1 sur 5 30/08/ :05

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 sur 5 30/08/2010 22:05"

Transcription

1 N dossier: CCC Autorité: CCC Date décision: Publié le: Revue RJN 2008, P.113 juridique: Art. 120 CC Art. 651 CC Art. 530 CO Articles de loi: Titre: Rapports entre liquidation du régime matrimonial et sort d'un immeuble en propriété commune. Résumé: Immeuble détenu en propriété commune par des époux selon le registre foncier. Procédure de divorce dans laquelle l'immeuble est litigieux. Requête de l'époux en désignation d'un liquidateur de l'immeuble, rejetée par le premier juge pour absence de preuve d'une société simple. Le motif retenu par le premier juge est arbitraire, mais le recours doit être rejeté par substitution de motifs : d'une part la procédure de divorce crée litispendance ; d'autre part, l'attribution par jugement d'un immeuble en propriété commune à un seul des époux n'est pas possible. CCC /vc Réf. : A. Les époux R. se sont mariés le 5 novembre 1971 à Cortaillod sans conclure de contrat de mariage. Deux enfants, aujourd hui majeurs, sont issus de leur union. Les parties se sont séparées en automne 1997 et vivent depuis lors sous un régime de mesures protectrices de l union conjugale. L intimé s est vu attribuer l ancien domicile conjugal, soit une maison sise dans la Commune Z. que les époux avaient fait construire en B. Le 21 mai 2002, la recourante a ouvert action en divorce devant le Tribunal civil du district de Boudry. Le dossier matrimonial n'est pas joint, mais l'arrêt de la Cour de céans, du 5 octobre 2006, fournit divers renseignements. Dans sa demande, la recourante alléguait notamment que la maison des époux avait été financée grâce à un crédit hypothécaire conclu à l époque auprès de la Banque X., ainsi que par un prêt et une avance d hoirie provenant des parents de l intimé. La recourante sollicitait la liquidation de la propriété commune des parties selon les règles de la société simple. Le 11 octobre 2002, l intimé a déposé des «explications sur les faits de la demande et conclusions subsidiaires» aux termes desquelles il concluait principalement au prononcé du divorce et au rejet de toute autre ou plus ample conclusion. En audience, les parties ont confirmé leur accord avec le principe du divorce et conclu au prononcé de celui-ci. Elles ont confié au juge le soin de régler les effets accessoires du divorce sur lesquels elles étaient en désaccord, et plus particulièrement la question du sort de la villa familiale. Le 3 avril 2003, la recourante a déposé une «réponse à explications sur les faits de la demande et conclusions subsidiaires». Elle donnait notamment acte à l intimé qu elle était prête à lui céder sa part de propriété sur l article 4929 du cadastre de la commune Z., moyennant le versement d une soulte de CHF 170' ainsi que la reprise de la dette hypothécaire conclue auprès de la BCN. Le 22 avril 2003, l intimé a déposé des conclusions complétées tendant à son 1 sur 5 30/08/ :05

2 inscription au registre foncier de la commune Z. en tant qu unique propriétaire de l article 4929 du cadastre de la commune Z., sis [ ]. L intimé a déposé des explications sur les faits de la réponse le 11 juillet Le Président du Tribunal civil du district de Boudry a ordonné l expertise du bien-fond no 4929 du cadastre de la commune Z.. L expert désigné a rendu son rapport en date du 1 er octobre Le 23 juillet 2004, la recourante a déposé un complément à la demande. Elle sollicitait la nomination d un liquidateur chargé de s occuper de réaliser l immeuble, ou de déléguer cette tâche à un courtier immobilier, dans la mesure où les époux formaient à cet égard une société simple dont la réalisation du but était devenue impossible compte tenu du divorce. Elle concluait dès lors à ce qu il plaise au Tribunal civil du district de Boudry, à titre préalable, de prononcer la dissolution de la société simple, subsidiairement de constater la dissolution de la société simple, de nommer un notaire en qualité de liquidateur de la société, en disant que le mandat du liquidateur consisterait à réaliser la maison, rembourser la dette hypothécaire et conserver le solde du prix de vente jusqu à droit connu au fond, à ce qu il soit dit que la part de la demanderesse découlant de la liquidation de la société simple s élevait à CHF 170' et à ce que le liquidateur soit invité à verser ce montant à la recourante, les autres conclusions demeurant inchangées. L intimé a soulevé un moyen préjudiciel contre ce complément à la demande, au motif que celui-ci était tardif. La recourante a conclu au rejet de ce moyen préjudiciel, tout en déposant un nouveau complément à la demande, par acte du 18 février La recourante sollicitait notamment qu il soit dit et constaté que les apports dans la société simple devaient lui être remboursés à hauteur de CHF 11' à prendre sur le produit de la vente et qu il soit dit et constaté que la moitié du bénéfice de la société simple lui reviendrait. Par décision sur moyen préjudiciel du 24 mars 2005, le président du Tribunal civil du district de Boudry a estimé qu il y avait lieu de retenir que les conclusions formulées le 18 février 2005 par la recourante devaient être prises en considération dans la procédure au fond. L intimé a déposé une réponse au complément à la demande en date du 25 avril Il s opposait à la liquidation de la société simple, au motif que cela reviendrait à liquider une partie du régime matrimonial ad separatum, alors qu aucune procédure n avait été prévue en ce sens et qu il était clair que le divorce ne pouvait être prononcé en l état. L intimé considérait également qu il restait encore à déterminer pour quelle part chacune des parties avait contribué à l achat de l immeuble, de même qu il convenait de partager le montant des dettes de la demanderesse ainsi que d élucider le sort de certains chèques. Il concluait dès lors au rejet du complément à la demande sous suite de frais et dépens. C. Par courriers des 9 novembre 2005 et 31 janvier 2006, le président du Tribunal civil du district de Boudry a avisé les parties que vu l absence d accord au sujet de l immeuble propriété commune des époux, une décision ordonnant la dissolution de la société et désignant un liquidateur allait être rendue. Le liquidateur procéderait à la vente de l immeuble. Il lui paraissait en outre important de rappeler à l intimé qu il ne pourrait pas s opposer à la vente, le droit applicable n offrant pas d autre possibilité. D. Par courrier du 27 février 2006, l intimé, agissant seul, s est notamment opposé à la vente de la maison. Le 10 mars 2006, le président du Tribunal civil du district de Boudry a invité l intimé à se constituer un nouveau mandataire dans un délai de 10 jours. L intéressé n a pas donné suite. Le 11 avril 2006, le juge a formellement avisé l intimé de la teneur de l art. 52 du code de procédure civil neuchâtelois, l enjoignant de se faire assister d un avocat dans un délai de 14 jours, à défaut de quoi il y aurait défaut extraordinaire. Le même jour, le président du Tribunal civil du district de Boudry a rendu une ordonnance prononçant la dissolution de la propriété commune des parties, et désignant Me S., à Marin, en qualité de liquidateur, les frais de justice devant suivre la cause de fond. E. Par arrêt du 5 octobre 2006, la Cour de céans a cassé, sur recours du mari, la décision rendue le 11 avril 2006 par le président du Tribunal civil du district de Boudry. Elle a notamment considéré qu en rendant une décision ordonnant la liquidation de la propriété commune et désignant un liquidateur chargé de procéder à la vente de l immeuble, préalablement au jugement de divorce, le premier juge avait privé le recourant de la possibilité effective de faire valoir ses droits en 2 sur 5 30/08/ :05

