissance dioptrique de la LIO Différents types d implants selon leur correction visuelle 4- La pose des LIO dans l œil

3 1. Introduction Les LIO en 2012 La chirurgie de la cataracte ne se conçoit plus sans implantation d un cristallin artificiel De puissance équivalente optique à celle du cristallin ou permettant de corriger le défaut visuel préexistant : Sphériques Toriques pour corriger l astigmatisme Multifocaux (corrigent vision de loin et de près) Accommodatifs (créent une pseudo accommodation pour voir à toutes les distances) Délivrés de manière fiable et reproductible par un injecteur à travers une petite incision opérations de la cataracte en France en 2011

4 1. Rappel Anatomique Cristallin Le cristallin est une lentille transparente biconvexe située entre l iris et le corps vitré Rôle optique : 30% de la puissance réfractive de l oeil, permet l accommodation, Filtre UV

5 1. Introduction Fonctions et caractéristiques communes aux LIO LIO aphaques : Remplacent le cristallin naturel après opération de la cataracte (LIO pour œil aphaque). Il existe aussi des LIO phaques (réfractifs) Longueur Totale Optique: Rôle : Correction optique Haptique: Positionnement stable Centré dans le sac capsulaire Diamètre Optique

6 2 Types d implants Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

7 2. Types d implants LIO dans l oeil 1- Implant Chambre Postérieure (CP) Les plus utilisés Dans le sac capsulaire Dans le sulcus 2- Implant Chambre Antérieure (CA) 3- Implant à fixation Irienne 1 2 3

8 2. Types d implants Implantation dans le sac capsulaire

9 1. Introduction Design général Diamètres des optiques 5-7 mm Taille totale 10,4-13,5 mm Haptiques flexibles, pour se maintenir dans le Ø du sac capsulaire qui est compris entre 9.5 et 11 mm Implant 1 pièce (Monobloc) Le matériau utilisé est identique pour l Optique et les Haptiques (dans la majorité des cas) Implant 3 pièces Des matériaux différents sont utilisés pour l Optique et les Haptiques (anses rapportées)

10 2. Types d implants Propriétés requises pour le matériau Biocompatibles Haute qualité optique Résistance mécanique Souplesse Mémoire de forme Stabilité durable Différents matériaux pour les LIOs

11 2. Types d implants Matériaux PMMA (Poly Méthyl MéthAcrylate) Elastomères de Silicone Acryliques Hydrophobes Acryliques Hydrophiles Bonne biocompatibilité Chimiquement Inerte Transparence comparable à celle du verre Rigide, taille de l incision taille de l optique Hydrophobe (Teneur en eau < 1%) Transparents optiquement Très communément utilisés pour les implants Biocompatibles Teneur en eau <2% Flexibles = pliables Surface légèrement adhérente Monobloc implantable avec insertion avec Mini-Incision ( mm) Avantages Stabilité de la forme relativement élevée, bonne mémoire Design 3-pièces, mais forte tendance vers le monobloc Monobloc implantable avec insertion avec Mini-Incision ( mm) Faible Opacification de la Capsule Postérieure (PCO) avec bords carrés Teneur en eau 18 36% (conservés en milieu liquide) Flexible = pliable++ Avantages Grande élasticité, bonne mémoire de forme La plupart sont des monoblocs, faciles à fabriquer (moule coulé) Injectables en Micro incision ( 2mm) Inconvénients Taux PCO supérieurs à ceux des hydrophobes Risques d opacité et de calcification

12 2. Types d implants Grande variété de formes d haptiques

13 2. Types d implants Caractéristiques spécifiques Asphéricité: Amélioration de la qualité de vision dans des conditions mésopique Avec ou sans filtre jaune Equivalent à la couleur d un cristallin naturel humain Avec filtre jaune : filtre la lumière bleu et les UV Sans filtre : filtre les UV uniquement Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

14 14 2. Types d implants Limitation de la PCO (Opacification de la Capsule Postérieure) Facteurs liés directement aux propriétés intrinsèques de la LIO : Matériau, Dessin (forme, taille, Bord carré) Facteurs chirurgicaux favorisant une diminution de l OCP : Positionnement de la LIO dans le sac capsulaire (et non dans le sulcus) Capsulorhexis curviligne continu recouvrant le bord de la LIO Bon nettoyage de la capsule avant et après l insertion de la LIO Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

15 3 Le rôle réfractif de l implant Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

16 3. Le rôle réfractif de l implant Calcul de la dioptrie Biométrie Calcul de la dioptrie de l implant Gammes de dioptries : Monofocaux : disponibles de +5,00 à +34D (peuvent exister en dioptries négatives) / Correction de la vision de loin Toriques : disponibles de +5,00 à +34D + / Correction de loin et de l astigmatisme Multifocaux : disponibles de +5,00 à +34D + / Correction de la vision de loin et de près (presbytie) Multifocaux toriques : disponibles de +5,00 à +34D / Correction de la vision de loin, de près (presbytie) et de l astigmatisme

