Projet : Ecole Compétences -Entreprise INDUSTRIE EN ELECTRONIQUE REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet : Ecole Compétences -Entreprise INDUSTRIE EN ELECTRONIQUE REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES"

Transcription

1 Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ELECTRONIQUE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES Formation en cours de Carrière Avec l aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques construits selon l approche par les compétences

2 2 L objectif de ce document est de traduire une compétence particulière en situation d apprentissage. Quelques caractéristiques de ce document avant la lecture : - La compétence est présentée en terme d objectif pédagogique à atteindre - La situation d apprentissage est introduite par une situation-problème qui donne un sens à l apprentissage. Celle-ci est tirée d expériences du monde professionnel. Il s agit de la phase découverte, 1 ère étape de l acquisition de la compétence. (Phase I 1) - Les liens avec les compétences générales constituent la structuration, 2 ème étape de l acquisition de la compétence. (Phase I 2) - La réalisation de l apprentissage est l étape d exercisation de la compétence. (Phase II) - Les conclusions sous forme de réponses à la situation-problème et l évaluation sont la preuve de la maîtrise de l acquisition de la compétence. (Phase II) - L augmentation du champ d application est la possibilité de transfert de la compétence. (Phase III) Dans le cadre de la pédagogie différenciée, il s'agit de mettre l'élève dans une situation nouvelle qui lui permette d'adapter la maîtrise de la compétence. Il peut s'agir aussi d'exercer certaines compétences du profil de formation. - La situation d apprentissage est développée sous forme d un tableau à trois colonnes. La 1 ère colonne concerne le pôle des savoirs, savoir-faire et attitudes, composants de toute compétence. La 2 ème colonne est intitulée le pôle de l enseignant. Elle met en évidence les différentes stratégies d enseignement mises en place par le professeur pour faire acquérir la compétence. La 3 ème colonne reprend le pôle de l élève. Elle définit les stratégies d apprentissage de l élève, ce qu il fait pour acquérir la compétence. L intérêt de cette formalisation est la liaison permanente entre ces 3 pôles.

3 3 SITUATION D APPRENTISSAGE N 3 DE LA MATRICE DES OBJETS DE FORMATION COMPETENCE PARTICULIERE : Réaliser des opérations de montage de sous-ensembles électroniques. OBJECTIF OPERATIONNEL DE 1 er NIVEAU Réaliser seul(e), des opérations de montage de sous-ensembles électroniques dans un temps donné, avec habiletés techniques et en respectant les règles de l'art et de sécurité. PRESENTATION : CETTE SITUATION D APPRENTISSAGE EST DISPENSEE EN 5 EME TRAVAUX PRATIQUES PAR SEMAINE. ANNEE D ETUDES, PENDANT SEMAINES DU.. AU, A RAISON DE 3 HEURES DE DESCRIPTION : L OBJECTIF DE CETTE SITUATION D'APPRENTISSAGE EST DE DEVELOPPER CHEZ L ELEVE, DES HABILETES LUI PERMETTANT DE REALISER CE MONTAGE EN UTILISANT DIFFERENTES NOTIONS D'ELECTRICITE, D'ELECTRONIQUE ET DE TECHNOLOGIE AFIN DE REALISER CELUI-CI DANS DES CONDITIONS DIFFERENTES.

4 4 RAPPEL DU PROCESSUS DE TRAVAIL : - Identifier la demande. - Rechercher et exploiter la documentation technique. - Organiser le travail. - Caractériser, choisir et utiliser des composants électroniques. - Appliquer des consignes administratives et techniques. - Entretenir le poste de travail et l'outillage. - Contrôler la fonctionnalité d'un élément ou d'un système. - Rédiger un rapport d'intervention. EXEMPLE DE SITUATION-PROBLEME : Un appareil de mesure industriel nécessite pour son bon fonctionnement le remplacement d'une pile de 9 volts toutes les 24 heures, ce qui implique un coût de fonctionnement relativement élevé pour l'entreprise. Le problème posé est: "comment réduire le coût de fonctionnement de cet appareil?"

5 5 Critères d'évaluation - 1 Réalisation fonctionnelle du montage. - 2 Répartition spatiale adéquate des composants et netteté du tracé. - 3 Qualité des soudures. - 4 Durée de la réalisation. - 5 Mesure de l'autonomie. - 6 Respect des consignes et règles de sécurité. - 7 Explication correcte des principes physiques des éléments du circuit et des instruments de mesure et d'analyse. - 8 Emploi correct du vocabulaire technique. - 9 Réalisation correcte des mesures et de la vérification des signaux. Remarques: - Le processus de travail s'acquiert tout au long des situations d'apprentissage et cela durant les deux années de formation. La situation d'apprentissage est développée dans un tableau à trois colonnes. - Les critères d'évaluation sont communiqués aux élèves dès le début de la situation d'apprentissage et figurent dans le carnet de l'élève.

