COMMUNICATION AUX MEMBRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNICATION AUX MEMBRES"

Transcription

1 PARLEMENT EUROPÉEN Commission des pétitions COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition n 1077/2008, présentée par M me Véronique Robert, de nationalité française, sur le projet de terminal méthanier "Pegaz" et son impact négatif sur l'estuaire de la Gironde et la région du Médoc Pétition n 1133/2008, présentée par M me Françoise Bourgnon, de nationalité française, sur le projet de terminal méthanier "Pegaz" et son impact négatif sur l'estuaire de la Gironde et la région du Médoc Pétition n 1333/2008, présentée par M. J.-P. Robert, de nationalité française, concernant le projet de construction et d'exploitation d'un terminal GNL par 4Gas dans l'estuaire de la Gironde, près du Verdon, dans le Médoc Pétition n 1585/2008, présentée par M me Josiane Nouvel, de nationalité française, sur le projet de terminal méthanier "Pegaz" et son impact négatif sur l'estuaire de la Gironde et la région du Médoc 1. Résumé de la pétition n 1077/2008 La pétitionnaire dénonce le projet "Pegaz" visant la construction d'un terminal méthanier dans une zone classée comme aire marine protégée Natura Selon elle, le projet qui comporte trois réservoirs de gaz naturel liquéfié (GNL) aurait des effets préjudiciables sur l'estuaire de la Gironde, le marais du Bec d'ambes et tout le Médoc, région qui présente une composition géologique particulière. La pétitionnaire estime que le projet mépriserait les directives "Habitats" (97/62/CE) et "Oiseaux" (97/49/CE). Selon elle, l'installation projetée serait de type Seveso II et impliquera la construction d'un réseau de gazoducs qui ne serait pas intégré dans le projet de demande d'autorisation préfectorale. La pétitionnaire demande au Parlement européen d'enquêter sur ces infractions supposées au droit communautaire. CM\ doc PE Unie dans la diversité

2 Résumé de la pétition n 1133/2008 La pétitionnaire dénonce le projet "Pegaz" visant la construction d'un terminal méthanier dans une zone en cours de classement comme aire marine protégée Natura Selon elle, le projet qui comporte trois réservoirs de gaz naturel liquéfié (GNL) aurait des effets préjudiciables sur l'estuaire de la Gironde, le marais du Bec d'ambes et tout le Médoc, région qui présente une composition géologique particulière. La pétitionnaire estime que le projet mépriserait les directives "Habitats" (97/62/CE) et "Oiseaux" (97/49/CE). Selon elle, l'installation projetée serait de type Seveso II et impliquera la construction d'un réseau de gazoducs qui ne serait pas intégré dans le projet de demande d'autorisation préfectorale. La pétitionnaire demande au Parlement européen d'enquêter sur ces infractions supposées au droit communautaire. Résumé de la pétition n 1333/2008 Le pétitionnaire, qui agit au nom de centaines de résidents locaux et conjointement avec plusieurs autres associations, exprime son opposition au projet de construction d'un gigantesque complexe industriel GNL dans une région d'une très grande beauté naturelle, à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde. La zone proposée pour ce projet est protégée par la directive "Habitats" et les sites alternatifs, tels que la zone industrielle proche de La Rochelle, ne semblent pas avoir été examinés d'une manière appropriée par les promoteurs du projet. De surcroît, le pétitionnaire estime qu'un tel projet serait également contraire à certaines dispositions de la directive Seveso. Outre le développement du terminal proprement dit, aucune étude d'incidence environnementale ni aucune étude d'incidence stratégique n'a été réalisée concernant les canalisations du gazoduc reliant le terminal au réseau énergétique régional. La zone proposée est également protégée par la directive "Oiseaux" et est géologiquement inadaptée à ce type de sites industriels. La proximité de nombreux bâtiments maritimes et bateaux de plaisance et la présence du port voisin de Royan rendent eux aussi le site proposé inapproprié. Le processus industriel proprement dit, s'il devait jamais voir le jour, entraînerait la production de plusieurs types de déchets toxiques qui mettraient gravement en danger une série d'espèces vivant exclusivement sur cette section de la Gironde, notamment l'esturgeon européen. Enfin, le développement d'un projet de ce type aurait un impact négatif considérable sur le développement du tourisme écologique dans cette partie de la Gironde et en Charente-Maritime, lequel constitue actuellement une source de revenus et d'emplois appréciable dans la région. Résumé de la pétition n 1585/2008 La pétitionnaire exprime son inquiétude au sujet du projet de terminal méthanier "Pegaz", situé dans une région marine protégée et classée Natura Selon elle, ce projet de complexe, qui englobe trois conteneurs de gaz naturel liquéfié, aurait un effet préjudiciable sur l'estuaire de la Gironde, les marais du Bec d'ambes et la morphologie géologique spécifique de l'ensemble de la région du Médoc. La pétitionnaire estime que le projet serait en infraction avec la directive "Habitats" (97/62/CE) et la directive "Oiseaux" (97/49/CE). Elle affirme qu'il serait semblable à une usine de type Seveso II, avec pour corollaire la construction d'un réseau de gazoducs ne figurant pas dans le projet de demande d'autorisation soumis aux autorités préfectorales. Elle demande par conséquent une enquête du Parlement européen concernant ces allégations d'infractions à la législation communautaire. PE /5 CM\ doc