17 3. Le rôle réfractif de l implant Implants monofocaux Les implants monofocaux emmétropisent le patient, sa VL sera bonne mais il devra porter des lunettes pour compenser l accommodation qui lui manque pour voir net de près

18 3. Le rôle réfractif de l implant Implants multifocaux Les LIO Multifocales sont conçues pour donner UNE PLUS GRANDE INDEPENDENCE PAR RAPPORT AUX LUNETTES (OU AUX LENTILLES DE CONTACT ) en offrant une bonne vision à toutes les distances

19 3. Le rôle réfractif de l implant Implants multifocaux : pour voir de loin et de près sans lunettes

20 3. Le rôle réfractif de l implant Implants multifocaux : pour voir de loin et de près sans lunettes Points clés dans le choix d un implant multifocal : Qualité de la vision à différentes distances : De loin : pour la conduite automobile, pratiquer un sport, etc En distance intermédiaire (de 50 à 70 cm) : pour le travail sur PC, faire la cuisine, jouer aux cartes ou un instrument de musique De près : lecture Distance de lecture : varie en fonction des technologies : +/- éloignée (de 30 cm à 50cm) Effets secondaires potentiels : phénomènes de halos (cercles autour des phares la nuit par exemple) souvent transitoires nécessitant une information patient Matériau de l optique : la PCO plus gênante pour le patient -> nécessité de choisir un matériau entraînant le moins de PCO possible L information et la sélection du patient sont clés! Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

21 3. Le rôle réfractif de l implant Implants toriques : correction de l astigmatisme Diamètre global de 13,0 mm Repères sur l'axe du cylindre antérieur pour signaler le méridien de LIO offrant la puissance la plus faible Côté antérieur Côté postérieur Bords carrés postérieurs dépolis, continus sur 360 Diamètre de l'optique de 6,0 mm

22 3. Le rôle réfractif de l implant Prise en charge de ces implants 22 Implants de Technologie Avancée = surcoût à la charge du patient (par rapport au prix d un monofocal) / mais économies ultérieures sur le prix des lunettes ou des lentilles de contact Prise en charge de plus en plus fréquente, au moins partiellement, de ce surcoût par les Assurances Complémentaires Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

23 4 La pose des implants dans l oeil Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

24 3. La pose des implants Injecteurs et cartouches Restérilisable Usage unique

25 3. La pose des implants Injecteurs préchargés

26 5 Quelques cas particuliers Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

27 5. Implantation dans le sac capsulaire Implant dans le sulcus

28 5. Implantation dans le sac capsulaire Implant secondaire dans le sulcus (piggy back) Convexe / concave pour éviter le contact entre les deux optiques Bord aminci et arrondi pour éviter une friction de l iris Optique plus large pour éviter les phénomènes photiques

29 5. Implantation dans le sac capsulaire Implant à fixation irienne Monoblocs de forme navette munis d haptiques permettant le clippage à l iris 3 ème intention lorsque ni le sac ni le sulcus ne sont exploitables

30 5. Implantation dans le sac capsulaire Implant accomodatifs

31 VISCOÉLASTIQUES M.YYYY fonction

32 Qu est ce qu un viscoélastique? 32 Un dispositif médical stérile à usage unique Outil utilisé par les chirurgiens pour : Protéger les tissus Maintenir l'espace Manipuler les tissus Stérile Non toxique Biologiquement inerte ph compatible Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

33 Qualités attendues 33 Facilité d injection Maintien des volumes Transparence Protection endothéliale Facilité de retrait Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

34 Catégories chimiques de SVE 34 Deux grandes catégories de SVE en fonction de leur composition chimique Hyaluronate de Sodium (peut être associé avec de la Chondroïtine Sulfate) Hydroxylpropylmethycellulose (HPMC) Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

35 Bases scientifiques 35 Viscosité Mesure de la résistance d'une substance à l'écoulement Force de cisaillement Force qui est générée lorsqu'un objet traverse une substance visqueuse Pseudoplasicité Substance perdant de sa viscosité en cas d'augmentation du taux de cisaillement appliqué à cette substance (différence entre la viscosité au repos et viscosité dynamique) Cohésif Capacité d'une substance à adhérer à elle-même (chaînes moléculaires longues et poids moléculaire élevé) Très Pseudo plastique Volume Dispersif La substance n'adhère pas à elle-même et a tendance à se disperser (chaînes moléculaires courtes et poids moléculaire faible) S étalent Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

