Gert Van Der Linde. Conférence de l'icgfm, 1-5 Juin 2015 La GFP, le fondement de la gouvernance publique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gert Van Der Linde. Conférence de l'icgfm, 1-5 Juin 2015 La GFP, le fondement de la gouvernance publique"

Transcription

1 Gert Van Der Linde Spécialiste en chef, Gestion de la trésorerie La mondiale, région Afrique Conférence de l'icgfm, 1-5 Juin 2015 La GFP, le fondement de la gouvernance publique 1

2 Problèmes affectant la gestion de la trésorerie - Impacts négatifs et solutions potentielles Objectifs : Disposer de suffisamment de liquidités afin de répondre aux obligations en temps Minimiser voulu les coûts d'emprunt ; maximiser les retours sur les liquidités excédentaires Neutraliser l'impact des flux de trésorerie du gouvernement sur le secteur bancaire national Que se passe-t-il lorsque cela tourne mal? Pourquoi cela tourne habituellement mal? S'assurer que la configuration du CTU / SIGI soit réussie Principales techniques mises en œuvre afin d'atténuer les risques clés Défis en matière de mise en œuvre Discussion 2

3 Que se passe-t-il lorsque cela tourne mal... Encaissement des recettes et subventions estimées Milliards de shillings Recettes estimées Recettes actuelles Subventions estimée Subventions actuelles Recettes totales + subventions estimées Recettes totales + subventions - actuelles 3

4 Que se passe-t-il lorsque cela tourne mal... Variation en termes de développement et de dépenses relatives à d «autres biens et service» associés à une variation au sein des recettes Milliards de shillings Recettes totales + subventions variation Dév. + autres biens et services - variations 4 par Mouv. Moy. (Recettes totales + subventions variation) 4 par Mouv. Moy. (Dév. + autres biens et services variation) Rationnement de la trésorerie Extrêmement perturbante pour les programmes Potentiel de corruption élevé Susceptible de miner les priorités budgétaires Hausse des prix Gestion de liquidités de dernier ressort 4

5 Pourquoi cela tourne habituellement mal? Budgets peu fiables Réajustements significatifs en cours d'exercice sur les crédits budgétaires Prévisions de trésorerie inexactes Sous-encaissement des recettes Contrôles d'engagement inefficaces arriérés de dépenses Incapacité d'obtenir un financement par emprunt ou un financement à court terme Systèmes de paiement inefficaces Comptes bancaires non contrôlés soldes de trésorerie inactifs coûts d'emprunt inutiles Configuration inadéquate du CTU / SIGI 5

6 Rater la configuration du CTU... Ministère des finances Trésor public Grand-livre SIGI des Ministères compétents Réseau du Trésor public 7 Grand-livre SIGI du fonds consolidé Rapprochement manuel / automatique Souscomptabilités - Grand-livre SIGI 3 Réseau du Trésor public Transférer des lettres vers CBL 6 6 Manuel/numéri que États CTU Manuel États SWIFT commerciale no. 1 centrale CTU Réseau informatique du système bancaire CCA SPGMTR 4 Paiement Message commerciale no. X Demande de paiement approuvée Ministères compétents 2 2 Demande de paiement approuvée Sous-comptabilités commerciale no. 1 Réseau commerciale no. X Réseau 1 Maseru Services gérant des fonds public Ordre de paiement et facture soumis Circulation de la documentation/de Transactions l'information financières 1 Conseil local Services gérant des fonds public Ordre de paiement et facture soumis 5 Paiement direct vers le compte bénéficiaire Commerciale no. 1 Succursales Conseils locaux Personnes physiques et fournisseurs Commerciale no. X Succursales Contribuables 6