3 2. Recevabilité La pétition n 1077/2008 a été déclarée recevable le 16 décembre La Commission a été La pétition n 1133/2008 a été déclarée recevable le 5 février La Commission a été La pétition n 1333/2008 a été déclarée recevable le 20 février La Commission a été La pétition n 1585/2008 a été déclarée recevable le 19 mars La Commission a été 3. Réponse de la Commission, reçue le 15 mai 2009 Les pétitions portent sur le projet de construction d'un vaste complexe industriel dans le secteur du gaz naturel liquéfié (GNL), le projet "Pegaz", dans l'estuaire de la Gironde, à Le Verdon-sur-Mer. Ce projet prévoit la construction de trois cuves de gaz (d'un diamètre de 85 mètres et d'une hauteur de 47 mètres), d'une centrale de cogénération, de gazoducs et d'autres installations industrielles. Les pétitionnaires s'opposent à ce projet de construction d'un terminal méthanier dans une région en cours de classement comme aire marine protégée au titre de Natura Ils estiment que le projet aura des conséquences préjudiciables sur l'estuaire de la Gironde, les marais du Bec d'ambes et tout le Médoc, une région qui présente une composition géologique particulière. Ils affirment également que ce projet enfreint les directives "Habitats" (92/43/CEE 1 ) et "Oiseaux" (79/409/CEE 2 ). Selon eux, il prévoit la construction d'installations de type Seveso II et implique le déploiement d'un réseau de gazoducs qui ne figurait pas dans le projet de demande d'autorisation soumis aux autorités préfectorales. Les pétitionnaires ajoutent que le processus industriel entraînera la production de plusieurs types de déchets toxiques qui mettront gravement en danger une série d'espèces, notamment l'esturgeon européen. Enfin, ils déclarent que le projet aura des retombées négatives considérables sur le développement du tourisme écologique. Les pétitionnaires demandent au Parlement européen de mener une enquête sur ce qu'ils estiment être des infractions au droit communautaire. Les dispositions du droit communautaire concernées En vertu de l'article 6, paragraphe 3, de la directive 92/43/CEE, "[t]out plan ou projet non directement lié ou nécessaire à la gestion [d'un site d'importance communautaire] mais susceptible d'affecter ce site de manière significative, individuellement ou en conjugaison avec d'autres plans et projets, fait l'objet d'une évaluation appropriée de ses incidences sur le site eu égard aux objectifs de conservation de ce site. Compte tenu des conclusions de 1 2 Directive 92/43/CEE du Conseil, du 21 mai 1992, concernant la conservation des habitats naturels et de la faune et de la flore sauvages (JO L 206 du , p. 7). Directive 79/409/CEE du Conseil, du 2 avril 1979, concernant la conservation des oiseaux sauvages (JO L 103 du , p. 1). CM\ doc 3/5 PE

4 l'évaluation des incidences sur le site [...], les autorités nationales compétentes ne marquent leur accord sur ce plan ou projet qu'après s'être assurées qu'il ne portera pas atteinte à l'intégrité du site concerné et après avoir pris, le cas échéant, l'avis du public." En vertu de l'article 6, paragraphe 4, de la directive précitée, "[s]i, en dépit de conclusions négatives de l'évaluation des incidences sur le site et en l'absence de solutions alternatives, un plan ou projet doit néanmoins être réalisé pour des raisons impératives d'intérêt public majeur, y compris de nature sociale ou économique, l'état membre prend toute mesure compensatoire nécessaire pour assurer que la cohérence globale de Natura 2000 est protégée. [Il] informe la Commission des mesures compensatoires adoptées. Lorsque le site concerné est un site abritant un type d'habitat naturel et/ou une espèce prioritaires, seules peuvent être évoquées des considérations liées à la santé de l'homme et à la sécurité publique ou à des conséquences bénéfiques primordiales pour l'environnement ou, après avis de la Commission, à d'autres raisons impératives d'intérêt public majeur." En outre, les installations industrielles de transport du gaz peuvent faire l'objet d'une étude d'incidence sur l'environnement au titre de la directive 85/337/CEE 1 concernant l'évaluation des incidences de certains projets publics et privés sur l'environnement. Les pétitionnaires estiment que le projet proposé entre dans le cadre de la directive Seveso II 2, mais ne prétendent pas qu'il est en infraction par rapport à cette directive. Celle-ci différencie les installations de stockage du gaz naturel liquéfié en fonction du volume de gaz qu'elles contiennent: celles qui contiennent un volume compris entre 50 et 200 tonnes de gaz (établissements à quantité seuil faible) ne sont soumises qu'à certaines obligations de la directive, tandis que les terminaux qui stockent un volume de gaz supérieur à 200 tonnes (établissements à quantité seuil élevée) doivent respecter l'intégralité de ses prescriptions. Une installation d'une capacité de stockage totale de m³ de GNL, comme celle envisagée dans le projet proposé, est considérée comme un établissement seuil haut. Plusieurs dispositions de la directive s'appliquent dès avant que l'exploitant n'entreprenne la construction ou l'exploitation proprement dite de l'établissement. Ainsi, l'article 6 dispose qu'il est tenu d'envoyer une notification à l'autorité compétente, tandis que les dispositions de l'article 12, sur la maîtrise de l'urbanisation, prévoient le contrôle de l'implantation des nouveaux établissements: les États membres doivent veiller à ce que toutes les autorités compétentes et tous les services habilités à prendre des décisions dans ce domaine établissent des procédures de consultation appropriées pour que, au moment de prendre les décisions, un avis technique sur les risques liés à l'établissement soit disponible. Pour les établissements à quantité seuil élevée, l'article 9 oblige l'exploitant à soumettre à l'autorité compétente, dans un délai raisonnable avant le début de la construction ou de l'exploitation, un rapport de sécurité contenant des informations sur l'environnement de l'établissement et une description détaillée des scénarios d'accidents majeurs possibles, comprenant les événements déclencheurs de ces scénarios, qu'ils soient d'origine interne ou externe, les méthodes de prévention et les mesures palliatives. Enfin, en vertu de l'article 13, paragraphe 5, l'opinion publique doit pouvoir donner son avis sur l'implantation des nouveaux établissements à quantité seuil élevée. 1 2 Directive 85/337/CEE du Conseil, du 27 juin 1985, concernant l'évaluation des incidences de certains projets publics et privés sur l'environnement (JO L 175 du , p. 40). Directive 96/82/CE du Conseil concernant la maîtrise des dangers liés aux accidents majeurs impliquant des substances dangereuses, JO L 10 du , p. 13, modifiée par la directive 2003/105/CE, JO L 345 du , p. 97. PE /5 CM\ doc

5 Compte tenu du peu d'informations disponibles à propos du projet et de son état d'avancement actuel, la Commission n'a aucune raison de supposer que les dispositions de la directive Seveso II ne seront pas respectées en l'occurrence. Absence de projet au sens des directives "Oiseaux" et "Habitats" En décembre 2008, le préfet du département de la Gironde a déclaré que le projet n'était pas recevable, entre autres en raison de lacunes dans l'étude d'incidence environnementale. Cela implique qu'il ne peut être question d'un projet au sens des directives "Oiseaux" et "Habitats". Puisque le projet n'a pas été autorisé, il ne peut y avoir d'infraction à aucune de ces directives. Néanmoins, étant donné qu'il est fort probable que l'exploitant demande un nouveau permis de construction du complexe industriel en cause, la Commission restera en contact avec les autorités françaises concernant ce dossier. 4. Réponse complémentaire de la Commission, reçue le 20 novembre 2009 Depuis la dernière communication à la commission des pétitions, le projet de construction d'un gigantesque complexe industriel de gaz naturel liquéfié (GNL) à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde à Le Verdon-sur-Mer a été abandonné. Le port de Bordeaux et l'entreprise 4Gas avaient signé un accord de trois ans réservant un site pour ce projet le 4 août En août dernier, le port a décidé de ne pas proroger l'accord. Par conséquent, cette décision met un terme aux procédures en cours relatives à ce projet. En dépit de cette décision, la Commission européenne continuera de suivre la situation de près au cas où le projet serait réintroduit. CM\ doc 5/5 PE

Partie réglementaire. Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances

Partie réglementaire. Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances Partie réglementaire Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances Titre V : Dispositions particulières à certains ouvrages ou certaines installations Chapitre Ier : Etude de dangers

Plus en détail

LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012

LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012 LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012 Sommaire Les ICPE : - Déclaration - Autorisation - les enjeux de l'icpe - la réforme de l étude d'impact - la réforme de l enquête publique Articulation ICPE et Permis

Plus en détail

Directive 78/319/CEE du Conseil, du 20 mars 1978, relative aux déchets toxiques et dangereux

Directive 78/319/CEE du Conseil, du 20 mars 1978, relative aux déchets toxiques et dangereux Directive 78/319/CEE du Conseil, du 20 mars 1978, relative aux déchets toxiques et dangereux Journal officiel n L 084 du 31/03/1978 p. 0043-0048 édition spéciale finnoise: chapitre 15 tome 2 p. 0085 édition

Plus en détail

7-9 EXAMEN DU PROCESSUS DE DÉLIVRANCE DE PERMIS EN RAPPORT AVEC LA GESTION DES DÉCHETS DE COMBUSTIBLE IRRADIÉ

7-9 EXAMEN DU PROCESSUS DE DÉLIVRANCE DE PERMIS EN RAPPORT AVEC LA GESTION DES DÉCHETS DE COMBUSTIBLE IRRADIÉ Février 2004 DOCUMENTATION POUR LA SGDN 7. INSTITUTIONS ET RÉGLEMENTATION 7-9 EXAMEN DU PROCESSUS DE DÉLIVRANCE DE PERMIS EN RAPPORT AVEC LA GESTION DES DÉCHETS DE COMBUSTIBLE IRRADIÉ RÉSUMÉ J. F. Lafortune

Plus en détail

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou.

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou. Commune de Lusignan Préfecture de la Vienne Direction Départementale des Territoires de la Vienne Service Prévention des Risques PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la

Plus en détail

Commune de Ingrandes sur Vienne

Commune de Ingrandes sur Vienne Commune de Ingrandes sur Vienne Préfecture de la Vienne Direction Départementale des Territoires de la Vienne Service Prévention des Risques PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel

Plus en détail

La réforme du CoBAT. Partie Urbanisme. Stéphanie Hanssens

La réforme du CoBAT. Partie Urbanisme. Stéphanie Hanssens La réforme du CoBAT Partie Urbanisme Stéphanie Hanssens Soumission expresse à PU de la modification du nombre de logements (article 98, 1 er, nouveau 12 ) La liste des actes et travaux soumis à permis

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOZERE. Le préfet de la Lozère,

PRÉFET DE LA LOZERE. Le préfet de la Lozère, Direction départementale des territoires Service biodiversité eau forêt Unité eau PRÉFET DE LA LOZERE ARRÊTÉ PRÉFECTORAL n 2015127-0009 du 7 mai 2015 portant prescriptions spécifiques à déclaration en

Plus en détail

PREFET DE LA CHARENTE-MARITIME

PREFET DE LA CHARENTE-MARITIME PREFET DE LA CHARENTE-MARITIME ARRETE n 2011-1412 fixant la liste prévue au 2 du III de l article L 414-4 du code de l environnement des documents de planification, programmes, projets, manifestations

Plus en détail

CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux SOCIETE TPLM. Le Conseild'Etatstatuant au contentieux (Section du contentieux,7èmesous-section)

CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux SOCIETE TPLM. Le Conseild'Etatstatuant au contentieux (Section du contentieux,7èmesous-section) CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux LL N s 367026, 367035 SOCIETE TPLM M. Frédéric Dieu Rapporteur Le Conseild'Etatstatuant au contentieux (Section du contentieux,7èmesous-section) M.BertrandDacosta

Plus en détail

PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME

PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME Direction départementale des Territoires et de la Mer Service Urbanisme Aménagement Risques et Développement Durable La Rochelle, le La Préfète de la Charente-Maritime à

Plus en détail

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P.

