Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 1

2 2

3 3

4 4

5 5

6 Vous me permettrez de dire un mot sur la question des tarifs dans le contexte de ces résultats financiers. 1. Hausses de tarifs par rapport à la hausse du bénéfice net depuis Expliquer pourquoi les tarifs augmentent 2. Coûts (Approv + T&D); pas bénéfice 3. Hausse du bénéfice vient de : production / exportations, et baisse des frais financiers 2. Hausse de tarifs par rapport au contrôle des coûts dans l entreprise 6

7 De 2002 à 2006, on a mis en exploitation : km de lignes de distribution 500 km de lignes de transport 3 nouvelles centrales Et clients, surtout résidentiels. 7

8 Durant cette période, les charges d exploitation courantes de l'entreprise ont augmenté d à peine 1 %, au total. Durant la même période, de 2002 à 2006, l'ipc a augmenté de 9%. On a donc réalisé un réel gain d efficience au niveau de l'exploitation, dans un contexte de croissance. Et on va continuer de travailler dans ce sens là pour bien contrôler nos coûts tout en offrant un service de qualité avec un réseau dont la fiabilité n'est pas compromise. 8

9 9

10 10

11 Il y a aussi la nouvelle interconnexion de MW avec l'ontario, pour favoriser la croissance de nos exportations. Un projet qui devrait être complété à l'été

12 Si l'hydroélectricité au Québec fournit la base de nos approvisionnements renouvelables, c'est aussi l'hydroélectricité qui facilite le développement complémentaire et l'intégration de l'énergie éolienne. On a acheté un premier MW, qui est en voie d'être intégré au réseau. Un deuxième appel d'offres en éolien, pour MW celui-là, est présentement en cours. Les propositions sont attendues pour plus tard cette année. 12

13 13

14 Les moyens sont assez évidents: plus d'efficacité énergétique à tous les niveaux; Aux États-Unis 50 % de l électricité est produite à partir du charbon 20 % en Ontario 14

15 plus d'énergie renouvelable, moins de charbon; plus d'innovation technologique À tous ces niveaux, Hydro-Québec est active. 15

16 Notre Plan global en efficacité énergétique (PGEE), vise des objectifs ambitieux : des économies d énergie annuelles de 4,7 milliards de kwh à l horizon 2010, soit la consommation de près de résidences, et 8 milliards de kwh à l'horizon En tenant compte de la contribution des clients, c est plus de 2 G $ qui seront investis en efficacité énergétique d ici En 2007, on prévoit investir plus de 250 millions de $ au niveau des programmes d'efficacité énergétique. 16

17 2006 a été une autre bonne année en efficacité énergétique. Nos clients ont réalisé des économies d'énergie de près de 615 millions de kilowattheures, soit quelque 100 millions de kilowattheures de plus que prévu. En 2007, on prévoit investir plus de 250 millions de $ au niveau des programmes d'efficacité énergétique. 17

18 Si tous les ménages québécois remplaçaient toutes les ampoules à incandescence par des ampoules fluocompactes Nombre moyen d ampoules par ménage = 21,3 Nombre total d ampoules = 63 millions 18

19 La réduction des GES passe aussi par un développement soutenu de toutes les énergies renouvelables : l'hydroélectricité là où il existe un potentiel comme au Québec, l'éolien à grande échelle, le solaire qui est prometteur à terme grâce aux efforts de recherche/développement considérables dans ce domaine, et la biomasse. Là où l'hydroélectricité n'est pas une option, le nucléaire est appelé à se développer à nouveau comme alternative aux centrales au charbon. 19