7 S assurer que la configuration du CTU / SIGI soit réussie Ministère des finances Trésor public Grand-livre SIGI du fonds consolidé 7 Rapprochements automatiques 3 Instruction EFT vers CBL VPN sécurisé 6 Numérique États CTU SWIFT centrale CTU Réseau informatique du système bancaire CCA SPGMTR 4 Paiement Message Réseau du Trésor public commerciale no. 1 commerciale no. X 2 Autres Ministères compétents Maseru et conseil local Services gérant des fonds public 1 Demande de paiement approuvée Ordre de paiement et facture soumis Circulation de la documentation/de Transactions l'information financières Ministère de l'administration du territoire 1 Ordre de paiement et facture soumis Conseils locaux (Appuyés par des souscomptabilités) 5 Paiement direct vers le compte bénéficiaire commerciale no. 1 Réseau Commerciale no. 1 Succursales Personnes physiques Fournisseurs commerciale no. X Réseau Commerciale no. X Succursales Contribuables 7

8 Principales techniques mises en œuvre afin d'atténuer les risques Compte de trésorerie unique / Configuration du SIGI Ensemble intégré de comptes bancaires sous gestion de la trésorerie ; assainissement Contrôle de la trésorerie suite à l'ouverture, à la comptabilité et au rapprochement de comptes bancaires Traitement de paiement paiements électroniques et rapprochements Processus opérationnel et intégration de la comptabilité sain(e) Budgets crédibles, soutenus par des prévisions de flux de trésorerie crédibles (associant également les plans de travail aux plans d'achats et aux engagements) Bons de souscription (prélèvement autorisés sur le fonds consolidé) Contrôle des engagements et comptabilité Frais d'émission - instruments à court terme Dispositions intergouvernementales 8

9 Afrique du Sud - dispositions intergouvernementales en matière de gestion de la trésorerie centrale de l'afrique du Sud Investir Gouvernements Sous-nationaux Entités Publiques Combler le déficit des emprunts publics Investir Entreprise publique d'assurance-dépôts (filiale) Investir Combler le déficit des emprunts publics Gouvernement national 9 3

10 Défis en matière de mise en œuvre... Volonté politique Identification des et contrôle des comptes bancaires Ministères / Services / Fonds / Entités publiques Prévision des exigences en matière de recettes et de trésorerie (en associant les plans de travail, les coûts récurrents, les plans d'achats et les engagements contractuels) Décalages entre la perception des recettes et les services bancaires Données fiables - rapprochements bancaires en temps voulu Intégration des données, des processus et des systèmes (compléter le GL, surtout en ce qui concerne la comptabilité de caisse) Financements extrabudgétaires par des bailleurs de fonds Intégration des fonctions de gestion de la dette et de la trésorerie 10

11 11

1 2 3 4 Aide à l animateur Les opérations de trésorerie sont définies comme «les mouvements de numéraire, de valeurs mobilisables, de comptes de dépôts et de comptes courants, ainsi que les opérations

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE Objectif(s) : o Encaissements prévisionnels, o Décaissements prévisionnels, o Trésorerie prévisionnelle. Pré requis : o Connaissances

Plus en détail

COMPTABLE CONTRAT DE 12 MOIS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO)

COMPTABLE CONTRAT DE 12 MOIS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO) COMPTABLE CONTRAT DE 12 MOIS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO) L Ordre des métiers de l Ontario est un organisme géré par l industrie ayant pour mission de protéger l intérêt public en réglementant et en

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Définition du : C est l'ensemble des opérations réalisées, de l'achat (matières premières, fournitures,

Plus en détail

Cahier des spécifications techniques des fichiers Infocentre EPN

Cahier des spécifications techniques des fichiers Infocentre EPN Cahier des spécifications techniques des fichiers Infocentre EPN Version du 26 juin 2015 Ce cahier des spécifications techniques a pour objet de prendre en compte les nouveaux états de comptabilité budgétaire

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Cadre budgétaire et fiscal

Cadre budgétaire et fiscal Cadre budgétaire et fiscal Séminaire sur la gestion du risque social Paris, 30 juin 2003 Brian Ngo Politique fiscale : une vue d ensemble Utilise la puissance des impôts (T), des dépenses (G) et des emprunts

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Gestion de trésorerie Optimiser la gestion financière de l entreprise à court terme Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3250-4

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Le processus budgétaire

Le processus budgétaire Le processus budgétaire fédéral Le budget Le document stratégique le plus important publié par le gouvernement chaque année Instrument de communication des priorités de l'état : élections, discours du