36 Cohésif/Dispersif 36 Cohésif-dispersif Cohésif Dispersif Viscoadaptatif Ablation Aisée Plus longue, se fragmente Difficile Pouvoir couvrant S agglomère / - - S étale / + + S agglomère/++ Pseudo plasticité Très élevée Viscosité élevée modérée Élevée au repos/se fragmente en mouvement Elasticité Très élastique Elasticité moyenne Elasticité moyenne Avantages/Inconvénient s Créée et préserve les espaces, maintien des volumes, manipulation et aspiration facile mais chasse sous contraintes et ne reste pas en contact avec l'endothélium Préserve et délimite les espaces Reste adjacent a l'endothélium cornéen pendant toute la phaco Moins bonne transparence et bulles d'air possibles + difficile à retirer Très visqueux au repos, maintient bien les espaces. Se disperse en action.difficile à retirer Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012

37 SVE et étapes de la chirurgie 37 Etapes de la Chirurgie Qualité requise du SVE Type de SVE associé Rhéxis Hydrodissection Protection - Pouvoir Couvrant et maintien des espaces Protection Pouvoir Couvrant et maintien des espaces Dispersif/Cohésif Dispersif/Cohésif Pré-phaco Phaco Protection pouvoir couvrant Maintien des espaces Protection Maintien des espaces Euro-Pharmat - Lille - 09, 10 & 11 octobre 2012 Dispersif/Cohésif Dispersif/Cohésif Cortex Maintien des espaces Dispersif/Cohésif Polissage de la capsule Protection Maintien des espaces Dispersif/Cohésif Implantation Création des espaces Cohésif Fin de l intervention Facilité de retrait Cohésif

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte?

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? Une intervention de routine En France, plus de 500 000 chirurgies de la cataracte sont réalisées chaque année. L intervention

Plus en détail

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES Maryline JEHL-RAVE CHU de BESANCON Implants intra-oculaires (IIO) Définition : DMS destinés à être implantés à l intérieur du globe oculaire par voie chirurgicale Le

Plus en détail

Qu est ce qu un implant?

Qu est ce qu un implant? Qu est ce qu un implant? L implant fait partie à part entière de l opération de la cataracte : il est indispensable de remplacer le cristallin naturel par un implant de façon à retrouver une vision nette,

Plus en détail

Les Implants multifocaux

Les Implants multifocaux D o s s i e r C H I R U R G I E D E L A P R E S B Y T I E Les Implants multifocaux Pierre Levy Montpellier Introduction La chirurgie par implant multifocal permet de remplacer un cristallin n ayant plus

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Comparaison de quatre implants multifocaux en compensation de la presbytie lors de la chirurgie de la cataracte

Comparaison de quatre implants multifocaux en compensation de la presbytie lors de la chirurgie de la cataracte Visya www.cliniquevision.com 1 M. ASSOULINE, L. BESSEDE Centre IénaVision, PARIS. Clinique de la Vision, PARIS. dr.assouline@gmail.com lbessede@free.fr Comparaison de quatre implants multifocaux en compensation

Plus en détail

La LIBERTE visuelle. à portée de main

La LIBERTE visuelle. à portée de main La LIBERTE visuelle à portée de main Il était une fois les lunettes (du 13 e au 20 e siècle) 2 Voir l avenir sans lunettes Saviez-vous que 80 % des informations nous parvenant passent par nos yeux? La

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie,

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie, LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? F. Malecaze, Professeur des Universités en Ophtalmologie, Service d Ophtalmologie, Hôpital Purpan, Place du Dr Baylac, 31059 TOULOUSE Cedex, Tél : 05

Plus en détail

RHEXIS DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES À USAGE UNIQUE POUR LA CHIRURGIE OCULAIRE

RHEXIS DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES À USAGE UNIQUE POUR LA CHIRURGIE OCULAIRE P H A R M A C E U T I C A L DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES À USAGE UNIQUE POUR LA CHIRURGIE OCULAIRE Catalogue 9, allée Prométhée - F - 28000 Chartres - France Tél : (33) 02 37 33 39 30 - Fax : (33) 02

Plus en détail

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Principales définitions... 3 2. Accomodation... 5

Plus en détail

VISIBLEMENT PLUS CLAIR!

VISIBLEMENT PLUS CLAIR! VISIBLEMENT PLUS CLAIR! CATARACT MD _ Visiblement plus clair! MC Découvrez si une chirurgie de la cataracte, un échange de lentille réfractif (ELR) ou une insertion de lentille intraoculaire (ILI) vous

Plus en détail

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction.