6 6 POLE DES SAVOIRS, SAVOIR-FAIRE, POLE DE L ENSEIGNANT : POLE DE L ELEVE : ATTITUDES STRATEGIES D ENSEIGNEMENT. STRATEGIES D APPRENTISSAGE. I) INTRODUIRE LA SITUATION D APPRENTISSAGE PAR DES DONNEES EN RELATION AVEC LA SITUATION PROBLEME. 1. Développer la situation-problème A partir du développement de la problématique et de documentations techniques, induire chez l'élève une attitude de recherche d'une solution au problème posé. Mise à disposition de l élève de documents techniques et d'une adresse internet: 1. Documents techniques - Initiation à l'électronique. - Réalisez vos montages Valorisation de l autonomie de l élève par un travail de recherche et de synthèse Valorisation de deux étapes du processus de travail Réalisation du travail de recherche par groupe d élèves : Thèmes de recherche chronoloqique : - 1 Par quoi peut-on remplacer une pile? - 2 Recherche d'un schéma de principe. - 3 Recherche des différents éléments du circuit et réalisation d'un schéma de connexions. - 4 Réalisation d'un bon de commande du matériel. - 5 Réalisation d'un bon de réservation de n 41, 42 et 44. machines. Valorisation d un enseignement mutuel par apport aux autres des résultats de la recherche. Présentation de l'ensemble des données recueillies aux autres groupes en utilisant les outils de communication mis à disposition.

7 (rétroprojecteur, tableau, PC, etc.) 7 Proposition d'un travail de synthèse. Validation du choix: Proposition d'une alimentation à courant continu fiable et réaliste. Valorisation d'une étape du processus de travail n Expériences préliminaires. Présentation d une expérience : - Redressement d'un courant alternatif à l'aide d'une diode. - Redressement d'un courant alternatif à l'aide de quatre diodes. - Introduction dans le circuit d'un élément de filtrage (capacité électrolytique). Mise à disposition des élèves d une donnée expérimentale supplémentaire: - Augmentation importante de la valeur de la capacité introduite dans le circuit. Comparaison des différentes alimentations trouvées et justification du ou des choix. Notation de la solution retenue: - Justification du choix ou des choix de circuits. - Elaboration d'un bon de commande du matériel et d'un bon de réservation de l'outillage correspondant au choix retenu. Observations : - une alternance sur deux est supprimée. - les deux alternances existent mais sont de même sens. - la tension est en dents de scie. Recherche de conclusions par intégration des données, l'élève établit un lien: " plus la valeur de la capacité augmente, plus la tension de sortie se rapproche d'une tension continue". Se situer au regard d une nouvelle technique. Présentation du redressement et du filtrage par formalisation du principe Sensibilisation des élèves à apprendre une nouvelle technique qui permet de répondre à

8 la question de la situation-problème. 8 Notation du principe du redressement et du filtrage : une technique qui permet d'obtenir une tension continue au départ d'une tension alternative. Mise en situation de recherche des étapes de la réalisation du montage. Valorisation du processus de travail n Etablir des liens d application avec les compétences générales et le processus de travail. - Identification des étapes l'apprentissage. - Classement chronologique des étapes de l'apprentissage. A. Compétence n 21 : appliquer les règles et consignes de sécurité et d hygiène. Les règles de sécurité, de propreté et d hygiène. Exposé des règles. Valorisation du processus de travail n 46. Sensibilisation au respect des règles de sécurité, d hygiène, de propreté par la rédaction de fiches techniques de(s) : - précautions à prendre lors des manipulations:. du perchlorure de fer.. du révélateur.. de l'alcool à brûler ou de l'acétone.. du vernis de protection. - règles de déplacement et de comportement dans un laboratoire. - l'entretien du poste de travail. Les conditions de stockage des produits utilisés. Explication du mode de stockage des produits utilisés. Consultation d'un site internet de démonstration.

9 Valorisation du processus de travail n 46. Prise de notes Les règles de protection de l'environnement. Présentation des consignes d'élimination des Consultation d'un site internet de déchets. démonstration. Valorisation du processus de travail n 46. Prise de notes. Présentation des vêtements de travail et accessoires nécessaires au travail dans un laboratoire d'électronique. Sensibilisation au port des vêtements de travail. 9 Vérification de la tenue. Justifie le port du tablier. B. Compétence n 22 : appliquer des notions d'électronique - Le courant alternatif. Rappel du principe de la représentation vectorielle Observations. en CA. Prise de notes. - Le transformateur monophasé. Principe de fonctionnement, explication du rapport de transformation. Observations. Prise de notes. - Notion de période, alternance, fréquence, amplitude d'une onde électromagnétique. Rappel des notions théoriques. Intégration des données théoriques. Prise de notes. - La diode. Explication théorique du sens: - passant de la diode. - non passant de la diode. Consultation d'un site internet de démonstration. Prise de notes. - Le pont redresseur. Fonctionnement du pont redresseur. Intégration des données théoriques par synthèse. Confirmation de l'explication théorique en visualisant le signal d'entrée et de sortie sur un oscilloscope. - Le condensateur Exposé des notions théoriques: charge décharge Consultation d'un site internet de démonstration.