Plus en détail

1 2 3 Aide à l animateur : Lebudgetestl actepar lequelsontprévues etautorisées les recettes et les dépenses de l organisme. L article 175 du décret GBCP prévoit que le dossier de présentation du budget

Plus en détail

Rapport de Gestion 2008

Rapport de Gestion 2008 Rapport de Gestion 2008 2 ème partie : Rapports Financiers A. Comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2008 Présentation Commerciale Groupe Affine Comptes consolidés au 31 décembre 2008 Page 2 SOMMAIRE

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUESTAFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUESTAFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUESTAFRICAINE Bénin Mali Burkina Faso Côte-d'Ivoire PLACE DE LA GESTION DE LATRESORERIE DANS LE NOUVEAU CADRE HARMONISE DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE L UEMOA Niger Sénégal

Plus en détail

Présentation du cours de trésorerie

Présentation du cours de trésorerie Présentation du cours de trésorerie Chapitres étudiés : 1. Budget de trésorerie et BFR normatif 2. Environnement financier et bancaire de l entreprise 3. Gestion des liquidités en date de valeur 4. Instruments

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités :

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : 1 2 3 4 Aide à l animateur La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : Comptabilité générale (3 étapes) : la charge est comptabilisée lors de la certification

Plus en détail

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013 Vérification des pratiques de gestion du Secteur du dirigeant principal des finances () 1. Le dirigeant principal des finances () doit s assurer qu on dispose d une vue consolidée et intégrée des structures

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

Gestion de la trésorerie

Gestion de la trésorerie Conseils Economiques Généraux Gestion de la trésorerie Petit-déjeuner des Start-ups du 28 février 2003 Office de la Promotion Economique du Canton de Genève 1 Start-ups Paramétrisation du projet «Start-up»

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : LES AMORTISSEMENTS I DEFINITION... 2 II LES OPERATIONS COMPTABLES... 2

FICHE TECHNIQUE : LES AMORTISSEMENTS I DEFINITION... 2 II LES OPERATIONS COMPTABLES... 2 FICHE TECHNIQUE : LES AMORTISSEMENTS Sommaire I DEFINITION... 2 II LES OPERATIONS COMPTABLES... 2 A/ L amortissement réel... 2 B/ L amortissement neutralisé... 2 1 - Biens acquis sur dotation... 3 2 -

Plus en détail

ANNEXE À LA LOI DE FINANCES INITIALE POUR COMPTES DE COMMERCE

ANNEXE À LA LOI DE FINANCES INITIALE POUR COMPTES DE COMMERCE R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E ANNEXE À LA LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2015 COMPTES DE COMMERCE NOTE EXPLICATIVE Sont développées dans le présent document les évaluations de recettes et de dépenses

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : LES PROVISIONS I - DEFINITION...3. On distingue trois catégories de provisions :...3 II - TECHNIQUE COMPTABLE...

FICHE TECHNIQUE : LES PROVISIONS I - DEFINITION...3. On distingue trois catégories de provisions :...3 II - TECHNIQUE COMPTABLE... FICHE TECHNIQUE : LES PROVISIONS Sommaire I - DEFINITION...3 On distingue trois catégories de provisions :...3 II - TECHNIQUE COMPTABLE...3 Principes généraux :...3 1 - Constitution d une provision :...3

Plus en détail

Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL. Valérie Moens ASBL Ideji

Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL. Valérie Moens ASBL Ideji Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL Valérie Moens ASBL Ideji 1 Table des matières 1. Gestion financière au sein d'une ASBL 2. Elaboration du budget: 1. Introduction 2. Planification stratégique

Plus en détail

Direction des accords bancaires

Direction des accords bancaires Direction des accords bancaires Secteur de la gestion bancaire et de la trésorerie Christine Lacroix Le 26 novembre 2013 Agenda 1. Direction des accords bancaires 2. Intervenants et partenaires 3. Approvisionnement

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

ASSAINISSEMENT COLLECTIF QUEAUX

ASSAINISSEMENT COLLECTIF QUEAUX ASSAINISSEMENT COLLECTIF QUEAUX ETUDE FINANCIERE PROSPECTIVE HYPOTHESE: QUEAUX TRANSFERE SA COMPETENCE ASSAINISSEMENT COLLECTIF AU SIVEER HYPOTHESES RETENUES POUR L ETUDE Le projet d investissement comprend