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction. brochure.indd 1 22/01/2010 15:13:04 brochure.indd 2 22/01/2010 15:13:27 brochure.indd 3 LA MYOPIE Si vous voyez trouble de loin et net de près, alors vous êtes probablement myope. Rétine QU EST CE QUE

Plus en détail

Les bases de l optique

Les bases de l optique Vision to Educate Les 10 pages essentielles Edition 2014 Introduction Edito Si résumer le métier d opticien dans un livret de 12 pages n est pas possible, nous avons essayé dans ce document d apporter

Plus en détail

L implant multifocal diffractif intra-cornéen. Une innovation de rupture pour la correction chirurgicale de la presbytie.

L implant multifocal diffractif intra-cornéen. Une innovation de rupture pour la correction chirurgicale de la presbytie. L implant multifocal diffractif intra-cornéen Une innovation de rupture pour la correction chirurgicale de la presbytie Janvier 2013 Dr. Gilbert Cohen Jean-Christophe Robert 06 17 45 28 99 06 15 65 23

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

entilles e contact Corrections visuelles possibles

entilles e contact Corrections visuelles possibles entilles e contact Corrections visuelles possibles Les lentilles de contact ouvrent les yeux d un public de plus en plus grand. Lunettes L invention des verres correcteurs fut un progrès culturel majeur

Plus en détail

Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction

Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 I Les principales définitions... 3 II Accomodation...6 III Anomalies de la réfraction...7

Plus en détail

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives Chapitre 2 : Chirurgies réfractives 1. Techniques d examen... 2 1.1 Aberrométrie (voir chapitre cornée)... 2 1.2. Topographie cornéenne (voir chapitre cornée)... 2 2. Chirurgies incisionnelles... 2 3.1.

Plus en détail

Heig-vd. Schneeberger Patrick. L œil et ses

Heig-vd. Schneeberger Patrick. L œil et ses 2009 Heig-vd Schneeberger Patrick L œil et ses es défauts 1 Table des matières L œil... 3 Le fonctionnement de l œil humain... 3 Les défauts de l œil... 4 La myopie et l hypermétropie... 4 L'astigmatisme...

Plus en détail

Pour ceux qui se sont lancés

Pour ceux qui se sont lancés Du Femto Lasik à la Femto Cataracte 15 jours avec le Z8 Dr Thierry Delayre* Introduction Les exigences croissantes sur la qualité du résultat réfractif en chirurgie de la cataracte incitent à utiliser

Plus en détail

Chapitre II-3 La dioptrique

Chapitre II-3 La dioptrique Chapitre II-3 La dioptrique A- Introduction Quelques phénomènes causés par la réfraction de la lumière : quelqu'un dans une piscine semble plus petit... un règle en partie immergée semble brisée... un

Plus en détail

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Introduction Un certain nombre de services de santé pour les yeux qu offrent des médecins ne sont pas considérés médicalement

Plus en détail

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E)

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E) Sup Perform NÎMES PHYSIQUE 1 er Quad 2009 - Contrôle Optique QCM1 : Soit un milieu dans lequel la lumière jaune (de longueur d onde λj = 578 nm) se propage à la vitesse de 221190 km.s -1 et la lumière

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M TROUBLES DE LA REFRACTION Dr.BENLARIBI.M Introduction - Définition La réfraction oculaire : _ l ensemble des déviations que subit un rayon lumineux lors de sa traversée du système dioptrique oculaire,

Plus en détail

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

CHIRURGIE DE LA CATARACTE CHAPITRE 5 CHIRURGIE DE LA CATARACTE Une cataracte est définie comme l opacification du cristallin dans l œil (figure 5.1). Il y a environ 40 millions de personnes aveugles dans le monde et la cataracte

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille?

Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille? Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille? Raimund Spirig Augentagesklinik Dr. Spirig, St. Gallen Quintessence P Le domaine de dioptries pouvant être traité par laser est limité à env.

Plus en détail

EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout!

EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout! EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout! Grâce à nos techniques avant-gardistes, des milliers de gens sont en mesure d oublier, à jamais, qu ils ont déjà eu

Plus en détail

Un regard clair sur. l opération de la cataracte. Un regard clair sur. la chirurgie réfractive. DDr r J.C. C. Vryghem. www.vr yghem.

Un regard clair sur. l opération de la cataracte. Un regard clair sur. la chirurgie réfractive. DDr r J.C. C. Vryghem. www.vr yghem. Un regard clair sur l opération de la cataracte Un regard clair sur la chirurgie réfractive DDr r J.C. C. Vryghem www.vr yghem.b e www.brusselseyedoctors.be www.vryghem.be Sommaire 1. Qu est ce que la

Plus en détail

Implants Toriques. Phakes - Artisan T Pseudophake - Acrysof T - Acritec T - Rayner Flex T. Lasik, PKR KR Cataracte Kératocône Kératoplastie Ptérygion

Implants Toriques. Phakes - Artisan T Pseudophake - Acrysof T - Acritec T - Rayner Flex T. Lasik, PKR KR Cataracte Kératocône Kératoplastie Ptérygion 176-181_OPHT15_chirurgie.qxp 27/05/08 17:19 Page 176 CHIRURGIE Traitement chirurgical de l astigmatisme Des moyens très divers pour des indications très variées Le bilan pré-opératoire élimine les contre-indications

Plus en détail

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane.