3 déférant le jugement de divorce à la 2 ème Cour civile du Tribunal cantonal pour violation de l art. 205 CC, ladite décision n étant pas susceptible d appel dans la mesure où elle ne constituait pas une décision finale au sens de l art. 398 al. 1 CPC. La Cour de céans a également soulevé la question de savoir à quel titre le premier juge avait rendu l ordonnance du 11 avril 2006, dans la mesure où il ne s agissait ni d une procédure de partage au sens des art. 471ss CPC ni d une ordonnance de mesures provisoires intervenant dans le cadre de la procédure au fond. F. Le 14 novembre 2006, la recourante a déposé une demande en nomination d un liquidateur auprès du Tribunal civil du district de Boudry, au motif que la propriété commune des parties, constituée en société simple, était dissoute et devait ainsi être liquidée, les parties n ayant pu parvenir à aucun arrangement au sujet de l immeuble litigieux. La recourante concluait notamment à ce qu il plaise au Tribunal civil du district de Boudry de révoquer les parties en qualité de liquidateurs de la société simple, de nommer Me S. en qualité de liquidateur et de dire que son mandat consisterait à réaliser la maison au meilleur prix mais au minimum à un montant de CHF 540'000.00, rembourser le crédit hypothécaire et conserver le bénéfice jusqu à droit connu sur l action en divorce ouverte entre les parties, sous suite de frais et dépens. G. Par jugement du 23 avril 2007, dont recours, le président du Tribunal civil du district de Boudry a rejeté la demande de la recourante et a condamné cette dernière, qui plaide au bénéfice de l assistance judiciaire, aux frais de justice, arrêtés à CHF Le premier juge considère en substance que la demande est mal fondée puisque la recourante n a pas prouvé l existence d une société simple qui devait être liquidée en application des art. 530ss CO. Il relève que les relations entre parties semblent fondées sur une copropriété ordinaire qui se liquide selon les règles des art. 650 et 651 CC au niveau procédural, c est la procédure de l action en partage, régie par les art. 471ss CPC, qui devrait être appliquée en l espèce. H. L'épouse R. recourt contre ce jugement qu elle considère comme entaché d arbitraire dans la constatation des faits. Elle se plaint du fait que le premier juge, en rendant sa décision, ait omis de tenir compte d'une copie d un extrait du registre foncier relatif à l article 4929 du cadastre de la commune Z., déposée comme pièce littérale 2 avec la demande en nomination d un liquidateur, aux termes de laquelle il apparaît que la propriété commune des parties est constituée en société simple. La recourante conclut à la cassation du jugement entrepris et au renvoi de la cause au Tribunal civil du district de Boudry pour nouveau jugement, sous suite de frais et dépens. I. L autorité de jugement renonce à formuler des observations. L intimé, agissant seul, conclut au rejet du recours sous suite de frais. C O N S I D E R A N T en droit 1. Interjeté dans les formes et délai légaux, le recours est recevable. 2. Les constatations de fait lient la Cour de cassation, sauf arbitraire, c està-dire lorsque le premier juge a dépassé son large pouvoir d appréciation des preuves, par exemple en admettant un fait dénué de toute preuve ou en rejetant un fait indubitablement établi (Bohnet, Code de CPCN commenté, 2 ème édition, n 1 ad art. 415 al. 1b, p. 636 et références jurisprudentielles citées). 3. Dans le cadre de la liquidation du régime matrimonial, le Tribunal fédéral a précisé que les rapports juridiques spéciaux qui existent entre les époux indépendamment de leur statut matrimonial devaient être réglés préalablement à la liquidation du régime matrimonial (ATF du 27 octobre 2005, 5C.197/2005). Il faut entendre par là des relations juridiques qui auraient pu être créées entre n importe quelles autres personnes. Ces rapports sont soumis aux règles ordinaires régissant le rapport juridique en question. Tel est le cas d un contrat de société simple qui lierait les époux (Deschenaux-Steinauer-Baddeley, Les effets du mariage, 1238ss, et références jurisprudentielles citées). En procédure neuchâteloise, la procédure de partage régie par les art. 471ss CPCN n est pas applicable à la liquidation des sociétés simples, qui sont liquidées conformément au droit fédéral (Bohnet, CPCN commenté, 2 ème édition, n 4 ad art. 471). Les époux peuvent s associer dans des sociétés simples. La conclusion d un tel contrat de société n est pas subordonnée à l observation d une forme spécifique et son existence peut être 3 sur 5 30/08/ :05