20 20

21 21

22 22

23 23

24 Hydro-Québec voit sa contribution à plusieurs niveaux: 1. la fourniture d'énergie renouvelable, bien sûr, (Péribonka 1 million de véhicules 3 millions de tonnes de CO2 évitées chaque année.) et 2. la technologie des moteurs électriques / et l'électronique de puissance associée. TM4, une filiale d Hydro-Québec (que nous détenons avec le Groupe industriel Dassault, de France) développe des systèmes de motorisation électrique destinés aux grands fabricants de véhicule électrique. Le moteur TM4 de dernière génération se distingue par son efficacité, qui peut atteindre au-delà de 96 %. Plus petit et plus léger que les autres moteurs électriques, il accroît la performance et l'autonomie des véhicules. 3. L intégration technologique aux réseaux de transport et de distribution. L avenir c est quoi? C est l hybride rechargeable selon nous. 24

25 kw = MW = Projet Romaine. Il reste beaucoup de chemin à parcourir, mais on croit beaucoup que l'électricité aura un rôle significatif dans le transport terrestre dans un avenir pas trop éloigné (comme il y a 100 ans). 25

26 Avec nos trois grandes orientations: l efficacité énergétique; le développement des énergies renouvelables et des exportations d'énergie propre en croissance et l innovation technologique, on le voit, Hydro-Québec fournit de l énergie propre et renouvelable à un prix avantageux et contribue à la réduction des émissions de GES. C'est une bonne chose. Et l'avenir s'annonce très prometteur Merci. 26

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

Afrique du Sud : émissions de CO 2 depuis 1990

Afrique du Sud : émissions de CO 2 depuis 1990 Afrique du Sud À la croisée des chemins Objectif climatique : réduction des émissions entre 398 et 614 millions de tonnes équivalent CO 2 d ici 2030 (équivalent à une augmentation de 20 à 82 % par rapport

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Inde : émissions de CO 2 depuis 1990

Inde : émissions de CO 2 depuis 1990 Inde Mise en route Objectif climatique : 33-35 % d une baisse de l intensité carbone à l horizon 2030 par rapport au niveau de 2005 Émissions de CO 2 actuelles par rapport au niveau de 1990 : 238 % Émissions

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail

Calcul des subventions implicites pour chaque filière

Calcul des subventions implicites pour chaque filière Calcul des subventions implicites pour chaque filière Annexe technique à la Note économique sur les coûts croissants de la production d électricité au Québec Objet de la Note économique : L argument économique

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Standing Committee on Finance 2011 Pre-Budget Consultations

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Standing Committee on Finance 2011 Pre-Budget Consultations Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Standing Committee on Finance 2011 Pre-Budget Consultations Août 2011 Alliance canadienne du camionnage : Fédération regroupant

Plus en détail

Intervention de Steve DUMONT lors du Débat d'orientation Budgétaire

Intervention de Steve DUMONT lors du Débat d'orientation Budgétaire Intervention de Steve DUMONT lors du Débat d'orientation Budgétaire Comme l année dernière vous dénoncez la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement à juste titre mais je crains que, même si demain,

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

Négociations sur le climat : coup de froid prolongé

Négociations sur le climat : coup de froid prolongé Négociations sur le climat : coup de froid prolongé - Accord a minima à la conférence de Doha Pérennisation du protocole de Kyoto mais seuls restent engagés pour l'instant l'union européenne, l'australie,

Plus en détail

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 Communication Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 - Les charges se service public continuent d augmenter à

Plus en détail

Note relative aux arrêtés tarifaires sur l électricité photovoltaïque du 4 mars 2011. SRER, 14 mars 2011

Note relative aux arrêtés tarifaires sur l électricité photovoltaïque du 4 mars 2011. SRER, 14 mars 2011 Note relative aux arrêtés tarifaires sur l électricité photovoltaïque du 4 mars 20. SRER, 4 mars 20 Contexte Malgré les baisses successives des tarifs d achat de janvier et septembre 200, le rythme de

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

LE PROJET DE PRELEVEMENT KILOMETRIQUE

LE PROJET DE PRELEVEMENT KILOMETRIQUE Avis de l Union Wallonne des Entreprises UNION WALLONNE DES ENTREPRISES Chemin du Stockoy, 1-3 à 1300 WAVRE Tél. + 32 (0) 10 47.19.41 - Fax : + 32 (0) 10 45 33 43- E-mail : samuel.saelens@uwe.be 1. Introduction

Plus en détail

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Capital Humain & Technologies Direction des Affaires Générales Département des Etudes et de la Documentation Thème du mois LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Plan : Introduction

Plus en détail

électricité 100% renouvelable

électricité 100% renouvelable Vers une production d éd électricité 100% renouvelable 20 mai 2011 Bernard MULTON ENS de Cachan SATIE - CNRS Site de Bretagne L énergie, un concept physique unifié, pour décrire les transformations indispensable

Plus en détail

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal Statut: Draft Ibrahima NIANE, Directeur de l Electricité WWW.ECREEE.ORG Présentation Générale et Situation Energétique du Sénégal Présentation

Plus en détail

-et- RAPPORT BRIGITTE BLAIS CONSEILLÈRE EN COMMUNICATION SCIENTIFIQUE

-et- RAPPORT BRIGITTE BLAIS CONSEILLÈRE EN COMMUNICATION SCIENTIFIQUE Page i C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL DOSSIER R-3748-2010 RÉGIE DE L'ÉNERGIE HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION PLAN D APPROVISIONNEMENT 2011-2020 HYDRO-QUÉBEC En sa qualité de Distributeur

Plus en détail

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte Loi Transition Énergétique pour la croissance verte (n 2015-992 du 17 Août 2015 J.O. 18/08/2015) Une opportunité pour l'économie Aveyronnaise CCI AVEYRON DREAL Midi-Pyrénées DDT de l'aveyron www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014. Version finale janvier 2015 suite à consultation publique

Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014. Version finale janvier 2015 suite à consultation publique Schéma décennal de développement du réseau Édition 2014 Version finale janvier 2015 suite à consultation publique RTE publie son 4 ème Schéma décennal de développement du réseau Conformément aux missions

Plus en détail

Un bus qui se recharge sur le parcours

Un bus qui se recharge sur le parcours Un bus qui se recharge sur le parcours Pour la première fois en Suisse, les Transports publics genevois utilisent un bus articulé à batterie pour le transport urbain des personnes. Une batterie de petite

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Maintien d une saine gestion financière et économique

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Maintien d une saine gestion financière et économique LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Maintien d une saine gestion financière et économique février 1999 «la dernière année se caractérise par un incroyable climat d incertitude économique,

Plus en détail

Lowering the bar : options pour que l industrie automobile parvienne à 80g CO 2 /km (3l/100 km) d ici 2020 en Europe

Lowering the bar : options pour que l industrie automobile parvienne à 80g CO 2 /km (3l/100 km) d ici 2020 en Europe Note d information - 20 mai 2010 Lowering the bar : options pour que l industrie automobile parvienne à 80g CO 2 /km (3l/100 km) d ici 2020 en Europe Une étude du Centre de recherche sur l industrie automobile

Plus en détail

La Compagnie du Vent installe plus de 110 mégawatts éoliens en Picardie

La Compagnie du Vent installe plus de 110 mégawatts éoliens en Picardie La Compagnie du Vent installe plus de 110 mégawatts éoliens en Picardie Alors qu elle ne compte à ce jour aucune éolienne en fonctionnement en Picardie, La Compagnie du Vent prévoit d y installer au moins

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil IUE 454-A

Secrétariat du Grand Conseil IUE 454-A Secrétariat du Grand Conseil IUE 454-A Date de dépôt: 10 octobre 2007 Messagerie Réponse du Conseil d Etat à l'interpellation urgente écrite de M. Pierre Kunz : Les SIG veulent augmenter le prix de l'électricité

Plus en détail

Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine. Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com

Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine. Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com Loi 13-09 Le développement des sources d énergies renouvelables nationales constitue l

Plus en détail

D É V E L O P P E M E N T D U N N O U V E A U S E G M E N T D E M A R C H É P O U R L E G A Z N A T U R E L A U Q U É B E C :

D É V E L O P P E M E N T D U N N O U V E A U S E G M E N T D E M A R C H É P O U R L E G A Z N A T U R E L A U Q U É B E C : D É V E L O P P E M E N T D U N N O U V E A U S E G M E N T D E M A R C H É P O U R L E G A Z N A T U R E L A U Q U É B E C : U T I L I S A T I O N D E G A Z N A T U R E L L I Q U É F I É P O U R A P P

Plus en détail

L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs

L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs L option de mesurage net : une solution verte pour les autoproducteurs Forte de son engagement envers l environnement et le développement durable,

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

ocher la réponse exacte ci-dessous

ocher la réponse exacte ci-dessous ocher la réponse exacte ci-dessous Cochez uniquement la réponse exacte : Proposition 1 : Proposition 2 : Proposition 3 : Proposition 4 : Correction du Bac Blanc n o 2 1 ère L-ES 2013 Physique-Chimie Le

Plus en détail

LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES

LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES L étude WETO-H2 a permis d élaborer une projection de référence du système énergétique mondial ainsi que

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque Autoconsommation photovoltaïque André JOFFRE Energivie 25-10-2013 Autoconsommation 2 Évolution des prix d achat de l électricité réseau La fin des tarifs électriques réglementés est programmée pour 2015

Plus en détail

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU Concertation sur le projet de transformation du centre de traitement des déchets ménagers à Ivry-Paris 13 Groupe de Travail du 4 avril 2016 Thématique : Alternatives à la méthanisation sur site / valorisation

Plus en détail

Rencontre des cadres du secteur, Alger, 25 mai 2015. Allocution introductive de M. le Ministre.

Rencontre des cadres du secteur, Alger, 25 mai 2015. Allocution introductive de M. le Ministre. Rencontre des cadres du secteur, Alger, 25 mai 2015. Allocution introductive de M. le Ministre. Nous sommes honorés de la tenue de cette rencontre présidée par M. le Premier Ministre et qui dénote l importance

Plus en détail

Application du photovoltaïque à Genève Approches et expériences concrètes de SIG

Application du photovoltaïque à Genève Approches et expériences concrètes de SIG 6ème Symposium Photovoltaïque National SIG Genève 24 / 25 novembre 2005 Application du photovoltaïque à Genève Approches et expériences concrètes de SIG Robert Völki SE / Responsable de la Division Energie

Plus en détail

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 Rapport de Gestion Exposé Sommaire Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 SOCIÉTÉ BIC 14, rue Jeanne d Asnières 92116 Clichy Cedex, France

Plus en détail

EDF investit dans les énergies de demain

EDF investit dans les énergies de demain EDF investit dans les énergies de demain Leader mondial des énergies décarbonées, le Groupe EDF poursuit ses investissements dans les énergies renouvelables et renforce ses positions en Europe comme dans

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

Une occasion d investissement à ne pas rater dans le secteur québécois de l électrochimie

Une occasion d investissement à ne pas rater dans le secteur québécois de l électrochimie Programme d achat d électricité produite par cogénération à base de biomasse forestière résiduelle Une occasion d investissement à ne pas rater dans le secteur québécois de l électrochimie Commentaires

Plus en détail

France Territoire Solaire

France Territoire Solaire Page 1 France Territoire Solaire Observatoire de l énergie solaire photovoltaïque en France Lancement de la 7 ème édition Publication trimestrielle www.observatoire-energiesolaire.fr le Jeudi, 24 octobre

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE Mohammed Taoufik Adyel Ministère de

Plus en détail

Et les «réserves» en énergies renouvelables?

Et les «réserves» en énergies renouvelables? Et les «réserves» en énergies renouvelables? La principale énergie renouvelable utilisée aujourd hui dans le monde est la biomasse, et plus principalement le bois. Ce dernier représente 10% de la production

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

L énergie Solaire Photovoltaïque une stratégie de vente

L énergie Solaire Photovoltaïque une stratégie de vente L énergie Solaire Photovoltaïque une stratégie de vente Symposium photovoltaïque 25 mars 2004 Raymond Battistella Page -1- L énergie solaire photovoltaïque C est! une énergie renouvelable par excellence!

Plus en détail

GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque DOSSIER DE PRESSE ÊTRE UTILE AUX HOMMES OCTOBRE 2013

GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque DOSSIER DE PRESSE ÊTRE UTILE AUX HOMMES OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2013 GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque Photographie : La centrale photovoltaïque de Curbans Crédits Photo : GDF SUEZ / MOIRENC CAMILLE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE

Plus en détail

Lessons from the French debate on the Energy Transition. Renaud Crassous 05 th May, 2014

Lessons from the French debate on the Energy Transition. Renaud Crassous 05 th May, 2014 Lessons from the French debate on the Energy Transition Renaud Crassous 05 th May, 2014 Quatre difficultés révélées au cours du DNTE Distinguer les objectifs et les moyens Evaluer les futurs besoins à

Plus en détail

CREATION DU 1 ER RESEAU NATIONAL DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES

CREATION DU 1 ER RESEAU NATIONAL DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES CREATION DU 1 ER RESEAU NATIONAL DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES Vendredi 2 juillet 2010 CREATION D UN RESEAU DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES LES ACTEURS DE LA RECHERCHE PUBLIQUE

Plus en détail

Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque

Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque regroupent l ensemble des acteurs du solaire photovoltaïque en France, issus de trois types de structures : organisations

Plus en détail

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Journée de présentation des résultats de la concertation nationale et régionale sur les éléments techniques du projet de réglementation thermique du Bâtiment *** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre

Plus en détail

message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile

message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile durcissement de l environnement concurrentielde avecl environnement l intensification

Plus en détail

La transition énergétique: Une révolution?

La transition énergétique: Une révolution? La transition énergétique: Une révolution? Patrice Geoffron Professeur à l Université Paris-Dauphine Directeur du Centre de Géopolitique de l Energie et des Matières Premières (CGEMP) Entretiens Enseignants-Entreprises

Plus en détail

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Marc-André CHRYSOSTOME Généralités Présentation État des lieux Mission de SREP et Approche Expérience

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

NOTE D INTERVENTION DE L

NOTE D INTERVENTION DE L NOTE D INTERVENTION DE L Numéro 43/Novembre 2015 Cette note d intervention analyse le Plan d action sur l électrification des transports (PAÉT) 2015-2020 du gouvernement Couillard. L auteur s appuie notamment

Plus en détail

POSITION ET COMMENTAIRES DE CAA-QUÉBEC RELATIVEMENT

POSITION ET COMMENTAIRES DE CAA-QUÉBEC RELATIVEMENT POSITION ET COMMENTAIRES DE CAA-QUÉBEC RELATIVEMENT AUX PROPOSITIONS DE LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC CONCERNANT LES CONTRIBUTIONS D ASSURANCE À L INTENTION DES MEMBRES DU CONSEIL D'EXPERTS

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail

HYDRO-QUEBEC SE RETROUVE AVEC DES SURPLUS D UN MILLIARD QU ELLE POURRAIT FAIRE PAYER AUX CITOYENS

HYDRO-QUEBEC SE RETROUVE AVEC DES SURPLUS D UN MILLIARD QU ELLE POURRAIT FAIRE PAYER AUX CITOYENS Droit d'auteur protégé, propriété du radiodiffuseur. Votre licence se limite à un usage privé, interne et non commercial. Toute reproduction, diffusion, transmission ou autre utilisation de la présente

Plus en détail

MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE s engage pour le climat

MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE s engage pour le climat MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE s engage pour le climat JE M'ENGAGE AVEC M A R S EIL L E P R O V E N C E M É T R O P O L E Prévoir et anticiper, c est le rôle des collectivités locales. La Communauté urbaine

Plus en détail

Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013

Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013 Rapport intermédiaire du premier semestre 2013: Forte croissance du nombre de clients, stabilité des activités de base, confirmation des perspectives pour 2013 1.1.-30.6.2012 1.1.-30.6.2013 Evolution Chiffre

Plus en détail

Prix de l électricité 2015

Prix de l électricité 2015 Prix de l électricité 2015 Les prix de l électricité 2015 seront publiés d ici la fin du mois d août 2014. Toutefois, on distingue déjà quelques changements exerçant une influence sur ces tarifs. Le prix

Plus en détail

LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS»

LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS» LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS» Malgré des prix plus élevés, les ventes de produits «verts» en France devraient augmenter de 105%, de 10,6 milliards d euros en 2009 à 21,7

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité...