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Selon la forme de ses faces d'entrée et de sortie, une

Plus en détail

Le traitement de la dégénérescence maculaire néovasculaire

Le traitement de la dégénérescence maculaire néovasculaire Visya www.cliniquevision.com 1 M. ASSOULINE 1, G. SCHARIOTH 2 1 Centre Iéna Vision, PARIS. 1 Clinique de la Vision, PARIS. 2 Aurelios Augenzentrum RECKLINGHAUSEN, ALLEMAGNE. 2 Université, SZEGED, HONGRIE.

Plus en détail

Optique : applications Introduction

Optique : applications Introduction Optique : applications Introduction I. Introduction Au premier semestre nous avons abordés l'optique géométrique, nous avons vu les lois de Snell Descartes qui décrivent comment la lumière est réfléchie

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

Bibliographie. Définition : emmetropie. Plan. Lentilles minces. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies

Bibliographie. Définition : emmetropie. Plan. Lentilles minces. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies Bibliographie PUBLICATIONS FNRO LA REFRACTION DE L OEIL OPTIQUE PHYSIOLOGIQUE - Yves LEGRAND Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11 OPTIQUE -André MOUSSA et Paul PONSONNET CAHIERS D OPTIQUE

Plus en détail

Activité scientifique et recherche :

Activité scientifique et recherche : L INSTITUT DE L ŒIL Notre Mission: L Institut de l Œil de Montréal a pour mission d offrir à chaque patient, une évaluation individuelle de l état de santé de ses yeux, qui tient compte de l ensemble de

Plus en détail

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL 18 MARS 2012 PLATE FORME L.B.V. DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR Comprenant : La station de mesures CRS Master ZEISS Le logiciel L.B.V. ZEISS Le laser Excimer Mel 80 Le

Plus en détail

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES...

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... ENVIE DE VOIR CLAIR SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... INTRODUCTION : Vous présentez une anomalie de la réfraction et souhaitez remédier à cette anomalie par le biais d une intervention chirurgicale. Cette

Plus en détail

61 LUNeTTes De PrescrIPTIOn. un large choix pour une protection ADAptéE À chacun

61 LUNeTTes De PrescrIPTIOn. un large choix pour une protection ADAptéE À chacun 61 un large choix pour une protection ADAptéE À chacun 63 la Vision AnAtoMiE DE l Œil Grâce à la pupille (qui dose la quantité de lumière visible) et au cristallin (qui focalise les rayons lumineux), une

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

Astigmatisme et micro-incision

Astigmatisme et micro-incision 10 119 P. LEVY Clinique Saint-Roch, MONTPELLIER. levy.34@free.fr L e temps où la préoccupation principale, voire unique, du chirurgien était l ablation du cristallin est révolu. Le concept de chirurgie

Plus en détail

JEuropâisches European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication : 0 589 809 A1 .12! DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

JEuropâisches European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication : 0 589 809 A1 .12! DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Patentamt JEuropâisches European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication : 0 589 809 A1.12! DEMANDE DE BREVET EUROPEEN @ Numéro de dépôt : 93440071.4 @ Int. Cl.5 : A61F 2/16, A61

Plus en détail

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Dr Jean-Pierre Chartrand, MD Q et R La chirurgie réfractive au laser excimer pratiquée par les ophtalmologues est l une des deux procédures chirurgicales les plus

Plus en détail

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial La route et LA vue Dr VIAL Acuité visuelle Champ visuel Vision nocturne, des couleurs, Résistance à l éblouissement L acuité visuelle et les défauts de vision L acuité visuelle Capacité à voir une image

Plus en détail

I] Les différents types de lentilles

I] Les différents types de lentilles Chapitre II Les lentilles et l œil I] Les différents types de lentilles 1) Quelles catégories de lentilles, les différents bords permettent-ils de distinguer? Comment est la matière constituant une lentille?

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1ES S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Représentation visuelle Chapitre: Chapitre 1 L œil Voir un objet Pour que l on puisse «voir un objet», il faut certaines conditions. Il faut surtout

Plus en détail

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter.