4 admise sur la base d'indices ou d actes concluants. En revanche, le but de la société ne doit pas s épuiser en la réalisation des buts du mariage (Deschenaux-Steinauer-Baddeley, Les effets du mariage, 548ss, et références jurisprudentielles et doctrinales citées). 4. En vertu du principe de l unité du jugement de divorce, le juge qui prononce le divorce ou la séparation de corps doit statuer en même temps sur tous les effets accessoires. La jurisprudence n apporte une exception à ce principe que pour la liquidation du régime matrimonial, qui peut, à certaines conditions, être disjointe et faire l objet d un procès séparé. Tel est le cas lorsque son résultat est sans influence sur les autres effets accessoires du divorce, notamment sur les prétentions à une contribution d entretien. Le principe de l unité du jugement de divorce n est pas limité aux effets légaux du divorce ou de la séparation, mais s étend à toutes les prétentions pécuniaires entre époux nées pendant le mariage, à condition qu elles ne soient pas étrangères au divorce (ATF du 20 février 2002, 5C.221/2001 = JT 2002 I p. 277). Selon la jurisprudence fédérale, tous les litiges patrimoniaux entre époux devraient être obligatoirement tranchés dans la procédure de divorce, à l exception des créances qui n ont aucun rapport avec la communauté conjugale, telles que des prétentions en dommagesintérêts découlant d un acte illicite ou d une violation des droits de la personnalité (ATF 111 II 401 = JT 1988 I p. 543 ; Arrêt du 17 septembre 2003 de la chambre des recours du canton de Vaud = JT 2004 III p. 68). Cette jurisprudence est contestée par certains auteurs, pour lesquels le droit fédéral ne peut imposer aux cantons de faire régler dans la procédure de divorce que la liquidation du régime matrimonial et les prétentions pécuniaires liées au mariage dont le sort est préjudiciel à celui des effets accessoires (cf. les références doctrinales citées dans l'arrêt paru JT 2004 III p. 68 précité). La jurisprudence a par ailleurs considéré que le juge du divorce saisi d une action en partage de la copropriété des époux peut renvoyer cette action à une procédure séparée (ATF 98 II 341 = JT 1973 I 349 ; Arrêt du 26 juillet 2006 de la 1 ère Cour d appel du Tribunal cantonal fribourgeois, RFJ 2006 p. 139 et références jurisprudentielles citées). 5. En l occurrence, il apparaît que la recourante a produit une copie d un extrait du registre foncier relatif au bien-fonds 4929 du cadastre de la commune Z.. Il ressort de cet extrait que l immeuble se trouve en propriété commune des parties, réunies en société simple, ce qui a apparemment été convenu contractuellement par les parties lors de l achat commun. Conformément à l art. 9 CC, les registres publics font foi des faits qu ils constatent et dont l exactitude n est pas prouvée. Dès lors, en considérant que la recourante n avait pas établi que les parties formaient une société simple à l égard de l immeuble litigieux, le premier juge a fait preuve d arbitraire dans la constatation des faits puisqu il a outrepassé son pouvoir d appréciation des preuves en rejetant un fait indubitablement établi par la recourante. Sur ce point, le recours est bien fondé et le jugement entrepris devrait être cassé. 6. La société simple formée par les parties semble effectivement dissoute, dans la mesure où le but commun, qui selon toute vraisemblance consistait à se loger ensemble, n existe plus. Au vu des principes susmentionnés, la liquidation de la propriété commune constituée en société simple par les parties est une opération qui doit être effectuée préalablement à la liquidation du régime matrimonial, selon les règles ordinaires des art. 530ss CO, intellectuellement, mais son lien évident avec la liquidation du régime matrimonial, selon les actes procéduraux des parties, impose de la traiter dans le cadre de la procédure de divorce. Or la demande en nomination d un liquidateur du 14 novembre 2006, certes adressée au Tribunal matrimonial, ne pouvait s'interpréter comme une requête de mesures provisoires, et elle a été traitée comme une procédure distincte de celle du divorce. Etant donné qu il ne ressort pas du dossier que la recourante se serait désistée de ses conclusions relatives à la liquidation de la société simple formée par les parties dans le cadre de la procédure de divorce, la litispendance, qui doit être relevée d office (Bohnet, CPCN commenté, 2 ème édition, n 2 ad art. 162), s'opposait à l'ouverture d'un nouveau procès sur le même objet. 7. Sur le fond, enfin, le règlement judiciaire des prétentions nées de la société simple ne peut consister (sauf accord des parties) en la désignation d'un liquidateur chargé de vendre l'immeuble au meilleur prix. Comme le soulignait une jurisprudence ancienne mais encore pertinente (ATF 78 II 302, JT 1953 I 354,361), ni le droit de la société simple, ni les règles sur la liquidation du régime matrimonial ne permettent l'attribution d'un bien détenu en propriété commune à l'un des époux. Selon l'article 651 al.2 CC, auquel renvoie l'article 654 al.2 CC, le juge doit ordonner, à défaut 4 sur 5 30/08/ :05

5 d'entente entre parties et de partage possible en nature, la vente aux enchères, soit publique, soit entre époux, et régler le sort du produit de la vente en fonction des créances de chacun. Pour préserver les droits de recours des parties, préoccupation de l'arrêt du 5 octobre 2006 de la Cour de céans, un jugement séparé, sur le principe des enchères, pourrait être envisagé. 8. Vu ce qui précède, le jugement rendu le 23 avril 2007 par le président du Tribunal civil du district de Boudry peut être maintenu, par substitution de motifs (voir par ex. CCC ), d'où le rejet du recours. 9. La recourante supportera les frais de recours, alors qu'il n'y a pas lieu à dépens. Par ces motifs, LA COUR DE CASSATION CIVILE 1. Rejette le recours. 2. Condamne la recourante aux frais de l'instance de recours, arrêtés à 480 francs et avancés par l'etat. 3. Dit qu'il n'y a pas lieu à dépens. Art. 120 CC B. Régime matrimonial et succession 1 La liquidation du régime matrimonial est soumise aux dispositions sur le régime matrimonial. 2 Les époux divorcés cessent d être les héritiers légaux l un de l autre et perdent tous les avantages résultant de dispositions pour cause de mort faites avant la litispendance de la procédure de divorce. Art. 651 CC b. Mode de partage 1 La copropriété cesse par le partage en nature, par la vente de gré à gré ou aux enchères avec répartition subséquente du prix, ou par l acquisition que l un ou plusieurs des copropriétaires font des parts des autres. 2 Si les copropriétaires ne s entendent pas sur le mode du partage, le juge ordonne le partage en nature et, si la chose ne peut être divisée sans diminution notable de sa valeur, la vente soit aux enchères publiques, soit entre les copropriétaires. 3 Dans le cas de partage en nature, l inégalité des parts peut être compensée par des soultes. Art. 530 CO A. Définition 1 La société est un contrat par lequel deux ou plusieurs personnes conviennent d unir leurs efforts ou leurs ressources en vue d atteindre un but commun. 2 La société est une société simple, dans le sens du présent titre, lorsqu elle n offre pas les caractères distinctifs d une des autres sociétés réglées par la loi. 5 sur 5 30/08/ :05

1 of 5 17.04.13 23:37

1 of 5 17.04.13 23:37 N dossier: CCC.2009.147 Autorité: CCC Date 27.01.2010 décision: Publié le: 12.05.2010 Revue juridique: Art. 172ss CC Art. 10 LDIP Art. 62 LDIP Art. 65 LDIP Articles de loi: Titre: Compétence du juge des

Plus en détail

I e COUR D'APPEL. 27 juillet 2006

I e COUR D'APPEL. 27 juillet 2006 A1 2006-32 I e COUR D'APPEL 27 juillet 2006 La Cour, vu le recours interjeté le 26 avril 2006 par X, défendeur et recourant, représenté par Me, contre le jugement rendu le 4 janvier 2006 par le Président