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Dossier de presse novembre 2015 Innovation Micro-cogénération par pile à combustible Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Chauffage, eau chaude, électricité : le système 3 en 1

Plus en détail

Efficacité énergétique: atteindre l'objectif des 20 %

Efficacité énergétique: atteindre l'objectif des 20 % MEMO/08/699 Bruxelles, le 13 novembre 2008 Efficacité énergétique: atteindre l'objectif des 20 % Quel est l'enjeu? L'augmentation de la demande d'énergie, les fluctuations des prix pétroliers, l'incertitude

Plus en détail

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer Créer des emplois bien rémunérés et aider les entreprises à prospérer LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement

Plus en détail

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST «Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST Les dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables électriques Les dispositifs présents et futurs

Plus en détail

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK Pour publication immédiate : 6 janvier 2014 LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK L État passe

Plus en détail

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canadahydro.ca info@canadahydro.ca Twitter @CanadaHydro 1. L HYDROÉLECTRICITÉ EST UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE. Une centrale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire

DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire CONTACTS PRESSE : SIFCA Ibrahim OUATTARA : + 225 07 02 80 60 / ouattarai@sifca.ci 35 N Philippe PERDRIX : + 33 (0)6 84 24 62 96 / pp@35nord.com

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT :

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT : DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT : UNE SOLUTION ENERGETIQUE PERFORMANTE 23 octobre 2014 Vivienne Gaskell Responsable Communication EuroAirport Tél.: 03

Plus en détail

IOGS 1A. TD Economie Les bases du marché boursier

IOGS 1A. TD Economie Les bases du marché boursier IOGS 1A TD Economie Les bases du marché boursier 1 -Une bourse est un marché où s échangent des biens et services - La bourse des valeurs est un marché où s échangent valeurs financières - Il ne s agit

Plus en détail

Photovoltaïque et autoconsommation

Photovoltaïque et autoconsommation Photovoltaïque et autoconsommation Rencontres energivie.info 2013 Gautier Perrin Programme de la table ronde Photovoltaïque et autoconsommation : principe / avantage / perspective Gautier PERRIN Région

Plus en détail

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE PARTAGE DU SAVOIR EN MEDITERRANEE 8 La transition énergétique en Europe et dans le monde Dr Silvia Pariente-David, Rabat, 9 mai 2013

Plus en détail

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Chaudières à bois (3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Evolution des chaudières à bois La technique des chaudières à bois a beaucoup évolué ces dernières années. Rendement des

Plus en détail

Comment fonctionnent les panneaux photovoltaïques?

Comment fonctionnent les panneaux photovoltaïques? Comment fonctionnent les panneaux photovoltaïques? L effet photovoltaïque a été découvert en 1839 par Becquerel. Il s agit d un phénomène physique propre à certains matériaux appelés semi-conducteurs.

Plus en détail

SITUATION ENERGETIQE AU MAROC

SITUATION ENERGETIQE AU MAROC SITUATION ENERGETIQE AU MAROC ECOMAT- ECOMEC 2010 Matériaux & Énergies Du 11 au 15 mai 2010 à BOUZNIKA Mohammed HMAMOUCHI PLAN Contexte Mondial Politiques Énergétiques Le contexte marocain Axes de réflexion

Plus en détail

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays.

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays. Note de presse Octobre 2015 1 La deuxième partie de 2015 marque une accélération dans la réalisation des ambitions éoliennes d Electrabel : 20 éoliennes seront en construction. Ces nouveaux mâts participent

Plus en détail

Est-il possible de consommer à notre rythme actuel seulement avec l'énergie renouvelable?