10 Intégration d'une capacité électrolytique dans le circuit de redressement. II) REALISER LES ETAPES DE L'APPRENTISSAGE. Prise de notes. Intégration des données théoriques, confirmation de l'explication grâce à un oscilloscope. Application de ces données aux observations précédentes du redressement de tension 10 1) Réaliser un circuit imprimé. Lien avec la compétence n 23 : Appliquer des notions de technologie électronique. - Identifier les différentes technologies de gravure Présentation de différentes techniques de gravure par projection d'une cassette vidéo. - Méthode par gravure directe. - Méthode par photogravure. Sensibilisation aux différentes techniques de réalisation d'un circuit imprimé. - Méthode par photogravure avec typon imprimé. Justification de la technique de gravure retenue Lien avec la compétence n 28: Appliquer des notions de dessin technique. - Utiliser et identifier les normes de dessin technique électriques et électroniques. Mise en situation. Valorisation du processus de travail n 46. Valorisation du processus de travail n 41 et 43. Après préparation du poste de travail, réalisation du circuit imprimé, tracer le schéma du circuit de l'alimentation choisie sur la plaque de circuit imprimé. - Implantation spatiale des composants. - Tracé des pistes.

11 11 Lien avec la compétence n 23 : Appliquer des notions de technologie électronique. - Gravure du circuit. Démonstration. Sensibilisation aux précautions d'utilisation. Mise en situation. Valorisation du processus de travail n Vernissage du circuit. Démonstration. Réalisation de la gravure. Sensibilisation aux précautions d'utilisation. Mise en situation. Valorisation du processus de travail n 45 - Perçage du circuit imprimé. Démonstration. Réalisation du vernissage du circuit à l'aide d'un vernis soudable. Sensibilisation à la précision dans le travail. 2) Vérifier la continuité. Lien avec la compétence n 29: Appliquer des notions d'anglais technique. Mise en situation. Valorisation du processus de travail n 46. Réalisation du perçage. Lien avec la compétence n 24: Utiliser des appareils de mesure analogiques et numériques (digitaux). - Notice. Questionnaire sur la notice en anglais. Valorisation du processus de travail n 42. Entraînement à l'anglais technique. - Les appareils de mesure. Présentation des appareils de mesure et des techniques de mesure. Consultation des modes d'emploi en français ou en anglais Exercices d'application et de mise en situation: - Mesure de tension. - Mesure de courant. - Vérification d'une continuité de circuit. Câblage des appareils et: - mesure de courants et tensions divers. - vérification d'une continuité de circuit

12 3) Souder les composants électroniques. Lien avec la compétence n 23: Appliquer des notions de technologie électronique. 12 Explication du mode de soudage des composants sur le circuit imprimé. Présentation des règles ergonomiques posturales Démonstration de la méthode de soudage et de la qualité de la soudure. Présentation de différentes qualités de soudure. Mise en situation. Valorisation du processus de travail n 45. Application des règles ergonomiques et posturales. Sensibilisation à la bonne qualité d'une soudure. Prise de notes. Mise en application de la technique de soudage. Lien avec la compétence n 22: Appliquer des notions d'électronique. Vérification des acquis. Proposition de remédiation. - Le choix de la section des conducteurs pour: - raccordement au secteur. - raccordement à l'appareil alimenté en 9 volts CC Rappel de la loi d'ohm, de la loi de Pouillet et de la densité de courant maximum admise par millimètre carré dans un conducteur. Notation des résultats sous forme de calculs. Intégration de la notion de densité de courant en ce référent au tableau figurant dans le RGIE. Proposition d'exercices. Mise en application pour le montage. Valorisation du processus de travail n 45. Exercices d'applications. Recherche des sections normalisées retenues. Raccordement par soudage.