Plus en détail

1 sur 5 07/11/2009 00:38

1 sur 5 07/11/2009 00:38 N dossier: CCC.2008.38 Autorité: CCC Date 23.12.2008 décision: Publ. Web 19.03.2009 le: Revue juridique: Art. 176 CC Articles de loi: Titre: Dies a quo applicable aux mesures protectrices, après mesures

Plus en détail

Composition Président: Hubert Bugnon Roland Henninger, Dina Beti

Composition Président: Hubert Bugnon Roland Henninger, Dina Beti Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 101 2014 94 Arrêt du 16 janvier 2015 I e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2014 236 Arrêt du 19 mars 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Jérôme Delabays, Michel Favre

Composition Président: Adrian Urwyler Jérôme Delabays, Michel Favre Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2015 188 Arrêt du 14 septembre 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 11 février 2014 N de pourvoi: 13-11197 ECLI:FR:CCASS:2014:C300194 Non publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président Me Foussard, SCP

Plus en détail

1 sur 6 11/09/2010 19:35

1 sur 6 11/09/2010 19:35 N dossier: CCC.2006.68 Autorité: CCC Date 05.10.2006 décision: Publié le: 14.04.2008 Revue juridique: Art. 205 CC Art. 650 CC Art. 651 CC Art./ 471 CPCN Articles de loi: Titre: Demande en partage d'un

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU CANTON DE FRIBOURG

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU CANTON DE FRIBOURG TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU CANTON DE FRIBOURG Ière COUR ADMINISTRATIVE Séance du 7 avril 2003 Statuant sur le recours interjeté le 22 janvier 2003 (1A 03 14) par N., à Fribourg, représentée par Me R., avocat

Plus en détail

Jurisprudence récente en droit patrimonial de la famille (régimes)

Jurisprudence récente en droit patrimonial de la famille (régimes) Matinées du Patrimoine 5 février 2009 Jurisprudence récente en droit patrimonial de la famille (régimes) Prof. Ph. Meier, UNIL Ph. Meier 1 1. Arrêt du TF 5A_329/2008 Prise en compte des accords préalables

Plus en détail

recours contre l'arrêt de la Juge déléguée de la Cour d'appel civile du Tribunal cantonal du canton de Vaud du 2 avril 2014.

recours contre l'arrêt de la Juge déléguée de la Cour d'appel civile du Tribunal cantonal du canton de Vaud du 2 avril 2014. Tribunal fédéral 5A_544/2014 II ème Cour de droit civil Arrêt du 17 septembre 2014 (f) Mesures protectrices Entretien Art. 163, 176 al. 1 ch. 1 CC Estimation du revenu d un indépendant. L estimation du

Plus en détail

N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Président : M. THIOLET AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 4 Juin 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

Numéro du rôle : 3897. Arrêt n 183/2006 du 29 novembre 2006 A R R E T

Numéro du rôle : 3897. Arrêt n 183/2006 du 29 novembre 2006 A R R E T Numéro du rôle : 3897 Arrêt n 183/2006 du 29 novembre 2006 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative aux articles 184, 185, 191, 192 et 261 du Code des sociétés, posée par la Cour d appel

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 20 AVRIL 2012 C.11.0608.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.11.0608.F BARCHON METAL VANNERUM, société anonyme dont le siège social est établi à Flémalle, Grand Route, 1, demanderesse en cassation,

Plus en détail

Liquidation du régime matrimonial : quand la répartition de la plus-value = PV HYP * 73.51% ; analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 5A_621/2013

Liquidation du régime matrimonial : quand la répartition de la plus-value = PV HYP * 73.51% ; analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 5A_621/2013 Tribunal fédéral 5A_621/2013 destiné à la publication II ème Cour de droit civil Arrêt du 20 novembre 2014 (f) Résumé et analyse Proposition de citation : Newsletter février 2015 Divorce ; entretien ;

Plus en détail

Tribunal cantonal du canton de Vaud, Palais de Justice de l'hermitage, Route du Signal 8, 1014 Lausanne,

Tribunal cantonal du canton de Vaud, Palais de Justice de l'hermitage, Route du Signal 8, 1014 Lausanne, TRIBUNAL NEUTRE Rue Cité-Derrière 17 Case postale 1014 Lausanne Réf. : Arrêt du 6 mai 2010 Composition : Mme et MM. Claude-Emmanuel Dubey, président, Antonella Cereghetti, Raymond Didisheim, et Christophe

Plus en détail

statuant par voie de circulation en la procédure civile liée entre :

statuant par voie de circulation en la procédure civile liée entre : APH 08 332, publ. mai 09 Jugement de la 2 ème Chambre civile de la Cour suprême du canton de Berne composée de M. le Juge d appel Rieder, Président, M. le Juge d appel Herrmann et Mme la Juge d appel Lüthy-Colomb

Plus en détail

Rep.N 2011/1442 COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES. Règlement collectif de dettes Admissibilité. CH.H., domiciliée à [xxx],

Rep.N 2011/1442 COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES. Règlement collectif de dettes Admissibilité. CH.H., domiciliée à [xxx], 1e feuillet Rep.N 2011/1442 COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES ARRET AUDIENCE PUBLIQUE EXTRAORDINAIRE DU 17 MAI 2011 12e Chambre Règlement collectif de dettes Admissibilité EN CAUSE DE : CH.H., domiciliée à

Plus en détail

Société simple Jurisprudence

Société simple Jurisprudence Société simple Jurisprudence ATF 40 II 114, JdT 1914 I 514 (formes particulières de SS, société occasionnelle; droits patrimoniaux des associés, droit à une part du bénéfice) ATF 42 II 288, JdT 1917 I

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1435 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Namur.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1435 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Namur. Numéro du rôle : 4801 Arrêt n 101/2010 du 16 septembre 2010 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 1435 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Namur.