Est-il possible de consommer à notre rythme actuel seulement avec l'énergie renouvelable? Est-il possible de consommer à notre rythme actuel seulement avec l'énergie renouvelable? Une analyse précédente 1 montre que les flux d'argent doivent être sérieusement réorientés pour limiter le réchauffement

Plus en détail

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie»

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Retour d expérience avec Fondation KliK 24 novembre 2015 / L. Gacond Qui est Viteos? Viteos SA Distributeur multi-énergies actif dans

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10364 Projet présenté par les députés : MM. Eric Stauffer, Roger Golay, Claude Jeanneret, Henry Rappaz et Sébastien Brunny Date de dépôt : 30 septembre 2008 Projet de loi

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

Question Olivier Suter / Laurent Thévoz QA 3416.11 Développement des énergies solaires thermiques et photovoltaïques Energies renouvelables

Question Olivier Suter / Laurent Thévoz QA 3416.11 Développement des énergies solaires thermiques et photovoltaïques Energies renouvelables Staatsrat SR Réponse du Conseil d Etat à un instrument parlementaire Question Olivier Suter / Laurent Thévoz QA 3416.11 Développement des énergies solaires thermiques et photovoltaïques Energies renouvelables

Plus en détail

EKZ GETEC AG Contracting énergétique pour grandes installations et applications industrielles

EKZ GETEC AG Contracting énergétique pour grandes installations et applications industrielles EKZ GETEC AG Contracting énergétique pour grandes installations et applications industrielles Approvisionnement énergétique fiable EKZ GETEC AG garantit au titre de contracteur l approvisionnement énergétique

Plus en détail

La sobriété d abord! Negawatt : www.negawatt.org. Choisir son énergie renouvelable

La sobriété d abord! Negawatt : www.negawatt.org. Choisir son énergie renouvelable LES BONS GESTES La sobriété d abord! «L énergie la moins chère, c est celle qu on ne consomme pas» (Négawatt). L économie d énergie doit guider nos choix : la Terre s en portera mieux, comme notre porte-monnaie.

Plus en détail

LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre

LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre N 38 3 août 2012 La hausse du prix du gaz et de l'énergie Un nouveau coup dur pour le pouvoir d achat Alors que les tarifs réglementés de l'électricité viennent d augmenter

Plus en détail

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles Position de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur la proposition de règlement visant à réduire les émissions de CO2 des voitures neuves (COM(2007)856) Position adoptée par le Comité exécutif

Plus en détail

Afef CHALLOUF - STEG

Afef CHALLOUF - STEG Afef CHALLOUF - STEG L histoire des ENR a commencé durant les années 50 avec la construction des 1ères centrales hydrauliques Le développement de cette filière est resté limité tenant compte de la faiblesse

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF DE CORSE

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF DE CORSE COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE République Française RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF DE CORSE MODULATION DES FRACTIONS DE TARIF DE LA TAXE INTERIEURE DE CONSOMMATION SUR LES PRODUITS D ENERGIE

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050. Débats transition énergétique

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050. Débats transition énergétique Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Débats transition énergétique Vision 2030 2050 Des scénarios axés sur la réduction des consommation d énergie et les énergies renouvelables

Plus en détail

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL)

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT LNG Terminal Gas to Power :CCGT PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) Feuille de route POINT DE

Plus en détail

SuisseEnergie, programme subséquent d Energie 2000

SuisseEnergie, programme subséquent d Energie 2000 SuisseEnergie, programme subséquent d Energie 2000 Le programme SuisseEnergie doit non seulement reprendre les structures et les produits d Energie 2000 qui ont donné satisfaction, il doit encore assurer

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail

Contribution à l enquête. publique SRCAE Ile de France. 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET

Contribution à l enquête. publique SRCAE Ile de France. 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET Contribution à l enquête publique SRCAE Ile de France 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET ENERGETIQUE FRANÇAIS. Ignorer les progrès considérables des matériels

Plus en détail