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P.E) Historique Réglementation générale Contenu dudossier Le commissaire enquêteur Suite et fin de l enquête publique Historique

Plus en détail

vu le traité sur le fonctionnement de l Union européenne, et notamment son article 192, paragraphe 1,

vu le traité sur le fonctionnement de l Union européenne, et notamment son article 192, paragraphe 1, 27.6.2014 Journal officiel de l Union européenne L 189/135 RÈGLEMENT (UE) N o 660/2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 15 mai 2014 modifiant le règlement (CE) n o 1013/2006 concernant les transferts

Plus en détail

Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification

Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification Le Parlement et le Conseil de l Union européenne ont adopté le 17 juin dernier une directive relative aux déchets. La précédente directive du

Plus en détail

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE ENQUETE PUBLIQUE PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE PUBLIQUE Le présent document a pour objectif de replacer la procédure d enquête publique dans le cadre administratif général dans lequel s inscrit

Plus en détail

CONGES POUR VENTE PAR LOTS AUX LOCATAIRES DANS LES ENSEMBLES IMMOBILIERS D'HABITATION

CONGES POUR VENTE PAR LOTS AUX LOCATAIRES DANS LES ENSEMBLES IMMOBILIERS D'HABITATION CONGES POUR VENTE PAR LOTS AUX LOCATAIRES DANS LES ENSEMBLES IMMOBILIERS D'HABITATION L accord porte sur les points suivants : 1. Procédure d'information des locataires et des associations 1.1. Préalablement

Plus en détail

La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015)

La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015) La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015) Deux textes réglementaires datés du 24 décembre 2015 viennent de modifier

Plus en détail

L'Autorité de sûreté nucléaire,

L'Autorité de sûreté nucléaire, REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 2013-DC-0331 de l'autorité de sûreté nucléaire du 31 janvier 2013 autorisant la Société d Enrichissement du Tricastin à mettre en service l'unité nord de l'installation

Plus en détail

Assemblée des Premières Nations. Document d information technique : Plan de gestion des produits chimiques du Canada

Assemblée des Premières Nations. Document d information technique : Plan de gestion des produits chimiques du Canada Assemblée des Premières Nations Document d information technique : Plan de gestion des produits chimiques du Canada 2012-2013 1 Contexte Les Chefs en assemblée de l Assemblée des Premières Nations (APN)

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 10 décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission des pétitions COMMUNICATION AUX MEMBRES

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission des pétitions COMMUNICATION AUX MEMBRES PARLEMENT EUROPÉEN 2004 Commission des pétitions 2009 17.12.2009 COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition 1223/2007, présentée par présentée par Marc Wisbey, de nationalité britannique, sur le traitement

Plus en détail

CUMUL D'ACTIVITES CUMUL D'ACTIVITES. Note d information N 2007-29 du 1 er septembre 2007 REFERENCES :

CUMUL D'ACTIVITES CUMUL D'ACTIVITES. Note d information N 2007-29 du 1 er septembre 2007 REFERENCES : Note d information N 2007-29 du 1 er septembre 2007 CUMUL D'ACTIVITES REFERENCES : Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires article 25 (Journal officiel

Plus en détail

Doc.97/CWEDD 791 Liège, le 4 décembre 1997

Doc.97/CWEDD 791 Liège, le 4 décembre 1997 Doc.97/CWEDD 791 Liège, le 4 décembre 1997 Avis relatif à l'analyse coûts-bénéfices et à l'étude des conséquences prévisibles sur l'environnement, réalisées dans le cadre du Plan Wallon des Déchets Suite

Plus en détail

Projet de loi n o 156

Projet de loi n o 156 PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 156 Loi modifiant la Loi sur la qualité de l environnement et d autres dispositions législatives relativement à la protection et à la réhabilitation

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n'engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n'engage pas la responsabilité des institutions 1970R1107 FR 01.01.1996 005.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n'engage pas la responsabilité des institutions B RÈGLEMENT (CEE) N o 1107/70 DU CONSEIL du 4 juin 1970 relatif aux

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Recueil des actes administratifs 2013_Aout _Edit_Sp_1_Intégral.odt 1 PREFECTURE DE L AISNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Édition Spéciale partie 1 du mois d'août 2015 210 ème année 2015 Mensuel - Abonnement

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour l extension d une activité de conditionnement et de ces stockages chez SADAPS Bardahl à TOURNAI.

AVIS. Demande de permis unique pour l extension d une activité de conditionnement et de ces stockages chez SADAPS Bardahl à TOURNAI. AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1828 Liège, le 11 décembre 2006 Objet : Demande de permis unique pour l extension d une activité de conditionnement et de ces stockages chez SADAPS Bardahl à TOURNAI Avis du CWEDD

Plus en détail

Directive 72/161/CEE du Conseil (17 avril 1972)

Directive 72/161/CEE du Conseil (17 avril 1972) Directive 72/161/CEE du Conseil (17 avril 1972) Légende: Malgré l'impopularité de certaines mesures du Plan Mansholt, le Conseil des ministres s'y rallie et adopte, le 17 avril 1972, une directive sur

Plus en détail

SETEO Saint-Apollinaire (21) Dossier de Demande d Autorisation d exploiter Résumé non technique de l étude dangers

SETEO Saint-Apollinaire (21) Dossier de Demande d Autorisation d exploiter Résumé non technique de l étude dangers SETEO Saint-Apollinaire (21) Dossier de Demande d Autorisation d exploiter Résumé non technique de l étude dangers 23 décembre 2013 SETEO / Ecozone Saint Apollinaire / Dossier de Demande d'autorisation

Plus en détail

PREFET DES COTES-D ARMOR

PREFET DES COTES-D ARMOR PREFET DES COTES-D ARMOR direction départementale des territoires et de la mer service eau, environnement, forêt Arrêté portant prescriptions spécifiques à déclaration, en application de l'article L. 214-3

Plus en détail

AMENDEMENT N 444 présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE ADDITIONNEL

AMENDEMENT N 444 présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE ADDITIONNEL Au sujet de la création d un écoprêt collectif à taux zéro nous reproduisons ci après : L amendement n 444 à la loi de finances rectificative pour 2011, adopté par l Assemblée nationale le 2 décembre 2011

Plus en détail

28.3.2008 Journal officiel de l Union européenne L 86/9

28.3.2008 Journal officiel de l Union européenne L 86/9 28.3.2008 Journal officiel de l Union européenne L 86/9 RÈGLEMENT (CE) N o 282/2008 DE LA COMMISSION du 27 mars 2008 relatif aux matériaux et aux objets en matière plastique recyclée destinés à entrer

Plus en détail

AVIS D APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX

AVIS D APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX AVIS D APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX La France connaît depuis l'année 2008 une augmentation importante de son flux de primo-arrivants demandeurs d'asile, qui fait peser une forte pression sur le dispositif

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Art. R. 231-61.- Au sens de la présente section, on entend par :

CODE DU TRAVAIL. Art. R. 231-61.- Au sens de la présente section, on entend par : CODE DU TRAVAIL Art. R. 231-60.- La présente section fixe les règles particulières de prévention et de protection des travailleurs contre les risques résultant d'une exposition à des agents biologiques.

Plus en détail

AVIS. Demande de permis d environnement relatif à l exploitation d une usine de production de légumes surgelés HESBAYE FROST à GEER.

AVIS. Demande de permis d environnement relatif à l exploitation d une usine de production de légumes surgelés HESBAYE FROST à GEER. AVIS Réf. : CWEDD/08/AV.1218 Liège, le 18 juillet 2008 Objet : Demande de permis d environnement relatif à l exploitation d une usine de production de légumes surgelés HESBAYE FROST à GEER Avis du CWEDD

Plus en détail

Note-réponse. Points de vue et avis. Note conceptuelle sur la portée et le niveau de détail du plan MER relatif au gaz de schiste

Note-réponse. Points de vue et avis. Note conceptuelle sur la portée et le niveau de détail du plan MER relatif au gaz de schiste Note-réponse Points de vue et avis Note conceptuelle sur la portée et le niveau de détail du plan MER relatif au gaz de schiste Projet de vision structurelle sur le gaz de schiste Le 18 septembre 2013,

Plus en détail

LA COMMISSION DE SÉCURITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

LA COMMISSION DE SÉCURITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Tout établissement recevant du public - cinémas, discothèques, salles de spectacles, établissements sanitaires, établissements sportifs, centres commerciaux, restaurants, parcs de stationnement - doit

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 318. Résolution :

RÈGLEMENT NUMÉRO 318. Résolution : RÈGLEMENT NUMÉRO 318 Résolution : Règlement d'application de la MRC de Montcalm numéro 318 concernant les constructions, ouvrages et travaux admissibles à une dérogation dans les plaines inondables ainsi

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : DEVP1415856A Intitulé du texte : Arrêté modifiant l arrêté du 4 octobre 2010 relatif à la prévention des risques accidentels au sein des installations

Plus en détail

PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION

PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION Parlement européen 2014-2019 Document de séance 8.7.2015 B8-0000/2015 PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION déposée à la suite d'une déclaration de la Commission conformément à l'article 123, paragraphe

Plus en détail

Sur le rapport du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie,

Sur le rapport du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, J.O. Numéro 170 du 25 Juillet 1998 page 11394 Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie Décret n 98-638 du 20 juillet 1998 relatif à la prise en compte des exigences liées à l'environnement

Plus en détail

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 Septembre 2008 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

Arrêté préfectoral d enregistrement n 2012271-0007

Arrêté préfectoral d enregistrement n 2012271-0007 Préfecture Direction de la réglementation et des élections Bureau de l'environnement et des enquêtes publiques Arrêté préfectoral d enregistrement n 2012271-0007 Le Préfet des Yvelines, Chevalier de la

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A CONCURRENCE CONCESSION DE TRAVAUX PUBLICS. Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues:

AVIS D APPEL PUBLIC A CONCURRENCE CONCESSION DE TRAVAUX PUBLICS. Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues: AVIS D APPEL PUBLIC A CONCURRENCE CONCESSION DE TRAVAUX PUBLICS SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : Téléphone +33 534319390 Courrier électronique (e-mail): bernadette.lacoste@cr-mip.fr

Plus en détail

Manuel de consultation publique sur les plans d aménagement forestier intégré et les plans d aménagement spéciaux

Manuel de consultation publique sur les plans d aménagement forestier intégré et les plans d aménagement spéciaux Manuel de consultation publique sur les plans d aménagement forestier intégré et les plans d aménagement spéciaux Dernière mise à jour : 15 mars 2016 i Table des matières Introduction 1 Mise en contexte

Plus en détail

E 6105 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 6105 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 6105 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 mars 2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 17 mars 2011 TEXTE

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne L 321/26 6.12.2003 DIRECTIVE 2003/110/CE DU CONSEIL du 25 novembre 2003 concernant l'assistance au transit dans le cadre de mesures d'éloignement par voie aérienne LE CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE, vu

Plus en détail

6. Une évaluation des effets environnementaux comprend les activités suivantes :

6. Une évaluation des effets environnementaux comprend les activités suivantes : FAC Politique régissant les examens préalables Loi canadienne sur l évaluation environnementale Date d entrée en vigueur : 2010-08-11 1. À titre de société d État fédérale, FAC est une autorité responsable

Plus en détail

CODE DES DOUANES DE L UNION

CODE DES DOUANES DE L UNION Introduction Le Code des douanes de l'union (CDU) prévoit de nouvelles facilitations pour les opérateurs et renforce également certaines simplifications prévues par le Code des douanes communautaire (CDC)

Plus en détail

Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) de MAXAM France à La Ferté-Imbault (41)

Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) de MAXAM France à La Ferté-Imbault (41) PRÉFECTURE DE LOIR-ET-CHER Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) de MAXAM France à La Ferté-Imbault (41) Règlement Approuvé le par arrêté préfectoral n DDT 41 DREAL Centre Sommaire Titre

Plus en détail

Vu le mémoire en défense, enregistré le 20 septembre 2012, présenté par le préfet de la Haute-Savoie, qui conclut au rejet de la requête ;

Vu le mémoire en défense, enregistré le 20 septembre 2012, présenté par le préfet de la Haute-Savoie, qui conclut au rejet de la requête ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE GRENOBLE N 1203108 Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature de la Haute-Savoie Association Les amis du tenoir du pays de Fillière RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 Demande formulée par la Société LIDL en vue d une part d être autorisée à exploiter un entrepôt

Plus en détail

III - L'ETUDE D'IMPACT

III - L'ETUDE D'IMPACT III - L'ETUDE D'IMPACT Elle est accompagnée d'un résumé non technique. Elle a été réalisée par le Cabinet Evolutis, 434 rue Etienne Lenoir, 30900 NIMES. Ce document comprend les parties suivantes: 11Analyse

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Ce règlement est établi conformément à l'article R 123.21 du Code de l'urbanisme TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION TERRITORIAL DU PLAN Le présent

Plus en détail

Projet de parc éolien de Baâlon (55) Complément étude paysagère BAALON ENERGIES

Projet de parc éolien de Baâlon (55) Complément étude paysagère BAALON ENERGIES Projet de parc éolien de Baâlon (55) Complément étude paysagère BAALON ENERGIES 57 Projet de parc éolien de Baâlon (55) Complément étude paysagère BAALON ENERGIES Projet éolien de Baâlon (Meuse) Analyse

Plus en détail

L'ENREGISTREMENT EMAS

L'ENREGISTREMENT EMAS A RETENIR Toute modification ou mise en place d un système de gestion nécessite des moyens, tant humains que financiers. En l occurrence, mettre en place un système de gestion de l environnement qui suive

Plus en détail

Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et administratives

Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et administratives Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et administratives DREAL Alsace Page 1 / 13 DREAL Alsace Page 2 / 13 Table des matières Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CP.TEIA/2008/5 2 septembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR

Plus en détail

et la Région Réunion, représentée par son Président, dénommée dans le présent document «le concessionnaire», d'autre part,

et la Région Réunion, représentée par son Président, dénommée dans le présent document «le concessionnaire», d'autre part, CONVENTION DE LA CONCESSION D'UTILISATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME EN DEHORS DES PORTS POUR LA REALISATION DES TRAVAUX DES VIADUCS DE LA NOUVELLE ROUTE DU LITTORAL Entre l État, représenté par le Préfet

Plus en détail

CODE DE L'URBANISME. (Partie Législative) Titre III : Espaces boisés

CODE DE L'URBANISME. (Partie Législative) Titre III : Espaces boisés CODE DE L'URBANISME (Partie Législative) Titre III : Espaces boisés Article L130-1 Les plans locaux d'urbanisme peuvent classer comme espaces boisés, les bois, forêts, parcs à conserver, à protéger ou

Plus en détail

Avons ordonné et ordonnons:

Avons ordonné et ordonnons: Utilisation rationnelle de l'énergie Loi du 5 août 1993 concernant l'utilisation rationnelle de l'énergie. - transpose: Dir. n 2004/8 (Promotion de la cogénération) Dir. n 2002/91 (Performance énergétique

Plus en détail

PROCÉDURE D AUTORISATION D UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES (ISDI)

PROCÉDURE D AUTORISATION D UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES (ISDI) PROCÉDURE D AUTORISATION D UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES (ISDI) Le stockage de déchets inertes est régi par une procédure d autorisation spécifique prévue par différents textes législatifs

Plus en détail

Société canadienne des postes - Winnipeg. William M. Tamre et le Syndicat des postiers du Canada (SPC)

Société canadienne des postes - Winnipeg. William M. Tamre et le Syndicat des postiers du Canada (SPC) Décision n o 94-008 Demandeur : Intimés : Société canadienne des postes - Winnipeg William M. Tamre et le Syndicat des postiers du Canada (SPC) M. Tamre a refusé de décharger des conteneurs à couvercle

Plus en détail

GUIDE POUR LES DEMANDES PRÉSENTÉES AU COMITÉ CONSULTATIF SUR L URBANISME VISANT LES

GUIDE POUR LES DEMANDES PRÉSENTÉES AU COMITÉ CONSULTATIF SUR L URBANISME VISANT LES GUIDE POUR LES DEMANDES PRÉSENTÉES AU COMITÉ CONSULTATIF SUR L URBANISME VISANT LES DÉROGATIONS MODALITÉS ET CONDITIONS DÉCISIONS SUR LA COMPATIBILITÉ DES USAGES USAGES TEMPORAIRES Demandes présentées