Plus en détail

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 17/07/2014 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 9 juillet 2014 N de pourvoi: 13-19130 ECLI:FR:CCASS:2014:C100860 Publié au bulletin Rejet Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 20 novembre 2013 N de pourvoi: 12-29021 ECLI:FR:CCASS:2013:C301362 Publié au bulletin Cassation M. Terrier, président M. Pronier, conseiller apporteur

Plus en détail

A. X, domicilié à Châtel-St-Denis, est assuré contre le risque maladie auprès de la caisse-maladie A.

A. X, domicilié à Châtel-St-Denis, est assuré contre le risque maladie auprès de la caisse-maladie A. Cour des assurances sociales. Séance du 22 février 2001. Statuant sur le recours interjeté le 2 novembre 1999 (5S 99 698) par X, à Châtel-St-Denis, recourant, contre la décision rendue le 15 octobre 1999

Plus en détail

TROISIÈME SECTION AFFAIRE COOPERATIVA DE CREDIT SĂTMĂREANA. (Requête n o 32125/04) ARRÊT STRASBOURG. 11 mars 2014

TROISIÈME SECTION AFFAIRE COOPERATIVA DE CREDIT SĂTMĂREANA. (Requête n o 32125/04) ARRÊT STRASBOURG. 11 mars 2014 TROISIÈME SECTION AFFAIRE COOPERATIVA DE CREDIT SĂTMĂREANA c. ROUMANIE (Requête n o 32125/04) ARRÊT STRASBOURG 11 mars 2014 Cet arrêt deviendra définitif dans les conditions définies à l article 44 2 de

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU CANTON DE FRIBOURG

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU CANTON DE FRIBOURG TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU CANTON DE FRIBOURG Ière COUR ADMINISTRATIVE Séance du 7 avril 2003 Statuant sur le recours interjeté le 14 février 2003 (1A 03 19) par X., représentée par Me M., avocate à Bulle,

Plus en détail

Arrêt du 1 er décembre 2008 Ire Cour des plaintes

Arrêt du 1 er décembre 2008 Ire Cour des plaintes Bundesstrafgericht Tribunal pénal fédéral Tribunale penale federale Tribunal penal federal Numéro de dossier: BB.2008.74 Arrêt du 1 er décembre 2008 Ire Cour des plaintes Composition Les juges pénaux fédéraux

Plus en détail

Numéro du rôle : 2013. Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T

Numéro du rôle : 2013. Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T Numéro du rôle : 2013 Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 73 de la loi du 8 août 1997 sur les faillites, posée par le Tribunal de commerce

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 6 MARS 2014 C.12.0184.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.12.0184.N A. J., Me Michel Mahieu, avocat à la Cour de cassation, contre D. V. E. I. LA PROCÉDURE DEVANT LA COUR Le pourvoi en cassation

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 14/06/2011 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 1 juin 2011 N de pourvoi: 10-20554 Publié au bulletin Rejet M. Charruault (président), président Me Brouchot, SCP Piwnica et Molinié,

Plus en détail

MESURES CONSERVATOIRES ET RECOUVREMENT TRANSFRONTALIER L INTERVENTION DU JUGE

MESURES CONSERVATOIRES ET RECOUVREMENT TRANSFRONTALIER L INTERVENTION DU JUGE MESURES CONSERVATOIRES ET RECOUVREMENT TRANSFRONTALIER L INTERVENTION DU JUGE Evoquer le rôle du juge dans une matière transfrontalière suppose que soit préalablement abordée la double question de la compétence

Plus en détail

REQUÊTE CONJOINTE EN MESURES PROTECTRICES DE L UNION CONJUGALE (ART. 176 CC ET SS)

REQUÊTE CONJOINTE EN MESURES PROTECTRICES DE L UNION CONJUGALE (ART. 176 CC ET SS) 1 PRÉSIDENCE DU TRIBUNAL Du [date] D ARRONDISSEMENT DE [lieu] [ou à Genève: TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE] Le tribunal du domicile de l une des parties est compétent à raison du lieu. La demande est à

Plus en détail

Objet Effet suspensif (mesures provisoires, modification d'un jugement de divorce),

Objet Effet suspensif (mesures provisoires, modification d'un jugement de divorce), Tribunal fédéral 5A_780/2012 II ème Cour de droit civil Arrêt du 8 novembre 2012 (f) Modification du jugement de divorce Mesures provisoires Effet suspensif ; garde des enfants Art. 315 CPC Octroi de l

Plus en détail

Tribunal fédéral 5A_342/2013 II ème Cour de droit civil Arrêt du 27 septembre 2013 (f) Mesures protectrices

Tribunal fédéral 5A_342/2013 II ème Cour de droit civil Arrêt du 27 septembre 2013 (f) Mesures protectrices Tribunal fédéral 5A_342/2013 II ème Cour de droit civil Arrêt du 27 septembre 2013 (f) Mesures protectrices Entretien ; revenu hypothétique ; procédure Art. 176 CC ; art. 229, 296, 317 CPC Application

Plus en détail

N 21 / 08. du 22.5.2008. Numéro 2500 du registre.

N 21 / 08. du 22.5.2008. Numéro 2500 du registre. N 21 / 08. du 22.5.2008. Numéro 2500 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-deux mai deux mille huit. Composition: Marc SCHLUNGS, président

Plus en détail

M. Gridel (conseiller doyen faisant fonction de président), président

M. Gridel (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 20 mars 2014 N de pourvoi: 12-26518 ECLI:FR:CCASS:2014:C100333 Publié au bulletin M. Gridel (conseiller doyen faisant fonction de président), président

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DEUXIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 40191/02 présentée par Patrick

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 24 JUIN 2004 C.02.0416.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.02.0416.N D. S. A., Me Bruno Maes, avocat à la Cour de cassation, contre ALKEN-MAES, société anonyme, Me Philippe Gérard, avocat à la

Plus en détail

Arrêt du 25 avril 2012

Arrêt du 25 avril 2012 101 2012-19 Arrêt du 25 avril 2012 I e COUR D APPEL CIVIL COMPOSITION Président : Hubert Bugnon Juges : Adrian Urwyler, Françoise Bastons Bulletti Greffière : Sonia Bulliard Grosset PARTIES X, requérante

Plus en détail

Procédure de convocation de l assemblée générale fixation de l ordre du jour établissement des rapports

Procédure de convocation de l assemblée générale fixation de l ordre du jour établissement des rapports Dissolution de sociétés avant le 1 er 10 % octobre 2014 au taux de Dans notre précédente lettre d information, nous vous avons parlé de la mesure transitoire prévue par la loi-programme du 28 juin 2013

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, six juin deux mille treize.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, six juin deux mille treize. N 45 / 13. du 6.6.2013. Numéro 3184 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, six juin deux mille treize. Composition: Georges SANTER, président de la

Plus en détail

Numéro du rôle : 3444. Arrêt n 170/2005 du 23 novembre 2005 A R R E T

Numéro du rôle : 3444. Arrêt n 170/2005 du 23 novembre 2005 A R R E T Numéro du rôle : 3444 Arrêt n 170/2005 du 23 novembre 2005 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative aux articles 299, 300 et 1429 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 29 mai 2013 N de pourvoi: 12-11983 ECLI:FR:CCASS:2013:C100515 Non publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président Me

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2015-058

Décision du Défenseur des droits MLD-2015-058 Paris, le 18 mars 2015 Décision du Défenseur des droits MLD-2015-058 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

Madame M. / Chambre de Commerce et d industrie de LIMOGES et Préfet de la Haute-Vienne (87). Conclusions du Commissaire du Gouvernement

Madame M. / Chambre de Commerce et d industrie de LIMOGES et Préfet de la Haute-Vienne (87). Conclusions du Commissaire du Gouvernement 1 N 3967 - Conflit positif Madame M. / Chambre de Commerce et d industrie de LIMOGES et Préfet de la Haute-Vienne (87). Séance du 13 octobre 2014. Conclusions du Commissaire du Gouvernement Du 8 juillet

Plus en détail

LA FIXATION DE LA VALEUR DES ACTIONS PAR UN TIERS EVALUATEUR : CONSTITUTIONNELLE OU NON?