Plus en détail

Loi sur les finances de la Confédération

Loi sur les finances de la Confédération Loi sur les finances de la Confédération (Loi sur les finances, LFC) (Optimisation du modèle comptable de la Confédération) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

Guide du rapport financier 2014

Guide du rapport financier 2014 Guide du rapport financier 2014 Décembre 2014 Direction générale des finances municipales TABLE DES MATIÈRES Page INTRODUCTION... 3 1. ATTESTATION DU TRÉSORIER OU DU SECRÉTAIRE-TRÉSORIER (page S3)... 5

Plus en détail

RESTITUTIONS BUDGETAIRES ET COMPTABLES TRANSITOIRES AU FORMAT GBCP

RESTITUTIONS BUDGETAIRES ET COMPTABLES TRANSITOIRES AU FORMAT GBCP RESTITUTIONS BUDGETAIRES ET COMPTABLES TRANSITOIRES AU FORMAT GBCP Dispositif transitoire pour les organismes qui ne seront pas en mesure de mettre en œuvre le modèle de gestion GBCP dans leur système

Plus en détail

Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012

Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012 Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012 Objet : modification du règlement financier de la CNRACL M. Domeizel, Président, rend compte de l exposé suivant : Exposé L article 13-4 du

Plus en détail

Politique de gestion financière et d approvisionnement

Politique de gestion financière et d approvisionnement Politique de gestion financière et d approvisionnement Modifiée lors du C.A. du 13 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 1 Dispositions générales... 2 1. Objet... 2 Règles de gestion financière...

Plus en détail

Règlement no 144-2014 02 décembre 2014

Règlement no 144-2014 02 décembre 2014 Règlement no 144-2014 02 décembre 2014 Règlement 144-2014 décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaire et la délégation d autorisation de dépenses 2015 ATTENDU QU en vertu du deuxième alinéa

Plus en détail

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS R Cordier LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS 1 ) Le bouclage de la construction budgétaire Chaque entreprise se doit d'anticiper ses flux financiers afin d'assurer sa solvabilité

Plus en détail

GUIDE DIDACTIQUE DU PLAN COMPTABLE DE L ETAT CEMAC TOME 2 RELATIF AUX FONCTIONNEMENT DES COMPTES DIVISIONNAIRES

GUIDE DIDACTIQUE DU PLAN COMPTABLE DE L ETAT CEMAC TOME 2 RELATIF AUX FONCTIONNEMENT DES COMPTES DIVISIONNAIRES COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE GUIDE DIDACTIQUE DU PLAN COMPTABLE DE L ETAT CEMAC TOME 2 RELATIF AUX DES COMPTES DIVISIONNAIRES Directive n 03/11-UEAC-195-CM-22 relative au plan

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO Janvier 2004 CONVENTION DU CAISSIER DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENTRE La REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, représentée par le Ministre

Plus en détail

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois 03 RESSOURCES FINANCIÈRES

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois 03 RESSOURCES FINANCIÈRES 03 RESSOURCES FINANCIÈRES 03 - RESSOURCES FINANCIÈRES / FINANCEMENT 03.01 Règles budgétaires et calcul des subventions de fonctionnement Documents relatifs au calcul des subventions de fonctionnement

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Les documents comptables et financiers

Les documents comptables et financiers Les documents comptables et financiers Les documents comptables et financiers servent à obtenir, gérer et planifier les ressources financières d une organisation FINANCE VS COMPTABILITÉ Concernent tous

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Orientation Monsieur Lindenbluth est le propriétaire d un magasin spécialisé dans la vente de jouets et de trains miniatures. Votre fiduciaire a reçu le mandat de le conseiller

Plus en détail

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité Nations Unies ST/SGB/2003/16 Secrétariat 21 novembre 2003 Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité En application de la

Plus en détail

StartNet. Client-Serveur

StartNet. Client-Serveur Prélèvements Gestion des effets Gestion des chèques Gestion de trésorerie Virements étrangers Saisie des flux pour les LCR Rapprochement comptable Gestion des relevés de comptes Prélèvements Gestion des