Plus en détail

Avis juridique important 31988L0642

Avis juridique important 31988L0642 Avis juridique important 31988L0642 Directive 88/642/CEE du Conseil du 16 décembre 1988 modifiant la directive 80/1107/CEE concernant la protection des travailleurs contre les risques liés à une exposition

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/04/AV.1185. Liège, le 13 septembre 2004

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/04/AV.1185. Liège, le 13 septembre 2004 AVIS Réf. : CWEDD/04/AV.1185 Liège, le 13 septembre 2004 Objet : Etude d'incidences sur l'environnement relative à la demande de permis d environnement pour l exploitation du hall multifonctionnel «Mons

Plus en détail

O LEMON - MENTIONS LÉGALES

O LEMON - MENTIONS LÉGALES O LEMON - MENTIONS LÉGALES Préambule O lemon est une société par actions simplifiées au capital de 1 200 Euros, dont le siège social est situé 4 rue Paul Baudry 75008 PARIS, immatriculée au registre du

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE :

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : Article 1 Champ d application Toute commande passée par IDVERDE (ci-après dénommée «l Acheteur») auprès d un fournisseur de Biens ou d un prestataire de Services

Plus en détail

Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE

Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE Ce résumé non technique a pour objet de faciliter la prise de connaissance des informations contenues dans le dossier. Conformément

Plus en détail

PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHEOLOGIQUE (DROIT INTERNATIONAL)

PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHEOLOGIQUE (DROIT INTERNATIONAL) THEMATIQUE n 3. ARCHEOLOGIE FICHE n 2. PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHEOLOGIQUE (DROIT INTERNATIONAL) CONVENTION EUROPEENNE POUR LA PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHEOLOGIQUE (révisée) signée à Malte le 16 janvier

Plus en détail

Non respect des prescriptions législatives et réglementaires relatives à la création d une ICPE soumise à autorisation.

Non respect des prescriptions législatives et réglementaires relatives à la création d une ICPE soumise à autorisation. TA/Montpellier - Requête CRIIRAD / COMURHEX Malvési 07/0323 page 17/34 PREMIERE PARTIE Non respect des prescriptions législatives et réglementaires relatives à la création d une ICPE soumise à autorisation.

Plus en détail

Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision

Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision Relativement à Demandeur Ontario Power Generation Inc. Objet Demande de renouvellement du permis d exploitation de l usine d eau lourde

Plus en détail

Diagnostic de l installation existante d assainissement non collectif (ANC)

Diagnostic de l installation existante d assainissement non collectif (ANC) Communauté de Communes du Pays d Etain 29 allée du champ de Foire 55400 Etain Diagnostic de l installation existante d assainissement non collectif (ANC) dans le cadre d une vente immobilière conformément

Plus en détail

PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PAR TÉLÉCOPIE. Rouyn-Noranda, le 3 juillet 2014

PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PAR TÉLÉCOPIE. Rouyn-Noranda, le 3 juillet 2014 M e Louis-Charles Bélanger louis.charles.belanger@clcw.ca PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PAR TÉLÉCOPIE Rouyn-Noranda, le 3 juillet 2014 Me Véronique Dubois RÉGIE DE L ÉNERGIE 800, rue du Square-Victoria Tour

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour l aménagement de zones de stockage de produits chimiques chez Benechim à LESSINES. Objet : Réf. : CWEDD/07/AV.

AVIS. Demande de permis unique pour l aménagement de zones de stockage de produits chimiques chez Benechim à LESSINES. Objet : Réf. : CWEDD/07/AV. AVIS Réf. : CWEDD/07/AV.127 Liège, le 22 janvier 2007 Objet : Demande de permis unique pour l aménagement de zones de stockage de produits chimiques chez Benechim à LESSINES Avis du CWEDD portant sur la

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 17 mars 2005 *

ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 17 mars 2005 * FERÓN ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 17 mars 2005 * Dans l'affaire C-170/03, ayant pour objet une demande de décision préjudicielle au titre de l'article 234 CE, introduite par le Hoge Raad der Nederlanden

Plus en détail

Règlement intérieur du Comité permanent tel qu'amendé à la 65 e session du Comité (Genève, juillet 2014)

Règlement intérieur du Comité permanent tel qu'amendé à la 65 e session du Comité (Genève, juillet 2014) CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Règlement intérieur du Comité permanent tel qu'amendé à la 65 e session du Comité (Genève, juillet

Plus en détail

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL. (Texte présentant de l intérêt pour l EEE)

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL. (Texte présentant de l intérêt pour l EEE) COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 18.11.2015 COM(2015) 496 final 2015/0239 (COD) Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL sur les statistiques européennes concernant les prix du gaz

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

Commune de Lucens Municipalité Police

Commune de Lucens Municipalité Police Commune de Lucens Municipalité Police Préavis n 14 2010 au Conseil communal "Règlement communal relatif à l'usage de caméras de vidéosurveillance" Lucens, le 8 décembre 2010 Préavis municipal concernant

Plus en détail

OBSERVATIONS de Monsieur MEUNIER sur le mémoire en défense de la Société du Terminal Méthanier de Fos Cavaou

OBSERVATIONS de Monsieur MEUNIER sur le mémoire en défense de la Société du Terminal Méthanier de Fos Cavaou Requérant : Romuald MEUNIER Les Capucines 40 COPIE chemin du Douanier 13270 Fos-sur-Mer tel/fax : 04.4205.0162 Email : marinship@free.fr cconf forrmee àà l''orri iginaal l Fos-sur-Mer le 30 août 2007 à

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne 17.4.2004 L 111/75 RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 avril 2004 relative à l'application de la réglementation dans le domaine de la sécurité routière (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) (2004/345/CE)

Plus en détail

Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt - 06.2015

Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt - 06.2015 Régime cadre exempté de notification n SA 42062 relatif aux aides au transfert de connaissances et aux actions d'information dans le secteur forestier pour la période 2015-2020. Les autorités françaises

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/05/AV.1017. Liège, le 22 août 2005

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/05/AV.1017. Liège, le 22 août 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.1017 Liège, le 22 août 2005 Objet : Demande de permis unique pour la construction et l exploitation d une station d épuration de 81 500 Equivalents- Habitants à Lives-sur-Meuse

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASSE-TERRE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 0800990 PREFET DE LA GUADELOUPE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Ibo Président-rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASSE-TERRE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 0800990 PREFET DE LA GUADELOUPE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Ibo Président-rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASSE-TERRE N 0800990 PREFET DE LA GUADELOUPE M. Ibo Président-rapporteur M. Porcher Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

Fiche explicative directive secteurs 1. Définition des droits exclusifs ou spéciaux

Fiche explicative directive secteurs 1. Définition des droits exclusifs ou spéciaux Orig. FR Fiche explicative directive secteurs 1 Définition des droits exclusifs ou spéciaux 1. L actuelle directive secteurs, directive 93/38/CEE, ainsi que la nouvelle directive secteurs, directive 2004/17/CE

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes. Gestion de la continuité des activités

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes. Gestion de la continuité des activités Exigences de contrôle pour les s externes Gestion de la Exigences de la gestion de la continuité des Description Niveaux de gestion de la Durée maximale d'interruption admissible Raisons de l'importance

Plus en détail

Livre V Titre 4 e Déchets. Partie réglementaire

Livre V Titre 4 e Déchets. Partie réglementaire Document téléchargé sur le site www.environnance.fr Le JO sur papier, qui seul fait juridiquement foi, est consultable dans les préfectures, mairies et bibliothèques. Code de l'environnement Livre V Titre

Plus en détail

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction Planification opérationnelle Introduction Objectifs A la fin de la séquence, le stagiaire sera capable de se positionner dans l ensemble de la planification opérationnelle. 1. Introduction : Feyzin FEYZIN

Plus en détail

ARTICLES DU CODE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE, INSERES ET/OU MODIFIES

ARTICLES DU CODE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE, INSERES ET/OU MODIFIES ARTICLES DU CODE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE, INSERES ET/OU MODIFIES PAR LES LOIS 2004-800 DU 06 AOUT 2004 ET 2004-1338 DU 08 DECEMBRE 2004 Article L. 611-10 (modifié par la loi n 2004-1338 du 08 décembre

Plus en détail

- 55 - TABLEAU COMPARATIF

- 55 - TABLEAU COMPARATIF - 55 - TABLEAU COMPARATIF Code des postes et télécommunications Proposition de loi relative à la couverture territoriale en téléphonie mobile de deuxième génération par la mise en œuvre prioritaire de

Plus en détail

DIRECTIVE 2001/23/CE DU CONSEIL

DIRECTIVE 2001/23/CE DU CONSEIL L 82/16 DIRECTIVE 2001/23/CE DU CONSEIL du 12 mars 2001 concernant le rapprochement des législations des États membres relatives au maintien des droits des travailleurs en cas de transfert d'entreprises,

Plus en détail

Chapitre I Dispositions générales

Chapitre I Dispositions générales Projet de loi sur la production d'électricité à partir d'énergies renouvelables Chapitre I Dispositions générales Article 1 : La présente loi fixe le régime juridique qui régit la réalisation de projets

Plus en détail

DROIT PUBLIC IMMOBILIER

DROIT PUBLIC IMMOBILIER P R E C I S I O N S U R L A D E F I N I T I O N D E L O T I S S E M E N T A P R O P O S D E L A R R E T R E N D U P A R L E C O N S E I L D E T A T L E 2 0 F E V R I E R 2 0 1 3, R E Q. N 3 4 5 7 2 8,

Plus en détail

ENQUETE PUBLIQUE. Du jeudi 24 octobre au lundi 25 novembre 2013 inclus sur le territoire de la commune de WEYERSHEIM

ENQUETE PUBLIQUE. Du jeudi 24 octobre au lundi 25 novembre 2013 inclus sur le territoire de la commune de WEYERSHEIM ENQUETE PUBLIQUE Du jeudi 24 octobre au lundi 25 novembre 2013 inclus sur le territoire de la commune de WEYERSHEIM Demande présentée par la Société Gravières d'alsace Lorraine à WEYERSHEIM en vue d'obtenir

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Proposition de Bruxelles, le 25.7.2001 COM(2001) 425 final 2001/0173 (COD) RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL concernant les denrées alimentaires et les

Plus en détail

Exploitation illégale des forêts : ce que dit le Plan d Action FLEGT de la Commission européenne

Exploitation illégale des forêts : ce que dit le Plan d Action FLEGT de la Commission européenne Plateforme Forêts - Communauté européenne : Briefing Exploitation illégale des forêts : ce que dit le Plan d Action FLEGT de la Commission européenne Introduction En raison de la préoccupation internationale

Plus en détail

Ordonnance MO-006-2016 obligeant à publier des manuels de mesures d urgence

Ordonnance MO-006-2016 obligeant à publier des manuels de mesures d urgence Dossier OF-Surv-Gen-08 Le 5 avril 2016 Destinataires : Toutes les sociétés détenant une autorisation de construire et d exploiter un oléoduc ou un gazoduc, ou une usine de traitement du gaz, réglementés

Plus en détail

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016.

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE STRASBOURG Strasbourg, le 14 juin 2016 N/Réf. : CODEP-STR-2016-024264 Monsieur le Directeur CHRU de Strasbourg Nouvel Hôpital Civil 1 place de l hopital BP 426 67091 Strasbourg

Plus en détail