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. OUVREZ L OEIL Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. Thème : l optique Âges : 8 à 13 ans (à adapter pour les 5

Plus en détail

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE. 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE. 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6 INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. L ŒIL ET LES DIFFERENTS DEFAUTS VISUELS....p 2-5 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6 3. EXAMEN PRE OPERATOIRE... p 6 4. L

Plus en détail

La demande de suppression des lunettes est de plus en plus

La demande de suppression des lunettes est de plus en plus Visya www.cliniquevision.com 1 M. TIMSIT VISYA Clinique de la Vision, PARIS. mt@ophtalmologie.fr Chirurgie de la presbytie : lasers ou implants? Les éléments décisionnels La demande de suppression des

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE PHACORÉFRACTIVE

GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE PHACORÉFRACTIVE GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE PHACORÉFRACTIVE L ÉVALUATION PRÉOPÉRATOIRE LES LENTILLES INTRAOCULAIRES Chapitre 1 LA VISITE PRÉOPÉRATOIRE... 2 1.1 Le déroulement de la consultation préopératoire... 2 1.2

Plus en détail

La lentille mensuelle sur mesure en silicone hydrogel

La lentille mensuelle sur mesure en silicone hydrogel La lentille mensuelle sur mesure en silicone hydrogel Sphérique Torique torique Inspire your eyes Matériel Le confort sur mesure La gamme de lentilles mensuelles en silicone hydrogel Saphir RX est produite

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

Document 3 : QUESTIONS :

Document 3 : QUESTIONS : Ex 1 : Nouvelle Calédonie 2012 Document 1 : Une opération ordinaire Nathalie a 28 ans. Elle est myope. Rien de bien méchant, le défaut est évalué à 3 dioptries à droite et 4 à gauche. Mais cela suffit

Plus en détail

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss 3 dans les conditions de Gauss PCSI 205 206 I Lentille mince sphérique. Généralités Définition : une lentille sphérique est un système optique centré résultant de l association de deux dioptres sphériques.

Plus en détail

Tristan BOURCIER PUPH, Service d Ophtalmologie, Pôle SMOH, Nouvel Hôpital Civil, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Université de Strasbourg

Tristan BOURCIER PUPH, Service d Ophtalmologie, Pôle SMOH, Nouvel Hôpital Civil, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Université de Strasbourg Cataracte Tristan BOURCIER PUPH, Service d Ophtalmologie, Pôle SMOH, Nouvel Hôpital Civil, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Université de Strasbourg Définition La cataracte se définit comme l'opacification

Plus en détail

Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne?

Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne? 1 D. GATINEL Fondation Ophtalmologique A. de Rothschild, CEROC, PARIS. gatinel@aol.com Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne? L implantation d une lentille

Plus en détail

ING1. PHYSIQUE (TD) S1. Optique Géométrique. Lamia ROUAI 2008-09 rouai@ece.fr

ING1. PHYSIQUE (TD) S1. Optique Géométrique. Lamia ROUAI 2008-09 rouai@ece.fr ING1 PHYSIQUE (TD) S1. Optique Géométrique Lamia ROUAI 2008-09 rouai@ece.fr Exercice 1 Sur une plage un baigneur A se trouve à une distance Y d'un rivage supposé rectiligne. Il décide A de se rendre sur

Plus en détail

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE LA COMPENSATION E L'ŒIL ASTIGMATE Principe Comme pour l'œil sphérique, la compensation théorique est celle qui emmétropisera l œil en vision de loin. Il faut donc que le système compensateur œil soit un

Plus en détail

Chapitre 3 : Lentilles

Chapitre 3 : Lentilles 2 e B et C 3 Lentilles convergentes 1 3.1 Définitons Chapitre 3 : Lentilles Les surfaces des lentilles sont sphériques. La droite joignant les centres C 1 et C 2 des deux calottes donne l axe optique de

Plus en détail

Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon

Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon Pour y voir plus clair? C est taupe! Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon Les différents examens Evaluation des défauts optiques Mesure de la tension oculaire Topographie et pachymétrie

Plus en détail

Un regard clair sur la

Un regard clair sur la Un regard clair sur la Un regard clair sur la chirurgie réfractive DDr r J.C. C. Vryghem www.vryghem.be www.vr yghem.b e Introduction Aimeriez-vous profiter, dorénavant, de la vie sans lunettes et/ou lentilles?

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE? INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE? 3. LES OPERATIONS DE CHIRURGIE REFRACTIVE 4. RISQUES COMMUNS A TOUTES LES TECHNIQUES

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L Durée de l épreuve : 1h 30 Coefficient : 2 Ce sujet comporte 9 pages numérotées de 1/9 à 9/9 Ce sujet comporte page 5/9 une ANNEXE à

Plus en détail

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale Guide d adaptation Rose K2 XL Lentille Semi-sclérale TM Kératocône Dégénérescence pellucide marginale Post Greffe Post Chirurgie 1 LENTILLE SEMI-SCLÉRALE ROSE K2 XL INDICATIONS 1 ères indications : kératocône,

Plus en détail

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres)

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres) LES LENTILLES 1) Reconnaître les lentilles : Une lentille en verre ou en matière plastique dévie la lumière. Une de ses surfaces n'est pas plane. Les lentilles convergentes à bord mince et à centre épais

Plus en détail

Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK)

Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK) Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK) Note importante pour le patient : L utilisation de ces méthodes médicales ou chirurgicales requiert une discussion attentive avec un médecin qualifié. Cette

Plus en détail

LES LENTILLES MINCES

LES LENTILLES MINCES LES LENTILLES MINCES I. GÉNÉRALITÉS Une lentille est un milieu transparent, homogène et isotrope limité par deux dioptres sphériques ou un dioptre sphérique et un dioptre plan. n distingue deux types de

Plus en détail

Deuxième partie : Optique

Deuxième partie : Optique Deuxième partie : Optique Introduction Exemples de questions Comment fonctionne un projecteur de dias? Qu est-ce que la mise au point d un appareil photo? Comment la lumière peut-elle être guidée dans

Plus en détail

"A.R. 30.09.2012 E.V. 01.12.2012" Sont considérés comme relevant de la compétence des opticiens (Z) :

A.R. 30.09.2012 E.V. 01.12.2012 Sont considérés comme relevant de la compétence des opticiens (Z) : "A.R. 30.09.2012 E.V. 01.12.2012" "Art. 30. A. Verres de lunettes Sont considérés comme relevant de la compétence des opticiens (Z) : 1. Liste des prestations qui entrent en ligne de compte pour le remboursement

Plus en détail

GROUPE SEGULA TECHNOLOGIES

GROUPE SEGULA TECHNOLOGIES OUP U CHOO Comparatif Frais de anté U Cadre (ovalis) / nsemble du Personnel (Malakoff) PC 37 ue natole France 92532 VO P CX au capital de 2 443 216 - : 380 890 392 O : 07 000 394 www.orias.fr Octobre 2010

Plus en détail

La correction de la presbytie chez un emmétrope représente une des missions

La correction de la presbytie chez un emmétrope représente une des missions REVUES GENERALES Rubrique 1 D. GATINEL Conduite à tenir devant une demande de chirurgie réfractive chez l emmétrope presbyte La correction de la presbytie chez un emmétrope représente une des missions

Plus en détail

Nouveau. Rose K Rose K2. Rose K2 NC. Rose K2 IC. Rose K2 Post Graft. contrôle des aberrations. Nipple cone. irregular cornea.

Nouveau. Rose K Rose K2. Rose K2 NC. Rose K2 IC. Rose K2 Post Graft. contrôle des aberrations. Nipple cone. irregular cornea. Rose K Rose K2 contrôle des aberrations Rose K2 NC Nipple cone irregular cornea post-greffe Nouveau Semi-sclérale XL 5 profils de lentilles pour équiper toutes les cornées Protocole d adaptation systématisée

Plus en détail

Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON. 1 ère SA

Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON. 1 ère SA Correction des différents défauts de vision Comment corriger les principaux défauts de l œil? Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON 1 ère SA 1 Correction des différents défauts de vision Comment

Plus en détail

Les techniques chirurgicales au laser

Les techniques chirurgicales au laser Les techniques chirurgicales au laser Evolution dans le temps des techniques laser : La chirurgie réfractive peut corriger rapidement et avec une très grande sécurité différents types de troubles de la

Plus en détail

Chapitre III : lentilles minces

Chapitre III : lentilles minces Chapitre III : lentilles minces Les lentilles minces sont les systèmes optiques les plus utilisés, du fait de leur utilité pour la confection d instruments d optique tels que microscopes, télescopes ou

Plus en détail

Instructions d utilisation

Instructions d utilisation Instructions d utilisation Lentilles intraoculaires acryliques monofocales réfractives hydrophiles stériles préchargées destinées à une implantation dans le sac capsulaire Ces instructions d utilisation

Plus en détail

medical vision group

medical vision group medical vision group «Nos clients et partenaires sont pour nous des êtres humains, avec leurs attentes, concrètes et professionnelles, et leurs sentiments. Aller à leur rencontre est notre force.» medicalvision

Plus en détail

Les lentilles intraoculaires accommodatives dans la cataracte liée à l âge. Sommaire. La technologie

Les lentilles intraoculaires accommodatives dans la cataracte liée à l âge. Sommaire. La technologie Notes sur les technologies de la santé en émergence numéro 85 août 2006 Les lentilles intraoculaires accommodatives dans la cataracte liée à l âge Sommaire La lentille intraoculaire (LIO) standard utilisée

Plus en détail

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires Lexique Français / Hébreu absorption achromatique acuité visuelle albinisme oculaire amblyopie amétropie angle de réflexion angle

Plus en détail

Les implants cornéens pour la correction de la presbytie

Les implants cornéens pour la correction de la presbytie par le Docteur Jean-Pierre Lagacé optométriste, M.Sc. ARTICLE 1 Les implants cornéens pour la correction de la presbytie Depuis de nombreuses années, la recherche pour «guérir» la presbytie bat son plein.

Plus en détail

Lentilles de contact et produits de nettoyage : de très fortes différences de prix La CLCV demande un plafonnement des remboursements

Lentilles de contact et produits de nettoyage : de très fortes différences de prix La CLCV demande un plafonnement des remboursements Lentilles de contact et produits de nettoyage : de très fortes différences de prix La CLCV demande un plafonnement des remboursements Réalisée dans 12 départements auprès d opticiens et pharmaciens (pour

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

FICHE D INFORMATION SUR LE

FICHE D INFORMATION SUR LE FICHE D INFORMATION SUR LE LASER EXCIMER DE SURFACE (PRK OU PARK) 1. QU EST-CE QUE LA PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE DE SURFACE (PRK OU PARK)? 2. LES LIMITES DE LA PRK 3. COMPARAISON TRAITEMENT DE SURFACE

Plus en détail

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Qu est ce que la Cataracte? On trouve à l intérieur de l œil de tous les animaux une lentille appelée cristallin. Il s agit d une structure volumineuse, disposée au

Plus en détail

La chirurgie réfractive de l œil. Corriger les défauts visuels grâce au laser

La chirurgie réfractive de l œil. Corriger les défauts visuels grâce au laser La chirurgie réfractive de l œil Corriger les défauts visuels grâce au laser Introduction Pour que notre système visuel puisse capter et interpréter ce que nous regardons, les images doivent se réfléchir

Plus en détail

Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille

Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE Presbytie Madame, Monsieur, Vous êtes intéressés par la chirurgie réfractive. Cette fiche d`information a

Plus en détail

Bien voir pour bien conduire

Bien voir pour bien conduire Bien voir pour bien conduire Bien voir pour sa sécurité Que signifie avoir une bonne vue? Voir bien donne plus d assurance sur la route. Diverses études récentes prouvent qu une bonne vue et une perception

Plus en détail

Plan. Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images. IUT StDié. Introduction. 1. Nature et propagation i. de La la lumière lumière

Plan. Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images. IUT StDié. Introduction. 1. Nature et propagation i. de La la lumière lumière Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images IUT StDié Cours niveau Licence Optique v.2005-10-05 Stéphane Gobron Plan Introduction 2. Image, réflexion et réfraction 4. Interférences et

Plus en détail

LES AIDES VISUELLES. 1. Amélioration de la qualité de l'image rétinienne en conservant le grandissement habituel physiologique.

LES AIDES VISUELLES. 1. Amélioration de la qualité de l'image rétinienne en conservant le grandissement habituel physiologique. LES AIDES VISUELLES B. BARTHELEMY Maître de conférences associé Paris-XI, Centre Scientifique d Orsay, Optométrie CHU du Kremlin Bicêtre service Ophtalmologie du Professeur OFFRET Elles sont trop souvent

Plus en détail

Introduction aux aberrations optiques

Introduction aux aberrations optiques Introduction aux aberrations optiques 1 Aberrations Les aberrations sont les défauts d'un système optique simple qui font que l'image d'un point ou d'un objet étendu obtenu par l'intermédiaire de ce système

Plus en détail

UE 12 - Optique Géométrique

UE 12 - Optique Géométrique UE 12 - Optique Géométrique Travaux Pratiques 2013-2014 TP N 2 : LENTILLES MINCES - FOCOMÉTRIE Dans ce TP il s agira d étudier des lentilles convergentes et divergentes qui sont les constituants de base

Plus en détail

Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005

Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005 Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005 1. Introduction L œil est l organe récepteur de la vision. Toutes ses structures

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

Ch.I. L œil et la vision

Ch.I. L œil et la vision SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 1 : Représentation visuelle Ch.I. L œil et la vision Grille d auto-évaluation des compétences Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les conditions

Plus en détail

Les substances viscoadaptives: utilisation lors de la chirurgie de la cataracte et des yeux secs

Les substances viscoadaptives: utilisation lors de la chirurgie de la cataracte et des yeux secs par le Docteur Jean-Pierre Lagacé optométriste, M.Sc. ARTICLE 2 Les substances viscoadaptives: utilisation lors de la chirurgie de la cataracte et des yeux secs Les solutions ophtalmiques viscoadaptives

Plus en détail

PRESENTATION SOCIETE

PRESENTATION SOCIETE PRESENTATION SOCIETE 1 NOS OBJECTIFS Realiser un produit fiable à un prix optimal dans le but de satisfaire les besoins des clients Gérer les matières premières, assemblage, la finition dans un environnement

Plus en détail