LA FIXATION DE LA VALEUR DES ACTIONS PAR UN TIERS EVALUATEUR : CONSTITUTIONNELLE OU NON? LA FIXATION DE LA VALEUR DES ACTIONS PAR UN TIERS EVALUATEUR : CONSTITUTIONNELLE OU NON? Certaines expertises conduites durant les procédures judiciaires peuvent donner lieu à la question prioritaire de

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2015 122 Arrêt du 3 juillet 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

Cour de cassation. Chambre sociale

Cour de cassation. Chambre sociale Cour de cassation Chambre sociale Audience publique du 12 juin 2014 Pourvoi n 12-29063 Pourvoi n 13-11448 Publié au bulletin Rejet Cour de cassation Chambre sociale Audience publique du 12 juin 2014 N

Plus en détail

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (2éme section) Décision du 20 janvier 2011

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (2éme section) Décision du 20 janvier 2011 Recours 10/67 CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (2éme section) Décision du 20 janvier 2011 Dans l affaire enregistrée au greffe de la Chambre sous le no 10/67 ayant pour objet un recours introduit

Plus en détail

Maître Christophe LENOIR loco Maître Roland FORESTINI - pour la requérante. Maître Nicolas BERCHEM loco Maître Dominique LEONARD - pour l Etat Belge

Maître Christophe LENOIR loco Maître Roland FORESTINI - pour la requérante. Maître Nicolas BERCHEM loco Maître Dominique LEONARD - pour l Etat Belge Tribunal de Ière Instance de Bruxelles Jugement du 5 novembre 2004 - Rôle n 2000/11722/A Exercice d'imposition 1994 Note : Ou de l imputation d un remboursement d impôts sur une dette d impôts contestée

Plus en détail

Cour de cassation. Chambre civile 1. Audience publique du 26 juin 2013. N de pourvoi: 12-13.757 ECLI:FR:CCASS:2013:C100714. Publié au bulletin

Cour de cassation. Chambre civile 1. Audience publique du 26 juin 2013. N de pourvoi: 12-13.757 ECLI:FR:CCASS:2013:C100714. Publié au bulletin Cour de cassation Chambre civile 1 Audience publique du 26 juin 2013 N de pourvoi: 12-13.757 ECLI:FR:CCASS:2013:C100714 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP Hémery

Plus en détail

Cour suprême du canton de Berne. Autorité de surveillance en matière de poursuite et de faillite

Cour suprême du canton de Berne. Autorité de surveillance en matière de poursuite et de faillite Obergericht des Kantons Bern Aufsichtsbehörde in Betreibungs- und Konkurssachen Cour suprême du canton de Berne Autorité de surveillance en matière de poursuite et de faillite Circulaire no B 12 de la

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 18 février 2014 N de pourvoi: 12-87629 ECLI:FR:CCASS:2014:CR00011 Publié au bulletin Cassation partielle M. Louvel (président), président Me Le

Plus en détail

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre

Composition Président: Adrian Urwyler Catherine Overney, Michel Favre Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 102 2015 49 Arrêt du 1 er juin 2015 II e Cour d appel civil Composition Président:

Plus en détail

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON,

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON, Formation plénière DOSSIER Préfet du Gard c/ Commune de Junas CP N 030031 136 Département du Gard Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES

Plus en détail

TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON JUGEMENT DU 21 JUILLET 2011

TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON JUGEMENT DU 21 JUILLET 2011 DOSSIER N : 11/00041 1 copie dossier 1 exp.banque DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON par L.R.A.R 1 exp.raaître Stéphane GORRIAS par L.R.A.R et fax 1 exp.maître Xavier FLÉCHEUX par fax 1 exp.maître Olivier PÉCHENARD

Plus en détail

Tribunal des conflits. Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif. Rapporteur : Y. Maunand. Séance du 16 novembre 2015

Tribunal des conflits. Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif. Rapporteur : Y. Maunand. Séance du 16 novembre 2015 1 Tribunal des conflits Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif Rapporteur : Y. Maunand Séance du 16 novembre 2015 Le conflit positif dont vous êtes saisi va vous conduire à vous prononcer à la fois

Plus en détail

Monsieur TRAORE BAKARY, Président ;

Monsieur TRAORE BAKARY, Président ; REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 2318/2014 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 03/11/2014

Plus en détail

Règlement intérieur de l Association des traducteurs et interprètes de l Ontario ASSOCIATION DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE L'ONTARIO

Règlement intérieur de l Association des traducteurs et interprètes de l Ontario ASSOCIATION DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE L'ONTARIO Règlement intérieur de l Association des traducteurs et interprètes de l Ontario Annexe 2 ASSOCIATION DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE L'ONTARIO CODE DE PROCÉDURE DU COMITÉ DE DISCIPLINE Adoptée par l

Plus en détail

1980 C. Entscheidungen der Scìmldbetreibungsde

1980 C. Entscheidungen der Scìmldbetreibungsde 1980 C. Entscheidungen der Scìmldbetreibungsde surveillance écarta ce recours et confirma la saisie du 2 novembre. Elle fondait son prononcé sur les considérants suivants : L indemnité que la loi genevoise

Plus en détail

Les différents cas de divorce et les procédures applicables. Le divorce par consentement mutuel :

Les différents cas de divorce et les procédures applicables. Le divorce par consentement mutuel : Les différents cas de divorce et les procédures applicables Les différents cas de divorce et les procédures applicables L'article 229 du Code Civil énumére quatre cas de divorce : - Le consentement mutuel

Plus en détail

ENTREPRENDRE EN FAMILLE

ENTREPRENDRE EN FAMILLE ENTREPRENDRE EN FAMILLE Lorsqu une personne décide de créer ou de reprendre une entreprise, le futur chef d entreprise est confronté au financement de son projet, mais aussi, à la protection de ses biens

Plus en détail

La Cour de Cassation contraint une direction à payer une expertise CHSCT annulée : retour sur les conditions de démarrage

La Cour de Cassation contraint une direction à payer une expertise CHSCT annulée : retour sur les conditions de démarrage La Cour de Cassation contraint une direction à payer une expertise CHSCT annulée : retour sur les conditions de démarrage Source: www.miroirsocial.com Le 15 mai dernier, la Cour de Cassation a rendu un

Plus en détail

Numéro du rôle : 4339. Arrêt n 161/2008 du 20 novembre 2008 A R R E T

Numéro du rôle : 4339. Arrêt n 161/2008 du 20 novembre 2008 A R R E T Numéro du rôle : 4339 Arrêt n 161/2008 du 20 novembre 2008 A R R E T En cause : les questions préjudicielles relatives aux dispositions régissant la liquidation des associations sans but lucratif, posées

Plus en détail

Tribunal administratif

Tribunal administratif Nations Unies AT/DEC/1195 Tribunal administratif Distr. limitée 30 septembre 2004 Français Original : anglais TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 1195 Affaire No 1290 : NEWTON Contre : Le Secrétaire général

Plus en détail

TC Aff 4044 Centre hospitalier de Chambéry. Rapp. D. Duval-Arnould. Séance du 14 mars 2016

TC Aff 4044 Centre hospitalier de Chambéry. Rapp. D. Duval-Arnould. Séance du 14 mars 2016 1 TC Aff 4044 Centre hospitalier de Chambéry Rapp. D. Duval-Arnould Séance du 14 mars 2016 La question que vous a renvoyée le Conseil d Etat porte sur l ordre de juridiction compétent pour connaître du

Plus en détail

Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 8 novembre 2006

Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 8 novembre 2006 Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 8 novembre 2006 Exercices d'imposition 1998 à 2002 Arrêt Avocats: Maître Nathalie Hollasky, loco Maître Gérard van den Berg - pour les requérants

Plus en détail

LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL

LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL Article juridique publié le 28/01/2015, vu 15581 fois, Auteur : Maître Joan DRAY La loi dite «Pinel» du 18 juin 2014 a introduit, dans l'article L. 145-46-1

Plus en détail

COUR DES COMPTES - Chambre française. Rôle n 11. Arrêt n 1.513.331 A2 du 29.11.1999 ARRET. En cause :

COUR DES COMPTES - Chambre française. Rôle n 11. Arrêt n 1.513.331 A2 du 29.11.1999 ARRET. En cause : COUR DES COMPTES - Chambre française Rôle n 11 Arrêt n 1.513.331 A2 du 29.11.1999 ARRET En cause : La Communauté française représentée par son Gouvernement, poursuites et diligences de Madame la Ministre-Présidente,

Plus en détail

RAPPORT. Jacqueline SOCQUET-CLERC LAFONT et Antoine DIESBECQ. sur MISSION WARSMANN

RAPPORT. Jacqueline SOCQUET-CLERC LAFONT et Antoine DIESBECQ. sur MISSION WARSMANN RAPPORT Jacqueline SOCQUET-CLERC LAFONT et Antoine DIESBECQ Avocats au barreau de Paris, Membres du Conseil de l'ordre sur MISSION WARSMANN Séance du Conseil de l'ordre des Avocats de Paris du mardi DIFFICULTÉS

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Versailles N 12VE00585 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre Mme COËNT-BOCHARD, président Mme Sylvie MEGRET, rapporteur Mme BESSON-LEDEY, rapporteur public SCP VAILLANT &

Plus en détail

M. Béraud (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Béraud (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 30/10/2012 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 26 septembre 2012 N de pourvoi: 11-15384 11-21994 Non publié au bulletin Rejet M. Béraud (conseiller le plus ancien faisant fonction

Plus en détail

Monsieur TRAORE BAKARY, Président ; A rendu le jugement dont la teneur suit dans la cause entre :

Monsieur TRAORE BAKARY, Président ; A rendu le jugement dont la teneur suit dans la cause entre : REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 2284/2014 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 03/11/2014

Plus en détail

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale Projet de loi (89) accordant une autorisation d emprunt de 6 00 000 F au Conseil d Etat pour financer l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale de Genève et ouvrant un crédit

Plus en détail

Titre vingt-troisième: De la société simple

Titre vingt-troisième: De la société simple Titre vingt-troisième: De la société simple A. Définition B. Rapports des associés entre eux I. Apports II. Bénéfices et pertes 1. Partage des bénéfices 2. Répartition des bénéfices et des pertes III.

Plus en détail

Divorce et sort des enfants. Analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 5A_46/2015.

Divorce et sort des enfants. Analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 5A_46/2015. Tribunal fédéral 5A_46/2015 Newsletter septembre 2015 II ème Cour de droit civil Arrêt du 26 mai 2015 (f) Garde des enfants, entretien, revenu Résumé et analyse hypothétique Proposition de citation : Olivier

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES N 1105835 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Société STRATEGIES NETWORKS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Lamarre Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES N 1105835 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Société STRATEGIES NETWORKS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Lamarre Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES dp N 1105835 Société STRATEGIES NETWORKS M. Lamarre Rapporteur M. Lombard Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

Objet : Plainte à l endroit du Secrétariat du Conseil du trésor et du Centre de services partagés du Québec Dossiers : 1005798 et 1005799

Objet : Plainte à l endroit du Secrétariat du Conseil du trésor et du Centre de services partagés du Québec Dossiers : 1005798 et 1005799 Montréal, le 23 février 2015 Madame Secrétariat du Conseil du Trésor a/s de Madame 875, Grande-Allée E., bureau 4.09 Québec (Québec) G1R 5R8 Madame Responsable de l accès aux documents Centre de services

Plus en détail

DOCTEUR KOMOIN FRANCOIS, Président du Tribunal ;

DOCTEUR KOMOIN FRANCOIS, Président du Tribunal ; KF/KAD/OE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ------------------ TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ----------------- RG 907/2015 ----------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, onze juillet deux mille treize.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, onze juillet deux mille treize. N 56 / 13. du 11.7.2013. Numéro 3222 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, onze juillet deux mille treize. Composition: Georges SANTER, président

Plus en détail

Loi sur le Tribunal fédéral des brevets

Loi sur le Tribunal fédéral des brevets Loi sur le Tribunal fédéral des brevets (LTFB) Avant-projet du... L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l'art.191a, al. 3, de la Constitution 1, vu le message du Conseil fédéral du... 2,

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, trente juin deux mille onze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, trente juin deux mille onze. N 47 / 11. du 30.6.2011. Numéro 2857 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, trente juin deux mille onze. Composition: Léa MOUSEL, conseillère à la

Plus en détail

Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 7 février 2007 - Rôle n 2005/6797/A -

Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 7 février 2007 - Rôle n 2005/6797/A - Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 7 février 2007 - Rôle n 2005/6797/A - Exercices d'imposition 1998 et 1999 Domicile fiscal exorbitant du droit commun et RDT Arrêt Avocats: Maître