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE Juin 2004 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES 2. REGLES DE GESTION FINANCIERE 2.1 Approbation des budgets 1 2.2 Vérification des livres comptables 1 2.3 États

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND Partie III Le PCG (FR GAAP) 1 Plan comptable et Système d enregistrement des transactions. 2 LE PLAN COMPTABLE 3 PCG Téléchargeable sur : www.lacompta.org/doc/plancomptable-francais.pdf PCG sur Iphone

Plus en détail

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada IGF Québec : Journée thématique sur la gestion des risques Philippe Lajeunesse, Directeur principal Planification

Plus en détail

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN L'objectif de ce module est de vous familiariser avec le vocabulaire comptable et de vous faire comprendre ce que décrit un bilan Une entreprise vit dans le monde économique

Plus en détail

Introduction à la comptabilité

Introduction à la comptabilité Introduction à la comptabilité L activité économique consiste à produire des biens et des services utiles et suffisamment rares susceptibles d être vendus. Cette production se déroule au sein des entreprises.

Plus en détail

Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit

Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit Le président d une entreprise, Entrecom ltée, est très heureux de montrer ses états financiers à son gérant de banque. Le directeur de la

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 4 Mars 2015

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 4 Mars 2015 sous la présidence de Monsieur, Maire de Saint Sulpice la Forêt. N 15-03-04/01 FINANCES / VOTE DU COMPTE ADMINISTRATIF 2014 DU BUDGET COMMUNE ET BUDGETS ANNEXES Après délibération, le Conseil Municipal,

Plus en détail

Principes de comptabilité et de gestion financière

Principes de comptabilité et de gestion financière Commission de Développement Économique des Premières Nations du Québec et du Labrador Principes de comptabilité et de gestion financière Les 25 et 26 janvier 2011 à Québec Plan de cours Présenté par :

Plus en détail

II.4. FINANCES ET DETTE PUBLIQUES

II.4. FINANCES ET DETTE PUBLIQUES 1 II.4. FINANCES ET DETTE PUBLIQUES II.4.1. FINANCES PUBLIQUES Les opérations financières du Trésor se sont clôturées sur un déficit budgétaire (base droits constatés) plus lourd, passant de 19.477,7 à

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE

EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE INTRODUTION Le tableau de l OEC tout comme le tableau de la banque

Plus en détail

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Prof. Jean-Pierre Chardonnens Éléments et processus de la comptabilité sont répertoriées dans Les transactions la comptabilité des rapports et les informations sont résumées dans

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

GUIDE DIDACTIQUE DU PCE - UEMOA. Tome 2 RELATIF AU FONCTIONNEMENT DES COMPTES

GUIDE DIDACTIQUE DU PCE - UEMOA. Tome 2 RELATIF AU FONCTIONNEMENT DES COMPTES UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------- GUIDE DIDACTIQUE DU PCE - UEMOA Tome 2 RELATIF AU DES COMPTES (Directive n 09/2009/CM/UEMOA portant plan comptable de l Etat au sein de l UEMOA) 1

Plus en détail

Section Gestion comptable publique n 15-0007

Section Gestion comptable publique n 15-0007 DIRECTION GENELE DES FINANCES PUBLIQUES Section Gestion comptable publique n 15-0007 NOR : FCPE1525868J Instruction du 16 octobre 2015 MODALITES DE RETITEMENT DES CONVENTIONS DE RESSOURCES AFFECTEES. Bureau

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté le 29 juin 2009 par le conseil d'administration (275 e assemblée résolution n o 2321) Modifié le 21 avril 2015 par le conseil d administration (310 e assemblée

Plus en détail

(Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004)

(Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004) RÈGLEMENT FINANCIER (Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004) Article 1 er Objet 1.1 Le Règlement Financier est l outil d aide à la gestion comptable et financière de la Fédération. Il vise

Plus en détail

3. Le cycle budgétaire et financier

3. Le cycle budgétaire et financier 3. Le cycle budgétaire et financier Le but de cette section est de présenter les principaux processus et de faire ressortir les dates importantes de réception ou de transmission d informations avec le