13 4) Tester le montage. Lien avec la compétence n 24: Utiliser des appareils de mesure analogiques et numériques (digitaux). L'oscilloscope. Description et utilisation d'un oscilloscope. Observation et sensibilisation aux gestes précis et délicats. 13 5) Rédiger un rapport. Lien avec la compétence n 30: Utiliser les différentes techniques de communication. L'identification du montage.. Mise en évidence des zones de réglage. Mise en situation. Valorisation du processus de travail n 47. Valorisation du processus de travail n 46. Mise en situation. Justification de l'étiquette. Validation de l'étiquette. Valorisation du processus de travail n 48. Prise de notes. Comparaison des signaux d'entrée et de sortie. Vérification du signal de sortie. Entretien du poste de travail. Identification des éléments devant figurer obligatoirement sur une étiquette signalétique. Réalisation de l'étiquette. La réponse à la situation problème Valorisation du processus de travail. Comparaison entre les étapes de l'apprentissage et le processus de travail.

14 14 III AUGMENTATION DU CHAMP D'APPLICATION Lien avec la compétence n 23: Appliquer des 23 notions d'électronique. La notion de stabilisation de tension. Explication du fonctionnement d'une diode Zéner - Intégration par application directe de la diode dans le circuit. - Observations. - Conclusions.

15 15

Technicien / Technicienne de l'automobile

Technicien / Technicienne de l'automobile Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien / Technicienne de l'automobile COMPETENCE PARTICULIERE VISEE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise

Projet : Ecole Compétences Entreprise Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D'ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : VENDRE LE VOYAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec

Plus en détail

ECONOMIE ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS

ECONOMIE ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS Projet : SECTEUR 7 Ecole Compétences Entreprise ORIENTATION D' ETUDES : ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D'ETUDES : ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE EFFECTUER UN SOIN VISAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences -Entreprise EN ELECTRONIQUE REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES.

Projet : Ecole Compétences -Entreprise EN ELECTRONIQUE REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES. Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 ORIENTATION D'ETUDES : INDUSTRIE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ELECTRONIQUE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES

Plus en détail

CONSTRUCTION OUVRIER QUALIFIE / OUVRIERE QUALIFIEE EN CONSTRUCTION GROS OEUVRE SECTEUR : 3 ' : COMPETENCE PARTICULIERE VISEE

CONSTRUCTION OUVRIER QUALIFIE / OUVRIERE QUALIFIEE EN CONSTRUCTION GROS OEUVRE SECTEUR : 3 ' : COMPETENCE PARTICULIERE VISEE Projet : 1 Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 3 CONSTRUCTION ' : ORIENTATION D ETUDES OUVRIER QUALIFIE / OUVRIERE QUALIFIEE EN CONSTRUCTION GROS OEUVRE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : EXECUTER UN

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences -Entreprise REALISER UNE SPECTROPHOTOMETRIE

Projet : Ecole Compétences -Entreprise REALISER UNE SPECTROPHOTOMETRIE Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR 9 SCIENCES APPLIQUEES ' : ORIENTATION D ETUDES TECHNICIEN / TECHNICIENNE CHIMISTE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : REALISER UNE SPECTROPHOTOMETRIE Formation

Plus en détail

Technicien/Technicienne de l'automobile

Technicien/Technicienne de l'automobile Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien/Technicienne de l'automobile COMPÉTENCE PARTICULIERE VISÉE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil de

Plus en détail

ECONOMIE TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E

ECONOMIE TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E Formation en cours de Carrière Avec l aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques construits

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

Electricien automaticien Electricienne automaticienne

Electricien automaticien Electricienne automaticienne Projet : Ecole Compétences -Entreprise Industrie Secteur : 2 orientation d'études : Electricien automaticien Electricienne automaticienne COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: CP2 Monter des ensembles électriques

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification: 1992 11 89 0101 Catégorie: C Dernière modification : 18/04/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien de la qualité

Plus en détail

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES :

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES : 1 Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE Formation en cours de Carrière Avec l aide du

Plus en détail

INDUSTRIE POSER ET TIRER DES CANALISATIONS ELECTRIQUES SECTEUR 2 COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : (FILS ET CABLES) Projet :

INDUSTRIE POSER ET TIRER DES CANALISATIONS ELECTRIQUES SECTEUR 2 COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : (FILS ET CABLES) Projet : Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : POSER ET TIRER DES

Plus en détail

TITRE : CHAUFFE QUI PEUT

TITRE : CHAUFFE QUI PEUT TITRE : CHAUFFE QUI PEUT Niveaux : 4ème Objectifs pédagogiques : Mobiliser des compétences acquises pour résoudre une situation complexe. Observer le comportement, le fonctionnement, la constitution d

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5 TP EII.5 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 -

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D'ETUDES : AUXILIAIRE FAMILIAL/AUXILIAIRE FAMILIALE ET SANITAIRE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : Procurer des soins d

Plus en détail

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE»

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» 1/9 L objectif de cette épreuve est de valider des compétences acquises au cours de la formation en établissement de formation ainsi

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Outils pédagogiques construits selon l approche FORMATION EN COURS DE par les compétences

Plus en détail

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES CME2 : Comment sont alimentés nos appareils électriques? Sujet : Adaptateur de téléphone portable Ce document comprend : -

Plus en détail

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Responsable d'études et de travaux en Hygiène Sécurité et Conditions de Travail. Au sein des établissements du

Plus en détail

ELECTRICITE ET ELECTRONIQUE GENERALES

ELECTRICITE ET ELECTRONIQUE GENERALES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ELECTRICITE

Plus en détail

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES?

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES? Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Démarche Dans ce sujet, on demande à l élève d étudier la réaction entre l'acide chlorhydrique et le fer. Scénario N 7 Compétences évaluées Préparation

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation IPL Cursus de Bachelier en chimie Physique 2 et électronique C1100 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre de crédits 6 Nombre d heures 72

Plus en détail

Introduction. Le programme d électricité conduit à l exercice du métier d électricienne ou électricien.

Introduction. Le programme d électricité conduit à l exercice du métier d électricienne ou électricien. HAÏTI 2006 Introduction Le programme d électricité conduit à l exercice du métier d électricienne ou électricien. Les buts de la formation sont : Rendre la personne efficace dans l exercice du métier d

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D' ETUDES : PUERICULTEUR/PUERICULTRICEE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : ADMINISTRER LES MEDICAMENTS Outils pédagogiques

Plus en détail

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 - Sujet G345-01 Page de garde BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 Le dossier-sujet

Plus en détail

les mandats qui leur ont été confiés de manière systématique,

les mandats qui leur ont été confiés de manière systématique, Profils professionnels des apprentissages Polymécanicien/ne Mécanicien/ne de production Praticien/ne en mécanique Polymécanicien/ne profil E et B CFC Profil de la profession Les polymécaniciens CFC fabriquent

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION EPREUVES PROFESSIONNELLES Arrêté du 01 septembre 2009 1 ière session 2012 CAHIER DES CHARGES DE LA MISE EN ŒUVRE DU CONTROLE EN COURS DE FORMATION

Plus en détail

INITIATION À L ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE

INITIATION À L ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE DÉPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DU GÉNIE ÉLECTRIQUE ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE (243.C0) Automne 2013 INITIATION À L ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE 243-143-SH (1-2-1) 1 1/3 unités Groupe 2120 Pré-requis à ce cours

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 92 11 89 0101 (1) FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien de la qualité I - OBJECTIF

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AUTOMOBILE

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse et traitement d un dossier Coefficient : 4 - UP1 1 - Contenu Cette épreuve vise l évaluation des compétences du candidat pour sur l analyse et

Plus en détail

2 ème degré Professionnel Option Electricité. Objectifs Généraux. A la fin du cycle, l'élève devra être capable :

2 ème degré Professionnel Option Electricité. Objectifs Généraux. A la fin du cycle, l'élève devra être capable : 2 ème degré Professionnel Option Electricité Objectifs Généraux A la fin du cycle, l'élève devra être capable : d'établir la liste du matériel nécessaire à la réalisation d'une installation conçue à partir

Plus en détail

Programme en termes de compétences

Programme en termes de compétences Semestre 7 Compétences de base Programme en termes de compétences Concevoir et mettre en œuvre les méthodes d'évaluation Compétences "métiers" Rassembler et analyser la documentation technique et/ou organisationnelle

Plus en détail

Intitulé de l'unité de formation INITIATION À L'INFORMATIQUE. Nombre de périodes 10. Lieu de la formation

Intitulé de l'unité de formation INITIATION À L'INFORMATIQUE. Nombre de périodes 10. Lieu de la formation Document n : S-E01-237 Indice de révision: E Arlon Musson Athus Virton Institut d enseignement de Promotion sociale de la Communauté française Intitulé de l'unité de formation Professeur Lieffrig Dominique

Plus en détail

EXEMPLE CCF sous épreuve E34

EXEMPLE CCF sous épreuve E34 EXEMPLE CCF sous épreuve E34 REGLAGE, PARAMETRAGE, CONTROLE, MODIFICATION Centrale anti-intrusion UC8T2 Filaire Année scolaire 2005/ 2006 Enseignant : Yannick POUCHIEU Certifié ectrotechnique ectrotechnique

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES TP EII ExAO Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2 - une fiche

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN EN CYCLOMOTEURS ET SCOOTERS LÉGERS Date d'édition : mai 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 0 Mécanicien

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes éoliens

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes éoliens Systèmes éoliens du candidat Établissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve E51 : Maintenance corrective d un bien Durée : 6 heures Coefficient 2 E51c Support

Plus en détail

Octobre 2010 SOMMAIRE

Octobre 2010 SOMMAIRE R E F E R E N T I E L M E T I E R E L E C T R I C I E N D U S P E C T A C L E Octobre 2010 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER D ELECTRICIEN DU SPECTACLE 1.1 Environnement du métier 1.2 Conditions

Plus en détail

Document d accompagnement des sujets "zéro"

Document d accompagnement des sujets zéro EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES I. Présentation d un sujet type Document d accompagnement des sujets "zéro" Ce texte présente la façon dont sont construits les quatre sujets "zéro" pour l évaluation

Plus en détail

ACADEMIE D'AMIENS. BEP Métiers de la Comptabilité BEP Métiers du Secrétariat

ACADEMIE D'AMIENS. BEP Métiers de la Comptabilité BEP Métiers du Secrétariat ACADEMIE D'AMIENS BEP Métiers de la Comptabilité BEP Métiers du Secrétariat PRÉFACE Destiné à tous les enseignants de lycée professionnel nouvellement confrontés à l organisation des stages en entreprise,

Plus en détail

ÉPREUVE D ANALYSE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE

ÉPREUVE D ANALYSE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE 2015/2016 SUJET numéro 7 CAPES EXTERNE DE PHYSIQUE - CHIMIE ÉPREUVE D ANALYSE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE Extrait de l arrêté 14 du 19 avril 2013 fixant les modalités d'organisation des concours du

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise DÉCOUPER, DÉSOSSER ET PRÉPARER À LA COUPE LE PORC

Projet : Ecole Compétences Entreprise DÉCOUPER, DÉSOSSER ET PRÉPARER À LA COUPE LE PORC Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 4 HOTELLERIE - ALIMENTATION ' : ORIENTATION D ETUDES BOUCHER CHARCUTIER BOUCHERE CHARCUTIERE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : DÉCOUPER, DÉSOSSER ET PRÉPARER

Plus en détail

CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION ÉPREUVES PROFESSIONNELLES DOSSIER D ÉVALUATION INDIVIDUEL DU CANDIDAT

CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION ÉPREUVES PROFESSIONNELLES DOSSIER D ÉVALUATION INDIVIDUEL DU CANDIDAT Académie de Martinique Brevet d Études Professionnelles PRODUCTION MÉCANIQUE Session : «Session» Cachet ou nom du centre d'examen CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION ÉPREUVES PROFESSIONNELLES DOSSIER D ÉVALUATION

Plus en détail

CAP Fleuriste RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

CAP Fleuriste RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 5 DÉFINITION Le titulaire du CAP Fleuriste exerce une activité à caractère artisanal et artistique. Doté d un esprit créatif, il réalise tout arrangement courant

Plus en détail

ELECTRICIEN DU SPECTACLE

ELECTRICIEN DU SPECTACLE Guide des métiers ELECTRICIEN DU SPECTACLE Décembre 2015 I. Contexte d exercice de l électricien du spectacle I.1 Evolution du métier I.2 Conditions d'exercice du métier I.3 Cadre d'emploi et liens hiérarchiques

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation (CCF)

Contrôle en Cours de Formation (CCF) VOUS FORMEZ UN APPRENTI AU C.A.P. Maçon Sous Forme de Contrôle en Cours de Formation (CCF) Au CFA du Bâtiment CHARTRES 1 Objectifs Identifier : Les Principes Fondamentaux du CCF Les Pratiques du CCF Les

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

Architecture d'application multithread Projet d'application web d'entreprise. Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Architecture d'application multithread Projet d'application web d'entreprise. Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Intitulé Code Institut Paul Lambin Bachelier en informatique de gestion Design d'applications d'entreprises I2090 Cycle 1 Bloc 2 Quadrimestre

Plus en détail

Prévention Risques Professionnels

Prévention Risques Professionnels Prévention Risques Professionnels Évaluation des risques professionnels Aide à la réalisation du Document Unique Aide à la réalisation du Document Unique 2 Objectifs Vous présenter le contexte de l évaluation

Plus en détail

ELECTRICITE ELECTRONIQUE AIDE ELECTRICIEN / AIDE ELECTRICIENNE

ELECTRICITE ELECTRONIQUE AIDE ELECTRICIEN / AIDE ELECTRICIENNE CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ELECTRICITE ELECTRONIQUE AIDE ELECTRICIEN / AIDE ELECTRICIENNE

Plus en détail

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET «Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET CAHIER DES CHARGES Prestation NTIC Traduction de l engagement de l UE à s engager en faveur de l emploi des jeunes, l

Plus en détail

ANNEXE II. b. Définition des épreuves

ANNEXE II. b. Définition des épreuves ANNEXE II. b Définition des épreuves Définitions des épreuves ÉPREUVE EP1 Activités de logistique et de transport (coefficient 8 + 1 pour PSE) Objectif de l épreuve Cette épreuve vise à apprécier l aptitude

Plus en détail

Technicien / Technicienne de l'automobile. Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil de test des ensembles ou des sous ensembles électriques

Technicien / Technicienne de l'automobile. Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil de test des ensembles ou des sous ensembles électriques Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien / Technicienne de l'automobile COMPETENCE PARTICULIERE VISEE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II

CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Au sein

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Mots-clés : conducteurs, semi-conducteurs, photovoltaïques Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Contexte du sujet : L énergie solaire pourrait produire 20 fois les besoins énergétiques

Plus en détail

Prévention Santé Environnement

Prévention Santé Environnement Prévention Santé Environnement Ensemble documentaire pour l évaluation par CCF de l enseignement de la PSE en baccalauréat professionnel CCF PSE Baccalauréat Professionnel Septembre 2012-1 - Généralités

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1. LE MÉTIER 1.1. LA CIBLE PROFESSIONNELLE Le bachelier professionnel en maintenance des véhicules exerce son activité de service dans tous les secteurs de la

Plus en détail

Actualité SEGPA champ professionnel "Habitat" La maison ossature bois

Actualité SEGPA champ professionnel Habitat La maison ossature bois Actualité champ professionnel "Habitat" La maison ossature bois Le prototype réalisé par les élèves de baccalauréat professionnel technicien fabrication bois et matériaux associés des lycée professionnel

Plus en détail

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE 3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l Enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires

Plus en détail

MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / AGIGNEUSE

MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / AGIGNEUSE CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE GARAGE MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / AGIGNEUSE PROFIL

Plus en détail

Certificat de qualification professionnelle Gestionnaire conseil de la Sécurité sociale

Certificat de qualification professionnelle Gestionnaire conseil de la Sécurité sociale Certificat de qualification professionnelle Gestionnaire conseil de la Sécurité sociale CQP gestionnaire conseil de la Sécurité sociale - CPNEFP 13 juin 2012 1 Sommaire 1. Origine de la demande 2. Opportunité

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE D UN VÉHICULE : AMORTISSEURS ET PNEUMATIQUES

CONTRÔLE TECHNIQUE D UN VÉHICULE : AMORTISSEURS ET PNEUMATIQUES Sujet 0 Groupements 2 et 5 Page de garde Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET 0 Groupements 2 et 5 Le dossier-sujet est constitué : De documents destinés

Plus en détail

Comment s y retrouver?

Comment s y retrouver? 1 L énorme casse-tête Comment s y retrouver? Quelle est la norme qui s applique? Dans quel Code retrouve t-on l information? Quand un système d alarme incendie est-il requis? Quel type de filage utiliser?

Plus en détail

HOTELLERIE - ALIMENTATION

HOTELLERIE - ALIMENTATION Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 4 HOTELLERIE - ALIMENTATION ORIENTATION D' ETUDES : EQUIPIER POLYVALENT EQUIPIERE POLYVALENTE EN RESTAURATION FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide

Plus en détail

Méthodologie de recherche d emploi dans la Fonction Publique Territoriale. Centre de gestion du Rhône Mai 2013

Méthodologie de recherche d emploi dans la Fonction Publique Territoriale. Centre de gestion du Rhône Mai 2013 Méthodologie de recherche d emploi dans la Fonction Publique Territoriale Centre de gestion du Rhône Mai 2013 La recherche d emploi dans la Fonction Publique Territoriale Définir son projet professionnel

Plus en détail

ARTS PLASTIQUES PLAN D'ETUDE. collège voltaire 2012

ARTS PLASTIQUES PLAN D'ETUDE. collège voltaire 2012 ARTS PLASTIQUES PLAN D'ETUDE collège voltaire 2012 Remarques modalités : les mêmes modalités peuvent être employées pour aborder des contenus différents durées : elles sont données à titre indicatif; il

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification: 2006 07 92 0256 Catégorie: B Dernière modification : 17/04/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien de maintenance

Plus en détail

Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100%

Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100% Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100% Page 1 Edition: Mars 2003 Modifié depuis: Juin 2002 Modification éventuelle des caractéristiques sans préavis

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE DOSSIER D EVALUATION PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION. session 2011

CAP PETITE ENFANCE DOSSIER D EVALUATION PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION. session 2011 CAP PETITE ENFANCE DOSSIER D EVALUATION PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION session 2011 EP1 Prise en charge de l enfant à domicile EP2 Accompagnement éducatif de l enfant EP2.A : Techniques professionnelles

Plus en détail

NOM PRENOM. Dossier de guidance Epreuve E3 sous épreuve E31. BAC PRO TCI Lycée H.Darras LIEVIN Année 200.- 200.

NOM PRENOM. Dossier de guidance Epreuve E3 sous épreuve E31. BAC PRO TCI Lycée H.Darras LIEVIN Année 200.- 200. NOM PRENOM Dossier de guidance Epreuve E3 sous épreuve E31 BAC PRO TCI Lycée H.Darras LIEVIN Année 200.- 200. REMERCIEMENTS SOMMAIRE A) Présentation de l'entreprise pages : 4 à... B) Les activités professionnelles

Plus en détail

Qualification minimale après obtention : Niveau IV, échelon 1

Qualification minimale après obtention : Niveau IV, échelon 1 CP Certificat de ualification Professionnelle Octobre 2005 Technicien Technicien de de maintenance ualification minimale après obtention Niveau IV, échelon 1 Des CP pour les salariés Ce que peut m apporter

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Intitulé Code Institut Paul Lambin Bachelier en informatique de gestion Programmation Java : Questions Spéciales I3010 Cycle 1 Bloc 3 Quadrimestre

Plus en détail

PRISE EN MAIN ET MISE EN SERVICE DE L OSCILLOSCOPE MTX162UEW

PRISE EN MAIN ET MISE EN SERVICE DE L OSCILLOSCOPE MTX162UEW ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : PRISE EN MAIN ET MISE EN SERVICE DE L OSCILLOSCOPE MTX162UEW CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Compétences Fonctions Capacités Compétences terminales F1, F2, F3 C1 Analyser F3, F4 C2 Concevoir F2, F4 C3 Réaliser Toutes fonctions Toutes fonctions C4 S informer, informer,

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION E2 (U2) / Épreuve orale ponctuelle Maîtrise des techniques de vente - Aptitude à mener une négociation

GRILLE D ÉVALUATION E2 (U2) / Épreuve orale ponctuelle Maîtrise des techniques de vente - Aptitude à mener une négociation BACCALAUREAT PROFESSIONNEL VENTE Académie de : Prospection - Négociation - Suivi de clientèle E2 (U2) : Négociation - Vente coefficient 4 Centre d interrogation : Temps de préparation : 30 minutes Durée

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de ECAM Institut Supérieur Industriel Bachelier en Sciences industrielles finalité électricité Projet électronique E3080 Cycle 1 Bloc 3 Quadrimestre

Plus en détail

TP n 5 Raccordement d un chauffe-eau

TP n 5 Raccordement d un chauffe-eau But du TP : Découvrir les couplages étoile ou triangle des résistances Problématique : Vous devez raccorder le circuit électrique d un chauffe-eau à élément stéatite comportant 3 résistances de chauffe.

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire 7-4970 11.08.80 Communauté française de Belgique MINISTERE DE L'EDUCATION, DE LA RECHERCHE ET DE LA FORMATION Direction générale de l'organisation des Etudes Enseignement secondaire Premier degré 2e année

Plus en détail

CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE

CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE 25 Mars 2015 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE Page 1 sur 73 SOMMAIRE LE RÉFÉRENTIEL 3 1- LE CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE : TROIS ACTIVITÉS 3 ACTIVITÉ 1 : LA

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production Toutes les actions sont à réaliser obligatoirement B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production du candidat Etablissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve

Plus en détail

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION TREMPLIN

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION TREMPLIN STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION TREMPLIN Juin 2011 Présentation du déroulement du stage Chaque partie est sous la responsabilité d un animateur et comprend des périodes de cours, des périodes de

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

Nous avons arrêté et arrêtons :

Nous avons arrêté et arrêtons : 6 DECEMBRE 1968 - Arrêté royal instaurant des conditions d'exercice de l'activité professionnelle d'installateur-électricien dans les petites et moyennes entreprises du commerce et de l'artisanat. Vu la

Plus en détail

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes Alarme et sécurité Sous Epreuve E12 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes 1 ACADEMIE DE REIMS Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

CAP ESTHETIQUE-COSMETIQUE-PARFUMERIE

CAP ESTHETIQUE-COSMETIQUE-PARFUMERIE CAP ESTHETIQUE-COSMETIQUE-PARFUMERIE Règlement d examen dans le cadre du contrôle en cours de formation Epreuves Unités Coeff Compétences évaluées Mode d évaluation EP1 Techniques Esthétiques UP1 8 (dont

Plus en détail

Instrumentation. Régulation

Instrumentation. Régulation 220 MATÉRIELS MATÉRIAUX CORROSION INSPECTION ANALYSES PRODUITS MOUVEMENTS STOCKAGE PROCÉDÉS GÉNIE CHIMIQUE RAFFINAGE GAZ PÉTROCHIMIE CHIMIE Instrumentation ÉNERGIE MATÉRIEL THERMIQUE MACHINES TOURNANTES

Plus en détail