Plus en détail

Organisation et fonctionnement des Tribunaux administratifs

Organisation et fonctionnement des Tribunaux administratifs S O M M A I R E Organisation et fonctionnement des Tribunaux administratifs Page 1 CHAPITRE I Dispositions générales page 1 CHAPITRE II Organisation et compétence page 1 CHAPITRE III Procédures page 2

Plus en détail

Composition Président: Hubert Bugnon Roland Henninger, Dina Beti

Composition Président: Hubert Bugnon Roland Henninger, Dina Beti Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 101 2014 174 & 214 & 2015 84 Arrêt du 8 juin 2015 I e Cour d appel civil Composition

Plus en détail

Tribunal administratif de Lille Ordonnance de référé 29 décembre 2010

Tribunal administratif de Lille Ordonnance de référé 29 décembre 2010 vendredi 1er avril 2011 Tribunal administratif de Lille Ordonnance de référé 29 décembre 2010 Nexedi / Agence de l eau Artois-Picardie Logiciel - contrat - marché public - concurrence - marque - fournisseur

Plus en détail

Me Ricard, SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Me Ricard, SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 30 mai 2012 N de pourvoi: 11-13087 Non publié au bulletin Rejet M. Charruault (président), président Me Ricard, SCP Célice, Blancpain et Soltner,

Plus en détail

Vu la requête, enregistrée le 21 septembre 2011, présentée pour Mme M.H. [ ], par Me Jorion, avocat ; Mme M.H. demande au tribunal :

Vu la requête, enregistrée le 21 septembre 2011, présentée pour Mme M.H. [ ], par Me Jorion, avocat ; Mme M.H. demande au tribunal : TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CERGY-PONTOISE N 1110539 Mme M. H. M. Mulot Rapporteur M. Merenne Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise,

Plus en détail

Composition Président-suppléant: Christian Pfammatter Gabrielle Multone, Josef Hayoz Greffier-stagiaire: Simone Schürch

Composition Président-suppléant: Christian Pfammatter Gabrielle Multone, Josef Hayoz Greffier-stagiaire: Simone Schürch Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 601 2014 133 Arrêt du 27 mai 2015 I e Cour administrative Composition Président-suppléant:

Plus en détail

Numéro du rôle : 2539. Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T

Numéro du rôle : 2539. Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T Numéro du rôle : 2539 Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant les articles 81, alinéas 4 et 8, et 104, alinéas 3 et 7, du Code judiciaire, posée par

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 364551 ECLI:FR:CESSR:2013:364551.20130311 Mentionné dans les tables du recueil Lebon Mme Laurence Marion, rapporteur M. Bertrand Dacosta, rapporteur public FOUSSARD ; SCP BOULLOCHE, avocat(s)

Plus en détail

N 1957 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 1957 ASSEMBLÉE NATIONALE N 1957 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 21 mai 2014. TEXTE DE LA COMMISSION DES LOIS CONSTITUTIONNELLES,

Plus en détail

Droits et obligations des propriétaires bailleurs au regard de la LOI ALUR

Droits et obligations des propriétaires bailleurs au regard de la LOI ALUR Droits et obligations des propriétaires bailleurs au regard de la LOI ALUR Actualité juridique publié le 05/03/2015, vu 2220 fois, Auteur : Cabinet d'avocat SAGAND DROITS ET OBLIGATIONS DES BAILLEURS APRES

Plus en détail

Modifications du Code de l arbitrage en matière de Sport (entrée en vigueur le 1.1.2012)

Modifications du Code de l arbitrage en matière de Sport (entrée en vigueur le 1.1.2012) Modifications du Code de l arbitrage en matière de Sport (entrée en vigueur le 1.1.2012) S5 Les membres du CIAS sont désignés pour une période renouvelable de quatre ans. Les nominations doivent avoir

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 8 M-1-08 N 54 du 21 MAI 2008 PLUS-VALUES IMMOBILIERES DES PARTICULIERS. AMENAGEMENTS DES DISPOSITIONS APPLICABLES EN CAS DE PARTAGE

Plus en détail

LETTRE MAI/JUIN 2013 EDITORIAL : 1843-4 DU CODE CIVIL : C ETAIT QUOI LA QUESTION?

LETTRE MAI/JUIN 2013 EDITORIAL : 1843-4 DU CODE CIVIL : C ETAIT QUOI LA QUESTION? LETTRE DU DEPARTEMENT SOCIETES DROIT DES SOCIETES, FUSIONS ACQUISITIONS, FINANCEMENT EDITORIAL : 1843-4 DU CODE CIVIL : C ETAIT QUOI LA QUESTION? MAI/JUIN 2013 La cour de cassation soulève une question

Plus en détail

- à défaut de suspendre la décision, de constater que l appel interjeté contre elle est suspensif ;

- à défaut de suspendre la décision, de constater que l appel interjeté contre elle est suspensif ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASTIA N 1100976 SASP SPORTING CLUB BASTIA M. Mulsant Juge des référés Ordonnance du 27 Octobre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge des référés C + Vu,

Plus en détail

recours contre l'arrêt de la Cour d'appel civile du Tribunal cantonal du canton de Vaud, du 14 février 2012.

recours contre l'arrêt de la Cour d'appel civile du Tribunal cantonal du canton de Vaud, du 14 février 2012. Tribunal fédéral 5A_327/2012 II ème Cour de droit civil Arrêt du 18 juillet 2012 (f) Divorce Procédure de relief ; délai pour déposer la requête en cas de notification par publication officielle Art. 309

Plus en détail

Les parties ayant été régulièrement averties du jour de l audience ; Après avoir entendu au cours de l audience publique du 24 novembre 2009 :

Les parties ayant été régulièrement averties du jour de l audience ; Après avoir entendu au cours de l audience publique du 24 novembre 2009 : Cour Administrative d Appel de Bordeaux 6 ème chambre (formation à 3) 22 décembre 2009 Rejet Sources : - http://www.legifrance.gouv.fr Références au greffe : - Pourvoi n 08BX02277 Références de publication

Plus en détail

Sur le premier moyen :

Sur le premier moyen : Assurance sur la vie Procédure fiscale - Contrôle des déclarations de succession - Procédure de répression des abus de droit Cass. com., 26 octobre 2010, N de pourvoi: 09-70927, Non publié au bulletin

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS REQUETE ET MEMOIRE

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS REQUETE ET MEMOIRE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS REQUETE ET MEMOIRE POUR : Monsieur Philippe BRILLAULT, demandeur ; CONTRE : Une délibération en date du 26 février 2013 par laquelle le bureau du Conseil économique, social

Plus en détail