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE SYSTÈME COMPTABLE DE L ENTREPRISE SUIVI BUDGÉTAIRE FILIALE DIRECTION UNITÉ PROJET

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE SYSTÈME COMPTABLE DE L ENTREPRISE SUIVI BUDGÉTAIRE FILIALE DIRECTION UNITÉ PROJET SCRABBLE WEB COMPTA COMPTABILITÉ DES ENGAGEMENTS COMPTABILITÉ FINANCIÈRE SYSTÈME COMPTABLE DE L ENTREPRISE COMPTABILITÉ ANALYTIQUE INTÉGRÉ SUIVI BUDGÉTAIRE SUIVI DE LA TRÉSORERIE FILIALE USINE DIRECTION

Plus en détail

La planification financière

La planification financière La planification financière La planification financière est une phase fondamentale dans le processus de gestion de l entreprise qui lui permet de limiter l incertitude et d anticiper l évolution de l environnement.

Plus en détail

Gestion de la trésorerie 3-211-02

Gestion de la trésorerie 3-211-02 Gestion de la trésorerie 3-211-02 Séance 1 Introduction aux cours Qu est que la gestion de trésorerie???? Notion peu enseignée dans les écoles de gestion au Canada. Néanmoins, il s agit d un sujet d une

Plus en détail

«LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE»

«LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE» «LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE» I. Introduction II. Définitions des notions clés III. Optimisation des régies financières IV. Conclusion INTRODUCTION

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

Mise en place des normes IPSAS, l'expérience de l'etat de Genève

Mise en place des normes IPSAS, l'expérience de l'etat de Genève Mise en place des normes IPSAS, l'expérience de l'etat de Genève Présentation de l'inspection cantonale des finances de Genève Séminaire international EURORAI à BAD-HOMBURG Acteurs de la normalisation

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

ff ~ ~ ;J ----------

ff ~ ~ ;J ---------- Cour Pénale Internationale International Criminal Court RENDU PUBLIC le 22 novembre 2012 par application de la circulaire ICC/INF/2012/020 l/ \) ff ~ ~ ;J ---------- L~ Greffe ~~ The Registr y Instruction

Plus en détail

Version 1.00 adoptée par l'assemblée Générale du 21 janvier 2006

Version 1.00 adoptée par l'assemblée Générale du 21 janvier 2006 RÈGLEMENT RÈGLEMENT FINANCIER FINANCIER Version 1.00 adoptée par l'assemblée Générale du 21 janvier 2006 Article 1er- Objet 1.1 Le Règlement Financier est l'outil d'aide à la gestion comptable et financière

Plus en détail

MODULE 6 - TRÉSORERIE ET GESTION BANCAIRE

MODULE 6 - TRÉSORERIE ET GESTION BANCAIRE MANUEL DE GESTION FINANCIÈRE POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE FONDS EUROPÉENS DESTINÉS AUX ACTIONS EXTÉRIEURES - Histoire vraie Notre ONG, la «Croix verte», était basée au Royaume-Uni et gérait plusieurs projets

Plus en détail

La Banque Postale, nouvel acteur du financement local. Avril 2012

La Banque Postale, nouvel acteur du financement local. Avril 2012 La Banque Postale, nouvel acteur du financement local Avril 2012 Sommaire 1. La Banque Postale, une banque pas comme les autres 2. au service des territoires 3. Le financement, une nouvelle étape au service

Plus en détail

Règlement financier du CIT

Règlement financier du CIT Règlement financier du CIT Applicable à partir du 1 er janvier 2007 I Dispositions générales 1 But Le présent règlement régit la gestion financière du Comité international des transports ferroviaires (CIT).

Plus en détail

Réunion ASA. Prades 3 décembre 2014

Réunion ASA. Prades 3 décembre 2014 Réunion ASA Prades 3 décembre 2014 EXECUTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE Points de repère Exécution budgétaire et comptable: Points de repère Une application de l instruction M14 < 500 habitants Améliorer

Plus en détail

DCG session 2014 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif

DCG session 2014 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DCG session 2014 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 ACQUISITION D UNE IMMOBILISATION AVEC CLAUSE DE RÉSERVE DE PROPRIÉTÉ 1. Rappeler la définition d une clause de réserve de propriété.

Plus en détail

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Monnaie Fonction de la monnaie Moyen de paiement: troc incompatible avec une forte division du travail acceptation

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Direction Générale des Douanes et Droits Indirects. Programme des épreuves. Concours d inspecteur des douanes interne

Direction Générale des Douanes et Droits Indirects. Programme des épreuves. Concours d inspecteur des douanes interne Direction Générale des Douanes et Droits Indirects Programme des épreuves Concours d inspecteur des douanes interne CONCOURS INTERNE Analyse, parmi plusieurs sujets proposés, d un dossier sur l organisation,

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000 LA TRESORERIE 1. Présentation des composantes de la trésorerie 3.2. La TVA à décaisser 1.1. Qu est ce que la trésorerie 2. Les encaissements : de la prévision des ventes au budget prévisionnel des recettes

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Harmonisation des règles comptables

Harmonisation des règles comptables CONTEXTE À compter de l année 2007, l ensemble des municipalités appliqueront les principes comptables généralement reconnus (PCGR) recommandés par le conseil sur la comptabilité du secteur public (CCSP)

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

LA GESTION BUDGETAIRE LA DIVERSITÉ DES BUDGETS - LE BUDGET DE TRÉSORERIE

LA GESTION BUDGETAIRE LA DIVERSITÉ DES BUDGETS - LE BUDGET DE TRÉSORERIE LA GSTION BUDGTAI LA DIVSITÉ DS BUDGTS - L BUDGT D TÉSOI La comptabilité générale et la comptabilité analytique renseignent le gestionnaire sur une situation passée : - la comptabilité générale permet

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

Formation Atmansoft :

Formation Atmansoft : La particularité de la mise en place d une gestion de trésorerie, c'est-à-dire afin de devancer ses engagements, de connaître ses besoins et de respecter ses lignes d autorisations de découvert est devenu

Plus en détail

Définition et finalités de l analyse financière

Définition et finalités de l analyse financière Définition et finalités de l analyse financière FICHE I Définition L analyse financière recouvre un ensemble de techniques et d outils visant à traduire la réalité d une entreprise en s appuyant sur l

Plus en détail

Rôle de la fonction finance

Rôle de la fonction finance La fonction finance Rôle de la fonction finance Assurer aux décideurs qu ils disposent des fonds nécessaires à l instant T pour financer les investissements nécessaires à la croissance et au développement

Plus en détail

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Adopté au conseil d administration du 10 juin 2004 Modifications

Plus en détail

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE CONFÉRENCE INTERNATIONALE FRANCOPHONE DE L UFAI ESTHER STERN, CONSEILLÈRE INTERRÉGIONALE, GESTION DES FINANCES PUBLIQUES NATIONS

Plus en détail

Rapport Analyse Financière

Rapport Analyse Financière BLANC Michaël DEBYSER Antoine L3 Promo 2008 Groupe C Rapport Analyse Financière 1. Bilan de la société LAFIN : Le bilan décrit l état et la répartition du patrimoine de l entreprise à une date donnée.

Plus en détail

La comptabilité analytique : un outil indispensable pour la gestion et le suivi des projets.

La comptabilité analytique : un outil indispensable pour la gestion et le suivi des projets. La comptabilité analytique : un outil indispensable pour la gestion et le suivi des projets. STAND 114 SOMMAIRE 1. Rôles et objectifs de la comptabilité analytique a) Rôle b) Objectifs 2. Organisation

Plus en détail

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux En 2013, on prévoit que les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux atteindront 138,3

Plus en détail

Comme expliqué dans la note d information, les organismes municipaux ne peuvent plus inscrire de débiteurs pour de tels transferts.

Comme expliqué dans la note d information, les organismes municipaux ne peuvent plus inscrire de débiteurs pour de tels transferts. Précisions sur le traitement comptable des paiements de transfert lorsque les dépenses de fonctionnement subventionnées ont déjà été réalisées et que le transfert est versé de façon pluriannuelle par la

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail